___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Sam 20 Mar 2010, 17:29

Evrard poussa très doucement la porte du dortoir, comme il avait monté très doucement les escalier y menant tout droit. Il jeta un coup d'œil à l'intérieur... Personne? Ah! Ca c'était peut-être une bonne nouvelle! Même si ça aurait été drôle qu'il y ai Zieo et Leon'! Mais bon... Ils étaient peut-être partit se promener dans les couloirs ou alors ils étaient en cours? Les cours!! Evrard avait complètement oublié ça! Il regarda derrière lui et laissa Boris entrer avant de fermer aussi doucement la porte qu'il l'avait ouverte. Le rouquin se débarrassa de sa cape et la mit à plat sur le rebord de la fenêtre vitrée. Il regarda l'extérieur. Il pleuvait encore et Evrard baissa les yeux sur ses pieds tout crottés et complètement engourdis par le froid. Il bougea un par un ses orteils avant de pousser un léger soupir. Il allait donc devoir aller tout seul aux cuisines pour choper quelque chose pour Boris et lui même. Le garçon en face de lui avait l'air de mourir de faim!

Evrard s'étira avant de sourire malicieusement. Peut-être que Boris ne savait rien du tout sur le géographie d'Enkidiev! En tout cas, pendant qu'il irait chercher quelques petites choses à manger, Boris serait servit! Evrard était le meilleur en géographie et personne ne manquait jamais de ne rien savoir avec lui. C'était sur et certain. Le rouquin se dirigea vers son lit en contournant les chaussettes sales de Zieo et fouilla quelques secondes sous son lit avant d'en sortir un livre. Il le jeta sur les couvertures avant de déclarer avec un autre grand sourire:

-Tu vois, ce n'est pas très impressionnant un château! Ah ah! En tout cas, je vais nous chiper quelques petits trucs bon à manger dans les cuisines. Tu peux consulter ce livre en attendant. Tu seras tout sur le continent et ses différents royaume. Je l'ai prit à la bibliothèque il y a deux ans mais je ne l'ai toujours pas rendu. Ca sera utile si tu es perdu comme tu semblais l'être tout à l'heure.

Evrard ouvrit le livre et tourna les pages une par une avant de tomber sur le royaume d'Émeraude. Il le tourna vers Boris et l'invita à s'approcher afin de consulter ce bouquin. L'élève frotta ses pied en essayant de les réchauffer et enfila ses bottes cette fois-ci! Il se dirigea vers une petite commode en bois qui renfermait les vêtement des trois élèves qui se partageaient cette chambre et en tira une tunique pour Boris et une pour lui même. Evrard tendit la tunique au garçon avec un sourire amicale, et non malicieux cette fois.

-Tiens. En attendant que tes autres habits soit plus sec que maintenant. Tu peux déposer ta cape si tu le souhaites.

Evrard enfila la tunique propre et posa bien à plat ses vêtement humide sur le dos de la commode. Il déposerait ceux de Boris un peu mieux caché au cas ou Zieo et Leon' débarquait et qu'il n'était pas encore revenu des cuisines ou si une servante trouvait les autres habits. Evrard bâilla et ébouriffa ses cheveux d'un geste rapide de la main. Il n'aimait pas les avoir raides et tombant dans ses yeux verts et pétillants. Le jeune garçon farceur se pencha encore une fois par la fenêtre pour observer l'activité dans la cours. Il se demandait ce que Boris voulait manger. Peut-être qu'il n'aimait que certaines nourritures venant d'Argent? Ce n'était pas impossible et en plus, ce que l'on faisait à Argent était délicieux et Evrard comprendrait alors très bien Boris... Mais en général, quand on à faim on ne se pose pas beaucoup de question, Evrard le savait mieux que quiconque!!

Le jeune élève se tourna encore une fois vers Boris:

-Je ne sais pas ce que tu veux manger. Je trouverais bien quelque chose de bon... Je te promet de ne pas attirer l'attention si tu en a peur!

