___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Ven 04 Déc 2009, 08:19

Le lourd bâtiment était balloté par la houle des vagues. Autour du grand chevalier, les planches laissaient échapper des craquements de souffrance. Le voyage était lentement rythmé par les accoups que produisaient les poussées des rameurs. Ils avaient pris le large un jour auparavant, si le vent et la mer leur étaient favorables, il atteindraient Argent avant la nuit du lendemain. Suivant le couloir, il s'approchait de l'accès à un des ponts. Il avait vu qu'Hyllïe y était. Il déboucha sur la petite balustrade et trouva cette dernière les deux coudes appuyés sur le garde-fou, la tête lovée entre les mains. Dos à lui, elle avait son regard perdu dans l'horizon, sur les nuages qui occupaient le ciel. Elle s'ennuyait sur ce grand navire... Mais il était vrai qu'on s'ennuyait facilement de ces grandes traversées monotones. Le navire paraissait énorme lorsqu'on embarquait dessus, mais dieu sait comme on pouvait le trouver exigu au bout de quelques jours. Une fois que nos pas nous avaient permis de faire le tour du bâtiment, l'horizon bleu et les planches craquantes devenaient bien vides... Lentement, Draken s'approcha de son écuyère. Les planchèrent laissèrent échapper des plaintes de souffrance sous ses pas, Mais Hyllïna ne sembla pas même le remarquer, trop perdues dans ses rêveries... Lorsqu'il posa une main sur son épaule, elle n'esquissa pas le moindre mouvement. Il s'adressa alors à elle, sa voix froide et impassible cassant les bruits monotones de la traversée.

- " Je me doute que tu t'ennuies de la terre ferme Hyllïe, j'ai quelque chose à te proposer, suis moi... "

Cette dernière tourna alors un regard intrigué, mais tout aussi empli d'ennui et de lassitude vers lui. Il lui adressa un signe de tête, lui désignant la porte, avant de se retourner et de disparaître derrière le cadre de cette dernière. Il ne prit même pas la peine de se retourner, il savait qu'elle le suivait. Il marchèrent ensuite quelques temps dans le dédale des couloirs de bois, descendant par deux fois quelque volées de marches. Il parvient ensuite à un porte, Draken la repoussa, dévoilant une vaste salle. Le plafond retenu par des poutrelles, un gros tapis rond s'étendait au milieu de la pièce. Rouge sang, il arborait des motifs dorés en forme de cercle sur tout on périphérique. Des lanternes accrochées au plafond et au piliers permettaient à l'obscurité de naitre trop présente dans la salle. Plus loin, contre les murs, des supports arboraient des épées, ou encore d'autres types d'armes. Lorsque le navire avait été bâtit sur le chantier naval, ils avaient crée cette salle pour l'empereur, afin qu'il puissent détendre ses muscles lorsque l'occasion lui prendrait. Mais le grand chevalier savait que ce dernier était bien trop aspiré par ses plans de combat et ses rêves de c conquêtes pour descendre à cette salle. Il était dans ses quartiers presque depuis le début de la traversée, et Draken ne doutait pas que, outre quelques inspections sur le pont principal, Urianos ne quitterait pas ses quartiers... pénétrant dans la salle, il se décala de quelques pas, permettant à Hyllïe d'admirer la salle. Il ne le vit pas, mais il sentit le sourire qui devait recouvrir ses lèvres, enfin elle trouvait quelque chose d'étrayant à faire sur ce bâtiment monotone, enfin quelque chose allait briser son ennui. Quand elle tourna un regard vers le visage neutre de son maître, ce dernier lui indiqua le tapis au milieu de la salle de la tête. Alors qu'elle atteignait ce dernier, Draken lui-même la rejoignit. Tirant les deux sabres qui ceignaient son flanc, il attendit que cette dernière aie fait de même avec ses armes, avant de lui lancer un regard de défi. Sa voix s'éleva, froide et impassible, mais presque provocante...

