___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Dans un coin ( pv Nura et Zieo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Mer 23 Déc 2009, 18:54

(c'est le fun que tu nous joignes! ^^)

Lorsque Nura vit une autre fille arriver, elle se demandait sérieusement si une troisième personne allait changer grands choses. La nouvelle venue était stupéfaite sous l'image de la situation et Nura en éprouvait de la honte. Une fois de plus, la petite vit de nouveau un regard concentrer. À cet instant, elle se sentit très légère.

- Evrard, tu peux la lâcher maintenant, je la fais léviter à présent!

Nura fut appaisée par ces mots. Elle allait enfin pouvoir rejoindre la terre ferme. Plus jamais elle n'allait se promener sur un toit! Maintenant devenue calme, les tuiles qui entouraient le groupe d'élèves cessèrent de trembler, appuyant le fait que Nura s'était calmée. Malheureusement, l'eau coulait toujours tranquillement sur ses joues devenues rose par la peur, la colère et la honte. Nura attendit soyeusement qu'Evrard la lâche. Elle pensait qu'il éprouvait de la peur de la laisser, comme la jeune fille avait eut peur de lui tendre la main quelques minutes plus tôt.

(dsl, c'est un peu court!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Jeu 24 Déc 2009, 03:55

Zieo se baladait en discutant avec Evrard lorsque un cri se fit entendre. Zieo se retourna, et Evrard était déjà prés de Nura pour l'aider a remonter. Nura glissa plus loin et Zieo était paralyser ne sachant pas quoi faire. Evrard réussi a l’attraper, mais glissait, Evrard appela Zieo a l’aide.

-Zieo!!! Aide nous!!

Zieo se reprit, mais avant qu’il atteigne Evrard il entendit une voix crier.

-Evrard, tu peux la lâcher maintenant, je la fais léviter à présent!

Zieo regarda en bas et vus Ambre. Zieo continua son chemin vers Evrard qui n’avait toujours pas lâcher Nura. Il arriva près de Evrard quelques seconde plus tard et dit.

-Tu peut la lâcher et désoler j'aurais du réagir.

Zieo se demanda a quoi lui servait se maudit pouvoir sur l’air. Pour l’instant se pouvoir ne servait a rien puisqu’il se manifestait n’importe quant, mais jamais quant on en avait besoin. Zieo n’attendit pas Evrard et descendit du toit par l’arbre, arriver en bas il se dirigea vers Ambre et attendit la suite des événement.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Jeu 24 Déc 2009, 10:10

Evrard tenait toujours très fermement la main de Nura. Ne pas la lâcher. S'il la lâchait ce serait la pire de toute les catastrophe! Pourtant, il glissait de plus en plus avec elle. Et sa main glissait aussi! Soit il tombait avec elle soit elle tombait sans lui! Il préférait encore que se soit avec lui.
Mais une voix famillière et rassurante parvint à ses oreille! Ambre! Son cœur se calma un peu. Elle serait quoi faire elle au moins! Elle lui demandait de lâchait? Mais... si elle se loupait!
Evrard hésita encore et encore. Quoi faire? Il entendit Zieo se rapprochait derrière eux. Il lui dit désolé de ne pas avoir réagit. Le rouquin le vit ensuite rejoindre Ambre en bas. Evrard prit une bonne inspiration priant les dieux.

-J'espère que tu as confiance en moi et en mon âme sœur...

Il lâcha la main de Nura en fermant les yeux. Lui, il essaya plutôt de remonter... jusqu'à ce qu'il se rende compte que à présent c'était lui et lui seul qui était en danger de mort!
Ses pieds glissaient sur les tuiles et il n'avait plus rien pour s'accrocher!! Ses ongles crissèrent sur les tuiles plates. Il se déabtit tant et si bien qu'il parvint à revenir sur le toit seins et sauf. Son cœur battait à tout rompre. Il resta là un moment et, décidant de ne pas faire croire aux autres qu'il avait faillit tomber, il descendit en tremblant un peu. Evrard s'avança vers Ambre, la tête basse, honteux d'avoir mit la vie d'une camarade, et d'une nouvelle qui plus est, en danger de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Jeu 24 Déc 2009, 11:46

Finalement, Evrard lâcha les mains de Nura après un :

- J'espère que tu as confiance en moi et en mon âme sœur...

Âme soeur? Peu importe, Nura n'avait pas le temps de réfléchir à de telles choses. La petite se sentit levée et déposée plus loin. Du coin de l'oeil, elle vit Evrard se débattre au bord du toit avant de se stabéliser et d'être enfin en sécurité. Nura se sentit soudain très honteuse et très faible. Elle avait mit la vie de son nouveau camarade en danger! Nura était aux côtés de la fille qui lui avait sauvé la vie. Soudain, elle se sentit sans forces et elle tomba sur le toit, les genoux tremblaient. Elle resta ainsi un peu de temps et ensuite elle se releva de nouveau. Elle tremblait de partout maintenant, mais cela ne lui dérangeait guère. Evrard s'approchait, la tête baissée. Qui était la fille tout près? Nura lui devait sa vie! Mais voyons le rouquin s'approcher, Nura ne communiquait plus avec son corps. Elle s'élança vers lui et le serra très fort. Elle sanglotait de plus belle, mais elle s'en fichait.

