___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Premier cours un jour de neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Premier cours un jour de neige Mar 12 Avr 2011, 04:31

Le vent secoue lentement les rideaux de la pièce... Dans cette pièce, il y a un lit avec des draps blancs... Et dans ce lit, une jeune femme assez belle... Ses cheveux noirs dissimulent son visage pour l'instant. Sa respiration est lente et régulière, soulevant doucement les couvertures. Soudain, ses yeux se plissent et elle se tourne subitement, le visage vers le toit de la chambre. Sa respiration se fait plus saccadée et irrégulière. Elle murmure dans Son sommeil:

-Non... Pas elle... Non... Ariane cours... Je... NON!!!

Ellana se redresse brusquement et secoue la tête. Une image de son cauchemar est gravée au fer rouge dans son esprit: Ariane, sa fille adoptive, embrochée par un trident noir... Et c trident est tenu par une ombre noire aux reflets rouge sang qui sourit, dévoilant une horrible dentition aiguisée. 
Ellana regarde lentement autour d'elle avant de s'étirer puis de se lever. Lentement, la jeune femme traverse la chambre et se retrouve face au miroir. Et accroché pr un couteau au miroir, une feuille sur laquelle est griffoné un mot. Ellana, intriguée, se penche et délicatement, arrache le papier de son support. Elle y lit:

-Demain, cours de combat avec les élèves d'emeraude! Attention!

Ellana se retrouve en train de retourner son armoire pour trouver une tunique. Quelques minutes après, la jeune femme Chevalier sortait de la chambre, une queue haute retenant ses longs cheveux noirs mais laissant s'échapper deux mèches, une de chaque côté de sa tête. 
Après un déjeuner rapide, elle arriva dans la cour côté Ouest. Elle sortit son épée de son fourreau et se frotta les bras .
Lentement, la neige se mit à tomber... 
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mar 12 Avr 2011, 11:45

Cela faisait un long moment qu'Ariane broyait sans cesse du noir.Tout avait commencé avec l'attribution. Ce jour-là, elle ne l'oublierai jamais, elle avait perdue la plupart de ses amies et aussi " sa mère" et oui, elle avait un écuyer à charge, donc avait moins de temps puis devait se consacré davantage à Iliwan qui était plus petite ... Non la petite fée n'était pas jalouse elle aurait juste aimée un peu plus d'attention. Cette attention qu'elle n'avait pas créait tout de même un certain vide dans son coeur. Enfin, les chose s'arrangeaient petit à petit.Depuis l'attribution, elle avait rencontré beaucoup de monde. Peut-être qu'au fond cette séparation avec les plus anciens élèves lui avait été bénéfique même si cette dernière avait été difficile. C'est cette séparation qui lui avait permit de rencontrer Rowran. Après tout si il n'y avait pas eût l'attribution, jamais elle ne se serait rendue seule dans la forêt, jamais elle n'aurait enfreint le règlement. Et jamais elle ne l'aurait rencontré dans la clairière, lui, celui qu'elle considérait comme son petit-frère. Entre temps, elle avait encore fuguée et trouvée une petite louve,Neige qu'elle avait confiée à Alexei, son protecteur. Après cela elle avait fait la rencontre, cette rencontre : celle de Benoît.Cela s'était passé un jour tout à fait comme les autre, la fillette était descendu prendre son petit-déjeuner avec son renard et là, elle l'avait vu, elle lui avait parlé. Et un étrange sentiment l'avait envahit. Elle était amoureuse de lui mais évitait de le montrer aux autres bien que Marie, le sache.Ariane espérait que ça camarade de chambre ne ferait pas courir la rumeur dans tout le château... La petite fée n'était même pas sûre de ses sentiments.
Sa mère lui avait demandé de faire passer un message aux autres élèves le lendemain matin au petit-déjeuner

La nuit était calme et tranquille sur Emeraude,Ariane avait gagné sa chambre.Sa mère lui avait demandé de faire passer un message aux autres élèves le lendemain matin au petit-déjeuner. Elle se réveilla à l'aube comme à son habitude, se vêtit , attacha ses longs cheveux roux en queue de cheval et gagna les cuisine. Là-bas elle vit une cuisinière qui l'informa qu'elle venait de voir sa mère quelques instants auparavant se diriger vers la cours Ouest. La petite pensa : " elle a encore oubliée de me dire qu'il y avait cour aujourd'hui... je suis vraiment un fantôme..."Elle envoya un message télépathique à tous les élèves d'Emeraude:
-Les élèves qui ont cours de combat avec Ellana le cours commence dans quelques minutes dépêchez-vous!
La petite fée prit tout son temps et décida qu'elle se rendrait au cours tel qu'elle était sans sa dague, sans son épée, sans rien, elle voulait voir la réaction de sa mère... Attirer un peu l'attention .
Puis si cette dernière osait la disputer elle n'hésiterait pas à rétorquer. Après avoir déjeuner tranquillement, elle débarrassa sa table, habitude qui était peu courante chez les élèves et mis sa cape d'hiver puis gagna la cours Ouest où le cours aurait lieu.Il neigeait, les flocons voletaient autours de la petite fée. Elle s'avança près de sa mère adoptive et lança :

-Bonjour Mère.

La fillette n'avait Jamais vouvoyé Ellana hormis le jour de son arrivée, de par ses paroles, elle avait mis une distance entre son professeur et elle. Pourquoi? peut-être pour qu'Ellana se pose certaines questions, et qu'elle comprenne pourquoi sa fille était comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mar 12 Avr 2011, 12:40

Je me levais ce matin comme tous les autres matins, j’enfilais ma robe et me coiffais avant de partir aux cuisines pour prendre mon petit-déjeuner. Ariane comme à son habitude allait se réveiller après moi. Je descendis toutes les marches, aucun élève sur le chemin, ils étaient déjà nombreux aux cuisines. Tous mangeaient sans se soucier de la vie, je n’arrivais pas à croire qu’ils avaient tous environ mon âge, je suis plus mature, beaucoup plus, mais je pense que c’est naturel chez moi. Je pris un plateau et m’assaillais sur la première chaise libre qui me tombait sous la main, je dévorais mon repas et craquai toutes mes articulations en entendant les gémissements de dégoût de mes camarades en voyant mes bras se tordre. Je nettoyai ma partie de table et entendis l'appelle télépathique d’Ariane.

-Les élèves qui ont cours de combat avec Ellana le cours commence dans quelques minutes dépêchez-vous !

