___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une petite discussion s'impose... [ Draken ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Tempête

avatar
Nombre de messages : 464
Rôle : Ex-Chevalier d'Irianeth, Roi d'Argent.
Date d'inscription : 05/03/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 55 ans
Rôle: Ancien chevalier d'Irianeth, roi d'Argent
MessageSujet: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Lun 22 Mar 2010, 11:45

L'attaque du royaume d'Argent avait été une réussite, oui, la résistance avait été quasiment nulle, il fallait le dire, les guerriers d'Argent n'avaient pas fait le poids, j'avais pensé que cela nous prendrait un jour, deux au maximum, pour les réduire en cendres, mais un nuit avait fallut pour occuper le bastion de ce royaume, le mien ? Non, pas pour moi en tout cas, je n'avais pas été reconnu, ou bien je n'avais pas laissé le temps aux gens de faire savoir que j'étais là, après tout, je n'étais plus prince, ce royaume n'était pas digne de moi, et je n'en voulais pas, diriger une bande d'incapable, tout juste bons à faire les champs, à quoi bon ?! La vie de chevalier était bien plus exaltante, enfin, je supposais que c'était le cas. Ma rencontre, brève, avec Shaïna, ne m'avait pas laissé de marbre, mais cela ne changeait rien à ce que je pensais, il fallait tuer tous ces chevaliers, magiciens, tous ceux qui osent porter l'emblème d'émeraude. Je m'étais un peu renseigné sur cet Urianos, mais je n'avais pas réussi à obtenir grand chose des insectes, je m'étais retenu pour ne pas en tuer un ou deux, je ne les aimaient pas eux non plus, surtout quand ils m'agressaient à moitié...

Draken, oui, lui je m'en souvenais, un bon chef d'après mes souvenirs, je le cherchais depuis dix minutes, j'étais dans une vieille chambre, tout en haut d'une tour du château, la mienne ? Peut-être, mais aucun intérêt pour moi de m'en souvenir. Enfin, je le trouvais, peut-être était-il occupé, je m'en foutais, je pouvais parler de nouveau par mon esprit, mais je ne savais pas si c'était efficace, je tentais quand même.

** Draken, c'est Tempête.. Je sais pas si tu vas recevoir ce message, m'enfin, si tu l'as, rejoins moi, je suis dans une chambre, dans une des tours, j'ai à te parler, de plusieurs choses, et je préfère ne pas attendre. **

Bon, restait à voir s'il avait reçu l'invitation. En attendant, je sortais l'épée de mon Maître, légère, même si je savais que les coups qu'on pouvait asséner sur un soldat avec cette arme pouvait faire beaucoup de dégât. Le soleil se reflétait dans l'épée, et je pouvais voir la moitié de mon visage, il avait un peu changé, j'avais pris quelques années, normale quoi... mais je ressemblais toujours autant au roi, enfin ancien roi, maintenant, il n'avait plus rien à gouverner, plus d'esclaves à ses services, plus de guerriers qui étaient obligés de mourir pour lui, il était fini. Quelqu'un approchait, je restais fixé sur place, comme une statue d'un ancien roi, dans toute sa grandeur, j'attendais que Draken entre, et commence à me sermonner pour cette absence ? Ou bien laisserait-il passer tout ça et ferait-il comme s'il n'y avait rien eu ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Lun 22 Mar 2010, 19:17

C'est ainsi qu'ils tenaient Argent dans le creux de la main... Tout avait été si facile, ils n'avaient presque pas eu à se battre, ils n'avaient presque pas montré d'opposition. Peut-être les chevaliers d'émeraude montreraient à Draken ce pour quoi il en était venu ici. Peut-être en eux trouverait il la raison de son avènement. Alors que ses pensées tournaient dans son esprit, il regardait vers l'horizon, le soleil avait deja fait quelques mètres par delà la mer, et les neuf heures ne tarderaient pas à sonner. La nuit avait été longue, mais elle était passée si vite, presque filée entre les doigts du grand chevalier.