- J'ai vraiment eu peur...,pleura-t-elle en cachant son visage dans son cou. Je suis vraiment désolée... je suis désolée d'avoir mis ta vie en danger... je...

Nura s'étouffa dans son songlot. Elle tremblait et elle devait être pathétique à voir, mais en ce moment même, elle avait besoin de réconfort et elle s'était retournée vers Evrard. Elle qui d'habitude n'arriva jamais à se rapprocher de personne, voilà tout le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Jeu 24 Déc 2009, 13:15

Evrard s'arrêta à quelques pas de Ambre, la tête basse. Il attendit qu'elle prenne la parole afin de lui donner une bonne correction. Mais, avant que la jeune fille ne puisse dire un mot, il sentit Nura se jeter sur lui en pleurant et en lui disant quelle était désolé d'avoir mit sa vie en danger. Ouvrant de grand yeux rond, le rouquin serra à son tour Nura dans ses bras tentant de la réconforter. Bien qu'il ne sache pas vraiment comment s'y prendre ni quel mot utiliser. Il sentait les larmes de la gamine rouler sur dans son cou ou elle cachait sa tête. Evrard pencha la tête sur le côté, un peu gêné. Il caressa doucement la tête de la jeune fille de son âge pour la réconforter.

-Ne t'en fait donc pas, Nura! C'est plutôt moi qui est mit ta vie en danger aujourd'hui, en te faisant monter sur le toit du château. J'aurais du mieux veiller sur toi ou même pas du tout te faire monter. Calme toi, parce que entre nous deux c'est toi qui a faillit mourir!


Bon, il n'était pas bien sur d'avoir dit ce qu'il fallait mais... il avait fait le plus possible. Il jeta un regard suppliant à Ambre, lui demandant de l'aide silencieusement pendant qu'il serrait toujours la fillette dans ses bras. Lui il était doué pour les blagues pas pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Jeu 24 Déc 2009, 18:36

Ambre n'attendit pas longtemps pour voir Evrard lâcher la jeune fille. Là, elle se concentra fortement et parvint à ramener la jeune fille au sol. Zieo était déjà à côté d'elle et Evrard ne tarda pas à venir les rejoindre. Quand il rejoignit Ambre, celle-ci le vit baisser la tête honteusement et elle était certaine qu'il s'attendait à ce qu'elle le gronde pour ce qu'il s'est passé.
Ambre allait lui répondre quand elle vit la petite élève se jeter dans les bras de son compagnon. Celle-ci ne tarda pas à lui dire:

- J'ai vraiment eu peur...,pleura-t-elle en cachant son visage dans son cou. Je suis vraiment désolée... je suis désolée d'avoir mis ta vie en danger... je...

Ambre éprouva un peu de peine pour cette jeune élève qui ne semblait pas s'en sortir dans ce château. Elle laissa cependant à Evrard le soin de la rassurer. Ce qu'il ne tarda pas à faire.

-Ne t'en fait donc pas, Nura! C'est plutôt moi qui est mit ta vie en danger aujourd'hui, en te faisant monter sur le toit du château. J'aurais du mieux veiller sur toi ou même pas du tout te faire monter. Calme toi, parce que entre nous deux c'est toi qui a faillit mourir!

Puis, elle vit son camarade lui lancer un regard suppliant, comme pour lui dire "aide moi, je sais pas quoi faire". L'adolescente ne se fit pas prier et elle s'approcha des deux élèves. Elle prit la jeune fille qui s'appelait donc Nura et la serra dans ses bras. Elle lui caressait doucement le dos, essayant de la rassurer un maximum puis elle lui dit d'une voix douce:

-Nura, le danger est passé maintenant. Tu n'as pas à te sentir responsable de ce qui est arrivé. Personne ne pouvait savoir que cet incident allait se manifester. Ne culpabilise pas, ce n'est pas nécessaire.

Elle envoya une vague d'appaisement à la jeune élève puis elle se tourna vers Evrard et Zieo. Elle leur demanda alors d'une voix calme:

-Puis je savoir pourquoi vous étiez sur ce toit? Vous avez vraiment la manie de faire des bétises avant que j'arrive. Mais vous avez de la chance, je n'arrive plus à vous punir et on sait qui en est le responsable.

