___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Jeu 05 Nov 2009, 20:35

Sombres, longs, ennuyeux, poussièreux... C'était pas mal la description des couloirs de la forteresse. Mais après tant de temps passer ici, elle était habituer. Mais en cette fin de journée, elle les trouvaient encore plus ennuyeux que d'habitude. Peut-être étais-ce son morale?! C'était vrai qu'elle se sentait un peu... Seule?? Elle ne trouvait Max nulle part et voulait faire quelque chose. Bien attendu, elle faisait plus les conneries qu'elle faisait pour se désennuyer lorsqu'elle était élève. Elle devait être plus mature. Selon les dires. Maintenant qu'elle avait un maître, elle pourrait peut-être lui demander de la désennuyer. Une scéance d'entraînement peut-être? Bof, cela ne lui disait rien de se faire engueler parce qu'elle ne fait pas cela ou cela comme il faut. Et tatati et tatata.

Marcher allait peut-être la détendre. Bon voilà qu'elle avait besoin de la détende... L'aire frais allait peut-être l'aider à se décider sur ce qu'elle allait faire de sa soirée. Elle n'allait tout de même pas rester planter en plein millieu des couloirs à attendre je ne sais quoi.

Marche, marche, marche... C'est long, c'est ennuyant. Elle aimerait bien faire quelque chose. L'aire frois du soir ne l'aide pas r.ellemnt. Trop froid... Chialeuse... Oui, elle le devenait souvent lorsqu'elle trouvait rien à faire. Mais où pouvait bien être Max... Pas le gout de chercher.

Rendre à l'intérieur. Maudit couloirs dix fois trop longs et ennuyeux à mourrir. Tien! Une présence. Non il a quelqu'un d'aussi cave qu'elle qui se promène par ici? elle qui pensait qu'elle était la seule nulle à chercher quoi faire ce soir. Bof, allons voir sait qui. Ça pourrait être intérressant.

Marche marche et remarche. Mais cette fois-ci vers cette fameuse présence. Ah... C'est le petit prince d'Irianeth. Bah. Pourquoi pas aller le voir. Marche marche marche... Arrive à quelque mètre de lui.

- Que fait le Prince dans ses magnifiques couloirs tous sombres?

Elle avait poser la question avec une petit aire moqueuse, mais pas trop pour offenser ce petit bonhomme.

hj: Vraiment nulle. Mais j'ai comme tellement pas d'idée. Pis j'feel pas trop trop donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Lun 09 Nov 2009, 10:10

La nuit était déjà bien avancé, on ne voyait plus grand chose, comme d'habitude pas d'étoiles dans le ciel obscur, juste quelques lampes accrochés de manière hétéroclite sur les murs plein de poussière de la forteresse noire. Tout le monde dormait, ou plutôt, tout le monde était censé dormir. Pas Trystan, il venait de sortir de la nouvelle alvéole d'Ellyn. Tous les soirs maintenant, il la rejoignait et ils passaient des heures à parler ou à ne rien dire, parfois même à étudier. A vrai dire, leurs occupations n'avaient pas la moindre importance, ils étaient ensemble, elle semblait plus ou moins heureuse, il lavait son péché et se sentait un peu moins coupable. Au moins il n'aurait pas à la tuer à la guerre.

Toutefois, ce soir là, il était resté plus longtemps que d'habitude et il était temps pour lui de rejoindre son alvéole princière avant la tournée de sa "nourrice" chargée de vérifier que l'héritier de son maitre était encore présent, en vie, et qu'il ne manquait de rien. Son illusion n'était pas programmée pour durer aussi longtemps, pour une fois, il faudrait qu'il soit vraiment endormi dans son lit quand cette femme passerait faire son était des lieux. Voilà qui lui laissait un peu de temps devant lui. Juste assez pour passer par les endroits les moins fréquentés de son château - technique qui lui permettrait d'éviter à coup sur les potentiels gardes en heure supplémentaire.

