___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Tourments et alerte [PV Hay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Tourments et alerte [PV Hay] Sam 03 Oct 2009, 12:25

Ces jours-ci avaient étés sombres pour Lara. Elle s'exerçait à lire dans les étoiles, et elle n'arrivait qu'à voir le destin d'un petit garçon...Un démon aux yeux rouges sang... Cela l'affectait mais elle ne voyait qu'une sorte de nuage noir. Elle ignorait de ce qui s'agissait, mais...Un dessein fort sombre, ma foi...

C'est pourquoi Lara avait décidé de le prévenir, pour éviter que le ciel lui tombe sur la tête. Déjà, même si les humains devaient expérimenter, ça l'avait dégoûté d'avoir vu ce qui se tramait mais d'avoir laissée souffrir la pauvre rousse dans les griffes de Drace...Sauf qu'elle avait un peu été découragée par son médiocre talent dans la lecture des étoiles. Elle ignorait ce que tout cela voulait dire. Elle voyait cependant un destin...Non, pourtant, elle voyait...Elle ne voyait rien. Mais elle voyait cette urgence, cette détresse future d'un gamin. Elle le voyait affecté, et souffrant. Pourquoi lui? Lara l'avait apperçu, l'autre jour, dans la Grande Cour. Sa scène, c'était un démon. Lara enfreignait pour la première fois, même si c'était contre ses principes, la loi des dieux. Elle allait aider ce démon. Elle aurait dit ça devant n'importe qui des cieux, elle voyait leur moue de dédain déjà. Donc, c'était une espèce de mission en solo quu'elle allait exécuter.

Elle ferma les yeux un instant et les rouvrit. Elle était dans la chambre de Hay. Elle voyait à ses cotés Lyra, la grande Lyra courageuse que tout le monde admirait. Dans son sommeil, elle semblait paisible, mais qu'en était-il du reste? Elle devait être énormément affectée par les derniers événements. Elle la contourna de sa grace et de son silence habituel pour aller s'asseoir près du lit de Hay en tirant un chaise. Elle l'observa et nota une étonnante différence entre lui et son maître. Il faisait presque pitié, elle le voyait perturbé...Dans son rêve. Lara, d'une habitude fermée, parvenait autant à déchiffrer les émotions des autres que les autres pour elle. C'est à dire, si elle ne sondait pas, elle ne comprenait rien aux émotions humaines.

La sueur perlait sur son front, son visage exprimait de temps en temps un sourire ou une grimace. Pauvre lui...Il se tordait de douleur sur son lit dans tous les sens et ne semblait pas bien du tout. Il gémissait parfois ou criait faiblement. Il était pâle et Lara tentait de faire cesser cette douleur ou incomfort en le secouant, mais n'osait pas crier de peur de réveiller les autres. Rien à faire, il continuait à grimacer et gémir. Elle murmurait son nom en le secouant, mais n'arrivait pas à faire cesser ses tourments .Alors, avec un sourire en coin, elle le lâcha,se leva, ferma les yeux et s'intruduit dans son esprit. Elle voyait ses rêves...[décides c'est quoi]Elle ne pouvait s'empêcher de grimacer. Pauvre enfant...Comment pouvait-il avoir des rêves...? Elle le plaignait, mais elle n'était pas là pour s''apitoyer sur le sort de Hay, elle voulait faire vite. Elle lui hurla mentalement, pour s'assurer de le réveiller, qu'il devait se réveiller, en précisant que personne ne lui voulait de mal. Elle ne voulait pas qu'il alerte tout le château...Alors, elle sortit de son esprit et se rassit, vacillant. C'était plutôt bizarre, malgré sa puissance, elle n'avait pas à utiliser cette technique, plus forte qu'un simple message télépathique et beaucoup plus puissant. Cela semblait bizarre, mais avec toute la concentration que cela impliquait, elle se sentatit étourdie, surtout que les rêves, elle s'était sentie... Elle avait l'impression d'être dans le rêve de Hay, même elle avait eu peur...

Allors, elle se figea lorsque le gamin ouvrit ses yeux...rouges sang...Elle se détendit cependant elle le laissant prendre conscience de la situation pour ne pas l'affoler. Elle qui avait prévu cette visite depuis longtemps, elle n'avait même pas vraiment pensé à ce qu'elle dirait...'Bonjour, attention, il va t'arriver malheur!' semblait... Ça n'allait pas dut tout. de plus, cela n'arrangerait rien à part l'affoler. Elle posa un doigt sur ses lèvres pour indiquer à l'adolescent de ne pas faire de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Âge du personnage : 78 - 83 ans [G18]
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Sam 03 Oct 2009, 18:55

- Non ...

Sa voix était si faible contre sa colère, que pouvait-il faire contre lui-même ? Il ne pouvait pas empêcher ses membres de bouger, son cerveau n'avait plus aucune utilité, son corps contrôlait tout. Depuis l'épisode de l'attribution, ses colères étaient pires, autrefois très brève et sans contact physique, aujourd'hui il n'arrivait plus a prendre deux grands respires pour se calmer, lorsqu'il voyait rouge, il voulait tout détruire jusqu'à ce que ses membres tombent de fatigue. Cela pouvait prendre des heures lorsqu'il pensait à son père. Il hantait ses nuits et ses jours. Il était la raison même de son malheur, de sa différence.

- Stop ...

Plus il voulait arrêter ses mouvements et plus son corps était puissant. Il était conscient de tout se qui passait, mais il ne pouvait pas s'arrêter. Son corps était devenue une machine de guerre. Une machine a tuer les humains. Il ne pouvait plus s'arrêter. Son épée qui était devenue une extension de son bras, son arme ultime. Tranchant les têtes, étant immatriculé de sang de la tête au pied, il voyait tout ses enfants courir pour s'enfuir de lui. Il ne leur voulait pas de mal, mais sa colère le poussait a les tuer, tous sans exception. Après tout il était tous des humains, la source de son malheur. Il ne savait ou il se trouvait, sa tête tournait et il ne pouvait pas l'empêcher de faire des mouvements circulaires. Il voyait un ciel rouge, enfaite, tout était rouge. Comme si s'était une allusion au fait qu'il voyait rouge depuis quelques rouges. Il avait perdu toute confiance envers Elthor et les autres chevaliers. Il s'était fait détruire par eux et se qui le mettait le plus en colère, c'est qu'il n'avait rien vu venir, il avait été assez idiot pour croire ses professeurs lorsqu'il lui disait qu'il serait un bon écuyer. Un paquet de mensonge. Il n'avait jamais été proche de devenir écuyer. Ne trouvant plus personne a tuer, le sol se mit a trembler. Sans Lyra, tout le monde l'aurait laisser là, dans la forêt, aucun chevalier n'aurait prit le temps de venir le voir. De toute façon il n'était pas comme eux, il ne méritait pas sa place ici. Il savait qu'il devrait se battre à jamais pour détenir cette place. Il avait eu de la chance que Lyra le prenne en pitié, si elle ne l'avait pas fait, il serait rester un élève, enfaite il ne serait surement jamais revenue au château, s'était la pire insulte non ? Le sol tombait sous ses pieds, s'était un énorme trou noir sans fond. Il voulait crier pour se réveiller, il voulait sortir de se cauchemar sans fin. Il se rappelait du regard de Elthor lorsqu'il avait prononcé le dernier nom des écuyers, il l'avait regardé comme si il redoutait sa crise et bien, il l'aurait sa crise, il avait totalement perdu la confiance du démon, il était tombé de confident a être misérable. Il le détestait maintenant. Il n'aurait jamais du laisser les autres décidés qu'il n'était pas digne de devenir chevalier, il savait très bien que sans se titre, Hayden n'était rien, il n'avait plus de famille, un seul ami. Il n'avait jamais pensé à la douleur qu'il avait ressentit lorsqu'il avait du accepté la réalité. Il n'avait personne pour l'aider a passer a travers cette épreuve, il aurait du savoir qu'il serait anéanti. Il n'avait absolument rien fait, il avait laissé la liste ainsi et avait seulement essayer d'avoir sa pitié d'un regard, sa ne marchait pas avec un démon.

- Hayden .

- Hurm ... non ...

