___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 13:03

La journée n'était pas vraiment différentes des autres pour la magicienne Elya. Comme tout les matins elle c'était levé de bonne heure pour pouvoir se purifié et manger avant d'accueillir ses jeunes élèves. Les groupes avait changée pour que les élèves puisse se connaître un peu plus, après tout, tout les chevaliers de l'ordre d'émeraude faisait partit de la même famille et tous devait se connaître et apprendre à travailler ensemble. La fée conaissait tout les élèves bien sur puisque c'est elle qui leurs avait fait passé leurs test d'admission. Le château avait aussi accueilli un nouveau professeur, Akane, un elfe qui était venue enseignée aux enfants et qui était d'une aide non négligeable, il avait récupéré les élèves de Dame Keeko qui était trop surchargé entre ses différente charge de chevalier et de professeur.

Ces changements de groupe avait demandé une nouvelle logistique, ainsi, Elya avait du s'arranger avec Dame Shaina pour que celle-ci dispense les cours de combat l'après midi tandis qu'elle s'occuperait de la magie le matin. Elle avait aussi dut s'arranger avec Thys pour que celle-ci donne les cours le matin pour que la fée s'occupe des élèves en se qui concerne la magie, car, comme avant, Elya s'occuper encore de deux groupes diffèrent. Pourquoi ? Car elle adorait simplement les enfants et qu'elle n'avait aucune autre charge plus importante que celle-ci bref, elle était tout simplement contente de partagée ses connaissances avec ces petites tête bien curieuse.

La fée descendit tranquillement dans la salle réservé au cours, aujourd'hui, ce ne serait pas un cours en extérieur car celui-ci ne le permettait tout simplement pas. En effet, au dehors, l'on pouvait voir un manteau blanc qui recouvrait les alentours, et des flocons descendait encore du ciel. Elya avait d'ailleurs changée le paysage de sa salle en conséquences, les feuilles était devenue blanche tandis que les fleurs arborait des couleurs rouge ou bleu. Ce n'était pas un paysage réaliste certes, mais grâce à son pouvoir la fée pouvait crée toutes les plantes qui lui venait par la tête et les plus improbable. Au sol, l'herbe était elle aussi devenue blanche, donnant l'impression qu'elle était recouverte de neige. En bref, l'environnement était plutôt immaculée ponctuée de quelques touches de couleurs.

La magicienne sourit en pensant à ce que ses élèves avait déjà apprit. La plupart savait à présent parler par télépathie et certain était capable d'utiliser la lévitation. Il rester encore la guérison et les rayons de feu ainsi que capté les pensée des autres ou bloquer les siennes, beaucoup de boulot en perspective mais cela n'inquiétait pas du tout Elya puisque les élèves apprenait à une vitesse surprenante. Aujourd'hui, la fée souhaitait testée les acquis de chacun et retravaillée avec ceux qui avait le plus de difficulté. S'adossant à l'arbre comme d'habitude elle regarda la liste de ses nouveaux élèves tout en les attenants.


- Ambre
- Evrard
- Lili
- Nura
- Elaïka
- Nano

Elle avait déjà eu la plupart des élèves, seul les trois dernier n'avait jamais participer à ses cours et était lui semblait-il arrivée un peu après les autres, ce qui n'était pas réellement un problème puisque cela apprenait les enfants à être solidaire entre eux, a s'entre aidée... Pour son plus grand bonheur, s'y trouvait Ambre, une jeune fille très douée qui n'avait pas était acceptée comme écuyère, elle contait sur elle pour l'aider avec les plus jeunes, pour qu'il puisse apprendre eux aussi d'elle. Elle avait déjà montrée de nombreuses choses à cette jeune fille au potentiel incroyable.Relevant le regard elle le posa sur la porte d'entrée ouverte, prête à accueillir les élèves qui irait s'assoir sur les coussins de mousse blanche. Devant la magicienne se trouvait de nombreux livre plus ou moins lourd ainsi que des caisses en bois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 13:35

Nura s'était difficilement levée en ce matin enneigé. Elle avait passé beaucoup de temps dehors, la nuit, pour essayer de s'endormir, mais cela avait été très difficile. Donc, la petite se sentie cernée et sans forces. Par contre, par expérience, elle savait que son énergie habituelle reviendra dans peu de temps. Nura monta seule l'escalier menant à la tour. Elle n'avait pas encore rencontré un de ses si peu amis. Était-elle la première levée?

C'était le premier cours de la jeune fille et enfin, elle sentit la vie parcourir son corps endormi. Elle était maintenant très nerveuse, et elle pénétera seule dans la salle de classe, un stress de plus. Nura se retrouvait désormais face à la porte, mais le courage lui manquait pour l'ouvrir. Elle prit une grande inspiration et l'ouvrit.

À l'intérieur, la classe était décorée de plusieurs fleures diverses que Nura n'avait jamais vu auparavant. Le plancher était même recouvert d'herbe légèrement blanchie, comme si elle était recouverte de neige. Partout, la classe était magnifiquement décorée, ce qui laissa la petite émerveillée. Elle n'arrivait plus à avancer et son regard détaillait chaque recoin de la pièce. Jamais elle n'avait vu quelque chose de semblable. Même, elle ne croyait pas que c'était possible. Ensuite, son regard rencontra celui d'une dame qui semblait l'attendre. Nura baissa immédiatement la tête, gênée, mais la jeune femme lui inspirait tout de bon. Une douceur se dégageait d'elle, telle que Nura n'en avait jamais vu, elle qui avait toujours vécue avec des hommes qui voulaient toujorus se battre. Nura resta debout, sans trop savoir quoi faire. Elle n'avait pas le courage de soutenir le regard de son nouveau maître. Elle regarda derrière elle, mais personne ne venait encore.

Nura décida donc de s'assoir à l'une des places sans regarder l'elfe. Lorsque assise, la petite lança un petit regard furtif sur son maître. Elle croisa son regard bleu et rassurant, avant de baisser le regard de nouveau. Elle avait eu le temps de voir une feuille avec les noms des élèves se située entre les mains de la dame. Nura comprit qu'elle devrait surement se présenter, donc sans toutefois redresser la tête, elle dit faiblement :


- Je suis Nura...

Après cette faible présentation, Nura attendit avec impatience l'arrivé des autres, qui enlèvera ce malaise si inconfortable pour la petite.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 14:31

Cela faisait plusieurs jours qu'ils n'avaient pas eut cours parce que certaine personnes du château étaient en train de changer les groupe. C'était ce que le rouquin avait entendu dire, du moins. Il était bien content d'avoir cour aujourd'hui. Parce que d'habitude le professeur Elya ne prêtait pas attention à lui et à ses erreurs, mais peut-être que grâce à elle il allait réussir à avoir de plus grandes chances de maîtriser ses pouvoirs. Lorsque le rouquin regarda par la fenêtre du dortoir il vit de très petits flocons de neige tomber dans la cour. Oui! De la neige! De la vrais! Evrard adorait cette substance blanche et froide qui tombait du ciel. Le rouquin se dépêcha de s'habiller sans réveiller les autres qui dormaient encore. Il avait vu les nouveaux groupe et avait été dessus de ne pas être avec ses deux meilleurs amis. Pourtant, il était avec son âme sœur Ambre et sa meilleure amie Nura. Avant de connaître beaucoup mieux Ambre, il aurait était très content de toujours être avec Lili, mais à présent il s'en moquait un peu. Parce que Ambre ne sortirait plus de son cœur. C'était bein sur très étrange puisqu'il avait sept ans mais c'était comme ça...
Evrard sortit dans la cour. Il ne déjeunait jamais le matin et comme il était encore tôt, il décida de rester tout bêtement sous la neige qui lui mouillait peu à peu la tête et recouvrait ses habits d'un léger voile blanc qui fondait petit à petit. Il eut un grand sourire puis, il bougea enfin. Ses doigts étaient gelés et ses doigts de pieds aussi mais Evrard s'en fichait. Il aimait vraiment la neige. Il entra bien vite dans la tour du cour d'Elya pour se réchauffer. Peut-être que une de ses deux amie fille étaient déjà là? Il l'espérait vraiment beaucoup! Il poussa la porte de la classe et fut bien surpris de n'y voir que Elya et... Nura! Il eut un grand sourire, s'inclinant devant le professeur. Il alla s'asseoir juste à côté de Nura avec ses yeux pétillants de malice. Son amie, qui était nouvelle dans le château, semblait intimidé d'être dans cette tour. Il lui entoura les épaules de son bras avec un grand sourire rassurant. Il jeta un coup d'œil à la liste que Nura elle aussi regardait quelques instant plus tôt et Evrard vit qu'il y avait aussi en plus deux personnes qu'il ne connaissait pas encore: Elaïka et Nano.
Une fille et un garçon donc? Il espérerait bien vite s'en faire des amis comme il en avait l'habitude.

-Ne t'en fait pas Nura! Ne soit pas intimidé! Ambre va bientôt venir ici, et si je parvient à devenir ami avec les deux autres nouveaux sur la liste, tu seras encore plus intégré à la classe! Et en plus, maître Elya et très gentille. Elle ne te mangera surement pas tout de suite!

