___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Fonctionnement → Ordre d'Irianeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1903
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Fonctionnement → Ordre d'Irianeth Mar 06 Jan 2015, 18:32

Fonctionnement des ordres d’Irianeth


Hgjart on deviantart. ©



Il existe sur Irianeth trois ordres d’exception au sein de l’armée : les chevaliers d’Irianeth, les sorciers et les seccyeths. Chaque ordre se caractérise par des qualités requises et un fonctionnement qui lui est propre. De la même manière, la place hiérarchique de ses ordres ne sont pas les mêmes, l’ordre des chevaliers étant considéré comme le plus prestigieux et ayant le rang le plus élevé. Cependant, pour accéder à ses différents ordres le fonctionnement est le même. Ainsi, chaque enfant magique vivant sur Irianeth aura la chance de pouvoir devenir élève d’Irianeth et d’espérer faire partie d’un de ses trois ordres de prestige. Cette possibilité ne sera cependant offerte qu’aux meilleurs élèves, c’est-à-dire ceux qui auront démontré les qualités requises au cours de l’examen d’Irianeth qui à lieu chaque génération pour tous les élèves d’Irianeth. Le passage par la case élève d’Irianeth est donc la plus commune pour faire partie de ces ordres bien qu’il existe parfois des exceptions plus ou moins exigeante en fonction des ordres. En effet, s’il sera très dur de pouvoir entrer une fois adulte dans l’ordre des chevaliers en raison des valeurs qui sont propres à cet ordre, et des seccyeths en raison de l’apprentissage difficile et de la nécessaire affinité avec les dragons, cela sera plus simple pour l’ordre de sorcellerie qui est plus étendu et dispose de rôle plus varié et d’une homogénéité moins importante que l’ordre des seccyeths et celui des chevaliers.


Les espoirs et les élèves d’Irianeth



Les espoirs d’Irianeth :
Les espoirs d’Irianeth sont des enfants âgé de moins de 7 ans qui ont démontrer des particularités magiques plus ou moins élevées. Tout élève ayant des dons magiques sur Irianeth est obligatoirement considéré comme étant un espoir d’Irianeth. Ils vivent dans des endroits différents en fonction de leur famille. Ainsi, ceux qui ont la chance d’appartenir à des familles nobles ayant des chambres dans le palais impérial ou des habitations à l’abord de ce dernier peuvent continuer de vivre avec leur famille. Au contraire, les enfants qui sont issus des colonies ou de serviteur dorment en groupe dans des dortoirs implanté dans le palais impérial.

Les espoirs d’Irianeth peuvent suivre quelques cours afin de prendre de l’avance sur l’enseignement magique et physique qui leur sera encore donné. Cependant, il n’existe pas d’emploi du temps précis et il s’agit plus d’initiation que d’une réelle éducation étant donné que les espoirs d’Irianeth ne sont que de futur élève. De ce fait, il possède donc une liberté relativement importante en fonction du statut de leur famille. Tout ce qu’un espoir d’Irianeth doit savoir c’est qu’il deviendra élève d’Irianeth lors des prochaines attributions et que son avenir découlera de cela.

Les espoirs d’Irianeth qui ont eu la chance d’être découvert à un jeune âge et qui ont pu venir au palais impérial pour y suivre les cours ont la chance de bénéficier d’un droit d’accès à l’examen d’Irianeth ce qui leur permet une première approche de l’épreuve qui déterminera en grande partie leur vie futur. Cependant, pour les espoirs d’Irianeth cet examen n’est jamais obligatoire et n’est pas encore déterminant. Il permet cependant de bénéficier de quelques avantages tels que l’attribution d’un mentor dans l’ordre souhaité lorsqu’ils seront élève. Les mentors sont des sorciers / chevalier / seccyeth qui suivent certains élèves en les rencontrant de temps à autre afin de compléter leur entraînement de leur donner de meilleure chance de réussite à l’examen. En effet, les espoirs ne participant pas aux examens n’auront pas l’occasion de se voir attribuer de mentor de façon officiel.

