___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sers-toi de ta tête ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1911
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Sers-toi de ta tête ! [PV] Lun 15 Avr 2013, 15:58

Les plus belles stratégies s’écrivent au passé
~ Alphonse Allais ~

Le soleil était arrivé à son zénith lorsque l’homme se décida enfin à quitter la petite salle circulaire qui lui servait de bureau. Ramassant ses cartes, il les fourra dans une besace qu’il plaça sur son épaule et sortit d’un pas léger. Comme s’il était heureux de devoir donner un cours à des gamins irrespectueux alors que la plupart des autres stratèges travaillaient déjà sur le prochain assaut de l’Empire et les moyens de récupérer d’autres territoires au plus vite, avant que l’effet de surprise ne se dissipe totalement et que tous les territoires soient amplement surveillés par les incompétents d’Enkidiev. Quoique, pas si incompétents que cela en fait. C’est d’ailleurs ce que ces enfants devraient savoir. Au lieu de cela, on s’entêtait à leur répéter qu’ils étaient les plus forts, que les Verts étaient faibles, et qu’ils étaient tellement laids qu’ils ne parvenaient pas à courir assez rapidement. Sauf qu’ils avaient tout de même opposé une résistance. À Elfes tout comme à Ombres. Alors, même si les sorciers refusaient complètement l’idée d’initier de simples enfants à la stratégie, l’homme avait insisté. Après tout, cela ne pourrait qu’être bénéfique. Seulement, il n’en ferait pas profiter tout le monde. Tss. Bien sûr que non. Seuls les plus méritants avaient été invités. D’ailleurs, ces derniers devaient sûrement l’attendre devant les grandes portes de la forteresse, là où le point de rendez-vous avait été fixé dans la missive qu’ils avaient reçue quelques jours plus tôt. Normalement, il devait même y avoir quelques écuyers. Peut-être le reconnaitraient-ils. Après tout, il était celui qui – avec son frère – leur avait fait passé une épreuve morale.

- Suivez-moi, je vous prie.

Sans s’arrêter, il était passé devant le petit groupe et avait continué sa marche jusqu’à la forêt noire. À priori, ils n’étaient pas censés savoir que le cours se passerait dans cet environnement et il serait réellement comique que certains aient fait l’erreur d’arborer une tenue inappropriée. Mais il n’avait pas le temps pour ce genre de détail. La marche fut longue. Et chaude. Quand ils finirent par atteindre la forêt, l’obscurité et l’humidité prirent le dessus sur le soleil désertique, offrant à ses élèves du jour un environnement aussi hostile qu’atypique. Sauf que cela ne s’arrêtait pas là. En effet, le stratège prit bien soin d’emprunter des petits sentiers difficiles à arpenter et de marcher suffisamment longtemps pour s’assurer que les gamins n’auraient plus aucun point de repère. Même lui n’en avait pas. Sauf qu’il savait sonder le territoire. Un élément indispensable, pour un stratège.

- Vous êtes ici pour un cours de stratégie. J’imagine que certains d’entre vous ont déjà dû entendre ce mot et y ont peut-être même été initié par d’autres maitres… Mais moi, je ne suis pas là pour vous mentir. Ceci n’est pas un cours destiné à vous rabaisser, vous humilier ou même vous tuer. Vus devriez ressortir d’ici en parfaite santé. Et plus forts. Prenez place autour de la carte.

L’homme avait en effet déployé une immense carte d’Enkidiev, et, quand les enfants se décidèrent à lui obéir, il reprit la parole, désignant les points qu’il évoquait à l’aide d’une petite baguette. Rapidement, il leur nomma tous les royaumes du continent ennemi, leur importance, ce que l’on savait de la royauté en fonction et de sa manière de gouverner. Il leur montra aussi la plupart des avant-postes que possédait l’Empire dans les royaumes côtiers et insista grandement sur l’importance de Shola. Après quoi, il leur offrit bien entendu un exposé sur le royaume d’Argent, expliquant que la perte d’un tel royaume remettrait grandement en cause la conquête d’Enkidiev et que l’Empire ne parviendrait jamais à s’en remettre. Enfin, il leur pointa trois royaumes, indiquant qu’ils étaient tous des futures cibles potentielles pour Irianeth. Puis, lorsqu’il eût terminé son long monologue, il balaya son petit groupe du regard, tout de même plutôt satisfait de leur supposée attention.

- Vos professeurs attendent de moi que je passe la journée à vous décrire les effectifs de chacun de nos camps militaires et des avant-gardes, puis que l’on parvienne à élaborer une ébauche de stratégie pour la suite des combats. Je ne crois pas que cela soit très indiqué. En vérité, je crois que vous ne comprenez pas l’intérêt de tout cela et que vous en moquez éperdument. Je ne vous blâme pas. Vous n’êtes pas tous faits pour être des stratèges. Néanmoins, tous les élèves ne deviendront pas des chevaliers. Ayez conscience de cela. Et, même si vous parvenez à briller dans cette voie… Dites-vous bien que les chevaliers n’ayant aucune prédisposition à la stratégie ne parviennent pas à s’élever dans la société. Si vous voulez commander un jour, il va falloir que vous fassiez des efforts. Devenir chevalier, c’est facile. Devenir stratège… c’est une toute autre chose. Il faut les deux pour gouverner.

Évidemment, le regard du stratège se porta sur quelques têtes plus longuement que sur d’autres. Après tout, il savait que la petite Janita était une protégée de l’Empereur… Ou encore que Kassilli était supposée avoir des prédispositions. Quant à Ryan… il allait falloir qu’il apprenne lui aussi.

- Néanmoins, je ne crois toujours pas que c’est en regardant des cartes que vous allez apprendre quelque chose de très formatif. C’est pourquoi nous allons directement nous concentrer sur un exercice. En complète autonomie. Et ne vous offusquez pas de la forme ludique, ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’un jeu d’enfants faibles. Au contraire. Jamais Émeraude n’a joué à ce jeu.

Par lévitation, le stratège replia la carte et la laissa à côté de son sac. Rapidement, il se leva et alla chercher deux drapeaux portant l’emblème d’Irianeth. Un orange et un rouge. Nul doute que les deux étendards aux couleurs criardes se repéreraient rapidement dans la forêt.

- Voilà ce que vous allez faire. Vous allez vous répartir en deux groupes. Puis, vous prendrez un drapeau. Les règles du jeu sont simples. Vous devez cacher ce drapeau du mieux que vous le pouvez. Seulement, attention, il doit rester visible. Hors de question de l’enrouler quelque part ou quoique ce soit. Ce drapeau représente l’emblème de votre camp. Soyez-en fiers.

Ceci étant dit, le stratège attendit que les élèves forment les équipes avant de leur donner les drapeaux puis de continuer à donner ses consignes.

- D’ici quelques heures, vous recevrez un message télépathique de ma part vous indiquant que la partie commencera. À partir de ce moment, vous devrez aller chercher le drapeau de l’équipe adverse. La première équipe à se saisir du drapeau de l’autre remporte la bataille. Ainsi qu’une récompense. Et je peux déjà vous dire que vous apprécierez grandement cette récompense.

De quoi s’agissait-il ? Oh, il ne leur dirait pas maintenant. C’était bien plus drôle s’il les laissait s’imaginer monts et merveilles. Mais, dans tous les cas, il n’avait pas menti, cela leur plairait.

- À vous de décider quelle stratégie adopter ! Partir en groupe et balayer le territoire ? Attendre la nuit ? Laisser quelqu’un près du drapeau ? Ah, oui, car bien sûr le drapeau ne doit pas bouger. Il représente votre avant-garde et on déplace difficilement un camp entier. Imaginez-vous être des éclaireurs. Évidemment, je n’ai pas besoin de vous dire que vous avez peu de chance de réussite si vous ne savez pas cacher votre présence, sonder le territoire, communiquer par télépathie restreinte ou même… survivre en pleine nature. La partie s’arrêtera lorsqu’une des équipes aura gagné. Pas avant. Et je me moque clairement que vous restiez plusieurs jours dans cette forêt remplie de monstres. Oh, vous pouvez aussi abandonner à tout moment et préférer une existence de disgrâce. À vous de voir.

Le ton du stratège était plus qu’entendu. Qui préférerait cela ? Non. On leur apprenait depuis qu’ils étaient des bambins qu’il valait mieux mourir plutôt que de se couvrir de honte. Aucun d’eux ne renoncerait. Ils devaient être plus compétents que ça.

- Mais, si vous tenez à faire vos preuves… Partez chacun d’un côté de la forêt. Vous avez trois heures pour trouver un camp et réfléchir à une stratégie. En groupe.

Le stratège, quant à lui, resterait ici. Enfin, seulement pour les premières heures. Après quoi, il enverrait son message télépathique et partirait faire autre chose, les laissant en complète autonomie (bien que sous surveillance partielle) et revenant à la fin afin de tirer des conclusions de leurs performances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Mar 16 Avr 2013, 22:55

Aujourd’hui, vous aviez un cours spécial, mais vous ne le saviez pas. Soudainement, un homme, un spécialiste de la stratégie, si vous vous souveniez bien, arriva devant la forteresse et vous amena à l’extérieur. Maintenant, vous le saviez. Beaucoup vous aurait jugé en disant que normalement, on n’a pas de cours devant la forteresse, mais vous n’étiez pas du genre à vous poser des questions. Les sorciers n’étaient pas comme votre père, après tout, et bien que vous fussiez relativement nouveau, vous vous étiez déjà rendu compte qu’il était mieux de ne pas trop réfléchir et de laisser aller les choses. La notion du normal chez les sorciers était fort différent de votre conception de la logique. En fait… la notion du normal dans l’Ordre était fort différent de ce que vous connaissiez, et vous vous êtes fait peu à peu à l’idée que vous étiez différent des autres. Vous aviez, après tout, été élevé par un soldat. Vous aviez appris que beaucoup des jeunes étaient des enfants de chevaliers, ou avaient passé plus d’une année dans l’Ordre. Vous, vous étiez un petit nouveau. Vous aviez rejoint l’Ordre juste avant la guerre.

Vous ne saviez rien de l’Ordre, si ce n’était que vous étiez dans les plus vieux de votre génération. Vous étiez même vieux que la plupart des écuyers… car ils étaient en réalité des élèves, ou quelque chose du genre. Vous ne saviez pas pourquoi la moitié de votre groupe d’âge faisait partie d’une autre génération. Vous ne saviez pas pourquoi vous, vous n’aviez pas le droit à un maître. À la fin, vous vous êtes dit que c’était mieux ainsi. Vous aviez définitivement la maturité, vous étiez plus vieux que ces jeunes et certainement plus mature (mais c’est que vous êtes prétentieux bordel) que ceux-ci. Cela voulait aussi dire que vous étiez plus sérieux dans vos études et que vous aviez plus de temps libre. Les écuyers devaient nettoyer les bottes de leurs maîtres, et pendant ce temps, vous travailliez dans des manuels. Oh, non, vous saviez pourquoi c’était important de nettoyer des bottes, vous saviez que la discipline était importante. C’était pour cela que vous étudiez beaucoup. Il fallait être discipliné, il fallait reprendre la matière à tous les jours pour bien mémoriser celle-ci, il fallait exécuter des exercices à tous les jours…

D’ailleurs, vous n’aviez pas le temps de cirer des bottes. Vous deviez faire des échauffements, des exercices de magie, entraîner vos pouvoirs et votre esprit, mémoriser les pays d’Enkidiev, retenir les dates importantes, comprendre les phénomènes naturels, trouver des applications aux lois scientifiques, travailler votre esprit créatif, renforcer votre mémoire même, parce que vous ne vous souveniez plus de ce que vous deviez faire à tous les jours. D’ailleurs, vous aviez probablement entendu dire qu’il y avait un cours spécial aujourd’hui, mais vous aviez été trop occupé avec quelque chose, et du coup, vous aviez oublié. Au moins, s’il y avait une chose que vous n’aviez aucune misère à retenir, c’était le tir à l’arc. Il fallait en profiter pendant que vous étiez élève, lorsque vous allez devenir écuyer, vous ne pourriez plus tirer deux-trois centaines de flèches par jour!

Tiens, en y passant, il faudrait peut-être vous forcer, non? Il était vrai que peu de soldats dans l’Empire aimait tirer, et donc vous n’aviez pas d’entraîneurs pour vous encadrer, mais tirer une centaine de flèches tout croche, c’était pas mieux que tirer dix flèches parfaitement! Il y avait toujours la pardusse (car vous aviez appris que les femmes-animaux étaient appelées pardusses, maintenant il fallait savoir comment s’appelait les hommes-animaux), mais elle avait été enceinte, elle avait accouché un peu avant la guerre, elle avait participé à la guerre et maintenant, bah elle avait toujours un enfant, hein? Elle n’avait certainement pas le temps de s’occuper de vous… quoique vous ne lui ayez jamais demandé. Vous n’aviez qu’assumer, mais en même temps, vous trouviez que cela allait de soi. Enfin, aujourd’hui, vous aviez un cours spécial, vous ne le saviez pas, mais maintenant, vous le saviez.

Vous aviez donc suivi un groupe d’élèves et d’écuyers, certains vous étant plus familiers que d’autres, à travers les terres dévastées d’Irianeth jusqu’à une forêt. Le trajet jusqu’à la forêt avait été lourd, dû au soleil, mais surtout à cause de l’atmosphère. Est-ce qu’il y avait plu, récemment? Tiens, qu’est-ce que vous aviez mangé, ce matin? Vous aviez mangé, n’est-ce pas? Vous étiez obligé de manger, de toute façon. L’Ordre avait certains bénéfices, il fallait croire.

Il fallait aussi souligner que votre style vestimentaire n’était pas des plus pratiques. Non, non, vous n’étiez pas une princesse en chaussures de verre, vous aviez une tunique de coton avec des pantalons qui allaient ensemble, tout en noir. Or, tout le monde sait que du noir, sous le soleil, bah ça brûle.

