___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Mar 25 Juin 2013, 04:55


Le temps passe. Lentement mais certainement. Oui encore deux ans et la fillette pourrait passer les examens et devenir écuyère ce qui serait parfait ! Oui c’est ce qu’elle voulait et c’est ce qu’elle aurait. C’était une certitude. Après tout, elle n’était quand même pas venue pour rien sur Irianeth. Bien sûr, elle aurait aimé que les jours passent encore plus vite. Elle était curieuse de savoir comment serait ses journées en tant qu’écuyère, comment serait l’entraînement, qui elle aurait pour maître, pourrait-elle voir un champ de bataille ? Oui, Mélusine était curieuse de découvrir ce nouveau rôle. Il n’y avait pas de raison qu’on le lui refuse de toute manière, non ? Enfin … pour le moment, la fillette avait encore tout plein de truc à apprendre à  commencer par savoir à quoi ressemblaient les jardins en cette si belle saison. Oui, elle ferait ça ! Prendre un bol d’air frais et sentir le doux parfum des plantes. Si les plantes arrivaient à pousser convenablement dans ce royaume ce qu’elle doutait un peu… Pourtant, il parait que des plantes d’Enkidiev avaient été importées …

La jeune elfe quitta sa classe de cours et rentra dans sa chambre pour déposer ses livres. Comme d’habitude depuis quelques mois ou depuis qu’elle avait rencontré Ryan plus précisément dans la bibliothèque, sa chambre était propre. Oui ! Propre ! Toutes les bestioles : araignées, cloporte ou truc du genre avaient littéralement disparue. Il n’existait plus aucune toile d’araignée, aucun brin de poussière, plus rien … Tout était bien rangé. Son lit était même refait. C’était peut-être rien pour certain mais dans une chambre d’élève dont tout le monde s’en contrefichait, c’était juste énorme. Et l’odeur ? Il n’y avait plus cette vilaine odeur d’humidité, ni de sucre et de cramer. Pourtant, elle n’avait jamais réussis à faire enlever cette vilaine odeur de cramer depuis le jour où elle avait tenté de faire du caramel dans sa chambre. Oui tenté car au final tout était partit en fumé ! Au départ, elle s’était demandé s’ils avaient mis en place des femmes de ménage dans le quartier des élèves mais après vérification des chambres des autres élèves, elle dû se rendre à l’évidence que seule le sienne était propre. Comment ? Pourquoi ? Et qui s’infiltrait régulièrement dans sa chambre ? Mélusine se doutait bien que Ryan était derrière tout ça ! Après tout, vu la tête qu’il avait tiré en découvrant sa chambre ça ne pouvait être que lui ! Rrrhh ! Pourquoi donc faisait-il ça ? Pourtant, la fillette du bien avoué que c’était agréable. Agréable d’avoir une chambre propre. Agréable de ne pas découvrir dans les fin fonds de ses draps une bestiole. Agréable de ne pas se réveiller avec des piqures d’araignée. Alors elle n’avait rien dit et laissait faire cette personne inconnue nettoyer sa chambre… Elle s’était dit qu’un jour elle remercierait Ryan mais les jours étaient passés sans qu’elle ne le revoit. Car après tout, c’était toujours comme ça. Elle le voyait un instant et puis plus rien. Et ça lui convenait parfaitement ...

Dans sa chambre, Mélusine rattacha ses cheveux en une longue tresse, dévoilant ses oreilles elfiques. Et puis sans plus tarder, elle se dirigea vers les jardins. Non, elle ne restait pas avec les autres élèves. Elle était plutôt solitaire. Et puis, les autres élèves l’ennuyaient. Elle n’était pas ici pour s’amuser mais pour réussir. Enfin si bien sûr que si elle s’amusait de temps en temps comme tout enfant normal mais de temps en temps. Elle n’était plus vraiment la petite elfe insouciante qui était venu sur Irianeth, il y a quelques années. Non. Aujourd’hui, elle avait placé ses priorités et elle savait ce qu’elle devait faire pour réussir. Elle avait observé. Elle avait écouté. Et elle avait bien compris. La confiance est une chose rare sur Irianeth et mieux vaux garder son derrière en sureté.

Les jardins. Quel étonnant spectacle. Effectivement les plantes réussissaient à pousser sur ce continent noir. Qui sait si ce continent ne tardera pas à devenir plus vert qu’Enkidiev ? Tsss … Tout doucement en marchant dans les allées du jardin, la fillette humectait le doux arôme des fleurs. Elle en connaissait quelques une qui lui rappelèrent son enfance. L’enfance qu’elle avait passée dans son royaume natal, le royaume des elfes. Mélusine soupira. Tout ça était de l’histoire ancienne maintenant. Elle continua de marcher dans les allées observant le monde qui l’entourait. Oui, il y avait un peu de monde. A leurs habits, elle aurait dit des nobles. Des noble qui devait sûrement attendre le moment idéel pour se faire remarquer par l’empereur et l’impératrice. Pourquoi les nobles désiraient-ils toujours autant de faveur ? Tant d’ambition. Tant de sourire et manie pour se faire apprécier. Etait-il seulement au courant qu’ils avaient l’air stupide en jouant leur petit numéro ? Mélusine sourie et cueilli une fleur. Une rose rouge plus précisément.  La fillette n’eut même pas le temps d’humecter son parfum en l’amenant au bord de ses narines que la rose avait fanées et pourri entre ses mains. Elle n’avait plus qu’une rose noir et desséchée entre ses doigts. Voilà ! C’était toujours comme ça … Tout ce qu’elle touchait, pourrissait. Elle aurait pu éviter cela. Elle savait comment arrêter le pouvoir qui circulait entre ses mains mais … mais ce n’était plus amusant sinon …

C’est alors qu’elle relevait les yeux de sa rose que Mélusine vit ses yeux en face d’elle. Ses yeux rouges. Les yeux rouges d’une fillette en face d’elle. Comment était-ce possible ? Des yeux rouges ? Il lui semblait avoir lu quelques choses à ce sujet … Mais elle ne savait plus vraiment quoi. Mélusine laissa tomber par terre la rose fanée, fixant les yeux en face d’elle. Elle avait sur le bout de la langue. Ou avait-elle bien plus entendre parler de ses yeux rouges ? Oui … c’est ça … un démon. Ou en l’occurrence ici, une démone. Intéressant. Mélusine détacha ses yeux de la démone en face d’elle et la reconnu. Oui, elle l’avait déjà vu. Pas très longtemps certes. Mais elle l’avait vue à un cours de magie. La jeune elfe se souvenait particulièrement de ce cours ennuyant. Elle se souvenait que Ryan l’avait défié, mais l’impératrice était intervenue et elles étaient parties toute les deux du cours. Mouais … un peu étrange leur relation… Perdu dans ses pensées et fixant toujours la démone, Mélusine n’avait pas remarqué qu’elle la fixait à son tour …


Dernière édition par Mélusine le Mer 02 Oct 2013, 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Lun 08 Juil 2013, 09:27


C’était amusant d’entendre Lou parler. Sans arrêt. De choses fichtrement pas intéressantes. Tout en marchant. Bon, d’accord. C’était bien plus amusant de l’ignorer totalement (Il faut juste savoir hocher la tête au bon moment !) regarder les gens passer et de les fixer du regard jusqu’à ce qu’ils détournent le leur, de gêne ou d’agacement. Dès fois, quand un beau garçon passait, la jeune fille lui souriait d’une façon séductrice, juste pour observer sa réaction. Il y’en avait qui souriait timidement à la rousse en retour, d’autres qui l’ignoraient (Ceux-là devenait étrangement traumatisés (ou porté disparus) le lendemain, juste après avoir disparu pendant quelque heures) Ou encore, ceux (les plus intelligents d’ailleurs) décampaient rapidement en s’apercevant de qui il s’agissait. Il fallait dire que Melyanna ne s’était jamais intéressée aux garçons, juste pour leurs beaux yeux. Plutôt pour le plaisir qu’elle aurait de voir leur sang couler sur leur chair et pour entendre leurs gémissements poussés et leurs cris…de douleur, évidemment. La seule exception restait Mike, bien qu’elle ne soit pas amoureuse de lui. Le brun était une sorte de meilleur ami qu’elle adorait et bien le seul qu’elle ne considérait pas vraiment comme un jouet jetable, plutôt un permanent !

Alors que les deux écuyères continuaient leur chemin, l’Impératrice prit un air un peu plus sérieux et prit un autre ton que Mel connaissait bien, cela signifiait que les paroles qui venaient intéresseraient la démone. Et en effet ce fut le cas. Les yeux rouges de la fille de Zyra exprimèrent clairement de la surprise à ce que venait de dire Lou.

Ryan fréquentait une autre fille.

Whouuuuuh ! Elle avait du mal à la croire. Sérieusement, le blondinet avait toujours semblé à Melyanna complètement amoureux de Lou. Mais il fallait dire qu’elle ne le croisait plus tellement sauf quand elle était avec l’Impératrice, ses sentiments avaient peut-être changé maintenant qu’il avait atteint son but après tout. Une lueur amusée passa dans le regard de la démone. Tout ceci était in-té-re-ssant. Très intéressant même. Et la coupable était une elfe. Mélusine. Hmmm…Oh. Elle se souvenait d’elle, au cours trop nul de l’autre sorcière. Attentive, Melyanna continua d’écouter Lou lui raconter ce qui s’était passé entre Ryan et Mélusine  et puis la dispute impériale. La démone commençait déjà à réfléchir à la façon dont elle pourrait tirer profit de la situation. Franchement. Elle pourrait pousser Lou à rompre avec son époux, si elle s’y prenait bien ! Il suffirait que le blondinet fasse une nouvelle erreur. Une toute petite erreur. Comme…un baiser par exemple. C’était simple de provoquer un baiser entre deux personnes, surtout si elles étaient déjà attirés l’une par l’autre. Whoah ! Rien que d’y penser, Mel en frissonnait de plaisir. Ou alors, elle pouvait aussi atteindre Ryan en persuadant Lou de tuer Mélusine. Après, elle n’aurait qu’à découper l’Elfe en petits morceaux et les envoyer à l’empereur dans une boite. Et enfin, elle pourrait observer le désespoir gagner l’Empereur. Voir le visage de Ryan exprimer de la tristesse, fureur, rage et du chagrin. Mmmmh.  Ce serait…incroyablement jouissif.

