___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un cours extérieurs [Pv : Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Dim 01 Nov 2009, 10:37

La magicienne et l'élève apparurent en plein milieu de la place public d'un village d'émeraude. Elya connaissait cet endroit pour avoir plusieurs fois rendu visite au villageois. Une agréable odeur de viande griller flottait dans l'air. L'atmosphère était à la joie. Les villageois travaillée, certain portant leurs nourriture, d'autre de l'eau. On pouvait entendre des éclats de rire sortant de la taverne. Un village ou tout va bien. La fée sourit, elle observa Ambre un instant.

-"Je sais que le voyage n'est pas très agréable. Nous sommes dans l'un des villages d'émeraude."

L'adolescente ne devait certainnement pas être habituée à ce genre de vision puisque les élèves n'avait pas l'autorisation de quitter le château. Elya avait fait une entorse à ce règlement pour les élèves redoublant. Après tout, il avait l'age d'être écuyer et pouvait très bien venir dans les villages d'émeraude en compagnie de leurs professeur. Volant tranquillement sur un chemin de pierre la magicienne faisait attention que Ambre continue à la suivre. Au loin, la fée repéra un jeune garçon qui semblait avoir des difficulté à transporter un lourd panier. D'un geste de la main, Elya fit léviter le panier pour l'emmener en haut des marches et salua d'un grand sourire le jeune homme qui la remercia de même. Puis continuant son chemin, la magicienne continua.

-"C'est ça aussi être chevalier d'émeraude, c'est aidée la population qui nous entoure. Les chevaliers ne sont pas au dessus du peuple, ils sont leurs serviteurs, il ne faut jamais oubliée cela Ambre."

Continuant sa route, Elya sondait les environs, elle savait exactement ce qu'elle recherchée. Puis enfin, une chose anormal percuta son esprit. Dans une maison assez pauvre quelqu'un semblait souffrir. Tappant à la porte, elles attendirent un instant qu'une femme au yeux rougie par les pleurs vienne leurs ouvrir. Elle reconnu directement Elya et s'inclina avant de prendre la parole.

-"Dame Elya... c'est Orian il va mal... venez voir, je vous en prie..."

La magicienne lui releva doucement la tête avant de lui adresser un sourire. Il était évident qu'elle irait voir le souffrant. Elle arriva dans la chambre d'un jeune garçon âgée d'environ cinq ans. Ses yeux était clos et sa sœur se trouvait aussi à son chevet. La jeune magicienne passa ses mains au dessus du corps du gamin pour trouver le mal. Il était atteint d'une forte fièvre certainnement dut à une blessure infectée. Son état était assez grave. Posant son regard sur Ambre, elle lui fit signe de la rejoindre, puis d'un ton rassurant elle prit la parole.

-"Tu m'as dit que tu savait soignée les gens Ambre, j'aimerais que tu trouve le mal dont est atteint se garçon et que tu essaye de le soignée. Ne t'inquiète pas je resterait près de toi."

A côté d'elles les deux femmes c'était reculée, elle ne disait aucun mots, attendant que le jeune garçon soit remis sur pieds. Espérant qu'il n'avait rien de plus grave. La magicienne poussa alors Ambre vers le lit du malade. Puis elle se recula vers les deux jeunes femmes, leurs chuchotant doucement quelques mots.

-"Tout ira bien, ne vous inquiétait pas."

Puis, elle reposa son regard vers son élève. Elle n'avait aucun doute sur la réussite, du moins en partie de celle-ci. Lui adressant un sourire encourageant, elle attendit que le jeune fille passa à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Dim 01 Nov 2009, 13:43

Ambre avait été téléportée avec la magicienne Elya de sa chambre jusqu'au village d'Emeraude. L'adolescente ne se sentit pas très bien à l'arrivée mais elle se reprit vite et observa d'un regard curieux les alentours. Tous le village semblait joyeux et en fête ce qui amusa et fit sourire la jeune fille. Elle était tout simplement contente d'être ici en présence de personnes heureuses. Elle s'en voulut un peu de ne pas avoir profité du bonheur. Elle fut ensuite interpelée par Elya.

-"Je sais que le voyage n'est pas très agréable. Nous sommes dans l'un des villages d'émeraude."
-Je l'ai remarquée maître Elya.