-" Après toi.... "

Un mince sourire naissait sur les lèvres du chevalier

[Désolé, je sais que c'est vraiment court, mais j'avais peu de temps, et je vois pas grand chose a dire, je vais pas te dire que j'ai tourné dans le bateau toute la matinée Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Lun 14 Déc 2009, 17:51

Tout autour c'était bleu, tout autour c'était rempli d'eau. Tout autour c'était rempli de vagues. Petites ou grosses, elles étaient là. Accoudée, je regardais cette eau. Même si cela faisait seulement une journée ou deux, je m'en souviens plus, Que nous étions parti,j'avais l'impression que nous étions sur ce bateau depuis deux semaines. J'avais besoin de bouger, j'avais toujours eu ce besoin, mais lorsque que nous étions enfermé ici, ce n'était pas évidant.

C'était aussi très facile de ce perdre dans ses pensées. Tous savaient que la guerre, qui commençait, allait être très importante. Je pensais à tout ce que je savait des autres sur enkidiev, Je savait qu'ils étaient plusieurs et forts, mais j'avais confience en nous. ce qui m'inquièta et que j'essayais d'oublier, c'était mon jumeau et ma mère. Qu'est-ce qui allait ce passer si je tombais face à face avec eux? Comment j'allais réagir? On avait beau me dire que j'appartenais à l'ordre d'Irianeth, que je devais oublier tous mes liens avec eux, c'était pas aussi facile qu'on le pensait. D'un autre côté, je pouvais prendre la haine que j'avais accumulé envers ma mère. le fait qu'elle m'ait lassé seule et qu'elle m'ait aussi enlever mon jumeau sans même m'en parler.

Heureusement, mon père m'envoya maximillien comme partenaire. Je me souviens que j'avais trouvé ce geste frustrant. J'était sur que mon père n'avait pas confience en moi, sauf-que, je compris vit que c'était aux autres qu'ils ne faisaient pas confience...

Je n'avais pas entendu arriver mon maître, j'avais parcontre sentie sa presence derrière moi à laseconde où il posa sa main sur mon épaule. C'est pour cette raison que je ne sursauta pas. Il me dit qu'il avait quelque chose à me montrer. Ma curiosité touchée, je devais voir cela.

Nous descendîmes alors des marches...Cela prit plusieurs minutes avant d'arriver devant une porte. Derrièere celle-ci je trouva une pièce des plus magnifiques. Enfin, j'avais un sourire aux lèvres. Mon maîtrre m'indiqua le tapis et j'y alla de ce pas. Puis, il sorti ses armes et je savais que je devais faire pareille. Avec un sourire sur les lèvres, je pris aussi mes armes. Comme me l'avait montrer mon père, je me plaça.Draken me laissa commencer.

Mon visage devena alors neutre. Je ne devais pas montrer aucune émotions. Pas de joie ou de frustration après un coup donné. Je leva mes armes au dessus de ma tête et fendit l'air vers la gauche. Draken para mon coup d'un mouvement simple, sans lui laisser le temps de faire un autre mouvement, je frappa du côter inverse puis vers les jembes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Mar 15 Déc 2009, 16:07

Les bras toujours écarté le long de son corps, les deux sabres d'acier noir les prolongeaient, comme de longues griffes, forgés d'ombre et de ténèbres, froides, sombres et terrifiantes, tout comme son regard. Les yeux vides du colosse fixaient la fille, on ne pouvait y lire que la froideur, cette froideur même qui imbibait tout l'être de Draken. Il s'ouvrait à elle, à ses attaques, dans un geste de faiblesse, mais pourtant, une absolue maîtrise s'échappait de lui. Malgré l'ouverture de sa gare, il aurait été prêt à parer n'importe quel coup, ses yeux froids sombres, semblaient détenir un savoir infini, tandis que ses bras portaient ses sabres, tranchants et mortels, mêlant en Draken un être terrifiant et oppressant...

