___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
#David

avatar
Nombre de messages : 500
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 19/12/2010

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 44 ans [G15]
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Irianeth
MessageSujet: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Ven 22 Juil 2011, 06:50

Et voila, c'était fait, c'était derrière lui. L'attribution était fini et il avait été attribué à, excusez du peu, Draken, le chef des chevaliers en personne. C'était dire à quel point David était estimé dans cette forteresse, bien entendu, cela ne l'avait pas étonné, il était le meilleur après tout... Comment aurait-il pu être attribué à un nouveau chevalier, ça aurait été n'importe quoi, ça aurait été lui qui aurait du apprendre des trucs à son maître. Alors qu'en la personne de Draken, il avait trouvé un maître exceptionnel. Déjà, il n'y avait pas vu de bonheur dans ses yeux quand il a vu qu'il l'aurait lui, David, comme écuyer. Il n'avait même pas dit qu'il était fier de l'avoir comme écuyer. C'était véritablement impressionnant de voir à quel point son maître maîtrisait ses émotions avec talent car sans nul doute, il devait être plus qu'enchanté de l'avoir lui comme écuyer, le meilleur élève de sa génération... et peut être même de tous les temps, surement même. Toujours était-il que ce matin là, en se levant, il était seul dans son alvéole, son maître était déjà levé et parti, quel courage... Se lever avant le lever du soleil, il en était incapable, en fait non, il ne le voulait pas... David était évidemment capable de tout.

Il s'étira, bailla et s'assit sur son lit, qu'allait-il faire maintenant ? Aller sur la plage ? Non, ça le mettait dans un état pas possible, il était bien mieux quand il avait un peu confiance en lui. Aller voir Mukuro ? Quoiiiiiiiiiiii, son esprit lui faisait un peu trop de blagues à son avis. Ce n'était pas la première fois que son esprit voulait aller voir Mukuro. Mais pourquoi son esprit si brillamment parfait voulait aller voir cette psychopathe ? Incompréhensible, certes elle était bel... mais noooon, pas du tout, elle était affreuse, ses yeux faisaient peur et en plus elle était.... Pour mettre un terme à ses souffrances, il se tapa violemment la tête sur le mur. Il eut juste le temps de murmurer "ça va mieux " qu'il était déjà reparti dans les bras de Morphée. Des bras qui, entre parenthèses, devaient surement être honorés de porter une personne aussi parfaite que lui. Il se réveilla, et prit peur, il sentait que le sang avait coulé sur son si beau visage, il l'épongea grâce à la cuvette remplie d'eau et essuya ces affreuses tâches rouges. Oh, damnation, il avait une petite bosse en plus... Bah, il dirait qu'il s'était fait cette bosse en tenant tête à son maître à l'escrime, ça faisait toujours bien et expliquerait cette vilaine bosse.

Il soupira, son esprit si parfait n'avait pas encore trouvé une occupation à sa hauteur. Oui, Mukuro n'était pas à sa hauteur loin de là, c'était pour ça qu'il n'y avait pas lieu à discuter d'elle. Et pourquoi il y pensait alors ? David se retint de justesse de se re-fracasser le crâne contre le mur, il n'allait pas faire l'erreur d'atteindre encore plus à son beau visage... Il se rassit tranquillement dans son lit, essayant de faire le point. Si son maître était parti seul, c'est qu'il ne voulait pas de compagnie, encore une preuve de sa force mentale, n'importe qui ayant David comme écuyer aurait voulu rester en permanence avec lui. Il décida d'aller dans les bains et de réfléchir là-bas, il y serait aussi tranquille et il y faisait plus chaud. La chaleur de l'eau commença à aider David à réfléchir. Que pouvait-il faire, voir Fleming, non, il irait le voir ce soir. Voir Analia ? Oui pourquoi pas, il pourrait lui apprendre à se battre, à utiliser la magie. Il se leva du bain mais y retourna direct, d'abord dodo dans le bain puis il irait la voir. Il ne se réveilla qu'une heure plus tard et il eut une vision d'horreur, ses doigts étaient tous fripés, sa pauvre peau parfaite, que lui arrivait-il, comment était-ce possible ? Il sortit en vitesse, se rhabilla et fut vite rassuré, ses doigts avaient reprit une texture normale. Il avait failli avoir peur...

Il se dirigea donc vers l'alvéole d'Analia, sa petite soeur de coeur qu'il avait rencontré en allant amener de la viande à Fleming et avec qui il avait du passer au moins quelques heures à trouver des tuniques propres, toujours en se perdant mais en ayant toujours de la chance. Il se dirigea vers l'alvéole d'Analia en passant par sa salle du trône. Et là, une autre vision d'horreur s'offrit à lui, il se souvint de ce qu'avait dit son meilleur adversaire, le Niais, Nyen'Voss. Quelque chose comme l'empereur en fille. Il partit donc de l'image de Trystan, à qui on aurait mit une perruque blonde qui descendait dans le dos, affublé(e) d'une robe à froufrous, avec des formes plus féminines, du rose sur les joues, du rouge à lèvres et vit l'image qu'il s'était crée s'avancer, lui faire un clin d'oeil en disant " Coucou David ". Il s'immobilisa sous le choc, il déglutit, comment son esprit aussi parfait avait pu donner naissance à ça, une abomination sans nom, comme s'il voulait voir Trystan en Trystane, il frissonna et se remit en route vers l'alvéole d'Analia, tentant d'oublier cette vision cauchemardesque et se promettant de ne plus jamais repasser par la salle du trône.

Il rejoignit l'alvéole d'Analia d'un pas rapide, en tentant sans succès d'enlever cette affreuse vision de sa tête qui continuait à faire des clins d'oeils et des bisous dans le vide. C'était affreux. Il parvint enfin à l'oublié lorsqu'il rejoignit l'alvéole d'Analia... Il lui demanda de la suivre avec un signe de tête en lui parlant à l'aide de la télépathie " Allez viens, je vais t'apprendre à te battre " . Les deux partirent donc en direction de la salle d'entraînement. David se demanda intérieurement si elle craignait encore les hommes insectes. Normalement, ça devrait être les hommes insectes qui devraient avoir peur d'elle. Mais bon, tout comme certains hommes avaient peur des guêpes, on ne savait jamais. Ils entrèrent donc dans la salle d'entraînement et un large sourire déchira le visage de David. Nyen'Voss était là à s'entraîner. Il n'avait pas changé, cheveux de la même longueur que David mais beaucoup plus foncés. Ces même yeux jaunes qui exprimaient toute la bêtise de son être, non, il n'avait pas changé d'un pouce, il espérait au moins qu'il s'était amélioré, parce que les intentions de David envers celui qui lui avait imposé cette vision affreuse (nouveau clin d'oeil de Trystane) étaient très claires. Ils allaient se battre à nouveau, et ne se contenterait pas d'un match nul cette fois, il gagnerait, coûte que coûte. Il appréciait bien cervelle de loup, mais là son honneur était en jeu.


- Alors Nyen, je suppose que tu te souviens de notre dernier affrontement ?

Dans tous les cas, David s'en souvenait parfaitement, Nyen qui profitait d'une très légère sur-estimation de soi de David pour commencer à la frapper avant qu'il ne le repousse avec ses pouvoirs surpuissants de lévitation qui l'avaient envoyé valser contre le mur avec une facilité déconcertante, puis il l'avait envoyé directement contre le mur à l'aide de ses mêmes pouvoirs surpuissants. Evidemment, Nyen'Voss l'avait déconcentré, quand il l'avait sondé, il n'avait vu que la faim de ce dernier. Il en avait profité pour briser son épée le fourbe. Puis, il s'était remit à l'attaquer. David était tellement déconcentré qu'il n'arrivait pas à contrer les coups, pour mettre Nyen en confiance surtout... Et à un moment, il avait sorti pour la première fois son lasso ténébreux avec lequel il avait neutralisé Nyen en le faisant tourner ( tout en se neutralisant par ailleurs). Et là, ils avaient donnés un dernier coup qui avait laissé le duel sur un match nul. Oui, il s'en souvenait parfaitement, et l'histoire n'allait pour David, ne pas se répéter, il était trop fort pour perdre. Il était l'écuyer du chef des chevaliers maintenant, comment pouvait-il perdre ?

- J'imagine, ou plutôt j'espère que tu as compris ? L'heure de se rebattre à sonné et je ne te ferais pas de cadeau cette fois !

David était bien entendu de mauvaise foi, il n'avait fait aucun cadeau à Nyen la dernière fois, mais ça faisait mieux auprès d'Analia à qui il voulait montrer ce qu'était un vrai affrontement entre deux forces de la natures. Le physique de Nyen et le dieu de la magie (lui évidemment). Il se plaça en face de Nyen et ne prit pas d'épée non plus, il n'avait aucune chance avec des armes, il allait se battre à la magie à moins que Nyen ne veule autre chose. Toujours était-il que le combat du siècle, round II allait commencer. Il se retourna vers Analia.

- Regarde le professionnel faire, tu ne regretteras pas d'avoir vu ce combat

Il se retourna à nouveau devant Nyen, souriant de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Ven 22 Juil 2011, 15:06

Un honneur de quoi?! Un honneur pourquoi?! Honneur, honneur et encore honneur.... HONNEUR!! Fais moi honneur, fais lui honneur, fais nous honneur.

* Eeeh.. C'est quoi l'honneur..? *

Nyen'Vöss cligna des yeux à plusieurs reprises fixant le mur devant lui. Il avait eu tant de questions depuis l'attribution. D'ailleurs un petit problème le chicotait depuis. Il avait dit à chose là. Bah c'était quoi son nom... Aaaah oui! Le bourreau trop "rwar". Son bourreau qui était attitré à être son "maître". Elle là. Bah il lui avait dit que c'était un honneur d'être son écuyer. Mais bordel c'était quoi l'honneur?! Nyen avait son oeil gauche à moitié fermé. Son regard était incrusté dans le mur. Vraiment il se demandait ce que ça pouvait bien être l'honneur. On en parle, on en raconte, on le dit. Mais bordel c'était quoi cet honneur?! Dans un plissement de yeux une pensé traversa l'esprit de notre loup.

* Ça ce mange peut-être... *

Non c'était ridicule... Ça ne pouvait pas se manger tout de même... Et à la prononciation du mot, honneur, ça devait avoir un goût étrange... Raison de plus d'y goûter! M'ouais mais bon... Il avait été placé dans la même chambre qu'elle. Ça... C'était spéciale... Mais évidemment, elle n'était pas stupide et avait posé un espèce de rideau entre leurs lits... Donc pas de bourreau "rwar" nue à découvert. Ça brisait vraiment l'ambiance. En plus de ça il était méga tracasser. Vraiment, Nyen'Vöss était tracassé et hanté par quelque chose qui lui tenait à cœur, ou du moins ça le touchait. Sa meilleure amie était coincée avec l'Impératrice... Ça, il haïssait et maudissait cette sélection... Il aurait bien voulut la protéger. La tuer... L'Impératrice! Trystan... Être le plus haït par Nyen. Des images se suivirent dans sa tête. Il se voyait tuer, charcuter, torturer ce cinglé. Peu à peu il eut un sourire. Il adorait ces images de sang royal coulé. Puis parmi ses images les plus agréables, une image vint tout simplement tout tasser et laisser place à une grande et terrible rage. Mukuro... Prit avec lui... Il allait évidemment la battre, faire n'importe quoi avec elle. Il le maudissait encore plus. Sous cette impulsion de rage vive, l'envie de tuer, de frapper devint terriblement forte. Mais par respect, il n'allait tout de même pas frapper dans la chambre de son maître. Il se dirigea donc à une place bien précise qui pouvait être victime de sa colère. La salle d'entraînement...