Draken se tenait sur le toit du Bastion de pierre blanche. Devant les crénaux, son regard été tourné vers le village en ruines, mais surtout vers la mer. Vers un horizon inatteignable, soulignant l'infini. Sa main droite caressait doucement les bandelettes de tissus recouvrant poignée d'un de ces sabres. Sabres de métal noble, sans fioritures si fanfreluches, l'efficacité par delà la beauté, l'équilibre par delà les gravures. Un arme qui lui correspondait parfaitement. Un arme qui lui avait parfaitement correspondu la nui dernière. Il repensa rapidement aux évènements, Le débarquement, leur attaques éclaires, la prise des appartements royaux. Puis Urianos les avait congédiés, il avait alors déambulé dans le château, admirant l'architecture de ce dernier, il s'était finalement rendu aux étuves, avant de venir se poser ici, où il avait retrouvé un calme qui lui était si cher. Hyllie, épuisée avait regagné une couche, prenant quartier dans une chambre quelconque du palais , trop exténuée pour y faire attention. Toujours plongé dans le cour interminable de ses pensées, il admirait la surface plane de l'océan, le soleil envoyait des éclats opalescents sur cette dernière, alors que la journée s'annonçait radieuses, un climat bien différent de celui qui régnait sur Iraneth, un climat qu'il n'avait pas revu depuis des années, trop occupé sur le contient pour pouvoir fouler cette terre. Les réflexions continuaient de s'enchainer dans sa tête, suivant un cours logique lorsqu'il reçut le message de tempête. Tempête, il était revenu après tout ce temps, il voulait lui parler, mais il avait convenu d'attendre un petit peu avant cela, prendre le temps de récupérer de cette nuit de combat avant de tirer les choses au clair, Définitivement. Ce dernier avait disparu, tout bonnement. Mais alors que Draken pensait qu'il avait simplement déserté, après la mort de Maëli et qu'il avait quitté Iraneth, il semblait que les choses s'étaient passé différemment. Le chevalier avait tout simplement perdu sa trace, ne parvenant pas même à mettre le doigt sur une piste sur Enkdiev.

Mais il était revenu, motivé par on ne sait quel acte, sans même que Draken n'aie connu les closes de sa fuite. Il savait qu'il avait désiré regagner Enkdiev quelques temps, chose que Draken lui avait accordé, lui laissant un délais qu'il n'avait jamais respecté... Dans une question qui était restée en suspens... Jettant un regard à la tour carrée qui se tenait plus loin sur le toit, Draken le localisa aussi avec les forces du monde invisible. Faisant volte face, il disparut dans les escaliers de pierre blanche qui conduisaient au château. Marchant d'un pas décidé dans les couloirs, il fit son chemin jusqu'à la tour ou Tempête s'était tenu. Montant les degrés à grand pas, il déboucha finalement devant la porte des appartements. Il ouvrit la porte, et découvrit tempête, le regard rivé sur une de ses lames. Il prit le temps de le détailler, En ces quelques années, il n'avait pas vraiment changé. Même si les traits de son visages lui restaient encore cachés. Les mêmes épées et la même armure pourpre le ceignaient, et ses cheveux venaient toujours caresser le haut de ses épaules. À son entrée, Tempête tourna la tête, rencontrant le regard de marbre de Draken, froid et impassible, il ne trahissait aucun de ses sentiments. Sa voix foide s'éleva alors, froide et sereine, comme elle l'était toujours...

-"Alors...? "

Une question, à la fois précise et imprécise, significative et vide de sens, une question suspendue dans les airs, plus qu'une question, un choix, un choix qu'il laissait à tempête

[Bon désolé c'est pas génial, mais c'est deja minuit et quart et je bosse demain, fakk j'ai fait ca en pas 30 min, désolé Incertain]
Revenir en haut Aller en bas
#Tempête

avatar
Nombre de messages : 464
Rôle : Ex-Chevalier d'Irianeth, Roi d'Argent.
Date d'inscription : 05/03/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 55 ans
Rôle: Ancien chevalier d'Irianeth, roi d'Argent
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Mar 23 Mar 2010, 14:10