Evrard lui fit un clin d'œil et sortit doucement du dortoir pour se diriger vers les cuisines. Il y avait des nouveaux élèves au château ses derniers temps. Mais ceux-ci n'étaient pas encore véritablement des élèves. Il étaient en faite des futurs élèves. Oui, en effet. Comme les élèves étaient trop nombreux, on avait décidé d'accueillir de plus jeunes enfants en temps que futurs élèves. Evrard ne les avait pas encore tous rencontrés mais il en connaissait quelques uns. Alors qu'il marchait dans le couloir, en direction des cuisines en en essayant de rester discret comme il l'avait promis à Boris, il tomba nez à nez avec Shoran. Un futur élève par ailleurs!

Le rouquin leva un sourcil. Il était certainement le plus âgé de tout les futurs élèves. Il était âgé de sept ans, et même si Evrard ne le connaissait pas très bien, il le trouvait fort sympathique! Il lui fit un grand sourire. Peut-être qu'il voulait bien l'accompagner aux cuisines pour trouver un peu de nourriture! Il n'avait que un an de moins et peut-être se révélerait-il aussi doué que Zieo qui lui était encore plus jeune! Evrard lui fit un clin d'œil.

-Salut Shoran. C'est étrange de te croiser par ici mais tu tombes bien! Sans vouloir être trop direct, ça te dirait d'aller avec moi aux cuisines? Je te raconterait en route pourquoi j'y vais. Mais je te dit ça vite fait parce que je suis un peu pressé! Alors?

Evrard le regardé avec plein de malice. Le jeune garçon avait comme un air de famille, mais c'était peut-être une simple impression. Evrard ne le connaissait que de vu et ils ne s'étaient parlés qu'une seule fois très brèvement sas doute. Mais comme Evrard était toujours directe, il avait lancé son invitation sans se poser de plus amples questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Jeu 25 Mar 2010, 23:26

La pluie battait si fort que Nura dut se résigner à rester à l'intérieur, malgré sa promesse faite à elle-même d'aller prendre de l'air et s'entraîner à l'épée. Elle bouda quelques temps dans les dortoires, furieuse de cette température si laide qui empêchait les enfants de s'amuser. S'amuser... elle pourrait bien se trouver quelque chose à faire dans le château, n'est-ce pas? Elle ne le connaissait pas par coeur, alors il devait certainement avoir quelque chose à découvrir! Mais y aller seule, c'est moins plaisant. L'image d'Evrard apparut dans l'esprit de Nura. Bien sûr, elle ira voir son meilleur ami! Elle se chaussa avant de sortir des dortoires des filles. Ensuite, elle demanda si quelqu'un avait vu son ami rouquin. Un élève plus jeune que la petite n'avait jamais vu lui indiqua qu'il était partit aux cuisines chercher quelque chose à manger. Nura le remercia avec timidité et descendit rapidement, le coeur léger. Elle espérait qu'Evrard voudrait faire quelque chose avec elle. Mais, pourquoi n'avait-elle pas demander aux autres aussi? Nano, Elaïka... elle avait de nouveaux amis et cela la comblait! Pourtant, elle savait que c'était surtout grâce à Evrard. D'une façon assez vague, il avait aidé à remonter son estime d'elle. Était-ce parce que personne n'était ami avec elle avant lui?

Pourquoi tant de question, Nura? se demanda-t-elle en secouant la tête. Elle s'arrêta soudainement en appercevant une tête rousse. Elle l'avait trouvé! La petite s'empêcha de courir pour le rejoindre. Il parlait à un futur élève, si Nura ne se trompait pas. Son nom lui échappait... Peut-être serait-ce une bonne occasion pour le rencontrer? Mais elle se sentie mal à l'aise. Pouvait-elle simplement rentrer dans la conversation sans préavis? Elle n'arrivait pas à les rejoindre. Elle en était trop gênée. Il le fallait si elle voulait parler à Evrard. En plus, il ne serait pas fier d'elle si elle croupissait dans son coin toute seule. Alors, elle s'approcha tranquillement, la tête baissée mais les yeux levés. Elle évitait sans s'en rendre compte le regard du futur élève et elle parla sans volume à son ami.


- Bonjour Evrard, je me demandais si tu voulais.... euh, si tu étais occupé en ce moment. C'est juste que je pensais que ce serait plaisant de peut-être faire quelque chose avec toi, si ça ne te dérange pas et si tu veux bien. Je ne veux pas te forcer, si tu ne veux pas. Mais moi, ça me ferait plaisir..., finit-elle par dire avec un petit sourire. Ensuite, elle se retourna vers le nouvel élève avec force d'esprit. Elle devait être polie, au moins! Hum, bonjour... Je m'appelle Nura. Je suis élève... Et... toi?

