___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Jeu 04 Fév 2010, 19:06

Lyllianna quitta le château dès qu'elle eu mangé. Il était peut-être midi pile si elle avait mangé un peu plus tôt. La petite avait rarement été au village du royaume d'Émeraude. Y avait-elle même été par le passé? Il lui semblais que non, sauf si oui, quand elle était venue au château. Et même là, elle ne s'en souvenais pas du tout. Si on lui demandais une question de dans ce temps là, il lui semblais juste savoir qu'elle était arrivée au château à ses trois ans, et qu'elle avait été là depuis son premier souvenir. La plupart des enfants étaient arrivés après. Et là elle visitais le village. Il ressemblais à plusieurs villages très certainement, mais en étant différent. Aujourd'hui il faisait beau, et les récoltes allaient bien, alors certains marchés étaient ouverts au centre-ville. Une place avec plus de maisons qu'autour, ou près des champs et du château. Mais chaque bâtiment n'était pas forcément une maison, il y avait les marchés intérieurs, genre une boulangerie ou bien une forge. Mais jamais la petite n'avais pris le temps d'y aller. Elle avait jusqu'alors visité l'écurie pour des raisons personnelles, et y avait rencontré Kosuké qui était bien vite devenu son meilleur ami garçon. Elle avait passé bien du temps avec lui et chaque rencontre avait été un peu plus amusante pour les deux. Même s'ils ne se côtoyaient pas aussi souvent qu'elle en avait l'impression. Mais pourtant, elle n'avait pas oublié Naryaa. Elle aurais bien pu le faire puisqu'elle se plaisais aujourd'hui avec toutes sortes de gens, bien que rares. Mais la fille qu'elle était lorsqu'elle était élève n'avait pas oublié la première fille à qui elle avait adressé la parole. Aujourd'hui elle connaissait très bien la raison pour laquelle Elle connaissait le nom de Naryaa ce mâtin-là: Elle avait entendu son arrivée. C'était aussi simple que ça non? Oui. Ce l'était. Et qu'avaient-elles fait en classe cette journée là? Oh, les pratiques de télépathie. Est-ce qu'elle avait réussis? Aucune importance puisqu'aujourd'hui ce n'était plus vraiment un problème avec cela. En fait, quel écuyer voir chevalier en avait? Aucun. Ça c'était certain. Et l'idée lui pris d'essayer de retrouver le lien qu'elle avait eu avec Naryaa la première fois qu'elles avaient utilisé ce pouvoir en classe. Le lien... La petite adolescente se concentra très fort. Um, pas tant que ça, mais elle replongea dans ce temps de sa vie. Il ne fut pas difficile de décider de n'adresser son message qu'à elle, alors elle le fit pour ne pas déranger les gens qui avaient ce sens.

**Na-ry-aa!**

C'était tout. Que pouvait-elle dire? Rien de particulier à ce qu'elle sache. Et si le message était capté, il serais drôle de voir si sa plutôt vieille amie reconnaitrais sa voix. Est-ce qu'elle réagirais? Peut-être qu'elle était occupée après tout. Elle aussi était devenue une écuyère, Et Lylli pu croire qu'elle pouvait être fière de Naryaa, même si elles n'étaient pas plus proches que ça à ce jour. Elle était contente qu'elles puissent finir par combattre aux mêmes côtés. Même si ça ne se passait pas exactement comme dit. C'était plutôt un genre de... ''On est dans le même clan, Yay!''

Puis en attendant, elle continua sa marche dans le village. Les gens étaient actifs et faisaient tous ce qu'ils devaient faire. Personne ne portait vraiment attention à quelqu'un qui ne faisait pas partit de son quotidien. C'était toujours comme ça. Et parfois, des gens faisaient partit de nôtre vie de tous les jours sans qu'on le sache. Quelqu'un qu'on croisait sur nôtre route au travail pour certains, d'autre ne faisaient peut-être que se heurter une journée par mois, mais ce simple détail aidait quelqu'un à avoir une vie normale sans se douter de rien. Certaines autre gens faisaient quelque chose de différent de temps à autre, ou tour le temps. C'était drôle de pouvoir séparer ces gens en catégories qui n'avaient pas de nom au risque d'en avoir un trop long. Et la sortant de ses pensées, en descendant la rue, Lyllia passa devant un petit marché de pains. Ce n'était pas une boulangerie, puisqu'il y avait aussi d'autres aliments, mais elle avait de la place pour un dessert, elle sortis donc une bourse pas très chargée, et alla devant le comptoir, où une demoiselle encore plutôt jeune, peut-être même de l'âge d'Hayden, lui offrit gratuitement un charmant sourire pour lui demander si elle cherchait dequoi de particulier. Une sucrerie. Lyllia pris quelques secondes à regarder ce qu'ils y avait de disponible devant elle puis s'empara d'une petite pâtisserie avec de la confiture qui n'avais pas l'air mauvaise du tout. C'était bien de relaxer pour faire du n'importe quoi. Elle paya le montant demandé avec le peu qu'elle possédais et s'en alla en commençant à déchirer un morceau qu'elle mis dans sa bouche. Toujours en marchant, elle dégusta la petite confiserie qu'elle avait, profitant d'une belle journée ensoleillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Ven 05 Fév 2010, 17:18