Je le sentais arriver, je sentais cet aura si froid, et si attirant, je me souvenais avoir toujours apprécié cet homme pour ça, il était quelqu'un de très simple, en apparence du moins, et sa prestance laissait voir son caractère. C'est ainsi qu'il entra. J'étais grand, imposant, surtout en armure, mais lui l'était encore plus, il me dépassait d'une demie tête, et était comme moi, niveau carrure. Je le voyais, lui aussi avait prit quelques années, mais c'était très peu voyant. Je ne bougeai pas, le regard toujours fixé sur ma lame, j'attendais qu'il parle. Je pensais que sa phrase serait un peu plus longue, mais on ne dit pas tout avec des mots, l'intonation qu'il avait prit montrait clairement qu'il voulait savoir ce qu'il s'était passé. Avec des gestes, devenus mécaniques, je rangeais ma lame dans son nouveau fourreau, noir, pour changer. Avec une petite moue, je l'observais de façon plus descriptive, juste pour bien me rappeler comment il était, tout était toujours un peu flou dans mon esprit. Je devais bien commencer à narrer mon histoire, une fois de plus, et cela, de façon précise, mais pas trop longue. Je me raclais la gorge, avant de commencer.

- Bonjour, content de te revoir.. Pas la peine de te dire pourquoi je t'ai demandé de venir, je pense que tu le sais déjà, je voulais que tu saches pourquoi j'ai été absent, si longtemps . . . Bien que je ne sache pas réellement combien d'années de ma vie j'ai perdu.. Pour tout te dire, je ne sais pas du tout ce qu'il s'est passé, je me souviens avoir été un chevalier d'Irianeth, je me suis aussi tout de suite souvenu de toi. Je sais juste que j'ai été retrouvé par mon Maître, et que j'ai passé plusieurs années dans un sommeil très profond. Je me suis réveillé d'un cou, handicapé, je ne pouvais plus rien faire en gros... Mes jambes ne répondaient plus, je ne voyais plus, je ne pouvais pas dire plus de quelques mots. J'ai appris que j'avais été très gravement blessé, dans le dos, et beaucoup d'autres endroits. J'ai retrouvé peu à peu tout ce que j'avais perdu, pour redevenir l'homme que j'étais, j'ai ensuite appris par mon Maître le mouvement qu'il y avait, que une guerre s'annonçait, et j'ai décidé de reprendre ma vie d'avant, ce qui ne me déplaît pas, au contraire, je trouve toujours cela assez intéressant. Je me suis quand même demandé au début s'il ne valait mieux pas tout arrêté là, j'avais fais une rencontre, dans le passé, avec une jeune femme, je ne me souviens plus de son nom, mais la vie de chevalier est bien trop attirante pour que je refuse cela. Je me suis rendu sur Irianeth, pour voir qu'on allait partir, je suis monté sur un navire et je suis arrivé à Argent, où j'ai été voir dans le château ce qu'il y avait de bons en guerrier, pour les tuer tous. Voilà ce qui peut expliquer cette absence...

Voilà, tout était dit, trop parlé, oui sans doute, mais au moins, il n'y aurait pas de question. Je me souvenais aussi de Jayade, un peu, juste comment elle était plus jeune, maintenant, c'était clairement une femme, peut-être avait-elle un peu de haine, beaucoup même, contre moi, maître qui n'avait pas su tenir sa parole. Je posais justement la question.

- Jayade, elle a eue un autre maître après mon départ ?

Dans un silence de mort, qui n'allait pas vraiment avec le soleil qui semblait vouloir illuminer cette chambre, inutilement belle, j'attendais une réponse à ce que j'avais dis jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Mar 30 Mar 2010, 19:08

[Je suis désolé, j'aurais voulu poster plus tôt, mais j'ai pris l'avion ajd, le premier avait une heure de retard, on a raté la correspondance et on est resté 5h à l'aéoport, résultat je suis chez moi que maintentn, désolé Incertain]



La voix de Draken s’éteignit dans le silence de la pièce, silence coupé par le bruit des vagues au loin, devenu habituel à Argent. Sûrement l’était –il encore plus pour ce prince déchu… Dans un geste que le temps avait rodé, huilé, il fit regagner sa lame à son fourreau, le chuintement métallique caressant le silence, s’y mêlant et l’épousant quelques instants. Toujours de dos, Tempête laissa échapper un grognement. Le silence perdura encore quelques instants entre les deux êtres, et une tension étrange régnait.