Jamais au paravent on avait peu voir Nyen ainsi. Son regard jaune était illuminé d'une flamme sauvage et brutal. C'était la haine et la colère à l'état pure. Son silence et sa démarche laissait derrière lui une marque de griffes contre les murs. Ses pas résonnaient dans les couloirs. De toute sa lenteur, même la mort n'aurait pas osé le prendre. Il dégageait quelque chose de si fort, si violent, si animal... Heureusement, personne ne peu le voir sous ce jour. Ce jour où l'homme se fait manger par le loup et que la bête décide de se réveiller de toute sa malice et sa violente splendeur. Bien que de normalité stupide et amicale. Nyen'Vöss pouvait être la tempête du siècle. Son instinct sauvage et ses émotions ne faisaient pas bon ménage. C'était une tempête, un ouragan. Une tempête de sang... Lentement il s'était dirigé vers cette salle. Heureusement, personne n'avait été sur son chemin, lui évitant l'obligation de se révéler pour de bon.

Il aurait été classique de dire que le pantin aurait reçut la raclée de sa vie, comme l'aurait fait "l'incroyable" tête enflé. Mais non. Nyen'Vöss n'était pas comme les autres. Ce fut franchement loin d'être le mannequin de bois qui avait été sa cible. Très loin de là. En faites le bois... En tant normal il faisait son territoire dessus. Il ne s'abaisserait jamais à taper ce genre de truc. C'est plutôt ce qui se trouvait derrière le pantin. Le mur de pierre. Les coups de poings s'enchaînaient la pierre. Évidemment ils ne cédèrent pas immédiatement. On parle d'une forteresse tout de même. Mais l'impacte était d'une incroyable puissance laissant parfois un renfoncement dans la pierre. L'écho de ses coups aurait été en tant normal impossible. Ses os résistaient.. À la force que notre cher ami osait frapper, il aurait dût se casser les os. Sûrement même se broyer la main. Mais non... Il frappait, la peau venait même s'écorcher pour ne même pas saigner abondamment. Puis les genoux, les pieds, les coudes. C'était une incroyable démonstration de son savoir. Il sautait haut dans les airs pour envoyer un coup de plus. Il imaginait simplement ce cinglé de Trystan... Par bout s'était les griffes qui attaquaient. Laissant de grandes traces contre la pierre. Ça faisait presqu'une peinture. Une pierre vint finalement casser, craquer. Il cessa donc, gardant son poing encré dans le mur de la forteresse. Il respirait fortement, fixant le mur de ses grands yeux jaunes. Sa respiration quoi que bruyante et rapide, laissait voir qu'il en avait encore plus à donner. C'était qu'une minime part de sa capacité.

Ses yeux vinrent doucement se fermer, laissant place à un silence. Il se concentra, tentant de laisser glisser plus loin ce côté animal. La simple image de Mukuro en tête. Il devait rester fort pour elle... En faites... Il se devait d'être fort. Pour elle. Il voyait en elle sa seule famille. D'ailleurs il plaignait celui qui aurait un œil dessus. Nyen ne le laisserait jamais si facilement touché à sa meilleure amie. Mais bon, on devait être incroyablement stupide pour vouloir de Mukuro quand on a un Nyen'Vöss en arrière près à bondir. Mais bien sûr personne n'est visé! Nous nous comprenons que personne ne s'intéresse à elle... Oui bon... Dans ce monde il n'y A personne qui Veut vraIment D'elle. Non? (Oups... David qui apparait soudainement dans cette phrase).

C'est alors que quelque chose vint le déranger. Quelque chose qui sentait bon... Son animalité lui avait bien donné les caractéristiques canines. C'était avantageux. Une ouïe sur développer, un odorat, un goût. Ça c'était le côté franchement pratique. D'ailleurs les odeurs qui semblaient s'approcher lui étaient familières. Une en particulier. C'était une odeur d'égo mal placé et sur dimensionné. David... Je mets l'emphase sur le fait qu'un égo n'a pas d'odeur. Plutôt drôle. Nyen riait au plus profond de lui même se trouvant vraiment trop marrant. Les sons des pas s'approchaient. Des pas trop léger. Il ne les connaissait pas. Ça le chicotait vraiment même... C'était quoi? De la nourriture peut-être! Il eut un grand sourire à l'idée de manger.


* J'ai faim... *


Puis pouf. Étonnamment la tête de David avait passé dans le cadre de porte... C'était vraiment trop...

* DRÔLE!!! M'HUAHAHAHAA!! *


Quelques spasmes vinrent se faire voir de l'extérieur. Nyen'Vöss tentait de retenir ses rires le plus possible. D'ailleurs il parvint à se concentré sur ce que l'autre lui disait là. En faites il commença à jacasser comme à son habitude. Il parlait avec son air hautain et barbant.
Il adorait vraiment David. Il avait bien beau être chiant et trop d'égo. Ce mec là était un bon pote. Derrière ces manières déplaisantes y étaient cachés des valeurs et des principes formidables. Mais bon... Il faut escalader la montagne de vantardise de celui pour voir tout ça. Faculté qu'avec Nyen! Étant plus ou moins humain, il ne se permettait pas vraiment de juger. Surtout du comment il était. Étrange...

L'heure de se rebattre à sonné... Il eut un simple sourire au visage de Nyen'Vöss.

* Cher David... T'es un vrai pote toujours là quand j'ai besoin de toi... La preuve tu viens te faire taper... *

Le sourire que portait le loup avait un quelque chose d'inhabituelle. Une teinte de malice. Évidemment sa colère et sa haine refoulée. David avait tombé sur le pire moment de sa vie pour le provoquer là... D'ailleurs dans sa manière énervante d'égo sur dimensionné, il se retourna vers la gamine qui... Une gamine... Nyen'Vöss plissa son regard jaune vers celle-ci, la détaillant. Elle était...


* Miiignoooneeeee... Aoooonh... Trop chouette... Hihi.. Eeeh... HEY! Reprend toi! *

Il secoua la tête durement, puis vit David dos à lui, laissant pour fait de dire à la gamine; " Regarde le professionnel et blah blah blah." David se retourna donc vers Nyen qui lui n'était plus là... Il était désormais derrière son rival préférer. Son regard jaune scrutait l'arrière tête de celui-ci. Il était si proche... Si facile. Il renifla un peu pour finalement laisser entendre un..

- Bouh..

Suivit qu'il tenta simplement de le pousser avec sa patte doté de sa force sur humaine. Si on prend du recule. David et Nyen'Vöss était l'équipe la plus infernal qu'il existait. David était l'as de la magie et Nyen'Vöss du combat. Ensemble réunit ils étaient carrément invincible. Dommage que l'égo de son ami le poussait à toujours vouloir être meilleur que lui. Mais se pratiquer l'un avec l'autre était bien. Profitons de cet instant pour se pratiqué. C'est en connaissant son allié qu'on peut avoir une meilleure stratégie. Mais pour ça on devait bien l'affronter.

* Aller David ouvre tes yeux... Il est temps que tu vois que nous ne sommes pas les meilleurs rivaux... Mais les meilleurs coéquipiers... *


Le loup avait ce côté stratégique et militariste. En faites c'était évident. Il avait devant lui, un ami incroyable et un allié de taille. Combiné leurs forces c'était créer une arme d'une puissance accotant celle des Dieux. Il devait être destiné à croisé ce mec là un jour. C'était son complémentaire en quelque sorte. Il l'aimait bien ce David.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Ven 22 Juil 2011, 16:29

[court et nul désolée mais je savais pas comment m'insérer dans votre truc ...]


La nuit, moment terrifiant lorsque nous sommes enfant. La nuit; refuge de toutes les peurs, moment de notre journée au cour duquel nous régénérons notre énergie. Cette énergie si importante, celle qui nous fait vivre, nous permet de nous déplacer, de faire ce que nous voulons quand nous voulons, d'apprendre tant de choses. La petite Analia était là, dans son lit, allongée occupée à refaire ses forces comme les autres filles qui se trouvaient dans le même dortoir qu'elle. La petite eût soudainement froid et se réveilla. Elle se rendit alors compte qu'elle avait faim. Elle attrapa une couverture et se recoucha, il était bien trop tôt pour se lever tout le monde dormait encore à poing fermé. Elle n'allait tout de même pas réveiller les autres en allumant un bougie parce qu'elle voulait se rendre aux cuisines. De toute façon, il ne devait y avoir personne aux cuisines à cette heure, puis les Hommes-Insectes grouillaient dans la forteresse. Cela encouragea la petite à se rendormir. Elle se rendormit, mais fit un cauchemar. Ce cauchemar qui la hantait depuis cinq ans déjà. Elle se revoyait, avec ses parents; courant dans les bois pour fuir l'ennemi. Et elle revoyait ce terrible dragonier qui avait ordonné à son dragon de tuer ses parents. Pendant des années et encore aujourd'hui elle se demandait pourquoi on l'avait épargner? Ses pouvoirs qu'elle venait à peine de découvrir l'avait sauvés. Ce dernier l'avait embarqué à Irianeth. Là-bas elle avait croisé les Hommes-Insectes qui avaient manqué de la mangé. Des perles de sueur coulaient sur le front de la fillette. Elle se réveilla aussitôt, attrapa une serviette s'essuya le front. Puis elle décida d'aller se laver. Après cela elle passa sa tunique blanche; En regardant la tunique elle se remémorra sa rencontre avec son grand-frère de coeur : David. Alala quelle aventure ! Tout deux avaient vécu une véritable expédition pour trouver une tunique blanche. Elle sortit dans le couloir, gagna la cuisine prit son petit-déjeuner pui gagna l'extérieur. Il faisait beau! Chose rare sur Irianeth. L'enfant comptait bien profiter de ce temps pour s'amuser. Mais avec qui?La petite allait chercher sa petite soeur Laetitia quand soudain elle entendit un bruit de pas. Qui était-ce? Était-ce un camarade de jeu? Ou un de ces hommes-Insecte?

L'air était frais, elle retourna dans son alvéole pour attraper un pull, il avait beau y avoir du soleil, il faisait tout de même frais sur cette terre. Ce n'était pas comme sur Enkidiev. Au moment, où elle referma la porte de son alvéole et se dirigeait en direction de son armoire, Quand soudain quelqu'un toqua. Qui était-ce? Andréya? Oh cela aurait été tellement inattendue, et tellement génial! Non cela aurait été trop beau.Hyllina? Au non elle l'aurait reconnu au bruit de sa démarche. La fillette s'approcha de la porte et ouvrit. Elle poussa un cri de joi. Elle lança : " Grand-Frère, je suis heureuse de te voir, j'ai appris que tu étais l'écuyer de Seigneur Draken!!! Je le savais tu es le meilleur de toute façon!". Elle prononça ces paroles les yeux pleins d'admiration . Puis par la suite David lui proposa de lui apprendre à se battre. Allez, pourquoi pas au fond, ce serait déjà ça, puis si elle savait se battre, les hommes-insectes qui la terrifiaient depuis si longtemps ne pourraient plus l'approcher . Elle dit : " Je te suis!". Ils arrivèrent à la salle de combat. Un camarade de David ne tarda pas à les rejoindre.Analia lança: " Bonjour." Et s'assit sur le côté. D'après leur discussion les deux jeunes gens allaient se battre. Elle s'éloigna sur le côté pour regarder la scéne en sécurité, sans risquer de prendre un coup.Si l'un des deux combattants était blessé, Analia le soignerait. Mais pourquoi David l'avait-elle faite venir? Désirait-il qu'elle arbitre et compte les points? Elle regarda David et lança :
"Je ne serai pas l'arbitre, vous êtes grands et évitez de vous faire mal, après on va encore avoir des problèmes!"