Une petite voix l'interpellait à la réalité, comme le coq du matin qui demande au gens de se lever pour aller travailler. Hayden se tourna dans son lit pour être de dos à l'être qui voulait le réveiller. Même s'il était dans un cauchemar, il préférait y resté, la réalité n'avait rien d'attirant pour lui, il devrait se lever et affronter sa première journée d'écuyer, pas question. Il voulait encore dormir, dormir pour toujours. En se levant, il devrait suivre Lyra, il se rendrait au bain, il devrait attendre que Lyra y aille en premier, les femmes y allaient toujours en premier. Par la suite, il devrait aller se purifier le corps. S'était complètement inutile dans son cas, un diable ne peut pas être purifier. Par la suite, il irait au déjeuner pour manger tous en groupe. Hayden ne manquerait pas de lancer des regards tueurs à tout ceux de la table et si il attirait la colère contre lui s'était bien, il aurait une raison de frapper dans quelque chose pour se défouler. Depuis les derniers jours il était vraiment de mauvais poils.

- HAYDEN !

Se relevant d'un seul bond sur son lit, il renversa les couvertures et regarda autour de lui, on lui disait que personne ne lui voulait du mal, mais il ne le croyait pas, ces temps si, tout le monde en avait après lui. Il avait son épée dans son lit avec lui, il serra la manche de celle-ci et porta son regard sur l'être qui osait le réveiller. Cette voix n'était pas celle de Lyra, s'était un intrus, il sentait sa présence dans leur chambre. Il fu surpris de voir un jeune femme devant ses yeux. Son regard de colère s'estompa d'un seul coup en la regardant, elle semblait tout droit sortit d'un rêve. Il n'avait jamais trouvé une seul fille attirante, d'ailleurs, il n'avait jamais regardé les filles de cette manière, mais celle-ci, il la voyait complètement différemment. Elle n'était pas n'importe qu'elle femme que l'on rencontre dans la rue, elle était plus vieille que les petites filles dans ses cours, son corps était plus développer, elle avait un vrai corps de femme. La raison de sa venue dans sa chambre n'avait plus aucune importance, elle était pardonné. Après avoir bien regarder les formes de la jeune femme, Hayden monta son regard sur son visage, il ne s'attendait pas a le trouver si séduisant. Il se surprenait a penser de tels pensées, il avait toujours dit qu'il ne tomberait jamais amoureux, il n'était pas fait pour ça, mais a force de regarder cette femme, il n'avait qu'une envie, il voulait se lever et lui parler. Se secouant la tête d'un seul coup, il voulait se ramener à la réalité, voyons que lui arrivait-il. Il se passa la main dans ses cheveux pour les replacer, il se gratta les yeux quelques secondes et il se leva de son lit. Il devait halluciner voilà, elle ne pouvait pas être réel pour lui faire autant d'effet, il ne tourna plus le regard vers elle. Il s'assit sur le bord de son lit en repoussant les couvertures. Il ne portait seulement qu'un pantalon noire, simple. Il se leva tranquillement et retourna son regard vers la jeune femme en pensant qu'elle aurait disparu, mais elle était toujours là. Se reculant d'un pas, il arqua un sourcil en croisant son regard. Que faisait-elle là ? Se n'était pas Lyra qui l'avait appelé dans son rêve, alors comment connaissait-elle son nom ? Il voulait se méfier d'elle et lui lancer un regard menaçant pour la faire reculer, mais il ne pouvait pas fixer ses yeux verts sans se sentir mou, il n'arrivait pas a garder son regard sévère, elle était si belle, si gracieuse. Elle était surement le plus beau rêve qu'il avait fait de sa vie.


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Ven 09 Oct 2009, 22:25

Lara sursauta un peu lorsqu'elle vit le graçon se réveiller brusquement. Peut-être qu'elle y avait été un peu fort...Mais cela ne l'empêcha pas de sourire en riant intérieurement. Elle adorait voir le visage perdu des gens, surtout qu'il n'y avait rien de plus satisfaisant qu'un réveil aussi brutal. Elle se promit de réutiliser cette merveilleuse technique. Cela ne faisait pas proffessionnel, mais elle faisait toujours des trucs du genre pour rire. Oui, elle avait gagné de la sagesse au fil des annés, l'imaginez-vous il y a cinq cent ans?!

En laissant son sourire moqueur accroché sur sa figure, elle examina l'adolescant qu'elle voyait pour la première fois bien réveillé et réellement. Si Lara était grande, ce gaillard la dépassait largement d'un tête. Et demie, même. Ses muscles pouvaient déjà être qualifiés comme étant un minmum découpés. Étonnant pour son âge, mais pas pour sa grandeur. Ses yeux se distinguaient bien de sa peau foncée et cela faisait un effet bizarre à Lara. Des yeux rouges. Perçants, peut-être même plus que ceux de Lara. En effet, cela semblait possible. Cela ne la surprenait pas qu'il soit un démon, car lorsqu'on lui parlait d'yeux rouges, des tonnes de préjugés surgissaient dans sa tête. Un démon avec des cornes par exemple. L'immortelle n'avait jamais eu l'impression d'être aussi petite...Avec sa taille, habituellement, elle dépassait les autres. Même si c'était de très peu, elle les dépassait. Elle devait se casser le cou pour pouvoir regarder le démon. En plus d'avoir ce sentiment d'infériorité, il émanait du regard de l'écuyer de l'autorité et du sérieux...Enfin, plus depuis un certain moment, mais elle ne l'avait pas remarqué. Elle adorait ses cheveux courts, ça lui allait très bien.

Finalement, elle conclut que son physique était plutôt potable, très bien même. Elle se surprit à adorer le rouge sang de ses yeux. Alors, lorsqu'elle eut fini de détailler son physique, elle le regarda dans les yeux. Quelque chose clochait...Lara chercha en fronçant les sourcils. Elle aurait pu gagner un prix pour sa stupidité. Ses yeux équarquillés étaient durs à manquer. Alors, elle se figea, durant tout ce temps, dire qu'elle était trop absorbée par sa comptemplation pour remarquer qu'il faisait comme elle. Elle avait sentit sa fureur ou sa méfiance quand il s'était réveillé, mais maintenant, plus l'ombre d'un émotion négative. Parfois, elle oubliait sa beauté, elle oubliait un peu qui elle était. C'était comme un coup qui la fouettait quand elle voyait quelqu'un la regarder ainsi. Elle était certes habitu''ee à ce que les hommes, peu importe leur âge se retournent...Mais Hay... Il la mettait mal à l'aise à la dévisager ainsi. Depuis 500 ans, elle s'était habituée à son apparence, à un tel point qu'elle ne se trouvait même plus si belle que ça. Si sa mèche noire en charmait plus d'un, elle détaistait avoir une telle rayure, elle se faisait penser à une mouffette. Elle détestait les mouffettes.

Alors, elle fut tellement surprise de le regarder la regarder ébahie qu'elle se mit à s'examiner, pour être sûre que rien ne clochait...Pauvre elle, elle ignorait que c'était en fait le total contraire. Elle se regarda dans la glace à laquelle elle faisait face discrètement, vérifia si elle avait enfilé des couleurs qui n'allaient pas bien ensemble, ce qui serait un première, puis arriva à la conclusion qu'elle était parfaite. Pourtant, qui pourrait bien la regarder comme ça, se ridiculisant presque?! Oui, ce gamin était définitivement bizarre. Est-ce que cela caractérisait tout les démons? Si c'était comme ça qu'ils voulaient tenter de faire du charme, c'était...peu réussi.

Finalement, qu'elque chosse l'éclaira...Elle se rappela ce regard, celui de... elle sentit sa gorge se nouer. La première fois qu'elle l'avait vu, c'était excactement cette tête qu'il avait fait. Lui. Son âme soeur. Elle l'avait connu ainsi, en se faisant dévisager. Il lui manquait tellement, même si elle avait eu des siècles pour faire son deuil. Cela avait été plus dur à faire que son propre deuil à elle, c'est-à-dire la fin de son existence vivante et elfique. Les larmes lui montèrent aux yeux, elle était pétrifiée, ce regard la faisait pleurer. Ses souvenirs refirent tous suface d'un coup. En même temps que ses larmes. Cependant, elles refusaient de franchir la frontière de ses yeux. Elle refusait de cligner des yeux, elle ne voulait pas manquer un instant de ce regard... Sa bouche s'ouvrait, premièrement sous le fait de la surprise, et ensuite se refermait car elle avait l'air ridicule. Puis elle la rouvrait car elle voulait lui arler de sa mission, qu'elle avait presque oubliée en fait. À cause de ce regard. Les mots ne sortaient pas, sa gorge était comme bloquée.

