___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Maison: Arandir et Keeko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Maison: Arandir et Keeko Ven 30 Oct 2009, 19:31

Après leur mariage, il eut une grande festivité à cet hommage qui se termina très tard. Ils étaient maintenant mariés, alors il fallait bien le célébrer! C'est pour ça qu'ils étaient, ou plutôt seulement Keeko, à moitié soûl et Arandir, lui, complètement! Mais ça ne l'avait pas empêcher de monter sur son cheval et d'amener sa femme à leur maison maintenant complètement bâtit. Celle-ci était sur deux étages, en bois et en pierre, quatre fenêtres pas très solide contre les fortes intempéries de chaque côté de la maison, quatres chambres de grandeur moyenne, dont une pour Luthien, une cuisine très grande qui comportait aussi la salle à manger et un petit salon ou on pouvait discuter sur des divans en bois recouvert d'une sorte de mousse ou même tricoter ou autre. Une petite ferme à droite un peu plus loin de la maison où était les chevaux et autres animaux, derrière, un champ où les chevaux et la vache étaient en journée, un jardin à gauche de la maison où poussait des carottes, des betteraves, des choux, salades, tomates,... Puis, plus loin du jardin, une petit bois qui donnait accès, par la suite après vingt minutes de marche, à une petite rivière.

Mais bon, dès qu'ils arrivèrent en plein milieu de la nuit à leur grande demeure, Keeko descendit de l'étalon et aida Arandir, un peu amocher par la boisson, à y descendre. Dès qu'il fut à terre Keeko le laissa là en riant de lui discrètement et alla porté sa monture dans la ferme rapidement. Elle lui donna une galette de foin et alla rejoindre son mari à l'extérieur. Arandir, qui semblait se réveiller par la fraîcheur soudainement installé, se réveilla, un peu plus conscient et ils entrèrent à l'intérieur. Pour réchauffer la nouvelle maison, Keeko partit un petit feu dans le mini foyer dans le salon et monta au deuxième étage, dans leur chambre, où était allonger Arandir sur leur lit. La femme alla se retrouver en détachant ses longs cheveux brun-noir brillants, encore dans sa robe de mariée, se colla à lui, l'embrassa dans son cou, regarda le plafond et dit d'une voix basse:


-On est enfin marié...

[HRJ: Sa robe Razz http://i86.servimg.com/u/f86/11/96/32/41/avalon12.jpg ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Sam 31 Oct 2009, 10:35

Le grand jour était enfin arrivé, mon mariage, celui avec la femme de mes rêves, j'avais rencontré mon âme sœur il y a déjà plus d'une dizaine d'années, et j'avais respecter le code en attendant qu'elle ai finis l'apprentissage de ce malheureux Aragorn, mais bon c'est la vie. Donc j'avais attendu tout ce temps et ma fiancée aussi, le grand jour était enfin arrivé, le mariage ce passa à merveille, après la cérémonie, tout avait été préparer, il y eu une grande fête, nous dansâmes, parlâmes, s'amusâmes, mangeâmes et buvâmes surtout, je fus un peu pousser par certains chevaliers qui me mettait au défit de boire diverses choses, et en bon joueur j'avais accepter, à la fin j'étais totalement saoule, heureusement que j'avais Keeko, qu'est-ce que je serrais sans elle, aujourd'hui sans elle soit je me serais fait arrêter pour meurtre ou soit je serais recherché, mais heureusement le destin avait voulu que je l'a rencontre, ma vie me plaisait maintenant et je comptais former une famille. Je monta sans problème sur mon cheval pour rentrer à la maison, j'étais guidé par Keeko car malgré que je tenais bien sur mon cheval, j'étais totalement dans le brouillard, nous arrivâmes en peu de temps près de la maison, je descendis de Silence et tomba dans l'herbe, j'entendis mon épouse rire en rentrant les chevaux, je regarda la maison, malgré que je ne voyais pas très bien à cause des effets de l'alcool j'étais content du boulot accomplis par les chevaliers, Keeko et moi, ainsi que quelques paysans, j'entrai en titubant dans la maison et vis une petite bassine d'eau fraîche, je m'en approcha et me mis la tête dedans, je m'épongea le visage, j'avais les idées un peu plus clairs, mais je sentais que demain j'allais avoir un bon mal de crane, décidément l'alcool c'est pas bon pour moi, je monta dans la chambre où je m'allongea, peut de temps passèrent avant que Keeko entre dans la chambre, dans sa robe de mariage je suis sûr qu'elle aurait pu rivaliser avec toute les plus belles déesses du panthéon, elle détacha ses magnifiques et doux cheveux et vint s'allonger à côté de moi et se colla contre moi, elle m'embrassa dans le cou et regarda le plafond, je continuais de la regarder, elle était si belle, elle dit alors à voix basse:

-On est enfin marié...

