___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

10ème édition [Février 2011]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Zeïlia

avatar
Nombre de messages : 986
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 25/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 35 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: 10ème édition [Février 2011] Dim 27 Fév 2011, 20:56



Date de parution: 27 février 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3696-zeilia-d-emeraude
#Zeïlia

avatar
Nombre de messages : 986
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 25/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 35 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: 10ème édition [Février 2011] Dim 27 Fév 2011, 21:47

27 Février 2011


Bien le bonjour, chers lecteurs et lectrices de l'INFOFO,

C'est en cette belle soirée du 27 février que nous vous présentons fièrement la dixième édition de L'INFOFO. Nous vous présentons aujourd'hui de nombreux articles plus intéressants les uns que les autres qui, nous l'espérons, vous distrairont un moment et, peut-être, vous permettront d'apprendre bien des choses. N'hésitez toujours pas à faire un tour sur le Blog du forum, même s'il n'est toujours qu'en construction, laissez-nous des commentaires et des conseils, ils seront toujours les bienvenus. Nous tenons aussi à souligner le merveilleux travail de Eliyann pour la Coverpage qui, sincèrement, est merveilleuse! Nous tenons aussi à vous informer que nous continuons à recruter, si un rôle au sein de l'Équipe vous intéresse, laissez-le savoir à Zeïlia. Sur ce, nous vous souhaitons une merveilleuse lecture, un beau mois de mars et soyez patients jusqu'à la prochaine édition de l'INFOFO!
Bonne lecture à tous!
~ L'Équipe INFOFO


~L'actualité ~


† Bonjour, bonsoir, chers amis ! Vous attendez avec impatiences les petites nouvelles du forum, n'est-ce pas ? Hé bien en voilà quelques unes toutes fraîches et toutes croustillantes rien que pour vous, et vous seuls ! Voilà, aussitôt dit aussitôt fait, les petites nouvelles du jour - que dis-je du mois ! - sont ci-dessous ! Bonne lecture à vous !

~ En RP ~


† Ôyez, Ôyez, habitants d'Enkidiev ! Au château d'Émeraude, en cette période d'après guerre, après que de valeurs guerriers soient partis en combats vaincre l'ennemi d'Irianeth et que nombreux y ont laissés la vie, l'attribution de nouveaux écuyers et l'adoubement des anciens a lieu. Nous vous tenons au courant que les rangs grossissent à vue d'œil et que les maîtres ne perdent pas instant à éduquer leurs apprentis d'une main experte - pour la plupart, car certains sont moins habile que d'autre cela va de soit !! -. Malgré tout, les évènements avance et il faut que tout cela aille vite car qui sait d'où vient la prochaine menace des envahisseurs ? Peut-être nous épient-ils en ce moment même... juste derrière nous !! Une chose est certaine, il faut faire attention, très attention, en ces temps troublés ! Les attaques viennent principalement vers la mer puisque les habitants d'Irianeth habitent de l'autre côté... La guerre est loin d'être gagné mais elle n'est pas perdu non plus. Sous une aube naissante, faisons le serment de ne pas perdre espoir et regardons ces fiers guerriers d'Enkidiev lever leurs épées alors que leurs cuirasses vertes incrustées d'émeraudes brillent au soleil.
Courage, Honneur, Justice ! ~

† Ôyez, Ôyez, habitants d'Irianeth ! En cette fraiche matinée, il n'y a pas grand chose à dire. La principale information qui ressort est surtout le fait que l'attribution est faite ! Ca y est !! Les chevaliers ont des nouveaux confrères et de nouvelles consœurs et tous - plus ou moins - ont des écuyers à qui enseigner le maniement des armes ainsi que la magie. Les rangs ne sont pas immenses, mais ils grossissent tant bien que mal ! Il ne faut pas perdre espoir, Enkidiev n'est pas facile à dominer mais il le sera un jour ou l'autre, tôt ou tard ! Car la vie est faite de changement... et si pour une fois le changement c'était ça ? Huhu ~