Pan. Elle cligna des yeux et c'est là que les larmes se déversèrent en torrents sur ses frêles joues. Elle ne voulait pas les essuyer, elle n'en avait pas la force. Elle les laissa couler, autant qu'elle n'en avait de besoin même si cela embroullait Hay et la chambre. Elle aurait voulu le comtempler pour toujours, mais ses larmes la forçait à détourner le regard et détacher ses yeux de lui. Alors, elle reprit comme conscience de la situation et secoua la tête, se décida à sécher ses pleurs avec le revers de sa main. Franchement, une immmortelle qui pleure comme ça n'était pas vraiment digne de sa position. Elle s'excusa finalement de cet incident, en tentant de se convaincre intérieurement que ce 'était pas de sa faute, c'était lui qui c'était mis à la dévisager ainsi, 'était lui qui l'avait mise ainsi male à l'aise et dans cette situation. Finalement, elle reprit son habituel air supérieur et hautain, en s'assurant que son ton de voix n'était pas chevrotant mais bien sérieux et autoritaire. Cela semblait bizarre de voir un visage à la fois enfantin, d'une fille de seize ans, avec près de six siècles de savoir et de vécu entassés dans ce corps.


-Je vous prierais de cesser de me regarder ainsi, dit-elle encore plus sèchement qu'elle voulait. Et n'informez personne de ma visite. Je suisLara, l'immortelle d'Émeraude si vous vous demandez. Je venais seulement vous faire part d'une ombre dans votre futur, un malheur.

Elle se maudit de ne pas avoir pu naître aussi grande que lui, elle avait à le 'sermonner' de trop bas, en le regardant de très bas. Elle prit une repiration et se détendit.

-Bon, désolé de vous avoir réveillé. Je ne vous dérangerai pas plus longtemps. Adieux.

Ce géant la mettait trop mal à 'aise, elle ne pourrait pas rester en sa compagnie plus longtemps. Il ne l'interressait pas et elle ne pouvait pas. Premièrement à cause des dieux. Deuxièmement parce qu'elle avait l'impression que son âme soeur savait ce qu'elle faisait et qu'elle aurait des remords pour toujours si elle approchait un autre homme. Alors, elle leva sa main droite pour se téléporter, disparaître et ne jamais revenir dans cette chambre, mais toutefois en hésitant et jetant un regard à Hay.

[HRP: Je sais que ton post m'a donné de l'inspiration, mais j'ai pas pu faire mieux :/]
Revenir en haut Aller en bas
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Âge du personnage : 78 - 83 ans [G18]
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Ven 16 Oct 2009, 22:40

Un long silence régnait dans la place. Hayden n'avait jamais eu a régir devant une dame. Il n'avait jamais eu a prouver quelque chose, il n'avait jamais eu a bien paraitre. Il s'était toujours bien foutu de se que les gens pensaient de lui, mais devant elle, un ange, il fondait sur le plancher. Il ne comprenait pas se qui lui prenait. Il ne voulait pas connaitre l'amour, s'était pour les nuls. L'amour rend faible, elle est une énorme faiblesse qui peut détruire un homme en quelques secondes, mais en se moment, toute ses pensées n'avaient plus aucune importance, elle était si belle qu'il avait les pensées mélanger. Normalement il lui aurait demandé de quitter la chambre et il aurait réveillé Lyra rapidement. Il n'avait aucun lien avec elle, mais sa beauté la sauvait d'une crise démoniaque. Elle le fixait elle aussi. C'est alors que dans son ventre il ressentit des papillons. Était-il beau ? Il ne le savait pas, enfaite il savait qu'il était affreusement laid avec ses yeux, mais il devait y avoir un moyen pour devenir beau non ? Il pouvait surement paraitre mieux, il avait un corps en santé des cheveux bien soignés et propres. Il essaya lentement de se replacer les cheveux sans avoir l'air obséder par sa chevelure. Il aurait voulu être un beau jeune homme, un jeune homme courtiser par toute les jeunes filles, il ne pouvait pas nier ses envies, mais malheureusement il faisait fuir toute les femmes. Il n'était pas le genre d'homme présent et compréhensif, il était plutôt le mystérieux et le violent. Tout les gens qui le connaissaient savaient qu'il n'était pas inoffensif et surtout pas patient. Il n'avait nullement la patience d'attendre qu'une femme s'intéresse à lui. Il avait terré ses besoins, mais cette femme les faisaient ressortir. De toute façon qu'elle homme restait indifférent devant une immortel comme elle. Et oui, Hayden n'était pas idiot, il savait bien que cette femme n'était pas une humaine ordinaire. Il n'était pas attiré par les femmes ordinaires, elle n'avait rien de spécial pour lui, rien qui ne l'attirait physiquement. Il y avait aussi la puissance qui attirait Hayden, il avait toujours été avide de pouvoir, il n'avait jamais cracher sur les cours de magie, il voulait toujours être le plus fort, mais se n'était pas pour tuer tout les gens qu'il verrait, il voulait seulement pouvoir se protéger des autres, il savait que beaucoup de gens le détestaient, il devait être prêt a se défendre contre le peuple.

* Wow ... juste wow ... *

Il se rappela alors qu'il n'avait pas bloqué ses pensées, il lui bloqua automatiquement après cette pensée, s'était privé se qu'il pensait par la suite et trop osée pour être écrit. Si il avait été dans un rêve, tout aurait été différent, mais il devait faire face à la réalité que si il se jetait sur elle, cette immortel avait les pouvoirs de le renvoyer là ou il devrait croupir, en enfer. Il ne trouva pas mieux que lui sourire stupidement, comme le ferait un jeune adolescent. Il se trouvait totalement idiot, mais son sourire ne voulait pas s'effacer de son visage. Il semblait déjà avoir une crampe au visage, il n'avait pas du tout l'habitude de garder un sourire, il s'estompait facilement et rapidement. Le pouvoir des femmes sur les hommes étaient sans limite. Elle pouvait rendre le plus mauvais des hommes en crevette en seulement un regard. Hayden ressemblait à une crevette. Il était légèrement pencher vers l'avant, les jambes lui pliaient légèrement, il allait vraiment fondre dans le plancher lorsqu'il se reprit, il se releva droit comme une barre, mais voyons il oubliait qui il était. Il était Hayden, que dirait Kosuké si il le voyait fondre sur le plancher comme de la creme glacée en plein mois de Juillet. Que dirait Lyra si elle voyait son écuyer baisser sa garde devant une inconnue qui avait surement le pouvoir des magiciens, le pouvoir de séduire. Elle devait lui avoir jeter un sort ! Il ne pouvait pas avoir le coup de foudre, s'était idiot de penser qu'une démon pouvait avoir le coup de foudre sans qu'aucun mot ne soit échangé. Il repensa qu'il devrait peut-être se couché toute la journée pour rattraper le sommeil. Oh, mais tien, voilà qu'elle promenait ses yeux sur son corps. Il était fière de se montrer, il était fière de montrer les muscles qu'il avait acquis à l'entrainement, enfaite, il ne savait pas comment réagir, cette femme plus vieille que lui l'examinait à la loupe, tout s'écrivait dans ses yeux. Il devait rester immobile et se laisser regarder ou tout simplement faire la même chose ? Se n'était pas un peu trop de regarder le corps d'une femme en étant aussi proche, les femmes avaient se droit, mais pas les hommes, règle stupide ! Et de toute façon, depuis quand Hayden suivait les règles. Puisqu'elle se permettait de l'examiner à la loupe, Hayden en fit de même. C'est qu'elle avait de belle courbe l'immortel ! Alors qu'il s'attardait sur sa poitrine, il releva la tête pour observer son visage, il avait partit son observation du bas. Mais ... mais elle pleurait ! Il figea totalement, même ses cheveux refusaient de bouger sous le coup du vent de la salle. Il l'avait fait pleurer. Mais il n'avait rien fait seulement la regarder, si elle n'avait pas aimé être regarder ainsi, une claque au visage aurait suffit, mais pourquoi diable pleurait-elle ? Il eu le réflexe de vouloir prendre sa main pour essuyer ses larmes, mais il était qui il était tout de même, Hayden ne se montrait pas affectif, surtout avec les femmes plus vieilles que lui, elle pouvait facilement rendre les coups après tout et les hommes avaient une faiblesse communes. Elle semblait vouloir lui parler, mais rien ne sortait de sa bouche. Était-il si repoussant qu'il pouvait faire pleurer une immortel. Il fut vexer de la voir pleurer ainsi et qu'elle continue à le dévisager, elle était assez vieille pour savoir que lorsque quelque chose ne nous plait pas chez un autre, on évite de regarder, il ne pouvait pas fermer ses yeux, si elle ne pouvait pas le regarder en face, qu'elle regarde ses pieds. Comme ça elle ne verrait pas Hayden l'admirer. Toujours aussi figée, il trouva simplement le moyen de dire.


- hrfm ...