Bon, c'était dit! Elle lui sourit et ensuite reporta son regard sur Evrard qui avait toujours ce sourire souriant qui la rendait toujours de bonne humeur! Nura attendit la réponse, inquiète de la réponse de son meilleur ami. Sûrement qu'il dirait oui, mais si il ne voulait pas... Nura, typiquement elle, pensait que peut-être Evrard pensait mal d'elle. En plus, il était toujours là pour elle, mais était-elle toujours là pour lui? Pourquoi tant de questions, Nura?


(Pardon du retard et pardon pour le manque d'inspi! ^^'')
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Ven 26 Mar 2010, 15:59

Shoran venait de traverser de nombreux continents, car il venait tout de même du royaume de Rubis, mais il n'avait jamais baisser les bras, en chemin il ne cessait de penser a mes parents, il n'arrêtait pas de rêver de tous les chevaliers qu'il avais vus dans ses nombreux rêves surtout ces derniers jours juste avant son départ.
Une fois arriver dans le royaume d'Émeraude, il vit de très nombreux champs et dans chaque champ il y avait au moins une petite dizaine de paysans, et se qui le surpris le plus, c'était l'organisation des récoltes, chaque paysans avait une tache précise a faire et ils ne s'arrêtaient pas tant qu'il n'avais pas finis, c'était quelque chose de nouveau pour lui car à Rubis, il n'y avais pas une organisation et une solidarité aussi forte entre les paysans, vraiment Shoran étais impressionner, Émeraude étais vraiment fais pour lui.

Une fois arriver a la cour du château d'Émeraude, il remarqua que la cour étais vide, Shoran attendait qu'on vienne le chercher car il ne savais pas du tout où aller. Shoran commença à s'impatienter, cela faisait a peu près une vingtaine de minutes qu'il attendait, il décida d'entrer dans le château même si il n'en connaissait absolument pas les moindres recoins, ce serait l'occasion idéale pour rencontrer quelqu'un.

Vus l'heure, il aurait dus rencontrer beaucoup de monde mais non les couloirs était quasiment désert, Shoran rencontra seulement certains élèves qui vagabondait ça et là, Shoran ne sus pas où aller mais se qu'il vit était vraiment intéressant, au bon d'un long couloir, il vit une grande porte en bois, elle fessait au moins deux fois sa taille, cette porte lui semblait très vieille mais ce qui était l’attirait le plus c’était ses ornements, elle avait de magnifique ornement, curieux Shoran voulu savoir ce qu’il y avait a l’intérieur, bravant les interdits au risque de se faire bannir du château, Shoran entra dans une énormes bibliothèque, il y avait des millions voir des milliers de livres tous plus gros que les autres, certains était en très bonne état alors que certains tomberait en lambeaux dès le moindres coups de vent. Shoran arpentait les longs étalages sur lesquels reposait certainement les plus vieux ouvrages que le monde n’ait jamais, puis Shoran aperçus un gros livre d’ont la couverture était en cuir, il avait l’air très vieux mais était en excellent état de conservation, à ce moment précis, Shoran fut épris d’une très forte curiosité qui fut incapable de contrôler, quand Shoran ouvrit la page du livre, il fut très surpris de voir de tout petit signe qui apparrement devait former des mots mais dans une ancienne langue ou dans une langue étrangère, mais en tout cas Shoran était incapable de déchiffrer les écrits du rédacteur, mais quand Shoran tourna la page, il put lire, ce qui le perturbât il n’avait pas put déchiffrer la petit note de la première page alors que là il pouvait aisément entamer l’histoire de se récit.

