___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Test du futur roi [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Joy

avatar
Nombre de messages : 819
Date d'inscription : 31/05/2012

Plus sur le personnage
Âge: 32 ans [G17]
Rôle: Chevalière d'Emeraude morte
MessageSujet: Test du futur roi [PV] Ven 05 Juil 2013, 16:35



Dans sa tunique d’écuyère Joy passa sans aucun problème la porte séparant la forteresse d’Emeraude du reste du monde. Après tout, cela était tellement habituelle de voir la jeune fille passait la grille qu’on y faisait plus vraiment attention. Si d’habitude la rosette n’avait pas réellement d’objectif en tête si ce n’est aider les villageois dans leur tâches et à l’occasion faire quelques quêtes relativement simple aujourd’hui elle avait une idée derrière la tête. Il ne s’agissait cependant pas de se lancer dans la recherche de créature douteuse telle que les licornes et autres bestioles légendaires. Du moins, en théorie puisqu’il est certain que la créature recherché en cette belle journée pouvait être comparé à une espèce inconnu. Après tout, n’était-ce pas pour découvrir la personnalité et l’histoire de cette créature particulière que Joy cherchait à découvrir en se rendant ainsi au village ?

C’est donc avec cette idée particulière derrière la tête que l’écuyère avait profité de son après-midi de libre pour légèrement espionner l’amoureux de la reine d’Emeraude. Joy ne savait pas exactement depuis quand ce dernier était arrivé au château mais à présent qu’elle le savait elle comptait bien le rencontrer. Elle n’avait certes plus besoin de lui pour régler le problème avec Snow mais elle était tout de même intéressée par une discussion avec lui. Après, il était peut être le futur roi d’Emeraude et il était clair qu’elle devait discuter avec lui. Pourquoi ? Pour donner l’autorisation à Zoelie de continuait à le fréquenter bien sûr ! Par ce qu’il était hors de question que le futur roi d’Emeraude soit une espèce de vieux crouton bedonnant  et boutonneux incapable de manier une arme correctement. Oh bien sûr, Joy aurait sans doute pu se fier au justement de Lyra et de Hayden mais le choix des bras droits montrer que parfois la chef des chevaliers manquait légèrement de jugement. De plus, Lyra devait sans doute être très occupé et il était toujours mieux de faire un premier jugement. Ainsi, si le dénommé Try correspondait aux critères de Joy, Lyra pourrait toujours donner son avis.

La rosette avait donc passé le début d’après-midi à observer le prétendant de la nouvelle reine qui semblait jusque-là ne pas avoir trop défaut. Bon, elle ne l’avait vu que quelques secondes avant de le perdre de vue et de le retrouver, seul, sortant du château. Voilà donc pourquoi elle se rendait vers le village. Elle l’avait simplement vu prendre cette direction. Sauf que, même si Try était un peu enveloppé il marchait relativement rapidement. C’est sans doute pour cette raison que Joy ne le vit pas lorsqu’elle atteint finalement le village. Après avoir salué quelques connaissances la rosette remarqua finalement l’être qu’elle cherchait depuis le début. Le prétendant de la reine sortait tranquillement d’une boutique avec un joli bouquet de fleur. Elle haussa un sourcil intriguée avant de décider d’aborder l’homme de manière à ce que ce dernier ne fuit pas de nouveau. Est-ce qu’il avait remarqué l’intérêt que la rosette lui portait ? Surement. Après tout, la tignasse rose de l’adolescente était toujours aussi peu discrète.

« Hey ! Try ! Tu es bien l’amoureux de Zoelie hein ? Tu sais, les fleurs, je sais pas si elle aime. C’est vraiment inutile, et puis c’est nul. Zoelie c’est pas le genre de reine qui aime ça je suis sûr, elle est pas nulle comme ça ! C’est pas une chèvre. Tu devrais trouver autre chose ! Comme par exemple un os pour son chien ! Ou un collier !  D’ailleurs, tu dors aussi avec lui ? A moins que tu dormes pas encore avec elle… Vu que t’es pas marié et que c’est une reine et tout. »

Bien sûr, l’écuyère avait déclamé tout cela avec un grand sourire aux lèvres. Elle posa alors les yeux sur l’arme de l’homme et reprit rapidement la parole sans donner une chance à Try de répondre.

« Oh ! Tu as une arme ! C’est bien ! T’es pas un roi pourri qui c’est rien faire sauf grogner, se croire plus fort que les autres et penser pouvoir emprisonné tout le monde ! »

C’est en prononçant ces quelques mots que la question qu’elle voulait posé depuis le début franchit les lèvre de l’écuyère.

