___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rencontre fructueuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Une rencontre fructueuse... Mar 11 Juin 2013, 21:56

La tour des mages, quel endroit à la fois magestueux et beau, mais aussi intriguant voir inquiétant! Qui sait ce que renferme ces pierres ou ce que prépare les puissants mages à l'intérieur de celle-ci, sont-ils entrain de manigancer des plans maléfique? D'inventer des enchantements terrifiants? Pour ceux qui ne savent rien à la magie, cette endroit peut être considéré comme très inquiétant... ou pas. Personne ne sait ce qui si cache, sauf ceux de l'intérieur... C'est pourquoi on va y entrer!

Ouais bon les motifs pour entrer dans cette tour son plus concret et on plus de sens qu'un simple investigation pour le plaisir d'en apprendre plus. Ne me prenez pas pour un imbécile quand même! Non, la visite d'aujourd'hui a une but bien précis: Azilée. Cette belle dame nouvellement nommé Cardinale est en effet le centre de "l'opération" d'infiltration qui s'apprête à avoir lieu. Bon maintenant les raisons qui motives le tout sont plus complexe vous voyez, non parce qu'en fait on entre pas dans la tour des mages et en plus chercher à rencontrer un cardinal pour rien hein! En fait cette nouvelle Azilée est encore dans sa phase de recherche, surtout côté valeur et choix de vie avec ce nouveau poste. Ce n'est pas prouvé, mais c'est typique des "Nouveaux" dans les postes hauts gradées. Avec le temps elle sera ancrer dans ce qu'elle veut, mais pour l'instant elle reste très "maléable", influencable, vous voyez le genre. Eh, un contact parmi les cardinaux est toujours très apprécier! Et bon, au finale, il y a quelque petit truc qui devront être abordé, quelque idées qui trotte dans ma tête, etc. Bref, il faut entrer maintenant.

C'est donc après cette intense réflexion avec lui-même que Vladymir vit la porte de la tour des mages d'ouvrir. En effet ce dernier était tapis dans l'ombre à l'affut de l'ouverture des cettes porte. Le plan était d'entrer dans la tour, invisible, et de trouver le bureau de cette Azilée, qui devait probablement ce situé dans les plus hauts étages. Il cherche à ne pas se faire voir avant d'avoir rencontrer la Cardinale, question de principe vous comprenez, s'il n'y a pas d'arrangement qui se fait avec la dame, il préfère que personne ne sache qu'il est venue. La porte était donc ouverte dû à un troupeau de jeune élève de la tour qui sortait pour une raison quelconque. Vlad en profita et activa sa pierre d'invisibilité avant de courir à une vitesse alucinante vers la porte pour y entrer subtilement tel un coup de vent. Les bottes de rapidité était toujours très pratique dans ce genre de situation.

Maintenant à l'intérieur, il fallait trouver les escaliers, car quoi de mieux pour monter les étages qu'un escaliers... logique. Quoi qu'une plate-forme qui monte par elle-même et qui redescent aussi pourrait être bien pratique... c'est une idée comme ça hein, je dis ça, je dis rien. Après quelque minute de recherche silencieuse en faisant bien attention de ne pas se faire repérer, le capitaine trouva enfin l'escaliers qui devait probablement faire la tour dans toutes sa hauteur en arrêtant à certain pallier. Engager dans celui-ci, il ne restait plus qu'à trouver les quartiers des cardinaux et par le fait même le bureau d'Alizée. Le périple se déroula plutôt bien, il n'y avait presque personne dans les couloirs, ils devaient être en cours, ou simple... ailleurs. Il y seulement un petit accro avec une belle jeune femme blonde qui l'accrocha bien malgré lui. Rassurez-vous, elle ne fit que le froler, mais cette dernière restant un bon moment à ce demander ce qui l'avait toucher, tendant les bras par-ci par-là pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un. C'était le jeu du "Éviter le bras de la belle demoiselle pour ne pas qu'elle nous découvre" ... vous le connaissez? Pas très plaisant.

Bref la belle blonde laissa tomber après un instant et continua son chemin, laissant la voie libre au capitaine qui d'ailleurs, quelque minute plus tard trouva l'aile des cardinaux. Une bonne chose de faite, Azilée maintenant. Ce coup là ne fut pas particulièrement dure non plus, en fait un jeune élève venait de quitter le bureau en mentionnant dans sa phrase d'au revoir le nom d'Azilée, curieux non? Le marin vagabon jeta un coup d'oeil à l'intérieur et se faufila encore une fois tel un coup de vent par la porte qui se refermait lentement. La belle dame, mais aussi puissante magicienne, qui se tenait au milieu de la pièce releva la tête à son arriver, elle venait probablement sentir un énergie inconnu. Vlad ne se fit pas prier et apparue soudainement à la cardinale.

" Toute mes félicitations belle dame, votre nouveau poste vous siez parfaitement! " dit-il en faisant un élégente courbette, " Cardinale ! Vraiment vous devez être très honoré. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Jeu 13 Juin 2013, 12:57


Mes journées étaient remplies. Entre les entrainements et les nouvelles choses que je devais apprendre je ne savais plus trop où me donner la tête. J’avais passé plusieurs heures et journée à apprendre ce que ça sera mon rôle prochain. L’annonce allait se faire bientôt. À l’attribution.  Justement celle-ci était bientôt et on commençait à le sentir dans l’air. Les élèves ne parlaient que de cela. Quand est-ce qu’ils allaient être attribués à quelqu’un. Ça paraissait aussi dans leur attitude. Ceux-ci ne voulaient plus suivre les cours disant qu’ils étaient tous déjà prêt. Heureusement que je ne donnais pas encore de cours. Oui, pas encore.  J’hésitais encore à savoir si je voulais donner des cours à la nouvelle génération ou pas.  

Je regardais mon bureau.  Celui-ci était réellement en bordel. Ok, ce n’était pas nouveau, je n’étais pas la fille la plus ordonner mais tout de même des fois je me décourageais vraiment tout seule. Il avait plein de document ouvert un peu partout pour supposément m’aider. Il fallait que je finisse des lires le plus vite possible pour après ça essayer des comprendre. Je n’étais pas idiote, je pouvais les comprendre facilement, il fallait simplement que je suis motivée à le faire. C’est plutôt rare que je suis motivée à faire de l’étude.  Je levai les yeux au plafond et soupira. Peut-être que je devais faire un peu de ménage avant que quelqu’un rentre et me demande si j’ai tenté de faire une tornade dans mon bureau.

Je me levai et alla porter deux ou trois document vers une autre petite table. Je les plaçai bien comme faut et retourna à mon bureau. Vraiment, je ne savais pas par où commencer. Il avait trop de chose sur mon bureau. Je pilai quelques papier d’un côté et d’autre de l’autre. Ça avait presque l’air propre quand je sentie une présence dans mon bureau. Sauf je ne  n’arrivais pas à la voir. Je me levai instinctivement de ma chaise et suivait du regard l’énergie. Elle était forte. Cela voulait donc dire que la personne n’était pas capable de cacher son énergie, mais toute sa personne oui. Est-ce que nous avions un élève qui avait le pouvoir d’invisibilité. Non, je ne crois pas. À moins que celui-ci soit nouveau. Mais l’énergie était beaucoup plus forte que celui d’un enfant et c’était ce qui me mettait encore plus sur la défensive. Pour l’instant, je me sentais pas attaquer, du moins, pas réellement. C’est pourquoi je n’attaquais pas à mon tour.