Tempête commença alors à narrer son histoire, commençant par des politesses, des détails. Il fit alors mention d’années qu’il aurait perdues, sans qu’il ne sache combien exactement s’étaient écoulées. Il continua alors son récit, lui apprenant s’être réveillé infirme, rendu incapable démarcher ou de parler par ses blessures, le pire des sorts qu’on aurait pu réserver à un soldat, surtout à un soldat comme lui. Il ne lui restait plus rien, plus rien que les lambeaux et les maux d’une vie passée. Beaucoup auraient abandonné, et qu’il ait trouvé la force de récupérer ce que le destin lui avait pris le fit remonter dans l’estime du grand chevalier. Il aurait pu mentir, inventer tout ça dans le but de regagner la confiance du chevalier, mais l’émotion qu’il avait dans sa voix, et la profonde honte qu’il tenait dans cette défaite avaient suffit à convaincre le colosse. Devant cette honte, et cette immense vide, trônant derrière lui qui, chaque jour, avait menacé de le happer, il avait faillit renoncer, quitter cette vie et se ranger. Mais c’était un guerrier, dans son âme et son cœur, il n’abandonnait jamais… Il est finalement repartit pour le continent, ne l’atteignant qu’au moment ou les navires quittaient les quais, il s’était hâté d’embarquer dans l0un des lourds bâtiments guerriers, et il avait fait chemin avec l’armée jusqu’au château. En ces cinq années, on avait oublié le prince à l’armure sanglante, et ceux qui avaient remonté le royaume à ses côtés l’avaient sûrement pris pour un noble quelconque. Mais cette nuit de mort, une légende renaquit, dans le royaume où elle avait vu le jour…

Un long silence accueillit ses dires, la tension était toujours là, certes, mais sûrement moins présente. Et Draken ne tenait plus vraiment tempête responsable de son absence. Toujours dos à lui, Tempête restait immobile, Alors que de son être émanait un sentiment qu’on aurait su décrire, dont on comprenait toute la teneur sans pour autant pouvoir l’exprimer. Dans un silence toujours bercé par le bruit de la mer, au loin, Draken acquiesça doucement de la tête, comprenant désormais la raison de son absence. Il ne lui tenait plus vraiment rigueur de son absence, restait même grave devant ce qu’il avait accompli. Le silence continua à s’étaler, et les deux chevaliers le partageaient, chacun de son côté, sans mot dire. Tempête prit finalement la parole, sa voix était calme, un peu de tristesse y perçait tout de même, celle d’avoir failli à sa tache, de ne pas s’être montré un bon maître.

Le silence dura encore quelques instants, Draken continuait de fixer le sol, son regard vide, comme si il prenait le temps d’assimiler les mots que Tempête venait de lui dire. Ses lèvres s’écartèrent alors, laissant échapper quelques mots, d’une voix posée, impassible, mais indéfectiblement empreinte de la froideur qui baignait toujours chacune de ses phrases.

-‘’ Non… Mais je l’ai tout de même adoubé, je savais qu’elle était prête…. ‘’

Il marqua un temps de pause, puis reprit

-‘’ Elle n’en a jamais reparlé, je ne sais pas si elle t’en veut encore, mais elle s’est toujours gardé de m’en parler… ‘’

Nouveau silence, lui laissant le temps d’accepter ce qu’il disait. Elle lui en voulait sûrement, et si elle n’en parlait pas, peut-être préférait-elle gardait cette meurtrissure au fond d’elle. Il y a des blessures, qui ne cicatrisent jamais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
#Tempête

avatar
Nombre de messages : 464
Rôle : Ex-Chevalier d'Irianeth, Roi d'Argent.
Date d'inscription : 05/03/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 55 ans
Rôle: Ancien chevalier d'Irianeth, roi d'Argent
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Ven 02 Avr 2010, 13:40

En le regardant, quelques trames de mémoire devenait plus claire, je ne cherchais pas vraiment à tout savoir sur mon passé, il reviendrait tout seul, enfin, sans doute.. Je n'allais pas faire celui qui voulait tout savoir, j'ai fais ça, et ça et ça, c'est bien vrai ?? A quoi cela pourrait-il servir, j'étais ce que j'étais, un chevalier, d'ailleurs, je voulais bien savoir si j'étais encore considéré comme, ou bien s'il allait falloir que je passe une batterie de test stupides, pour voir quel était mon niveau. Je ne savais pas ce qu'il allait bien pouvoir répondre. Je repensais à Jayade, quel mauvais maître j'avais fait, j'avais pourtant sans doute voulu bien faire, en la prenant sous mon aile, faire d'elle une bonne guerrière, mais c'est ce qu'elle était devenue.. D'après ce que j'avais vu, si elle m'en voulait, certainement, enfin, c'était ce que je pensais, il allait falloir s'attendre à une bonne paire de baffe, ou pire, à notre prochaine rencontre.

