___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Âge du personnage : MORT
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mer 14 Oct 2009, 11:30

Le petit prince ne l'avait pas remarqué tellement il s'était trouvé occupé à détailler sa professeur : quelqu'un avait prit la place vacante à côté de lui. Une fille. Blonde. La gamine de Shola ! Peut être avait-il été aperçut de sa présence par un sixième sens lui indiquant qu'elle venait de le reconnaitre également. Quelle malchance ! Non mais, pourquoi était-elle ici elle d'abords ?! Ne l'avait-il pas raccompagné chez elle, dans le village de Zenor, ne lui avait-il pas répondu qu'il ne resterait pas, qu'ils ne se reverraient plus jamais et qu'il s'en allait directement sans qu'une autre finalité soit possible ?! Si, il lui avait dit tout ça, et elle ne l'avait pas suivit. Pourquoi alors, s'acharnait-elle sur le destin ? Pourquoi était-elle là ?

Trystan avait fait tout son possible pour sauver une vie durant sa misérable existence et voilà ce qu'il en ressortait : cette vie là avait décidé de se détruire en le suivant dans un endroit où elle serait forcément mien bien reçu que lui ne l'avait été. A moins qu'elle ne soit princesse d'Irianeth ?! Non, impossible elle venait bel et bien de Zenor. Il en était persuadé et l'avait vu dans les yeux des habitants le jour où il l'avait ramené. Mais dans ce cas, pourquoi était-elle là ?!

L'héritier d'Irianeth détailla rapidement tous les occupants de la salle, tous étaient concentrés sur l'imbécile qui n'avait toujours pas répondu et sur l'enseignante qui n'allait pas tarder à l'épingler au mur pour ses idioties. Cela ne lui ferait pas de mal. Heureusement, personne ne semblait avoir remarqué la surprise momentanée des deux jeunes enfants. Pourquoi réagissait-il comme cela en sa présence ? Il n'aurait su le dire lui-même et il est fort possible qu'au plus profond de lui-même, le garçon se sente responsable de cette fillette qui avait été autrefois l'événement déclencheur de sa nouvelle vie. Peut être, ou peut être pas seulement, mais en grande partie très certainement ! Mais pourquoi était elle là ?

Trystan reporta son attention sur la blondinette après avoir prit le soin de fermer son esprit. Elle lui souriait de manière imperceptible pour tout autre personne. Elle semblait réellement vidée de toute vie, de tout espoir, de son âme en bref et rien que ce soir la rendait plus... enfin vivante. Cependant, Trystan ne pouvait pas se permettre de la fréquenter. Déjà elle ne portait pas le même rang qu'elle, ensuite, elle était bien trop faiblarde et surtout : elle en savait beaucoup trop. Et même si le passé de l'héritier était tout à son honneur, pour rien au monde il n'aurait voulu que les autres le connaissent. Et elle, elle, elle pouvait leur donner ces informations. Elle était là car elle l'avait suivi. peut être même pour le voir. LUI.

Ce n'était pas possible du tout. Cette situation devait cesser encore plus vite qu'elle n'avait commencé, simplement, comment le lui faire comprendre sans la briser dans le domaine de l'irréparable. Oh, et après tout, il n'avait personne à préserver, il était prince ! LE gamin la fixa dans les yeux, et au lieu de sourire, il fronça les sourcils et son expression devint encore pus froide qu'elle ne l'était. Après quelques secondes dans cette stature, il détourna la tête et se re-concentra sur le cours. Un problème de moins. Du moins pour l'instant.

Cela, cette mesure tout aussi lâche que pitoyable et indigne, ne conviendrait pas. Elle chercherait forcément à lui parler, et ils seraient exclus de cours tous les deux cette fois. Exclu, lui ?! Non, c'était inconcevable ! Mais il ne fallait jamais faire confiance à personne, encore moins aux fillettes blondes Zénoroises se retrouvant élèves d'Irianeth pour suivre un petit fou qui vient de massacrer sa mère et de l'épargner. Trystan soupira silencieusement et s'imagina sur la place juste devant lui. En quelques centièmes de secondes, il s'y trouvait et surement pesonne n'avait remarqué son rapide mouvement. Au moins, il n'était plus à côté d'elle. Trop risqué. Du moins, pour l'instant.