Déjà et on ne nous a pas prévenus, la mère d’Ariane est soit tête en l’air soit vraiment sadique pour ne pas nous avoir avertis avant. Quelques élèves se redressèrent, eux aussi avaient entendu le message et ils étaient conviés à se dépêcher. Je courues dans ma chambre pour enfiler une tenue de combat qui me tiendra au chaud, car le ciel affichait sous ses plus mauvais jours. Je pris mon épée et ma ceinture de combat, cette dernière transportait une dizaine de dagues prêtes à servir. Je dévalais les marches en risquant de me casser quelque chose, je bousculais des élèves qui remontaient tranquillement les marches. Essouffler je suis enfin devant la maudite porte qui me séparait du froide de dehors, je serrais mes dents et poussai la porte. Le froide piqua mon visage, mes oreilles en particulier, pourquoi on avait cours dehors, je voudrais tellement qu’on ait une pièce pour s’entraîner. Je levais mes yeux vers Ellena, Ariane juste à sa gauche faisait une véritable tête d'enterrement. Je saluai Ellena avant de rejoindre Ariane.

-Il est arrivé quelque chose ? Tu n’es pas comme d’habitude.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mer 13 Avr 2011, 05:36

Ellana secoua ses longs cheveux noirs de jais, faisant chuter les flocons de sa tête. La jeune femme se frotta les bras en chuchotant, formant des nuages avec son haleine glaçée:

-Je suis sûre que j'ai oublié quelque chose... Aérer la chambre? Non ça c'est fait... Oh, et en plus il fait si, froid. J'ai vraiment choisi le bon jour!

Agacée, la jeune femme Chevalier sortit un bout de parchemin de sa poche rembourrée avec de la fourrure de cerf. Elle plisse les yeux, les flocons l'empêchant de bien lire:

*Elèves du cours de combat de Ellana*

-Ariane
-Nora-Lee
-Rowran
-Benoît
-Marie
-Nevya.

Le coeur de la jeune femme rata un battement: prévenir les élèves! Obnubilée par son horrible cauchemar, elle en avait oublié de prévenir les élèves que le cours avait lieux aujourd'hui! Elle se concentra et envoya un message thélépatique à ses élèves:

-**Désolée de vous interrompre dans vos activités, je suis le Chevalier Ellana et accessoirement votre professeur de combat. Je suis navrée, j'ai oublié de vous prévenir que le cours avait lieux aujourd'hui même dans la cour côté Ouest.**

Ellana se mordit les lèvres en se maudissant pou avoir oublié ce détail si important! Elle se dit:

-**Bravo ma fille, c'est exactement ce qu'il faut faire pour se faire apprécier des élèves! Bien! Chapeau bas!**

Elle releva sa capuche en daim et se mit à frissonner.

-**Je crois que je vais faire le cours autre part que dehors aujourd'hui. Certes, il faudrait qu'ils s'entraînent à la dure mais pas à ce point là!**

Ellana vit alors arriver Ariane. Telle une flamme au milieu du froid, la chevelure rousse de sa fille volait en tout sens, secouée par le vent doux. Ellana se dit alors, voyant une drôle de lueur dans les yeux verts de sa fille adoptive:

-**Il y a quelque chose qui ne va pas!**

Ce sentiment fut confirmé lorsqu'Ariane arriva à sa hauteur et la salua en la vouvoyant. Ellana lui répondit:

-Bonjour Ariane. Comment vas-tu?

Puis à part et par la pensée:

-**Il faudra qu'on parle entre nous ma grande. Après le cours**

Une autre fille arriva et salua la jeune femme avant de se poster près d'Ariane qui avait baissé la tête. Ellana la reconnut comme une bonne amie de sa fille; Marie. Elle s'avança vers les deux filles et leur dit:

-Bon, les filles, je suis désolée de ne pas vous avoir prévenue j'étais... Préoccupée. Ca vous dirait de s'entraîner dans une pièce? Il fait trop froid pour s'entraîner dehors. Il y aurait bien la salle d'armes... Enfin, attendons les autres.

Elle reprit son épée et la rangea avant d'enfiler des gants en fourrure et de souffler dessus. Comme le temps s'était vite dégradé! Elle demanda:

-A part ce temps radieux, vous allez bien?

Elle insista sur la question en regardant Ariane, préoccupée. Elle se promit de passer plus de temps avec elle et de lui demander ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mer 13 Avr 2011, 12:37

Benoît eut du mal à quitter la chaleur de ses draps pour affronter le froid hivernal du petit matin * Je ne m'habituerais jamais au climat d'émeraude, j'était mieux à zenor * se dit Benoît. Il se rendit au cuisine prendre un repas chaud, lorsqu'il entendit la voix d'Ariane puis d'Ellana, son professeur de combat, résonner dans sa tête qui disaient que le cours de combat avait lieu aujourd'hui dans la cours ouest du château, Ellana s'excusa de ne pas les avoir prévenu plus tôt. Ceci provoqua une réaction immédiate chez le jeune garçon :

- Quoi ?! Un cours en pleine air par ce temps ?! Mais c'est scandaleux !

Benoît alla chercher quelque chose à manger à la cuisine de quoi tenir la mâtiné, une veste plus chaude et ce dépêcha de se rendre au lieu de rendez-vous où on devait surement l'attendre. Arrivé au lieu de rencontre, Benoît ne vit que 3 personne: Ariane, Marie, et bien sûr Ellana. Il fut surpris de ne pas voir plus de monde, s'il avait sut il aurait pris plus de temps à manger au chaud dans les cuisines. Benoît se rapprocha du groupe et les salua

-Bonjour chevalier Ellana, bonjour Ariane, Bonjour Marie.


[Désolé du dernier dialogue je ne savais pas quoi dire ><]
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mer 13 Avr 2011, 16:45

[HRP: vraiment Désolée Ellana / Désolée pour la longueur, bonne lecture à vous]

Oublier de prévenir les élèves était une erreur grave, que La femme chevalier avait commise... Ariane se mit à sourire quand elle reçu le message télépathique de sa mère.. Elle était déjà près d'elle, les cheveux flottant dans le vent. C'était presque drôle au fond. La fille qui prévient les élèves de la mère, on avait jamais vu ça auparavant, enfin les choses étranges elle en avait vu plus d'une à Emeraude.Ariane arriva, salua sa mère en la vouvoyant. La fillette avait d'instinct mit une distance entre La femme Chevalier et elle. Pourquoi?Peut-être tout simplement car elle lui en voulait. Elle lui en voulait de ne pas passe de temps avec elle, d'oublier certaines choses, de ne pas s'intéresser à sa vie.Mais il y avait bien pire... Elle avait oublié autre chose d'important ... Ariane s'en souviendrait longtemps. Elle avait oublié son anniversaire. Pas de "joyeux anniversaire " rien, un simple "Bonjour Ariane. Comment vas tu?" . La Rousse était triste au fond d'elle-même mais le cachait. Au fond, elle aurait du s'en douté, le devoir de Chevalier l'emportait sur la vie de famille au point d'oublier l'anniversaire de ses enfants. Un bon point tout de même, Ellena n'avait pas oublié l'existence de sa fille adoptive, c'était déjà ça après tout. Fallait pas trop demander, après tout elle devait remplir son devoir de Chevalier, et ce dernier devait primer sur celui de mère apparemment.Sérieusement que savait-elle de sa vie? Rien à part qu'elle vivait au château d'Emeraude, qu'elle vivait avec les autres élèves. La Fée était sûre qu'elle ignorait qui étaient ses amis, qui était sa camarade de chambre, qu'elle ignorait tout d'elle. A peut-être était-ce là l'origine de la réflexion qu'elle lui avait faîte. Elle voulait parler avec elle après le cours pour lui dire quoi? Enfin elle s'intéressait à sa vit non, impossible.