† Bonjour !! Je vous annonce avec la plus grand fierté que ça y est ! La Tour des Mages a été installée ! Où est-elle ?! Elle se trouve au sommet de la montagne de Cristal. C'est grandiose, tout bonnement grandiose ! C'est là, en haut du pic qui domine tout Enkidiev, que des personnes aux grands pouvoirs magiques résident ! Vous rendez-vous compte ? Enkidiev n'est plus qu'avec des chevaliers aux pouvoirs magiques, il y a également des mages puissant. Vont-ils aider dans ce combat infernales contre les hommes insectes et les chevaliers venant de l'Empire d'Irianeth ?! Que va t-il se passer ? Mystère... Un mystère qu'on voudrait tous savoir !
Allé, bonne journée ! ~

~ Hors RP ~


† Hé bien par où commencer ? Premièrement, le Royauté est fermé jusqu'à un petit moment ! Pourquoi ? La raison est fort simple. Il y a un petit rescencement des rois et reines afin d'établir un peu de généalogie dans cette affaire. Ce serait, en effet, plus simple de savoir qui est le cousin de qui, et avec quelle branche les familles royales s'entremêlent ! Bonne chance à tous ceux qui font ça parce que ce n'est pas simple à démêler, c'est certain.
Des explications sur la tour des Mages ont été postés dans le règlement par Messire Caelìon, si vous avez envie d'en faire partit allé lire tout ça c'est, ma foie, très bien expliqué et ça donnera peut-être envie à certain de faire un personnage qui sera de cette organisation ! (:

Bonne journée/soirée à vous et portez vous bien ♥
~ Evalmar


~ To Aru Majutsu no Index ~


Genre: Action, Fantastique, Sci-fi
Année: 2004 - Aujourd'hui
Manga: 12 (et 24 light novel)
Anime: 3 saisons de 24 épisodes (Chronologiquement: To Aru Kagaku no Railgun, To Aru Majutsu no Index et To Aru Majutsu no Index II)
Studio: J.C. Staff


Histoire:

La cité académique, lieu ou se retrouve les espers du monde entier. Leur système scolaire classe les espers en niveau, allant de 5 pour pouvoirs très puissants jusqu'à 0 pour aucun pouvoir. Dans ce monde de science, Kamijo Toma, un niveau 0 sans aucun pouvoir, se retrouve entraîner dans des histoires à cause d'Index, une soeur de Necessarius, une organisation magique liée à l'église anglaise. Poussé d'un monde de science jusqu'à un monde magique, Toma se sens le devoir de protéger Index de toutes les apparitions magiques qui semble vouloir s'emparer du savoir qui se trouve dans sa tête, à savoir les 103 000 grimoires magiques interdits que l'église à retirer du monde à cause du danger de ces connaissances.

Si Toma n'a aucun pouvoir en tant qu'esper ou magicien, c'est à cause de son étrange bras droit qui possède un étrange pouvoir: le pouvoir d'annulé tout énergie surnaturel, incluant autant les pouvoirs magiques, d'espers et même de la chance divine dont il est aussi dépourvu.


Avis:

Histoire: 8/10

Très bien fondée et stable, on voit le travail qui a été mis dans le scénario. L'intrigue est permanente et très peu prévisible, ce que j'aime beaucoup de cet anime. La chose qui m'a fait un peu baisser, c'est la répétition, peu importe les coups qu'il se mange, Toma vous ramasse n'importe quel adversaire à coup de poing, ce que je trouve épique, mais assez peu réaliste.

Graphique: 9/10

Grande qualité, l'aspect unique des modèles de personnages autant que les décors et les détails sont très travaillés.

Musique: 10/10

Sûrement le meilleur de cet anime, c'est la grande palette de musique de grande qualité, finit la redondance de musique qui revient tous les 30 secondes, cet anime possède 2 OST d'au moins 30 musique chaque alors que la saison 3 n'a pas révélée la sienne. Non seulement il y en a beaucoup, mais elle est toujours utilisée au bon moment pour rendre la scène épique.


Pointage final: 27/30

Un très bon anime à regarder pour tous fans de magie et de science, et ceux qui aime les revirements de situation assez inattendu, c'est un anime très bien. Je ne serais pas surpris si les gens allaient l'écouté juste pour la musique aussi. Question qualité, c'est très bien balancé sur ces 72 épisodes, donc amusez vous bien!

