___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Ven 08 Jan 2010, 18:23

Ouin.... On peut dire qu'on ne manque pas un "boulle de poile" qui a tomber sur son professeur de magie. Ils y a plusieurs personnes qui viennent me voir. C'est ca! Voir de plus prés cette espèce de garçon trop poilue, c'est ca?!

Contrairement a ce que je pensais, il y a une jeune fille qui se dirige verre moi et m'aida a me relevais. Puis, quand que mes deux pattes étaient fermement sur le sol, elle me fit;


- Est-ce que ça va ? Tu as fait toute une chute toi ! Je me présente, Elaïka d’Émeraude. On peut dire que tu as fait une entrée remarquée faut dire!

Elle me regarda et je fis toute de même. On peut dire qu'elle a bien raison (puis qu’on ne voit pas a toute les jours un petit garçon qui rentre par une fenêtre...) et en plus, si je ne serais pas le garçon, j'aurais bien rit.

- Tu n’as pas pensé à entrer par la porte, tu sais c’est beaucoup plus facile, il faut juste monter les escaliers, et c’est moins fracassant.

Au fond de moi j'étais même très gêné par cette remarque. Oui, j'aurais pue, mais sa ma pas passer par la tête! Quand il faut que tu te dépêche à quelque part, et bien, il faut que tu rentre par la fenêtre! Soudain, un jeune garçon aux cheveux roux vit et me dit;

- Alors Nano, ça roule?

Ouin, cette réplique étais plus que niaiserie (même si je le trouve bien drôle).... Bref, je m'y habitue, même que je vais mi habituer, puis que quelque chose me dit qu'il est un blaguer...

Excuse-moi de rire, Nano... C'est que... cette chute était vraiment bien faite! Ca aurait était encore plus hilarant si ça avait été sur la tête d'un autre professeur...

J'aurais tellement voulu rire! Mais je vois que le roux (désoler si je t'insulte, mais je ne connais pas ton nom moi!) avait dit quelque chose conter notre chère professeur...

- Maître Elya, vous allez bien?

Je reconnue toute de suite cette voix... Nura... Je la reconnais bien... Oh non, elle a vue cette débarque humiliante!? Quelle honte!!! En faite, pourquoi que je fais sa moi?! Je suis qu'un pardusse a la fin!! Attend, et si le roux et son petit ami?! Quel horreur! Non, arrête de penser a sa boule de poile, même que tu ne devrais même pas! Pourtant, il est le seul garçon dans cette classe... Non, le seul garçon NORMAL dans cette classe, ce ci est mieux...

Je n'avais même pas remarqué la nouvelle qui est venue... Oh non, quelqu'un d'autre qui va se moquer de moi! Quel horreur! Mais en faite, les personnes ici ne m'agace pas vraiment, mais me taquine... Peut-être qu'il fond exprès pour me faire passer qu'il me taquine pour que je leurs face confiance et puis qu'il commence à m'agacer! Une possibilité... Je ne peux pas ignorais cette penser...

-"Quand à toi Nano...

Maitre Elya ma rêveries de cette penser. Je suis dans le trouble!

...la prochaine fois je préférai que tu es quelques minutes de retard plutôt que de m'attérire dessus de la sorte... D'ailleurs nous discuterons à la fin du cours... car il est dangereux d'aller sur les toits..."

Je baissai ma tête comme soumission... Avais je bien compris, on va se voir à la fin du cour pour discuter puis que c'est dangereux sur les toits!!??? Non!!?? Je ne veux pas dormir dans le château, ce n’est pas intéressant!!! Pitié, pourquoi qu'on me vise moi!!!!!

-"Bonjour à tous. Je suis heureuse que vous soyez tous à l'heure à se cours ! Je pense que vous vous êtes tous présenté à présent. Pour ceux qui l'ignorerait Nano est un pardusse, ce n'est pas le seul dans l'ordre des chevaliers mais ils sont plutôt rare car c'est un peuple très éloignée d'ici. Pourtant, comme vous Nano à des pouvoirs magiques et à donc était envoyée à Émeraude pour les apprendre. Je tien donc à ce que vous le traitée comme l'un de vos frères d'armes même si il est diffèrent. Dans son village c'est vous qui passeriez pour quelqu'un de diffèrent. De plus, les chevaliers doivent être ouverts d'esprit... Mais je ne m'inquiète pas pour cela puisque vous semblez déjà l'avoir adopter ! Si vous voulez plus de choses à propos du peuple Pardusse j'imagine que Nano se fera un plaisir de vous expliquées les coutumes de son village, je pense qu'il en sait beaucoup plus que moi à se sujet."

Moi, de mes costumes?! J'ai perdu la mémoire!!! Pourtant, des petites images me vient parfois dans l'esprit, surtouts l'image 'un jeune pardusse...

-"Aujourd'hui, nous allons voir ou chacun d'entre vous en est avec les pouvoirs que nous avons déjà vue pour que vous soyez tous à niveau. Je veux donc que chacun d'entre vous m'envoie un message télépathique à moi et à moi seul. Lorsque cela serait fait, envoyée un message à toutes la classes mais pas aux personnes hors de la classes. En bref, je veux que vous pratiquée la télépathie individuelle et de groupe. Ensuite nous passerons à la lévitation. Vous devrez soulevée ses livres et tenter de les ranger au fond de la classes. Pour le moment ce sont les deux seul pouvoirs que nous avons vu et nous allons donc nous concentrait la dessus pour que vous soyez tous au même niveau. Cependant, je vais peut être vous faire essayée d'autre pouvoir assez simple. Bref... Pour le moment je veux que vous m'envoyer un message individuel puis de groupe... Surtout ne vous forcée pas si vous n'y arrivée pas, levée simplement la main pour signifiée que nous n'avais pas réussi.

TELEPATHIE!!!!!??? Elle veut tu que je m'humilie juste qu'au bout?! Bien non, je ne crois pas, mais moi et la magie... pas bonne mélange dans quelque mot... Je suis royalement pourrit!!! Pourquoi que je n'ai pas resté sur le toit, toute était bien la bas! Certes, le papillon était... Mais attend un peu... Il y a de la neige dehors!!!! D'ou est il arriver ce petit papillon... Je sais pourquoi que je n’avais pas faite, ca c'est puis que j'ai de la fourrure, c'est bien normal... Mais d'ou vient le papillon....

Je m’assis au bureau proche de laquelle que j'ai brisé la fenêtre... Ouin, mauvais place... Trop tard! Ce qui est faite, est fait! Ma faute! Bon, oui, la magie... Ok, télépathie étais un de mes pouvoirs les plus développer, non? Bon, on va essayer...

*Je suis désoler maitre Elya...*

J'ai réussit? Non, j'ai juste dit dans ma tête... Aller force encore le Nono!

*Je suis désoler*, **Maitre Elya**

Est-ce que j'ai réussit?! Aye Malheur! Qu’a la moitié... AH!!!!!!!!!!!!!! Maudit! ** J'ai mit ma maison en feu, dernièrement. ** Mes yeux s'élargis... Non, c'est sur que ce n’est pas vrai, pas Nura... Pourtant c'est sa "voix" dans ma tête... Non? Je suis sur qu'elle la dit comme sa... ** Je ne voulais pas dire cela... c'est juste que je n'arrive pas à contrôler le feu. ** Bon, ca c'est bien normal... Je voyais que Nura panique (bon, j'exagère peut-être, mais pas très grave). Elle ne s’avait plus vraiment comment le contrôler... Pas si grave, enfin, je crois. Déjà la, tous le monde fait des erreurs... Comme moi et la fenêtre par exemple...

**C'est correct Nura, tous le monde peut faire des erreurs, et je suis même un exemple...**

Ce fut après que j'ai compris ce qu'il est t'arriver... Je viens juste de parler par télépathie!! Yahoo! Ma queue allait lentement de gauche à droite, comme un chat qui est content... Bon, j'ai toujours mes reflex de chat, ca c'est sur... Je retenais ma joie a l'intérieur, puis qu'après tous, c'est la premier fois que ce ci m'arrive... Même moi, extrêmement pourrit dans la magie, je viens tous juste te dire quelque chose par télépathie... Bon, j'exagère un peu... Mais toute de même! Est-ce qu’un pardusse à le droit d'être content après avoir pour la première fois utiliser de la magie? Bon, on va essayer une autre fois, mais cette fois ci sa va être au professeur. Serrais-je capable? Bon, rien ne dérange si j'essaye...

*Maitre Elya?*

AH! Pas encore capable! Pourquoi que je suis capable à tous le monde, mais pas à une seule personne? Bon, que m'en veux tu... Je suis desservant... Surtouts du fait que je ne connais presque rien sur mon peuple...

**Comment est-ce que je vais dire a maitre Elya que je ne me souviens plus de mon passer? **

C'est après que je me suis rendu comte de mon grave erreur... Et bien ce ci est une façon de lui dire en tous cas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Ven 08 Jan 2010, 23:50

Nura paniquait sérieusement. Que devrait-elle faire? Soudain, sa vue s'embrouilla, mais devint rapidement normal peu après. Qu'est-ce que c'était ce moment d'impasse? Était-ce parce que la petite se fatiguait sous le «contact» toujours présent avec la classe en entier? Soudain, une voix se fit entendre dans la tête de Nura. Au début, elle s'affolait d'entendre une voix. Devenait-elle folle? Ensuite, elle remarqua la voix de son ami Evrard et comprit que c'était de la télépathie. Elle se calma aussitôt.

**Ne t'en fait donc pas autant, Nura! Tu sais, moi j'ai faillit brûler toute la bibliothèque à cause du feu!**

Nura rit sous cette parole. Evrard aurait-il vraiment fait quelque chose de la sorte? Ce serait son genre, puisqu'il semblait bien aimé être dans le pétrin! Nura cessa de rire, mais son sourire était toujours présent. Qui aurait cru que quelqu'un lui ressemblerait dans ce point? Quelqu'un qui aurait fait la même chose qu'elle?

**Pour de vrai!?** s'entendit-elle dire télépathiquement. Cela semblait si facile de parler par télépathie, mais d'arrêter, ça semblait être un art.

Ensuite, Nura entendit une nouvelle voix dans sa tête, mais encore une fois, personne ne semblait entendre les conversations qu'elle avait avec les deux garçons. Oui, les deux garçons, puisque c'était la voix douce de Nano qui résonnait dans l'esprit de la petite.


**C'est correct Nura, tous le monde peut faire des erreurs, et je suis même un exemple...**

Cette remarque aussi fit rire Nura. Elle était bien chanceuse d'avoir un entourage qui la soutenait à chaque erreur! Elle comprenait maintenant quand on disait que l'Ordre était comme une grande famille. Nura sourit à Nano. Elle avait encore de la difficulté à lui donner toute l'amitié qu'il méritait. Comme à son habitude, Nura avait de la difficulté à s'habituer à un nouveau dans son entourage, pourtant c'était si facile à sa propre rentrée! Était-ce encore la timidité qui la freinait? Ou d'autre chose? Nura décida de réponde à Nano, en oubliant qu'elle s'adressait à toute la classe, pour chasser ces idées qui teintaient sa conscience.

**Ne dis pas ça, Nano! Ce n'est quand même pas toi qui a prit un élève pour un ennemi, ou un monstre... ou même encore une divinité!**

Jamais Nura aurait dit une chose pareille si elle avait su que toute la classe entendait. C'était sa manière d'avoir un lien avec Nano, puisqu'elle avait de la difficulté a en garder un (et c'était entièrement sa faute!). Elle lui sourit et reporta son attention vers son professeur. Elle aurait bien aimé couper le lien qu'elle avait le reste du groupe. Nura se sentait un peu faible. Sa vue s'embrouilla de nouveau, mais des tâches noirs apparurent dans sa vision. Qu'était-ce? Heureusement, Nura s'aggrippa sur le bras de sa voisine Elaïka et sur celui d'Evrard pour ne pas tomber. Elle ne s'était jamais sentie aussi bizarre. En même temps faible et ayant mal au coeur, la petite semblait vouloir dormir. Elle se stabilisa de nouveau et sa vision revint claire comme avant, mais Nura ne semblait plus vraiment présente. Elle se concentrait sur son énergie, pour ne plus vaciller comme ça. Sans s'en rendre compte, Nura tenait toujours le bras d'Elaïka et d'Evrard.

(Pardon si ça parraît que c'est écrit très rapidement ^^''')
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Sam 09 Jan 2010, 13:07

-"Ne t'inquiète pas Ambre, tu n'es pas en retard."

Cela rassura quelque peu Ambre qui s'approcha un peu plus du groupe à présent au complet. Elle avait senti le regard d'Evrard posé sur elle et elle eut un léger sourire. Elle aurait tellement voulu le prendre dans ses bras en guise de bonjour mais elle savait qu'elle ne pouvait pas le faire maintenant. Quand le cour sera fini, elle verra bien ce qu'elle fera. Ayant vu son clin d'oeil, elle répondit par un sourire puis elle écouta la magicienne qui était en train de demander au jeune Nano de ne plus atterir sur elle et qu'elle voulait s'entretenir avec lui à la fin du cours. L'adolescente espèrait que le jeune pardusse n'allait se faire réprimander par la fée car cela ne devait pas être sa faute.