Pour parler franchement, ce château n'était pas des plus agréables. Il y avait trop - mais alors beaucoup trop - de corridors de couloirs long, poussiéreux, ennuyeux. Juste désagréable. Mais il commençait à s'y habituer. Il n'était pas logé à la même enseigne, tout lui était autorisé, tout lui était pardonné. En fait, chaque acte qu'il faisait qui ne correspondait pas à l'étiquette était oublié et ne parvenait jamais à d'autres oreilles. La seule chose qu'il se devait de respecter à la lettre était son père, et toutes ses consignes. Mais habitué à obéir, ou à faire semblant dans ses propres intérêts, le petit prince ne s'en offusquait pas.

Les sens toujours ouverts au reste, il continuait sa marche quand il sentit une autre présence, féminine, une écuyère d'Irianeth. A ce qu'il en savait, il n'y en avait pas tant que ça, trois tout au plus. Et deux d'entre elles n'avaient pas un fort potentiel magique. Alors, en masquant légèrement sa présence, il verrait bien de laquelle il s'agissait. Aussitôt dit, aussitôt fait et la fille avançait toujours vers lui, c'était donc la plus douée puisqu'elle n'avait rien remarqué. Une question trottait dans sa tête : que faisait-elle debout à cette heure-ci ? N'avait-elle pas des entrainements très tôt et très tard le soir ? Enfin, il faudrait faire avec, Trystan s'arrêta donc au beau milieu d'un couloir et guetta son apparition.

Assez petite, à peu près son âge mais tout de même plus vieille, elle était blonde et portait fièrement l'uniforme des écuyers d'Irianeth sans s'encombrer d'une armure. Elle s'approcha avant de l'accoster d'un ton légèrement moqueur. Le petit prince sourit. C'était la fille de Meyko, indéniablement. Pourtant, côté physique, ils ne se ressemblaient pas du tout, hormis les yeux peut être... Toutefois ce n'était pas méchant, loin de là. Le garçon planta son regard dans ses yeux et lui répondit sur le même ton :

Et que fait la fille du porteur de ténèbres dans ces mêmes couloirs ?! N'y a-t-il pas un règlement stipulant un couvre-feu pour les écuyers ?!

Bien sur, Trystan n'en dirait rien, il venait de rencontrer une nouvelle personne qui semblait se soucier aussi peu des règles et de l'éthique que lui. De plus, elle pouvait peut être s'avérer sympathique, qui sait... Être appelé "fils de..." ou "fille de" n'était pas agréable, il en savait bien quelque chose, et c'est pour cela qu'il l'avait appelé comme ça alors qu'il connaissait très bien son prénom, enfin il l'avait su tout du moins.

Alors que Trystan allait parler à nouveau, un doute se posa en lui, devait-il la vous-voyer comme le précisait les règlements ou bien la tutoyer ? En tant que prince, il se devait de tutoyer tout le monde et les autres de le vous-voyer mais en tant qu'élève, c'était le contraire. Pour bien faire, le garçon attendit qu'elle réponde et qu'elle même impose son code de langage même qu'il lui semblait avoir déjà deviné, après tout, elle n'avait pas été élevé par n'importe qui... Elle devait surement avoir apprit à faire la différence entre discussion formelle et informelle au début de sa formation... Enfin, Trystan attendit, la détaillant toujours plus, gardant son léger sourire aux lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Re: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Mar 01 Déc 2009, 14:29

Les couloirs étaient très silencieux, mais lorsque le prince parla, un rire remplie le silence suivant. Elle avait bien aimé le fait qu'il lui pose cette question là. N'était-il pas élève et encore plus obliger qu'elle à écouter ces fameuses règles? Quoi qu'elle ne devrait pas lui reprocher, elle était surement pire que lui lorsqu'elle était elle-même élève. Elle avait été la plus jeune et aussi la plus curieuse. Tout ce qui s'appelait interdit lui était attirant. C'était surtout à cause de cela qu'elle avait eu maintes punitions. Mais rien ne lui avait fait hotter son envie de s'aventurier ou l'interdit était.