Comme je l'ai dit plus haut, suivez l'ordre Chronologique que j'ai marqué et non l'ordre de sorti, parce que même si Railgun est sorti après Majutsu 1, l'histoire se passe avant.
~ Jenna


~ Dragon Age ~


Hello hello ^^ Bon, tout d'abord, oui oui, je sais, je n'ai pas écris d'article dans le dernier mois et je sais que vous avez été beaucoup à être déçu de ce fait (Bien évidemment x) ) et je m'en excuse sincèrement :O C'est pourquoi, pour me faire pardonner, j'ai décider de faire un article plus long, cette fois =D Ainsi, j'ai décidé de faire mon Dada en herbe et me lancer dans la critique avec un jeu vidéo: Dragon Age: Origins =D

Dragon Age est un jeu de type RPG édité par Electronic Arts et développé par Bioware. Il est sortit en Amérique du Nord le 3 Novembre 2009 et le 5 Novembre 2009 pour la France. Il a remporté le prix du meilleur jeu RPG de cette même année.

Ce jeu vous plonge au sein d'un background médiéval-fantastique dans le royaume de Férelden. Une époque sombre vient de débuter alors des créatures abominables appellées "Engeances" se mettent à sortir de leur maison souterraine, dans les Tréfonds, pour envahir le royaume par le Sud. Une résistance s'amorce alors dans la cité d'Ostagar alors qu'une armée se prépare à affronter ces créatures d'épouvantes qui vraisemblablement, obéissent au commandement de l'Archidémon. Ce n'est toutefois pas la première fois qu'une telle menace pèse sur le royaume de Férelden alors que par le passé, une confrérie de combattants d'élites appellés "Garde des Ombres" est parvenue à repousser les assauts des Engeances. L'histoire du jeu débute alors que Duncan, le chef actuel de la garde, parcours le royaume à la recherche de nouvelle recrue pour affronter la menace imminente. C'est alors que vous entrez en jeu. Ceux qui connaissent les RPG en général ne seront pas surpris, vous devrez alors créer votre propre personnage, de toutes pièces.

Trois races s'offrent alors à vous soit, les humains, les elfes et les nains. Chaque race possède certaines particularités qui leur est propre, comme par exemple, les nains possèdent une résistance naturelle contre la magie mais en revanche, ils ne peuvent devenir mages. Ce qui nous amène au choix de la classe de votre personnage. Encore là, trois choix, entre Guerrier, Mage ou Voleur. Ensuite, vous pouvez bien évidemment choisir le sexe de votre personnage. Puis viens le choix de l'origine. C'est ce concept bien pensé qui offre une grande possibilité de réjouabilité. En effet, Dragon Age vous offre six origines bien distinctes qui seront disponibles selon vos choix précédents. Pour ne pas gâcher le plaisir, je ne rentrerai pas dans les détails concernant les origines mais je tiens à dire que quel que soit votre origine, elle se concluera avec votre recrutement par Duncan lui-même.

Vous n'avez cependant pas terminer avec la personnalisation de votre personnage. Vous devez ensuite lui façonner un visage (Ou choisir un des visages "modèles"). L'éditeur est plutôt complet et vous aurez accès à une grande diversité d'apparence. Mais choisissez bien car vous ne pourrez plus la changer pendant l'aventure! Puis, comme dans tout bon RPG, vous aurez 5 points à répartir dans vos "attributs" soit, la force, la dextérité, la volonté, la magie, la ruse et la constitution. Ensuite, vous devrez choisir une des 8 compétences offertes à toutes les classes qui permettra à votre personnage d'utiliser diverses connaissances pour faciliter votre parcours. Puis, ensuite, vous arrivez aux talents de votre classe qui lui sont propres. Vous disposez alors de plusieurs branches de talents avec lesquels vous allez devoir prendre le temps de faire connaissance. Nul besoin de vous dire que vous ne pourrez pas les maîtriser tous et que vous devrez faire de nombreux choix au fil de votre aventure. Donc, on peut dire que l'aspect RPG est bien là et l'immersion est saisissante.