La face d'Hyllïna était à l'image de son maître, tout aussi neutre, toute aussi impassible, froide et maîtrisée que celle de son maître. Vide d'émotion et indéchiffrable. Comme vouée à un infinie cruauté sans y ressembler. Ses cheveux blonds encadraient son visage, rendant la pâleur de sa peau, rendant sa froideur, son impassibilité. Ses armes s'élevèrent alors au dessus de son visage, lente. Hyllïna lança alors son action, rapide, précise, mortelle. Elle tourna sur elle-même, donnant de la puissance à son coup. L'épée qui seyait son bras gauche fusa sur Draken. Ce dernier leva son épée, tout aussi rapide et agile. Les deux lames s'entrechoquèrent, glissèrent l'une sur l'autre, tandis que le coup dévié, brisé de l'écuyère, venait choir dans le vide qui les entourait. Mais tandis que le bruit de l'acier s'estompait, l'autre lame remonta vers le flanc droit de Draken. Sans mal apparent, ce dernier interposa son arme, rempart contre les coups de l'écuyère. Mais le coup fût-il à peine dévié, que l'autre lame, rendue à nouveau libre, fusait vers les jambes du chevalier. Ce dernier fit un pas en arrière, rapide, avant d'interposer la lame qui avait dévié la première attaque à celle d'Hyllïna. Il effectua à son tour une valse sur lui-même, projetant son autre lame contre la garde d'Hyllïna. Son sabre, tenu à revers de par le coup qu'il avait évité à son flanc, fusa en direction du flanc de l'écuyère, alors que Draken se tenait de profil.

[Désolé, c'est pas énorme, mais j'ai fait au plus long que j'ai pu Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Mar 29 Déc 2009, 19:47

Je trouvai beaucoup plus difficile ce battre, même si c’était simplement un entraînement, avec Draken qu’avec mon père. Il était vrai que je ne connaissais pas encore les habitudes de Draken au combat alors qu’avec Meyko oui. J’avais a peine sortie de cette cellule maudite qu’il m’avait mis une épée dans les mains me disant que c’était nécessaire ici. J’avais été en avance sur les autres élèves. Je l’avais été aussi en classe. J’aimais trop apprendre. Ce n’était pas parce que j’avais une tête de cochon que je n’écoutais pas. Pas parce que je parlais toujours avec Max en classe que je n’apprenais pas. Essayer d’expliquer cela au sorcier qui nous enseignait. Ça ne marchait jamais!!



Les coups que j’avais donnés avaient tous été bloqués. Il fallait que je trouve le moyen de passer à travers les blocages. Malheureusement, Mon maître décida que c’était à lui d’attaquer. Il m’envoya son épée sur moi. La façon d’on j’étais rendu me rendit la tâche difficile. À la dernière minute, je parai son coup. Sauf qu’une légère émotion apparue sur mon visage. Surprise de m’avoir ouvert comme ça, je me maudis intérieurement.



J’étais dans un drôle de position pour attaquer de nouveau. L’épée que j’avais arrêtée était toujours coller à la mienne. Je la levai avec mon épée pour pousser celle-ci plus loin et avec mon autre, je donnai un coup vers la tête. Allez savoir si ça le marcher. C’était plus pour me dépogner qu’autre chose, mais chut! Il ne fallait pas le dire ça.