Ceci ressemblait à un début de phrase qu'il n'avait pas osé commencer, on ne lui avait pas enseigné a parler aux jolies demoiselles et encore moins aux jolies demoiselles immortels. Il laissa donc tomber l'idée d'avoir l'air encore plus idiot en plaçant des paroles qu'il allait regretter plus tard. Elle sembla être capable de se remonter le moral toute seule, au moins sa prouvait qu'elle était forte mentalement. Puis, elle s'excusa, ses excuses étaient acceptés, elle était si magnifique que Hayden ne pouvait pas lui en vouloir et la bouder en retournant dans son lit. Quel fou ferait une telle chose voyons. Il attendit sagement qu'elle soit prête a lui dire la raison de sa venue, elle voulait surement voir Lyra et elle voulait lui demander de quitter la pièce. Mais se qu'elle avait de belle forme !

-Je vous prierais de cesser de me regarder ainsi, dit-elle encore plus sèchement qu'elle voulait. Et n'informez personne de ma visite. Je suis Lara, l'immortelle d'Émeraude si vous vous demandez. Je venais seulement vous faire part d'une ombre dans votre futur, un malheur.

Oh elle avait remarqué. Hayden tourna le regard immédiatement faisant mine qu'il n'était pas intéressé. Il devait revenir au sérieux, il ne pourrait pas rester toute sa vie le menton à terre parce qu'il avait vu une jolie demoiselle, il devait se reprendre. Il était un écuyer, pas un homme à la recherche d'une femme. Peut-être plus tard, mais pour l'instant s'était du sérieux. Il ne parlait pas de chose aussi stupide que l'amour, mais d'un danger. Elle était premièrement Lara, une immortelle comme il avait deviné. Il avait maintenant un nom a mettre sur ses jolies formes. Il pourrait au moins dire à Kosuké qui elle était et ne pas seulement la décrire. Quoi, il ne pouvait dire a personne qu'elle était venu, mais pourquoi cela ? Il devait tout dire à son maitre et de toute façon Lyra fouillait très souvent dans sa tête, il n'était pas l'écuyer modèle qui dort toute la nuit, des sorties nocturnes il en faisait énormément et les bagarres n'étaient pas rare dans ses journées. Lorsqu'elle entrerait dans sa tête, elle verrait bien Lara, et elle verrait surement ses pensées peu orthodoxes à son égard. Non seulement elle allait lui en faire baver, mais de plus il serait accuser de lui avoir mentit. Au moins la raison était valable, elle venait le mettre en garde contre un danger, mais lequel, cette information était trop vague pour lui, devait-il s'attendre a être attaquer dans les limites d'Émeraude où seulement lorsqu'il en sortirait. Futur ? Elle parlait d'une ombre dans plusieurs années ou dans quelques semaines. Tout était trop flous pour lui, elle allait devoir être plus précises, sinon il devrait automatiquement en parler à son maitre pour s'assurer que Lyra ne souffrirait pas. Et oui, il savait que quelques fois il pouvait être un idiot, mais il savait que Lyra n'était pas encore rétabli et que si quelque chose devait lui arriver, que l'événement soit minimes ou grave, elle ne se sentirait vraiment pas bien. Alors qu'il voulait faire se qu'il faisait le mieux, s'était à dire, imposer son opinion lorsqu'il n'aime pas la tournure des choses, elle lui annonçait ses adieux. Non, tout simplement non, elle n'avait pas le droit de partir comme ça. Il en avait décider ainsi. Il s'avança rapidement et lui prit le poignet qu'elle voulait utiliser pour se dématérialisé. Lentement, il retrouvait son état normal de dominateur, c'est à dire qu'il voulait contrôler la situation, il ne voulait pas laisser Lara partir aussi facilement, mais il repensa une autre fois qu'elle pouvait très bien partir sans son accord, il n'était qu'un simple écuyer et elle un immortel. Son visage victorieux se transforma rapidement en un visage, non pas piteux, mais bel et bien celui d'un jeune garçon qui n'était pas satisfait.

- Non ... Tu restes ...


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Sam 24 Oct 2009, 14:15

[HRP: Pas trop eu le temps de relire...Et désolé, je crois que ce post est presque plus nul que le premier... Je me reprendrai la prochaine fois, j'imagine, j'ai fait de mon mieux mais je suis restée bloquée...]

Aucune autre possibilité. Elle n'eut que d'autre choix que stopper net son mouvement. Elle ne désirait en aucun cas l'amener où elle allait, elle ne désirait pas le voir sur la montagne de Cristal. Son antre à elle. Si elle se téléportait, Hay serait automatiquement transporté avec elle. Elle n'avait pas eu beaucoup de temps pour réfléchir et décider d'arrêter son mouvement, elle était un peu désorientée. Toutefois, elle sentait la pression qu'exerçait Hay sur son poignet et son réflexe premier fut de se défaire de son emprise. D'un mouvement, sec, elle secoua son poignet dans le but de le faire relâcher puis recula de quelques pas, méfiante. Elle fut suprise de l'expression qu'affichait ce dernier. Plutôt différente que celle à son arrivée, elle détourna la tête, mal à l'aise. Jamais quelqu'un ne l'avait regardée comme ça, ce regard l'aggessait un peu, elle avait l'impressionde ne pas agir correctement. Comme si elle devait poser un quelconque geste mais elle ne savait pas quoi. Ce regard la transperçait et étonnemment, elle ne pouvait le supporter. Elle se mordit la lèvre inférieur puis leva la tête avec fierté, supportant ce regard sans broncher. Le démon avant passé du sourire béat à l'insatisfaction... Ce n'était pas étonnant. Étant immortelle, ayant un vécu de 500 ans en plus, dans son existence, elle en avait brisé, des cœurs. Mais...Est-ce que l'on peut dire qu'un démon avait un cœur? Pouvait-on dire que c'était une personne? Normal, en tout cas...?

Elle en avait lu, des pensées d'hommes, ça la faisait parfois rire, mais c'était des hommes. Pas d'un démon adolescent. Il l'avait paralysée, elle n'avait même pas pensé à les lires, ses pensées. Pourtant, c'est habituellement la première chose qu'elle faisait. Peut-être devrait-elle à l'avenir rester discrète, ne pas entendre ce qui ne doit pas être entendu. D'ailleurs, heureusement que Lara n'écoutait pas ce que l'adolescent pensait, c'était mieux pas...Elle n'aurait même pas pu tout savoir, de toute façon. C'était plutôt intelligent de fermer son esprit à ces moments là. Elle commençait à regretter sa venue, et en plus, le prévenir de changerait rien. Elle voyait le futur, lisait dans les étoiles, mais ce n'était pas très net. Elle ne pouvait rien changer. Il serait préparé mentalement. Ceci était plus délicat, beaucoup plus. On parlait là d'un adolescent, d'un démon qui pouvait éclater à tout moment. Et il ne se contenterait sûrement pas de crier. Surtout que Lara tentait de ne pas réveiller Lyra, juste à côté. Elle lui jettait de temps à autre des regards inquiets. Elle jouait avec ses mains en changeant de poids sur ses pieds. Comme si elle avait quelque chose à lui avouer, dans cette situation, les filles faisaient souvent ça. Sauf que, problème...Lara n'avait rien à avouer, bien au contraire. C'était plutôt Hay et l'immmortelle devrait faire la méchante et briser un autre cœur...parmi tant d'autres, malheureusement.

Pourquoi Lara restait-elle là? Où était passée sa dignité, sa fierté? Où était son assurance? Jamais elle n'avait agi ainsi, elle n'avait jamais vraiment eu de tic nerveux. Pourtant, si aurait vraiment voulu partir, elle l'aurait fait. Elle ne serait pas contentée d'écouter 'l'ordre' de Hayden, comme une stupide gamine soumise. De quel droit se permettait-il de lui parler comme ça, d'ailleurs? Elle avait l'impression de s'être fait avoir, de rester là pour rien, d'avoir été trop tolérante. Elle s'en voulait à elle même. Lara, immortelle d'Émeraude soumise. Elle secoua la tête. Elle ne cherchait les mots pour le sermonner, après tout, elle avait ce droit.

Sauf que la moue d'Hayden ne la laissait pas indifférente, si l'on peut dire. Elle ne voulait pas adopter le même ton que celui qu'elle avait pris pour lui reprocher de la regarder. Ellle aurait voulu prendre un ton doux, pour lui expliquer que tout ce qu'il pensait ou s'imaginait était impossible. Sans le frustrer...Mais tout cela semblait utopique. C'était tout à fait contre sa nature. Elle en était incapable, peu importe sa volonté.

*Allons, tu es capable...C'est pas si dure que ça...Il faut juste pas être brusque.*


-Écoute, Hayden...(pause)Tu n'as pas à me dire quoi faire, tu es un écuyer. Obéis, point. Si ton maître était pour savoir ça, tu y gouterais Hayden. D'ailleurs, elle va sûrement le découvrir pas elle-même.