Il pencha la tête sur le côté et retira sa main des épaules de Nura. Il allait voir si la jeune fille était doué en magie ou pas! Lui, en tout cas, c'était vraiment un gros nul et elle s'en rendrait très vite compte. Même si le rouquin avait un peu reprit confiance depuis le dernier cour de magie avec Elya dans le champ du village d'Émeraude....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 15:46

Finalement, quelqu'un d'autre entra dans la salle de classe. Nura n'osa pas lever la tête pour savoir c'était qui, mais déjà, elle se sentit soulagée. Soudain, l'enfant s'assit à côté d'elle et lui entoura ses épaules par son bras.

- Ne t'en fait pas Nura! Ne soit pas intimidé! Ambre va bientôt venir ici, et si je parvient à devenir ami avec les deux autres nouveaux sur la liste, tu seras encore plus intégré à la classe! Et en plus, maître Elya et très gentille. Elle ne te mangera surement pas tout de suite!

Evrard! Nura se sentit si heureuse et rassurée tout à coup. Est-ce que son attitude intimidée était si facile à voir? Mais maintenant, elle lève finalement la tête et regarde son ami qui avait son sourire moqueur habituel. Nura lui sourit à son tour. Qu'elle était chanceuse d'avoir Evrard comme meilleur ami! En plus, il trouvait toujours les meilleurs mots pour lui enlever sa timidité persistante. C'était vrai qu'Elya ne la mangera pas. En plus, Nura devait l'avouer, elle semblait une des personnes les plus gentilles que la petite ait jamais croisées.

Evrard retira son bras et semblait excité de commencer son cours. Cela mit Nura songeuse. Elya sera-t-elle capable de lui montrer comment contrôler ses pouvoirs? La petite se sentit elle aussi excitée, sûrement que l'attitude d'Evrard était influençable. Nura regarda son professeur de magie et lui sourit pour lui montrer qu'elle fera des efforts et ne sera pas trop timide avec elle. Par contre, Nura se demandait qui d'autre allait venir. Il y avait Ambre, ce qui était déjà bien, l'ayant croisée... enfin, après s'être fait sauvé la vie par elle. Ensuite, deux nouveaux... Et Lili que Nura ne connaissait pas. Sérieusement, Nura devra faire des efforts pour perdre sa timidité. Comment veut-elle être un grand chevalier si elle ne sera même pas capable de parler aux gens?


- Merci Evrard, murmura Nura, sachant qu'il va comprendre. Elle le remerciait pour lui redonner du courage... socialement. Ensuite, elle regarda la porte pour reporter son regard sur Elya qui les regardaient avec cette douceur. Euh..., maître Elya? Que va-t-on faire aujourdhui?

Voilà, c'était dit! Nura se félicita intérieurement et attendit la réponse avec joie. Elle avait commencé à parler d'elle même! Sera-t-elle cependant toujours capable lorsque la classe sera remplie?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 17:29

Elaïka rêvait à un monde sans guerre, un monde qui vivait dans la paix et le bonheur. Elle se promenait dans des champs aux herbes verdoyantes, ou les oiseaux chantonnaient et virevoltaient dans le ciel dégagé. Une fraîche brise caressa ses joues et fit danser ses cheveux blonds dans les airs. Elle se coucha dans les longues herbes qui lui cachaient désormais la vue et ferma ses yeux d’un bleu turquoise. La jeune fille vit une jeune femme dans sa tête, elle avait des cheveux blonds comme Elaïka, un homme apparu au côté de la femme. L’homme prit la main de la femme, il avait des cheveux bruns en batailles et de magnifiques yeux verts. Il avait un air familier. Mais la jeune fille n'arrivait pas à le reconnaître. La jeune femme s’approcha d’Elaïka et lui dit d’une voix douce : Elaïka, ma petite fille adorée, la femme lui caressa les cheveux et continua : tu ne me reconnais sûrement pas ma chère enfant, mais je suis ta mère, Ariane et voici ton Père Loïc. La jeune Elaïka n’en croyait pas ses petits yeux, elle voulut les serrer contre elle, sentir leurs odeurs qui lui manquaient et qu’elle ne sentira jamais, mais elle ne pouvait plus bouger et aucun son ne sortait de sa bouche. Les larmes aux yeux, Elaïka les regarda un moment. Sa mère s’approcha de sa fille qu’elle n’avait jamais connue, lui donna un léger baiser sur le front et elle rejoignit son époux qui sourit à la jeune élève. Et ils marchèrent au loin, s’éloignant toujours d’Elaïka.

La fillette se réveilla en sursaut. Elle regarda sa chambre vide, cherchant une présence, la présence de ces parents. Elle s’agenouilla sur son lit et se dit à elle-même :

- Quel drôle de rêve ai-je fait!

Elaïka resta un instant à penser à ce dont elle avait rêvé quand inopinément elle se souvint qu’elle avait un cours avec Elya et d’autres élèves aujourd’hui. La jeune fille débarqua de son lit, se prépara rapidement et sortit de sa chambre en claquant la porte derrière elle.

Elle courut un long moment dans le château. Pendant un instant, elle pensait qu’elle savait perdu. Elaïka venait d’arriver ici au château d’Émeraude et elle n’avait pas eu le temps de le visiter, du coup, elle ne savait pas ou se passait le cours de magie avec son nouveau professeur, Elya.

Elaïka sortit dehors où quelques flocons de neige tombaient du ciel grisâtre. Elle monta un escalier qui était dans la tour. Arrivé en haut, la jeune élève perdue commençait à être découragée. Elle descendit une marche quand elle entendit une voix féminine qui disait : euh..., maître Elya? Que va-t-on faire aujourd'hui? Soulagé de ne pas continuer à chercher l’endroit ou se passerai son cours, elle marcha vers les voix jusqu’à ce qu’elle soit devant une porte entre ouverte. Elaïka la poussa et fit face à deux filles et un garçon. Il y avait une fille plus âgée que les deux autres, c’était sans aucun doute le professeur qui lui enseignera à contrôler sa magie. Elle entra dans la grande pièce. La pièce était décorée de diverses fleurs de différentes couleurs. Le plancher était recouvert d’herbe blanche qui donnait l’impression que l’ont marchaient sur de la neige. Elle regarda chaque recoin de la pièce et son regard tomba sur deux élèves à peu près de son âge, c’est ce qu’elle en déduisait, et le professeur :

- Bonjour, je me présente Elaïka d’Émeraude et j’ai 7 ans, je crois que l’âge n’était pas nécessaire n'est-ce pas.

Pourquoi avait-elle dit son âge? Elle ne le savait pas, mais bon c’était dit, elle ne pouvait pas reculer.

- Désolée de mon retard, je me suis perdue en chemin, voyez-vous, je suis nouvelle ici et je n’ai pas eu le temps de visiter le château d’Émeraude.

Elle regarda Evrard et Nura et Elya et se dit qu’elle n’était sûrement pas en retard vu le nombre d’élèves présent dans la salle de magie.

Vu que personne ne parlait et que tous la fixaient, un peu gêner sous les regards elle dit en bégayant :

- C’est… bien ici le… cours de magie… D’Elya?

Elle se dirigea vers les trois individus et s’assit à côté d’une fille aux cheveux châtains et aux yeux bleu clair. Elaïka regarda une autre fois que qui l’entourait et croisa le regard de son nouveau maître. La jeune fille détourna son regard d’Elya et dit :

- Maître Elya, je me demandais ce que nous allons apprendre aujourd'hui?

Elle avait extrêmement hâte d’apprendre la magie et apprendre également à contrôler ses pouvoirs. Elle était impatiente de voir les pouvoirs des autres, apprendre par son nouveau maître Elya des trucs qui l’aideront sans aucun doute.

HP: Désolé du court texte !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Lun 04 Jan 2010, 19:19

Soudain, la porte s'ouvrit pour laissa la place à une jeune fille de l'âge de Nura. Comme celle-ci avait aussi fait, la nouvelle venue détailla la pièce du regard. Ensuite, elle regarda les deux élèves présents et la maîtresse Elya.

-Bonjour, je me présente Elaïka d’Émeraude et j’ai 7 ans, je crois que l’âge n’était pas nécessaire n'est-ce pas.

Nura sourit sous cette remarque. C'était son genre, à elle aussi, de dire ce qu'elle ne voulait pas nécessairement dire. Elle se souvint lorsqu'elle s'était présentée à Zieo et Evrard et ricana intérieurement. Quelque chose chez la jeune fille présente l'attirait. Elle avait l'air d'une personne très gentille et si peu intimidante. Enfin, Nura ne s'était pas encore sentie timide à son arrivée, ce qui pourrait très bien être un miracle. À moins que ce soit la petite qui s'était améliorée et la présence rassurante d'Evrard qui lui procurait cette confiance en elle-même?

- Désolée de mon retard, je me suis perdue en chemin, voyez-vous, je suis nouvelle ici et je n’ai pas eu le temps de visiter le château d’Émeraude.

Nura aurait aimé dire quelque chose. Elle aurait aimé lui proposer la visite du château, mais elle-même elle était nouvelle. Elle ne serait sûrement pas la meilleure personne pour la guider! Nura ne savait pas quoi dire. Donc, elle fixa Elaïka, mais baissa son regard immédiatement. Il était encore trop tôt pour soutenir les regards. La blonde aussi semblait mal à l'aise, puisqu'elle dit d'une voix instable :

- C’est… bien ici le… cours de magie… D’Elya?