Vous aviez cru qu’en rejoignant la forêt, les feuilles allaient vous cacher du soleil éclatant, mais vous vous êtes peu à peu rendu comptes que ces dites feuilles emprisonnaient l’humidité dans le boisé. Vous n’étiez plus sûr alors si vous préfériez le soleil ou… ou bah pas. Vous étiez incapable de tolérer l’humidité, mais c’était tout de même mieux que de sécher au soleil, non? Après tout, vous ne saviez pas quand est-ce que vous alliez revenir, puisque de toute façon, vous ne saviez même pas ce que vous alliez faire ici. Si vous allez passer quelques heures ici, c’était mieux de ne pas être déshydraté tout de suite.
Vous vous êtes rendu compte, après un bon moment de marche, que vous étiez passé par un certain arbre plusieurs fois. L’arbre en question vous avait frappé parce qu’il vous faisait pensé à un soldat qui avait peur et qui avait les mains en l’air. Vous vous êtes cependant rendu compte que vous n’aviez pas exactement tourné en rond, parce que vous étiez passé par cet arbre à différents intervalles de temps et à divers angles. Du coup, vous ne vous souveniez plus par où vous étiez passé la première fois. Vous étiez donc complètement perdu. Vous vous demandiez même si votre professeur du jour savait où il s’en allait, parce que… bah, pourquoi faire perdre le temps des élèves à tourner en rond, s’il savait où il s’en allait? Peut-être même qu’il cherchait un endroit au hasard… après tout, vous ne saviez pas ce que vous alliez faire aujourd’hui.

Tout d’un coup, le professeur s’arrêta, sans raison particulière, décidant que le cours allait se passer ici. Ok, vous ne vous étiez pas posé de questions, les désirs du professeur étaient des ordres, quoi. L’homme plaça une carte d’Enkidiev, en format « wow » devant lui, et vous vous êtes mis à genoux devant lui. L’homme expliqua alors qu’il allait donner un cours de stratégie, ce qui attira tout de suite votre attention. Stratégie! Ouais! Vous étiez très excité, sans aucune raison valable, probablement parce que vous êtes con comme ça. Stratégie vous faisait penser à votre père, qui était un commandant, et donc usait de stratégie. Tout ce qui vous faisait penser à votre père était donc excitant. Et vous qui pensiez que vous étiez si mature, ah! Vous vous comportiez comme un réel gamin!
Vous aviez cependant remarqué le langage qu’avait utilité le maître du jour. « Devriez ». Ça, ça voulait dire que ça n’allait pas arriver. C’était dommage, vous auriez bien aimé sortir de là en bonne santé, mais vous deviez avouer qu’avec l’humidité et la chaleur de la journée, vous alliez probablement perdre connaissance d’ici quelques heures. Cependant, d’ici quelques heures, la journée allait se refroidir, non? Enfin, vous l’espériez.

Après que les autres élèves vous aient imité, prenant place autour de vous et de la carte, vous aviez eu le droit à un cours de géographie militaire, si vous pouviez dire ainsi. Vous aimiez bien la géographie, vous aimiez connaître les différentes cultures qui existaient dans ce monde, mais militairement parlant, on s’en foutait pas mal qu’à Jade, on mangeait du riz. Vous suiviez avec grand intérêt la baguette, prenant quelques notes mentalement, mais cela allait un peu trop vite pour pouvoir retenir cette nouvelle matière. Vous alliez devoir étudier à la bibliothèque, très certainement… après tout, vous faites tout le temps cela. Vous vous êtes toutefois demandé pourquoi votre santé était affectée par cette leçon. Heureusement, vous eûtes rapidement votre réponse, lorsque le professeur vous expliqua alors que vous alliez effectué un exercice, insistant sur le fait que ç’a allait être dur.

Le maître du jour dévisagea tous les élèves, insistant sur certains et vous ignorant, parce que franchement, je ne pense pas qu’il y ait la moindre once d’intérêt en vous. Les gens vous regardaient, et après qu’ils aient oublié que vous aviez des yeux rouges, ils avaient l’impression de voir un mur blanc, neutre, sans texture avec absolument rien d’intéressant. Faux; le mur, on pourrait dessiner dessus. On pourrait dessiner sur vous, certes, mais… c’est beaucoup mieux de le faire sur un mur.

Le professeur expliqua donc que vous alliez vous diviser en deux groupes, alors qu’il sortait deux drapeaux. L’un était orange, le second rouge. Par chance, vous n’étiez pas daltonien, parce que… ouf, la différence était énorme entre les deux. On pourrait facilement se confondre et mélanger les deux. Surtout dans la nuit, hein… et si on salissait les deux drapeaux, il n’y aurait plus aucune différence!

Il fut alors le temps d’organiser les deux groupes. Étant nouveau, vous étiez convaincu que vous alliez être le poids lourd que personne voulait, le rejeté qui devait malheureusement combler la dernière place libre, mais à la place, on vous bouscula, vous poussa, puis soudainement, vous étiez dans une équipe. Un peu confus, vous aviez regardé autour de vous, déboussolé, jusqu’à ce que le maître vous donne le drapeau rouge. Vous l’aviez saisit, le dévisageant même, comme s’il y avait quelque chose d’important à savoir dans ce drapeau, mais c’était juste un prétexte pour vous « reboussoler ».


― « Je sens que quelqu’un va me dire que ça va bien avec mes yeux…. » car eh oui, vous aviez un complexe au sujet de vos yeux. Vous n’y aviez pas beaucoup pensé, ces dernières heures, il était temps de vous rappeler que vous aviez des yeux rouges, dont l’un avait le blanc en sang. Cela ne faisait pas mal, mais quand vous vous regardiez dans un miroir, vous voyiez toujours cette grosse tache rouge autour de votre œil, et peu importe ce que vous pouviez faire, vous ne pouviez pas la cacher. Et voilà, maintenant vous étiez en train de fuir le regard, cherchant un angle pour que personne ne voie votre tache rouge. Est-ce que cette fille était en train de regarder votre tache rouge? Bien évidemment, il n’y avait que cela à voir, ce n’était pas comme si elle avait un faible pour l’autre gars en arrière de vous, votre tache était si imposante!

Après que les groupes furent bien formés, le maître du jour vous donna de nouvelles indications. Il vous expliqua que vous aviez quelques heures pour planifier une stratégie afin de cacher votre drapeau et aller voler l’autre. Bien entendu, vous aviez tout de suite pensé à le cacher sur vous, dans votre tunique, dans vos pantalons même (les filles n’auraient jamais voulu mettre leurs mains là-dedans…), mais le professeur vous devança et vous interdit de le faire. Bon, tant pis. Il n’y avait plus qu’une solution possible, mais vous n’étiez pas le chef de votre groupe. Vous aviez tendance à vous effacez, malgré que c’était vous qui tenait le drapeau flamboyant. Puisque vous ne connaissiez pas vraiment les gens, vous préfériez mieux les laisser faire, voir comment ils étaient, puis agir en conséquence. Les seules personnes que vous connaissiez à date était Imaé et Mélusine, et… bah c’était probablement mieux de les laisser faire.

Vous aviez donc écouté les autres parler, puis vous les aviez suivi sagement jusqu’à où ils décidèrent de faire leur camp, et vous aviez patienté jusqu’à ce que quelque chose se passe. Trois heures à attendre un message télépathique… Bordel, vous auriez pu vous entraîner à l’arc à la place!

[Donc ceux qui veulent le drapeau rouge, bah je m'impose dans votre équipe.]
Revenir en haut Aller en bas
Imaé
Animateur - Chevalier
Animateur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 257
Rôle : Bourreau
Date d'inscription : 18/01/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42-47 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Irianeth & bourreau
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Mer 17 Avr 2013, 14:15

I
maé courrait. Elle allait être en retard à son cours. Encore. Comme toujours. Elle ne pouvait jamais être ponctuelle. Mais en même temps, son « amie » désapprouvée ce cours en particulier. Imaé ne saurait dire pourquoi. De ce fait, elle ne l’a pas réveillé à la bonne heure. Et le petit Démon a dut se dépêcher de se préparer, et est tout de même obligée de courir dans les couleurs, renversant parfois des objets, parfois des servantes qui pestaient contre elle suite à son indélicatesse. Mais elle n’avait pas le temps d’être gentille. Elle devait aller à son cours. Maintenant.

De justesse, elle arriva au lieu de rendez-vous, alors que leur professeur leur ordonnait de le suivre. Imaé ne l’avait jamais vu, mais s’en fichait pas mal de le connaître ou non. Il les emmenait quelque part. Où, elle n’en savait franchement rien. Et elle s’en fichait aussi. En fait, elle se fichait un peu de tout. Reprenant une respiration correcte, le petit Démon ignora tous les autres membres du cours et suivit docilement le professeur, qui les emmena dans la forêt. Une forêt sombre et obscure. Etait-elle déjà allée dedans ? Non. Avait-elle déjà écouté toutes les rumeurs concernant cette forêt ? Oui. En avait-elle peur ? Non. Ce n’était qu’une forêt. Et ce n’était que des rumeurs. Imaé avait difficilement peur de quelque chose. Pour qu’elle ait peur, elle devait tout d’abord vivre la chose pour en être terrifiée par la suite. Alors, pour cette forêt, elle la traversa sans problème, bien qu’elle eut quelques accrochages aux branches ou elle trébucha sur des racines. De plus, elle se rendit vite compte que le professeur faisait en sorte que les élèves ne puissent pas retrouver aussi facilement le chemin. Et il y arriva très bien.

Une fois arrivé, il expliqua aux élèves épuisés et fatigués par le soleil pour expliquer la marche à suivre. Enfin son cours. Et Imaé ne l’écouta pas. Comme à son habitude, elle n’écoutait que ce qui était intéressant, ou d’une importance capitale. Ordonnant aux enfants de se regrouper autour d’une carte, Imaé fit ce qu’il lui demandait sans plus discuter, observant les tracés et les courbures au crayon noir, montrant la géographie du Continent qu’elle détestait le plus : Enkidiev. Il leur parla de géographie et d’histoire, et Imaé écouta attentivement ce qu’il leur « inculqua ». C’était de nouvelles connaissances qui pouvaient s’avérer d’une grande importance si jamais elle se retrouvait seule en terrain ennemi, capturée ou simplement éjectée des combats par je-ne-sais-quelle manière. Bref, ces informations étaient essentiels, pas seulement pour créer une stratégie d’attaque, mais pour se préparer à toutes nouvelles éventualités sur le continent vert.

Un fois qu’il eut terminé, il expliqua ce qu’il avait l’intention de faire. Faisant un long discours qu’Imaé jugea inintéressant, et donc elle tourna son regard vers la forêt obscure pour l’observer. Discrètement bien sûr. Elle ne changera décidemment jamais… Et ce n’est qu’une fois que le mot « jeu » et « Enkidiev » parvint à ses oreilles qu’elle fut de nouveau très attentive au discours du professeur. Il expliquait les règles du nouveau « jeu ». Deux équipes. Un combat. Deux drapeaux. Deux objectifs. Retrouver le drapeau adverse, et bien camoufler le drapeau de son camp. Pas facile. Imaé eut un petit malaise. Elle était douée pour plusieurs choses, sauf pour celui de mener à bien une stratégie. Plus particulièrement une stratégie mettant en jeu plusieurs personnes. Elle était plus douée pour ne se charger que d’elle-même.

Les équipes doivent être formées. Ne sachant pas vraiment où se mettre, Imaé repéra une tête qu’elle connaissait bien : Ryan. L’Ecuyer qui deviendra un jour Empereur, qui gouvernera Irianeth. Et de plus, elle lui avait juré allégeance en quelque sorte… Sinon, elle mourrait. Le petit Démon tiqua légèrement avant de redevenir impassible. Devoir dépendre d’une personne malfaisante ne lui plaisait guère – ne sachant pas qui est derrière son « amie », Imaé ne considère pas celle-ci comme malfaisante, bien qu’elle le soit en vérité – mais elle y était bien obligée. Se dirigeant machinalement vers lui, elle se dit que ce serait peut-être mieux qu’elle se trouve dans son équipe. On verra bien si elle lui est aussi utile que cela !

Les équipes formées, le professeur pouvait alors reprendre la parole. Pour expliquer le but du jeu et blablabla et blablabla. Bref. L’heure était enfin venue de jouer. Un sourire aux lèvres, Imaé se dit que ce jeu pouvait être aussi lucratif qu’amusant. N’est-il pas vrai que le travail était mieux fait le sourire aux lèvres ? Se tournant vers son équipe, elle croisa les bras, ne sachant pas vraiment que faire. Elle était plus dans l’attaque que dans la défense, dans le mouvement que dans la réflexion.

Suivant les membres de son équipe, elle attendit patiemment que le message télépathique soit lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11380-imae
Janita
Administrateur - Chevalier - Chef
Administrateur - Chevalier - Chef
avatar
Nombre de messages : 429
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 30/12/2012

Plus sur le personnage
Âge: 48 - 53 ans [G19]
Rôle: Chef de l'Ordre des Chevaliers Impériaux
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Mer 17 Avr 2013, 16:05

Close your eyes, and you will find.




Existait-il simplement un endroit fait pour chacun de nous ? La réponse était-elle si simple à trouver ? La réponse était non. Bien évidemment. Chacun se cherche, continuellement. Et quand il pense s'être trouvé, les doutes l'envahissent encore et encore. Toujours dans ce même rituel de remises en doutes. Irianeth était parfais pour ça. Rien ne marchait, il fallait toujours tout recommencer. Les acquis n'étaient pas permis. Toujours chercher à s'améliorer, à changer, à devenir plus endurcit, plus fort. Plus cruel, moins sentimental. Et ça, elle l'avait comprit. Elle n'était plus la petite fille qu'elle était, totalement perdue, insouciante. Non, elle avait comprit. Comprit qu'il fallait faire des efforts, s'affirmer tout en restant dans les lignes tracées par l'Empire. Elle avait apprit à compter plus sur elle-même, à ne plus se poser que sur son père, à s'appuyer moins sur les autres. La chance lui avait sourit jusque là, elle était toujours en vie pour pouvoir prétendre bientôt au prestigieux titre d'écuyer de l'Ordre d'Irianeth. Jamais elle ne laisserait passé cette chance qu'il lui avait été donné, jamais. La vie était cruelle sur ce continent et un rien menait jusqu'aux couloirs de la mort, ou à des souffrances insoupçonnables. Oui, un rien. Elle était privilégiée. L'Empereur l'avait prit sous son aile, l'aidait dans son intégration et venait lui rendre visite régulièrement. Elle avait apprit à l'admirer, à prendre conscience de son image prestigieuse et puissante, à l'aimer. A aimer ce côté paternel chez lui, qui lui avait tant manqué durant son enfance. A aimer cette part d'homme, de véritable homme, en lui. Il était beau, il était fort, il était intelligent, il était tout. Elle se fichait royalement de ce que pouvait en dire les autres, elle aimait Trystan plus que tout. Et rien n'y changerait. Ni le temps, ni l'espace. Mais pour pouvoir prétendre à aimer cette perfection, il fallait qu'elle l'atteigne elle aussi. Il fallait qu'elle fasse des efforts. Qu'elle soit la meilleure. Qu'elle ne s'accompagne que des meilleurs pour pouvoir atteindre elle aussi cette perfection qu'elle cherchait à atteindre. Mais les lacunes qu'elle trainait l'en empêchait dans certains domaines. Il fallait qu'elle y remédie, un jour. Mais le temps ne pressait pas, pas encore.

