___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Cours G4 n*1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Cours G4 n*1 Jeu 10 Déc 2009, 12:45

Après avoir discuté avec les magiciens, Akane était monté dans sa nouvelle demeure, une tour. Ce qui le réjouissait était d'habiter en hauteur. Déjà petit il adorait monter au sommet des arbres vénérables pour observer ce qui se passait autour de lui, ce sentiment de présence omnisciente était enivrant. Les magiciens lui avaient permis d'enseigner. En effet, ils manquaient de magiciens et aussi jeune qu'il fut, Sûo était un maîter magicien puissant et qui pouvait former des ecuyers forts en matière de magie.

Il avait installé differement sa salle de cours. Il n'y avait pas de table en bois, mais plutôt une atmosphere détendante, avec des sortes de pouf en mousse. Bien sur, ce n'était pas de la mousse, mais la couleur verte foncé le faisait penser. Akane avait aussi mis des arbustes, voulant ressentir la présence rassurante de son élèment. Au fond de la salle, il y avait un bac rempli de sable pour que les enfants puisse manipuler leur magie. IL y avait sur une table, aussi au fond, des objets plus ou moins lourds, ainsi que les livres. Assez important, ils seraient plutôt utilisés pour la lévitation. On pouvait aussi voir des planches en bois de la taille d'une feuille de papier, qui serviraient de support au cas échèant.

Akane avait entendu des remarques sur les differents élèves mais comptait les faire se presenter. D'après ce qu'il avait entendu de Lyxie, l'atmosphere reignant dans la classe était assez tendue, et entant que futurs freres/soeurs d'armes, ils devaient bien s'entendre, car ils auront besoin d'avoir un lien très puissant entre eux.

A leur âge, les élèves devaient avoir déjà étudier l'histoire du continent. C'est pour cela qu'Akane comptait sauter ce chapitre pour se concentrer sur leur magie. C'était à cet âge ci qu'ils devaient apprendre à controler leurs pouvoirs. Quand ils seront écuyers, ils apprendront à se battre. Pour le moment, Akane se concentrerait sur la magie. Cependant, il leur apprenderait un peu d'histoire tout de même.

Il avait envoyé un message à tous les élèves de son groupe pour qu'ils viennent, et au matin, Sûo les attendait, appuyé sur le mur, d'un air nonchalant. Mais il ne fallait pas se fier à son air car le professeur était prêt à analyser ses élèves avec des yeux perçants. Ils les observeraient pour connaître leur véritable nature.


[HJ: désolé c'est cours mais je suis très pressé ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Jeu 10 Déc 2009, 13:11

Cela faisait quelque jours déjà que la gamine avait rencontré le magicien Akane. Depuis, elle n'avait pas eu de nouvelle. Elle espérait que celui-ci aurait était acceptée par les autres magiciens et qu'il enseignerait à la place de Keeko. Enfin quelqu'un qui lui apprendrait la magie, enfin quelques chose d'intéressant. La veille, l'enfant avait reçut un message sur un parchemin. Emplie d'excitation, elle l'ouvrit. Soit on avait remarqué ses sortit du château, mais dans ce cas les magiciens serait venue la voir directement, soit c'était un mot pour un nouveau cours, ce qui signifiait que Keeko n'était plus leurs professeur, ce qui était déjà une très bonne chose, mais mieux encore, qu'il y avait beaucoup de chance que se soit Akane qui la remplace.

A toute vitesse, la fillette déplia le mot et le lut tout aussi vite, une fois, puis deux, pour être sur qu'elle lisait bien. Oui c'était bien écrit noir sur blanc : Demain 8h30 et c'était signé d'Akane. La gamine lâcha un cris de joie puis commença à sautillé. Akane était son professeur ! Il allait pouvoir lui apprendre la magie, elle n'allait plus s'ennuyer en cours. Enfin quelque chose d'intéressant. Lyxie avait alors retrouvé l'excitation du premier jours de cours, ou elle se faisait encore des illusions sur Keeko. La, elle ne savait qu'elle ne serait pas déçue ! Akane lui avait dit qu'il venait apprendre la magie et pas de l'histoire inutile !

Ce fut donc tout excité que Lyxie passa sa journée et qu'elle s'endormit le soir, en sachant que le lendemain elle s'amuserait enfin. Oui, demain serait le commencement des vraie cours ! Le lendemain, la jeune fille s'était levée tout aussi excité. A une vitesse incroyable par rapport à d'habitude elle se prépara, engloutit quelques tartine de pain et un verre de jus d'orange puis fila en courant vers la tour des magiciens. Elle était en avance, normalement c'était plutôt le contraire, mais la, elle allait apprendre la magie et elle avait vraiment envie de rejoindre la salle de classe.

Il était un peu plus tôt que l'heure prévu sur le parchemin. Pas grave. Arrivant en trombe dans les escaliers elle les monta quatre à quatre pour se retrouver enfin devant la salle de classe. Prenant une inspiration et ne pouvant s'empêcher de sourire, elle pénétra dans la salle. Son regard se dirigea d'abord vers le fond de la classe qui avait changer. Plus de table et de chaise, juste des coussins vert repartit un peu partout dans la salle, c'était déjà une bonne chose ! Il y avait aussi des arbustes qui détendait l'atmosphère à leurs manière.

Au fond de la salle, la gamine remarqua un bac à sable, elle n'avait pas vraiment idée de ce à quoi sa pouvait servir, mais ce ne serait surement pas pour l'histoire. Sur une table, elle remarqua divers objet dont elle ne connaissait pas l'utilité, puis elle remarqua une chose qui ne lui fit pas du tout, mais du tout plaisir : des livres. Les points sur les hanches, la petite se retourna alors vers Akane qui était adossée à un mur. Sans le saluer, elle alla alors se mettre devant lui et le toisa de son regard inquisiteur - autant que pouvait l'être le regard d'une gamine de 7ans.


-"Je croyais qu'on voyait la magie ! Pourquoi y'a des livres ! On va pas encore revoir l'histoire ! Tu m'avais dit que tu enseignerait la magie... pour de vraie !"

Au fond des yeux de la gamine, ont pouvais percevoir une ombre de déceptions. Elle qui avait était si heureuse d'apprendre que Akane lui enseignerait, elle qui avait tant espéré pouvoir enfin voir la magie, elle qui avait était déjà déçue l'était une nouvelle fois... Encore des livres, encore de l'histoire, et pas de magie. La petite était réellement déçue d'Akane qui lui avait pourtant dit qu'il leur apprendrait la magie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Ven 11 Déc 2009, 17:04

Cette nuit là, Elenwë ne dormit pas bien, comme à son habitude. D’après elle, le château était responsable de ses insomnies et de son sommeil agité. Son climat, légèrement plus frai que celui de Turquoise, son atmosphère, mouvementée et pourtant d’un ennui mortel, sa construction, froide et austère la dérangeaient. Ce n’était toutefois rien de cela qui l’avait empêché de dormir, ni rien en rapport, du moins rien du même genre. En réalité, en ce jour commençaient les cours de magie. L’enfant était ravie et extrêmement pressée. Etant arrivée plus tard que les autres, la fillette n’avait pas encore commencé ses cours. Or il s’agissait là de la raison majeur à sa venue, elle voulait apprendre. Bien évidement la majorité de ses études personnelles et des ses entrainement seraient concentrée sur un seul but : apprendre à maîtriser son pouvoir de guérison. Elle espérait aussi apprendre à se servir des autres, de même que des armes, afin d’être en mesure de défendre le continent contre l’empire noir. Là était la réelle raison de son existence, elle se définissait en un seul mot : aider. Elle voulait aider les autres, tous, sans différence, à l’exception de ceux qui ne le méritai pas. Un terme générique, certes, elle déciderait en temps et en heure qui était ainsi désigné.

Len ne dormit donc pas bien, l’empressement gâcha sa nuit, mais après tant de cauchemar cela ne changea pas grand chose. Elle du tout de même se lever tôt pour assister à son cour. Enfin… si la personne qui lui avait traduit le morceau de parchemin qu’on lui avait remis n’avait pas menti. La petite avait un honte, elle ne savait pas lire et se doutait que nombre de ses camarades n’étaient pas dans son cas. De plus elle avait du retard par rapport aux autres et craignait être pénalisée. Cela n’avait en aucun cas rapport avec les autres, elle se fichait de ce qu’ils pensaient. Seul la peur pour son avenir la faisait douter. Elle repensa à la veille, lorsqu’elle avait reçu son mot. Pour la gamine qu’elle était, il ne s’agissait que d’un simple bout de parchemin, un adulte lui avait dit qu’il lui demandait de se présenter à 8 :30 devant l’une des tours (qu’il avait pris soin de désigner). Et elle, elle l’avait cru sans poser de question. Le soir, alors qu’il faisait noir et que l’inquiétude l’avait forcée à songer à des choses innocentes, elle s’était mis à réfléchir sur la véracité des propos de la personne. Finalement, au bout de ses tergiversions, elle avait décrété que cela avait peu d’importance. Elle irait au cours et arrivera ce qu’il arrivera.