Tout ça avait été pensé à la vitesse de la lumière par l’écuyère de Hyllïna, qui avait en quelque sortes été en transe. D’ailleurs elle faillit rentrer joyeusement dans un mur ! Si ce n’est que Lou la poussa pour l’empêcher de le percuter. Le sourire joyeux que la rousse offrit à son amie témoignait de toute son excitation quand à cet affaire. Mais, évidemment, Lou lui ficha ses plans en l’air en trois phrases. Espionner Mélusine. La tuer si nécessité (owiiii !) et..QUOI ?! D-D-Discrètement…. Ben voyons. Il ne fallait pas rêver non plus. Ce n’est pas comme si Lou voulait épargner à Ryan d’avoir mal. Après tout, il était son mari et elle l’aimait (Mel n’avait jamais réussi à comprendre comment elle faisait pour l’aimer d’ailleurs, elle devait sûrement faire semblant au fond )

Cependant, cela pouvait également être drôle. Et Melyanna pourrait toujours faire en sortes que Mélusine et Ryan deviennent plus proches. Très proches. A moins qu’elle ne tue immédiatement Mélusine juste pour voir la réaction de l’Empereur. Ou alors…’Fin bref, elle improviserait. Pour le moment, Lou venait de changer de sujet. Arrrrrf…Elle aurait dû accepter la proposition de sieste de Mike…


*~*~*~*~*~*~*~*~*


C’est ainsi que nous arrivons au jardin par cette belle matinée ensoleillé. Il s’était passer quelque mois de la demande de Lou que Melyanna avait gracieusement accepté. Comme c’était son jour de congé et que Kassilli, Lou et Mike étaient occupés, la démone avait décidé d’espionner un peu son elfe préférée, comme elle le faisait déjà depuis quelque temps sans que cette élève ne s’en aperçoive. Melyanna était trop géniale au fond.  Sauf cette fois peut-être. Enfin…C’était excusable. Mélusine était une élève d’Irianeth, elle ne pouvait pas être totalement minable (bien que le fait qu’elle fréquente Ryan soit suffisant pour que son intelligence soit remis en cause)

La rousse avait facilement trouvé l’elfe. Les jardins. La jeune fille ne s’y était jamais attardée, c’était le genre d’endroits qui ne l’intéressait clairement pas. Melyanna était totalement insensible au charme des fleurs et des plantes. Comparé aux tas de courtisanes qui s’y pressaient. Cependant, elle devait avouer qu’elle trouvait la présence de la verdure réconfortante. Elle s’y sentait en sureté, et pouvait se relâcher un peu. Pour la seule bonne raison que son feu pourrait y opérer sans aucuns soucis en cas de problèmes. Oui, c’était rassurant de savoir qu’elle n’était pas vulnérable.

Habillé d’une robe courte et aussi blanche que la neige, Melyanna semblait inoffensive et innocente. Ses boucles rousses cascadaient sur ses épaules librement et un petit sourire enfantin éclairait ses lèvres. Elle aimait ça. Paraître vulnérable et faible, se faire sous-estimer, faire croire qu’elle avait besoin d’être protégée. Alors qu’au fond, elle n’aspirait qu’à colorier cette jolie robe d’un rouge vermeil.

S’approchant doucement de sa cible tout en se faisant discrète, Melyanna observa le manège de cette dernière. Et elle ne fut pas déçue. Cette petite (qui devait avoir son âge mais bon) avait du talent. Et Mel avait appris que c’était important être entouré de gens puissants. Mélusine avait aspirée la vie de la rose, c’était bien ça ? Pauvre petite fleur. En plus, elle était rouge ! Criminelle. Certes, bon. L’elfe devrait peut-être s’entrainer sur autre choses que ces plantes inoffensives. Mel pouvait lui procurer des cobayes si elle voulait. Franchement, ce serait plus qu’intéressant d’observer la vie quittait un être d’un simple contact avec l’elfe. Était-ce douloureux ? Ou Mélusine pouvait choisir le degré de douleur ? Et la vitesse a laquelle elle arrachait la vie ?

Oubliant totalement la discrétion, la démone s’approcha de Mélusine juste au moment ou celle-ci s’était mise à la fixer comme si elle était un fantôme. Certes, Mel avait la peau d’une couleur très claire et la robe blanche ne devait pas arranger les choses mais bon. La couleur rouge de ses cheveux et de ses yeux donnaient une note de couleur importante tout de même ! Et un peu inquiétante peut-être. Ignorant un instant l’elfe, Melyanna se pencha pour cueillir une rose d’un pourpre si sombre qu’il en semblait noir. Très jolie. La faisant tourner entre se doigts, la jeune fille humecta un instant son doux parfum avant de se remettre à fixer l’elfe, qui la regardait toujours d’ailleurs. Devait-elle être flatté d’une telle attention ? Haha…


– Un problème peut-être ? A moins que tu sois en train d’admirer ma démoniaque beauté ?? Dans ce cas je t’autorise volontiers à continuer de me contempler mais n’abuse pas trop non plus.

Le ton de Melyanna était tellement léger qu’on avait l’impression qu’elle plaisantait avec Mélusine. Ce qui n’était pas vraiment le cas, vu que le narcissisme de la jeune fille était toujours aussi présent qu’avant. Continuant de faire jouer la rose dans ses doigts, elle se rapprocha de Mélusine et désigna la rose d’un simple mouvement de la tête.

– Ton pouvoir est très intéressant. J’aimerai beaucoup que tu m’explique son fonctionnement, tu aspires la vie d’un simple contact ? Et ça ne marche que sur les plantes ? Ou sur les autres êtres aussi ? Dans ce cas tu devrais peut-être t’entrainer sur autre choses que d’inoffensives roses…

Le sourire enfantin de Melyanna s’agrandit un peu plus alors qu’elle venait juste de s’écorcher l’index avec l’épine de sa rose. En fait, elle ne semblait même pas s’en apercevoir, continuant de faire le même geste avec ses doigts sur la fleur. Cette fois elle désigna les oreilles d’elfe de la jeune fille. Regardant toujours Mélusine avec innocence elle ajouta d’une voix presque joyeuse.

– Tu n’es pas humaine, n’est-ce pas ? Une elfe peut-être ? A moins que ce ne soit les fées qui ont le bout des oreilles pointus comme les tiens ?

Certes, elle savait bien que Mélusine était une elfe, mais c’était toujours amusant de se faire paraître plus bête qu’elle ne l’était réellement. Cependant, un tel jugement pouvait facilement s’expliquer. Les elfes et les Fées étaient des créatures que l’on présentait comme parente même si un fossé de culture et de comportement les séparait. Surtout que une Fée de l’âge de Mélusine n’aurait pas d’ailes, non ? Haussant les épaules, Melyanna ajouta, prenant une petit mine triste.

- Tu n'es pas vraiment obligée de me répondre, je pourrai facilement comprendre que toutes ses questions te dérangent. D'ailleurs, au cas ou tu ne m'aurais pas reconnu, je suis Melyanna, écuyère de la chevalière Hyllïna.

La dernière partie avait été dite avec un ton arrogant, comme si Mélusine ne pouvait pas ignorer l'identité de la démone. Bien que ce serait beaucoup plus amusant si c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Dim 14 Juil 2013, 14:11

Comment c’était déjà son prénom ? Ah zut … Elle l’avait sur le bout de langue ! Elle l’avait déjà entendu ! Elle devait le savoir ! Mais ça ne lui revenait pas du tout … Bah ça ne devait pas être important si son cerveau avait décidé de l’éliminer. Non vraiment pas … Surtout que la rousse ne lui inspirait pas du tout confiance. Non pas du tout … Elle ferait mieux d’ailleurs de repartir avant qu’elle ne s’attire des ennuis et … et qu’elle lui parle. Zut trop tard ! Elle lui parlait … Crotte alors ! Qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui dire ? En plus, elle n’arrivait plus à mettre la main sur son fichu prénom ! Bon tant pis, elle ferait sans ! Seulement, Mélusine resta sceptique devant la prise de parole de la démone. Ça démoniaque beauté ? Elle était sérieuse ou elle était sincère quand elle disait ça ? Parce que la fillette avait bien du mal à voir ce qu’il y avait de beaux à avoir des yeux rouges. C’était vraiment plus bizarre qu’autre chose … Ouais, les qualifiés de beau était hyperbolisé les choses ! Pour autant, le doute continuer d’exister. Etait-elle réellement en train de plaisanter ? Heu … c’était assez dur à discerner parce qu’au fond ça n’aurait pas étonné la jeune elfe que la démone se classe parmi les potiches narcissiques et prétentieuses. Une miss je suis parfaite, je suis la plus belle. Sur Irianeth c’était assez commun et banal… Tout le monde désirait être le meilleur, le plus parfait, se montrer sous ses beau jours afin d’attirer l’attention de l’empereur et l’impératrice. Alors qu’au final il se ridiculisait plus qu’autre chose. Un peu comme cette démone : « Oh ! Regarde j’ai les yeux rouges ! Je suis trop belle ! », « Sans blague !! ». Bon au moins, elle lui avait confirmé qu’elle était bien une démone et qu’elle avait bien appris ses cours ! Mélusine continua de la regarder, sans parler. L’indifférence totale. Par politesse, la jeune elfe esquissa un petit sourire. Au cas où, elle plaisantait…

Doucement, la démone s’approcha d’elle en jouant avec une rose dans les mains. Mélusine comprit bien vite où elle voulait en venir. Son pouvoir. Son fameux pouvoir… La jeune elfe écouta les questions curieuse de la démone. Un sourire bien plus grand s’affichant sur ses lèvres. Pas parce qu’elle aimait qu’on lui pose des questions à son sujet ou sur son pouvoir. Non. Elle souriait parce que la démone était loin du compte. Enfin … elle avait très bien saisit l’utilité de son pouvoir. Il aspire à merveille l’énergie de tout être vivant que ce soit les végétaux, les animaux et les humains. Non ce qu’elle n’avait pas compris c’était son fonctionnement et l’usage qu’elle en ferait quand elle saurait le maîtrisé parfaitement. Cependant, elle n’avait pas tort… Elle devrait s’entraîner sur des choses bien plus importantes que de simples roses. Se serait surtout bien plus amusant et excitant ! Mais … à vrai dire, elle n’avait pas trouvé de cobaye qui soit volontaire. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi … Franchement, il n’y avait rien de méchant à se faire vider de son énergie ! C’était une expérience des plus fascinantes ! En plus, Mélusine aimait se délecter de la sensation que son pouvoir lui procuré. Une douce odeur l’envahissait. Une odeur orangée.