Dernière édition par Analia le Sam 30 Juil 2011, 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
#David

avatar
Nombre de messages : 500
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 19/12/2010

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 44 ans [G15]
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Mar 26 Juil 2011, 16:21

David était là, à parler à Analia, lui dire de le regarder faire. Il voulait lui apprendre à se battre mais qu'est ce qui serait plus instructif que de voir au combat du dieu de la magie ( encore et toujours selon lui ) ? En plus, l'adversaire qu'il avait en face, bien qu'il était niais et vraiment très comique à voir mais se débrouillait presque aussi bien en combat rapproché que lui en magie. C'était pour dire à quel point Nyen'Vöss était haut dans l'estime de David... Son meilleur adversaire, c'était lui... Il avait un blocage très étrange lorsqu'il affrontait Mukuro, comme si elle l'empêchait de se donner à fond, il avait si peur d'abîmer son beau visage, ses yeux effrayants mais d'une couleur tellement magnifique... Et voilà ça recommençait, il utilisa toute sa force mentale et sa volonté (pour dire l'importance des moyens mis en place ) pour écarter le visage de la psychopathe qu'il ne voulait absolument PAS aimer. Et elle disparut de sa tête dans un nuage de fumée, mais dans son soulagement, il s'était relâché et la tête de Trystane émerger du nuage pour lui faire un clin d'oeil. Même si extérieurement il n'en montrait rien, il pleurait de découragement à l'intérieur de lui. Est ce que toutes les personnes douées d'une intelligence supérieure comme lui voyaient ce genre de choses ? Comment pouvait-il gagner avec des choses aussi horribles dans sa tête... Il devait penser à autre chose ! A ce que lui avait dit Analia, comme quoi il avait été attribué à Draken, qu'elle n'en avait pas douté et qu'elle savait qu'il était le meilleur, il avait presque eu une larme de fierté, déjà savoir la vérité sur lui à son âge alors que beaucoup le niait était quelque chose de fantastique, il avait bien choisi sa petite soeur de coeur... Très perspicace et presque aussi intelligente que lui quand il avait son âge. Elle avait vraiment un bon potentiel, c'est sur cet heureux récent souvenir qu'il reporta son attention sur l'autre.

Puis David se mit à suivre les pensées de l'homme loup, après tout, c'était son point fort parmi ses autres points forts, soit dans tous les domaines. En plus, il pourrait prévoir ses intentions, et ce qu'il vit l'horrifia au plus haut point, c'était une pensées captée très... il n'avait même pas de mot à mettre sur cette abomination !

* Cher David... T'es un vrai pote toujours là quand j'ai besoin de toi... La preuve tu viens te faire taper... *

Il croyait halluciner, il ne doutait pas du fait qu'il était un vrai pote pour lui, de toute façon, c'était le rêve de tout habitant de la forteresse d'être ami avec lui, et il était l'un des seuls à qui David accordait son amitié, le seul qu'il considérait comme son presque-égal, évidemment, David n'avait pas d'égal parmi les autres écuyers, il était incontestablement le meilleur et ceux qui disaient le contraire avaient de la bouse de dragon dans les yeux... Ce qui le choquait, c'était le "tu viens te faire taper". Voyons penser cela de David était stupide, il avait inversé les rôles, il était venu le taper et non pas le contraire, il méritait bien son surnom de Niais'Vöss ! Il était tellement indigné par l'inversion des rôles de Nyen qu'il n'avait pas capté sa pensée sur Analia, sinon, il se serait encore indigné, il se demanda d'ailleurs si Analia suivait également les pensées de la cervelle de loup... Il secoua la tête et vit qu'il n'y avait plus personne devant lui.

- BOUH !

Il utilisa son sondage du territoire jusqu'à temps pour sentir un peu à l'avance qu'une main allait le pousser, tant mieux, il n'attendait que ça pour mieux se mettre en valeur devant lui. Il sentit la main de Nyen'Vöss se rapprocher, malgré le fait qu'il s'y attendait, le choc fut particulièrement rude, il avait de la force. Il fut projeté vers l'avant et comme toutes les stars qui savent se sublimer lors des coups durs, il fit une chute avant de se réceptionner parfaitement, il se retourna de façon à ce que ses mèches rebelles quittent son front par le mouvement de sa tête et offrit un sourire et un clin d'oeil à son auditoire, son public (deux personnes)... Pas d'applaudissements, ils étaient surement trop impressionnés pour pouvoir l'applaudir, il pouvait les comprendre, ce n'était pas tous les jours que l'on avait une telle démonstration de classe sous les yeux. Il prit alors la parole.

- Nyen, tu es d'un prévisible, affligeant. Je suppose que tu avais deviné ce qu'il allait faire aussi hein Analia ?

Alors que le combat se faisait inévitable, Analia prit la parole.

- Je ne serai pas l'arbitre, vous êtes grands et évitez de vous faire mal, après on va encore avoir des problèmes!

Il la comprenait parfaitement, lui même n'aurait jamais voulu faire l'arbitre, c'était pour les nuls, c'était un travail déshonorant. Il était fier qu'elle ait refusé ce travail avant même que quelqu'un ne lui demande. Il était vraiment fier de l'influence positive qu'il avait sur elle. Grâce à lui, elle était devenue quelqu'un de meilleur. Il estimait beaucoup cette petite fille depuis quelques temps et elle remontait encore dans son estime. Elle se souciait juste un peu trop de la discipline mais il réussirait à modifier ça, après tout, il n'était pas le meilleur pour rien. Et puis ils n'allaient pas avoir mal, ou du moins pas longtemps, leurs deux pouvoirs de guérison étaient les meilleurs parmi les écuyers...

- Ne t'inquiètes pas, jamais je ne t'aurais forcé à faire un boulot aussi déshonorant. Et on ne risque rien, Nyen est presque aussi fort que moi en guérison.

Et oui, David estimait beaucoup plus Nyen'Vöss qu'il ne voulait bien l'avouer, il était pour lui le meilleur écuyer derrière lui évidemment. Riley n'était qu'un usurpateur à son sens, être accepté sans subir le moindre test qu'un élève doit passer, c'était... inacceptable ? Mukuro était Mukuro, il n'y avait rien d'autre à dire, jamais il ne pourrait la trouver forte, c'était chimique, organique, il n'y avait rien d'autre à ajouter sur elle. Même Analia était meilleure qu'elle, en même temps elle avait eu un professeur d'exception, en toute modestie. Si elle n'avait pas encore la puissance d'un écuyer, elle en avait l'esprit, elle était une élève assidue en plus. Et Eleiwyn était meilleur qu'Analia pour le moment, mais pas pour longtemps... Nyen grâce à sa force et à ses sens extrêmements aiguisés n'avait pas besoin de pouvoirs, ni même de cerveau, d'ailleurs il s'en passait allègrement à comparer de lui... Il replongea son esprit et y vit quelque chose qui le fit réfléchir, chose étrange dans le sens où ce que disait habituellement Nyen n'avait pas d'intérêt, les "J'ai faim" en tête de liste...

* Aller David ouvre tes yeux... Il est temps que tu vois que nous ne sommes pas les meilleurs rivaux... Mais les meilleurs coéquipiers... *

David était interloqué, cet idée de la cervelle de loup n'était pas stupide, il n'avait jamais repéré que cela pourrait être possible. Il était tellement parfait, zéro défaut que jamais il n'aurait pensé s'allier avec quelqu'un mais cette idée était tout de même intéressante. En plus, dans cette paire, il aurait le beau rôle, il ne serait pas au corps à corps mais derrière à empêcher les adversaires de faire ce qu'ils veulent. Autant au corps à corps il était difficile qu'exhiber sa classe alors que derrière, à la place du magicien, il pouvait adopter des postures aussi classieuses les unes que les autres, la posture du "magicien surpuissant" qui consistait à faire des gestes complexes au lieu de gestes simples, il avait aussi la posture du " nonchalant ", montrer à son adversaire que l'on s'ennuie et qu'il n'est pas digne qu'on mette toute sa force et il avait encore une sacrée panoplie de ces postures. Il s'imaginait plus tard la meilleure paire d'Irianeth, Nyen et David ! Non ça ne sonnait pas, il y avait un problème, une paire si efficace sur le terrain ne pouvait pas sonner si mal sur le papier. Mmh, il y avait un problème... Mais oui, il était bête, non, il n'était pas bête, il avait juste oublié la solution qui était pourtant simple... David et Nyen sonnait beaucoup mieux que Nyen et David...

Mais cette idée n'avait pas entravé son envie de se battre qui était restée intacte, après tout, il lui fallait être sur qu'il allait s'allier avec quelqu'un qui lui arrivait plus haut qu'à l'ongle de pied. Il communiqua par télépathie à Analia ** Je vais te donner une mission, observes le combat, et dis moi si c'est possible que l'on puisse s'allier, je serais surement trop absorbé dans le combat pour penser si ça notre paire peut coller **. Il regarda Analia et lui fit un clin d'oeil ** Tu ne m'as jamais vu vraiment me battre, tu vas voir ce que donnera un de tes combats quand j'aurais fini de t'apprendre à te battre comme je le fais ** Il se retourna ensuite vers Nyen'Vöss, un sourire au visage.

- Ton idée est intéressante, mais pour cela, il faut que je voie de quoi tu es capable en combat, voir si tu as progressé ces derniers temps...

Il attendait ce moment depuis longtemps, le moment où il pourrait se rebattre. Il était tenté par son idée mais le meilleur moyen de connaître les stratégies de son allié, c'est de combattre contre lui.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Sam 30 Juil 2011, 11:30

Il fixait David qui était devant lui. Seulement, David qui avait ce foutue don de lire dans les pensées peu finalement comprendre le pourquoi des résolutions intelligente de Nyen'Vöss. En faites il pouvait parfaitement sentir que sa rage semblait à un point plutôt élevé. Par le fait même, le jeune loup accrocha du regard les marques de ses poings encrées dans le mur derrière David. Il tenta d'oublier ce qui c'était passé, se concentrant sur David. En faites, il avait à peu près tout entendu. Il avait ce satané don de trop bien lire ses pensés. Seulement, il avait bien beau le traité de prévisible. Quelque chose l'empêcherait toujours d'avoir une avance sur lui en combat. Nyen est imprévisible. Il ne se battait pas avec sa tête, mais avec son instinct. Son instinct qui était le meilleur des stratèges. Par moment on pouvait apercevoir une attaque dans sa tête mais qui finissait autrement par son instinct qui s'en était motivé. C'était une autre avantage d'être un loup quoi. Il n'avait rien de plus agréable pour se battre. Se laisser aller. C'était un peu comme un musicien sur un instrument. Le musicien va laisser ses émotions et son instinct créer la mélodie pour l'écrire ensuite. Nyen'Vöss c'était pareil, il laissait son instinct le guider dans ses coups, écrivant le combat d'un instinct animal sur évoluer.

Il était droit devant lui, ne bougeant pas, un sourire aux lèvres. Le loup commençait à être agacer par ce sourire narquois. Du moins en combat. Son regard naturellement grand et jaune vint étrangement se rétrécir. Ses yeux avaient une impression d'être plisser. Étrangement, sa dentition plus prononcé semblait être pire qu'à l'habitude. Pour retourner à son regard, ses pupilles inhumaines vinrent s'intensifier. Ses doigts étaient crispés et propriétaire d'armes acéré. Il restait bien droit, sa respiration imperceptible. Il ne semblait même plus respirer. Seulement un simple mouvement de sa chevelure. Se mouvement qui fit qu'une petite mèche tomba près de son œil gauche. Quand celle-ci finit sa course, ça ne prit pas trop de temps que notre ami avait chargé à une vitesse folle vers lui.

