___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Juste, danser [Nath+Koko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Juste, danser [Nath+Koko] Sam 02 Jan 2010, 21:57

Une fête avant de partir pour la première mission de sa vie, c'était excitant. Juste assez pour faire passer l'angoisse l'histoire d'une soirée. D'une nuit. Même si, n'aimant pas trop les foules, il aurait été apprécier de faire la même fête à l'extérieur, Il y avait plus de chances de rencontrer quelqu'un, une connaissance comme quelqu'un de nouveau, avec qui passer une bonne soirée. Ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait une personne qui allait rester notre ami. Il arrivait que Lyllianna rencontre quelqu'un avec qui elle ne passe qu'une partie de journée et qu'elle ne revoit pas, malgré une promesse solide. Ou au contraire, plus fragile qu'elle ne le semble. Depuis un an, elle était écuyer. Depuis un an, elle était lentement devenue l'ami de Zeïlia, en plus d'être son écuyer. Depuis un an, elle connaissait Kosuké, son meilleur ami, gars. Depuis six moi maintenant, elle connaissait Hayden. Le meilleur ami de son meilleur ami. Aucune raison qu'il ne soit pas aussi son ami dans ce cas. Bien qu'ils ne fussent pas nombreux, tous les liens qu'elle avait développés étaient solides. Était-ce une bonne chose? Ce qui peut porter à croire que oui, c'est que l'on peut se convaincre que nous voulons plus de qualité de de quantité, mais si l'on perd quelconque chose de qualité, cela nous blessera de le savoir, et d'en plus savoir qu'il ne nous en reste pas beaucoup. Mais si au contraire, on perd quelque chose que l'on a en quantité, et pas en qualité, on ne sera pas triste, et en plus on peut toujours compter sur le fait qu'il nous en reste beaucoup. C'est exactement ce qu'elle aurait pensé de ses amis, si seulement elle se sentait moins légère. De toute façon, était-ce le genre de réflexion à porter? Ce n'était pas du genre de Lyllianna.

Dans la chambre qu'elle partageait depuis longtemps avec son maître, Lyllianna sortait une robe. Où l'avait-elle prise? Elle ne le savais pas, elle était, juste... là. Il y en avait d'autre aussi. Pas mal toutes de sa grandeur, elle ne se posa pas trop la question, leur présence était présente et c'était tout. Une bleue, une noire, une violette... Lylli opta pour celle qui était verte. Verte et noire et brune, mais verte. Ses manches courtes bouffantes ornées de lacets en cuir brun charmèrent un peu Lylli qui se dit qu'elle irait bien avec ses yeux. Comme une rouge (mais il n'y en avait pas, les tissus de cette couleur étaient rares et couteux) ou une orange-brunâtre aurait fait ressortir ses cheveux. Elle l'enfila bien que difficilement sans aide, et se regarda dans le miroir. Elle était correcte cette robe. L'écuyer ne voulu pas non plus que ses cheveux retombent dans son dos comme à l'habitude. Elle pris une lanière de cuir qui trainait et se fit une queue de cheval, laissant ses cheveux ondulés cette soirée là à cause d'une douche prise plus tôt, paraître plus longs, d'une certaine façon. En avant pas exemple, son toupet lui descendait sur les yeux et elle avait deux mèches lui encadrant le visage. Jetant un dernier regard dans la glace l'adolescente remarqua qu'il lui manquait un élément. Son masque. La fille l'avait confectionné durant les derniers trente jours, dans ses temps libres ou bien tard le soir quand elle était assez épuisée, mais pas assez pour dire qu'elle ne voulait que dormir. Bref, il était blanc-beige. Rien de plus normal, mais avec des papillons dorés à côté de l'un de ses yeux entourés de quelque matière brillante. Il y avait aussi du côté droit, le côté où se trouvaient les papillons, des billes. En fait, elle avait pensé à ça au dernier moment. Elle avait attaché une petite corde au masque et y avait mis trois billes de bois colorées. Puis elle sortit de la chambre, après avoir fini de contempler ce masque qu'elle connaissait si bien et l'avoir enfilé en dessous de ses cheveux, car il lui arrivait dans le front, bien qu'il de descendait que sur son nez. Lyllianna était seule en sortant et donc elle se sentais plutôt moche, mais elle se rendit quand même jusqu'au lieu de fête en gambadant. Oui, elle allait faire une bonne rencontre.