- Je pense qu'elle m'en veut, cela à certainement était dur pour elle, même si elle devait déjà être douée, je l'ai vu sur le bateau, elle semblait en pleine forme et assez forte, je pense que finalement, je n'ai pas totalement faillit à ma tâche, elle est devenue forte.

Je me taisais un peu, laissant un rayon de soleil éclaircir mon visage, avant de quitter la zone éclairée, ayant toujours du mal dans les zones trop éclairées. Je repris la parole, plus impatient d'avoir une réponse cette fois peut-être.

- Ah et j'aimerais savoir si je suis toujours Chevalier, qui sait, peut-être que j'ai à refaire mes preuves, même si je pense que ayant survécu à cette bataille est suffisant, ce n'est pas à moi d'en décider. Nos forces ont l'air d'avoir diminuée, nous sommes moins nombreux qu'auparavant, j'ai pu le remarquer durant le voyage, mais toujours aussi excellent dans notre domaine de prédilection...

Souriant, je me retournais vers Draken, un sourire presque naturel, dans ces moments là, ressortait l'ancienne joie de vivre que j'avais eu, durant ma vie de prince, une ancienne vie qui avait toujours laissée des traces, dans mes gestes, mon allure, ma prestance, tout pouvait conduire à ce fait, mais j'étais devenu un prince guerrier, de plus, ennemi de mon propre peuple, que j'avais aidé à anéantir cette nuit. J'attendrais de savoir si ma nouvelle vie allait commencer maintenant, ou si j'allais devoir attendre un moment, et affronter quelques guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Dim 02 Mai 2010, 08:02

Tempête fixait toujours Draken. On voyait dans ses yeux que de nombreux passages de son passé se défilaient encore à sa mémoire, mais les souvenirs d'antan refaisaient lentement surface, les bribes d'un passé oubliés revenaient, comme ridant la surface d'une eau polie sur laquelle il ne pouvais rien déchiffrer...

Une fois que les derniers mots de Draken eurent quitté ses lèvres, un silence s'en suivit. Tempête détourna son regard quelques instants. Fixant le sol, à côté du grand chevalier. Il s'en voulait, il s'en voulait de ne pas avoir été là, de ne pas avoir pu lui montrer tout son savoir, lui apprendre toute sa science. Le chevalier vermeil se sentait coupable. Et il craignait la prochaine rencontre qu'il aurait avec celle qui, autrefois, fût sa protégée. Il aimait cette fillette, et avait toujours apprécié sa présence. Mais après ces années d'absence, elle devait le haïr, le voir comme un père qui l'avait abandonné, comme quelqu'un qui, malgré les bon moments avait tracé un trait sur ce passé avec une indifférence blessante. Toutes ces raisons n'avaient de vérité, mais Jayade était quelqu'un de têtu, et il faudrait du temps pour la raisonner. Il faudrait du temps avant qu'elle n'apprécie à nouveau la présence du prince déchu d'Argent. Si elle le ferait...

Alors que ces pensées se succédaient dans la tête du grand chevalier, Tempête prit à nouveau la parole.

Il dit, peut-être pour se convaincre. Qu'il n'avait pas complètement failli à sa tache. Qu'il avait accompagné ses premiers pas sur le chemin de la puissante guerrière aujourd'hui. Il marqua alors une petite pose. L'aube avait étendu un de ses rayons jusqu'au visage du chevalier, faisant courir une balafre aux teintes pastel sur sa peau. Il quitta le rai de lumière qui transparaissait par la lucarne, retrouvant une zone d'ombre, où ses traits demeuraient moins apparents, là ou l'ombre ne pourrait pas trahir ses émotions. Au bout de quelques secondes d'un silence un peu lourd pour le chevalier, il reprit la parole. Il demanda à Draken si il détenait toujours le titre de chevalier, même après ces presque dix ans d'absence. Même si il laissa transparaître qu'il trouvait un tel examen bien futile...

