___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Mer 14 Oct 2009, 20:17

[ Hrp : Si tu veux que je change quoi que se soit envoie moi un mp ! ]

Après avoir calmé la colère d'Hayden et s'être excusée auprès de Cutris pour les actes commis par son nouvel écuyer, Lyra se dirigea à contrecoeur vers le château d'Émeraude en compagnie de ce dernier qui la suivait en silence. Sans étonnement, le début du chemin se fit dans un silence presque total... Seul les bruits de leur pas sur le sol du village désert se faisait entendre. D'ailleurs, aucun des deux ne semblaient vouloir briser ce silence presque rassurant.

Lançant de temps en temps des regards vers le jeune homme, la rousse ne pouvait pas détourner son attention de lui. Lyra devait l'avouer, elle doutait de son choix. Elle ne savait pas si elle avait fait le bon choix en le prenant comme écuyer... Non pas qu'elle doutait du jeune homme, au contraire, elle était certaine qu'il pouvait être un bon écuyer... Le problème venait d'elle et seulement d'elle. La rousse se demandait si elle, elle était capable de bien l'éduquer... Serait-elle en mesure de lui donner toute l'attention et l'énergie qu'il mérite... Lui donner le courage et les vertus qu'elle chérissaient tant autrefois. Était-elle capable de s'occuper de lui alors qu'elle n'avait même pas réussit à terminer l'éducation de ses deux écuyers précédents. La rousse baissa le regard en sentant remonter des visions horribles des instants qu'elle avait vécu avec Drace. Elle se rappelait encore la douleur ainsi que la démence qui s'était prise d'elle pendant les nombreux jours où elle était restée avec ce monstre. Elle se rappelait combien il lui avait été facile de la briser complètement de lui faire oublier qui elle était réellement. Elle se rappelait encore de tout comme si les mois qu'elle avait passé à se remettre n'avaient rien changer... Non... Rien avait changé... Elle en souffrait encore...

Voyant qu'elle était en train de se morfondre dans des images du passé, Lyra secoua la tête pour se changer les idées. Ce n'était pas le moment de flancher. Pas là ! Pas devant son écuyer ! Elle releva son regard de saphir vers l'horizon. Voyant, le château devenir de plus en plus imposant à chaque pas qu'elle faisait, la rousse soupira faiblement, puis elle s'arrêta. Elle n'avait pas trop envie d'affronter la foule qui risquait de la bombarder de questions délicates sur l'année qu'elle venait de vivre... À vrai dire, tout ce qu'elle avait envie pour le moment était de disparaître des regards des curieux pour se retrouver seulement avec ceux qu'elle aimaient. Sa famille... Malheureusement, la plupart des chevaliers devaient être occupés avec leur écuyer, son amoureux devait rester dans la grande cour pour faire acte de présence comme le demande son titre et elle, elle devait maintenant s'occuper de son écuyer qui marchait à ses côtés. Hayden avait besoin d'elle. Levant le regard vers le ciel, un léger sourire traversa son visage. Pourquoi pas ?


- Et si on allait se perdre dans les bois ? Je t'avoue qu'à ce moment j'aimerais mieux être entourée d'arbres que de gens.

La rousse le regarda du coin de l'oeil avant de le tirer vers les bois qui bordait le village d'émeraude sans attendre d'avantage. Après tout, non seulement il avait pas le choix vu qu'elle était désormais son maître et qu'elle décidait de tout, mais elle se doutait qu'il préférait lui aussi rester seulement tous le deux. Lyra avait pu lobserver pendant l'attribution qu'il semblait mal à l'aise entouré d'un grand nombre de personnes. Elle pouvait le comprendre et s'était pour cette raison qu'elle avait décidé d'aller vers les bois. Tous les deux avait besoin de se connaître et cela aurait été infesable avec la foule à dans le cours du château d'Émeraude. Se faufilant à travers les arbres et la brousaille, la jeune femme lançait de temps en temps des regards par-dessus son épaule pour s'assurer que Hayden la suivait toujours. Après plusieurs minutes, la rousse s'arrêta et se laissa tomber dans l'herbe. Quelle sensation incroyable... Sentir l'herbe fraîche contre son corps et ne respirer que de l'air pur... Émeraude lui avait vraiment manqué. Remarquant qu'Hayden n'était pas à côté d'elle, elle sourit avant de lui adresser la parole:

- Allez Hayden, ne soit pas intimidé ou quoi que se soit d'autre par moi ! On va vivre 5 ans ensemble, donc vaut mieux pour nous deux de commencer à bien s'entendre non ?

La rousse tapota l'herbe à côté d'elle avant de lever le regard vers le ciel. D'où ils étaient, ils pouvaient voir à sans difficulté les nuages qui avançaient lentement. Aucun arbres les cachaient, ils étaient dans une petite clairière à travers la forêt. C'était le même endroit où elle avait amener Jadaa la première fois... Jadaa... Une autre jeune écuyère merveilleuse et pleine de potentiel qu'on lui avait confié qui s'était sacrifiée pour sauver son fils. La rousse soupira. Était-ce une bonne idée qu'elle s'occuper d'Hayden ? Sentant l'aura de se dernier plus prêt d'elle, elle prit la parole d'une voix douce:

- J'aime mieux t'avertir ... Nous avons probablement peu de temps avant qu'on doit retouner au château... Je dirais deux heures tout au plus...

Elle laissa glisser un petit soupire de ses lèvres. Ce n'était pas encore un sourire plien de vie comme avant, mais ça commençait à ressembler à un vrai sourire. Comme elle aurait aimé revenir plus tôt pour tout remettre en ordre... Maintenant qu'elle avait revenu tout le monde, elle aurait voulu aller prendre de leur nouvelle. Elle aurait voulu savoir tous ce qu'elle avait manquer et surtout, elle aurait voulu reprendre le temps manquer... Lyra ferma les yeux quelques minutes. Elle était désormais maraine de la petite de Mathys et Evaliyah... Elle ne savait même pas son nom d'ailleurs... Elle aurait voulu parler avec eux, Curtis, Amyxa pour savoir comment ils s'étaient débrouiller avec leur écuyer... Elle aurait voulu parler avec Louan et Kysilin aussi... Sans détourner son regard du ciel, elle secoua la tête. Elle aurait bien le temps de faire ça se soir. Voyant que qu'Hayden n'avait toujours pas dit un mot, la rousse sourit.

- Tu ne semble pas être un grand bavard n'est-ce pas ? Ils auraient dû te mettre avec Curtis... Vous vous auriez bien entendu. Pauvre Kosuké, il va en baver pour les prochaines années.

La rousse laissa échapper un petit rire à ces paroles. Kosuké semblait être plein d'énergie alors que Curtis restait toujours si froid et distant. Lyra détourna son regard du ciel pour le poser sur Hayden.

- Je ne veux pas te forcer à parler Hayden... Sache d'ailleurs que je ne t'obligerais jamais de me parler de ton passé. Pour être franche avec toi, ce n'est pas ce que tu étais qui m'intéresse mais bien ce que tu es présentement.

Elle lui sourit de nouveau avant de détourner le regard vers le ciel. Mettant ses mains derrière sa chevelure rousse, elle attendit. N'entendant encore que le silence, elle finit par dire avec une voix des plus sérieuse:

- Bref, veux-tu qu'on discute de quelque chose ou préfères-tu que je te menace pour que tu me parles ? Moi, en tant que gentille maître, je te conseille le premier choix. Après tout, on sait tous les deux que tu n'as pas de chance contre moi...