A peine cette dose d'adrénaline fut elle passée que la professeur répondit aux deux élèves. Comme Trystan s'était fait la remarque, les excuses étaient nulles, non avenues et non recevables et les élèves qui les avaient fourni encore plus. C'était ainsi. Et Trystan bénissait intérieurement son nouveau maitre pour ne pas faire de concessions ou se montrer "gentil". Sur Irianeth, personne n'avait besoin de ça. Il n'y avait qu'à voir : tous ceux de l'Ordre qui avaient été gentils avaient mal tourné ou n'étaient plus réellement prêts à suivre aveuglément les décisions de l'Empereur. Lui aurait besoin de ce type de sujet : loyal, peu intelligents, sans peur, et forts. Et pour les conseillers et formateurs : des gens comme Amethyste feraient l'affaire. Il faut croire que son petit séjour de plus de six ans entre les mains de ce groupe de mages complètement anarchistes lui avait laissé un héritage qui lui servirait ici, un certain vécu. Et dire qu'avant, il refusait même de pratiquer la sorcellerie... Il avait fait un sacré bout de chemin depuis...

Le cours commençait enfin. Cette fois, c'était sur. D'ailleurs elle proposait déjà un exercice, ou plutôt de la compétition. La forme semblait intéressante mais le contenu déçu profondément l'enfant prodige. Un simple blocage de pensée et pénétrer dans les esprits des autres. Cela ne valait même pas la peine de répondre, il était évident que tout le monde maitrisait à la perfection chacun de ces deux pouvoirs.

Et pourtant, seulement deux des élèves répondirent. Et elles ne maitrisaient pas entièrement les techniques : tout simplement ridicule. C'est là que Trystan se dit qu'il fallait qu'il rassure sa professeur et qu'il montre qu'au moins un d'entre eux dans ce groupe était digne d'avoir été choisit comme élève d'Irianeth...

Préférant les actes aux mots insipides et sans grand intérêt notoire, le prince pénétra dans chaque esprit des personnes présentes dans la pouponnière, y laissant à chaque fois sa trace - c'est à dire, de le tordre légèrement afin de faire sentir sa présence sans imposer une douleur intense - et en ressorti aussi proprement. Il termina par son professeur, sans la douleur mentale bien sur, et ne fit remonter à la surface que le souvenir de leur rencontre. Il ne servait à rien d'être impoli et de fouiller dans ce qui ne lui appartenait pas. En prenant bien soin de laisser une piste à suivre, Trystan réintégra son esprit et le verrouilla entièrement grâce à son imagination entrainée donc sans faille, si bien que personne ne pourrait y accéder.

C'était simple quand même comme exercice et lui excellait en cette discipline depuis ses deux ans. Alors autant dire que l'exercice ne le dépaysait guère. Surement que la gamine devait savoir faire ça aussi. Après tout, elle avait été sélectionnée pour rejoindre l'élite maléfique du royaume des Ombres avant d'intégrer l'élite d'Irianeth. Et le niveau que l'on exigeait d'eux là-bas semblait être réellement plus élevé que ce que l'on attendait d'eux ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Ellyn

avatar
Nombre de messages : 72
Rôle : Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
Âge du personnage : 39 ans
Date d'inscription : 02/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 39 ans [G11]
Rôle: Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Jeu 15 Oct 2009, 10:44