Raté. Complétement raté. C'était bien parti, mais elle n'avait eu d'autre choix que de le sermonner, son côté sévère avait pris le dessus. D'ailleurs, elle ne savait même plus ce qu'elle voulait dire d'autre. Elle parlait comme si elle devait se défouler sur lui. Bon sang, pourquoi restait-elle là à la fin?! Elle s'éffrayait elle même, le d;emon l'éffrayait. La seule chose qui pouvait être rassurante, c'est que Hayden n'avait pas encore assez d'influence sur elle pour changer son caractère, sa dureté. Ses gestes et son regard n'avaient pas assez d'impact sur elle pour qu'elle 'ramollisse'.

-Je sais comment et pourquoi tu me regardes ainsi Hayden. Je vois le regard de...Peu importe. C'est impossible, bon sang, je suis immortelle, en plus...

Comment...Elle se suprit elle-même.C'était une première...Ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle devait à tout prix se montrer dure. Jamais elle n'aurait du prendre cette intonation. Elle recula encore de quelques pas, frustrée contre elle-même. Elle secoua la tête en serrant les dents.

Elle savait que de toute façon, Hay n'était pas la bonne personne qui lui fallait. Lara était une immortelle habituellement soumise aux dieux. Et entre les dieux et les démons, j'espère qu'il est évident que ce n'est pas l'amour fou. Elle ne voulait pas être condamné du monde des cieux pour traîner avec un démon. En exagérant, Lara aurait pu dire que celui-ci n'était pas assez bien pour elle. C'était en fait elle-même qu'elle devait convaincre de ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Âge du personnage : 78 - 83 ans [G18]
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Sam 07 Nov 2009, 16:07

Bien sure elle le repoussa. Hayden la laissa facilement reprendre son poignet de peur qu'elle ne lui mette le feu. Il savait très clairement qu'elle n'aimerait pas qu'il la touche, mais s'était plus fort que lui. Il avait du sang de roi et il aimait donner des ordres pour se faire respecter et changer les règles en sa faveur lorsque cela l'avantageait. Le fait que Lara le repousse le ramena à son triste sort. Ses yeux étaient dégoutant et il faisait fuir les femmes. Il voyait très bien que Lara cherchait a évité son regard par tout les moyens qu'elle trouvait, elle n'était même pas capable de le regarder en face. S'était si dure de regarder un démon en face ? Pourtant il ne lui voulait pas de mal, juste du bien. En fait, le bien était assez vague comme description, mais il était convaincu que ça ne lui ferait en aucun cas mal. La regardant toujours avec son air hautain, il se demandait pourquoi elle restait là. Elle ne se dématérialisait pas, pourtant elle voulait le faire avant que Hayden intervienne, serait-elle à ses ordres ? Pourtant, une immortelle ne devrait pas écouter se qu'un pauvre écuyer raconte, mais elle restait là, elle semblait attendre. Attendre quoi au juste, il ne le savait pas. Il décida de profiter de sa dernière chance qu'il avait. Elle ne reviendrait surement pas le voir de si tôt, il avait été impolie et agressif, une fois de plus. S'était plus fort que lui d'agir ainsi. S'était en fait la première fois que son coeur battait pour une femme. Lorsqu'il fit un pas vers elle pour lui adresser la parole tout en essayant de trouver des mots doux à lui dire, elle leva le regard vers lui. Il se sentit devenir mou comme un mollusque lorsqu'il regarda ses yeux. Tous ses mots partirent en fumée. Il sentit l'irrésistible envie de la prendre dans ses bras et de se laisser tomber avec elle dans son lit. Il serait si bien tout les deux, non ?

Elle quitta son regard, au grande regret de Hayden, pour aller porter son regard sur Lyra qui dormait en arrière plan. Avait-elle peur que son maitre se réveille et ne surprenne son écuyer en flagrant délit ? S'était si compliquer aimer quelqu'un ? Ils ne pouvaient tout simplement tomber tout les deux dans un lit de rose sans penser a se que les autres pensaient de eux ? Il se sentait capable de tout pour elle. Son esprit s'emballait, son coeur voulait lui sortir de la poitrine, il voulait lui offrir son coeur en cadeau. Il s'ouvrirait la poitrine pour lui donner. La vision était assez hideuse, mais pour Hayden s'était beaucoup. Par un seul regard, elle en avait fait plus que plusieurs magiciens réunit ensemble. Il se voyait avec elle, lover dans leur lit. Lui entreint de la couvrir de baiser et elle embraser ses cicatrices. S'était la plus belle vision qu'il avait eu de sa vie, il voyait enfin quelque chose de joyeux au bout du tunnel. Cette femme pourrait surement lui offrir l'amour. Si elle restait avec lui alors qu'elle voulait partit, c'est qu'elle aussi se sentait mal à l'aise devant lui. Même lorsque l'esprit veut cacher des choses, les yeux d'une personne parlent à sa place. Il voyait dans ses yeux la même chose que lui avait dans les siens, sauf que Hayden semblait plus enclin à le démontrer qu'elle.


-Écoute, Hayden...(pause)Tu n'as pas à me dire quoi faire, tu es un écuyer. Obéis, point. Si ton maître était pour savoir ça, tu y gouterais Hayden. D'ailleurs, elle va sûrement le découvrir pas elle-même.

Non il n'avait pas à lui dire quoi faire, mais c'est elle qui l'avait écouté, alors il n'était pas si coupable que ça, il avait seulement dit quelques mots pour pouvoir la garder près de lui, s'était un crime ? Il était certain que Lyra n'en serait pas du tout offusquer, lui qui ne parlait jamais et qu'il n'avait aucune relation, elle serait surtout étonné de le voir désirer la présence de quelqu'un plus fort que lui. Hayden lui adressa un sourire, il voulait lui montrer que la réaction des autres le laissait indifférent. Il se moquait royalement que Lyra le punisse par la suite s'il pouvait la serrer pour le reste de la nuit contre lui. Même si elle n'était pas consentante, il aimerait le faire pareil. Il pourrait écouter son souffle contre sa poitrine, la regarder rêver et s'imaginer se que pouvait être son rêve. Il s'imaginait des choses qui ne se produirait surement jamais, puisque Lara ne semblait pas rigoler et rêver comme lui. Il prenait les choses tellement à la légère qu'il ne voulait même pas se demander si cette relation pourrait durer, si elle pouvait juste tout simplement exister. Il la voulait seulement pour lui, il avait surement perdu la tête, mais cela n'avait pas d'importance puisqu'elle était là.

-Je sais comment et pourquoi tu me regardes ainsi Hayden. Je vois le regard de...Peu importe. C'est impossible, bon sang, je suis immortelle, en plus...

Il semblait qu'elle, elle se posait énormément de question. Pourtant, s'était simple de s'approcher de lui et d'oublier ses responsabilités. Elle était immortelle et alors. Hayden avait bien comme meilleur ami un dieu, pourquoi ne pourrait-il pas aimer une immortelle ? Après tout, le chevalier Wellan n'avait-il pas eu une aventure avec la mère de Kira. Il est vrai que Wellan n'était pas un démon, mais un héro. Hayden deviendrait un héro pour Lara si elle le voulait. Il deviendrait un simple paysan si s'est se qu'elle désirait. Pour l'instant, elle avait besoin d'explication. Sans attendre, il s'avança vers elle et il l'enferma dans ses bras. S'était surement sa première marque d'affection depuis des années. Il passa ses mains dans son dos et les remonta vers son cou en prenant soin de ne pas tirer sur sa chevelure. Il n'arrivait tout simplement pas a croire qu'il avait une femme contre lui et qu'il pouvait sentir sa chaleur. La tête de Lara venait se loger dans son cou, comme si son corps avait été formé pour tenir cette tête contre lui.

- Et alors ? Tu crois que c'est les dieux qui guident ma vie ? Ils m'ont abandonné il y a longtemps. Si tu as peur, fouille dans mon esprit, tu n'y découvrira que de l'amour. Je n'ai jamais eu la chance de ressentir un tel sentiment, mon coeur n'est pas fait pour aimer, mais il semblerait que tes beaux yeux me donnent la force de devenir se que j'aurais du être depuis longtemps, un humain. Tu me rends fou, fou de toi.

Il n'arrivait pas a croire qu'il venait de dire ça, il venait d'ouvrir son coeur comme un simple bonjour, pourtant, il la connaissait que depuis à peine 2 minutes. Il l'aimait tout simplement, il ne voulait pas qu'elle parte pour le laisser seul dans son lit froid comme l'hiver. Il venait surement de trouver la seule femme sur la terre pour là quel il éprouverait un amour si puissant, un amour assez puissant pour lui faire oublier sa détresse et sa rage.