Pour ce qui est de la façon d'on il l'avait appelé....Sans commentaire. Il était simplement chanceux qu'elle recherche de la compagnie et non le contraire. Qu'il soit le prince où autre n'aurait rien fait changer. Lorsque quelque chose lui tapait sur les nerfs, habituellement, elle le disait. Mais en cette... soirée?... Aucune idée de l'heure qu'il était, elle trouvait le temps long et ne voulait pas s'énerver pour un rien. Mais le fait qu'on la voyait souvent, trop à son gout, l'agaçait. Elle voulait être connue pour son talent, pour ce qu'elle faisait, ses gestes, son caractère ou autre, mais pas parce qu'elle était la fille du porteur des ténèbres. Non, elle ne voulait pas être associée à tout ceci. Heureusement que ce n’était pas tout le monde qui savait qui était sa mère. Si fallait qu'ils sachent. Comment allaient-ils l'appeler. La fille des porteurs?... Non merci!


Elle pensa alors à la réponse qu'elle allait sortir. Ou plutôt les réponses. Il avait quand même deux questions de poser. Ce qu'elle faisait là, elle même le savait pas mais bon. Ça, il n'était pas oublier de le savoir.

- Je vais rien de très intéressant en fait. Je me promène, relaxe, recherche peut-être de la compagnie, mais peut-être pas en même temps.... À toi de choisir parmi ces réponses.

Puis venait la question du règlement. Et lui alors... Pff, C’était un petit prince superstitieux qui ne voulait rien attendre des règles ou c'était simplement un prince qui aimait défier les règles. Ce n’était pas la même chose. Pour elle, en ce moment, elle se foutait pas mal du fait qu'elle devait soit dormir ou s'entrainer. Tant que son maître n'avait pas besoin d'elle, elle faisait pas mal ce qu'elle voulait. Habituellement en compagnie de Maximilien.

- mon maître ne m'a pas demandé de rester près de lui. Je prends donc le temps que je veux pour me promener. Pour le couvre-feu. Si je suis fatiguée et incapable de faire mes entrainements, cela sera mon problème, mais pour l'instant, je prends le sommeil que j'ai besoin seulement.

Voilà... C'était simple et rapide. Mais Maintenant si elle lui reposa la même question... Lui, pourquoi n'est-il pas avec les autres élèves?

- Un élève, qu'il soit prince ou non, devrait-il pas être en train de faire des dodo à cette heure.... Quel heure était-il au juste...Ce n'est pas très bien de ne pas suivre les règles. Tu pourrais le regretter... Cela veut dire qu'on a soit un petit prince qui décide qu'il n'a pas besoin d'écouter les règle, à cause de son rang, ou un petit prince qui aime défier les règles... Lequel es-tu?


Elle avait parlé tout en s'approchant un peu. Pour enfin finir par s'appuyer sur le mur pour continuer à parler. Les bras croisé et le regard porté vers le garçon, elle attendait maintenant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Ven 18 Déc 2009, 09:35

[Retard impardonnable, mais j'avais vraiment pas le temps, désolé... !]

La gamine, l'écuyère ne releva pas la façon dont il l'avait nommé, mais il était persuadé que l'envie ne lui en manquait pas, et qu'au moins, elle en avait plus que le désir. Mais la tactique sur Irianeth, pour survivre psychologiquement, c'était de faire comme si rien ne vous atteignait, rien ne faisait mal. Garder toujours une expression de fer, un visage infranchissable, répondre simplement, ne rien laisser paraitre, changer de sujet. Et surtout, après, et même parfois longtemps après, se venger. Toutefois, dans cette situation, Trystan doutait qu'elle applique la dernière étape. le poids de la naissance était souvent difficile, et le jeune prince savait, grâce à son père, et aux discutions des soldats quant à l'Ordre d'Irianeth, que ce Meyko ne s'était pas toujours bien comporté. Si lui avait été son fils, il l'aurait presque prit comme une tare, devoir payer pour les erreurs de son père. Et dans le cas d'Hyllïna, celles de sa mère aussi. Peu de personnes le savait. Trystan avait été mis au courant, quant un des conseillers avaient présenté un à un les membres de l'Ordre. Une des erreurs du porteur de ténèbres, séduire une écuyère d'Emeraude, lui faire des enfants. Avant de se retourner vers Jayade. Pitoyable personnage. Nonobstant, l'héritier n'avait pas l'intention d'en parler à la fillette. Cela devait déjà être assez difficile à endurer sans qu'en plus, un des derniers arrivés sur le royaume démontre que tout le monde pouvait facilement être au courant.

