___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Information sur le Désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Information sur le Désert Sam 10 Jan 2015, 10:10


    Le Désert


Le Territoire
.


Le Désert est le plus vaste territoire du continent d’Enkidiev dépassant en superficie la Forêt Interdit ainsi que la région Nordique du continent. Il s’agit d’une zone peu propice à la vie par son climat aride et sa géologie stérile. Ses paysages sont dénudés d’attraits en général. Mais on retrouve de façon aléatoire des oasis, des cactus et du foin. Ces éléments floraux sont vitaux pour la survie de la faune désertique. Certains types d’insectes et de mammifères ont su s’adapter à la rude vie dans le désert. Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs. Il y a de cela plusieurs siècles, des criminels se sont exilés dans le désert pour pouvoir échapper aux lois des souverains. Depuis, leurs descendants vivent dans cette région aride et y ont développer une société. Ils se sont adaptés aux journées trop chaudes, aux nuits trop froides,  aux pluies quasi inexistantes, aux vents violents et aux tempêtes de sable. Ils vivent des ressources que le désert leur offre et font du commerce avec les royaumes de Zénor et de Fal pour les ressources qu’ils ne trouvent pas. Toutefois, les habitants du Désert n’ont pas l’habitude de vivre de luxe. Ce qu’ils achètent se résume à des tissus, des plantes à buts médicinaux, de la poterie et des vivres de certains types. La présence du cheval dans le désert est très rare et peu naturel. Un cheval laissé à lui-même dans des conditions aussi arides à très peu de chance de survivre. Leur présence est dû aux humains qui les ont amener en terre inhospitalière. Leurs maitres les ont achetés et en font l'usage dans leur caravane. Ce sont souvent des caravanes de voleurs qui utilisent la rapidité et les réflexes des chevaux pour accomplir leur vandalisme. Les cavaliers errants sont donc très mal considérés par les autres désertins normaux. Personne ne leur fait confiance et tout le monde reste sur leur garde. Habituellement, les désertins en général préfèrent les chameaux pour leur besoin en eau très minime comparé à ceux des chevaux. De plus, pour survivre dans le désert, il faut se déplacer. Les chameaux font de meilleurs porte-bagages que les montures équestres. Ils supportent une plus grosse charge et s’épuisent moins vite. Ils sont toutefois plus lents et ont très peu de réflexes.

Depuis que les Ombres sont apparues, le désert est inhabité de toute forme de vie humaine ou animal. Ceux-ci ont été engloutis par les Ombres. La flore déjà limités du Désert a elle aussi périt. C’est probablement à causse du très peu de choses vivantes dans le Désert que les ombres se sont propagé à la recherche de plus .  

Division sociale
.