Il l’avait regardée, il avait froncé les sourcils, et il s’était installé ailleurs, il l’avait rejetée, elle, alors qu’elle était ici à cause de LUI!
Si il n’avait pas essayer de la sauver, si il l’avait faite mourir avec les autres, ou simplement abandonnée dans la glace où elle n’aurait survécue longtemps, cela lui aurait évité de nombreuses souffrances, si il l’avait tuée, elle ne se serait pas enfuie de chez elle, et ne serait pas tombée sur les insectes qui partaient sur Irianeth, et là, il l’avait regardée comme une chose horrible, un cauchemar que l’on croyait disparut, mais qui revient, encore et toujours, et ce n’était pas parce qu’il avait une couronne que môsieur pouvait …
C’était fini, c’était toute la colère qu’elle avait pût éprouver, elle n’était pas assez forte pour de la colère, plus assez forte pour ça, pour tout ce qui s’était déroulée dans sa vie, alors pourquoi la mort ne l’avait t’elle pas accueillie ? Tout simplement car quelque chose voulait qu’elle reste en vie, pour qu’elle souffre d’avantage, elle était née pour cela, pour souffrir.
Il l’avait ignorée comme on ignore quelqu’un qui en sais trop, mais ça, elle ne le prenait pas en compte, car, elle souffrait, elle souffrait d’avoir été rejetée par la seul personne qui l’empêchait de sombrer définitivement dans le néant.
Ellyn avait l’impression que son cœur n’était que douleur, comme déchiré, comme si les chaires qui le composait s’étaient brusquement séparées, et elle, elle plongeait dans le noir, et pourtant c’était dur d’être encore plus détruite qu’elle ne l’était déjà, en sois, le gamin avait réussi un miracle

Une voix claire la ramena néanmoins un bref instant à la réalité, un filet, un fil très fin jeté dans le gouffre de son âme, auquel elle n’avait que d’autres choix que de se raccrocher, comme un oisillon s’accrocherait à sa mère, la gamine s’accrocha à cette lumière, cette voix, qui la fit sortir de la noirceur dans la qu’elle le choc que « l’abandon » l’avait encore plus projetée.

La prof parlait, le cours avait enfin vraiment débuté et elle expliquait l’importance de savoir bloquer ses pensées, mais c’était facile de faire autrement, il suffisait de ne pas en avoir, de pensées et pour ça, Ellyn avait un point d’avance, mais des élèves se ventèrent à haute voix qu’elles pouvaient bloquer leurs pensées, et aller regarder dans celles des autres.
Puis la gamine sentit plusieurs des choses qui ressemblait à des voiles invisibles la frôler intérieurement et parmi eux il y avait un des « voiles » qu’elle connaissait, celui du garçon.
La mioche savait désormais qu’est-ce que cette sensation signifiait, les gens étaient dans sa tête , comment les faire partir ? Et à son grand étonnement (du moins, de ce qu’elle pouvait encore ressentir) tout s’arrêta, il lui sembla que les voiles essayait en vain de l’atteindre; mais, cela signifiait t’il qu’elle avait réussi quelque chose ?!
La fillette refusa d’y croire, pensant que les autres avaient du quitter sa tête car elle n’avait aucun intérêt, après tout, elle était incapable de quoique ce sois, son père lui avait bien fait comprendre qu’elle était bonne à rien, juste à être ignorée, et ici elle venait de l’être, d’une façon royalement expédiée d’ailleurs

Rien que de repenser au garçon, Ellyn retomba dans un état de noirceur, son regard visant le vide, sans aucune émotions, comme si il n’y avait rien derrière, juste deux yeux qui ne regardait rien.
Mais là, se produisit une autre chose rare (apparemment ces dernières se multipliaient), une vague de tristesse la submergea; d’habitude, elle n’était pas triste dans ce sens, juste anéantie, diminuée au fur et à mesure que les évènement se déroulaient , elle pleurait juste de douleur, elle n’avait pas pleuré sa mère, ni les autres morts qu’elle aimait, mais cette fois, que se passait t’il ?
Pourquoi ses yeux s’humidifiaient t’ils ? Pourquoi pour LUI ? Elle n’avait jamais pleurer pour personne, juste pris les coups, encaisser pour se détruire en silence, les larmes n’avait jamais fait leurs apparitions dans un contexte similaire, alors pourquoi était t’elles sur le point de tomber, maintenant, et pour un égoïste car après tout, tout était de sa faute, à cet assassin.