Naryaa était de bonne humeur, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Pourtant, elle-même ne savait pas vraiment pourquoi elle se trouvait dans cet état d'esprit. Cela devait être à cause du soleil sûrement. On disait qu'il influençait l'humeur des gens. Eh bien, cela devait être vrai ! Dès le matin, vêtue d'une tunique légère de couleur verte, elle était descendue au village pour profiter de cette belle journée. Elle n'avait de toute façon plus d'obligations auprès de son maître. Naryaa adorait passer du temps au village d'Emeraude, qu'elle commençait d'ailleurs à bien connaître, aussi bien le terrain que certains habitants. En effet, de temps en temps, elle passait chez des gens qui lui demandait quelques petits services; pas très compliqués pour elle, c'est à dire pour la plupart des fois des guérisons de plaies ou d'égratignures.

Pour l'instant, elle se trouvait sur la place marchande du village qui était, bien que ce ne fusse pas un jour de marché, grouillante d'activité. De tous les côtés de la place, il y avait des marchands qui vendaient toute sorte de choses. La variété des produits étaient très étendue : cela allait du simple pain blanc, vendu par le boulanger du village, aux bijoux venant du royaume de Rubis apparament, vu que les marchands étaient vêtus de capes pourpres. Et comme il devait être aux alentours de midi, les gens se pressaient pour faire leurs dernières courses indispensables à la préparation de leur déjeuner. La jeune elfe était toujours fascinée par le spectacle, si simple et anodin, des gens qui allaient et venaient dans les rues. De plus, une bonne ambiance régnait entre les habitants du village, qui ne manquaient pas de saluer une connaissance lorsqu'ils la croisaient au milieu de la foule.

C'est pendant que Naryaa contemplait tout cela, qu'elle entendit clairement dans sa tête, comme si la personne était juste à côté d'elle :
**Na-ry-aa!**
Quelqu'un cherchait apparament à la contacter. Problème : elle ne savait pas à qui appartenait la voix qu'elle avait entendu. Comment faire alors pour retrouver la personne ? Comme si elle menait une enquête, Naryaa fit mentalement la liste des éléments dont elle disposait pour trouver l'identité de cette personne. Premièrement, c'était une fille car Naryaa était sûre que la voix qu'elle venait d'entendre était une voix féminine. A moins que cela ne soit un jeune garçon ? Bon, elle verrait cela plus tard. Deuxièmement, c'était quelqu'un qui possédait des pouvoirs magiques. Mais comme le château d'Emeraude était à proximité, cela pouvait être n'importe qui appartenant à l'Ordre d'Emeraude. Ou pas d'ailleurs : d'autres personnes devaient certainement avoir la capacité de contacter les gens par leur esprit. Troisièmement, c'était quelqu'un qu'elle connaissait, sinon, cette personne n'aurait pas pu la contacter mentalement comme ça. C'était également quelqu'un qu'elle-même n'avait pas l'habitude d'entendre, puisqu'elle ne reconnaissait pas sa voix.

C'est en réfléchissant à ces maigres indices, qu'elle se demanda si, quand même, elle n'avait pas déjà entendu cette voix quelque part. Mais oui, elle en était certaine, elle connaissait cette voix ! Mais d'où ?
*Aller réfléchit Naryaa !* s'ordonna mentalement la petite elfe.
Tout d'un coup, une image lui revint en tête : c'était l'image d'Elya, le professeur de magie qu'elle avait eu pendant quelques temps, lui souriant. Mais qu'est ce qu'Elya avait à voir là dedans ? Si c'était elle qui l'avait contacté, elle aurait forcément reconnu sa voix non ?
Elle réfléchit encore un peu, puis ce fut le déclic. Cette voix appartenait à une élève qui avait été dans le même cours qu'elle lorsque Elya était encore son professeur de magie. C'était la voix de Lyllianna ! Certes, sa voix n'était plus exactement la même que lorqu'elle avait six ans mais elle était tout de même assez reconnaissable quand on y réfléchissait bien. Enfin, vraiment bien ! Et puis, elle-même n'avait que cinq ans à l'époque de ces cours de magie.

Naryaa se rappelait qu'à l'époque, Lyllianna avait était la première personne avec laquelle elle avait sympathisé. C'était une véritable petite boule d'énergie ! Malheureusement, elle l'avait complètement perdue de vue lorsqu'elle avait été placées dans deux cours de magie différents quelques mois plus tard.
Et puis, elle l'aperçevait des fois dans les couloirs ou dehors, même si elle n'avait jamais prit le temps de reprendre véritablement contact avec elle.
*Mais il n'est jamais trop tard pour renouer des liens* se dit Naryaa.