« D’ailleurs, tu es un roi ou un prince ou autre chose ? Par ce que je me souviens plus de ce que Zoelie m’a dit. Tu l’as rencontré à Diamant et tu venais d’Ombres, tu été une espèce de noble ? A moins que tu été un pauvre ? Ou un mendiant ? C’est pour ça que toutes les servantes ont dit que tu n’avais pas d’affaire avec toi ? Ca serait vraiment étrange quand même… T’es surement autre chose. Et puis, je sais que tu avais une autre femme avant mais elle m’a pas dit comment elle était. D’ailleurs, tu es tombé amoureux d’elle comment ? Et tu aimais vraiment ton ancienne femme ou pas ? »

Toujours souriante il était clair que Joy ne se rendait absolument pas compte que toutes ces questions pouvaient être embarrassantes. Non, avec sa franchise et sa joie habituel elle parlait comme si de rien était et peu importe qui pouvait l’entendre.

« Enfin, tu peux me répondre en marchant. Je vais te montrer où on peut acheter des choses pour les chiens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Test du futur roi [PV] Jeu 18 Juil 2013, 11:47


Curiosité n’est que vanité. Le plus souvent, on ne veut savoir que pour en parler.
~ Blaise Pascal ~

N’étant arrivé que quelques semaines plus tôt, Trystan ne connaissait pas encore grand monde. Ou, plutôt, il n’avait pas lié de liens suffisamment forts pour s’attendre à se faire interpeller tandis qu’il se promenait dans le village. Car oui, il avait le droit de se promener seul dans le village. La Reine était quant à elle en train de s’occuper de la paperasse avec son agaçant immortel et, puisque cela ne le concernait pas, l’ancien Empereur avait décidé de sortir des appartements royaux. Il avait simplement pris soin de préciser à Zoelie qu’il allait faire un tour au village. Rien de plus. En vérité, l’homme n’avait pas l’intention de s’attarder. Même s’il appréciait l’ambiance générale de ces quelques rues animées, il préférait de loin rester avec son amoureuse. Toutefois, avant de rentrer, il lui ramènerait quelque chose. Entrant alors chez un fleuriste, il prit quelques minutes pour choisir un bouquet et s’arrêta finalement sur des edelweiss. Réglant la somme demandée par le marchand, le traitre sortit de la boutique et se remit en route mais fut rapidement interpellée par une jeune voix féminine qu’il ne connaissait pas. Sauf que, de toute évidence, elle le connaissait. Ce qui n’était pas bon signe. Sauf qu’elle l’appela par le pseudonyme (très peu recherché) qu’il avait choisi et qu’elle ne semblait rien savoir de trop compromettant. S’arrêtant devant la fillette aux cheveux roses, Trystan put reconnaitre l’uniforme des écuyers d’Émeraude tandis que l’autre procédait au suicide assisté de ses espoirs. Zoelie n’aimait pas les fleurs ?! Ah oui ? Vraiment ? Mais pourquoi en acceptait-elle tout le temps lorsque d’autres personnes lui en offraient ? Et il n’y avait que les nulles qui aimaient les fleurs ? Depuis quand ?! À la réflexion, l’homme se rappela qu’il n’avait jamais offert de fleurs à Ellyn. Cela voulait-il dire pour autant qu’Ellyn était forte ? Et que Zoelie était faible ? Et c’était quoi cette histoire de chèvre ? Bien sûr que non la rouquine couronnée n’en était pas une. Bien que, pourtant, il lui arrivait de brouter. Bon. Pas de fleurs. Trystan devait trouver autre chose. Baissant le bouquet qu’il tenait jusqu’alors fièrement, il laissa se dernier pendre nonchalamment au bout de son bras, dans le vide. Cela n’avait plus d’importance désormais, puisqu’il ne lui offrirait pas. Sérieusement, les femmes d’Émeraude étaient beaucoup trop complexes. Mais l’écuyère rosée ne semblait pas vraiment avoir fini et lui proposait déjà une nouvelle idée de cadeau. Un truc pour SON CHIEN ?! JAMAIS. Jamais Trystan ne s’abaisserait à offrir quelque chose à un animal qu’il désirait voir mort (ou, au moins, disparu). À moins qu’il ne s’agisse d’un os empoisonné bien entendu. Sauf que la jeune fille semblait bien trop innocente et joyeuse pour pouvoir penser à de telles extrémités.