Puis elles commencèrent à marcher entre les maisons tout en observant les villageois qui semblaient s'affairer à la fête qu'ils organisaient. Ambre n'avait jamais vu autant de monde depuis son arrivé au château. Elle se souvint qu'au royaume d'Opale, c'était la même chose sauf que l'ambiance était un peu moins joyeuse mais on s'amusait quand même. C'était la première fois qu'Ambre pensait à son royaume natal sans éprouver la moindre tristesse. Puis, elle vit la fée aidait un garçon à transporter un panier plutôt lourd pour lui. La jeune femme fit léviter le panier jusque chez l'enfant et après un signe de main et un remerciement du jeune homme, Elya continua son chemin avec l'élève


-"C'est ça aussi être chevalier d'émeraude, c'est aidée la population qui nous entoure. Les chevaliers ne sont pas au dessus du peuple, ils sont leurs serviteurs, il ne faut jamais oubliée cela Ambre."

Elles continuèrent leur route jusqu'à ce que la magicienne se rende vers une maison un peu pauvre. Ambre la suivit tout en sondant la demeure et elle ressentit que quelqu'un souffrait à l'intérieur ce qui toucha vraiment l'adolescente. Il fallait aider les personnes à l'intérieur. Arrivée au seuil de la porte, Elya frappa et elle attendit que quelqu'un vienne ouvrir. Quelques instants après, une femme leur ouvrit la porte. Elle était en larmes et dès qu'elle reconnut la magicienne, elle s'inclina avant de prendre la parole:

-"Dame Elya... c'est Orian il va mal... venez voir, je vous en prie..."

Elya et la jeune Ambre rentrèrent dans la maison et arrivèrent dans une chambre où la jeune élève vit un petit garçon d'environ cinq ans allongé sur le lit. C'était lui qui souffrait ainsi. Ambre resta un peu en retrait et observa la magicienne pendant qu'elle s'occupait de l'enfant. Puis la jeune fée la regarda et lui demanda d'approcher. L'adolescente obéit tout en se demandant ce qu'Elya lui voulait. Celle-ci lui dit d'une voix rassurante:

-"Tu m'as dit que tu savais soigner les gens Ambre, j'aimerais que tu trouves le mal dont est atteint ce garçon et que tu essayes de le soigner. Ne t'inquiètes pas je resterai près de toi."

Le coeur d'Ambre s'arrêta un instant de battre, puis il se remit en marche au bout de cinq secondes. Elle avait peur, peur de ne pas réussir à sauver cet enfant qui méritait encore de vivre. Tellement occupée à l'observer, elle ne vit pas que la magicienne s'était reculée et mise en retrait avec les deux autres femmes. L'adolescente respira un bon coup puis prenant son courage à deux mains, elle s'approcha du lit du petit garçon. Tout d'abord, elle passa calmement sa main au dessus du corps de l'enfant afin d'identifier le mal qui le rongeait et découvrit qu'il avait de la fièvre et qu'il s'était blessée gravement au bras. La blessure, n'ayant pas été bien traitée, s'est infectée et a déclenché la fièvre. S'il n'est pas soigné rapidement, il risquait de mourrir au bout de deux jours.
La jeune fille prit doucement le bras blessé de l'enfant et déroula délicatement le bandage. Ambre découvrit une plaie peu profonde sur le bras du garçon et posa ses deux mains sur la blessure. Une lueur blanche apparut sur ses paumes et elle referma convenablement la blessure. Lorsque cela fut fait, elle devait à présent faire disparaître la fièvre de l'enfant. Elle se tourna vers la magicienne Elya et lui dit d'un ton étonnament calme pour une toute première intervention:

-Maître Elya, vous savez ce qu'il vous faudra faire quand je me serai occupée de lui...

Après l'affirmation de la magicienne, la jeune élève se concentra de nouveau sur son jeune "patient", elle posa une main sur le front du garçon et l'autre sur son coeur. Elle ferma les yeux et se concentra bien. Elle n'avait aucun mal à soigner une blessure mais transmettre sa force vitale, elle n'y arrivait pas toujours. Elle espèrait y parvenir. A nouveau, une lumière blanche, cette fois beaucoup plus forte apparut. Quelques minutes après, la jeune fille cessa de donner sa force vitale. Elle tenait à peine debout mais elle fut ravie de voir que le petit garçon ne souffrait plus. Elle ne détecta plus rien d'anormal, signe qu'elle avait réussi à le soigner. Mais à peine tout ceci fut fini qu'elle s'écroula sur le sol, complétement épuisée de son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Mar 03 Nov 2009, 07:22

Elya était toujours prêt des deux villageoise. Elle observait son élève ne doutant pas de la réussite de celle-ci. Après tout, cette fille avait déjà apprit la guérison depuis de nombreuse années, elle ne devrait donc n'avoir aucun soucis. De plus, cet exercice était beaucoup plus intéressant pour elle, c'était un exercice en condition réelle, même si Elya soignerait le gamin en cas d'échec. Ambre sentait réellement le garçon qui souffrait, elle aurait put être seul cela aurait était pareille. Il était normal que la jeune fille soit surprise et est un peu peur, c'était une première pour elle après tout. Mais un jour ou l'autre elle devrait certainnement affrontée ce genre de situation. Elle devrait peut être soignée une personne plus gravement blessée et qu'elle connaissait, ce qui était tout aussi dure.