La petite elfe utilisa alors ses sens magiques pour essayer de repérer Lyllianna et voir si elle se trouvait à proximité. Et en effet, la chance devait être avec elle, Lyllianna se trouvait à quelques rues d'ici. Naryaa décida de prendre Lyllianna par surprise et de se rendre la où la jeune écuyère se trouvait. Elle se faufila entre plusieurs étalages de marchands, traversa deux rues et se retrouva dans la même rue que l'écuyère rousse. Elle se rapprocha alors de Lyllianna, qui ne semblait pas l'avoir vue car elle continuait à avancer dans la rue. Alors Naryaa lui envoya par télépathie : *Je suis là !*
En même temps, elle courut pour arriver à la hauteur de l'autre écuyère. Voilà, elle était arrivée à destination ! Qu'allait-elle faire maintenant ?
Peut-être que Lyllianna allait lui donner quelques explications sur la raison de son appel ?
Revenir en haut Aller en bas
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Mar 09 Fév 2010, 19:09

Un message télépathique un peu retardé se rendis à elle. C'était bien la voix de Naryaa, un peu plus mure par contre. Elle mangea en vitesse les dernières bouchées de sa collation avant que l'autre écuyer ne la rattrape et marche avec elle. Les pensées de sa compagne furent bien évidentes, puisqu'elle ne pris pas la parole. Mais la petite rousse n'avait aucune idée que faire. Elle avait vraiment improvisé. Elle pouvait encore faire cela, improviser. Pour commencer, elle avait l'intention de rester dans le village. Elle n'avait plus vraiment faim maintenant donc ça ne servait à rien de se retourner juste pour aller chercher autre chose à grignoter. Mais que pouvait-elle faire dans un village où autant de gens marchaient? Elles le découvriraient bien. Les deux filles pouvaient toujours commencer par marcher et parler. Mais ni l'un ni l'autre ne prenait présentement la parole. Pour sa part, La petite écuyère était un peu angoissée de revoir quelqu'un à qui elle n'avait jamais vraiment parlé. Mais ça lui faisait aussi du bien de savoir qu'elles n'étaient pas des inconnues malgré tout ce temps séparé. Elle ne pouvait pas cacher qu'elle n'avais pas pensé à la rencontrer dans son temps libre, mais en plus aujourd'hui, sa belle amie elfe aussi était libre! Enfin, peut-être bien que son maître était dans les parages, mais elle semblais seule pour l'instant. La petite fille tourna enfin sa tête vers l'écuyère pour se rendre compte que celle-ci était de la même grandeur qu'elle. Jamais Lyllianna n'avait été soit plus grande ou de même taille que quelqu'un qui se situait près de son propre âge. La petite elfe ici pourtant était vraiment de la même grandeur, peu importe comment elle observait cette théorie. La preuve était à côté d'elle. Puis elle regarda ses cheveux. Toujours aussi beaux, d'un mauve qu'on ne voyais pas souvent, mais qui était explicable dans ce monde, surtout si par hasard la fillette avait une descendance chez les fées. Ce qui était plus que probable. Mais ses yeux bleus-verts étaient plutôt de nature normale, et allaient même bien avec ses cheveux contrairement à ce qu'elle aurait pu croire. Bref, elle l'avait fixé bien assez longtemps maintenant, elle lui adressa un joli sourire et la parole.

- Ummm...

L'angoisse sembla lui revenir.

- Um, j'imagine que nous pouvons palrer. Continuons sur ce chemin en attendant... On verra bien où il nous mènera...

Parler de quoi? Il y avait vraiment beaucoup de choses à dire. Comment savoir si Naryaa ne pensait pas comme elle à l'instant et attendais qu'elle parle en premier? Une brise lui caressa le visage. De temps en temps des nuages cachaient le soleil une ou deux fractions de secondes à la fois. Elles pouvaient parler de leurs maîtres. En fait, qui était le maître de Naryaa? Elle n'en savais vraiment rien si elle y réfléchissait comme du monde. Elle n'avait qu'écouter son nom, et celui de son propre maître. Elle devrais lui poser cette question, parmi tant d'autres. Mais les exemples étaient non comptables. Elle les poserais toutes! Et peut-être se ferait-elle renvoyer ces questions. Mais par laquelle commencer? Elle s'était déjà demandée cette question. Elle continua à marcher au même rythme, le cœur un peu serré et nostalgique d'être à côté de sa vieille amie. Non, pas vieille, ancienne? Ce n'était pas mieux. Disons sa copine tout court. Bref, quelle question lancer d'abord.

- Um, (fallais toujours commencer par ça en sa présence?) Qui est ton maître? 'S'occupe bien de toi? Qu'as-tu appris de bon jusqu'à date? Tu t'entraînes souvent? Vous êtes proches? Tu restes toujours polie avec? Um...

