___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Fonctionnement → Ordre d'Émeraude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Fonctionnement → Ordre d'Émeraude Mar 06 Jan 2015, 18:34

Fonctionnement de l'Ordre d'Émeraude


Laura Sava on deviantart. ©



Élève d'Émeraude
Les élèves d'Émeraude vivent à l'intérieur du château. Dès qu'ils sont acceptés comme élève, ils sont envoyés dans une chambre, contenant cinq autres élèves comme eux. Les garçons et les filles sont dans des chambres séparées. Ils ont pour principales activités de suivre les cours de magie ainsi que de combat auprès des professeurs attitrés. Ils peuvent également suivre des cours un peu plus spéciaux (comme le tir à l'arc, renforcement physique, test d'orientation, etc). S'ils ne sont pas en cours, ce qui est tout de même rare, ils peuvent errer dans le château, à la limite dans la cour du château, mais il leur est interdit de se rendre dans le village sans la surveillance d'un Écuyer ou d'un Chevalier. Ils ont accès à la bibliothèque pendant la journée, mais lorsque le soleil se couche, tous les élèves doivent retourner dans leur dortoir pour le couvre-feu et ne peuvent plus en ressortir sous peine d'être sévèrement puni. Les élèves d'Émeraudes doivent le respect à tout le monde, que ce soit un paysan ou bien le roi. S'ils ne le font pas, qu'ils s'entêtent à être des gens mal élevés, ils seront retournés dans leur famille et ne pourront jamais avoir le prestigieux titre de Chevalier.


Écuyer d'Émeraude
Les écuyers d'Émeraudes vivent avec leur maître. Il se doit de faire exactement tout ce que son maître lui dit et de l'accompagner dans tous ses déplacements (sauf cas contraire indiqué par le maître en question). Leur principale activité, mise à part écouter leur maître, est d'apprendre tout simplement. L'Écuyer doit toujours garder en tête qu'il n'a que cinq ans pour apprendre le plus de choses possibles pour être ensuite apte à se débrouiller tout seul lorsqu'il deviendra Chevalier. Malgré son rôle de plus en plus prêt de Chevalier, l'Écuyer d'Émeraude doit tout de même avoir le plus grand respect lorsqu'il prend la parole avec un élève, sous peine d'être sévèrement réprimander en public par leur maître. Ils ne peuvent pas prendre la parole, en présence de leur maître, si le maître en question ne lui en a pas donné le droit. Tous les écuyers n'ont pas possibilité de devenir Chevalier si le maître ou les Chefs de l'Ordre en juge le contraire. Soit l'écuyer est déclassé de l'Ordre et ne pourra jamais prétendre au titre, soit il redouble, lui accordant une seconde chance précieuse.
A cette époque là, l'écuyer apprend également à monter sur un cheval de guerre (les montures de balade étant trop effrayée lors des mouvements brusques, elles sont par conséquent, inexploitables dans ce domaine-là). Ces chevaux-là sont entraînés et spécialisés dans l'art de la guerre. C'est donc sur ces montures-là que les écuyers s'entraîneront. Il est de tradition que le maître offre à son écuyer sa première monture. Seulement si ce n'est pas le cas, l'écuyer recevra sa propre monture après l'adoubement (généralement celle avec laquelle il s'est entraîné le plus souvent). Ils apprennent vers le milieu de leur apprentissage l'art de la guerre à dos de monture.


Chevalier d'Émeraude
Les Chevaliers d'Émeraude vivent la plupart du temps au château, dans leurs appartements (=chambres), mais certains, qui fondent une famille, décident d'habiter au abord du village. Ils ont obligation de s'établir près du château pour pouvoir faire acte de présence rapidement. Ils doivent toujours faire passer l'éducation de leur écuyer en priorité. En effet, il est très mal vu de tomber enceinte lorsque l'on entraîne un écuyer. Lorsque cela arrive, l'écuyer est remis à un autre chevalier qui le forme temporairement jusqu'à ce que la chevalière puisse reprendre son titre de mentor. Dans une optique similaire, il est interdit d'officialiser une relation amoureuse avant d'être chevalier. Les écuyers peuvent se fréquenter, mais il faut attendre d'être chevalier pour envisager le mariage ou tout simplement la vie commune. Par la suite, les occupations des chevaliers sont diverses : lecture dans la bibliothèque, aide au village, tours de garde, pratique magique, patrouille dans les autres royaumes et résoudre des problèmes divers des paysans, entrainement. Ils peuvent également devenir professeur. Pour donner l'exemple aux plus jeunes, un Chevalier doit être le respect même et écouter les Rois des autres royaumes lorsqu'ils se trouvent dans leur demeure. Il existe différents types de Chevaliers : le stratège, l'archer, l'épéiste, le guérisseur, etc. Évidemment les Chevaliers n'entrent pas systématiquement dans une seule de ces catégories. Mais certains se démarquent des autres en performant dans un de ces domaines-là plus particulièrement. Ce sont ces démarcations qui permettent aux chefs de l'ordre de choisir quels chevaliers partiront pour tel mission ou qui occuperait tel position dans un affrontement.  