La jeune fille était seul devant le souffrant, sa vie dépendant d'elle, de sa capitée à le soignée. Ce n'était pas une chose facile, surtout les première fois, mais il fallait passer par la, un jour ou l'autre. La magicienne quand à elle ne la quittée pas du regard, analysant chacun de ses gestes. Elle décida cependant de ne pas la sondée, l'adolescente avait le droit à son intimité. Ce moment était unique, la fée tenait à la laissée seul. Pourtant, Ambre semblait avoir retrouvée un calme relatif quand elle avait commencée à utiliser son pouvoir pour sondée le gamin. Elya acquiesça devant son geste. Bien, pour le moment tout ce passée comme il le fallait, ce qui n'étonnait pas la magicienne. La jeune fille prit alors le bras du gamin et déroula le bandage. Parfait. Elle avait trouvée la cause du mal. L'adolescente illumina ses mains et la plaie se referma. L'exercice aurait pu s'arrêter la, l'autre partie était plus compliqué. Pourtant, Ambre ne souhaitait pas en restée la. Elle se tourna vers son Maître en parlant d'une voie sereine, lui demandant de s'occuper d'elle par la suite. La magicienne lui adressa un sourire rassurant, elle était capable de retirée la fièvre du gamin, si elle savait qu'elle pouvait le faire, elle le ferait.

Se tournant vers les deux femmes elle leurs chuchota de sa voie mélodieuse, pour ne pas déconcentré Ambre.


-"Préparer un lit et un peu de nourriture pour cette jeune fille, elle en aura besoin."

Elya aurait pu choisir de téléporter la gamine vers le château une fois l'exercice finit, mais elle préférait que celle-ci voie le bien qu'elle pouvait procurée autours d'elle, et vive en conditions réel chaque instant de la guérison, et sa suite. Les deux femmes opinèrent et sortir sans bruit de la chambre. La magicienne quand elle resta près de son élève pour la voir effectuer les miracles dont seul les êtres magiques était capable. Ses mains se positionnèrent sur le front de l'enfant et sur son cœur. Une intense lumière blanche envahit les deux corps, Ambre transmettait son énergie vital au gamin. Cet exercice était difficile mais elle s'en sortait à merveille. Un sourire de satisfaction se dessina sur les lèvres de la fée. La transaction continua ainsi pendant plusieurs minutes, puis l'adolescente stoppa la phénomène. Elle eut encore la force de vérifié que le garçon était en forme. Un sourire de satisfaction traversa ses lèvres puis elle s'effondra sur le sol. Au même instant, le gamin ouvrait les yeux. Elle semblait lui avoir donnée beaucoup de force vitale. Il aurait besoin d'un peu de repos.

Se baissant, la magicienne cueillit la jeune fille dans ses bras, tandis que Orian appelée sa mère. Celle-ci accourut et serra son fils dans les bras, puis elle se tourna vers Elya.


-"Merci, merci de tout cœur..."

La magicienne la coupa avec une voie toujours aussi douce.

-"Ce n'est pas moi qu'il faut remerciée, vous remercierait cette enfant lorsqu'elle sera réveiller. Et Orian aura encore besoin d'un peu de repos pour être totalement remis."

La mère reprit alors.

-"D'accord, merci encore Dame Elya... Ma fille à préparer une chambre, elle devrait être prête."

Elya inclina la tête et se dirigea vers la chambre préparer pour Ambre, celle-ci reposant toujours dans ses bras. Une fois arrivée dans celle-ci, elle adressa un sourire à la jeune femme présente puis déposa le corps inerte de son élève sur le lit. Patiente, elle s'assit sur un chaise proche du lit et décida d'attendre son réveil. Au fond d'elle même, une grande fierté pour cette enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Mer 04 Nov 2009, 15:27