De bonne humeur, ayant déjà oublié que bientôt elle s'en allais à Argent, selon les dires de son maître, la jeune femme resta par contre dans un coin. Si elle jetait un regard rapide, il y avait des couples qui dansaient des danses plutôt collées à son goût, et d'un autre côté c'était juste des copines qui dansaient ensemble pour blaguer. Elle aurait voulu faire ça, mais pour une raison, elle attirait surtout les amis gars. Mais c'était eux qui ''étaient de qualité'' alors elle ne chialait pas. La musique était entrainante. Elle aurait bien dansé, mais elle était seule. Peut-être que quelqu'un la reconnaitrait. Adossée au mur, elle regardait dans le vide. Après une dizaine de minutes, elle se voyait devant un jeune homme. Il avait le même âge qu'elle apparemment. Ce ne fut pas difficile à décréter, il avait l'air plus vieux qu'elle, donc il était du même âge. Courbé devant elle, lui demandant la danse qui allait avoir lieu bientôt. 'bien sur' pensa-t-elle. Elle était là pour ça. Danser. Il l'entraina sur la piste de danse. L'adolescent savait danser. Pendant qu'ils tournaient en rond, Lyllianna le décrivit silencieusement. Pour commencer, il ne s'agissait que d'un paysan. Il n'avait pas de pouvoirs magiques. ses cheveux étaient noirs, et lisses et qui allaient dans tous les sens, en plus d'être plutôt longs pour ceux d'un garçon. Ses yeux bleus, qu'elle voyait au travers du masque porté, étaient pétillants. Il la regardait donc elle dévia son regard, se concentrant sur ses pas. Vers la fin de la mélodie jouée par un orchestre, il lui chuchota quelques mots à l'oreille. Elle seule entendit ces mots. Elle rougis et il la laissa ensuite. Assez contente, elle quitta la piste de danse pour laisser d'autres couples danser à leurs tours. Direct là, elle aurait pu dire qu'elle avait passé une bonne soirée et aller se coucher. Mais insufflée de courage, elle retourna s'accoter sur un mur.

- Ehhhh??! Pardon!!

Elle venait de trébucher sur quelqu'un. Un petit garçon. Bon pas si jeune que ça, mais un garçon quand même. Assise par terre, son masque de travers, la première chose à laquelle elle pensa fut justement de replacer ce dernier. Puis elle remarqua les yeux et les cheveux du petit. Bleu-gris. Un œil jaune-gris, ce qu'elle n'aurait jamais cru possible, et un œil plutôt de la même couleur que ses cheveux. Il lui fallu un peu de temps avant de se relever. Elle regarda le petit garçon de haut, mais pas tant que ça tout de même. Avant qu'il ne s'enfuie ou quoi que ce soit, elle lui proposa de danser.

- Umm, pardonne-moi. Veux-tu aller danser? On sera un eu plus quittes...

Il était quand même tout jeune. Six ans minimum. Mais il était tout mignon et semblais ne rien avoir à faire. Il allais surement accepter. Et si non, elle irait voir ailleurs. Ou bien elle l'y tirerais de force, sans en être moins gentille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Sam 09 Jan 2010, 07:56

Nathan avait promis cette fois-ci qu'il essaierait de ne pas trop être gêné. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Nathan était un grand timide quand il était entouré de gens et c'était un de ses gros défauts. Pourtant il n'avait aucun problème physique peut-être à part ses couleurs originales, mais ca ne le dérangeait pas plus que ca et les gens, surtout les filles, le trouvaient plutôt mignon en général. D'ailleurs, il n'arrêtait pas de rougir et ca le rendait encore plus mignon. Enfin, c'était ce qu'elles disaient, mais dans tous les cas, ca gênait le pauvre petit Nathan. Il était plutôt bien habillé. En fait, il n'avait pas vraiment de costume ou de truc trop cherché. Sa mère lui avait trouvé quelque chose et il l'avait mis sans rouspéter. Son masque, il l'avait fait par contre. Gris/bleu comme ses cheveux et son œil droit. Il avait mis des petites spirales sur les cotés proche de ses yeux puis il avait mis des brillant. Il était alors très mignon, ainsi que ses cheveux devenus un peu trop long étaient tenu en une queue de cheval.

Nathan s'était alors retrouvé dans la salle de fête. Il était venu avec son frère, mais il avait soudainement été séparé de lui et il s'était bientôt retrouvé seul à son grand malheur. Il s'était ensuite fait dire par plusieurs jeunes femme combien il était tout mignon et ainsi de suite. Pour elles, il était mignon, mais lui... c'était d'être autant complimenté par des inconnues qui le faisait rougir. Il était tellement gêné et n'avait même pas encore ouvert la bouche. Il réussit bientôt à se sauver de ses demoiselles qui ne devaient pas comprendre son malaise d'être autant entouré. Il chercha son frère sans le trouver et bientôt il se fit bousculer par quelqu'un qui ne devait pas l'avoir vu. Il se retrouva assis par terre, son masque de travers et une expression perdu sur son petit visage. Bientôt son masque fut replacé et Nathan leva ses yeux vers une jolie demoiselle. Nathan rougit doucement et se releva. Haut de ses 6 ans, il se sentait petit et vulnérable ainsi. Il ne savait pas où se mettre ni quoi dire ni quoi faire. Bientôt la voix de la jolie demoiselle parvient à ses oreilles. Oh... Elle voulait danser. Nathan rougit jusqu'aux oreilles et dit alors d'une toute petite voix timide:

Je... Je voudrais bien, mais... Je ne sais pas danser.