Elaïka parcouru de nouveau son regard autour de la pièce et vint ensuite s'asseoir près de Nura. Celle-ci se sentit un peu inconfortable à l'idée devoir être assise à côté d'une inconnue, mais elle devait s'y faire. Et elle ne sera pas une inconnue pour très longtemps. La petite se mit à se demander si elle pourra devenir l'amie d'Elaïka. Déjà, Nura se trouvait chanceuse d'avoir Evrard et Zieo comme amis, mais pourra-t-elle en avoir d'autres? Sera-t-elle capable d'avoir une amie? Elle qui a toujours été avec des hommes, elle ne savait pas trop quoi faire... Nura se sentit une fois de plus nerveuse. C'était si difficile rencontrer de nouvelles personnes! Heureusement qu'Evrard sera là à ses côtés. Nura avait confiance en lui. Il savait quand elle ne se sent pas bien en présence de d'autres personnes et il l'aidera, elle en était certaine. Nura lança un regard furtif à sa voisine lorsque celle-ci dit :

- Maître Elya, je me demandais ce que nous allons apprendre aujourd'hui?

C'était vrai, Elya n'avait pas eu le temps de répondre à la question de Nura. Celle-ci attendit la réponse, mais quelque chose lui disait qu'elle devrait se présenter à Elaïka. Sera-t-elle capable? Elle se mit à se tordiller nerveusement les mains, nouvelle habitude qu'elle avait acquise lorsqu'elle était timide et nerveuse. Sans lever son regard posé sur ses mains, Nura dit d'une voix peu forte et dépourvue d'assurance :

- Je-je, moi c'est Nura.

Finalement, elle reporta son regard sur Evrard, comme si elle attendait son sourire d'encouragement. Ensuite, elle regarda sa voisine avec timidité, ses joues empourprées de rose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mar 05 Jan 2010, 16:15

Lili se leva, comme tous les matins depuis longtemps, du moins en avait-elle l’impression du haut de ses six ans. Elle releva donc tranquillement et se prépara. Il y avait quelques temps de cela, l’enfant avait abandonné ses robes au profit de simple tenue d’élève, ne souhaitant pas se faire remarqué. Elle s’était d’ailleurs demander pourquoi ne l’avait-elle pas fait plus tôt, n’avait obtenu aucune réponse. Pour autre qu’elle même, la réponse la plus logique eut été qu’elle souhaitait garder un lien avec son passé, avec son ancienne vie, pour ne pas l’oublier. Oui c’était ce que ce serait dit quelqu’un de censé devant tout autre élève, pas devant Lili, pas en connaissant on histoire. En effet, l’enfant n’avait rien à se rappeler, du moins rien d’agréable. Elle rêvait parfois de son ancienne vie, ce n’était que cauchemars. La plupart du temps elle revoyait sn père, criant, frappant, inlassablement. Elle se réveillait finalement en sueur et parfois même, en pleurs. Mais comme le reste, cela l’avait passé. Ses cauchemars avaient peu à peu cessé, sans disparaître, ses crises avaient passé. J’entends par là qu’elle ne fondait plus en larmes au moindre geste brusque d’un adulte, qu’elle n’avait plus besoin de se cacher pour laisser perler ses larmes. Certes, ses souvenirs étaient toujours présents, remontant parfois à la surface, sans déborder. En tout cas, l’oubli lui aurait été préférable. Certes, cela lui avait appris certaines choses, la plupart étant que la violence ne résous rien. Bien entendu, face aux hommes insecte, elle était nécessaire, c’est pourquoi elle suivait avec assiduité ses cours d’armes (même si la peur de se faire disputer y était pour quelque chose). Oh, elle n’y était pas très douée, mais elle se débrouillait, ou faisait du mieux qu’elle pouvait tout du moins. Ni endurante, ni musclée, cette discipline n’était de toute manière pas fait pour elle. Heureusement que cela seul ne régissait pas l’ordre, elle aurait été en mauvaise posture.

Une fois habillée, Lili sortit de sa chambre, et s’arrêta devant une fenêtre. Il neigeait. La gamine adorait la neige, ce duvet blanc et doux qui tombait du ciel, tel les feuilles mortes de l’automne, était sujet de fascination. Dans son royaume, il neigeait assez souvent, et pour cela, Lili l’appréciait. Bien entendu il n’y avait pas que cela, mais c’était là sa principale raison. On aurait put penser que cela l’ennuierait à force mais elle n’avait que envie face à ce phénomène. Envie de le toucher, de le gouter, de courir et de jouer dedans, tout ce que son père lui avait interdit de faire. En réalité, la principale règle était de ne pas quitter les appartements que leur attribuait le statu de chef de la garde de Klaus. Elle n’avait pas accès à l’extérieur, aux autres enfants, à la neige. Elle devait rester à l’intérieur, seul ou avec ses professeur qui lui enseignaient un tas de choses longues et ennuyeuses. Mais n’était-ce pas le rôle qu’il s’était donné, gâché l’existence de son enfant ? Si, très certainement. Ainsi appuyée à la vitre, la jeune fille repensait à cette époque, lorsqu’elle observait la neige avec envie de la fenêtre de ses appartements. L’Opalienne repensait avec nostalgie à ce royaume, sans douleur cette fois, un royaume qu’elle aimait bien tout compte fait. Peut-être même retournerait-elle y vivre une fois adulte… si la guerre avait une fin, une bonne fin. Et c’était là son rôle, protéger le continent, mettre un terme à la guerre, Aux côtés des chevaliers, elle aiderait le monde à être meilleur. Enfin, si elle parvenait jusqu’à ce grade. Et pour cela, mieux valait ne pas arriver en retard à son cours.

S’élançant dans le couloir, elle traversa de nombreux étages, dévala de nombreux escaliers, jusqu’à déboucher dans la grande cour. Le froid la prit d’un coup, rappelant à sa mémoire les sensations qu’il provoquait. Tout d’abord l’air froid pénétrant dans les poumons, bloquant ainsi la respiration pour quelques dixièmes de secondes, ensuite le vent glacial qui "mordait" la peau, et enfin les frissons parcourant la totalité de son corps en peu de temps, la faisant tressaillir. Ses sensations, elle les avait oublié en peu de temps, la faible fréquence à laquelle elle les avait ressentit en était la cause. En effet, elle ne pouvait éprouver de telles choses que les rares fois où son père l’emmenait hors de leur demeure, elle ne pouvait alors exprimer sa joie et apprécier pleinement ce plaisir futile. Mais ce jour là, elle put, cette conscience de sa liberté l’embrasa, la réchauffant mieux que des flammes. Elle avait rêvé pouvoir un jour faire ce qui lui était auparavant interdit, la permission lui en était donnée. Tout-à-coup elle se mit à courir dans la neige, levant le regard au ciel, elle tournoya. Lili irradiait de bonheur, de ce bonheur innocent propre aux enfants si attendrissant pour les adultes. C’est pourquoi nul n’osa l’interrompre alors qu’elle risquait de bousculer les serviteurs bien pressés et de semer le désordre. Soudain, elle trébucha et s’étala dans la neige. Elle aurait d’innombrables raisons de se plaindre, l’humidité des flocons pénétrant ses vêtements, la dureté du sol percutant son dos, la douleur qui en résulta. Et malgré tout cela, elle partit d’un grand éclat de rire. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas sentie aussi heureuse. En réalité, cela n’était que la deuxième fois de son existence. La première étant le cours dans le village qui avait eut lieu il y avait peu. Ce jour là, elle avait réussi là où d’autre avaient échoués, elle avait su maîtriser un pouvoir à sa découverte. Heureuse et fière d’elle, ce cours était resté gravé dans sa mémoire. Décidément, la journée «était aux souvenirs, les bons comme les moins bons.

La jeune fille ne roula pas, comme elle aurait eut plaisir à le faire, mais se releva. Elle ne voulait pas décevoir dame Elya en arrivant en retard à son cours. Elle se remit donc sur ses pieds, se secoua légèrement pour faire tomber la neige qui s’était prise dans ses vêtements, et reprit sa course. Elle trébucha une ou deux fois, ses éclats de rires se poursuivaient. Elle arrivait quasiment hilare devant la porte de la salle de classe, se stoppa net. Il ne lui fallait pas entrer ainsi, cela ferait mauvaise impression. Que penserait-on d’elle ? Surtout que, les groupes ayant été changé, elle ferait la connaissance de nouveaux élèves. Cela allait-il changer quoi que se soit ? Pour l’enfant, non. Elle avait entendu parler d’élève changeant de professeur et était heureuse que tel ne fut pas son cas. Elle aimait beaucoup Elya ; douce, compréhensive, affectueuse, elle lui rappelait un peu la mère qu’elle n’avait jamais eut, celle qu’elle aurait aimé avoir. Elle n’avait cependant pas eut cette chance et ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même, après tout, si elle ne l’avait pas tué, les choses auraient certainement été différentes. Chassant aussitôt ces lugubres pensées, la gamine reprit pied dans le présent. Ce jour là, il neigeait, elle était heureuse, il ne fallait pas que ses pensées soient tournées vers ses erreurs, elle devait les laisser derrière elle. Pour s’en empêcher, elle reprit ses pensées là où elle les avait laissées. Où déjà ? Ah oui, les changements de groupe dont elle n’avait que faire. Le même professeur et les mêmes horaires. Certes, ses camarades changeraient mais elle ne s’était pas particulièrement liée avec certains. Elle avait néanmoins entendu dire que des amis proches avaient parfois été séparés, elle ne pouvait que s’imaginer la déception que cela était. La solitude ne lui pesant pas, c’était avec les livres qu’elle passait son temps, confortablement installée sur un fauteuil de la bibliothèque. Elle appréciait cela, réellement, mais ne pouvait s’empêcher d’envier les autres. Pour l’Opalienne, c’était comme la neige, elle lui avait toujours fait envie sans lui être accessible. Son père lui avait interdit tout lien avec les enfants de son âge mais à son arrivée à Emeraude, elle n’avait pas eut plus d’amis. La principale raison à cela était qu’elle n’osait pas, toujours sa légendaire timidité. Elle n’osait pas déranger, s’incruster dans les conversations, et il se pouvait même, inconsciemment peut-être, qu’elle ait peur d’être déçue. Elle ne savait rien de l’amitié, ne pouvait que déduire de ce qu’elle voyait que c’était comme un rêve, mais toute bonne chose à une fin, perdre un ami devait être horrible. D’autant plus qu’’en temps de guerre, se liait avec des gens n’était pas prudent.