L’elfe fut comme submergé par son désir. Le désir de se sentir enivré par ce doux arôme. Une simple rose ne lui suffisait pas. Il lui fallait plus ! Plus gros ! Pour que le contact se fasse plus long et qu’elle goute à cette saveur. Il lui fallait plus ! Beaucoup plus ! Pendant un moment, Mélusine sembla ailleurs, cherchant un moyen de se procurer sa dose. Plus ! Beaucoup plus ! D’habitude, son pouvoir n’était pas une addiction mais là, c’était comme s’il avait dormi pendant des mois et qu’on venait à l’instant de le réveiller. Il lui fallait donc un cobaye ! Et quel meilleur cobaye que la démone qui se tenait devant elle… Surtout qu’elle n’avait jamais gouté à l’énergie d’une démone. Est-ce que ça serait différent d’un humain ? Peut-être ! Est-ce qu’elle résisterait mieux qu’un humain ? Peut-être aussi ! Pour savoir, elle devait tester ! Elle devait … QUOI ? Elle lui demandait si elle était une elfe ou une fée ? Attention ! La démone venait de gagner le prix Nobel de la question la plus pourrie qu’on lui avait posé de son existence ! Le sourire qui s’était affiché sur le visage de l’elfe redescendit aussitôt. Il n’y avait pas de doute là-dessus ! Elle se foutait carrément de sa gueule ! Mélusine arqua un sourcil et toisa la démone. Franchement, pour qui la prenait-elle ? Pour une débile ? On était sur Irianeth ! Et la démone était écuyère. Si elle était donc écuyère c’était qu’elle devait en avoir dans le ciboulot ! Et il était important pour un écuyer que de connaître ses ennemis. Alors fallait pas prendre Mélusine pour une pauvre cruche ! Surtout quand elle savait maintenant que la démone qui se tenait devant elle n’était qu’autre que la fameuse Melyanna ! Oui, la fameuse Melyanna ! Celle que Ryan n’appréciait pas beaucoup et s’il ne la portait pas dans son cœur c’était sûrement pour une raison. Melyanna était loin d’être l’idiote qu’elle paraissait faire croire. Mais bon si c’est ça qui l’amusait, autant jouer dans son jeu … Un large sourire se dessina alors sur les lèvres de l’elfe. Le même sourire innocent qu’arpentait la jeune démone.


- Enchantée Melyanna. Tes questions ne me dérangent pas du tout. Effectivement, je ne suis pas humaine. Je suis une elfe ! Les fées n’ont pas les oreilles pointues comme moi. C’est un beau peuple mais pas aussi jolie que les elfes. De plus, leurs traits ne sont pas aussi fins que les nôtres et leurs cheveux sont moins soyeux. Et alors qu’eux préfèrent se cacher dans les prairies, les elfes vivent dans la forêt. Les elfes sont vraiment les plus parfait en matière de beauté.


Bien sûr qu’elle faisait exprès d’en rajouter une couche ! Bien sûr qu’elle narguait Melyanna en s’insinuant plus belle qu’elle ! Bien sûr que tout ceci n’était qu’une comédie que Mélusine prenait un malin plaisir à jouer, continuant de sourire comme si elle était aux anges d’avoir un peu d’intention. Oh ! Melyanna, l’écuyère d’Hyllïna l’avait vu ! Je suis toute chose ! Alors qu’au final, elle s’en contrefichait royalement… Mélusine arracha une nouvelle rose qui à son tour se fana comme la précédente. En général, elle ne parlait pas trop de son pouvoir, préférant ne pas trop l’ébruité. Mais bon … la démone l’avait vu alors qu’est-ce que ça changerai qu’elle le cache ? Elle n’allait pas faire comme si elle avait halluciné … quoique, là au moins, elle serait parue comme la première des idiotes. Mais au fond, ce n’était pas réellement ce qu’elle voulait. Ce qu’elle voulait c’était un cobaye …


- J’absorbe l’énergie de tous les êtres vivants avec mes paumes de mains. Mais la particularité de ce pouvoir, c’est que je ne m’entraîne pas à l’animer dans mes mains. Non il est tout le temps là. Il ne me quitte jamais. Le problème … si on peut appeler ça un problème … c’est de l’arrêter, à couper le lien. J’ai une forte tendance à détruire tout ce que je touche…


Comme Ryan ! Se souvenir refit surface instantanément. Oui, parfois son pouvoir était un vrai calvaire. Elle s’était tellement habituée à vivre avec que parfois elle en oubliait son existence et qu’elle gaffait. Elle touchait les personnes et oubliait d’arrêter son pouvoir dans ses mains. Pour les personnes sans importance ce n’était pas grave mais quand il s’agissait de … Non rien ! N’importe quoi ! Là, elle était vraiment stupide !


- Il est vrai que j’ai parfois du mal à trouver des cobayes qui veulent bien prendre le risque de mourir. Alors je dois me contenter que des trucs futiles et sans importance… Mais toi, qui me propose de m’entraîner sur autre chose qu’une simple rose, prendrais-tu se risque ?


A ce moment, Mélusine tendit la main vers la démone… Un large sourire sur ses lèvres. Prendrais-t-elle se risque ? C’est ce qu’on allait voir ! Peut-être que cette démone l’amuserait un peu… Fallait bien qu’elle serve à quelques choses parce que pour l’instant ce n’était pas très bien partit. Mélusine n’appréciait pas vraiment qu’on la prenne pour une idiote. Idiote toi-même !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Mer 17 Juil 2013, 11:13

Voyons voir. Pourquoi avait-elle adressé la parole à cet elfe alors que la règle d’or dans l’espionnage était d’être discrète ? C’est que, il était certain que Mel serait resté tranquille si cette gamine n’avait pas usé de son pouvoir qui semblait digne d’intérêt et c’était également un test, qui consistait à savoir une bonne fois pour toute si Mélusine devait mourir ou pas. Au fond, si elle se montrait assez intéressante, alors la rouquine s’arrangerait pour la garder en vie, sinon, eh bien, Lou sera contente et Mel aussi, bien que pour la démone, ce n’était rien de personnel, mais tuer quelqu’un était toujours plaisant et la rendait d’une bonne humeur agaçante. Alors, un sourire innocent toujours plaqué sur les lèvres, Melyanna observait les réactions de l’Elfe, qui semblerait-il soient quelque peu démesuré. Tsss…Non, très chère. Seule Melyanna a le droit de passer pour plus bête qu’elle ne l’est. Mais, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Franchement, vu qu’elle l’avait espionné pendant un bon bout de temps elle savait très bien qui elle était. Enfin, en général disons. A quoi s’attendait exactement Mélusine en insinuant qu’elle était plus belle que la démone ? Pensait-elle que Mel allait riposter en déclarant qu’elle était la plus jolie et que l’elfe était trop moche ? Pensait-elle déclarer ainsi une guerre d’Ego ? Franchement, non. L’écuyère savait qu’elle était bieeeen plus jolie que l’elfe (et que la plupart des filles de l’empire(et de l’univers en général !)) et si Mélusine était tellement jalouse qu’elle faisait preuve de mauvaise foi et bien, c’est qu’elle était facile à manipuler. Bon ou mauvais signe ? Et bien, pour le moment, la rousse n’arrivait pas à se décider.

Si Mélusine avait sû que sa vie se jouait à ce moment (Car Lou aurait été juste trop contente (En apparence du moins) que Mel lui dise que l’elfe constituait une véritable menace pour son couple et Mélusine aurait définitivement…disparue) peut-être aurait-elle réagit autrement face à la démone ? Sans doute. Peut-être aurait-elle tenté de l’attaquer ou alors elle aurait tout fait pour lui plaire. Mais prendre Mel pour une idiote en lui faisant croire qu’elle la prenait elle-même pour une idiote ! Hmm...Et un point pour l’Elfe ! Bravo Mélusine. Tiens, elle acceptait de répondre à ses questions et c’était franchement intéressant. Ainsi donc, le pouvoir circulait sans arrêt. Bien sûr, tout en enregistrant ces informations, la démone pensait aussi a un moyen de retourner son pouvoir contre elle. Et bien sûr Mélusine venait de presque le lui dévoiler. Donc en réalité, la gamine s’entrainait à l’arrêter et non pas à le faire fonctionner. Une forte tendance à détruire tout ce qu’elle touche ? Voyons, Deuxième bon point Mélusine ! Melyanna eut un léger sourire en imaginant un panneau sur lequel on pouvait voir l’elfe démembré et surtout morte (on s’en doutait) s’éloigner de Mélusine à mesure qu’elle gagnait des points. Oh oui, la vie de la brune ne tenait qu’à un caprice de la démone, et de l’Impératrice. Appelons-ça un jeu. Un merveilleux jeu ou Mélusine avait deux choix. Mourir ou…vivre (mais avec le panneau toujours au-dessus de sa tête, au cas ou il y’aurait un rapprochement de moins de trois mètres entre elle et Ryan !)

Alors que Melyanna observait le sang qui coulait de ses doigts qui n’avaient pas cesser de faire tourner la fleur, s’écorchant ainsi plus profondément (à croire que Val commençait à beaucoup trop déteindre sur elle) Mélusine reprit la parole, précisant qu’elle ne trouvait pas de cobayes coopératifs. Ahaha. Était-elle sérieuse ? Il ne manquerait plus qu’elle poste des affiches partout avec un grand titre dessus, « Avis aux Suicidaires ». Non, non, non. Oublions le terme cobayes, prenons un autre beaucoup plus simple à comprendre par l’elfe incompétente. Des Victimes, ou encore des Jouets. Voilà ce qu’il fallait. Sérieusement. Melyanna était fortement perplexe, devait-elle accorder un nouveau point à Mélusine ? C’est que c’était totalement formidable qu’elle ne soit pas une nunuche et qu’elle accepte d’aspirer la vie de pauvres innocents (Et donc, elle était apte à devenir un monstre, guidée par la charmante Melyanna) Sauf que, ses capacités intellectuelles laissaient encore à désirer. Pas de points pour cette fois Mélusine. Désolé. Ou pas.