Est-ce que Trystan dormait avec ? Le chien ? Ou Zoelie ? Ah, les deux. Décidément, cette gamine posait beaucoup trop de questions indécentes et quelqu’un devrait tenter de lui apprendre à se mêler de ses affaires. Parce que, oui, évidemment, les gens mariés n’avaient pas le droit de se fréquenter dans une chambre, c’était bien connu. Et, sans prévenir, la rosette changea de sujet pour à présent évoquer l’épée qui pendait à sa ceinture. Ah, oui, il se baladait avec une épée. Probablement à cause du fait qu’il passait la majorité de son temps libre à s’entrainer aux armes. Et le simple fait d’être en possession de cette épée signifiait donc qu’il n’était pas pourri ! Après ça, Zoelie osait dire qu’à Émeraude ils ne jugeaient pas les gens sur leurs apparences mais attendaient de les connaitre. Et qu’ils n’étaient pas symbolistes. Pourtant, l’écuyère l’était, elle. Et Trystan était FORT HEUREUX de savoir qu’il n’était pas un roi incapable et bon à rien. Quoique, en fait, il n’était pas un roi du tout. Seulement un ancien Empereur. Cependant, même si la question de l’adolescente s’avérait pertinente, elle s’avérait particulièrement gênante pour Trystan qui ne parvenait pas à se souvenir de ce qui avait été décidé avec Zoelie à ce sujet. Déjà, il savait qu’il n’était pas un prince. Ni un roi. Mais il ne lui semblait pas qu’il avait accepté d’être « rien ». Tant pis, il tenterait d’inventer quelque chose et s’arrangerait pour que Zoelie soit au courant peu de temps après et que les versions concordent entre elles. Arff. Et les servantes parlaient vraiment tant que ça ? Bon. Il allait aussi falloir qu’il invente autre chose. Un incendie ? Un léger délai dans l’arrivée des bagages ? Une volonté de renouveler sa garde-robe ? Ou il pouvait aussi, plus simplement, esquiver la question. Sauf que l’affreuse écuyère trop curieuse n’avait pas encore terminé et que toutes les tentatives de Trystan pour l’interrompre avaient semblé vaines. Ah ! Et voilà qu’elle parlait de son ancienne femme. Génial. Merveilleux. Il ne manquait plus que ça. Comment elle était ? L’aimait-il vraiment ? Et de quelle manière était-il tombé amoureux de Zoelie ? Houla. Cela faisait beaucoup de questions ! Se passant une main derrière le cou, Trystan ne bougea pas d’un pouce lorsque la gamine lui intima d’avancer afin d’aller lui montrer – ô joie – une boutique pour les chiens. Il avait une chance de prendre la parole et il n’allait très certainement pas la laisser passer.


- Tu dois être Joy. Ta réputation te précède et je suis enchanté de te rencontrer. Zoelie m’avait prévenu que tu risquais de venir me voir. Toutefois, tu as mis plus de temps que ce que je pensais et tu es bien mal renseignée pour une fille aussi curieuse. Les ragots disent la vérité quant à mes affaires personnelles mais cela ne veut pas dire que j’étais un pauvre pour autant. Je n’avais simplement pas particulièrement envie d’emporter de souvenirs de ma vie d’avant. Celle d’avec mon ancienne femme. Mais cela n’a pas beaucoup d’importance.

Et, surtout, Trystan n’avait aucune envie de s’étendre sur le sujet. D’ailleurs, il passa rapidement à autre chose. Et, étant donné que la gamine avait beaucoup parlé, il n’avait que l’embarras du choix !

- Quant à tes autres questions… Et il y en a beaucoup… Je ne suis ni un roi, ni un prince, ni un noble. Sans pour autant être pauvre. Je suis né à Ombres, certes, mais je n’y ai passé qu’une courte partie de mon enfance et je n’en garde pas beaucoup de souvenirs. Après avoir un peu voyagé, je me suis établi à Diamant avec ma meilleure amie qui devint ma femme de nombreuses années plus tard. Rien de très héroïque, n’est-ce pas ?! Mais, oui, je l’aimais. Même s’il s’agissait plus d’un fort sentiment d’amitié que d’un véritable amour. J’ai arrêté de l’aimer après avoir rencontré Zoelie. Mais je crois que tu es déjà au courant de cette partie de l’histoire… Quant au mariage… Je considère qu’il s’agit plus d’une institution obsolète que d’une véritable obligation. Alors, oui, je dors avec la Reine même si je ne suis pas son époux. Et je ne trouve pas cela dérangeant.

Honnêtement, si l’homme avait dû demander la rouquine en mariage pour avoir le privilège de dormir à ses côtés… Non. Ce n’aurait jamais été possible. Pas avant longtemps en tout cas. TRÈS LONGTEMPS.

