___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Errance... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Errance... [Libre] Mer 17 Mar 2010, 12:46

Comme bien souvent, le bruit des vagues gréait l'atmosphère de la plage, la plongeant dans un calme et une harmonie presque irréelle. L'après midi touchait à sa fin, et bientôt, le sommeil allait entamer sa phase récessionnelle. Draken, pour sa part, s'était adossé à un rocher, et, en tailleur sur les galets ronds et noirs, regardait le cycle presque infini des vagues sur la plage. Ces dernières allaient, léchant les galets, emportant un peu plus de leur substances avec elle, pour se retirer, emportant avec elle, les infimes particules qu'elle avait soustraite au rocher. Et elle reprenait son assaut interminable, n'y gagnant même pas de terrain. Un assaut qui semblait vain, insensé même. Mais malgré tout, un assaut qui finirait par tenir les galets en sa joug, par l'usure. Depuis toujours, Draken s'abandonnait à la vision de ces mêmes vagues, venant caresser les mêmes galets. En quelques sortes, cela le détendait. D'abandonner sa vision à ces galets, puis lentement, fermer les yeux, en se laissant bercer par le bruit monotone des vagues. Oubliant son corps, et s'abîmant dans ce qu'on aurait pu appeler les méandres sinueux de son esprit. Alors, une fois de plus, il était descendu sur les plages noires du continent, et il avait marché, en quête d'un sanctuaire où il se saurait tranquille pour un moment. Le temps d'une méditation, le temps de s'abîmer à la marée montante. Il avait laissé, à Hyllïna, son après midi, après la séance d'entrainements éreintants qu'il lui avait fait subir ce matin. En effet, après les quelques heures de course qu'ils avaient fait le long des galets, il lui avait fait subir un entrainement renforcé aux armes qui l'avait presque laissé sans énergie. Mais Draken, imperturbable, avait tout de même décidé que lui demander de s'entrainer à envoyer des rayons sur la paroi rocheuse jusqu'à ce qu'elle ne parvienne même plus à refermer ses paumes n'était pas de trop. Ainsi, il s'étaient quittés, la laissant prendre un repos que le grand chevalier jugeait comme mérité.

Il avait donc continué sa journée en partant sur la plage, ce qui nous ramène à maintenant. Adossé à un bloc de grès noir qui gisait derrière lui, il laissa ses yeux lentements se rouvrir. Le soleil avait bien bougé depuis qu'il s'était mis là, commençant à descendre vers un horizon inatteignable. Il laissa sa tête aller contre la pierre derrière lui, et pris une grande inspiration, laissant l'air frais de l'après midi pénétrer ses poumons. Puis, dans un souple mouvement, il se remit debout, étirant ses muscles engourdis. Il s'apprêtait à reprendre la direction de la forteresse quand il entendit des bruits de pas converger vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Errance... [Libre] Mer 17 Mar 2010, 16:06

C'était décidément une habitude pour Kendra d'énerver les dragons qui se reposaient sur la plage.Tous ces reptiles paresseux qui lui bloquaient la route ! Quel grand n'importe quoi ! Oe ne pouvait pas profiter du doux bruit des vagues sans être dérangés par la respiration lente et forte des dragons noirs qui somnolaient.Profiter du soleil rare qui se montraient quelques fois sur le continent était indispensable.Bien que Kendra détestait l'astre solaire,elle n'en appréciait pas moins sa chaleur et sa lumière bienfaisante.
Kendra repensait aux longues journées qu'elle avaient passées a étudier seule dans les appartements privilégiés d'un bordel a Pikay.Bien sûr,sa cousine l'avait hébergée dans son établissement mais a la condition qu'elle soigne son fils atteint d'une simple grippe.La jeune femme aux longs cheveux noirs avait donc passé un séjour a rédiger un parchemin et a veiller l'0enfant malade qui s'avérait plutôt douillet et sensible.La semaine finie,Kendra avait erré pendant un bon moment dans les montagnes pour tenter de voir des dragons et leurs maîtres mais tous étaient partis a la guerre contre Enkdiev,le continent jugé pur par ses habitants mais souillé par le sang des humains,elfes et fées.Toute cette vermine fnirait par être exterminée !