L’enfant se leva finalement, avec bien plus de facilité que les autres jours. Elle se leva d’un bond, atterrissant pieds joints sur la pierre froide. Ce contact la fit frissonner. Elle l’ignora. Après tout, que cela changeait-il ? De son point de vue rien, elle n’était cependant pas omnisciente. Attrapant toutefois le drap de son lit, elle le jeta à ses pieds et s’en fit un chemin confortable jusqu’à l’armoire. Se posa alors un problème : que mettre ? En temps normal elle ne se serait souciée du regard des autres mais en ce jour elle souhaitait faire bonne impression. Son professeur serait surement impartial, cela ne l’empêcherait en rien de tenter de l’impressionner. Malheureusement, elle ne possédait aucune tenue spécialement adaptée aux grandes occasions (enfin si je puis dire ainsi). C’est pourquoi elle opta pour un pantalon noir plutôt moulant ainsi qu’un tee-shirt blanc, simple mais confortable. Elle y ajouta ses bottes noires récemment cirées et un morceau de tissus (noir aussi pour l’élégance) jeté sur ses épaules, de quoi lui tenir chaud. Vint ensuite une tache particulièrement aimée de la jeune fille : se rosser les cheveux. Beaucoup considèrent ceci comme une besogne inutile et fatigante, pour Len il s’agit de prendre soin de sa personne, un soin agréable étant donné que ses cheveux sont assez doux et soyeux. Il lui fallut aussi opter pour une coiffure, les cheveux lâches suffiraient pour ce jour.

L’enfant gagna ensuite les cuisines, s’y choisit une pomme et sortit faire un tour. La première raison à ceci n’était autre que le stress. En effet, elle avait besoin de respirer l’air frai, de se calmer avant sa première rencontre avec ses camarades et son professeur. Une pomme était le met idéal à transporter, savoureux et peu encombrant. La deuxième raison était aussi le stress, mais pour autre chose cette fois : elle ne pouvait avaler autre chose, l’impatience lui nouait l’estomac. L’inquiétude y était peut-être aussi pour quelque chose. Après avoir avalé ce repas sommaire, elle gagna la tour indiquée par l’homme, si sa mémoire était exacte. Elle grimpa les marches deux à deux, pressée. Cependant, une fois parvenue en haut des escaliers, avant d’entrer dans sa salle de classe, elle hésita. Qu’allait-il se passer ensuite ? Serait-ce la bonne salle ? Qu’allait penser son professeur d’elle ? Et les autres élèves ? Se ferrait-elle des amis ? Des ennemis ? Ses mains tremblaient, sa gorge était nouée. Elle prit finalement une profonde inspiration, très profonde, et entra. Sans s’en rendre compte elle avait fermé les yeux. Lorsqu’elle les ouvrit, le spectacle la laissa bouche bée. L’endroit n’avait rien avoir avec le fruit de son imagination. Nul banc en bois massif, nul livre énorme sur des tables rustiques, rien qu’une salle accueillante. Par ci par là, quelques arbustes, des poufs en mousse certainement destinés à servir de sièges, un bac de sable et… à la réflexion quelques livres étaient disposés sur une table.

Une fois la surprise passée, Len cligna des paupières. Elle observa les personnes présentes dans la salle, il n’y en avait que deux. La première était une fillette, grande et musclée, le contraire d’Elenwë. Elle possédait d’étranges cheveux roses… ou violets ; ses yeux étaient de la même couleur. Le tout donnait un ensemble plutôt joli, aux yeux d’une gamine de huit ans. L’autre était un homme... ou un garçon. Là aussi, cela prêtait à confusion. Len n’était pas très doué pour déterminer l’âge des gens, elle préférait donc ne pas tenter une telle chose. Elle n’était cependant pas aveugle, et ne put s’empêcher de songer qu’il était beau, différent certes mais beau. Grand, svelte, ses traits étaient fins, ses cheveux longs et argentés, ses yeux… gris, plus ou moins. A ces pensées, Elenwë rougit. Cela n’enleva rien à la véracité des faits. Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver à ces conclusions. Elle croisa soudain son regard, un
« bonjour » franchit ses lèvres sans qu’elle n’y réfléchisse. Lui suivit un sourire sincère. Les cours promettaient d’être intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Sam 12 Déc 2009, 08:58

Tout en attendant, appuyé sur le mur, Akane ne put s'empecher de stresser un peu. Les élèves n'étaient pas des gamins ordinaires, mais plutôt de prodigieux enfants avec qui il devra lier un lien très étroit pour pouvoir leur enseigner quelque chose. Sûo se demanda ainsi quelle saurait leur impression sur lui. Il savait qu'il ne ressemblait à rien à un magicien traditionnel. Akane avait malgrè tout sur lui sa longue tunique blanche de maître-magicien, rendant ses cheveux argentés d'une couleur de lune, éblouissante. Ses yeux qui aujourd'hui avaient pris une couleur noire se fixerent sur ses cheveux, détachés pour cette journée, qui trônaient dans sa main. Cette couleure était l'une des principales raisons qu'Akane avait pour ne pas porter de blanc. Mais étant un magicien, il devait s'y résoudre. Il grogna siliencieusement et maudit pour la énième fois son père pour cette couleur de cheveux: il ne pouvait pas même porter du vert, sinon les gens auraient 'impression que ses cheveux étaient de la même couleur que celle qui ornait la tunique des Chevaliers. En même temps, juste le fait de se tenir dérrière une tappiserie rouge donnait un reflet rougoyant à ses cheveux. Et que dire de ses yeux qui ne pouvaient même pas avoir une couleur fixe? Alors qu'il allait se décider sur le moyen le plus efficace de se venger de "l'humour" de son Immortel de père, Akane sentit une présence pênetrée l'enceinte de la, enfin sa, tour.

Il sut tout de suite qui cette personne était et ne fut pas surpis de voir une tête rose entrer. Lyxie était en avance. Au début, toute éxitée, elle ne parut pas le remarquer et inspecta la salle comme un fermier inspecte son champ. Lyxie avait l'air contente de l'aspect de la salle, et cela rejouit le coeur du professeur. Puis Sûo eu un sourire des plus ironique et amusé quand la petite filel vut les livres. Comme une tournade, elle se retourna et, les mains sur les hanches, l'injectiva. Akane eut un petit rire, et posa sa main sur la tête de la jeune fille. Il la fit tourner pour qu'elle puisse voir les livres puis utilisa ses pouvoirs, il fit léviter un des livres. Le remettant à sa place original, Akane remit Lyxie dans le bon sens, et frotta affectueusement ses cheveux. Il lui dit alors:


-Ce n'est pas pour l'histoire, c'est pour pratiquer votre pouvoir de lévitation. Maintenant, cela peut devenir une punition, en rédigeant un traité d'histoire si on est dissipé.

Akane souria gentiment à Lyxie pour lui faire comprendre le sens de ses paroles. Le jeune Elfe n'aimait pas donner des punitions, mais il n'hésiterai pas si ses élèves ne savaient pas se tenir convenablement. Et sa dernière phrase était surtout là pour se moquer, gentiment, de Lyxie dont l'impatience simpiternelle le faisait sourire.

Cependant, alors qu'il retirait sa main de la tête de la jeune rosette, il sentit la présence d'une autre élève mais celle-ci, au lieu de déboulée à l'interieur ave l'empressement qu'avait manifesté Lyxie, s'était arreté dehors. Akane savait qu'il ne devait pas la pressée, et donc attendit en regardant la réaction de Lyxie quand sa camarade allait rentrer. Quand la petite fille entra, elle eut la même reaction que Lyxie devant l'état de la salle. Décidemment, Sûo allait troubler bien des esprits aujourd'hui.

La nouvelle eut, au grand amusement d'Akane, une réaction très...interressante à la vue de son nouveau professeur. La petite rougit. Cette couleur rouge contrastait vivement avec la blancheur de sa peau et le noir de ses yeux. En cette journée ensoleillée, les deux personnes avaient les mêmes yeux. Ses cheveux, d'un marron soyeux étaient lâches. Quand elle dit bonjour, Akane sourit, d'un sourire amical et avenant. Il sentait la peur de la jeune fille et voulait vraiment que cette émotion disparaisse. Il fit quelque pas en sa direction:


-Bonjour. Tu dois être Elenwë n'est-ce pas? Je suis Akane, ton professeur de magie.