La petite fée fêtait sa dixième année. Dix ans l'âge de raison, dit-on. Hé bé il portait bien son nom. Au fond en vouloir à ses parents de na pas prêter la moindre attention à vous vous parait injustifié? Après tout, elle avait tellement intériorisée depuis l'attribution, elle n'en pouvait plus. Tout perdre d'un seul coup, en une journée, sans rien pouvoir faire, rester là admirer le désastre , n'avoir que ses yeux pour pleurer. Regretter les bons moments passés avec les amis, les fous rires avec Ellana, les bêtises avec Rouge, bref tout cela était terminé depuis l'attribution.Par Chance Libellule avait fait quelques rencontres qui avaient égayées ses journées, mais ces rencontres ne s'étaient pas toujours faîtes dans l'enceinte d'Emeraude... La première, s'était faîtes lors d'une des nombreuses fugues d'Ariane. Cette dernière s'était retirée au coeur de la forêt pour songer et dessiner en paix, loin de l'effervescence du château. Elle avait Rencontré Rowran par pure hasard. Les deux jeunes gens s'étaient liés d'amitié. D'une amitié si forte, que la fillette le considérait comme son petit-frère. Après tout, l'Ordre est comme une grande famille, certains membres sont plus proche que d'autres. Visiblement Ariane avait été trop proche de la génération précédente, mais maintenant, c'était terminé.Elle vivait avec son temps, sa famille, sa génération. Ensuite elle avait fait la rencontre de Benoit, Marie elle la connaissait depuis longtemps, cette dernière étant sa camarade de chambre. La fillette avait également de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments en grandissant : L'Amour.

Mais ça elle le gardait pour elle, enfin c'était entre lui, elle et l'espionne :Marie. A la la bien qu'elle les ai espionné, Ariane appréciait énormément Marie. Au fond, plus le temps passait plus elle considérait les élèves de sa génération comme sa famille.A l'exception d'un ... Son Amoureux.Au moins avec eux, elle espérait ne pas être déçue. L'idée de les perdre, tout comme perdre sa mère ou sa soeur la terrifiait et l'affligeait énormément.Enfin par chance tout cela n'était guère d'actualité. Avant de partir au combat, il fallait que tous soit formé au combat. L'heure était à l'apprentissage et non à l'affrontement. Les élèves d'Ellana arrivaient au compte-goutte. Résultat de la gaffe de la jeune femme. La Rousse se demandait avec qui elle serait en cours? D'après les paroles de Marie, Ariane se doutait de la voir débarquer d'ici peu. Mais qui pourrait-il y avoir d'autre? Son attente ne fut pas longue. Libellule constat qu'elle ne s'était guère trompée. Quelques instants plus tard elle vit débarquer une fillette aux cheveux roses, cela ne pouvait être que Marie. Elle semblait un peu essoufflée,elle s'était dépêchée. C'était certain, elle avait du courir un petit moment. Après avoir repris son souffle, Marie lança la réflexion suivante à Ariane: "Il est arrivé quelque chose ? Tu n’es pas comme d’habitude.". Comment devait-elle le prendre? Bien? Mal? Apparemment elle avait changé,mais dans quel sens? Bref, elle était comme elle était, peut-être était-elle différente comparé à d'habitude. Peut-être était-ce lié à la présence d'Ellana, elle ne savait guère. A la question de sa camarade, la petite fée répondit par télépathie : " Ne t'inquiètes pas, il n'y a rien".


Après cela, il y eu un court instant de pause, puis Ellana lança "A part ce temps radieux, vous allez bien? " en regardant la rousse. Elle devait se sentir visée? Pourquoi? Tout allait bien non? Non, non rien n'allait. Quand votre mère ne s'intéresse pas à vous, comment ça pourrait allez?Enfin il y avait plus malheureux qu'elle. Elle se remémorait le visage de Kyu, sa protectrice, qu'elle avait rencontré lors d'une autre de ses fugues. Elle fut tirée de ses pensées par l'arrivée d'un autre élève : Benoît. Elle le regarda longuement, lui aussi était un peu essoufflé. Il lança un bonjour à chacune des personnes présente. Ariane répondit : "Bonjour Benoît", de manière totalement neutre. Elle espérait au fond d'elle-même qu'il ne le prendrait pas mal. Ariane n'était pas du genre à démontrer ses sentiments en public, encore moins devant sa mère. Après tout chacun a droit d'avoir ses propres secrets. Le temps s'écoulait petit à petit, la petit fée commençait à avoir froid, elle s'interrogeait sur qui pouvaient bien être les autres élèves d'Ellana et se demandait aussi quand es-ce-que sa mère les mèneraient au chaud. Non parce que si le but était de congeler les élèves, de les transformer en glaçons, il ne tarderait pas à être atteint...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Ven 15 Avr 2011, 10:15

La forêt, l'une des meilleures amie de la combattante. C'est l'endroit parfait pour l'entraîner "elle", la jeune et frêle Nevya. Elle a de grands atouts, rien que dans son corps mais avec quelques tours de mon crue, si elle les travaillent, elle sera capable de tous les battre. Heureusement qu'elle dors encore, sinon il aurait été difficile de la poussée dans la bonne direction sans lui dire ou nous allions et pire elle l'aurait deviné et aurait refusée. Après plusieurs heures de longues marche, enfin nous arrivons au pieds de cet arbre immense qui semble dominé majestueusement la forêt par son ombre et son côté rassurant. Neyva prépara les petites ficelles en les enroulant lentement dans des cylindres pour les attachées plus tard sous et sur sa tenue a certains endroits stratégiques, elle ouvrit un petit coffret, ou elle cachait toutes les dagues et couteaux qu'elle avait soit volé soit trouvé dans l'armurerie. Il s'agissait de 30 magnifiques petits couteaux d'un poids infiniment légers, elle les plaça dans des petits étuis de cuir qu'elle plaça astucieusement sur son corps: un au niveau de ces jambes, deux au niveau de sa ceinture, un sur son épaule et un dernier sur sa cuisse. Ces petits étuis plats étaient très discret et n'affecter en aucun cas l'équilibre de la jeune femme ou même son aspect corporel: rien n'était visible pour quelqu'un qui ne savait pas ou ils étaient placés. Neyva accrocha les petits filins sur 20 d'entre-eux, encore une fois de façon a ne pas gêner le corps de la frêle jeune fille, la ceinture était en fait semblable a un sac de nœud mais invisibles du fait de leurs largeur et de leurs transparences. Les yeux de la jeune fille devinrent soudainement vert émeraude, signe du retour de la jeune Nevya au contrôle du corps.