Alors que celui-ci était rendu au milieu de la pièce et décida d’enlever je ne sais trop quoi. Je pus enfin voir cette personne qui avait réussis à se faire un chemin jusqu’ici. Vraiment, la sécurité devait être meilleure. Si ça aurait été quelqu’un de plus dangereux, euh, je ne savais même pas s’il était dangereux ou pas encore, en tout cas, j’aurais pu me faire tuer assez facilement! Non mais, n’importe quoi! Il n’avait même pas terminé sa phrase que j’avais gelé ses pieds et ses mains. Geler plutôt cristalliser ses pieds et ses mains.  Ainsi, il ne pouvait pas utiliser ses mains pour m’attaquer. Une chose en moins, les pieds, je ne voulais pas le voir partir en courant tout de même. Sa phrase me laissa perplexe. Comment savait-il que j’allais être Cardinal. Non mais c’est vrai que plusieurs personnes le savaient. Malheureusement le bruit c’était répondu. Des secrets comme ceux-ci là restaient rarement secret longtemps! Peu importe.  J’avançai vers l’homme et rentrait l’image de celui-ci dans ma  tête afin de ne pas l’oublier.

« Merci, je prends le compliment. Par contre, je ne suis pas certaine que vous soyez ici pour simplement me féliciter. Comment avez-vous réussit à arriver ici sens que personne ne capte votre énergie même si celle-ci n’est pas très cacher disons. Où avez-vous trouvé l’objet qui fait en sorte de vous rendre invisible? C’est un objet puissant et on ne doit pas en trouver partout. »

Je me foutais de son nom, je voulais simplement ses informations là pour l’instant. Ça allait me dire qui il est et si je dois me méfier encore plus ou non!? Je ne montrais pas que j’étais troublée par sa présence dans mon bureau. Mais bon, je laissai cela de côté. Je devais me concentrer sur lui et sur rien d’autre. Si je baissai un peu ma garde je pouvais me faire avoir bien assez vite. Je savais que en rien de temps je pouvais appeler de l’aide s’il se passait quelque chose et je n’allais hésiter à le faire. Je ne savais pas à qui j’avais affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Jeu 13 Juin 2013, 16:32

Il faut croire que la nouvelle cardinale n'aimait pas les surprises, et un homme qui débarque dans son bureau sans aucune raison et sans s'annoncer, c'était surprenant. Au final, il fallait s'y attendre, mais la dame eu le réflexe de le congeler sur place. Bon, disons que c'est plus préférable que de se faire bruler, calciner, voir désintégrer! Il faut voir le bon côté des choses. Mais tout de même pour l'instant, Vlad ne pouvait pas faire grand chose dans sa situation autre que parler. Bon, utilisons la seul arme possible pour l'instant pour se sortir de se merdier.

" Mais c'est un plaisir vous savez. J'aime bien louanger les gens quand ça leur est dû. Maintenant, pour ce qui est de la manière d'entrer ici, vous savez la défense de cette tour est très bien pensé, je n'ai rien à redire là dessus, mais vous comprenez que certain personne très futé peuvent toujours arriver à leur fin. Bref je vous évite les détails, mais j'en fait parti."

Le capitaine essaya de se placer dans une position plus confortable, malgré le fait que ses pieds et ses poings était crystalisé sur place.

"Vous voulez pas m'enlevez ça? Non? Je suis pas méchant hein..." dit-il en présentant ses mains à son interlocutrice. " Bon, je peux bien répondre à vos question... Mais si vous voulez que je vous montre ce que c'est va falloir me libérer."

Il lui fit un sourire charmeur, question d'améliorer son cas, et pria pour que le manteau qu'il portait sur les épaules fasse effet rapidement. Bien entendu, cette femme était forte d'esprit et ne serait probablement pas beaucoup influencer par celui-ci, mais peut-être pourra-t-il balancer en sa faveur en cas d'hésitation.

"C'est un pierre d'invisibilité. Il n'en existe aucune pareil sur le continent. Elle vient d'un terre oublié et secrète loin, très loin dans l'océan. J'ai vue des choses madame, des choses étranges que vous ne verrez probablement jamais de votre vie, aussi longtemps que vous vivrez. Cette pierre viens d'une de ces endroits. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Jeu 20 Juin 2013, 23:04


Je n’aimais pas réellement ce genre de surprise. Quelqu’un qui débarque ainsi dans mes appartements. En plus, en théorie ce n’était pas supposé arriver cela. Ça me frustrait légèrement qu’un inconnu réussisse à faire cela. Je ne dis pas si ça aurait été Shaan ou encore Caelion qui se serait amuser. Un mage ou un Archimage à la limite. Mais pas un inconnu. Cela voulait simplement dire que n’importe qui pouvait rentrer dans la tour. Non, voyons, ça ne se pouvait pas. Il devait surement connaître quelqu’un qui la laisser rentrer facilement. C’était impossible! C’était aussi pour cette raison que je l’avais cristallisé. Je ne voulais aucune attaque avant de savoir ce qui se passait. Mon visage était devenu dur et il n’était pas question de montrer que j’étais un peu désappointé de cela.

Je croisai les bras en écoutant ses paroles. Il parlait beaucoup trop. Signe qu’il avait quelque chose à cacher. Sinon, pourquoi on parle si ce n’est pas pour endormir la vigilance des autres. De cacher nos erreurs ou nos futures attaques.  Je roulai des yeux quand il en rajouta un peu trop sur ses compliments. Non mais c’est correct après tout ce n’était surement pas le but de sa visite dans mon bureau. Je ne changeai pas mon expression quand il parle des défenses de la tour. C’est en effet à revoir mais on en reparlera plus tard.

« Un instant monsieur…  Justement, je veux savoir comment vous êtes dans les personnes qui ont réussi. Vous savez, si on veut renforcer les défenses de la tour il faut poser les questions et avoir les réponses. Et j’attends les vôtre qui sont mieux d’être le plus détailler possible sinon je poserai encore et encore des questions. Je suis curieuse. »

Non mais, à quoi il joue. Comme si j’allais dire : Bah oui t’es chanceux han! Tu te n’es pas fait prendre. Joli coup! Je ne suis pas une idiote tout de même et je voulais savoir tout et j’allais essayer par tous les moyens trouver des solutions à tout ce qu’il allait dire. En plus, maintenant il voulait que je lui enlève le tout. Haha! Pour qui il me prenait! Bien sûr voyons. Je le croyais. C’était évident qu’il n’était pas méchant. Un méchant ne rentre pas ainsi dans la tour. Il ne se cache pas et ne se rend pas dans les quartiers des plus importants de la place. Non jamais un méchant ne fera cela. Et puis quoi encore?