Soupirant, elle entra dans la salle. Un énorme sourire étira ses lèvres. Cette salle, comme la magicienne qui leur y faisait cours, était chère à son cœur. Il s’agissait d’un petit coin de verdure dans un château de pierre. Le château, voilà ce que Lili avait toujours connu, elle ne s’en était jamais vraiment plainte. Mais pour parvenir jusqu’à Emeraude, il lui avait fallu traverser une bonne partie du contiennent. Elle avait alors découvert des paysages plus magnifiques les uns que les autres, même ses nuits à la belle étoile, aussi effrayantes eussent-elles étés, faisait désormais parti des souvenirs plaisant. Sur le moment, la jeune fille n’aivait osé quitter sa tente, trop peureuses des bruits qui peuplaient le silence de la nuit en forêt. Le vent, les animaux, tout cela l’avait terrifié et pourtant… Pourtant, à présent qu’elle avait connu cela et qu’on la forçait à demeurer dans un château au silence pesant, elle regrettait.

Nouveau soupir. Rester plantée ici, sous les regards de ses camarades, n’était pas une bonne idée. Elle s’avança donc, salua son professeur d’un signe de tête et d’un grand sourire, puis gagna sa place. Celle-ci étai un peu retirée, à l’écart, elle lui convenait. Tout d’abord, les yeux de ses camarades ne pouvaient être constamment rivés sur sa petite personne, ce qui les amènerait à se retourner et ainsi s’attirer les foudres de la magicienne. De plus, de ce point stratégique, elle pouvait observer l’ensemble de la salle et de ses occupants. Ses yeux noisette balayèrent la salle. Parmi les enfants, elle reconnut Evrad, un garçon un peu plus vieux qu’elle, assez turbulent. Il était toutefois gentil, ses bêtises en tout genre amusantes, elle l’appréciait. Les deux autres personnes déjà présentent étaient deux fille, comme elle. L’une avait des yeux bruns et de longs cheveux bruns, son teint pâle fit sourire la jeune fille, elle n’était pas la seule à ne pas posséder beaucoup de couleurs. L’autre, était à peu près son contraire et ressemblait bien plus à Lili. A mieux y regarder, cette dernière ce rendit compte que non. Elle avait des cheveux blonds assez longs, certes, mais ses yeux bleus et sa peau … normale. De plus, elle était grande et apparemment plutôt musclée. Ce qui n’était en aucune sorte le cas de Lili.

Bien entendu, d’autre arriveraient, cela semblaient logique. De plus en plus d’enfant parvenaient des quatre coins du pays pour suivre une formation d’élève. Lili attendit donc ses camarades avec impatience non pour leur parler (elle n’en aurait surement pas le courage) mais pour les observer. En effet, la jeune fille était de celle qui sont persuadée que le corps en apprend plus que les mots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mar 05 Jan 2010, 21:51

- Hmrf...

Mon mousseau alla de gauche à droit, pendant que je fis un autre bruit du gare "Niarmrf".

* Pourquoi tu ne me laisse pas dormir papillon?*

En effet, ce petit papillon voulait que je pars de la seule place ou que je me sens bien.... Mes rêves. La, personne peux me toucher, me critiquer.... Je suis en paix avec le monde, et le monde l'es avec moi.... La seul place ou que je suis moi même, ou que je peux penser a n'importe quoi sans qu'on me critique... La seul place ou que je eux oublier ma surface, et aller a un monde meilleur...Donc pourquoi le papillon me réveille?! Il ne sait pas comment que je souffre moi?! Même dans un cauchemarde, je me sentirai bien!!!! Pourquoi, pourquoi est ce que c'est moi qu'on réveiller?! J'aime bien les paillions, vraie, mais aujourd'hui, ce papillon la me fait croire le contraire...

En me tourna complètement, pour dormir sur mon ventre, je faisais comme si je ronflais. (Je sais que vous le faites surement a quelqu'un de vivant, et non un insecte, mais moi je le fait a toute les personne (ou insecte) qui me réveille!). J’espérais que le papillon va avoir peur... mais non... Il c'est poser sur mon oreille!

*Hey, enlève toi de la!* Me dit je en secouant mon oreille. Masi sa n'a pas fait un grand effet, puis que le papillon s'envola pour quelque instant, puis revient se poser a la même place... Ouin, on peu dire qu'il est capricieux se papillon... Mais pourquoi il ne peut pas aller achaler quelqu'un d'autre que moi qui dors aussi sur le toit!? A oui, je suis le seul qui dort la...

Le soleil étais déjà lever, sa fait tes longtemps... Mais ce papillon n'arrêter pas de m'agacer!? J'ai rien d'important aujourd'hui donc je ne veux pas me revaille... Ou peut-être....

Soudain, je me relève brusquement. Le papillon part enfin.... (Je pense qu'il voulait sincèrement que je me réveille!). C'est aujourd'hui! C'est le cours de magie!!!!! Pourquoi la chose que je dettes le plus est ce que je rate? Bref, en fait c'est une bonne chose... Mais je vais me faire humilier! Mais comment...

Digne! Petite idée viens de venir dans mon esprit! Je suis sur le toit, non? Et moi j'ai acer à tout le haut? Et la cours de magie est dans les tours? Donc, ce que je dois faire c'est de trouver la cours de magie est... Bingo, voila Nano!

Je regarde de gauche à droite, et je vois tes rapidement la tour dans laquelle se trouva mon cours. Peut-être que je ne vais pas toute a fait être chicaner? Pas le temps de penser, mais d'agir! Je commence à courir sur le toi, verre la tour. A quater pattes, je suis sur et certaine que les personne en bas pense juste que je suis un chat... Ou gros chat... Est-ce qu'il voudrait m'ata...

Sans regardais ou que j’allais, je trébuche sur quelque chose (je ne suis pas toute a fait sur c’est quoi, et c’est sur que je l’ai pas vue, sinon je n’aurais pas trébuché !) et je roulai plusieurs fois sur moi même. Je continuai à rouler, et à rouler… juste qu’à temps que je tombe de la fenêtre du cour de magie ! J’ai atterrit devant notre professeur de magie (en fait, je le crois, mais je suis sur que c’est le cas), puis d’un sourire gêner, je fis ;

- He, hé... Je suis Nano...

Si je n'aurais pas de la fourrure sur moi, tous le monde aurait vue comment que j'étais rouge de honte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mar 05 Jan 2010, 22:47

Nura baissa la tête de nouveau après s'être présentée à Elaïka. Peu de temps après, plus vite que la réponse de l'élève, une autre petite fille fit son apparition dans la classe. Voilà que celle-ci se remplissait assez rapidement. Nura observa la fillette d'un oeil discret. Elle avait épuisé sa confiance en elle-même. Donc, elle évita le regard de la nouvelle venue et espéra que le malaise disparaisse. Pourquoi même Evrard hésitait à parler? Les élèves étaient plongés dans un silence encombrant, enfin, pour Nura ce l'était. Les yeux bleus de la petite cherchait un endroit pour accrocher son regard, tout pour ne pas croiser ceux des autres. Même le regard d'Elya allait intimider Nura. Encore une fois, ses mains s'agitèrent ensemble, mais se stoppèrent lorsqu'elle regarda par la fenêtre pour voir... quelqu'un. Cette personne était très facile à reconnaître, c'était Nano!

* Mais, qu'est-ce qu'il fait sur le toit? C'est dangereux, les toits! On peut tomber et mourir! * paniqua aussitôt Nura en se souvenant de sa dernière expérience.

Elle ne comprenait pas pourquoi Nano était si bizarre. Pourquoi ne prenait-il pas l'escalier comme tout le monde? En même temps, Nura devait se l'admettre que ça lui donnait un aspect comique et original. Comique, certes, puisque le jeune trébucha et se retrouva en train de tomber dans la classe... pour finir sur Elya. Ouch! Nura ferma les yeux pour ne pas voir la scène du fracas. Mais, comment Nano avait-il fait pour trébucher et tomber directement sur la professeur de magie?
* Il est sûrement aussi maladroit que toi, Nura! * se dit la petite en ouvrant les yeux de nouveau.