Kendra se retourna quand elle entendit un bruit de pas lourd derrière elle.Elle posa alors ses yeux couleur sang frais sur un minuscule dragonneau pas plus grand qu'une chèvre qui la suivait en roulant des yeux étonnés.La sorcière se pencha vers le bébé dragon et examina ses pensées.Toutes brouillées il fallait dire.Ce petit dragon avait perdu sa mère,pendant qu'elle se baignait dans l'eau sombre et il ne la retrouvait plus depuis.Pauvre bête ! Les chasseurs de dragons n'étaient pas très courant mais l'un deux avait du réussir a attraper sa mère.La vie était si cruelle et pas seulement pour les insectes ou les mi humains sur Irianeth.La vie était rude et il était difficile de survivre sur une terre que l'on ne connaissait pas assez.Ce petit reptile venait d'en faire la dure expérience.Personne n'était épargné par le malheur,personne et pas même les animaux.

La jeune sorcière tourna le dos a la petite bête qui gémit et partit dans un autre sens,en poussant de petits cris désespérés.Cela faisait mal au cœur de voir une si gentille petite bête sans mère.Habituellement,les dragons étaient tous toujours ensemble et prenaient soin les uns des autres.Alors que Kendra arrivait près d'une baie,elle sentit la présence de quelqu'un d'autre.Derrière un rocher,s'était adossé un personnage bien connu de l'Ordre d'Irianeth.Le chef des chevaliers.


-Bonjour,fit elle polimment en se retrouvant face au chevalier noir.


Dernière édition par Kendra le Sam 20 Mar 2010, 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Errance... [Libre] Mer 17 Mar 2010, 18:03

Le colosse se leva agilement, avant de faire rouler ses muscles sous l'une des tuniques noires brodées de motifs d'or qu'il revêtait maintenant si souvent. Il inclina sa nuque à gauche, puis à droite, arrachant à chaque fois un craquement de soulagement à son échine. Il releva alors une dernière fois son regard sur la crique qui s'étendait devant lui. Les galets de pierre noir descendaient lentement devant lui, avant de s'abîmer dans la masse sombre des eaux de la baie. Cette dernière était un réel renfoncement de la mer, qui s'enfonçait dans les plages galloneuses du continent. Les eaux y demeuraient presque paisibles, ce qui demeurait bien rare pour cette côte du continent. Tout autour, la mer, comme pour témoigner sa colère au continent si ingrat, s'efforçait d'envoyer des vagues d'une puissance effroyable sur les récifs alentours, ces dernières s'y écrasaient dans un torrent de mousse et d'écume, provoquant d'assourdissants fracas. Ainsi, on aurait dit que la montagne tentait d'enlacer les eaux de ses deux bras de récifs, permettant qu'à un mince torrent d'eaux y entrer, se calmant lentement au grès qu'il s'approchait de la plage, pour ne finir qu'en une mince vague qui venait lécher les galets. Qu'elle tentait de l'enlacer comme si ce n'était là que les seules bribes de paix qu'elle ne pourrait jamais trouver. Les pierres noires de la paroi rocheuse venait caresser les eaux, assombrissant encore leur teinte sombre, les rendant presque noires. Au loin, le soleil tentait d'étendre son spectre orange du plus qu'il pouvait, donnant à la fresque des mers un aspect presque féérique. Draken aurait pu s'y attarder des heures, mais déjà des bruits de pas le sortaient de ses pensées. Invisible, les doigts de sa main droite se crispèrent, prêts à s'emparer de son sabre. Et alors qu'il faisait un demi tour rapide, mais pourtant naturel, cette dernière se rapprocha imperceptiblement de la garde de son sabre.