( sorry, de un j’ai pas le temps de faire plus et de deux. J’suis nulle pour les postes de combat!! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Lun 15 Fév 2010, 17:11

Ainsi, les deux lames de Draken fusèrent, griffes gracieuse et sombres, comme prolongement de ses bras, caresse imaterielle de son âme. Ces deux nobles barres d'acier, dont il jouait avec tant de grâce, avec tant de virtuosité, lames qu'il faisait valser, lame avec lesquelles il jouait. Avec lesquelles il se jouait de ses adversaires, leur vies au bout de ses doigts, au tranchant de sa griffe, avant de la trancher net, laissant le flot de vie de sa victime s'écouler de l'entaille qu'il venait d'ouvrir, qu'il venait de déchirer dans sa chair. Le premier coup fusa, Heurta violemment sa première lame, alors que le poignet de Hyllïna retenait son coup, reculant à peine. Elle avait du potentiel, beaucoup. Elle n'était point la fille de n'importe qui. Et les gênes de son ancien apprenti étaient loin de s'être égarés. La seconde lame continua sa course, fendant l'air, comme la point du navire fendait l'écume, et séparait les eaux sombres des océans, comme s'il écumait une mer de rêves et de sentiments. Suivant une courbe gracieuse, elle vint finalement frapper la lame d'Hyllïna, s'y arrêtant de nouveau, à quelques centimètres à peine de la chair pâle de l'écuyère.

Une expression traversa son visage quelques instants, fugace. Presque invisible. Mais toujours présente. Puis à nouveau ses traits se refermaient, regagnant une expression de marbre. À nouveau sa mâchoire se durcissait, à nouveau ses yeux se faisaient d'acier. À nouveau,p plus rien ne transparaissait de ces traits impavide. "aussi fière que son père" Une pensée, éphémère, le temps de quelques secondes traversait son esprit, avant de regagner le néant. Laissant pareil gouffre, pareille concentration dans sa tête. Quelques instants déjà s'étaient écoulés. Et les deux êtres n'avaient point bougés. Tels deux statues de marbre, plongées dans un instant d'infini, d'absolu. Savourant une éternité propice, n'attendant plus rien du monde, que cet instant. Puis L'apprentie se mouva. Son épée, lovée dans celle de Draken fut parcourue d'une soudaine contraction, repoussant celle de son maître, se remettant en garde. Les yeux des deux êtres ne s'étaient quittés. L'épée d'Hyllïna, s'élança à nouveau, traçant une courbe immatérielle, discernable de seule son âme. Draken recula, leva le bras, et son coup vint s'y écraser, comme sur un rempart invisible, imprenable. Un autre coup partit, à nouveau en direction de la tête du colosse. Ce dernier ne cilla même pas. Puis, in extremis il déplaça sa lame qui retenait toujours celle d'Hyllïna, se mêttant de profil, tout en envoyant cette même lame dans le dos de l'écuyère
Revenir en haut Aller en bas
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna] Lun 15 Mar 2010, 19:31

[ Plus d'un mois... Vraiment désolé!!! Mais j'ai tellement de chose à faire. En plus que jeudi j'ai un exam pour mon D.E.P. ôur l'année prochaine. Je stresse totale!!! M'excuse deja pour le poste minable que je vais faire!! ]

Pendant un moment, les deux personnes n'osaient pas bouger. Peut-être était-ce fait exipres. C'est moi qui partie le coup en premier. Un coup que mon maître arrêta si facilement. C'était toujours comme ça. Même quand je me battait avec mon père. c'était un peu normale selon moi. Les deux avaient beaucoup plus D'expérience que moi en la matière. Je fit partie un deuxième coup. Cette fois-ci vers la tête. Il ne bougea même pas la tête, mais ce mit de profil en même temps de m'envoyer son autre épée, que celle qui gardait mon autre prisonnière, dans le dos.

J'avais aucune idée de comment faire pour lui faire rater son coup. J'étais dans une drôle de position... Je me fis tourner ves l'extérieur, mais le temps que je pense à tout, c'était pas sur que cela allait marcher. Avais-je été assez loin pour me pas me faire prendre par son épée? J'en était pas réellement sur et cela me fit perdre un peu de ma concentration.

[ ..... Vraiment, j'ai pas d'idée!!! Fack ça donne ça. Quelque chose de affreusement nulle!!! J'en est pratiquement honte! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna]

Revenir en haut Aller en bas

Un entrainnement... singulier [Pv Hyllïna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-