Shoran ne s’attarda pas plus longtemps sur se bref détail mais s’attaqua plutôt à l’ouvrage. Ce livre relatât l’histoire des plus grandes batailles d’Enkiviev, il y avait un gros passage sur le chevalier Wellan, oui le chevalier Wellan d’Emeraude, Shoran avait longtemps entendue parler de se grand héros qui figurait toujours même cinq-cents ans après sur la bouche de tout les habitants d’Enkiviev. Le livre expliquât en détail la guerre du chevalier Wellan d’Emeraude contre les soldats d’élites de l’Empereur Noir Amecareth,

Quand Shoran eut finit de lire se bref passage, le ciel commença a s’assombrir, et surtout Shoran avait une faim de loup, alors il sortit de la bibliothèque le plus discrètement possible, il passa plusieurs porte, descendit plusieurs escaliers pour finalement arriver aux cuisines, là il rencontra un élève nommer Evrad, Evrad ? Serai-ce son frère Evrad qui était partit depuis tellement longtemps qu’il avait quasiment oublié.


Oui avec plaisir, mais dis moi il me semble que tu sois Evrad mon frère ???
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Ven 26 Mar 2010, 19:28

Evrard attendait une bonne petite réponse de la part de Shoran. Mais au lieu de cela, il entendit une voix féminine derrière lui. Evrard, surpris, tourna la tête et eut un immense sourire en apercevant sa meilleure amie dans les parages. Nura!! Il éclata de rire face à son air timide. Ah! Oui c'est vrais, elle était toujours timide face aux étrangers! Mais ce n'était pas un très gros défaut, il fallait qu'elle arrive à avoir moins peur d'elle même et à avoir une bonne petite confiance. Le rouquin lui fi un clin d'œil pour l'encourager à continuer de parler. Elle lui dit alors qu'elle aimerait bien être avec lui pour faire quelques petites choses, elle ne savait pas trop quoi. Traîner ensemble en quelque sorte. Evrard lui sourit, se rappelant soudain que Shoran était juste derrière lui. Shoran... ce nom lui disait quelque chose, il n'aurait tout de même pas put oublié s'il avait connu ce gars là! Enfin bref.

Il regarda Nura s'avancer vers eux et elle dit même bonjour à Shoran, et elle lui dit son nom et elle lui demanda en plus comment il s'appelait. Evrard passa ses deux mains derrière sa tête et répondit à la place du futur élève.

-Salut Nura!! Il s'appelle Shoran et c'est un futur élève.

Il fit un nouveau un clin d'œil de son œil vert et sourit de toutes ses petites dents bien blanches et bien alignées. Il ne savait pas trop quoi dire de plus ou de moins ou autre chose. Il attendait peut-être que l'autre garçon dise quelque chose mais il se tourna simplement vers le rouquin et lui dit qu'il était bien d'accord pour aller avec lui aux cuisines. Puis, d'un seul coup, il lui demanda s'il n'était pas Evrard son frère. Hein?

Le rouquin laissa pendre ses bras le long de son corps en regardant le jeune homme surpris. Mais... Et il se revit alors, jouer autour de la main avec ce petit frère. Ils se courraient après! Evrard le savait bien qu'il n'avait jamais jouait tout seul et que, à cinq ans, il n'avait plus jamais revu Shoran puisqu'il avait été envoyé à Émeraude pour être élève et ensuite un chevalier d'Émeraude! Mais comment avait-il put oublié quelqu'un d'aussi important dans sa vie? C'était impossible! Il était bête ou quoi? Evrard se mordit les lèvres, complètement désolé d'avoir oublié un membre très important de sa famille! La famille qui comptait pourtant énormément aux yeux du jeune garçon roux.

Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux encore très légèrement mouillés de son escapade sous la pluie et il baissa la tête. Que dire? Faire semblant de ne pas comprendre, être joyeux, s'excuser d'avoir oublié, pleurer de bonheur... heu? Evrard haussa les épaules avec un immense sourire retrouvé. Être naturel, voilà ce qu'il fallait faire!! Bien entendu. Le rouquin fit un clin d'œil à Shoran maintenant. Un nouveau tic?

-Je ne t'avais pas reconnu! J'ai un frère qui est devenu élève d'Émeraude! Ca c'est quelque chose! Je ne savais pas!! On va pouvoir faire plus de bêtise maintenant! Ouais!! Allez venez tout les deux, bandes de flemmards, nous n'allons tout de même pas rester plantés comme des sardines devant les portes des cuisines!

Il se tourna vers Nura avec sa malice habituel et il lui apprit avec son air vantard de bêtisier.