« Franchement. Je crois que même si vous êtes intelligent pour avoir passé à travers les défenses vous faites l’idiot. Je ne vais pas vous libéré en vous croyant totalement que vous êtes ici simplement pour s’amuser. Vous êtes arrivé dans le quartier les plus importants sens même vous annoncer et surtout en vous cachant. Je ne crois pas que je dois vous écouter et enlever ma cristallisation comme si rien n’était. Qui sait si vous allez m’attaquer après? Pour l’instant vous restez ainsi c’est mieux. »

Voilà c’était dit et il ne pouvait pas me montrer ce qu’il voulait me montrer. Désoler mon homme mais tu devras faire mieux pour me convaincre. Il parla d’une pierre. Quand il m’appela madame et me dit qu’il avait vu des choses que je ne verrai jamais je ne pus m’empêcher de rire un peu. J’avais vécue et vu bien des choses. Des images du sentier condamné me viennent en tête. Ouais, bah moi aussi j’avais vu bien des choses.

« Je suis jeune, mais j’ai vécue beaucoup de chose. Mais je suis intriguée tout de même par cette pierre. Comment et pourquoi l’avez-vous. Elle vient de très loin. Que faites-vous dans la vie pour un jour arriver à ce très loin et trouver cette pierre. Comment les dieux et pourquoi ceux-ci vous la laisse. Ça pourrait être dangereux pour bien des gens que vous soyez en possession de celle-ci. »

Comment un homme qui ne semblait même pas magique au premier coup d’œil et surtout parce que je ne sentais rien de magique à part quelque truc sur lui. Ce qui me rentrait encore plus méfiante envers lui. Je ne comprenais toujours pas sa présence et jusqu’à ce que je la comprenne je ne le laisserai pas partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Ven 21 Juin 2013, 01:01

Le capitaine déchu était toujours attaché au sommet d'un tour protéger par une puissante et vilaine magicienne. Il ne pouvait pas s'en sortir puisqu'il avait les pieds et les poings liées par des chaines de cristal pur et magique! En plus de tout cela, la vilaine magicienne avait décidé de le questionner et de le questionner jusqu'à ce que mort s'en suive! Quel cruauté! Mais qu'est-ce que notre cher Vladymir fera pour ce sortir de ce pétrin? ... Bon ce n'était peut-être pas comme ça la véritable histoire, mais ça lui ressemble! Enfin presque... Bref
 
" C'est beaucoup de question et de soupçon ça madame, bon par où commencer... Premièrement, pour ce qui est de la tour. Disons simplement que j'ai des secrets que je ne préfère pas révélé pour l'instant. Enfin, si mes je vous dévoile mes techniquements maintenant, je ne pourrai plus les utilisers pour entrer ici! Et ce serait dommage parce que j'ai l'impression que ce ne sera pas la dernière fois que l'on se reverra, mais je dis ça comme ça hein..."
 
Vlad jeta un coup d'oeil autour de lui, juste question de se mettre bien la pièce en mémoire et d'observer se qui pourrait être éventuellement dangereux ou utile. Il revint vers Alizée après cette bref pause:
 
" Pour ce qui est de ma présence ici, là, dans vos quartiers. Bon, croyez vous que moi, simple homme des mers qui n'est de ce fait pas magicien aurait pu, en débarquant à la tour, demander une audience à Alizée, la nouvelle cardinale. Et par le fait même, obtenir cette audience de cette dernière? Par contre, comme j'ai réussie à me rendre jusqu'ici sans demander, même si je suis pris au piège et donc sans défenses, je peux vous parler, vous voyez?" , il fit un sourire amusé," Pour ce qui est de la crystalisation, moi j'y peux rien, c'est votre choix eh, si vous c'est la coutume d'acceuillir des invités en les givrants moi je dit rien!"
 
Et là Vlad partie dans ses pensées, du moins il semblerait. Il fixait un point de la salle sans apparente raison... Il avait le regard vide et la bouche entre ouverte, comme si son esprit était partie. En fait il ne faisait que réfléchir à la dernière phrase de la caridnale, plutôt, il essayait de s'en souvenir...
 
" Ah oui! Ouais , non, c'est bon, c'est ça! Je ne dis pas que vous n'avez rien vécu, loin de là. Non je disais que j'avais vue beaucoup de chose, au final vous ne les verrai probablement jamais, comme vous avez vue des choses que je ne verrai jamais! Là n'est pas la question. Pour ma pierre, personnellement, je ne crois pas que les Dieux fasse bien attention à moi. Non, mais je crois qu'il s'en foute pas mal de ce que je possède. Et je vois pas vraiment la différence entre le pouvoir de ma pierre et vous pouvoir à vous, pourquoi ils m'enlèveraient ma pierre plus que vos pouvoir? Bon, moi je dis ça je dis rien hein. Pour ce qui est d'où elle vient, je vous répète seulement qu'elle vient de loin. Je préfère ne pas en parler pour l'instant, peut-être qu'un jour vous saurez, mais jusqu'ici, il n'y a que moi sur ce continent qui est vut l'endroit d'où elle vient, puisque mon équipage est mort donc euh... Voilà hein."
 
Le capitaine regarda en l'air quelque instant ce disant qu'il avait parler vraiment beaucoup en fait. Peut-être que ça pourrait la brouiller? Peu importe, c'est elle qui avait demander des réponses, elle en a reçu.
 
" Euh ça fait le tour? Ouais? Voyez je parle tellement je sais plus où j'en suis moi..."
 
Il est vrai que Vlad ce donnait souvent cette allure un peu excentrique qui pourrait même donner l'air saoul. Au fond l'esprit qui dictait tout ça était toujours en action et fonctionnait très rapidement. Mais bon, les apparences jouent sur beaucoup et cette façon de se faire voir pouvait être bien pratique parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Sam 22 Juin 2013, 21:26

Vraiment, il commençait à me taper sur les nerfs et je n’étais pas certaine que son petit jeu allait pouvoir continuer ainsi encore très longtemps. Selon moi, j’allais me tanner et il allait sortir de la tour bien assez vite. Je n’avais pas de temps à perdre avec un homme qui ne me disait rien et qui semblait plutôt simplement me faire perdre mon temps. Ok, il avait réussi à passer jusqu’ici sens se faire prendre mais après, il ne disait rien t’intéressant et c’était peut-être simplement un innocent qui avait passé devant les autres en se faisant passer pour un nouveau servant. Peut-être que c’était simplement cela qu’il était. Un nouveau employer du château et c’était pour cela que je n’étais pas capable de reconnaître son énergie. J’avais trouvé. Il c’était fait engager dans le seul but qu’un jour un cardinal lui accord un peu d’importance. Désoler mon homme mais tu es tombé sur la mauvaise personne. Moi, j’ai d’autre chose à faire de mes journées de ne m’occuper de toi!
La preuve qu’il n’était qu’un moins que rien en manque d’affection, toutes ses paroles n’étaient que des choses dites vaguement et qui se tenaient à peine debout. Il baragouinait des paroles ici et là dans l’espoir que je me tanne et que j’accepte ses dires. Encore là, je n’étais pas si idiote que cela, je n’allais certainement pas embarquer dans son petit jeu. Pas question. Vraiment, il aurait dû se renseigner un peu plus sur qui il avait devant lui avant d’agir ainsi. C’est donc les bras croisé que j’écoutai tous les dires. Roulant des yeux des fois et soupirant d’autre fois.