Ou était-elle? Elle n'en avait aucune idée, Nevya s'était pourtant endormie dans son lit dans la tour sud. Lit qu'elle avait déplacée a son arrivée afin de disparaître a la vue des élèves lors de son arrivée de crainte des éventuels préjudices que ces derniers aurait pus lui faire, depuis qu'elle s'était extirpée de la poigne de fer de son beau-père par elle ne se rappelait quel moyen, elle avait peur de tout le monde et n'aspirait qu'à retrouver sa grande sœur dont la lettre de sa mère faisait mention. Elle observa autour d'elle avant de faire appel a ces sens magiques, car elle savait que son alter ego le saurait. Elle reconnut le grand chêne qui dominait la forêt et dans le même regard, elle remarqua qu'elle portait des étuis de cuir sur elle... Mais... Ques'que?, pensa-t-elle, quand dans un soupir elle s'adressa au fond d'elle-même a son alter ego qui ne cessée de vouloir la transformer en tueuse ou guerrière professionnelle.

Elle ferma donc les yeux un petit instant en se souvenant de la forme de son "For" intérieur. Une petite chambre, une simple armoire de bois vermeil reflétant la couleur des lattes de bois qui définissait un cercle éternel. Ce dernier prenait source dans la table de chevet sur laquelle était posé un petit livre a la reliure de cuir qui semblait brillé d'une lueur peu conventionnelle, cette couleur était un mélange de bleu et violet, une couleur semblable a une couleur qui échappait au souvenir de la jeune fille qui se demandait ce qu'il se passait lorsqu'elle aperçut une des pages tourné toute seule. Elle s'approcha sur ces gardes, a pas de chat de la table de chevet en se demandant se qui avait pus provoqué cela. Quand soudain a sa plus grande surprise, la porte de la chambre s'ouvrit avec force et rapidité. Elle se souvint alors de cette scène qui ne faisait que hanter les cauchemars de son alter ego et non les siens, il avait été banni de ses souvenirs pour nourrir sa haine profonde. Elle se voyait encore marchant comme une condamner jusqu'au lit, et alors qu'elle s'attendait a assisté a une des tragiques nuits dont elle connaissait le contenu, elle fut assagit des souvenirs qu'elle essayait de retenir en elle. La petite fille s'écrasa au sol en voyant ses vêtements volé et arraché par l'homme sombre et bourru qui essayait de la saisir et de la toucher, elle saisit alors une de ces chaussettes et en tira un couteau, ces yeux changèrent de couleur passant du vert émeraude pour le rouge vermeil, elle abattit le couteau sur le cou de l'homme et avant de voir le sang giclé ou même crier, Nevya fut tirée en arrière par son alter ego, cette dernière la pris dans ces bras en l'accueillant comme une mère en lui chuchotant qu'elle ne devait surtout pas s'inquiéter et que cette scène ne viendrais jamais plus la hanter. Après plusieurs minutes de sanglots interminables, la Réalité Nevya repris le contrôle de son soi et attendit des explications quant au pourquoi de sa position au milieu de la forêt face a un arbre. L'Alter Ego Neyva, lui sourit et avec un regard crée par un mélange de sadisme et d'impatience elle lui dévoila son plan : Un combat a Un contre Un et un entraînement a la souplesse et a la maîtrise d'une nouvelle technique qu'elle avait inventée. La Réalité Nevya, la douce et gentille, refusa catégoriquement en insistant sur le fait que des cours étaient justement donné pour cela et que cela n'avait aucun intérêt. L'Alter Ego sourie et sans prendre le temps de considéré sa réponse coupa court a leurs présence dans le "For".

Nevya repris conscience de la réalité et se rattrapa tant bien que mal sur ces deux mains lors de son atterrissage dans son corps puis sur le sol, elle se releva en se demanda bien ce qu'avait préparée son mauvais côté. Elle vis les deux dagues de sa mère s'en volée et se placer comme si elle les portait quelques mètres devant elle, elle dégaina son épée en voyant tel une illusion apparaître son Alter Ego aux maitrise des deux dagues qui elles étaient on peut plus réelles. Se plaçant comme ses professeurs de combats lui avaient appris quelques années auparavant, elle plaça la garde de son épée face a elle et attendit le premier mouvement de son adversaire. Neyva n'attendit pas que sa "protégée" se mettes en garde pour courir vers elle, au dernier moment en voyant Nevya esquisser un mouvement, elle se laissa glisser sur le sol et remonta soudainement au niveau de sa jambe droite et tournoyant avec les dagues, le résultat fut bel et bien concluant: une coupure directement au niveau des côtes et une sur le bras. Les petites coupures n'étaient pas un problèmes pour la petite fille car elle savait qu'elle y survivrait: le seul soucis était la soif de combat de sa "protectrice", elle sauta en arrière et se replaça en position mais cette fois légèrement différente: elle avait placée l'épée plus bas et et sans crier gare, elle chargea. Neyva ne s'attendait pas a cela, et surprise elle ne pus que résister au assauts sans pour autant contre-attaquer. Le bras de la jeune fille commençait déjà a fatigué, elle avait plus l'habitude des dagues et ne maniée que très rarement l'épée mais elle avait l'avantage et abattant son épée au niveau de la tête de sa "protectrice", elle tenta de lui asséner un coup de pied sans succès. La scénette de combat dura encore quelques longues et éprouvantes minutes pour le corps mal entraîné de la jeune fille, et après un nombre incalculable de coupures et égratignures en tout genre l'Alter Ego avait encore gagnée. Neyva choisit de laisser ce reposer le corps qu'elle partagée et ouvrant son sac a dos, elle saisit un morceau de pain qu'elle tendit a Nevya qui le dévora sans même se poser de questions.