Puis, Elya commença à leur expliquer qui était Nano même si l'adolescente connaissait déjà la race de l'élève. Personnellement, Ambre le trouvait assez sympathique quoi qu'un peu timide et il semblait bien embarassé. Mais l'adolescente ne pouvait rien faire pour l'instant. Elle était tout de même fascinée par ce genre de personne et ne comprenait pas pourquoi des gens éprouvaient par moment du dégoût et de la méchanceté envers ceux qui étaient différents d'eux. Cela la mettait en colère au plus haut point. Elle aussi était différente et pourtant personne ne montrait ces deux sentiments envers elle. La différence n'existait pas chez la jeune élève et de toute façon, où était le problême? Qu'est ce que cela pouvait bien leur faire? Ceux qui jugeaient sur les apparences auraient de sérieux problêmes avec Ambre, ce n'était que trop certain.

La magicienne leur expliqua peu après qu'ils allaient travailler sur la télépathie en lui envoyant à elle seule un message télépathique puis à toute la classe. La jeune fille s'en sortait un peu dans ce genre de situation mais elle en doutait quand même puis elle entendit qu'ils allaient aussi travailler la lévitation. Ce n'était pas un problême. Elya demanda alors à Ambre si elle avait besoin de retravailler ses pouvoirs ou si elle voulait l'aider à s'occuper des plus jeunes. L'adolescente choisit de formuler sa réponse par télépathie individuel. Elle formula bien sa réponse dans sa tête d'abord puis, en se concentrant, elle dit à la magicienne:


**Ne vous inquiètez pas Maître Elya, je me débrouillerai. Je vais quand même revoir un peu la télépathie avec les autres, quand à la lévitation, je préfére les aider à maîtriser ce pouvoir. A vous de décider.**

Puis elle se tourna vers les autres élèves et ce qu'elle entendit l'amusa un peu. Nura avait sans faire exprès dit qu'elle avait mis le feu à sa maison. Evrard avait tenté de la rassurer en lui disant que lui avait failli mettre le feu à la bibliothèque. Ambre se retenait de rire mais se contint afin de ne pas alarmer ses camarades de classe. Puis, elle entendit alors un message télépathique venant de Nano.

**C'est correct Nura, tous le monde peut faire des erreurs, et je suis même un exemple...**

Cette remarque fit tressaillir Ambre qui ne s'attendait pas à ce qu'il dise cela. Nura, heureusement, prit la parole.

**Ne dis pas ça, Nano! Ce n'est quand même pas toi qui a prit un élève pour un ennemi, ou un monstre... ou même encore une divinité!**

Ambre sentait que Nura voulait rompre le lien qu'elle n'arrivait pas à couper et elle décida de l'aider un peu en espèrant que cela marche.

**Nura, j'ai senti que tu n'arrivais pas à à couper le lien télépathique avec nous tous. Je ne sais pas si mon idée va marcher mais essayons toujours. Je veux que tu t'imagines un objet coupant ainsi que le lien qui te permet de communiquer avec nous. Puis, toujours mentalement, essaye de demander à l'objet de couper net ce lien. Si tu y arrives, je ne devrais plus sentir ta présence dans mon esprit. Essaye maintenant.**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Sam 09 Jan 2010, 13:58

Nura entendit une nouvelle voix dans sa tête. Une chance que c'était lors du cours de magie, sinon la petite aurait cru qu'elle devenait folle! La voix, celle d'Ambre, lui proposait une façon pour couper le lien qu'elle avait avec le groupe.

**Nura, j'ai senti que tu n'arrivais pas à à couper le lien télépathique avec nous tous. Je ne sais pas si mon idée va marcher mais essayons toujours. Je veux que tu t'imagines un objet coupant ainsi que le lien qui te permet de communiquer avec nous. Puis, toujours mentalement, essaye de demander à l'objet de couper net ce lien. Si tu y arrives, je ne devrais plus sentir ta présence dans mon esprit. Essaye maintenant.**

Nura décida de suivre le conseil de l'élève. Ce n'était pas son premier cours de magie, donc elle devait beaucoup mieux s'y connaître que le reste du groupe. Nura s'imagina une belle épée. Oui, une belle épée forgée par son père. Nura se vit, dans son esprit bien sûr, prendre cette épée à deux mains et fendre cette sorte de filet qui la reliait aux autres. Le filet finalement coupé, Nura ouvrit les yeux. Ils brillaient de satisfaction. Elle avait réussi! Elle se sentait finalement seule dans sa propre tête! Elle était si excitée! Elle regarda Ambre et lui fit un de ses plus beaux sourires.

- Merci Ambre! J'ai réussi! C'est grâce à toi! Merci!

Nura se rendit compte qu'elle éprouvait toujours de l'admiration envers cette grande fille ailée. Même si celle-ci semblait plus ou moins aimer cela, Nura ne pouvait empêcher cette emotion. La petite regarda ensuite le reste de ses camarades aux visages crispés par la concentration. Elle ne pouvait compatisser avec eux. Elle avait réussi! Pourtant, elle ne voulait pas recommencer. Elle avait peur d'être aussi incontrôlée. Nura lança un regard à Elya en hochant la tête, juste pour lui signifier que tout allait bien maintenant. Ensuite, surtout après avoir regardé son professeur, Nura décida de réessayer. Elle décida d'envoyer un message à Evrard seulement. Elle s'imagina le lien se rendre et dit par télépathie :

**Tu dois être très fier de ton âme soeur, Evrard!**

Elle regarda son ami avec un sourire. Ensuite, elle décida de prendre son épée imaginaire et fendre le lien. Elle avait encore une fois réussi! Ses yeux brillaient sous la réussite. Elle se sentie invincible! La petite se sentie prête à essayer n'importe quoi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Dim 10 Jan 2010, 10:55

Evrard avait été le premier à s'avancer vers Nura et à essayer de la réconforter par télépathie. Même s'il était conscient que toute la classe pouvait entendre, il s'en fichait royalement! Hé oui. Tout ce qui comptait pour le moment pour Evrard c'était de ne pas rendre Nura trop honteuse de ce qu'elle avait dit. Pourtant, Nano s'avança lui aussi et essaya de lui dire des choses gentils là son tour. Il était sympa cette boule de poils Il l'aimait bien à première vue pour le moment. Surtout que c'était la grosse classe d'avoir de la fourrure sur soit! Les yeux du garçon brillèrent un instant de malice lorsque ce fut ensuite la voix de son âme sœur qui raisonna dans leurs esprit. Décidemment. Tout le monde s'y mettait! Ah ah! C'était trop drôle de parler par télépathie alors!
La voix de Ambre réconforta encore plus Nura apparemment, ça se voyait. Mais il paraissait qu'elle avait du mal à couper sa télépathie. Il était vrais que la jeune fille n'avait pas été accepté comme écuyer, alors elle devait bien connaitre ses pouvoirs, elle! La chance... Enfin dans un sens!
Il pencha la tête sur le côté en coupant lui même la file invisible qui le reliait aux autres. Il fut incroyablement surpris d'y arriver tout seul sans aucune aide. Il attendit de voir ce qui allait se passer.
Puis, d'un seul coup, Nura s'écria qu'elle avait réussi et que c'était grâce à Ambre. Evrard eut un large sourire. Il était content d'avoir une âme sœur si doué! Mais personne encore ne devait savoir qu'ils étaient âme sœur... Enfin, en professeur et tout ça. De l'avis du rouquin en tout cas!
Quelque chose l'attira à nouveau dans le cercle de télépathie des autres. C'était la voix de sa meilleure amie. Elle lui disait qu'il devait être très fier de Ambre. Les joues d'Evrard pâlir un peu. Oui, il était fier qu'elle est réussi mais elle avait commis une gaffe... Pas Ambre, Nura. Elle venait de faire savoir à toute la classe que Ambre et lui étaient ensemble!
Il tourna la tête vers la jeune fille, regard interrogateur. Était-ce mal, ou pas? Il se le demandait... Puis d'un coup, le lein se coupa de nouveau, et comme c'était Nura qui l'avait appelé dans le cercle de télépathie, il en fut éjecté en même temps qu'elle. Il la regarda avec un sourire. Il avait décidé que ce n'était pas grave ce qu'elle avait dit! Parce que lui, il avait réussi à parler avec les autres par télépathie!! Yahou!!
Il sautilla sur place.

-Vous avez vu! J'ai parler par télépathie! Je sais contrôler un de mes pouvoirs!!

Lui, le plus nul élève de tout les temps d'Émeraude savait utiliser la télépathie!! Enfin... Il espérait! Il essaya à nouveau de projeter des pensés de gratitude vers Nura mais... n'y parvint pas!
Il perdit son sourire et arrête de sautiller sur place. Il n'avait rien contrôlé du tout en faite... Il était nul!

(désolé, j'arrive pas à faire long. Pfff! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Dim 10 Jan 2010, 13:18

Les élèves étaient pour le moins… étranges. Entre les corps violets, les cheveux qui changeaient de couleur, les yeux qui en faisaient de même, tous ses détails étaient lié à l’apparence. Drôle de coïncidence. Bien évidement, les comportements étaient divers et variés, comme partout, mais personne n’est unique, c’est cela qui fait la beauté du monde, des gens différents, parfois gentilles, d’autres… hostiles. Lili faisait partie des personnes persuadées qu’en tout un chacun, un peu de bien se cachait, seule sa quantité variait. Des fois même, il y en avait si peu que l’on pouvait en douter, l’enfant était sure qu’il y en avait tout de même. Cela vous parait insouciant ? Lili n’a que six ans, quoi de plus normal. L’insouciance est propre aux enfants, elle est touchante, ennuyeuse pour certains, et quelques fois même énervante. C’est ce qui fait sa beauté, les différents points de vue selon laquelle on peut la prendre, même si tous ne sont pas du même avis.

Patiente, Lili attendit l’arrivée de ses autres camarades, observant discrètement les autres. Des trois présents, elle ne connaissait qu’Evrard. Enfin, connaitre était un mot peut-être un peu fort, elle ne savait de lui que ce qu’elle avait vu durant les heures de cours, vu qu’elle ne le fréquentait pas en dehors de ceux-ci, comme tous les autres d’ailleurs. On ne lui avait même pas dit, elle avait du le deviner à travers son comportement, sa manière de parler, ses paroles en elle-même ou celle de son professeur, des autres à son sujet ou lors de conversation avec les garçons. Tant de petites choses qui lui laissaient penser certaines choses sans lui permettre de les vérifier, une somme bien peu exacte en somme. Les rares choses dont elle était persuadée était qu’Evrad avait un gout prononcé pour les jeux et les rires mais n’appréciait pas énormément les cours de magie… ou peut-être même la magie en elle-même. Qu’en savait-elle ? Des deux autres filles elle n’en savait rien et n’osait se tenter à une analyse de leurs apparences de peur de se tromper. Certes, cela resterait pour elle, dans un coin de son esprit, à moins que quelqu’un ne sache lire les pensées. En effet, les autres enfants avaient la fâcheuse habitude de maîtriser ou du moins utiliser par à-coups certains de leurs pouvoirs. Comment savoir alors s’ils avaient connaissance de ce don. Auquel cas, elle n’osait imaginer la honte que cela serait pour elle s’ils découvraient ce à quoi elle passait son temps, elle ne fit donc rien. Oui je sais, si elle n’ose jamais rien faire, elle n’arrivera jamais à rien. Allez le lui dire ! Elle ne veut rien entendre, elle est trop timide, a peur de tout. Peut-être cela lui passera, avec un peu de chance.

Lili attendait donc… et ne fut pas déçue de ce qu’elle vit. En réalité, elle en fut même horrifiée au départ. Imaginez. Quelque chose passe par la fenêtre de votre salle de classe, quelque chose couvert de fourrure, avec des oreilles et une queue de chat, qui atterrie sur le professeur. Première idée, la plus logique avec cette petite description. Eh bien non, la "chose" était trop grande. De quoi expliquer l’expression d’horreur sur le visage de la jeune fille. La réaction des autres enfants la prit de court, ils rigolèrent. Mais pourquoi ? Pourquoi ? Se moquaient-ils de la magicienne ? Oui certainement, c’était pathétique, décevant. La gamine serra les poings de rage. Comment osaient-ils traiter ainsi dame Elya ? Elle qui était si bonne, si gentille. S’en était insultant, Lili ne le supportait pas. Son corps était crispé, ses poings, sa mâchoire, tout révélait sa haine. Personne ne s’en aperçut. L’une des deux filles, celle qui paraissait, de loin, ressembler à Lili, prit brusquement connaissance de l’état du professeur. Elle se rattrapait, tentait de dissimuler son fou-rire. Elle ne ressemblait décidemment pas à l’enfant, pas du tout. L’opalienne fit un pas, dans le but de faire comprendre aux autres la méchanceté de leurs actes. Oui, vous avez bien entendu ! Elle ne se souciait plus de savoir ce qui allait se passer pour elle, plus du tout et allait prendre la parole en public. Pour faire des reproches qui plus est ! La colère fait parfois des miracles.