-Oui, enfin, je t'aime, Keeko d'Emeraude...

Je la pris alors dans mes bras et l'embrassa tendrement, je défis les fil de sa robe délicatement avec une grande dextérité malgré que je sois pas mal saoule, une fois son merveilleux corps libérer, je redoubla de baiser et de caresse et elle aussi d'ailleurs, cette nuit là nous la passâmes à des jeux d'amours comme tout les nouveaux mariés, je m'endormis alors avec la femme la plus merveilleuse au monde dans mes bras, ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Sam 31 Oct 2009, 15:05

Après son : On est enfin mariée... Arandir lui répondit:

-Oui, enfin, je t'aime, Keeko d'Emeraude...

Il l'avait dit d'un ton neutre, et non saoul. Par la suite, son mari la prit dans ses bras et commença à l'embrasser, encore plus que leur dernière nuit à Fée... La femme se lessa allé, imaginant la suite par plaisir... L'assassin défis ses cordes retenant sa robe et l'enleva sans aide. Pendant se temps, Keeko était entrêner dans ses baisers et avait commencer à son tour à enlever sa tenue d'assassin. S'était une sorte de grande tunique blanche et, dans le dos, une croix rouge que Keeko ne savait absolument pas la définition. Des cordes pas très longues sur le devant de son torse tenait l'habillement. Elle les défis très rapidement. Dès nus tout les deux, ils redoublèrent d'ardeur dans leur baisers et firent l'amour.

Le lendemain matin, Keeko se réveilla les cheveux tout ébouriffé dans un sens et de l'autre. On était le lendemain de leur fabuleux nuit de noce et la chevalière avait un peu mal à la tête. Keeko bailla puis ouvrit tranquillement les yeux. Elle tourna sa tête vers la droite, où était couché Arandir la nuit dernière. À sa grande surprise, il n'y était pas. L'éleveuse de dragons se redressa sur ses coudes, se cacha avec une mince couverte, qui était d'ailleurs la seul qui avait rester sur le lit, et regarda, affolé, partout dans la chambre. Son habit d'hier soir n'était plus là, même que ses bottes noirs. Keeko s'habilla donc en vitesse avec sa tenue de Chevaliers et descendit rapidement en bas. Au passage, elle regarda dans la chambre de Luthien. Son écuyère dormait encore. D'après Keeko, celle-ci était arriver après que elle et Arandir aile passer leur nuit de noce qui n'avait pas durer très longtemps. La femme referma délicatement sa porte et alla dans la salle à manger. Une note était sur la table en bois laissé par son mari. Il disait, en résumé, qu'il était partit très tôt se matin, pour une urgence. Il allait revenir dès se soir ou demain. Soulagée, la mariée prit le morceaux de papier et alla le jeter dans le foyer, encore allumé dans le salon. Puis, alla déjeuner et se fit cuire un oeuf et le mangea dès qu'il fut prêt.

Une fois finit de déjeuner, Keeko laissa Luthien dormir, encore, et alla aux écuries. Silence n'y était pas. Une idée sauta soudainement aux yeux de Keeko. Puisqu'Arandir était partit pour longtemps, pourquoi ne pas aller cherche un compagnon pour Silence et en même temps, pour Luthien au château? Hum, dès qu'elle serait levé, la demie-elfe lui proposera. Keeko commença donc à mettre de la paille dans le box vide réservé pour la future monture de Luthien. Puis, sortit sa vache dans le pré derrière et alla au jardin, aidé Maryse, sa servante, cueillir et prendre soin des légumes. Puisque le soleil plombait de plus en plus sur sa beau déjà moyennement bonzé, Keeko se mit un chapeau de paille puis se dirigea vers sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Sam 31 Oct 2009, 15:39