Une nouvelle journée. Elle n'était qu'au meilleur de sa forme depuis qu'elle avait rejoint les rangs des élèves d'Irianeth. Elle pouvait manger à sa faim, dormir dans un endroit bien plus confortable et humide que la paille des écuries ou les trous derrière les armoires. Une vie royale pour une petite orpheline ayant abandonné ses parents pour cause d'incompétences. Et depuis qu'elle fréquentait les autres élèves, elle s'était endurcie. Moins naïve, bien que toujours pas mal influençable. Aujourd'hui, un nouveau cours devait être lancé. Sur la stratégie. C'était cool ça ! Un cours où il fallait réfléchir pour anéantir l'autre, rien ne plus parfait qu'un cours comme celui-ci. C'était bien plus marrant que de tuer l'adversaire immédiatement. Cela méritait toujours du challenge, un peu de piquant. Oui, du piquant !

*"Dès mes douze ans, je partirai !" - Rêve - disait le vent de grêve - Rêve au beau jour où tu fuiras : Rêve, rêve. Rêve, mon gâs !*

Chantonnant encore et toujours dès qu'elle se levait le matin, elle se prépara à partir. Ses cheveux simplement attachés en arrière et une tenue de toile un peu piteuse. L'on pourrait croire qu'elle s'habillait ainsi en prévision du cours où ils devraient pouvoir se mouvoir à leur aise. Non, c'était sa tenue habituelle. Elle s'en fichait de s'habiller de manière belle. L'important c'était de s'y sentir bien et que ça soit pratique. Lorsqu'elle arriva sur les lieux, c'était encore une heure trop tôt. Mauvaise ou bonne habitude ? Elle n'aurait su dire. Mais dormir n'était pas son truc. Cinq heures lui suffisait à être en pleine forme une journée entière. Dormir ? Pour les faibles pardi ! Oui, toujours cette histoire de faiblesse. Qui la suivra encore très longtemps malheureusement. N'était-ce pas une continuelle compétition, ici ? Après tout. Elle passa le temps avec les occupations qu'elle avait autrefois : Compter et répertorier toutes les personnes qui entraient et sortaient pas les portes du hall de la forteresse. Et ainsi, le temps passa plus vite qu'elle ne le pensa. Le groupe se forma autour de l'adulte qui semblait être leur professeur du moment. Et avec une parole échangée, il partit devant en demandant de le suivre. Ce qu'elle fit, sans même adresser un regard aux autres élèves. Elle était bien trop encore dans ses pensées pour ça. Elle avait déjà assisté à des cours dans les marécages, chose qui n'était pas très intéressantes au final, puisqu'elle connaissait déjà les marécages. Mais là, ils partaient dans une toute autre direction ! Et ça, c'était cool.
La marche ne lui fit rien. Elle avait juste chaud, très chaud. Trop, chaud. Mais elle tenait le coup. Elle n'avait jamais eu une petite vie tranquille où tout lui était servit sur un plateau d'Argent après tout. Et son endurance physique n'en était qu'améliorée. Et enfin ils arrivèrent dans une forêt qu'elle ne connaissait pas du tout ! Un super chouette endroit ! Bien qu'il soit beaucoup trop chaud et lourd... Mais ça c'était tout pareil dans les écuries qui se trouvaient en plein soleil, lors des saisons chaudes. Une vraie fournaise. Mais là, rien n'était comparable. Il faisait vraiment beaucoup trop chaud. Il annonça après de longues heures de marche, le début du cours. Tous s'arrêtèrent devant la carte qu'il venait de déployer. Il nomma plusieurs noms de Royaumes de l'autre continent, et elle n'en retint même pas un tiers. Ces foutus noms ne voulaient fichtre par rester dans sa mémoire et s'encrer dans son esprit. Tout ce qu'elle retint fut l'importance du Royaume d'Argent et de Shola. Argent était donc un Royaume plutôt cool en fait. Elle se sentait fière d'y avoir vécu ne serait-ce que quelques mois en compagnie du Super Magicien qui lui apprit à utiliser ses pouvoirs. Et d'y avoir rencontré la magnifique Nawël, aussi. C'était décidé, Argent était cool. Ce qui retint par contre plus son attention, c'est sur le point de la stratégie. Un bon Chevalier devait être stratège ? Alors elle le serait. Mais le cours, bien qu'elle y apprenait des trucs qui semblaient être intéressants, commençait à l'endormir. La chaleur, sûrement. Heureusement, il changea de sujet en leur proposant un exercice pratique ! Il expliqua donc les règles et tout ce qui allait avec. Il fallait trouver sa place.

Sans hésiter, elle se dirigea vers le drapeau orange et s'assit en tailleur à côté. Elle fut rapidement rejoint par deux autres élèves qu'elle connaissait vaguement. Ryan, le frère de Flynnie, et ... Une... Fille ? Dont elle ne connaissait pas le nom. Mais elle avait l'air cool, donc ça allait. Elle était contente de pouvoir faire équipe avec les meilleurs. Elle devait être la meilleure, pour pouvoir faire honneur à Trystan et un jour l'épouser en disant qu'elle fut la meilleure élève de sa génération, et la plus forte des Chevaliers. Oui, c'était un bon plan. Elle attendit donc que tout le monde se décide d'avoir une équipe et elle prit le drapeau pour le tendre à Ryan -qu'elle désigna comme chef dominant- le fixant dans les yeux. Après tout il était le futur empereur.



Dernière édition par Janita le Ven 03 Mai 2013, 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11620-janita-bras-droit-des-chevaliers-d-irianeth#144644 http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7099-janita-complainte-d-une-femen-gestion
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Jeu 18 Avr 2013, 05:18

Encore un matin....

Il y avait une estrade, puis sur cette dernière les chevaliers d'Irianeth. David, le chef de l'Ordre procédait peu à peu à l'attribution. Elle se voyait remettre sa dague et son épée comme le voulait l'usage . Leyna étaient aux anges, ses efforts avaient finalement fini par payer. Le travail fini toujours par payer. Cependant elle se demandait quel serait le degrés de sadisme de son maître. Leyna était muette et cela était handicapant, elle ne savait cela que trop bien. Alors qu'elle allait recevoir un ordre de son maître elle se réveilla. Tout cela n'était qu'un rêve. Elle s'assit dans son lit, le temps de rassembler ses idées. Après tout Leyna était la plus âgée des élèves. Il était temps qu'elle devienne écuyère après tout. Une fois les idées claires, la bleuette se leva, elle attrapa une tunique bleue, puis alla se laver. Ensuite elle alla avaler un morceau avant de gagner l'entrée de la forteresse. Pourquoi gagner cette entrée à une heure si matinale après tout? La fillette avait l'immense chance de pouvoir participer à un cour spécial. Un cours unique : un cours de stratégie qui lui serait très utile plus tard une fois chevalière. Ce cours lui permettrait de prouver à Kassini qu'elle était plus douée qu'elle. Elle ne tarda pas à arriver devant les grandes portes de la forteresse. Quelques élèves étaient déjà présents. Ils étaient trois, deux filles et un garçon. Elle regarda rapidement le trio et reconnu Imaé, dont elle avait fait la connaissance au cours de Khawaii et dont elle avait sondé l'esprit. Un peu plus loin se tenait Janita... Janita cette fillette qui avait voulu la donner en pâture au dragon du marécage... Mais au fond l'amour n'est-il pas vache parfois... Et il y avait un garçon. Un garçon qu'elle n'avait jamais vu. Elle le dévisagea rapidement. Le cours était visiblement en effectif très restreint.... Quelques minutes plus tard d'autres élèves ne tardèrent pas à pointer le bout de leur nez.

Quand les élites furent tous là, le professeur prit les devant du groupe. Leyna suivit ce dernier sans broncher. Après tout ce cours ne pouvait pas être pire que de manquer de finir dans l'estomac d'une bête atroce.... Le groupe ne tarda pas à gagner la forêt noire... Le fameux lieu sur lequel circulait tant de légendes pour effrayer les jeunes enfants afin qu'ils ne quittent pas la forteresse. Au premier abord cet endroit était sinistre et effrayant. Mais après tout si elle devenait chevalier, Leyna serait donc confrontée à pire. Elle prit sur elle et se mit à relativiser . Elle se disait qu'après tout elle n'était pas seule dans cet endroit. Ensuite le professeur expliqua que le cours du jour était un cours de stratégie. Stratégie, ce mot fit d'office le lien avec la guerre et l'armée dans l'esprit de la bleuette. La lecture était une chose utile pour apprendre des choses. Après avoir présenté la discipline de son cours le professeur ce dernier expliqua que ce cours n'était pas destiné à humilier, rabaisser ou même tuer les élèves les plus nuls. Leyna laissa s'échapper un soupire de soulagement. Il fallait dire que la pression qui pesait sur les élèves d'Irianeth était intense. Plus ils grandissaient plus on en attendait d'eux. Et parfois les professeurs avaient quelques idées un peu originale pour ne garder que les meilleurs... Comme faire des cours mortels. Mortels dans le sens fun, mais aussi dans le sens où les effectifs d'élèves avant et après le cours étaient grandement diminués. Mais aujourd'hui cette crainte de la mort n'était pas à redouter et c'était tant mieux!

Après avoir dit tout cela l'homme déplia une carte et invita le groupe à se positionner autours de cette dernière. Leyna se positionna entre le garçon inconnu du départ et un autre garçon inconnu. Le professeur lança ensuite :

-Vos professeurs attendent de moi que je passe la journée à vous décrire les effectifs de chacun de nos camps militaires et des avant-gardes, puis que l’on parvienne à élaborer une ébauche de stratégie pour la suite des combats. Je ne crois pas que cela soit très indiqué. En vérité, je crois que vous ne comprenez pas l’intérêt de tout cela et que vous en moquez éperdument. Je ne vous blâme pas. Vous n’êtes pas tous faits pour être des stratèges. Néanmoins, tous les élèves ne deviendront pas des chevaliers. Ayez conscience de cela. Et, même si vous parvenez à briller dans cette voie… Dites-vous bien que les chevaliers n’ayant aucune prédisposition à la stratégie ne parviennent pas à s’élever dans la société. Si vous voulez commander un jour, il va falloir que vous fassiez des efforts. Devenir chevalier, c’est facile. Devenir stratège… c’est une toute autre chose. Il faut les deux pour gouverner.


Il regarda ensuite les élèves un par un, mais il ne s'attarda pas plus que ça sur Leyna et ça lui allait très bien. Généralement quand les professeurs s'arrêtaient sur vous c'était souvent pour vous descendre ou parce qu'ils connaissaient votre réputation. Ensuite il proposa aux enfants de jouer à un jeu. Cela semblait étrange pour la muette.... Elle attendait davantage de détails. Le professeur sorti deux drapeaux. Et il dit :

-Voilà ce que vous allez faire. Vous allez vous répartir en deux groupes. Puis, vous prendrez un drapeau. Les règles du jeu sont simples. Vous devez cacher ce drapeau du mieux que vous le pouvez. Seulement, attention, il doit rester visible. Hors de question de l’enrouler quelque part ou quoique ce soit. Ce drapeau représente l’emblème de votre camp. Soyez-en fiers.

Un garçon se mit à bousculer Leyna. Il fonça près du drapeau rouge et le maître le lui remis. La bleuette lança aux garçon aux yeux rouges par télépathie sans trop de saccade car elle se concentrait beaucoup :

**Tu pourrais au moins t'excuser de m'avoir bousculer...**

Elle vit Ryan près du drapeau orange. Qui disait Ryan disait Kassini et toute sa clic... D'ailleurs ce dernier ne tarda pas être rejoins par Janita et Imaé. Faire équipe avec elle! Et sûrement Kassili c'était du suicide. Janita ne tarderait pas à la redonner en pâture au prochain dragon qu'elle croiserait et Kassili ne se gênerait probablement pas pour lui planter ses ongles dans les carotides. Elle regarda le garçon aux yeux rouges un instant. Au fond elle n'avait pas vraiment le choix. Et elle aussi était différente. Elle avait les cheveux bleus et était muette qui sait peut-être qu'un lien d'amitié naîtrait dans cette équipe rouge. La bleuette s'avança vers le drapeau rouge et s'assit à côté du garçon aux yeux rouges attendant que les autres élèves se décident.

Quand tous eurent fait leur choix le professeur reprit la parole et lança :

-D’ici quelques heures, vous recevrez un message télépathique de ma part vous indiquant que la partie commencera. À partir de ce moment, vous devrez aller chercher le drapeau de l’équipe adverse. La première équipe à se saisir du drapeau de l’autre remporte la bataille. Ainsi qu’une récompense. Et je peux déjà vous dire que vous apprécierez grandement cette récompense. À vous de décider quelle stratégie adopter ! Partir en groupe et balayer le territoire ? Attendre la nuit ? Laisser quelqu’un près du drapeau ? Ah, oui, car bien sûr le drapeau ne doit pas bouger. Il représente votre avant-garde et on déplace difficilement un camp entier. Imaginez-vous être des éclaireurs. Évidemment, je n’ai pas besoin de vous dire que vous avez peu de chance de réussite si vous ne savez pas cacher votre présence, sonder le territoire, communiquer par télépathie restreinte ou même… survivre en pleine nature. La partie s’arrêtera lorsqu’une des équipes aura gagné. Pas avant. Et je me moque clairement que vous restiez plusieurs jours dans cette forêt remplie de monstres. Oh, vous pouvez aussi abandonner à tout moment et préférer une existence de disgrâce. À vous de voir.
Mais, si vous tenez à faire vos preuves… Partez chacun d’un côté de la forêt. Vous avez trois heures pour trouver un camp et réfléchir à une stratégie. En groupe.