Akane apaisa, avec ses sens magiques l'aprehension qui restait dans le coeur de la jeune fille de Turquoise. Le sourire sincére que lui envoya la jeune élève lui fit plaisir. D'après les magiciens, cette enfant était douée pour la guérison. Akane n'était pas savant dans cet art, mais il avait de grandes connaissances sur les plantes, qui pouvaient s'averer utiles si on n'avait plus d'énergie. Il savait aussi que ce pouvoir s'améliorait avec de la patrique, et Sûo aimerait éviter d'avoir des blessés dans sa classe, même pour aider une élève à controler et à améliorer son potentiel magique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Sam 12 Déc 2009, 20:19

Galadrielle se réveilla en sursaut. Shimaya lui sautait dessus pour la réveiller et ne cessait de produire un bruit étrange, croisement entre le miaulement et le grognement.

-Réveille-toi!Réveille-toi! Tu vas être en retard. Qulqu'un a déposé une feuille d'arbre blanche sur ton bureau. Allez petite elfe-paresseuse!

Galadrielle se leva en toute hâte et saisit le parchemin sur son bureau. Elle le lu rapidement mais en saisit l’essentiel. Premier cour, à 8 :30... Mais c’est qu’elle allait être en retard ! Elle s’habilla rapidement et se brossa les cheveux avec la brosse que lui avait trouvé Shimaya. Une fois prête, elle sorti de sa chambre en courant. Elle prit conscience de la faim qui lui tiraillait l’estomac, et de l’absence de Shimaya. Mais ou était-elle ? Ah et puis elle viendrait la rejoindre ! Arrivant devant les cuisines, elle entendit les servantes qui criaient et Shimaya et vit Shimaya qui sortait en courant avec un fruit étrange dans la geule. Elle rammassa la petite tigresse et continua a courrir, s’excusant télépathiquement au personnel de la cuisine.

Étant essouflée, Galadrielle s’arrêta, et déposa Shimaya par terre. Sa petite amie se leva et s’appuya sur les jambes de Galadrielle.
à
-C’est pour toi Gala. J’espère que ca se mange !
Galadrielle le prit et la remercia grandement. Elle s’aparcut alors qu’il en manquait quelque bouchée...

-Petite coquine !
Elle sépara le fruit en deux et en donna la moitié à Shimaya.

Enfin arrivée devant la classe, Galadrielle passa sa tête par l'ouverture de la porte, hésitante. Une fois entrée à l’intérieur, elle prommena son regard d'objet en objets. L'amménagement de la classe lui rapelait un peu la forêt. Oh, Lyxie était déjà là et une autre élève aussi. N,y portant pas attention, elle observa encore les petis coussins verts, les livres –ha non, pas encore des livres d’histoires, elle aimait beaucoup les livres mais ceux là...-- et arrêta son regard sur un petit arbre. C'était donc ca la présence qu'elle avait percue! Elle sentait son corps vibrer à l'unisson avec le petit arbre, comme une chanson silencieuse, que seul les elfes et ce qui se rattachait à la faune ou flore pouvait entendre et comprendre. S'abandonnant à cette sensation qu'elle aimait tant, elle en oublia tout le monde autour. Hypnotisée par le petit arbre, un petit déclic se fit et elle sentit l'esprit de l'arbre. C'est une main que l'on avait posé sur son épaule qui la fit sursauter et du même coup, sortir de sa transe.Elle se retourna et appecrut son nouveau professeur. Il était très beau, et avait un joli sourire. En fait, son professeur était, un elfe. Un elfe ! Il allait donc la détester lui aussi ! Elle le regarda directement dans les yeux, et ses anciens souvenirs refirent surface. Elle se rappela lorsqu'elle était seule, rejetée et méprisée par les siens. Sentant les larmes lui monter aux yeux, Galadrielle voulu s'enfuir mais elle fonca dans une nouvelle élève, une jolie fille à la peau pâle. Elle s’excusa mentalement de lui avoir foncer dedans et voulu s’en aller mais cette fois-ci, le professeur la retint.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Dim 13 Déc 2009, 11:56

La gamine était déçue, réellement déçue. Des livres, encore des livres.. Pourquoi des livres ? Il lui avait pourtant dit qu'il leurs apprendrait la magie, pas les livres... Argrrr qu'elle idiote. Son professeur, lui n'avait pas l'air d'être aussi sérieux qu'elle. Il osa même lui lâchée un petit rire. C'était donc ça ? Il c'était moquer d'elle depuis le début ? Argrrrr ! Elle le détestait ! Pourquoi avait t-il fallu qu'elle tombe sur lui comme professeur ! Il posa alors sa mains sur la tête de la fillette. Quoi ? Comment osé t-il un tel geste à présent qu'il l'avait trahit ! Ce n'était pas possible, même pas imaginable. La gamine ne put pourtant pas résiste à l'impulsion et tourna la tête pour voir un livre voler. Elle savait ce que c'était Shaan avait déjà fait cela devant elle. C'était donc ce qu'elle avait pensée il y a longtemps des livres, il servait juste à la lévitation.

Un nœud ce dénoua dans son ventre et elle osa un sourire rassuré quand Akane prit la parole, lui confirmant ce qu'elle pensait. Les livres ce serait pour les punitions, elle n'aurais pas de punition alors. L'elfe retira alors sa mains de la petit tête rose tout en souriant, sourire que Lyxie lui rendit, puis, se détendant enfin, elle reprit une dernière fois la parole tout en se dirigeant vers un des poufs verts.


-"D'accord alors ! J'aurais pas de punition de toute façon si on apprend la magie... en plus je suis à l'heure moi... mais il y a souvent des retard et ça c'est vraiment ennuyant !"

Une façon pour la gamine de dire clairement que elle au moins, elle était à l'heure, ce qui n'était pas le cas des autres élèves de la classe. Autant, cela n'était pas dérangeant lorsqu'il apprenait l'histoire, ce n'était pas très intéressant, mais devoir attendre pour apprendre la magie ça alors ça allez vraiment l'embêter et elle en voudrais au autres élèves en retard ! Ce n'était quand même pas compliqué d'être à l'heure donnée à un cours intéressant.

Une gamine inconnue pénétra alors dans la salle, elle n'était pas en tenue d'élève (que Lyxie avait était obligée de porter bien malgré elle, mais cela changerais peut être à présent !) et Lyxie n'avait jamais vu sa tête. Une nouvelle surement, en tout cas, elle était plutôt frêle et avait le teint blanc et les cheveux brun. Bref, c'était une fille d'environs son age. Elle salua rapidement Akane, sans cérémonie, un bon point au yeux de Lyxie. L'elfe quand à lui salua la gamine qu'il semblait déjà connaître, à moins qu'il est lu ça dans son esprit. En tout cas il n'avait pas intérêt à retournée lire les pensée de Lyxie car ça, sa ne lui plaisait pas du tout ! Un sourire aux lèvres, car aujourd'hui, la gamine au cheveux rose était de bonne humeur elle s'intéressa à la nouvelle venue.

-"Salut Elenwë, je suis Lyxie ! Tu es nouvelle non ? Si tu veux tu peux venir à côté de moi en attendant que le cours commence ?"

C'était un comportement bien diffèrent que son premier cours, mais la jeune fille avait l'air plutôt gentil, et après tout, Lyxie n'avait pas beaucoup d'amis et c'était toujours intéressant de faire de nouvelle rencontre que ce n'était pas des "miss je veux plaire à tout le monde" ce qui ne semblait pas le cas d'Elenwë. Une nouvelle élève pénétra alors dans la classe suivit d'un animal. C'était Galadrielle avait qui Lyxie n'avait pas beaucoup discuter. Elle était vraiment bizarre et la gamine au cheveux rose ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait le droit d'emmener son chat étrange, enfin son tigre, avec elle. Un jour elle emmènerait aussi un animal dans la classe et on verrait bien qu'elle avait raison !

Galadrielle se retrouva alors face à face avec Akane et fit une grimace assez spécial, comme si elle allait pleurer. Elle était vraiment très étrange ! Celle-ci sembla même vouloir s'enfuir, en tout cas elle courait, en faisant cela elle fonçai dans la pauvre nouvelle élève. Mais quel idiote elle faisait, vraiment ! Elle voulait se rendre intéressante, voila tout, c'était pour ça qu'elle emportée son tigre partout et qu'elle fonçait dans les gens... Pff... N'importe quoi quand même ! Se levant alors de son coussin, la rosette se dirigea vers Elenwë et après avoir jeter un regard plein de reproche à Galadrielle elle prit la parole.