Tous les droits sur l'histoire initiale sont réservés à Anne Robillard et Wellan Inc ©



Code de la Chevalerie


Ne deviendra Chevalier d’Émeraude et héritier du continent tout entier que celui ou celle qui affiche un tempérament honnête et courageux, possède des aptitudes à communiquer avec le monde invisible et honore les règles du Code d’Émeraude. En ta qualité de Chevalier :

  • Respecte l’autorité et ceux qui placent leur foi en toi.
  • Ne trahis jamais la confiance de tes compagnons d’armes.
  • Ne mets jamais l’Ordre ou tes compagnons d’armes dans l’embarras.
  • Chasse le mensonge de ta vie à jamais.
  • Respecte ta parole et ne la donne pas à la légère.
  • Sois loyal envers les gens avec qui tu t’engages et les idéaux que tu as choisis.
  • Ne fais jamais de remarques désobligeantes envers tes compagnons d’armes.
  • Sois poli, courtois et attentif quoi qu’il arrive.
  • Fais toujours preuve d’une grande maîtrise de toi.
  • N’affiche aucune arrogance autant en présence des rois que des gens du peuple.
  • Comporte-toi avec noblesse et donne le bon exemple.
  • Recherche toujours l’excellence dans toutes tes entreprises.
  • Garde la foi et ne cède jamais au désespoir.
  • N’utilise ta force que pour servir le bien, jamais dans un but de gratification personnelle.
  • Fais régner la justice où que tu sois, mais demeure humain et miséricordieux.
  • Ne vante jamais tes propres mérites, laisse plutôt les autres le faire à ta place.
  • Respecte la vie et la liberté en tout temps.
  • Protège les faibles et les innocents où qu’ils se trouvent et viens-leur en aide si tu le peux.
  • Soulage la souffrance et l’injustice.
  • Sois généreux avec ceux qui sont dans le besoin.
  • Sois prêt à faire des sacrifices pour servir la vérité en toutes circonstances.
  • Dans le respect des règles du combat, repousse tous ceux qui tentent de s’emparer de nos terres ou de voler nos gens.
  • Ne réponds à la provocation que si elle met ta vie en danger.
  • Ne recule jamais devant l’ennemi et n’attaque jamais un adversaire désarmé.
  • N’abandonne jamais un frère ou un allié sur le champ de bataille.
  • Unis ta vie à ton âme sœur que lorsque chevalier tu es.
  • Ne te sépare jamais de ton Écuyer.
  • Respecte ton Écuyer et protège-le contre tous les dangers.
  • Transmets ta science et tes belles valeurs à ton Écuyer avec honnêteté et simplicité.
  • Fais-le savoir si tu crois qu’un enfant mérite de devenir Écuyer et qu’il n’a pas été choisi par le magicien d’Émeraude.
  • N'affiche pas de démonstrations amoureuses en public tant que tu n'es pas Chevalier. Tes priorités jusque là sont dans ton devoir.



Être Chevalier



Certains se demandent que faut-il pour devenir un défenseur du continent d'Enkidiev. La majorité croit que la simple présence de magie en un enfant suffit pour qu'il devienne un Chevalier. Mais les Chevaliers savent que cette croyance est loin de la vérité. Les écuyers le conçoivent. Les élèves s'en rendent lentement compte. Être un Chevalier, c'est un mode de vie, c'est une discipline, c'est une façon de penser. Un peu de magie n'est pas suffisant. Savoir tenir une épée n'ont plus. Vouloir aider son prochain, encore moins. Pour devenir, être et vivre chevalier, il faut maitriser trois forces. Chaque chevalier les maîtrises à différent niveau et c'est ce qui les différencie les un des autres.