Au cours de l'aventure, vous découvrirez un univers très vaste et un monde très mature. Si vous voulez du sang, vous allez être servit alors les personnages ressortent saupoudrés de sang à la fin de chaque bataille. Religion, racisme, politique, sexisme, justice, l'intrigue est riche en contenu et elle vous charmera très rapidement. Une fois entré dans l'histoire, on n'en ressort pas avant d'avoir terminé le jeu. Vous aurez de nombreux choix moraux à faire au cour de votre parcours, certains parfois déchirants, mais il n'y a pas de bons ou mauvais choix, chacune de vos actions entraînent une conséquence sur le dénouement finale. Vos compagnons réagiront à vos choix, parfois favorablement et parfois moins. Vous pourrez alors apprendre à les connaître, découvrir la personnalité particulière de chaque personnage et ainsi, gagner de l'appréciation qui influera sur certains aspects de l'histoire et aussi pendant les combats. Plus un compagnon vous aime, mieux il combattra avec vous, accédant à des bonus d'attributs divers.

L'interface de combat est claire et assez facile d'utilisation après un petit moment. Vous pouvez compter sur 4 personnages à la fois, que vous pourrez diriger comme vous le souhaitez pendant le combat, en utilisant le mode pause pour indiquer quelle action ils devraient effectuer ensuite ou alors, vous pourrez modifier leurs tactiques pour les faire réagir automatiquement à telle ou telle situation, vous laissant le loisir de vous concentrer sur un seul personnage. La différence entre la défaite et la victoire est donc bien souvent la tactique, votre façon d'interpréter votre entourage à votre avantage ou vos nombreux talents pour décimer votre adversaire avec plus de facilités. Une vue tactique a d'ailleurs été implanté dans le jeu, pour facilité l'utilisation de stratégie. Bien évidemment, vous pouvez ensuite modifier l'équipement de vos personnages avec des armes et armures volées sur les corps des vaincus ou que vous aurez acheter dans un des nombreux commerces du jeu. Le système de combat se déroule en temps réel, souvent avec un grand nombre d'ennemis à l'écran. Si le jeu se révèle plutôt facile dans les difficultés "facile" et "intermédiaire", une fois arrivé dans le "difficile" voir "cauchemar", c'est une autre histoire. Vous n'aurez d'autres choix que d'abuser de la pause par moment où vous finirez rapidement avec vos personnages cloués au sol. Rassurez-vous cependant, ils se relèveront à la fin du combat, non sans quelques blessures plus ou moins sérieuses qui affecteront leurs capacités à combattre. Vous devrez donc surveiller de près les blessures de vos personnages et les traiter avant qu'elles ne s'accumulent.

Un autre point fort de ce jeu réside dans sa bande sonore. Les compositions de Inon Zur sont pour la plupart sublimes et accompagnent très bien votre voyage sur les diverses "maps" du jeu. Rien de mieux qu'une belle musique épique pendant un combat contre un boss. Mais le véritable point fort est dans les dialogues qui sont entièrement doublés. Je ne peux pas parler pour la version française, puisque je n'ai jouer qu'à la version anglaise mais pour ce qui est de cette dernière, le doublage est excellent. À mes oreilles, les doubleurs ont très bien su approvoisés leur personnage pour donner vie à ceux-ci.

Et dernièrement, venons-en au seul véritable point "faible" du jeu (Selon moi), les graphismes. Pour un jeu sortit en 2009, ceux-ci sont en effets plutôt décevants bien qu'après un moment, on n'y fait plus vraiment attention, le reste du jeu suffisant largement à combler la faiblesse graphique. Mais reste que les visages, bien que correctement modelisés, sont beaucoup trop inexpressifs. C'est plutôt moyen de voir les personnages (Surtout le vôtre) complètement inexpressif alors qu'on vous parle d'un sujet provoquant. Les décors semblent aussi un peu vides à certains moments du jeu, laissant un impression que les graphismes du jeu ont été fini un peu à la va-vite. Néanmoins, les effets de combats sont impressionnants et sauvent un peu ce côté du jeu.