Elle risqua un coup d'oeil vers lui prête à réagir à une quelconque riposte. Elle espérait au moins qu'il allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Dim 18 Oct 2009, 14:24

Hayden fit se qu'il avait a faire pour l'instant, c'est à dire, se faire pardonner. Pour se faire, il suivit Lyra, sans rien dire ni même faire. De toute façon, après se qui venait de se passer, s'était peut-être mieux qu'il s'efface pour un moment. Il avait tout de même frapper un écuyer, sans raison valable, se n'était ni pour protéger sa vie ou celle d'un autre. De plus cet écuyer était son meilleur ami, il savait que Lyra ne tolérait plus se genre de comportement, le problème, c'est que Hayden ne pouvait pas se contrôler. Lorsque sa rage prend le dessus, il n'a plus la vision et la résonance de se dire que cette personne ne lui a rien fait. Lorsqu'un diable voit rouge, tout le monde est en danger. La suivant de près, Hayden essayait de disparaitre dans son ombre, il était plus grand qu'elle certes, mais il ne voulait surtout pas trainer le pas et la perdre de vue. Pour aujourd'hui il avait fait assez d'erreur. D'ailleurs, elle posait souvent son regard sur lui, pour s'assurer qu'il suivait bien. Hayden ne pouvait pas la blâmer, avec sa réputation et ses actes, il était apte de se sauver en courant pendant qu'elle avait le dos tourné, il n'écoutait jamais et encore moins lorsqu'il venait de se mettre les deux pieds dans les plats. Il aurait vraiment souhaiter rester avec Kosuké, mais son maitre avait des plans différents des siens. Il ne pouvait pas lui imposer son opinion pour l'instant, il n'était pas en position de force. Il ne savait pas ou elle voulait aller. Le château était vide, tout le monde se trouvait dans la grande cour pour célébrer les événements, elle ne devait surement pas le ramener là, elle avait du remarquer que Hayden ne supportait pas les foules, qu'il était asocial. Il grimaça lorsqu'il vu le château à ses pieds, si elle entrait dans la grande cour pour faire acte de présence, Hayden rebrousserait chemin, il ne retournerait pas dans la foule ! Un million de yeux allaient lui lancer des regards menaçants, les rumeurs allaient recommencés, on le pointerait du doigt, on riraient de ses yeux et on le balancerait dans une poubelle pour retourner avec les déchets qui lui servent de famille. Il ne voulait plus de cette vie, lorsque les gens se retournaient pour le regarder, que se soit seulement pour l'observer passer, Hayden avait l'impression de tous les entendent rires, qu'ils se moquaient tous de lui. Il n'irait surtout pas dans la grande cour, pas se soir, enfaite, il ne voulait plus jamais se retrouver dans une foule de gens. Lorsqu'il deviendrait chevalier, il ne se pointerait pas le bout du nez, ça s'était certain ! Il entendait déjà les gens dire qu'il n'avait rien a faire dans la tenu des chevaliers d'Émeraude, ils n'avaient peut-être pas tord. Après tout, il était surement le premier démon a pénétrer l'ordre. Il y avait les hybrides ou les paradusse, mais se n'était pas pareil, ils étaient différent oui, mais ils n'attaquaient pas les gens sans raison.

Sans voir Lyra arrêter, il lui fonça légèrement dans le dos, elle ne semblait même pas avoir remarquer. Il fallait dire qu'il ne marchait pas d'un pas rapide, le fait de penser qu'il entrerait dans le château le terrorisait. Il regarda devant Lyra pour voir si quelque chose lui bloquait le chemin. Il n'y avait rien qui pouvait la bloquer, personne qui ne l'attendait plus loin. Il regarda derrière eux en lançant ses sens magiques autour du château. Il ne sentait pas d'ennemi. Il retourna son regard vers Lyra avec un sourcil interrogateur. Celle-ci regardait le ciel. Hayden en fit de même en cherchant se que Lyra regardait. Elle était beaucoup plus vieille que lui, alors elle devait surement ressentir des choses que Hayden ne ressentait pas. Il n'était pas très ouvert aux gens, il refusait souvent de ressentir l'émotion des autres, il en avait déjà assez de la sienne. D'ailleurs, il bloquait toujours ses pensées et ses émotions, même en présence de son nouveau maitre. Personne n'allait fouiller dans sa tête une autre fois, Kosuké l'avait déjà fait et s'était bien assez ! Il ne voulait plus sentir personne dans sa tête, chercher dans ses souvenirs et voir tout les moments où il avait été misérable. C'était ses souvenirs et personne n'allait venir fouiller comme si il entrait dans un moulin. De même que par respect pour les autres, Hayden n'entrait pas dans la tête des gens. Il pourrait bien terroriser des élèves en entrant dans leur tête pour les effrayer, mais il ne le faisait pas, malgré que l'idée lui était déjà passer par la tête. Cette petite bande de surdoué serait tous remit à leur place. Hayden détestait les gens qui se sentaient hautain, il avait souvent se comportement, mais lorsqu'il voyait quelqu'un faire ça devant lui, il voyait rouge. Lyra devait lire dans ses pensées, elle non plus ne voulait pas affronter la foule de gens, Hayden était d'accord, s'était trop tôt pour tout les deux, pour Hayden il serait toujours trop tôt, mais Lyra devrait le faire un jour, mais pas aujourd'hui. Sans attendre la réponse de Hayden, qui ne serait surement jamais venu, elle le tira jusque dans les bois. Hayden n'aimait pas qu'on le touche, il détestait les contacts physiques, mais il se laissa trainer un moment jusqu'à se que son maitre le lâche. Il savait se qu'elle voulait faire. Elle voulait faire connaissance avec son écuyer, mais Hayden n'avait rien a lui dire. Il était Hayden d'Émeraude, ancien prince. Il ne voulait pas aller plus loin sur ses origines, elle avait surement remarquer de toute manière. Il ne savait pas se que les écuyers et les maitres avaient comme conversation. Se parlait-il normalement ou l'écuyer devait toujours écouter se que le maitre disait ? Il prit légèrement un peu de distance par derrière, il trouvait qu'il était trop proche de son maitre, il ne voulait pas lui refoncer dans le dos comme la dernière fois. Lorsqu'il la vu se laisser tomber au sol, il comprit que s'était ici que tout les deux ils devraient se parler. Il la regarda faire, restant debout, les mains dans les poches de son pantalon, avec son regard colérique naturel qui le rendait peu aimable au premier regard.


- Allez Hayden, ne soit pas intimidé ou quoi que se soit d'autre par moi ! On va vivre 5 ans ensemble, donc vaut mieux pour nous deux de commencer à bien s'entendre non ?