Est-ce qu'elle allais tout répondre à ces questions? Comment se souvenir de toutes les questions dans une chaîne? M'enfin, on verrais bien, Lylli pouvait toujours les répéter ou en inventer d'autres. Tout reposait sur l'improvisation aujourd'hui. Lyllianna dirigea son regard vers les innombreux (mot inventé) nuages qui passaient çà et là. Ils étaient tout blancs et paisibles. Peut-être que ça la calmerais de les observer un peu. Mais ce fut une mauvaise idée. Elle n'avait vraiment jamais appris qu'il fallait regarder où on marchait!!! Car elle fonça dans quelqu'un, encore! Même si les gens se faisaient plus rares dans ce coin du village, il y en avait quand même, et soit qu'elle n'entendis aucun avertissement, soit il n'y en eu pas. Et la personne devant elle était déjà par terre en train de ramasser des fruits. Des pommes. Elle se pencha pour l'aider, jetant un regard plutôt humilié à son amie, et souriant bêtement au marchant ou peu importe son travail, s'excusant, tandis que lui aussi était plutôt désolé. C'était leur faute aux deux, mais surtout à Lyllia qui semblais attirer ce genre d'ennuis partout où elle passait. Il y avait tant de pommes, et un seul panier, en plus, elle avait surement causé du dommage aux fruits. Bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Jeu 25 Mar 2010, 15:55

Apparemment la raison de l'appel de Lyllianna était le pur hasard. Sinon elle lui aurait surement déjà dit pourquoi elle l'avait appelé non ? En tout cas l'écuyère rousse ne semblait pas pressée de prendre la parole, se contentant de regarder fixement l'écuyère aux cheveux mauves. Cette inspection visuelle gêna quelque peu Naryaa. Avait-elle changé à ce point depuis qu'elle avait cinq ans ? En même temps cela aurait été tout à fait normal, mais Naryaa trouvait étrange que l'on puisse ne pas reconnaître quelqu'un que l'on avait côtoyé, surtout si c'était quelqu'un avec qui on avait passé des bons moments. Ce qui était le cas avec Lyllianna même si cela c'était passé il y a longtemps. Mais contredisant ses pensées, elle se mit à son tour à détailler discrètement Lyllianna. Elle ne put s'en empêcher, le contact visuel des personnes étant d'une importance capitale pour elle. Avec le temps, elle avait appris à deviner, ou plutôt à essayer de deviner puisqu'elle n'avait pas toujours la réponse, quelle était la personnalité des personnes rien qu'en les observant. Ici, Lyllianna était une personne de petite taille et d'apparence fragile, mais, dès que l'on croisait son regard vert pétillant, on se doutait bien qu'elle possédait une intelligence et une vitalité hors du commun. Hypothèses qui se confirmaient dès que l'on commençait à engager une conversation avec elle. C'était justement ce que Naryaa était sur le point de faire. Mais Lyllianna la devança et prit la parole.

La première parole que l'elfe entendit fut plus une marque d'hésitation qui ressemblait à un "euh" qu'à un engagement de conversation. Mais Lyllianna se reprit immédiatement en invitant Naryaa à parler et à continuer à marcher. Mais elle n'en dit pas plus. Cela ne surpris pas Naryaa vu qu'elle savait pertinemment qu'avec le nombre de choses qu'elles avaient à se raconter, il ne devait pas être facile de savoir par où commencer ! C'est pourquoi elle ne montra rien qui puisse faire croire à Lyllianna qu'elle était impatiente qu'elle parle, puisqu'elle comprenait tout à fait qu'elle cherche quelque chose à dire.

Quand son amie commença à parler, ce fut pour lui poser une série de questions, toutes concernant son apprentissage avec son maître. Sauf que Naryaa n'avait pour l'instant plus de maître... Ces questions eurent alors pour conséquence de plonger Naryaa dans une profonde mélancolie. Bien sûr, elle savait qu'elle ne pouvait pas en vouloir à Lyllianna de l'avoir questionnée à ce sujet, puisqu'elle ne devait certainement pas savoir que c'était elle l'écuyère dont le maître avait disparu, une année auparavant. La nouvelle avait évidemment fait rapidement le tour des chevaliers, mais Naryaa savait qu'ils avaient tout fait pour essayer de dédramatiser la situation auprès de leur écuyer. Ceux-ci n'avait en effet pas besoin d'avoir une source d'inquiétude qui pourrait venir complètement perturber leur apprentissage. Alors, que devait-elle dire à Lyllianna ? Celle-ci devait de toute façon s'être rendu compte que quelque chose n'allait pas, puisque Naryaa avait commencé à subitement ralentir le rythme de son pas et regardait dans le vide, totalement concentrée sur ses propres pensées.