- He, hé... Je suis Nano... dit le parduss.

Nura ne put s'empêcher de rire timidement sous cette scène très amusante à son goût. Nano était si étrange... mais il y avait toujours cette attitude, ou elle ne savait pas trop quoi en fait, qui la faisait rire, ou aimer être en sa compagnie. Nura leva les yeux en l'air, comme si elle semblait exaspérée, mais dans le fond d'elle-même, elle riait encore à coeur joie. Elle se retourna pour voir la réaction de ses camarades, certaines d'y voir le sourire moqueur d'Evrard et voulant voir un sourire sur les lèvres d'Elaïka et de l'autre élève dont Nura ne savait pas encore le nom. Par contre, Elya s'était peut-être fait mal. Alors, Nura chassa son sourire par politesse et s'enquit sur l'état de son maître de magie.


- Maître Elya, vous allez bien?

Nura ne savait pas trop quoi faire. Elle regarda Nano avec un regard insistant, pour qu'il l'aide, ou qu'il se lève simplement de la magicienne. Ensuite, Nura chercha des yeux le regard d'Evrard. Elle ne savait pas comment réagir et elle ne savait même pas l'état d'Elya. Et si c'était grave?

* Arrête de paniquer, Nura. Nano n'est quand même pas si lourd! * Mais c'était plus fort qu'elle. Donc, elle reprit pour la énième fois le tortillement des mains.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 06 Jan 2010, 07:52

Evrard vit tout de suite alors que Nura se sentait mieux lorsqu'il était assis près d'elle. Ben... Tant mieux! Il lui fit un clin d'œil en attendant de voir les autres débarqué par ici et par là! Une fille de leur âge ( évidemment ) arriva elle aussi après. Ca devait être Elaïka, une autre nouvelle qui figurait sur la liste des élèves du nouveau groupe. Ouais, certainement! Il ne voyait pas qui elle pouvait-être d'autre! Il la salua d'un grand signe de la main! Elle paraissait assez sur d'elle parce qu'elle ne bafouillait pas comme Nura elle le faisait devant Elya. Même si, pourtant, à la fin, comme un grand silence pesait dans la salle de classe, elle perdit un peu de son assurance. Le rouquin la regarda s'asseoir et répéter la même phrase que son amie quelques instant plus tôt. Il se frotta les mains. Il comptait bien s'en faire une amie de cette Elaïka! Oh ça oui, avec une grande joie il échafauderait un plan pour avoir une nouvelle amie dans sa liste! Ses yeux vert brillèrent pendant un cour instant et il pencha la tête en arrière, ses cheveux roux tombants dans son cou, là ou se perdait ses toutes dernières tâche de rousseurs avant que celle-ci ne réapparaissent sur ses bras assez palots.
Il remit sa tête droite sur ses épaule lorsque son amie osa dire bonjour et se présenter à la nouvelle venue. Un immense sourire naquit sur ses lèvres. Elle gagnait en assurance de jour en jour! C'était bien. Il pencha la tête sur le côté en faisant un clin d'œil à Elaïka.

-Salut. Moi c'est Evrard! T'as hâte de devenir mon ami, sans aucun doute, je ne me trompe pas? Et j'ai hâte de devenir le tien.

Evrard agissait comme ça de temps à autre avec les personnes qu'il rencontrait. Il essayait d'attraper très vite et de cerné le caractère des personnes pour les apprivoiser et devenir leur amis! Mais il n'agissait pas pareil à chaque fois avec tout le monde même si il était sans doute l'un des gamins qui avait le moins froid aux yeux avec les autres, mise à part Lyxie. Dès fois il se prenait légèrement pour le roi mais ça ne durait pas longtemps du tout parce qu'il n'aimait pas trop se sentir au dessus de tous et d'être supérieur... à part quand il s'agissait de ses relations avec Lyxie, là c'était bien différent... Evrard soupira légèrement et détourna la tête vers la fenêtre pendant que Nura la baissait. Il vit alors arriver Lili. Même si elle restait une élève très très belle à ses yeux, il préférait Ambre maintenant. Un peu normal, vous me direz! Qui ne préférerait pas son âme sœur, je vous le demande! Le rouquin bailla sans détourner le regard pour admirer la nouvelle venue. Ses yeux étaient fixés sur un point. Un garçon qui arrivait par le toit. Tiens donc? Par le toit? Qu'est-ce qu'il foutait dessus? Lorsque le point s'approcha il se rendit compte que c'était un autre "nouveau". Il était arrivé un peu avant Nura dans ses souvenir mais il n'en était pas sur. C'était un Pardusse. Il aimait bien cette fourrure sur lui et, même si Nano, car c'était bien le nom du garçon sur le toit, en avait honte apparentement, lui, Evrard, aimait bien cette différence en lui! Il le trouvait un peu à part et c'est ce qui faisait le charme de ce gamin! Il avait vraiment envi de s'en faire aussi son ami. Ca aurait été palpitant d'avoir un ami à la fourrure qui remplace sa peau et des oreille étrange plutôt que celle des humains! Très très palpitant! Peut-être plus que d'en avoir un à la peau mauve comme Leanna! Il eut un sourire mais celui se tordit légèrement quand il vit Nano trébuchait ou quelque chose du genre pour rouler sur le toit et atterrir... Sur Elya. Il eut un instant d'étonnement puis un immense sourire se fendit sur son visage et il éclata d'un rire franc. Ses yeux pétillèrent de taquinerait et, lorsqu'il vit le gamin se redresser il eut un plus grand sourire encore lorsque celui-ci marmonna quelques petites choses inaudible presque. Il était décidément bien marrant ce Nano! Il eut un demi rire genre un petit "hé hé" et se présenta comme étant Nano. Oui, Evrard lui le savait. Il l'avait déjà vu dans la cour et ailleurs. Il eut un sourire moqueur aux lèvres alors que Nura regardait ce qu'en pensait les autres de cette chute soudaine. Evrard pencha la tête sur le côté et lâcha avec amusement:

-Alors Nano, sa roule?

Il eut un grand sourire encore une fois, signe qu'il ne voulait pas blesser le Pardusse et qu'il plaisantait pleinement! Il baissa la tête pour la relever toute de suite après et la rejeter en arrière pour rire à nouveau franchement. Quelle bonne farce il n'empêche! Il ne pouvait pas s'empêcher de rire. Mais il lui vint à l'esprit que Nano pouvait mal le prendre, alors il tâcha de s'excuser.

-Excuse moi de rire, Nano... C'est que... Cette chute était vraiment bien faite! Ca aurait était encore plus hilarant si ca avait été sur la tête d'un autre professeur...

Il ne se rendit compte que quelques instant après de sa boulette. Ce n'était pas très gentil et intelligent de parler ainsi des professeurs devant Maître Elya...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 06 Jan 2010, 11:14

Ambre s'était levée assez tôt ce matin là comme elle avait l'habitude de le faire depuis son arrivé au château. Mais depuis un an déjà, l'adolescente ne faisait plus les cauchemars qu'il lui arrivait d'avoir quand elle était petite. Certes elle n'avait pas oublié à quel point elle avait souffert à cause de l'assassinat de ses parents mais elle avait recommencé à vivre et c'était le plus important pour elle. Elle s'était faite des amis, garçons comme filles d'ailleurs, elle s'entendait assez bien ses professeurs et puis...elle est tombée amoureuse. Elle était vraiment heureuse d'être avec Evrard mais elle se demandait toujours pourquoi les Dieux ont choisi de faire d'eux des âmes soeurs malgré leur différence d'âge. Elle ne savait pas mais elle essaiera de comprendre pourquoi cela est arrivé.
Entre temps, les cours avaient repris et la jeune fille préféra se dépêcher avant d'arriver en retard. Enfin, elle pense qu'elle est toujours en retard mais en fait, c'est l'inverse, elle est toujours très en avance mais elle ne fait jamais attention à l'heure. L'adolescente s'habilla d'une robe blanche, n'arrivant toujours pas à se mettre une tenue d'élèves comme le font pourtant les autres élèves mais dans tout les cas, cela n'allait pas l'empêcher de se distinguer des autres enfants. Elle avait déjà des ailes dans le dos et cela la différenciait grandement. Visiblement, cela ne semblait gêner personne au château mais Ambre, elle, n'était pas très confiante. Elle ne savait pas s'en servir et elle se demandait bien comment elle allait faire. Va t-on les lui enlever ou bien doit elle les garder? Elle verra bien.
Après s'être habillée, elle sortit du dortoir. Elle n'avait vraiment pas fin et de toute façon, elle était assez pressée. Elle avait vu par la fenêtre de la neige et cela lui rappelait de nombreux souvenirs. Lorsqu'elle arriva dans la grand cour, il y avait tout un tapis de neige blanche. Il faisait froid mais la jeune fille n'y prettait pas vraiment d'attention car son esprit était ailleurs. Elle se souvint des quatre premières années de sa vie passée auprès de ses parents. Comment pouvait elle les oublier? Elle ne le pouvait pas tout simplement. Des flocons de neige se posaient délicatement sur les paumes de ses mains tendues et commençaient à fondre. Ses cheveux bleux étaient aussi couverts de neige blanche. On aurait surement pu la concidérer comme une apparation fantomatique. Sa peau blanche et sa robe blanche étaient presque transparentes à cause de toute cette neige. Seuls ses cheveux permettaient de la différencier à un fantôme ou à une apparition surnaturelle. Ce qu'elle n'était pas d'ailleurs.
Elle choisit de rentrer en vitesse car elle commençait à avoir sérieusement froid même si son passage dans la neige lui rappelait de bons souvenirs. Elle se souvint d'ailleurs qu'elle devait aller en cours et que si elle ne se dépêchait pas, elle allait être en retard. Elle se dirigea vers les salles de cours. Elle se souvint que les groupes avaient été modifiés et qu'elle était à présent avec Evrard et Nura. Leur professeur était Elya et l'adolescente était contente d'avoir toujours la magicienne comme professeur. Lorsqu'elle arriva dans la salle, tout le monde était déjà là et un incident comique arriva en même temps.
Ambre vit un jeune pardusse qui devait surement être Nano roulait et à la fin de sa course, atterir sur la magicienne Elya. La classe était complétement hilare tandis que Nano était pire que gêné et la magicienne ne semblait pas contente. L'adolescente ne put se retenir de rire mais parvint à l'étouffer à grande peine. Les élèves ont dû remarquer sa présence, enfin, elle ne savait pas trop mais elle s'avança à son tour, ayant réussi à calmer son fou rire.