¤ Liste des mentors



Les élèves d’Irianeth :
Les élèves d’Irianeth sont des enfants magiques de 7 ans à 10 ans. Ils peuvent vivre soit avec les parents lorsque ceux-ci on un rang leur permettant de posséder des chambres dans le palais impérial ou des habitations à proximités de ceux-ci. Pour les élèves n’ayant pas cette chance, ils vivent dans de petites chambres individuelles sans aucun luxe.

Les élèves d’Irianeth ont l’obligation de suivre divers cours comprenant une formation magique, physique ainsi que des cours divers et varié en fonction des années (stratégie, alchimie, survie, etc).  Les cours des élèves sont très prenant physiquement et mentalement et la pression reste toujours présente. En effet, si il est à présent rare que des enfants meurent durant les cours (en dehors de quelques accidents malheureux) il existe toujours un écrémage très important dans les rangs de ces derniers. Ainsi, au fil du temps les élèves d’Irianeth seront de moins en moins nombreux, certains trop faible magiquement étant réorienté vers d’autres rôles en fonction de leur capacité : armée guerrière, serviteur, administration. La formation des élèves d’Irianeth est donc très dur  mais reste juste,  cela est nécessaire pour s’assurer que chacun aura le rôle qui sera le plus en adéquation avec ses capacités.

Les élèves d’Irianeth en raison du rang important qu’ils soient appelée à occuper ont de nombreuses obligations et doivent le respect à quasiment tout le monde. Un élève d’Irianeth à très peu de droit mais un nombre innombrable de devoir parmi lesquels la connaissance et le respect de l’étiquette impérial, l’obligation d’assister au cours et de toujours donner le meilleur de soi.

Enfin, la formation des élèves d’Irianeth se termine au bout de 5 ans par le passage d’un examen qui est différent pour chaque génération. Cet examen contient souvent plusieurs épreuves servant à tester toutes les capacités de l’élève (magie, physique, stratégie, réflexion, etc) afin de déterminer au mieux quel sera l’ordre qui lui conviendra le mieux. Les élèves ont le droit de donner leur préférence mais celle-ci ne sera pas obligatoirement choisi (A noter cependant que cela est simplement inRP, en dehors du RP vous aurez le choix de la branche vers laquelle votre personnage se dirigera et se choix sera normalement respecté à moins d’un illogisme manifeste (par exemple vous demandez à faire partie de l’ordre des sorciers alors que votre personnage n’a qu’une très faible maitrise de la magie). Les élèves normalement présenté à l’examen d’Irianeth doivent pouvoir le réussir. Cependant, l’échec reste possible et dans ce cas un reclassement vers l’armée régulière reste toujours possible. Si votre personnage réussi l’examen il pourra donc être dirigé vers l’un des trois ordres suivant : Chevalerie, Sorcellerie, Seccyeth.


Ordre des chevaliers d’Irianeth



Les écuyers d’Irianeth :
Les élèves ayant été dirigé vers l’ordre de chevalerie se voit attribué à leur maître durant une cérémonie d’attribution. Pendant cinq ans ce maître sera chargé de perfectionner la maitrise physique et magique de l’écuyer. L’écuyer d’Irianeth continue de devoir le respect à ses supérieurs mais possède une place dans la hiérarchie plus élevé. Il est cependant complètement dépendant de son maître qui a une très grande liberté vis-à-vis de lui. Les seuls obligations des chevaliers d’Irianeth envers leurs écuyers sont de les éduquer et de ne pas les tuer. En dehors de cela ils peuvent choisir l’éducation qu’ils préfèrent faire subir à leurs écuyers, d’une certaine manière l’écuyer d’un chevalier peut presque être considéré comme son esclave s’il le souhaite. Dès lors les écuyers d’Irianeth vivent soit avec leur maître, soit là ou leur maître aura décidé et lui doive respect et obéissance. Un écuyer se doit de progresser et d’apprendre, si ce n’est pas le cas son maître pourra le juger comme inapte et en faire part au chef des chevaliers qui pourra alors décider d’exclure un écuyer de l’ordre. Ainsi, devenir écuyer d’Irianeth ne veut pas dire avoir une place certaine en tant que chevalier. L’échec est toujours possible et les écuyers sont alors réorientés vers d’autre place dans l’armée.