Elle en sorti brusquement lorsqu'elle entendit un bruit de collision juste devant elle. Revenant entièrement à la réalité, elle contempla la scène qui se déroulait devant elle : Lyllianna avait apparament percuté le chariot d'un marchand de pommes, et une bonne partie des fruits se trouvaient désormais sur la route. Son amie était en train de les ramasser tout en s'excusant auprès du marchand, qui n'avait pas l'air franchement ravi, mais qui pourtant reconnaissait sa part de responsabilité dans l'accident, puisque lui aussi s'excusait. Naryaa, pour venir en aide à son amie, utilisa son pouvoir de lévitation pour remettre les pommes à leur place initiale. Elle se demandait pourquoi Lyllianna était penchée en deux, alors qu'elle aurait pu ne pas bouger et faire usage de ses pouvoirs. Mais après tout, c'était elle qui décidait.

Une fois toutes les pommes remises en place et le marchand parti, elles se retrouvèrent toutes les deux au milieu de la foule. Naryaa n'osait pas relancer la conversation, de peur qu'elle ne finisse par se ramener sur son maître. Que faire alors ? Attendre que Lyllianna reprenne la conversation ? Mais cela reviendrait au même de toute façon...
Elle tenta alors de ramener la conversation sur un autre terrain, qui avait c'est vrai, un rapport avec le premier sujet mais qui s'en éloignait quand même. Elle demanda à Lyllianna :
- Est-ce que tu pourrais m'apprendre à créer des rayons incendiaires ?
Cette inspiration lui était venue soudainement, mais son but était juste de changer la tournure de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Sam 27 Mar 2010, 11:37

Lyllianna n'avait pas pensé à avoir l'air d'une folle. De quelqu'un qui ne réfléchissait pas avant d'agir. Mais il était un peu trop tard pour se rattraper maintenant. Naryaa utilisa la lévitation pour ramasser les pommes ce qui fut bien plus rapide, tandis que la jeune ado la regardais, trois quatre pommes en main, un genre d'air de reproche. Mais envers elle-même. Le marchand jeta un regard approbateur à son amie tandis qu'il ignora Lyllianna qui tenais encore trois pommes, pour continuer son chemin. Il évaluerais les dégâts plus tard, pour l'instant, il était trop mécontent de lui-même et de ceux qu'on appelais les protecteurs d'Enkidiev. Elle n'avait même pas pensé à utiliser la lévitation. Pourtant, c'était bien l'un des dons qu'elle avait reçu. Se souvenait-elle comment, seulement? La petite aimais bien la magie, mais son utilisation était très rare. Et cela, elle n'en connaissait même pas la raison. Pourtant, elle était devenue ce qu'elle était, exprès pour en apprendre plus à ce sujet, bien que c'était aussi pour défendre le continent d'Enkidiev. Quand elle était arrivée au château, il lui avait semblé qu'elle pouvais tout faire. Mais maintenant, c'était à peine si elle avais une force particulière sauf être extrêmement confuse tout le temps. Et elle l'était encore et toujours.

L'écuyer n'avais pas non plus, remarqué que Naryaa avait ralentit le pas quand elle lui avait posé des questions sur son maître. C'était comme si elle l'avais fait consciemment, mais en fait, Lyllia ne se souvenais plus qui était le maître de Naryaa. Evaliyah... Elle en avait entendu parler de cet incident, mais vraiment, pas en détails. De plus, ça avait été une conversation qu'elle avait écouté d'une oreille, car ses dires ne lui étaient pas tout à fait destinés. Elle apprendrais bien un jour, qu'il fallait qu'elle devienne plus curieuse. Mais parfois, c'était une bonne chose de ne pas trop l'être, ou juste de savoir quand le devenir. Finalement, cette fois-ci, l'écuyer avait été sauvée d'elle-même par cet incident de pommes, et elle ne posa pas de questions sur le pourquoi que Naryaa ne lui répondais pas. Elle regarda les trois pommes qu'elle avait en main, se sentant mal de ne pas les avoir payées, qu'elles soient un nombre impair, en plus de ne pas avoir réagis quand l'homme était partit en un genre de furie reconnaissante. Ce qui était très impossible, sauf aux yeux de Lylli. Bref, il faudrait qu'elle le retrace plus tard. Quand il serais calmé. Puis, une fois que les deux filles furent un peu éloignées du lieu de l'incident, son amie - que l'adolescente devrais en fait appeler sa sauveuse ou quelque chose du genre - lui demanda de lui apprendre à lancer des rayons incendiaires. Ne lui avait-on pas appris cela en classe de magie? Non, elles n'avaient surement pas été dans de différentes classes pour rien. Si Lyllianna savais plutôt se servir de pouvoirs de combat, Naryaa devait en avoir un peu plus pacifistes, comme la guérison. Voilà une autre chose en quoi elles étaient différentes. Pourtant, elle s'entendaient si bien...

- Oui, je pourrais bien... je t'en dois une! Mais je ne promet rien...