-"Ça va Elenwë ? Si tu as quelques chose je peux te soignée..."

Elle lui sourit, attendant tout simplement sa réponse et maudissant Galadrielle qui voulait toujours se rendre intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Dim 13 Déc 2009, 13:37

Elenwë dévisagea sont professeur dans l’attente d’une réponse, aussi simple soit-elle. Il ne s’agissait pas là d’une preuve attestant de la politesse de l’homme, elle n’en avait que faire, seul ce que lui apprendrait cette parole intéressait. En effet, elle était persuadée que le comportement d’un être, sa manière de parler, de se comporter, révélait beaucoup sur son caractère. D’habitude elle n’y faisait pas réellement attention mais là, son destin était en jeu, il dépendait de cet individu. Ce dernier lui sourit, un début encourageant. Il ne s’agissait donc pas de l’un de ces vieillard sévère et étroit d’esprit que lui avaient dépeint certaines personnes, elle n’aurait su dire lesquelles exactement. Elle se souvenait encore des détails évoqués lors de cette conversation : une barbe blanche et longue, une voix sèche, un corps droit et fier, des lunettes posées sur le bout du nez, un petit corps rebondit. Cette pensée avait constitué une peur pour l’enfant qui souhaitait apprendre, certes, mais dans de bonnes conditions. Bien évidement, elle n’aurait jamais renié ses pouvoirs et refuser à une telle éducation pour la simple raison que son professeur lu déplaisait, même si cela aurait risqué de se montrer plus que tentant. Ainsi, ses parents seraient fiers d’elle et elle pourrait atteindre son rêve, plus ou moins.

L’homme se présenta alors, Akane était son nom. Comme, elle le savait déjà, il lui enseignerait la magie. L’appréhension qui était dans son corps laissa place à du soulagement et une étrange sensation de bien être qu’elle ne su identifier. Certes, la voix avait été douce, apaisante, elle présageait de bon cours en compagnie d’un professeur agréable. Que de bonnes choses. Toutefois, la fillette avait le sentiment qu’il n’y avait pas que cela qui avait joué dans ce soulagement. Ne voyant cependant pas d’autre explication logiques et qui ne la ferrais pas passer pour demeurée, elle préféra ne plus y penser. Et, avant même qu’elle ne put remercier son professeur pour son accueil, sa camarade de classe, la seul déjà arrivée, l’accapara. Un sourire étirait ses lèvres, la fille aux cheveux roses paraissait de bonne humeur. Elle se présenta en tant que Lyxie, un joli nom et enchaina immédiatement sur une question. Le première concernait l’ancienneté de la fille de Turquoise, facile. La seconde aussi était simple, mais entrainait d’autres interrogations. Lyxie semblait pleine de vie, sa présence devait être agréable et elle possédait certainement déjà de nombreux amis. * M’acceptera-t-elle vraiment parmi eux ? * Une question intéressante, presque vitale pour Elenwë, mais sans réponse. Qui vivra verra, comme dit le proverbe. Le « suspense » était difficilement soutenable.


- Je… Oui je suis nouvelle et…


Trop tard, la jeune fille n’eut pas le temps de finir sa phrase que déjà une autre enfant entrait. Celle-ci possédait de beaux cheveux, coupé à peu près aussi court que ceux de Len, d’une couleur blonds, blancs. Ses yeux étaient bleus et sa bouche… s’étira en une drôle de grimace qui attira l’attention de la fillette. Cela allait, en quelques sortes, constituer un test pour leur professeur. Il était en effet clair que la grimace lui était adressée. Comment allait-il donc réagir ? Tout ce qu’espérait l’élève est que sa camarade ne se fasse pas punir trop sévèrement, qu’Akane se montre compréhensif et gentil afin que tout ce passe bien. Qu’elle ait eut une bonne raison de se montrer soulagée. Elle regardait donc son maître, légèrement apeurée, les doigts croisés pour porter chance. Soudain, sans qu’elle ne comprenne pourquoi, l’autre fille lui fonça dedans. Le choc la déstabilisa, elle vacilla, resta sur ses pieds mais un peu hébétée. Une voix résonna alors, elle ne semblait pas réel, enfin si mais… non. C’était des plus étranges. De plus, elle n’appartenait pas Lyxie ou à Akane. Pourtant les lèvres de la fille n’avaient pas bougées. Len ne comprenait plus rien, elle était perdue.

Lyxie vint alors à elle, lui proposant son aide pour la soigner. Toujours aussi perdue et hébétée, elle la dévisagea. Le silence s’installa un instant, les pensées se bousculaient dans l’esprit de l’enfant. Ainsi, cette fille pouvait soigner les blessures, mais pas Len. Enfin elle en serait capable, un jour, mais pas maintenant. Elle trouvait cela injuste mais savait qu’il en était ainsi car elle tait « nouvelle » et n’avait pas encore commencé les cours. C’est pourquoi elle n’en voulait pas à sa camarade, elle l’enviait juste, elle l’enviait beaucoup. Elle voulut alors faire part de son étonnement à la gamine, ouvrit la bouche, et la referma. Aucun son n’en était sortit, c’est comme si elle avait oublié comment parler. Elle avala sa salive, et retenta l’expérience.


- Tu… Tu sais. Tu sais comment soigner les blessures ?!


Elle dévisageait toujours sa camarades, boche bée, les bras ballants. Par mesure de politesse, il lui aurait fallu se ressaisir, elle ne s’en sentait pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Lun 14 Déc 2009, 02:24

Jamais Shaan n'était arrivé en retard, cette fois-ci ne serait pas différente des autres, même si le petit elfe était assez réticent à l'idée d'aller en cours, sans aucune raison apparente, mais de peur que les choses que lui seul connaissait n'aillent se répandrent dans l'esprit des autres, et si il désirait garder ses secrets pour lui, il le ferait, surtout qu'il appréhendait la réaction de Lyxie face à certains détails qui le concernait, l'identité réelle de son père par exemple - car vu sa réaction face à Lexane qui était fille de roi, que dirait t'elle face à un fils de dieu ?- et sans doute à cause du reste, de la malédiction et de la mort certaine et prématurée du petit garçon…Mais cela n'était pas le genre de chose aux quels on aimait penser à 7 ou 9 ans, et Shaan préféra se changer les idées, car il venait à peine de se réveiller et avait déjà tant à faire avant d'aller en cours !

Il regarda d'un air boudeur le dortoir, n'aimant pas trop être enfermé, mais la seule fois ou il était aller dormir dans la nature -perché dans un arbre plus précisément - il s'était fait attraper par une servante et la harangue qu'elle lui avait servit l'avait bien découragé à le refaire, pour ne plus subir la leçon de morale.
L'elfe aux yeux verts enfila rapidement sa tenue avant de sortir vers les jardins encore déserts à cette heure matinale.
Depuis qu'il avait apprit qu'il était le fils du dieu des arbres, Shaan allait tout les matins "parler" avec eux, dans le secret espoir de pouvoir parler à son père ainsi; ce qui était le plus étonnant dans l'histoire, c'est qu'ils lui répondaient, la nature entière était là, à converser avec lui, bien sur le garçon savait que d'autres elfes communiquait ainsi, mais lui avait une sensation totalement différente, il faisait partit de tous ça, c'était comme si il était arbre, mais en beaucoup plus actif et excité;


Dès que ses deux pieds nus se posèrent sur l'herbe tendre et encore humide de la rosé, Shaan sentit le "lien" se renforcer et c'était vraiment dans ses moments là qu'il détestait de devoir retrouver le froid des pierres du château.
Automatiquement, le gamin se dirigea vers un arbre en particulier, un pommier qui semblait être planté là depuis des centaines d'années.
Des choses que lui contait sa mère alors qu'il n'était encore qu'un poupon, le petit elfe s'en rappelait d'une en particulier, c'était que chaque groupe d'arbres étaient reliée entre eux à un autre, le plus vieux et le plus sage, mais tous étaient aussi liés au grand chêne de la forêt des elfes qui était la demeure de leur dieu, dans le cas présent, le pommier était au centre de tous les arbres du château et s'étaient à partir de là que le garçon pouvait leur parler à tous.