Oui, la vérité était qu'il ne savait pas danser, il n'avait jamais eu l'occasion d'apprendre d'un coté. Après tout, il n'y avait pas vraiment beaucoup de bal ou d'occasion pour danser depuis qu'il était né et surtout il était trop jeune. Enfin, ce n'était pas comme si c'était vraiment de sa faute, mais il ne savait pas si danser était une réelle utilité.

(Ne pas faire attention à mes fautes ni que ce soit très cours...)
Revenir en haut Aller en bas
Kosuké
www.perdu.com
avatar
Nombre de messages : 1368
Rôle : Dieu du Temps
Âge du personnage : "5" ans
Date d'inscription : 14/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Eternel
Rôle: Dieu du temps
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Dim 10 Jan 2010, 20:31


La journée avait été reposante. Pour cause, il n'y avait pas eut d'entrainement. Le bal masqué arrivait au château et plusieurs invités, dès le matin commençait à pénétrer l'enceinte des murs de pierres. Curtis avait vaqué à ses occupations, et son écuyer aux siennes, également. Kosuké était souvent quelqu'un qui ne se préparait qu'à la dernière minute...comme aujourd'hui. Ce qu'il allait mettre pour la bal? Pas encore décidé! Son masque? Encore moins! Il allait donc devoir travailler la dessus toute la journée, et par chance, son maitre ne s'occupait pas de lui. Tout avait commencé par les vêtements. Que mettre? C'était moins compliquer que pour une fille, certes, mais il restait qu'il ne devait pas porter des vêtements pouvant lui faire un effet de souillon! Heureusement, il avait trouvé une simple chemise blanche propre et qui faisait largement l'affaire. Pareil pour les pantalons qui était de couleur marron foncé. L'adolescent se trouva une ceinture noir qui ne paraissait pas trop. Bon, c'était réglé pour les vêtements. Maintenant arrivait la chose la plus dure...Le masque. Il devait se le faire lui-même. Enfin...il n'était réellement obligé, mais sinon, cela ferait un peu bâclé. L'ennui c'est qu'il n'avait jamais fait ça lui, un masque! C'est pourquoi s'était rendu à la bibliothèque, lui qui jamais ( ou presque) ne mettait les pieds là-bas. Cela lui rappelait trop ses années au panthéon où il devait étudier et étudier...
Ainsi donc, il ne savait pas vraiment comment chercher. L'endroit était un peu poussiéreux et l'éclairage n'était pas à son meilleur. Le seul moyen plausible pour trouver rapidement un livre, c'était de le chercher par magie. Se concentrant, le garçon fit une recherche pour tous les livres contenant les mots « masque » et « bal ». Quatres livres épais vinrent se placer sur la table devant lui. L'un s'intitulait « Le s bals pour les nuls », l'autre « Le bal masqué », un suivant « Histoire de château » et enfin; « Les masques ». Kosuké s'empara du dernier livre, pour commencer à le feuilleter rapidement. Il y avait beaucoup de masques différents. Des plus farfelus aux plus simples. Le blondin en aperçu un qui lui plaisait bien, malgré qu'il allait sans doute changer plusieurs choses, pour que le résultat soit unique. Soupirant légèrement, il ramassa le livre, puis retourna dans la chambre de son maitre, où celui-ci n'était guère présent.