Surtout si Naryaa était meilleure dans un autre domaine de sorts. Et pourtant, si elle n'avais vraiment jamais appris à au moins, incendier quelque chose, Lyllianna serais fière d'être celle qui le lui aurais appris. Mais elle resta « méfiante ». Peut-être qu'elle voulais juste lui faire sentir qu'elle n'était pas si bonne à rien que cela, ou même voulais-t-elle juste changer le sujet de la conversation... Mais quelle conversation? En fait, pour l'écuyère rousse, celle d'avant l'accident avec les pommes était déjà oubliée. Comme si la chose la plus facile avec elle était de la faire changer d'avis... de pensées... Ou même chambouler sa mémoire, et cela, elle se le faisait à elle-même. Ridicule.

- Mais... je crois bien ne pas pouvoir te montrer ça au centre du village. Allons dans un coin plus tranquille. ^^'

Elle rangea les pommes sans plus d'explication et doucement, saisit les épaules de Naryaa et la poussa gentiment dans une autre direction. Elle la relâcha ensuite pour se remettre à marcher à ses côtés. Ce geste avais été un réflexe. C'était à espérer de Naryaa qu'elle ne le verrais pas trop mal. Peut-être n'était-elle pas habituée à se faire commander, et qu'elle la reprocherais, mais il en était un brin trop tard. Et puis, ce n'était pas comme si Lyllianna croyais que l'autre écuyer ne connaissais pas son chemin au travers du village, au contraire. Elle l'aurais fait avec n'importe qui. En plus, elle ne croyais pas que Naryaa était idiote et qu'elle avait besoin de se faire guider, au contraire, elle sentais que c'était le contraire et elle ne comprenais pas pourquoi cette dernière lui avait demandé une telle question. Et à l'instant, en plus d'afficher un air incertain, gêné et de ne pas sourire comme d'habitude, elle ressentais constamment le besoin de s'expliquer sur ses actions. C'était un moyen de défense psychologique. Lyllianna venais de commettre une drôle d'erreur, et de se faire juger silencieusement par un marchand, et peut-être aussi par Nary, et donc, pour éviter de se faire juger, peut-être que le mécanisme d'auto-défense naturel lui disait qu'à la place de se faire juger pour ses plus récentes actions, elle devrais tout de suite les rendre raisonnables aux yeux des autres. Qui en ce moment, étaient représentés par son amie d'enfance. Mais en même temps, son inconscient lui criais à tue-tête de ne plus parler. Parce qu'il était aussi mal vu de trop en dire. Peut-être. Peut-être pas. Et pourquoi voulais-t-elle faire bonne impression tout d'un coup?

Peut importe, elles étaient arrivées dans un coins plus pauvre du village, ou peut-être quatre enfants couraient, repassant devant elles à quelques reprises. Les maisons étaient moins nombreuses et donc, il y avait moins de risques. Elles étaient parties vers les champs, mais n'y étaient pas. On les voyais au loin. Pour un moment, Lyllianna observa les alentours, scrutant cet endroit pour ce qu'elle cherchais. De l'eau. C'était peut-être à croire que des enfants en apprentissage prendraient de l'eau pour jouer avec le feu sans danger, mais Lylli se considérais ainsi et préférait ne rien faire de dangereux pour les habitants du coin. Et donc, elle vit un puis, même si ce fut avec ses sens magiques. Est-ce que Naryaa la suivais? Surement. Elle ne jeta pas de coup d'œil par dessus son épaule. Inutile. Elle pris un des seaux que le voisinage devait partager et qui se trouvais sur le bord du puits et le mis sur la corde pour le faire descendre et le remplir d'eau. Cela pris un peu de temps, car en plus, rempli d'eau, il en fut seulement plus lourd, mais ce n'était pas grave. Et l'écuyer n'utiliserais pas la lévitation. Rien ne pressait pour l'instant. Une fois le seau d'eau à la surface, elle le traina un peu plus loin, mais resta dans les environs, car en cas d'accident, la source d'eau serais tout de même tout près. Tout cela se fit en silence, mais il était clair que ses intentions étaient translucides. Puis elle regarda Naryaa dans les yeux.

- Bon... Je ne sais même pas par où commencer. Elle fit apparaître un plutôt petite boule dans sa main. Je trouve ça facile, mais si tu n'a jamais fait apparaître du feu, ça pourrait se montrer plus audacieux à faire. Et puis, avant d'en faire des rayons, il faut savoir si l'on peut faire du feu!