-Que je vous explique tout les deux. J'ai ramené du village un drôle de garçon qui a un peu près notre âge je crois. Il s'appelle Boris et je vais lui chercher à manger dans les cuisines. Il m'attend dans la chambre que je partage avec Zieo et Leon'. Le plan c'est de prendre le plus de truc possible parce que je sais pa ce qu'il aime en nourriture... Je sais pas si cela te tente Nura? Mais je serais vraiment très très content que tu te joignes à nous! Vraiment ravi!!

Il passa ses deux mains derrière son dos et pencha sa tête sur le côté avec un air angélique pas très convainquant pour un ange! Il éclata de rire et poussa discrètement la porte, sachant que Nura le suivrais. Il en était presque sûr! Et Shoran voulait aussi apparemment. Son frère!! Vous imaginez la nouvelle fougue d'Evrard? Quelle serait donc la tête de Ambre lorsqu'elle apprendrait que son frère était au château comme futur élève? Il avait hâte de lui dire!!

Le rouquin était encore légèrement honteux d'avoir presque oublié ce cher frère qui avant avait énormément comptait à ses yeux. Il tourna la tête vers celui-ci et lui fit un immense sourire, un de ses sourire très spécial réservait à ceux qu'il aimait beaucoup comme Ambre ou Nura et Zieo. Il leur dit avec un air malicieux:

-En plus si ça vous tente, on pourra manger quelques petit trucs au passage... Mais pas les plats des magiciens!!

Il regarda Nura. Elle avait surement du entendre parler de cela soit par Zieo, soit par Leon', soit par cette peste de Lilian. Personne ne l'avait beaucoup sut, juste quelques élèves curieux qui avait les oreilles bien aiguisées. Il ne savait pas si Shoran avait entendu cette histoire. Peut-être qu'il était arrivé il y a peu après tout. En tout les cas, Evrard était sur que son frère connaissait sa réputation de trublion! C'était sur sans aucun doute. Tout le monde le désignait comme un petit garçon qui ne pensait qu'à faire des bêtises pour embêter les adultes. Ce qui n'était pas faux du tout!!

Evrard entra dans les cuisines très doucement et tourna une fois la tête à droite, une fois la tête à gauche. Pfiou! Pas de cuisinière. Il n'avait décidément que de la chance aujourd'hui. Il pénétra le premier dans la cuisine.

-C'est partiii!! Une nouvelle bêtiiiise!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Mar 30 Mar 2010, 05:23

A sa grande surprise, Shoran vit le malaise d’Evrad, lui qui avait l’air si sûre de lui, à ce moment là, de nombreuses questions se bousculaient dans la tête de Shoran, son frère l’avait vraiment oublié? Depuis combien de temps aimait’ il les farces ? Lui qui d’habitude écoutait tous ce que les adultes disaient, vraiment si Evrad était vraiment son frère et au combien il l’espérait, Shoran aurait dût être l’enfant le plus heureux que la terre aurait jamais connu, mais quelque chose lui disait de se méfier, mais de quoi? Ça Shoran n’aurait pas pu y répondre, plus Shoran observait son frère, plus il se s’inquiétait a propos de ses changements de comportements. Puis une autre question surgit tel un chat dans la tête de Shoran, ne serais-ce pas la fréquentation de cette fille, Nura qui l’avait changer à ce point, Shoran se rappela tout les bons moments qu’ils avaient passer ensemble puis il vit cette fille et dans un élan de colère, il se mit a frapper Nura comme pour protéger son frère.

Méchante, t’as pas le droit de changer mon frère, c’est mon frère pas le tien, vas t’en, pars, laisse mon frère tranquille.