Ambre était complétement épuisée lorsqu'elle avait perdu connaissance. C'était la première fois qu'elle donnait son énergie vitale à quelqu'un et le fait d'avoir réussi à le faire du premier coup la soulagea. Elle qui avait si peur d'avoir échoué dans son intervention. Malgré son inconscience, elle avait senti qu'on la soulevait et qu'on la transportait pour ensuite la déposer sur quelque chose ressemblant à un lit. Là seulement, un cocon blanc entoura la jeune fille qui reprenait peu à peu ses forces.
Durant son inconscience, Ambre ne cessait de penser aux paroles de la magicienne Elya et de ce qu'elle venait de faire à l'instant. La jeune fée avait raison, elle devait se battre pour ses rêves et oublier qu'elle avait souffert par le passé à cause de ce que cet assassin a fait à sa famille. Elle ne devait plus vivre dans la douleur car cela ne faisait que la détruire de plus en plus et il lui a fallu vraiment du temps pour qu'elle s'en apperçoive. Mais désormais, elle pouvait compter sur certaines personnes pour l'aider à reprendre le cours de sa vie. Elle se dit que si personne au château ne l'avait aidée et consollée, jamais elle ne s'en serait sortie et jamais elle n'aurait pu sortir de ce gouffre sans fond qui ne contenait que la douleur, le malheur et la tristesse.
Elle ne sait pas combien de temps elle a été inconsciente, surement plus de deux heures, en tout cas, le cocon avait fini par disparaître et la jeune adolescente reprit peu à peu ses esprits. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle se trouva dans une autre pièce, allongée sur un lit. La magicienne Elya était assise sur une chaise et semblait avoir attendu le réveil de la jeune fille. Ne voyant personne d'autre dans la pièce, la jeune élève se demanda si elle avait vraiment réussi à soigner la petit garçon ou s'il était... La jeune fille préféra ne pas y penser car c'était pour elle impossible qu'il soit mort. Elle l'avait soigné convenablement et elle lui avait même donné presque toute son énergie vitale afin de bien s'assurer qu'il allait s'en sortir.
Inquiète pour l'enfant, Ambre se redressa vivement et oubliant qu'elle était encore fatiguée de son intervention, elle interrogea la magicienne Elya:

-Maître Elya, que c'est il passé durant mon inconscience? Est ce que j'ai réussi à soigner la petit garçon? Est il vivant?

L'adolescente ne pouvait plus s'arrêter de poser des questions tellement elle s'inquiètait pour lui. Elle oubliait totalement sa fatigue pour se soucier de l'état de son jeune patient. Elle s'étonna de s'inquièter à ce point des gens dont elle s'occupait mais elle ne voulait en aucun cas que quelqu'un meurt alors qu'elle donnait vraiment tout ce qu'elle avait pour leur permettre de rester en vie. Remarquant qu'elle empêchait à la magicienne de parler et de s'expliquer, Ambre arrêta de poser des questions et attendit que celle-ci lui réponde tout en espèrant que les réponses qui lui seront dites soient vraiment rassurantes et non inquiètantes.


[C'est court mais j'avais pas trop d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Mer 11 Nov 2009, 15:59

La magicienne veilla sur son élève durant tout le temps ou elle refaisait son énergie. Un cocon blanc entourée l'adolescente tandis que Elya la surveiller. Elle ferait une très bonne chevalière, Elya n'avait aucun doute à ce sujet. Se perdant peu à peu dans ses pensée elle continuait d'observer cette enfant qui avait tant souffert dans le passée. Cette enfant qui venait de sauvée une vie. Elle était fier, aussi fier qu'elle aurait put l'être si Ambre avait être sa fille. Malheureusement, elle n'avait pas d'enfant... Un jour peut être, elle l'espérait. Son œil fut attirée par un changement. Le cocon autours d'Ambre venait de disparaître et la jeune fille, encore un peu sonnée avait ouvert un œil. La fée se leva et s'approcha de sa jeune élève qui dormait la depuis environs deux heures.

La magicienne n'eut pas le temps de rejoindre son élève qu'elle c'était dressé brutalement, un air inquiet marqué sur son visage. Elle s'inquiétait pour le petit garçon, savoir si il était vivant. Elya ne put s'empêcher de sourire devant la réaction d'Ambre. Elle avait comprit la leçon qui évidement, n'était pas seulement de savoir soignée. Dans un geste tendra elle passa sa mains sur les épaules de son élève et de sa voie mélodieuse prit à son tour la parole.

-"Ne fait pas de geste aussi brusque quand tu te réveille..."

Le bruit dans la chambre n'avait bien sur pas passé inaperçue dans la maison et rapidement les deux femmes accompagnée du petit garçon entrèrent dans la chambre. Le rescapé, Orian, fut le plus rapide et grimpa sur le lit. Il avait très bien récupéré, ce qui n'était pas étonnant puisque Ambre lui avait donné presque toute son énergie. Ouvrant de grand yeux vers l'élève elle lui adressa un grand sourire avant de l'embrassai sur la joue.