-Bonjour, je suis désolée si je suis en retard mais j'ai pas vu le temps passé à cause de la neige.

Ce qui n'était pas un mensonge, étant donné que cela lui avait rappelée des souvenirs et qu'elle s'était perdue dans ses pensées peu après. Elle espèrait que son arrivé ait réussi à calmer un peu le groupe car elle avait peur que cela finisse mal pour eux six.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 06 Jan 2010, 19:03

Elaïka attendait patiemment que son professeur Elya commence le cours, celle-ci n’avait pas répondu à ces questions, mais ça ne dérangea pas la jeune élève. Elle avait hâte d’apprendre et de pratiquer sa magie. La jeune fille assise à côté d’elle commença à se tortiller, pourquoi? La jeune élève ne le savait pas, mais ça ne l’intéressait guère. Sans regarder Elaïka, Nura lui dit d’une voix basse et dépourvue d’assurance : Je-je, moi c'est Nura. La jeune fille sourit à sa nouvelle amie qu’elle venait de se faire et lui dit :

- Ravie de te rencontrer Nura, moi c’est Elaïka.

Pourquoi elle avait dit son nom à Nura? Elle venait de se présenter. Mon Dieu qu’elle pouvait dire n’importe quoi quand c’était question de se faire une amie. Derrière sa nouvelle connaissance, un jeune garçon de son âge avait des cheveux roux et des yeux verts. Il avait le visage immaculé de tâches de rousseurs et des bras quand même musclés. Celui-ci lui fit un clin d’œil et il se présenta : Salut. Moi c'est Evrard! T'as hâte de devenir mon ami, sans aucun doute, je ne me trompe pas? Et j'ai hâte de devenir le tien. La jeune fille sourit à Evrard. * Il a l’air très sympathique tout comme Nura ! C’est t’elle-dit. * Maintenant, je vais me présenter à Evrard, mais je ne vais pas dire mon nom comme j’ai fait avec Nura.

- Heureuse de te rencontrer Evrard.

Elaïka prit une pause, pour réfléchir à se qu’elle pourrait bien lui dire et continua :

- Bien sûr que j’ai hâte de devenir ton ami Evrard, j’ai hâte de tous vous connaître!

Elle le regardait quand une jeune fille arriva dans la pièce. Elle était petite et mince, elle avait de longs cheveux blonds comme la jeune Elaïka et des yeux d’un brun chocolat. Elle n’avait pas l’air forte par son corps frêle et son visage était d’une blancheur telle une poupée de porcelaine. Celle- ci savait retirer dans un coin de la pièce sans se présenter. * Pourquoi elle s'assoiyait t'elle pas avec nous ? Ce questionna Elaïka. Soudain, quelque chose arriva dans la salle de cours, mais pas par la porte, mais par la fenêtre. Une boule de poil dit soudain : He, hé... Je suis Nano... La jeune fille vit bien que c’était un pardusse et ne fût pas effrayé par son apparence. Plutôt que de le renier par son aspect, elle se leva et se dirigea vers lui. Elle l’aida à se relever, lui sourit de toutes ses dents et lui dit :

- Est-ce que ça va ? Tu as fait toute une chute toi ! Je me présente, Elaïka d’Émeraude. On peut dire que tu as fait une entrée remarquée faut dire!

La jeune fille le regarda. Il avait des griffes aux mains et aux pieds, mais cela ne l’effraya pas. Une fourrure recouvrait tout son corps et il avait des cheveux blonds. Elle réfléchit et en lui adressant un magnifique sourire un peu moqueur elle continua :

- Tu n’as pas pensé à entrer par la porte, tu sais c’est beaucoup plus facile, il faut juste monter les escaliers, et c’est moins fracassant.

La jeune fille soupira quand elle entendit Evrard dire à Nano : Alors Nano, ça roule? Le rouquin commença à s’esclaffer et il dit entre deux rires : Excuse-moi de rire, Nano... C'est que... cette chute était vraiment bien faite! Ca aurait était encore plus hilarant si ça avait été sur la tête d'un autre professeur... * Bon sans qu’il pouvait dire tout se qui lui passe par la tête lui, j’y pense, moi aussi je dis presque tout ce qui me passe par la tête, mais la seule différence entre lui et moi c’est que je m’abstiens quand ma remarque peut être vexante. Se dit-elle en son for intérieur. La jeune fille ne pensait pas que la remarque d’Evrard pouvait vexer Nano, mais sûrement le maître Elya. Elaïka se tourna vers lui et soupira une autre fois, mais après sourit. Elaïka entendit un fou rire provenant de l’extérieur de la salle de magie, elle dirigea son regard vers la provenance de ce rire et vit une jeune fille aux cheveux bleu-gris se présenter : bonjour, je suis désolée si je suis en retard, mais je n’ai pas vu le temps passé à cause de la neige. Elaïka se demanda s’y elle était réellement en retard ou non. * Elle riait sûrement pour la chute fracassante de Nano… tout comme Evrard. La jeune fille s’en moquait royalement qu’ils trouvaient drôle de voir un jeune élève faire une chute par la fenêtre, devant tout les élèves et le professeur. Toujours debout devant tous les élèves, elle alla se rassit au côté de Nura et attendit. Son regard se promena dans la pièce et croisa la fenêtre que Nano avait cassé accidentellement. Elaïka regarda un long moment les petits flocons qui tombaient du ciel. Elle avait vraiment hâte de finir le cours pour aller jouer dehors. Non qu’elle n’aimait pas apprendre à faire de la magie, au contraire, elle adorait ça, sauf qu’elle aimait également jouer dehors, faire des batailles de boules de neige et des bonshommes qu’elle habillait par la suite avec du vieux linge qu'elle ne se servait plus. Le froid qui entrait par la fenêtre cassée la sortit de sa rêverie, mais avec soulagement, elle s’aperçut qu’elle n’avait pas manqué le cours. Le temps pouvait tellement passer vite quand elle rêvait ou s’amusait. Elya avait l’air bien silencieuse. Elle ne parlait pas, elle faisait que nous écouter. * Peut-être qu’elle prépare dans sa tête les exercices qu’elle va nous faire faire aujourd’hui, j’ai bien hâte de voir ce qu’elle va nous apprendre. La jeune fille regarda les élèves. Il y en avait six. Elaïka avait bien hâte de voir leurs talents en aptitudes magiques.


HP: Désolé du cour texte, je n'avait pas d'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 06 Jan 2010, 19:54

Le première élève ne tarda pas à arrivée, ou plutôt la première élève. C'était la jeune Nura qui semblait quelques peu nerveuse, Elya était bien sur au courant que c'était son premier cours et comprenait donc cette réaction, tout les enfants l'avait eu pour leurs première fois et cette fillette ne dérogeait pas à la règle. Comme tout les élèves qui entrée pour la première fois dans cette salle son regard se riva de tout les côtés, totalement surpris par la forêt blanche qui s'y était installée par magie. La magicienne observa donc sa première arrivée avec un regard rassurant, comme à son habitude. C'était une petite fille dans la normal, un petit corps fin, des yeux bleu, des cheveux châtains qu'elle portait en dessous de l'épaule... bref une petite fille qui n'avait pas à rougir de son physique car elle était différente. Leurs regards se croisèrent une seconde avant que la petite baisse les yeux, visiblement gênée. La fée ne mit que peu de temps à cernée le caractère de cette enfant qui devait être assez timide, comme pouvait l'être Lili par exemple, peut être s'entendrait t-elle bien ?