La jeune fille qui cherchait désespérément sa sœur se laissa a s'allonger sur le sol et en fermant les yeux de fatigue, elle essaya une nouvelle fois d'imaginer a quoi pouvait bien ressembler sa grande sœur... Elle n'avait que une année de plus qu'elle et il était fort probable qu'elle se trouve ici a Émeraude. Nevya imagina d'abord sa mère et en changeant l'age du visage de celle-ci elle imagina un corps frêle comme le sien et en recomposant ce corps étrange dans sa tête, elle créa une fillette qu'elle avait déjà croisée dans les couloirs d'Émeraude: Une jeune fée. Malgré toutes les tentatives que Nevya essayait, elle n'arrivait pas a imaginer sa sœur autrement et finit par se dire que c'était peut-être cette petite fée. Son rêve était le même que la nuit dernière, elle était dans la cuisine d'Émeraude et elle se laissait aller a écouter son estomac, mangeant tous les plats sur la table. Cette gourmandise se soldait encore une fois par la même fin: Une chevalière aux cheveux d'ébène la battait pour ne pas avoir partagé avec les autres et elle se retrouvait avec des habits en lambeaux a courir dans la cour du château comme un animal en voyant tous les chevalier et les élèves lui jeter des pierres en lui criant qu'elle était un Monstre. Nevya se réveilla encore une fois en pleurs et prise de soubresauts, elle mis de longues minutes avant de se calmer. Elle ramassa quelques bouts de bois aux alentours et après plusieurs minutes de récoltes, elle forma un cercle de pierre et se créa un feu de camp. Elle alluma lentement le tout grâce a sa magie qui lui occasionna encore une fois une petite sensation de brûlure dans les mains, profitant de la chaleur réconfortante du feu et de la lumière dans la nuit, elle se laissa aller un instant mais avant qu'elle n'imagine retomber dans un sommeil réparateur, sa "protectrice" lui chuchota de se lever.

Tout recommençait mais cette fois de nuit, et sans arme, la chanson du métal dans l'obscurité suffisait a Nevya pour sentir le prochain coup et après plusieurs minutes d'esquives parfaites, elle ramassa une pierre et para le dernier coup en criant de toutes ces forces: "S'EN EST ASSEZ!".Les dagues repartirent se placer dans la ceinture de la jeune fille, qui espérait avoir gagné un peu de temps pour reprendre son souffle et dormir un peu jusqu'au lendemain. Mais malheureusement pour la frêle petite hybride, le repos était une option impensable, l'Alter Ego redoubla de gêne au sein de l'esprit de la petite fille pour la forcée a exécuter les ordres qu'elle lui donnait. Elle les suivis docilement en long et en larges. Elle pris les dagues de jets dans ces étuis sur sa ceintures et attacha quelques-uns des fils sur ces bagues qui peuplaient désormais sa main. Ces bagues n'étaient que de simples morceaux de bois mais elles étaient sculptées a l'intérieur pour accueillir une bobine de fil aussi fin que celui noué sur les dagues. Après une heure de travail de fourmi, les bobines étaient en deux parties: une dans les bagues et l'autre dans les bobines sur sa peau et sur son bracelet. Après cet exercice fastidieux et énervant, Nevya s'allongea au pieds de l'arbre qui dominait de sa majesté son modeste campement improvisé. L'Alter Ego la laissa dormir une petite heure en coupant ainsi son rêve au moment douloureux ou elle recevait les premières pierres.

Le second exercice commença, il consistait a jeter les dagues de façon a créer une échelle naturelle mais aussi de façon a créer une sorte de "Toile" rigide pour éventuellement retenir quelque chose a l'intérieur et aussi a créer des filins de sécurité. A l'aide de sa lévitation, l'exercice fut plus facile et moins dur a comprendre: il suffisait de faire de rapides et longs virages dans les airs pour créer cette toile. Deux quarts d'heures suffirent a crée une toile digne de ce nom et une échelle naturelle, la frêle jeune fille entendit soudainement son ventre gargouillé de faim et frappée par la honte, elle rougit. L'Alter Ego soupira dans son esprit et la laissa se diriger vers le sac qui contenait des provisions, Nevya pris un morceau de viande séché et un petit morceau de pain qu'elle mangea avec appétit, elle bus un peu d'eau et se frotta les yeux avec cette même eau. Elle repris sa position avec comme but de réussir cet exercice, Nevya usa de sa simple agilité pour grimper rapidement a l'aide de multiples branches qui semblaient tellement bien placée. Mais arrivé a un niveau certains de hauteur, la difficulté pour continuer la montée continuer a être de plus en plus dur. Au bout de quelques minutes, les bras de Nevya commençaient a être fatigués et la montée semblait impossible, son dernier couteau était figé a un mètre au-dessus d'elle et il était impossible pour elle de continuer son ascension vers les sommets mais son Alter Ego semblait sûre de sa réussite et de peur de devoir tout refaire, la frêle jeune hybride pris appuie sur la branche sur laquelle elle était et se projetant légèrement a l'aide de son pouvoir de lévitation réussie a se hisser in extremis sur le couteau et la branche derrière. Contemplant la vue de sa branche, elle s'attacha a l'aide d'une des bobines non-utilisées et s'allongea sur une branche. Elle se reposa et sombra dans l'inconscience du sommeil, quelques heures plus tard et après s'être totalement réveillée, Nevya commença la descente et usant des mêmes techniques a l'envers, elle redescendit rapidement. Elle pris même une initiative sur sa "protectrice" et activa en un petit tour de bague le retour des dagues qui vinrent toutes ce planter devant elle, elle se pencha lentement et rangea ces dernières dans les étuis.

Il commençait a faire froid et Nevya constata en effet que des flocons tombaient par-ci par-là. Elle rattrapa sa cape en daim, qu'elle avait volé a un des chevaliers d'Emeraude lors de leurs dernier banquet. Cette cape appartenait peut-être a Ellana, une chevalière étrange que Nevya appréciait regarder de temps a autres qui était désormais sa nouvelle professeur de combat. Nevya, la douce et gentille, la mis sur son dos afin de se protéger de la morsure brûlante du froid sur sa peau. Elle enfila aussi ces chaussures en daim qui la surprirent par leurs douceur, elle qui avait l'habitude de marcher sans afin de ne pas cacher son don d'absorption du bruit et du poids par ses pieds et mains. Elle ouvrit le sac et découvrit avec bonheur a l'intérieur un reste de viande séchée ainsi qu'une dernière miche de pain, malgré la dureté du pain le ventre de la jeune hybride ne fut que ravie de le recevoir et la remercia par un gargouillis des plus étrange. Elle sourit en finissant sa viande et en se caressant les cheveux, elle se releva et jeta au feu son sac ainsi que toutes les affaires sans importances qui traînaient ici et la. Elle se releva et s'étira, profitant du repos de son Alter Ego dans son "For" intérieur, qui ne dormait que très rarement. Attendant que le feu meurent, la jeune hybride sifflotait une musique que sa mère lui chantonnait de temps a autres et prise d'une envie soudaine, elle ouvrit la lettre qui ne la quittait plus depuis son arrivée et respira l'odeur de l'encre et du parfum de sa mère qui était encore présent sur cette dernière. Prise de nostalgie, elle effaça ces traces et commença a marcher en direction du château.