En résumé, pour moi, Dragon Age: Origins a été un jeu sur lequel j'ai passé énormément de temps soit quelques centaines d'heures. Je crois même qu'il s'agit du jeu auquel j'ai jouer le plus souvent. Malgré une petite faiblesse graphique (Qui ne dérange pas vraiment au bout du compte), ce jeu est pour moi une totale réussite, il mérite son prix de meilleur RPG de l'année 2009 et il ne fait qu'accentuer mon respect pour Bioware qui, pour moi, est à l'origine des meilleurs rpgs récents. Je lui donne un bon 9.5/10 et je le recommande fortement à tout ceux qui ont envie de jouer à un bon RPG. Surtout qu'avec le temps, son prix a chuter et à 20-30$, c'est une véritable aubaine!
~ Isklive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3696-zeilia-d-emeraude
#Zeïlia

avatar
Nombre de messages : 986
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 25/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 35 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: 10ème édition [Février 2011] Dim 27 Fév 2011, 21:52

~ Top 10 des Meilleurs Antagonistes du Monde des Médias ~


Généralement, dans tous les médias, l’on espère que le protagoniste remporte la victoire, que ce soit la très classique vengeance contre la mort du père ou bien la libération d’un peuple oppressé par un dictateur fou. Mais, quelques fois, il y a de ces méchants qui nous intéressent tellement, qui sont si captivants et originaux qu’on aurait envie qu’ils gagnent. Ils volent la vedette, certes, mais c’est aussi ainsi que plusieurs grandes stars sont nées. Pour votre grand plaisir et infinie joie, je vais vous lister le Top 10 des Meilleurs Antagonistes! Nos critères hautement scientifiques seront ‘Les motifs’ ‘La méchanceté’ et ‘L’intelligence’. Je dois dire, par contre, qu’il est grandement probable que plusieurs spoilers se trouvent dans cet article, alors je vous prit de le lire à vos risques et périls. Notez aussi que ces choix ne sont que mon opinion personnelle et que je ne connais pas tous les méchants de l’histoire, non plus, alors il pourrait toujours y en avoir de très bons que je ne connais simplement pas. Ne perdons plus de temps et commençons!

#10

Duke Pantarei de Tales of Vesperia

Dans le monde de ce merveilleux jeu, Duke est un grand combattant du côté des humains contre des entités surpuissantes nommées les Entelexia. En vous épargnant les détails inutiles, mais très intéressants, les humains gagnent éventuellement cette guerre grâce à Duke et son meilleur ami, Elucifer, un Entelexia qui a confiance en la race humaine. Après la guerre, par contre, les humains tuent le meilleur ami de Duke, de peur que celui-ci utilise ses grandioses pouvoirs pour conquérir le monde. Le héros de guerre, attristé par la mort de son ami, perd confiance en la race humaine et décide de vivre loin d’eux, allant même jusqu’à prétendre ne pas être humain. Logiquement, lorsque l’apocalypse arrive sous la forme d’un poulpe géant dans l’espace qui veut manger la Terre, Duke décide que, pour sauver la Terre qu’il aime, il va sacrifier les humains, qu’il n’aime pas. Il réactive une cité volante qui avait été modifiée, durant l’époque de la grande guerre contre les Entelexia, pour absorber toutes vies humaines pour aussi détruire la vie Entelexia, pour détruire ce poulpe géant qui veut manger le monde. Ainsi, il se débarrasse des deux éléments qu’il considère comme une menace d’un seul coup. Tuer absolument toute la population humaine peut sembler comme un peu radical, mais pensez-y : Cet homme ne voit plus l’humanité que comme une société allant inévitablement s’autodétruire. Les humains sont stupides et commettront les mêmes erreurs à nouveau pour autant qu’ils existent, selon son expérience. Ainsi, ils commettront un acte final de bonté involontaire en abandonnant leur vies pour sauver le monde. C’est un intéressant point de vue, mais tout de même maléfique et digne du Baron de Sade.

#9



Walter Bernhard de Castlevania : Lament of Innocence

Je crois que ce type est légèrement sous-mentionné, si ça a du sens. Laissez-moi vous expliquer : Walter est un vampire, donc un immortel (Non, pas un de ces vampires qui brillent sous le soleil) et il a existé depuis plusieurs milliers d’années. Malheureusement, après avoir vécu si longtemps, il a expérimenté toutes les formes de plaisirs ou de peine que son simple corps humain peut ressentir. Alors que fait monsieur Bernhard pour se distraire? Il kidnappe des femmes, qu’il amène avec joie dans son manoir, Castlevania, qui est lui-même vivant et change occasionnellement d’apparence, et rigole en voyant les efforts de leur maries/fiancés/chum qui tente de les récupérées. Après avoir été amusé un certain moment, Walter redonne les femmes à leur maris, mais uniquement après les avoir mordues, les transformant ainsi en vampire elles-mêmes. C’est si...salaud! Je ne crois pas avoir davantage besoin d’en parler. Walter est simplement et visiblement un être horrible.