La petite après avoir prit place sur l'un des coussins osa de nouveau regardé ailleurs que ses pieds. Recroisant le regard de son maître, elle le reposa rapidement sur le sol comme si il avait quelques chose de très intéressant puis d'une voie très faible se présenta. Nura était donc une fillette assez timide et qui n'était pas habituée à parler en publique. Elya lui adressa un grand sourire encourageant qu'elle ne capta peut être pas. Elle n'eut malheureusement pas le temps de la rassurée avec des mots car une nouvelle personne faisait son apparition. Cette fois c'était un garçon qu'elle conaissait déjà. Evrard, plutôt turbulent il avait parfois des difficultés en magie mais rien d'insurmontable, ce posait surtout un problème de concentration. C'était un garçon loin d'être timide qui aimais être en contact avec les autres. Malgré ses nombreuses bêtises Elya savait que ce jeune garçon avait un cœur en or et un très bon fond. Elle ne s'inquiétait donc pas de son avenir dans l'ordre même si il faudrait certainnement lui mettre un peu de plonb dans la cervelle.

Le garçon arriva sans la moindre inquiétude dans le cœur, du moins pas par rapport au cours et se dirigea rapidement vers la fillette déjà présente. La fée sourit devant se comportement de solidarité. Lui entourant les épaules d'un bras il commença à lui parler, à la rassurée, il semblait déjà la connaître, c'était une bonne chose, ainsi, Nura se sentirait moins seul si elle était en compagnie d'Evrard. Elya était fier de ce jeune garçon qui même si il avait des difficulté pour la magie intégrée parfaitement les valeurs de l'ordre tel que l'entraide et la solidarité. Ainsi, il aurais pu laissée Nura de côté et attendre ses autres amis, mais il ne l'avais pas fait, au contraire, il avait tenter de la rassurée. Le compliment qu'il avait indirectement fait à la magicienne la toucha également, elle y était plus ou moins habituée mais à chaque fois cela était un bonheur renouvelé.

Les paroles du garçon semblérent portait leurs fruits sur la jeune Nura puisque celle ci se détendit perceptiblement... elle osa même sourire à son professeur qui lui rendit bien sur. La jeune fille releva une nouvelle fois le regard, mais cette fois ci pour parlé directement à la fée. Lui adressa un grand sourire d'encouragement mais elle ne put répondre puisque un nouvelle évènement se déclencha. Une nouvelle petite tête fit son apparition. Celle-ci semblait un peu moins stressé que la première venue bien qu'elle fut elle aussi surprise par la salle dans laquelle elle entra. Elle se reprit rapidement et se présenta à voie haute, une très bonne initiative selon Elya puisqu'elle était nouvelle, cela l'aiderais à se faire des amis. Elle était légèrement perdue, mais rien de très grave, la magicienne lui sourit donc pour tentée de la rassurée. Se dirigeant vers les autres élèves avant de demandé à son tour ce qu'il apprendrai aujourd'hui. Puisque cela faisait deux fois qu'on lui posait la question et que personne ne vint l'interrompre la magicienne put prendre la parole de sa voie douce et rassurante.


-"Nous allons voir ou tout les élèves ont sont avec leurs magies puis j'aviserais selon l'allure à laquelle vous progressez..."

A peine eu t-elle prononcé ses mots qu'elle remarque que Nura se présenter à la nouvelle. Très bien, cette fillette faisait déjà des efforts et des progrès, elle promettait d'être une très bonne élève. Il lui restait de nombreuses chose à apprendre socialement mais elle se débrouillait bien pour le moment. Ce fut le tour de Lili d'entrée dans la salle, cette enfant d'une grande douceur mais aussi d'une grand timidité. C'était la plus jeune des élèves et elle devait parfois le ressentir, mais malgré son jeune age elle était aussi douée que les autres et participé au cours avec la plus grand assiduité. A de nombreuses reprises Elya l'avait rencontrée dans la bibliothèque ou elle passé beaucoup de temps. En réalité, Lili ferais certainnement une très bonne magicienne... La fillette aux yeux noisette alla donc s'installer à sa place habituel, derrière les autres enfants, Elya avait déja remarqué cela bien sur, elle ne leurs parlé pratiquement pas les observées la plupart du temps... Bref, il faudrait un jour que cette jeune enfant arrive à communiquée avec son entourage et pas seulement à décrypter leurs gestes bien que cela était aussi très intéressant... La fée continua d'observer les élèves en attendant de nouveaux arrivant, il n'en manquait que deux.

Deux, dont un qui ne se fit pas attendre longtemps puisque après un arrivée éclatante et très bruyante par la fenêtre il s'étala de tout son long sur la magicienne qui fut forcée de tombée, sans se faire bien mal heureusement. Observant le paquet qui lui était arrivée dessus elle remarqua que c'était l'un des rares pardusse de l'ordre, Nano comme il se présenta lui même après s'être relevée. Les enfants bien sur avait rit devant cette arrivée et Elya avait même eu un sourire, pourtant elle devrait avoir une discutions avec Nano qui ne devait pas dormir sur les toit malgré qu'elle comprenait son malaise, les pardusse était plus habituée à dormir en extérieur, elle trouverais un moyen pour qu'il dorme bien mais sans risque.

Perdant un instant le contact avec la classe Elya n'avait pas réellement tout suivie de ce que faisait les élèves, elle entendit cependant la petite voie de Nura lui demandait si tout allez bien, se relevant elle lui sourit en prenant la parole.


-"Oui ne t'inquiète pas Nura tout va bien."

Elle remarque alors Evrard totalement mort de rire, cela ne l'étonnait pas de lui. En tout cas, il semblait déjà connaître le pardusse, c'était une bonne chose car après tout il était toujours plus difficile de s'intègrer lorsqu'on était diffèrent, et même si Nano était comme eux il était différant extérieurement et provenait d'une autre culture qu'elle n'avais pas encore expliqué à ses élèves. C'est à cet instant que Elya remarqua également que Ambre était arrivée, ils était au complet et sans retard ! Ce groupe était vraiment très bon décidément. L'adolescente salua donc la magicienne et s'excusa de son retard qui n'en était en réalité pas un. Lorsque les élèves furent un peu calmé et que chacun eu prit sa place, la fée prit la parole pour s'adresser d'abord à Ambre.

-"Ne t'inquiète pas Ambre, tu n'es pas en retard."

Elle tourna ensuite son regard vers le jeune pardusse.


-"Quand à toi Nano, la prochaine fois je préférai que tu es quelques minutes de retard plutôt que de m'attérire dessus de la sorte... D'ailleurs nous discuterons à la fin du cours... car il est dangereux d'aller sur les toits..."

Puis, elle posa son regard sur toutes la classes avant de reprendre d'une voie calme.


-"Bonjour à tous. Je suis heureuse que vous soyez tous à l'heure à se cours ! Je pense que vous vous êtes tous présenter à présent. Pour ceux qui l'ignorerait Nano est un pardusse, ce n'est pas le seul dans l'ordre des chevaliers mais ils sont plutôt rare car c'est un peuple très éloignée d'ici. Pourtant, comme vous Nano à des pouvoirs magiques et à donc était envoyée à Émeraude pour les apprendre. Je tien donc à ce que vous le traitée comme l'un de vos frères d'armes même si il est diffèrent. Dans son village c'est vous qui passeriez pour quelqu'un de diffèrent. De plus, les chevaliers doivent être ouvert d'esprit... Mais je ne m'inquiète pas pour cela puisque vous semblez déjà l'avoir adopter ! Si vous voulez plus de choses à propos du peuple Pardusse j'imagine que Nano se fera un plaisir de vous expliquées les coutumes de son village, je pense qu'il en sais beaucoup plus que moi à se sujet."

Après avoir eu la certitude qu'il n'y aurait pas de problème pour Nano elle fit une légère pause puis reprit la parole.

-"Aujourd'hui, nous allons voir ou chacun d'entre vous en est avec les pouvoirs que nous avons déja vue pour que vous soyez tous à niveau. Je veux donc que chacun d'entre vous m'envoie un message téléphatique à moi et à moi seul. Lorsque cela serait fait, envoyée un message à toutes la classes mais pas aux personnes hors de la classes. En bref, je veux que vous pratiquée la télépathie individuelle et de groupe. Ensuite nous passerons à la lévitations. Vous devrez soulevée ses livres et tenter de les ranger au fond de la classes. Pour le moment ce sont les deux seul pouvoirs que nous avons vu et nous allons donc nous concentrait la dessus pour que vous soyez tous au même niveau. Cependant, je vais peut être vous faire essayée d'autre pouvoir assez simple. Bref... Pour le moment je veux que vous m'envoyer un message individuel puis de groupe... Surtout ne vous forcée pas si vous n'y arrivée pas, levée simplement la mains pour signifiée que nous n'avais pas réussi.

Elle leurs adressa un grand sourire puis dirigea son regard vers Ambre qui devait déjà maîtrisée à merveille la télépathie.

-"Ambre, j'imagine que tu maîtrise déjà la télépathie individuel et de groupe sans aucun soucis, si non dit le moi et nous allons la retravaillée avec les autres élèves, sinon j'aimerais que tu me montre ce que tu sais faire en lévitation même si je me doute que tu arrive cette exercice assez simplement... Dit moi dans quel pouvoir tu as des difficultés et nous allons les retravaillées, sauf si tu préfère m'offrir ton aide pour aidée les élèves qui on plus de difficultés. Je te laisse choisir."