Mais la stupeur l’arrêta. Elle se stoppa soudainement, son visage fermé et crispé se transforma en un masque de surprise. Elle resta ainsi figée, bouche bée, les bras ballants, observant avec stupeur la scène qui avait lieu sous ses yeux. La chose s’était relevée et elle put distinguer ses yeux. Des yeux bleus, humains, et une bouche tout aussi humaine elle aussi, bien que surmonté d’un museau. Mais qu’est-ce ? Nano. C’est ainsi qu’Evrad l’appela. Etait-ce la race de cet animal ? De cet énorme animal qui l’horrifiait ? Non, cela rappelait trop un nom. Nano. Un nom d’animal peut-être ? Non plus, il était trop ressemblait trop à un garçon, si on faisait fis de la fourrure, des oreilles, des griffes, du museau et autres détails d’appartenance animale. Tout ceci était étrange et emmêlant, Lili n’y comprenait plus rien. Les autres élèves semblaient connaitre… Nano. La fillette soupira. Elya répondrait peut-être à ses questions, elle la regarda donc se relever. Un sourire étirait les lèvres de la fée, elle les rassura sur sa bonne santé. La jeune fille se détendit alors, la magicienne allait bien, plus de peur que de mal donc. C’était le principal. Lili retourna donc s’assoir à sa place, au fond de la salle, patientant jusqu’au prochain mot du professeur qui ne pouvait rester sans leur expliquer ce que cela signifiait. Ses premiers mots ne furent cependant pas à cela, elle excusa une jeune fille, lui assurant qu’elle n’était pas en retard. Ce ne fut qu’à ce moment là que la gamine aperçut la nouvelle venue, elle ne s’était jusqu’alors pas aperçut de sa présence. Là encore elle était dotée d’un physique particulier. Petite, frêle elle était dotée de longues ailes blanches ainsi que de longs cheveux bleus. Malgré tout, ce ne fut pas cela qui donna matière à réflexion à l’enfant. Certes, elle était étrange mais Lili en avait vu d’autre, elle n’était pas la pire. Non, ce fut son âge qui la dérangea. Bien qu’elle paraisse assez jeune, il était aisé de comprendre qu’elle était plus vielle que les autres élèves. Mais pourquoi ? L’opalienne ne voyait que deux raisons à sa présence en cours. La première : elle était l’écuyère de Dame Elya. Impossible, la magicienne ne ressemblait pas aux autres chevaliers, pas avec ses ailes. Oh, elle aurait put être porteuse d’un message mais ne se serrait alors pas excuser d’être en retard. C’était donc qu’elle était… l’apprentie de la fée. Il n’y avait pas d’autres solutions. A moins qu’elle soit une élève avec beaucoup de retard… peu probable. Soudain, Lili eut une révélation. Oui elle était élève, mais pas pour les raisons qu’elle croyait. Non. La gamine avait entendu parler de certains élèves refusés comme écuyers qui avaient du redoubler. Les pauvres, elle n’osait imaginer sa réaction si une telle chose lui arrivait. La honte que cela serait… Rien qu’à cette pensée, Elle frissonna. La pauvre, elle la plaignait réellement.

Elya commença alors tout un discours sur l’ouverture d’esprit de l’ordre, l’acceptation de la différence des autres, la magicienne lui en avait déjà servis un de la sorte, lors du premier cours. A cette époque certaines de ses camarades étaient dotée d’une apparence étrange, bien moins jolie que celle de… Nano. Il était vrai que cette fourrure et tout le reste était assez beau dans l’ensemble, mais non moins étrange. Lili ne portait aucun jugement sur l’apparence, bien qu’elle prête une grande attention au regard des autres elle faisait en sorte de ne pas se faire désobligeante ou vexante. Ce n’était certes pas logique, elle aurait du être d’un côté ou de l’autre, mais elle était des deux et rien ne pouvait y faire quelque chose. Un mot intrigua la petite néanmoins. Pardusse. D’après les dire de la jeune femme, Nano en était un. Mais qu’était-ce ? Elle qui avait lu tant de livre, n’en avait encore jamais entendu parler. Et il n’était pas question de s’adresser directement au garçon, elle en serait bien incapable. Mais bon, il lui restait encore de nombreux livres dans la bibliothèque, elle n’avait plus qu’à aller y cherché ce qu’elle souhaitait. La perspective de ses nombreuses heures dans ce lieu qu’elle aimait était réjouissante.

Une fois de plus, l’enfant s’était perdue dans ses pensées, ses réflexions, ses débats. Elle réintégra néanmoins la réalité rapidement lorsqu’elle entendit Elya commencer un nouveau discours. Il était question du cours du jour, une évaluation de leurs pouvoirs. Une boule se forma dans le ventre de la fillette, son ventre se serra. Elle ne connaissait que trop bien ce sentiment qu’un grand nombre appelle le stress, l’un de ses plus grands ennemis. Elle avait toujours peur de décevoir, de se tromper, de s’attirer les foudres de ceux qui travaillaient dur pour obtenir des résultats de l’être misérable qu’elle était. Dame Elya était gentil et compatissante, elle ne pourrait toutefois empêcher sa colère lorsque ses efforts seraient réduits à néants par un soupçon de stress. Qu’adviendrait-il alors de la fillette ? Elle n’osait y songer. Il s’agissait pourtant d’actions simples… cela ne changerait rien. Bien sur, Elya rassura les nouveaux, un échec n’était rien. Un échec pour eux, pas pour Lili. Elle n’avait rien dit de Lili. Surement s’attendait-elle que tout marche tout seul, elle avait raison. Qui aurait put deviner qu’une bonne à rien se cachait dans les élèves, ceux qui la connaissaient. Ils étaient bien rares, pour ne pas dire inexistant. Non. Elle devait arrêter, il fallait qu’elle se calme. Sa respiration s’était accélérée, elle inspira à fond, expira de la même manière. Non. Il ne lui arriverait rien, Elya la défendraient. La gamine plongea d’un seul coup, elle immergea dans son esprit, les yeux fermés pour mieux se concentrer. Elle fonça sur sa lueur, connaissant son emplacement par cœur, elle n’eut aucun mal. Immédiatement le visage de la magicienne s’imposa à elle, elle ne réfléchit pas, lâcha ses quelques mots.


** J’ai peur**


Peur de quoi ? De tout. De tout ce qui lui arrivait et de tout ce qui risquait de lui arriver. Elle avait peur. Vous la jugez trouillarde ? Et alors ? Elle était née ainsi, personne ne pourrait la changer, elle exceptée. Ce que vous en pensez n’y changera rien. Lili soupira. Elle avait réussi. Elle le savait au plus profond d’elle-même car, l’espace de quelques instants, elle avait su faire le vide en ellle. Rien ne l’avait troublé, ses peurs s’étaient envolées. Certes, elles reviendraient à l’assaut. Elle revenait à l’assaut. Mais en attendant, elle avait réussi. Cette victoire, aussi futile fusse-t-elle, lui fit plaisir. Elle n’était pas une bonne à rien. Oh, elle avait des difficultés, de grandes difficultés un peu partout, mais elle pouvait faire des choses. Il lui fallait du temps, des heures et des heures d’entrainement, une excellente raison d’avoir confiance en elle ou en son entourage. Mais elle y arrivait. Fière de cette victoire personnelle, elle renvoya un message télépathique.

** Bonjour tout le monde. **


L’excitation ne perçait pas dans sa voix comme dans celle d’enfant heureux de faire la connaissance de nouveaux amis. Elle avait voulu la rendre joyeuse mais ses intonations sonnaient un peu faux. A moins que cela ne fusse qu’une invention de son esprit. Impossible, elle-même percevait la tension qui l’habitait, comment la cacher aux autres alors ? Lili avait toujours été piètre comédienne, elle manquait d’entrainement. Son père avait toujours su deviner lorsqu’elle mentait, il le lui avait fait payer cher. Elle ne s’y tentait donc plus. Bon, la vérité ne lui apportait pas une réaction vraiment différente mais le résultat était le même. Elle ne mentait pas… plus. Il lui faudrait pourtant bien qu’elle s’y mette, au moins un peu, sur de petit mensonge de quoi lui éviter une punition. Mais avant cela il lui faudrait de l’entrainement ou elle serait démasquée sans mal. Une image d’elle-même s’exerçant dans la glace la fit sourire. Elle ne saurait certainement jamais mentir. Tout d’abord parce qu’il lui fallait un professeur et qu’elle n’avait aucune fréquentation en dehors des cours. Ensuite, car elle savait que ses yeux risquaient de la trahir et qu’elle ne pouvait encourir se risque. Tant pis, il lui faudrait rester franche, elle n’allait pas en mourir après tout. Sinon comment aurait-elle survécu tout ce temps ? La réponse était simple, elle ne l’aurait pas fait.

Plongée dans ses pensées, l’opalienne n’avait pas prêté grande attention. Lorsqu’elle reprit pied sur terre, elle en resta bouche bée. Elle revint pile au bon moment, le plus intéressant, bien qu’elle eut besoin d’un certain temps de réaction. Elle n’avait rien perçut des échanges de ses camarades, ne s’y étant jusqu’alors pas intéressée. Elle ne reçu que ce message. Destiné à Evrard, le complimentant sur son âme. Ame-sœur. Lili avait déjà entendu ce mot quelque part… mais où ? Elle fouilla sa mémoire, fit le tour des nombreux écrits qu’elle avait parcouru, et obtint sa réponse. Des âmes, deux âmes sœur écartement, deux personnes destinée l’une à l’autre. Alors Evrard avait une âme sœur ?! Qui était-ce ? Elle ne put que regretter son manque d’attention à ce qu’il s’était passé. Peut-être quelqu’un allait-il ajouter quelque chose.

[ Je sais que vous n'en avez certainement rien a faire mais je viens de battre mon records : 2234 mots. Je sais que par rapport à certain ce n'est rien mais pour moi c'est beaucoup...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Dim 10 Jan 2010, 14:18

A peine Elya eut-elle finit de donnée ses instructions qu'elle vit chacun des élèves commençait à se concentrée pour réussir l'exercice de télépathie. La magicienne se doutait qu'ils ne réussirait pas tous mais c'était le but de l'exercice, que les élèves s'aide les uns les autres pour arrivée à tous être au même niveau. Cela était surtout vraie pour la télépathie car tous devait la contrôler parfaitement. Pour les autres pouvoirs il n'était pas rare que des élèves soit naturellement plus douée que d'autre, c'était ainsi, c'était des prédispositions innées et ont n'y pouvait rien... Mais pour la télépathie, tous se devait de la maîtriser parfaitement pour l'avantage qu'elle présenter. Très rapidement, Elya entendit sans surprise la voie d'Ambre raisonnée dans son esprit, après un rapide sondage elle sut qu'elle ne lui parler qu'à elle même ce qui ne l'étonna pas non plus. Ambre choisit tout simplement de répondre à sa demande formulée quelques instants auparavant, pour la lévitation elle aiderais les autres et pour la télépathie elle voulait s'entraîner encore. D'accord, c'était une bonne chose et cela ne dérangeait absolument pas Elya, au contraire, elle appréciée que la jeune fille connaisse ses points forts et ses points faible, c'était faire preuve d'une grande maturité et cela permettait de s'améliorer plus vite encore.

Inclinant la tête pour montrée à Ambre qu'elle avait bien reçut le message elle continua à regardé ses élèves sur le fond blanc de la classe. Tous semblait réellement se concentrée, même Evrard qui était souvent distrait. Parfait, c'était une bonne chose si ce garçon commençait à réussir à se concentrée sur les exercices plus de quelques secondes. Rapidement, la jeune Nura leva le bras, il était normal qu'elle ne réussissent pas tout de suite l'exercice puisque c'était le premier cours pour elle. Elya choisit donc de la laissé tout en lui jetant un regard encourageant pour lui montrée qu'elle l'avait bien vu et que ce n'était pas grave. La fée attendait simplement que tout les élèves et essayée avant de continuée. Elle entendit alors la voie du jeune pardusse raisonnée dans son esprit. Très bien ! Il ne semblait pas avoir remarqué qu'il avait réussi mais pourtant il avait bien réussi à joindre la magicienne par télépathie. La magicienne n'eut pas le temps de le félicité car malgré la main levée de Nura, Elya remarque que la petite continuée cependant d'essayer, et cela paya d'ailleurs puisqu'elle se connecta à l'esprit de la classe et réussi même à parler.