Et si ce n’était pas vrai, si depuis le début, tout était de sa faute à ELLE ?
S’était ELLE qui réclamait à manger, tout les coups qu’elle avaient reçu, ne les avait t’elle pas mérités ?
S’était aussi de sa faute à ELLE si sa mère et Halvar étaient morts, ils s’étaient sacrifiés pour elle; si elle ne s’était pas approchée des bateaux des marchands d’esclaves, ils ne les auraient,
pas emmenées, elle et sa mère, et si elle n’avait pas été sur le bateau, le vieux Halvar et ses belles histoires ne seraient pas mort de faim, après lui avoir tout donné à ELLE.
Et, elle avait été ingrate avec son père, elle avait oser nourrir l’espoir que le garçon le tue, puis elle s’était enfuie, voilà, elle méritait amplement de se faire rejeter, car c’était elle l’égoïste, elle était aussi assassin, car par sa faute, il y avait eu des morts.

La larme coula, unique, cristalline, invisible aux autres, elle était salée, mais avait un goût de remord et de tristesse, une tristesse que personne ne pouvait ressentir, Ellyn ayant toujours son solide bouclier mental en place.
Il y eu un gémissement et un reniflement, tout deux uniquement audibles par le seul voisin de devant, puis la gamine passa la main sur sa joue, effaçant la trace de la larme, elle reprit un visage toujours aussi neutre, essaya de se concentrer sur le cours et sur le bouclier mental qu’elle avait, à son grand étonnement, élevé sans difficulté; néanmoins, une dernière chose lui vint à l’esprit avant qu’elle ne le referma à jamais, pourquoi s’était en présence du garçon qu’elle reprenait plus facilement contrôle sur sa personnalité détruite, qu’elle réussissait à réellement penser, étai-ce un phénomène déclanché par le garçon ou un pur hasard ?
Mais avec tout ce qui s’était déroulé dans sa vie, Ellyn ne croyait plus au hasard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3722-ellyn
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re:Premiers cours Jeu 15 Oct 2009, 13:19

"Non. Tu ne sera pas excuser. D'ailleurs ta demande est plus que pitoyable. Tu reviendrais si je te renvoyée ? Et comment reviendrait tu ? En sautillant de toute ton innocence. Tu voudrais m'obliger à te donner des cours si je n'en ai pas envie. J'aimerais bien voir cela... Cette raison pourrait d'ailleurs suffire à ce que je te renvoi... Juste pour essayer... Tu ne me laisse pas choisir, gamine, j'ai tout les choix. Je décide de ton présent et de ton avenir."

Aaérru s'attandait à ce reproche,mais de toute façon,on lui avait ordonné de toujours dire la vériter sous peine de mort.Elle écouta attentivement la suite des paroles du maître:

"Quand à toi, tu as bien fait de te taire, je n'imagine même pas les conneries que tu aurais pu dire. Nous avons perdue assez de temps à cause d'abruti dans ce genre"

Le maître attendit une seconde et repris:

"Le cours va donc commencer des maintenant. Nous allons commencer par voir le pouvoir le plus important : Comment bloquer ses pensée. En effet, ce pouvoir fait partie de ce que vous devriez impérativement posséder. Lors d'un combat, si votre adversaire et capable de lire vos pensée il pourra sans problème anticipée vos actions et vous serait vaincu. De plus, il est utile dans beaucoup d'autre situation. Si vous êtes capturer vous serait ainsi capable de cacher toutes les informations que vous détenez pour protéger Irianeth."


Le maître pris une petite pause puis continua:

"Bien que vous soyez tous des incapables... peut être que quelqu'un parmi vous c'est bloquer ses pensée... et peut être même y a t-il quelqu'un qui est capable de s'introduire dans les pensée des autres ? Si c'est le cas, faites le savoir immédiatement."