Au moins les règles du jeu étaient claires. Une fois que le professeur eu terminé de parler la bleuette se concentra pour dire à son équipe par télépathie :

**Je suis Ley....na . Je suis mu....ette**

Au moins ils étaient au courant et pourraient s'organiser en prenant ce détail en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Dim 21 Avr 2013, 06:40


Aujourd’hui était un jour un peu particulier. Matthéo avait été inviter à participer à un cours un peu spécial. Spécial en quoi? Ça il ne le savait pas encore, mais il avait facilement deviné au vu du nombre énorme d’élève n’ayant pas été invités, que seul les meilleurs l’avait été. Pendant un long moment les professeurs du griset avait du le prendre pour un flemmard incompétent, mais depuis peu il participait plus au cours et y mettait plus de cœur aussi. Pourquoi ce soudain changement? Parce qu’il était bientôt âgé de dix ans et que à cet âge on prend en maturité! Si si, je vous le jure! Bon d’accord c’est parce que sa mère lui avait un peu fait la moral et que Matthéo voulait lui faire plaisir et surtout pas honte. En tout cas les professeurs avait dû finir par reconnaître son potentiel. Il ne s’était pas levé plutôt pour autant. Ça non! Il s’était lever de la même façon que d’habitude, c’était habiller de la même façon que pour les autre jour de chaleur. Un tunique couleur terre à manche courte et un pantalon marron. Il avait ensuite été manger un bout avant de se diriger vers le point de rencontre: les grandes portes de la forteresse.

Malgré le fait qu’il avait pris son temps il arriva cinquième sur les lieux. Le reste le suivi cependant de prêt. Il ne salua pas les quatre élèves qui étaient déjà arrivés. Pourquoi l’aurait-il fait, il ne les connaissait même pas plus que de vue? Il était l’un des plus vieux élèves et celui qui était sur Irianeth depuis le plus longtemps juste après la plus âgée des élèves. Une fille au cheveux bleu déjà présente. Les autres élèves inviter au cours arrivèrent bien tôt, il y avait aussi quelques écuyers, mais il n’était pas plus âgé qu’eux. Matthéo espérait bien un peu d’action dans ce cours. Le professeur du jour arriva peu de temps après le dernier élève arrivé et prit les devant du groupe en leur disant de le suivre. Ils prirent la direction de la forêt noire! Matthéo n’y avait jamais mis un pied, mais tellement de rumeur circulait au sujet de cette forêt! Ils allaient peut-être devoir affronter un monstre. Matthéo avait déjà hâte d’y être! Il fessait chaud, mais il était habituer à être au soleil et pour lui c’était encore supportable. Mais dés qu’ils entrèrent dans la forêt l’atmosphère changea. Il fessait humide ici, mais aussi plus chaud! Les arbres retenaient la chaleur! Ou alors c’était la marche? C’était un endroit superbe pour venir s’entraîner une fois le cours finit! Ce fut juste pour cette raison qu’il sonda les alentour pour repérer un endroit où on pouvait s’entraîner aussi bien à courir, marcher, aux armes ou voir à la grimpette! Il recommença plusieurs fois pendant la longue, très longue marche pour repérer de bon endroit pour s’entraîner. Mais il dû arrêter quant la chaleur devint lourde et insupportable. Si lui était dans cet Etat, les autres devaient être pire! Il ne s’était pas douter un instant que sonder les environ pour pouvoir y revenir bien après le cours lui serviraient pendant celui-ci.

Enfin ils s’arrêtèrent et le professeur leur annonça qu’il s’agirait d’un cours de stratégie. Quoi?! Il les avaient emmenés si loin pour déployer une stupide carte d’Enkidiev, le continent vert? C’était une blague?! Il n’aurai pas pu le faire à la forteresse? Quoique… Il disait peut-être ça mais leur préparait une surprise. Oui ça devait être ça! Pourquoi aurait-il dit « devriez sortir d’ici en parfaite santé » si c’était juste un cours où il leur montrerai des royaumes d’Enkidiev? Non décidément c’était louche tout ça. Il commença à leur pointer des royaume en leur citant leur importance pour Irianeth si il était déjà conquis et leur fessant un exposé complet des autres en leur parlant de la royauté qui y régnait et comment elle y régnait et bien d’autre. Matthéo écouta pendant environ le trois quart de l’exposé et en retient une moitié. L’autre quart il s’était plus ou moins endormit sur place et n’écoutait plus. Et vers la fin du cours il reprit conscience et reporta son attention sur le professeur. Heureusement d’ailleurs puisque dés qu’il eut terminer il balaya les élèves du regard pour voir si ils avaient été attentif. Le professeur leur adressait ensuite ses quelques mots:


- Vos professeurs attendent de moi que je passe la journée à vous décrire les effectifs de chacun de nos camps militaires et des avant-gardes, puis que l’on parvienne à élaborer une ébauche de stratégie pour la suite des combats. Je ne crois pas que cela soit très indiqué. En vérité, je crois que vous ne comprenez pas l’intérêt de tout cela et que vous en moquez éperdument. Je ne vous blâme pas. Vous n’êtes pas tous faits pour être des stratèges. Néanmoins, tous les élèves ne deviendront pas des chevaliers. Ayez conscience de cela. Et, même si vous parvenez à briller dans cette voie… Dites-vous bien que les chevaliers n’ayant aucune prédisposition à la stratégie ne parviennent pas à s’élever dans la société. Si vous voulez commander un jour, il va falloir que vous fassiez des efforts. Devenir chevalier, c’est facile. Devenir stratège… c’est une toute autre chose. Il faut les deux pour gouverner.

Il avait marqué un point! Matthéo s’en fichait complètement de son blabla! Ils étaient où les exercices pratique? Il ne les avait quant même pas vraiment emmenés ici pour un exposer de géographie et des chiffres qui pouvaient changer toute les minutes dans les avant-poste? Ben oui imaginez qu’une épidémie était en train de toucher Fal ben tout ses chiffres sur le nombres de soldats et tout ça serait erroné! Puis lui il ne voulait pas gouverner il voulait ce battre c’est tout! Le regard du professeur s’attarda sur certaine personne, mais pas sur Matthéo et lui-même ne s’attarda pas sur le regard du professeur envers certain élève. Le professeur reprit la parole pour annoncer une bonne nouvelle enfin! Un exercice génial! La forme ludique? En voilà de grands mots t’as pas encore plus compliqué? Tu peux pas dire jeu comme tout le monde! Les sorciers et leurs grands mots. Et il croyaient impressionné les élèves avec ça? Parce que si oui c’était complètement rater pour Matthéo il se montrait juste un peu prétentieux! Tu l’explique ton exercice avant que des racines poussent sur les pieds des élèves?! Il replia sa carte et alla chercher deux bout de tissus qu’on appelait drapeaux. Un orange et un rouge portant tout les deux l’emblème d’Irianeth. Leurs couleurs fessaient cloche dans celle de la forêt. Il leur expliqua qu’ils devaient se diviser en deux groupe et caché leur drapeau, mais le caché de façon visible… C’est quoi ça?! Comment tu peux caché quelque chose, mais en le laissant visible?

N’ayant pas encore d’amis ici Matthéo attendit que deux des élèves récupèrent les drapeau et commence à former les groupes. Il se décida finalement pour le drapeau rouge que tenait un garçon entre les mains. Il était actuellement composé du garçon et de la fille aux cheveux bleu qui devait être la plus âgée ici, après le professeur cela va de soi. Toujours pas de salut. Pourquoi? Parce que les groupe étaient fait et que le professeur recommençait à parler. Les consignes étaient claire et nette. C’était une équipe contre l’autre. L’objectif le drapeau et il parla de récompense de taille pour l’équipe gagnante. Intéressant, peu être une armes avec un peu de chance! En parlant d’armes, Matthéo n’en avait pas prit. Dommage! Mais ce n’était pas grave personne n’en portait de toute manière et une branche d’arbre avec de la force pouvait devenir une très belle arme aussi. Il leur explique qu’il avaient peu de chance de survie si blablabla. Le fils de sorcière ne se préoccupa plus de ce discours inutile. Lui était totalement de survivre dans cette forêt même si sans arme pour chassé ça allait être compliqué. Mais ils étaient un groupe et chacun devait avoir une utilité. Il parla même d’abandonner. Ça il pouvait toujours rêver! Ils avaient trois heures pour monter leur camp et une stratégie efficace. Un peu court tout de même surtout que le groupe orange était composé de personne forte et Matthéo en était contant! Ils feraient des adversaire superbe même si il se prenait une raclée. Une fois que le professeur eu fini de parler il reçu un message télépathique de la bleuette qui était destiner à tout le groupe:


**Je suis Ley....na . Je suis mu....ette**

Elle semblait avoir beaucoup de mal à communiquer par la télépathie. La pauvre. Matthéo eu envie de l’aidée. Pourquoi? Parce qu’il était gentil tout simplement… et aussi parce qu’il y avait de quoi admirer. Il regarda aussi le garçon au yeux un peu bizarre qui tenait encore le drapeau.

-Tu as quelque chose à dire toi?

Ben oui il tenait le drapeau comme si il s’agissait d’un trésor! Il se tourna ensuite vers la muette et s’approcha d’elle pour lui murmuré:

-T’inquiète pas je t’aiderai. Est-ce que tu serai me dire c’est quoi ton truc? Je dit ça parce que je suppose que tout les élèves invité on une spécialité. Si tu n’arrive pas à communiquer t’inquiète pas je ferai de mon mieux pour comprendre les gestes.

Il avait un sourire rassurant et amicale sur le visage. Il était sincère enfin plus ou moins entièrement.

Il suivi la marche du groupe jusqu’à ce qu’il s’arrêtent puis il pris la parole:


-Je tiens pas à m’imposer comme chef, mais je pense que en laisser deux garder le drapeau et en envoyer deux en éclaireur pendant 5 heures ce serai pas mal pour commencer.

Il ne voulait pas être chef du groupe car s’ils perdaient ce serait alors sa défaite et ça il n’y tenait pas, mais il voulait faire part de se qu’il pensait aux autres. Il attendit que quelqu’un répond. Il ne restait plus beaucoup de temps avant que le professeur leur envoi le signal de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Kassilli
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 285
Rôle : Chevalier et Maman
Date d'inscription : 26/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 45 - 50 ans
Rôle: Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Dim 21 Avr 2013, 19:25

Comment on pouvait être invité à un cours? Peu importe, c’était le cas. Je venais d’être invité à suivre le cours de stratégie ou quelque chose ainsi. Je ne savais pas comment réagir à cela. Devais-je être honoré d’être admise dans ce cours ou je devais le prendre mal. Après tout je ne faisais plus partir des élèves mais des écuyers. Ok, on devait participer à quelques cours, mais détailles. Je trouvais cela tellement idiot que je ne m’en ventais pas. Malgré tout, je me dis que s’il me voulait il devait bien avoir une raison. Peut-être que c’était pour aider les plus faibles. Ça devait être cela. Ou peut-être qu’il allait avoir plusieurs forts pour montrer aux faibles ce qu’ils devaient devenir. Peu importe, Kessara m’obligea à y aller. Je devais participer à ce cours sinon elle me le fera payer. En gros, si je ne voulais pas souffrir plus durant les entraînements, j’étais mieux de me pointer. Je me préparai donc du mieux que je le pouvais. Je ne savais pas où se passait le cours. J’aurais bien mit une belle robe tape à l’œil pour montrer qui j’étais, mais je me ravisai. Si je faisais cela, je risquais de me tromper un peu trop et de me ramasser avec pas les bons vêtements. Je mis donc un peu ce que je mettais quand je m’entrainais. Tunique courte et pas gênante. Cheveux attaché. J’étais assez présentable pour autant. Je devais faire honneur à mon maître tout de même.

C’était ce que j’aimais le plus chez Kessa. On s’entrainait fort et elle me faisait la vie dure, sauf qu’on était toujours présentable quand c’était le temps. Pas question qu’on passe pour des filles laides! Franchement… On était l’élite! Ça je l’avais compris bien assez vite. Bon, allez, c’est malheureusement l’heure d’aller à ce cours. Après tout, ça serait peut-être amusant. La personne qui nous faisait le cours me disait quelque chose. Je n’arrivais à me souvenir où je l’avais vu. Peu importe, ce n’était pas important j’en suis sûre. Je suivis donc le petit groupe… Nous marchions vraiment longtemps dans la forêt. Je savais que j’aurais dû mettre des souliers… Mais que voulez-vous, moi et les souliers ont étaient pas des plus amis. Quelques fois j’en mettais pour faire joli avec de belle robe. Mais sinon, j’étais nue pieds. C’était long pour vrai et je n’étais pas très sûre de savoir ce qu’il voulait faire à part s’amuser à nous mêler juste un peu plus dans la forêt. S’il savait qu’il n’avait qu’à me dire d’y aller pour me perdre, il n’aurait pas pris autant de temps pour nous perdre toute la gang!