- Et je ne crois pas que je l’épouserai un jour. Après tout, ce n’est rien de plus qu’un anneau autour du doigt, une cérémonie pompeuse et quelques promesses non respectées. Et, de ce fait, je ne deviendrai pas le roi d’Émeraude. Alors si quelqu’un doit grogner, se croire plus fort que les autres et emprisonner tout le monde, ce sera Zoelie !

Légère blague surmontée d’un sourire joueur. Évidemment, Zoelie ne manquerait pas de prendre connaissance de ce qu’il venait de dire. Mais, après tout, ce n’était rien que la vérité ! Et puis… Ce n’était pas si méchant. D’autant plus qu’il aurait quelque chose dans les mains pour se faire pardonner. Sauf qu’il ne pouvait pas ramener des fleurs s’il s’avérait que la rouquine n’aimait vraiment pas ça.

- Mais pour les fleurs… Tu es sûre de toi ? Parce que les femmes sont censées aimer les fleurs. Sinon, pourquoi y en aurait-il autant dans leurs appartements ? Et quel est le rapport avec le fait d’être une chèvre ? Enfin… Je vais te faire confiance… Connais-tu quelqu’un à qui elles pourraient faire plaisir ? Sinon, je les jette. Et je n’irai pas acheter de jouets, d’os ou de collier pour son chien. Je veux faire plaisir à Zoelie. Pas à son chien. Alors… Tu as d’autres idées de ce qu’aiment les femmes comme Zoelie ?

Première et unique question posée à l’écuyère d’Émeraude. Cette dernière avait certes été très curieuse, mais Trystan ne l’était pas vraiment avec autrui. Alors il n’aurait pas la politesse (ou l’indécence) de lui retourner toutes ses questions. À moins qu’il ne se mette à l’apprécier. Mais c’était fort peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Joy

avatar
Nombre de messages : 819
Date d'inscription : 31/05/2012

Plus sur le personnage
Âge: 32 ans [G17]
Rôle: Chevalière d'Emeraude morte
MessageSujet: Re: Test du futur roi [PV] Jeu 25 Juil 2013, 15:06



Il ne semblait pas vouloir marcher. Tant pis. Joy n’insista pas puisque de toute façon Try venait de prendre la parole et avait eu aucun mal à savoir qui elle était. L’écuyère ne put s’empêcher de bomber légèrement le torse devant cette constations. Elle était tellement connue que même l’amoureux de la reine la connaissait ! Aucun doute que Zoelie lui avait parlé d’elle. Ou une servante. Ou n’importe qui d’autre. Mais en tout cas, c’était réellement bien. Surtout si Try était le genre de roi qui mérite le respect (Même s’il n’était pas roi). Un grand sourire s’afficha donc sur le visage de la rosette jusqu’à ce que l’homme lui dise qu’elle était mal renseignée ? Comment ça ? Elle était très bien renseignée tout de même ! Les servantes ne mentaient presque jamais. Et puis pourquoi lui dire ca pour confirmer qu’il n’avait réellement pas de valises ? Au final, elle avait donc raison. Le reste n’était que des suppositions qu’il venait d’infirmer. Il ne voulait donc pas de souvenir de son ancienne femme ? Logique. C’était comme Snow qui s’était débarrassé de tout ce que Hevana pouvait lui avoir offert. La rosette inclina donc la tête pour montrer qu’elle comprenait tout à fait et continua d’écouter l’histoire du potentiel futur roi. Il n’était donc pas pauvre mais pas noble non plus. Surement un commerçant. Ou un éleveur. Ou un artisan. Ou autre choses. L’écuyère s’interessa particulièrement à l’idée que c’était sa meilleure amie qui soit devenue sa femme. Après tout, il fallait dire que cela se rapprochait beaucoup de ce qu’elle-même vivait avec Snow. Ils avaient d’abord étaient meilleurs amis avant d’évoluer. Est-ce que c’était comme Try une histoire d’amitié mal comprise ou bien de l’amour ? Il fallait avouer que ses quelques paroles mettaient un léger doute dans l’esprit de l’écuyère. Est-ce qu’au final il avait réellement préféré Hevana à elle ? Ou est-ce qu’il préférait une nouvelle princesse à elle plus tard ? Elle ne l’espérait pas.