Ambre jeta un regard calme et amoureux vers Evrard puis elle attendit une réponse des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Ven 25 Déc 2009, 10:13

Evrard vit avec soulagement, un peu, Ambre prendre Nura dans ses bras pour la réconforter. Il eut un léger sourire aux lèvres. Ambre ferait vraiment une bonne mère! Elle avait tellement un côté maternelle. Même si elle ne savait pas vraiment gronder, lorsqu'elle se mettait en colère ça pouvait faire très peur! Il baissa à nouveau la tête du coup, attendant que quelqu'un parle et attendant que Ambre le réprimande. Ca allait être la première fois qu'elle le gronderait en tant que âme sœur! Il se demandait bien comment ça allait se passer...
Après avoir un peu plus réconforter Nura, la jeune femme se tourna vers Zieo et lui même elle leur demanda d'une voix calme se qu'ils faisaient là haut en ajoutant qu'ils avaient de la chance qu'elle n'arrivait pas à les punir. Puis elle lui jeta un coup d'œil, sachant qui était le responsable de cet incident. Evrard n'osa pas la regarder, il ne vit donc pas le regard calme et amoureux qu'elle lui lança.
Le rouquin avait trop honte de ce qu'il avait fait pour regarder quelqu'un en face. Il serra les poings, puis il se tourna vers Nura en relevant la tête. Il s'inclina devant elle en s'excusant d'avoir faillit la tuer. Puis il s'excusa aussi près de Zieo pour l'avoir entraînait dans cette histoire et pour finir il se tourna vers Ambre pour lui dire aussi qu'il était désoler d'avoir encore une fois désobéit aux règles. Il ne savait pas trop s'il devait tourner les talons jusqu'à temps qu'il n'ai plus honte ou s'il devait rester là. Il aurait bien aimé qu'on le gronde pour une fois, parce qu'il ne voulait pas qu'on lui pardonne aussi facilement ce qui avait faillit arrivé par ça faute. Il releva encore une fois la tête, ses yeux ayant perdus tout leur éclat.

-Il n'y à pas quelqu'un qui veuille me gronder? Je me sentirait peut-être moins coupable...

Evrard gratta le sol avec sa chaussure en mettant ses mains derrière son dos. Oui, parce que si Ambre n'avait pas été là, Nura serait morte par sa faute. Il aurait portait cette honte toute sa vie, ce fardeau d'avoir tuer quelqu'un. Une jeune fille qui plus est. Mais il savait que si ça avait eut lieu, il se serait laissé tomber avec elle. Parce qu'il n'aurait pas pu vivre avec ce fardeau là. Alors il voulait bien qu'on le gronde très fort et qu'on lui dise plein de méchanceté, parce qu'après ça, après avoir été rabaissé, il se sentirais sûrement un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Ven 25 Déc 2009, 11:40

Evrard avait réussi à calmer Nura. Elle cessa ses pleurs et eut honte d'elle-même. Elle pleurait comme un bébé devant toutes ces personnes! L'âme soeur d'Evrard arriva près d'eux et Nura sentit ses bras réconfortant autour d'elle. Elle se sentait bien dans ces bras. Elle lui était tellement reconnaissante! Pendant un instant, Nura se sentit de nouveau dans les bras de sa mère, elle qui était morte lorsque Nura avait l'âge de 2 ans. Cela lui procura un si grand bien, qu'elle en oublia son expérience fâcheuse.

- Nura, le danger est passé maintenant. Tu n'as pas à te sentir responsable de ce qui est arrivé. Personne ne pouvait savoir que cet incident allait se manifester. Ne culpabilise pas, ce n'est pas nécessaire.

Même si Nura ne pourra jamais enlever cet incident qui a causé du trouble à tous hors de sa conscience, la petite se laissa réconforter comme un enfant très sage. La fille qui lui avait sauvé la vie était si gentille! Nura comprenait maintenant pourquoi elle et Evrard étaient âmes soeurs, sans toutefois comprendre ce terme à la perfection. Soudain, Nura se sentit encore plus calme, comme si quelqu'un lui avait ordonné de l'être.

- Puis je savoir pourquoi vous étiez sur ce toit? Vous avez vraiment la manie de faire des bétises avant que j'arrive. Mais vous avez de la chance, je n'arrive plus à vous punir et on sait qui en est le responsable.

Nura fut soulagée qu'Evrard et Zieo ne fussent pas grondés. Si elle n'était pas tombée, personne n'aurait su qu'ils étaient sur le toit. Le regard lancé à Evrard par sa sauveuse déconcerta la petite fille. Elle ne savait pas ce que c'était vraiment l'amour, donc elle interpréta cela comme une infinité de tendresse. Nura était très curieuse de cette relation. Elle était encore trop innocente pour comprendre, ayant vécue avec seulement un parent, elle n'avait jamais vu cet amour auparavant. Pourtant, le regard d'Evrard était différent. Il semblait déprimé et honteux. Nura ne voyait plus cet éclat qui l'avait si animé et elle se demanda de nouveau si c'était de sa faute.

- Il n'y à pas quelqu'un qui veuille me gronder? Je me sentirait peut-être moins coupable...

- Oh, non, Evrard! commença soudainement Nura avec une voix beaucoup plus claire. Ne dis pas ça! Comme vous le dites, c'était un accident et je suis désolée d'avoir été si peu stable, mais ne te sens pas mal! La seule chose que tu peux t'en vouloir c'est d'avoir eu l'idée d'être allé sur le toit et, quand on y pense, ce n'est pas si grave. Je te suis très reconnaissante et surtout à toi aussi, dit-elle en se retourna vers sa sauveuse. Merci d'avoir été là et de m'avoir sauvée la vie. À l'avenir, je devrais être forte comme toi!