Les chevaliers d’Irianeth :
Les chevaliers sont considéraient comme de véritable représentants de l’Empire et de l’Empereur. Ayant une formation très large et pluridisciplinaire ils sont censés être aussi doué dans la magie, que dans le combat armé ou encore dans la stratégie ou l’étude. Un chevalier est également doté d’une forte capacité de commandement, il est en effet amené durant les batailles à diriger des groupes d’hommes. Véritable légendes vivants ils se doivent d’avoir un comportement respectable et de ne jamais déshonorer l’Empire. Un chevalier n’est donc pas simplement un guerrier magique, c’est une personne ayant su intégrer les valeurs indispensables de l’ordre et ayant prouvé sa loyauté envers l’Empire. Capable d’assumer de très nombreux rôle les chevaliers se voient souvent attribuer la direction de certaines missions délicates et dangereuses. Il n’y a ni fou, ni incompétent dans cet ordre de prestige qui est souvent considéré comme l’un des plus exigeants de l’Empire.

Ainsi, de nombreux avantages existent pour les chevaliers. En plus d’être très connu et d’attirer ainsi l’admiration de nombreux personnages important d’Irianeth ils disposent d’appartement dans la forteresse impériale et n’ont aucune autre habitation. Ils ont également une grande liberté à partir du moment où ils respectent les ordres qui leurs sont donnés. Leur position de puissance, si elle leur donne une grande légitimité ne leur autorise pas tout, bien au contraire. Ils n’ont aucunement le droit à l’erreur et chaque geste venant de leur part sera sans aucun doute scruté. Au cœur des discussions des nobles ils ont un rôle très important dans l’Empire qui dépasse le simple rôle guerrier. Un chevalier qui fauterait serait sans aucun doute beaucoup plus lourdement puni qu’un simple soldat. Les chevaliers d’Irianeth doivent être parfait et ne surtout pas montrer de faiblesse ni faire d’erreur. La lâcheté, l’insubordination et les vices en tout genre ne leur sont clairement pas autorisé. Au delà de ses règles les chevaliers sont libres d’avoir la vie amoureuse qu’il désire et peuvent aussi bien être polygame que monogame. Ils ne sont cependant pas autoriser à violer qui que ce soit. La difficulté à devenir chevalier explique que et ordre soit relativement restreint.

Un chevalier a enfin le devoir important d’éduquer un écuyer lorsqu’il s’en voit confier un. Les chevaliers sont complètement libres sur l’éducation donnée à l’écuyer avec une simple obligation de résultat : en faire un chevalier digne de ce nom. Ils peuvent ainsi traiter leur écuyer comme un égal ou comme un moyen que rien. Chaque éducation étant différente pour chaque chevalier. Si un écuyer n’est pas satisfait de son maître il peut en faire la plainte devant la chef des chevaliers ou devant l’Empereur. Attention cependant, si sa plainte n’est pas fondée il risque de perdre son grade et de se voir réorienter à une autre place lui correspondant mieux. De la même manière, si un maître considère que son écuyer ne pourra jamais devenir chevalier et serait mieux dans un autre rôle il peut en informer l’Empereur ou la chef des chevaliers qui décidera des mesures à prendre.

L’ordre des chevaliers est dirigé par la chevalière Hyllïna d’Irianeth qui est également la mère de l’Empereur et la doyenne de l’ordre. Sa seconde est la chevalière Janita d’Irianeth.



Ordre de Sorcellerie



Les Apprentis Sorciers :
Après avoir passé l’examen d’Irianeth. Les sorciers évaluent les compétences de leurs élèves et décident de les faire passer écuyer, apprenti-sorcier ou apprenti-seccyeth selon les résultats.