-"Ma maman m'as dit que c'est toi qui à fait que j'ai plus mal ! Merci... Par ce que moi j'avais vraiment très mal, maintenant je vais pouvoir retournée jouer avec mes copains grâce à toi !"


La fée n'eut ainsi pas besoin de répondre à la question d'Ambre puisque le gamin s'en était chargée par sa seul présence. La mère du petit, encore secoué, s'approcha plus doucement du lit d'Ambre. Ses yeux pétillait encore de la joie qu'elle avait éprouvée. Serrant doucement la jeune fille dans ses bras elle la remercia.

-"Merci... Merci... Je ne sais pas ce que je serait devenue sans vous... Merci plus que tout..."

La famille était réunis autours de leurs sauveuse, de leurs héroïne. Ambre apprenait ainsi l'importance qu'elle avait dans ce monde et le bien qu'elle pouvait rependre autours d'elle. La jeune sœur qui n'avait pas encore dit un mot mais qui exprimé son remerciement dans les yeux se tourna vers la magicienne.

-"Le repas est près si vous souhaitait le partagée avec nous."

Elya l'observa un instant. Puis elle tourna les yeux vers la fenêtre, la nuit commençait déjà à tombé, cela faisait un moment qu'il était dans le village d'émeraude. Un repas serait le bienvenue. D'une voie toujours aussi tendre elle répondit.

-"Avec plaisir !"

Puis, d'un regard protecteur, elle observa Orian qui tentait d'expliquer à Ambre ce qu'il allait faire à présent qu'il allait mieux. Se levant, elle fit signe à la jeune fille de la suivre pour qu'il partage le repas de leurs hôte. La petite devait mourir de fin après le miracle qu'elle avait opéré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Jeu 12 Nov 2009, 17:52

Quand Ambre s'était redressée, la magicienne Elya s'était levée et approchée d'elle. Elle passa doucement ses bras autour des épaules de la jeune élève et lui dit calmement et d'une voix très douce:

-"Ne fait pas de geste aussi brusque quand tu te réveilles..."

L'adolescente allait lui reposer à nouveau la question lorsqu'elle entendit des bruits de pas venant dans la direction de la chambre et la mère, la jeune fille et le petit garçon rentrèrent dans la pièce. A la vue de son jeune patient qui était vivant et en bonne santé, le coeur d'Ambre se gonfla de bonheur et de soulagement. Elle qui avait si peur d'avoir échoué...elle ne se le serait jamais pardonnée. Elle vit ensuite le petit garçon venir dans sa direction et grimper sur le lit où elle était maintenant assise. Elle ne put se retenir de lui sourire et de l'embrasser sur la joue. Il lui dit alors:

-"Ma maman m'as dit que c'est toi qui à fait que j'ai plus mal ! Merci... Parce que moi j'avais vraiment très mal, maintenant je vais pouvoir retournée jouer avec mes copains grâce à toi !"

Ambre était vraiment heureuse à ce moment là. Alors, c'était donc vrai: son rôle était très important car il pouvait sauver des vies et rendre des familles heureuses. Jamais, au début elle n'avait pensé qu'elle pourrait faire cela. Puis, elle vit la mère s'avançait à son tour et l'étreindre avec douceur, son regard était plein de gratitude envers elle.

-"Merci... Merci... Je ne sais pas ce que je serait devenue sans vous... Merci plus que tout..."

La jeune adolescente se sentit rougir. Jamais elle n'avait reçu autant d'attention, de gratitude. Là encore, elle comprit que depuis le début, elle avait fait des erreurs sur son compte et sur celui des autres. Si elle avait fait un peu plus confiance aux gens, jamais elle n'aurait été aussi triste et elle le savait pourtant.
Ne pouvant maîtriser ses émotions longtemps, elle prit le jeune Orian dans ses bras et elle pleura. C'était de vraies larmes de joie et de soulagement qui ne demandaient en ce moment qu'à sortir. Devant l'air inquiet du petit garçon, Ambre lui sourit gentiment et lui dit:

-Ne t'inquiète pas, je vais très bien, j'avais juste très peur de ne pas avoir réussi à me débarasser de ta fièvre. Tu mérites encore de vivre de belles années Orian donc, profites en un maximum. Nous avons tous de la chance d'être en vie, alors ne la gâchons pas et profitons de cela...

Au même moment, elle entendit l'exclamation de Maître Elya se qui la contraignit à tourner la tête dans la direction de la jeune fée.


-"Avec plaisir !"