Lorsqu'il vit la personne qui se tenait à quelques mètres de lui, ses doigts se détendirent, presque aussi invisibles qu'alors qu'ils s'étaient crispés, et son visage ne sembla pas moins serein lorsqu'il posa son regard sur Kendra. Il savait qu'elle était une de sorcières de l'empereur, mais il ne l'avait guère vu plus qu'au détour d'un couloir, et n'avait jamais pris la peine de la détailler, ce qu'il profita de faire en cet instant. Elle était encore jeune, il lui aurait donné, tout au plus, une vingtaine d'années. Son visage était pâle, vraiment pâle, et il était encadré d'une cascade de cheveux, couleur jais, qui venaient caresser ses courbes fines, avant de s'effacer au niveau de ses hanches. Mais si il y avait une chose qui demeurait marquante en elle c'était se yeux. Des yeux rouges, d'une couleur de sang. Des yeux qui lui donnaient un regard froid, presque cruel. Des yeux ou semblaient baigner le meurtre et la violence, des yeux qui en auraient apeurés plus d'un. Il allait ouvrir la bouche pour lui donner le bonjour, mais elle le devança, d'un simple "bonjour", poli et de forme...

Ses yeux gris, froids demeurèrent, le temps d'un battement dans les siens, alors qu'un infime silence se plaçait entre eux, Ses traits, demeuraient aussi impassibles que d'habitude, la courbe de sa mâchoire, fidèle avec celle de ses lèvres, exprimaient un mystère presque palpable, qu'on pouvait sentir dans son regard et tout son corps, une froideur qui l'imprégnait, une froideur indéchiffrable qui ne lui défaillaient jamais, laissant toujours ses sentiments et ses pensées inconnues de tous. À son tour sa voix s'éleva, aussi froide que le fil d'un poignard, aussi froide que son habitude

-" Bonjour... Kendra."

Ses mots s'estompèrent dans le silence, silence bien vite effacé par le bruit des vagues qui, une fois de plus se retirèrent des galets humides de la plage. Ses mots s'éstompèrent dans une réponse qui bientôt viendrait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Errance... [Libre] Sam 20 Mar 2010, 10:48

Le fait de penser a cet instant a lui demander pourquoi il était ici déstabilisa la jeune femme car le chevalier venait de lui répondre d'une voix froide et impassible.Kendra n'était pas une femme facile de caractère et avait même une folle manie de laisser les autres de côté mais cette fois ci,c'était différent.Kendra faisait attention au comportement du chevalier.Grand et massif,c'était une personne a ne pas contredire et une aura puissante émanait de lui.Celle d'un immortel.Le chef des chevaliers avait une peau d'un gris cendré proche du noir et des yeux pourpre aux reflets violacés qui n'exprimaient rien si ce n'était qu'un ennui peu apparent.La jeune sorcière rangea une de ses longues mèches noires derrière son oreille et sourit.Elle se tourna vers la mer pour regarder les vagues s'échouer sur la berge et écouta le chant des remous.Rien que de la beauté,rien que de la tranquillité,voila ce qu'elle recherchait en se promenant sur la plage.Du calme.
Pourtant,l'image du bébé dragon sans sa mère la tracassait encore.La violence était partout et on ne pouvait y échapper.Sur Irianeth,elle était omniprésente,dans chaque rue,dans chaque grotte,dans chaque ville: mais pas sur cette plage de gros sable et de galets.


-Comment un homme combattif et expérimenté comme vous se repose sur cette plage et ne s'entraîne plutôt pas au combat ou a la magie
? Fit la jeune femme en souriant de toutes ses belles dents,blanches et pointues comme la lame d'un poignard.

Kendra soupira longuement et retira ses chaussures pour ne pas qu'elle soient remplies de sable et lissa son kimono couleur sang d'un revers de main.Elle s'assit sur un petit rocher a côtés du chevalier et respira doucement l'air frais,s'emplissant les poumons d'oxygène.La journée semblait s'achever sans coucher de soleil,celui ci étant toujours bien haut dans le ciel mais gêné par des nuages brumeux.Il était rare que le beau temps se montre sur le continent noir,aussi,il était indispensable de profiter un peu de la chaleur et de la beauté du ciel.