La petite boule qui, sans en avoir l'air, était plus épuisante à faire car il fallait plus la contrôler qu'une boule identique de taille moyenne, disparut. Donc, tant bien que mal, elle essaya d'expliquer à Naryaa qu'il n'y avais rien d'aussi facile que de croire en quelque chose qui existais, comme les dieux et la magie par exemple. Que pour cette raison, il était simple de penser qu'elle devais au moins avoir un peu de feu en elle. Mais que si c'était le cas, il serais difficile de le contrôler puisqu'une première fois en reste une, malgré tout l'expérience qu'on a acquis en faisant d'autres choses, aussi semblables peuvent-elles être. Et le seau était là pour ça. Plusieurs personnes, dont elle-même avaient fait de grosses gaffes la première fois qu'ils avaient utilisé le feu. Mais ce que l'écuyer de Zeïlia se posait comme question par dessus tout, mais pas à voix haute par contre, c'était si les elfes pouvaient seulement contrôler le feu. Peut-être, mais ils étaient aussi sensible que les fées face à ce genre de pouvoir, donc il se pouvais vraiment qu'elle ne l'ait pas. Elle lui fit pas part de ces pensées. Peut-être qu'elle avait été supposée apprendre cela en classe. Mais pourtant, Naryaa ne devais pas être la seule elfe dans l'ordre, et dans ce cas, il était certain qu'au moins un des ces elfes savait faire des rayons incendiaires. Donc, Lyllia attendis la suite des évennements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Ven 02 Avr 2010, 16:44

Heureusement son petit stratagème, bien qu'assez simple et pas vraiment prémédité, réussit. Lyllianna accepta, un peu hésitante, de lui apprendre à faire des rayons incendiaires. Elle ne semblait pas se souvenir de la conversation qu'elles avaient eu, ou plutôt failli avoir, juste avant que Lyllianna percute le marchand de pommes.
Naryaa observa que Lyllianna avait toujours des pommes dans les mains, ce qui fit naître un sourire sur ses lèvres. Son amie n'avait pas l'air de s'être totalement remise émotionnellement de son aventure, enfin si l'on pouvait cet incident comme cela. Mille pensées semblaient se bousculer dans sa tête, lui donnant un air concentré, presque sérieux, ce qui contrastait avec son sourire espiègle qu'elle avait constamment sur son visage. Ce n'était pas qu'elle ne réfléchissait jamais ou qu'elle ne pouvait pas être sérieuse de temps en temps, mais d'habitude, elle ne le montrait jamais aussi ouvertement. Naryaa supposa que ce à quoi elle pensait devait être particulièrement prenant, l'empêchant de masquer ce qu'elle ressentait.

Lyllia lui proposa d'aller autre part, ce qui paraissait être une bonne idée puisqu'en s'exerçant ici, Naryaa risquait de brûler quelques personnes avant de maîtriser son pouvoir. Enfin, si toutefois elle arrivait à l'utiliser correctement. Mais cela pouvait être possible vu qu'elle avait déjà réussi à faire naître une petite, voire minuscule, boule de feu dans sa paume. Et même à faire brûler à tas de brindilles avec. Ce n'était pas un exploit, loin de là, mais pour la jeune elfe, c'était un souvenir assez encourageant pour ses essais futurs. Il fallait toujours avoir une image de soi en train de réussir pour arriver à faire quelque chose. C’était le principe que Naryaa essayait d’appliquer, même si il ne marchait pas toujours.

L'écuyère rousse tira l'elfe de ses réflexions concernant son pouvoir, en la prenant par les épaules, la mettant ainsi dans la direction de l'endroit où elle comptait l'emmener. Naryaa n'avait pour l'instant aucune idée de où Lyllianna voulait la mener. Elle aurait peut-être dû se sentir offensée du geste que venait de faire l'autre écuyère, si l'on considérait qu'il signifiait "viens par là toi je sais que tu n'es pas capable de te guider toute seule". Mais Naryaa était en fait reconnaissante puisque si Lyllia n'avait pas fait cela, elle serait parti dans l'autre direction ! Et puis, elle ne savait pas pourquoi elle partait dans toutes ses considérations, parce que l'action de son amie devait de toute façon être anodine et sans préméditation. Même si, tandis qu'elle marchait à côté de l'écuyère, la jeune elfe sentit que Lyllia éprouvait de la gêne. De plus, son attitude concordait avec le sentiment que Naryaa ressentait en elle. Pourquoi ce comportement si distant tout à coup ?

Naryaa n'aurait jamais la réponse à sa question silencieuse puisqu'elles arrivèrent à l'endroit où Lyllianna avait prévu de les conduire.
*C'est un endroit où les gens doivent vivre pauvrement* constata Naryaa en observant les lieux.
Déjà, l'aspect des lieux n'était pas particulièrement attirant. En effet, il y avait une espèce de poussière brune sur le sol et qui s'envolait dès qu'on bougeait un peu, salissant par la même occasion leurs vêtements. Mais bon, ce n'était pas ça qui allait déranger l'écuyère aux cheveux violets. En revanche, ce qui la surpris était les habitations, qui se dressaient dans le quartier sans aucune logique apparente : elles n'étaient pas faites en pierre comme la plupart des maisons du village mais en chaume, ce qui leur donnait un aspect fragile. Cependant, les maisons étaient peu nombreuses et l'espace vide était étendu, Naryaa avait donc moins risque d'en faire brûler une !
Mais elle n'était de toute façon pas là pour faire l'inspection des lieux !