5 ans. C'était très long 5 ans ! Il devrait être sage pour encore 5 années de suite. Sur son visage, il ne paraissait ne même pas être content. Il semblait indifférent au fait d'être devenu un écuyer. Pourtant, s'était à l'intérieur que tout se passait. Devait-il s'asseoir ou rester debout ? Puisque son maitre semblait lui donner l'autorisation, il prit place au sol, toujours loin de son maitre. Il ne pressait pas pour lui répondre, car il n'aimait pas communiquer, il avait passer beaucoup d'années seuls dans le château et se n'était pas pour lui déplaire. Il adorait la solitude, car il n'avait jamais a se demander si quelqu'un le détestait. Il savait que Lyra n'allait pas rire de ses paroles ou quoi que se soit d'autre, mais il n'était pas à l'aise de parler. S'est vrai qu'il était intimidé devant elle. Il n'était qu'un petit pion et elle, elle était la chef des chevaliers, le pilier centrale de la résistance de Enkidiev, si Lyra devait tomber, s'est Enkidiev au complet qui tombait avec elle. Il ne pouvait pas se permettre de la laisser en danger, s'était son devoir d'écuyer de protéger son maitre, même si certains disaient le contraire, pour lui, la santé de Lyra passait avant la sienne, de toute façon, il n'avait pas un grand impact dans l'univers. Il ne possédait pas de grand pouvoir, ses racines lui ôtaient le gout d'avoir une famille. Il était seulement fait pour tuer. Il était née pour tuer ses ennemis, se n'était pas dure a voir. Sans hésiter, si Lyra lui en donnait l'ordre, il tuerait sans se demander. Il avait d'énorme difficulté a comprendre tout le reste de la vie. Fonder une famille n'était pas du tout un but pour lui. Il devrait voir un enfant, comme lui, se fait persécuter pour les mêmes raisons que les siennes, il ne le supporterait jamais. Il y avait assez de lui qui devait souffrir, s'était bien assez. Puisque Lyra tapotait l'herbe proche d'elle, Hayden devina qu'elle voulait qu'il s'approche. Sans le vouloir vraiment, il utilisa ses bras pour se tirer lentement vers elle, il était encore loin, mais au moins il s'était rapprocher. Son maitre semblait vraiment aimer regarder le ciel. Qui avait-il de si impressionnant la haut ? Les plaines de lumières, les dieux ? Si Hayden se rendait là un jour, se qui l'étonnerait puisque le diable va en enfer, il pourrait revoir sa mère.

- J'aime mieux t'avertir ... Nous avons probablement peu de temps avant qu'on doit retourner au château... Je dirais deux heures tout au plus...

Hayden retenu ses paroles. Il ne pensait jamais avant de parler. Il voulait lui dire qu'elle n'avait qu'a retourner seul au château, qu'il ne retournerait pas là bas. Il n'avait pas peur des conséquences, rien ne pouvait être pire que d'affronter les gens. Il devrait surement affronter Elthor, se traitre. Il s'était dit son ami, son confident, Hayden l'avait cru, il l'avait mit prit pour un père, il s'était sentit accueillit par lui, dans se n'était qu'une mascarade et il n'avait rien fait contre la décision des magiciens, pourtant, le roi a tout les pouvoirs. Elthor savait très bien que Hayden ne s'en remettrait jamais si il devait rester une autre fois un élève. D'ailleurs il était beaucoup trop vieux pour ça, il n'aurait jamais pu devenir un écuyer à 20 ans ! Surtout pas si ses anciens confrères de classe devenait son maitre. Il savait que cette décision menait à la catastrophe pour lui et il ne pouvait pas prévoir le retour de Lyra, mais qu'est qui lui avait passé par la tête bon sang ! Il lui écraserait bien la tête sur la brique de la grande cour pour voir comment ses os résisteraient à sa force. [ Hayden couché ! ] Il n'hésiterait pas à lui montrer sa force et lui faire du mal. Il avait voulu le faire souffrir, Hayden pouvait le faire aussi, d'ailleurs il devrait être bon à ce jeu.

- Tu ne semble pas être un grand bavard n'est-ce pas ? Ils auraient dû te mettre avec Curtis... Vous vous auriez bien entendu. Pauvre Kosuké, il va en baver pour les prochaines années.

Si Curtis osait mettre la main sur Kosuké, il le regretterait tout sa vie. D'ailleurs, il se demandait si celui-ci allait révéler son secret à son maitre. S'était quand même quelque chose de très important, mais pouvait-il lui faire confiance. Le savoir pouvait devenir dangereux, car d'autres dieux voudraient surement s'attaquer à Kosuké pour l'empêcher d'aider les chevaliers. Hayden se mordait les lèvres inférieurs, il était furieux d'être si faible. Il n'avait rien pour protéger son ami, il avait simplement des gros bras et il pouvait voler. Se n'était pas assez contre un dieu. Il espérait seulement que Kosuké était assez puissant pour se protéger seul. N'adressant pas encore la parole à son maitre, Hayden semblait même l'ignorer dans ses paroles, il ne semblait même pas les écouter, pourtant, il avait l'oreille ouvert et il analysait bout par bout les paroles de son maitre. Il n'était pas pressé de parler, il avait 5 ans pour parler, s'était énorme pour faire connaissance. De toute façon, elle verrait sa vrai nature lorsqu'il serait livrer à lui même devant les autres. Il y avait 2 Hayden, il y a celui qui peut parler et comprendre des choses, peut-être même s'amuser si le coeur lui en dit, et il y a le Hayden mauvais, celui qui déteste les gens et qui mettrait le bordel partout où il passe et malheureusement, il avait plus souvent le comportement du mauvais. Il n'était pas schizophrène, il était seulement très insécure devant les autres et il ne sait jamais à quoi s'en tenir. Es-ce-que les gens vont le menacer ou s'écarter sur son chemin ?

- Je ne veux pas te forcer à parler Hayden... Sache d'ailleurs que je ne t'obligerais jamais de me parler de ton passé. Pour être franche avec toi, ce n'est pas ce que tu étais qui m'intéresse mais bien ce que tu es présentement.

Avant même qu'il eu le temps de penser, Lyra sembla trouver le silence long alors elle lança :

- Bref, veux-tu qu'on discute de quelque chose ou préfères-tu que je te menace pour que tu me parles ? Moi, en tant que gentille maître, je te conseille le premier choix. Après tout, on sait tous les deux que tu n'as pas de chance contre moi...

Hayden devenu raide. Elle tentait d'avoir une réaction de lui et elle l'aurait, si elle voulait jouer à ce jeu, Hayden jouerait aussi. Il était fort ! Elle n'avait le droit de penser le contraire, il s'était entrainer durant des heures pour avoir assez de force pour battre les adultes plus grande que lui, se qui était rare. Il allait lui montrer qu'il était fort et qu'il pouvait la battre. Il ne pouvait surement pas la battre à l'épée, mais à la force, il le pouvait ! Se servant de ses pouvoirs de lévitation pour lui donner un élan brusque, il se lança sur son maitre en la plaquant au sol, les deux mains sur les épaules. Il se retrouvait par dessus elle. Un position gênante ? Pas du tout, Hayden ne pensait même pas à cette position, il voulait seulement la plaquer et il avait réussit. Elle avait toucher une corde sensible, heureusement que Lyra était l'idole de Hayden, car en se moment, même si son visage ne semblait pas l'afficher, il jouait.

- Je ne crois pas .


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Mer 21 Oct 2009, 09:01

Sans qu'elle ne puisse faire quoi que se soit, la rousse se retrouva plaquée au sol en moins de deux. Heureusement pour la chevalière, le choque ne fut pas trop brûtal, car elle était déjà près de la terre lorsque Hayden la plaqua. La rousse était surprise, mais surtout impressionnée par le mouvement que venait faire Hayden. Surprise, elle arquait un sourcil ne comprenant pas comment elle avait pu se retrouver au sol aussi rapidement. Il était impossible de croire qu'il avait réussi à la mettre au tapis sans qu'elle puisse faire un quelconque mouvement sans qu'il aille usé d'un quelconque élan pour l'aider... Elle ne doutait pas de son potentiel qui semblait grandiose, mais il était arrivé trop vite pour qu'il soit partie du sol directement. Pourtant, Lyra l'avait garder à l'oeil et tout semblait dire le contraîre. Il n'avait pas broncher d'où il était, elle en était certaine. Mais, il était arrivé si vite... Il avait du prendre un élan d'un quelconque moyen... Et ce dernier devait bien venir de quelque pars...Soudain, elle crut comprendre comment il s'était pris et un long sourire se dessina sur les lèvres de la rousse. La lévitation ! Voilà la variable qui lui manquait. Hayden avait dû user de son pouvoir de l'évitation pour se donner un élan et ainsi surprendre la rousse. Très brillant, elle devait l'avouer. Elle n'avait pas pu réagir et Hayden l'avait plaqué au sol comme un maître.