Je n’aimai pas trop ce qu’il me dit. Comme si parce qu’il venait des mers ou tout simplement parce qu’il n’était pas magicien, je n’aurais pas accordé d’audience. C’était légèrement offusquant. Franchement. Il était peut-être vrai que j’aurais moins accordé d’importance à sa demande, mais s’il aurait pu une raison suffisante je l’aurais accepté. Et aussi si je n’aurais eu rien d’autre à faire que de m’assoir et écouter quelqu’un me parler. En plus, ce n’était pas de ma faute s’il était cristallisé. C’était juste à lui de ne pas rentrer ainsi dans mon bureau. Ça avait l’air juste trop d’une attaque. En plus, je ne faisais pas confiance en générale au monde… Faut me laisser le temps de bien comprendre celle-ci avant. Sinon, on risquait fort bien de se faire prendre.

Sa perception des dieux ne m’intéressait pas réellement mais je continuais à écouter pareil pour que je puisse ensuite argumenter. Parce que tout le monde savait que j’adorais cela argumenter tout. Je pris donc mentalement en note son opinion et forgeait déjà la mienne dans ma tête tout en continuant d’écouter le restant de ses paroles. Pauvre petit, comme il faisait presque pitié. Le seul à tout connaître de sa fameuse pierre. Si je ne le croyais pas, pourquoi je ne lui laisser donc pas la chance de me montrer ce que cela faisait réellement. Je l’avais bien vu apparaître devant moi comme si rien n’était. Je ne sais pas, j’avais peut-être peur que ça ne soit trop dangereux de le laisser exercer une magie inconnue dans ma tour.

« C’est bien normal que vous ne comprenez plus où vous en êtes. Vous parlez beaucoup trop pour ne rien dire. Vos réponses ne me plaisent pas. Trop vague. Je n’ai pas mes réponses, vous les détourner et j’ai l’impression de totalement perdre mon temps avec vous monsieur. De plus, vous n’avez pas une bien belle opinion de moi. Avec une bonne raison, j’aurais certainement accordé de l’importance à votre demande d’audience et vous l’aurais accordé. Pour continuer en suivant vos nombreuses paroles, les dieux accordent beaucoup plus d’importance aux gens magiques que vous le pensez. Ils nous fixent jour et nuit pour garder un certain équilibre. Une personne devient trop forte ils feront ce qui est en leur pouvoir pour changer cela. »

J’étais presque certaine de ce que j’avançais. Je ne pensais pas vraiment qu’il avait un dieu assis devant un espèce de miroir à regarder tout le monde magique sur les continents, mais j’étais certaine que chaque fois que quelque acquérait un peu trop de pouvoir, une discussion se faisait. Éliminer ou garder cette personne. Voilà tout. C’était ainsi que je pensais et ce n’était pas mauvais j’en suis certaine. Mais si on voulait l’équilibre c’était ainsi qu’on devait agir selon moi. Cruel? Non pas tant… En un rien, j’enlevai la cristallisation. Pas parce que j’avais confiance en lui, oh que non, je gardais un œil sur lui et sondait son esprit afin de voir s’il n’allait pas en profiter pour m’attaquer.

« Maintenant Monsieur, si vous n’aviez rien d’intéressant à dire je vous prierai de bien quitter ma tour. Si vous persistez ou essayer de m’attaquer, il se pourrait très bien que votre finisse comme ceux de votre sois disant équipage. Merci. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Lun 24 Juin 2013, 00:01

[hrp: Le poste n'est pas bien long, mais je crois que j'ai dis ce qui était important pour la suite des choses Razz]


La situation se corsait à vue d'oeil, en fait notre cher capitaine était toujours dans une position plutôt désavantagée, vous savez avoir les pieds et les poignets liées par des "chaines" de cristal c'est pas toujours rose. Surtout quand il y a une femme plutôt farouche qui essai de vous faire tirer les verres du nez, et qu'en plus c'est elle qui décide si vous êtes libéré ou pas. Enfin, là on parle de situation dramatique, mais il y a pire, ah oui bien pire! Se faire cramer les sourcils par un souffle de dragon par exemple! Ou encore être oublié de manger des verres de terres mutants d'un mètre de long pour survivre! AH oui ça c'est terrible, mais le problème de la cardinale n'était pas bien grave, il suffisait de s'y prendre correctement. Même si pour l'instant elle n'était pas bien partie pour être une super copine, Vlad s'entend qu'il n'en manquait tout de même pas beaucoup pour influencer son jugement...

" Ah mais voyons les choses d'un autre angles" commença-t-il en levant ses bras liés et en levant son index droit, " Imaginons, que je sois un homme qui est une proposition à faire à une dame haut placé, ne vous inquiétez pas c'est purement hypothétique. Donc imaginions, que je sois cet homme, et que ma proposition soit probablement très intéressante pour la personne de l'autre sexe, mais que cette proposition implique certain chose particulière. Imaginons encore que cette homme cherche à ne pas se faire voir, dans la limite où si jamais la proposition ne passe pas, que personne ne sache qu'il était là. Donc toujours hypothétiquement, dans la mesure où cet homme est entré "par infraction" dans le bureau de la dame, ce ne serait en fait que pour des raisons purement professionnel, tout dépendant de l'ouverture d'esprit de cette femme. Dans ce cas là, est-ce que la venue d'un homme comme celui-ci, qui est loin d'être mon cas on s'entend sur ce point nous sommes tout les deux conscient que  je suis un malfrat qui vous veux du mal. Alors est-ce que la venue d'un homme comme lui et la manière qu'il aurait utiliser pour entrer aurait été valable à vos yeux?"

Vladymir venait probablement de marquer le point qu'il tentait d'atteindre. Maintenant il ne suffisait que d'une bonne ouverture d'esprit de la part de la cardinale pour qu'il puisse enfin ouvrir sur le sujet de sa visite. Mais pour donne le coup de grâce, il prit un petit air vainqueur, mais sans être trop provocateur.

"Ah et si ça peut vous rassurer, je peux même vous laissé mes armes, c'est-à-dire mon sabre ici présent, la superbe arbalète juste là et la dague caché dans ma botte, oui j'ai une dague caché dans ma botte, c'est souvent peu confortable, mais très pratique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Mer 26 Juin 2013, 14:04

Il parlait et parlait encore et encore. Non, mais… c’était à se demander s’il faisait exprès ou pas. Je n’étais pas certaine que tous ses mots dit étaient nécessaire et c’était ce qui m’agaçait. Je n’aimais cela. J’aimais mieux quand on allait droit au but. La façon qu’il c’était pris pour parler était particulière et encore plus étrange que sa rentrée ici. Ainsi, il était ici pour me faire une proposition. Sincèrement, il attendait quoi pour la faire. Il tournait autour du pot depuis déjà un bon moment. Moi quand j’avais quelque chose à demander, je demandais. Je me foutais que le monde me voit et si ça marchait pas. Tant pis, ma job était faite et c’était l’autre qui manquait quelque chose.