La jeune elfe vit tout à coup Lyllianna avancer vers la droite, mais d'un pas d'abord hésitant, comme si elle n'était pas sûre de la direction qu'elle devait prendre. Puis, quelques mètres plus tard, elle se mit à marcher d'un pas beaucoup plus assuré et plus rapide. Elle ne semblait pas se soucier que Naryaa la suive ou pas. Mais elle devait de toute façon le savoir grâce à ses sens magiques. Avec surprise, la jeune elfe vit son amie se rapprocher d'un puit. Elle y tira un seau rempli d'eau. C'est à ce moment là que Naryaa comprit les intentions de Lyllia : elle voulait tout simplement éviter qu'un accident se produise.

Lyllia s'arrêta alors et regarda la petite elfe dans les yeux :
- Bon... Je ne sais même pas par où commencer. Elle fit apparaître un plutôt petite boule dans sa main. Je trouve ça facile, mais si tu n'a jamais fait apparaître du feu, ça pourrait se montrer plus audacieux à faire. Et puis, avant d'en faire des rayons, il faut savoir si l'on peut faire du feu!
*Je vais donc pouvoir tout de suite lui enlever un problème* se réjouit Naryaa.
-Je sais faire du feu puisque j'ai déjà réussi à en faire, répondit l'elfe. Par contre je met beaucoup de temps et d'énergie pour y arriver, confessa-t-elle. Et je ne sais pas le transformer en rayon incendiaire. C'est vraiment une minuscule flamme.
Voilà, elle avait résumé en gros ses capacités dans ce domaine. Maintenant, il lui restait à les améliorer !
Lyllianna tenta de lui expliquer patiemment comment réussir à produire du feu et à le contrôler. Naryaa l'écouta d'une oreille attentive, n'ayant jamais eu vraiment d'explications théoriques sur le sujet. C'était maintenant le moment fatidique où elle allait devoir se prouver à elle-même de quoi elle était capable. Enfin, plutôt se reprouver, puisqu'elle avait déjà réussi.

Naryaa ferma les yeux et essaya de retrouver l'état d'esprit dans lequel elle se trouvait quand elle avait réussi la dernière fois. Elle savait qu'elle avait cette fois-ci, plus de temps que la fois dernière puisqu'elle n'avait pas de limite de temps.
D'abord, elle se força à respirer profondément deux fois. Voilà, elle était déjà plus concentrée. Son attention se porta sur le pouvoir qui se trouvait en elle. Elle n'eut aucun mal à le localiser et à le diriger vers sa paume. C'était ensuite que les choses se compliquaient. La difficulté était de faire sortir le pouvoir dans sa paume. Comme Lyllia lui avait expliqué, elle se représenta mentalement l'image d'une boule de feu dans sa paume. Elle fit abstraction de toutes les autres choses qui l'entourait. Sans s'en rendre compte, le flux magique sorti dans sa paume, formant ainsi une petite boule enflammée. Cependant, dès qu'elle s'en rendit compte, elle cessa sa concentration et la boule de flammes disparut aussitôt.

Elle regarda Lyllianna, attendant une réaction de sa part. Regardant fixement sa paume, elle se dit qu'elle pourrait tout à fait réessayer maintenant. Naryaa recommença alors le même processus. Cette fois-ci, elle ne fut pas surprise quand le flux magique atteignit sa paume et réussit à garder la boule, il lui sembla, un peu plus longtemps que la fois dernière. Cependant, elle se demandait si elle devait tenter un troisième essai car elle se sentait épuisée par ces opérations magiques. Même si cela n'en avait pas l'air, créer une flamme, surtout quand on en avait pas l'habitude, nécessitait pas mal d'énergie. Et puis, sa paume la faisait souffrir, commençant à gonfler un peu. Naryaa prit alors sa main gauche, qui s'illumina d'une lumière blanch et la posa sur sa paume droite qui cessa aussitôt de lui faire mal.

Elle regarda Lyllianna, et lui dit, même si elle risquait d'être un peu déçue, qu'elle préférait arrêter pour l'instant. Naryaa souhaitait en effet continuer une autre fois, trouvant déjà assez exceptionnel d'avoir pu produire une flamme à la vitesse dont elle l'avait fait.
Elle dit ensuite à son amie, un sourire espiègle sur le visage, qu'elles pouvaient faire ce qu'elle souhaitait, c'était à son tour de choisir ce qu'elles faisaient
Naryaa attendit la réponse de l'écuyère rousse, lui soufflant au passage qu'elle pourrait faire un bon professeur de magie si elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Dim 11 Avr 2010, 22:37

[Nous sommes un peu tiraillées dans le temps, j'ose donc déclarer ce poste terminé, si tu préfères, tu peux arranger la fin de ton poste pour que ce soit plus souple, mais bon ^^' Il faut se mettre à jour pour l'instant, désolée!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa] Dim 18 Avr 2010, 07:38

[Je suis d'accord^^ Je vais laisser la fin du poste comme ça^^]
Revenir en haut Aller en bas

Journée Ensoleillée [Pv Me-Naryaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-