- Je ne crois pas

À ces paroles, la rousse sourit en sentant ce petit quelque chose de son ton de voix pourtant si neutre qui lui rappelait sa jeunesse. Même si son visage restait constamenet de glace, la chevalière pouvait sentir le besoin d'Hayden de se montrer fort et puissant... Ce petit air de défis qui brillait au plus profond de ces yeux rouges. Ce même petit air qui avait aussi, il y a de ça longtemps, brûlé dans le propre regard de Lyra. Trop occupée à observer son écuyer, elle ne constata pas sur le champs comment la situation dans laquelle ils étaient aurait pu être mal interprétée ni, heureusement, combien cette position était similaire à celle qu'elle avait vécu lorsqu'elle était avec Drace. En aurait été consciente, elle aurait probablement, sans le vouloir, propulser Hayden avec son pouvoir de lévitation ou pire encore...

Bref, Hayden était par-dessu elle, la tenant par les épaules avec un force que la rousse n'aurait jamais pu se douter. Certes, elle s'était doutée que son écuyer était fort... Après tout, tout chez lui semblait vouloir prouver sa force. Il était musculé et tout de même bien batît. Mais, rien n'aurait pu prévenir Lyra d'une telle force. Il était, sans aucun doute, beaucoup plus fort que les autres humain de son âge. Même si elle semblait être à la merci de son écuyer, dans une position délicate, la rousse était heureuse. La position ''génante'' dans laquelle elle se trouvait, son écuyer et elle, ne faisait aucunement réagir le jeune homme qui était par-dessu elle, donc il était inutile de s'inquièter pour ça. Ce qui était important pour Lyra en se moment s'était qu'elle avait trouvé un moyen de faire réagir son écuyer. Son premier véritable signe de vie de sa pars. Certes, les 5 prochaines années ne seront pas de tous repos... Elles risquaient de se résumer en affrontement mutuelles constants entre les deux personnes, mais elle ne s'en plaignait pas. La rousse avait besoin de devenir plus forte et Hayden l'obligerait à se surpasser et vice-versa. Dans cette échange mutuelle, les deux en sortirait plus fort. De plus, Hayden n'était pas comme Evaliyah, Louan ou encore Kysilin... Jamais elle n'aurait pu lui faire sa formation comme elle l'avait fait avec eux... Au contraîre d'eux, son point faible n'était pas sa force ou encore sa technique. Non, il y a ça quelques secondes, elle avait pu constater qu'il se débrouillait très bien sur ce point. Son point faible viendrait probablement de son comportement... Non seulement il était plus âgé que les autres écuyers, mais elle sentait une énergie qui aurait pu être intépreter négative venant de lui... Et le fait qu'il avait frapper celui qui semblait être son meilleur et son seul ami, prouvait bien qu'il avait quelques problème de caractère...


- Parfait, tu vas avoir ta première leçon tout de suite.

Elle ne voulait pas le blessé mais elle devait absolument trouver un moyen pour reprendre le dessus. Pas question de se laisser surpasser par son écuyer dès la première journée. Malheureusement, il l'a tenait fermement et se débattre n'était pas une solution potable... Elle était bien consciente que jamais elle réussirait à lui faire lâcher prise seulement en se débattant. Et il n'était pas question qu'elle utilise son pouvoir sur le feu pour se déprendre. Il ne restait donc qu'un seul choix. Elle affrontait toujours son regard avec un sourire malicieux aux coins des lèvres.

- Tu es brillant. Tu sembles apprendre vite. Tu es décidément un écuyer incroyable Hayden. Par contre, soit conscient d'une chose, tu es peut-être plus fort que moi... Et si tu ne l'es pas, tu le seras dans peu de temps... Mais tu as encore beaucoup de chose à apprendre.

Rapidement, elle remonta ses mains vise-à-vis l'articulation du coude de Hayden ( l'intérieur du coude ) et frappa un coup suffisament fort directement sur le tendon. Ainsi, sans même le vouloir Hayden relâcha sa poigne de fer et Lyra se retira de sous lui en se débatant légèrement. Elle avait pu se liberer ainsi simplement à cause que son écuyer forçait pour la retenir au sol. Si il n'aurait pas était si tendu, jamais cette parade aurait pu fonctionner.

- Au lieux de me prendre par les épaules, tu aurais dû me prendre les poignets en exercant une force sur mon corps grâce au tien. Ainsi, je n'aurais jamais été capable de me déprendre de cette position sans utiliser ma magie et tu aurais pu dire que tu as mis ton maître au tapis le premier jour. Malheureusement pour toi et heureusement pour moi, tu m'as pris par les épaules en exercant une force sur mon haut du corps pour ne pas que je puisse bouger. C'était bien penser, mais, même si je ne pouvais pas bouger mon corps, il me restait mes mains qui étaient encore disponible. Je n'es alors eu qu'a frapper directement dans tes articulations qui était tendues pour te faire lâcher prise.

La rousse le regarda en se sentant un peu coupable de lui avoir infliger ce coup alors que s'était la première journée qu'ils se cotoyaient... Mais bon, cette parade n'était pas très douleureuse... Même que habituellement, la douleur s'estompait assez rapidement et Hayden n'était plus un enfant. Elle devait se mettre ça dans la tête. Son écuyer, n'était plus un enfant comparativement à la plupart des autres écuyers et elle devait changer sa méthode d'éduquer un écuyer pour la mettre efficace pour lui. Ne détournant pas son regard de lui, elle reprit la parole:

- Si tu ne veux pas me parler de toi, ça me va. En 5 ans, j'aurais la chance de te connaître même si tu me parle pas... Par contre, je veux que tu me répondes à une seule question Hayden. Qu'espères-tu de moi en tant que maître ?