Pendant au moins trois heures, l'adolescent façonna son masque avec attention. Souvent lui venait l'idée de l'écraser, tellement sa patience était mise à l'épreuve, mais il se retenait toujours au dernier moment. Plusieurs facteurs l'énervaient au plus, tel qu'un petit détail qui ressortait trop. Au moins, le résultat final fut plutôt joli. Le masque était de couleur bleu légèrement pâle, avec quelques détails tracés ors, de manière à faire davantage ressortir les yeux. Il ne cachait que la moitié de son visage, mais de toute manière, son but n'était pas vraiment de ne pas se faire reconnaître. Poussant un soupir, Kosuké se releva, puis s'en alla voir ses habits...hmm, il n'y pas assez de traces de bleu sur ceux-ci. Cherchant dans la penderie, le jeune homme aperçu une ceinture aux reflets bleutés qui pourraient sans doute mieux fonctionner avec son masque que l'autre d'avant. Avant cela quand même, il lui restait une dernière chose à arranger: Ses cheveux. Ceux-ci étaient T.O.U.J.O.U.R.S en broussailles. C'était impossible de les arranger. Se dirigeant vers un miroir, il prit un peigne et commença à essayer de peigner ses cheveux qui lui arrivaient un peu plus haut que les épaules. Peine perdu, ceux-ci ne voulaient absolument rien savoir. D'une petite pensée, le jeune homme se dit qu'il y avait certaine filles qui trouvaient cela charmant...
Bref, il enfila ses habits, puis descendit à la salle des fêtes du château. Il regarda légèrement autour de lui. Tout le monde portait des masques. Ouff...à croire qu'il avait craint d'être le seul. C'est amusant de voir à quel point l'on peut être craintif parfois. S'accotant sur une colonne à l'écart, il ne savait pas trop quoi faire. Au moins, ce qu'il pouvait se dire, c'est qu'il savait dansé. Il n'irait pas piler sur les orteils de sa cavalière. Cavalière? S'il s'en trouvait une oui! Dans l'amas de couleurs présentes dans la pièce, il n'était pas aisé de voir qui était avec qui. Quoi qu'en regardant bien, il pouvait voir les plus jolies filles qui ne dansaient pas encore. Justement, l'une d'entre elle, qui rigolait avec ses copines était particulièrement jolie. Un sourire amusé et charmeur sur le visage, Kosuké sortit de son coin, et se dirigea tranquillement vers la fille aux cheveux noirs de jais. Le masque rougeoyant de la demoiselle ne cachait qu'une mince partie de son visage. Lorsque l'adolescent arriva devant le groupe de quatre filles, certaines se mirent à rire timidement. Gardant toujours un grand sourire, le jeune homme s'inclina légèrement devant la fille à la robe rouge, tout en lui tendant la main

-Puis-je avoir l'honneur de danser avec vous, jolie demoiselle?

La fille à la robe rouge rougit légèrement, tout en acquiesçant de la tête. Prenant avec délicatesse la main gantée de la demoiselle, Kosuké l'entraina dans la danse. Elle dansait à merveille et pour tout dire, ils étaient assez gracieux dans chacun de leurs mouvements. Mais la musique finit et le garçon se pencha doucement pour ensuite quitter la piste de danse et retourner près des tables. S'accotant de nouveau sur la colonne, il chercha des yeux s'il y avait quelqu'un qu'il connaissait. Son regard s'attarda sur une jeune fille, en robe verte, qui dansait avec un garçon aux cheveux noirs. Les cheveux de la fille étaient attachées d'une lanière de cuir. Ils étaient d'un roux soyeux, légèrement bouclés en fait. Il aurait vraiment fallu être sot de la part de Koko pour ne pas deviner qui était cette fille dont il restait captivé. C'était Lyllianna, bien évidement. Même si elle portait un joli masque couleur crème, il l'aurait reconnu n'importe où. Ne serait-ce que sa manière délicate de se déplacer ou encore la forme de son corps. Pas de pensées louches là-dessus! Seulement, ses bras étaient menus, sa taille était fine, quoi qu'elle commence à développer des hanches. Elle était petite. Bon, décrite comme cela, elle aurait pu être n'importe qui , mais le garçon arrivait parfaitement à savoir qui elle était, à tout moment. Ses yeux aussi...Si clairs, si doux et innocents. Le blondin appréciait tous les facettes de son amie. Ne serait-ce que quand elle avait une lueur d'inquiétude au fond des yeux. À chaque fois que cela se passait, Kosuké retenait son envie de la serrer contre lui, juste pour dire que tout allait bien aller. Mais à bien y penser...il avait pas mal toujours envie de lui donner un câlin. Ce soir serait le temps des réflexions. Il n'avait pas franchement le goût de danser toute la soirée. Peut-être ne ferait-il que le voyeur en observant les filles...ou seulement elle. Il n'aurait probablement pas assez de courage pour lui demander une danse. C'était si stupide! Avec tout le monde, il y arrivait, mais pas avec elle. C'en était frustrant.