Une fois arriver je ne sais trop où, le blabla arriva. Merci han, on savait ce que c’était de la stratégie. Franchement, comme si mon maître n’avait pas encore parlé de cela. On n’avait pas un cours pour nous humilier ou nous rabaisser. Hum, mais ou étions nous alors? C’était pourtant ça les cours habituellement! Faire ressortir les faibles du lot et les éliminer! Totalement nul! Moi qui voulait m’amuser un peu, c’était peine perdue… Je pris donc place autour de la table comme demander. Wow, je commençais vraiment à m’améliorer sur l’obéissance. Peu importe, j’écoutai la suite du blabla tout en regardant la carte. Ouuais, mais ce n’était pas ma force la stratégie. Moi, on n’avait qu’à me dire le plan et je donnais ensuite les ordres! Bon… c’était quoi l’affaire-là de savoir faire de la stratégie pour gouverner. Beurk! Apprenons alors…

Je roulai des yeux quand il parla d’Émeraude. Oh, arrêter donc de parler d’eux dans tous les cours, on le sait bien qu’ils ne font rien de ce que nous faisions ici! C’était deux monde complètement différent il parait! J’aimerais bien voir à quoi ils ressemblent les écuyers d’Émeraude! Je suis certaine que nous sommes beaucoup plus forts qu’eux autres! Deux groupes! Oh, ouuais je comprends ce qu’il voulait dire. Aller chercher le drapeau d’un autre groupe c’était… Ouuais bah on verra bien. Une récompense. Là c’était certain que j’allais mettre le paquet pour jouer le jeu super bien! J’écoutai presque plus le restant, me concentra sur le drapeau Orange! Il fallait que j’aille dessus avant que les faibles aillent la avant. Après les paroles du professeur, nous allons directement faire nos groupes. Ryan et Janita alla vers le Orange. Génial. Deux forts ou presque. Je ne savais pas si Janita était aussi forte qu’on le laissait entendre. Je veux dire, elle n’est pas la protégée de l’empereur. On ne le devenait pas comme ça. On devait montrer que le méritait. L’autre… c’était Imaé. Beurk, elle faisait partie des faibles celle-ci. On aura simplement à l’envoyer se promener quelque part et avec de la chance, elle se perdra. J’alla vers ceux-ci, un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Ryan
Empereur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 281
Rôle : Empereur & Chevalier d'Irianeth [PNJ]
Date d'inscription : 25/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 44 - 49 ans [G18]
Rôle: Empereur - Chevalier mort
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Lun 22 Avr 2013, 06:09


La guerre était venue puis passée. Ryan avait pu participer aux combats de Shola ou il ne s’était rien passé d’intéressant puis il avait du rester en arrière avec les autres écuyers. Il n’y avait pas grand-chose à dire là-dessus si ce n’est que le gamin avait pu observer la stratégie de l’empire comme Trystan lui avait demandé de le faire. La stratégie était une chose importante. Elle permettait aux plus intelligents de gagner sur les plus forts et il ne fallait donc pas la négliger. Même quand on était déjà fort, la stratégie permettait d’écraser les autres sans trop se fatigué ce qui pouvait être intéressant. Bref, l’écuyer avait depuis un certain moment compris son importance et c’est donc sans grognait qu’il se rendit à ce cours ou il avait été convié. Pour être franc, le blondinet aurait préféré un cours privé plutôt qu’un cours avec des élèves, mais il ferait tout de même avec. Il était simplement légèrement dérangé par le fait que Lou n’y participe pas. Tant pis. Il apprendrait pour eux deux. Le blondinet se rendit donc au lieu de rendez-vous sans armes puisqu’on lui avait mentionné que ces dernières étaient interdites durant ce cours, même si franchement, cette idée ne lui plaisait pas du tout. Il n’avait pas non plus mis sa cuirasse mais avait opté pour une tunique plus légère. Après tout, s’il devait passer la matinée dans une pièce enfermée, autant être à l’aise et ne pas cramer dans sa propre armure. Arrivant au lieu prévu il prit son temps pour observer ses compagnons. Le gamin avait en effet compris l’intérêt de s’occuper des futurs élèves pour commencer dès à présent à nouer des alliances, ou plus précisément à avoir des subalternes qui lui serait fidèle dans une certaine mesure et qui de ce fait ne servirait pas ses ennemis, du moins en principe. Imaé et Mélusines étaient là. Bien. Ils voulaient que les gens qu’il avait plus ou moins prit sous son aile soient compétant. Il y avait deux autres garçons ainsi qu’une fille qui avait déjà démontré sa nullité durant un cours précédant. En réalité, elle semblait même légèrement plus vieille que Ryan et elle était toujours élève. Ce simple fait suffisait à démontrer sa faiblesse et sa présence ici était étrange. Quant aux deux dernières filles il s’agissait de Kassilli, l’amie de Lou à qui Ryan n’avait jamais vraiment parlé et Janita une des élèves que Ryan avait déjà remarqué durant un cours précédant et qui était, selon la rumeur populaire, une des protégée de Trystan.

Alors qu’il prenait note de tout ça, se préparant à jaugé les autres enfants pour savoir à quel point ils pouvaient être utile ou pas le professeur arriva et Ryan eu le plaisir de remarquer qu’il s’agissait d’un des stratèges qui lui avait fait passé une des épreuves durant l’examen. Il ne prit pas le temps de se présenter et leur demanda simplement de le suivre dans la forêt noire. D’accord, cela n’était pas du genre à déranger le gamin qui avait déjà visité une partie de la forêt à l’époque ou il n’était qu’un élève et ou sa mère avait pour écuyer un chat qui passait son temps libre ici. Il se laissa donc guider jusqu’à ce que le stratège s’arrête et commence son cours. Pour tout dire, le début fut incroyablement chiant pour le blondinet qui connaissait déjà tout cela. Son maître était tout de même l’empereur, heureusement qu’il connaissait les royaumes adverses et les choses importantes qu’il y avait à savoir. Heureusement qu’il avait conscience de l’importance d’Argent et qu’il avait une idée de l’emplacement des avants postes de l’Empire. Non mais sérieusement, il était venu pour apprendre quelque chose d’utile, pas pour avoir un cours basique de géographie. Il poussa donc un petit soupir de frustration mais décida de donner une chance au stratège de se reprendre pour passer à des choses beaucoup plus intéressante. Connaître les effectifs des camps militaires ? Pourquoi pas. Elaborer des stratégies pour les combats à venir. Oui, cela plaisait plutôt au blondinet, après tout, s’il pouvait brillait en trouvant une stratégie imparable qui ferait gagnait à Irianeth un territoire il ne se gênerait pas. Pourtant, ce n’est pas ce qui allait être fait. Non au lieu de ca ils allaient faire un exercice pratique qui consistait en une espèce de jeu d’équipe. Est-ce que Ryan était déçu ? Oui. Il s’attendait clairement à mieux mais il était hors de question de faire demi-tour à présent et de laisser le plaisir aux autres de croire qu’il avait peur. Il allait donc les écraser puisqu’il était de toute évidence le plus compétant ici. Ils allaient donc gagné rapidement ce petit jeu et tout irait bien. Croisant les bras, Ryan observa les gens autours de lui pour constituer son équipe. Un des garçons s’était diriger vers le drapeau rouge alors que Janita avait choisi le orange. Il commença lui-même à s’avancer en remarquant qu’Imaé le suivait. Parfait, elle n’avait pas oublié qui était le chef. Il lança un regard noir à l’autre garçon et à Leyna pour être certain que ses deux là n’aient pas la mauvaise idée de le rejoindre. Il restait donc une place que Mélusine ou Kassilli pouvait prendre. Les deux seraient utiles même s’il ne connaissait pas vraiment Kassili, elle était une amie de sa fiancée et devait donc par définition être puissante. Ce fut Kassilli. Parfait, Ryan allait pouvoir voir ce qu’elle valait. Le stratégie reprit donc la parole pour continuer ses explications et promettre une récompense qui n’intéressa pas vraiment le blondinet. Après tout, il était clair qu’il allait gagnait. Quand aux menaces du sorcier sur les monstres présent ici, elles glissèrent clairement sur l’écuyer. Après tout, ils n’étaient pas assez loin dans la forêt pour qu’un risque existe vraiment ici. Les véritables prédateurs vraiment dangereux ne devaient pas être par là.

Janita tendit alors le drapeau à Ryan qui le saisit avec un sourire satisfait. De toute évidence, toute son équipe avait compris que c’était lui qui dirigeait. Parfait, il n’allait pas devoir se battre pour se faire obéir de ses propres troupes et s’était clairement un bénéfice pour lui. Jetant un dernier regard à l’équipe adverse, il commença à marcher dans la forêt de manière à être inaudible et hors de porté d’un sondage de pensée quelconque puisqu’il n’était pas certains des capacités de son groupe puis il prit la parole, gardant le drapeau orange contre lui.

« Vous allez devoir me donner vos compétences pour que je puisse décider d’où je vous envois. Lequel d’entre vous ne sait pas parler par télépathie ? Ou pas à une seule personne ? Qui est incapable de fermer son esprit ou de cacher son aura ? Quels sont vos capacités spéciales ? C’est important pour savoir qui devra défendre ou attaquer. Si vous n’êtes pas capable de cacher votre aura, il est hors de question de vous laisser près du drapeau, vous révéleriez sa position trop vite. Si vous n’êtes pas capable de fermer votre esprit, vous n’irait pas en attaque. Qui est capable de sonder le territoire correctement ? Et est-ce que l’un de vous connaît bien la forêt ? Je vous préviens, il est hors de question que je perde à cause de vous. Dites moi également si vous connaissez les capacités de l’équipe adverses. Pour gagner, il faut bien connaître ses ennemis. Je ne connais que Mélusine, l’elfe. Elle connaît les rayons et la lévitation mais ne savait pas encore sonder les gens. Cependant, faite attention à ne jamais entrer en contact direct avec elle. Elle l’absorbe l’énergie des choses vivantes pour se régénérer. SI vous voyez un arbre mourant c’est peut être de sa faute. Si vous avez des idées, vous pouvez toujours les donner.»

Le blondinet avait donc donné ses ordres et il était clair qu’il comptait avant tout utiliser la magie pour gagner. De toute façon, aucuns d’entre eux n’avait d’armes dont c’était le seul moyen de combattre. A présent, le garçon attendait donc que sa petite troupe lui donne toutes les informations qu’il avait réclamées de manière à ce qu’il puisse élaborer une stratégie dans sa petite tête bien que des idées commençaient déjà à affluer. Bien sûr, il serait un attaquant. Pourquoi ? Tout simplement car il pouvait survoler la forêt et allait plus vite que tout le monde et que s’il tomber sur un adversaire il pourrait l’obliger à les mener au drapeau rouge. Imaé quand elle pourrait faire une bonne défenseuse puisqu’avec son pouvoir elle pourrait envoyer ailleurs tout ceux qui s’approcher trop près, ailleurs comme dans un nid de serpent. Quant à Janita et Kassilli, Ryan ne savait pas encore quoi en faire. Alors il attendait simplement de connaître les capacités des deux filles pour savoir ou elle pourrait être le plus utile. Quand aux idées, il les acceptait, mais il fallait être clair : C’est lui qui décidait ce que le petit groupe ferait ou pas. Reprenant sa marche au hasard, Ryan attendait des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Lun 22 Avr 2013, 14:37

Curiosité et gaieté était au rendez-vous ce matin comme tous les autres matins en générale. Sauf qu’aujourd’hui ses sentiments étaient bien plus vifs ! Elle avait été invitée à un nouveau cours. Mais quel genre de cours ? Ça elle ne savait pas ! Elle ne s’en était pas préoccupée. Le fait que ce cours change son petit quotidien était déjà bien satisfaisant. La fillette aimait bien étudier mais il était bien plus intéressant de tâter le terrain. Elle espérait seulement que ce cours ne soit pas aussi soporifiant que celui de Ka…Ka…Kakahuètes ! Ce n’est pas qu’il était inintéressant mais un peu… Enfin, au moins elle avait appris une bonne fois pour toute à bloquer son esprit ! Devant son petit miroir, elle esquissa un léger sourire et exécuta ses petites habitudes matinales : brossage de dent, brossage de cheveux, petite robe verte, petit soulier et un bon déjeuner ! Miam miam ! Car petit bidon réclame grosse faim. Le reste de la matinée, elle s’occupa à lire des livres à la bibliothèque attendant de voir le soleil à son zénith, l’heure du rendez-vous. Se tortillant les cheveux dans tous les sens, la fillette était bien impatiente de voir ce qu’on leur avait réservé…

Ses doigts claquèrent contre la table en un petit mouvement rythmé. Il était l’heure ! Elle se leva rapidement et marcha vers le lieu de rendez-vous, les grandes portes de la forteresse. En arrivant, elle repéra les élèves déjà présentent. Il y avait Vincentio qu’elle avait déjà croisé et qu’il l’avait prise en flagrant délit d’un cours de cuisine improvisé légèrement carbonisé. Puis, Imaé qu’elle n’aimait pas vraiment pour avoir testé ses pouvoirs sur elle. Vive la sociabilité de cette fille ! Brefs. Elle ne dit rien et ne s’attarda pas dessus. Enfin Ryan ! Ah Ah ! Elle aimait bien l’embêter, ce Monsieur futur empereur ! Les sentiments des humains la surprenaient toujours et cela ne faisait qu’élargir son sourire. Il y avait deux autres filles qu’elle avait vues au cours de miss KaKahuètes. Elle se souvint que la fille aux cheveux bleus étaient muette et avaient pénétré dans son esprit pour aller découvrir sa petite histoire. Méchante fille ! Sans mon autorisation ! Ce n’est pas que Mélusine avait grand-chose à cacher mais ça l’avait légèrement dérangé … Un homme passa, la coupant net dans ses pensées ! Il leur ordonna de le suivre. Ah ! Enfin ! Mais où allait-il ? Surprise !

La petite elfe suivi le groupe marchant tranquillement. Il faisait chaud mais elle aimait bien ça. Et elle aima d’autant plus cette belle journée quand ils arrivèrent devant la forêt noire. Voilà bien longtemps qu’elle n’était pas rentrée dans une forêt ou plutôt dans une forêt aussi vaste. Elle s’arrêta un court instant. Avant de pénétrait dans cette somptueuse forêt, la fillette enleva ses chaussures pour s’y sentir plus à l’aise et une fois à l’intérieur, elle retrouva automatiquement ses petites habitudes. Son côté elfique lui serait peut-être un avantage pour ce qui s’en suivait. La jeune elfe se mouvait avec agilité et délicatesse. Elle ne put s’empêcher de sourire en voyant les autres s’empêtraient dans cette broussaille de branche. Voilà, maintenant presqu’un an qu’elle avait quitté son royaume natal pour rejoindre Irianeth et cette forêt lui faisait l’effet d’un retour en arrière, de se retrouver à nouveau chez elle entouré de sa famille… Elle savait que son royaume d’origine avait récemment été en guerre avec Irianeth … Que devait-elle en penser ? Que devait-elle en ressentir ? Peut-être sa famille avait périe ? Son sourire s’élargit. Qu’ils aillent tous donc cramer sous les flammes d’Irianeth cette impitoyable bande d’incapable ! Mwahahahaha !!!

