___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé] Mar 24 Nov 2009, 14:32

Lili hésita un instant devant la porte sans se résoudre à l’ouvrir. Elle ne souhaitait pas déranger quiconque mais, ne maitrisant pas encore son pouvoir de sonder, elle n’avait aucun moyen de rendre compte de l’occupation de la pièce, ou non. Cependant elle souhaitait s’entrainer et n’avait pas trouvé endroit plus approprié (la bibliothèque étant à son gout trop fréquentée pour une telle chose). C’est pourquoi elle l’entrouvrit finalement et passa la tête par l’interstice. Il n’y avait personne, la jeune fille laissa échapper un soupir de soulagement. Elle entra, referma précautionneusement la porte derrière elle et observa la pièce. Celle-ci ressemblait à petit salon : une cheminée vide de flamme était entourée de fauteuils, sur les étagères différents objets étaient placés. La salle n’étant pas occupée, nulle bougie ne l’éclairait et seul le clair de lune perçait à travers les fenêtres, illuminant ainsi la salle. Elle donnait à la scène une étrange atmosphère, l’absence de bruit et de mouvement rappelant aux esprits l’heure tardive.

L’élève ne fit pas attention à tout ceci. Après avoir laissé ses yeux s’habituer à l’obscurité, elle parcourut de nouveau la pièce des yeux afin de trouver un endroit où s’installer. Elle n’avait pas besoin d’un endroit confortable mais discret, un endroit légèrement en retrait laissant tout de même voir la pièce dans son ensemble. L’enfant arrêta son choix sur un coin de la pièce, le carrelage y était certes froid et plutôt inconfortable mais il offrait une voix satisfaisante de l’endroit. On pouvait d’ailleurs apercevoir la forêt de l’une des fenêtres… à condition de se tenir debout et d’atteindre une certaine taille.

La fillette s’installa donc dans ce coin et ferma les yeux. Ce jour là, elle avait décidé de s’entrainer à la télépathie. En effet elle n’avait personne à qui parler mais elle voulait au moins pofiner la technique de son professeur. Celle-ci était malheureusement des plus lente ce qui n’était pas bien pratique en cas d’urgence. Elle mit donc en pratique cette technique. Inspirant profondément, elle tenta de pénétrer dans son esprit, au plus profond de son âme. Sachant exactement ce qu’elle cherchait la tache ne fut pas aussi compliquée que la toute première fois, sans être très rapide pour autant. Néanmoins il lui restait beaucoup de chemin à faire pour que parler par télépathie devienne comme un réflexe pour elle.

Soudain, elle eut l’impression que quelqu’un était dans la pièce. Elle n’aurait su dire d’où lui venait cette impression, elle ne savait même pas si elle était fondée. Ouvrant donc les yeux, elle fixa l’obscurité :


- Qui va là ?


Dernière édition par Lili le Mer 30 Déc 2009, 09:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé] Ven 27 Nov 2009, 21:33

Tout doullait dans son lit, Zacharie tentait de s'endormir, tournant de tout bord, tout côté. Peine à faire, le sommeil ne venait pas à lui, tout autant que sa dernière nuit cauchemardesque l'imbibait de toutes les peurs qui puissent exister. Malgré qu'épuisé le gaçonnet qu'il était ne se bordait plus qu'en de légers sanglots entourloupeurs, il savait vivre joyeux, mais ce cauchemar, qu'il avait eu, était maintenant la hante de sa vie. Ne trouvant nul part le besoin principal de sa vie, de ses petits muscles tout reposé, il se retourna puis posa, de son plein grés, les pieds au sol. La plancher froid le fit immédiatement frissonné, mais quoi de plus beau contre l'insomnie que la peur et l'inconfort. Pourquoi ? Eh bien, ça fait monter l'énergie puis une fois rebaissé, on est trop épuisé pour poursuivre. Sans tiré le bras pour prendre une paire de chaussettes ou de chaussures, l'élève continua à faire claquer ses pas nus à ses progrès vers la petite mortière du dortoir. À sa vue, il ne put résister à toute son charisme: Le magnifique clair de lune à la lumière divine et au contraste envoûtant, cette petite enveloppe galactique l'avait souvent attrapée, mais pas autant que cette nuit. Les nuages n'y étaient pas présents et surtout les astres scintillaient de mille feux épanouis. Le jeune garçon n'y passa guère plus de temps, puisque rapidement, un bruit vint tirer sa curiosité, comme si un marionnettiste appelait sa marionnette vers lui.