A quelques minutes a pieds de l'entrée secrète pour sa chambre du château, Nevya reçut un message télépathique lui rappelant de ce dépêchée pour rejoindre le premier cours de Ellana sa nouvelle professeur de Combat. Elle regarda un instant ces vêtements et remarqua qu'ils étaient pour al plupart très abimés et qu'elle était couverte de petites plaies qui n'avaient pas eut le temps de guérir dans la nuit. Elle soupira en ce disant qu'elle ferait vraiment bonne impression, sa fatigue la repris a nouveau et elle ne pus retenir un bâillement. Frappée par son manque de sommeil, la jeune et gentille Nevya eut du mal a imaginer comment elle pourrait suivre le cours de la chevalière d'Emeraude. C'est alors que son Alter Ego finit sa sieste et repris le contrôle du corps pour aider un peu la jeune et gentille Nevya. Nevya la remercia d'une vague d'apaisement personnelle et s'endormit dans le lit douillé qui était présent dans son morceau de paradis intérieur. L'Alter Ego courut aussi vite que possible en direction du lieu de rendez-vous et se heurta a une barrière naturelle d'arbustes et d'arbres, en utilisant sa nouvelle technique de "Toile", Neyva réussit a passer ce barrage et arriva un peu vite sur le sol a quelques mètres des jeunes élèves et de la chevalière d'Emeraude, ne prenant pas les mêmes précautions que Nevya, elle ramena les dagues et les rangea avant de porter un regard sur la populace devant elle.

Elle rabattit son capuchon sur dos et dit d'une voix simple en observant les gens qui occupaient ce cours et qui allaient probablement le suivre avec une voix simple et presque narquoise:


-Bonjour... J'espère que vous en vaudrait la peine!

C'est a ce moment précis que l'Alter Ego de Nevya reconnut la jeune fille qui était juste à côté de Ellana d'Émeraude: la vision de la sœur de Nevya. Elle dégageait une aura déprimée et énervée, une personne que l'Alter Ego allait détestée avant même de la connaître. Elle s'avança lentement vers elle tout en observant les autres élèves présents: un garçon charmant avec des yeux turquoise très étonnants avec une aura de timide, et une fillette aux airs de grande et de danger avec une chevelure plus rosée que la sienne qui était légèrement clair. Nevya se retrouva alors a sa hauteur et bravant ces yeux qui semblaient refléter l'ennui de cette dernière l'Alter Ego réalisa qu'elles faisaient la même taille a quelques centimètres près et alors qu'elle allait lui parler pour lui dire toute la haine qu'elle pensait d'elle, Nevya repris le contrôle pour éviter un drame avec sa probable sœur. Les yeux du corps de la frêle hybride elfe-fée changèrent soudainement d'une couleur rouge vermeil pour un vert émeraude et avec le retour de la timidité naturelle de la jeune hybride Nevya, elle ne pus s'empêcher de tourner la tête vers Ellana, son nouveau professeur de combat qui était encore une fois aussi belle malgré la cape qui cachait ces formes et avec une voix toute petite et chatoyante elle dit simplement:

-Bonjour Chevalier Ellana, je m'excuse de ne pas vous l'avoir dit plus tôt. Et désolée d'être en retard


Nevya finit une courte révérence et tourna la tête vers Ariane, la fée qui pouvait peut-être être sa sœur de sang, encore en face d'elle et malgré de lourds efforts, incapable de dire quelque chose, elle marcha en direction du rang des élèves pour la fuir mais elle laissa tomber par mégarde la lettre de sa mère qui était logée dans une de ces poches intérieure dans son pantalon. Cette lettre cachetée ,d'un rouge vermeil, s'envola lentement comme poussée par le vent et se posa au pieds de la jeune fille rousse. Il était écris clairement sur celle-ci que Ariane et Nevya étaient sœurs et qu'elle avait une mère commune. Nevya était a l'autre bout du rang lorsqu'elle réalisa que sa lettre était tombée et prise de panique elle la chercha désespérément puis après quelques minutes qui semblaient des heures ainsi qu'au bord des larmes et de ces traditionnels sanglots, elle remarqua la jeune fée rousse avec cette lettre dans les mains... Qu'allez-t-il se passer? Et surtout comme aller-t-elle réagir a cette nouvelle? Serait-elle sa sœur? Même l'Alter Ego semblait tendu a la réaction qui pourrait tout changer quant a la définition de l'avenir de Nevya et peut-être attisé la flamme de vie qui voulait se débarrasser de l'Alter Ego.


HJ: Euh... :O 3295 MOTS :O Je vous plains si vous avez TOUT lus ! :O
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Jeu 21 Avr 2011, 07:46

Ils arrivaient lentement mais sûrement, les élèves de son cours de combat. Ainsi, Ellana vit arriver un jeune garçon aux cheveux noirs et avec de superbes yeux turquoise. Le tout en contraste avec sa peau hâlée. La neige faisait des taches blanches dans sa chevelure sombre et la jeune femme sourit et acceuillit l'enfant avec bonheur.

-**Plus on est de fou plus on rit.**

Le jeune garçon se présenta comme étant Benoît. Ellana le salua et attendit les autres enfants en sondant discrètement l'esprit de sa fille. En entendant la peine de sa fille au sujet de l'oubli de son anniversaire, Ellana ne put s'empêcher de sourire:

-**Oh ne t'inquiète pas ma grande, je n'ai pas oublié et je n'oublierai jamais! Une date aussi importante!**

Elle se remmémora quelles décorations prendre et comment les installer dans sa chambre avant de se rappeller de l'endroit où se trouvait la recette du gateau. L'organisation d'un anniversaire surprise n'est pas aussi aisé qu'on peut le croire...
Alors que la jeune femme allait regarder la fiche de ses élèves à nouveau, une jeune fille aux cheveux roses flamboyant qui les dévisageait avec une sorte de.. mépris?! Ellana cru avoir mal vu mais elle sonda la nouvelle venue. Elle y décela juste un ton narquois et un peu d'impatience.
La jeune fille s'avança lentement vers elle et la salua d'une courte révérence avant de s'excuser de son retard et de dévisager Ariane. Ellana sourit et répondit doucement:

-Ne t'en fait pas, la fautive ici, c'est moi et j'aurais dû vous prévenir plus tôt.