Elle lui répondu enfin par rapport à ses activités en ce lieu, ne rien faire, s'évader, s'esquiver, partir, s'ennuyer, se désennuyer. Bref, un ennui total. Mais sur ce point, Trystan la comprenait... Il est vrai qu'il n'y avait pas beaucoup de jeux, enfin d'occupations dans cette forteresse, et encore moins pour les jeunes. Le continent Noir était très tournée dans une optique d'entrainement continu. S'entrainer. S'exercer. Toujours être meilleur. Telle était la clef de la réussite d'Irianeth. Quand il aurait accès au trône et à la direction de l'Empire, il n'oublierait pas ce problème et ferait en sorte d'organiser des jeux, des démonstrations, des mises à l'épreuve plus récurrentes pour les écuyers et soldats. Afin de montrer à tous la puissance de l'Empire, et surtout de leur fournir des distractions.

Trystan aimait bien cette fille, elle se moquait bien des règlements, tout autant qu'elle se moquait du nombre d'heures de sommeil recommandées pour être en forme. Elle serait en forme, un point c'est tout. Écuyère de Draken... De fait, elle avait plutôt intérêt à se montrer compétente sur le terrain, ou plutôt dans la salle d'entrainement. Mais cette gamine était quasiment née une épée à la main. Le lendemain même où on l'avait sortie de cette cellule pourrie, son père lui avait collé une épée entre les mains et elle avait commencé à maitriser ses pouvoirs. Remarque, Trystan était pareil, à deux mois, il faisait déjà de la magie, et à environ un an, on lui avait donné des leçons en illustrant les actions à effectuer dans son esprit. En y réfléchissant bien, ils étaient pareil et avaient relativement la même vision des choses. Elle tenait surement cela du caractère assez indépendantistes de ses deux parents. Quant à lui, c'était bien sur à cause de ce qu'il avait enduré, et le désir de partir du royaume des Ombres. Mais Hyllïna le prit de haut, utilisant le terme "dodo", quelle pimbêche alors ! "Petit" prince... Mais bien sur. Un défi ! Lequel parmi les deux était-il vraiment. Sachant qu'une réponse trop vite formulée ainsi qu'un mensonge entrainerait son dédain tandis qu'une réponse qui lui convient lui permettrait de poursuivre la conversation.

- Déjà saches que la loi, c'est moi.


Trystan lui servit un petit sourire. Il venait de se moquer d'elle et attendait sa réaction. Mais surement trop habituée à ce genre de piège, rien ne vint. La prince remarqua alors qu'elle s'était adossé à un des murs de pierre. Il fit alors de même contre le mur d'en face, attendit quelques seconds et reprit la parole d'une voix beaucoup plus rieuse et détendue :

- Très honnêtement, je me fiches des règlements. Ne crois pas que je n'ai pas à les craindre. Bien sur aucun des soldats ne me reprochera quoi que ce soit, mais ils s'empresseront de tout rapporter à mon père. Tu dois connaitre ça je suppose...

C'était vrai, et déjà quelques fois, son père avait eu à le rappeler aux ordres, en lui expliquant qu'il devait montrer l'exemple pour pouvoir par la suite, en tant qu'Empereur servant, et à plus longue échéance Empereur, inspirer et exiger le respect. Elle aussi avait du connaitre ça de la part de son père. Jamais les parents ne sont aussi méfiants que quand ils connaissent les dangers du monde dans lequel leur enfant va évoluer, et c'était leur cas à eux deux. Il lui sourit à nouveau et reprit :

- Donc, je suis le deuxième petit prince de ceux que tu as présenté. Mais je ne resterai pas prince longtemps...

La guerre approchait... Et lui allait prendre la direction du continent tandis que son père livrerait bataille. Il n'avait pas l'autorisation de l'accompagner, encore trop jeune, et bien trop inexpérimenté dans le domaine des armes ! Et puis, il fallait quelqu'un sur le trône, quelqu'un qui le méritait, et tant qu'à faire, un descendant de l'Empereur en fonction. En revanche, tout l'Ordre partait, y compris les écuyers. Mais elle, allait-elle avoir l'autorisation de les suivre, malgré son âge, et son ascendance ?