Cependant alors que Mélusine aurait juste pût s’arrêter là, il fallut qu’elle continue de parler. Pour dire une bourde bien sûr. QUOI ?! Elle était SERIEUSE ? Melyanna faillit en perdre son ravissant sourire. Venait-elle réellement de lui proposer d’être son cobaye ? D’être sa…victime ? De se faire aspirer sa vie ? Franchement, Mel ne savait pas si elle devait en rire ou pas. Pauvre petite Mélusine, un point en moins. Attention, le panneau revient à grande enjambée. Ah, et elle lui tendait en plus la maint. Pathétique. Franchement…pathétique. Tout comme Ryan en fait. Ils se valaient bien. Melyanna toisa pendant un bon moment l’elfe pour voir si elle se moquait d’elle. Celle-ci semblait plus que sérieuse.

Les lèvres de la Démone laissèrent filtrer un petit rire, froid. Contrastant tout à fait avec l’image candide qu’elle montrait. De toute manière, elle n’était pas sûre de continuer à garder ce rôle avec Mélusine. On verra bien. Pour le moment, Mel n’accorda pas de regard à la main tendue de l’idiote. Continuant de fixer Mélusine dans les yeux avant de parler sur un ton léger et…presque sympathique.


– Je vois que tu as mal compris, mais ce doit être une tare Elfique sans doute. Très chère, tu ne trouveras jamais de cobaye « coopératifs », à moins que tu ne cherches des suicidaires. Un peu comme toi.

Mélusine n’était peut-être pas au courante de la réputation de meurtrière de Melyanna mais ce n’était pas une raison de prendre autant de risques. La rouquine était tout de même une écuyère. Oh et si le message n’était pas assez claire, et bien cela signifiait que si l’Elfe osait toucher Mel sans arrêter son pouvoir au préalable, une forte odeur d’elfe brûlé risquait de cacher la senteur si douce des fleurs. Ce qui serait franchement dommage.

– Si tu as une once d’intelligence, ce que j’espère pour toi, alors tu comprendras ce que je pense de ta proposition…Par contre, il y’a bien quelqu’un sur qui tu pourrais tenter l’expérience, je suis même certaine qu’il ne refusera pas d’être tué par toi si jamais tu n’arrives pas à arrêter ton pouvoir…ou simplement si tu as envie de tuer.

Le sourire de Melyanna s’élargit, cependant il n’avait plus du tout l’air innocent. Plutôt démoniaque et machiavélique. Ce « quelqu’un » était un gentil cobaye qui attendait tout aussi gentiment dans sa chambre. Oh, il fallait dire qu’elle n’utilisait pas beaucoup cette dernière. Vu qu’elle vivait principalement à Zénor. Etant donné que son maître en est le gouverneur. Alors, bon, Hyllïna allait sans doute râler tout à l’heure mais avec un peu de chance il sera mort et les serviteurs auront nettoyé avant. De toute façon, le pauvre garçon était en bonne voie pour devenir un cadavre, Mel s’était déjà amusée avec. Pourquoi ? Oh, et bien. Il fallait bien s’exercer. Un peu comme des devoirs. Pas de Hyllïna on est d’accord. Plutôt Zyra et Val. C’est pour ça qu’elle ne mentait pas du tout en affirmant qu’il serait enchanté de mourir de la main de Mélusine plutôt que la sienne. Pourquoi faire une telle proposition ? A chaque fois que Mel corrompait quelqu’un et en faisait un monstre (Lou est en bonne voie d’ailleurs <3) cela lui donnait beaucoup plus d’influence. Et cela lui permettait de former des sortes de suiveurs (sans même qu’ils se rendent compte, juste merveilleux !) Et Mélusine serait une apprentie intéressante. Enfin, il restait à voir. Mademoiselle n’avait pas beaucoup de bon points pour le moment et elle risquait fort de prendre la place du garçon.

– Mais je t’arrête tout de suite si tu fais partie de ces gens qui ne supportent pas la vue d’un…pré-cadavre ? Hmm…Disons d’une créature mutilée. Tu sais, il me semble qu’il a perdu beaucoup de sang et quelque doigts aussi…Enfin, je sais plus trop pour être sincère.

Mel souriait toujours, amusée. Comment réagirait Mélusine à tout ça, aucune idée. Peut-être que la démone pourrait en faire quelque chose ou peut-être pas. Dans tout les cas, l’Elfe commençait à intéresser sincèrement la démone, ce qui pourrait être bénéfique pour elle. Ou peut-être pas.

– Après tout, je n’aimerais pas que tu sois choquée. Il parait que les Elfes sont un peuple très sensible et ne supportant pas la violence…A moins que ce ne soit les Fées ? J’ai vraiment un problème avec ces deux peuples.

Melyanna n’avait pas finit d’embêter Mélusine avec cette histoire de Fée et d’Elfe. Pourtant il fallait avouer que l’Elfe ne perdait pas rapidement son sang-froid, ce qui était une très bonne chose. En attendant les réponses de l’élève, Mel remit son attention sur sa rose pourpre et la mit en Feu. Mais doucement, de manière à ce qu’elle puisse profiter du spectacle. Le Feu prendrait son temps pour brûler la fleur. Qui était encore plus belle, entourée de l’élément destructeur. Il n y’avait pas que Mélusine qui pouvait aspirer la vie. Le Feu aussi. Si l’Elfe acceptait alors elle serait vraiment digne d’intérêt. Si non, et bien, Mel aurait perdue son temps pour rien et il faudra sans doute mettre un terme à cette conversation. A moins que Mélusine décide de la surprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Dim 21 Juil 2013, 12:51

En tout cas ça devait être une tare démoniaque que de ne pas comprendre que l’elfe avait tout simplement utilisé un euphémisme. Bien sûr qu’elle ne trouverait jamais de cobaye coopératif. Elle n’avait jamais cherché d’ailleurs. Melyanna la croyait alors réellement débile. Et suicidaire de surplus ! Et bien la démone ne mâchait pas ses mots… Décidemment, tous les écuyers de cette génération n’était que des êtres présomptueux et pleins d’arrogance. Peut-être était-ce dû à leur passage trop rapide en tant qu’écuyer qui leur avait monté à la tête ? Comme si toute autre personne à eux ne pouvait être qu’inférieur. Mélusine arqua un sourcil. Ce comportement était littéralement débile et dire qu’après il passerait chevalier… Il manquait réellement de jugeote et de réflexion. Mélusine savait très bien que la démone avait sûrement une grande maîtrise du feu. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle lui avait demandé car si elle ne s’arrêtait pas, Melyanna pourrait l’arrêter sans aucune difficulté. Elle ne cherchait pas des cobayes faibles. Non, il lui fallait des personnes qui soient capables de l’arrêter. Sinon sans aucun doute, elle tuerait ses cobayes un par un sans réellement progresser. Enfin bon … Tant pis pour elle, elle ne gouterait pas aujourd’hui à l’énergie de la démone. Dommage … ça aurait pu être si délicieux. En revanche la démone avait raison sur l’autre point. Oui, Mélusine pouvait se montrer un peu suicidaire. Et alors ? Qui ne tente à rien n’a rien ? Après tout, n’était-ce pas suicidaire de venir sur Irianeth alors qu’elle avait accès à Emeraude ? Oui, elle avait eu le choix. C’était elle qui avait décidé de partie. C’était elle qui s’était débrouillé et qui avait pris sa vie en main sans l’aide ou le soutien d’une quelconque personne. C’est elle et personne d’autre qui l’avait aidé à rentrer en tant qu’élève d’Irianeth alors qu’une majeure partie des écuyers était les fils ou les filles de bidule-chouette, natif d’Irianeth et on ne puisse pas dire qu’ils aient réellement eu le choix. Pourquoi avait-elle choisi Irianeth alors qu’à chaque instant sa vie pouvait être mise en péril (comme à cet instant)? Tout simplement car ce royaume avait bien plus à offrir pour assouvir ses désirs qu’Emeraude… Qu’aurait-il pensé d’une fillette qui avait de cruelles envie de tuer des personnes ? Elle doute qu’il l’aurait beaucoup aimé. Ici, elle se sentait plus à l’aise et bien plus utiles. Enfin bon … devait-elle expliquer ça à Melyanna ? Peut-être, cela aurait peut-être pu lui faire gagner des points dans son estimes ou pas … Mais, Mélusine n’était pas là pour se justifier à la démone ou pour expliquer ses actes. Elle n’allait certainement pas s’abaisser à la rouquine… Elle comprenait ou elle ne comprenait pas et tant pis pour elle !