Elle n'avait bien sur pas réfléchie à ce qu'elle disait, son esprit avait prit la première chose qui lui passée par la tête pour le transmettre à tout les élèves. Toutes rouge la gamine baissa les mains alors qu'elle venait d'annoncer qu'elle avait brûler sa maison. Ce n'était pas rare que, avant d'être découvert les élèves provoque des catastrophes avec leurs pouvoirs et Elya ne pouvait pas les blâmées, au contraire elle se servait de cela pour les encouragées à contrôler totalement leurs pouvoirs. La gamine continua cependant à parler dans l'esprit de ses compagnons, totalement désorientée par se premier liens magiques elle demande de l'aide auprès d'Elya. La jeune femme se connecta alors à l'esprit de la gamine pour la guidée et lui venir en aide mais elle n'eut pas le temps de parler puisqu'elle entendis une voie dans l'esprit de Nura et pas de le siens. Une voie bien connue, celle d'Evrard, tien, elle ne savait pas qu'il avait faillit brûler la bibliothèque, il serait urgent de lui apprendre à maîtriser le feu, tout comme à Nura. Surprise, elle lui lança tout de même un regard rassurant pour lui signifiée qu'il ne serait pas punie. Au contraire, elle était heureuse qu'il est tenté de rassurée sa camarade de la sorte. Les élèves d'émeraude commençait à faire preuve d'une grande solidarité et c'était très bien. D'ailleurs, ce devait être la première classe dans laquelle Elya découvrait un esprit d'entre aide aussi développée et elle s'en félicité.

Elle décida donc de laissé un instant avant de parlé à la jeune fille, voir si elle réussirait par elle même grâce au quelques mots d'Evrard. En tout cas, celle-ci continua de parler sans trop de soucis par télépathie et sembla même réussir à la ciblé sur ses pensées puisqu'elle ne disait que ce qu'elle voulait. Une nouvelle voie retenti alors dans l'esprit de la petite. Celle de Nano qui lui aussi tentait de la rassurée. Décidément Elya était vraiment très fier de ses élèves par leurs esprit de solidarité et leurs capacité d'apprentissage car pour Nano aussi c'était le premier cours. Cette fois le pardusse sembla le remarqua car sa queue se balada de droite à gauche, signe de satisfaction. Une nouvelle fois, Nura n'eut pas de mal à répondre à son compagnon et apprit à toutes la classe qu'elle avait d'abord eu peur de lui, mais après tout, cela semblait être très vite passée.

Tournant de nouveau son regard vers Nura qui elle aussi s'efforçait de réconforté les autres élèves alors qu'elle était dans une position difficile elle la vit s'affaisser et se retenir à ses deux voisins. Elya conaissait parfaitement les symptôme qu'elle avait : elle dépensait trop d'énergie. Voulant mettre fin rapidement au lien qui pompait l'énergie de la fillette elle entendit une voie douce raisonnée une nouvelle fois dans l'esprit de la jeune fille. Ambre avait était plus rapide, c'était très bien d'ailleurs et elle essayée d'expliquer à Nura comment coupée le liens. Cela se faisait souvent naturellement quand on ne voulait plus parlé, mais l'idée de l'adolescente fut très bonne, s'imaginer un couteau pour couper le lien, très bonne idée qui n'était pas enseignée dans les livres. Toujours dans l'esprit de Nura Elya sentit la gamine qui imaginée une épée pour brisée le liens et vit finalement le lien qu'elle avait crée se couper. Souriant, elle fut très fier d'Ambre qui avait donnée un très bon conseil sur ce moment.

Nura souriante et joyeuse remercia alors Ambre de l'avoir aidée. Elle lança un regard vers la magicienne pour lui montrée qu'à présent elle allait mieux. Puis, Elya toujours dans son esprit comme dans l'esprit de tout ses élèves pour pouvoir surveiller leurs progrès l'entendit parlée par télépathie seulement à Evrard. Cette fillette apprenait vraiment très vite et c'était une bonne chose. Du même coup, Elya apprit que Evrard était l'âme sœur d'Ambre mais cela ne changerais rien pour la magicienne... après tout cela n'était vraiment pas rare. Dans le même temps, Elya avait remarqué que Evrard avait lui aussi coupée le lien avec la technique d'Ambre, il profité des conseils de son âme sœur pour s'améliorer et ce n'était pas plus mal. C'était peut être pour cette raison qu'il était plus calme à présent, plus concentré ?

Après cela, un nouveau message circula vers Elya. C'était Nano, qui comme Nura, n'avait pas réussi à contrôler ses pensée et avait dit à la magicienne qu'il ne se souvenait pas de son passée... sans vraiment le vouloir bien sur, mais à présent elle le savait. La magicienne commença alors à se diriger vers le garçon pour le rassurée mais une explosion de joie l'arrêta, c'était Evrard qui était heureux d'avoir réussi l'exercice. Malheureusement, il sembla très vite échoué de nouveau ce qui le démoralisa. Continuant sa marche vers Nano, la fée s'accroupit pour être à son niveau et lui caressa la tête tendrement avant de prendre la parole.

-"Ne t'inquiète pas Nano, ce n'est pas grave si tu as oubliée ton passée, si tu veux et si sa t'intéresse nous pourrons en voir un peu plus sur les coutumes de ton peuple, mais en tout cas ne t'inquiète pas à ce sujet, certain chevaliers sont dans le même cas que toi et peut être un jour tu t'en souviendras d'accord ?"

Puis, elle se dirigea ensuite vers Evrard qui semblait être un peu démoralisé, à lui aussi elle lui ebouriffa les cheveux en lui faisant un grand sourire.

-"Evrard, je t'ai déjà dit de ne pas te découragée si rapidement. Tu sais très bien que tu peux parler par télépathie, tu n'as juste pas assez confiance en toi, tu n'es pas nul sinon tu ne l'aurais pas fait pour rassurée Nura ? Allez réessaye et ne te décourage pas !"

Enfin, la jeune fée se tourna vers Lili qui était restée un peu plus au fond. Elle aussi avait réussi l'exercice bien qu'elle n'en soit pas sur, elle avait d'ailleurs eu peur de son échec. Lui adressant un grand sourire elle s'adressa à elle d'une voie très douce.

-"Lili, tu n'as plus à avoir peur à présent, tu réussi très bien l'exercice car tu as beaucoup travaillée pour, regarde la dernière fois tu as très bien sur faire lévitée les pierres alors ne t'inquiète pas tu es capable d'utiliser tes pouvoirs magiques avec de l'entrainement, comme tout tes camarades."

Après c'est quelques mots rassurant la magicienne se releva et vola tranquillement devant la classe pour parler à voie haute à tous.

-"Je suis très fier de vous car la plupart d'entre vous on réussi l'exercice, mais pas seulement, Nano, Evrard et Ambre, je suis contente de l'aide que vous avez porter à Nura et je ne doute pas que les autres aurait fait pareils. Vous le savez, la solidarité et très importante dans l'ordre d'émeraude et je suis heureuse de voir que vous l'avez comprit. De plus, Ambre, tu as eu une très bonne idée et j'en suis contente car elle semble marché à merveille."

Au cas ou certain élève n'aurais pas entendue le message d'Ambre elle le répéta à voie haute.

-"En effet, si vous n'arrivez pas à couper le liens télépathiques avec les autres, c'est une bonne idée d'imaginer un objet tranchant qui couperait se lien comme l'as dit Ambre, certain d'entre vous on réussi avec sucées."

Une nouvelle pause puis la jeune magicienne continua de parler.

-"Certain d'entre vous on eu des problèmes à dire ce qu'il pensait, ou plutôt à caché ce qu'il pensait. Il est important que lorsque vous crée le liens magiques vers les personnes à qui vous voulez parlé vous pensiez aussi à la choses que vous voulez dire, si vous ne pensait à rien alors vous aurait une chance de dire la première choses qui vous viens par la tête et cela peut parfois être embêtant. Enfin, si certain d'entre vous on eu du mal à ciblée si ils voulaient parlé à un groupe ou à une personne cela est simple. Il vous suffit de pensée à la personne à qui vous voulez parlez ou au personnes, si le groupes et trop grand vous pouvez pensée à une chose qui le symbolise. Si vous pensée par exemple à la classe le message sera envoyée à tout les élèves de la classe, si vous pensée aux écuyers ce sera envoyée au écuyer et ainsi de suite, cela vous aidera surement quand le groupe sera trop grand pour pensée à chaque personne."

Toujours souriante, la jeune fée observa ses élèves.

-"Puisqu'aucun d'entre vous n'a levez la mains je comprend donc que vous avez tous réussi l'exercice ce qui est très bien. La difficulté de parlé par l'esprit et que votre pouvoir n'est pas canalisée par vos mains mais votre esprit, et que c'est de l'esprit qu'il esr projetée vers d'autre personnes, mais vous semblez tous avoir réussi à merveille, si un jour cela ne va pas tout seul, pensée que c'est comme lorsque vous canalisée votre pouvoir dans les mains, sauf que vous le dirigées vers votre esprit puis vers l'esprit de quelqu'un d'autre."

Satisfaite de ses explications, la fée continua de parler aux élèves.

-"Si vous avez des questions n'hésitez surtout pas, sinon nous allons voir la lévitation à présent. Le derniers cours à était assez rapide je vais donc vous ré expliquées les choses."

Elya fit une petite pause pour respirée puis reprit tout en illustrant ses dires par des gestes.

-"Le but de l'exercice et de faire léviter les livres qui se trouve près de moi."

Levant la mains vers les livres elle en fit léviter un dans les airs, suspendue par son pouvoir.

-"Le livre est en réalité retenue en l'air pas votre pouvoir qui sort de votre mains, ici vous pouvez imaginée un fil entre ma mains et le livre qui le tien en l'air."

Elle fit alors lévité le livre au dessus des petites têtes jusqu'au fond de la classe.

-"Le lien est toujours existant et je le contrôle avec ma mains, pour la vitesse, c'est avec mon esprit que je le contrôle, comme lorsque l'on veux lancée quelques choses cela peut être fort ou non, ici c'est pareil sauf qu'on le pense avec l'esprit si l'on veux allez plus vite ou non. Pour la direction c'est votre mains qui choisit. Enfin, pour savoir si il va vers vous ou vers une autre direction vous devez pensée à la cible que vous voulez."

Le livre se posa alors au fond de la classe.

-"Voila, ici j'ai diriger ma main en hauteur et le livre à montée dans les airs, j'ai ensuite voulu qu'il se déplace doucement et il la fait, et pour la direction à prendre, la cible ou il devait se posée j'ai pensée au fond de la classe..."

Elle sourit une nouvelle fois à ses élèves avant de reprendre.

-"Je vous laisse donc essayer, Ambre si tu le souhaite tu peux aidées ceux qui auront des difficultés avec moi. Surtout si vous n'y arrivez pas, levée la mains et nous viendrons vous aidez. "

Elle sourit à l'adolescente avant de se tourner vers Nura.

-"La magie à aussi un coût et elle vous fatigue, si vous vous sentez faible arrêter et n'essayez surtout plus, ce n'est pas grave. Nura, fait attention tu t'es déjà fatiguée tout à l'heure."

Elle lui adressa un sourire raussrant pour lui montrée que ce n'était pas un reproche, au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 11 Jan 2010, 00:31

**Bonjour tout le monde**

Nura se retourna sans faire exprès vers l'auteur de ce message télépathique. C'était Lili, n'est-ce pas? Nura lui sourit discrètement, mais fut rapidement rammené vers son voisin qui s'écriait de joie de sa nouvelle réussite. Nura ne put s'empêcher de partager sa joie! Par contre, Evrard devint soudainement très démuni. Que se passait-il donc? Avait-il perdu le contrôle de ce pouvoir?

- Inquiète-toi pas, Evrard lui dit Nura en essayant de le ramener aussi joyeux, comme elle l'aimait tant. Comme c'est une de nos premières fois, c'est toujours instable, mais au moins, tu es capable! C'est ce qui compte le plus, non?

Après avoir dit cela, Nura vit dame Elya venir vers eux, après avoir parlé à Nano, mais la petite n'avait pas vraiment prêté attention.

- Evrard, je t'ai déjà dit de ne pas te découragée si rapidement. Tu sais très bien que tu peux parler par télépathie, tu n'as juste pas assez confiance en toi, tu n'es pas nul sinon tu ne l'aurais pas fait pour rassurée Nura ? Allez réessaye et ne te décourage pas !

Voilà, ça c'était bien dit! Nura était réellement reconnaissante envers ses amis. Qu'aurait-elle fait sans eux? Elle espéra qu'Evrard ait retrouvé sa bonne humeur sous ces mots. Elya partit avec son sourire chaleureux continuel. Après quelques instants, elle prit la parole pour toute la classe l'entende clairement.