« Mettons que la dame bien placé, comme vous dites, décide qu’il est peut-être le temps de passer aux choses sérieuses. Non sincèrement on arrête les petits jeux. Je me fou de ce que vous êtes, de ce que vous possédez. Je veux simplement savoir et toute suite, ce que vous faites ici. J’essaie de comprendre votre façon d’agir. Ce cacher pour moi, même si on veut garder quelque chose secret de peur que cela ne fonctionne pas n’est pas dans ma personnalité. C’est donc quelque chose qui m’agace chez les autres. »

Je ne comprenais pas, vraiment pas, pourquoi il agissait aussi subtilement. Si je n’arrivais pas à rester aussi calme, je le prendrais par les épaules et le secourais afin de bien lui faire comprendre que je voulais savoir simplement pourquoi il était ici et ce qu’il attendait de moi. Ce n’était pas une simple rencontre. Ce n’était pas une visite pour mettre un peu de soleil dans notre journée. Non, de la façon qu’il l’avait présenté, même si c’était étrange, c’était une proposition. Alors lance là!!

Il parla de ses armes et tout le blabla qu’il avait. Non, mais. J’étais presque offusquée. Ses armes, je pourrais les contrôler d’où je suis. J’avais depuis longtemps appris que la magie n’était pas ce qu’on avait de plus puissant, mais je savais tout de même que c’était une de mes forces. Surtout si lui, n’avait pas de pouvoir. En plus, pourquoi j’aurais enlevé ma cristallisation si ce n’est que je sais que j’aurais le dessus si quelque chose se passait.

« Je serai clair, Pas comme vous qui ne l’êtes pas depuis le début, vos armes ne sont pas du tout ma priorité pour l’instant. Ceux-ci ne présentent qu’un minime danger pour moi. Faites-en ce que vous voulez, sauf m’attaquer. Je vous ai déjà prévenue pour cela. »


Confiante? Oui, et peut-être un peu trop. Après tout, je ne le connaissais pas. Sauf que justement, lui non plus me connaissait pas et ne savait surement pas jusqu’à où je pouvais aller. Si je montrais moindrement mes limites, il pourrait s’en servir et cela tournerait mal pour moi. En même, je me demandais si je devais agir ainsi. Pensez comme si j’étais en situation dangereuse. Comme si j’étais face à un ennemi. Était-ce le cas? Dur à dire. Ses paroles ne laissaient pas entendre le contraire, mais en même temps si un autre cardinal me sentait en danger il aurait déjà débarqué dans ma tour lui aussi. J’allai même jusqu’à m’assoir derrière mon bureau. Je croisai mes bras sur ma poitrine et fis signe à l’homme de prendre la chaise devant moi et de bien vouloir s’assoir. Regarder comment je suis gentille, j’offre le temps de bien me parler. Mais pas trop. S’il n’était pas clair et jouait encore avec ses mots, il était dehors de ma tour. Et j’irais moi-même dire aux gardes de ne plus le laisser rentrer ici sans l’accord d’un cardinal.

« Bien, parlons. Clairement je veux dire. Pas de phrase toutes tournées bien belle pour faire simplement des mots. Je veux des réponses claires et si je ne les pas, vous serez prié de quitter la place bien assez vite. Premièrement, je veux votre nom et ce que vous faites réellement dans la vie. Deuxièment, je veux savoir le but de votre visite et ce que vous attendez de moi. Ce n’est plus le temps de niaiser. »

Mon regard se planta dans le sien. Il était un peu dur, mais je m’en foutais. Il pouvait bien penser ce qu’il voulait de moi, ça m’était complètement égal. Quand je voulais quelque chose, je l’obtenais tout simplement. Maintenant, je voulais mes réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Jeu 27 Juin 2013, 21:55

Oh super, les liens de cristaux étaient enfin disparut! Là on allait pouvoir parler affaire! Non parce que voyez, c'est très désagréable de discuter quand on était lié, et je parle par expérience, ça donne aucunement envie d'expliquer de longue histoire et de se défendre sur des sujets. Non, maintenant que ces liens avaient disparu, on pouvait passer aux choses sérieuses.

En effet Vladymir venait de gagner sa première bataille, sa liberté. Il était maintenant libre de ses mouvements et il serait beaucoup plus apte à exprimer ses intentions à la cardinale. D'ailleurs, la mine plutôt extravagente du personnage tomba presque aussitôt pour laissé place à un regard et un visage assuré et confiant, qui savait où il s'en allait. Vlad s'avença donc vers le siège que lui présentait Azilée et s'y installa confortablement, les jambes croisées et un coude accoté sur l'accoudoir. Il souriait à la dame avec le visage d'un homme qui était maintenant sur d'avoir ce qu'il voulait.

" Simple. Voyons cela, voyons si je suis capable d'être simple." Commença-t-il avec un sourire un peu moqueur, " Je m'appel Vladymir, je suis capitaine d'un navire dont l'équipage n'est probablement plus de ce monde à l'heure qu'il est, je vous éparge les détails. Je suis d'orignie de Zénor, dans mon enfances je veux dire, mais après avoir voyager sur d'inombrable régions et endroit encore jamais visité de l'homme, nous avions décider de consacrer notre vie à un métier plus payant que simple marins, si vous voyez ce que je veux dire. "

L'intonnation du captaine avait aussi changé, quelque minute plutôt il parlait plutôt vite et débitait des mots pour rendre la phrase plus attrayante. Mais là, on entendait un homme réfléchit qui cherchait à être le plus efficient possible dans son explication et à "charmer" en quelque sorte son auditrice.

" Pour ce qui est des la raisons de ma présence en ses lieux, c'est bien simple, mais il se peut que vous ayez de la difficulter à comprendre l'idée. Pour commencer, je suis un homme qui voyage à travers le continent et même Irianeth, à la recherche de contact, connaissance, haut placée ou importante, ou encore des personnes uniques, spéciale, qui pourrait faire partie de mon futur équipage. Là où je veux en venir c'est que vous, en temps que nouvelle cardinale, vous avez des fonctions et des responsabilités importantes et qui requiert souvent un certain savoir. Là je ne parle pas de magie, mais de connaissances lié au territoire, au peuple, au complot, au regroupement, bref vous voyez le genre. C'est là que j'entre en scène! Je suis un homme avec énormément de contact à travers le monde. J'ai des "espions" des informateurs un peu partout, dispercer dans les différents royaumes qui m'informe de tout ce qui se passe dans leur coin. "

Il prend un pause pour chercher la bonne façon de présenté la chose. Sourit à lui même, le regard perdu, et continue son exposé.

" Ce que je propose, c'est donc de travaillé pour vous, belle dame. D'être votre espions, votre informateur, votre porte-parole, votre main, vos yeux et vos oreilles à travers le continent. Ainsi, vous serez informé de tout ce que vous voudrez tant que je puisse vous fournir l'info. De mon côté, notre alliance me permettrait certaines choses qui je n'aurais pas pu faire avant... me présenté aux chateaux en votre nom par exemple, puisqu'y entrer et rencontrer les hauts dirigeants m'étais bien difficile, vous comprenez."