La jeune fille accrocha un jeune garçon, probablement un élève d'Émeraude car il était vachement jeune pour aller à un bal sans ses parents. Il avait des cheveux argentés et avait l'air d'un petit garçon qui attirait toutes les filles qui aimaient bien les choses mignonnes. Comme Lylli par exemple. Celle-ci se pencha vers lui en s'excusant. De loin, Kosuké put apercevoir qu'effectivement la jeune fille le trouvait bien mignon...cela se voyait dans sa figure. Quant à l'autre, il rougit. Ah, super! Un timide en plus! Il faisait exprès ou quoi? Comme s'il voulait vraiment qu'elle le trouve mignon. La jeune fille avait un magnifique sourire dans la figure. Un sourire que Kosuké aurait tant voulu qu'il soit adressé à lui...Mais bon sang, qu'est-ce qui lui prenait? Était-il...jaloux? Jaloux du fait que son amie demande à danser à un gamin? Jaloux qu'elle adresse un sourire des plus radieux à un autre garçon que lui? N'était-il pas un peu trop...protecteur? Le garçon secoua la tête. Il était dingue ce soir, voilà la raison de ce comportement étrange. Et pourtant, il continuait de regarder son amie. Il l'a trouvait belle. Vraiment belle. Son visage qui s'allongeait pour former un petit nez légèrement retroussé qui lui donnait un air mignon de fonceuse. Ainsi que la forme global de son visage qui était taillé avec finesse, et ses petits yeux en amandes toujours pétillants...
L'adolescent ressenti un sentiment étrange, comme un petit malaise, mais pas si désagréable. Il lui semblait qu'il était heureux, mais qu'il l'aurait été encore plus d'être près d'elle. Et pourtant, même sa seule vision le ravissait. Réussissait à le rendre joyeux...et presque attendri. Il aurait voulu s'approcher d'elle, qu'elle cesse de regarder cet enfant. Il aurait voulu contempler ses yeux couleurs émeraudes et s'y perdre dedans pour l'éternité. Il aurait voulu la serrer contre lui, pour sentir sa présence à ses côtés. Il aurait voulu doucement l'embrasser. Il aurait voulu lui dire qu'il l'aimait...

Son âme lui sembla s'envoler. Comme s'il venait d'avoir une révélation. Il se sentait léger. Heureux. Un sourire épanoui s'était glissé sur ses lèvres. Maintenant, c'était un fait, une réalité. Il l'aimait. Cette fille qu'il n'avait jamais dragué, celle à qui il parlait lorsque ça n'allait pas, celle à qui il parlait tout-court. Une pensée lui vint qu'il aurait bien voulu le lui dire tout de suite. Mais une incertitude l'enveloppa, le faisant redescendre sur terre, comme s'il avait brusquement eut un boulet au pied. Elle...elle ne l'aimait probablement pas, n'est-ce pas? Elle ne partageait probablement pas ses sentiments. Il ne devait pas lui dire. Pas immédiatement du moins.

Un air un peu bouleversé sur le visage, il tourna les talons, puis remonta dans sa chambre...il avait besoin de réfléchir.

[Mon seul poste dans ce sujet x) Désolé s'il n'est pas très long...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Jeu 14 Jan 2010, 20:52

Le petit garçon avait rougis. Il était vraiment très mignon, même si elle l'avait remarqué avant. Il était drôle de penser que si un jour l'on croiserais une personne avec deux yeux différents, on ne la trouverais pas nécessairement belle, car l'on avait déjà remarqué les yeux différents d'un animal et ce n'était pas toujours beau le contraste. Mais Nathan, il était juste mignon. Peut-être que ce n'était que le fait que ses yeux ne créaient pas un trop gros contraste. Bref, même s'il était tout chou, elle décidait de ne pas le lui répéter. Surement qu'il se le faisait assez dire. Ensuite il lui appris qu'il ne savait pas danser, mais qu'il aimerais bien. C'était une excellente raison pour y aller. En fait, Lylli ne retint que le ''Je... Je voudrais bien...'' Et puisqu'il lui avait dit oui, et qu'en plus une nouvelle chanson commençait, elle l'entrainerait sur la piste de danse où elle avait partagé sa première danse quelques instants plus tôt. Avec un vrai cavalier. Quelqu'un de son âge à qui elle aurait pu demander à revoir. Mais l'envie ne l'avait pas prise. Quelqu'un d'autre durant la soirée aurait pu venir lui demander une danse à son tour. Quelqu'un qui aurait un peu plus plu à la petite. Même si le paysan aux cheveux noirs avait été pas mal galant, elle aimait être libre de faire plusieurs choses, comme elle l'entendais. Même si pour plusieurs une première danse était importante, au point où elle ne pouvait qu'être partagée avec un ami ou un amoureux, il sembla à Lyllianna que c'était le contraire. On se sentais bien de faire ce genre de chose avec des inconnus, et c'était une bonne occasion de connaître des gens. Un premier baiser c'était différent par contre. Lyllianna avait peur de le gaspiller. Qu'il ne soit pas avec la personne qu'elle aime. Mais même là, elle n'avait personne en vue.

Pendant ce moment là, elle ne se doutait pas vraiment que Kosuké n'était pas loin et pensais à elle, d'une façon qu'elle ne voulais pas connaître, encore une fois, sans le savoir. En fait, elle était pas mal dupe. Plus qu'elle voulais se le faire croire. Mais cela changerais. C'était déjà en cours.