Mélusine rabaissa sa main, continuant d’écouter et d’observer les paroles de la démone. Une once d’intelligence ? Un cobaye ? Une inapte à la vue du sang ? Un mutilé ? Mélusine sourit. N’était-elle pas venue pour ça sur Irianeth ? Pour qu’on l’expose à la plus grande cruauté de tout être. Alors non, la vue du sang était loin de la déranger. Et si la rouquine croit une seule seconde qu’elle ne s’était jamais servie de son pouvoir pour tuer, elle s’était mis le doigt dans l’œil. Si elle n’avait jamais ressenti un aussi grand plaisir à tuer, jamais elle serait venue sur Irianeth. Oh ça non … Mélusine regarda Melyanna songeuse. Voilà donc ce que voulait la démone : la testé et voir son pouvoir à l’œuvre sur son cobaye à elle. Mélusine imagina l’allure du cobaye maintenant. Effectivement, ce ne devait pas être joli, jolie … Mais ce n’est pas vraiment ça qui embêtait Mélusine. Non tuer était simple avec son pouvoir. Il ne souffrirait pas pour le coup c’était certain. Non ce qui l’embêtait c’est que ce serait … ennuyant. Oui, elle aurait juste à le toucher quelques minutes avant que … pouf ! Bye bye l’amigo. Non. C’était trop simple. Surtout si le mutilé était consentent. Tellement simple qu’elle ne voyait pas l’intérêt, ni le plaisir que ça lui procurerait réellement… Pourquoi jouerait-elle, de toute manière, avec les jouer de la démone ? C’était carrément nul ! Et ennuyant. Pas du tout stimulant. Non il leur fallait quelque chose de plus amusant … Mélusine avait cessé de jouer les idiotes avec Melyanna car la démone semblait avoir cessé … Oui semblait … L’elfe leva les yeux au ciel quand elle entendit la remarque de la démone. Elle avait que ça à dire ? Mieux valait pour elle de fermer sa bouche plutôt que dire des conneries qui n’avait aucun intérêt ….Mélusine, impassible, s’en contreficha royalement ! Elle fit comme si elle n’avait rien entendu. La fillette avait l’habitude d’entendre des remarques sur son peuples d’origine qu’ils étaient faibles, des peureux et patati patata. A vrai dire, elle était totalement d’accord avec tout ce qu’on disait sur eux ! Ce n’était qu’une bande d’incapable. Des inadaptés de la vie. Mais bon on ne choisit pas où l’on née ! Aujourd’hui, Irianeth était son peuple. Et avait-elle réellement l’aire d’une elfe normale ?

- Si j’étais une simple elfe normal croit moi que je ne serais pas aujourd’hui sur Irianeth en train de papoter avec une démone !


Voilà qui résumait assez bien la situation et la question de Melyanna. Avoir peur du sang ? N’importe quoi. Mélusine plaignait celui qui avait une quelconque inaptitude à la vue du sang. Celui-ci n’avait rien à faire ici ! Non strictement rien à faire ici ! La fillette observa alors la fleur s’enflammait doucement. Le feu aspirer sa vie. Oui, Mélusine voyait où voulait en venir Melyanna mais il fallait quand même avouer que les flammes étaient moins subtiles que le simple toucher d’une main. La jeune elfe n’avait qu’à jouer une sorte de comédie pour que la personne ne s’aperçoive du contact de sa main sur la sienne ou sur ses avant-bras nus. C’était si simple d’embobiner les gens …

- Que dirais-tu de trouver un autre cobaye ? Jouer avec tes jeux ne m’intéresse pas beaucoup surtout s’ils n’y mettent aucune opposition. Et ça tombe bien en plus, je suis sûr qu’on est entouré de gens inutiles…


Mélusine regarda autour d’elle dans le jardin. Des personnes en tout genre se pavanaient dans les allées. Noble, serviteur ou soldat étaient présent. Il n’y avait qu’à se servir. Sans se faire remarquer bien sûr car tuer dans son propre camp n’était pas forcément bien vue. Oui l’envie d’absorber l’énergie de quelqu’un était toujours présente. Mélusine montra d’un mouvement de tête une femme toute seule assise sur un banc.

- Regarde là, elle ! Tu pourrais juste lui donner un peu chaud sans la cramer. L’air de rien, j’irai la voir pour lui demander si elle se sent bien puis doucement je lui toucherai les mains. Elle se sentira alors fatiguer. Je lui proposerai de la raccompagné dans sa chambre pour qu’elle s’allonge continuant de toucher sa main et là, à l’ombre d’un mur, elle s’évanouira de fatigue et mourra. On brûle son corps et personne ne se souviendra de la femme assise sur ce banc ! Il n’y a juste qu’à se servir…


Rien qu’à cette pensée, la fillette avait envie de se mettre à l’action et se serait un parfait moyen de tester leur pouvoir. Non ? Mélusine, se tourna vers la démone. Quoi ? Elle allait trouver encore cette idée trop stupide ou ennuyante pour elle ? Lui dire qu’elle n’avait pas une once d’intelligence. Tsss … La jeune elfe attendait de voir comment réagirait la démone. Elle se demandait si elles seraient plutôt des alliés ou des rivales ou une quelconque connaissance. Bien que Ryan l’ait mise en garde contre la démone, elle attendait d’en voir plus avant de faire son propre jugement.

- Qu’en dis-tu ? Tu préfères une autre personne ? Mais je ne sais plus si c’est les démons ou les humains qui sont si arrogant et prétentieux pour se croire supérieur à tous ?


Mélusine sourit. Bien sûr qu’elle plaisantait. C’était juste à charge de revanche …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Ven 02 Aoû 2013, 14:19


Est-ce que Mélusine était une simple elfe normale ? Et bien, pour le moment, mise à part le fait qu’elle ait un pouvoir intéressant, Mel ne voyait pas trop quoi lui trouver de spécial. Son sourire peut-être ? Les personnes qui souriaient de cette manière étaient rare dans la forteresse, et cela faisait un peu étrange à la Démone. Son insolence suicidaire ? Non, ça c’était courant. Mais Mel appréciait tout de même l’audace de l’Elfe, elle n’était pas ennuyante après tout. La rouquine n’eut aucune réaction à la phrase de Mélusine. Il était évident qu’elle n’avait ni peur du sang, ni des visions horrifiantes. Quoique l’état du futur cadavre était inhumain. Enfiiin, elle était une élève d’Irianeth, elle devait être forte et insensible. Etre comme Mel ! Bah oui, Mel est le modèle de sa génération ! La plus belle, la plus enflammé, la plus flamboyante, la plus puissante, la plus démoniaque. Enfin, soyons réaliste. Mel est tout simplement parfaite ! Mais…là n’est pas la question…Bref, passons. Mélusine proposait de trouver un autre cobaye. Oh, elle voulait du défi ? Aucun problème. Cela fit sourire la petite démone. Est-ce que l’elfe ne voulait pas de la victime de Mely car elle ne supporterait pas de le voir dans son état ? La rouquine préférait penser que non. Que la brunette ne voulait pas de facilité. Mais ça restait une possibilité. Il faudrait la tester plus tard.

Bien, un autre cobaye. D’accord. Mel suivit le mouvement de son interlocutrice pour arriver sur une femme assise sur un banc, le genre de chochotte noble et superficielle sans aucun intérêt. Enfin, sans aucun intérêt c’était vite dit. Il y’avait quelque familles qu’il fallait au contraire protéger et non pas massacrer. Le genre de famille noble importante, comme celle de Kassilli par exemple. Mel plissa ses jolis yeux vermeils en scrutant la femme. Etait-elle importante ou futile ? Aucune idée. De toute manière, ce ne sera pas leur victime. Enfin, si Mélusine insistait, la Démone la laisserait faire, mais pour tout dire, entre cette dame affalé sur son banc ou le cobaye amoché qui attendait dans sa mini salle de torture, il n y’avait pas grande différence aux yeux de Mel. Le plan de Mélusine réussirait à 100% pour la seule bonne raison que c’était facile. A près tout, quel étaient les risques de complications ? Presque aucun. A moins que Ryan fasse une entré chevaleresque pour l’empêcher de corrompre sa pseudo maîtresse, s’attirant les foudres de Lou en passant. Ou alors, que quelqu’un passe alors que Mélusine aurait achevé d’aspirer sa vie et voit la femme tomber (Quoique, il ne s’agissait pas vraiment d’une complication dans la mesure où Mel s’en serait débarrassé) Non. Définitivement trop facile. Cependant le sourire de Mel restait plaqué sur ses lèvres. Pas qu’elle jouait encore la comédie avec la brune. Non, enfin plus complètement. Cependant, Mélusine n’était pas la seule cible. Tout le monde devait être persuadé qu’elle était innocente dans ce jardin. Ouais enfin, sauf ce type là, qui devait sûrement savoir qui elle était…Oh. D’ailleurs.


– Non, ça, c’est les humains. Les Démons ne sont pas arrogants, ils sont réalistes et se comportent comme supérieur car ils le sont.

Certes Mélusine plaisantait pour lui rendre la pareille. Cela n’empêchait pas Mel de l’informer de la supériorité écrasante des Démons. D’ailleurs, elle aurait pût philosopher sur ça pendant une bonne heure à l’image de Lou. Sauf que non. Il y’avait plus important à faire.

– Par contre ce que j’en dis….c’est que je ne vois pas ce qu’il y’a d’excitant dans tout ça. Je veux dire, tu as refusé mon offre car tu voulais plus de défi, n’est-ce pas ? Sauf que ton plan tout comme ta victime est trop facile. Raison pour laquelle il est réalisable à presque tous les coups d’ailleurs. Donc, je ne vois pas trop l’intérêt…

Mel haussa les épaules puis lui montra un homme qui se tenait pas très loin d’eux et qui avait sans doute observé le manège des filles avec les roses, ça c’était une véritable proie. Enfin, et encore, ce type ne devait même pas avoir des pouvoirs, mais au moins il semblait apte à se défendre. La jeune fille ne voulait pas attirer trop de problèmes à Mélusine pour le moment et avait choisi un simple valet. Un valet de nobles certes. Une famille qui semblait respecter les nouvelles consignes de l’Impératrice à la lettre, vu l’aspect plus que correcte de l’homme. Et il ne semblait même pas affamé. Franchement, c’était n’importe quoi.

– Tu le vois lui ? Il sait qui je suis et se doutera sans doute de quelque chose si je le chauffais et que tu allais vers lui. Tout comme il t’as également vu aspirer la vie des roses. Il sait de quoi nous sommes capables. Et il semble assez vif et plutôt attaché à sa vie. Tu peux appeler ça un défi, bien que le fait qu’il soit désarmé et sans magie le rende un peu plus ennuyeux…mais c’est un bon début.

La rouquine fixait toujours Mélusine en quête d’une quelconque réaction mais elle continua rapidement.