- Je suis très fier de vous car la plupart d'entre vous on réussi l'exercice, mais pas seulement, Nano, Evrard et Ambre, je suis contente de l'aide que vous avez porter à Nura et je ne doute pas que les autres aurait fait pareils. Vous le savez, la solidarité et très importante dans l'ordre d'émeraude et je suis heureuse de voir que vous l'avez comprit. De plus, Ambre, tu as eu une très bonne idée et j'en suis contente car elle semble marché à merveille.

Nura se sentie si fière de côtoyer d'aussi bonnes personnes! Elle en avait les joues rosées! Elle espéra de tout son coeur que ce sera toujours pareil lorsqu'elle sera chevalière. Elya continua à parler en expliquant l'idée merveilleuse d'Ambre. Elle expliqua de nouveau le concept de la télépathie et Nura lui donna toute son attention, priant pour ne jamais oublier l'essentiel.

- Si vous avez des questions n'hésitez surtout pas, sinon nous allons voir la lévitation à présent. Le derniers cours à était assez rapide je vais donc vous ré expliquées les choses.

Soudain, toute son image d'elle invincible se dissipa. Nura aurait-elle encore honte avec son faible contrôle de magie? Et Evrard qui disait qu'il était le pire de la classe! Elya expliqua les principes de la lévitation et Nura prit notes, mentalement. Elle s'imaginait déjà propulser le livre à l'autre bout de la pièce, mais chassa rapidement cette pensé. Lorsqu'Elya souleva tous les livres en même temps, un si désir d'être aussi forte jaillit à l'intérieur de Nura. Elle se convaincu d'essayer, coûte que coûte. Même si la honte suivrait cet essai. La petite devra se montrer courageuse pour être une bonne chevalière! Le livre déposé devant elle, elle déglutit néanmoins avec difficulté, la peur la tenaillant. Pourtant, elle savait qu'elle n'était pas la seule à avoir peur d'un échec futur.

- La magie à aussi un coût et elle vous fatigue, si vous vous sentez faible arrêter et n'essayez surtout plus, ce n'est pas grave. Nura, fait attention tu t'es déjà fatiguée tout à l'heure.

La voix d'Elya avait surpris Nura. Ces propos ne firent que l'inquiéter, pourtant, le sourire de son maître l'encouragea d'essayer. Donc, elle essaya. Elle se concentra sur elle-même, ne sentant plus la présence de ses camarades. Ni celle de Nano, auquelle Nura sentait toujours, bizarrement. Peu importe, elle fixa le livre et leva sa main, tout en utilisant une force d'esprit incroyable pour elle-même. Le livre s'élevait tranquillement et avec difficulté, mais montait dans les airs pareil!! Nura s'emballa, toute heureuse de son exploit. Cet emotion lui fut pourtant fatale. Le livre se leva rapidement, à la hauteur de la petite, et s'ouvrit brusquement. Soudain, sous le regard horrifié de Nura qui ne savait plus quoi faire, la reliure du livre commençait à se détacher, à se découdre, à... peu importe la façon! Le livre se défaisait complètement! Les pages n'étant plus reliées, s'éparpillèrent partout dans la salle, à une vitesse surprenante. Le livre se décomposait à la vitesse du tourment de Nura. Quand enfin, il ne restait plus rien, la petite sentie ses forces lui revenirent. Elle était scandalisée de son échec. Pourquoi devait-elle être aussi incontrôlée? Pourquoi ne pouvait-elle pas être aussi bonne... qu'Ambre, tiens! Certes, elle était plus vieille, mais tout de même! Nura, à son plus grand malheur, sentie ses lèvres trembler et sa gorge se nouer. Elle ne va tout de même pas pleurer! Pourtant, la fillette se sentie si triste en ce moment de défaite. Elle n'osait pas regarder les autres élèves, ni son professeur. Elle baissa la tête et cacha ses yeux remplis de larmes de colère sous ses cheveux châtins. Elle resta là, comme un enfant en punition. Pourtant, son esprit était à l'état sauvage. Elle se critiquait de tous les noms. Pourquoi? Pourquoi le livre ne s'était pas gentillement levé, et rien de plus? Dame Elya serait probablement très fâchée de voir son livre défait, fini, sans aucune vie futur (comme si les livres avaient une vie futur). Mort. Nura ne voulait pas voir le beau visage si apaisant de la fée être en colère. Ce serait si affreux! Donc, la petite se renferma sur elle-même, comme à son habitude. Elle ne solicita même pas le soutien d'Evrard. Ni le regard de Nano qui la calmait. Ni les encouragements d'Elya.

(Bravo Lili ^^ Je devrais prendre exemple sur toi =='')
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 11 Jan 2010, 05:02

Juste après ses nombreuses erreurs de télépathie, la voix de Lili retentit normalement dans sa tête. Il était vraiment le plus nul de la classe... Elle au moins, n'éprouvait aucune difficulté! Pas comme lui... Pfff... Il essaya de passer le chiffon sur ses erreurs comme d'habitude mais c'était un peu plus dure aujourd'hui, bizarrement... Pourtant, Nura fut là pour lui comme il avait été là pour elle quelques minutes plus tôt. Elle lui dit qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète par ce que c'était la première fois qu'ils faisaient ce genre d'exercice. Oui, mais le rouquin savait bien que première fois ou pas, ça serait toujours pareille. Hier comme aujourd'hui et aujourd'hui comme demain!
Evrard essaya pourtant de faire bonne figure, comme si tout ça n'était pas grave en faite. Il ne voulait pas que les autres s'inquiète pour lui! Qu'ils suivent leur propre route et leurs propres initiatives après tout!
Evrard fut ensuite encouragé par Dame Elya. Oui, il ne fallait pas qu'il se décourage trop vite, ça il était bien d'accord mais... hum... C'était dure aujourd'hui. Pourquoi? Aucune idée? Était-ce le fait de se montrer encore plus nul devant Ambre et sa meilleure amie? Sans aucun doute. Bien que souvent il face passé ses bêtises et ses erreurs par vantardises, il avait honte tout au fond de lui.
Le rouquin essaya tout de même de ne pas le montrer, reprenant ses bonnes veilles habitudes de sourires en coin et de yeux pétillants. Il sourit à Nura et à son professeur sans vraiment trop y croire quand même...
Lorsque Elya fut allé voir tout le monde pour leur donner quelques petits conseils, elle prit la parole pour toute la classe. Ils allaient déjà passé à l'exercice suivant! Oh non, pas la lévitation, pitié! Evrard se sentit tout de suite rabaissé un cran en dessous des autres. Même Lili qui était plus jeune que lui était plus forte et plus doué! Il était vraiment nul...
Il n'écouta presque pas les explications. Ou du moins se fut son impression. Il essaya de suivre les conseils d Zieo qui lui rabaché tout le temps d'écouter en cours et tout ça, mais à chaque fois que le gamin faisait un effort, les mots du professeur entré par une oreille, se baladait un instant dans l'esprit du rouquin avant de sortir par l'autre oreille... C'était tellement découragent que Evrard ne prenait même plus la peine d'écouter les explications même les plus simples!
Evrard se tu, écoutant en silence. Il n'y avait que ça à faire. Écouter sans parler, et essayer sans aucun succès. Il était habituer à force, il n'était pas nouveau dans le château d'Émeraude! Le gamin pencha la tête sur le côté lorsque les livres qui se tenaient devant Dame Elya se soulevèrent comme et bien... par magie! Evrard ouvrit de grand yeux, sans effort en plus! Mais c'était normal après tout. Elle était un professeur expérimenté sinon elle n'enseignerait pas ici!
La fée devant eux leur dit bien des choses simples à retenir mais aucun des mots qui sortaient de sa bouche ne s'imprimaient dans le cerveau horriblement lent du rouquin! C'était pas possible et très exaspérant en plus! La seule chose qui s'intégra dans son esprit fut le conseil d'Elya.
Faire comme si on soulever les livres avec un fil invisible. Heu... Oui mais... Evrard ne dit rien, comme toujours, faisant celui qui avait tout comprit et qui était sur de réussir tout de suite. Pourtant, ce n'était pas si simple et justement, Evrard n'avait rien comprit du tout! Là était bien le problème...
Pourtant, pour faire plaisir aux autres et pour montrer que au moins il essayait, il tendit sa main vers les bouquin lorsque Dame Elya leur dit de commencer. Il se concentra à fond! Au maximum! Il essaya d'envoyer dans ses paumes toute l'énergie magique qui dormait en lui et de l'envoyer sur les livres, imaginant ce foutu file invisible! Rien à faire!
ET QUOI?
Il abaissa tout de suite ses paumes à bout de nerf! Quelque chose faisait barrage à sa foutue énergie magique! Quoi? Aucune idée mais c'était plus que gonflant! Il serra les poings, énervé par cette magie. Il en avait même pas si ça se trouve de la magie! C'était que des âneries peut-être même! Il se retint de tourner les talons et sortir de cette classe étouffante ou tout le monde réussissait sauf lui... Tout le monde?
Ses yeux furent attiré sur ce qui se passait en l'air. Nura faisait voler un livre mais... Quelque chose clocher un peu.... Le livre se décomposait! Elle devait avoir une très très grande puissance magique pour décomposer un livre comme ça dit donc! Il en resta quelques minutes bouche-bée puis il s'aperçut bien sur que c'était grave de faire ce genre de chose. Lui n'avait rien à dire. Brûler une partit de la bibliothèque était beaucoup plus pire que un seul livre. Même si cela restait assez grave bien entendu! Il se rappela un cour instant de la punition de Ambre la première fois qu'ils s'étaient rencontrés... Il avait du recopié le livre de géographie! La seule chose qu'il retenait bien en classe: la géographie. Passionnait par tout ces royaumes et captivait par toute la magie de ces paysages qui changeaient tout le temps selon la contrée!
Il revint pourtant dans le présent lorsque, plus rien du livre ne demeurait dans la classe. Ses yeux verts retombèrent sur la gamine qui avait commis ce... hum... crime? Non, on ne pouvait pas employer ça comme ça! C'était trop injuste vis à vis de son amie!
Il la sentit se recrocviller sur elle même. Mais... Mais...
Le rouquin baissa la tête et il intervint! Oh que oui! Il n'allait pas laisser une amie dans un tel état d'embara et de détresses, non?
Il la prit par les épaules, gentiment. Le plus gentiment du monde.

-Nura! Tu as peut-être déchirer en poussière ce livre mais imagine si ça avait été un insecte! Tu l'aurait complètement réduit en miette! Et puis, ce n'est rien du tout comparait à ce que d'autres on fait! En plus, on est là pour apprendre comme tu me l'a dit! Tout le monde commet des erreurs même si elles ne sont pas toujours réparables! Tu sais, ce n'est pas la peine d'avoir si peur de la réaction des autres par ce que si j'avais réussi à faire voler un de ces foutu bouquin qui ne veulent pas s'envoler il aurait brûler vif... enfin... Pas vraiment vif parce qu'il n'est pas vivant mais... Tu me comprend!


Il lui fit un sourire complice, essayant de la rassurer comme ça! Même s'il n'était pas très doué! Il espérait ne pas l'enfoncer encore plus que maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 11 Jan 2010, 16:51