Il fit un dernier sourire confiant à son interlocutrice, espérant avoir touché une corde qui pourrait intéresser la cardinale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Sam 29 Juin 2013, 20:59

Enfin, il avait décidé d’être un peu plus sérieux. Ce n’était pas des plus tôt. Non mais réellement, s’il avait continué son petit jeu, il aurait vraiment été dehors de ma tour et peut-être pas dans le même état que quand il était rentré. J’écoutais ses paroles et je ne savais que trop quoi en penser. C’était une grosse de demande et je ne le connaissais pas et cela m’inquiétait. Avant, j’aurais toute suite dit non et je lui aurais demandé de quitter gentiment. Je me demande si je devais faire cela encore. Sauf qu’en même temps, une partie de ma tête, me disait que ça pourrait réellement servir d’avoir un espion, si on pouvait appeler cela ainsi, pour la tour. Ou plutôt pour moi. Je n’étais pas trop certaine de comprendre quel style de métier qu’il essaie de me faire comprendre. Si c’était une femme qui aurait dit cela, je crois que j’aurais toute suite compris, mais venant d’un homme… je n’étais pas certaine du tout. Enfin, peu importe, passons. Un ancien marin, intéressant, ça voulait dire qu’il avait réellement voyagé partout.

Bon, concentrons-nous sur la proposition. Je gardais le silence et me demandait réellement s’il était sérieux. Après tout, elle avait l’air sincère l’idée. Mais… Réellement étrange. Peut-être que c’était une ruse pour faire autre chose. Ce qui m’énervait le plus c’était le fait qu’il devait faire la même chose sur le continent ennemi. Ce qui voulait dire que les infos qu’il me donnerait viendrait d’un haut dirigeant d’Irianeth et les infos qu’il allait donner à l’autre continent allait venir de moi.

« En gros, vous jouez double dans la vie. Ok, c’est le rôle d’un espion, mais… sur quel côté êtes-vous réellement ? Ce que je comprends, c’est que chaque fois que vous allez me donner des informations sur le continent ennemi, vous allez donner de l’information sur nous à nos ennemis. C’est ce que je n’aime pas de votre proposition. »

Je ne savais pas s’il comprenait mon idée. S’il comprenait mes inquiétudes face à cette fameuse demande. Mon regard toujours dans le siens, je pensais encore à ce que j’allais bien pouvoir lui dire. Oui ou non.

« Si j’accepte, je gagne quelques informations peut-être importantes, mais toi tu gagnes beaucoup je crois. Pouvoir te promener partout en mon nom c’est beaucoup. Je ne sais pas encore si tu seras capable d’aller partout. Comme tu l’as si bien dit, je suis nouvelle dans mon nouveau rôle et ce n’est pas tout le monde qui me connaisse en tant que Cardinale. »

J’allais rajouter simplement comment une gamine qui adore joué des tours. J’avais eu une drôle de réputation jeune. Je ne savais pas si celle-ci se tenait toujours auprès des gens qui venaient au château lorsque j’étais jeune.

« Et puis, qui dit que je ne suis pas capable d’aller chercher mes informations par moi-même. Qui dit que je n’ai pas déjà bien des contacts. Je fais partie des premières personnes qui savent les attaques de l’ennemi et de ce que nous préparons pour défense. »

Encore le coup de trop de confiance. C’était toujours ainsi avec moi. Mais ce n’était pas voulu réellement. Simplement que c’était dans ma nature. J’étais fière de ce que j’étais et en plus, c’était tout de même vrai que j’avais un bon contact qui pourrait m’aider si jamais j’avais besoin d’une grande aide. Ok, il ne pouvait rien faire autre que de me parler et peut-être me dire quoi faire… Je lâchai un soupire.

« Parlez-moi de vos contact. Expliquez-moi un peu plus ce que vous pourriez m’emmener. Dit-moi ce qui se passerait si vous donne une information. Toute suite, vous irez le dire aux ennemis et ainsi de suite. J’ai encore beaucoup de misère à me dire que ça pourrait être une bonne chose pour moi. Je pourrais causer la perte de mon continent à cause de cela. »

Dur dur de savoir quoi faire. On ne sait jamais quoi faire dans ce genre de situation. Je savais que chaque fois que je prenais une décision il avait des conséquences. Positive ou même négative. Mais ceux-là semblait un peu trop sur le négatif que autre chose pour moi. En plus, j’aurais bien aimé en parler avec Caelion. Sérieusement, j’imaginais vraiment sa face en entendant quelqu’un ce présenter un peu partout en mon nom. Il se demanderait réellement ce que je foutais et comment ça il n’était pas au courant. Je devais aussi en parler à Faith j’en suis sûre. Surtout si je faisais cela pour la tour. Vraiment, je me sentais un peu perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Mer 03 Juil 2013, 02:20


Ah voilà un problème intéressant. Oui parce que les craintes de la cardinale était tout à fait compréhensible, mais pouvais tout de même causé un gros problème sur le résultat du projet. C'est pourquoi il fallait enrayer ses craintes bien vite, mais de la bonne manière. Flatter dans le sens du poil, si vous voyez ce que je veux dire, et c'était ce que Vlad s'acharnait à faire depuis le début de la rencontre, car la magicienne n'avait rien d'une dame naïve et au contraire était très suspicieuse, ce qui est une bonne chose... en quelque sorte.

"Voilà quelque chose des très intéressants. Il est vrai que je pourrais être en se moment même à la solde de l'ennemie, Irianeth, et que ma présence en ces lieux n'est que pour finir par vous assassiner lorsque j'aurai gagner votre confiance. Ce qui est d'ailleurs très logique et qui expliquerait bien mon arriver si suprenante et sans annonce. Mais nous savons tout les deux qu'il ne sera impossible de vous convaincre, sans l'ombre d'un doute, que je viens pas d'Irianeth, car vous pourrez toujours croire que je mens. C'est donc sur ma parole que vous devrez vous fiez, ou ne pas vous fiez, comme vous voulez."

Il exposa ces faits comme si de rien était, mais tout cela pourrait être vrai et c'était très dangereux de commencer des phrases avec un " Je suis un méchant " écrit en lettre de feu dans le ciel. Mais c'était nécéssaire pour le bien de l'exposition de la situation et Vlad se doutait qu'Alizée n'était pas une deux de pique et qu'elle saurait comprendre la logique dans ses paroles, déjà qu'elle devait devenir de plus en plus habituer au style de Vladymir et que la manière dont il parlait lui était de moins en moins difficle à comprendre.

" Nous en sommes donc là, ma parole contre votre confiance. Alors faisons comme si vous croyez ce que je vous dit, ainsi je pourrai vous expliquez en long et en large mes allégences et mes contacts. Ensuite vous verrez par vous-même si vous pensez que je mérite votre confiance ou pas."

le pirate se gratta la barbe et se leva tranquillement en cherchant par où commencer. Il marcha dans le bureau à pas lent et presque croisé. Puis il se retourna d'un coup vers la cardinale, pris une pause de quelque seconde et commença.

" Premièrement, je n'ai jamais eu aucune contact avec les hauts dirigents d'Irianeth. Mes seuls contact sur ce continent son des marins que j'ai un jour rencontrer et qui ont aujourd'hui beaucoup de respect pour moi. Je ne reçois d'eu que les informations publiques et les rumeurs de leur coin au sujet de l'empire. Je ne vous cacherez pas par contre que me faire quelque contact dans les hautes castes est dans mes plans, mais si je travail pour vous se sera toujours dans l'optique récolté des informations pour votre cause, mais passons. Toute fois, malgré mon statut de vagabond, je me suis attaché, si on peut dire, à Enkidiev et mes allégences y serait placé en temps de guerre, je crois. Bref ça commence déjà bien."

Il continua à marcher tranquillement et poursuivit ses explications.