Nura se sentit très heureuse et pleine d'admiration pour l'adolescente à ses côtés. Elle était si forte et si en contrôle! Nura devra être semblable plus tard, si non, elle ne sera jamais une grande chevalière! Ses yeux pétillères d'admiration juste avant que Nura devienne timide. Elle se dégagea doucement, baissant la tête, avec un teint rouge qui occupait pleinement son visage. Jamais elle n'avait été si proche d'un étranger. Le château d'Émeraude lui apportait beaucoup de nouvelles expériences!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Ven 25 Déc 2009, 16:14

Zieo regarda la scène en silence, il n’était pas douer pour réconforter quelqu’un. Après que Ambre et Evrard ait finit de réconforter Nura, Ambre se tourna vers Zieo et Evrard, bizarrement elle leurs parla d’une voix calme.

-Puis je savoir pourquoi vous étiez sur ce toit? Vous avez vraiment la manie de faire des bêtises avant que j'arrive. Mais vous avez de la chance, je n'arrive plus à vous punir et on sait qui en est le responsable.

Zieo ne répondit pas. Puis Evrard fit ses excuse a tout le monde. Zieo n’était pas d’accord avec Evrard, il ne devait pas s’excuser de ‘avoir entrainer dans cette histoire car il avait montait sur ce toit pas parce que Evrard lui avait demander, mais parce que il voulait montait sur le toit. Evrard releva la tête, ses yeux avait perdu tout leur éclat, Evrard parla.

-Il n'y à pas quelqu'un qui veuille me gronder? Je me sentirait peut-être moins coupable...

Zieo allait prendre la parole mais Nura s'empressa de parler avant tout le monde.

- Oh, non, Evrard! Ne dis pas ça! Comme vous le dites, c'était un accident et je suis désolée d'avoir été si peu stable, mais ne te sens pas mal! La seule chose que tu peux t'en vouloir c'est d'avoir eu l'idée d'être allé sur le toit et, quand on y pense, ce n'est pas si grave. Je te suis très reconnaissante et surtout à toi aussi. Puis Nura se tourna vers Ambre et continua. Merci d'avoir été là et de m'avoir sauvée la vie. À l'avenir, je devrais être forte comme toi!

Après quelque seconde d’attente Zieo prit la parole.

-Evrard, tu ne doit pas te sentir coupable, je suis pas monter sur ce toit parce que tu me la demander, mais parce que je voulais montait sur ce toit, et, si Ambre fait semblent de ne rien avoir entendu, je peut te dire que je remonterais sur un toit dés que je le pourrais.

Zieo espérait que Ambre ne lui fasse aucune remarque par rapport a se que Zieo venait de dire, mais il le pensait et d’ailleurs il remonterait sur un toit d’ici peut, mais cette fois juste pour regarder tout sequi se passait dans la grande cour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Ven 25 Déc 2009, 20:03

- Evrard, tu ne doit pas te sentir coupable, je suis pas monter sur ce toit parce que tu me la demander, mais parce que je voulais montait sur ce toit, et, si Ambre fait semblent de ne rien avoir entendu, je peut te dire que je remonterais sur un toit dés que je le pourrais.

Nura hocha positiviment la tête. Zieo avait raison. La jeune fille se releva la tête et dit, en rassemblant son courage bien sûr, peu de temps après :

- Peut-être que moi si j'y suis montée parce que tu l'avais proposé, mais malgré ça, je le referai encore si tu me le demandais. Peut-être pas pour le toit, j'en ai assez eu aujourd'hui, mais n'importe où, je te ferais confiance et je te suiverais... si tu veux que je te suive, bien sûr, parce que là, j'ai causé du trouble... Tu vas surement vouloir éviter ce genre de chose et je le comprend... même si, enfin je sais que c'est niaiseux, j'ai assez aimé ça parce que c'était une sorte d'aventure, ben, pour moi. C'était tellement banale ma vie avant! À part le fait que j'ai toujours l'air d'une folle parce que je tombe tout le temps... Je suis si maladroite! Pourquoi moi? Ce n'est pas juste, parce que je fais des efforts..., Nura continua à parler de tout et de rien, puisqu'elle était un peu nerveuse, mais elle s'arrêta lorsqu'elle réalisa qu'elle s'emportait. Non seulement elle était maladroite dans ses mouvements, mais dans ses paroles aussi. Elle rougit aussitôt et se tut, sans pourtant se souvenir d'avoir dit ce qu'elle voulait dire. Elle aimait bien être avec Evrard et Zieo, mais elle avait peur que ces garçons la fuient un peu. En tout cas, Nura se demandait réellement si la visite guidée était terminée. Elle se balança un peu de droite à gauche, ne sachant que faire et en attendant la réaction de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Sam 26 Déc 2009, 17:16