Elle regarda la fiche: bon, il manquait deux enfants: Rowran et Nora-Lee. Elle décida de les attendre avant d'aller s'entraîner dans la salle d'armes. Ou autre part...
Ellana se dit en voyant les enfants trembler dans le froid glacial que le mieux était de les prévenir pour les motiver:

-Bon les gars, ça vous dirait d'aller s'entraîner à l'intérieur? Profitez-en bien parce que le prochain cours, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, se fera dehors. Mais aujourd'hui, c'est un jour particulièrement froid alors ce sera la première et dernière fois. Ok? Mais avant de bouger, on attend les autres
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mer 11 Mai 2011, 01:58

Ariane resta en retrait. Elle n'allait certainement pas être la première à vouloir se battre contre ses amis, loin de là. La petite était de nature trop calme et pacifiste pour se battre. Même quand cette dernière était en colère, cela se cantonnait aux mots.Elle regarda l'assemblée et fût contente de remarquer que personne n'était enchanté d'être ici. Enfin, si il y avait eût un classement des moins motivé, Libellule aurait été numéro 1.
Se battre contre ses amis, ne l'enchantait guère, mais pire, elle craignait de se battre contre lui... Celui dont elle était amoureuse.
Le temps passait lentement, peut-être était ce parce que la petite fée avait l'impression de perdre son temps... Non sérieusement.. En attendant les autres, Ellana aurait très bien pu discuter à part avec sa fille, mais non rien de ça... Ariane était triste de cela, triste aussi car elle ne voyait plus ses anciens amis. Enfin au moins, ceux qu'elle avait maintenant elle les garderait longtemps, du moins elle l'espérait. Tout perdre, et tout recommencer à zéro une deuxième fois elle ne le supporterait pas.
La Fée était perdue dans ses pensées, quand soudain une autre élèves arriva. Elle lui était inconnue. Elle ne semblait pas très amicale...
"Bonjour... J'espère que vous en vaudrait la peine!" avait-elle lancée en arrivant.
La Rousse pensa : " hé ben, j'en pense pas moins, je peux rien dire, mais, ça se dit pas ces choses-là ..."
Puis quelques instants plus tard elle prit une autre voix et dit :"Bonjour Chevalier Ellana, je m'excuse de ne pas vous l'avoir dit plus tôt. Et désolée d'être en retard"
La petite fée avait du mal à saisir pourquoi l'inconnue avait dit deux fois bonjour. Peut-être avait-elle une mémoire de très courte durée.
Enfin, peu importait c'était comme ça. Quand l'inconnue s'approcha pour rejoindre le rang des élèves, une lettre tomba, sur l'enveloppe était écrit "Ariane". Pur hasard,Coïncidence? Peut importait, la petite fille prit l'enveloppe et la décacheta et la lue.

Lettre (partie1) :
Mon Enfant,
Tu dois maintenant être une grande fille, à l'heure qu'il est.
Contrairement à ce que tu crois je ne suis pas morte. Je suis simplement partie vivre ailleurs.J'espère que tu te plais à Emeraude.


Étrangement, cela collait parfaitement avec son histoire... Mais elle ne comprenait pas.Des points d'interrogations était visible dans ses yeux. Cela remettait en cause tout son passé. Et probablement son avenir.
Elle se retira un peu plus loin, et commença à pleurer, pleurer par incompréhension. Elle dit à Ellana par télépathie :" Ma mère, n'est pas (elle s'arrêta un instant ) morte" Après cela elle continua de lire la lettre, cette dernière disait qu'elle avait une soeur, une petite-soeur, répondant au nom de Névya. Elle fût à nouveau bouleversée. Elle ajouta à Ellana : " Et apparemment j'ai une petite-soeur...". Elle revint vers le groupe séchant ses larmes. Elle regarda les élèves un à un. Il y avait Marie, ce ne pouvait être elle, même si au fond la fée était très proche d'elle. Benoît, non, la lettre ne mentionnait pas de garçon... Il ne restait que cette inconnue. Elle s'avança vers elle et lança timidement :
-Petite soeur?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Ven 03 Juin 2011, 05:12

La jeune Nevya salua les autres élèves et alla s'installer plus loin. Ariane se pencha et Ellana crut qu'elle relaçait sa botte. Pourtant, elle se releva rapidement et s'éloigna elle aussi. La jeune femme ne se posa plus de question et commença à souffler sur ses doigts endoloris et rougis par le froid. Elle se frotta aussi les bras puis, se dirigea vers une table où elle prit les épées de bois qu'elle avait prévues pour l'occasion. Elles étaient faites en chênes et ne risquaient pas de se casser.

Ellana se dirigea vers la salle d'arme: tant pis pour les autres!. Elle leur envoya un message thélépathique:

-**Vu le temps radieux que nous avons aujourd'hui, retrouvez-nous dans la salle d'arme!**

La jeune femme chevalier dit ensuite aux élèves présents:

-Venez on y va déjà, ils nous ratrapperont!

Et ils se dirigèrent ers la salle d'arme. Là, Ellana leur distribua à chcun une épée en leur expliquant le concept:

-Alors voilà, c'est très simple vous allez voir! Je vais me mettre ici et vous là-bas. Le but est d'une simplicité enfantine: Désarmez-moi! A vous de trouver une bonne tactique! Quand se sera fait, nous ferons des petits duels. Compris?

A cet instant, elle entendit la voix d'Ariane dans sa tête:

-**Ma mère, n'est pas morte**

Ellana s'inquiéta: le ton de la jeune fille était entrecoupé par des larmes et des pleurs! Ne laissant rien paraître et ne voulant pas la gêner devant ses frères et soeurs d'armes, elle fit semblant de "préparer" le terrain en dégageant quelques armures et en retirant sa cape:

-**Mais! C'est génial ma grande! je... Je suis contente pour toi!**

Elle se dit que s'était un chouette cadeau d'anniversaire avant de se dire que sa fille était boulversée. Elle voulu lui proposer d'en arrêter pour aujourd'hui mais elle se tint coîte... Elle se sentait... Triste,... Déçue et... Un peu jalouse même. Si la mère d'Ariane réapparaissait comme ça, n'allait-elle pas lui prendre sa libellule?!

La jeune femme se secoua mentalement: après tout, cette personne est la mère d'Ariane et elle avait le droit de faire ce qu'elle voulait ... Mais... Ellana fut coupée par une nouvelle parole:

-**Et apparemment j'ai une petite-soeur...**

Ellana sursauta: une soeur!! Mais... Cette dame que l'on croyait morte revenait d'entre les morts comme par magie et en plus se ramenait avec une autre fille!! La soeur d'Ariane!! Ellana répondit:

-**Et... Tu sais qui s'est?**

Elle sentit néanmoins que les élèves s'impatientait et elle s'installa à sa place. Elle s'était inspirée d'un cours de combat que Lyra lui avait donné étant élève; Elle saisit dans sa poche un foulard brun et le noua sur ses yeux. Le monde devint bruns. La dernière image: Ariane s'avançant vers Nevya...