Deux filles répondirent à la demande du maître, quand soudain, Agito l'avertie que quelqu'un tenté d'entrer dans son esprit.
Elle vida toute pensée afin de ne laissait que du vide dans son esprit. Aaérru demanda alors qu'était le blocage de pensée.

*Le blocage de pensée, tu viens de le faire Aaérru. Mais permet moi de te le montré en situation réelle, mais pour cela, j'aurais besoin de ton corps un instant.*

*D'accord, prend le, mais ne tue pas le maître.*

*Il en sera fait selon vos ordres, Aaérru.*

Toute personne tentant de la sondée où la regardant virent des changements s'effectuer. Ses yeux devinrent rouges, un sourire sadique apparu sur ses lèvres et la haine pour les chevalier d'Emeraude devient tellement forte que l'on ne pouvait sentir que cela en la sondant et une gigantesque aura meurtrière l'envelopa. Le maître un mouvement de surprise qui ne dura méme pas une seconde. Agito leva la main et dit d'une voix totalement assuré, différente de la voix d'Aaérru:

"Je peux aussi le faire, votre blocage de pensée. Quant à sont efficacité, vous le serez en me sondant, car le blocage de pensée dépend et de celui qui a été pris pour cible et de celui qui attaque après tout"

Ce faisant, elle vida toute pensée et érigea un mur de haine, cela faisait deux boucliers en places afin de résister à d'éventuelles intrusions dans ses pensées.
Vue que le corps de la fillette ne maîtrisait pas parfaitement la magie, elle ne pouvait tout faire, mais le blocage de pensée n'utilisait que l'esprit et vue que c'était son esprit qui se trouvait dans la tête d'Aaérru, il serait difficile de percer ses défenses. Et au pire, elle permuterait avec Aaérru qui résisterait aux attaque pendant qu'elle referait ses défenses.

Toutefois, elle se dit qu'elle avait bien fait de ne pas attaquer la femme, car même si elle était un orage, elle serait devenue un étang calme trop rapidement.


Dernière édition par Aaérru le Ven 30 Oct 2009, 17:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Sam 17 Oct 2009, 19:17

Nelca attendait passiement que le cour commence, après la remontrance de son professeur elle ne se risquerait plus a désobéïr, elle préféra donc s'éloigner d'Aaérru pour ne pas être tenter de lui répondre et de lui parler. Lorsque leur maitre leur demanda de bloquer leurs esprit et de pénétrer ceux des autre Nelca eut un moment d'hésitation, elle n'avait jamais vraiment pratiquer cela, sa mère lui avait pourtant expliquer plusieurs fois pour qu'elle s'y entraine de temps en temps et la la motivation était double car elle devait protéger Lixya, Elle se concentra donc sur le bureau de leur maitre, sur ce bureau et selement sur celui-ci, elle fit attention de ne pas se laisser distraire par les autres élèves qui essayaient d'entrer dans son esprit. Lorsqu'elle fut sur que personne ne tenterai plus de pénétrer son esprit elle essayai de sonder les autres élèves mais ne reussit pas correctement et fut vite affaiblie, cependant elle ne le montra pas de peur d'être virer ou même puni. Elle continua ensuite de blquer son esprit tout en attendant l'exercice suivant, elle réussi cependant à s'introduire l'espace de quelques seconde dans l'esprit de leur maitre mais se retira rapidement. Elle attendit donc la suite tout en se demandant se que pourrait bien leurs demander leur maitre pour l'exercice suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 18 Oct 2009, 07:28

A peine la conseillère avait-elle poser sa question qu'une voie se fit entendre. L'hybride posa son regard sur celle qui levée la mains, enthousiaste. C'était l'une des fée ce qui confirma les pensée d'Amethyst à leurs sujet, elle avait une certaine puissance magique. Elle pouvait bloquer ses pensée, et ne savait que peu entrée dans les pensée. Un sourire s'étira sur le visage de la gamine mais la conseillère ne le releva pas. Le temps de la terreur était fini pour le moment, elle devait faire travailler toutes ses larves et elle perdrait du temps en passant son temps à les reprendre. Amethyst hocha doucement la tête, montrant qu'elle avait entendu et continua de baladait son regard sur la classe... Ce n'était tout de même pas la seul ?