- Par pitié, prend moi dans tes bras se soir. Laisse moi t'aimer Lara d'Émeraude, laisse moi être un humain pour une fois dans ma vie


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Jeu 19 Nov 2009, 19:35

[HRP: Désolééé du retard, j'ai eu une semaine avec de gros examens et j'ai pas pu me connecter de la semaine(à part aujourd'hui)...]

Lara ne s'était pas défaite de son emprise, cette fois-ci, bien que ce n'était pas l'envie qui manquait. Elle était raide et son visage était crispé. Ces dernières annés, c'est-à-dire les 500 dernières années au moins, elle avait vécu renfermée sur elle-même, les contacts physiques étaient rares. À l'intérieur, un cyclone d'émotions se déchaînait, mais elle se retenait, sa volonté l'emportant sur son envie...Elle était gentille, car si elle l'aurait vraiment voulu, elle aurait pu frapper Hayden, et pas une simple gifle...Seulement à cause de cette emprise. Pourquoi était-elle figée ainsi?

C'était un véritable supplice, peut-être restait-elle là parce qu'elle ne le réalisait vraiment, elle n'avait pas 'analysé' la situation, en fait, et ignorait comment réagir. Le but premier de sa visite ne tenait plus, elle n'avait qu'à improviser. La situation était enfait beaucoup plus ridicule qu'elle le semblait. Lara arrivait dans cette chambre, Hayden était en colère de ser faire réveiller, puis, après l'avoir bien détaillée avec des étoiles dans les yeux, lui avait avoué son amour...Après leur rencontre à peine quelques instants plus tôt. Regardant tout ça de ce point de vue, on pourrait trouver ça quelque peu loufoque, surtout si on pensait que Lara était un tête plus basse, avait au moins 500 ans de plus que lui, mais que physiquement, il semblaient avoir le même âge. Hayden qui avouait son amour à l'immortelle d'Émeraude en présence de son maître, endormie heureusement...

Non, même en réfléchissant à la situation comme ça, rien au monde ne pourrait faire sourire l'immortelle, pas même le gag, la blague ou la chose la plus hilarante qui soit. Pourtant, son autorité habituelle semblait s'être envolée, en même temps que sa fierté et son honneur. L'étreinte de l'écuyer était réconfortante, bien que ce soit celle d'un démon, et Lara se demandait si c'était vraiment ce qu'elle pensait.

*Lara...Est-ce que tu es comfortable, est-ce que tu te sens en sécurité dans l'étreinte d'un démon? Réveille-toi... Rappelle-toi tes devoirs... Ne...Ne faiblis pas, ta colonté est plus forte que tes désirs. D'ailleurs, tu ne désires pas réellement être avec cette...chose...*

Cela répugnait Lara de devoir utiliser le terme 'chose' pour décrire ce démon pour se ramener à la réalité, pour se persuader qu'elle ne fondrait pas. Elle se mettait à l'épreuve, était-elle vraiment digne de son titre? Si oui, ce n'était pas dans le contrat de s'amouracher d'un démon en étant dans la même pièce que lui seulement l'espace d'un instant. Elle se battait avec elle-même, en fait, car pour résister, elle se devait d'être dure avec lui, oublier la douceur laisser la place à Lara d'Émeraude. Mais, n'avait-elle plus sa liberté? Avait-elle choisi de devenir immortelle? Non, alors, qui pourrait la priver de cette deuxième vie, qui s'étirerait à l'infini? Elle avait toujours cru que, contrairement à l'affirmation de Hay, sa vie à elle, c'était les dieux qui la guidait. Mais à vrai dire, au fond d'elle. c'était juste elle-même qui pouvait la priver de ce privilège. Elle ne savait même pas pourquoi elle s'était retenue, à part le fait qu'elle n'avait trouvé aucun homme convenable durant son cheminement en temps qu'immortelle. Qu'attendait-elle?


-Hayden, commença t-elle en le repoussant, d'une voix qui n'augurait rien de bon pour lui, ce n'est vraiment pas possible, tu dois trouver quelqu'un de convenable...Ce qui veut dire que tu dois m'oublier. Oublie l'amour impossible, il fait énormément souffrir...Je parle me basant sur mes propres expériences. Alors, je devrais partir, et si tu croies que je dis ça pour te faire souffrir, que je n'ai pas d'émotion comme de nombreux le croient en tant qu'immortelle, c'est faux...

Comme pour prouver qu'elle ne disait que la vérité, un larme s'écrasa sur le chandail de l'adolescant aux yeux rouges, encore à proximité d'elle. Parce qu'elle savait qu'elle aurait pu se laisser aller, qu'elle était prête à lui laisser un chance, mais elle s'était ravisée à la dernière minute. Au fil des années, les normes qu'elle s'était elle-même imposées avaient pris la place d'un réel règlement et ce n'était pas qu'un simple jour, alors qu'un démon s'imposait sur son passage, que tout son chemin qui l'avait menée la allait s'effondrer. Elle n'osait même plus le regarder, ses belles paroles qui l'avaient tant émue n'étaient visiblement pas suffisantes. Et elle n'avait même pas pris la peine de fouiller son esprit. Il était dur de déterminer si ses yeux ne fixaient que le vague, ou le sol où ses larmes allaient s'écraser.

Pourtant, quel beau couple les deux formaient, Hayden grand, le fait qu'il soit un démon et qu'il aie des yeix rouges ne le rendant pas laid du tout, avec Lara, plus petite que lui, au visage d'ange et aux traits délicats...

Elle savait qu'elle l'avait blessé, mais aussi qu'il 'aurait sûrement pas l'impression que toutes les portes lui étaient fermées vu qu'elle restait là. À lui de choisir, de décider, de la convaincre. C'était lui, lui seul qui pouvait y parvenir, et c'est d'ailleurs ce que Lara attendait, trop indécise pour choisir leur destin par elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Âge du personnage : 78 - 83 ans [G18]
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Ven 11 Déc 2009, 20:26

Il s'attendait à quoi ? Qu'elle lui saute dans les bras et qu'il porte galopant au soleil couchant vers un avenir meilleur ? Si seulement de tel vision était possible, si seulement s'était si facile d'aimer. Même après les paroles blessantes de Lara, il resta là, à la tenir contre lui. Ses paroles le faisaient réfléchir, elle ne l'avait pas blessé par ses paroles, mais par se qu'elle dégageait. Il n'était pas un aveugle, il sentait très bien que cette immortelle n'aimait pas son statut de démon. Il avait rarement rencontrer des gens qui aimaient se retrouver avec des tels personnes. L'aura qu'il dégageait n'était pas agréable, elle mettait souvent les personnes autour de lui dans un sentiment d'inconfort. Il ne serait pas étonné d'apprendre que si Lara restait là sans le pulvériser était bien seulement par la cause qu'il était l'écuyer de Lyra. Après tout il était un personnage insignifiant dans toute cette histoire de guerre avec Irianeth, il ne ferait certes pas la différence dans la bagarre. Il manquait d'entrainement, ainsi que d'esprit d'équipe. Il n'était pas encore parfait.

Laissant le corps chaud de Lara, il fit un pas vers l'arrière. En fait, savoir qu'il avait fait pleurer cette femme l'avait mit tout à l'envers. La plupart du temps, il ne prêtait guerre attention aux gens autour de lui, mais son coeur battait pour elle, il le savait très bien, alors savoir qu'il lui avait fait du mal le rendait coupable. Il était coupable d'un crime pire que tuer. Il n'avait pas penser au passé de cette femme. Sortait-elle d'un rupture déchirante avec un autre humain, elle disait se connaitre dans les amours impossibles. Comprenant enfin qu'il avait eu une réaction d'adolescent en amour, il fit un autre pas vers l'arrière. L'amour l'avait aveuglé, il s'était comporté en total imbécile. À peine après quelques secondes, il s'était jeté dans les bras de Lara, sans la connaitre, sans vouloir la connaitre, il n'avait pas prit le temps de penser au après. Le après était très important. Il se voyait mal dire à son maitre :


- Si tu me puni encore, je le dis à ma petite amie !

- Quel petite amie ?

- Lara d'Émeraude


Cette déclaration laisserait un froid énorme. Elle perdrait surement sa place de qualité près des dieux, pour lui, un garçon qui devenait de plus en plus maléfique. Un garçon dont les yeux devenaient de plus en plus rouge sang, dont le coeur devenait de plus en plus fermé et insensible. Son comportement n'avait rien à voir avec un écuyer modèle et il n'aurait surement aucune place dans les plaines de lumières. Il n'avait sa place nul part de toute façon, même cette femme semblait penser la même chose puisqu'elle était venu l'avertir d'un malheur. Les malheurs, il en avait vu beaucoup, mais pour qu'une immortel se déplace, jamais. Celui-ci devait surement être provoquer par le comportement explosif de l'écuyer. Il regarda Lara quelques instants avant de soupirer.