Ellana se mit en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Sam 04 Juin 2011, 01:57

La Rousse s'avançait devant cette inconnue : Était-ce réellement se soeur?
Pourquoi apparaissait-elle maintenant dans sa vie? La Fillette était un peu troublée par cela. Pourquoi, sa mère n'était-elle pas venue la voir depuis tout ce temps si elle était en vie?Ces choses demeuraient sans réponses.
La fillette pensa : " elle m'a abandonnée quand elle est partie, de toute façon ma Maman c'est Ellana".
La Rousse était restée dehors, elle voulait s'expliquer avec cette inconnue.
Si elle était sa soeur... cela impliquerait beaucoup de changements.
Et Libellule tenterai de rattraper le temps perdu. La fillette était là dehors, n'ayant que sa cape sur les épaule, elle commençait à greloter et à claquer des dents.
Elle regarda Névya et dit :
-Je suis Ariane .
Ne voulant pas que tout le monde entende cette discussion privée elle demanda à Benoît par télépathie :
"Benoît, je meurs de froid pourrais-tu me ramener une autre cape, je suis dans la cours."
Puis par la suite elle ajouta à Ellana: "Maman.... Je pourrais te parler? après quand j'aurais finit de parler avec ma soeur enfin je crois que c'est elle ....?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Lun 13 Juin 2011, 16:28

Ariane salua Benoit de façon totalement neutre et elle semblait préoccupé par quelqu'un ou quelque chose. On aurait dit que ses sentiments pour lui n'avaient jamais existé. Mais lors de sa rencontre avec le zenerois elle avait mentionné que son professeur de combat était sa mère. La fée ne voulait peut-être pas montré ses sentiments devant sa mère. Le garçon préféra ne pas montré les siens au cas-où son hypothèse se révélait vraie. Une autre élèves arriva. Elle rabattit son capuchon sur son dos et lança narquoisement :
-Bonjour... J'espère que vous en vaudrait la peine!
Elle dévisagea ensuite les autres élèves et s'arrêta sur Ariane. Benoît remarqua que les yeux de la retardataire passèrent du Rouge Vermeil au Vert Emeraude. Il crut mal voir et n'y prêta plus attention. Après quelque instant à attendre les autres retardataires, Ellana annonça que le cours se passerait à l'intérieur du château à cause du froid, mais avant tout en devait attendre les autres. **Ah... Pourquoi ,ne pas leur dire tout simplement de nous y rejoindre** pensa le garçon. Il ressentit soudain la voix d'Ariane résonner dans sa tête lui demandant d'aller chercher une cape pour la protéger du froid. Mais cela ne montrerait-il pas les sentiments du garçon envers la fée ? Ce serait-il trompé ? Si c'était le cas, tant mieux. Il n'aimait pas devoir les cacher, ça aurait était l'équivalent de ne pas les lui avoir avouer il y a quelque jours, ou du moins presque. Il alla donc demander une cape à un serviteur que passait puis se dirigea vers Ariane et passa la cape autour de la fée pour la protéger du froid.

[H.R.P Du retard mais j'suis content de moi là =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Mer 15 Juin 2011, 14:30

Ce matin là, fut presque comme les autres, car ce matin avait lieu son premier cours. Malheureusement pour lui, il ne s'était pas réveillé à l'heure pour ne pas arrivé en retard au cours...

Se réveillant en sursaut sur sa couche du dortoir des élèves, Rowran paniquait.

- Oh non!! Le cours de combat avec Ellana...

Regardant par la petite fenêtre qui se trouvait dans sa chambre, l'élève constata que le soleil n'avait pas atteint son zénith mai que cela faisait un moment qu'il était levé! Paniqué, il se mit sur ses deux pieds enfila sa tunique, s'ébouriffa les cheveux question d'être présentable. Une fois cela fait, il se prcipita dans les escaliers et faillit dégringollé les marches. Courant vers la grande cours, car c'est là qu'avait lieu le cours, il faillit s'étaller de tous son long en faisant son entrée!

- Bonjour... je... je suis désolé du retard Chevalier Ellana.. déclara-t-il le souffle coupé.

Scrutant les alentours, il remarqua que Marie était là, il lui fit un petit sourire en coin. Benoit était là aussi, Ariane également mais curieusement cette dernière n'avait pas l'air dans son assiette..

** Ari? Est-ce que tout va bien? ** lui demanda-t-il par message télépathique.

Et il vit une autre personne, mai ne put dire de qui il s'agissait...
Revenir en haut Aller en bas
Tara
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 972
Rôle : Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 19/10/2010

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Jeu 23 Juin 2011, 04:16

Névya, Benoît,Marie et La Rousse étaient présents. Ellana semblait attendre des élèves à l'intérieur de la petite salle. Ariane elle préférait rester dehors, le temps d'encaisser la nouvelle qu'elle venait d'apprendre. Elle avait une soeur, pourquoi la lui avait-on caché tout ce temps? Pourquoi ne la rencontrait-elle qu'aujourd'hui, dans le cours de sa mère adoptive... Visiblement les histoire de famille ne sont jamais simple... Elle resta dehors et commençait à trembler quand Benoît arriva avec sa cape. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de la fillette . Elle lui lança : "Merci" et lui fit un bisou sur la joue.Ce que les autres pensaient? Elle s'en moquait. Après tout nous ne sommes pas maître de nos sentiments...
Marie pourrait dire ce qu'elle voudrait, Ellana penserait ce qu'elle voudrait, Rowran serait sûrement surpris, mais tout cela elle s'en fichait.
Elle l'aimait, et une personne venait de prendre place dans son coeur. Elle venait de prendre une place très importante : Sa petite soeur. Etait-ce le fait qu'elles soient du même sang qui avait cet effet, elle ne le savait pas. En tout cas, Ariane était un peu déboussolée ... Comment pouvait-elle lui dire qu'elle avait une famille adoptive et deux autres soeurs : Rouge et Iliwan, même si elle ne passait pas beaucoup de temps avec elles?

A cet instant, Rowran apparu.Ce dernier semblait paniqué...
Normal, il avait oublié un cours... Ariane fût amusé en voyant l'air du jeune garçon. Elle pouvait se permettre certain écart... Etant la fille d'Ellana, sans doute cette dernière serait-elle plus clémente avec elle. Rowran entra dans la petite salle. Puis il envoya à Ariane un Message télépathique:** Ari? Est-ce que tout va bien? ** Il l'avait vu...
Que pouvait-elle répondre? Elle se mit à réfléchir puis lui répondit :
" ça va... je viens d'apprendre que j'ai une soeur ... on m'a caché ça pendant des années, donc je suis un peu secouée..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige Lun 27 Juin 2011, 13:06

Comme il faut clôturer ce sujet, voici le résumé de la fin du cours en gros. (Dans les grandes lignes)

Après ce cours, vous devez savoir que l'union fait la force et que vous êtes plus forts tous ensemble

Ca vous va? C'est pour l'attribution.

Fini
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier cours un jour de neige

Revenir en haut Aller en bas

Premier cours un jour de neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Septième Génération-