– Il faudra être subtil pour ne pas se faire voir. Je vais faire comme dans ton premier plan, le chauffer. Ce qui le rendra suspicieux. Cependant, il ne peut pas accuser une écuyère d’Irianeth sans courir plusieurs risques pour sa minable vie. Alors il aura deux choix, être intelligent et rester à découvert, ce qui rendrait le tout vraiment intéressant mais pas impossible. Ou avoir l’un de ses stupides réflexes humains d’aller se réfugier dans ses quartiers. Je penche pour le deuxième. Il va sans doute courir dans les couloirs,  et à moins que tu veuilles lui courir après, je ferais en sortes que les bouffées de chaleurs soient suffisamment forte pour l’affaiblir pendant un laps de temps court ou tu devras agir Mélusine. Touche le ou fait ce que tu veux mais tue le sans te faire repérer. Et fais en sorte qu’il ne crie pas également pour alerter toute la forteresse.

Ce qui risquerait de couter assez cher à Mélusine. Surtout quand on a une Impératrice sur le dos qui n’attend que le bon moment pour vous sauter dessus.

– Il risque aussi de se débattre au cas ou son envie de survivre serait plus forte que le malaise dû à la chaleur. Mais ne t’inquiètes pas trop pour ça. Je serais là en cas de problème.

Mel venait-elle vraiment de proposer à l’Elfe de la protéger ? Oui et tant que Mélusine serait digne d’intérêt, la Démone la conserverait vivante. Cependant, il restait un dernier petit test. Tout petit et Mélusine sera définitivement hors de porté de la mort prématuré pendant le week-end.

– Mais c’est comme tu veux ! Je t’aiderai aussi si tu préfères la femme sur le banc. Le choix est à toi Mélusine.

C’était marrant ! (Enfin, du point de vue de Mel) La jeune fille n’était par contre pas très experte avec les bouffées de chaleurs comparé à sa mère. Cependant elle connaissait quelque bases, c’était pour cela qu’elle avait précisé qu’il pourrait s’en remettre et que ça ne durerait pas longtemps. La démone attendit donc le choix de Mélusine patiemment. Cela serait sans aucun doute intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Jeu 15 Aoû 2013, 14:33

La manière dont Melyanna défendit son espèce était amusante. Seulement, elle semblait ailleurs comme-ci son esprit était absorbée par autre chose. A quoi pouvait-elle donc bien penser ? Etait-elle pour ou contre l’attaque de la femme sur son banc ? Mélusine eut du mal à discerner sa décision sur le visage impassible de la démone. L’idée avait l’air de l’intéresser … mais pas sur cette personne. Il est vrai que la jeune femme aurait facile à tuer. Même trop facile. Aussi facile que le cobaye de la démone. Oui elle avait merdé sur ce coup. Elle devait l’avouer ! Il n’y avait aucun intérêt. Mélusine ne put que hocher la tête pour confirmer les paroles de la démone. Mais qui alors ? Qui pouvait avoir peur d’elles ? Qui essayerait de s’enfuir ? Qui marcherait vite en regardant d’un air inquiet si quelqu’un le suivait dans les couloirs ? Qui crierait au secours alors que la mort l’emportait déjà ? Qui pourrait se montrer à la hauteur de leur espérance pour rendre ce jeu bien plus amusant ? Le regard de l’elfe balaya le jardin. Elle ne devait pas s’attaquer à trop gros car il y avait de forte chance que cela retombe sur elle. Eviter une personne qui se défende magiquement de préférence. Enfin … c’était toujours intéressant. Mais elle ne maitrisait pas assez parfaitement ses pouvoirs pour qu’elle s’attaque là aussi à plus gros qu’elle. Bande d’ours ! Non, elle ne voyait pas. Qui pouvait être la personne parfaite ? Aller quoi ! Un petit effort. La fillette soupira et continua d’écouter les paroles de Melyanne. Celle-ci désigna alors un homme. Le valet d’une famille noble ? Oui ça devait être cela. Il était tout près d’eux. Comment avait-elle fait pour ne pas le remarquer ? Et bien, il avait l’air aussi mort d’avance que la femme sur son banc. Qu’elle était la différence entre eux deux ? Au fur et à mesure que les explications de Melyanna qu’elle faisait sur l’homme, un petite sourire apparue sur les lèvres de la jeune elfe. La différence entre la femme et l’homme était tout bête. Il savait. Aussi simple que ça. Il savait pour leur pouvoir et leur capacité à détruire d’un simple mouvement de main une vie. Oui comment n’avait-elle pas pu remarquer cet homme ? La jeune elfe garda ses yeux fixés sur lui jusqu’à ce que leur regard se croise. Dommage qu’elle ne soit pas plus âgée, elles auraient pu jouer de leur atout féminin mais là qui s’intéresserait à deux fillettes ? Mélusine lui adressa seulement un petit sourire. Un sourire qu’on pouvait qualifier de timide et anodins. Puis, ses yeux se tournèrent sur Melyanna. Oui, la démone avait vu juste. L’homme était parfait ! Enfin … pas parfait parfait mais parfait pour jouer les victimes de deux fillettes. Il fallait bien un début à tout ! Après, elle ferait des victimes bien plus amusantes sur Enkidiev. Oui c’était un bon début.

A son tour, la démone exposa son plan. Melyanna garda l’idée de chauffer leur victime. Bon au moins, elle n’avait pas parlé pour rien précédemment. La suite devint alors plus intéressante. Choisirait-il de rester à découvert dans le jardon aux milieux de toutes ses personnes ou déciderait-il de bouger vers ses quartiers. Certes, il serait peut-être que c’est elle qui manigance un mauvais coup ou qu’il lui faisait tout bonnement une mauvaise blague. Oui et sans aucun doute, il partirait pour éviter de continuer d’être leur jouer dans se misérable jardin et surtout aussi pour aller boire un coup car en le chauffant, la démone allait sûrement le déshydrater. Donc dans tous les cas, il serait forcé de partir. Il ne pouvait pas rester là à cuir sur place ? Non impossible ! Tout doucement alors oui, elle pouvait se mettre à le suivre et jouer ses atouts elfiques. Une elfe sait se faire silencieuse. Une elfe sait se faire invisible. Une elfe était parfaite pour une total discrétion. Bon, il est vrai que Mélusine n’avait pas tous ses atouts à part entière. Elle n’était pas aussi forte que son peuple mais c’était ce qui faisait d’elle une elfe à part … On va dire qu’elle sait se montrer invisible assez pour suivre l’homme. Quitte à l’effrayer d’avantage ! Seulement quelques choses dans tout ça gêna un peu Mélusine. Pouvait-elle faire confiance à Melyanna ? Pouvait-elle croire à son « Je serais là en cas de problème. ». La jeune elfe ne connaissait pas assez la démone pour lui faire autant confiance. Surtout quand cas de pépin, il n’y aurait pas de pitié pour elle. Etait-ce alors un piège ? Mais pourquoi ferait-elle ça ? Et serait-ce vraiment le genre de la démone de la piéger ? Non, elle la cramerait vif plutôt … Enfin, tout ça elle n’était pas franchement sûr à 100%. Ryan lui avait dit de se méfier d’elle mais pour autant Mel se demandait bien de quoi ou de qui elle devait réellement se méfier.

- Je suis d’accord avec toi. La victime est plus intéressante. Je n’y avais pas prêté attention … Mais tout cela me semble parfait et d’autant plus amusant. Je suis donc partante. Il va sûrement partir des jardins. Il ne pourra rester cramer sur place… Insupportable. Je vais donc discrètement m’avancer de façon à le retrouver dans les couloirs. Il ne me remarquera. Je sais me faire discrète…

Bien que cela fût légèrement difficile, Mélusine venait d’avouer on erreur. Elle n’avait pas été assez observatrice dans le jardin pour remarquer que l’homme les avait observés. C’était de sa faute. Elle aurait dû savoir… Elle avait fait l’erreur une fois, mais elle ne la referait certainement pas. Son esprit doit toujours analyser l’environnement dans lequel elle se trouve. Ou un jour cela pouvait lui retomber dessus lors d’une mauvaise rencontre. La jeune elfe soupira pour laisser partir cette petite contrariété. Bon maintenant, elle devait se rattraper et heureusement (ou malheureusement pour certain) elle se défoulerait sur ce misérable valet. De toute manière, il ne servait à rien !

- Je compte sur toi pour bien le chauffer …

Un large sourire s’inscrit sur le visage de la fillette avant qu’elle ne s’éloigne tout doucement de la démone pour se diriger vers le couloir ou elle l’attendrait. Elle voulait le terrorisé. Elle voulait qui meurt de peur et par son pouvoir de la même occasion … Pourquoi cette soudaine envie de terroriser les gens ? De le tuer ? Jamais elle n’avait pris la peine de s’attaquer à la moindre personne. Alors pourquoi maintenant ? Elle ne savait pas vraiment. Peut-être qu’elle n’avait pas encore trouvé la bonne partenaire pour s’amuser avec ? Avec Melyanna cela semblait plus simple, plus amusant … Mélusine ne voyait pas vraiment ce que Ryan pouvait bien avoir contre elle… Oh entre prétentieux ça de soit faire la guerre… Mélusine jeta un dernier regard sur le jardin avant de s’enfoncer dans les couloirs sombre du château, attendant délicieusement sa victime….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Lun 26 Aoû 2013, 10:15


Melyanna fût heureuse de voir que Mélusine avouait son erreur, elle adorait avoir raison et puis c’était son domaine a elle, pour le moment l’elfe n’était que l’apprentie. Si elle continuait de se révéler aussi intéressant, la démone lui montrerait sans doute beaucoup plus, tout en faisant en sorte de la garder sous contrôle évidemment. Les alliés c’est bien, mais seulement quand ils comprenaient qu’ils ne pouvaient pas grand-chose contre elle. Oh, Mel se doutait bien qu’elle n’était pas invincible, mais elle était également méfiante, elle ne faisait pas confiance, à personne. Alors les coups tordus avec elle, elle s’y attendait le plus souvent. Bref, l’elfe lui assura qu’elle saurait se faire discrète, et bien, c’était une des caractéristique de sa race alors Mel voulait bien lui accordait ce point. Tout en écoutant l’elfe dire à quel point c’était une bonne idée, la démone surveillait le valet de loin, qu’il ne s’en aille pas non plus. Les fillettes n’auraient plus de victimes intéressantes et ce serait triste ! Quoique, elle pourrait toujours aller à la chasse, c’était d’autant plus amusant. Mais avant d’aller plus loin, l’écuyère d’Hyllïna tenait à tester la petite élève. Elle verrait bien si elle était aussi douée et discrète qu’elle le présumait.