La jeune fille écouta attentivement les instructions de son nouveau maître, Elya : "Bonjour à tous. Je suis heureuse que vous soyez tous à l'heure à se cours ! Je pense que vous vous êtes tous présenté à présent. Pour ceux qui l'ignorerait Nano est un pardusse, ce n'est pas le seul dans l'ordre des chevaliers mais ils sont plutôt rare car c'est un peuple très éloignée d'ici. Pourtant, comme vous Nano à des pouvoirs magiques et à donc était envoyée à Émeraude pour les apprendre. Je tien donc à ce que vous le traitée comme l'un de vos frères d'armes même si il est diffèrent. Dans son village c'est vous qui passeriez pour quelqu'un de diffèrent. De plus, les chevaliers doivent être ouverts d'esprit... Mais je ne m'inquiète pas pour cela puisque vous semblez déjà l'avoir adopter ! Si vous voulez plus de choses à propos du peuple Pardusse j'imagine que Nano se fera un plaisir de vous expliquées les coutumes de son village, je pense qu'il en sait beaucoup plus que moi à se sujet." Elle prit une courte pose qui sembla durée une éternité pour la jeune blondinette qui avait extrêmement hâte de commencer. "Bonjour à tous. Je suis heureuse que vous soyez tous à l'heure à se cours ! Je pense que vous vous êtes tous présenté à présent. Pour ceux qui l'ignorerait Nano est un pardusse * Pour ceux qui ne le savent pas ??? Et bien… je pensais que touts le monde savait ce que c’était un pardusse. Ce dit la jeune fille. Elle reprit ces idées et continua à écouter son maître Elya. Ce n'est pas le seul dans l'ordre des chevaliers mais ils sont plutôt rares car c'est un peuple très éloignée d'ici. Pourtant, comme vous Nano à des pouvoirs magiques et à donc était envoyée à Émeraude pour les apprendre. Je tien donc à ce que vous le traitée comme l'un de vos frères d'armes même si il est diffèrent. Dans son village c'est vous qui passeriez pour quelqu'un de diffèrent. De plus, les chevaliers doivent être ouverts d'esprit... Mais je ne m'inquiète pas pour cela puisque vous semblez déjà l'avoir adopter ! Si vous voulez plus de choses à propos du peuple Pardusse j'imagine que Nano se fera un plaisir de vous expliquées les coutumes de son village, je pense qu'il en sait beaucoup plus que moi à se sujet." * Se serait une bonne idée. Je me suis toujours intéressé à ce peuple éloigné de nous, leur coutume, leur mode de vie et tout, Nano va subir un petit questionnaire après le cours ! Ah… c’est vraie, Elya veut lui parler, bon et bien après qu’ils aillent finit leur discussion. C’est t’elle dit en son fort intérieur. Un sourire discret se dessina sur son visage, mais partit quand elle entendit dans sa tête le message télépathique de Nura sa nouvelle amie, enfin elle le pensait et l’espérait : ** J'ai mit ma maison en feu, dernièrement. ** Ces petits yeux bleus s’agrandir quand elle attendit se message. * Attends…Attends…Attends, mais qui à brûlé sa maison ? Non ! Mais c’est belle et bien la voix de Nura qui me parle dans ma tête? Pourquoi a-t-elle mit le feu à sa maison ? J’espère qu’elle ne l’a pas fait exprès ! Est-ce qui l’y avait du monde à l’intérieur ? Je n’espère vraiment pas ! Se questionna l’élève. Nura continua à parlé : ** Je ne voulais pas dire cela... c'est juste que je n'arrive pas à contrôler le feu. ** Les grands yeux d’Elaïka rapetissèrent pour revenir à leurs formes normales. * Fiou… ! Au moins, elle ne la pas fait exprès. Alors comment ça, elle contrôle le feu ? Génial ! Plusieurs questions se bousculèrent dans sa tête. Pourquoi elle avait tant de question au sujet de l’incident de Nura ? Elle ne le savait guère, mais elle savait au plus au point, qu’elle posera ses milles et une question à Nura, un jour peut être, quand le moment sera propice surement et quand elle aura du temps de libre bien sur. Elaïka s’aperçut que Nura tenait son bras. * Pourquoi tient-t-elle mon bras ? Savait-elle interroger. Ça ne dérangeait pas la jeune blondinette et un coup d’œil suffit à Elaïka pour voir que Nura tenait également le bras au rouquin, Evrard. Soudain la jeune fille aux cheveux châtains, qui lui tenait toujours son bras dit avec un large sourire : Merci Ambre! J'ai réussi! C'est grâce à toi! Merci! * Pourquoi l’avait t’elle remercié ? Bon Elaïka ne le savait pas, mais c’était surement à rapport avec l’exercice qui était de parler au professeur. Elaïka vit que les yeux de Nura, sa nouvelle amie, brillaient de réussite. * Elle avait surement réussi à parlé à maître Elya ! Savait-elle dit à elle-même. Sans même attendre, elle vit Evrard sautiller sur place et dire à haute voix à toute la classe : Vous avez vu! J'ai parlé par télépathie! Je sais contrôler un de mes pouvoirs!! * Génial, mais maintenant, il faudra moi aussi que j’essaye d’envoyer un message télépathique à Elya et je sais que je ne réussirais pas. Se dit Elaïka. Elle savait qu’elle ne l’aurait pas du premier coup et qu’elle devrait y travailler pendant un moment. Elle voyait que tout le monde avait réussit et elle avait peur qu’elle soit la seule à ne pas pourvoir réussir l’exercice. Pendant que la jeune blondinette réfléchissait et se parlait à elle-même en son for intérieur, elle reçut un autre message télépathique : ** Bonjour tout le monde. ** C’était la voix de qui ? Elle ne le savait pas. Mais elle se dit qu’un autre élève avait été capable de faire un message télépathique. Soudain, son professeur Elya s’approcha d’eux. Celle-ci commença à parler et Elaïka l’écouta attentivement : "Je suis très fier de vous car la plupart d'entre vous on réussi l'exercice, mais pas seulement, Nano, Evrard et Ambre, je suis contente de l'aide que vous avez porté à Nura et je ne doute pas que les autres aurait fait pareils. Vous le savez, la solidarité et très importante dans l'ordre d'émeraude et je suis heureuse de voir que vous l'avez comprit. De plus, Ambre, tu as eu une très bonne idée et j'en suis contente car elle semble marchée à merveille. Elle prit une nouvelle pose et continua d’une voix tempéré : "En effet, si vous n'arrivez pas à couper les liens télépathiques avec les autres, c'est une bonne idée d'imaginer un objet tranchant qui couperait se lien comme l'as dit Ambre, certain d'entre vous on réussi avec sucées. -"Certain d'entre vous on eu des problèmes à dire ce qu'il pensait, ou plutôt à caché ce qu'il pensait. Il est important que lorsque vous crée le lien magiques vers les personnes à qui vous voulez parler vous pensiez aussi aux choses que vous voulez dire, si vous ne pensait à rien alors vous aurait une chance de dire les premières choses qui vous viens par la tête et cela peut parfois être embêtant. Enfin, si certain d'entre vous on eu du mal à ciblée si ils voulaient parler à un groupe ou à une personne cela est simple. Il vous suffit de pensée à la personne à qui vous voulez parlez ou aux personnes, si le groupes et trop grand vous pouvez pensée à une chose qui le symbolise. Si vous pensée par exemple à la classe le message sera envoyée à tout les élèves de la classe, si vous pensée aux écuyers ce sera envoyée au écuyer et ainsi de suite, cela vous aidera surement quand le groupe sera trop grand pour pensée à chaque personne. -"Puisqu'aucun d'entre vous n'a levez la main je comprends donc que vous avez tous réussi l'exercice ce qui est très bien. * Bon sans, je ne l’ai pas encore fait, cette exercice et je vais peut être bien être la seule à avoir levé la main. La panique parcouru le corps de la jeune blondinette et Elaïka eu plus de misère à écouter le reste du discours d’Elya. La difficulté de parlé par l'esprit et que votre pouvoir n'est pas canalisée par vos mains mais votre esprit, et que c'est de l'esprit qu'il est projetée vers d'autre personnes, mais vous semblez tous avoir réussi à merveille, si un jour cela ne va pas tout seul, pensée que c'est comme lorsque vous canalisée votre pouvoir dans les mains, sauf que vous le dirigées vers votre esprit puis vers l'esprit de quelqu'un d'autre.

Elaïka prise de panique eu de plus en plus de misère à écouter. * M’avait t’elle oublié ? Se questionna la jeune fille. Elle posa son regard bleu sur son maître qui commença à expliqué à léviter des objets. * Bon sans, elle m’a vraiment oublié. Je suis s’y petite que ça ? La jeune fille ferma les yeux et essaya de faire bien vite l’exercice qu’elle n’avait pas fait. Qu’en elle se sentit prête à envoyé un message télépathique à son maître Elya elle dit d’une voix douce : ** Maître Elya, vous m’avez oublié ! Je n’ai pas fait l’ancien exercice que vous nous avez donné. ** Quand la jeune fille eu finit de lui parlé télépathiquement à son professeur, elle s’aperçut qu’elle avait réussit. Un large sourire se dessina sur son visage. Elle fût tellement contente qu’elle faillit pousser un de ses cris de joie et de sauter jusqu’au plafond. ** J’ai réussit ! ** s’écria-t-elle à son maître télépathiquement.

Quand son maître Elya finit son discours sur comment faire de la lévitation, Elaïka fit prise de panique encore. Elle avait peur une autre fois. Mais peut être qu’elle réussirait une autre fois comme l’exercice de télépathie. * Peut être devrais-je attendre un instant, voir comment les autres se débrouille. C’est ce qu’elle fit. Elle observa Nura et Evrard soulevé les livres qui étaient devant eux. Quand ils eurent finit, Elaïka s’avança et dit en son fort intérieur que c’était son tour et de se concentrer. Elle ferma ses yeux bleus une autre fois et se concentra un moment. Elle ne savait pas comment s’y prendre. Comment faire ? Pleins d’idée passèrent dans sa tête se qui la déconcentra. La blondinette eu de la misère à reprendre ses esprits et à nouveaux se concentrer. Quand elle décida que le moment était venu d’essayer de faire monter les livres et de les mettre à l’autre bout de la pièce, la jeune fille les fit monter, mais trop rapidement et ils partirent dans chaque direction différente. Un frappa le front de Nano, le deuxième alla percuter un merveilleux vase avec de jolies fleurs qui avait émerveillé la jeune fille et le dernier qui était le plus gros se dirigea vers la fenêtre qui n’était pas cassé et la cassa. * Pas de chance. Se dit la jeune fille qui commençait à rougir de honte. Touts le monde la regardait on se demandait pourquoi en ? Quand la jeune élève gaffeuse vit qu’un des trois livres avait frappé Nano, elle se dirigea rapidement vers lui et lui demanda :

- Est-ce que c’est correct ? Je suis extrêmement désoler de t’avoir frappé, se n’était pas mon objectif principale… je ne voulais pas dire ça… je voulais juste te dire que ce n’était en aucun cas mon objectif.

* Pourquoi avais-je dit que ce n’était pas mon objectif principal… se n’était pas mon objectif tout court, bon sans que je suis une idiote ! La jeune blondinette regarda tous les élèves qui la regardaient. Son regard croisa celui de son professeur. Elle savait qu’elle avait des ennuis jusqu’aux épaules et même par-dessus la tête serait plus approprié pour ce qu’elle venait de faire. Elle regarda Elya qui la toisait et elle dit d’une voix tremblante :

- Désoler… je…je…je n’ai pas fait exprès, ce n’était pas mon but de faire mal à Nano, de cassé se s’y jolie vase et de cassé… la…la dernière fenêtre qui n’était pas encore cassé.

La jeune fille vit que ses petits yeux bleus se remplir d’eau. * Bon sans Elaïka, tu ne vas pas pleurer devant touts le monde ? Dit sa petite conscience. La vue de la jeune blondinette devint plus flou, mais elle se ressaisit et elle fit face aux élèves qui la toisait d’un regard qui la mettait mal à l’aise.


Dernière édition par Elaïka le Lun 11 Jan 2010, 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 11 Jan 2010, 17:32

Ambre fut ravie de voir que Nura avait réussi à sortir de la conversation télépathique. Elle qui doutait que son idée ne fonctionne pas. Elle n'éprouvait ni de la fierté ni de la vantardise mais elle était seulement contente de pouvoir aider les autres enfants à utiliser leur pouvoirs correctement. Pendant que sa jeune amie continuait à s'exercer pour recréer le lien et le rompre, Ambre se tournait vers les autres élèves et observait leurs efforts et progrès. La jeune Lili semblait bien s'en sortir et l'adolescente n'avait donc pas besoin de s'occuper d'elle. Son regard se posa sur son âme soeur qui semblait se décourager. La jeune fille voulut s'approcher pour le consoler et lui expliquer qu'on ne pouvait pas tout réussir dès le début mais Nura se chargea de le faire à sa place.

L'adolescente sourit et écouta la petite élève dire à Evrard qu'il ne devait pas abandonner car c'était la première fois qu'il faisait cela et que dans toute les premières fois, cela ne se passait pas comme on le pense et que c'est donc instable. Ambre hocha doucement la tête pour montrer qu'elle était d'accord avec l'explication de Nura. Puis, ce fut la magicienne Elya qui s'approcha des deux élèves et qui dit à son tour à l'élève qu'il ne devait pas se décourager rapidement et qu'il devait garder confiance en lui sinon, il n'y arriverait pas. Ambre était tout à fait d'accord avec la jeune fée car ce n'était que la vérité et non un mensonge pour essayer de rassurer son compagnon. L'adolescente avait confiance en lui. Elle savait qu'il y arrivera un jour mais il fallait garder espoir.

Puis, Elya prit la parole et expliqua qu'elle était fière de la classe et qu'elle était contente que quelques élèves aient aidé Nura. Ambre savait que sans ses deux autres camarades Nano et Evrard, elle n'aurait pas pu rassurer son amie et lui permettre de briser le lien télépathique. La jeune fille rougit sous la remarque de la magicienne qui la remerciait pour son idée. Elle avait envie de dire que c'était normal et que de toute façon, elle n'était pas sûre que son idée allait marcher. Elle était très gênée par les compliments et elle s'en était rendue compte lorsqu'elle avait été au village. Elle écouta avec attention la suite des explications sur la télépathie même si elle les connaissait déjà très bien. Elle préférait les réécouter plutôt que les ignorer. Elle fut bien contente lorsqu'Elya leur dit qu'ils allaient commencer la lévitation.