-Cela ne vous dérange pas si je vous fais la conversation ? Je m'ennuie un peu au fait...

Ne laissant même pas le grand chevalier répondre,Kendra sortit une bouteille d'alcool fort de sa longue poche et but au goulot.La bière avait un effet apaisant et aussitôt,la jeune sorcière se sentit revigorée et énergique.Ces temps ci,elle avait beaucoup but mais avait également découvert qu'elle restait sobre longtemps.Tant mieux.

-Et donc,vous n'êtes pas censé être au palais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Errance... [Libre] Lun 22 Mar 2010, 17:54

Sa voix sonna froide et impassible, se perdant dans l'air de l'après midi, ne trouvant écho que dans l'écume qui se glissait entre les galets de grès pour regagner le bassin calme de la baie. Son regard toujours plongé dans les yeux pourpres de Kendra, il sembla remarquer un peu d'étonnement devant la réponse apparemment dénuée de toute chaleur du grand chevalier. Mais autre chose semblait luire dans le regard de la jeune sorcière, une curiosité que semblait lui attirer le grand chevalier. Leur regards continuèrent à se mêler encore quelques instants, aussi froids et impassibles l'un que l'autre. La main de Kendra vint alors se porter à l'une de ses mèches ébène, la ramenant derrière son oreille, laissant apparaître cette dernière, aussi fine et pâle que le reste de son visage. Ses lèvres esquissèrent alors un sourire, tandis qu'elle se tournait vers la mer, plongeant son regard dans les éternels remous des vagues. Un calme semblait l'envahir à la vue de ces dernières, une certaine harmonie, une plénitude... L'éspace de quelques instants, elle sembla s'enfoncer dans l'abîme de ses pensées, le regard perdu dans le vide, comme si tout ce qui se déroulait devant elle n'avait guerre plus d'importance. À son image, Draken déporta son regard de son Kimono rouge, des mèches qui tombaient en cascade donnant un détonant contraste avec le rouge vif du Kimono et la pâleur de sa peau. Mais à l'inverse du sien, celui de Draken vint se poser sur cette ligne inatteignable qu'on appelle l'horizon, cet horizon qui souligne l'infini...

Sa main gauche vint caresser le manche de son sabre, alors que ses doigts effleuraient le tissus qui couvrait le métal simple et fonctionnel de son arme. En elle, aucune extravagance douteuses, simple efficacité. Il se laissa à nouveau investir par le calme, inspiré par une indéfinissable sérénité que savait toujours lui apporter cette vision. Là ou l'ocre du soleil couchant, se mêlait avec les écharpes de nuages et les pans de ciel noirs du continent. Alors qu'un vent frais battait les côtes, caressant les traits du colosse et le plongeant dans un état stoïque et absolu, où le plaisir n'est plus que dans la beauté du paysage qui s'exprime devant lui. Alors qu'à nouveau, un vent venait suivre les courbes de son visage, il ferma les yeux, savourant cette caresse fraiche que lui offrait la mer. Le silence continua de perdurer entre les deux êtres, un silence presque partagé alors que tout deux savouraient la sérénité qui envahissait la barge à sa juste valeur. Puis, la voix de Kendra vint briser ce silence, à la façon d'un dragon qui s'efface lentement dans les nuages noirs du continent

"Comment un homme combattif et expérimenté comme vous se repose sur cette plage et ne s'entraîne plutôt pas au combat ou a la magie".