La conseillère savait que tout ses gamins avait était choisit par ce qu'il avait une grande puissance magique. Elle savait qu'il n'était pas tous incapable... mais eux le savait-il ? Après tout, son travaille était d'en faire de puissant soldat... mais surtout des soldat obéissant. L'éleveuse de dragon n'eut pas le loisir de continuer sa réflexion plus longtemps puisqu'une autre gamine, celle aux cheveux rose, prenait à son tour la parole. Tout comme l'autre elle pouvait bloquer les pensée et s'introduire dans celui des autres. Bien, ils gagnerait tous du temps ainsi... Car expliquée les bases ce n'était pas ce qu'apprécier Amethyst... Si il était tous capable d'utiliser ce pouvoir, elle n'aurait cas les obligée à crée cette barrière en permanence, qu'elle devienne une partie d'eux même. Un réflexe. Car c'était ce qu'il fallait, que personne ne puisse s'introduire dans leurs esprit.

A cette instant, une conscience frôla son esprit. Conscience qu'elle reconnut sans mal : L'héritier d'Irianeth. Ce gamin était puissant, très puissant au niveau de la magie. Certainement plus qu'Amethyst qui n'avait était entrainée que très tardivement sur ces nouveau pouvoir... et qui posséder d'autre atout. Se coupant de la classe, elle tenta à son tours de pénétrer l'esprit du garçon. Aucune faille. Rien. Un mur simple et lisse. Impénétrable, simplement. La conseillère ne chercha pas plus longtemps et réintégra son corps. Posant ses yeux sur le gamin elle lui adressa un signe de tête montrant son approbation quand à ses pouvoirs.

Elle ne fit aucune remarque, pour le moment du moins, puisqu'une autre gamine, celle qui était arrivée en retard. Sa voie était plus assurée, plus ironique, différente. Elle n'était plus la même, Amethyst posa son regard sur elle et détecta ces yeux rouge... Intéressant, très intéressant. Elle projeta son esprit vers la gamine et y détecta la aussi un mur... Bien. Pourtant, Amethyst doutait de la réel capacité de l'enfant qui était passée d'une gamine innocente à une gamine qui avait la voie assurée de ce qui maîtrise leurs magie, qui ont vécu... Elle réintégra son corps et continua d'observer la gamine. Elle trouverait ce que signifiait exactement se revirement de personnalité... et ce pouvoir intriguant.

La tirant une nouvelle fois de ces observation, très instructive, elle sentit une aura très faible tenter de pénétrer son esprit. C'était simple, elle avait abaissée ses défenses pour voir ce que tenterait les enfants. Retrouvant qui avait tentée cette intrusion pitoyable elle projeta son esprit dans celle de la fée. Elle tentait de bloquer ses pensée et Amethyst n'insista pas. Conclusion, il n'était pas mauvais à se point, mais il exister des différences de niveau.

La conseillère tenta de s'introduire dans l'esprit de chaque gamin pour évaluée leurs niveau, à quel point il savait bloquer leurs pensée ou non. Une gamine ressortit du groupe, celle qui semblait totalement détruite (Ellyn). Amethyst avait était incapable d'apercevoir ses pensée, elle c'était introduite dans son esprit mais n'y avait vue qu'un vide, le néant. C'était la protection la plus efficace puisque le vide ne pouvait être détruit. L'héritier d'Irianeth quand à lui, ériger un mur, ce qui pouvait être détruit, mais il fallait dépenser une grande quantité d'énergie... Ce n'était pas trop mal. Quand à la gamine qui était arrivée en retard, elle semblait elle aussi maîtriser le pouvoir depuis un moment... mais l'interrogation sur cette enfant était autre.