J'avais passé l'une des plus merveilleuses nuits avec mon épouse, le lendemain à une heure très matinale, je me réveilla, je quitta le lit à contrecœur en laissant ma femme dans le lit, je m'habilla et cette fois je ne pris pas ma tenue d'assassin mais je pris un kimono blanc avec une fleur de lotus brodé sur le devant, la fleur de lotus un merveilleux poison, un pantalon en tissu blanc en mes bottes noirs habituelle, je ressemblait un peu à un samouraï, je pris mon épée et mes couteaux, et je partis en rangeant mes affaires dans mes sacoches, j'avais un terrible mal de crâne à cause de l'alcool d'hier soir, j'embrassai Keeko sur le front, elle semblait si fragile endormi, je la laissais ici vraiment à contrecœur surtout qu'elle désapprouveraient ce que j'allais faire, j'allais accomplir une dernières ceux pourquoi mon maître m'a entraîner, je fouilla dans mes sacoches et pris un bout de papier, on pouvait y lire:

Cher Arandir,
Nous avons un problème avec le baron qui s'occupe de nos terres en Opale, autrefois je vous apportait à manger à toi et ton maître, et je voudrais que tu puisse nous débarrasser du baron, ses crimes? Ils violent des femmes mariées ou non, ils tuent des enfants si les femmes ne se soumette pas, même le roi de ce pays n'est pas si cruelle, et il veut tuer mon mari car il veut m'épouser, je t'en prie il faut absolument que tu nous aide, moi et ma contrée, malgré que l'on ai pas de grande richesse tu sera récompensé, j'espère que tu acceptera cette mission, cher assassin, j'espère pouvoir te voir dans ma contrée afin que tu accepte cette mission.
Amicalement, Lauriane.

Quand j'avais reçu cette lettre il y avait quelque jours, je n'avais vraiment pas réfléchis longtemps, le comportement de cette homme était inadmissible et j'avais une dette en Lauriane, je m'étais donc mis dans l'idée d'accomplir un assassinat pour la dernière fois, j'espérais que cette dernière fois ne serait pas ma fin, avant de partir je laissa un mot sur la table de la cuisine de notre maison à Keeko, disant que je serais rentré ce soir ou demain matin pour une affaire importante. Je partis alors sur le dos de Silence pour Opale, j'espère que je n'arriverait pas trop tard pour le mari de Lauriane, j'arriva à Opale après plusieurs heures de chevauchée à bride abattue, je pris ma vrai tenue d'assassin et mes armes, j'étais arrivé à temps car le baron s'apprêtait à tuer l'homme quand je lui sauta à la gorge et lui trancha les artères, ce fut l'un de mes meurtres les plus rapide, je dus courir de toute mes jambes et enfourcher mon cheval vite fait pour pouvoir m'en aller, j'avais préféré ne pas demander de l'argent ça ne me servirai à rien, mais les gardes du baron n'avait pas pu me suivre car la foule m'avait prêté main forte, je pus donc rapidement changer ma tenue d'assassin contre mon kimono, essoufflé, je descida de m'arrêter cette nuit, je m'allongea dans l'herbe et contempla les étoiles en pensant à ce qu'il venait de se passer, sa faisait longtemps que j'avais pas eu une telle monté d'adrénaline d'un coup, mais je crois que ce ne se passera plus jamais, puis je pensa à Keeko qui devait m'attendre, rien que son visage me réchauffait le cœur car il me hantait l'esprit, je dormis donc à la belle étoile.

Le lendemain, je me leva et enfourcha mon cheval très tôt, je mangea sur mon cheval un petit déjeuner composé de pain sec seulement, je voulais rentré au plus tôt chez moi et oublierai ce qui c'était passé hier, d'ailleurs personne n'en saurait rien, j'atteignis ma maison en fin de mâtiné, heureux d'être rentré malgré que j'avais passé une journée ailleurs, mais Keeko m'avait manqué, et si ça, c'était mal passé, si j'étais mort, je n'aurais plus jamais revoir Keeko, rien que cette idée me rendait triste, je rentra dans la maison, et confia mes sacs à la servante, je monta dans ma chambre ne trouvant pas Keeko, je m'emdormi sur le lit de la chambre afin de récupérer mes forces.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Dim 01 Nov 2009, 14:09