C’est alors que Shoran éclata en sanglot, il avait le cœur briser a cause de la séparassions trop rapide avec son frère, il c’était quitter quand Evrad avait 5 ans a cette époque là Shoran et Evrad était inséparable, il partageait tous, de l’oreiller jusqu’au cheval a bascule que leur père leur avait fabriquer, et maintenant que Shoran avait retrouver son frère, il était posséder par une fille dont il ignorait tous, Shoran se mit a regarder Evrad droit dans les yeux et lui dit toujours en sanglotant :

Evrad tu m’as manqué, j’ai pas arrêter de penser a toi, et toi tu m’as oublier … (pleure) a chaque fois que je demandait a maman ou tu était elle me disait que tu était partit et qu’il ne fallait plus penser a toi, mais moi j’ai continuer a penser à en me disant que tu allait revenir mais tu n’est jamais revenu alors j’ai montrer à Papa et Maman que j’avis aussi des pouvoirs … (Shoran pleure de moins en moins)et et que je pouvais moi aussi aller au château d’Emeraude, et quand ils ont accepter j’étais fous de joie a l’idée de te revoir mais quand je suis arriver ici, j’ai vus que tu m’avais oublier et sa me rend très triste… (Shoran regarde son frère de plus en plus intensément) Evrad est-ce-que tu m’aimes toujours.

Quand Shoran pausa cette question, il voulait parler d’une phrase que Evrad lui avait dit étant petit à la veille de son départ pour le Château d’Émeraude, lui avait dit : «Shoran, n’oublie jamais cette phrase, quoi qu’il arrive, je serait toujours ton frère même si nous devions être séparer à jamais, je ne t’oublierais jamais petit frère. », « jamais » se mot était rester su longtemps dans la tête de Shoran qu’il n’as jamais pus l’oublier.

Shoran avait dus remords car il n’aimais pas l’injustice et en frappant Nura il venait de commettre un acte irréparable car dans la hiérarchie du château d’Émeraude, elle était déjà élève tous comme son frère alors que lui, il n’étais même pas encore dans une classe, alors Shoran mit un pied a terre est s’excusa humblement :

Nura, désoler de t’avoir taper mais je n’ai pas pus me contrôler, mes plus plates excuses.

En agissant ainsi, Shoran était quasiment sûr de faire plaisir a son frère qui avait un cœur d’or et une âme d’argent et qui était pour lui une sorte de Wellan d'Émeraude
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Mar 30 Mar 2010, 11:50

Evrard avait à présent un immense sourire aux lèvres. Quelle journée! Elle qui avait commençait par un temps de pluie, et donc un temps de chien! Le rouquin était tut content maintenant! Il se souvenait de tout les moments qu'il avait passait avec son frère. Absolument tous, sans exéption et il était tellement honteux de l'avoir oublié! Comment avait-il osé le faire? Evrard en faite se rendait compte qu'il ne s'était souvenu que de ses parents et des bons moments qu'il avait passé lorsqu'il était plus petit. Pourquoi avait-il donc oublié qu'il avait un petit frère? Il se rappelait aussi qu'il n'avait pas toujours était aussi désobéissant qu'il l'était maintenant mais vous comprendrez bien qu'au château la moindre des choses les plus amusante c'est d'enfreindre les règlements et surtout, c'était ainsi depuis qu'Evrard était arrivé au château d'Émeraude. Était-ce parce qu'il en avait voulut aux magiciens de l'avoir séparait de ses parents et aussi de son frère à cause de la magie? C'était certainement eux qui l'avait fait oublié son frère... Pour que les bêtises soient beaucoup moins grosses et moins fréquentes. Mais si c'était le cas, le rouquin en voulait même la douce maître Elya! Ce n'était pas gentil d'effacer la mémoire des gens... Mais après tout ce n'était pas sûr.

Evrard se retourna brusquement. Shoran venait de crier de vilaines paroles sur Nura, sa meilleure amie. Hein? Mais pourquoi faisait-il cela? Dans ses souvenirs, Evrard n'avait jamais vu Shoran méchant avec les autres, il les aidait plus qu'autre chose en faite. Le rouquin regarda Nura et ne savait pas comment réagir. Il était un grand frère après tout, ce n'était pas le rôle des grands frères justement de prouver leur erreurs aux petites frères?

-Shoran? Pourquoi mes-tu Nura en cause de je ne sais quoi, elle ne m'a rien fait. C'est ma meilleure amie et c'est moi qui lui ai appris pleins de bêtises! Ah ah!