Aussi étrange que pouvait sembler la question, Lyra avait besoin de savoir à quoi ce jeune homme s'attendait. Elle savait désormais qu'il ne s'ouvrirait pas à elle facilement... Elle pouvait comprendre un tel comportement, elle était pareille. Mais, elle avait besoin de connaitre un minimum ces attentes et ces ambitions pour savoir comment diriger son entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Ven 23 Oct 2009, 22:13

Hayden n'était pas surpris, il était seulement un jeune écuyer, pour les prochaines années, même s'il suait tous les goûtes de son corps, il ne pourrait jamais battre Lyra. Voyons ! C'était Lyra, pas n'importe qui ! Lyra s'était l'espoir. Un espoir ça ne se détruit pas, un espoir c'est toujours plus fort. Hayden afficha un large sourire lorsque Lyra réussit à se sortir de sa situation inconfortable. Il ne chercha pas à la retenir, elle avait surement d'autres tours dans son sac et essayer de refoncé sur elle ne servirait à rien, cependant, il avait réussi à la surprendre, il n'était donc pas un faible. Il le prouverait par tous les façons, agressive ou passive, il montrerait à son maitre qu'elle pourrait être fière de lui. Il ne serait pas le maillon faible que les ennemis prennent en otage. Tout en fixant son maitre, il n'affichait pas une position d'attaque, il était détendu. Il pouvait se permettre d'attaquer légèrement son maitre, mais de s'acharner sur elle serait de trop, il n'était pas du tout dans un entrainement et de plus il se faisait de plus en plus tard ! Hayden ressentait lentement la fatigue, mais la soirée n'était pas du tout finit. Il devait encore repasser par le château et de plus, Hayden devrait aller chercher sa tunique d'écuyer, il n'avait plus aucune raison de porter sa tunique d'élève, elle n'affichait plus son rang. Il la porterait fièrement devant les magiciens d'Émeraude, leur montrant qu'il n'avait pas tous les droits ! Ils avaient si longtemps cru que cet enfant ne valait rien. Hayden en valait beaucoup, c'était une énorme source de savoir et d'ailleurs ses muscles lui permettait de maitriser facilement des hommes turbulents. Il ne bâterait surement pas des dieux, mais il pourrait protéger le royaume d'Émeraude contre les bandits ! Il n'en avait pas l'air, mais si quelqu'un s'attaquait aux élèves, il ne le laisserait jamais faire, mais si un élève venait lui parler, il serait de glace et très froid. Quel numéro il était se Hayden ! Il n'était jamais constant dans ses émotions, tantôt affectueux et maintenant distant.

Il tourna le regard vers elle, une leçon ? Si tôt et bien, elle n'y allait pas de tout repos son maitre ! Elle voulait déjà commencer son redressement, il était prêt et attentif. Il en avait beaucoup a apprendre de la vie. Il savait tout des livres, mais dans le domaine de la vie s'était l'inverse. Il était peut-être une ceinture noir dans la force, mais il était ceinture blanche en communication. Elle lui expliquait ce qu'il aurait dû faire à la place et lorsqu'elle lui indiqua comment, cela semblait si évidant que Hayden ne compris pas ce qu'il lui avait de la prendre par les épaules. Il avait beaucoup de choses à apprendre d'elle. Par contre, elle avait beaucoup de choses a apprendre sur lui, mais n'était-il pas trop tôt pour s'enfoncer dans le sujet de son enfance ? Elle n'avait pas besoin de connaitre tous les détails pour le moment, le simple fait qu'elle ne voit pas en lui un monstre était assez pour Hayden, il avait la certitude qu'il pouvait lui parler en sécurité, mais cela ne voulait pas dire qu'elle allait lui parler librement. Il ne parlait jamais librement, il disait souvent des choses blessantes, alors maintenant qu'il avait grandi, il se les gardait pour lui. Lyra n'avait pas besoin de commentaire désobligeants, elle avait surement besoin de se changer les idées et le fait d'affronter quelqu'un comme Hayden la rendrait surement plus forte, car elle devrait l'affronter très souvent sur le plan physique et moral. Il était souvent très dure a suivre vu qu'il passait d'un comportement à l'autre en quelques secondes, pourtant il y avait une suite logique, il fallait simplement le connaitre et c'était très simple de deviner ses actions, il était prévisible. Par exemple, elle apprendrait bien vite que Hayden se servait très rarement de ses pieds dans un combat, il était donc très souvent en déséquilibre, par contre, lorsque sa main réussit a accroché le collet de son adversaire, il était bien capable de lui donner plusieurs coups fatal sur le nez qui menait rapidement à un abandon de l'adversaire.

Il avait son idole comme maitre, la chance d'être avec elle tout les jours, à chaque moment et il n'était pas content, non. Il en voulait beaucoup plus, il savait que Lyra pouvait faire de lui un vrai homme alors tant qu'il n'aurait pas finit sa formation, il ne serait pas content. C'est comme si il avait un livre devant lui qui contenait le secret de la puissance et qu'il n'arrivait pas a l'ouvrir !


- Si tu ne veux pas me parler de toi, ça me va. En 5 ans, j'aurais la chance de te connaître même si tu me parle pas... Par contre, je veux que tu me répondes à une seule question Hayden. Qu'espères-tu de moi en tant que maître ?

Il espérait tellement de choses, grâce à elle, il serait aimé. Les autres n'auraient pas le choix de l'aimer si Lyra l'aimait ! Tous pourraient enfin laisser Hayden tranquille. Il la regarda quelques instants, si elle voulait savoir se genre de détails, c'est bien qu'elle ne savait pas comment prendre Hayden. Il sourit. Il pouvait enfin donner son avis, il pouvait enfin avoir se qu'il voulait vraiment. Mais il ne pouvait le faire ici, il pouvait y avoir pleins d'oreilles indiscrètes, comme des élèves qui les avaient suivit. Sans attendre que son maitre le suive, il prit un chemin qui les enfonçaient plus loin dans la forêt, s'était certain que Lyra allait le suivre. Il ne se sauvait pas puisqu'il ne courrait pas, alors il prenait son temps, après tout, après ses explications, ils devraient retourner tout les deux au château, alors il préférait avoir un moment de franchise avec elle avant de continuer à vivre avec elle. Elle devait comprendre cela avant d'emmener Hayden dans la foule, elle devait savoir pourquoi il était comment il était. Prenant un chemin dans la forêt dense, il savait ou il se dirigeait, il allait vers les lucioles qui sortaient dans la nuit. Une petite éclairage parfait pour le moment, un endroit tranquille ou il serait seul. Il n'était venu qu'une seule fois dans cette endroit, pendant la nuit, il cherchait un endroit seul et les lucioles l'avaient guidés vers leur nid. Avec un petit étang, se décor ressemblait à celui que tout les couples rêvaient la nuit, que tout les enfants dessinaient. Sans le dire, un genre de décor arrivait à calmer Hayden. Il se sentait bien dans un endroit où la nature lui indiquait qu'il pouvait pendant quelques instants fermé les yeux et rêver en paix. c'était le meilleur endroit pour s'expliquer avec son maitre. S'arrêtant devant l'eau, il la regarda un instant, enfaite, il regardait son reflet dedans. Il se voyait comme il était, horrible. Certes, son beau physique le rendait peut-être désirant pour les filles de son âge, mais ses yeux ainsi que ses cernes sous les yeux ne le rendaient pas du tout affectueux et aucun père ne laisserait la main de sa famille dans celle d'un démon. Se regardant encore un peu, même si il était habitué de voir se qu'il voyait, il en était toujours désolé.