- Et donc, tu pars à la guerre ou ils t'ont refusé ?!

Encore une pointe d'ironie dans la voix ! Mais il ne pensait pas que cela la dérangerait de trop, après tout, elle l'avait elle provoqué juste avant. Maintenant, c'était son tour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyllïna
Animateur - Royauté - Irianeth
Animateur - Royauté - Irianeth
avatar
Nombre de messages : 1011
Rôle : # Impératrice
Date d'inscription : 01/02/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans
Rôle: Impératrice
MessageSujet: Re: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Mer 13 Jan 2010, 18:58

Alors qu'elle lui avait demander lequel des deux petite prince il était, il lui avait répondu que la loi, c'était lui! Non, mais ça se pouvais-tu se prendre pour quelqu'un d'aussi important. Il était vrai qu'il était le prince de ce continent. Qu'il occupait un poste plus important qu'elle dans tout cela. Il faisait le brave tout seul comme ça. Sauf qu'il était surement pas comme ça devant son père. Elle eu un sourire devant l'aire presque moqueuse du gamin. Gamin,elle pouvait bien l'appeller comme ça si ça lui chantait, mais il fallait dire qu'elle était environ le même âge que lui... Bah pas grave!

Justement, il lui dit qu'il se foutait des règles, tout comme elle, que aucun gardes n'allaient lui dire de faire ceci ou cela. Il était vrai qu'un simple garde n'avait pas le droit de faire ça. Il lui dit que parcontre tout ce rendait à son père. Qu'elle aussi devait surement connaître cela. Oui en effet. Hyllïna avait vite détester être dans les cours et c'était souvent amuser à plus parler avec Max qu'écouter en classe. Et combien de fois son père avait été informer de ses écarts de conduite dans les classes. Heureusement, tous ce qu'elle faisait était acceptable. Sa conduite n'affectait pas ses performances. Et c'était encore comme ça aujourd'hui. Elle ne dormait pas autant qu'elle le devait mais elle était tout de même en forme. Son corps c'étai habituer. Les premiers temps sur le continent l'avait anéantie. Elle revenait très fatiguer dans son lit. Elle ne dormait toujours pas beaucoup et c'est a force de toujours faire ça qu'elle était maintenant capable de suivre un excerce sens même avoir dormie et être comme si elle était au bout de sa forme. Bon okay, il fallait pas exagérer, cela paraissait qu'elle n'était pas dans sa plus grande grande forme, mais ses réflexts et ses coups étaient corrects. Heureusement pour elle...

- Oui,il est vrai que j'ai connu cela. Mon père ne voulait pas que je fasse d'erreurs. Il fallait que je sois àla hauteur de ses attentes à tout bout de champs. Il fallait surtout pas que je le fasse honte. Peut-être que c'est déjà arriver... Je ne suis pas la plus obéissante des écuyères...

Elle avait plus parler pour elle même que pour lui répondre. Elle faisait cela souvent lorsqu'elle parlait aus autres. Allez savoir pourquoi. Il dit ensuite une phrase qui la fit sourire. Déjà à cette âge, il se voyait plus qu'un prince. Il voulait être plus et allait surement y arriver. Bah tant mieux pour lui non?!

Le sujet de la guerre arriva. Bien sur. Qui ne parlait pas de cela en ce moment!? Tous attendait se jours. Elle, elle en avait hate et peur en même temps. Elle avait hate parce que c'était un évènement qui avait été mit dans sa tête depuis qu'elle avait été élève. Peur parce que sa mère et son jumeau devaient être contre elle...

- Et pour me refusaient-ils? J'ai été tout comme toi élève et c'était une des meilleurs. Je suis une écuyères qui ne pose aucun problème à son maître et je sais parfaitement me débrouiller avec une épée. Peut-être que je ne suis pas asser forte pour me battre contre les chevaliers, mais je sais qu'ils ont eux aussi des écuyers. Si je crois ma source, ils sont moins fort que nous. Je pourrai donc m'arranger avec eux.