La force du Corps : Un Chevalier doit garder son corps en santé et en forme pour pouvoir défendre le continent. Il doit avoir une force physique certaine pour pouvoir manipuler les armes que ce soit au sol ou à cheval. Mais aussi il doit savoir faire preuve d'une grande discipline quant aux choix qu'il fait. L'entraînement doit faire partie de son quotidien, mais dans une proportion parfaite afin d'éviter l'épuisement, le surentrainement ou les blessures musculaires. Il doit développer de l'endurance et une résistance. L'équitation est une bonne façon de commencer. Après, il faut avoir de l'imagination pour voir à augmenter l'entrainement. Un Chevalier ne peut pas se permettre de manger n'importe quoi. Il doit avoir un régime sain et équilibré pour assurer l'apport d'énergie et éviter la fatigue. Il ne peut pas manger trop lourd ou trop sucré ou trop gras. Il doit toujours être prêt à intervenir à titre de chevalier alors son corps doit toujours être en forme. Durant les campagnes et les missions, les Chevaliers doivent souvent s'en remettre aux vivres qu'ils ont apportées avec eux. De ce fait, ils doivent se contenter de repas léger et trouver une autre façon de donner à leur corps les nutriments dont ils ont besoin. Ils n'exagèrent pas sur les alcools non plus. En mission, ils ne boivent généralement que par politesse devant un souverain ou un compatriote. Ils ne peuvent pas se permettre d'engourdir leur sens. Dans la vie d'un Chevalier, la méditation a une priorité essentielle. Que ce soit pour reposer son corps ou son esprit, un Chevalier doit prendre le temps de se recentrer et effectuer des réflexions sur lui-même. Habituellement, les Chevaliers le font avant d'aller dormir ou lorsqu'ils prennent des bains. Certains le font pendant qu'ils font une pause de leur entrainement physique. Cela reste un apport vital au corps.


La force de l’Esprit : Un Chevalier est un érudit. Il se doit d'être instruit, mais aussi d'être avare de connaissances. Il participe très tôt dans son cheminement à titre d'élève aux divers cours qui l'initient à la vie. Il apprend à lire, écrire et compter. En plus de la géographie et de l'histoire, les Chevaliers reçoivent des cours pour les aider avec leurs pouvoirs magiques. Leurs précepteurs leur enseignent les sensibilités du monde et comment y interagir. Ils ouvrent à cette époque leurs esprits pour la première fois. Lorsqu'écuyer, c'est au tour de leur maitre de garder leurs esprits ouverts en leur servant de modèle et en leur enseignant ce qu'ils ont appris par expériences. Ils ne doivent pas tout dévoiler de la vie par contre. Certaines choses doivent s'apprendre par nous-mêmes. Les écuyers apprennent lentement à vivre comme un Chevalier. La transition vers ce titre se fait graduellement et n'est pas vécue au même rythme d'un écuyer à un autre. C'est leur capacité d'apprentissage qui laisse présager de ce rythme. Être Chevalier ce n'est pas qu'un titre. C'est un apprentissage de plusieurs choses qui nous mène vers un but ultime. La force de l'esprit, c'est une curiosité qui ne s'éteint pas. C'est un désir de savoir et d'apprendre. Les Chevaliers ne refusent jamais de l'aide et ils sont toujours ouverts à l'idée de recevoir un enseignement. Ils ont aussi une connexion avec le monde invisible qui les différencie des autres élèves du continent. Ils ont une connaissance spirituelle et une vie spirituelle. Ils développent leur esprit et font eux-même des réflexions. Ils n'ont pas besoin des avis pré-mâcher des autres. Ils expérimentent leur croyance d'eux-même. Ils sont ouverts aux possibilités de l'Univers. Ils croient aux sciences et aux religions. Mais ce ne sera jamais en leur nom qu'ils se battront. Ils ne font pas de différence entre les royaumes de leur continent. Ils ne considèrent pas certaines royautés supérieures à d’autres parce que leur royaume est plus riche ou plus stable. Au contraire. Ils sont les défendeurs d’un peuple entier et ce sont les habitants d’Enkidiev.  