Alors, avant qu'elle ne s'en rende compte, elle était sur la piste de danse avec le petit garçon qui ne savait pas danser. Et ça paraissait dans ses pas, bien que ses mains soient bien placées. Une sur sa hanche, et une que Lylli tenais dans son autre main, celle qu'elle avait de libre, car elle-même tenais l'épaule de l'élève. Alors, tout en dansant au rythme de la musique qui jouait, elle pris ses deux mains pour le lever d'un saut et faire en sorte que ses pieds atterrissent sur les siens. Puis elle replaça au plus vite leurs mains pour qu'ils ne cessent pas de danser. Ce n'était pas une chanson très rapide, alors ils étaient chanceux.

- Je vois que tu es un élève. C'est quoi ton nom?

Cela lui sembla important pour une quelconque raison. Et puis, avec la chance qu'on avait dans un petit monde comme celui-ci, peut-être qu'il serait l'écuyer d'un chevalier qu'elle connaissait bien. Et en plus avec le temps, elle commençait à connaître plus de chevaliers et d'écuyers. Donc il avait plus de chances qu'elle le croise une fois qu'il serait attribué. Même si ce serait dans longtemps... longtemps...

Puis la chanson stoppa. On applaudit une fois de plus les danseurs et Lylli laissa le petit descendre de ses pieds. Elle avait bien apprécié. Peut-être qu'ils pourraient toujours danser une deuxième fois. Peut-être plus tard? Oui. Elle pouvait bien lui poser une couple de questions. Elle le traina sur le bord. Peut-être qu'il n'était pas venu seul. Mais peut-être qu'il avait fait exprès pour fausser compagnie à qui il accompagnait. Peut-être qu'après tout, il était venu seul. Avait lui aussi dansé, quoiqu'avec quelqu'un de son âge, de sa classe. Elle n'en savait rien en fait. Elle le lui demanderais. Il avait l'air trop gêné pour parler pour l'instant de toute façon.

- Alors, t'es venu tout seul?

Mouais, peut-être qu'il avait un rendez-vous. Il y avait tant de possibilités. Elle devrait faire un peu plus preuve de patience. Hmm. Bonne idée. Patienter. Mais en même temps de patienter pour ce petit garçon gêné, elle pouvait patienter avec que tout se passe. Avant que sa vie ne devienne tout d'un coup excitante. Avant que les moments paisibles qu'elle vivait partiraient en fumée. Il fallais qu'elle vive à son max les moments présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Ven 05 Fév 2010, 17:52

Nathan se laissa entrainer sur la piste tout en rougissant. Il devait apprendre à parler aux autres et à se faire des amis. Sinon, quand il deviendrait chevalier, il serait trop distant et ce serait pas bien vu. En fait, ce serait pas bien du tout. Nathan se plaça correctement, mais dansa très mal, regardant la plupart du temps ses pieds. Mais bientôt il se sentit soulever et il se retrouva sur les pieds de la jolie demoiselle. Il rougit encore et il fini par la regarder dans les yeux. Elle était vraiment jolie et elle avait de jolies yeux verts émeraude. Nathan entendit une question soudaine venant de sa partenaire. Son nom? Nathan hésita a lui dire, en fait il était trop gêné. Mais bientot la chanson fut fini et Nathan descendit des pieds de la jolie demoiselle. Il entendit les gens applaudir et il se rendit compte qu'il avait dansé avec quelqu'un dont il ne connaissait pas le nom. Avant de pouvoir lui poser sa timide question, il fut entrainer hors de la piste de danse et une autre question lui fut posé. Nathan hésita, réfléchit et réussit à ouvrir sa petite bouche timide et à dire:

Je... Je... Je m'appelle Nathan! Je... Je suis venu avec mon frère, mais... il est plus là. C'est... quoi votre nom?

Nathan rougit jusqu'aux oreilles. Sa réponse et sa question étaient maladroites et très timidement dites. Mais au moins il avait réussi à parler à la jolie demoiselle. Il était content de lui en fait.
Revenir en haut Aller en bas
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Mar 09 Fév 2010, 17:49

Le garçonnet bégaya une réponse. Elle n'en fut pas trop étonnée. Il était quand même très jeune pour être venu ici et il ne s'attendait évidemment pas à ce que n'importe qui lui demande un petite danse ou deux. Les danseurs retournèrent sur la piste de danse, leurs masques cachant toujours leur identité. Le souffle encore un peu court, la jeune dame le regarda de son regard autrefois si espiègle. Elle s'étira un peu les bras, ce n'était certes pas eux qui avaient fait tout le travail durant la danse, mais elle ne pouvait pas s'étirer les jambes ici, de quoi aurait-elle l'air? Aucun commentaire. Donc, après avoir poussé un soupir, elle lui répondit.