- Je te comprend.

Il tourna son regard vers son maitre, elle dormait, alors il pourrait être sincère avec l'immortel, si Lyra l'entendait dire de tels choses elle saurait surement choquer de son latitude, mais qui ne le savait pas en fait ? Il n'y avait que les fous pour penser que Hayden serait un homme bon, il avait tout pour être un ennemi même, il avait même la coupe de cheveux des méchants que l'on imagine dans les cauchemars. Lui-même n'était pas capable de se supporter, se voir dans un reflet, comme celui de l'eau, lui donnait le gout de se déchirer le visage à coup de dague. Il avait longtemps eu l'envie de se crever les yeux lorsqu'il était plus jeune. Il se demandait d'ailleurs pourquoi il ne l'avait pas fait.

- Moi non plus, si j'avais le choix, je ne voudrais pas vivre avec un démon. Je sais que je suis mauvais, que je ne serai jamais blanc comme neige. Je sais que je n'aurai jamais de famille puisque je ne suis même pas capable de m'occuper de moi-même, alors tu m'imagines avec des gosses ?


Il releva la tête, il était retombé dans son attitude normal, il s'était fermé comme une huitre d'un seul coup, il avait fermé son coeur ainsi que son esprit d'un seul coup de vent, il avait laissé la colère ressortir de lui, ainsi son aura devenait encore plus désagréable, en fait, il redevenait naturelle pour Lara. Il savait qu'elle avait été blessé par son attitude d'adolescent en amour, alors pour elle, il avait fait se qu'il savait faire de mieux, il changeait. Il essayait de devenir celui qu'il ne deviendrait jamais, celui que Lyra voulait qu'il devienne, le petit écuyer parfait d'émeraude qui ne s'énervait plus et qui laissait sa colère de côté. Au dehors il semblait fier et fort, il donnait l'impression d'être déjà un homme si on oubliait le fait qu'il n'est toujours pas de poils au visage. Par contre, si on regardait en dedans, comme peu de gens l'avaient fait, on voyait qui il était vraiment et se qu'il ressentait vraiment. En se moment, il était comme un vrai adolescent qui perd son premier amour. Par n'importe qu'elle amour, celui qu'on croyait le vrai, celui qui nous faisait rêver le soir et que l'on croit que l'on ne guérira jamais. Il avait l'air de ça à l'intérieur. Un démon qui ne savait pas ou donner de la tête. Il se demandait s'il devait se jeter par la fenêtre ou rester devant Lara. De toute façon, que pouvait-il dire pour la conquérir ? '' Je vais changer, je te le jures . '' Elle n'était pas dupe et lui non plus, il ne changerait pas. Il serait même étonné que son état de stabilise.

- Merci de m'avoir ramener à la réalité, je suis un démon, je ne peux pas aimer.

Il disait sans connaitre, mais il disait pour se sentir mieux, s'il se convainquait qu'il ne pouvait pas aimer, alors il arrêterait peut-être de souffrir, il aurait peut-être moins envie de crier et de briser les meubles de la chambre. Sa peine se transformait en colère, comme il avait toujours fait, il était incapable de juste pleurer en silence, lorsqu'il souffrait et cela de toute les manières, il ne pouvait pas éviter de se mettre en colère. Il avait même frapper un dieu dans ses colères, un dieu qui ne le méritait même pas. Bonbant le torse comme il l'avait toujours fait, il resta devant Lara, sachant très bien qu'elle serait peut-être soulager. Il donnait l'effet de seulement avoir eu un amour passager, une espèce de passe, alors elle penserait que tout serait moins compliquer, qu'elle pouvait partir et l'oublier. Il ne se doutait même pas que peut-être qu'elle avait vu son jeu, qu'elle voyait dans ses yeux meurtris, la douleur et la peine qu'il se fait souffrir, de regarder partir celle qu'il aimait, pour essayer de la consoler. Il avait une manière très spéciale de consoler les gens, mais il n'était pas normal après tout.

[ Court ? .... TT__TT ]


Dernière édition par Hayden le Ven 24 Sep 2010, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Dim 20 Déc 2009, 10:09

Lara fit aussi un pas en arrière, lorsque Hayden la lâcha. Elle sentit avec soulagement l'air frais sur elle. Pendant un instant, alors que Hayden l'étreignait, alle avait cru ne plus jamais le sentir... Et maintenant, elle se sentait coupable d'avoir fait ça à Hay. Elle l'avait blessé, et elle en avait bisé des cœurs dans sa vie, mais tous les «cas» n'étaient pas aussi délicats que celui de ce démon. Et sa force n'était pas les situations amoureuses, ce qui ne l'aidait pas. Elle aurait voulu faire plaisir à Hay, elle aurait voulu partager ses sentiments, elle aurait voulu qu'il soit heureux! Mais ce n'était pas le cas. Elle ne pouvait pas faire semblant de l'aimer et jouer la comédie. Ça ne lui briserait que plus le cur. Elle devait trouver une solution pour se faire comprendre sans se faire détster... Elle n'avait jamais réussi à faire cela... Elle devait trouver une raison qui n'était pas qu'elle ne l'aimait pas. Oui, elle ne partageait pas ses sentiments, mais ce ne serait pas pour lui remonter le moral, si elle disait cela. Et elle ne pouvait pas non plus lui dresser une liste de tout ce que la dérangeait, ça ne lui remonterait pas le moral non plus. Premièrement, Hayden était un démon. Comment les dieux prendraient-ils cela? En lui enlevant son titre mérité par ses 500 ans de fidélité et de chemin. Et comment lui dire que dans sa vie, elle n'avait eu qu'une relation amoureuse, qui était sérieuse et qu'elle n'était pas du genre à tomber amoureuse facilement? En aimant Hayden, elle aurait l'impression de trahir quelqu'un. Tout ça, c'était sans parler de la réaction des autres. L'immortelle d'Émeraude avec un démon. Sa réputation était en jeu. Et comment réagirait le maître de Hay? Elle avait tendance à croire que ce ne serait pas une joie immense, si elle avait à apprendre une nouvelle comme celle-ci. Et en étant douce, en tentant de lui faire comprendre sa situation, peut-être que Hayden ne serait pas convaincu que cela ne fonctionnerait jamais. Mais en adoptant la fermeté, elle aurait peur d'une réaction violente de la part du démon musclé et pas encore tout à fait bien «dressé». Elle allait prendre la parole, pour dire ce qu'il sortirait, ce qui lui passerait sous le coup de l'impulsion, mais Hayden la devança. "Je te comprends." Ah? Lara sentit ses épaules se détendre, l'air qu'elle avait aspiré il y avait plusieurs secondes se ralâcher dans l'air et ses yeux cligner. Un mince sourire, un peu tendu, vint étirer son visage. Il avait l'air déçu, mais cette déclaration la rendait déjà plus à l'aise. Elle savait bien qu'il n'était pas tout à fait heureux en disant ça, mais au moins, elle pourrait se dire à elle même, pour s'empêcher de culpabiliser, qu'il la comprenait. Que ce n'était pas elle, le monste, en faisant ainsi souffrir un pauvre adolescent. Elle pourrait se dire qu'il avait lâché prise, qu'elle 'avait pas eu à le repousser de force. Oui, les paroles prononcées plutôt avaient encouragé celles de Hayden, mais il comprenait et c'éteait l'important. Lara ne se sentait pas comprise pour autant, immortelle, belle, et briseuse de cœur. Que pensait-il d'elle? Qu'une immortelle faisait souffrir les gens? Qu'elle ne comprenait que dalle des sentiments humains, de la douleur qu'ils ressentaient? La pauvre immortelle était en proie à de nombreux préjugés, comme tous les autres des Cieux, d'ailleurs. Son physique n'était rien pour l'aider, elle donnait l'impression d'une fille qui avait tout. Les immortels étaient probablement tous destinés à souffrir en silence, à devoir perséverer et prendre son mal en patience. Vivre avec le fait que plusieurs les méprisent ne les comprenent pas. Elle croyait qu'il avait fini de parler, qu'elle pourrait partir et faire comme si rien ne s'était passé, mais non. Il devait rajouter trois phrase, mais trois phrases qui la touchèrent énormément. Oui, elle s'était souvent apitoyée sur son sort en se plaignant que les immortels étaient une race incomprise. Mais les démons étaient rares et leur situation était de loin plus difficile que celle de Lara. Les passants, dans les rues, qui les regardaient et les pointaient du doigt. Son attitude, qui était colérique et rebelle. Au fond, il ne se contrôlait pas. Lara, en observant Hayden, du ciel, avait pensé qu'il ne faisait pas d'efforts pour progresser. Et les autres, qui le regardaient avec dédain. C'est une expression empreinte de mélancolie qui 'installa désormais sur son visage. Les paroles de Hayden l'avaient réellement frappée. Ses yeux venaient de s'ouvrir, et elle avait pris conscience de la vie d'un démon. Mais en même temps, elle avait l'impression de ne rien comprendre. Elle avait été aveugle, insensible à eux out le temps, donc elle ne les connaissait pas vraiment. Le fait que lui non plus ne voudrait pas vivre avec un démon, ça la rendait triste, en quelque sort. Elle se sentait mal et avait l'impression d'être une de celles qui le renierait parce que c'est un démon. Peut-être qu'elle l'était, tout compte fait. Il se méprisait lui-même. Il savait qu'il ne pouvait pas contrer sa nature. Pourquoi devait-on naître sans choisir qui l'on était? Pourquoi ne pouvait-on pas choisir notre destion? Et ne jamais avoir de famille, ne pas pouvoir vivre ça, c'était l'une des pires «malédictions» qui ne pouvaient s'abattre sur qui que ce soit. Lara avait autrefois été si près du but, si près de pouvoir vivre ça, mais ce droit lui avait été confisqué. elle comprenait Hayden sur ce point. Elle ne faisait qu'admirer les jeunes élèves. Elle n'avait jamais pu avoir une existence normale, elle non plus, parès ses seize premières années. Elle baissa la tête en soupirant, en se demandant elle-même si c'était de rage ou de tristesse. Elle ne pouvait changer le cours du passé, seulement le futur.