David avait parlé de combattre son allié pour savoir sa stratégie. Seulement, sur ce point, il avait raté son coup. L'homme loup n'en possédait pas vraiment. Il était à lui seul une stratégie. Sa charge était classique, fonçant droit sur son adversaire. Seulement, ce qui changeant le classique à un Nyen'Vöss, fut le pas qui le propulsa vers sa droite, donc à la gauche de David. Se projetant dans les airs une basse hauteur. Aucun coup de poing ou de pied direct. Au contraire, il s'était servit de son pied droit pour venir le chercher vers l'arrière. Pour laisser son ami dans une grande confusion. Pourquoi? Voici ce qu'il se passait dans sa tête.


* La petite fille que David à ramener est trop mignonne... Elle est incroyablement à croquer! Heh heh heh... À croquer... *


Puis les pensés de Nyen'Vöss devinrent plus sombre. Mukuro revint dans son esprit, pensant à elle, sa meilleure amie prit avec l'Impératrice... Trystan. D'ailleurs à cet instant, sa rage peu se faire sentir encore plus chez l'humain. Par exemple, la petite Analia pouvait parfaitement voir la fureur dans son regard et entendre un long grognement sourd inhumain. Pour finalement laisser dans son grognement, des pensés et une tête vide, simplement du noir, se laissant guider par son instinct dans ce combat.

--------
En faite la démarche que Nyen'Vöss allait se résumer comme-ci. Sa première attaque dans les airs et à revers avait comme but de frapper David par derrière pour le projeter en quelque sorte dans les airs. Pendant le court instant ou celui-ci s'aurait retrouvé dans les airs, Nyen aurait atterrit au sol pour se relancer à une vitesse folle vers lui pour le plaquer au vol et aller le faire écraser contre un mur. Ensuite, si David avait eu la force se résister à cette attaque, notre loup lui aurait envoyé un coup de genou dans le ventre suivit de trois coup de poing avec sa force incroyable.

Si la démarche était un échec au premier mouvement, le tout pouvait ressembler plus à cela. Si David évitait le premier coup de Nyen dans les airs qui avait comme but de le projeté, une fois atterrit il s'aurait propulsé vers ses jambes pour le faire tomber au sol avec un croc-jambe. Ainsi il allait se relever et sauter dans les airs pour lui écraser son genou directement dans le thorax.

( Je te laisse en faites deux options d'action de Nyen. Il n'y a rien de réussit, c'est juste une action en tant que tel, laisse ton imagination aller Dave! )

--------

C'était une force chez lui. Pouvoir se battre et pensés à autre chose. Il n'avait même pas besoin de ce concentré à une tactique, laissant simplement ses impressions y aller. C'est don pendant ce temps qu'il se permit de pensé à la gamine que son adversaire avait rapporté. C'était qui elle? Elle faisait quoi? Elle était en lien en quoi avec lui? Pourquoi semblait-il agir comme un grand frère avec elle? Toute question sans réponse. Même que Nyen'Vöss avait subtilement détaillé la petite pour se faire une bonne image d'elle. Cherchant des liens entre elle et David. Elle avait quoi comme force? C'était plutôt simple, cette petite là l'intriguait. En plus elle avait l'air appétissante...

* NON! Pas manger! C'est pas à manger! *

Bon disons que elle était vraiment mignonne à croquer. Mais malgré sa stupidité, Nyen ne lui aurait pas fait de mal. Ou peut-être juste un bout de sa joue... Ou de sa cuisse... NON! Un bout de son bras droit.

* BORDEL! COUCHÉ L'ESTOMAC! On ne mange pas de petite fille! Des cadavres ça passe! Des corbeaux... Des insectes! Des... Petite fille châtaine au teint pale avec des petites joues rose... NON! Je ne la dévore pas bon! C'est une petite fille plein de talents qui à l'air vraiment délicieuse... Dans une assiette de... Magie... Oui et qui... Assaisonné d'épice de... Combat! Serait un parfait repas! Eeeh soldat! *

Véritablement, Analia avait un gros poids sur l'estomac de Nyen'Vöss. Non lui qu'il la détestait, même surement qu'en la trouvant si mignonne, notre homme loup avait vue un parallèle à la nourriture. Quoi que pour Nyen'Vöss, tout à un parallèle avec la nourriture, donc il ne faut pas trop en demander. Il n'avait pas nécessairement voulut avoir un lien avec la petite fille en fonction de la nourriture. Quand même pas. Mais le mystère sur celle-ci le laissait affamé. C'est plutôt étrange et inconcevable, mais dans son cas, c'était le cas. Il ne faut pas trop en demander bon!

Pour ce qui concerne du combat. Nyen'Vöss avait qu'un but en tête. Impressionné David pour de bon. Lui faire comprendre que lui aussi peu être le meilleur. En faites, secrètement, Nyen désirait avoir l'attention de David, ses reconnaissance. Il avait toujours été le plus vieux le plus "génial" de la forteresse. Il était au dessus de tout, tout le monde savait qui il était. Il était en quelque sorte, le "cool" de la place. C'est pourquoi notre loup se donnait à fond. Il voulait pour de bon avoir une très haute place dans l'estime de David. Si il parvenait à lui faire comprendre la force qu'il possédait, peut-être que celui-ci allait devenir bien plus qu'un simple ami et un meilleur adversaire. C'était étrange, mais Nyen'Vöss voulait le petite David comme vrai ami. C'était la première fois qu'il voulait s'approprié une amitié. En faites, David l'avait toujours intrigué. Il avait été un phénomène pour le loup. C'est pourquoi il le voulait dans sa meute. C'était un élément incroyable à avoir dans sa vie. Malgré sa tête enflée, Nyen voyait en lui un ami incroyable. C'est ce qu'il venait chercher à l'instant même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Sam 30 Juil 2011, 16:22

David était venu chercher Analia, cette dernière en fut fortement surprise.Mais agréablement heureuse. Heureuse de passer un peu de temps avec son grand-frère de cœur. C'est vrai, après tout cela faisait cinq ans et demi qu'elle était arrivée sur Irianeth, cinq ans et demi qu'elle connaissait David. Oui, elle l'avait rencontrée peu de temps après son arrivée, comme la plupart de ses connaissance à Irianeth d'ailleurs .Mais les deux compères n'avaient pas eu l'occasion de passer énormément de temps ensemble, à l'époque David était élève. Il devait suivre les cours, bien qu'il soit par nature un excellent élève. Quant à elle, elle n'était que future élève, du coup Mademoiselle tuait le temps comme elle pouvait... Dessin, couture, natation à la plage , elle faisait comme elle pouvait...

Quand David était venue la chercher en lui disant : « Viens je vais t'apprendre à te battre »,
Elle vit une belle occasion de saisir sa chance, saisir sa chance, pour apprendre à se défendre contre ces stupide insectes qui ne cessaient de la regarder avec un regard disant : « je veux te manger! »
Elle prit la main de David et lui dit :« " Grand-Frère, je suis heureuse de te voir, j'ai appris que tu étais l'écuyer de Seigneur Draken!!! Je le savais tu es le meilleur de toute façon!" ». Elle regarda l'adolescent avec beaucoup d'admiration, comme d'habitude. Puis elle prit la paroles :
« Pourras-tu m'apprendre à me défendre contre ces fichus insectes... J'ai beau avoir grandit, ces bestioles, attendent toujours que je sois seule pour m'attaquer... ça me terrorise. »

Ils marchaient tout les deux côte à côte. Puis ils gagnèrent la salle d'entrainement. Là-bas se trouvait une personne. Une personne inconnue à Analia. Cette dernière la salua, puis se mit sur le côté. Il ne lui fallut pas longtemps en entendant David dire : «Alors Nyen, je suppose que tu te souviens de notre dernier affrontement ? » pour en déduire que les deux adolescent allaient se battre. Même l'insecte le plus débile l'aurait comprit après tout. Cela était clair comme de l'eau de roche. Limpide comme de l'eau coulant d'une source de montagne. Visiblement, les deux adolescents avaient-ils la même estime d'eux-même que David? Elle regarda longuement l'inconnu. Les paroles de David avaient un peu éclairé. Cet inconnu s'appelait donc Nyen. Il était dans la même tranche d'âge que David à vue d'œil.

Par la suite, David lui dit : « Regarde le professionnel faire, tu ne regretteras pas d'avoir vu ce combat ». Non, non il l'avait fait venir pour lui apprendre à se battre, mais elle n'allait pas regarder l'exemple, elle allait aller.... Jouer aux fléchettes. Non mais franchement , il était sérieux? Lui dire de regarder était totalement inutile. Analia était une élève sage et attentive. Elle se retint de rétorquer mais heu un fou rire à l'intérieur d'elle-même.

L'inconnu semblait parler par télépathie. Le pouvoir d'Analia n'était pas très développé mais elle arrivait à capter des bouts de phrases:
«David..... pote.... preuve.... viens … te faire taper!»
Il lui restait du boulot , mais elle avait comprit l'idée globale. Nyen n'aimait pas David.... Quand elle vit sourire Nyen Ana prit peur. Cela était effrayant. Mais elle prit sur elle-même, comme lui avait appris David et Andréya. Cette phrase d'Andréya lui était restée en tête : « Ne Jamais montrer tes faiblesses aux inconnus... sinon aussitôt que tu auras le dos tourner ils s'en serviront ».
Ensuite il la regarda, là la gamine heu très peur... Le regard du loup voulais dire : « Jolie, Mignonne » . Elle se sentait mal à l'aise. Enfin elle ne le montrait pas pour autant. Avant que les deux gamins ne commencent à combattre tel deux coqs, Analia dit qu'elle ne désirait pas être l'arbitre.Quel statut dégradant. Non mais ils étaient sérieux? Elle valait bien mieux que ça.Cela fit sourire David. Il devait s'être reconnu dans cette phrase d'Analia. David avait un peu déteind sur Analia au fil du temps. Et David était très fière de sa petite soeur, qui était bien entendue la meilleure élève de sa génération. Sa seule faiblesse, était de ne pas savoir manier les armes.Mais si elle était venue avec David, c'était pour apprendre cela. Elle regarda les deux adolescents se battre. David avait l'avantage, non c'était Nyen, puis re-David.... Tout allait très vite. Toutefois, même si la gamine ne lisait que de manière superficielle dans les esprits, elle arrivait à prévoir les actions de Nyen. David dit alors : « Nyen, tu es d'un prévisible, affligeant. Je suppose que tu avais deviné ce qu'il allait faire aussi hein Analia ? ».Elle ne put s'empêcher de hocher la tête pour montrer son accord avec David.

Peu de temps après qu'elle ai formulé sa remarque comme quoi elle ne désirait pas être arbitre David lui dit : « Ne t'inquiètes pas, jamais je ne t'aurais forcé à faire un boulot aussi déshonorant. Et on ne risque rien, Nyen est presque aussi fort que moi en guérison. »
Elle rétorqua : « J'espère bien que tu ne m'abaisse pas au sale boulot, manquerait plus que ça! En ce qui concerne vos pouvoirs de guérison, faîtes comme vous l'entendez. Mais je vous interdit formelement de vous tuer! Ça peut paraître stupide mais je sais que quand David est lancé... ».
La gamine lança un regard glacial au loup quand elle capta ses pensées de nourriture. Puis elle lança :« Je ne suis pas de la Nourriture. David, je pars! Et reviens en mon absence apprends la politesse à ton ami qui veut me manger s'il te plaît! ».
__________________________________________

Elle sortit de la salle pour gagner les cuisines. En chemin elle croisa un insecte... Horreur, sa plus grande phobie. Elle dégaina sa dague, et l'attaqua, elle utilisa quelques parades de david, puis quelques offensives de Nyen puis réussis à l'achever. Elle dit ensuite à David par télépathie : « Grand-frère!!!!! J'ai vaincu ma peur des Hommes-Insecte j'en ai tué un!!! L'alliance de tes parades et des offensives de Nyen est géniale. Merci à vous. Si je ne vous avez pas regarder je serai probablement morte à l'heure qu'il est. Tout le monde me prend pour de la nourriture sur patte ici.... Enfin passons, si tu ne me crois pas je suis dans le couloir entre la salle d'entrainement en la cuisine et j'ai la dépouille à mes pieds. »

Puis elle ajouta à l'intention de Nyen : " Je serai toi je changerai mon attitude du tout au tout avec moi. Ma mère est le Chevalier Hyllina. Il paraît que c'est ton maître.... Je pourrais lui conter certaines de tes pensées.... Si tu ne te rattrapes pas et je ne te dirais pas à quel points elle serait en colère... Bon courage si elle est en colère noire contre toi. Moi elle s'énerve jamais contre moi. " Elle se mit à rire sadiquement.

Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
#David

avatar
Nombre de messages : 500
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 19/12/2010

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 44 ans [G15]
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Lun 15 Aoû 2011, 16:37

David était aux anges, son rôle de grand frère de cœur ? Il l'avait accompli à la perfection, maintenant, elle était comme lui presque... Arrogante, hautaine, manipulatrice et d'une force de caractère incroyable, nul doute qu'elle était la meilleure élève, avec un professeur comme lui, comment pouvait-il en être autrement ? Il se souvenait des cours qu'il lui avait prodigué sur la magie, des cours dont les professeurs de la forteresse devraient s'inspirer. Après tout, les enseignants de cette forteresse n'étaient pas très compétents. S'il n'avait étudié qu'avec eux, il ne serait pas devenu la star de la forteresse qu'il était aujourd'hui. En plus de sa beauté naturelle, il était le bien nommé dieu de la magie ( Encore une fois selon lui ) et il se débrouillait plus que bien en escrime... Quant au corps à corps ? Mmh... Bah il ne s'y intéressait pas, c'était pour les faiblards le corps à corps. Nyen était juste une exception à cause de son sang. Mais David n'avait aucun intérêt à apprendre ce genre de technique. Qu'est ce qui est le plus classe entre sauter sur son adversaire en brandissant son poing et en braillant et dire «  Tu es nul » à ton adversaire en te battant avec une épée que tu tiens avec une main et l'autre dans la poche. Il y avait un fossé entre ces deux techniques. D'ailleurs c'était là que se situait le fossé entre Nyen'Vöss et David. Il devait reconnaître qu'au niveau du combat, il était aussi fort, ou presque que lui. Mais au niveau de la classe en combat, il ne lui arrivait pas à la cheville... Et évidemment, c'était la chose la plus importante, la différence entre un bon combattant et un seigneur de guerre... Je vous laisse deviner où David se met.

« J'espère bien que tu ne m'abaisse pas au sale boulot, manquerait plus que ça! En ce qui concerne vos pouvoirs de guérison, faîtes comme vous l'entendez. Mais je vous interdit formelement de vous tuer! Ça peut paraître stupide mais je sais que quand David est lancé... ».

Quelle bonne petite, elle avait tout compris. Elle avait réussi l'épreuve ! Car pour David, chaque parole était un test pour son interlocuteur. Elle lui aurait demandé de faire arbitre, il ne l'aurait plus considérée comme petite sœur de cœur, il ne voulait pas d'une soumise qui lui salisse sa réputation... Il voulait une petite fille qui ait du talent, qui montre des facultés de commandement et d'honneur et qui ne se pervertisse pas avec des tâches indignes tel l'arbitrage par exemple. Il dut se retenir de rire quand elle parlait de ne pas se tuer. Certes, il avait la possibilité de tuer l'homme loup avec facilité.. Il ne s'appelait pas David pour rien mais ce n'était pas son objectif. Tout simplement parce qu'il savait que son rival en était aussi capable, et un combat à mort n'était pas à l'ordre du jour, il voulait juste voir si plus tard, ils pourraient combattre ensemble. S'il pourrait compter sur lui. Bien entendu, il n'avait pas réellement besoin de lui, c'était plutôt le contraire mais mieux vaut avoir Nyen comme allié que comme adversaire... Lorsqu'elle eut fini sa phrase, il eu du mal à refréner des larmes de fierté, certes, il ne voulait pas une soumise comme petite sœur de cœur, mais des compliments étaient toujours le bienvenue... Brave petite. D'ailleurs se fut elle qui reprit la parole.

« Je ne suis pas de la Nourriture. David, je pars! Et reviens en mon absence apprends la politesse à ton ami qui veut me manger s'il te plaît! ».

Il se mit à sourire, il connaissait effectivement le talent de Nyen Voss qui consistait à tout prendre pour de la nourriture, du désormais célèbre corbeau dans cette même salle quelques années auparavant jusqu'aux petites filles en passant par les écureuils. En bref c'était un estomac sur patte. Haha, estomac sur patte, cervelle de loup, Niais Voss... Décidément il avait un humour inimitable... Dans le sens que personne ne peut faire plus marrant évidemment ! Qui pourrait s'aventurer à dire que les blagues du grand David étaient nulles ? Personne, il était trop parfait... Des fois, il regrettait d'être aussi parfait, il ne pouvait que capter les regards envieux que tous posaient sur lui. Des fois, il aurait voulu avoir la paix mais le monde est ainsi fait. Il était parfait et n'y pouvait rien. Nyen était presque parfait s'il n'était pas aussi niais. A l'occasion, il devrait lui demander s'il subissait aussi ses regards chargés d'envie et de jalousie de tous les habitants de la forteresse...

Il ne se formalisait pas du fait qu'Analia parte, elle avait même raison, nouveau test réussi pour elle, il jeta vers elle un regard approbateur, cette fille ne cesserait jamais de l'étonner par ses capacités et son caractère encore plus difficile que le sien. Il n'était même pas déçu qu'elle n'assiste pas à son combat contre l'estomac sur pattes (haha), au contraire, il savait que Nyen était aussi fort que lui et que ce combat se finirait sûrement dans une impasse et que les deux ne seraient pas beaux à voir après ce combat... Ils n'étaient plus simples élèves mais écuyers à présent, et cela changeait la donne. Il fit un sourire à Analia qui signifiait qu'elle pouvait partir si elle ne voulait pas assister au combat. Dès qu'elle fut sortie, les deux combattants se regardèrent, bougeant comme si ils étaient sur un cercle, tels le soleil et la lune ( Sachant que David était le Soleil qui éclairait tout ce qui était autour de lui ) puis Nyen fonça sur lui.

Il eut à peine le temps de le voir bouger qu'il était déjà derrière lui, l'expédiant littéralement dans les airs puis avant qu'il atterrisse dans un parfait enchaînement, Nyen le prit au vol et l'envoya contre le mur avec une violence extrême. Il en eut le souffle coupé mais il parvint à rester debout... Il sentit un liquide chaud lui obstruer la vision. Ainsi Nyen avait eu l'audace de le faire saigner lui, le dieu de la magie !? Cela n'allait pas rester impuni, loiiiiiiiiiiiiiin de là... Il vit Nyen approcher dans l'intention de le taper une troisième fois. Cette fois, il utilisa ses pouvoirs de lévitation ralentir considérablement les coups pendant qu'il soignait ses blessures intérieures ( le sang qui coule fait classe et permet la posture de l'acharné et de l'insensible ). Les coups de Nyen le frappèrent sans toutefois faire beaucoup de dommages. C'était juste pour lui donner l'impression que ses coups atteignaient son but. Tout cela pour le déstabiliser. Il recula, sûrement persuadé que David allait s'écrouler sous ses coups, bien trop blessé pour pouvoir combattre. Mais gagner contre David était presque impossible, et les coups qu'il avait fait ne suffiraient jamais. Il marcha vers Nyen, un sourire aux lèvres, le sang coulant toujours sur son visage. Il prit la position de l'acharné provocateur qui ne souffre pas de ses blessures ( de profil, tête tournée avec un sourire provocateur en direction de l'autre et qui ne soigne pas ses blessures extérieures )


- Permet moi d'espérer que ce n'est pas tout ce que tu as, sinon je perd mon temps...

David regardait la cervelle de loup (hihi) avec un sourire provocateur, cette fois il s'attendait à ce qu'il attaque, il ne referait pas la même erreur deux fois. Il se mit en position de combat, tendit la main et fit signe à Niais Voss (hoho) d'attaquer. D'ailleurs il ne se fit pas prier et fonça sur lui... à une vitesse surhumaine avant de se décaler brusquement sur le côté, sûrement pour refaire le coup qu'il avait déjà fait quelques secondes auparavant. Sauf qu'il s'y attendait cette fois... Mais au lieu de faire ce qu'il attendait de lui, il se mit soudainement par terre et tourna sur lui-même pour faire un balayage dévastateur sur David qui ne put esquiver et s'écrasa avec grâce sur le sol ( même en tombant, un combattant se doit d'avoir la classe ! ). Il eut tout juste le temps de rouler afin d'esquiver le coup de pied que l'amoureux des corbeaux ( héhé) lui envoya. Il se releva avec une roulade arrière, encore un peu sonné par le coup. David utilisa ses pouvoirs de lévitation, et l'écuyer grâce à un écureuil (huhu) vola et s'écrasa contre le mur en face, derrière les mannequins de bois... C'est là qu'il remarqua quelque chose d'étrange, certes les architectes d'intérieur de la forteresse avaient très mauvais goûts mais ils n'avaient pas ciselé la roche comme ça... Certes, David avait une puissance phénoménale mais pas au point d'envoyer un être « humain » valser contre un mur avec cette force.. et surtout sa lévitation ne laissait pas des traces de griffe. Nyen'Voss, il n'y avait donc que lui pour avoir à moitié détruit le mur, heureusement qu'il ne se battait pas avec ses griffes. Si un jour où ils étaient ennemis arrivait, il devrait oublier sa classe pour se concentrer sur le combat. Il espérait de tout cœur que cela n'arriverait jamais...

Il sonda l'homme loup afin de prévoir sa prochaine attaque mais comme il le craignait, il ne pensait même pas au combat, il pensait à Analia comme si elle était un petit déjeuner, heureusement que celle-ci venait de partir... Cependant, il fut impressionné, maintenir un tel niveau de combat tout en pensant à autre chose... Aucun doute, il était vraiment un adversaire redoutable et quelqu'un né pour combattre, il était une machine de guerre. Il commençait enfin à percevoir ce que serait une alliance entre les deux... L'instinct, la force, les griffes et l'incroyable aptitude au combat physique de Nyen accompagné de la réflexion, de la magie, de la puissance et les capacités fantastiques de David en combat. Aucun doute, il était un combattant exceptionnel et il méritait qu'il se donne à fond, sans froufrous, sans gestes superflus, juste de combattant à combattant. Il n'avait plus à réfléchir comment se réceptionner avec grâce après une chute ou alors comment lancer un sort dans une position précise. Il était temps de se battre vraiment, amicalement bien sur, mais rigoureusement quand même.