- Moi c'est Ly-lli-a-nna.

Elle avait bien prononcé son nom. Il n'était pas vraiment compliqué, ni aussi long qu'il en avait l'air quand on l'écrivais, et c'était plutôt facile de se souvenir de ce prénom, mais elle aimais bien couper certains mots - surtout les prénoms - pour leur mettre une emphase. En avaient-ils besoins? Il semblais que les noms avaient l'air vraiment plus compliqués ou importants ou juste plus, prononcés de façon sèche peut-être. Mais la façon joyeuse avec laquelle elle parlais ne laissait paraître vraiment d'aucune façon la moindre trace de méchanceté. Elle regarda un peu les danseurs qui avaient pris leur place et la place des autres couples partis de reposer. Elle pu même tracer ailleurs dans la salle le charmant jeune homme qui avait dansé avec elle un peu plus tôt. Elle ignora le fait que lui-même dansait déjà avec une autre demoiselle. Puis elle jeta un regard légèrement moqueur mais pas sans en être moins rassurant, vers le petit garçon

- Et ne me vouvoie pas, même si j'était ton maître j'ne voudrais pas que ce soit ainsi!

Puis elle réfléchit à ce qu'elle venais de dire. Oui c'était bien vrai, elle aurait vraiment dit la même chose sept ans plus tard s'il l'aurais vouvoyée. Ça lui donnais l'impression d'être vieille. Elle ne voulais pas être vieille. Pas tout de suite en tout cas. Puis elle repensa aux paroles du petit. Il était venu avec son frère. Peut-être était-il aussi un élève? En fait, Nathan ne lui avait pas répondu à cette question, mais pas de réponse voulais dire oui. La moitié du temps en tout cas. Ou même pas peut-être.

- Et ton frère il est aussi un élève?

Bon, si elle se trompais elle pourrait se justifier et mettre ça sur son dos à lui, ce n'était pas gentil, mais faisable, et puis elle ne le connaissait même pas, ou à peine. ils pourraient bien se rencontrer encore une couple de fois non? Et puis après il deviendrais un écuyer et elle un chevalier. Il se croiseraient surement plus souvent, mais ça causerais peut-être malaise qu'elle soit toujours un rang plus haut que lui sauf à son propre adoubement d'écuyer à chevalier. Mais... c'était dans longtemps tout ça! À quoi bon y réfléchir maintenant? Elle pouvait toujours prendre du temps plus tard pour toutes ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Ven 05 Mar 2010, 07:55

Nathan attendit sagement la réponse de la jolie demoiselle qui vient à ses oreilles. Lyllianna? Quelle jolie nom! En fait, Lyllianna avait dit son nom d'un façon à détacher les syllabe ce qui aidait à se souvenir pour un bon moment de cette jolie demoiselle qui devait être écuyer ou même chevalier! En fait... sûrement plus écuyer que chevalier. Ou alors c'était peut-être une paysanne, mais elle était très belle et Nathan la trouvait plutôt gentille. Gentille d'avoir bien voulu parler un peu avec lui et surtout gentille d'avoir danser avec lui. Les autres filles dans la salle qui l'avait abordé à cause de son air mignon involontaire l'avait cajolé au point qu'il n'avait put placé un mot. Ca avait été gênant, car les garçons qui voulaient danser avec les filles n'avaient pas oser demander. Nathan fut surpris quand la jolie demoiselle, enfin... Lyllianna lui dit de ne pas la vouvoyer et que même si elle serait son maître elle ne voudrait pas qu'il la vouvoie. Donc ce devait être une écuyère! Ou un chevalier... Nathan opta pour le titre d'écuyère. Nathan trouvait qu'elle semblait plutôt jeune. Elle lui posa alors une question sur son frère. Pourquoi est-ce qu'elle voulait le savoir? Nathan hésita un peu et dit:

Non... Il ne voulait pas être élève. Pourtant maman, elle, elle est chevalier d'Émeraude! Mais lui, il voulait pas alors je suis le seul élève de nous deux. C'est mon frère jumeau, mais on ne se ressemble pas! Ah... Désolé... Je... Je parle... un peu trop de moi... Hum... Est-ce que... vous... heu... je veux dire... tu... tu es écuyère?