Ambre fut assez étonnée de voir Evrard très triste et préoccupé. Certes ce qui est arrivé est tout de même grave mais il ne faut pas se mettre dans tout ses états. Son étonnement fut tout aussi grand quand Evrard demanda si quelqu'un pouvait le gronder afin qu'il se sente bien moins coupable. L'adolescente allait l'en dissuader lorsque la jeune Nura commença à prendre la parole.
Elle lui affirma que ce qui est arrivé n'était qu'un accident et qu'elle était vraiment désolée d'avoir été complétement instable. Elle rajouta que la seule chose à laquelle elle lui en voulait, c'était de les avoir emmenés sur le toit et que cela n'était pas si grave non plus. Elle lui était vraiment reconnaissante de l'avoir empêchée de tomber. Puis, la petite élève se retourna vers Ambre et lui dit qu'elle lui était aussi reconnaissante de lui avoir sauvée la vie et qu'à l'avenir, elle serait forte comme elle.
La jeune élève en fut un peu gênée car personne n'avait jusque là suivi son exemple. Elle se dit aussi que si Nura savait ce qu'elle avait vêcu et les nombreuses épreuves qu'elle avait dû affronter, elle était sûre qu'elle penserait les choses très différements. Du moins, c'était le point de vue d'Ambre et elle n'était pas certaine que les choses changeront si elle en parlait à la jeune fille.
Puis, ce fut au tour de Zieo à prendre la parole et l'adolescente écouta attentivement les paroles de son camarade. Oui, en effet, Evrard n'avait pas à se sentir coupable de ce qui est arrivé. Que Zieo n'était pas monté sur le toit à la demande d'Evrard mais de sa propre volonté. Il rajouta après que si Ambre faisait semblant de ne pas entendre ce que les trois élève se disaient, qu'il pourrait remonter sur le toit dès qu'il en aurait l'occasion.
Cette remarque amusa un peu Ambre qui prit quand même un peu mal le fait que l'ami de son âme soeur souhaitait retourner sur le toit. C'est décidé, si jamais ils veulent retourner sur le toit du château, elle les fera léviter jusqu'en haut et les surveillera de très près. L'adolescente allait enfin prendre la parole quand Nura recommença à parler.
Elle affirma que si Evrard n'avait pas proposé, elle serait montée de son plein chef et le referait d'ailleurs si le jeune garçon le lui demandait. Elle n'allait peut être pas retourner sur le toit mais elle voudrait aller n'importe où il va car elle lui faisait confiance. Puis elle partit sur une série d'explications sur elle et sur ce qu'elle avait pensé de ce petit accident.
Ambre fut soulagée de pouvoir enfin parler. Elle avait son point de vue à donner sur ce qui est arrivé mais elle n'avait pas envie de s'énerver contre Evrard. Elle n'allait pas lui donner ce plaisir...quoi que... L'adolescente verra bien mais pour l'instant, elle devait s'expliquer avec les enfants. Elle prit alors une grande inspiration avant de commencer à prendre la parole.

-Bon, pour commencer, je voudrai que ce qui est arrivé reste entre nous quatre. Si les chevaliers apprenaient ce qui est arrivé, je pense que la sentance est, j'en suis sûre, irrévocable. Nura, tu n'as pas à me remercier pour ce que j'ai fait. En venant vous aider, j'ai fait ce que vous auriez fait à ma place ou que vous auriez fait à n'importe qui au château. Si tu tiens vraiment à suivre mon exemple, cela risque d'être bien difficile pour toi. La voie que tu as commencé à prendre est différente de la mienne et je te conseille de continuer à suivre la voie que tu as prise.

Puis, elle se tourna vers Zieo et Evrard. Elle ne voulait plus trop les gronder mais cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas énervée et elle avait besoin de sortir un peu sa colère et sa froideur. Elle prit donc un air colérique et leur dit d'une voix très froide:

-Quand à vous deux, ça risque de barder. Non Zieo, je ne suis pas sourde et j'ai très bien entendu ton intention de remonter sur le toit. Et tu vas faire quoi sur ce toit? Tomber te tuer? Il n'en est pas question! Je refuse que vous remontiez sur le toit du château sans que je sois là pour vous surveiller. Si j'étais pas venue, Nura serait surement morte à l'heure qu'il est. Et pour moi, cela serait IN-TO-LE-RA-BLE. Je tiens à vous tous au château et je ne supporterai pas que quelqu'un perde la vie ici. Ma vie de petite fille a déjà été gâchée, je ne veux pas que d'autres vies le soient aussi.

Reparler de cet événement ne lui faisait que trop mal mais elle avait l'impression que les gens saisissaient le sens et l'importance de ses paroles quand elle incluait son passé et sa douleur. Elle baissa sa tête et dit d'une voix blanche:

-Je vous le demande vraiment: ne me faites plus jamais ça. J'ai vraiment l'impression d'être une mère maintenant et que les élèves plus jeunes que moi sont un peu comme mes enfants. Et je vous concidère ainsi à une exception près.