Après s'être assuré que tout allait bien pour eux -aujourd'hui, le garçon s'inquiétait plus que tout pour les arbres, un véritable amour s'était crée en lui, il avait l'impression que les grands feuillus veillaient sur sa petite personne et il lui semblait normal de faire de même - Shaan se redressa, le pantalon trempé, mais content et de bonne humeur pour commencer les cours;
Il se dirigeait donc vers la salle le sourire aux lèvres, quand il se remit à penser à Lyxie, qui allait être sans doute heureuse de ne plus avoir Dame Keeko en maître de magie, il remarqua aussi qu'il n'avait pas beaucoup vu son amie ces temps ci, cela devait même faire une semaine ! Pourtant il l'avait cherchée, enfin, quand il n'était pas en pleine discussion philosophique avec les arbres…
Bon c'était pas si grave que ça, après tout, il allait la revoir aujourd'hui ! En tout cas, si elle n'avait pas fait de bêtise du genre de monter en haut d'un tronc pour aller voir un écureuil


Quand il pénétra dans la salle de classe, Shaan remarqua tout d'abord trois choses, la première étant impossible à ne pas voir avec ses cheveux roses, il salua d'ailleurs son amie en entrant, la seconde était son nouveau professeur qui discutait avec des élèves, c'était lui aussi un elfe, au moins, la race de leur nouveau maître ne changeait pas beaucoup de l'ancien, et puis les arbustes, détails qui plut particulièrement au gamin qui commençait déjà à se sentir comme chez lui en ce lieu.
En attendant il fallait saluer l'homme qui lui enseignerait la magie pour les années à venir, donc s'éclaircissant la voix, Shaan commença



Bonjour Monsieur, je m'appelle Shaan et…
Si il s'était arrêté ainsi au plein milieu de sa phrase, c'est car l'elfe avait sentit que quelque chose clochait, il n'avait d'abord sût dire puis laissant ses sens s'étendrent, il capta d'où provenait la sensation de douleur, là, au fond de la classe, d'un arbuste, plus petit que les autres.
Shaan se précipita vers le petit arbre et posa délicatement sa main sur le tronc, sur le coup il dût d'abord se concentrer, il avait découvert son don il n'y avait pas si longtemps que ça, donc il lui fallait encore un peu d'effort, même si le sang qui coulait dans ses veines simplifiait la chose.

L'arbre était malade, tout comme lui, un mal le rongeait de l'intérieur, et bien que le petit elfe ne soit pas quelqu'un qui a la larme facile, il ne pût s'empêcher d'être peiné voir triste face à l'arbuste.
Il ne faisait pas attention aux autres, il n'aurait même pas pût dire si ils regardaient sa direction ou non, il était juste préoccupé par l'arbrisseau, commençant à lui murmurer des paroles inaudibles et qui auraient été incompréhensibles au commun des mortels.
C'était une discussion entre deux malades, entre un garçon et un arbre, pas classique, pas forcément visible si l'on avait pas prêté attention à la chose, pourtant Shaan sentit une présence se rapprocher de lui, il n'aurait sût dire qui c'était mais juste qu'elle semblait curieuse de la chose, ou du moins dans un sentiment proche de la curiosité, alors seulement pour lui et la personne, il chuchota d'une voix, malgré lui chargée de tristesse


Il est malade…

Le mal qui rongeait l'arbrisseau était profond et quasi-irrepérable, un peu comme celui qui était en Shaan, sauf que pour le petit arbre il y avait peut-être une chance.
Il fallait qu'il se concentre, pour faire comme il faisait pour faire mûrir les pommes ou faire reprendre des couleurs à une fleur fanée.
La petite lumière verte habituelle illumina la main était posée sur le tronc, il était de même pour les yeux du garçon, comme si l'esprit de la forêt l'aidait dans sa tache, là, le jeune elfe s'enfonça dans les méandres vaporeuses de l'esprit de l'arbuste où régnait l'ombre de la maladie.
Il était bercée par la sorte de mélodie qu'entendent les elfes en harmonie avec la nature, et il continuait sa conversation de sourd avec l'arbre, faisant reculer au fur et à mesure l'ombre jusqu'à la disparition totale de la chose.

Shaan émergea de la brume comme d'un rêve, se rendant soudain compte que tout les regard étaient dirigés vers lui, honteux de s'être ainsi donné en spectacle, il se redressa tout gêné et rougissant, se grondant mentalement d'avoir été le centre de l'attention et d'avoir sans doute lancé une étrange première impression pour le nouveau professeur et les autres élèves qu'il ne connaissait pas.
C'est donc tout rouge et en titubant un peu (et oui, c'est fatiguant tout ça), qu'il rejoint Lyxie qui était sans doute aussi étonnée que les autres, mais malgré tout, Shaan était content de lui, l'arbrisseau allait beaucoup mieux désormais, et il semblait au petit elfe qu'il le remerciait de bon cœur.



[hop; post un peu zarb j'avoue^^' si le truc de l'arbre fait tâche, dites le moi, j'édite ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Mer 16 Déc 2009, 14:31

Akane parlait à Lyxie quand tout un coup, entra une petite Elfe, accompagnée d'un tigre. Sûo avait sentit sa présence des moments auparavant mais était toutefois supris par la grimace ornant le visage de l'hybride. Celle-ci se perdit dans ses pensées, et Akane vint mettre une main sur ses épaules pour la sortir de ses réveries. Quand cette personne, que semblait détester Lyxie, à partir de ce qu'elle lui avait dit la veille et de son expression facial, voulu partir en courant, il la retint et pris un peu plus de pression sur son épaule sans toutefois lui faire du mal. Cette petite semblait souffrir interieurement, peut être à cause du fait que son prefesseur était un Elfe? La jeune fille ressemblait beaucoup à un être sylvestre, avec ses longs cheveux blonds, soyeux. Par contre, ses yeux bleus venaient tout droit du sang Fée qu'Akane sentait dans ses veines. De la même façon, par le même pouvoir utilisé sur Elenwë, il soulagea les pensées sombres de la petite fille dont le visage ne devait pas être gaché par des larmes inutiles.

-Je ne te ferais aucun mal. Fais-moi confiance. Tu es en sécurité ici.

Akane regarda gentiment la petite, et lui fit un gentil sourire. Puis il se baissa pour caresser la tigresse entre les deux oreilles. Puis il s'écarta et revint à sa place habituelle, invitant d'un regard Galadrielle à s'assoeir. Ensuite, Akane porta son magnifique regard sur les deux petites, une aux cheveux couleur rose et l'autre, noisette. Elles semblaient bien s'entendre. Peut être était-ce un présage du ciel, car ces deux petites avaient des dons pour la guérison. Elles feraient une bonne pair. Elles étaient aussi très différentes: Lyxie éxubérante comme son physique d'ailleurs, même inconsciemment, tout le monde la remarquait, alors qu'Elenwë, plus petite et fragile,plus timide aussi, avec un physique plus discret, attirait moins l'attention. Pour l'instant Elenwë qui n'avait pas encore eu les mêmes cours et les entrainements que Lyxie était en retard sur le plan magique mais Akane savait, au plus profond de lui, grâce à cet instinct de la nature, que la jeune fille de Turquoise avait une grande détermination et qu'elle rattraperait vite Lyxie si elle se donnait à fond.

Akane était heureux de regarder ces enfants et se perdit nostalgiqement dans ses pensées. Il se revoyait au même âge, en train de se cacher des autres pour s'entrainner. Si son père ne s'était pas réveler, Akane ne savait comment il aurait tourner. Surtout qu'avant, Akane était d'un caractère impossible. Caractère que d'après son grand père il avait gardé. Ce grand père qui lui avait montré la voix et qui, souvent, oubliait que Sûo n'était pas son fils mais son petit fils.C'est sur ces pensées de son grand père qu'Akane sentit la présence d'un être dont la magie ressemblait à la sienne. A un tel point qu'il aurait pu être lui. A vrai dire, la force spirituelle de cet Elfe? ressemblait à si m'éprendre à celle de son propre père, Lystran. Or, ce dernier le prévenait toujours mentalement quand il venait lui rendre visite. Ainsi, Akane se mit sur la défensive.

Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit entrer un jeune Elfe aux yeux verts forêts et aux cheveux, d'une étrange couleur pour un Elfe, marron. Sûo n'en crut pas ses yeux. Il vit, sentit que ce garçon ... il ressemblait tellement à son père. Il avait les mêmes traits du visage. Or, son père tenait ses traits faciaux de son propre père Vinbieth. L'esprit du maître magicien était troublé. Il ignorait que son grand père avait eu d'autre enfant. Akane secoua la tête... ce n'était pas possible. Cet enfant était peut être tout simplement... soupirant, l'Elfe aux cheveux d'argent et aux traits incroyablement ressemblant au nouvel arrivant regarda ce dernier, avec sa magie autour de lui pour capter ce qui allait se passer.