Quand aux autres gamine, leurs défenses était trop faible au gout d'Amethyst. Elle ne tenta même pas de s'introduire dans l'esprit de l'autre adolescent incapable qui n'avait rien dit depuis un moment. Il ne voulait plus apprendre ? Tant mieux, il n'était qu'un amas de médiocrité, une perte de temps. Soupirant, Amethyst prit la parole.

-"Bon... c'est assez médiocre. N'oubliez pas que bloquer vos pensée doit se faire comme respirée. C'est tout aussi vitale, cela ne doit donc vous prendre aucune concentration et le bouclier doit être maximal. Une protection optimal ce définit comme le vide. Il ne peut être détruit, au contraire d'un mur ou d'une chaise..."


Elle désigna alors du doigts trois gamins (Trystan / Ellyn / Aaérru/

- "Vous trois. Vous allait travailler ensemble. Je veux que vous tentiez de vous introduire dans l'esprit des autres et que vous bloquiez vos pensée. C'est comme cela que vous apprendrait à bloquer les pensée sans y réfléchir et surtout sans que cela vous épuise. Allait au fond de la classe pour travailler."

Elle posa son regard sur les trois gamines restante avant de s'adressait à elles.

-"Aucune de vous ne bloque ses pensée correctement."

Elle pointa du doigt deux des gamines (Nellielle et Kiara)

-"Vous êtes en partit capable de les bloquer et vous savait partiellement pénétrer dans l'esprit des autres. Entrainez vous l'une sur l'autre tant que je m'occupe de celle-ci. N'oubliez pas que tout cela est une question de volonté, puis votre volonté et puissante plus votre intrusion ou votre bouclier et puissant."


Elle laissa les deux gamines puis posa son regard sur la fée qui restait. Son niveau était un peu en dessous des deux autres. Chaque élève passerait à cette entrainement. Il fallait simplement un premier. Se déplaçant jusqu'à la gamine elle pénétra dans son esprit avec une violence inouïe, ne lui laissant aucune chance de la bloquer. La elle fouilla ses pensée de la manière la plus désagréable qui soit et réintégra enfin son corps. Sa voie ce fit plus dur, plus menaçante tandis qu'elle fixait la gamine.


-"Je peux tout savoir de toi. Les moindres souvenir. Tes secret les plus intimes. Je peux absolument tout savoir de toi, et m'en servir contre toi. Lixya... J'imagine que ça te dit quelques chose."

Elle fit une rapide pause puis continua.

-"Tu veux vraiment que je sache tout de toi ? Je ne crois pas. Refuse moi l'accée à tes pensée. Tu veux gardait ton intimité, tes pensée. Pourquoi tu me laisse entrée ? Allez ! Rejette moi !"

Les derniers mots avait était prononcer sur un ton plus élevée. Amethyst tenta de nouveau de pénétrée l'enfant de la gamine... Voyons ce que ça donnerait à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 18 Oct 2009, 08:04

Nelca fut légèrement inquiète quand Amethyst s'approcha d'elle après avoir donner aux autres élèves des exercice d'entrainement, Elle senti ensuite une vive douleur dans sa tête lorsque son maitre pénétra ses pensées même les plus intimes, Elle avait tenté rapidement d'hériger une barrière ne laissant voir que le nom de son petit animal.

-"Je peux tout savoir de toi. Les moindres souvenir. Tes secret les plus intimes. Je peux absolument tout savoir de toi, et m'en servir contre toi. Lixya... J'imagine que ça te dit quelques chose."

apres une pause elle continua, Nelca senti de la haine s'imisser en elle, la peur de perdre son amie, sa confidente, la rendait méchante, elle ferait tout pour la protéger

-"Tu veux vraiment que je sache tout de toi ? Je ne crois pas. Refuse moi l'accée à tes pensée. Tu veux gardait ton intimité, tes pensée. Pourquoi tu me laisse entrée ? Allez ! Rejette moi !"