Nyen se battait à l'instinct, David se battait à l'intellect. Comme il exploitait à fond son instinct, David se devait d'utiliser tout la puissance de son fantastique cerveau qui faisait de lui un des êtres les plus intelligents de la forteresse. Incontestablement, il était plus rapide, plus fort, donc il ne devait surtout pas le laisser s'approcher quitte à utiliser tous ses pouvoirs pour l'en empêcher. Le combat ne devait surtout pas durer, l'homme loup avait une endurance incroyable, lui aussi bien sur mais moins... Les pouvoirs consommaient plus d'énergie que les coups physiques. Autre problème, Nyen est vraiment imprévisible donc il ne pouvait en toute logique pas prévoir ses gestes, il lui faudrait donc se préparer à tout et ne pas faire l'erreur de s'attendre à un geste. David avait en réalité pensé cela en à peine plus d'une seconde, quand il revint à lui, il était devant lui, prêt à charger une nouvelle fois. Mais une communication télépathique empêcha le combat de reprendre, c'était Analia qui les prévenait qu'elle avait battu un homme insecte et que si on ne la croyait pas, on devait venir voir sur place. Il entendit ensuite ce qu'elle disait à Nyen, une vraie petite lui ! Il répondit par la même voie.


** Bravo ! Je suis fier de toi, j'arrive dès que j'en ai fini **

Mais l'homme loup ne sembla pas déstabilisé plus d'une seconde puisqu'il chargea presque immédiatement... Sauf que cette fois, David était prêt, lorsqu'il fut à deux mètres de lui, il utilisa sa lévitation afin de dévier sa course et il envoya son lasso noir vers la déviation. Dès qu'il fut capturé il l'envoya brutalement contre le mur, détruisant par la même occasion le lasso. Mais il en fallait plus pour assommer Nyen qui se releva et chargea encore une fois. Malheureusement pour David, la confiance revint et il voulut faire comme il avait fait au dernier combat, il voulut le faire changer de trajectoire au dernier moment sans bouger... Sauf que Nyen était encore plus puissant qu'avant et que lui avait dosé sa lévitation comme quand ils étaient élèves... Grossière erreur et Nyen, en un coup de poing l'envoya contre le mur ciselé, abîmant son si beau visage blond. Un visage qu'il ne pouvait pas soigner tout de suite, il avait besoin de ses forces...

Son adversaire ne lui laissa pas de répit pour autant, il chargea à nouveau mais cette fois David parvint à esquiver de justesse la charge furieuse de Nyen, il n'y allait pas avec le dos de la cuillère. Pendant que Nyen s'employait à harceler David avec de nombreux coups, ce dernier esquivait instinctivement tout en réfléchissant à un moyen de mettre un terme à ce combat, à sa faveur bien sur... Soudain il eut un éclair de génie encore plus brillant que ses éclairs habituels. Grâce à ses esquives, il amena Nyen au milieu de la salle, le dos tourné aux mannequins, au râtelier, au mur qu'il avait détruit donc... Il fit léviter une épée vers lui pour contrer son coup, lança un rayon incendiaire sur le sol devant lui pour éviter un balayage et fit léviter un mannequin qu'il projeta sur son rival qui se le prit à pleine vitesse... Quant à David, il se prit l'homme loup à pleine vitesse... Heureusement il était plus mou que le mannequin. L'estomac sur patte avait l'air sonné, en même temps, il avait mit tout son pouvoir dans cette attaque... C'était surement pour ça qu'il se sentait tout chancelant et bizarre. Il parvint à se lever... sans garder l'équilibre et il s'écroula donc sur le sol. Deuxième tentative, il n'arriva même pas à se mettre debout. Troisième tentative, victoire ! Il tenait debout, enfin comme quelqu'un qui avait trop bu... Il parla à l'homme loup.


- Tu sais que tu es un combattant d'exception, ça me fait du mal de dire ça, mais que dirais-tu de devenir mon allié sur le champ de bataille, mon partenaire si tu préfères. Et aussi, ça me fait encore plus mal de dire ça, d'ailleurs c'est un véritable honneur que je te fais, tout le monde dans cette forteresse rêverait de vivre ce moment, et j'espère que tu seras digne de ce que je dis mais que dirais-tu qu'on soit amis ?

Il venait de trahir ce qu'il était mais il n'y avait qu'une seule conclusion à dresser, il était largement digne d'être son ami... S'il n'y avait pas eu ces éléments de décor, qui sait qui aurait été vainqueur. Enfin à parler trop vite, on chute plus douloureusement, il se dirigea vers la porte, ou plutôt ce qu'il pensait être la porte... c'est à dire la fenêtre, et encore il la manqua, dans un dernier déséquilibre il ne put éviter la collision avec le mur et il s'écroula de nouveau en arrière, bien sonné, il parvint quand même à envoyer un message télépathique à Analia.

** Euh, je crois que je vais avoir du mal à te rejoindre, tu veux pas revenir ? **

Et il sombra dans une sorte de léthargie, mis KO par un vulgaire mur, à côté de la fenêtre en plus, comment expliquer ça. En plus, comment dire qu'il avait été le deuxième à tomber, alors qu'il était le plus loin de la porte, il s'était refait saigner en plus... Décidément les combats Nyen David n'auront surement jamais de vainqueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Mar 30 Aoû 2011, 09:47

David... La charge portée contre lui avait été fructueuse. Simple, son premier enchaînement avait été tout simplement réussit. Qui avait d'ailleurs eu comme répercussion de faire saigner son adversaire. Bah, il n'avait pas à se plaindre, le rouge était plutôt joli lier avec sa tignasse blonde. Ça rajoutait du... Du... De la vie! C'est ça! Ça le laissait paraître beaucoup plus "jovial". En plus, ça lui faisait franchement bien. Le blond c'est ordinaire... Classique, rien de plus banal. Mais avec ces jolies teintes de rouge qui lui coulait le long du visage, c'était incroyable! Nyen était un artiste! C'est ça! Un artiste d'art humain! Ses adversaires étaient ses toiles! Et leurs couleurs internes, ses peintures! David était un joli portrait, une réussite! C'est d'ailleurs pourquoi Nyen'Vöss avait eu un simple et petit à cette vue de sang sur David. Il en appréciait grandement la vue. Il adorait l'odeur, la texture, le gout, la couleur. Même que le petit motif qui s'étendait de plus en plus sur le visage du blondinet laissait une image humoristique à notre loup. Sûrement que la tête de David serait moins enflé avec tout ce liquide qui lui coulait du corps. En plus d'être artiste! Il était humoriste! Vraiment, il était génial.

Le combat tant qu'à lui fut en résumé comme à l'habitude, Nyen avait fait ses preuves au combat physique et David avait était tout simplement incroyable avec sa magie. Les combats devenaient vraiment un mystère entre ces deux là. Pourquoi toujours un match nul? Y avait-il une formule magique derrière tout ça? C'était une mauvaise plaisanterie de l'Impératrice Trystanne?! Mais non... Mais non... C'était le destin? Foutaise... Peu importe! C'était quand même une drôle de coïncidence. Sinon, pour en rester sur le combat. On se demande toujours comment Nyen'Vöss se bat si imprévisiblement. L'explication est que c'est comme un musicien. Un musicien jouant de son instrument ne réfléchit pas avant de jouer. Ses doigts vont se glisser sur son instrument et son instinct laissera la mélodie apparaître. Créer ne prend aucun temps de réflexion, c'est seulement la voie créative et ses sentiments qui vont jouer et créer l'œuvre. Souvent il vont même utiliser des images, dans leurs tête, il vont pensé à quelque chose qui vont guider leurs doigts, leurs souffle, peu importe. Donc en résumé, si Nyen'Vöss serait un musicien, il serait un virtuose, un génie musicale. Donc évidemment, Nyen'Vöss fut salement amoché par David lors de quelques de ses attaques. Seulement, si on prend l'exemple de la balade dans le mur avec le lasso, toute personne normale, à cet impacte aurait saigné. Seulement Nyen c'était effectivement cogner, mais étrangement aucun saignement comme David ne l'aurait eu. C'est un autre mystère de notre loup, comment pouvait-il faire pour ne pas saigner autant?

Autre petit "hic" la gamine... Elle était... La... Fille... De...


* HYLLÏNA?!!! *

Simplement que ce genre d'information était vraiment "important" pour Nyen. Car ainsi, il ne se serait jamais imaginé la petite comme un délicieux repas. Pourquoi? M'haha, bien simplement parce que cette gamine possède une mère complètement cinglée et dépressive qui se trouve étrangement à être son maître... Mmmmh! Quelle soudaine envie d'être super gentil avec la petite! S'il voulait garder sa peau, il devait s'arranger pour que jamais cette histoire parvienne à l'oreille de son maître. Il allait donc tuer la gamine!

* Eeeh... Mauvaise idée... *

Il allait donc... S'arranger qu'un "accident" tragique lui arrive!


* Ça revient pas mal au même... *

La mangée?

* Naaah.. Toujours la même chose... *

Être gentil avec elle..?


* ... *

C'était la seule solution envisageable... En faite, c'était peut-être le seul truc qui aurait du sens en faites. C'est que si il n'était pas copain-copain avec l'espèce de petite peste, il allait se faire empailler demain matin. Car il en connaissait une assez folle et cinglée qui lui ferait la peau sans aucun doute. Elle allait le poignardée dans son sommeille. Ou encore lui retirer son envie de manger à vie! Peut-être pourrait-elle même le... Le... Le... Le mettre au régime... Pire que de ne plus manger! Non loin que Nyen était gros. Même que c'était impensable, qu'un être mangeant autant pouvait être doté d'un physique incroyable comme le sien. Il était doté d'un corps de guerrier naturellement. Manger ne l'empêchait même pas de le perdre. C'était tout de même spécial. Bon... Alors le plan... Ne pas mangé Analia... C'était simple. Non pas du tout, même vraiment difficile, mais il n'avait pas le choix!

Pour revenir à David, le combat devenait de plus en plus serré. Nyen'Vöss l'avait démolit au début, et à la fin David avait commencé à lui mettre une sacrée raclée. Mais évidemment en bout de ligne les deux s'étaient en quelque sorte battue. Tout ça fini que Nyen reçu un mannequin derrière la tête et qu'il tomba sur David. Sur ce coup, il avait été salement sonné. D'ailleurs c'était très rare de sonner le loup. Mais bon, en toute franchisse, avec sa constitution, il était debout avant David, bien sûr. Tête enflée ne pouvait pas atteindre sa résistance! Par le simple fait qu'il est trop enflé. Ce qui le déstabilise, une fois au sol, essayez de vous relever avec une tête de la sorte! C'est impossible! (Oooh mais quelle bonne blague!) Mais plus sérieusement, notre homme loup avait été plus rapidement sur ses pattes encore une fois. Seulement, il était amoché, il voyait quelque peu double au début, mais sa vision fut rapidement remise à neuf! David lui... Un... Deux... Trois! Bravo! Il était debout à la troisième tentative. Finalement, une fois debout et visiblement stabilisé, il laissa entendre quelque chose...

Wow... Venant de David, c'était presqu'une déclaration d'amour. Mais franchement, Nyen était plutôt fier de ce que David pouvait dire. Enfin il avait été assez surprenant pour pouvoir lui montrer à quel point il pouvait être à sa hauteur. Non que David était l'ultime niveau, mais il en fallait pour l'impressionner. Comme il en fallait pour décourager Nyen de se battre. Mais il avait de quoi à être fier.
C'est ainsi que le loup laissa un petit sourire en coin animer ses lèvres, inclinant doucement la tête. Question de faire cet instant quelque chose de "épique". Il inclina la tête silencieusement, laissant donc un silence et une puissante atmosphère de mec "trop cool".


* M'heheh.. Je devrais me lancer en théâtre, je suis trop bon pour me la faire dramatique... Heh heh heh. *

Il détailla donc son nouvel ami se retourner pour tout simplement aller vers la fenêtre. Il voulait sûrement de l'air après ce combat. Nyen'Vöss le regardait en silence, croisant doucement ses bras, hochant doucement la tête. Il en allait sûrement faire des terrible avec lui, ça allait être plutôt marrant. Mais ce qui fut vraiment marrant, c'est que David se mangea le mur en pleine dent. Il tomba au sol, tout simplement sonné. J'imagine que c'est très évident que Nyen éclata de rire sans se faire attendre, pointant du doigt par l'occasion David, question de l'humilier et d'écraser son estime quelque seconde. En plus de graver cet instant à jamais dans sa mémoire. Nyen'Vöss se retournant, en rigolant.

