___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Knowing me, knowing you. [PV Adrianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Knowing me, knowing you. [PV Adrianna] Mer 24 Juil 2013, 10:08

Ce Rp est la suite de celui-ci *, 11eme génération.

Nulle amie ne vaut une soeur. Christina Rossetti


La tempête était passée. Enfin... La petite qui se prénommait apparemment Enola était sauvée et son frère se portait lui aussi tout aussi bien au grand plaisir de la... Marraine. Si, elle était bel et bien marraine... Elle n'en revenait pas encore qu'Ariane lui ait demandé à elle. Marraine de la princesse héritière d'Esprit, qui plus est.. Elle avait vraiment du mal à voir Ariane comme étant la nouvelle Reine de ce Royaume. Pour elle, elle était toujours Ariane d’Émeraude, la petite fée qu'elle connaissait depuis l'enfance et qui avait déjà traversé bien des épreuves. Ariane qui avait déjà perdu ses premiers enfants, son premier amant... Bien des choses qu'elle ne se serait pas sentie capable de supporter. Perdre ses écuyers et les élèves auxquels elle s'attachait était déjà bien difficile, alors ses propres enfants et son amour... Comment réagirait-elle, si elle venait à perdre Evrard un jour ? Impensable... Elle prit une bonne bouffée d'air pour changer ses idées et ne plus penser aux malheurs qu'elle ne se souhaitait pas.
Le pire était passé, voilà à quoi elle devait songer désormais ! Rien d'autre. Elles avaient ramené la petite dans les bras de sa mère, se trouvant la chambre à côté de celle de Miyäck où elles avaient pratiqué les soins sur le nourrisson pour qu'ils puissent survivre. Suite à cela, les deux guérisseuses sortirent de la chambre pour y laisser Ariane avec sa famille encore toute secouée par la nouvelle venue des jumeaux. Fatiguées toutes deux, elle s'adossèrent presque en même temps contre le mur des chambres, dans le couloir de l'aile des Chevaliers. Épuisant et stressant, pour sûr. Un bon coup d'adrénaline. L'Elfe se souviendrait toute sa vie de cet accouchement. Regardant sa congénère, elle voulu en savoir un peu plus sur elle car après tout elles avaient fait un bon travail d'équipe toutes les deux. Et tout ce qu'elle savait d'elle relevait de sa fonction et de son nom. D'après les éléments physiques apparent, c'était une Elfe, un peu comme elle en quelque sorte. Hormis Adam, elle n'avait jamais vraiment eu le temps de parler avec de véritables Elfes ici. Puis qu’après tout, elle ne l'était qu'à demi et avait grandit à Opale en s'amusant avec des enfants Elfes dans la forêt voisine à sa maison. Rien de plus disant qu'elle appartenait aux coutumes de ce peuple dont elle ne savait pas grand chose.

- Vous être Adrianna, c'est bien cela ? Ariane m'a beaucoup parlé de vous, comme vous avez été d'une grande aide pour sa grossesse et même là, lors de l'accouchement. Merci, vous l'avez beaucoup aidé!

Une grande aide, ça oui. Miyäck avait fait ce qu'elle avait pu en se renseignant un maximum sur la chose, mais les entraînements avec son écuyère lui prenait beaucoup plus de temps qu'elle ne l'aurait pensé. La petite Findis avait du mal à gérer tout ce qui touchait au physique. Du coup elle n'avait pas pu assister Ariane comme elle l'aurait voulu. Heureusement qu'il existait la Tour des mages avec ses habitants plus que compétant en magie et en soins. Mais pour un premier accouchement à problème, l'Elfe trouvait qu'elles s'en étaient toutes deux plutôt bien sortie. L'important était après tout qu'Enola soit en vie. Rien de plus.

- Du coup... Je ne me suis pas présentée, pardonnez-moi. Je suis Miyäck, Chevalière d’Émeraude et amie d'Ariane.