Ambre n'avait pas comprit ce qu'il se passait mais c'est alors qu'elle entendit son ventre lui signaler qu'il avait très faim. La petite fille avoua en effet que son intervention a dû surement lui donner l'appétit. Elle vit d'ailleurs la magicienne lui faire signe de la suivre. L'adolescente descendit donc souplement du lit tout en portant le petit garçon dans ses bras. Puis, elle suivit tranquillement son maître et elle lui demanda par télépathie:

"Maître Elya, est ce que nous resterons ici cette nuit ou bien rentrons nous au château après?"

Ambre espèrait qu'elles n'allaient pas rentrer tout de suite. Elle voulait encore rester ici à veiller sur cette petite famille. Décidément, son pouvoir de guérison, non seulement lui permet de soigner les gens mais en plus de cela, elle s'attache rapidement à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Dim 15 Nov 2009, 15:22

Elya avait observait son élève du coin de l'œil. La jeune fille semblait avoir comprit l'exercice qui ne consistait pas seulement à soigné mais à voir le bonheur qu'elle pouvait rependre autour d'elle. La jeune fille avait suivit son Maître sans rien dire, mais se retrouvant à son niveau elle lui posa une question tout à fait compréhensible. A ce moment, le groupe se retrouva dans une salle ou trônait déjà une assiette et des plats. Les paysans semblait s'être surpassé pour fêter la guérison d'Orian. La magicienne leurs avait dit de nombreuse fois que c'était inutile, mais il persistait, c'était leurs façon à eux de les remercier.

Montrant des mains la salle, la fée répondit à son élève d'une voie toujours aussi douce.

-"Nous rentrerons dormir au château, mais pour le moment nous allons partagée le diner de ses gens, ils se sont surpassé pour nous faire un bon diner, nous allons tout de même y gouter, de plus je suis sur que tu meurt de faim. Nous rentrerons quand tu le décida."

A présent, c'était à Ambre de décidé, elle avait l'age et le potentiel pour être écuyer, autant exploité ses capacité au maximum. Prenant place sur une chaise que lui désigné la maîtresse de maison elle huma les plats qui avait tous l'air délicieux. Orian quand à lui avait prit place près de sa sauveuse et semblait ne pas vouloir la laissé tranquille. Quand aux deux femmes, elle observé l'élève avec une admiration au yeux des yeux. Elles était leurs sauveuse à tous, celle qui avait empêcher une famille de se briser. En retrait, Elya préféra ne pas dire un mots durant le repas, elle voulait voir la capacité de Ambre à se débrouiller seul et surtout à évalué le bonheur qu'elle pouvait reprendre autours d'elle. C'était un bonheur pour la magicienne de voir une jeune fille apprendre à prendre confiance en elle, apprendre à voir le bonheur qu'elle pouvait donné. Oui, Ambre apprenait en se moment, elle apprenait le bonheur de vivre, elle apprenait ce que c'était d'être chevalier. Ce n'était pas seulement un combatant, ce n'était pas seulement semer la mort. Etre un chevalier c'était avant tout être au service du peuple d'Enkidiev, les aidées tous, les protêgers. Les protéger de l'envahisseur, mais aussi des maladies, des famines, les protégeaits des brigants. Etre chevalier d'emeraude, c'était bien plus, beaucoup plus qu'être un simple combattant au pouvoir magique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Lun 16 Nov 2009, 17:26

-"Nous rentrerons dormir au château, mais pour le moment nous allons partagée le diner de ses gens, ils se sont surpassé pour nous faire un bon diner, nous allons tout de même y gouter, de plus je suis sur que tu meurt de faim. Nous rentrerons quand tu le décida."

Ambre n'avait aucune envie de rentrer maintenant mais elle savait qu'elle vivait au château et de toute façon, le village étant à côté, elle pourra toujours y revenir à condition qu'un chevalier ou la magicienne Elya soit d'accord bien sur. Elle prit place sur la chaise désignée par son maître et observa la petite famille qui ne cessait de la regarder avec admiration et remerciement. L'adolescente retrouva bien vite sa timidité et se sentit un peu gênée des regards des hôtes. Mais la présence d'Orian à côté d'elle, la calma quelque peu et le petit garçon ne cessait de la remercier de l'avoir sauvé. Ambre rougit légérement mais ne put se retenir de lui répéter encore une fois qu'elle n'avait fait que son devoir en le soignant de sa maladie.

-Et de toute façon, tu penses vraiment que j'allai te laisser dans cet état? Crois moi, j'aurai laissé sans aucune hésitation ma vie pour sauver la tienne si cela aurait été nécessaire...