L’homme s’arrêta et à son grand plaisir, il leur annonça que c’était un cours de stratégie. Oh trop bien ! Pourvue que ce soit amusant !! Mais elle fut un peu déçue en voyant la partie cours arrivé et un peu long, surtout qu’elle connaissait déjà la cartographie d’Enkidiev. Bah oui ! Il a bien fallut qu’elle l’apprenne pour quitter son royaume et se rendre dans un royaume voisin occupé par Irianeth. Néanmoins, le cours ne resta pas inintéressant et elle écouta attentivement ce que racontait l’homme. Il est vrai qu’elle travaillait beaucoup sur ses capacités magiques et ses capacités physiques sans avoir véritablement songer à la stratégie. L’homme avait raison car jusqu’à maintenant, elle s’en moquait éperdument. Elle n’avait pas de véritable d’ambition … Cependant, il était certain qu’elle préférait devenir chevalière grande ou pas qu’une potiche de service ! Leur professeur lui permettait de voir les choses autrement et d’envisager la suite de sa vie bien plus intéressante qu’elle ne l’avait envisagé. Stratégie. Stratégie. Joli réflexion. L’exercice qu’il proposa était intéressant et pourrait véritablement les formés pour leur avenir. Oui, elle aimait bien se jeu…

Sous ses yeux, elle vit les groupes se former. Elle avait le choix … le groupe orange était assez fort avec Ryan dans leur équipe mais pour autant cela ne l’intéressa pas. Elle n’était pas venue ici pour gagner mais pour apprendre. Elle devait aussi faire connaissance avec tous les autres élèves car ils seront sûrement mené plus tard à se battre ensemble. La jeune elfe préféra donc rejoindre l’autre groupe au drapeau rouge tandis que l’autre écuyère se dirigea vers le groupe adverse. Il est vrai que les groupes ne sont pas trop homogène … Hum Hum … Mais bon défaite n’est pas encore déclaré et ils avaient toute leur chance en s’unissant et en exploitant les capacités de tout le monde de gagner. Leur professeur expliqua les dernières consignes et elle suivit son équipe dans la forêt. La fillette était devenue sérieuse et silencieuse. Jamais elle n’avait été aussi sérieuse ! Son sourire avait même disparue. Elle prenait vraiment cet exercice au sérieux, elle voulait le réussir. Penser stratégie. Ça avait un petit côté amusant. Mais l’heure n’était pas à l’amusement ! Elle savait très bien que de l’autre côté Ryan ferait tout pour gagner. S’il fallait perdre, elle perdrait mais elle ne se ferait pas humilier aussi facilement. Elle était certainement une elfe mais pas une lâche comme ceux de son royaume !

Le groupe s’arrêta et elle regarda ses membres. Bon par où commencer ! Personne n’avait l’air d’être prédisposer à prendre les commandes… Elle écouta les brèves paroles du jeune homme mais tout cela lui sembla aller dans le mauvais ordre. Il mettait la charrue avant les bœufs. Elle mordilla légèrement sa petite lèvre et de son petit caractère bien ferme, elle s’imposa devant le groupe les poings sur les hanches.

- Tout d’abord, je pense qu’il vaudrait mieux qu’on se présente avant d’envisager quoi que ce soit car je crois qu’on ne se connaît pas tous ! Il faut qu’on sache les capacités et les pouvoirs que chacun possède ici, ainsi que toutes les informations concernant nos adversaires afin de mettre notre stratégie au point et cacher notre drapeau. Savez-vous aussi bloquer votre esprit ? Je ne voudrais pas que nos adversaires se retrouve avec nos plans avant que l’on est commencé l’exercice.


La fillette s’arrêta un moment de parler et les regarda un par un dans les yeux. Ils devraient faire preuve de sérieux, de réflexion et un peu de sens d’orientation. La forêt ne lui faisait pas peur, il était assez facile de s’y repérer quand on a l’habitude et qu’on a vécu dedans une depuis le berceau. Il faut avoir l’œil !

- Je vais donc commencer. Je suis Mélusine. Je suis une elfe et j’ai un bon sens de l’orientation dans une forêt. Je ne peux pas faire de télépathie, ni sonder les gens. Je ne peux avoir aucun lien direct de magie avec les personnes à part pour leur absorber leur énergie vital. Je sais bloquer mon esprit. Je manie les rayons incendiaires, la lévitation et je peux sonder le territoire.
Dans le groupe adverse, je connais Ryan, Monsieur le futur empereur ou le blondinet si vous préférez. Méfiez-vous de lui car il est peut être narcissique et présomptueux, il n’en reste pas moins très doué au niveau de la magie. Vous l’avez en face de vous, il peut simplement vous imposer un ordre pour que vous soyez à sa merci. Si vous l’avez en face de vous, cachez-vous ou faites en sorte qu’il ne vous voit pas ou qu’il ne parle pas. Il faut surveiller le ciel aussi ! Car il possède des ailes dans son dos et je ne doute pas que ce soit lui qui vienne chercher le drapeau. Il faut donc être extrêmement vigilent !! Et, je sais qu’il possède aussi le pouvoir de lévitation.
Après, il y a Imaé. La fille aux habits violets et à la couche culotte. Elle possède un pouvoir similaire à celui de Ryan. Elle peut imposer sa volonté en vous regardant dans les yeux et en pénétrant dans votre esprit. Alors je dis et je répète bien : ne jamais la regarder dans les yeux. JAMAIS !!
Voilà ! J’ai fini pour ma part. A qui le tour ?


Mélusine regarda chacun de ses équipiers espérant qu’ils aient retenu ce qu’elle leur avait révélé et qu’ils en aient pris compte. Beaucoup d’information aller circuler et il faudrait être attentif et à l’écoute des moindres détails. Partie à l’aveuglette, les mènerait à leur pertes !
Revenir en haut Aller en bas
Janita
Administrateur - Chevalier - Chef
Administrateur - Chevalier - Chef
avatar
Nombre de messages : 429
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 30/12/2012

Plus sur le personnage
Âge: 48 - 53 ans [G19]
Rôle: Chef de l'Ordre des Chevaliers Impériaux
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Ven 03 Mai 2013, 17:51

So I wanna say thank you; 'Cuz it makes me that much stronger, makes me work a little bit harder !


Elle fut rejoins assez rapidement par Ryan et une autre fille dont elle ne connaissait pas du tout le nom encore. Mais elle était très jolie, alors elle devait aussi être forte. Pour ce qui est de son nom, elle le saurait un jour, mais là n'était pas le sujet du moment. Il fallait battre l'équipe adverse ! Rien n'était impossible et elle devait gagner le maximum de points de partout où elle pouvait. Toujours et encore ce même mot à la bouche : devenir la meilleure. Elle s'en fichait du haut prestige, elle souhaitait juste devenir la meilleure des Chevalières et rendre fier Trystan de ses efforts, qu'elle se soit montée aussi haut grâce au coup de pouce qu'il lui avait donné si gracieusement. Y faire honneur. Elle s'était donc entourée des meilleurs tout simplement. Cette fille et Ryan étaient déjà des écuyers, ça ne pouvait être que bénéfique sachant qu'ils avaient avec eux l'expérience que eux, élèves, ils ne possédaient pas encore. Cette expérience du combat, des stratégies auprès d'un maître expérimenté. Beaucoup plus expérimenté que tout ces pantins leur servant de professeur qui se complaisaient juste à leur crier dessus et à leur inspirer de la honte sur leur propre personne tout ça parce qu'eux même n'avaient pas réussit leur pitoyable vie.
Ils marchèrent ainsi quelques instants et Janita inscrit dans sa mémoire les mouvements qu'ils avaient fait de sorte à repérer le point de départ assez facilement. Si elle n'avait pas du tout une bonne mémoire des noms, elle possédait un sens de l'orientation plutôt aiguisé ou du moins une bonne mémoire visuelle et corporelle. Dessiner une carte d'Enkidiev serait pour elle un jeu d'enfant, en replacer chaque nom... Complexe. Heureusement que Ryan était là, il avait très sûrement un esprit à la guerre plus aiguisé étant déjà écuyer. Il commença donc par leur élaboré une ébauche de plan en leur demandant à chacun quelles étaient leur capacités spéciale, leur points forts et ceux qui l'étaient moins. Elle avait l'impression d'être de retour à un de ces cours totalement inutiles où le professeur ne faisait que poser des questions... Tant pis, après tout Ryan ne les connaissaient pas, c'était pour ça qu'il leur posait tant de question. Il devait très sûrement déjà savoir où les placer dans la stratégie. Jamais elle n'avait été préparée à ce genre de choses, elle ne savait donc pas du tout ce qu'il fallait faire, comment prendre conscience de la meilleure des positions à prendre au vu de nos propres capacités. Complexe tout ça, mais super intéressant. Oui, elle s'amusait enfin dans un cours et le trouvait très excitant. De la mise en pratique, de la vraie de vraie ! Elle s'enquit donc à prendre la parole pour répondre à Ryan, puisque personne ne semblait vouloir le faire pour le moment.

- Je sais parler par télépathie et à une seule personne, ainsi que de sonder le territoire. Par contre je connais pas du tout la forêt ni même cet endroit ! Mais je sais très vite m'adapter aux environnement extérieurs, parce que l'intérieur, c'est nul. Et fermer mon esprit... A peu près. Pas tout à fait encore...

Les gens ne savant pas parler dans la tête, ou par télépathie comme ils disent tous, ça existait donc vraiment ? Elle qui pensait qu'il s'agissait de quelque chose d'acquis pour tout le monde. Pourtant elle pensait être née avec cette capacité là. Sûrement un défaut de ses souvenirs d'enfance trop vagues dans sa tête, voir quasi inexistant pour certains.

Tu n'as pas besoin de savoir certaines choses... C'est mieux ainsi.

Quoi certaines choses !? Il était énervant son papa quand il restait mystérieux ! Mais elle ne pouvait pas trop s'énerver sur lui vu qu'il entendait absolument tout ce qu'elle pensait... Ce n'était pas très pratique mais tant pis, elle n'avait rien à lui cacher. Elle soupira. Oui, il était nul son papa quand il faisait ça. Et c'est bien la seule fois où elle le trouvait vraiment nul. Elle n'oserait pas plus.

- Dans l'autre équipe je connais Leyna ! Elle utilise bien le feu, mais très mal la lévitation et le sondage du territoire. Elle remarque pas grand chose en fait ! Elle a facilement peur, aussi. De tout et de rien. Surtout de mon ami du marécage. Pour les capacités spéciales, je sais faire souffler du vent. Mais ça marche mieux quand je suis énervée, en fait...

Il fallait dire que Janita ne l'avait pas vraiment aidée à ne plus en avoir peur en la proposant comme digestif au repas de ce monstre du marécage. Mais il avait faim, et elle voulait lui faire du mal juste parce qu'elle avait peur. Elle était stupide, c'était pas grave si le monstre la mangeait. Elle repensa à ce que Ryan disait tantôt et se posa quelques questions.

- Donc, on se réparti à combien par tâches ? Il en faudra obligatoirement un autour du drapeau. Mais pour le reste ? Y a-t-il d'autres rôles qu'éclaireur ? Ou alors si toi tu vas chercher le drapeau ; une ou deux escortes avec toi pour te protéger si y a un soucis!

Elle n'était pas très certaine de ce qu'elle disait. La stratégie n'a encore jamais été étudiée jusqu'alors et encore moins en conditions réelles. Mais au moins, elle essayait de trouver quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11620-janita-bras-droit-des-chevaliers-d-irianeth#144644 http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7099-janita-complainte-d-une-femen-gestion
Imaé
Animateur - Chevalier
Animateur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 257
Rôle : Bourreau
Date d'inscription : 18/01/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42-47 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Irianeth & bourreau
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Sam 04 Mai 2013, 05:56

L
es équipes sont faites. Les délibérations commencent. Imaé commença d’abord par observer l’équipe adverse. Il y avait Mélusine – Ha, tant mieux qu’elle ne soit pas dans son équipe ! – une étrange fille aux cheveux bleus, d’autres personnes inconnus pour elle et enfin Vincentio, qu’elle regrettait de ne pas avoir dans la sienne. Non pas qu’elle soit très attachée au jeune homme. Juste qu’elle aurait voulut pouvoir se battre avec lui. Qui sait… Peut-être deviendraient-ils des amis… Imaé détourna bien vite les yeux. Non, elle ne pouvait pas avoir d’amis, et Vincentio ne voudrait pas avoir une amie comme elle. L’Elève était trop bizarre et solitaire pour que l’on est envie de l’approcher. Sauf Ryan mais lui c’était plus pour des raisons… Stratégiques.

Tournant son regard vers son propre groupe, elle constata avec horreur que Kassilli était avec eux. Mais elle l’ignora bien vite, son horreur passée. Elle espérait juste que cette Humaine ne fera rien de stupide, car pour gagner il faudra qu’ils soient unis, et ensemble. Mais on peut s’attendre à tout de la part d’une souche pourrie… Imaé se demandait même si l’impertinente réussira à devenir Chevalière. Vue sa mentalité, c’était mal partie. Mais elle était amie avec Lou, la Princesse… Alors, elle aura plus de chances de passées car elle a des relations, plutôt que par sa force. D’ailleurs, Imaé se demandait bien qu’elles pouvaient être les pouvoirs de l’enfant, si elle en avait. Mettant cette chose de côté, le regard d’Imaé se posa sur une fille qu’elle ne connaissait pas, celle qui donna à Ryan le drapeau orange. Peut-être se connaissaient-ils ? Elles auraient tôt fait de se rencontrer et de faire connaissance plus tard, l’heure n’était pas à ça.

Marchant à côté – mais un peu à l’écart – de Ryan, Imaé garda le silence tout le long, tout comme ses compagnons d’arme. A la place de quoi, elle observait très attentivement les alentours, la forêt, prenant ses marques et admirant la force de la nature. Cette forêt semblait sombre et dangereuse… Ce qui rendait l’expédition d’autant plus excitante ! Les monstres sanguinaires qui y vivent ? Le petit Démon s’en fichait un peu de ses animaux. Elle savait survivre en terrain hostile, elle l’a fait dura toute son enfance jusqu’à arrivée dans l’ordre, alors qu’elle venait à peine de naître. Donc, survivre était un peu quelque chose d’inné chez elle. C’est ce qu’elle aimait le plus d’ailleurs. Pouvoir survivre dans un milieu qui n’y prête pas. Cela ne lui donnait pas l’impression d’être puissante ou autre, juste que c’était une activité très divertissante. S’amuser est la base de l’apprentissage non ?