Un apprenti-sorcier est un élève qui aura réussi l’examen mais qui aura montré des aptitudes magiques plus importantes que ceux de ses camarades ainsi qu’un manque dans ses aptitudes physiques. C’est pour cette raison qu’il ne deviendra pas écuyer du prestigieux ordre de chevalerie, mais suivra plutôt un apprentissage magique poussé avec un mentor (qui évidemment sera un sorcier.) les apprentis sorciers ont également une hiérarchie à suivre. En effet, ils doivent une obéissance totale à leur maître pendant la période d’apprentissage (5 ans donc), ainsi qu’aux autres sorciers et chevaliers. Sans oublier les hauts dignitaires, les commandants d'armées ainsi que naturellement, l’Empereur et l’Impératrice. Leur participation aux combats reste à la discrétion de leur maître.

Les apprenti-sorciers ne sont pas très important hiérarchiquement. Pour atteindre un rang respectable, il faudra réussir à se hisser à la place de sorcier et briller dans le domaine qu’ils auront choisi d’exercer.

Les Sorciers:
L’ordre de sorcellerie est un ordre aussi grand qu’hétéroclite. N’importe quelle personne douée d’une capacité magique suffisante peut devenir sorcier. Ainsi, les sorciers ne sont pas toujours très puissants. Il existe des sorciers spécialisés dans tout types de choses, ainsi des sorciers sont spécialisés dans la magie mental, d’autre dans la guérison, d’autre encore sont uniquement chargé de donné des cours, ou s’occuper des domaines occultes tel que l’alchimie. Chaque être magique peut donc trouver sa place parmi les sorciers en fonction de sa spécialité.

Les sorciers n’ont cependant pas tous le même grade. Ainsi, un sorcier ne maîtrisant que la télépathie ne vaudra guère plus qu’un soldat. Au contraire, un sorcier polyvalent qui n’aurait pas pu intégrer l’ordre de chevalerie à cause d’un manque de capacité physique pourra obtenir un très haut rang au sein de l’Empire. Il existe ainsi plusieurs échelons à travers les sorciers, de sorcier mineur à maître de groupe jusqu’à sorcier en chef. Contrairement à l’ordre de chevalerie ou celui des seccyeths il est relativement simple d’entrer dans l’ordre de sorcellerie qui corresponde en réalité à l’armée magique d’Irianeth. Il n’est pas rare de trouver des personnes avec quelques troubles mentaux parmi les sorciers, ces personnes étant par ailleurs puissante magiquement et pouvant donc avoir une utilité pour l’Empire. En fonction de leur grade les sorciers peuvent vivre dans des endroits différents : les sorciers les plus importants se voient offrir des appartements dans la forteresse, d’autres moins importants ont simplement le droit à des dortoirs comme les soldats. Enfin, tous sont libre d’avoir leur propre habitations au sein des villages ou des colonies d’Irianeth.

Certains élèves embrassent cette voie par choix et deviennent très souvent des sorciers parmi les plus importants. D’autre n’ont cependant pas cette chance et ne devienne sorcier que parce qu’ils ont échoué ailleurs et que leur capacité magiques peuvent être utiles. Un élève lorsqu’il choisi de grès ou de force la voie des sorciers et alors attribué à un maître chargé de son éducation pour les 5 ans à venir. Ce maître sera désigné de manière à former au mieux l’élève dans la spécialité qui lui aura été choisi. Contrairement aux chevaliers, il n’existe pas de cérémonie d’attribution à proprement parlé dans l’ordre des sorciers et les attributions se font donc par liste.

Les sorciers sont dirigés par la sorcière en chef : Ombe qui a été sélectionné à la suite de diverses épreuves. C’est devant elle que les requêtes des sorciers sont soumises lorsqu’il existe un problème entre un apprenti et son maître ou entre un sorcier mineur et son chef de spécialité.  Elle est chargée de veiller au bon fonctionnement des différents sous-ordres de sorcier.