Il ouvrit la porte de la chambre et il vit une ombre défiler dans l'étroit couloir de la tour. Trop curieux pour l'ignorer, Zacharie fonça aussitôt vers elle, la suivant discrètement, il savait bien que ce n'était pas l'un des magicien vu la taille de la personne, mais il préférait tout de même resté distant, puisque s'il se faisait prendre... Que dirait-il ? Il continua donc la poursuite de cet inconnu, adossé aux murs et avançant à la manière d'un espion de renommée mondiale. Traquant sa proie comme un lion, le jeune fallois tentait, tant bien que mal, de l'identifier même s'il ne la voyait pas de face. Le climat froid continuait de l'envahir, mais maintenant qu'occupation était venue à son poil, il ne frémissait plus, préférant cette activité que de cesser sa chasse pour tous problèmes. Furtif à se blottir dans les coins sombres, il finit sa progression lorsque la silhouette s’arrêta devant une porte nacrée en pierre de calcaire. Son regard brun l’observa d’abord curieusement puis cessa enfin lorsque le simulacre pénétra dans la large pièce. Aussitôt, il avait poursuivi son chemin jusqu’à ce même portail puis y avait attendu inconscient de sa couverture peu subtile. Il n’eut plus de temps pour réfléchir puisqu’une aventure venait de se fixer à son tissu cérébral, comme si cette porte était la frontière d’une abbaye abandonnée emplie de fantôme jusqu’à n’en plus finir.

Trop intrigué pour subvenir à cette imagination, Zacharie tira la porte qui s’ouvrit dans un grincement mécanique infernal, il serra les dents pour ensuite mettre les pieds dans une pièce sombre où l’on pouvait à peine identifier des fauteuils et un foyer vers le centre, le reste de la salle n’était qu’un profond désert luxueux de bois franc et de petite fenêtre à peine lumineuse. Il tourna un peu son regard de places en places pour visualiser la salle et s’habituer à la faible lumière crépusculaire. Quelques minutes passèrent, le jeune garnement avait pris place sur l’un des fauteuils de velours et de satins, se fut dès qu’il bougea pour ouvrir un grimoire poussiéreux tout près de lui qu’il put entendre un écho résonner, une voix féminine qui se réfléchissait sur le marbre vernis de la pièce.

- Qui va là ?

La première chose qu’il entendit, ensuite s’en fut une répétition, au moins sept, puis il se cambra légèrement, comme s’il s’agissait de l’un des fameux esprits dont il avait imaginé l’existence tout à l’heure, il craint légèrement, puis se fut dans un bruit tranquille qu’il put reconnaître la voix d’une fille timide, il ne la connaissait peut-être pas, mais cela ne tarderait plus.

- Je suis Zacharie… Et vous ?
C’est ce qu’il avait répondu d’une voix peu rassurée et au même pas triomphale, comme s’il venait de venait de vaincre mille et une craintes. Il attendit donc réponses à sa question en se tourna les pouces et s’orientant vers la provenance de la tonalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé] Sam 28 Nov 2009, 03:22

L’enfant avait voulu se montrer sur d’elle, courageuse et fière. Ainsi, son visiteur serait peut-être intimidé, quoique sa faible corpulence ne l’y aiderait pas. De toute manière c’était peine perdue, sa voix chevrotante la trahit, de même que les tremblements de son corps frêle. Elle n’osait imaginer le sort qu’il lui serait réservé si on la trouvait là en pleine nuit. Elle ne se souvenait pas qu’on lui en ait fait l’interdiction, certes, ce qui ne l’empêcha pas de craindre la réponse de sa question. Elle avait cours le lendemain et aurait peut-être du rester dans sa chambre, s’entrainer là-bas afin qu’on ne puisse rien lui reprocher. *Mais qu’est ce qu’il m’a pris ?! * se reprocha-t-elle en silence. Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’il ne s’agissait pas d’un professeur, ou d’un membre de l’ordre. Une affreuse idée lui traversa soudainement l’esprit : et si on la renvoyait de l’ordre. Non. Cette pensée était ridicule, maître Elya le lui avait dit. Elle ne put néanmoins pas réprimer un frisson. Sa respiration s’accéléra.

- Je suis Zacharie… Et vous ?


Lili tourna la tête en direction du bruit. Elle n’y voyait malheureusement pas clairement, avoir fermé les yeux avait réduis à néant ses efforts pour distinguer quelque chose à cette heure de la journée… de la nuit. Elle balaya donc la pièce des yeux, de nombreuses fois, sans rien y voir. Elle aurait du être plus prudente. Soudain, elle croisa un regard. Sous la faible lueur de la lune il paraissait gris, la fillette se doutait cependant que cela changerait une fois en plein jour. Néanmoins elle restait inquiète, cela ne la renseignait en rien sur la personne qu’était cet homme… ou ce garçon. Ne même pas pouvoir penser un substitut sans craindre de se tromper était rageant.