Le chef du groupe prit alors la parole, ordonnant tout un tas de renseignement. La fille inconnue avait alors prit la parole la première pour répondre aux interrogations du jeune homme, commençant par faire le point sur ses capacités puis en faisant le portrait d’une certaine Leyna, membre de l’équipe adverse. Elle ne semblait pas très forte, mais il ne fallait jamais sous-estimer son adversaire. Cette Leyna, dans sa peur, peut très bien faire des ravages. Ou au contraire, être un poids. Imaé restait songeuse à son sujet. Elle n’écouta même pas les autres paroles de l’inconnue, tant elle était plongée dans ses pensées. Mais elle finit par se forcer à ravoir les pieds sur terre pour répondre à l’interrogatoire de Ryan.

« Tu connais déjà ma capacité spéciale Ryan, donc je ne vois pas l’intérêt de le redire maintenant. »

Elle avait dit cela d’une voix calme et neutre, sans agressivité. Pourquoi refusait-elle de dire à voix haute sa capacité ? Car elle voulait garder ses secrets pour elle seule. Elle ne faisait pas confiance à Kassilli, et voudrait profiter d’un effet de surprise si jamais leur relation tourner à la violence. Quant à l’inconnue, Imaé se sentait plus en confiance avec elle qu’avec l’autre petite peste, mais ça elle ne le dira jamais à voix haute – et son esprit était trop bien gardé pour que les autres aient captés ses pensées.

« Mon esprit est bien protégé contre les éventuels personnes souhaitant le violer. J’ai des difficultés à pouvoir parler par télépathie avec les autres, mais cela ne devrait pas poser trop de problèmes ici. J’arrive aussi à faire bouger des objets plutôt léger, mais assez lourd et violemment pour assommer des personnes – si elles reçoivent l’objet sur la tête. Je pense être plus qualifiée pour la défense du drapeau. Quant à l’équipe adversaire, je connais déjà Mélusine et Vincentio. Ce dernier n’a pas de capacité spéciale et ne maîtrise pas beaucoup ses pouvoirs, son atout est surtout le combat à arme blanche. »

Cela ne lui plaisait pas beaucoup de vendre ainsi son âme-sœur, mais elle y était obligée. Lançant un bref regard en arrière, Imaé reprit sa marche, le regard plus sombre qu’à l’accoutumer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11380-imae
Kassilli
Chevalier
avatar
Nombre de messages : 285
Rôle : Chevalier et Maman
Date d'inscription : 26/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 45 - 50 ans
Rôle: Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Sam 04 Mai 2013, 15:25

Ryan c’était bien entendu mit comme chef. Si ça avait été quelqu’un d’autre qui aurait essayé de prendre ce rôle, je me serais opposé bien assez vite. Mais étrangement, il était une exception à la règle. Pas que j’acceptais qu’il me commande par contre. Je n’aimais pas trop cela, mais je ne crois pas que Lou aimerait que je me confondre à son amoureux. Et en plus, la dernière fois qu’il c’était passer quelque chose, les deux avaient été expulsé du cours. Et je ne crois pas que Kessara aimerait que je me fasse mettre hors du cours. J’aurais pu aller dans l’autre équipe et cherche la gueule des petits faibles et les diriger. Mais je suis certaine que j’aurais été totalement découragé par leur incompétence! Alors j’avais décidé de rester sagement ici avec eux. Peut-être que Ryan aurait besoin d’aider pour diriger le petit groupe. Enfin, peu importe. Ryan commença à poser quarante millions de questions ce qui me fit légèrement sourire. Il voulait nous placer à une place précise et je suis certaine qu’il avait déjà une idée de qui mettre où. Il voulait simplement être certain et nous faire participer un peu. C’était un meneur et on ne pouvait pas lui enlever cela. Après tous allait répondre, il connaitra pratiquement tout le monde. Et nous aussi. Si bien entendu ceux-ci ne nous cachait rien.

J’écoutai les autres parlers. C’était intéressant ce qu’ils disaient et pouvait bien servir. Mélusine était donc plus dangereuse de ce qu’on pensait. J’aimerais bien voir à quoi ressemblait son pouvoir. Peut-être qu’on pourrait envoyer Imaé dans l’autre équipe et la prendre avec nous? Elle avait l’air plus fort que la débile! Janita parla. J’écoutai ses paroles car elle m’intriguait beaucoup. Elle ne devait pas être n’importe qui pour être devenu élève de cette façon. Elle parla de Leyna. Je la connaissais aussi. Elle avait redoublé l’examen. Dans ma tête, elle n’était qu’une nulle. J’avais fait ça rencontre dans les cuisines et la pauvre petite fillette était partie en boudant et criant comme une énervée! Souffler le vent. Ça pourrait être drôle à voir. Sur l’énervement? ! Je prends en note pour plus tard. Vient suite l’autre qui ne sait pas s’habiller qui parla. Je roulai des yeux. Elle n’avait pas vraiment dit quelques chose d’intéressant.

Alors maintenant, je crois que c’est à moi. Je jetai un regard vers l’autre équipe. Il reste Matthéo à parler. Je ne connaissais pas personnellement. Sauf que j’en avais toujours un peu sur tout le monde. Sinon, comment bien surveiller ses ennemis!? Pourquoi avais-je attendu que tout le monde parle. Pour être sûr que les informations soit là et si j’avais besoin d’en rajouter.

« Un rajout d’information. Leyna est tout de même leur point faible. Muette, elle communique mal par télépathie et en plus, elle a redoublé l’examen des élèves ce qui est assez pitoyable selon moi. Pour ce qui est du dernier de la bande de l’autre côté, je ne le connais pas personnellement. Par contre, je sais qu’il est du style à essayer de tout contrôler. Il ne semble pas être des meilleurs côté magie, mais au corps à corps il semblerait qu’il soit plutôt doué… »

Ce n’était pas gros. Mais c’était ainsi. Après tout, c’était aussi à eux de découvrir comment était les autres de l’autre équipe. Il fallait que je parle de moi maintenant. Voilà quelque chose que j’aimais beaucoup plus. J’avais parlé de mon pouvoir des Auras à une personne. Melyanna avait été la seule à le savoir parce qu’elle en avait été témoin lors de l’examen que nous avions passé ensemble. Lou était peut-être aussi au courant, je ne sais plus. Mais ceux-ci, ne le savait surement pas.

« J’ai la faculté de voir votre humeur et ce que vous dégager. Votre aura pour être plus précise. C’est ce que je détecte autour de vous autres. Chaque couleur me dit votre humeur ou même ce que vous pensez. Donc, esprit fermé ou pas j’ai un petit doute sur ce qui se passe dans la tête de la personne. »

Je n’avais pas à faire un discours et je n’avais pas non plus envie de leur dire toute leur couleur. Trop long pour l’instant. Et légèrement inutile et je n’avais pas à prouver mon pouvoir. Je regardai mon groupe attendant la suite.

« Imaé est donc partante pour rester près du drapeau. Moi et Janita pourront être ton Escort comme elle a dit. Ça irait pas mal à tout le monde. Je ne connais pas réellement la forêt mais je sais bien sonder alors je crois que je pourrais me débrouiller. »

De plus, ne pas me mettre en équipe avec Imaé si vous ne vouliez pas un meurtre… J’avais presque eu envie de le dire à voir haute, mais je ne tus. C’était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Ryan
Empereur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 281
Rôle : Empereur & Chevalier d'Irianeth [PNJ]
Date d'inscription : 25/03/2012

Plus sur le personnage
Âge: 44 - 49 ans [G18]
Rôle: Empereur - Chevalier mort
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Dim 05 Mai 2013, 15:17


Tout en marchant le blondinet écoutait ses coéquipiers répondre à ses questions. A sa grande satisfaction aucun n’avait tenté de revendiquer la place de leader. Janita était celle qui avait prit la parole en première. Télépathie. Sondage du territoire, bonne adaptation, clôture d’esprit moyenne et elle pouvait faire souffler du vent. L’écuyer inclina la tête alors que son cerveau réfléchissait au meilleur plan à adopter. Il ne trouvait pas vraiment quelle utilité pouvait avoir de faire souffler le vent. A sa connaissance aucun des élèves en face n’avait la capacité de sentir les choses comme le Chat était capable de le faire. Leyna, la pitoyable redoublante de l’équipe en face maitrisé donc un peu le feu mais pas la lévitation ni le sondage de territoire et était une peureuse. Parfait. Elle ne serait donc pas un problème. Ecartant mentalement le début de plan que lui proposer Janita puisque bien sûr le blondinet tenait à bien faire les choses et à ne pas trop se précipiter. Surtout qu’il fallait bien dire que les mots proféré par l’élève étaient des évidences. Il en faudrait un qui irait poser le drapeau et un autre qui irait chercher le drapeau ennemi. Pour tout dire, Ryan avait déjà une idée sur l’identité de ses deux personnes et Janita avait vu juste en le désignant comme attaquant. Il ne restait plus qu’à savoir ou serait placé les deux autres et c’est pour cette raison que Ryan avait posé toutes ses questions. Il voulait également prévoir en avance la stratégie ennemie pour mieux la contre carré. Oui, le blondinet avait quand même bien travaillé la théorie de cette manière. On ne pouvait pas être mauvais partout. Quant à l’idée d’être escorté car il pourrait avoir des problèmes ? Légèrement insultant. Il était écuyer. Les autres n’étaient que des élèves et il connaissait l’une d’elle, quant à l’autre elle était peureuse et insignifiante. Il ne restait plus qu’à en apprendre sur les deux garçons.

Ce fut au tour d’Imaé de prendre la parole. Comme elle le disait, Ryan connaissait déjà sa capacité et elle n’avait pas besoin de le répéter. Il hocha d’ailleurs la tête pour lui signifier de continuer. Elle était protégée mais avait du mal à parler par télépathie. Elle était capable d’user de la lévitation mais ce n’était pas ca qui intéressait Ryan chez elle. Elle pensait être qualifiée pour la défense du drapeau ? Le blondinet sourie, c’est également ce qu’il pensait. Grace à sa capacité elle devrait pouvoir s’en tirer contre deux adversaires et elle pourrait bloquer son esprit pour ne pas être attaqué. De toute façon, Ryan espérait mettre tout le monde hors combat avant d’en arriver là. Il avait juste besoin de quelqu’un pour cacher le drapeau. Elle connaissait donc Vincentio ? Mauvaise capacité magique, bonne capacité physique ? Dommage pour lui, il n’y avait pas d’arme ici et il lui faudrait du temps pour en fabriquer une. Il ne serait donc pas une réelle menace. Rapidement, Kassili ce décida à prendre la parole, insistant une nouvelle fois sur la faiblesse de Leyna et son incapacité à parler par télépathie. Puis elle ajouta des informations sur le dernier garçon. Tente de contrôler les choses, mauvais en magie et bon au corps à corps. En clair, la seule personne compétente dans le groupe d’en face semblait être Mélusine ce qui tira un petit sourire sur les lèvres de Ryan. Après tout, elle était en quelque sorte sa protégée et il appréciait la jeune fille. Il était content de voir qu’elle était tout de même au dessus du lot des autres élèves.

Kassili continua à expliquer qu’elle était capable de détecter les auras autours d’elle et donc de savoir en partie ce que les personnes pensées, même avec un esprit fermé. Cela pouvait en effet être utile, surtout que Ryan ne pouvait pas sonder les personnes. Il comptait donc sur Kassili et éventuellement Janita pour cette partie du plan. Un plan que Kassili avait en partie énoncé. Imaé près du drapeau et eux trois à la recherche du drapeau même si clairement le blondinet n’aimait pas le terme d’escorte puisqu’il n’avait surement pas besoin de ça. Il s’arrêta finalement et tendis le drapeau orange vers Imaé.

« Voilà ce que nous allons faire. Imaé tu vas prendre le drapeau et aller le placer. Vas le plus loin possible et accroche le de préférence en haut d’un arbre ou n’importe quel autre endroit facilement défendable. Ils doivent avoir du mal à l’atteindre puisque tu seras seul à le défendre. Le mieux serait donc que tu grimpes également sur l’arbre comme ça tu pourras utiliser ton pouvoir pour les faire tomber. Si tu trouves un moyen de le faire casse même les branches les plus basses comme ça ils auront encore plus de mal à grimper. Je pense que le dernier garçon sera en attaque s’il veut tout contrôler. Mélusine aussi peut-être mais je pense qu’elle préféra venir me défier. Dans tout les cas tu devrais t’en sortir puisque tu seras reposer et eux fatiguée. Tu as juste à éviter de t’endormir. Si tu as vraiment un souci, tu auras juste à hurler par télépathie et nous te retrouverons. Tente de cacher ton énergie magique au maximum pour qu’il ne puisse pas te trouver en sondant le territoire. Bref, cache le drapeau ou tu veux mais cache le bien. »

Tel était le plan pour la défense. Imaé irait vers le Sud. Du moins en partie, car Ryan ne comptait bien sûr pas laisser Imaé complètement seul. Il se tourna alors vers les deux autres filles.

« Janita, tu vas jouer l’appât. Tu ne cacheras pas ton aura de cette manière ils vont te repérer et penser que tu portes le drapeau. Tu vas marcher dans la direction opposé à Imaé mais pas trop vers eux de manière à ce qu’ils ne voient pas le piège venir. Si tu veux parler par télépathie assure-toi de le faire pour tout le monde, surtout pour eux et donne des fausses informations. Ils doivent croire que c’est toi qui cache le drapeau. »

Voilà pour le rôle de Janita, du moins dans un premier temps. En d’autre terme, elle serait le boulet du groupe, celle qui se fait détecter. Ryan espérait que cela serait suffisant pour attirer l’équipe adverse. Dans l’autre cas, il avait toujours un plan B. Il se tourna finalement vers Kassilli.