Malgré la présence humaine dans le Désert, celui-ci n’a jamais eu de monarchie ou de gouvernement. Aucune loi n’existe si ce n’est celle de la nature.  Comme les premiers habitants étaient des mercenaires, des assassins et des voleurs en fuite, ceux-ci ont souhaité vivre le reste de leur vie libre de toutes lois. Ils n’ont pas, non plus, voulu en imposer à leur frère de métier. C’est pour honorer la liberté de leurs pères qu’aucun de leurs héritiers n’ont cherché à s’imposer en maitre sur les autres habitants. Par contre, à l’intérieur de chaque tribu, il y a une hiérarchie. L’organisation de la tribu commence avec à son sommet le chef de la tribu. Celui-ci veille sur sa famille. Il les protège contre les intempéries, les ennemis et les altercations internes. Il est écouté de tous et ses ordres ne sont jamais remis en question. Il s’occupe de la gestion de la caravane ainsi que de sa justice. Il est le male qui a priorité dans le choix de sa femme. Afin d’assurer la survie de la tribu, il se reproduit avec la femelle la plus fertile et à la santé parfaite. Ensemble, ils pourront mettre au monde des enfants forts et robustes à cause de leurs gènes. Il arrive que le chef ait à se reproduire avec plus d’une femme afin d’assurer la survie de la caravane. De cette façon, il s’assure que ses gènes forts soient transmis à plus d’enfants possible. Ceux-ci sont l’avenir de la tribu. Après lui, c’est le Chaman de la tribu qui a autorité. Il peut être un homme ou une femme (mais pour la présente, il sera présenter au masculin). Il s’occupe de la spiritualité des membres ainsi que de la médecine qui sont très liés. Les Désertins ne croient pas en le même panthéon céleste que le reste du continent. Ils vénèrent les esprits ainsi que les forces naturelles du monde. Le Chaman est à la fois le prête et le médecin de la tribu. Il est celui qui possède et utilise les plants médicinaux. Il invoque les esprits et leur demande d’apporter la guérison aux souffrants. Les plantes servent plus souvent à chasser la douleur qu’à guérir. L’art des Chamans est enseigné d’un Chaman à un apprenti. Il est rare qu’un Chaman aura plus d’un apprenti dans sa vie. Il est le lien entre le monde des humains et le monde des esprits. Dans la tribu, les hommes ont plus d’autorité que les femmes. Leur force physique serve à la protection de la tribu, mais aussi à l’exploitation des ressources primordiales. Ils s’occupent aussi du domaine de la cuisine. De la chasse à la préparation. Les femmes ont pour devoirs de veiller sur les enfants et de leur inculquer les principes fondamentaux de la survie. Elles ont aussi comme travaille de tisser et d’enseigner à tisser aux fillettes. Elles ne doivent pas tomber enceinte trop souvent ou trop rapprocher. Ceci pourrait nuire à leur santé et les tuer. De plus, trop de bouches à nourrir n’est pas souhaitable pour la tribu. Il faut donc un roulement naturel dans la Tribu. Les enfants, bien qu’essentielle, n’ont aucune autorité dans la tribu. Ils ont pour rôle d’apprendre et d’écouter ce que les femmes et les hommes leur enseignent. Ils ne doivent pas obéissance qu’à leurs parents, mais bien à la tribu entière. Le concept de famille n’est pas restreint à une mère, un père et leurs enfants, mais bien aussi aux cousins et aux cousines, aux sœurs et aux frères, aux oncles et aux tantes, aux grands-pères et aux grands-mères, aux grands oncles et aux grandes tantes, etc. Dans le désert, les morts ne s'enterrent pas. Ils sont enveloppés dans des tissus et laissé derrière pour les tribus qui se promènent de façon continuelle. Pour les tribus plus statique, ils sont incinérés.

L’on retrouve dans le Désert deux genre de Tribus. Celle plutôt Nomades et celles plutôt Sédentaires.

Les Danakis occupent le nord de la région. Ils sont très nomades afin de pouvoir se procurer les ressources nécessaires à leur survie. Ils vivent dans tes tentes de toile tenus par des tiges de bambou. Ils font du commerce avec les deux pays au nord du désert. Ces échanges ne se font pas à l’aide de pièces d’or ou de pierres précieuses puisque le désert n’en possède pas. Ils fabriquent toutefois énormément de choses qui troquent ensuite contre d’autres objets. Se sont d’excellents artisans du rotin et du roseau. Ils tissent paniers, tapis ainsi que des meubles. N’ayant pas de système monétaire, ce qui régit la valeur des objets échangés est leur rareté versus leur utilité. Ils acquièrent des objets à Zénor et à Fal pour ensuite en échanger avec les autres tribus de Danakis. Ils effectuent aussi du commerce avec les Midjats, mais la relation entre les deux types de tribus est très tendue. Les caravanes nomades sont souvent pillées par les Midjats qui ne veulent pas payer le prix demandé.

Les Midjats sont regroupés à l'extrême sud. Ils ont tendance à s’établir à un endroit sur une longue période pour ensuite changer de localisation lorsque la région ne convient plus à leur besoin. Ils ont appris à construire des abris résistant aux tempêtes de sable ainsi qu’à faire l’élevage de certains types d’animaux. Comme ils restent très longtemps au même endroit, ils font aussi pousser certains végétaux comme le cactus qui leur permet de recueillir de l’eau et dont le fruit est souvent comestible. De plus, le cactus lorsque mort fait un robuste matériaux de construction. Même les épines de certains cactus sont utilisées comme aiguilles pour la couture ou dans un but médical. La relation entre les deux types de tribus est très tendue. Comme les Midjats doivent se débrouiller avec ce que le désert et la mer leur donne, ils ont parfois besoin de commercer avec les Danakis qui peuvent profiter des objets du Nord. Les nomades profitent alors souvent du besoin urgent des Midjats pour exiger un lourd prix en échange des ressources nécessaires. Se savant escroquer, les Midjats font donc jouer leur origines en attaquant les caravanes nomades qui passent trop prêt de leur village.  

Physionomie
.

Bien que les Désertins partagent leurs origines avec le reste du continent, ils ont aux fils des siècles adapter leur apparence. Leurs gènes se sont habitués aux dures conditions de vie.