#8



Brahman de Digital Devil Saga

Brahman, bien que celui-ci n’ait rien à voir avec le Brahman présent dans la mythologie hindou, est Dieu. Enfin non, ce n’est pas exactement vrai. Voyez-vous, dans le jeu, il y a plusieurs mauvaises choses qui se passent : Le soleil a changé de radioactivité et transforme tout ce qui se trouve sous ses rayons en sel, les gens deviennent des démons mangeurs de chairs sans raison apparentes et il y a une organisation étrange qui semble profité des quelques survivants de ce soleil de sel. Les protagonistes, désireux de ramener la situation à quelque chose de plus vivable, partent à la rencontre de Dieu. Une fois confronté à Dieu (Qui, au fond, n’est qu’un cerveau électrique géant qui flotte dans l’espace) celui-ci leur propose de se battre contre son champion et de le battre, en échange de quoi il corrigera la situation. Ainsi apparaît devant eux Brahman, la Machine Infinie. Brahman est une masse de haine, de jalousie et de traîtrise à l’état pur, représentant ainsi le vice absolu de l’homme, qui s’est accumulé au fil des années. Le but du jeu devenant donc non seulement de convaincre Dieu de corriger le monde, mais aussi de surpasser toutes les actions négatives de l’homme, indiquant un futur potentiellement meilleur.

#7



Tri-Edge (Ou Azure Kite) de .hack//G.U

Celui-ci est assez simple, vraiment : Ce personnage n’a absolument aucune ligne. Il ne parle pas une seule fois dans tout le jeu. C’est si rare d’avoir un personnage qui ne parle pas du tout et qui a une telle présence, un tel effroi autour de lui que je ne peux pas vraiment penser à un seul autre personnage qui le fasse si bien.

#6



H.A.L de 2001 : L’Odyssé de l’Espace

Il s’agit ici de l’intelligence artificielle d’un vaisseau spatial, dans un futur proche. Si si, 2001 est un « futur » proche. HAL, un simple robot contrôlant le vaisseau complet dont la tâche principale est donner toute l’information pertinente aux membres de cette expédition. Mais, à un certain point, HAL reçoit l’ordre d’un de ses supérieurs de ne pas parler à l’équipage des Monolith, d’énormes plaques d’un matériel noir qui serait apparemment la cause de l’évolution. Cela a créer une erreur dans les systèmes de HAL, puisque ces ordres se contredisaient. D’un côté, il se devait de donner toutes les informations importantes pour la mission à l’équipage, mais il se devait aussi d’obéir à ses supérieurs. Après une courte délibération, la solution semblait évidente : Il devait tuer l’équipage, ainsi il pourrait effectuer ses deux tâches correctement, obéissant à ses supérieurs et donnant de l’information à l’équipage (Ce qui est facile, lorsqu’il n’y a plus d’équipage) Cette perspective est spécialement effrayante lorsque l’on considère que HAL est ce que l’homme construira éventuellement, c’est inévitable. Espérons simplement que l’homme sera aussi assez intelligent pour ne pas donner des ordres contradictoire à l’intelligence artificielle.

#5



Le Joker du Chevalier Noir.

Évidemment, le Joker allait se retrouver quelque part dans ce Top 10. J’ai choisis la performance de Heath Ledger, pour celui-ci, mais, vraiment, tous les Jokers sont excellents, que ce soit Jack Nicholson ou Caesar Romero. Comme si son apparence grotesque et sa personnalité étrange ne le rendaient pas assez effrayant ainsi, le mystère qui entoure cet homme le rend encore plus menaçant. D’où vient-il donc? Dans le film lui-même, il donne deux explications quant à la présence des nombreuses cicatrices sur son visage. Quelle explication est la bonne? Y en-t-il simple une seule de vraie? On ne saura sûrement jamais (Avec la tragique mort de monsieur Ledger) mais il est évident que son personnage restera pour toujours présent dans nos cauchemars.