Nathan rougit jusqu'aux oreilles. Parfois quand il commençait à parler, il ne s'arrêtait plus. Et ca faisait du bien de parler avec une gentille demoiselle. Mais sa question était peut-être indiscrète ou alors trop brusque. Il ne voulait pas fâché Lyllianna. Il voulait être son ami et il voulait pouvoir lui parler comme quelqu'un de normal... Comme avec son frère! Oui c'était ca, il voulait parler normalement à quelqu'un d'autre que son frère! Avoir un ami alors... ou une amie.
Revenir en haut Aller en bas
#Lyllianna

avatar
Nombre de messages : 1213
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge du personnage : 46
Date d'inscription : 05/04/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 46 ans
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: Juste, danser [Nath+Koko] Sam 13 Mar 2010, 23:01

Aujourd'hui, les rôles se trouvaient inversés. Lyllianna avait plutôt la situation en main, contrairement à tout le temps, et lui lui ressemblais lorsqu'elle était devant Kosuké. Alors, quand il se mis à bégayer, il lui fit penser à elle-même. Comment elle pouvais être maladroite et ne pas savoir que faire. C'était souvent le cas devant quelqu'un à qui elle pouvais faire confiance, à laquelle elle sentais qu'elle pouvait montrer la vraie elle... Ou était-ce simplement qu'elle avait des malaises devant les personnes qui la voyaient comme elle voyais le petit Nathan? C'était étrange tout d'un coup, de croire que Kosuké était peut-être la cause de ses actes des plus étrange. Mais elle chassa ces pensées par un sourire, alors qu'il bredouillais ce qu'il essayais tant bien que mal de lui sortir. Mais elle fini par comprendre. Du moins, elle cru comprendre. C'était drôle qu'il ait spécifié qu'il ne ressemblais pas à ce jumeau à lui, car sinon, elle aurais déploré qu'il ne soit pas présent au moins, et que s'il était aussi mignon de Nathan, elle lui aurais aussi accordé volontiers une danse. Et le deuxième point qu'elle trouvais assez marquant était la façon dont il hésitais tant à la vouvoyer ou bien à la tutoyer. Elle ri un peu avant de lui répondre tout simplement:

- Oui!

En fait, elle avais envie de lui demander s'il prévoyais en devenir un, mais c'était quand même stupide de vouloir demander cela. S'il était élève, bien entendu qu'il comptais devenir écuyer au moins! En fait, le cas ici c'était qu'il y avait tant de petits enfants qui aspiraient au rôle d'écuyer, que bientôt tous les chevaliers devraient avoir deux écuyers chacun! Mais ce qui serais plus juste dans ce cas là, ce serais que les chevaliers qui se sentent prêts, ou qui auraient déjà entrainé un élève le fasse, tandis que les tout nouveaux chevaliers n'en prennent qu'un seul pour commencer. Car ce n'était pas donné à tout le monde de savoir quoi faire avec un enfant Sous sa tutelle. Même s'il ne fallait qu'assurer la sécurité de ce dernier et lui montrer tout ce qu'on savais nous-même. Dit comme ça, cette tâche avais l'air plutôt facile. Et quand elle voyais son maître s'occuper d'elle, la tâche avait encore plus l'air facile. À moins que la petite écuyère ne soit hypnotisée en présence de son maître et qu'elle ne se rende pas compte de comment elle se sentais vraiment. Finalement, Lyllianna opta pour la première option:

- Crois-tu que tu vas être choisi pour être un écuyer?

Elle lui adressa aussitôt un clin d'œil, question de ne pas le faire perdre confiance en lui-même à cause d'une question peut-être innocente... Elle-même n'aurais jamais cru qu'on reconnaisse en elle le potentiel d'être élevée afin de devenir une combattante. Ce n'était pas comme si elle avait une certaine force de caractère. Elle s'était juste retrouvée au château à ses quatre ans sans trop poser de questions. Comment et pourquoi avait-elle été au château en fait? On était venue la chercher, certes, (surement d'où venais son ex-peur des chevaux, c'en était un qui l'avait emmenée loin de ses parents) Mais avait-elle vraiment fait preuve de pouvoirs magiques très jeune? Ou étaient-ils apparus plus tard dans sa jeunesse, même s'il ne s'agissait que d'une année plus tard? Ses parents avaient-ils eu d'autres enfants après sa naissance, ou même avant? Ouais, peut-être qu'elle avait un frère ou une sœur dans ce monde, car c'était à admettre qu'elle ne pouvait plus donner la location exacte de ses parents qui avaient voyagé durant leur vie.

Bref, la musique s'arrêta une nouvelle fois, Et cette fois, Lylli pris la main du garçon qui devait bien être reposé maintenant. Cette danse était un peu plus lente puisque la soirée tirais lentement à sa fin, mais c'était tant mieux, car dans quelques temps, elle tomberais endormie sur place, qu'elle se trouve assise ou debout.

[H.J.:C'est un peu sec, mais oui, ça va se finir comme ceci pour cette fois]


Dernière édition par Lyllianna le Dim 11 Avr 2010, 08:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juste, danser [Nath+Koko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-