Finalement, Keeko n'alla pas au château avec Luthien pour lui trouver un cheval, puisqu'elle lui avait plutôt enseigner la magie et quelques techniques de combat, qui était plutôt primordiales par rapport à une monture, dans l'après-midi. Le soir, elles avaient prêt de la rivière et avait parlé de tout et de rien, sur le passé de Keeko et de Luthien pour qu'elles se connaissent encore mieux. Par la suite, l'éleveuse de dragons lui avait montré Fanie, sa dragonne et avait été faire un petit tour pour contenter l'écuyère, puis était rentré à la maison peu après pour aller se coucher. Le lendemain, la nouvelle mariée s'était levée très tôt car il faisait froid dans la demeure. Alors elle alla ré allumer le feu et se ocucha sur son divant, mais ne retrouva pas le sommeil. Donc elle se releva, prit un morceaux de pain et alla dehors, surveillant Luthien par ses sens magiques. Voyant que l'adolescente dormait encore à sept heures, Keeko en profita pour aller à la rivière. La demie-elfe joua avec l'eau magiquement en créant certaine forme. Puis, sentant que Luthien se réveillait, la chevalière alla à sa grande demeure.

Rendu à la maison, Keeko entendit par la suite un hennissement. S'était celui de Silence, le cheval son son mari. Toute ravie, Keeko entra dans la maison et vit sa protégée prendre un morceaux de pain sec, déjà habillé et coiffé d'un queue de cheval. Elle lui dit que Arandir était monté dans leur chambre se reposé et qu'il avait donné un sac très important à la servante pour qu'elle aille le lavé. Voyant que l'éleveuse de dragons ne devait pas le dérenger, elle alla rejoindre Maryse à la course, lui demandant mille fois de laissé faire le boulot de lavage, que Keeko allait le faire. Après plusieurs '' s'il-vous-plait!!!'' Mary' accepta et tendit le sac à sa ''chef''. Keeko la remercia d'un sourire et, en allant vers la rivière, la professeure de magie ouvrit le sac et enretira une tunique blanche avec une grosse tache de sang sur le devant. La mariée devint toute blanche. Elle lâcha le sac qui tomba à terre et examina plusieurs fois, en clignant souvent de yeux pour savoir si s'était bien une tache de sang. Mais qu'avait fait Arandir... Pour en avoir la réponse, Keeko courra vers la maison, claqua la porte d'entrer très fort, et monta les marches à deux, le linge taché encore dans ses mains. En entrant dans la chambre, l'éleveuse de dragons dit d'une voix paniquer et forte:


-Arandir, peux-tu m'expliquer ceci!

Keeko lui balança le vêtement sur lui. Elle s'en fichait si elle réveillait son mari. Il pourra toujours dormir plus tard. Pour l'instant, Keeko voulait des explications sur cette histoire. Il n'aura pas le choix de lui dire la vérité, car il était très mauvais menteur et la magicienne pourra savoir tout de même la réponse en scrutant dans la tête d'Arandir. Mais elle voulait l'entendre de sa bouche, pour voir s'il était vraiment franc avec elle. Alors la chevalière attendit impatiemment la réponse, avec une peur dans ses yeux. Il avait plusieurs excuses pour expliquer la tâche de sang.
1. il s'était blessé lors d'un ''je-ne-sais-pas-quoi''
2. il avait tué un animal (bien que sa soit surprenant que sa soit aussi important que sa à en quitter le lit)
3. il avait reprit du service à son ancien travail
4. ou il avait soigné quelqu'un débordant de sang ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Lun 02 Nov 2009, 06:02

J'étais monté dans la chambre et je m'étais endormi quelque minute mais m'étais réveillé deux minutes après, je n'arrivais pas vraiment à dormir, j'avais fait quelque chose de mal et Keeko allait m'en vouloir à mort si elle le savait, mais ça se trouve elle n'en saura jamais rien, cette pensée me soulagea de mes craintes, je fixais le plafond quand soudain la porte s'ouvrit brutalement, je me leva rapidement, et vit mon épouse avec... Ma tenue d'assassin dans les mains?!!!! J'étais cuit, j'aurais du la laver moi même en plus j'étais très mauvais menteur, je ne pourrais pas lui mentir indéfiniment. Elle avait l'air très paniqué mais elle dit d'une voix forte:

-Arandir, peux-tu m'expliquer ceci!