Cependant, alors que l’écuyère était restée sur cette idée l’homme avait continué pour expliquer qu’il ne voulait pas se marier avec Zoelie et que par conséquent il ne deviendrait jamais Roi. La rosette haussa les épaules sans savoir vraiment quoi penser. Est-ce que le mariage était important ? Elle n’avait jamais réfléchi à la question. Quand à l’idée que Try n’ai pas envie de devenir Roi elle pouvait le comprendre. Elle-même ne tenait absolument pas à devenir une princesse. Bien qu’elle le deviendrait techniquement si un jour elle se mariait avec Snow qui était théoriquement un prince. Une nouvelle fois, l’amoureux de la reine la coupa dans sa réflexion en parlant de fleurs. Hein ? Quelles fleurs ? Et quel jouet pour chien ? Durant un instant l’écuyère regarda l’homme avec un visage qui montrait clairement qu’elle ne comprenait absolument pas ce qu’il disait puis tout doucement son cerveau lui rappela ce qu’elle avait dit pour l’aborder. Une idée de ce qu’aimes les femmes comme Zoelie ? Non. En fait elle ne savait pas vraiment. Est-ce que Zoelie était comme elle. Surement pas. C’était une reine tout de même. Sauf qu’elle n’était pas comme les autres reines. Durant quelques secondes Joy se gratta la tête pensivement tout en continuant de regarder l’homme puis elle se décida finalement à parler.

« En fait, tu as peut être raison. Un truc pour son chien n’est pas la meilleure idée… Je crois que moi j’aimerai qu’on m’offre des poignards, ou une épée, ou une armure… Mais après tout, Zoelie elle est pas comme moi… C’est une reine et une magicienne… Au fond, les fleurs pourraient peut-être lui plaire mais… Ce ne sont que des fleurs, il y en a plein dans les jardins si elle veut. Les reines ça aiment les robes non ? Ou les bijoux. Même si de ça aussi elle doit en avoir pleins… Je crois que c’est toujours ce genre de truc que ramène les nobles pour les cadeaux. Alors… hum… Je sais pas trop. Essaye de lui offrir quelque chose qu’elle a pas vraiment… Ou un truc unique… Si tu été comme les magiciens de la tour tu pourrais toujours faire pousser une fleur spécialement pour elle… Même si ca reste une fleur… Et que c’est pas très utile. Alors je crois qu’une jolie dague ou un arc ou une belle épée faite juste pour elle pourrait être bien ! Surtout que Zoelie c’est pas une reine nulle comme Hevana… Le mieux bien sûr ca serait quelque chose de magique, mais pour ça faut faire une quête et là j’ai pas d’idée pour ça… Mais je veux bien t’aider à en chercher si tu veux ! »

Tout en parlant la rosette souriait toujours autant. Il est vrai qu’elle ne savait pas vraiment ce qui pouvait faire plaisir à une reine comme Zoelie. Elle espérait cependant avoir réussit à aider Try qu’au fond elle commençait à apprécier légèrement (ce qui n’était pas réellement compliqué puisque Joy appréciait toutes les personnes qui ne l’agressait pas immédiatement).

« Ah oui… Et pour les fleurs là si tu veux pas lui donner à elle… Tu pourrais les donner à une servante du château ? Elle serait peut-être contente ! La cuisinière Eva aime bien les fleurs je crois, je la crois souvent dans les jardins du château à les regarder. Ou a quelqu’un du village. Je sais pas trop moi… Sinon comme autre idée tu pourrais lui trouver un animal. Mais elle a déjà un chien et un cheval je crois… Alors hum… Peut-être qu’elle n’a pas de chat ? Ou des oiseaux pour chasser ? Ou un animal magique mais c’est plus compliqué à trouver aussi… »

Oui, de nouveau Joy revenait au premier sujet alors que les idées lui venaient. Un animal serait-il mieux qu’une dague ? Elle ne le savait pas vraiment. Elle, elle préférait la dague, mais elle, elle était une guerrière ce que n’était pas forcément Zoelie.

« Et sinon… J’aurais voulu te poser une autre question ! Tu as dis que ton ancienne femme était ta meilleure amie avant… Mais tu crois qu’on peut être meilleur ami puis devenir amoureux après sans que ca finisse comme toi ? Et tu crois que si le meilleur ami il a déjà eu une autre amoureuse avant de revenir ca veut dire qu’il y a juste de l’amitié et que c’est pas de l’amour et qu’il repartira ? C’est quoi la différence pour toi entre ce qu’il y avait avec ton ancienne femme et ce qu’il y a avec Zoelie ? »

En terminant sa phrase l’écuyère se passa une main dans les cheveux. Elle était un peu moins souriante et un peu plus gêné de poser cette question. Mais elle devait savoir et elle espérait que Try allait lui répondre en détail de manière à ce qu’elle puisse écarter les doutes de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Test du futur roi [PV] Dim 01 Sep 2013, 10:00