Ambre s'étonna à dire cela. Elle qui, des années avant, avait vêcu dans la solitude, la souffrance et la vengeance. C'est grâce à l'intervention de la magicienne Elya que la jeune fille avait compris que la vengeance ne résolvait rien, qu'elle n'apportait que la douleur et rien d'autre. Elle avait aussi compris que même si l'homme l'avait faite souffrir par le passé quand elle n'avait que quatre ans, elle ne devait pas y penser et l'oublier quelque peu. Le passé reste le passé, on ne peut pas revenir en arrière et il faut continuer à vivre et réaliser ses rêves. Cela, Ambre avait mis beaucoup de temps à la comprendre mais maintenant, avec la fée Elya, elle commençait à y voir beaucoup plus clair. Elle jeta un regard discret vers la magicienne qui l'observait et elle lui dit par télépathie:

"Maître Elya, je crois que je commence maintenant à comprendre ce qu'est véritablement le rôle d'un chevalier d'Emeraude. Certes, il doit défendre le continent des assauts de l'ennemi mais il doit surtout, protéger et aider les différents royaumes ainsi que les habitants. Nous sommes des guerriers possédant des pouvoirs magiques mais nous sommes les serviteurs de chacun des habitants d'Enkidiev. Est ce cela?"

Ambre attendit la réponse de son maître tout en discutant avec le petit garçon, la mère et la fille. Elle espèrait vraiment retourner bien vite dans ce village. Elle sait qu'étant encore élève, elle n'avait pas le droit de quitter l'enceinte du château sans l'autorisation d'un chevalier mais elle sait que quand elle sera adulte, elle pourra enfin sortir quand elle le voudra mais il faudra attendre cinq ans et cinq ans, c'est très long...surtout quand on est impatient comme la jeune Ambre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Dim 22 Nov 2009, 13:38

Le repas ce passait très bien. Les deux jeunes femmes conversait avec leurs hôtes. En réalité, Ambre retenait toute l'attention après le miracle qu'elle avait opéré. Elya quand à elle, l'observait d'un œil protecteur. Avait-elle comprit la leçon, la fée n'en doutait pas. Mangeant distraitement, la magicienne observait son élève. Une très bonne élève d'ailleurs qui ferait une sublime écuyère dans quelques année et une magnifique chevalière. Le repas était très bon, la maîtresse de maison c'était surpassé pour remercié la guerriseuse.

Pourtant, un détails retint l'attention d'Elya à présent que tout était calme. Deux petites ailes se trouvait accroché à la jeune femme. Elya les avait remarqué auparavant, bien sur, mais elle avait également remarqué que la jeune fille ne les utilisait que très peu. Elle semblait décorative, contrairement au ailes de la magicienne qui était souvent en mouvement. D'un doux geste de la mains, la jeune fée refusa d'être resservit, elle c'était déjà régaler ! Normalement, la jeune fille devrait faire enlevée ses ailes par le roi des fée... Normalement, mais ce n'était pas toujours le cas. En effet, il existait certaine personne ailée dans l'ordre. Kirlia en faisait partie, elle avait pu conservée ses ailes, et même si c'était une faiblesse, cela lui faisait également un nouvel atout. La voie des airs n'était jamais à négliger.

La fin du repas arriva bien rapidement. Au dehors, la lune était déjà haute dans le ciel, éclairant de sa lumière les voyageurs nocturne. Elle tourna son regard vers Ambre, la jeune fille ne devrait pas tardé à demandé à rentré, après tout, elle avait fait beaucoup d'effort aujourd'hui et méritait un peu de repos. Les yeux des deux femmes se croisèrent, Elya détecta quelques choses de nouveau dans ceux de sa protégée, comme une prise de conscience. Puis, le message fusa dans l'esprit de la magicienne.

La jeune fille avait absolument tout comprit, au delà même des espèrerais de son Maître. La magicienne lui adressa un large sourire en abaissant sa tête en signe d'accord. Puis, avant de lui répondre quoi que se soit, elle aida la mère et la fille à débarrassée la table. Plus exactement, elle la débarrassa grâce a son pouvoir de lévitation, devant les yeux émerveillée de la famille. Ces gens n'était pas habituée à la magie, et chaque nouvelle manifestation était comme un miracle pour eux. La fée sourit gentiment à la mère qui la remercia de la tête de cette aide. Puis, doucement, la magicienne quitta son siège pour se diriger vers son élève.

Tout près d'elle, elle s'abaissa à son niveau puis, la fixant dans les yeux, elle prit la parole.

-"Oui, Ambre, c'était cela, parfaitement, tu as tout comprit. Nous sommes les serviteurs des peuples d'Enkidiev, pas leur Maître. Nous ne somme pas plus important qu'eux, nous les servons tous, aussi simplement que cela soit, certaine personne ont du mal à le comprendre... Je suis heureuse que tu es comprise cette leçon de toi même..."