L'aura de Hayden avait soudain changé. Elle n'aimait pas cela, elle était mal à l'aise. L'énergie semblait maléfique, et malsaine. Son attitude béate avait laissé place d'un coup sec à son naturel. Même si elle n'avait pas tenté de pénétrer dans ses pensés, le seul fait d'être à proximité de lui, elle avait l'impression de se heurter à un mur, d'être loin de lui. Elle s'attendait à quoi? Elle ne pouvait changer personne. Elle n'avait pas ce pouvoir. Désormais, elle avait l'impression que tout était fini, qu'elle pourrait enfin partir, mais non. Il lui restait encore quelque chose à ajouter.


- Merci de m'avoir ramener à la réalité, je suis un démon, je ne peux pas aimer.

Cette déclaration lui fit l'effet d'une claque, ou encore d'un fouet. Elle n'avait jamais voulu dire ça! Elle ignorait quoi répondre, et elle n'avait pas du tout vu ça venir.

- Tais-toi, Hayden.

C'était tout ce qu'elle pouvait dire. Elle le regarda en secouant la tête lassement. Après avec cherché ses mots, elle reprit.

- Le fait que tu sois un démon n'a aucun, aucun rapport. Tout le monde a le droit d'aimer. Je ne devrais pas dire ça mais...Les dieux sont stupides si ils enlèvent à qui que ce soit le droit d'aimer ou d'avoir une famille. tu en trouveras, des femmes qui t'admireront. Qui t'aimeront. Je ne t'empêcherais jamais ça, le véritable amour que tu pourrais trouver. Ce n'est simplement pas moi...

Elle le regarda dans les yeux. Jusqu'à maintenant, elle avait cru qu'il disait cela parce qu'il le pensait. Mais en le regarda, elle se douta que c'était pour autre chose...L'expression qui se lisait dans ses yeux, de la souffrance profonde, son air de chien battu, la frappa. Elle recula de quelques pas, comme si elle était horrifiée par ce qu'elle venait de voir. Jamais elle n'aurait cru briser son coeur à ce point. Elle secoua lentement la tête, en se disant qu'un départ brusque serait mieux.

-Adieu, Hayden.

Elle fit un élégant mouvement de main, comme si elle chassait une mouche, puis disparut dans une pluie d'étincelles multicolores, comme à son habitude. En disparaissant aux yeux de Hayden, c'était mieux...
Revenir en haut Aller en bas
#Hayden

avatar
Nombre de messages : 868
Rôle : Renégat recherché & ex Chevalier & ex Roi d'Emeraude
Âge du personnage : 78 - 83 ans [G18]
Date d'inscription : 25/07/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort à 78 - 83 ans [G18]
Rôle: Renégat recherché & ex Chevalier d'Emeraude & ex Roi d'Emeraude
MessageSujet: Re: Tourments et alerte [PV Hay] Jeu 31 Déc 2009, 16:22

Elle était partit. Son masque avait bien marché, elle y avait cru. En mettant son masque neutre, elle avait jouer dans son jeu et elle avait cru qu'il n'était plus triste, ou contraire, il tremblait de colère. Il l'avait laissé partir bon sang ! Il restait immobile au beau milieu de la pièce, tremblant et regardant la porte avec un regard perdue. Ça lui prendrait des jours à bien comprendre se qui venait de se passer dans cette chambre. Il était tombé amoureux e la seconde d'après, il découvrait que c'était non. Il n'avait même pas pu lui montrer qui il était et ce qu'il ferait pour elle ! Elle était partit sans rien vouloir savoir de plus. Elle était venu lui apporter une mauvaise nouvelle et s'est tout. Alors il était si dégoutant que cela ? Elle avait beau dire se qu'elle voudrait, les autres femmes, il n'en voulait pas. C'est elle qu'il voulait. Elle était parfaite pour lui, elle avait une personnalité forte, des idées éclairés, mais à croire qu'il ne valait rien à ses yeux. Il ne valait rien en amour.

Il retourna s'asseoir sur son lit, découvrant pour la première fois l'amour et aussi les peines de coeur. C'était beaucoup plus douloureux qu'il ne croyait avant. Il croyait ses gens idiots de pleurer par amour, maintenant il se demandait s'il allait être assez fort pour contenir ses larmes. Elle ne reviendrait pas, ça il pouvait en être assurer, surtout après l'avoir forcer à se coller contre lui, au moins il pouvait garder son odeur en souvenir, c'est tout se qu'il garderait d'elle. Il avait bien sur le souvenir de son visage, mais il se sentait en colère quand il l'imaginait, il ne vivait pas les choses de la même façon que les autres après tout. Certains pleuraient, d'autre avait besoin d'aller boire dans un bar. Sortant sans faire de bruit, il prit la direction de la taverne qu'il aimait tant. Maintenant, avec la musculature qu'il avait, personne ne cherchait à le jeter dehors en le voyant entré, surtout que se soir, le premier qui le touchait était mort, pour son moral on allait repasser. Il venait de se faire jeter par la femme qu'il aimait, il avait besoin d'un verre et vite.

Alors qu'il se perdait dans l'alcool, il n'arrêtait pas de se répéter, elle est partie. Il n'avait que cela dans la tête et surement pour tout le reste de la soirée, accoudé contre le comptoir, la tête légère ainsi qu'un verre à la main. Il n'y était pas aller de main morte, mais il ferait tout pour ne plus se souvenir de cette soirée, malheureusement c'est seulement la fin dans la taverne qu'il oublierait, tout le reste il devrait le garder et vivre sa première peine d'amour et surement la dernière, puisqu'il ne s'ouvrirait plus jamais d'un seul coup à une femme, il ne ferait plus la même erreur de mettre son coeur ainsi sur la table et de se le faire piétiner aussi facilement. Il apprenait de ses erreurs et bien celle là, il l'avait apprit douloureusement.


- Elle est partie.

Il en était rendu à son combien déjà ? Il ne comptait plus les verres, il en voulait plus. Son image trottait encore dans son esprit et il voulait la faire disparaitre, quitte à vomir partout le lendemain matin, il ne voulait plus la voir, mais il avait beau la traiter de tout les noms, elle restait toujours aussi belle et importante pour lui. Il se demandait si tomber en amour faisait le même effet, si, sans avoir le coeur brisé, on pensait toujours à cette personne. C'est dans un bien triste état qu'on le ramena au château, au servante, qui durent appeler son maitre puisqu'il était beaucoup trop lourd à transporter. Il avait bu jusqu'à perdre conscience, sans pouvoir oter son beau visage de ses pensées. Lorsqu'il se réveilla, il eu le pire lendemain de veille de sa vie, mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle était toujours bien présente dans ses souvenirs, s'était ça le pire.

( Assez petit pour terminer, mais je n'avais plus rien à dire :/ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tourments et alerte [PV Hay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-