Elle me balança le vêtement dans les mains, je le récupéra et le regarda, ce n'était pas bon du tout, on arrivait à voir la tâche de sang sur le vêtement parfaitement, je regarda alors Keeko elle se tenait droite et bien raide, j'aurais dû me douter que cette histoire finirait mal, je soupira alors en baissant la tête, je remis mon regard d'aplomb en fixant ma femme dans les yeux, je lui dit alors:

-J'ai recommencer Keeko rien qu'une dernière, j'ai recommencé un assassinat mais c'était le dernier, avant que tu ne t'énerve je vais t'expliquer, je repris mon souffle et dis d'un ton neutre et assez sombre, Eh bien il y a quelque jours j'ai reçu une lettre d'une personne dont j'avais une dette envers cette personne, un homme tuait des femmes et des hommes sans cesse, il voulait même tuer le mari de mon ancienne amie pour pouvoir l'épouser, comme j'avais une dette envers elle j'ai du accepter, quand je suis entrer dans l'ordre des assassins, la règle numéro deux qui étais de toujours respecter ses dettes et aider la personne en échange, la première était, si n'accomplis pas ton service tu dois mourir de ta propre main car tu n'a pas respecter tes dettes, je suis totalement en faute je sais, mais je n'ai rien à plaider comme innocence car ce que j'ai fait était un bien pour tout un village.

Sur ces paroles, j'attendis la réaction de Keeko, je n'osais même pas imaginer ce qui se passerais, mais il faut affronter les réalités, alors je le va mon regard vers les yeux de la femme chevalier en me levant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Maison: Arandir et Keeko Jeu 05 Nov 2009, 17:24

En attendant ses explications, Keeko croisa ses bas sur sa poitrine, se balança d'un pied à l'autre, nerveuse, et mordit sa lèvres inférieur. Arandir prit le morceau de linge et le regarda. Puis, après avoir finit ceci, il regarda Keeko et baissa la tête en laissant un soupir. S'était bien long avant qu'il ne s'explique! Ce n'était pas dur, il n'avait qu'à dire ce qui s'était produit, de bien ou de ... mal... La gorge de l'éleveuse de dragons se serra sous se mot. Dès qu'il fut prêt à tout lui dire, son mari releva sa tête et la regarda d'un regard d'aplomb.

-J'ai recommencer Keeko rien qu'une dernière, j'ai recommencé un assassinat mais c'était le dernier, avant que tu ne t'énerve je vais t'expliquer, je repris mon souffle et dis d'un ton neutre et assez sombre, Eh bien il y a quelque jours j'ai reçu une lettre d'une personne dont j'avais une dette envers cette personne, un homme tuait des femmes et des hommes sans cesse, il voulait même tuer le mari de mon ancienne amie pour pouvoir l'épouser, comme j'avais une dette envers elle j'ai du accepter, quand je suis entrer dans l'ordre des assassins, la règle numéro deux qui étais de toujours respecter ses dettes et aider la personne en échange, la première était, si n'accomplis pas ton service tu dois mourir de ta propre main car tu n'a pas respecter tes dettes, je suis totalement en faute je sais, mais je n'ai rien à plaider comme innocence car ce que j'ai fait était un bien pour tout un village.

Non... Il le lui avait promit... Keeko sentit les larmes, pas de tristesse, mais de trahison et de colère, lui monter aux yeux. Sans y penser plus, la demie-elfe envoya un message télépathique disant à son écuyère de venir toute de suite à la maison et de l'attendre dehors. Puis, Keeko dit télépathiquement à Fanie d'aller devant la porte d'entrer de la demeure et d'embarquer sans son aide Luthien sur son dos.

La bouche de Keeko s'ouvrit, mais aucun son n'en sortit. Il aurait pu au moins s'en prendre d'une autre façon pour tué cette ... personne... Tout à coup, Keeko en voulait à tout le monde, sauf à Maryse, Luthien et Elyon. Arandir se leva mais Keeko recula d'un pas mal assuré. Un petit ''non'' sortit de la bouche de la femme et, partant en éclat de pleure, Keeko prit son épée, non pour tué son mari, mais pour la mettre dans son fourreau et elle partit en claquant fort la porte de la pièce. La magicienne dévala les marches deux à deux et courut vers la sortit de la maison. En haut saut d'elfe, Keeko fut sur le dos de la dragonne et émit un claquement de langue pour lui dire de partir. La grosse bête bâtit de plus en plus des ailes et elles allèrent vers le château. Pour ne pas que Luthien la voie trop pleurer, la chevalière essaya le plus possible de les retenirent. Elle savait ce qu'elle provoquait en ce moment à Arandir, mais il avait eu tort de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas

Maison: Arandir et Keeko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-