La magicienne posa sa mains sur la tête de l'enfant avant de la retiré, puis elle reprit.


-"Si tu le souhaite, je t'autoriserait à venir dans les villages proches du château, je te demanderais simplement de me prévenir que je puisse gardé un œil sur toi..."

Un bâillement du jeune garçon attira l'attention de la jeune femme, il se faisait tard et Orian commençait lui aussi à être fatiguée. Sa mère ne tarderait pas à aller le coucher, cette famille avait besoin de se retrouver à présent que la mort ne planait pas au dessus d'eux. La fée s'approcha un peu plus d'Ambre, puis lui dit en chuchotant.

-"Il serait peut être sage de laisser cette famille au calme pour ce soir et d'aller te reposer... Si tu veux encore faire quelques chose, fait le, lorsque se sera fait demande moi et nous rentrerons."

La magicienne lui adressa un doux sourire avant de se relevé, une lueur de fierté flottant dans ses yeux, cette jeune fille était vraiment hors du communs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un cours extérieurs [Pv : Ambre] Mar 01 Déc 2009, 16:31

Ambre fut contente de savoir qu'elle avait raison sur son raisonnement. La jeune fille finit donc de manger l'âme tranquille tandis que le petit garçon continuait à lui poser des questions. La jeune élève ne s'en lassait pas et elle essayait d'être la plus compréhensive possible. Le repas se termina plutôt vite pour l'adolescente mais elle était tout de même ravie. Elle avait découvert plusieurs choses en une seule journée et grâce à la magicienne Elya et à la petite famille dont elle avait dû "s'occuper". Ambre vit la jeune fée aider la mère à débarasser la table en utilisant son pouvoir de lévitation. Les regards émerveillés de la famille amusèrent Ambre qui ne fut pas étonnée de la réaction de leurs hôtes.
Puis, la jeune fille vit la magicienne s'approcher d'elle, s'accroupir à son nouveau et lui dire:


-"Oui, Ambre, c'était cela, parfaitement, tu as tout comprit. Nous sommes les serviteurs des peuples d'Enkidiev, pas leur Maître. Nous ne somme pas plus important qu'eux, nous les servons tous, aussi simplement que cela soit, certaine personne ont du mal à le comprendre... Je suis heureuse que tu es comprise cette leçon de toi même..."

Puis elle posa sa main sur sa tête et la retira quelques instants après avant de reprendre:

-"Si tu le souhaite, je t'autoriserait à venir dans les villages proches du château, je te demanderais simplement de me prévenir que je puisse gardé un œil sur toi..."

Comme la fée, Ambre avait remarqué que le jeune Orian était très fatigué comme le reste de la famille aussi. Elle se souvint que son jeune patient devait encore un peu récupérer malgré tout les soins qu'elle lui a donné et le reste de la famille s'était totalement remise de ses émotions mais il fallait qu'ils se reposent tous. Ambre se tourna vers son maître.

-"Il serait peut être sage de laisser cette famille au calme pour ce soir et d'aller te reposer... Si tu veux encore faire quelques chose, fait le, lorsque se sera fait demande moi et nous rentrerons."

L'adolescente ne tarda pas à lui dire:

-Vous avez raison maître et nous aussi nous en avons grandement besoin. Laissez moi aller dire au revoir à la famille et nous partirons après.

La jeune fille se dirigea vers la mère, la fille et le petit garçon pour aller les saluer. Elle les remercia de leur hospitalité et que si jamais ils avaient un problême, qu'ils n'hésitent pas à la prévenir. Cependant, Orian n'était pas vraiment décidé à la laisser partir. Ambre savait être patiente et elle lui promit de revenir le voir quand elle le pourra. Finalement, après quelques minutes d'insistance, le petit garçon finit par la lâcher. La jeune fille lui fit un bisou sur le front et elle finit par rejoindre la magicienne.

-Nous pouvons y aller maître Elya.

A peine eut elle fini sa phrase qu'elle fut emmenée dans un tourbillon magique et quelques secondes après, les deux jeunes femmes se retrouvèrent au château d'Emeraude. Ambre s'était quelque peu habituée à ce moyen de transport donc ne fut pas malade. Puis, sentant le sommeil lui venir, la jeune fille expliqua à la magicienne qu'elle était fatiguée, puis elle lui souhaita bonne nuit et s'en alla. Arrivée dans sa chambre, la jeune fille rentra discrétement sans réveiller les autres filles puis elle se glissa dans son lit après s'être enfilée une chemise de nuit. Le sommeil finit par la gagner et elle s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas

Un cours extérieurs [Pv : Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-