- Ce que j'attends de toi Lyra ? Il se retourna et la regarda de ses yeux démoniaques. Il n'était plus un enfant, il avait des réflexions d'adultes. Il comprenait malheureusement tout ce que ses yeux lui infligeaient Un miracle, tu comprends, même si toi et quelques personnes vous voyez de l'autre côté de mes yeux, de ma nature, je suis persécuté. Tu ne peux pas t'imaginer ce que je peux lire dans l'esprit des gens lorsque je passes devant eux. Tout le monde me détestent, pourtant je n'ai jamais rien fait, mais je dégage quelque chose de mauvais. Tout seul, je ne pourrai jamais me faire respecté. Car, non je ne veux pas être aimer, cette bande d'incapable ne mérite même pas que je portes un regard sur eux. Par contre, je veux que grâce à toi, il est du respect pour moi. Je ne veux pas que les chevaliers me prennent pour un faible, je veux être fort. Le plus fort exactement. J'ai besoin de toi. Lorsque tu as été porté disparu, je crois que je savais que tu reviendrais pour moi. Je te voulais tellement comme maitre que j'ai toujours cru que tu serais là et j'avais raison, maintenant je te demandes de ne pas avoir pitié de moi. Je suis peut-être différent, mais je ne suis pas plus faible pour ça ! Je veux que tu m'entraines, que tu me montres comment faire de bonnes impressions, je veux que les autres, comme les chevaliers, voit que je peux être autre chose qu'un monstre ! Il serra les dents et aussi les poings. On m'a prit pour un rater toute ma vie, on m'a même jeter dans les poubelles. Tu es la seule qui a assez d'influence pour me donner se dont j'ai besoin. Lyra, tu es mon seul espoir de devenir l'homme que j'ai toujours aspiré être. Je voulais te dire ceci avant que l'on retourne au château, tu dois comprendre qu'il y a très longtemps j'ai décidé de détester les gens puisqu'ils me détestaient, même s'ils affichent un sourire devant moi, plusieurs personnes sont de vrai hypocrite, je ne suis pas dupe, je le sais très bien. Je ne veux pas entrer en contact avec les autres, c'est bien comprit ?

Sans lâcher du regard Lyra, il venait d'imposer sa seule règle de survie dans les cinq prochaines années. Il ne voulait pas être en contact avec les autres. Restant debout devant son maitre, il la défiait du regard.


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
◊ La gardienne
◊ La gardienne
avatar
Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2007

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Rôle: Ex Chef des Chevaliers d'Emeraude - Ex Reine d'Emeraude
MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Sam 24 Oct 2009, 10:29

Lyra laissa Hayden la conduire où il voulait en se demandant bien pourquoi ils voulaient s'enfoncer dans la forêt. Sans rouspetter, elle se laissa guider par son écuyer qui l'amena dans un endroit magnifique... Il avait bien longtemps qu'elle n'avait pas vu un endroit aussi merveilleux. Tout y était beau et calme. Ici on pouvait se relaxer et enfin un peu oublier les problèmes quotidiens. La chevalière remarqua que Hayden se regardait dans le ruisseau. Elle sourit tristement. Elle aurait voulu aller vers lui pour lui faire comprendre qu'il était très beau même si ils avaient des yeux rouges... Mais elle se dit que s'était trop tôt et qu'il allait croire qu'elle disait ça seulement pour marquer des points envers lui. Elle préféra donc attendre silencieusement qu'il lui explique ce qu'ils faisaient ici. Il se mit à parler et se retourna vers elle.

Lyra écoutait les paroles de Hayden avec attention. Elle analysait chaque mot, chaque pause et même chaque sons que sa bouche émettait. Elle ne voulait rien manquer, car elle savait qu'il y avait un risque ( même un assez gros risque ) qu'un moment comme celui-là ne revienne plus avant longtemps. Pendant ces quelques phrases, Lyra se sentit privilégière. Il était facile de voir que Hayden n'était pas du genre à parler ainsi sans voile et sans retenu. Par respect pour lui, elle ne l'arrêta ou le coupa d'aucune manière. Même si elle gardait son air neutre, ces paroles venaient chercher Lyra au plus profond d'elle. Elle avait eu un fils comme lui... Un fils aux yeux rouges qui dégageait une aura ténébreuse. Un fils qui évitait tous et chacun, car il savait qu'il était différent d'eux... Mais, Ismy, son fils, avait été plus chaceux que lui. Il ne se faisait pas persécuter car, justement, il était son fils. Oui, le monde le regardait souvent étrangement, mais ils n'osaient rien dire pour ne pas vexer ou encore s'attirer les foudres de la chef des chevaliers. Hayden, lui, n'avait pas eu la ''chance'', autrefois, d'avoir un titre pour le protéger. Maintenant, ça allait changer. Il était maintenant son écuyer et en portant ce titre, les autres devraient plus le laisser tranquille... Certes, pour l'instant, ce n'était qu'un titre qui allait empêcher les autres de le persécuter... Oui, les gens seront hypocrites... Comme ils étaient avec Ismyriael. Ils attendront que Hayden et elle soient partis pour recommencer à parler contre le jeune homme. Mais dans 5 ans, son écuyer serait accepté pour ce qu'il est. Ensemble, ils leur prouveraient qu'ils avaient eu tord. Elle ferait tout pour que ça l'arrive.

Lorsqu'il termina, le jeune homme la défia du regard ce qui la fit sourire. Pendant un instant, elle crut se voir alors qu'elle avait son âge. Rebelle et fougueuse, jamais Lyra n'avait voulu se laisser '' dominer '' par qui que se soit. Si elle aurait eu un maître, il aurait probablement devenu fou avant qu'il puisse l'adouber. Dans sa jeunesse, elle était prête à se battre contre quiconque pour prouver qu'elle était la plus forte ou encore la plus brillante. De plus, tout comme lui, elle n'aimait pas parler d'elle et encore moins de sa jeunesse qui était pas très glorieuse. En affrontant son regard, elle prit enfin la parole:


- Je sais que tu n’es pas faible Hayden. Je te sais fort, crois moi, je peux le lire dans ton regard. D’ailleurs, je vois bien aussi que tu n’es plus un enfant et c’est mieux ainsi. Soit prêt Hayden... Ce que tu attends de moi nous demandera à tout les deux beaucoup de persévérance, mais surtout beaucoup de travail.

La rousse marqua une pause. Avait-il un minimum conscience dans quoi il s'embarquait? Lyra espérait hardement que oui, car sinon ils n'allaient pas réussir à supporter tous ce qui s'apprêtait à arriver. Jamais elle allait avoir été aussi dure avec un de ses écuyers, mais pour Hayden s'était une nécessité... Non pas qu'il était moins forts que ces anciens écuyers, au contraire, mais plutôt, car il doit prouver beaucoup de chose à beaucoup de personnes... Il partait loin derrière les autres écuyers de sa génération et remonter la pente ne serait pas facile... Voulant lui faire comprendre dans quoi il s'apprétait à s'embarquer, elle reprit la parole d'une voix convaincu:

- L’entraînement sera des plus rigoureux et des plus épuisants... Je serais très exigente envers toi Hayden. Mais, en échange, je te promets que si tu es prêt à m’écouter, je t’apprendrais tout ce que je sais et même plus pour que tu puisses devenir le meilleur des chevaliers et enfin obtenir le respect que tu mérites.

Elle ne pouvait pas faire en sorte que les autres changent d'avis sur lui s'ils ne donnaient pas du sien... C'est lui qui allait devoir travailler pour prouver à tous qu'ils avaient eu tord. Tout ce que la rousse pouvait faire était d'atténuer les commentaires des autres et de lui montrer une voie pour qu'il puisse arriver à son but. Par contre, il devait comprendre une autre chose avant tout ça. Ils espéraient ne pas avoir de contactes avec les autres, mais ça, s'était impossible et il aurait dû le comprendre. Il était maintenant l'écuyer de Lyra d'Émeraude ce qui signifie qu'il devait la suivre tout le temps et donc que ses responsabilités devenaient aussi les sienne. Toujours en regardant droit dans les yeux, elle ajouta :

- Mais rappel toi d’une chose très importante : Étant mon écuyer, tu as désormais des responsabilités envers l’Ordre tout comme moi. Nous sommes maintenant liée un à l’autre dans tous ce que nous fesons. Nous devons faire acte de présence pendant les réunions et même pendant les simples parades... Donc, même si je le voudrais, je ne pourrais pas réduire à zéro les contactes avec les autres. Par contre, je suis prête à éviter les contactes que JE considérais inutiles et non nécessaire pour ta formation.