Il n'y avait qu'une seule chose à faire: l'arbuste, au fond était malade, mais après lui avoir "parlé", Akane savait qu'il voulait terminer sa vie paisiblement, sans qu'on le tue maintenant. Ainsi Sûo l'avait pris dans sa salle. Si l'enfant était lié au dieu des forêts, il serait automatiquement attiré par cet arbre souffrant. C'est avec une immense surprise qu'Akane vit le jeune garçon se rapprocher de l'arbre, après s'être présenter. Shaan...

Shaan, donc, commenca à parler avec des phrases en langage divin. Shaan était donc le fils de Vinbieth. Seul les personnes ayant du sang divin dans les veines pouvaient parler cette langue qui restait incompréhensible pour les autres.Akane se rapprocha de la symbiose que formait l'arbre et le garçon pour l'entendre lui chuchotter quelque chose. Au départ, Akane pensait q'il s'adressait à l'arbre, mais comprenant que Shaan s'adressait à lui, il lui parlait en la même langue:


-Il ne souffre pas. Il veut terminer sa vie en paix, entouré de gens, et de bonheur comme chaque arbre le veut.

Akane sentit que le garçon entrait en communication plus intime avec l'arbre et le laissa. Puis quand il revint à lui, il s'en alla titubant vers Lyxie. Il avait encore du mal à controler ses pouvoirs.Akane parla avec l'arbre puis se dirigea vers le garcon et lui dit d'un regard fièr,comme celui d'un ainé, ou même d'un père:

-Merci.


[Une rencontre familliale de faite!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Mer 16 Déc 2009, 15:33

La gamine c'était t-elle tournée vers Elenwë pour proposer son aide, celle-ci sembla d'abord un peu hébété, normal quand une cruche vous foncée dedans, sincèrement ! Elle ne pouvais pas faire attention ou elle mettait les pieds celle la ? Voyant que sa camarde rester bloquer sur son visage sans dire un mots elle lui fit quelques gestes exubérant pour la faire revenir à se monde. La fillette ouvrit alors la bouche, puis la referma et recommença... Lyxie retenue un rire de justesse, comme cela elle avait vraiment l'air d'imiter un poisson et c'était assez drôle. Enfin, un son sortit de la gorge de la gamine. Elle semblait réellement étonner que Lyxie soit capable de soignée des blessures. Lui adressant un grand sourire elle la regarda de haut en bas, elle n'avait pas de blessures, même pas une petite égratignures pour lui montré comment faire... Pas grave, d'une geste assurée plein de confiance elle se saisit du bras de la nouvelle pour l'emmenait avec elle à une place libre, gardant tout de même une autre place pour Shaan. Puis souriant toujours elle répondit à sa compagne.

-"Oué je sais soignée les blessures... Enfin pas toutes juste les plus petites... c'est un des pouvoirs qui à fait que j'ai était acceptée à Emeraude... Mais t'inquiète pas ! C'est facile je te montrerais si tu veux... De toute façon je sais pas faire grand chose d'autre, enfin si deux trois trucs mais c'est pas en classe que je l'ai est apprise, notre professeur Keeko ne nous apprenait rien du tout... c'était d'un ennuie ! Ta de la chance toi au moins tu commence directement les cours avec Akane, il m'as promis qu'on apprendrait la magie... Les livres la bas c'est pour les faire lévité ! Tu va voir on va bien s'amuser."

Bon d'accord, la gamine était un peu exubérante et il était très possible que son comportement face fuir la nouvelle venue, mais que voulais vous, on ne change pas les gens et surtout pas Lyxie. Attendant à présent que les autres élèves arrive et que Galadrielle se resaisisse - qu'elle idiote cette fille ! - elle observait sa nouvelle "amie" et son professeur. L'attente ne dura cependant que quelques seconde puisque bien rapidement une nouvelle personne pénétra dans la classe : Shaan ! Elle ne l'avait pas vue depuis longtemps et un très grand sourire se peignit sur son visage lorsqu'il la salua et qu'elle fit de même. Elle apprécier vraiment le jeune elfe, son première ami au château.

Pourtant, le gamin ne se dirigea pas vers son amie comme il n'en avait l'habitude, après s'être interrompue dans sa présentation il c'était tout simplement dirigée vers le fond de la classe et avait posée une main sur le tronc d'un arbuste. Lyxie souleva un sourcil en observant la scène, la elle ne comprenait absolument rien à ce qui se passait. Puis le gamin se mit à parler dans un langage bizarre auquel elle ne comprenait absolument rien... La son ami devenait franchement très bizarre ! Akane se dirigea alors vers lui et lui parla dans la même langue... Tien ! Au moins, Shaan n'était pas fou... Mais il faudrait qu'il lui explique la par ce qu'elle ne comprenait rien du tout... c'était quoi cette langue d'abord ?

Une lumière illumina alors les mains du garçon, comme lorsque Lyxie soignée les gens sauf que la lumière était verte et que c'était pas une personne que le gamin touché mais un arbre... Franchement bizarre tout ça. Puis tout s'arrêta et l'elfe, comme si il semblait reprendre conscience du monde qui l'entourait se tourna pour rejoindre Lyxie, légèrement titubant. Celle-ci par contre ne contait pas en resté la, d'abord surprise, elle croisa les bras sur la poitrine et fixa son compagnon d'un regard inquisiteur. Puis, lorsqu'il fut à côté d'elle elle ce décida à parler.


-"Hé ! Ta était franchement bizarre la... Depuis quand tu parle dans une langue bizarre que Akane comprend... et puis... qu'es ce que ta fait à l'arbre... Non par ce que c'était quand même très très bizarre... C'est ça que tu faisait tout les jours de pauses ? C'est pour sa que tu voulais pas me voir, ou que tu te cacher de moi... vu que je t'ai pas trouvé ? Ta était apprendre des nouveaux truc sans me le dire ?"

Légèrement courroucer la gamine regardait son compagnon attendant une réponse de sa part, une explication par ce que la, elle ne comprenait absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Dim 20 Déc 2009, 06:46

Elenwë fut entrainée par l’élève jusqu’à des places où elles s’assirent. L’enfant aurait du en être touchée, après tout cela révélait que Lyxie l’acceptait, plus ou moins. N’était-ce pas ce qu’elle avait souhaité ?Ce faire des amis rapidement afin de rendre ses études plus agréables ? Si. Elle restait pourtant trop étonnée d’apprendre que son "amie" sache soigner les blessure. A sa connaissance elle n’avait pas raté trop de cours, l’apprentissage de la magie allait-il toujours aussi vite ? A moins que cette jeune fille est un don. Un don pour la guérison, Len en rêvait. Mais là, elle s’avançait, sa camarade n’avait pas encore répondu à sa question. L’hébétitude laissa alors la place à une franche curiosité, du moins cessa-t-elle de la masquer. Lyxie affirma alors savoir guérir les blessures. Certes, elle disait son pouvoir assez limité, pour le moment ! Lorsque celle-ci lui proposa de l’y aider, l’enfant hocha vigoureusement la tête. Bien sur qu’elle le voulait, cela était la principale raison de sa présence en ces lieux. Elle s’était juré d’y arriver un jour, rien ne pourrais plus l’arrêter. La filette aux cheveux roses poursuivit ensuite sur les cours. d’après ses dires, les cours précédents, avec le professeur Keeko, n’étaient pas passionnants. Elle ajouta qu’Elenwë avait de la chance de commencer directement avec Akane. Apparemment, elle le connaissait et avait foie en lui, elle croyait en la valeur de ses cours. Tant mieux, un bon professeur avec de bon cours, instructifs et passionnants, ne pourrait qu’aider Lili dans sa tâche pour devenir puissante. Un grand sourire éclairait son visage.

Un autre élève arriva ensuite. Il ressemblait étrangement à leur professeur. Grand, sveltes, les mêmes oreilles pointue sur la tête, un physique particulier qui ne oublie pas. Sa peau était pâle, pas comme la blancheur éclatante de la peau de Len, plutôt comme le teint d’un malade. L’était-il ? Il n’avait pas l’air très bien… Pourquoi était-il venu en cours si tel était le cas ? Cela resta inexpliqué. L’enfant étrange se présenta sous le nom de Shaan… il ne termina pas sa phrase de présentation. Il se précipita plutôt au fond de la classe. Intriguée, Len se pencha pour voir ce qu’il faisait. La gamin posa une main sur un petit arbre puis se mit à déclamer des paroles dans une langue inconnue à l’enfant. L’élève fronça ses sourcils qui s’étirèrent en une mince ligne continue, son camarade était donc des plus étranges, plus étrange encore que Lyxie avec ses cheveux roses ou l’autre fille qui avait voulu s’enfuir sans raison apparente. Cela perturbait un peu l’enfant de Turquoise. Leur professeur sembla néanmoins le comprendre et s’adressa même à lui dans la même langue, ou dans une langue lui ressemblant. Le garçon n’était donc peut-être pas aussi bizarre qu’il le laissait paraître, Len resta septique toutefois.