L’enfant aux boucles rousses eut un léger sourire pour sa partenaire alors que celle-ci lui lança une petite phrase. Doutait-elle de ses capacités ? Voyons ! Et puis, même si les bouffées de chaleur c’était un peu chiant, Mel trouverait le moyen de se rattraper au cas où. La rouquine regarda Mélusine s’éloigner d’elle de son pas léger d’elfe, cela serait sans aucun doute utile à la fillette si elle venait à faire des missions d’infiltration plus tard. La démone eut un léger soupir alors que ses yeux pétillaient d’amusement. Bien, bien ! Voyons voir ce très cher valet. Mel se retourna brusquement vers sa direction. Oh, bien ! Il l’avait remarqué, il osait même hausser des sourcils. Il ne comprenait pas son manège c’est ça ? Tsss….il comprendra bientôt, sans aucun doute. La démone toujours en faisant rouler sa rose entre ses doigts, se concentra. Bon qu’avait dit sa mère à ce sujet, qu’il fallait faire comme si on voulait allumer le feu dessus mais sans projeter tout son pouvoir. Bien, ce ne devrait pas être si compliqué que ça. Fixant l’humain de ses iris rouges, la fillette visualisa l’homme en train de prendre feu et projeta une très petite quantité de son pouvoir, l’homme ne sembla réagir, la rouquine augmenta son pouvoir et cette fois, la sueur commença à couler sur le front de l’homme. Hé hé ! Encore un petit peu. Paaaaarfait. Le valet était devenu tout rouge et son regard vint naturellement chercher celui de l’écuyère qui lui envoya un sourire éclatant mais en même tant si…sadique. Ça a du faire tilt rapidement dans l’esprit du serviteur qui se mit aussitôt à marcher du coté inverse de la démone, vers la forteresse. Voilà qui était parfait. La jeune fille rajouta un petit peu de chaleur pour qu’il se dépêche et voilàààà !

La jeune fille, prenant son temps, enfila dans sa chevelure la jolie fleur blanche dont les pétales s’étaient tachés du rouge de son sang et se mit à marcher vers le château tout en ne cessant de faire travailler son pouvoir. C’était assez difficile de ne pas pouvoir projeter son pouvoir en entier et de devoir se contenter d’un minimum. La rouquine arriva assez vite au couloir ou l’homme se traînait maintenant misérablement, avait-il cru qu’elle abandonnerait sa proie ? Aucune idée. L’enfant s’adossa contre le mur et cette fois-ci mit dans une ultime bouffée pas mal d’énergie. Elle allait sûrement avoir le droit à une migraine. Mais Mélusine lui ferait peut-être oublier ça grâce à ses performances.


** C’est le moment…amuse-toi bien ! **

Il n y’avait pas moyen de tuer quelqu’un sans y prendre plaisir voyons ! La jeune fille avait rapidement capté l’esprit de l’elfe pour lui envoyer ce message télépathique. A elle de jouer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Jeu 29 Aoû 2013, 12:26

[HRP: C'est bof... je savais pas trop quoi faire :/]

Mélusine avait pris de l’avance dans le couloir qui menait à la forteresse. Cachée dans l’ombre, elle s’arrêta un petit instant avant d’entendre des pas précipités arrivaient dans sa direction. Elle l’entendait respirer lourdement. Elle l’entendait tituber. Ah ! Et tient ! Voilà qu’elle entendait Melyanna dans sa tête pour la prévenir que c’était enfin à son tour de jouer. Hi hi… Pas trop vite quand même … Non elle savourerait délicieusement la mort de se valet, respirant sa peur et se délectant de son énergie. Mélusine ne prit pas la peine de répondre un petit « Ok ! Message reçu 5/5 ! » à la démone… tout simplement parce qu’elle ne maniait pas les messages télépathiques. Oui oui, se stupide truc basique, elle ne pouvait pas le faire. En fait, elle ne possédait pas la magie qui avait un lien pour rentrer en contact avec les autres : la télépathie comme les vagues d’apaisement. Non car le seule contact qu’elle avait avec les autres personne ce n’était qu’autre que pour aspirait leur énergie ! Rien de plus. D’une certaine façon, ça lui convenait parfaitement ! Elle se sentirait bien inutile sans se pouvoir et elle ne serait certainement pas là. Traite de bavardage ! Passons aux choses sérieuses !

L’oreille aux aguets, Mélusine entendait les pas de l’homme arriver dans sa direction. Il ne la voyait pas alors qu’elle apercevait sa silhouette. La jeune elfe s’était positionnée dans un petit recoin retranché du mur. Un petit rire résonna dans les couloirs. L’homme s’arrêta et regarda autour de lui pour essayer de voir qui l’avait émis. Un deuxième petit rire résonna dans le couloir. L’homme se retourna cherchant la direction de sa provenance. Mélusine voyait la sueur couler sur sa peau. Les gouttes partaient de son front pour descendre le long de son visage. Melyanna avait fait un beau boulot… Il semblait perdu. En transe… La chaleur devait lui embrumer l’esprit… Son regard. Ah ! Elle aimait bien son se regard. Ce si beau regard. Des yeux bleus paniqués cherchant la source de son malaise. Enfin, il arriva à sa hauteur. Mélusine prit sa main rapidement et le tira vers elle. Il semblait perdu … La jeune elfe prit un visage inquiet et paniquée. Elle toucha sa main, son front son visage.

- Vous allez bien monsieur ? Vous êtes en sueur ?


- Je … Je … J’ai chaud …


Sans blague! Alors qu’il balbutiait et qu’il regardait tout autour de lui comme s’il cherchait quelqu’un, il ne fit pas attention à elle. Il n’avait pas remarqué que c’était elle ! Non il devait sûrement chercher Melyanna…. Jusqu’à ce qu’elle sente l’énergie du valet monter en elle. Petite douceurs orangée juste exquis. Elle sentait l’énergie circuler dans son corps. Elle aimait l’effet que l’énergie lui procurer. Oui, son corps récupérer cette énergie … Le contact cessa ! Quoi ? Qu’est-ce que … ? Mélusine dévisagea le valet. Elle essaya de le rattraper mais c’était trop tard… Il l’avait reconnue dans la pénombre. Il recula alors de quelques pas pour s’éloigner d’elle avant de se mettre à courir. Un sourire sadique se dessina sur les lèvres de la fillette. Où vas-tu comme ça bel homme ? Tandis qu’il courrait tout en chancelant, Mélusine le suivit doucement en marchant. Où croyait-il aller comme ça ? Il pensait lui échapper ? Tsss… Autour d’eux, on entendait les gravillons roulés sur le sol de plus en plus vite. Ils tournèrent, tournèrent … Certains, sifflèrent à travers l’air pour cogner le valet. Ils l’éraflèrent. Ils le saignèrent. Si petit … Si facile … Et si douloureux… C’est chiant. Mélusine voit bien qu’il a du mal à avancer avec tous ses gravillons qui lui fouettait le visage. Mais il avance quand même… Mélusine s’arrêta et concentra toute son énergie sur la lévitation. Un crie. L’homme porta ses mains à son œil droit. La fillette sourit. Elle avait donné plus de forces et plus de vitesse à certains et il faut croire que l’un d’eux avaient transpercé son œil. Tranquillement, Mélusine se rapprocha de lui. Elle regarda autour d’elle. Personne dans le couloir à part Mel qui était adossée au mur. Le visage éraflé de l’homme se tourna vers elle.

- Pourquoi faites-vous ça ?


Mélusine rit. Il était sérieux ? C’était si simple pour tant. Elle s’ennuyait alors il fallait bien qu’elle s’occupe ! Qu’elle s’amuse. Et elle devait bien s’entraîner ! Quitte à utiliser quelques cobayes ! Cependant, elle ne prit pas la peine de répondre car il se remit aussitôt à courir. Oh ! Ce qu’il était chiant à croire qu’il arriverait à lui échapper ! Bien qu’elle doit avouer qu’elle appréciait cette petite lueur d’espoir qui traversait plus que son œil gauche. Un cailloux plus gros alors arriva et lui frappa sa tête. Un craquement. Mélusine fit une légère grimace. Beurk ! Il s’étala par terre. Bon aller ! Maintenant fallait le bouger ! Elle n’allait quand même pas le laisser aux milieux du couloir. Elle souffla et attrapa sa main pour le tirer plus à l’ombre des regards. Oh hisse ! La saucisse ! Tout en avançant, Mélusine continua d’absorber son énergie jusqu’à ce qu’il n’en reste plus aucune goute dans son corps. Un vrai délice ! Les mains de l’homme où la fillette l’avait touché, étaient noires. La trace de son passage.

- A ton tour !


Mélusine avait relevé la tête pour s’adresser à Melyanna à l’autre bout du couloir. Se sentait-elle épuisé d’avoir utilisé ses pouvoirs ? Non aucunement ! Elle était parfaitement en forme comme si rien ne s’était passé !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Sam 14 Sep 2013, 10:08


Adossée nonchalamment contre le mur du couloir, la fillette observait l’homme en sueur tituber dans la direction de Mélusine qui semblait décidée à le désorienter totalement. Les petits rires de l’elfe aidait beaucoup à effrayer encore plus l’homme et la démone eut un sourire en observant le valet complètement perdu regarder à droite et à gauche comme si le diable (ou le démon en occurrence) en personne le poursuivait. Elle adorait avoir cet effet sur ses victimes et Mélusine s’en sortait bien pour le moment. Silencieuse, la rouquine regarda l’elfe prendre une mine inquiète alors qu’elle attirait l’homme vers elle et faisait semblant de paniquer. L’homme lui répondu d’une voix rauque si…effrayé que le sourire de l’écuyère s’élargit encore plus. L’homme continuait de la chercher du regard mais la chaleur devait lui brouiller la vue et la plupart de ses sens qu’il ne se méfia même pas de Mélusine qui lui tenait les mains.