Ambre releva la tête et ne retint pas ses larmes de peur et de soulagement qu'elle préférait laisser couler maintenant. Elle attendit que l'un des trois élèves prennent la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Sam 26 Déc 2009, 20:29

- Bon, pour commencer, je voudrai que ce qui est arrivé reste entre nous quatre. Si les chevaliers apprenaient ce qui est arrivé, je pense que la sentance est, j'en suis sûre, irrévocable. Nura, tu n'as pas à me remercier pour ce que j'ai fait. En venant vous aider, j'ai fait ce que vous auriez fait à ma place ou que vous auriez fait à n'importe qui au château. Si tu tiens vraiment à suivre mon exemple, cela risque d'être bien difficile pour toi. La voie que tu as commencé à prendre est différente de la mienne et je te conseille de continuer à suivre la voie que tu as prise.

Nura acquiesça sans vraiment comprendre quel était le mal d'admirer Ambre, mais elle se dit que c'était peut-être mieux ainsi si l'adolescente lui disait tout ça. Ensuite celle-ci reprit la parole mais avec une voix beaucoup plus froide et en parlant surtout à Zieo et Evrard.

- Quand à vous deux, ça risque de barder. Non Zieo, je ne suis pas sourde et j'ai très bien entendu ton intention de remonter sur le toit. Et tu vas faire quoi sur ce toit? Tomber te tuer? Il n'en est pas question! Je refuse que vous remontiez sur le toit du château sans que je sois là pour vous surveiller. Si j'étais pas venue, Nura serait surement morte à l'heure qu'il est. Et pour moi, cela serait IN-TO-LE-RA-BLE. Je tiens à vous tous au château et je ne supporterai pas que quelqu'un perde la vie ici. Ma vie de petite fille a déjà été gâchée, je ne veux pas que d'autres vies le soient aussi.

Nura fut surprise de ces dernières paroles. Elle ne s'imaginait pas que la vie de petite fille avait déjà été gâché pour Ambre, mais les propos semblaient tellement grave que Nura s'abstint de tout commentaire ou de questions qui se bousculaient dans son esprit.

*En même temps, c'est vrai que j'ai passé à un cheveu de perdre ma vie, * constata Nura en frissona d'effroi. Elle devra doubler ses efforts pour perdre son instabilité. La voix tremblante d'Ambre sortit la petite de ses réflexions.

- Je vous le demande vraiment: ne me faites plus jamais ça. J'ai vraiment l'impression d'être une mère maintenant et que les élèves plus jeunes que moi sont un peu comme mes enfants. Et je vous concidère ainsi à une exception près.

Des larmes se mirent à rouler sur les belles joues de la sauveuse de Nura. Celle-ci se sentait vraiment mal. Elle avait peut-être abusé de la sa gentillesse en se laissant consolée comme un enfant auprès de sa mère. Nura n'avait pas le droit de demander ainsi cet l'amour qu'elle n'a jamais eu. Maintenant orpheline, on lui avait dit que les chevaliers étaient un grand cercle familial et c'est de là où Nura tirerait son amour. Mais c'était beaucoup demandé à la pauvre Ambre.

- Ambre, je te promets d'être beaucoup plus sage à l'avenir,dit Nura en baissant la tête et en cherchant ses mots. Je... je veux seulement que tu saches que j'ai un peu agit comme un enfant auprès de sa mère parce que j'ai perdu la mienne et que je viens de quitter ma famille. Je suis désolée de te faire sentir comme une... mère, tant pour... ma conduite et mes bêtises. Je veux que tu saches aussi que c'est surement parce que tu as un coeur en or que tu aimes beaucoup tous les élèves, mais cela ne veut pas dire que tu dois te mettre toute les responsabilités de rôle de mère sur tes épaules. Porte toujours ta gentillesse avec toi, mais tu es encore jeune et ta vie n'est pas gâchée au complet! Mais inquiète-toi pas, tu seras une merveilleuse mère pour tes futurs enfants avec Evrard!

Nura soupira et leva finalement la tête. Elle avait dit ce qu'elle avait à dire et un sourire innocent se propagea sur son visage, creusant une fossette sur sa joue. Elle n'avait pas réalisé que sa dernière phrase était très déplacée. Nura n'était même pas supposée savoir qu'Ambre et Evrard était âmes soeurs, mais Evrard l'avait mentionné lorsqu'ils étaient sur le toit... sur le bord de la porte des morts. Elle regarda avec tendresse Ambre et espéra que les larmes de celle-ci furent épuisées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Dim 27 Déc 2009, 07:07

Zieo écouta le grand discourt de Nura qui s’emblait interminable.

- Peut-être que moi si j'y suis montée parce que tu l'avais proposé, mais malgré ça, je le referai encore si tu me le demandais. Peut-être pas pour le toit, j'en ai assez eu aujourd'hui, mais n'importe où, je te ferais confiance et je te suiverais... si tu veux que je te suive, bien sûr, parce que là, j'ai causé du trouble... Tu vas surement vouloir éviter ce genre de chose et je le comprend... même si, enfin je sais que c'est niaiseux, j'ai assez aimé ça parce que c'était une sorte d'aventure, ben, pour moi. C'était tellement banale ma vie avant! À part le fait que j'ai toujours l'air d'une folle parce que je tombe tout le temps... Je suis si maladroite! Pourquoi moi? Ce n'est pas juste, parce que je fais des efforts...,

Ambre prit la parole juste après Nura.