Ordre des Seccyeths



Les Apprentis Seccyeths:
À quelques dizaines de minutes de marche de la forteresse se dresse un camp de dressage et d’entrainement de dragons. C’est aussi là que se passera l’apprentissage des apprentis Seccyeths qui seront déterminés par leur réussit à l’examen des élèves d’Irianeth ainsi que d’autres critères propres aux Seccyeths.  Les Seccyeths ne fonctionnaient pas exactement de la même manière que le reste de la société impériale. Alors que les écuyers et apprentis sorciers étaient encore remplaçables et trop souvent redirigés dans des sections autres que celles de l’ordre  d’élite et de sorcellerie, les apprentis seccyeths parvenaient généralement au bout de leur formation. Rares étaient les personnes jugées aptes à chevaucher un dragon et, plus important encore, à exercer un certain contrôle sur ce dernier. Alors, ne pensez pas qu’il faut le vouloir pour le pouvoir. Et, lorsque ces élus étaient sélectionnées, leur admission était récompensée par l’obtention d’un œuf de dragon ou bien d’un jeune dragon avec lequel elles devaient apprendre à vivre jusqu’à atteindre une symbiose des plus parfaites avec l’animal destructeur, c’est pour cela que généralement leur apprentissage dure plus longtemps que celui des autre ordres, les relations entre un Dragon et son maitre sont uniques et quelque unes peuvent prendre plus de temps que d’autres à se solidifier. (nous limiterons à 7 ans d’apprentissage, si un apprenti n’ait pas qualifié après ces 7 ans, ce qui est rarement le cas étant donné la rude sélection, alors il sera renvoyé de la prestigieuse armée de Seccyeths. Après l’ordre de chevalerie, il s’agissait sans aucun doute de l’activité la plus prisée, la plus en vogue et la plus respectée sur le continent Noir. Pourquoi ? Tout simplement car peu d’élus avaient le privilège de pouvoir suivre leur formation. Et puis, il fallait tout de même admettre que le simple fait de posséder un dragon suffisait de manière générale à régler tous les problèmes. Ou même plutôt à éviter d’en avoir. Quant à la rentabilité d’un point de vue purement guerrier, elle était plus qu’évidente. Depuis quelques années, l’accent avait été mis sur la formation de ces dragonniers. Certes, certains chevaliers et sorciers maitrisaient le feu mais ils n’étaient pas aussi fiables qu’un dragon. Ni aussi destructeurs. Sans compter que ces derniers permettaient des percées non négligeables en cas d’affrontement direct. Les dragons constituaient définitivement une ressource non négligeable. Et personne sur Irianeth n’était supposé ignorer cela. Les Seccyeths doivent le respect et l’obéissance aux chevaliers, car l’ordre d’élite reste malgré tout supérieur hiérarchiquement à celui des Seccyeths.

L’apprentissage des seccyeths consiste à créer un lien particulier et unique avec un dragon. Contrairement à ce que beaucoup pensent se lien n’est aucunement magique mais se créer à force de se côtoyer. C’est sans aucun doute pour favoriser la création de se lien que les seccyeths se voient confié un jeune dragon, ainsi ces derniers sont plus dociles et auront plus de faciliter à créer des liens avec un bipèdes. Ainsi donc, contrairement à certaines croyances populaires il est tout à fait possible de créer un lien avec un dragon adulte, cela risquera simplement de demander plus de temps et d’attention. De la même manière, lorsqu’un seccyeth perd son dragon ou qu’un dragon perd son seccyeth il y a de grande chance que le seccyeth soit attribué à un autre dragon de manière à recréer un lien particulier avec ce dernier. L’image à prendre en compte est ici celle des animaux de compagnies. Lorsque vous perdez votre animal, vous en êtes attristés mais cela ne vous empêches pas d’adopter un nouvel animal et de créer des nouveaux liens avec ce dernier. De la même manière, un dragon qui perd son seccyeth pourra sombrer dans la folie et le désespoir mais pourra également être ramené à la raison bien que cela soit difficile et attribué à un nouveau seccyeth si cela est possible. Cependant, il est a noté que ce lien entre dragon et seccyeth n’est pas inébranlable et demande un soin de tout les instants. Cela explique sans aucun doute qu’un seccyeth ne peut avoir véritablement qu’un dragon. S’il est possible de dresser des dragons sans que ces derniers et de seccyeth attribué ceux-ci ne seront jamais amener sur le champ de bataille de par leur agressivité et leur manque de « lien ». Une telle chose serait risquée que le dragon non lié à quelqu’un soit pris de folie et attaque sans différence les peuples d’Irianeth ou d’Enkidiev. Ainsi donc, il est existe certains dragons mâles sans maîtres mais ceux-ci sont simplement dressé par les autres seccyeths dans l’attente d’un maître et s’ils se montrent trop dangereux ils sont exécutés, ce qui n’est jamais plaisant pour Irianeth au vue de la rareté des créatures mais qui s’avère parfois indispensable.