Un lumière illumina soudain les mains du garçon. Devant ce phénomène, Elenwë sursauta. Elle se doutait qu’il s’agissait de magie, elle eut même l’impression que le gamin guérissait l’arbre, mais n’aurait su affirmer quoi que se soit avec certitude. Un soupçon de jalousie se forma dans l’esprit de la fillette : savait-il déjà tous soigner ? Cela était injuste, il devait lui manquer énormément de cours pour que cela fusse possible. Et pourtant non. Etait-ce donc elle qui avait un problème ? Serait-elle à jamais incapable de guérir ? Cette pensée l’effraya au plus au point. C’était impossible… impossible… Et pourtant. Elle avait tant de fois tenté de soulager des personnes malades sans y parvenir, cela révélait sans doute un problème. Non, non, non et non ! Elle secoua la tête pour chasser ces horribles réflexions, elle étaient malsaines. Elle était venue ici pour apprendre à maîtriser ses dons et elle y arriverait, pute que coute. Jamais elle ne baisserai les bras et, un jour, elle y parviendrait. Elle en était certaine. Cette résolution lui fit le pus grand bien, elle se sentait mieux et s’en voulait même d’avoir douté. Il lui fallait de l’espoir pour réussir et cet espoir, qui avait un instant vacillé, était de retour en elle, plus puissant que jamais.

Shaan se releva alors et tituba jusqu’aux deux filles. Un instant, à l’expression un peu contrariée qu’arborait Lyxie, Le crut que celle-ci allait rejeté le garçon. Mais elle n’en fit rien, malgré ses bras croisés sur sa poitrine. C’est alors que leur professeur s’approcha et remercia la garçon. Etrange. Cela expliquerait au moins la retenue de la fille aux cheveux roses, et encore… cette dernière finit par prendre la parole. Ses premiers mots exprimèrent la principale pensée d’Elenwë : le comportement de Shaan avait été des plus étranges. Aucun doute là-dessus. Elle lui reprocha ensuite de l’avoir évité, d’avoir tenté d’apprendre des tours sans elle. Il étaient donc amis, voilà pourquoi elle semblait autant offensée, pourquoi elle ne l’avait pas envoyé balader. Cela expliquait bien des choses sans pour autant enlevé l’étrangeté des actions passée. Le comportement du garçon n’était pas encore expliquer… mais cela ne saurait tarder puisque Lyxie avait demandé des explications à son ami. Il les lui fournirait donc et ainsi, Len comprendrait ce qui lui échappait. Parfait. Une question n’avait cependant pas été posée et l’enfant de Turquoise restait curieuse. Elle s’exprima donc :


- Mais c’était quoi cette lumière ? Et comment t’as fait pour la faire apparaître ? Puis qu’est ce qu’elle a fait à l’arbre ?


Elenwë fixait le garçon, elle évitait ainsi le regard de lyxie. La fillette lui en voudrait-elle ? Après tout elle était déjà en colère, peut-être n’aimerait-elle pas l’intervention de sa camarade. Il serait dommage que cela gâche leur amitié naissante mais bon, la curiosité est un vilain défaut que voulez-vous. Elenwë n’avait put s’empêcher de poser sa question, surtout qu’elle avait pas mal de chance d’obtenir une réponse. A moins que le garçon ne sache pas la manière dont il s’y prenait. N’avait-elle pas soigné quelqu’un sans le faire exprès ? Peut-être s’agissait-il du chose semblable… Tout cela était bien compliqué. Akane saurait les renseigner, si Shaan n’y parvenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Lun 21 Déc 2009, 09:14

Il y eu deux réactions principales face à ce que Shaan avait fait, celle d'Akane, qui le remercia -tout d'abord l'elfe eu du mal à comprendre et quand l'explication lui vint, il en était encore plus étonné car le maître lui disait merci au nom de l'arbre, il était donc allé aussi profond que lui dans l'esprit de l'arbrisseau ce qui était guère possible sauf si…- Le gamin n'avait pas eu le temps de penser au reste, la seconde réaction était arrivée, c'était celle de Lyxie, et ce qu'elle lui dit peina l'élève.
Ok, il trouvait plutôt drôle certains comportement de son amie, d'autres un peu moins mais il le supportait sans rien dire, mais elle n'avait encore jamais été méchante avec lui, car oui, Shaan avait trouver ça méchant qu'elle l'accuse de chercher à l'éviter, et ça le rendait triste et bien qu'il essaya de le cacher ce fût plus dur qu'il n'y pensa


Lyx…C'est pas vrai, je ne voulais pas pas te voir, tout les jours je te cherchais sans te trouver et je me suis beaucoup ennuyé sans toi…
Je peux pas vraiment t'expliquer ce que je viens de faire, en tout cas pas ici…Et puis je ne le comprend pas très bien moi-même…Et si c'est ça qui te gène, moi je préférerai pas avoir ça plutôt que plus être ton ami…


Shaan avait été discret lors de cette réponse, pour faire en sorte que cela reste entre lui et la fillette, mais il avait parler avec son cœur, il avait été le plus sincère possible, mais commençant à connaître le côté borné de Lyxie, il avait un doute face à sa réaction à ses propos , mais pour le moment autre chose le tourmentait, ce qu'avais dit son nouveau professeur, lui aussi avait donc des pouvoirs similaires…Mais comment ? Ne tenant plus, le petit elfe envoya un message mental au grand
**Maître pourrions nous parler après le cours ? Pas rapport à ce qui viens de se passer…**


Et ne laissant ni le temps à Akane ni à Lyxie de réagir, car comme Shaan était Shaan et qu'il détestait toutes sortes de tentions, il décida de trouver le moyen de changer de sujet, et il le trouva, là en la présence de la nouvelle élève qui semblait cachée par son amie aux cheveux roses et être d'une timidité exemplaire, mais qui pourtant l'avait à son tour questionnée , alors se penchant pour mieux la voir et mieux être vu, il déclara, comme ci tout ce qui avait précédé n'avait existé

Salut ! Tu es nouvelle c'est ça ? Enchanté, je m'appelle Shaan, je vois que tu a déjà fait la connaissance de Lyxie, j'espère qu'elle ne t'a pas encore traumatisée

La dernière réplique était dite sur le ton de l'humour et ponctuée d'un clin d'œil vers la jeune fille, signe que tout avait été oublié, car l'elfe avait le pardon facile et ne voulait surtout pas se fâcher avec celle qui représentait en fait sa seule vraie amie en ce lieu.
Certains auraient trouvé la capacité à retrouver le sourire de l'élève incroyable, mais pour lui, c'était tout à fait naturel, après tout, il avait promit et il tenait ses promesses.
Néanmoins, on lui avait poser des questions, alors il fallait qu'il y réponde d'une manière ou d'une autre


Ba…En fait j'ai soigner l'arbre, il était malade, c'est tout…Après je saurais pas expliquer…

C'était vague, mais comme cela était aussi incertain et pas très clair à ses yeux, il ne pouvait en dire plus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Lun 28 Déc 2009, 12:27

J'étais en retard.Encore.Je m'étais réveillée les membres gelées et avec une impression bizarre.Comme si la journée que j'allais passer n'avais rien...D'extraordinaire.Comme d'habitude en fait.Alors tout allait bien,ma façon de penser était toujours décalée de celle des autres et j'étais toujours Tallywa.Je souris devant le miroir et me murmurai a moi même:

-Tally,quelle mine avez vous là ?


Puis,je rit puis sortir en courant de ma chambre.Ce n'était pas tous les jours que j'avais la vive impression d'être plus puissante.
Je restai là,assise a regarder tout le monde s'activer.Depuis le début,j'écoutais,mais ne faisait que regarder.Pour tout dire,je ne me sentais pas très bien.Je m'étais réveillée un peu nauséeuse ce matin et j'avais eu du mal a me lever puis me préparer pour le cours du maître.J'étais assise tout au fond,seule en train de regarder les autres faire.Je réfléchissais intensément a quoi faire.Je m'ennuyais toujours pendant les cours.C'était quelque chose.Je passais mon temps a penser...Et pourtant,a chaque fois que je sortais du cours,une grande partie était enregistrée dans ma tête.
Les autres élèves m'agaçaient.Et le professeur aussi.D'où venait l'utilité d'apprendre a guérir un arbre ?Moi je trouvais cela plutôt idiot.Au lieu de cela,on pourrait...Oh et puis...Je regardai le plafond,a nouveau,fermant les yeux et me concentrant sur le cours.Sécher tout en apprenant était ma spécialité.