#4



Nyx de Shin Megami Tensei : Persona 3

Encore une fois, nous avons ici une entité divine. Dans le jeu, Nyx apporte avec elle (ou lui, pour autant que je sache) la fin du monde et, évidemment, les protagonistes veulent l’en empêcher. Par contre, Nyx n’éprouve aucune haine envers l’humanité et n’est venue que parce que « L’heure est venue » comme elle le dit si bien. Pour la vaincre, il faut la tuer 13 fois et, à chacune de ses morts, elle nous offre une sage parole, comme un encouragement vers la réussite. Elle amène la destruction, mais uniquement parce que l’humanité la désire.

#3



Hazama (Ou Yuuki Terumi) de BlazBlue

Ce gentil gaillard, bien sympathique au premier coup d’oeil, est en réalité complètement fou. Vous pourriez me dire « Eh bien, plusieurs des choix précédents semblaient bien fous, eux aussi, Drace! » C’est bien vrai, mais lui l’est à un niveau différent. Voyez-vous, dans le contexte du jeu, il y a cet univers qui se répète, le Continum Shift, mais à quelques différences prêts. Pour diriger le tout se trouvent des êtres divins qui existent dans une dimension différente, observant simplement la progression de ce monde sans fin. Hazama, lui, désire prendre la place de ces dieu, probablement pour détruire le Continuum Shift et créer un univers qui ne se répète pas. Alors que fait Hazama? Il se trouve un coin tranquille pour observer toutes les répétitions et attend patiemment pour trouver un seul instant durant lequel l’attention des divinités serait centré sur une seule chose, pendant lequel il pourrait d’ailleurs s’infiltrer dans la dimension des dieux et ainsi devenir le dieu. Pour se faire, il crée différents éléments déclencheur, tels qu’un monstre à cent tête qui ravagera facilement plusieurs ville uniquement pour qu’il doive l’arrêter lui-même, la torture et le trauma d’un gamin pour qu’il devienne plus fort, motivé par la vengeance, et qu’il tente de le tuer, la création de diverse femmes-robots capable de tuer un dieu et bien d’autres choses. Le pauvre a du temps à perdre.

#2



Ulquiorra Schiffer de Bleach

Ulquiorra est spécial dans le sens qu’il est certainement involontairement cruel. Tout ce qu’il veut, c’est comprendre les actions et les sentiments des humains, qu’il ne ressent pas lui-même. Lorsqu’il est confronter avec la réalité de l’âme, il demande s’il pourra voir l’âme en ouvrant la poitrine de quelqu’un ou en ouvrant son crâne. Sa façon de pensée est froide mais quelque peu compréhensible. Ce que son oeil ne voit pas ne peut pas existé. Il obtient tout de même une jolie réponse, à la toute fin.

#1



Aizen Sosuke de Bleach

Je sais que je viens tout juste de donner un méchant de Bleach, mais cette série a réellement de bons antagonistes. Aizen est l’incarnation de la méchanceté. Il a mentis au monde entier, il a ensuite tenter d’assassiner celle qui l’admirait, il a mentis un peu plus à tout ces soldats, il a utilisé un de ses soldats comme bouclier humain et il a ensuite voulu tuer les amis proches du protagoniste simplement pour énervé celui-ci. Tout ça pour quoi? Pour pouvoir devenir dieu, évidemment. Tout cela en ayant l’air très calme et dispo (Excepté vers la fin) Je n’ai vraiment rien d’autre à dire. Aizen est le pire.

Eh voilà, c’était mon Top 10 des Meilleurs Antagonistes de l’univers du fictif. J’espère que ça vous aura un peu intéressé (J’en doute) et que je vous aurez intéressé à rechercher certains des jeux ou à écouter certains des shows d’où viennent ces méchants.
~ Drace


Ce sont sur ces derniers mots que l'Équipe entière vous souhaite un merveilleux mois de mars rempli de joie et de petits plaisirs. Prenez tous très bien soin de vous et n'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, c'est à travers vos commentaires que nous existons en tant que journal informatique. C'est ainsi que se termine la dixième édition de l'INFOFO, nous espérons que vous avez apprécié notre travail et une fois de plus, laissez-nous des conseils!
~ L'Équipe INFOFO
[table]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3696-zeilia-d-emeraude

10ème édition [Février 2011]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: INFOFO :: Anciennes publications-