La force du Coeur : Voilà la force la plus dure à maitriser. Celle qui demande un cheminement intérieur long et périlleux. Cette force s'acquiert lentement et continuellement. Elle est la première chose que l'on tente d'inculquer aux élèves, mais ceux-ci ne le réalisent qu'une fois Écuyer voir même Chevalier. C'est sur cette force que repose l'Ordre. Sans elle, on ne peut pas être un Chevalier. Le coeur d'un Chevalier est pur et rempli d'intentions nobles. Il ne doit pas entretenir de rancoeur ou de mauvaises pensées à l'encontre d'une personne. Il ne doit pas se laisser influencer par les ouï-dire et doit juger par lui-même. Les Chevaliers font le don de soi constamment. Ils viennent en aide à ceux qui en ont besoin. Ils aident les rois, les nobles, les marchands, les paysans et les pauvres. Ils ne demandent jamais rien en retour puisqu'il s'agit de leur code de conduite. Ils n'aiment pas se vanter ou parler exagérément d'eux. Ils se font un honneur de partager et de s'assurer de la répartition équitable des ressources. Mais leur élan de générosité ne veut pas dire qu'il néglige leur part pour autant. Ils ne donnent pas leurs choses, ils les partagent. Les Chevaliers ne sont pas très attachés aux choses matérielles. Ils n'ont pas besoin de se sentir valorisés par des richesses et des titres. C'est pourquoi en entrant dans l'Ordre, les titres de royauté et de noblesses disparaissent. Lorsqu'ils passent Chevaliers, ce titre de défenseur d'Enkidiev est le seul dont ils ont besoin. Plusieurs Chevaliers n'ont pas demandé à devenir Chevalier lorsqu'ils étaient enfants. Toutefois, ils sont satisfaits de la décision de leurs parents ou des hasards de la vie aujourd’hui. Ils ont eu droit à une maison, une famille, une éducation et des repas tous les jours. Choses qui ne sont pas toujours possibles d’avoir en temps de guerre ou de crise. Ils savent reconnaitre les chances qu’ils ont eues. Ils ont appris à dire merci et à être redevables à ceux qui les ont aidés. C’est dans cette optique qu’ils participent à la vie du château d’Émeraude pour certaines choses. Ils ne se sentent pas supérieurs aux autres honnêtes travailleurs du continent. Pour ce continent, ils sont prêts à se sacrifier et à se donner complètement, corps et âme. Pour eux, les conquêtes d’Irianeth sont injustes et injustifiables. Le mal que le continent ennemi a causé est bien trop grand pour être pardonné. Ils ont fait la promesse de ramener la justice sur Enkidiev et cela commence avec le retour des terres qui lui ont été volées. La force du cœur, c’est de penser comme un Chevalier, de vivre comme un Chevalier et d’aimer comme un Chevalier. Un Chevalier se doit de penser aux autres avant soi. Un Chevalier se doit de vivre de façon ouverte. Un Chevalier ne doit pas avoir de mépris, de secrets, de jalousie. La force du cœur ne se maitrise jamais complètement. C’est un apprentissage perpétuel et sans fin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Fonctionnement → Ordre d'Émeraude Mar 06 Jan 2015, 18:38


Le serment de l'Ordre d’Émeraude

  Tu as désormais quitté le sentier du doute pour marcher sur celui de la lumière. Tu es désormais un Chevalier d’Émeraude et ton nom n’est plus ________________________, mais le Chevalier ______________________ d’Émeraude. Garde ton corps et ton esprit toujours purs. N’entretiens aucune pensée négative ou inutile dans ton cœur et fais-y plutôt croître ton amour pour Enkidiev et tous ses habitants. Ne cherche pas seulement la connaissance dans les livres, mais aussi dans tout ce qui t’entoure. Apprends à ressentir l’énergie dans tout ce qui vit. Partage ce que tu sais avec ceux qui cherchent comme toi, mais soustrais ton savoir mystique aux regards de ceux qui ont des penchants destructeurs. Méfie-toi de ceux qui cherchent à te dominer ou à te manipuler. Sois vigilant face à toute personne qui souhaite te détourner de ton sentier pour sa gloire ou son avantage personnel. Ne te moque jamais des autres, car tu ne sais jamais qui te surpasse en sagesse ou en puissance. Que tes actions soient honorables, car le bien que tu feras te reviendra au centuple. Honore tout ce qui respire, ne détruis pas la vie sauf si tu dois défendre la tienne. Maintenant répète après moi. Je prends l’engagement de suivre avec honnêteté les règles du code de chevalerie et de travailler avec toute l’ardeur et le courage dont un Chevalier doit faire preuve à servir la paix et la justice sur tout le continent et même sur les pays non encore découverts. Je m’engage aussi à maîtriser ma colère, ma peur et ma hâte en toutes circonstances et à faire appel aux dieux lorsque je dois prendre des décisions ou aider mon prochain. _______________, tu es désormais un Chevalier d’Émeraude. Que les dieux te prêtent longue vie.