Il y a l’amour. Et puis il y a la vie, son ennemie
~ Jean Anouilh ~

Évidemment qu’il avait raison. De toute manière, même dans l’hypothèse plus qu’improbable où il aurait eu tort, il ne se serait pas abaissé à acheter un jouet pour le stupide chien de la rouquine. Déjà, il tolérait sa présence dans le royaume. Il ne fallait pas non plus trop en demander. Bon. Et qu’est-ce proposait la jeune écuyère pour remplacer les fleurs tout en évitant de s’humilier ? Une arme ? Une armure ? Houla. Bien sûr, ce n’était pas si terrible comme idée. En vérité, il s’agissait même plutôt de quelque chose d’utile qui ne manquerait pas de servir à Zoelie. Le problème, c’est qu’elle risquait d’interpréter cela étrangement. Il était plus qu’évident que la rouquine ne manquerait pas d’associer le fait que Trystan lui offre une épée avec le sujet de la guerre. Un ultimatum ? Une menace ? Une déclaration ? Une demande ? Un tabou ? Ce qu’elle penserait restait relativement difficile à prévoir. Mais elle ne se contenterait pas de « c’est simplement un cadeau » comme explication. Elle se sentirait obligée d’associer cela à autre chose. Après tout, si même lui y songeait… La rouquine ne pourrait pas passer à côté. Cette idée était donc à bannir. De toute manière, comme le précisait Joy, Zoelie n’était pas censée être une guerrière (même si cela ne l’avait pas empêchée de joyeusement le démolir à la guerre) et il lui serait donc difficile d’apprécier le cadeau à sa juste valeur. D’autant plus qu’elle devait déjà avoir des dizaines d’armes à sa disposition. Et puis… Oh ! Finalement, les fleurs pourraient lui plaire ! De même que les robes ! Et les bijoux ! Mwais. Tous les cadeaux habituels que les nobles se faisaient entre eux. Et puis ce n’était pas très utile. Même si cela restait beau. Après tout, il serait malaisé de critiquer les bijoux alors qu’il lui en avait offert un lors de leur première visite au village. Sauf que… Elle en avait des tas. Quant aux fleurs… Non, c’était ridicule. Presque aussi ridicule qu’une épée. Mais Joy semblait avoir décidé de revenir sur le sujet. Et Zoelie n’était pas une reine nulle comme Hevana. Bon. Trystan devait avouer ne pas très bien savoir qui était Hevana. Pas une reine. Ou alors, il devait s’agir d’une des reines imaginaires qui devaient sans aucun doute peupler l’imaginaire très bien fourni de la pipelette qui était de toute évidence très loin d’avoir fini de parler. Et voilà qu’à présent elle lui suggérait un cadeau magique. Sauf qu’il fallait faire une quête pour cela. Bah oui ! Bien sûr ! Trystan allait partir effectuer une quête avec Joy pour ramener une surprise à Zoelie ! Et cette dernière n’allait pas s’opposer au projet ! La rosette délirait complètement.

Offrir les fleurs à une servante ? Pourquoi pas. Mais pour cela, il était plus que nécessaire que Trystan leur parle. Et puis… Zoelie ne risquait-elle pas d’être jalouse s’il effectuait un cadeau à une autre femme qu’elle (surtout si cette dernière était particulièrement désirable) ? Bon. C’était une mauvaise idée. L’ancien Empereur allait se contenter de les donner à la jeune écuyère et cette dernière en ferait ce qu’elle voudrait. Cela lui éviterait d’avoir des ennuis. Et ce serait beaucoup mieux comme ça. Après tout, cela ne faisait que peu de temps qu’il était arrivé et les rumeurs étaient bien trop aisées à propager dans ce royaume où les gens s’ennuyaient tellement qu’ils n’avaient rien d’autres à faire que de se complaire dans le commérage de bas niveau. Mais, déjà, Joy revenait sur les idées potentielles de cadeaux. Un animal ?! Whoh. Non. Certainement pas. Un chien était AMPLEMENT suffisant ! Ah, oui, il y avait le cheval aussi. Mais il n’était pas très important, lui. Toutefois, la proposition suivante retint l’attention de Trystan. Un oiseau. Pour chasser ? Qu’est-ce que cela voulait dire ? Que les oiseaux qu’il lui achèterait serviraient à pratiquer ses compétences en tir à l’arc ? Ou qu’ils l’accompagneraient à la chasse ? Tss. Hors de question. Dans les deux cas. Il se contenterait de lui acheter un seul oiseau. Domestique. Et non, pas d’animal magique. De toute manière, le seul animal magique dont il avait actuellement connaissance se trouvait être un monstre destructeur et ravageur. Quoique, non. Ce n’était pas tout à fait vrai. Il y avait également les dragons. Mais quelque chose lui disait que Zoelie n’apprécierait pas particulièrement que Trystan fasse un aller-retour jusqu’à Irianeth pour lui ramener un dragon. Et ce serait tout de même légèrement compréhensible… Et, alors que Trystan croyait enfin pouvoir prendre la parole, la demoiselle repartit sur un autre sujet. Des questions plutôt personnelles… Concernant son ancienne femme. GÉNIAL. Trystan avait toujours ADORÉ parler d’Ellyn ! (Ou pas.) Néanmoins, cela semblait réellement tenir à cœur de la rosette et il était aisé de deviner (ou plutôt de supposer) qu’elle se trouvait dans une situation semblable à ce qu’elle racontait. Sauf que l’amour était loin d’être une science exacte. Toutefois, le blondinet ferait un effort et tenterait de répondre à ses questions dans la mesure du possible. Après tout, elle l’avait tout de même aidé à trouver une bonne idée de cadeau. Il était donc parfaitement normal qu’il lui rende la faveur !