-Bon, pour commencer, je voudrai que ce qui est arrivé reste entre nous quatre. Si les chevaliers apprenaient ce qui est arrivé, je pense que la sentance est, j'en suis sûre, irrévocable. Nura, tu n'as pas à me remercier pour ce que j'ai fait. En venant vous aider, j'ai fait ce que vous auriez fait à ma place ou que vous auriez fait à n'importe qui au château. Si tu tiens vraiment à suivre mon exemple, cela risque d'être bien difficile pour toi. La voie que tu as commencé à prendre est différente de la mienne et je te conseille de continuer à suivre la voie que tu as prise.

Puis Ambre se tourna vers Zieo et Evrard et prit un air colérique en leur disant d’une voix froide.

-Quand à vous deux, ça risque de barder. Non Zieo, je ne suis pas sourde et j'ai très bien entendu ton intention de remonter sur le toit. Et tu vas faire quoi sur ce toit? Tomber te tuer? Il n'en est pas question! Je refuse que vous remontiez sur le toit du château sans que je sois là pour vous surveiller. Si j'étais pas venue, Nura serait surement morte à l'heure qu'il est. Et pour moi, cela serait IN-TO-LE-RA-BLE. Je tiens à vous tous au château et je ne supporterai pas que quelqu'un perde la vie ici. Ma vie de petite fille a déjà été gâchée, je ne veux pas que d'autres vies le soient aussi.

Puis elle reprit d’une voix blanche.

-Je vous le demande vraiment: ne me faites plus jamais ça. J'ai vraiment l'impression d'être une mère maintenant et que les élèves plus jeunes que moi sont un peu comme mes enfants. Et je vous considère ainsi à une exception près.

Des larme coulait des joue de Ambre, Zieo allait répondre, mais Nura fut plus rapide.

- Ambre, je te promets d'être beaucoup plus sage à l'avenir,dit Nura en baissant la tête et en cherchant ses mots. Je... je veux seulement que tu saches que j'ai un peu agit comme un enfant auprès de sa mère parce que j'ai perdu la mienne et que je viens de quitter ma famille. Je suis désolée de te faire sentir comme une... mère, tant pour... ma conduite et mes bêtises. Je veux que tu saches aussi que c'est surement parce que tu as un cœur en or que tu aimes beaucoup tous les élèves, mais cela ne veut pas dire que tu dois te mettre toute les responsabilités de rôle de mère sur tes épaules. Porte toujours ta gentillesse avec toi, mais tu es encore jeune et ta vie n'est pas gâchée au complet! Mais inquiète-toi pas, tu seras une merveilleuse mère pour tes futurs enfants avec Evrard!

Zieo regarda Nura avec un air plutôt surpris, cette fille était une minute timide et une autre minute elle ne réfléchissait même pas a ses parole. Nura avait relevait la tête avec un immense sourire. Zieo prit ensuite la parole.

-Je ne me tuerait pas de toute façon si je tombait mon pouvoir sur l’air me sauvera, mais je ne remonterais pas sur un toit avant d’être sur qu’il n’y a pas de risque de tomber.

Zieo ne savait pas vraiment si son pouvoir le sauverais puisque jusqu’a maintenant son pouvoir n’avait jamais agit quant il en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Dim 27 Déc 2009, 09:19