« Quand à nous, nous allons commencer à avancer maintenant en se séparant légèrement tout en restant assez proche pour s’aider s’il y a un problème. On restera également assez proche de Janita. En tant qu’écuyère tu es capable de cacher ton aura un minimum et de parler à une seule personne. Nous allons tenter de rester le plus près possible des arbres pour être certains de ne pas être repéré et au vue de leur pouvoir, si quelqu’un nous trouve ce sera Mélusine et j’espère bien qu’elle viendra dans ce cas. Pour le reste, nous allons sonder un maximum le territoire pour pouvoir repérer où ils sont avant le feu vert, puis ensuite nous irons chercher le drapeau ou nous les éliminerons un par un selon l’occasion qui se présente. »

Tel était donc le plan de l’écuyer. Ce n’était surement pas parfait mais après tout il était encore jeune et avait à apprendre. Il pensait cependant que son plan avait tout : Une défense correcte, un piège et une personne en attaque. Quant à lui, il se donnait un rôle simple. Il allait aider là ou il y aurait des problèmes. Il se considéré en effet comme étant celui le plus à même de se battre et de se déplacer rapidement. Ainsi, il serait servirait d’appuie si cela était nécessaire. Et sinon, il attaquerait avec Kassilli. Il regarda une dernière fois c’est troupe et malgré le fait qu’il pense son plan parfait ou presque il laissa une dernière chance à tout ce petit monde de s’exprimer.

« Est-ce que quelqu’un a une remarque à faire ou tout le monde est d’accord avec son rôle ? »

Ainsi si quelqu’un avait vraiment un souci il pourrait l’exprimer maintenant. Après cela serait trop tard. Du moins pour Imaé et Janita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1911
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Lun 06 Mai 2013, 11:46

Notre destinée dépend, en grande partie, de mille petites circonstances qui nous échappent ; chaque bagatelle tient par un fil invisible à quelque catastrophe ; marionnettes invisibles de la Providence, nous jouons, sans le savoir, dans une chambre obscure, à colinmaillard avec l'inconnu.

~ Henri-Frédéric Amiel ~

N’ayant toujours pas bougé, le professeur suivait attentivement les déplacements et stratégies de ses jeunes élèves, étendant ses sens autant que possible afin de capter leurs intentions. À sa grande surprise, il ne fallut pas très longtemps pour qu’un des deux groupes se démarque. C’était étrange. Il aurait pourtant pensé que les sorciers qui avaient envoyé les invitations auraient pris soin de ne pas inviter de faibles. Que les niveaux ne seraient pas trop disparates. Que la lutte serait équitable. Mais, apparemment, cela ne devrait pas être le cas. Tant pis. Après tout, les combats ayant lieu sur Enkidiev n’étaient que rarement équitables et cela permettrait à ses élèves de comprendre l’intérêt d’une stratégie efficace. Le jeune Ryan semblait d’ailleurs avoir compris cela. Beaucoup de volonté cet enfant. C’était bien. De toute manière, peu d’entres eux deviendraient des stratèges. De ce qu’il pouvait observer… Il s’agirait sans doute de… Imaé et Mélusine, pour cette nouvelle génération. Il était d’ailleurs dommage que Mélusine soit la seule gamine compétente du groupe rouge. Ce n’était pas très grave. De toute manière, le stratège avait déjà des plans pour leur compliquer la vie. Aux oranges, bien sûr. Pour les rouges… il semblait bien que ce soit la forêt qui ait décidé de les forcer à accélérer le rythme.


* * *

Équipe rouge

De fait, alors qu’ils parlaient tranquillement, une meute de six ÉNORMES loups avait pris soin de les encercler, et s’apprêtait à présent à se mettre à table. Après tout, ce n’était pas tous les jours que quatre enfants bien en chair se promenaient sans scrupule sur leur terrain de chasse. Et, à présent, ils allaient le regretter. À l’unisson, les loups s’avancèrent donc et révélèrent leur présence aux infortunés élèves de l’équipe rouge. Deux d’entre eux – les plus gros – s’étaient dirigés vers la petite fée qui semblait être au commande de cette armée de pacotille tandis que leurs femelles respectives bavaient à l’idée de dévorer le corps du garçon. Le garçon grassouillet. Matthéo. Une autre femelle, plus jeune mais toute aussi impressionnante, s’interrogeait sur la manière de dévorer son repas tandis qu’elle fixait la gamine aux affreux cheveux bleus. Juste pour ça, elle méritait de mourir. Et, enfin, le dernier loup – dernier né de la bande, participant à sa première chasse – tournait autour de Vincentio, le garçon qui ne parlait pas. Certes, il aurait dû attendre. Il avait compris qu’il devait obéir aux alphas en tout temps. Mais… il avait… si… faim. Tant pis. Il n’y tenait plus. Se jetant sur sa proie, il effectua un magnifique carnage. Le sang giclait de partout tandis que, en quelques coups de mâchoire, la tête de l’enfant était désormais séparée de son corps. Quant aux autres élèves, ils ne tarderaient pas à subir le même sort car, déjà, les loups sautaient sur leurs proies, d’un mouvement uni, gracieux et terriblement effrayant.


* * *

Équipe orange

Du côté de l’équipe orange, c’était un tout autre problème que les élèves et écuyers allaient devoir affronter d’ici peu de temps. De fait, le stratège trouvait cela bien trop facile. Après tout, il serait ridicule que l’équipe rouge soit victime d’une attaque de loups alors qu’ils étaient déjà affaiblis de base et que les oranges ressortent victorieux sans avoir fait le moindre effort. Et puis, le stratège devait bien avouer qu’il voulait tester Ryan et ses capacités de commandant. Après tout, les rumeurs affirmaient qu’il serait sans doute le successeur de Trystan et… Oui, bon, le stratège avait vraiment envie de s’amuser. C’est pourquoi il avait envoyé un de ses apprentis. Un enfant. Plutôt petit pour son âge, il était tout de même plus grand que tous les élèves et se glisserait facilement parmi eux. Sa tâche était simple. Très simple. Il devait rejoindre l’équipe rouge sur les ordres du stratège. Ici, il ne serait plus un espion en mission mais un élève comme les autres, étant simplement arrivé un peu en retard. Émergeant des feuillages en faisant le plus de bruit possible, le gamin aux cheveux noirs et aux yeux violets s’avança vers le groupe et alla prendre le drapeau des mains de Ryan avant que la dénommée Imaé n’en ait le temps.

- Non, c’est moi qui me chargerait d’aller cacher le drapeau. Je monte aux arbres mieux que personne, je sais fermer mon esprit, camoufler ma présence, sonder le territoire, et… Ah oui ! J’ai un pouvoir spécial ! Je suis un caméléon. Personne ne peut me voir dès que je décide d’activer mon pouvoir. Je n’ai jamais perdu n’importe lequel des missions organisées par l’Empire. Je suis le meilleur et vous feriez mieux de vous fier à moi si vous voulez gagner.

Fixant Ryan d’un regard hautain, le garçon effectua une révérence en voyant Kassilli et s’inclina tout autant après avoir croisé le regard de Janita. Par contre, à Imaé, il ne fit qu’une simple grimace. Quel mauvais goût vestimentaire…

- Mesdemoiselles, pardonnez mon impudence, je ne vous avais pas vu. Dame Kassilli, j’espère bien avoir l’honneur de vous inviter lors d’un rendez-vous, une fois que je vous aurais offert la victoire, bien entendu ! Mais où sont mes bonnes manières ?! Je me présente, Stabb. Pardonnez mon retard, je viens à l’instant de revenir d’une mission sur Enkidiev. Eh oui, MOI, je fais déjà des missions officielles pour l’Empire. Et vous ? Non, bien sûr. Pardonnez-moi, je ne voulais pas vous offenser.

Oh qu’il était insupportable. Et il adorait ça. Oui, cela faisait déjà plusieurs fois qu’il faisait des missions. De vraies missions. Mais cela, aucun des élèves ne pourrait le savoir. Après tout, il était ici en tant qu’élève d’Irianeth. Il avait simplement désiré devenir un stratège espion plutôt qu’un chevalier, c’était beaucoup plus drôle.

- Dame Kassilli, faites-le moi savoir, si ce blondinet répugnant vous importune, et je vengerai votre honneur. Bon… Imaé c’est ça… Tu ferais mieux de rester aussi loin de moi que possible, j’ai entendu dû dire que le mauvais goût vestimentaire était contagieux et je ne supporterai pas d’attraper cette affreuse maladie. Allez, il ne reste plus beaucoup de temps avant que l’exercice ne commence. Ne me dites pas que vous aviez vraiment cru au délai qui était annoncé ?! Non, Ryan, es-tu si stupide que l’on le raconte ? Crois-tu qu’à la guerre tu auras un délai fixe à respecter ?! Tsss, et ça se prétend écuyer de l’Empereur… Tu n’es devenu écuyer que grâce à la princesse. Et à ta mère. Mais ne lui en veux pas. C’est pour toi qu’elle a écarté les jambes…

Avec un sourire terriblement détestable destiné à Ryan, le jeune garçon adressa un dernier regard charmeur à Kassili puis partit dans la direction opposé, faisant signe à Imaé de la suivre. La suite du plan ? Ils verraient bien. Plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imaé
Animateur - Chevalier
Animateur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 257
Rôle : Bourreau
Date d'inscription : 18/01/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42-47 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Irianeth & bourreau
MessageSujet: Re: Sers-toi de ta tête ! [PV] Lun 06 Mai 2013, 14:56

L
a jeune enfant entendit plus qu’elle ne vit le nouvel enfant arriver. Ce qu’il pouvait être bruyant. Le faisait-il exprès ? Sûrement. Mais cela pouvait aussi rameuter les prédateurs de la forêt, où encore donner leur position à l’équipe adverse. En bref, c’était un gêneur. Et avant même qu’il n’apparaisse devant elle, à la fin du discours de Ryan, elle ne l’aimait pas. Elle avait… Un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment. Et cela la faisait… Gigoter sur place. Elle n’allait sûrement pas aimer ce qui allait suivre. Ou peut-être au contraire cela la divertirait… Cependant, malgré qu’elle avait « senti » la présence de cet inconnu, elle fut tout de même surprise lorsqu’une tierce main prit le drapeau alors qu’elle avançait la sienne. Les choses allaient se compliquer…

C’était un garçon, assez petit, aux cheveux noirs et aux yeux violets. Dommage, Imaé aimait tant cette couleur. A peine eut-il le drapeau entre les mains qu’il commença à protester. Il dit qu’il se chargerait lui-même de cacher le drapeau, vantant ses talents et son « importance ». Quelle vantardise… Comme s’ils avaient besoin de lui pour gagner ! Ce fut cette phrase qui fit sourire narquoisement Imaé, alors que le petit nouveau lui adressait une grimace. Et il se croyait drôle en plus ? Imaé avait essuyé tellement de moqueries dans ce genre, cela ne lui faisait plus rien – si tant est que cela lui ait fait quelque chose auparavant. Ses manières… Le ton de sa voix… Non, Imaé ne l’aimait pas. Pas du tout.

Puis il dragua les deux filles, l’inconnue et Kassilli. Cela faillit faire rire Imaé lorsqu’il se montrait si courtois et serviable alors qu’il était pourri jusqu’à la moale. Tiens, il irait finalement parfaitement bien avec Kassilli, cette souche pourrie. Mais au moins, dans ces manières si « délicates », le petit Démon apprit le nom du jeune garçon, Stabb. Un nom court, et assez… Etrange, il faut dire. Mais l’étrangeté était l’option favorite d’Irianeth, non ? Là où elle n’apprécia pas ses manières fut lorsqu’il insulta Ryan. Bon, il insulta Imaé aussi, mais cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Ce fut surtout lorsqu’il s’en prit à son « maître ». Peut-être était-elle plus attachée à celui-ci qu’elle ne le pensait. Mais elle préféra ne pas tenir compte de cela, préférant même rire lorsque le dénommé « Stabb » lui ordonna de le suivre.

« Haha, très drôle ! » dit-elle alors avec joie – oui oui ! – et ironie.

Lançant un regard tout à fait sérieux et calme à Ryan, lui signifiant bien qu’elle n’avait pas confiance en le gamin (enfin si Ryan était adepte de l’interprétation œil pour œil), Imaé suivit Stabb – bien qu’elle n’apprécia pas qu’il la traite comme son chien – d’un pas léger, dont le bruissement se mêler avec le bruit de la forêt. Ils marchèrent longtemps jusqu’à trouver un arbre adéquat. Puis Stabb commença l’ascension du conifère. Une fois arrivée à une hauteur convenable, Imaé fit léviter le drapeau qui était somme toute, très léger, jusqu’à ce que le garçonnet le rattrape. Montant elle aussi dans l’arbre, Imaé fit tout son possible pour briser les branches trop basses, usant de sa force et de sa magie, puis elle sauta en bas. La réception fut assez brutale, mais le petit Démon se remit vite – enfin, elle n’avait pas vraiment le choix…

Ramassant les bouts de bois, elle alla les cacher ailleurs pour ne pas que les autres ne s’en servent comme arme, mais s’en prit un tout de même (assez léger), au cas où elle serait obligée à se battre. Puis, elle alla se cacher parmi les herbes hautes et les buissons, dans un endroit stratégique où elle pouvait voir non seulement l’habitant de l’arbre, mais aussi l’espace permettant à ses adversaires de venir. Et de plus, elle n’était pas trop proche pour ne pas que son énergie soit proche du drapeau. Certes, elle pouvait masquer son énergie, mais il se pourrait qu’un autre puisse la sentir… Elle misa sur Mélusine et le chef de l’équipe rouge, qui viendraient l’attaquer. Mélusine car elle était une combattante, et le chef car… C’était le chef. Elle pensa alors à Vincentio, et se dit que comme défenseur il ne serait pas très utile, ne sachant pas masquer son énergie – enfin elle le croyait. Pourtant elle ne voyait pas quelles autres fonctions il aurait put tenir… Eclaireur ? Appât ? Les deux convenaient. Encore fallait-il que l’équipe rouge y pense.

Assise sur la pointe de ses talons pour se tenir prête à bondir, Imaé eut un sourire sans joie. Ce jeu lui plaisait assez à vrai dire ! Vidant son esprit, elle se concentra sur les bruits de la forêt. Bon, même si un adversaire réussissait à se faufiler jusqu’à l’arbre, il aurait bien dut mal à grimper. Sauf si Stabb lui lançait le drapeau…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11380-imae

Sers-toi de ta tête ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Onzième génération-