Elle ne comprit pas très bien pourquoi la mage lui lança un air des plus … étonnés. Pourquoi donc ? Elle avait dit quelque chose de bizarre ? Ou alors elle n'avait pas la tête à l'emploi de Chevalier.. ? Si c'était le cas, c'était quand même assez vexant. Miyäck la vit d'abord étonnée, puis perplexe et songeuse... Ou peut-être avait-elle seulement songer à quelque chose la tracassant. Son nom... Sûrement ça. Etant une elfe elle devait connaître la signification de son prénom ! Quelle honte de s'appeler ainsi, aussi... Sa mère aurait bien pu trouver un autre nom que celui-ci, surtout lorsque l'on ne sait pas parler langage Elfique... Ou un détail lui était revenu et quelque chose avait échoué dans les soins de la petite Enola !? Non, quand même pas ?! Elle sonda la chambre d'à côté qui était celle de son amie Ariane, se reposant avec deux enfants dans les bras. Calme, paisible... Attendrissant. Mais rien de particulièrement inquiétant même sur l'état de la princesse. Ou était-ce elle qui se sentait faible, tout à coup ?

- Est-ce que... Ça va ? Vous semblez bien pâle, tout à coup!

Elle n'arrivait vraiment pas à déterminé ce qui pouvait bien lui arriver si soudainement... Non, vraiment aucune idée. Et elle était malheureusement bien loin de la vérité qui se cachait devant ses yeux depuis bien une heure déjà.


Dernière édition par Miyäck le Lun 29 Juil 2013, 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Adrianna
Immortel(le)
avatar
Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 17/02/2013

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans (G18)
Rôle: Immortelle d'Esprit
MessageSujet: Re: Knowing me, knowing you. [PV Adrianna] Ven 26 Juil 2013, 10:08

Avec la chevalière guérisseuse, nous avions réussis à soignée la petite Enola qui était devenus dès sa naissance ma petite protéger ainsi que son frère jumeau. Je ne souriais rien qu’à cette idée comme en plus je savais déjà que les deux iraient à la tour étant donné qu’Ariane me les avait confiées vis-à-vis de ça. De plus, cela voudrait dire aussi que je devais protéger une princesse héritière d’Esprit et un prince. Si jamais ils leurs arriveraient quelque chose, je m’en voudrais sûrement tout ma vie. Enfin, nous en étions pas encore arrivé à la étant donner que les deux n’étaient que des bambins en ce moment et qui venaient tout juste de naître. Maintenant que le pire était passé, nous avions ramené la petite aux autres et on était sortis à nouveau de chambre étant donner que nous étions épuisées par cet effort.

J’étais fatigué et je m’étais adossé contre le mur du couloir en même temps que la femme aux cheveux roses. J’avais donc pris soin de fermer les yeux et de me concentré pour tenter de me régénérer tranquillement. Soudain la femme me demandait si j’étais bien Adrianna, j’avais alors hochait la tête pour dire que c’était bien le cas. Elle me disait alors qu’Ariane lui avait beaucoup parler d’elle en disant que j’avais été d’une grande aide durant sa grossesse et même maintenant. Elle me remerciait et ce n’était pas nécessaire du tout. Je lui avais promis d’être présente et j’avais bien fait de venir comme prévus.

Cependant si la chevalière n’aurait pas été la pour m’aidé à soigner le nourrisson je crois qu’elle serait morte à l’heure actuel. Je me serais vite épuiser sans y venir à bout pour la guérir. A deux c’était beaucoup mieux et plus rapide encore en plus. En tout cas je lui souriais à ma façon pour dire de rien dans un sens. Soudain elle se présenta en me disant qu’elle s’appelait Miyack et que c’était une amie d’Ariane.