L’elfe semblait prendre beaucoup de plaisir à prendre l’énergie vitale de sa victime, comparé à l’homme qui semblait avoir retrouvé quelque peu ses esprits et qui faussait compagnie à l’elfe. Bien, Mélusine aurait dû faire plus attention mais la démone n’intervint pas, surtout que la brunette semblait avoir de nouveau repris le contrôle et Melyanna apprécia la manière dont elle l’attaqua avec les gravillons, après tout elle le faisait saigner et la démone appréciait grandement voir le liquide rouge couler doucement des petites éraflures que lui causait l’attaque de gravillons. Amusé, la démone suivit Mélusine et son cobaye et observa cette dernière s’arrêter pour se concentrer un peu plus sur son pouvoir et un cri retentit dans le couloir. Par reflexe, la fillette sonda le territoire pour vérifier que cette aile était vide. Des personnes semblaient se balader mais ils s’éloignaient d’eux au lieu d’approcher. Bien. Oh, il s’était reçu un caillou dans l’œil ! Pauvre petit chéri ! La démone eut un ricanement à la question de l’homme et s’approcha derrière Mélusine pour observer l’homme tenter une nouvelle fois de s’échapper. Coriace. La fillette aimait beaucoup ce genre de cobayes. Ce genre qui avait de l’espoir, qui se pensait réellement plus forts qu’elle et qui essayait de lui échapper de toutes les manières. Il lui arrivait de pourchasser gaiement ses victimes ou alors elle perdait patience et les tuaient rapidement ; mais c’était du gâchis dans ce cas. Une grosse pierre dans la tête…hmmm…bof. Mel n’appréciait pas trop cette façon d’en finir mais Val lui avait appris à apprécier tous les meurtres quel qu’ils soient.

Alors que Mélusine trainait sa victime vers un coin plus discret tout en aspirant son énergie. Mely observa l’homme en s’attendant à ce qu’il fane comme la fleur ! Ce qui n’était pas le cas et mise à part les traces noires sur ses mains qui semblait être la signature de Mélusine. Cette dernière qui semblait très énergique lui fit un signe avant de lui dire que c’était à elle de jouer. Bien.

Sans émotions particulières étant donné que brûler un cadavre n’avait rien d’excitant. L’enfant secoua ses boucles rousses et activa son feu qui commença paresseusement à cramer les vêtements et les cheveux de l’homme. Détournant le regard du corps, la jeune fille planta ses prunelles vermeilles dans ceux de l’elfe et lui déclara avec un petit sourire.


– C’était intéressant de te voir à l’œuvre Mélusine, ton pouvoir est vraiment intéressant. Et pratique même si ce n’est pas très discret par contre.

Répondant à son ordre muet, le feu qui avait prit de l’ampleur et qui commençait à s’attaquer à la chair s’écarta des mains pour consumer les autres parties de l’homme et la jeune fille désigna les marques noires.

– Cette marque noire semble être une sorte de signature. Une preuve de ton passage…

Ce qu’avait voulu dire par là Mel était que ce n’était pas vraiment pratique de laisser une marque sur ses victimes, du moins si on voulait être discret. Mais il devait y’avoir un moyen de dissimuler cette marque. Le feu reprit de nouveau possession de corps en entier et s’amplifia pour finalement terminer de cramer la chair en entier. Un sourire éclaira le visage de Melyanna alors qu’elle reprenait son masque d’innocence et de candeur.

– Enfin bref. Mélusine, ce fût un plaisir, bien que tu aurais pût faire mieux. Et puis le coup de la grosse pierre, c’était franchement…bof. Il y’avait beaucoup de manière plus amusantes ! D’ailleurs, si jamais tu as envie de t’entraîner à tuer, avec ton pouvoir ou sans d’ailleurs, je pourrais te montrer beaucoup de choses.

Bien sûr, cette proposition n’était pas aussi simple et désintéressé qu’elle ne le paraissait. Ryan n’avait jamais vraiment aimé la cruauté pure et la torture, et il n’avait jamais compris comment on pouvait y prendre plaisir. Bref, si Mélusine devenait un petit monstre, cela pourrait devenir très intéressant à suivre dans le « triangle amoureux » (qui n’existait que dans la tête de Lou mais bon.) Peut-être même qu’il y’aurait du sang ! Enfin. Il était temps pour Mel de partir s’entraîner.

– Je vais devoir te quitter, je vais m’entrainer à l’escrime. Tu peux venir t’entraîner avec moi si tu le désires. Pour ma part, si tu ne viens pas, j’espère qu’on se reverra assez vite pour tenter une nouvelle expérience.

Melyanna baissa les yeux sur son feu qui venait d’achever son œuvre morbide et l’éteignit d’un simple geste de la main. Les réserves magiques de la démone étaient maintenant complètement épuisées. Dissoudre un corps avec un feu n’avait rien d’une opération facile. D’ailleurs, c’était bien parce qu’elle était à présent dans l’incapacité d’appeler sa magie qu’elle voulait s’entraîner à l’escrime. Fatigué ? D’une certaine façon, oui. Mais la rouquine se sentait encore de l’énergie et ne comptait pas gaspiller son temps. Adressant un nouveau sourire à Mélusine, elle se détourna, se mettant en route vers la salle d’entrainement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer] Mer 02 Oct 2013, 16:14

L’homme brûla. Une odeur de chair cramé remplit les narines de la jeune elfe. Elle jeta un dernier coup d’œil vers sa victime et pendant une milliseconde, elle eut comme une onde de pitié pour se valet. Il faisait partie de ses gens qui étaient là au mauvais moment, au mauvais endroit. Un destin tragique. Certes, elle y avait pris un certain plaisir … Même beaucoup… Pour autant, elle ne se sentait pas parfaitement combler. Comme s’il manquait quelques choses. Limite, elle s’en fichait qu’elle l’avait tué. Limite c’était assez facile. Un quelques choses lui manquait pour qu’elle savoure pleinement son petit spectacle. Mais quoi ? Elle ne saurait réellement le dire ? Cela avait quand même manqué un peu d’action. Ce n’était qu’un humain ! Peut-être que ça aurait-été plus amusant avec une démone ? Une démone à la langue bien pendue. Oh oui ça aurait pu être amusant de jouer avec le feu … Elle ne devait pas être invincible cette demie-démone. Mélusine plissa les yeux quand Melyanna nota ses observations sur son pouvoir. Comment ça il n’est pas très discret ? A vrai dire, on lui avait déjà fait ce genre de réflexion. En pleine guerre, il était certains qu’elle n’allait pas s’amuser à faire des poignées de main avec l’ennemi. Non loin de là… Seulement, quand les gens sont souvent absorbés par quelques choses, ils se rendent rarement compte de cette main frôlant la leur ou posé sur leur épaule. Et puis, le but principal de se pouvoir n’était peut-être pas fait réellement pour tuer les gens. Il pouvait les amener jusqu’à la mort. Mais pour elle, Mélusine commençait à le sentir, à observer ce changement dans son pouvoir. Elle récupérait plus facilement l’énergie des personnes pour s’en servir à son usage personnel. Son pouvoir aurait certainement plus d’utilité dans ce sens que pour tuer ses victimes. Oui … mais ça elle préféra ne pas l’évoquer…

Melyanna lui désigna les marques noires. Ah ça … Effectivement c’était un peu comme une preuve de son passage si on connaissait cette petite particularité. Sinon les gens n’y prendrait pas attention et penserait qu’il s’est sali ou blessé ou un phénomène du à sa mort. Un truc dans le genre quoi ! Mélusine n’y avait jamais pris attention … Brefs ! Leur petit jeu était terminé maintenant. Qu’allaient-elles faire ? Melyanna … Ryan ne l’appréciait pas. Elle le savait … ce qui l’avait rendu méfiante au sujet de la démone. Non, même après ce petit tour, Mélusine ne lui faisait pas confiance. Et elle ne lui ferait d’ailleurs jamais confiance. Il y avait anguille sous roche. Elle l’avait bien sentit depuis le début de leur rencontre. Quelques choses clochaient … Et la démone venait de le confirmer ! Oui pour la deuxième fois même… Melyanna l’avait tout bonnement appelé par son prénom ! Or jamais depuis le début de cette conversation, Mélusine ne lui avait révélé. Non pour qu’elle le sache, c’est qu’elle la connaissait déjà d’avance et qu’elle avait joué les pauvres nunuches lors des présentations. Tsss … Le reste de la conversation, Mélusine ne l’écouta pas. Non elle fixait Melyanna avec un petit sourire en coin. Pourquoi Melyanna l’avait abordé ? Pourquoi cette démone la connaissait ? Non, la jeune elfe ne comprenait pas cet intérêt… Il y avait quelques choses d’autre. Quelques choses qui lui échappaient… Depuis qu’elle était arrivée sur ce royaume, elle avait appris une chose : personne n’agissait sans raison. Alors Melyanna qu’elles sont tes raisons ? Mélusine regarde la demi-démone s’éloigner. Quoi ? Elle allait la laisser partir comme ça ? En lui faisait croire qu’elle la suivrait sur sa voie, qu’elle l’écouterait et la suivrait. Non franchement ! Qui écouterait une démone ?! Ses êtres si cyniques…

- Voyons Melyanna ! Tu me déçois légèrement. Je ne croyais pas les démons aussi stupides. Certainement parce que les vrais démons sont une espèce en voie de disparition ! Tu me suivais … Tu me connaissais … Pourquoi ? Oh non dis rien ! Ce n’est certainement pas pour ton propre compte, n’est-ce pas ? Tu suis les ordres de quelqu’un non ? Une démone subordonnée. Original ! J’ai hâte de découvrir le vrai fond de cette mascarade …

Un léger rire flotta dans l’air. Le même rire qu’elle avait eu quand elle avait joué avec ce pauvre valet. Non mais franchement ! Les vrais idiots sont ceux qui la prennent pour une idiote. Puis, le silence. Mélusine était partie. Elle s’était tout bonnement effacé dans les ombres. Silencieuse. Il faudrait qu’elle pense à remercier Ryan de l’avoir mise en garde contre la démone. Il est vrai qu’elle aurait pu jouer la comédie et jouer de la sympathie pour la démone mais elle voulait atteindre l’origine de cette rencontre. Et l’origine n’était pas Melyanna mais quelqu’un d’autre …
Revenir en haut Aller en bas

Démon ... Espèce en voie de disparition ? [PV][Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Onzième génération-