Elle adorait ce pouvoir qu'elle maîtrisait déjà très bien. Elle voulait cependant bien le revoir et aider après les autres qui allaient avoir plus de mal qu'elle à le contrôler. La fée leur montra comment fonctionnait le pouvoir de lévitation puis leur fit un exemple en faisant voler un livre et en allant le placer jusqu'à l'étagère. Elle rajouta cependant que la magie faisait tout de même dépenser pas mal d'énergie et il valait mieux ne pas se forcer. Ce fut ce que la magicienne rappela à Nura. Ambre jeta un coup d'oeil vers sa camarade et sentit que celle-ci semblait très hésitante et inquiète. Il ne fallait pas qu'elle doute de ses compétences. Pourtant, l'adolescente fut ravie de la voir essayer de faire léviter un livre. Elle l'observa un moment puis détourna son attention pour poser son regard sur Evrard. Elle ressentit la profonde colère et tristesse de son âme-soeur qui visiblement, n'arrivait pas à faire léviter le livre.

Elle allait se diriger vers lui pour l'aider mais un détails retint son attention. Le livre que Nura avait réussi à faire léviter, commença à se décomposer complétement. Les pages se retiraient les unes après les autres et le livre se décousait petit à petit. Ambre s'inquièta alors pour son amie qui ne savait pas comment arrêter ce phénomêne. Il fallait qu'elle l'aide à reprendre le contrôle de son pouvoir. Quand cela finit par s'arrêter, les pages étaient éparpillées partout dans la salle et Nura était dans le pire des embarras et il semblait qu'elle s'en voulait beaucoup de ne pas avoir su maîtriser son pouvoir. L'adolescente vit d'abord Evrard essayait de la rassurer en lui disant qu'ils étaient là pour étudier et que cela s'apprenait. De plus, il rajouta qu'il aurait fait brûler les livres au lieu de les faire léviter. Cette remarque amusa Ambre qui décida d'intervenir. Elle s'approcha des deux enfants et se tourna vers Nura.

-Evrard a raison, Nura. La magie et apprendre à contrôler nos pouvoirs n'est pas quelque chose qui se fait en un jour. Il faut du temps pour apprendre et nous sommes ici pour étudier. Je n'ai pas appris à envoyer un message télépathique correctement dès le premier jour. Je me suis entraînée et on m'a aidée. De plus, cela non plus, je n'ai pas su l'utiliser la première fois.

Elle tendit la main et avec sa magie et son esprit, elle rassembla toutes les feuilles éparpillées dans l'ordre et la couverture du livre se recréa lentement mais surement. Puis, elle fit en sorte que les feuilles et la couverture se raccrochent et reforment le livre qu'il était avant. Enfin, lorsque cela fut fait, le livre vint se poser délicatement entre ses mains. Elle se tourna de nouveau vers ses camarades pour leur dire calmement:

-Il m'a fallu plusieurs mois pour apprendre à faire cela et j'ai travaillé avec patience et persévérance. Je n'ai jamais cherché abandonner même quand cela semblait perdu d'avance pour moi. Il faut garder espoir et essayer même si c'est très dur.

Ambre n'en dit pas plus et attendit une réponse de ses camarades en espèrant ne rien avoir exagéré.




[C'est sans doute le plus long poste que je n'ai jamais fait. Je n'aurai jamais cru atteindre 63 lignes en une seule fois.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mar 12 Jan 2010, 22:22

Nura sentie rapidement Evrard la prendre gentillement par les épaules. Nura se sentie soudain très stupide d'avoir les larmes aux yeux aussi facilement. Devant les autres en plus! Pourtant, comme à son habitude, Evrard rassura immédiatement Nura.

- Nura! Tu as peut-être déchirer en poussière ce livre mais imagine si ça avait été un insecte! Tu l'aurait complètement réduit en miette! Et puis, ce n'est rien du tout comparait à ce que d'autres on fait! En plus, on est là pour apprendre comme tu me l'a dit! Tout le monde commet des erreurs même si elles ne sont pas toujours réparables! Tu sais, ce n'est pas la peine d'avoir si peur de la réaction des autres par ce que si j'avais réussi à faire voler un de ces foutu bouquin qui ne veulent pas s'envoler il aurait brûler vif... enfin... Pas vraiment vif parce qu'il n'est pas vivant mais... Tu me comprend!

Evrard avait-il vraiment fait une chose pareille? Comment faisait-il pour faire autant de bêtise? Son meilleur ami trouvait toujours les bons mots pour la ramener à sa bonne humeur. Malgré sa déception, Nura sourit légèrement en levant timidement la tête. Ainsi, elle vit Ambre s'approcher.

- Evrard a raison, Nura. La magie et apprendre à contrôler nos pouvoirs n'est pas quelque chose qui se fait en un jour. Il faut du temps pour apprendre et nous sommes ici pour étudier. Je n'ai pas appris à envoyer un message télépathique correctement dès le premier jour. Je me suis entraînée et on m'a aidée. De plus, cela non plus, je n'ai pas su l'utiliser la première fois.

C'était vrai... Elle faisait le contraire de ce qu'elle avait dit à Evrard! Qu'elle était pathétique! Ambre, avec sa grande magie, ramassa les feuilles qui s'étaient étalées partout dans la classe et fit le processuss contraire de ce que Nura avait fait. Elle regarda cette magie avec les yeux ébahis. Décidément, il faudra qu'elle soit toujours à la hauteur. Elle ne devra plus jamais être aussi faible qu'à cet instant. Sinon, comment pourra-t-elle être aussi forte qu'Ambre? Celle déposa le livre dans les mains de la petite sans voix et se retourna pour dire à toute la classe :

- Il m'a fallu plusieurs mois pour apprendre à faire cela et j'ai travaillé avec patience et persévérance. Je n'ai jamais cherché abandonner même quand cela semblait perdu d'avance pour moi. Il faut garder espoir et essayer même si c'est très dur.

Nura reprit sa contenance et sécha ses minces larmes. Elle hocha la tête en disant :

- Vous avez raison. À quoi sert d'abandonner? Et à quoi sert de donner des conseils si on ne les suit pas soi-même? Merci Evrard et Ambre, encore une fois! Vous êtes vraiment de bons amis, toujours capable de soutenir une petite fille avec des sauts d'humeurs!

Maintenant, Nura était consciente du fait qu'elle devenait triste et toute joyeuse après assez rapidement. Pourquoi donc? Elle ne savait pas encore pourquoi, par contre. Elle se força à sourire et décida d'entreprendre son travail lorsqu'elle vit Nano se faire frapper en plein le visage par un livre. Un bruit de verre cassé attira l'attention de la petite. D'où sortait ces livres? C'était Elaïka! Elle s'excusait au pardusse, mal à l'aise et trébuchant dans ses paroles. Elle s'excusa précipitament au professeur de magie, confuse. Nura la regarda faire sans trop savoir comment agir. Pourtant, l'expression de Nano lui fit rire. Il semblait si surpris par cette apparition! Nura se mordit la lèvre et se leva pour rejoindre Elaïka qui semblait sur le bord des larmes, comme la châtaine tout à l'heure. Elle s'approcha d'elle et sans réfléchir, perdant spontanément toute sa gêne, elle l'enlaça. Elle essaya de lui donner plein d'énergie d'encouragement. Ambre et Evrard l'avait soutenue, elle devait le faire à son tour. En plus, Elaïka semblait une si bonne personne!

- T'inquiète, on est tous là avec toi. Je suis certaine que Nano t'a déjà pardonnée, murmura la petite d'une voix rassurante comme celle de ses amis. Elle regarda Nano, un peu inquiète, mais elle savait qu'il était fait fort et qu'il survivra. Elle se sépara tranquillement d'Elaïka, soudainement très timide par son acte, qu'elle venait de se rendre compte. Moi aussi, je viens de rater terriblement. Veux-tu, avec Evrard qui aussi n'a pas réussi du premier coup, essayer ensemble? À plusieurs, ce sera plus facile non? On s'entraidera!

Nura rougit timidement, mais sourit pour redonner le courage à la blondinette. Elle consulta Evrard du regard et lui sourit. Surement qu'il était content de se faire une nouvelle amie aussi rapidement, le connaissant. Nura vint s'assoeir à sa place, en demandant au passage si Nano était correct. Ensuite, elle reporta son attention vers son livre. Elle regarda ses voisins et demanda, un peu craintive :

- On essaie?
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 13 Jan 2010, 07:04

Evrard essayait vraiment de consoler son amie. Il aimerait bien qu'elle ne sois pas aussi désespérait! Même si lui était un gros nul et un danger ambulant, il ne fallait pas que la jeune fille crois qu'elle était comme ça! Il eut un sourire charmant et regarda Nura relever la tête un peu. Oui! Gagné! Elle souriait légèrement. En plus, Ambre s'approcha pour compléter plus habilement ce qu'il venait de dire assez maladroitement quand même...
Le rouquin approuva aussitôt et ouvrit de grand yeux pleins d'admirations lorsque les pages déchirées du livres se recollèrent ensemble pour reformer le bouquin! Il aurait voulut applaudir mais il se rendit compte que son bras était toujours autour des épaules de son amie. Il fit donc juste un éblouissant sourire à son âme sœur pour qu'elle comprenne qu'il la trouvait vachement doué et très très forte! La plus forte de tout le château! ... À part Maître Elya, bien entendu....
Il pencha la tête sur le côté et regarda, toujours avec son grand sourire aux lèvres, Nura essuyer ses petites larmes qui s'étaient accrochés aux coins de ses yeux violet. Il eut un sourire encore plus grand. Dès fois on se demander jusqu'à ou ce gamin pouvait sourire tellement il n'arrêtait pas de l'agrandir!
Il écouta ensuite les propos de la jeune fille d'une oreille étrangement attentive.... Ses yeux brillaient d'un éclat vert joyeux et toujours avec une petite point de malice et de farce.
Elle leur dit qu'ils avaient raison, que ça ne servait à rien d'abandonné et qu'eux deux étaient de très bons amis qui savaient toujours réconforter une petite fille comme elle. Au moins... Le rouquin savait qu'il ne servait pas que à grand chose. C'était un peu rassurant de savoir qui savait faire un truc de ses dix doigts qui n'était là que pour faire des bêtises. Il eut un demi sourire bien pâle. Mais, il vit Nura tourner la tête et Evrard fit de même. Curieux malgrès tout! Il vit alors un livre frapper la tête de Nano.
Outchi! Il vit tout de suite qui était l'auteur de cette petite faute. Elaïka. Elle aussi n'était pas très doué. Bas! Au moins elle savait soulever le livre et le faire bouger! Pas comme lui qui n'arrivait seulement pas à faire bouger un bouquin ou Nura qui le déchirer en plein vol.
Il la regarda un moment, ne savant pas quoi faire. Nano semblait plus surpris que blesser gravement en faite... De se qu'il voyait en tout les cas. Il pencha la tête sur le côté. Hum...
Nura s'avança avant qu'il fasse le moindre pas et avant qu'il est pensé à faire ce geste là... Elle serra l'autre fille contre elle. Tien donc? Elle s'affirmait! C'était une très bonne chose pour elle ça! Il croisa les bras sur sa poitrine et attendit de voir un peu toute cette petite scène. Elle se débrouillait très bien toute seule...
Il attendit quelques instant, se perdant dans ses propres réflexions pas très amène vis à vis de lui. Il avait un peu marre de toute cette magie en faite. Jamais il n'arrivai à faire quelque chose de potable. Même si c'était pour foutre le livre dans l'œil de quelqu'un. Pff.
Mais ce fut lorsqu'il entendit son nom prononcé par Nura qu'il sortit de ses... haem... "rêveries"? Mouais... Pas très fantastique si ces pensées étaient des rêves. Il s'avança près de deux autres. Il trouvait pas si mal que ça l'idée de Nura. Il les regarderait faire parce que lui ne tendrait pas ses paumes temps qu'il ne serait pas assurait qu'il y avait bien de la magie dans son corps d'imbécile et de raté finit.
Il sourit de toutes ses dents aux deux jeunes filles et pencha la tête sur le côté en hochant la tête lorsque sa meilleure amie demanda s'ils essayaient. Il ne voulait pas la décevoir alors qu'elle paraissait si enthousiaste! Il soupira et décroisa ses bras, attendant plutôt que quelqu'un le fasse avant que lui n'essaie.... .... Pourtant... Personne ne voulait commencer! Il baissa la tête en soupirant.

-Bon je commence puisque personne ne semble décider. Mais ça ne vous apportera rienn du tout.