Signature :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Fonctionnement → Ordre d'Émeraude Ven 25 Mar 2016, 00:16

Le cas des déserteurs



S'il arrive parfois que des membres d'une armée ou de l'autre décide de trahir son camp pour rejoindre l'autre il faut savoir que ce cas est extrêmement rare et que les traîtres sont très mal vu d'un côté comme de l'autre. Cette petite note est destinée à vous donner une idée du traitement qui leur sera réservé de manière à ce que cela soit clair pour tout le monde et qu'il n'y est pas de quiproquo. Il faut d'abord bien comprendre que les trahisons sont difficiles et doivent être le résultat d'une évolution du personnage inRP ou de circonstances qui se dérouleront inRP. Il existe différentes raisons de trahir / déserter, il faut donc comprendre que cette petite explication reste assez général et à pour but d'expliquer quel traitement et quels risques encours vos personnages s'ils s'engagent dans cette voie. De plus, les cas de trahisons sont relativement rares, après tout, il existe un fort sentiment patriotique d'un côté comme de l'autre de la mer qui poussent de nombreux habitants à considérer la mort comme préférable à la trahison.


Traître à Enkidiev : Pour ceux qui pensent à trahir les forces d'Enkidiev (qui comprend également la tour des mages) il faut savoir que les traîtres à Enkidiev verrons leur tête mise à prix et ne pourrons clairement plus se balader sur les royaumes non conquis en tout impunité. De plus, il y aura très peu de chance qu'il puisse de nouveau réintégré l'armée ou leur ordre d'une manière ou d'une autre. Si les traîtres ne seront peut-être pas tué à vu ni traqué, il faut cependant savoir qu'ils seront arrêtés et emprisonnés jusqu'à ce qu'un jugement soit rendu à leur sujet. Il y a une différence entre un traître et un déserteur. Le traître commet un acte de trahison en donnant son élégance à l'ennemi ou en commettant un crime contre Enkidiev. Le déserteur part sans avoir rien commis contre Enkidiev, mais la désertion est vue comme un abandon de la cause pour laquelle il se battait et donc un risque de devenir traître. Le déserteur peut aussi prendre entente avec son supérieur pour pouvoir être libre de partir.


Traître à Irianeth : Là aussi, tout dépend de l'ancienne place du traître dans l'armée d'Irianeth. Il est évident qu'un ancien soldat ou un ancien esclave sera plutôt bien accueilli sur Émeraude et qu'on le considérera plutôt comme un fuyard. Il en va autrement pour un ancien chevalier d'Irianeth qui aurait combattu contre Enkidiev et fait de nombreux dégâts. Il est clair que cette personne ne sera pas facilement accueillie par l'ordre des chevaliers d'Émeraude et que si elle vient seul elle aura toutes les chances d'être longuement emprisonné puis jugé au lieu de trouver à Émeraude un refuge. Si un traitre d'Irianeth souhaite se rendre à Émeraude il devra donc, dans la majorité des cas, avoir un garant parmi les forces d'Enkdiev. Dans tous les cas, un traitre d'Irianeth qui se présenterait à Émeraude serait soumis à un sondage des pensées et ses véritables intentions seraient très longuement testées de manière à vérifier qu'il ne s'agit pas d'un piège, mais bien d'un changement de camp réel. Il seront sous surveillance et ne pourront normalement pas exercer de métier à caractère militaire ou politique. À moins que leur garant soit aussi leur supérieur.  


Bien sûr, il faut rappeler que les cas décrits ici sont des cas généraux et que l'accueil et le traitement des traîtres / déserteur peut être légèrement différent d'un royaume à l'autre, mais dans tous les cas, ils sont toujours mal vu et sont toujours surveillés de très près lorsqu'il s'agit de traître d'Irianeth venant chercher secours auprès d'Enkidiev. Si vous souhaitez avoir une idée plus précise de ce qui attendra votre personnage en fonction de sa trahison / désertion, le mieux est dans tous les cas de contacter un membre du staff de manière à ce qu'il n'y est aucun soucis de logique par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fonctionnement → Ordre d'Émeraude

Revenir en haut Aller en bas

Fonctionnement → Ordre d'Émeraude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Sujets importants-