- Aaah mais t'es trop nul!! M'hahahahaaa!

Il se dirigea donc vers la vraie sortie, continuant de rire. Il ne pouvait faire autrement que de ce moqué de lui. C'était trop l'occasion rêvé. Rire de David, se marré de lui. On ne pouvait que rarement le faire. C'est pourquoi Nyen s'en donnait à cœur joie. De son pas lent, il vint simplement se manger le cadre de la porte de pierre en pleine figure. Simple, il ne regardait pas où il allait, évidemment, il riait trop...

Lui par contre il resta immobile, la face contre le cadre, comme gelé et figé dans le temps. Il semblait même avoir quelque petit spasme nerveux, sûrement à cause de la douleur du cadre de la porte, contre son nez... Sensation terriblement agréable. Seulement il venait de faire une erreur... Il s'était rabaisser à l'échec de David...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Mar 30 Aoû 2011, 13:19

Ils se battaient dans la salle d’entraînement, pendant que la blondinette ( oui blondinette aujourd'hui car ses cheveux changeaient de couleurs et qu'elle voulait ressembler à David.) partit en direction des cuisines . Hé oui, la petite avait prit quelques traits de ce dernier. Bon certes elle n'avait pas son niveau en combat, mais ça ne tarderait pas à venir... Si David lui consacrait un peu de son temps. Depuis qu'elle le connaissait , elle avait beaucoup « progressé » selon David. Elle avait apprit à être arrogante... A ne pas se sous- estimer, à discerner les gens qui valaient la peine d'être côtoyer et ceux qui ne valaient rien... Bref, une vraie petite « David » en herbe. Bon bien entendu hein, elle ne maîtrisait pas ses pouvoirs magiques...Mais cela viendrait, et ce jour-là, elle serait comme son frère... Enfin presque. Et il serait fière d'elle.

Elle sortit de la salle, un homme-insecte. Elle utilisa une des technique que David avait utiliser et le planta dans le dos. Bam ! Un de moins.Elle dit alors à David :

« Grand-frère!!!!! J'ai vaincu ma peur des Hommes-Insecte j'en ai tué un!!! L'alliance de tes parades et des offensives de Nyen est géniale. Merci à vous. Si je ne vous avez pas regarder je serai probablement morte à l'heure qu'il est. Tout le monde me prend pour de la nourriture sur patte ici.... Enfin passons, si tu ne me crois pas je suis dans le couloir entre la salle d'entrainement en la cuisine et j'ai la dépouille à mes pieds. »

Il lui répondit alors :

** Bravo ! Je suis fier de toi, j'arrive dès que j'en ai fini **

Il était fière d'elle. Elle était heureuse, heureuse qu'il soit fier d'elle. La petite s’efforçait de tout faire pour être comme son frère. Ensuite elle lança froidement par télépathie à Nyen:

" Je serai toi je changerai mon attitude du tout au tout avec moi. Ma mère est le Chevalier Hyllina. Il paraît que c'est ton maître.... Je pourrais lui conter certaines de tes pensées.... Si tu ne te rattrapes pas et je ne te dirais pas à quel points elle serait en colère... Bon courage si elle est en colère noire contre toi. Moi elle s'énerve jamais contre moi. ».

Elle laissa échapper un petit rire sadique qu'elle regretta aussitôt. Elle ne savait pas pourquoi... Oh fond, si Nyen voulait la manger peut-être était-ce un compliment... Elle se mit à réfléchir. Puis se dit qu'il l'avait dit dans ce sens... Elle réfléchissait à cet étrange homme-loup … Il paraissait spécial, mais il était si …. Impressionnant au combat. C'est alors que la fillette reçu l'appel de David. Ce dernier lui lança :

** Euh, je crois que je vais avoir du mal à te rejoindre, tu veux pas revenir ? **

Elle pensa : « Oh Non ! Il est blessé. » . Elle laissa son cadavre gisant sur le sol du couloir, et remonta les allées de la forteresse en courant pour gagner la salle d’entraînement . Analia arriva hors d'haleine. Elle vit David en premier. Il saignait ! Non ! Elle jeta un œil rapide à Nyen. Elle dit furieuse :

-Vous êtes des idiot ! Vous m'écoutez ! Nyen tu t'assoisà côté de David !

Elle posa ses mains sur les plaies de David et les referma superficiellement. Par chance elles n'étaient pas profondes.... La petite fut gravement affaiblie après avoir soigné son grand-frère... mais elle ne pouvait laisser Nyen comme ça... Cela ne lui ressemblait pas. Elle regarda rapidement le jeune homme se mit à rougir et posa sa main sur son nez... Elle n'eut que le temps de ressouder l'os du nez cassé et sombra dans l'inconscience... La gamine n'avait jamais mobiliser autant d'énergie auparavant... C'était la première fois qu'elle le faisait, mais elle ne le regrettait pas.
Non ! Elle le faisait pour son frère et heu … pour …. un ami ? ( du moins ce qu'elle croyait jusque-là). Elle était dans les pommes. Elle rêvait, il était là, oh non pas David... Nyen ! Surprenant ! Que faisait-il ici. Ils se battaient l'un contre l'autre, mais pas avec cette rivalité qu'avaient les combat entre les deux garçons qui étaient assis dans la salle d’entraînement, non. Ce combat laissait clairement voir une certaine complicité... Elle délirait totalement... Enfin non. Cela expliquait tout. La froideur , car elle était plus jeune et un peu comme David... Elle avait rougit car elle était timide et car c'était la première fois qu'elle soignait une personne autre qu'un membre de sa famille... Et ce rêve... En résumé : Mademoiselle venait de comprendre qu'elle avait des sentiments pour l'écuyer de sa mère qui ne désirait qu'une seule chose : la manger. Étrange, insolite, et pourtant bien réel.

Elle se voyait combattre contre lui, ils croisaient le faire. Au moment le plus crucial, elle revint à la réalité, son visage était trempé. Elle vit David la regarder avec un petit sourire. Un peu plus loin Nyen eut le même... Les deux rivaux étaient-ils contents d'avoir arrosés la gamine ou bien contents qu'elle ait reprit conscience suite à cela ? Telle était la question. Elle dévisagea David et vit qu'il avait un verre d'eau à la main . Elle le regarda :

-Ne dit surtout pas merci.

Elle s'arrêta un court instant et dit :

-Merci pour l'eau...

Elle revoyait le combat, elle était confuse... Certes elle se doutait de l'issue, mais aurait bien aimé connaître la fin. La réalité l'avait rattrapé.... Après avoir fait sa réfléxion à David elle regarda longuement Nyen et partit dehors en courant et en larmes. Elle lança aux garçons par télépathie :

**Désolée... mais j'ai un soucis.**

Ensuite elle ne s'adressa que à David quoique ses sentiments pouvaient empêcher cette « isolation de la communication ». Elle dit par télépathie :

**David, je crois que je suis folle.**

Elle fit une pause et dit :

** Le ton froids au départ, les soins, les joues rouges...et le rêve quand j'étais dans les pommes... ça explique tant de choses**

David ne disait rien, il n'avait pas besoin de parler elle savait très bien ce qu'il voulait : il voulait qu'elle abrège. Elle était sous le choc de ce qu'elle venait de découvrir. Elle dit :

**Je crois que j'aime Nyen. Mais pas comme un ami... ,ni comme un frère... Je crois que c'est différent. Je suis dingue je sais. **

La petite revint vers son grand-frère et couru dans ses bras en larmes. Hé oui, à dix ans on ne connaît pas l'amour. Pas encore. Elle regarda Nyen et sécha aussitôt ses larmes. Elle esquissa un demi-sourire triste.



[HRP: t'aurais jamais du me "piéger xD"
Revenir en haut Aller en bas
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Ven 16 Sep 2011, 16:27

Bonjour, le RP est-il terminé ?

Sans réponse, il sera déplacé le 22 Septembre dans les Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Val

avatar
Nombre de messages : 171
Rôle : Sorcier & ex-gouverneur de Perle
Date d'inscription : 28/02/2011

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 52 ans
Rôle: Sorcier et Gouverneur de Perle
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Ven 16 Sep 2011, 17:51

Encore moi qui suis en retard...
Rp non terminé et je tente de répondre le plus vite possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#David

avatar
Nombre de messages : 500
Rôle : Chef des Chevaliers d'Irianeth
Date d'inscription : 19/12/2010

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 44 ans [G15]
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Dim 18 Sep 2011, 15:15

La honte, un sentiment qui vous fait sentir inférieur, qui arrive parfois après une humiliation ou alors une stupide chute ou un accident ridicule. Un sentiment terrible qui vous donne envie de disparaître, parfois même par le suicide ou qui encore vous donne l'irrépressible envie de vous venger. En sachant cela, vous pouvez imaginer le sentiment de David en se mangeant le mur. Evidemment, il ne se sentait pas inférieur. Non mais franchement, le jour où David sera inférieur à quelqu'un, ce sera que quand Nyen n'aura plus faim, autrement dit, jamais David ne pourrait se sentir inférieur. Mais aussi bizarre que cela puisse être, il n'acceptait pas d'être par terre à côté de la fenêtre située sur le mur opposé à celui où il y avait la porte, là où il voulait se diriger. La honte... Et l'autre idiot qui était... debout ?!!! Non, impossible, il devait se relever, le niais ne saignait déjà pas beaucoup à cause de sa constitution mais en plus il était debout. Si jamais Analia passait à ce moment là, ce serait inadmissible, inconcevable. Le fait même de penser que Nyen puisse le battre était idiot au plus haut point. Mais si jamais elle croyait cela, il perdrait la face pour toute sa vie, il devait se relever, absolument, il en allait de son honneur, il n'avait pas perdu, loin de là. Il avait encore beaucoup d'énergie à revendre, et l'autre allait en faire les frais. Il se retourna pour voir Nyen, histoire de se motiver, mais au moment où il allait se lever, une attitude apocalyptique pour David fit soulever des envies de vengeance. Nyen éclata de rire et prit la parole.

- Aaah mais t'es trop nul!! M'hahahahaaa!

Et il se retourna en riant toujours ! C'était inadmissible, quelle mouche avait piqué ce niais prétentieux à face de loup ??? Inadmissible, inconcevable, incroyable, impossible, face d'animal puant. Cervelle de poisson rouge. Comme ce niais intergalactique osait rire de lui ! Alors qu'il lui avait fait l'honneur de devenir son ami. L'autre idiot sans cervelle était en train de profiter de sa gentillesse. Qu'à cela ne tienne, il allait morfler, MORFLER. Il allait perdre ses dents une par une, puis il en ferait un collier. Ensuite il lui planterait son épée dans les yeux de la couleur de l'urine pour ne plus les voir. Puis ensuite il le tuerait lentement. C'était le châtiment pour oser se foutre de lui. Non mais, il ne pouvait pas impunément se ficher de lui. Gros niais. Qu'il aille s'amuser avec les corbeaux, avec un peu de chance, les corbeaux étaient aussi peu intelligents que lui. Quoique ce serait insulter les corbeaux, mieux vaut l'envoyer parler à un caillou. Il se mit alors à imaginer la scène

Imagination "on"

- Coucou petit caillou

Nyen tapota la tête à son nouvel ami.

- La mer est belle aujourd'hui... Je comprend que tu la regardes fixement.

Nyen regarda la pierre avec des yeux doux.