Les Seccyeths:
L’ordre des seccyeths est sans doute l’ordre le plus ancien d’Irianeth. A l’origine il a été formé par les midjins qui ont très vite réussir à dompter les dragons et à apporter une utilité à l’Empire. Ils ont ainsi obtenu une alliance avec ce dernier : ils servent l’Empire avec les dragons et en contre partie l’Empire leur laisse une certaine liberté dans les montagnes. Les midjins sont donc la race qui est la plus représenté parmi les seccyeths.

Les seccyeths à proprement parler son les personnes ayant eu la chance de créer un lien avec un dragon mâle au point de pouvoir le chevaucher. Ce lien repose très rarement sur la violence mais au contraire sur une bienveillance et une amitié mutuelle. Un seccyeth n’est donc pas forcément un être magique bien qu’il développe systématiquement un lien télépathique particulier avec son dragon. Au delà de ce lien avec leur dragon les seccyeths peuvent présenter des qualités diverses : certains aurons des capacités plutôt magiques alors que d’autres ne seront que des guerriers. Certains pourront également simplement être des érudits ou des stratèges. Le point commun de tous les seccyeths et le fait d’avoir créer un lien particulier avec un dragon mâle et de pouvoir le chevaucher.  En dehors des conflits les seccyehts peuvent mener la vie qu’ils souhaitent : certains effectuent des missions avec ou sans leur dragon alors que d’autre étudient ou vivent simplement dans les montagnes. Les seccyeths sont également chargé de supervisé l’élevage des dragonnes femelles sur les plages d’Irianeth et de s’assurer que celui-ci ce déroule bien. En temps de guerre, les seccyeths ont pour rôle de faire le plus de dégât dans l’armée ennemi. Ils ont également sous leur ordre un peloton de dragon femelle (souvent celles de la plage dont ils s’occupent). Ils peuvent combattre à partir du dos de leur dragon mais également sur le sol. Il n’existe aucune obligation à ce niveau.

Un seccyeth dont en permanence soigner son lien avec son dragon. En effet, les dragons mâles sont des créatures intelligentes, fières, agressives et impitoyables ce qui explique qu’il soit si dure de les apprivoiser. Ainsi, si un seccyeth commençait à trop délaisser son dragon ou à le maltraité celui-ci pourrait très rapidement finir comme dîner. En effet, dragon et seccyeth ne sont lié par aucune magie mais simplement par le dressage respectueux et l’amitié. Lorsqu’un dragon meurt son seccyeth se voit généralement attribué un oeuf ou la charge d’un jeune dragon avec qui il pourra renouer un lien particulier. De la même manière, il arrive que lorsqu’un seccyeth meurt, son dragon renoue un lien avec un autre seccyeth. S’il est possible de dresser des dragons sans que ces derniers et de seccyeth attribué ceux-ci ne seront jamais amener sur le champ de bataille de par leur agressivité et leur manque de « lien ». Une telle chose serait risquée que le dragon non lié à quelqu’un soit pris de folie et attaque sans différence les peuples d’Irianeth ou d’Enkidiev. Ainsi donc, il est existe certains dragons mâles sans maîtres mais ceux-ci sont simplement dressé par les autres seccyeths dans l’attente d’un maître et s’ils se montrent trop dangereux ils sont exécutés, ce qui n’est jamais plaisant pour Irianeth au vue de la rareté des créatures mais qui s’avère parfois indispensable. Il n’existe aucune obligation de dignité ou d’étique pour les seccyeths qui sont beaucoup plus libre que les chevaliers dans leur manière de vivre. La majorité des seccyeths vivent dans les montagnes auprès des midjins qui sont en quelques sortes leur peuple d’adoption.