Mais le jeune garçon devant lui éclata soudainement en sanglot. Evrard fut si surpris qu'il ne fit pas le moindre geste. Mais... Pourquoi pleurait-il ainsi? Evrard était honteux de lui même, il était sûr et certain que c'était de sa faute, parce qu'il l'avait oublié... Parce qu'il avait osé oublier son très cher frère. Ils avaient pourtant toujours était inséparables jadis, lorsqu'ils étaient encore dans leur royaume de naissance! Evrard se mordis les lèvres nerveusement en mettant les mains derrière son dos comme lorsqu'on le grondait et que le jeune homme n'en avait pas rien à faire. Qu'il était attentif pour une fois. Il écouta les paroles sous les pleurs de Shoran. Il n'avait pas arrêté de pensé à lui et lui il l'avait oublié... Evrard était tellement honteux. Au fur et à mesure que Shoran lui faisait comprendre ses souffrances de son absence, il se calmait quand même peu à peu et les larmes coulaient de moins en moins sur ses joues. Evrard le regardait de ses grands yeux verts et pétillants.

Lorsqu'il lui demanda s'il l'aimait toujours Evrard baissa la tête un peu sur les côtés, ses mains toujours derrière son dos. Il se rappelait alors tout ce qu'ils avaient fait ensemble. Deux frères presque jumeaux qui courraient de partout et ne se laissaient jamais tombés l'un l'autre. Evrard releva la tête, un éclatant sourire sur ses lèvres fines. Il eut un léger rire apaisant et prit soudainement son frère dans ses bras, ses cheveux rouges tombant légèrement dans ses yeux vert. Il ne pouvait plus ne pas aimer son frère. Il était son frère.? Il le savait tout au fond de son cœur et de par ces souvenirs retrouvés alors qu'ils avaient été enfouis dans sa mémoire. Il le serra dans ses bras comme on serre un frère que l'on retrouve après maintes années passées sans lui. Evrard lui dit avec gratitude et apaisement:

-Merci de ne m'avoir jamais oublié. Merci d'avoir tenu cette promesse que nous nous étions faites... Je suis tellement triste de ne pas l'avoir tenu en revanche. Plus jamais je ne négligerais ma famille et mes amis comme je l'ai fait en oubliant ta personne! Je t'aime toujours Shoran, tu es mon frère. Sois en sur, jamais je ne pourrais pus t'abandonner! Tu te rappelle? Quoi qu’il arrive, je serais toujours ton frère même si nous devions être séparer à jamais, je ne t’oublierais jamais petit frère... jamais! Et je t'aimerais toujours...

Evrard arrêta de serrer son frère comme il avait un jour serrait Ambre dans ses bras et il recula de deux ou trois pas. Refaisant un sourire éblouissant à son frère. Qu'il était honteux d'avoir oublié et de ne pas avoir tenue cette promesse! Pourquoi ne l'avait-il pas fait? Evrard regarda alors Nura à nouveau puis Shoran. Ses yeux allèrent de l'un à l'autre alors que ses bras se croiser à nouveau derrière son dos. Evrard regarda son frangin mettre un pied à terre et s'excuser humblement après de son amie. La connaissant, le rouquin était peut-être sur de la voir être rouge de timidité. Elle n'avait surement pas l'habitude que l'on s'agenouille devant elle. Evrard pouffa doucement et applaudis.

Il saisit ses deux camarades par les bras et les plaqua sur le mur de la cuisine en refermant la porte il posa un doigt sur ses lèvres avec un clin d'œil expert!

-Chuuuut! Plus un bruit... enfin si mais essayons tout de même de ne pas nous faire voir! Boris attend sa nourriture. Ah ah! Ouais, allez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Sam 10 Avr 2010, 10:59

En même temps que Shoran vida son cœur a son frère, il vit le regard de son frère se poser sur lui, il le regarda avec attention, cet alors qu’il compris qu’il avait vraiment des remords, alors il continua à sangloter, jusqu'à que son frère relève sa tête se qui surpris Shoran et se mit a éclater de rire se qui finit de troubler Shoran. Shoran ne comprenait pas pourquoi son frère c’était mit à rire, c’est vrai quoi ? Pourquoi son frère riait alors que Shoran venait de lui dire tout se qu’il avait sur le cœur et se n’était pas très gaie, son frère en avait rien à faire de lui.