Leurs peaux se sont par exemple tannées. Par le soleil au début puis cette pigmentation c’est légué d’un parent à son enfant. Leurs peaux ne sont pas juste brunes. Elles sont noircies. Il existe différentes teintes, mais elles ont toutes la même efficacité contre le chaud soleil. La peau des désertins leur permet de ne pas être trop affectés par certains types de rayons du soleil. Cette peau ne rougit d’ailleurs pas que ce soit par l’effort physique ou la gêne. Elle bloque aussi la chaleur leur permettant de garder leurs corps à la bonne température. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les gens du Sud sont souvent très vêtus. Les tissus sont légers, mais les couvrent en permanence pour régulariser leur température et pour les protéger du sable.

Les désertins sont aussi très grands et très carrés afin de supporter les tâches très physiques qui les incombent. Pour survivre dans un territoire aussi inhospitalier, leurs corps doivent être robustes et être insensibles aux maladies. Leurs corps conservent tous ce qu’ils consomment comme nutriments puisqu’ils peuvent ne rien remanger pendant des jours. Leurs corps utilisent donc ce qu’ils ont au préalablement emmagasiner. Les enfants naissent et grandissent avec beaucoup de graisse pour cette raison. Leur corps gardera ces bourrelets même une fois adulte.

Leurs visages n’ont rien de semblable au reste des habitants du continent. Ils ont un grand front, un nez généralement retroussé, des lèvres proéminentes, un menton inexistant et des joues rondes. Leurs chevelures sont généralement foncées. Elle est rarement plus pâle que brune. Lorsqu’un enfant nait blond-blanc, on dit souvent de lui qu’il a une défaillance génétique. Sa survie dans le désert est donc précaire. La tribu peut alors s’occuper de lui avec plus d’attention ou bien laissé les esprits décider de son sort. On leur destine généralement le titre de Futur Chaman de la tribu pour combler leur potentielle lacune génétique.

Les désertins ont développé une technique pour marquer la peau. Avec une aiguille de cactus, ils font pénétrer de l’encre à base de charbon sous la peau pour dessiner des formes. Ils utilisent des minéraux de couleur aussi pour colorer le tatouage. Les tatouages ont différentes significations que ce soit une identification à un groupe, un élément cosmétique ou un rituel religieux. Il n’y a pas d’âge pour en recevoir un. Il s’agit souvent de formes géométriques ou tribales ainsi que des représentations d’animaux. Le tatouage est fait par le chaman de la tribu seulement. Le processus étant douloureux, le chaman utilise ses connaissances pour atténuer les douleurs selon le désir du futur tatoué.

Au niveau vestimentaire, on préfère les tissus aux qualités textiles plutôt qu’à son esthétique. Les désertins s’habillent de façon sobre. Une tenue pour faire profil bas dans le désert plutôt que pour attirer l’œil. Le côté pratique des vêtements passe avant leur beauté et leur usure. Homme ou femme, ils portent un pantalon et une tunique. Ils se couvrent par moment de couverture pour se protéger du sable et du vent. Il n’est pas rare de voir sur leur tête turban ou foulard. Bref, leurs vêtements sont choisis dans un but purement pratique.




Historique
.


  • An 1155 :  Naissance de Lyra qui deviendra chef des chevaliers d'Émeraude.
  • An 1205 :  Naissance de Lyzann qui deviendra chef des chevaliers d'Émeraude.
  • An 1209 :  Séisme ressentis sur tout Enkidiev, mais qui n'affecte pas la vie dans le Désert.
  • An 1217 :  Naissance de Elijah qui deviendra Mage à la Tour.
  • An 1229 :  Elijah, perdu dans le Désert, fait connaissance avec la Tribu des Elzaman et en deviendra le second Chaman en compagnie de Will, un an plus tard.
  • An 1232 - - Mois 8Mois 10 :  Début de la recherche de la statue de Lyra dans le désert.
  • An 1234 :  Apparition des Ombres réduisant la région à néant. Plus aucune vie n'y est possible.
  • An 1234 :  Fuite des Tribus vers d'autres Royaumes. Les Elzamans se réfugient à Turquoise tandis que les deux Chamans de la Tribu font leurs études à la Tour. Ils se marient plus tard et ont des enfants adoptifs.
  • An 1257 - Mois 8:  Fin des Ombres.

modifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Information sur le Désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev :: Désert-