Toute personne commençant à créer un lien avec un dragon mâle deviendra inévitablement apprenti seccyeth. Généralement, ce lien se créer dans l’enfance. Il arrive cependant que des élèves d’Irianeth demandent à devenir seccyeth sans pour autant avoir lié de lien avec les dragons. C’est dernier son alors testé avant de se voir confier un œuf de dragon. Enfin, il est également possible pour un adulte de lier un lien avec un dragon mâle. Dans ce cas, il pourra devenir apprenti seccyeth et s’il s’en montre digne il pourra devenir seccyeth. L’apprentissage en tant qu’apprenti seccyeth et sans doute le plus dangereux de tous puisqu’en plus de devoir apprendre les valeurs de cet ordre les apprentis seccyeths doivent apprivoiser un dragon mâle grâce aux conseils de leur maître. Il arrive cependant parfois qu’un apprenti échoue et finisse dévorer par sa monture. Le rôle du seccyeth est de conseiller mais également de montrer la manière de dresser un dragon à son apprenti ainsi que de l’initier à tous les devoirs d’un seccyeth. Au delà, le maître seccyeth pourra également initié son apprenti au combat, au maniement de la magie, à la stratégie mais cela n’est pas obligatoire et est à l’appréciation de chaque seccyeth. Ce qui est le plus important reste toujours la création d’un lien avec le seccyeth mâle et la maitrise des dragonnes.

Enfin, il est important de noter que si les seccyeths sont libre de bouger comme il le souhaite sur Irianeth et les continents conquis leur sortit sur les territoires ennemis sont strictement limité et contrôlé : les dragons mâles sont en effet une denrée trop rare pour être sacrifier bêtement ou pour prendre le risque d’une trahison de la part de son seccyeth.

Les seccyeths sont d’un naturel très libre et n’ont pas de chef à proprement parler même s’ils sont loyaux à l’Empire durant les combats. Ils ont cependant un représentant qu’ils ont eux mêmes nommés et qui permet de faire la liaison entre les ordres de l’Empire et les seccyeth. Ce représentant est le seccyeth Keltan qui est un midjin.


Note :Pour plus d’information sur les dragons vous pouvez allez consulter la section dédié dans les  races.


POINT IMPORTANT : Nous n’acceptons plus les personnages élevant des dragons seuls. Si vous voulez avoir un lien avec des dragons sans être seccyeths vous pouvez passer du temps dans les camps de dragonnes et même créer un lien avec l’une d’entre elle. Cependant, ce dragon ne deviendra jamais votre animal de compagnie et ne pourra donc jamais sortir du camp sans l’accord des seccyeths. Si vous nouer un lien avec un dragon mâle alors vous devez obligatoirement devenir apprenti-seccyeth et en faire préalablement la demande au staff. Il n’y a aucune exception sur ce point.



Merci à Faelina pour ces explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1903
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Fonctionnement → Ordre d'Irianeth Mar 06 Jan 2015, 18:39


Le serment de l'Ordre d’Irianeth


  Par cette cérémonie, tu n’es plus en droit de douter. Le chemin qui est le tien est celui des plus grands. L’Empire t’as choisi afin de diriger ses rangs et d’honorer sa suprématie. Tu te devras de lui être loyal, de lui donner toujours plus que ce que tu as. Sois persévérant et ne manque jamais d’ambition. Ne cherche jamais à te reposer sur ce que tu penses acquis, vois toujours au de-là. Ton combat est celui de l’Empire, ton sang est sien pour le restant de tes jours. Prends garde à l’ennemi perfide, qui ne saurait t’amadouer sans que la mort te trouve. Ne mord pas la main qui t’as façonné, crains-en les coups. Lors des jours sombres, tes Chefs éclaireront ta voie. Respecte leur sagesse et n’attise pas leur colère.