Au moment ou Shoran allait sangloter de plus bel, son frère lui agrippa le bras et l’étreignit, Shoran venait de retrouver une ancienne, très ancienne sensation, une sensation qu’il avait oublier, Shoran venait de retrouver l’amour longtemps oublier d’un frère qui lui manquer terriblement, alors Shoran resserra de plus bel son frère pour qui il avait le plus de respect, Shoran se rappela que son frère ne l’avait serrer aussi fort dans ses bras que une seul fois, le jour de son départ. Alors Shoran fermis les yeux afin de ressentir plus intensément ce moment intime que seul deux frères pouvaient ressentir.

Quand Evrard relâcha sa prise, Shoran le vit baisser la tête il ne compris pas pourquoi et attendu quelques instants, puis son grand frère le remercia de ne pas l’avoir oublier et s’excusa de na pas avoir fait pareil, alors Shoran le serra a la manière des chevaliers comme lui avait montrer son père et lui fit promettre de ne plus recommencer.


Evrard, écoute moi bien, maintenant que nous sommes réunis, je voudrais que tu me promesse de ne plus jamais recommencer, c’est vraiment important pour moi.

C’est alors que Evrard lui sourit, puis il lui saisit par le bras, et le plaquât contre le mur de la cuisine, Shoran arrêta de se poser des questions et se pris au jeu, après tout lui aussi avit besoin de rigoler.

(désoler j’étais en manque d’inspiration)
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre) Sam 10 Avr 2010, 11:28

Evrard sentit les mains de Shoran s'agripper à ses bras pour les serrer à la manière des chevaliers. Et Evrard le regarda un peu surpris. Il finit pas lui faire un autre grand sourire. Il lui promettrait avec la plus grande de toutes les scinserité la prochaine fois qu'ils se verraient! Et cette fois, il n'oublierait personne! Oh non, il se le jurait sur son âme et devant tout les dieux du panthéon. Evrard fit chut de sa main mais des bruits de pas raisonnèrent. Ce n'était pas leur souliers... Mais à qui alors? Evrard entraîna les autres vers la porte discrètement en les tenant chacun par le bras, très fermement. Il entendit la porte d'en face s'ouvrir... Ou plutôt il la vit! Un homme apparut dans l'encadrement de la porte et ses yeux tombèrent sur les élèves. Evrard eut un grand sourire farceur et poussa vivement ses deux amis dehors avant de prendre la poudre d'enscanpette avec eux.

Ils arrivèrent alors dans les dortoirs, tous ensemble. Evrard poussa Nura dans les dortoirs des garçons, dans sa chambre plus précisément, sans ménagement. Il entraîna aussi son frère aussi avec lui. Alors qu'il se tournait à l'endroit où il avait laissé Boris... Il n'y avait plus personne!!! Evrard ouvrit de grands yeux et tourna plusieurs fois sur lui même. Non, plus personne... Le livre de géographie était posé sur son lit, les pages avaient été tournées et e livre finit par être fermé. Il n'y avait plus les habits de Boris dans la pièce non plus. Il n'y avait que des traces d'eaux sur le sol, lorsque les deux garçons étaient entrés ensemble. Seul preuve que Boris avait bel et bien existé! Evrard n'en croyait pas ses yeux... Il ne comprenait pas comme cela avait put se produire!

Evrard se tourna vers les deux autres. Allaient-ils le prendre pour un fou? Evrard crispa la mâchoire.

-Il est partit! Je vous jure qu'il y avait un garçon de mon âge, huit ans, qui était là! Je vous jure de jure!! Il était là, et il s'appelle même Boris. Mais j'invente rien. Il est simplement partit sans nous attendre... Vous me croyez, hein?


Evrard était sur qu'ils ne croiraient pas un mot de son histoire stupide mais bon... En plus il les avait entraîné dans les cuisines ou un homme était entré et il avait sans doute reconnu Evrard avec sa tête rousse et ses yeux verts pétillant. Il était très reconnaissable après tout! Evrard se tordit les mains, gêné comme... comme jamais en faite. Il dévisagea tour à tour les deux amis. Il espérait qu'au moins un des deux ne le prendrait pas pour un fou qui inventait ses histoires pour passer le temps! Tss...


[O_O C'est horriblement cours, désolée... ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre)

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle (pv Berethor, Shoran et libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-