Elle avait mit l'enphase sur le JE, car c'est elle et seulement elle qui déciderait les ''contactes'' qu'ils n'avait pas besoin. Par contre, il devait comprendre quelque chose d'encore plus primordial pour qu'ils puissent avoir une chance de réussir à atteindre leur but. Aussi injuste que ça puisse paraître, au contraire des autres écuyers, il n'allait pas avoir le droit à une seule erreur de conduite. Une erreur aussi minime soit-elle les ferait reculer de leur but et pourrait même tout faire échouer. La rousse avait conscience que son écuyer allait être juger plus difficilement que les autres même si ils faisaient plus d'effort. Oui, l'Ordre lui pardonnerais ses erreurs si Lyra leur demandait, mais les autres gens du château ou encore les villageois risquaient de ne pas lui pardonner et il devrait repartir de zéro.

- Et Hayden... J'espère que tu es conscient que devant les autres, tu n'as pas le droit à l'erreur ? C'est injuste, mais si tu fais un erreur tu auras beaucoup plus de répercutions que si un autre écuyer fait un erreur. Donc, tu devras suivre le code à la lettre et aucune entorse est acceptée. En présence d'autre personne, tu devras me vous-voyez en tout temps et ne jamais parler avant que je te le demande. Mais bon... J'imagine que tu connais sur le bout des doigts les ''commandements '' pour être un écuyer modèle. Mais...


Elle marqua une nouvelle pause avant de faire quelque pas vers lui pour diminuer la distance qui les séparaient. Ils étaient maintenant réellement face à face. Dans un murmure que lui seul pouvait entendre, elle termina en disant:

– Soit bien conscient que je ne veux pas te rendre ''docile'' au contraire, ta force vient de ton caractère, mais je veux que les autres croient que tu l'es. Plus il te croiront obéissant et docile, plus il te feront confiance et plus tu pourrais leur montrer combien ils s'étaient trompés en leur montrant le vrai toi. Je veux que se soit claire entre nous deux, mais que ça reste entre nous deux. Et d'ailleurs, si tu es assez doué pour ne pas te faire entendre par les autres, tu peux me bombarder de commentaire en message télépathiques quand ça te plais si tu n'es plus capable de te retenir où si seulement tu veux me dire quelque chose. Je ne veux pas un chien obéissant comme écuyer, je veux que le vrai toi Hayden. C'est bien compris?

La rousse avait terminé de parler avec la même phrase que Hayden avait utiliser pour lui aussi terminer. Elle voulait qu'il comprenne qu'elle déciderait ce qui est bon ou mauvais pour lui. Que c'était elle qui décidait malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ] Mar 03 Nov 2009, 22:38

[ Désoler, se sera surement un poste nul ( orthographe ), je fais de mon mieux avec mon entorse TT__TT ]

Il s'attendait à quoi ? Que tout serait facile et que Lyra le laisserait faire se qu'il voudrait dans le château, que grâce à son nouveau titre il pourrait parader et faire son air de prince à tout le monde ? Qu'il pourrait être supérieur à tout le monde et arrêter son entrainement ? Qu'il deviendrait courageux et fort en se croisant les bras ? Non ! Il était prêt à tout faire, sauf ça. Le '' ça '' en question était sa soumission, sa docilité. Oui bien sûr il serait souvent seul avec Lyra et il pourrait arrêter se comportement, mais devant les autres il devrait continuer a porter son masque. Devenir le petit chien de Lyra, le démon dompté devant les autres ? Le chien de garde de la chef des chevaliers. Il n'obéissait à personne, il n'avait obéit qu'à son père et se temps était révolue depuis vraiment longtemps. Il tourna le dos à son maitre, elle le défiait sur le regard et elle gagnait, alors avant de devoir détourner le regard d'elle, il lui avait simplement tourner le dos en lui relevant la tête.

Lui devenir un petit chien ? Juste cette image le faisait grogner intérieurement. Il devait devenir un chien pour que les gens autour de lui lui accordent un minimum de confiance et de reconnaissance ! C'est eux qui méritaient d'avoir une laisse au cou pas lui ! Il n'avait jamais demander à naitre, qu'on le laisse tranquille à la fin ! Il était prêt a fournir des efforts considérable aux entrainements physiques et magiques, de devenir un chevalier qui pourrait succéder à Lyra si jamais dans les années à venir elle devait être inapte dans son rôle. L'ordre vieillissait à vu d'oeil, les plus vieux devenaient peut-être un peu trop vieux pour entrer en guerre. De plus ceux-ci commençait a former leur famille, à vouloir des enfants, plusieurs se marissaient. Quelqu'un devrait prendre les rênes un jour. Par contre, il n'espérait jamais avoir ce rôle, il était beaucoup trop agressif pour pouvoir prendre des décisions graves dans le calme. Revenant à la pensée qu'il devait devenir un chien, il ne trouva qu'une seule réjouissance à l'être, les gens auraient encore plus d'estime en voyant Lyra. Là ou tous aurait échouer, ou personne n'aurait pu dresser un démon, Lyra aurait réussi. C'était le seul point positif pour lui, tout le reste n'était que noir. Comme si il avait envi de pendre la langue sur le côté et devoir suivre Lyra comme un petit poussin qui ne quitte pas sa mère des yeux. Ravalant son dégout, il décida d'au moins essayer, que ça ne pouvait pas le tuer après tout. Enfin, il espérait que ça ne le tuerait pas !

Sans vraiment parler à Lyra, exprimant seulement ses émotions par des grognements ou de simples regards, il arrêta de lui tourner le dos faisant face à elle. Qu'il en soit ainsi, qu'il devienne un chien. Si Lyra croyait que s'était bon pour lui, alors il ferait tout les efforts qu'il pourrait donner, après tout, elle avait formé bien d'autres écuyer avant lui, tous était devenue des chevaliers accomplit, elle ne pouvait qu'en faire de même avec lui. Il mit la faute de sa docilité sur la fatigue qu'il ressentait, il perdait le gout de défendre ses opinions se soir, il avait eu sa dose de conversation sérieuse pour la journée, il aurait d'autres moments pour revendiquer ses droits de solitaire. Lyra n'avait pas encore gagné sur certains points ou elle avait mit l'accent. Comme celui que seulement elle et elle seule déciderait de quels contacts il pourrait se priver. Il ne s'exprima pas immédiatement, puisqu'il était trop fatigué pour sortir des arguments clairs et qu'il ne voulait pas en finir à l'épée, mais il était totalement contre cette idée, lui seul déciderait à qui il parlerait et à qui il ne parlerait pas, son maitre n'avait rien a faire dans ses relations social. Il ne voulait pas connaitre les gens dont il croyait l'existence inutile pour lui. De toute façon, elle ne pourrait jamais le forcer a entamer une discution avec les gens, elle ne pourrait pas bouger ses lèvres à sa place tout de même. Il pourrait rester dominant sur se point, parce que même si elle lui infligeaient du travail physique en conséquence de ses relations, il ne se sentirait pas puni, mais privilégier puisqu'il adorait s'entrainer pour devenir plus fort. Il ne voyait pas comment Lyra pouvait le forcer, alors pour se soir, il se considérait comme le vainqueur de se sujet.