Elle venait de réaliser qu'elle avait dit sa source. Et si il demandait c'était qui? Allait-elle lui dire? Non, il fallait pas qu'elle parle d'eux.

hj: presser.... sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv) Dim 04 Avr 2010, 04:11

La plupart des gens s'imaginaient qu'être un fils ou une fille à papa était tout ce qu'il y avait de plus agréable dans la vie. Trystan n'était pas d'accord avec ça, et de toute évidence, l'écuyère présomptueuse aussi. A cause de l'identité de son père, les enfants étaient toujours obligés d'être irréprochables, parfaitement éduqués et présentables, et surtout, meilleurs que les autres, toujours plusieurs niveaux au-dessus, histoire que l'on puisse dire " c'est le/la digne fils/fille de son père ! ". expression ridicule au plus haut point d'ailleurs. Après tout, le mérite ne revenait pas aux parents, mais seulement à l'enfant qui, avec la quantité d'efforts fournis, parvenaient à atteindre les objectifs sans cesse plus élevés qu'on leur fixait. Le jeune prince connaissait ça très bien, étant futur héritier, il devait supporter des cours de n'importe quoi en plus, et devait obligatoirement et infatigablement présenter son meilleur sourire à chaque fois qu'Urianos le présentait à un dignitaire. Hyllïna devait subir ces contraintes au niveau des armes, et de la magie également. Mais vu son ascendance guerrière, elle ne devait pas avoir trop de difficultés de ce côté là... M'enfin, la discussion là-dessus était close, Trystan n'avait pas envie de revenir dessus.

Hum, évidemment qu'elle partait à la guerre, son maitre ne l'aurait jamais laissé ici. Quoique il était sûr que Meyko en aurait été capable. Mais apparemment le maitre primait sur la paternité. Le petit prince était persuadé que dans son cas ce serait différent. Plus le temps avancerait et plus il serait sollicité, alors avec un peu ed chance, il n'aurait pas à supporter son futur maitre à longueur de temps. Et de toute manière, il trouverait bien un moyen pour s'esquiver lors de son apprentissage. Il avait toujours été doué là-dessus, il n'y avait aucune raison pour que cela change. Une des meilleures élèves, oué, cool pour elle. Lui, il était juste, LE meilleur. Mais il ne devait pas prendre la grosse tête comme ça, pas déjà en tout cas, il avait encore ses preuves à faire sur ce continent.

C'était certain qu'elle donnerait du fil à retordre à l'ordre des pantins-clowns-verts ; de plus, ces derniers étaient faibles au plus haut point, comme elle l'avait précisé. Comme elle l'avait précisé... Comme elle l'avait précisé ? Comment pouvait-elle être au courant de ce détail ? Trystan lui avait fréquenté les Enkievs, et avait vu de nombreux rapports des éclaireurs, c'était donc logique qu'il connaisse l'effectif et la puissance de leurs troupes. Mais elle ?! Une source. Qui ?

- Et quelle est donc ta source ? Ça m'intéresse...

Effectivement ça l'intéressait. Pas pour la dénoncer, quoique, si elle était attrapée, cela pourrait faire très mal... La sentence pour "haute trahison envers l'Empire" n'était-elle pas la mort ? Bien sûr que Trystan n'en ferait rien, il n'était pas un monstre, il était juste curieux, comme tous ceux qui sortaient du lot sur Irianeth.

- Allez, dis-moi... Je ne dirai rien. Tu peux me faire confiance, je le jure !

Une promesse. Pas trop difficile à tenir d'un côté. Mais une promesse tout de même. En tant que prince, il se devait de ne pas trop souvent donner sa parole à quelqu'un, sinon toutes ses promesses pourraient se retourner contre lui. Mais là, il n'y avait aucun risque, elle devait sûrement avoir entendu une conversation, ou juste capté un message de son père ou de son maitre... Elle n'entretenait pas forcément une relation avec l'ennemi !



[ Ça a mit longtemps à venir, et en plus c'est vraiment court... Désolée ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Couloirs juste trop longs et ennuyeux... (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-