Sache reconnaître tes alliés et n’aies de pitié que pour eux. Sois le bouclier qui les protège, tel est ton devoir. Et sur tes ennemis, apporte la désolation. Déchaîne sur eux la tempête, sois la lame qui les transperce et d’un coup les emporte.

Maintenant, si tu désires entrer dans l’Histoire, garde la tête haute et récite après moi ce serment :

« Moi, membre du glorieux Empire d’Irianeth, jure solennellement d’apporter loyauté et courage au service de mon Empereur, de ne jamais faillir à mon devoir. Par ce serment et sur mon sang, je jure fidélité à l’Empire jusqu’à ce que la mort m’en délivre. »



Signature :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1903
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Fonctionnement → Ordre d'Irianeth Ven 25 Mar 2016, 00:17

Le cas des déserteurs



Si il arrive parfois que des membres d’une armée ou de l’autre décide de trahir son camp pour rejoindre l’autre il faut savoir que ce cas est extrêmement rare et que les traîtres sont très mal vu d’un côté comme de l’autre. Cette petite note est destinée à vous donner une idée du traitement qui leur sera réservé de manière à ce que cela soit clair pour tout le monde et qu’il n’y est pas de quiproquo. Il faut d’abord bien comprendre que les trahisons sont difficiles et doivent être le résultat d’une évolution du personnage inRP ou de circonstances qui se déroulerons inRP. Il existe différentes raisons de trahir / déserter, il faut donc comprendre que cette petite explication reste assez général et à pour but d’expliquer quel traitement et quels risques encours vos personnages s’ils s’engagent dans cette voie. De plus, les cas de trahisons sont relativement rares, après tout, il existe un fort sentiment patriotique d'un côté comme de l'autre de la mer qui poussent de nombreux habitants à considéré la mort comme préférable à la trahison.


Pour Irianeth : Les gens qui trahiraient l’armée d’Irianeth seront traqués par l’empire. Il ne leur est donc pas simple de trahir, ou tout simplement de déserter. De plus, il faut noter que plus leur place dans la hiérarchie de l’empire est haute plus cette trahison (ou désertion) sera remarqué et un plus grand nombre de troupes sera envoyé à leur recherche pour pouvoir les éliminer. Il est donc extrêmement compliqué de trahir l’empire d’Irianeth et ceux qui y arrivent devront faire attention toute leur vie à ne pas être retrouvé. Ainsi donc, un traitre à l’empire prendrait d’énormes risques en décidant de combattre contre ce dernier sur le champ de bataille. Pour faire simple, il serait directement pris pour cible et n’aurait aucune chance de s’en sortir. Un traître / déserteur à l’empire devra donc particulièrement bien préparer son départ et savoir très bien se cacher ou se rendre à Émeraude pour avoir une protection et être hors de porté d’Irianeth.


Pour Enkidiev : Que se passe-t-il pour les gens d’Enkidiev qui décide de rejoindre l’Empire du point de vu d’Irianeth ? Cela dépend premièrement du rôle que ces dernières espèrent avoir dans l’Empire et du rôle qu’il avait dans l’armée d’Enkidiev. Il est clair qu’un ancien assassin d’Enkidiev qui était jusque là restait plutôt neutre sera beaucoup plus facilement accepté qu’un ancien chevalier. Cependant, dans tout les cas, ces personnes seront soumises à de nombreux tests et sondages magiques par des sorciers spécialisés dans cet art pour pouvoir connaître les réelles intentions des personnes. De plus, si le traître cherche un poste important sur Irianeth, il devra subir de nombreux tests annexes et s’il cherche à devenir un chevalier d’Irianeth, il devra avoir l’accord du chef des chevaliers d’Irianeth. Dans tous les cas, cette nouvelle recrue sera étroitement surveillée et mise à l’épreuve durant les premières années. Elle sera très rarement envoyé sur Enkidiev de manière à ne pas lui donné de chance de s’enfuir. Il est donc extrêmement difficile de sortir de l’Empire après y être entré par cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fonctionnement → Ordre d'Irianeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant tout :: Annexes :: Irianeth-