- Ne m'ignore pas, je connais tes sentiments, je les vois dans ton regard profond.

Il prit alors la pierre et l'embrassa passionnément pendant quelques secondes avant de sortir une bague de sa poche avant de voir une furie arriver en criant avec une voix très aiguë, quelle ne fut pas sa surprise de voir Trystane sortir en brandissant un rouleau de pâtisserie. Une fois arrivé à côté de Nyen, elle le frappa derrière la tête avec le rouleau et cria :

- Comment peux tu m'abandonner pour un caillou, espèce de salaud !

- Mais Cailla le caillou a quelque chose que tu n'as pas, regarde comment elle est plus passionnée et plus belle que toi. Et puis l'amour ne se commande pas...

Mode imagination "off"

David se retint à grand peine de rire, il était secoué de spasmes et respirait bruyamment et profondément pour ne pas laisser partir un grand éclat de rire. Tâche extrêmement compliqué tant il trouvait que le couple en Nyen et le caillou était parfait, ils étaient faits l'un pour l'autre, il n'y avait aucun doute. Il irait chercher un caillou sur la plage pour lui présenter. Ce serait le coup de foudre assuré. Haha, le même cerveau ! Il regarda Nyen d'éloigner, David n'avait plus de colère en lui. Se remémorer la scène du baiser était fantastique, le coup du rouleau aussi. Dommage qu'il ne puisse pas lire les pensées, il lui aurait montré son avenir ! Le rire ne Nyen ne l'énervait même plus, au contraire, il était trop occupé de se retenir de rire pour s'emporter contre le niais. L'homme qui murmurait à l'oreille des cailloux. Le caillouphile, franchement, ça collait trop bien au personnage de Niais Voss. Lorsque Nyen arriva vers la porte, il se mangea le cadre à son tour. Et là, s'en était trop, même pour David qui éclata d'un rire. Il n'embrassait pas que les cailloux, il embrassait aussi les cadres de portes en pierre. Il était trop ridicule. Trop nul. Il se releva sans grand problème, toujours en riant et prit la parole pendant un des faibles spasmes de l'idiot.

- Haha, alors, ça à quel goût d'embrasser la pierre ? Et oublies pas, quand t'embrasses, faut respirer de temps en temps.

Vraiment, en plus d'être beau, drôle, super fort, le dieu de la magie, il avait une super imagination. Il était parfait. Mais comme l'autre restait collé au mur, on pourrait presque dire qu'il y prenait plaisir. David avait totalement oublié sa chute, son imagination et le ridicule du niais lui avait tout fait oublier. Il s'avança, en riant trop pour regarder où il allait et trébucha assez lamentablement sur le mannequin de bois, se faisant extrêmement mal au menton... Et pourtant, il riait toujours aux éclats. Cailla a quelque chose que tu n'as pas. Haha, quel ridicule, non mais franchement, Nyen était pire que ridicule. A présent, il se roulait presque par terre, toujours en voyant Nyen embrasser le mur. C'est alors qu'Analia arriva dans la salle en courant, David tentait de reprendre sa respiration avec difficulté, trop rire fait mal lorsqu'on a une côte cassée mais il n'arrivait plus à se retenir de rire...

-Vous êtes des idiot ! Vous m'écoutez ! Nyen tu t'assoisà côté de David !

David inspirait et expirait profondément, voir Nyen se décalquer du mur était d'un comique incroyable. Il eut énormément de mal à ne pas repartir dans une crise de fou rire. Sa petite soeur referma ses blessures. Elle ne les avait pas toutes repérées ni toutes refermées correctement mais son effort était louable. Puis sous le regard ahuri de David, elle soigna l'autre idiot amoureux des cailloux ! Fallait pas le soigner, c'était stupide, puis elle s'évanouit. Evidemment, elle n'avait pas encore la force de soigner toutes les blessures qu'avaient les deux adolescents, ils n'y étaient de toute évidence pas allés de main morte en se battant. Et elle qui décidait de soigner l'ennemi... Il lui restait encore à apprendre quelques trucs, être généreux dans la forteresse, c'est signer son arrêt de mort.. Une fois qu'elle aurait assimilé ça, elle serait déjà prête à être écuyère. Et sans en douter, une très bonne écuyère. Moins forte que lui évidemment. David était David, inégalable, invincible, beau, drôle, autrement dit des qualités que tous ne possédaient pas... David acheva de soigner ses propres blessures en adressant un sourire et un regard moqueur à Nyen qui voulait dire " Alors, le mur ? ". Le truc le plus marrant dans l'histoire était qu'il reste collé à la pierre après la séquence imagination de David... Nyen était ri-di-cule. Et évidemment, David ne soigna pas Nyen. Il savait pertinemment qu'il le ferait tout seul...

Il décida de pardonner à Nyen de s'être foutu de lui. Après tout, il en avait fait de même. Bon c'était normal qu'il le fasse parce qu'il ne s'appelait pas David pour rien mais il venait de décider de laisser une seconde chance. Après tout, sa chute pouvait prêter au rire pour les gens avec le Q.I d'un caillou... Bon, il ne tenait pas particulièrement à s'éterniser dans cette salle décorée par son sang. Oui son sang ne souillait pas, il décorait. Il était bien rouge, ni clair, ni visqueux, ni foncé, un sang aussi parfait que lui... Enfin bref, il ne pouvait pas partir avant d'avoir réveillé Analia, par chance il y avait dans un coin de la salle une cuvette et un verre d'eau à côté. Il s'adressa à Nyen avec son ton de petit être supérieur absolument délicieux à entendre.


- Bon, maintenant qu'on peut parler tranquillement. Être amis signifie aussi que nous serons sans doute amené à nous battre ensemble. Alors oui, tu es fort, mais en combat, tu te bats avec la grâce d'un dragon unijambiste aveugle auquel tu aurais enlevé les crocs. Or, je ne veux pas me battre avec quelqu'un qui ne sait pas se battre gracieusement... Si on veut entrer dans la légende, oublies le dragon unijambiste...

Il marqua une pause avec le même ton :

- En plus, je sais que les pouvoirs ne sont pas ton point fort mais tu dois au moins en développer un. Vu que tu as... du mal avec les choses compliquées à comprendre, je te propose d'essayer de t'entraîner avec la lévitation, c'est marrant.


David avait encore du progrès à faire au niveau de l'amitié. Car il fallait être franc, David n'avait pas vraiment d'amis. Bon, c'était surtout qu'il n'en avait pas besoin. Un être parfait comme lui n'avait pas besoin d'amis faiblards. C'est dans cette optique qu'il parlait à Nyen comme s'il parlait à un retardé incapable de comprendre quoi que ce soit qui n'ait pas écureuil ou corbeau à l'intérieur. D'ailleurs c'était ce que pensait David. Nyen n'avait pas une intelligence légendaire, c'était le moindre que l'on puisse dire... En tout cas, pour montrer que la lévitation pouvait être marrante il souleva le verre d'eau le fit plonger dans la cuve pour le remplir puis le ramena vers lui. Il fit faire un brusque mouvement au verre qui envoya l'eau en l'air puis il fit bouger le verre de façon à ce que toute l'eau retourne dans le récipient. Ce qu'il fit avec succès. Puis dans un excès de classe il se retourna vers Nyen, lui fit un clin d'oeil avec un sourire Colgate sur lequel on pouvait voir une sorte de petit éclat puis envoya l'eau en l'air et dans une parfaite trajectoire atterrit sur le visage d'Analia qui se réveilla en sursaut.

- Ne dis surtout pas merci... Merci pour l'eau.


Il lui fit à elle aussi un clin d'oeil plein de classe qui voulait manifestement dire qu'il n'y avait pas de quoi le remercier. Puis elle se mit à regarder Nyen. Cette petite était en train de détraquer, pourquoi elle le regardait, il était moche et avait un air continuellement niais sur le visage. Il n'était pas jaloux, mais il voulait quelqu'un à sa hauteur. Et Nyen était amoureux des cailloux, pas des filles... Il espérait de tout coeur se tromper. Puis d'un coup, elle tourna les talons et partit en vitesse. David arqua un sourcil, c'était louche. Elle sortait du bon chemin, depuis quand on s'en va sans faire un geste classieux ? Il entendit alors sa voix dans sa tête.

**Désolée... mais j'ai un soucis.**

Et elle s'en était rappelé comme ça. Ah, tout s'expliquait, elle avait peut être ce qu'il appelait la maladie pas nette. Quelque chose qui fait que l'on peut passer beaucoup de temps au petit coin. Et dans ce cas là, tout s'expliquait, y a des choses qu'on ne peut pas repousser même si cela signifie rater une sortie...

**David, je crois que je suis folle.**

Ce n'était même pas ce qu'il pensait. Il se demandait ce qui n'allait pas chez elle. En effet, elle se comportait bizarrement... Mais ça le rassurait, ça n'avait rien à voir avec son nouvel ami. D'un autre côté, si ça se trouve, elle se trouvait juste à la scission de son esprit, comme il avait lui même subi. Lorsque ses comportements étaient devenus trop opposés pour être là en même temps. Dans ce cas là, il lui indiquerait la marche à suivre pour devenir la meilleure sans penser à une quelconque folie. D'ailleurs, on voyait bien ça avec David, il n'était pas fou... Juste parfait. Mais bon, apparemment, elle n'avait pas envie d'expliquer, et cela frustrait David, il n'avait pas l'habitude qu'on ne lui explique pas. Il conserva un silence qui voulait dire abrège.

** Le ton froids au départ, les soins, les joues rouges...et le rêve quand j'étais dans les pommes... ça explique tant de choses**

Si mademoiselle avait l’obligeance de ne pas le faire attendre quelques siècles avant de dire ce qui n'allait pas, ce serait fortement apprécié.

**Je crois que j'aime Nyen. Mais pas comme un ami... ,ni comme un frère... Je crois que c'est différent. Je suis dingue je sais. **

Rien n'aurait pu faire un plus grand choc à David qui passa de la position debout à un écroulement pas très gracieux mais superbement théâtral. Il était sur le dos en train d'accuser le coup. D'ailleurs, il ne remarqua pas le regard de Nyen, relativement ahuri, se demandant sûrement ce qu'il se passait. S'il savait le choc qu'il venait de subir. Pauvre Ana, elle allait être déçue en sachant que Nyen préférait les cailloux. Il se redressa juste à temps pour se refaire allonger par un choc qui ressemblait à s'y méprendre à un être humain encore devant Nyen dont il ne savait pas ce qu'il était en train de faire. Elle sécha ses larmes et regarda Nyen à nouveau. Mais non, c'était pas possible, il allait se réveiller. Il devait encore avoir rêvé que Nyen embrassait la porte et que ce n'était que la suite du rêve. Mais ça paraissait bien réel. De toute façon, une fois qu'on avait succombé à l'amour, on en ressortait plus. Bon, il ne l'avait jamais testé. T'façon, personne était assez parfait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Dim 23 Oct 2011, 07:06

Bonjour, le RP est-il toujours d'actualité ?

Sans réponse d'ici le 29 Octobre, il sera déplacé dans les Archives du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Val

avatar
Nombre de messages : 171
Rôle : Sorcier & ex-gouverneur de Perle
Date d'inscription : 28/02/2011

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 52 ans
Rôle: Sorcier et Gouverneur de Perle
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Dim 23 Oct 2011, 07:53

Il manque juste la conclusion de Nyen ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia ) Jeu 01 Déc 2011, 10:15

Bonjour, le RP est-il toujours actif ?

Sans réponse d'ici le 08 Décembre, il sera déplacé dans les archives du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia )

Revenir en haut Aller en bas

Regarde le professionnel faire ! (PV : Nyen, Analia )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Septième Génération-