Evrard avait laissé sa tête basse tout le long que Zieo et Nura essayaient de le réconforter. Ils n'avaient pas à la rassurer! Ca sûrement pas. Peut-être que Zieo lui n'avait eut aucun danger si ce n'est que rester sur place paralysé par la peur mais Nura... Pourquoi essayait-elle de lui dire que tout allait bien ( en quelques sorte ) alors que tout allait pour le mal? C'était vraiment étrange ce comportement! Pourtant, même si ces paroles le calmait un peu, il aurait préféré qu'on lui crie dessus jusqu'à ce qu'on en ai la voix toute cassé! C'était bien étrange à penser mais c'était comme ça. Tous aurait sûrement beaucoup apprécier qu'on ne crie pas, qu'on ne les grondes pas et qu'on face comme sir rien du tout ne s'était jamais produit. Mais pas le rouquin. Il préférait grandement, du moins pour cette fois, qu'on le gronde. Ca l'aurait vraiment soulagé! Vraiment... Mais pourquoi restaient-ils tous mué comme des tombes? Ca l'énervé ce comportement alors qu'il avait faillit tuer une quelqu'un. Détruire une vie!
Il serra les poings. Puis ce fut au tour de Ambre de prendre la parole. Il releva lentement la tête et l'écouta avec lassitude. Il espérait bien qu'elle le gronderait! Ca serait bien il trouvait. Que les autres ne se fasse pas fronder, d'accord. Mais lui il le voulait! Enfin bref, il ruminait sans cesse les même pensés et c'était lassant à la fin. Alors il essaya plutôt d'écouter Ambre sans rien demander d'autres.
Elle sortit une longue tirade à Nura et Evrard ne suivit pas vraiment tout. Il avait plutôt envie qu'on en finisse une bonne fois pour toute et qu'il pourrait enfin rentrer dans sa chambre et puis... Il verrait là-bas? Oui, c'était ça. Alors que le rouquin allait de lui même s'en allait parce qu'il en avait plus que marre d'attendre et d'attendre pour rien, son âme sœur se tourna vers eux. Il se figea instantanément sur place. Ses jambes restèrent plantaient dans le sol et il prenait racine, ses yeux plongeaient dans ceux de la jeune femme qui leur avait... qui avait sauvait la vie à Nura. Il resta figeait, perdu dans sa contemplation. Puis, enfin, le coup arriva. Elle les gronda et le cœur d'Evrard s'emballa un peu plus vite. Quelqu'un enfin qui se décidait? Il eut un léger sourire de reconnaissance. C'était une bonne initiative. Elle dit que c'était complètement intolérable que Zieo remonte sur le toit s'il le faisait et que pour eux deux ça risquait de barder sévèrement. Tant mieux... Un peu. Parce que c'était bien pour ce coup la d'être gronder mais... pas trop quand même, hein! Il fallait un peu de... modération! Il eut un grand sourire aux lèvres lorsqu'elle et finit de les gonder. Croyant qu'elle avait finit, il ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais elle ajouta une dernière fois d'une voix blanche de ne plus jamais faire ça et qu'elle avait vraiment l'impression d'être une mère à présent. Ce terme amusa vachement Evrard qui eut un immense sourire. Mais il le perdit tout de suite lorsqu'il vit les larmes rouler sur les joues d'Ambre. Il la regarda un court instant déconcertés sans écouté ce que les autres disait. Toute son attention porté sur les larmes qui coulaient sur les joues d'Ambre. Il serra doucement les poings. Il ne supportait pas de la voir pleurer. Il entendit vaguement que Zieo expliquait qu'il ne craignait rien et que Nura disait qu'elle serait sage et d'autre choses de ce genre. Mais il resta abasourdi lorsqu'elle dit qu'elle ferait une bonne mère pour ses enfants avec... lui! Mais pourtant il ne lui jeta pas un coup d'œil. Il s'approcha doucement de la jeune femme et la prit dans ses bras. Il n'avait pas vraiment tenu sa parole alors... Il lui avait dit que... Que plus jamais il ne la ferait pleurer! Pourtant c'était un peu sa faute qu'elle pleurait maintenant. S'ils n'étaient pas montés sur le toit pour mieux visiter le château et bien... Elle n'aurait pas pleurer!

-Je suis désolé. Je n'ai pas tenu ma promesse lorsque je t'ai dit que je ne te ferait plus pleurer. Tu sais, l'autre jours dans les dortoirs! Après ma petite bâston avec... Avec Lilian. Je t'avait dit que plus jamais je ne te ferait pleurer. Hé maintenant c'est ma faute. Et je voulais te remercier aussi. Merci d'avoir un peu crier sur nous. Ca m'a un peu rendu moins coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo ) Dim 27 Déc 2009, 21:10

- Je suis désolé. Je n'ai pas tenu ma promesse lorsque je t'ai dit que je ne te ferait plus pleurer. Tu sais, l'autre jours dans les dortoirs! Après ma petite bâston avec... Avec Lilian. Je t'avait dit que plus jamais je ne te ferait pleurer. Hé maintenant c'est ma faute. Et je voulais te remercier aussi. Merci d'avoir un peu crier sur nous. Ca m'a un peu rendu moins coupable.

Les paroles d'Evrard touchèrent Nura. Décidément, la petite avait manqué beaucoup d'action avant son arrivé. Elle décida de ne rajouter aucun mot, pour ne pas briser le moment entre Evrard et Ambre. Nura était convainque que ces deux-là feraient un beau couple. Il ne restait que du temps pour les rapprocher. Par contre, la vie d'amoureux semblait très difficile sous le point de vue de Nura. Elle se demandait si un jour elle-même allait rencontrer son âme soeur.

Nura se demandait comment Ambre allait réagir. Evrard semblait si sincère et mélancolique. Nura aurait aimé dire quelque chose pour le soulager, mais les mots se coincèrent dans sa gorge. Elle n'avait vraiment rien à dire! Elle lui devait beaucoup, à Evrard. Il l'avait accueillie au château et lui avait empêchée de sombrer dans un trou noir de tristesse. Nura avait même retrouvé sa joie de vivre, quand peu de temps avant, chez elle, elle ressemblait à une âme morte. Ce n'était pas juste Evrard qui lui avait procurée tout cela, mais c'était son air enjoué et son sourire charmant. Pour rien au monde, Nura voulait que celui-ci disparaisse du visage de son ami et elle était convainque qu'Ambre pouvait le restauré un en rien de temps.


(Désolée, pas d'inspiration. Je n'avais pas grand chose à dire!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dans un coin ( pv Nura et Zieo )

Revenir en haut Aller en bas

Dans un coin ( pv Nura et Zieo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-