J’avais une tête plus que surprise et j’avais presque la bouche ouverte mais rien ne sortait du tout. Miyack… Mais… Mais … Mais c’était ma grande sœur aînée dans ce cas la. Je savais qu’il y en avait qu’une seule qui s’appelait ainsi et je l’avais enfin trouvé. Moi qui désespérer de ne jamais y arriver. Mais comment allais-je lui dire que j’étais sa sœur. Que notre père s’était remarié avec ma mère. Qu’il était heureux en ce moment et qu’il avait presque oublié sa mère à elle. Non je ne pouvais rien lui dire et pourtant il le fallait. Oh lala. Mais que faire dans ses moments là. Je savais que je réfléchissais un peu trop mais il le fallait vraiment en tout cas. Je ne savais pas comment lui annoncer et surtout qu’elle tête qu’elle ferait. Est-ce qu’elle me rejetterais ? M’en voudrait-elle ? Non je ne pouvais rien dire mais il le fallait pourtant. Elle me demanda alors si ça allait car je semblais pâle. Moi pâle ? Non pas du tout. Juste… Sous le choc ? Oui c’est ça. Sous le choc sur le coup. Je secouais alors la tête pour me ressaisir.


- Oh oui. Tout va bien. Excusez-moi d’avoir eu l’air pâle sur le coup. Disons que je réfléchissais à pas mal de chose en même temps.

Aller je devais me lancé ou sinon je n’y arriverais jamais. Plus facile à dire qu’à faire. Je prenais une grand inspiration et je la regardais dans les yeux.

- Ce que je pourrais dire, pourrez vous surprendre et faire en sorte que vous n’y croyez pas mais je ne mens pas.

Aller moment de vérité.

- Alors voila… Je suis votre demi-sœur. Notre père c’est marier avec une elfe et n’a jamais dis à ma mère qu’il avait déjà eu une femme et une fille au par avant. Enfin peut-être que maintenant elle le sait. Je n’ai plus de leur nouvelle. Cependant j’ai découvert un jour qu’il avait une fille dans l’ordre d’Emeraude et qui s’appelait Miyack. Oui je sais cela pourrait ne pas être vrai. Mais c’est la vérité. Je ne mens jamais ou rarement. En tout cas il faut que vous me croyez. Je suis belle et bien votre petite sœur.

Je m’étais lancé… Allais-je mourir de sa lame ? Allait-elle le prendre mal ? Je me demandais qu’elle serait sa réaction pour de vrai.. Amon avis elle devait être choquer et se parler dans sa tête tout comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: Knowing me, knowing you. [PV Adrianna] Mer 31 Juil 2013, 13:27

Toi le frère que je n'ai jamais eu, sais-tu, si tu avais vécu, ce que nous aurions fait ensemble? - Maxime le Forrestier




Elle semblait reprendre quelques couleurs à nouveau. Tant mieux. Intérieurement, l'Elfe soupira de soulagement. Au moins, elle ne se sentait pas mal après avoir usé d'autant de magie pour guérir la petite princesse du Royaume d'Esprit. Mais la question était surtout de savoir qu'est-ce qui lui avait traversé l'esprit pour devenir aussi pâle à force de réfléchir. Réfléchir n'était pourtant pas quelque chose de tant dangereux que ça, à l'accoutume. Sauf dans certains cas. Hors là, cela se trouvait être un de ces cas là.

- Qu'est-ce qui vous laisse donc autant perplexe?