" Pour ce qui est du reste de mes contacts. Ceux-ci ce situes généralement entre des soldats, capitaine de garde, paysans, tavernier, conseillés royaux, mercenaires, voleurs, marins, courtisannes, etc. Si non j'ai quelque connaissance parmis la royauté et la dirigence des royaumes. Vous comprendrez donc que je suis au courant de beaucoup de choses et que l'information peut circuler très vite. Dites-vous que je suis au sommet d'une pyramide d'espions et d'informateurs, qui seront techniquement à votre service." Il lui fit un sourire et continua, " Pour ce qui est de votre capacité à trouver l'information, je ne doute de rien et je vous crois parfaitement capable de vous débrouillez sans moi. Mais ce que vous arriverez à récolté comme information, je l'aurai su deux semaines plus tôt, minimum. Le temps est une denrée rare en temps de guerre belle dame et c'est ce que je vous offre: Du temps et de l'information."

Assez content de ce qu'il venait d'expliquer, le pirate retourna à son siège et s'assit sur le bras du fauteuil. La balle était dans le camp de la cardinale maintenant, tout ce qu'il avait exposé était la vérité, pourquoi lui mentir? Il ne faisait que gagné dans cette alliance, alors il fera ce qu'il pourra pour l'obtenir.

" Maintenant c'est à vous de décider, la balle est dans votre camp. Vous pouvez décidez maintenant que je suis un menteur, me cystaliser à nouveau et me faire arrêter par les gardes de la tour. Ou vous pouvez utiliser votre capacité d'analyse et comprendre que ce que je dis est la vérité et ainsi analyser ma proposition avec un esprit plus ouvert." Eu un moment de réflection et continua, " Ah et j'oubliais: Pour ce qui est des ma possibilités d'aller n'importe où, je ne crois aucunement et sans l'ombre d'un doute que j'aurai de la difficulter, même si vous êtes supposément peu connu, vous rester une cardinale et me présenter en votre nom reste important, même si on ne vous connais pas, si vous voyez ce que je veux dire. Enfin bref... Voilà!"

[hrp: Loool, je me rend compte que je parle vraiment, mais vraiment beaucoup xD! Enfin, ça avance bien, je crois que t'a des bonnes ouvertures Smile Amuse toi bien Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Sam 06 Juil 2013, 14:13


C’était de plus en plus intéressant et je me demandais réellement si je devais accepter son offre. Oh, il n’avait pas encore gagné ma confiance. Franchement, ça prenait plus que de simples paroles pour en arriver là. Mais je pensais quand même de le mettre en essais. Quelque temps, voir ce qu’il allait vraiment faire. C’est-à-dire, faire attention le plus possible à mes paroles et voir ce que les siennes me donne et si je n’ai pas de rumeurs de mes propres paroles un peu partout. C’était un offre dangereux je trouve. Sauf qu’elle pouvait en effet avoir des bons côtés qu’on pourrait bénéficier assez rapidement.

« Heureusement pour moi, je peux vous sonder quand bon me semble pour vérifier la plus part de vos informations. Sauf que votre parole c’est très peu pour moi. Vous êtes tombé sur une personne qui a beaucoup de difficulté à faire confiance. Des gestes et des preuves devront mettre présenter et je déciderai ensuite si j’accepte totalement votre offre. »


Mes premières paroles auraient pu ne pas être dites. Par contre, je voulais être sûre qu’il comprenne qu’il ne pourra pas jouer avec moi. Que c’était impossible de me mentir. Enfin, je crois. De plus, il était certain que la plus part des informations j’allais aller fouiller un peu pour m’assurer de savoir d’où elle venait et si elle pouvait être fiable.

« Ma confiance ne se donner pas avant d’avoir été gagné. »

J’avais un peu de difficulté à comprendre comment des paysans pouvaient avoir des informations importantes avant les dirigeants de ce monde. Et puis on verra pour ce qui est des informations arriver deux semaines plus tôt. J’avais aussi des bons contacts! Offusqué? Un peu que voulez-vous! C’était dans ma nature d’être légèrement compétitive.

« C’est bien d’avoir des hauts placer. Même si j’ai légèrement de la difficulté à comprendre comment les paysans que vous avez nommés peuvent avoir des informations importantes sans que nous le sachions avant eux. Peu importe. »

La balle dans mon camp. Pff, elle l’avait toujours été selon moi. Parce que c’était moi qui avait le dernier mot. J’aurais pu m’amuser pendant ses heures, lui poser plein de question des plus inutiles pour faire semblant que c’est pour me convaincre et ensuite lui dire, hum non, ce n’est pas pour moi. Avouer que ça aurait été amusant. Malheureusement pour moi et heureusement pour lui, j’avais arrêté de jouer à ce genre de petit jeu depuis fort longtemps. Il essaya de me faire croire que mon nom allait quand même lui ouvrir beaucoup de porte même si je suis nouvelle sur mon rôle. Peut-être. C’était vrai que les Cardinaux étaient respectés dans plusieurs royaumes. Après tout, c’était nous qui formaient beaucoup des enfants magiques.

« J’ai un esprit ouvert. On m’a simplement montré depuis ma plus tendre enfance de ne pas faire confiance à tout le monde en un rien de temps. On m’a nommé des fois que les gens l’ont fait avec toutes sortes de conséquences. Prenez comptes que mon hésitation se fait car si jamais vous dites faux ou essayer de jouer un jeu, c’est moi qui en paix le prix. Si une seule information importante tombe dans les mains d’Irianeth parce que je vous ai fait confiance trop rapidement, je peux perdre mon poste bien assez vite. Ce qui ne me plairait pas. Pour une fois que j’ai enfin trouvé quelque chose à faire de ma vie ce n’est pas pour tout foutre en l’air pour un homme qui décide de rentrer dans mon bureau sens y être inviter et me faire une drôle de proposition. »

Je pris une grande respiration. On se calme la petite. Personne n’allait perdre son poste. J’allais grandement faire attention à ce que je disais et peut-être finira-t-il par gagner ma confiance, sinon l’accord sera rompu.

« Alors… disons que je serai gentille et que je vous met à l’essais. Est-ce que cela vous satisfait. Je veux par-là que nous allons nous attendre sur quand auront lieu vos visites et plus de visite surprise ainsi en passant. J’écouterai vos informations, jugerai durant quelques temps si ceux-ci me vont et si je vois que vous êtes réellement de mon côté je pourrai vous donner un peu plus de ma confiance. La confiance entière prendra des années par contre. C’est à vous de voir si ça vous va. Si vous souhaitez vous embarquer là-dedans. »

Questions? On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Vladymir
Corsaire
avatar
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 23/07/2012

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Capitaine Pirate - Porte-parole d'Alizée
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Lun 08 Juil 2013, 02:16


Aboutissement. C'est le mot qui peut conclure cette entretien. Le pirate n'avait jamais vraiment été inquiet de la réussite de l'opération, mais l'aboutissement de l'échange était tout de même soulagent. Malgré toute ces années, réussir à convaincre quelqu'un autrement que par les armes était toujours bien satisfaisant.

" Et je vous comprend parfaitement, votre crainte est bien placé et j'en suis parfaitement conscient, mais ne vous inquiétez pas, vous sere convaincue bien assez tôt, c'est une chose que je peux vous garantir."