- Je crois que toutes les histoires d’amour sont différentes les unes des autres et qu’il est très difficile de savoir avec exactitude ce que nous réserve l’avenir. Après tout, si l’on m’avait dit que je vivrais avec la reine d’Émeraude, je… Je n’aurais sans doute jamais voulu le croire.

Il s’agissait encore une fois d’un sujet dangereux. Il ne fallait pas trop en dire. Sans pour autant s’arrêter au beau milieu de la conversation pour ne pas faire comprendre à la rosette qu’il y avait un malaise. Avec un léger sourire (bien plus tracassé qu’amusé) Trystan reprit la parole.

- Je suppose donc que, pour te poser autant de questions, tu as un amoureux… Et que ce dernier avait une relation avec une autre fille avant toi. Peut-être même pourrait-il s’agir de cette reine nulle que tu as évoquée. Hevana, c’est ça ? Et, si j’ai bien compris, vous êtes meilleurs amis ? Tu sais, Joy, il n’y a rien de mieux que d’être en couple avec son ou sa meilleur(e) ami(e). Normalement, vous devriez toujours vous comprendre. Il n’y aura pas de disputes. Vous serez tout le temps d’accord. Il n’y aura pas de malentendus. Vous vivrez les mêmes choses. Vous n’aurez pas à faire des compromis. Bref, ce sera parfait. Mais je ne pense pas que te raconter mon histoire t’aiderait vraiment… Il me semble que l’amitié et l’amour peuvent exister en même temps. Et ce n’est pas car il avait une autre amoureuse avant que cela signifie qu’il va repartir. Tous les couples finissent un jour par se briser. Soit d’un commun accord, soit car l’un des amoureux a décidé de mettre un terme à leur relation, soit car la mort achève le bonheur. L’éternité n’existe pas, et c’est pour cela qu’il faut vivre dans le présent sans trop se tourmenter.

Bon. La jeune guerrière devait sans aucun doute se moquer éperdument de tout cela. Et il n’était pas très sympathique de sa part d’être aussi lui fataliste en présence d’une jeune personne aussi joyeuse.

- Mais tout cela est sûrement un peu trop philosophique pour toi. En fait, le véritable problème, c’est l’ennui. Si tu es une aventurière, tu risques de vouloir t’émanciper de ton amoureux. Et, s’il est comme toi, il pourrait avoir envie de faire la même chose. Après… Pour ce qui est de la différence entre Zoelie et mon ancienne femme… Avec Zoelie, c’est beaucoup plus compliqué. Incertain. Et… inédit. Mais je ne rentrerai pas dans les détails. De toute manière, tu es encore bien jeune pour tout cela.

Évidemment, Trystan aurait pu converser sur le sujet durant des heures entières. Sauf qu’il était tout bonnement hors de question qu’il en dise plus à Joy. Il estimait déjà avoir été trop loquace. Dès lors, il n’avait plus qu’à changer de sujet.

- Je te laisse offrir les fleurs à qui tu voudras. Et, en contrepartie, accepterais-tu de me montrer où je pourrais trouver des oiseaux ? Pas des oiseaux de chasse. Des oiseaux domestiques. Je crois que cela ferait plaisir à Zoelie.