Elle comprendrait assez rapidement que Hayden était un garçon gêné, si il ne voulait pas entrer en contact avec les autres, s'était parce qu'il avait peur de se qu'il pouvait penser de lui tout simplement. Il était tellement obséder par l'image qu'il avait de lui qu'il avait été jusqu'à réduire ses contacts proche du zéro absolue pour ne plus a avoir a tout le temps projeter une belle image. Malgré cela, une bonne nouvelle chassa sa mauvaise humeur. Qui s'entretient avec les roi lors des missions ? Son maitre. Qui était son père ? Un roi. Il aurait surement la chance énorme de revoir son père pendant une mission diplomatique. Il avait tant de chose à lui dire, une bonne retrouvaille entre père et fils. Il pourrait enfin se venger et l'égorger pendant son sommeil ! Ou même lui lancer son épée en plein coeur, c'est tout se qu'il méritait ! Lorsque l'ordre aurait le dos tourné, il ne manquerait pas son coup. Il y avait plusieurs manières de masqué une mort, avec son pouvoir de lévitation, il pouvait facilement tuer quelqu'un de loin. Et il ne voulait que ça, tuer son propre père pour être libérer de lui. Si il était comme ça, s'était de sa faute, auparavant, il était un garçon jovial qui n'avait aucune idée que sa différence était un facteur dominant, c'était lui qui l'avait complexé avec ses yeux. Sans cette phrase maudite au jour de sa fête, il n'aurait jamais pu avoir la penser qu'il était un monstre. Cette stupide phrase avait changé sa perception de lui-même. 30 putains de mots l'avait changé, cette phrase sujet verbe complément avait tout faite raté. '' Je n'ai rien à voir avec ce diable là, j'ai honte de mon propres fils, être dans la même pièce que lui me donne le gout de vomir ! ''. Ce vaut rien ne méritait que de mourir et Hayden profiterait de tout les instants qu'il aurait pour le tuer.

Satisfait, il suivi Lyra, comme le petit poussin qu'il devait devenir, sans se rendre compte qu'elle ne prenait pas un chemin dans la forêt pour relaxer, mais elle semblait retourner vers le château. Il prit de longues minutes avant de se rendre compte de sa destination. Elle voulait le tester dès se soir dans ses relations ? Elle serait horriblement déçu puisque Hayden dormait debout. Il n'aurait pas la force de parler, ni même de repousser, mais par contre, il trouvait la force dans son esprit d'exprimer des paroles de mépris sur se qu'il l'entourait. Le petit poussin n'était pas très fier de retourner au château dans l'esprit de fête qui l'animait en se moment. Il devrait encore supporter une foule de gens qui tourneraient le regard vers lui. Si seulement il pouvait cacher son visage avec un masque pour le reste de sa vie, surement que le destin serait plus clément, il en était quasiment sûr. En entrant dans la grande cours, il grimaça en serrant les poings. Une ambiance de danse, l'odeur de l'alcool planait dans l'air, berçant les narines de Hayden, lui indiquant le chemin vers son vieil ami de ses sorties nocturnes. Se bon nectar était à porté de main dans cette fête, les servantes en avaient sur leur plateau en quantité industrielle. Les gens se servaient sans se mettre de limite, fêtant une grande occasion, il ne laissait pas leur consommation à la légère. Buvant, s'étouffant, batifolant, tout ses hommes qui tournaient autour des femmes et toutes ses femmes qui se laissent tourner autour laissaient un gout amer dans la bouche de Hayden. Il se souvenait parfaitement du gout d'une bonne chope de bierre, comme si sa dernière était hier. Ce liquide, qui par magie, aidait Hayden a oublier la rage au fond de lui, enfaite elle l'aidait a ne plus rien ressentir du tout. Devant tout se spectacle, l'envi était si grande, les servantes si proches, la musique si forte, qu'il ne pu s'en empêcher. Après tout, il n'y avait aucun mal a boire une petite gorgée ! En fait, oui il y avait un mal, il était trop jeune ! Pour lui s'était de la foutaise, il buvait depuis de nombreuses années, il était assez vieux, mais se n'était pas l'avis de ses anciens professeurs, ses espèces de trouble-fête. Il bu donc le plus rapidement possible cette bonne bière qu'il avait dérobé à la serveuse. Lyra en face de lui ne pouvait pas l'avoir vu puisqu'elle n'avait pas arrêter sa marche, par chance il n'ouvrirait pas la bouche d'ici demain et l'odeur de l'alcool partirait.

Pour un jeune homme de son âge, il aurait du être attirer par toute ses femmes et ses jeunes filles qui dansaient, mais il ne leur lançait même pas un regard, tout se qu'il voulait, mis-à-part l'alcool, s'était sortit de là ! Toute ses demoiselles n'avaient aucune importance pour lui, il ne ressentait encore aucune attirance physique pour des personnes du sexe opposé et du même sexe que lui. Le thème de l'amour le faisait vomir. S'était mignon pour les autres, mais pour lui, s'était de l'ennui total. Il essayait de résister à l'envi de prendre d'autre bouteille qui trainait ici et là. Elle semblait si belle et si abandonné qu'il serait dure de les laisser ainsi seule. Par contre, Lyra marchait de plus en plus vite dans cette foule d'imbécile et le poussin du accélérer le pas pour ne pas la perdre de vue. Elle semblait chercher quelqu'un, si seulement il pouvait faire un tour dans sa tête pour savoir qui elle cherchait exactement, se serait beaucoup plus simple. Il n'avait pas se droit sur Lyra, malheureusement il ne pouvait pas voir se qu'elle tramait dans son esprit. Il commençait a perdre patience dans cette foule qui lui laissait de moins en moins de place. Tous se mettait a danser, mais lui il ne voulait pas du tout danser ! Poussant des coudes, il arriva a suivre Lyra. Il remarqua la différence qu'il y avait entre elle et lui. Elle, elle n'avait pas a pousser des coudes pour passer, elle n'avait qu'a regarder droit devant elle et les gens s'écartaient, lui il devait tous les pousser pour avoir sa place. En fait, s'était comme sa vie, il devait se battre pour survivre dans la société et Lyra non. Il aurait pu lui envoyer un message télépathique pour lui demander de ralentir le pas, qu'il ne suivait pas, mais elle semblait tellement déterminée a trouver cette personne mystère qu'elle ne regardait plus derrière elle. Elle devait surement penser que Hayden pouvait se débrouiller dans la foule seul, surement son premier test. Oui, c'est vrai qu'il pouvait se frayer une chemin, mais il commençait a en avoir assez, les gens bougeaient trop pour lui. Ses jambes étaient un peu mou, surement du à la fatigue et au verre d'alcool qu'il avait bu d'un seul coup. Il l'avait bu trop vite et pour la première fois de sa vie, il semblait ne pas supporter l'alcool à son premier verre. Lyra ne devait pas savoir cela, alors il essayait de bien la suivre, mais tout se beau petit monde bougeaient trop pour lui, il avait extrêmement hâte que Lyra trouve cette personne avant que l'alcool ne se rende au stade ou elle l'endormirait. Changeant de direction, Lyra se dirigea vers le château de nouveau, elle ne semblait pas avoir trouver cette personne, alors elle allait la chercher ailleurs. Le poussin aux jambes molles la suivit de derrière tout en cachant son malaise du à l'alcool, cette sainte boisson savait faire chier quelques fois.


[ Si ça te plait pas dit le et je vais éditer le bout ou ton perso bouge, je crois que c'est ainsi qu'on avait arranger les choses ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ]

Revenir en haut Aller en bas

Et si elle avait eu tord ? [ pv Hayden ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-