Il se tourna vers Draken, balayant la nostalgie qu'il ressentait par rapport à Jayade d'un sourire, qu'il adressa au grand chevalier. Sur ce visage, Draken crût reconnaître le frère d'Armes qu'il avaitperdu presque dix ans plus tôt. Mais l'avait-il vraiment perdu..? À cette pensée, un mince sourire courût sur les lèvres de Draken, quelques instants avant de disparaître. Il venait de retrouver un frère qu'il croyait perdu...

Le silence resta suspendu encore quelques instants, quelques souvenirs remontant à la mémoire de Draken. Il prit finalement la parole, une voix toujours aussi neutre et inexpressive, quoi que, on y aurait presque vu une pointe d'affection.

-" Non, non mon frère, la prestation que tu m'as fournit sur le champ de bataille me suffit amplement. Le fait que tu soit resté en vie me convainc que tu n'as rien perdu de ton talent... Je suis content de te revoir parmi nous. "

Terminant sa phrase, il tendit son bras à la façon des chevaliers à Tempête, il faisait à nouveau partie de leur grande fratrie.

[Désolé, deux mois, j'ai vraimment honte. Mais j'avais peu de temps ce mois-ci, même si c'est pas une excuse pour tout ça... en plus mon post est pourri, mais je suis désolé, j'ai une migraine à me fracasser la tête contre un mur ]
Revenir en haut Aller en bas
#Tempête

avatar
Nombre de messages : 464
Rôle : Ex-Chevalier d'Irianeth, Roi d'Argent.
Date d'inscription : 05/03/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 55 ans
Rôle: Ancien chevalier d'Irianeth, roi d'Argent
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ] Mer 02 Juin 2010, 15:57

[ Je suis encore plus désolé que toi :/ j'espère que la réponse t'iras.. ]

J'attendais avec une certaine appréhension que Draken prenne la parole, je savais bien qu'il n'allait pas me virer de l'ordre comme ça, mais peut-être devrais-je faire mes preuves encore une fois. Après tout, survivre à une bataille n'était pas chose facile, même pour nous chevaliers d'Irianeth, si nous étions supérieurs en force par rapport aux humains "normaux" nous étions pour la plupart aussi mortel que la moyenne. Un coup d'épée dans le dos tuait tout le monde, chevalier ou pas, le sort était le même. Les paroles de Draken réchauffèrent mon coeur, mais je savais au fond de moi que j'avais quand même perdu un peu, après tout, j'avais ces douleurs, qui étaient un premier signe de mon âge, je n'étais plus le jeune guerrier, tout juste devenu chevalier, de vingt-deux ans, plein de rage, de détermination, d'ambition, de courage, de force. Non, maintenant j'étais un guerrier expérimenté, toujours assez fort pour foutre une bonne claque au plus jeune, mais qui pouvait être vaincu. Je tendais à mon tour mon bras, serrant le bras de mon chef.

- Cela me fait plaisir. Je me sens un peu plus... moi-même. C'est étrange, quand je me suis réveillé, j'avais l'impression de ne plus servir à rien, à mes yeux, je n'étais qu'un vieux. Mais le fait d'avoir ce titre de chevalier, et cette mission que nous avons, protéger le monde d'Irianeth, me redonne un souffle de vie, peut-être qu'il m'ôtera mes douleurs dorsales.

Je ne voulais pas trop m'exposer sur le sujet, après tout, il n'avait pas besoin de tout savoir en détail, juste être au courant devait lui suffire. Je me rendis compte que le temps avançait, et j'avais bien pensé pouvoir aller m'entraîner, pas avec les armes et tout le tralala habituel, non, juste me métamorphoser, histoire de prendre un peu plus goût à la vie que je pourrais mener le temps venu. Souriant comme toujours, je dis à nouveau.

- Si tu veux bien m'excuser, je ne vais pas te déranger plus longtemps, je vais aller m'entraîner, avant notre prochaine mission. Je te souhaite une bonne fin de journée.

A peine avais-je dis ces mots que je m'avançais vers la porte, où je prendrais la direction d'un lieu que je connaissais fort bien, le premier village du royaume, où j'avais appris pas mal de choses, qui m'étaient à présent quasiment toutes inutiles.

[ Pour moi, le rp est fini, si tu veux, tu peux répondre une dernière fois, sinon, on peut verrouiller le sujet Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose... [ Draken ]

Revenir en haut Aller en bas

Une petite discussion s'impose... [ Draken ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-