Pour sceller ce marché d’importance minime, Trystan tendit les fleurs en direction de la rosette, tout en attendant sa réponse. Dans le pire des cas, si elle refusait de l’accompagner, il demanderait son chemin à quelqu’un d’autre tout en étant débarrassé de l’adolescente la plus curieuse du royaume. Malgré tout, il commençait à l’apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Joy

avatar
Nombre de messages : 819
Date d'inscription : 31/05/2012

Plus sur le personnage
Âge: 32 ans [G17]
Rôle: Chevalière d'Emeraude morte
MessageSujet: Re: Test du futur roi [PV] Sam 07 Sep 2013, 10:08



Pour le plus grand plaisir de l’écuyère Try ne fut pas long à répondre. Toutes les histoires d’amour étaient différentes ? Oui, on lui avait déjà dit ça. Mais elle était certaine qu’elle pourrait quand même retrouver des points communs. C’était logique après tout. Il y avait toujours des points communs. Elle inclina donc la tête pour signifier qu’elle comprenait mais son regard montré clairement qu’elle voulait tout de même l’histoire de l’homme. Ah ? Il avait déjà deviné ? La jeune fille rougit légèrement mais elle n’y prêta pas attention préférant se concentrer sur ce que l’homme disait à présent. Etre en couple avec son meilleur ami était le mieux ? Pas de dispute ? Pas de malentendus ? Pas de compromis ? C’est vrai que même quand il se taquinait les deux jeunes gens ne se disputaient plus depuis qu’ils étaient finalement réunis. Alors qu’elle souriait en étant ainsi réconforté par cet homme qui venait de monter d’un grade dans l’estime de la rosette il fit une erreur : Tout les couples se briser toujours ? Elle grimaça mais n’interrompit pas l’homme. Oui, quand on mourrait c’était briser. Et encore, on pouvait se retrouver dans la mort non ? Alors pas totalement. Mais elle comprenait l’idée bien qu’elle la trouvait incomplète. Et puis, l’idée de vivre le présent sans trop se tourmenter était bonne. Elle aimait bien l’idée et elle adressa donc un nouveau sourire à l’homme qui continuait déjà. L’ennuie ? Non. Ca ne risquait pas. Après tout, Snow aussi était un aventurier alors ils pourraient faire des aventures ensembles ! C’est toujours ce qui avait été prévu au fond, faire des quêtes ensembles et devenir des héros amoureux. Oué, c’était bien ça. Il n’y avait donc pas de raison de s’ennuyer. Quant à la lassitude, Joy n’avait pas encore ressentit ce genre de chose et elle ne pouvait donc pas se douter que cela lui arriverait peut-être un jour. Que ce soit pour Snow ou pour l’aventure. Mais elle ne resta pas sur cette pensée plus longtemps puisque Try abordait le sujet de la différence entre Zoelie et son ancienne femme. C’était plus compliqué avec le reine d’Emeraude ? Peut-être que c’était par ce qu’en réalité c’était son ancienne femme qui était sa vraie amoureuse ? Sauf que non. Zoelie avait dit que Try était plus heureux avec elle. Et il ne semblait pas malheureux. Et puis, Joy l’aimait bien aussi. Il était gentil. Il avait une arme. Il ferait donc un bon roi ! Tout à fait logique. Elle inclina alors la tête quand il lui fit sa dernière proposition et un sourire s’étira sur ses lèvres. Elle était rassuré vis à vis de Snow et aussi vis-à-vis du futur roi d’Emeraude. Quoi ? Comment ça il avait dit qu’il ne deviendrait surement pas roi ? Oui. Et alors ? Joy s’en moquer complètement de ce qu’il avait dit. Si un jour ca arriver elle serait satisfaite voilà tout. Attrapant le bouquet de fleur elle reprit la parole d’une voix moins gêné et beaucoup plus habituel.

« C’est bien les oiseaux aussi ! Je crois qu’on peut en trouver par là-bas juste à la boutique de droite, ou alors si tu avances il y a un marchand ambulant parfois dans le coin. Je crois que tu devrais prendre des inséparables. Mon père m’en à parler une fois et même si c’est assez rare comme oiseaux et que ca viens plutôt du désert et de Fal et de tout ça on en a parfois sur les marchés. Il parait que les oiseaux sont amoureux à tel point que si l’un disparaît l’autre meurt aussi. Mais ca pourrait être bien ! Oh et merci pour les fleurs ! Je vais les donner à la cuisinière comme elle a toujours été gentille avec moi-même quand je chassais les rats invisibles dans les cuisines. »

Un grand sourire illumina le visage de l’écuyère à ce souvenir d’enfance. Oui, son idée n’était pas mauvaise si Try arrivait à trouver cette race d’oiseau. Sinon, et bien, elle n’avait aucune connaissance dans les oiseaux donc il pourrait bien prendre ce qu’il voulait !


RP Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Test du futur roi [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Onzième génération-