Ah... Oui. Elle avait effectivement ses raisons d'être perplexe. Si elle avait pas eu le mur derrière elle, elle aurait très sûrement eu besoin de s’asseoir face à un telle nouvelle. La conversation qu'elle eut lors de sa rencontre avec Evrard dans la forêt lui revint à l'esprit... Fille unique, aînée dans le cas contraire. Dans le cas contraire. C'était exactement le cas contraire, là ! Si encore elle avait songé à ce que sa mère refasse sa vie, jamais elle n'avait songé à cette perspective pour son... Père. Adrianna parler de mentir. Mais c'était tout à fait probable comme situation.
Elle l'observa dans les yeux quelques instants, immobile et silencieuse. Elle ne semblait tout bonnement pas mentir. Elle le voyait. Elle le sentait. Petite sœur.... Elle avait une petite sœur ! C'était comme... Invraisemblable. Incroyable. Inimaginable. Une petite sœur bien grande à la Tour des magiciens, dont elle ignorait tout jusqu'alors ! Quel âge avait-elle ? Elle se le demandait bien... Mais autre chose la frappa. Notre père. Son père... C'était donc de lui qu'elle tenait une sœur. Et il n'en avait jamais rien dit, ni à sa femme, ni à sa fille si elle comprenait bien. Ce sentiment de haine qu'elle semblait avoir oublié depuis des années s'ouvrit à nouveau. Il avait préféré l'oublier, elle et sa mère. A partir du moment où il l'avait abandonné au château d’Émeraude, il l'avait tout simplement effacé de son existence... Déçue. Oui, elle était déçue. Elle n'avait jamais aimé son père, mais au fond d'elle elle avait tout de même espéré qu'elle puisse avoir une moindre place au sein de son cœur. Après tout, elle était quand même sa fille... Mais pour parler de manière vulgaire, il s'était occupé d'engrosser sa mère et de lui en déléguer toute la responsabilité. Hypocrite. Ignoble. Elle le détestait, vraiment. Mais ce n'était pas la faute d'Adrianna, au final.

- Je... J'avoue que j'ai du mal à trouver mes mots. C'est... C'est...

Comment réagir face à une inconnue qui se trouve être votre sœur ? Personne du même sang, avec qui l'on aurait pu grandir et vivre de multiples expériences. C'était comme... Compliqué. Elle ne voulait pas rendre la mage responsable des actes passés de son père, mais elle ne pouvait s'empêcher de ressentir cette amertume en elle. Elle s'épongea le front des sueurs froides qu'elle venait d'avoir.

- … Woah. Je manque effectivement cruellement de vocabulaire. Sérieusement. Je... Quel âge av... Quel âge as-tu, exactement?

Elle ne savait que faire. Vraiment. Cette sœur qu'elle aurait pu aimer et chérir dans une enfance trop solitaire pour elle. Et là, il n'y avait qu'une inconnue devant elle. La prendre dans ses bras ? Elle ne savait pas si c'était réellement convenable. Elle ne savait rien, elle était dépourvu de tout ! A la fois surprise, penaude et attendrie. Elle eut comme un rire nerveux.

- D-Désolée, je... Ça me trouble, tout ça. C'est... Inattendu, pour sûr. Une petite sœur déjà si grande... Ah ah... Oh, et puis zut!

Rien. Elle ne savait rien de son existence jusqu'à il y a alors dix minutes... C'était vraiment étrange comme situation. Mais la reflexion n'était plus de mise, elle voulait arrêter de se poser trop de questions inutiles. Elle l'a prit dans ses bras, la serrant, voulant rattraper toutes ces années perdues entre elles.

- S'il te plaît, parle-moi un peu de toi. J'aimerai pouvoir te connaître, ne serait-ce qu'un tout petit peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Adrianna
Immortel(le)
avatar
Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 17/02/2013

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans (G18)
Rôle: Immortelle d'Esprit
MessageSujet: Re: Knowing me, knowing you. [PV Adrianna] Mar 06 Aoû 2013, 09:55