Moi,je pensais a l'avenir.A mon avenir.Qu'allais je faire quand je serai écuyer?
Allais je bien obéir a mon maître ou n'en faire qu'a ma tête ? Rien qu'a la perspective d'imaginer que je pourrait faire ce que je voulais,je me sentais libre.Libre de tout.D'un geste lent,je me passai une main dans les cheveux et souffla.Quand est ce qu'il allait se taire,ce bruit incessant qui trottai dans ma tête ? Ce sifflement strident...


Dernière édition par Tally le Mer 30 Déc 2009, 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Mar 29 Déc 2009, 16:40

La gamine au cheveux rose attendait une explication de son compagnon. Elle aimais bien Shaan mais se refuserait à l'avouée, et ne pas l'avoir vu depuis plusieurs jour lui avait un peu fait du mal, même si elle ne savait pas expliqué pourquoi. De même, elle n'était pas capable de dire pourquoi tout ce qu'il faisait avec plus d'intérêt que quand les autres le faisait... C'était étrange, mais bon, c'était pas sa qui allait effrayer la fillette... En tout cas pour le moment elle voulait vraiment combattre ce que Shaan avait fait ! Pourtant, ce ne fut pas la voie du garçon qu'elle entendit mais celle d'Elenwë, la nouvelle élève qu'elle à qui elle venait de proposé son aide avec sucées. Pourquoi avait-elle fait ça. Décidément, elle le regretter à présent. Comme cette fille osait-elle parlait à SON Shaan, car oui, Lyxie avait déclaré que Shaan était son ami à elle et à personne d'autre ! Elle jeta donc un regard furieux à sa nouvelle-ex-amie avant que Shaan finisse enfin pas prendre la parole... du coup, elle retourna le regard vers lui oubliant pour le moment la nouvelle élève.

Elle remarqua que le gamin semblait un peu troublée mais pour le moment elle voulait des explications et savoir pourquoi il l'avait évitée. Quoi ? Il ne l'avait pas évitée ? Il l'avait chercher. D'un côté, cela faisait chaud au cœur de Lyxie, cela prouvée qu'il s'inquièter pour elle, qu'il pensait à elle, et cela lui faisait plaisir sans qu'elle sache pourquoi... Mais d'un autre côté pourquoi ne c'était t-il pas trouvé alors ? C'était vraiment bizarre ! Et en plus il ne pouvait pas lui expliqué ? Elle quand elle soignée elle pouvait l'expliquai ! Pourquoi il voulait pas lui dire hein ? Qu'avait-elle fait de mal ? Ou alors il ne voulait plus lui parler tout simplement, il n'avait peut être plus envie d'entendre parler d'elle ce qui lui serra le cœur, car elle, elle aimais vraiment beaucoup le garçon. Pourtant, en extérieur, elle se refusa à montrée qu'elle était blessée et afficha un visage encore plus dure, comme pour montrée qu'elle ne ressentait rien pour ce petit elfe.

Malheureusement (ou heureusement) elle ne put pas résisté bien longtemps lorsque Shaan lui avoua qu'il préféré ne pas avoir ce pouvoir que de la perdre comme amie. Elle lui adressa alors un grand sourire, comme si tout avait était oubliée... pour le moment... Dommage pour le jeune elfe car il changea beaucoup trop vite de conversation pour que Lyxie est le temps de répondre et de lui faire part de son contentement de le revoir. Il venait de s'adressait à la nouvelle et ça, alors ça, ça ne plaisait pas du tout, mais du tout à Lyxie ! Il c'était même penchée pour se rapprocher un peu d'elle et lui parler avec une voie beaucoup plus douce que celle qu'il employé pour la gamine au cheveux rose, du moins c'est ce dont Lyxie avait l'impression.

D'ailleurs pourquoi disait t-il qu'elle traumatisé les gens ? La gamine n'avait bien sur pas capté le clin d'œil du gamin ou du moins, ne l'avait pas prise pour elle. La, elle était vraiment pas bien la petite Lyxie. Pourquoi préféré t-il l'autre fille à elle ? Pff.. Vraiment.. N'importe quoi tout sa. De toute façon elle se fichait bien de Shaan, il pouvait faire ce qu'il voulait c'était pas son problème, elle ne ressentait rien, mais rien du tout pour le garçon, elle se fichait de ce qu'il faisait comme de sa première chemise... Pfff... Il continua de parlé à l'autre en lui expliquant qu'il avait soignée l'arbre.. Oué super, un arbre, on s'en ficher, elle au moins, elle soignée les gens... Pfff elle en avait marre de toute façon, vivement que le cours commence comme ça elle n'aurais plus à écouter Shaan parler avec "miss je pique les amis des autres"...

Pff ! Elle n'y croyait vraiment pas, elle venait de se faire volé Shaan par la nouvelle avec qui elle avait voulu être gentille ! Décidément c'était bien mieux d'être méchante ! En plus, elle n'avait même pas put dire à Shaan qu'elle ne le quitterais plus d'une semelle maintenant... Enfin, de toute façon, elle ne voulait plus lui dire si il resté avec l'autre fille... Pff cette journée était vraiment nulle enfaite et elle commençait par brisé un peu le cœur de la jeune Lyxie... Celle-ci se détourna donc de Shaan, bien décider à se concentré sur autre chose que de l'entendre parler avec l'autre fille... Décidement, la vie était vraiment injuste !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cours G4 n*1 Mer 30 Déc 2009, 14:43

Le jeune professeur avait continué à observer ses élèves. Il s'était pris d'une certaine affection pour Lyxie, et pour son petit caractère de femme fatale. Quand elle sera plus grande, et en âge d'être adouber, elle causera certains problémes à son maître. Plusieurs scénarios assez comiques se jouèrent dans la tête du maître magicien, et il rit interieurement. Remettant derrière ses longues oreilles ses cheveux d'argent, Akane se concentra sur une élève qui semblait assez antipatique. Elle avait l'air de ces personnes arrogantes qui pensent que tout le monde leur est inférieur. Ce genre de personne qui plus tard, sur le champ de bataille, va mettre en danger tous ses camarades en agissant de façon egocentrique et téméraire. Ce jeune fille, Tally, était à l'arrière et ne voulait pas s'integrer au groupe. Ainsi, il la laissa de coté, ne voulant pas s'énerver dès son premier jour d'enseignement.

Il allait se diriger vers le petit groupe quand il entendit le message télépathique de Shaan. Il lui répondit, de la même manière, mais à lui seul. Ce n'était pas difficile pour les Elfes et Sûo n'était pas étonné de voir que le jeune garçon au teint maladif pouvait utiliser la télèphatie comme une seconde nature. Ce qui venait de se passer devait avoir troublé le jeune Elfe, et c'était normal. Mais à vrai dire, Akane ne savait pas vraiment quoi le dire. Bonjour, ton père est mon grand père cequi fait de toi mon oncle. A part ça, nous avons juste une décennie qui nous sépare mais tu reste mon oncle. Même si bien sur, tu es mon élève et que en tant que professeur je dois être égalitaire et donc pas de favoritisme. En même temps il n'est pas difficile d'apprecier une jeune fille enjouée ou timide, à une fillette arrogante qui en vient pas même se présenter. Il soupira et décider qu'il improvisera quand il en sera temps.

** Bien sûr, tu pourras rester à la fin des cours.**

Akane s'interressa alors à Lyxie qui arbordait une mine dépitée. Aparement, elle était jalouse d'Elenwë qui parlait joyeusement avec Shaan. Un petit sourire amusé se dessina sur les lévres fines et parfaites de l'Elfe. Il se dirigea vers Lyxie et se mit à sa hauteur avant de passer gentiment sa main dans les cheveux unique de la fillette. Il lui lança alors:

- Les cours sont fait pour pratiquer et apprendre la magie mais aussi à lier des liens très étroits entre les futurs chevaliers Lyxie. C'est en te faisant des amis que tu seras plus forte. Et pour cela tu dois accepter que tes amis se lient avec d'autre gens.

Akane se leva et se mit près du mur. Il demanda alors à ses élèves de se présenter à toute la classe et de dire leurs points forts magique. Il darda ses yeux noirs dans ceux de tous ses élèves, uns par uns.
Revenir en haut Aller en bas

Cours G4 n*1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-