- Je… Je m’appelle Lili,
bégaya-t-elle, bien peu sur d’elle.

Elle scrutait toujours l’obscurité, à la recherche d’un détail pouvant la renseigner sur son interlocuteur. A fur et à mesure que ses yeux s’habituaient à la faible luminosité, elle crut distinguer une silhouette plutôt musclé, même si le fauteuil sur lequel était assis la personne l’empêchait d’en être certaine. Les battements de son cœur s’en firent d’autant plus rapides. Elle se voyait déjà devant la chaumière de son père. Le visage de ce dernier fermé, sévère, et horriblement mécontent. Elle savait déjà ce qui suivrait. La main se lèverait pour s’abattre sur son corps frêle jusqu’à ce que la colère se dissipe, ou du moins jusqu’elle se minimise. Tremblante comme une feuille, elle n’osait plus respirer, plus bouger. Come si sa vie en dépendait. Elle avait beau tenter de se persuader qu’elle resterait à Emeraude, que cela n’était pas grave, pas grave du tout. Rien n’y faisait.


- Que voulez-vous ?


Son murmure ne fut qu’un souffle. Un souffle audible de part le silence de la nuit, un souffle qui résonna de manière angoissante. La réel question n’était pas « que voulez-vous » mais « voulez vous me punir ». En effet elle n’avait que faire des raisons de la présence de l’individu, seul son avenir occupait ses pensées, seul lui comptait en cet instant. Une fois encore elle regretta de ne pas maitriser ses pouvoirs, lesquels aurait pout l’aider à y voir plus clair. Il lui aurait suffit d’allumer une bougie. Mais souhaitait-elle vraiment savoir qui était avec elle ? Cela dépendait. S’il s’agissait d’un adulte ayant une quelconque influence sur son futur, non. Quoique, au moins, elle serait fixée. S’il s’agissait d’un enfant alors oui. Oui elle souhaitait connaitre son identité. Elle songea même qu’il pourrait s’entrainer ensemble à la télépathie, à condition qu’il s’agisse d’un enfant magique. Mais là encore il restait un inconvénient. S’il s’agissait d’un enfant magique, il avait certainement une meilleure maitrise de la télépathie qu’elle. Cela l’amènerait peut-être à se moquer de sa petite personne. * Il aurait raison* pensa-t-elle, amère. Elle était élève d’Emeraude et n’était même pas en mesure de converser aisément par l’esprit alors que la plupart de ses camarades y parvenait. Pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé] Mer 30 Déc 2009, 09:03

Lili attendit, encore et encore, pendant de nombreuses secondes qui lui parurent des heures, elle n’en pouvait plus. Mais rien ne vint, mis à part un silence incessant, lourd et inquiétant. Nul parole, nul geste qui put trahir une quelconque identité. Au bout d’un certain, Lili se mit à douter de sa clairvoyance. Ne rencontrant aucune réponse, elle se demanda si elle n‘avait pas halluciné cette rencontre. Les yeux qui brillaient dans le noir lui suffirent à se persuader du contraire, au moins elle n’était pas folle. A moins qu’il ne s’agisse que d’un rêve, un rêve des plus ressemblant à la vérité tout du moins. La jeune fille ne comprenait plus rien, ses pensées étaient confuses. Une seule restait clair cependant : elle devait quitter cette pièce avant de s’attirer des ennuis, et ce au plus vite. Elle fit donc un pas, discrètement, en direction de la porte. Les yeux, la seul partie du corps de son interlocuteur qu’elle était à même de voir, la suivirent, elle retint un frisson. Ses pas se firent alors plus pressés, elle le enchaina de plus en plus vite, à la recherche d’une issue. Son dos heurta brutalement quelques choses de dur, elle retint un cri avec difficulté. Il n s’agissait toutefois que d’un mur, un simple mur, dont le choc avec son corps émis un écho bien trop bruyant au gout de la fillette qui souhaitait se faire discrète. De sa main gauche elle chercha la poignée de la porte, sans oser cesser de fixer les yeux de Zacharie. Lorsqu’elle la trouva, l’Opalienne l’ouvrit à la volée et s’enfuit en courant. Elle galopa à travers les couloirs sans s’arrêter, elle en traversa de nombreux jusqu’à parvenir à sa chambre. Lili se jeta sur son lit, se cacha sous sa couette et finit par s’endormir après s’être juré ne plus jamais réitérer une telle expérience.

[ HRPG : désolé du double poste mais je voulais signaler que je clôturais le sujet tout en laissant une trace de ma longue attente ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre... ou amitié ? [pv Zacharie] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-