Elle m’avait demander pourquoi j’étais perplexe et elle avait très vite compris après la révélation, je pouvais sentir à quel point c’était bouleversant pour elle. Même sans utiliser la magie je pouvais ressentir les émotions des autres lorsque c’était fort comme là. Cela pouvait se comprendre après tout. Elle n’avait jamais su qu’elle avait une petite sœur et la elle découvre l’inverse. Elle m’observait, nos regards se faisaient donc face et elle était resté immobile et silencieuse jusqu’à maintenant. Compréhensible, si j’étais à sa place, je serais sûrement dans le même état que ma sœur aînée. Elle devait sûrement détester notre père, je me demandais à quoi pouvait-elle bien pensée. Me détestait-elle parce que notre père l’avait abandonné ainsi que sa mère ? A vrai dire, il y avait déjà souvent pensée. C’est même comme ça que je l’avais appris un jour quand il se parlait seul. Oui il avait parfois tendance à parler seul quand ma mère et moi n’étions pas dans le coin avant que l’on m’envoie à la tour. Mais bon, elle ne lui en avait jamais parlé sur le fait qu’elle savait et lui non plus. Il avait fait ça pour leur bien à toute les deux. De un pour que sa mère puisse vivre sans avoir à se nourrir toute les deux et pour qu’elle puisse gagner de l’argent facilement et que sa fille soit dans un milieu convenable.

Ma sœur me disait alors qu’elle avait du mal à trouver ces mots, je lui fis un signe pour dire que ce n’étais pas grave si elle n’arrivait pas à lui parler pour le moment. Je la voyais s’éponger le front pour enlever la sueur. Elle reprit la parole en me disant qu’elle manquait de vocabulaire, puis elle me demander mon âge exact. Elle avait eu un rire nerveux avant de reprendre la parole en s’excusant et en disant que cela la troublé. Je m’en étais douté dans tout les cas. J’avais un léger sourire tendre qui était apparus sur mon visage. Je fus alors surprise quand Miyäck me prit dans ses bras sans que je m’y attende, elle me serrait et je passais alors mes bras autour d’elle pour en faire de même. En vrai j’en avais un peu les larmes aux yeux car j’avais toujours rêvé de la rencontré. Elle souhaitait que je parle un peu de moi, elle voulait me connaître tout comme moi je le voulais aussi.


- Tout d’abord, c’est compréhensible que tu sois troublé, je serais à ta place, je pense que j’aurais réagis de la même façon.

Je lui faisais un sourire tendre et compréhensif.

- En ce qui me concerne, j’ai au moins vingt-deux ans, et quand j’ai connus Ariane j’avais environ vingt et un an, cela faisait pas longtemps que j’étais devenus mage. Et toi ? Quel âge as-tu ?

Il fallait que je lui parle un peu de moi, mais par quoi commencer aussi ? Je n’ai pas vécus grand-chose avant d’aller à la tour ou même jusqu’à maintenant.

- En ce qui me concerne… Ma mère était la seule à croire que j’avais de la magie comme durant dix ans, je n’avais rien montrer jusqu’au jour ou avec ma mère on était aller à un lac, la j’y es plonger mon doigt et d’un coup, l’eau c’est geler autour de mon doigt. Ma mère pleurait souvent car personne ne l’avait cru et même pas notre père. A vrai dire, je ne l’avais jamais vraiment apprécié.

Je me demandais si je devais lui dire comment je l’avais apprit pour elle.

- Pour être franche, j’ai appris par pur hasard pour toi. Notre père parlait seul un jour et tu sais il pense souvent à ta mère et à toi. Il disait que c’était la meilleure des solutions. Que toi tu sois heureuse et bien traîté. Et que ta mère puisse se nourrir convenablement et ne pas avoir de charge. Enfin je ne sais plus trop. Tout est devenus flou depuis que je suis à la tour.

Je me sentais gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: Knowing me, knowing you. [PV Adrianna] Sam 17 Aoû 2013, 07:24