Le pirate se leva d'un bond, toujours excentrique, caractéristique marquante du personnage qu'est le Capitaine Vladymir. Du moins le personnage présenté au public, si on peut dire. Il avait montrer une partie de sa nature calculatrice et réfléchit à sa futur collègue, mais maintenant cela fait, il retourna dans son personnage.

" Pour ce qui est des connaissances des "paysans" vous seriez surprise. Ces gens à ma solde sont bien plus informés que vous ne pensez et peuvent soutirer des informations très importante... mais pour l'instant je garderai quelque secret pour moi. Si certaine chose se savait, mes techniques ne fonctionnerais plus aussi bien vous comprenez. Un jour vous saurez, mais comme vous parlez de confiance, celle-ci marche des deux côtés, même si c'est moi qui fait la proposition. " Il prit une pause, se positionnant derrière son fauteuil. " En parlant de vos craintes par rapport à Irianeth, rassurez-vous rien ne se rendra de ma part à eu, j'en fais une promesse d'honneur."

Cette déclaration solonelle, il venait de gagner probablement plusieurs points du côté de la cardinale, mais ce n'était pas le but principale. Malgré la neutralité de Vlad, son vagabondage, il avait préféré Enkidiev à Irianeth, non pas parce qu'il y était né, mais pour les gens qui y vivent. Oui c'est beau, bon, gentil, on le sait. Non, on parle plus là de niveau de Vlad par rapport à la société. Des gens comme lui, on en trouve probablement à la poigner sur Irianeth, peut-être pas avec son niveau, mais dans le même genre. Et Vladymir n'aurait probablement pas "percer" autant sur l'autre continent. Sur Enkidiev, Vlad comptait parmi les rares de son style, et avait une certaine importance puisqu'il n'était pas particulièrement mauvais dans son rôle. Enfin bref, tout ça pour dire qu'au finale, Enkidiev était plus profitable et ainsi, il lui devait en quelque sorte un redevance. C'est pourquoi cette "allégence" à Enkidiev et donc pourquoi il se permettait cette parole d'honneur, Voilà.

" Pour ce qui est de nos rencontre maintenant, je ne crois pas que la régularité soit de mise, c'est trop prévisible et des limites de temps peuvent être gênante quand on est quelqu'un qui voyage beaucoup. Je vous accorde par contre le fait que les visites surprises peuvent être désagréable, je vous préviendrai donc toujours à l'avance que je vous rendrai visite, la manière changera à tout coup probablement. Je tiens par contre à ce qu'on ne sache pas quand son nos rendez-vous, de quoi nous parlons et etc, donc j'arriverais toujours de cette manière pour le plus de sécurité." Il fit un pause et sourit en réfléchissant à quelque chose." Ah et ne vous inquiétez pas pour mon arriver, il y a quelqu'un en bas qui m'aidera à passer... encore." finit-il mystérieusement, mais lui laissant comprendre qu'il avait un contact dans la tour.

Vladymir se dirigea tranquilement vers la sortie quand soudain il se retourna et s'approcha du bureau un sourire au lèvre. Il sortie une pierre d'un poche de son manteau et la présenta à la Cardinale. La pierre n'avait pas de couleur, on aurait dit le néant, le vide.

"C'est une pierre d'invisbilité, du moins c'est comme ça que je l'appel puisque c'est ce qu'elle fait. Ce que j'ai compris, c'est qu'elle absorbe la lumière de celui qui le porte, ainsi elle ne se réfléchit pas sur lui et il n'apparait donc pas au regard des gens. Voyez, quand je l'active..." La pierre ce mit soudain à briller très clairement et Vladymir disparut d'un seul coup. " Je vous souhaite une bonne journée, Cardinale Alizée."

Puis le capitaine quitta la salle de réunion sans un bruit, après avoir fait disparaitre la pierre dans son manteau. Son entretiens était terminer, mais il n'allait pas tarder à revoir la puissante magicienne... C'était un partie très significative de sa vie qui venait de commencer et il le savait.

[hrp: Voilà! En fait tu peux finir ce rp avec ta réponse. On est pas mal finit avec l'entretien et ça aurait pu finir par tourner en rond, donc j'ai préféré garder le mystère de Vlad et finir ça hot de même Wink. À toi de compléter de ton côté!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Re: Une rencontre fructueuse... Dim 21 Juil 2013, 13:49

J’avais fini par donner mon accord. Ou plutôt lui avait dit que je le prenais en essais. Ainsi, je ferai ce qu’il pouvait réellement faire pour moi. Si ça ne fonctionnait pas, je faisais que rompe le contrat. Pour ce qui était des paysans et leurs informations, j’avais toujours un peu de misère à dire que c’était vrai. Dans ma tête, on savait bien plus de chose qu’eux. On surveillait pratiquement toutes les informations qui passaient sur le continent. Enfin, passons. Le fait qu’il me dit que pour l’instant, il gardait ces moyens pour lui, me confirma tout simplement que je devais le garder à l’œil. Promesse d’honneur au niveau des informations sur Irianeth. Ok, comme tu veux, mais tu n’as pas gagné ma confiance toute suite crois-moi. Il en faut beaucoup plus que cela.

Il parla ensuite de nos rencontre. Je ne serai jamais quand il va venir réellement. Oh, je serai avertie de quand environ, mais il arrivera toujours de la même façon. Chose que je n’aimai pas réellement. Ça m’énervait un peu beaucoup cette façon. Je n’oubliai pas le fait que quelqu’un en bas soit un de ses contacts et le fasse passer ici. Je devrai regarder cela de plus près. Il finit par se relever. Ainsi, l’entretien était terminé. Juste avant de partir, il me montra une pierre… celle qui le rendait invisible. Il m’expliqua rapidement son fonctionnement. Intéressant. Ça aussi il faudra que je l’étudie un peu plus. Peut-être en parler subtilement avec Caelion et Faith pour voir s’il en avait d’autre, s’il connaissait cela eux. Sous mes yeux, il disparut tout simplement. Je soupirai et me leva. J’attendis de ne plus sentir sa présence dans la pièce et je fermai la porte.

Toute une rencontre des plus étranges. Je ne savais pas encore quoi penser de tout cela. Avais-je fait la bonne chose. Je veux dire, je venais d’accepter à moitié un lien avec quelqu’un que je ne connaissais pas. J’avais accepté qu’il prenne mon nom pour voyager. Ça, je devais avouer que ça me faisait totalement étrange. Comment ceux qui me connaissait aller le prendre. Je voyais bien Vladymir aller au château sous mon nom et tomber sur ma famille. À cette penser, je ris toute seule dans ma tour. Tout de même. La face que mon père ferait.

Je secouai la tête et retourna à mon bureau. Je devais terminer mes choses en attendant de repenser à tout cela demain matin. Et aussi porter attention à la personne qui laisse passer des gens comme si rien n’était. En les sondant je pouvais parfaitement savoir, mais en même temps c’était un peu lâche de faire cela ainsi non? Je verrai ce que je ferai. Je trempai ma plume dans l’encre et continua mon travail.

HRP : Petite, mais c’est une fin et j'aime pas faire les fins. Hahaha ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une rencontre fructueuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Onzième génération-