Elles allaient plutôt voir. Il tendis sa main pâle vers un des livres, se concentra comme précédemment, tenta tout les moyen. Bien sur qu'il la sentait cette énergie dans ses deux paumes. Mais quelque chose la bloquait! Quelque chose ne voulait pas que le flot de cette magie passe. Il eut alors une idée!! Il repensait à l'autre jour sur le toit du château ou il avait eut très peur que Nura se fracasse dans la cour en tombant et s'écrasant comme une crêpe! Il avait usé de son pouvoir de lévitation à la perfection même si celui-ci n'avait pas durait très longtemps... Et la jeune fille avait volé quelques secondes dans les airs!
Pareil pour une autre fois, avec Ambre sur la rivière. Il avait eut très peu de la brûler vive en usant de son pouvoir pour la sécher. Il avait réussi sans aucun problème parce que... Il avait eut peur pour ceux qu'il aimait!
Il se concentra alors sur quelque chose de dramatique qui pourrait se passer. Il imagina tout d'abord Nura en train de tomber dans la cour. Il essaya alors ce pouvoir de lévitation qui avait pourtant marché l'autre fois... Mais non. Rien.
Pourquoi toujours rien? Ca n'arrivait qu'à lui ou quoi?
Tellement qu'il en, avait marre, il ne fit pas de deuxième essaie avec sa "technique". Il baissa brusquement ses deux paumes et se détourna de ces foutus livre. Il ravala ses larmes avec fierté. Ce n'était pas à son tour de pleurer aussi! Elles ne tombèrent pas et ne roulèrent pas sur ses joues. Tant mieux. Il serra les poings, près à s'en aller d'ici. Trop étouffant pour lui...
*Tu es un gros nul Evrard, tu changeras jamais.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Jeu 21 Jan 2010, 20:30

Maitre Elya s'avança vers moi... Au non... On peut dire quelle a entendu mon message! Elle pensera quoi? Que je suis juste un petit Idiot qui ne connais pas son passer? OU peut-être pour que sa soit plus polie, elle dirait boule de poil au lieu... Pas le temps de penser, puisqu'elle est devant toi!

-"Ne t'inquiète pas Nano, ce n'est pas grave si tu as oubliée ton passée, si tu veux et si sa t'intéresse nous pourrons en voir un peu plus sur les coutumes de ton peuple, mais en tout cas ne t'inquiète pas à ce sujet, certain chevaliers sont dans le même cas que toi et peut être un jour tu t'en souviendras d'accord ?"

Pour de vrai? Je ne savais pas que d'autre personne que moi ne savent pas le passer! On apprend a chaque jours en tous cas! Surtouts si tu es dans la classe de magie.... Je me contentai de hachais faiblement la tête, puis maitre Elya se dirigea vers un autre élève. Je n'ai pas voulut comprendre la conversation entre le professeur et (...) puisque j'étais dans la lune. Sa m'intriguer, de devenir chevalier. Surtouts pour le domaine du combat. Que je suis bon dans cette domaine, surtouts quand que j'utilise mes griffes... Non, mais être Pardusse peut pas être toute mauvais, mais c'est juste avec les autre que c'est mauvais....

Sans que je m'en rende conte, Maitre Elya prit la parole.


-"Je suis très fier de vous car la plupart d'entre vous on réussi l'exercice, mais pas seulement, Nano, Evrard et Ambre, je suis contente de l'aide que vous avez porté à Nura et je ne doute pas que les autres aurait fait pareils. Vous le savez, la solidarité et très importante dans l'ordre d'émeraude et je suis heureuse de voir que vous l'avez comprit. De plus, Ambre, tu as eu une très bonne idée et j'en suis contente car elle semble marché à merveille."

Quelle idée? J'ai manqué un bon bout moi ou quoi!?

-"En effet, si vous n'arrivez pas à couper les liens télépathiques avec les autres, c'est une bonne idée d'imaginer un objet tranchant qui couperait se lien comme l'as dit Ambre, certain d'entre vous on réussi avec sucées."

J'avoue que cette idée a en quelque sorte de l'allure, puis que je vois que Nura se sentais un peu plus mieux... Enfin, d'ici ce que je vois, je veux dire...

-"Certain d'entre vous on eu des problèmes à dire ce qu'il pensait, ou plutôt à caché ce qu'il pensait. Il est important que lorsque vous crée le lien magiques vers les personnes à qui vous voulez parlé vous pensiez aussi à la chose que vous voulez dire, si vous ne pensait à rien alors vous aurait une chance de dire la première chose qui vous viens par la tête et cela peut parfois être embêtant. Enfin, si certain d'entre vous on eu du mal à ciblée si ils voulaient parlé à un groupe ou à une personne cela est simple. Il vous suffit de pensée à la personne à qui vous voulez parlez ou aux personnes, si le groupes et trop grand vous pouvez pensée à une chose qui le symbolise. Si vous pensée par exemple à la classe le message sera envoyée à tout les élèves de la classe, si vous pensée aux écuyers ce sera envoyée au écuyer et ainsi de suite, cela vous aidera surement quand le groupe sera trop grand pour pensée à chaque personne."

Bonne idée.... Non, j’apprends vraiment, et le plus important, je le comprends! J'avais peur que quand que je vais venir a mon premier cour, que je ne comprenne rien du tous de ce qui se passe... Mais je comprends!

-"Puisqu'aucun d'entre vous n'a levez la main je comprends donc que vous avez tous réussi l'exercice ce qui est très bien. La difficulté de parlé par l'esprit et que votre pouvoir n'est pas canalisée par vos mains mais votre esprit, et que c'est de l'esprit qu'il esr projetée vers d'autre personnes, mais vous semblez tous avoir réussi à merveille, si un jour cela ne va pas tout seul, pensée que c'est comme lorsque vous canalisée votre pouvoir dans les mains, sauf que vous le dirigées vers votre esprit puis vers l'esprit de quelqu'un d'autre."

Maitre Elya était toute souriante. Je pense qu'elle était contente qu'on réussisse.

-"Si vous avez des questions n'hésitez surtout pas, sinon nous allons voir la lévitation à présent. Le derniers cours à était assez rapide je vais donc vous ré expliquées les choses."

Le... Lev... Lévitation!!!!? Non, mais la je vais me planter! Et vraiment! Je ne serais jamais capable de faire ce ci! C'est déjà un miracle que j'ai réussit de parler par télépathie, mais léviter! La, elle rêve! Non, mais elle rêve vraiment trop!

Le but de l'exercice et de faire léviter les livres qui se trouve près de moi."

Maitre Elya lévita un des livres, juste par sa pure penser. J'étais un peu éblouie, puis que moi, je n'ai jamais vue ce ci au paravent....

-"Le livre est en réalité retenue en l'air pas votre pouvoir qui sort de votre mains, ici vous pouvez imaginée un fil entre ma mains et le livre qui le tien en l'air."

Je vis le livre flotter dans les airs, au dessues des autre élèves, puis que moi j'étais un peu plus reculer.

-"Le lien est toujours existant et je le contrôle avec ma mains, pour la vitesse, c'est avec mon esprit que je le contrôle, comme lorsque l'on veux lancée quelques choses cela peut être fort ou non, ici c'est pareil sauf qu'on le pense avec l'esprit si l'on veux allez plus vite ou non. Pour la direction c'est votre main qui choisit. Enfin, pour savoir si il va vers vous ou vers une autre direction vous devez pensée à la cible que vous voulez."

Le livre se posa en arrière de la classe, puis maitre Elya continua;

-"Je vous laisse donc essayer, Ambre si tu le souhaite tu peux aidées ceux qui auront des difficultés avec moi. Surtout si vous n'y arrivez pas, levée la main et nous viendrons vous aidez. "

Essayer!? NON!!!! Je ne souhaite pas, je préfère regarder! Je sais déjà que je serais incapable! Pourquoi qu'il faut que je le fasse?

-"La magie à aussi un coût et elle vous fatigue, si vous vous sentez faible arrêter et n'essayez surtout plus, ce n'est pas grave. Nura, fait attention tu t'es déjà fatiguée tout à l'heure."

Je m’étonnai de cette remarque.... Mais ce ci étais vrai. Une profonde inquiétude venue au fond de moi, juste a pensé que ce ci c'est arriver a Nura, me fit presque peur....

Mais Nura fut la première à essayer de léviter. Et j'étais éblouie qu'elle avait réussit! J'étais tous fier pour elle! Mais il avait une chose qui m'étonnai, c'étais que le livre.... Commencer à se déformer!

Quand que la transformation fut complet, je vis que dans les yeux de Nura, commença a apparaitre des larmes. Je ne pouvais pas la voir comme ca... J'ai voulut la réconforte, mais je vis Evrard qui a pris la relève.... Je n’osais pas venir, puisque je savais que Nura étais entre des bonne mains.... Mais pourtant une émotion me vit dans le cœur. Qu'étais cette émotion? De la.... De la jalousie? Non... Surement pas.... Quoi que...

Je tourne mon regard de ses deux amis (ou quelque chose d'autre, peut-être qu'Evrard c'est son petit-ami...). Bon, peut-être que si j'essayerai de lévitais, sa va m'oublier de cette... émotion non Name.... Je me levai, mais à peine que je me lève, je résous.... Un livre plein dans le front!

Je tombe a terre, un peu sonner. Des petit livre me tourner autours de la tête.... Ma queue allait presque en rond en arrière de moi, pendant que mes yeux roulait aussi... Mon visage faisait un petit grimace... En tous, tout ca pouvait paraitre très, très drôle...

- Est-ce que c’est correct ? Je suis extrêmement désoler de t’avoir frappé, se n’était pas mon objectif principale… je ne voulais pas dire ça… je voulais juste te dire que ce n’était en aucun cas mon objectif.

Je pouvais croire que c'étais plusieurs personne devant moi. Wow! Elaika a beaucoup de sœur jumelle! Attend, 3, 4 5....

- Désoler… je…je…je n’ai pas fait exprès, ce n’était pas mon but de faire mal à Nano, de cassé se s’y jolie vase et de cassé… la…la dernière fenêtre qui n’était pas encore cassé.

J'étais toujours sonner... Mais je pense que c'étais Elaika qui se pardonnais.... A bon pourquoi? Est-ce que c'est elle qui a frapper un des petits livres qui flottes au dessue de moi?

- T'inquiète, on est tous là avec toi. Je suis certaine que Nano t'a déjà pardonnée,

Cette voix... Cette voix me réveilla. C’était celle de Nura. Je clignais plusieurs fois des yeux, puis je me constate que j'étais part terre, entourais de monde. Non, mais qu'est-ce que j'ai faite encore?

Moi aussi, je viens de rater terriblement. Veux-tu, avec Evrard qui aussi n'a pas réussi du premier coup, essayer ensemble? À plusieurs, ce sera plus facile non? On s'entraidera!

Ah! La je me rappelle! C'était Elaika qui ma frapper sans faire par exprès dans le front.... Sa explique toute!

Quand que Nura alla s'asseoir, elle me demanda si toute allait bien, je lui souriais, espérant que c'étais assez pour elle. Je n'étais toujours pas capable de parler, pour une raison que je ne connaisse pas encore...

-Bon je commence puisque personne ne semble décider. Mais ça ne vous apportera rien du tout


Et bon, je devrais peut-être me lever moi! Je me lève soudainement, et regarda le spectacle.... Il n’était incapable de soulevais le livre. À bon? Non, qu'elle que chose d'autre clochait la dedans, j'en suis sur...

Bref, mais en voyant la déception de mon camarde de classe, je vis le voir et fit;

- T'inquiet Evrard. Il faut juste la pratique, c'est tous!

Espérons que sa va l'aider, parce que c'est pitoyable comme mot de rassurance!

- Et déjà la, je suis encore pire, puisque moi je n’ai même pas essayé de soulevais un bouquin!




[Hrp: Je suis desoler du grand extra large retard! Je ne le ferais plus dans le futur!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Ven 22 Jan 2010, 11:40

- Bon je commence puisque personne ne semble décider. Mais ça ne vous apportera rienn du tout.

Evrard allait commencer? Parfait! Nura s'en sentait incapable. Elle était toujours démunie, mais elle se força à penser qu'à du positif. Son ami essaya, sans succès. Nura voyait bien comment il réfléchissait pour un moyen efficace. Pourquoi il était incapable de réussir qu'un petit peu? C'était souffrant pour le rouquin et Nura le sentait avec tristesse. Que pouvait-elle faire? Evrard semblait sur le point de pleurer, mais contrairement à Nura, aucune larme n'apparut. Pourquoi le cours de magie était remplie de déceptions?

- T'inquiet Evrard. Il faut juste la pratique, c'est tous! Et déjà la, je suis encore pire, puisque moi je n’ai même pas essayé de soulevais un bouquin!

Nano... Nura sourit sous ce petit mot d'encouragement. Elle était réellement reconnaissante qu'il encourage son meilleur ami.

- Nano, voudrais-tu essayer avec nous? Je pense que j'ai une idée. Peut-être qu'on pourrait tous essayer en même temps? En combinant nos pouvoirs, on risque de réussir, non?

C'était peut-être une idée farfelue, mais Nura croyait vraiment que ça allait marcher. Pourtant, comment faire pour savoir qui a réussit et qui n'a pas réussit? Nura pensa un moment et dit ensuite :

- Surement qu'en le faisant léviter ensemble, on prendra exemple sur tous les techniques et points positifs des autres. Ensuite, on essayera séparément pour voir le résultat. Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-