Vingt deux ans... Elle avait déjà vingt deux ans ! Ce qui faisait qu'elles avaient aux environs de sept ans d'écart. Si elles s'étaient connues lors de leur enfance, elle aurait été grande sœur à sept ans. Adrianna était donc née lorsqu'elle venait tout juste de devenir élève à Emeraude. Oh. Choc. Était-ce pour ça que son père l'avait emmené ici ? Parce qu'il avait une autre femme, qu'il avait refait sa vie, et qu'il allait avoir un autre enfant ? La révélation de l'âge de sa sœur la troubla beaucoup plus que d'apprendre qu'elle en avait une... Elle s'imaginait soudainement, vivant toujours avec sa mère, et dans le plus idyllique des mondes, son père lui présentant sa sœur. Ou peut-être l'aurait-elle rencontré, lorsqu'elle s'amusait plus jeune avec les Elfes dans la forêt voisine à sa maison ? Aurait-elle su alors, qu'elle était sa sœur ? Leur ressemblance n'était pas vraiment flagrante après tout. Elles avaient toutes deux l'apparence physique des Elfes -chose plus normale pour Adrianna que pour elle, par ailleurs- mais leurs yeux et leur cheveux n'étaient pas de la même couleur. Le reste pouvait faire office de preuve, le même nez, du moins c'est ce qui lui semblait. Peut-être aussi la même forme de visage.

- Vingt deux ans... C'est juste incroyable. Je te vois à la fois déjà si vieille pour être ma petite sœur et si jeune encore... Sinon, j'ai trente ans.

Et oui, déjà trente ans. Et déjà vingt deux ans qu'elle était à Émeraude. L'âge exact d'Adrianna. Comme c'était... Étrange, comme situation.

- Je pense qu'il devait vraiment tenir à toi, et qu'il jouait simplement les aveugles. Envoyé un enfant aux bons soins d’Émeraude, d'accord. Mais le deuxième en prime...

Comment ça, elle défendait et trouvait des excuses à son père ?! Où était passé Miyäck d’Émeraude !? Sûrement un esprit maléfique qui venait se s'emparer de son corps et de son esprit quelques instants... Sinon, comment aurait-elle pu prononcer de telles paroles ? Oh. Non. Elle devait juste être médium, et elle avait prédit ce qu'Adrianna allait lui dire. Les véritables raisons pour lesquelles sont père l'a mené au Château d’Émeraude, en lui disant qu'elle était insignifiante et aberrante. Son monde venait se s’effondrer, en quelque sorte. Cette pensée sur laquelle elle s'était construite depuis son enfance n'était en réalité qu'un mensonge. Cette cage qu'elle s'était dressée autour d'elle n'était en fait qu'une chimère. Toute sa vie jusqu'alors n'avait été que faite sur un mensonge bien gardé. Comment avait-elle pu ressentir autant de haine envers son père alors que ce n'était pas justifié ? Pourquoi avait-elle dénigré toute son enfance le peuple des Elfes ainsi, sans nulle raison ? Elle était pourtant proches de leurs préceptes, proches de leur mode de vie et de leur façon de penser. Mais à cause de lui, elle avait du mal à les supporter. A ne pas les voir comme de simples traîtres, égoïstes. Son regard s'était totalement perdu au loin. En fait, elle se sentait perdue. Comme en perte d'une identité qu'elle avait construite et qui n'était rien. Ses pilliers venaient simplement de s'effondrer. Mais malgré qu'elle sentait que les larmes lui monter aux yeux, rien ne se fit transparaître sur son visage. Triste ? Non. Contente ? Non plus. Pourtant, elle le pourrait, maintenant qu'elle savait que son père ne la détestait pas. Elle se sentait juste... Vide.

* Les filles, tout va bien. Vous pouvez revenir ! *

Ariane ! Cette histoire et toute l'agitation qui en découlait lui revint en tête... Tout allait pour le mieux. Heureusement ! Les deux bambins étaient donc bien en vie et en bonne santé désormais. C'était le principal, tout simplement. Elle adressa un sourire à sa... Soeur. Et pointa la chambre d'Ariane d'un mouvement de tête.

- Allons les rejoindre ! Nous aurons tout le temps qu'il faudra pour discuter encore, toutes les deux !

Un sourire faussement joué, mais avec une certaine part de sincérité. Dans sa tête, c'était le chaos le plus total.


[Terminé pour moi ♥ Si tu ne trouves pas de quoi répondre, on termine à mon poste ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps

Knowing me, knowing you. [PV Adrianna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Onzième génération-