*Pourquoi...* La question était fondée. Sûrement car sans ces moments de calme et de sérénité, ne pourrait-il tout simplement pas être. Si ses journées contenaient leur heures passées dans les salles d'entrainement, à jouer de ses sabres jusqu'à épuisement s'en suive, la sérénité était pour lui tout aussi importante. Il avait toujours su apprécier ces moments de solitude, où alors il pouvait se laisser complètement aller dans les flots de ses pensées, et y noyer tout autre préoccupation. Il avait toujours su apprécier le simple fait de regarder la lune au teint blanchâtre, plongée dans une myriade d'étoiles. Retrouver cette sérénité, et ces moments de méditation... Il n'y avait pas d'explication, c'était tout simplement lui, son être sa personne. Il ne trouvait d'autre sens à ses quêtes de solitude qu'elles étaient, c'est tout. Que c'était une affirmation sur laquelle aucun doute ne pesait. Un fait établit, un besoin, une nécessité. Il tourna à nouveau son regard vers elle, alors que ses lèvres s'étaient fendues sous un sourire, laissant apparaître des dents acérées, au fil aussi tranchant que celui d'un poignard, si bien qu'une simple caresse appuyée sur ses lèvres, aurait causé incision, puis saignements...

Il marqua encore un instant de silence avant de répondre, alors que déjà, quelques secondes s'était écoulée depuis que sa question n'avait trouvé écho que dans le son des vagues qui allaient et venaient entre les galets ronds de la plage. Elle laissa échapper un soupir entre ses minces lèvres, tandis qu'une à une, elle retirait les bottines de cuir fin qui recouvraient ses pieds. Elle lissa ensuite de la main quelque pli fugace sur son kimono rouge, contrastant la pureté de ce rouge, avant de se laisser choir, sur une pierre, aux côtés du chevalier. Ne se trouvant guère plus qu'à un mètre de ce dernier. Choir d'une grasse qui n'aurait pu passer inaperçue aux yeux du chef des chevaliers. La question restait toujours en suspens, mais en était-ce vraiment une..? Alors qu'il s'apprêtait à donner une réponse à ses interrogations, elle enchaîna d'une nouvelle question. Question bête, anodine, mais qui prenait un tout autre sens dans ses lèvres. Quelque chose chez elle, intriguait Draken. Il aimiait la nonchalance et l'insouciance qui se dégageait de chacun de ces actes. Elle était spéciale, et il avait beau ne la connaître guère, il avait l'impression d'une part, l'apprécier. Une nouvelle de ses questions restant en suspension. Mais son absence de réponse pouvait tout autant montrer que cela ne le dérangeait en rien...

Le calme et la tranquillité qui baignaient la scène le plongeait dans une sérénité, presque plus grande que celle dont il jouissait habituellement, et le calme que semblait chérir ces deux êtres le poussaient à laisser le silence durer encore plus qu'il n'avait l'habitude de le faire. À côté de lui, Kendra glissa une main dans sa poche, en retirant une fiole de cristal remplie d'un liquide ambré. D'une main habile, elle retira le bouchon de cristal, avant de porter le goulot de la bouteille à ses lèvres en d'en avaler quelques lampées. Elle vint finalement refermer la bouteille, avant de la replacer dans sa poche.
Alors, une fois encore elle assaillit le chevalier d'une question.

À nouveau, la voix de Kendra se perdit dans le vide, alors que le silence se poursuivait quelques instants. Draken détourna son regard de la jeune femme et le déporta à nouveau sur l'horizon. Inconsciemment, sa main droite vint se porter sur le pommeau de l'un de ses sabres, laissant ses doigts courir sur les bandelettes de tissus qui recouvraient le métal sobre et fonctionnel. Un noble acier sans fioritures ni extravagances... À nouveau, la voix du chevalier vint se mêler au chant de la mer. Il prit une inspiration, avant de s'exprimer sur un ton vide de sentiments, et serein, comme alors il l'avait fait pour la saluer...

-" Censé... Il n'y a guère d'endroit ou je sois sensé être, peut-être, à part auprès de mon écuyer. Tout ce en quoi je pourrais considérer le palais, c'est une demeure, mais je me sens bien plus près de mon foyer ici, qu'enfoui sous des tonnes de roches..."

Le silence à nouveau, un silence qui commençait à se faire presque familier, un silence grée par le va et vient des vagues, comme un chant tranquille et monotone, auquel rien ne semblait résister. Puis la voix froide du chevalier vint é nouveau estomper ce silence

-" Mais cela ne me dit pas ce que vous faîtes là... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Errance... [Libre]

Revenir en haut Aller en bas

Errance... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-