Elle voulais réellement laissé à Ambre le choix de s'améliorer dans ses lacunes ou d'aider les autres enfants, après tout c'était un cours de magie et rien ne l'obligeait à aidée les autres même si cela serait bienvenue et que l'esprit de l'ordre l'y pousserait certainnement. Baladant une nouvelle fois son regard sur toute la classe elle claqua doucement des mains.


-"Allez au boulot ! Nura, Nano et Elaïka, ne vous inquiété surement pas si vous n'y arrivée pas pour le moment, nous somme ici pour travaillez. Essayer simplement et levée la mains si vous n'arrivait pas à le faire... mais surtout essayer."


Toujours souriante, Elya observa ses élèves en attendant de recevoir les premiers message télépathique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Mer 06 Jan 2010, 20:48

Finalement, Evrard riait lui aussi de la scène de Nano et Elaïka l'aida à se relever. Nura sourit pour elle-même. Personne ne semblait dérangé par l'apparence de Nano, comme elle l'avait été à leur première rencontre. La petite fut soulagée, surtout pour le parduss. Heureusement, Elya allait bien. Sous cette situation, Ambre arriva et s'excusa pour son retard. Tous les élèves semblaient être là. Nura se surprit de ne pas être plus mal à l'aise. Elle aurait bien aimé se présenter à Lili aussi, mais les circonstances l'en emêcha.

- Quand à toi Nano, la prochaine fois je préférai que tu es quelques minutes de retard plutôt que de m'attérire dessus de la sorte... D'ailleurs nous discuterons à la fin du cours... car il est dangereux d'aller sur les toits..."

* Oui, c'est dangereux * pensa Nura en regardant le toit par la fenêtre brisée.

Elya parla du fait que Nano soit un parduss et qu'il pourrait parler des villages des pardusses. Nura se ferait un plaisir de tout entendre, mais elle n'arrivait pas à se dégêné avec Nano à cause de sa bêtise lors de leur rencontre. La voix de leur professeur reprit pour donner des explications du cours.


- Aujourd'hui, nous allons voir ou chacun d'entre vous en est avec les pouvoirs que nous avons déja vue pour que vous soyez tous à niveau. Je veux donc que chacun d'entre vous m'envoie un message téléphatique à moi et à moi seul. Lorsque cela serait fait, envoyée un message à toutes la classes mais pas aux personnes hors de la classes. En bref, je veux que vous pratiquée la télépathie individuelle et de groupe. Ensuite nous passerons à la lévitations. Vous devrez soulevée ses livres et tenter de les ranger au fond de la classes. Pour le moment ce sont les deux seul pouvoirs que nous avons vu et nous allons donc nous concentrait la dessus pour que vous soyez tous au même niveau. Cependant, je vais peut être vous faire essayée d'autre pouvoir assez simple. Bref... Pour le moment je veux que vous m'envoyer un message individuel puis de groupe... Surtout ne vous forcée pas si vous n'y arrivée pas, levée simplement la mains pour signifiée que nous n'avais pas réussi.

Nura eut soudainement peur. Elle ne s'était jamais pratiquée question de magie. Elle n'avait fait que briser des objets et mettre sa maison en feu. Nura se découragea sous ce mauvais souvenir. Mais elle n'avait jamais essayé de communiquer par télépathie. Elle fit comme son mâitre de magie exigeait. Elle se concentra et pensa à Elya. Elya, Elya, Elya, Elya.... Non. Nura n'en était incapable. À moins qu'elle ait réussi sans s'en rendre compte? Probablement pas. Elle leva donc la main, honteuse. Elle se demandais si elle allait être la seule. Elle ne l'espérait aucunement. Mais, pendant qu'elle attendait, la main levée, elle décida de réessayer, surtout avec le mot d'encouragement d'Elya. Elle pensa à tout le groupe cette fois-ci. Evrard, Nano, Ambre, Lili, Elaïka, Elya... Elle se répéta les noms dans son esprit et sentie soudain un contacte avec elle et le groupe. Elle ne savait pas quoi dire. Mais elle n'eut pas le temps de réfléchir, son esprit parla de lui-même. ** J'ai mit ma maison en feu, dernièrement. ** Oh! Non! Pourquoi est-ce que son esprit s'était dit cela? Maintenant, toute la classe savait. Les joues de Nura devinrent rouge tomate. Elle baissa immédiatement la main. Elle voulait arrêter le contact avec groupe, mais elle en était incapable. Moi, moi, moi, moi... pensa-t-elle désespérement. Elle s'entendit dire par voie de télépathie : ** Je ne voulais pas dire cela... c'est juste que je n'arrive pas à contrôler le feu. ** Nura s'agita. Elle voulait arrêter de parler aux autres! Pourquoi devait-elle être aussi peu douée en magie? Incontrôlée, plutôt. ** Tais-toi Nura! Bon sang! Elya, aidez-moi, s'il-vous-plaît ** La main levée, Nura regarda son professeur avec insistance. Elle ne voulait pas avoir encore plus honte que maintenant, même si elle doutait que ce fut possible.

(Désolée que ce soit court ^^)
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2] Ven 08 Jan 2010, 09:09

Le rouquin réussit enfin à calmer ses hoquet de rire, il ne voulait pas être blessant vis à vis de Nano tout de même! Il baissa la tête en essayant de ne plus rire mais c'était difficile, surtout lorsqu'il repenser à la chut du... du gamin! Il espérait lui aussi s'en faire un ami mais ça allait peut-être être plus dure de cerner sa personnalité à lui? Si sa se trouve il ne voulait pas parler aux autres à cause de sa fourrure? Evrard avait déjà connu des cas comme ça. Qu'on avait tellement honte de son apparence qu'on parlait à personne. Il releva la tête en essayant de ne plus penser à cette chute et afficher un visage sérieux. Il ne manquait plus que Ambre alors? Il s'inquiétait légèrement. Puis, il entendit quelqu'un pousser la porte d'entrée de la tour et il tourna la tête. Ambre!! Il faillit sauter sur ses pieds pour l'accueillir mais il se souvint que personne, du moins aucun adulte, ne devait connaître leur "secret". Ca pourrait peut-être engendrer des problèmes ensuite.
Il resta donc sagement à sa place, les yeux brillant de bienvenu et de joie. Il lui fit un clin d'œil, ne sachant pas si elle l'avait vu. Il attendit que eut-être elle lui face un signe lui aussi mais, très vite, Elya prit la parole. Elle expliqua un peu tout le cour. C'est à dire qu'ils alleint faire de la télépathie en premier lieu. Evrard avala de travers en baissant piteusement la tête. Ce n'était décidément pas son jour de chance du tout du tout! Enfin... peut-être que si. Qui c'est? Allait-il enfin réussir à faire de lui un grand magicien? Il ne serait le dire... Il serra un peu les poings, apréhendant le plus au monde le moment venu ou il devrait commencer l'exercice...
Ensuite, Elya leur dit qu'en deuxième lieu il ferait de la lévitation. Gloups... Ca c'était encore pire! Evrard ne préférait pas en parler! Il fit une légère grimace qui ne se vit sûrement pas. Ses yeux se tournèrent vers Nano que le professeur avait appelé "Parduss". Le rouquin aimait bien la sonorité de ce nom... Il était bien. En plus, plus il regardait l'élève plus il trouvait fasinant d'avoir de la fourrure sur son corps et des oreilles d'animal sur sa tête! Il détourna le regard lorsque Elya leur dit de commencer. Il avala encore une fois de travers et se concentra pour envoyer un message au professeur. Il rassembla tout se qu'il pu trouver comme force et comme connaissance et le "Bonjour" qu'il voulait envoyer resta bloqué au fond de sa tête, ne voulant pas s'échapper. Il essaya encore une fois de projeter cette pensé dans la tête du professeur de magie mais encore une fois cette tentavie fut une des plus veines! Il commençait à s'énerver, frustré. Soudain, il entendit la voix de Nura dans sa tête.
**J'ai mit ma maison en feu dernièrement**
Il ouvrit de grands yeux étonnés. Ah bon? Il eut un sourire aussi. Elle était doué puisqu'elle avait réussi! Pourtant, elle paraissait morte de honte et elle était rouge comme une tomate. Elle se dépêcha d'ajouter dans leurs esprits:
**Je ne voulais pas dire cela... c'est juste que je n'arrive pas à contrôler le feu.**
Nura était encore plus honteuse après ça, cela se voyait sur son visage. Evrard arrêta de sourire. Il voulait venir en aide à sa camarade. Il s'approcha d'elle mais celle-ci se tourna plutôt vers Elya, lui demandant de l'aide par télépathie. Il eut baissa la tête et, sans savoir comment il faisait, il lança à Nura dans l'esprit de celle-ci:
**Ne t'en fait donc pas autant, Nura! Tu sais, moi j'ai faillit brûler toute la bibliothèque à cause du feu!**
Il ouvrit lui aussi de grand yeux surpris! Il venait de parler à Nura par télépathie et seulement à Nura! Les autres n'avaient rien entendu du tout! Était-ce dans des moments de panique ou des moments important que le rouquin arrivait à se servir convenablement de ses pouvoirs? Il en était encore sous le choc pour le coup... Il sourit à son amie. Déjà pour la rassurait mais aussi parce qu'il était fier d'avoir réussi! Même si ce n'était pas excatement à elle qu'il aurait fallut envoyer ce message...

(hrp: désolé court... ==" )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau cours matinal [Groupe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-