Nelca senti que son maitre essayait de pénétrer ses pensées et elle se dit qu'elle ne devait pas pensé, l'eau vite, Elle se concentra sur l'élément dont elle avait le contrôle, un vase non loin si jamais son maitre essayait de trop fouiller elle détournerai son attention. Elle vida son esprit comme le lui avait enseigner sa mère, elle venait de s'en rappeler, le vide le néant, en quelques secondes elle bloqua l'intrusion, qu'avait di sa mère aussi? la petite fée ne s'en rappelait plus. Se moment d'innatention risquait de lui couter beaucoup, si son maitre avait remarquer son innatention elle en profiterai pour s'introduire. la haine commencait elle l'envahir, Comment cette femme avait-elle oser fouiller dans cette parti de sa mémoire, si elle faisait du mal à Lixya, Nelca se vangerait. Ses yeux changeait petit a petit de couleur, bleu foncé presque noir, la haine ses yeux ressemblait a une mer pendant une tempête, sombre, effrayante... Il faillait qu'elle se calme... qu'elle se concentre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 18 Oct 2009, 18:45

Elle sentit alors une présence pénétrant ou plutôt frolant ses pensées. Aussitôt, son reflexe fut assez bref. Elle bloqua ses pensées, créant une barrière pour empêcher qui que ce soit de lire en elle. Il était vrai que la demi-fée ne bloquait pas toujours ses pensées comme tout bons chevaliers se devaient de faire. Il était surtout vrai qu'elle n'était pas des plus douées. Deviendrait-elle seulement une grande femme chevalier? Oui elle possèdait les dons, la motivation, mais la force, l'avait-elle? Et le caractère? Elle n'en savait rien, mais elle savait au moins qu'elle voulait le devenir, qu'elle le deviendrait. Même si elle était considèrée comme la plus nulle de cette classe, elle n'abandonnerait pas... Après tout, au fond d'elle même, Kiara savait qu'elle deviendrait un jour chevalier... Un jour elle parcourait le monde, arme à la main, pour le bien comme pour le mal... Qui sait? Les paroles brusques de leur maître fit légèrement sursaulter Kiara qui était, comme toujours dans ses pensées.

"Bon... c'est assez médiocre. N'oubliez pas que bloquer vos pensée doit se faire comme respirée. C'est tout aussi vitale, cela ne doit donc vous prendre aucune concentration et le bouclier doit être maximal. Une protection optimal ce définit comme le vide. Il ne peut être détruit, au contraire d'un mur ou d'une chaise..."

Il était vrai que c'était important, Kiara devrait énormément travailler sur le fait de bloquer constament ses pensées... Oui elle était doué et sa barriète était, selon elle, plus qu'infranchissable, mais elle devait réellement apprendre à la garder en tout tant. Comme le disait leur maître, cela devait se faire comme respiré... Elle avait ensuite pointé trois autres élèves qui étaient plutôt éloignés de l'endroit où était assise la petite Kiara.

"Vous trois. Vous allait travailler ensemble. Je veux que vous tentiez de vous introduire dans l'esprit des autres et que vous bloquiez vos pensée. C'est comme cela que vous apprendrait à bloquer les pensée sans y réfléchir et surtout sans que cela vous épuise. Allait au fond de la classe pour travailler."

Elle s'adressa ensuite aux trois filles restantes.

"Aucune de vous ne bloque ses pensée correctement."

C'était dur à entendre, mais il fallait bien qu'elle leur dise afin qu'elles s'amméliore afin de de devenir meilleure, voir casiment parfaite dans le domaine. Elle regarda Kiara et la fille qui était assise à ses côtés.

"Vous êtes en partit capable de les bloquer et vous savait partiellement pénétrer dans l'esprit des autres. Entrainez vous l'une sur l'autre tant que je m'occupe de celle-ci. N'oubliez pas que tout cela est une question de volonté, puis votre volonté et puissante plus votre intrusion ou votre bouclier et puissant."


Leur maître se dirigea ensuite vers la dernière gamine. L'exercice, pour celle-ci, serait sans doute plus compliqué... Mais bon... Kiara devait se concentrer sur son travail à elle. Retournant donc son regard d'un pure et innoncent bleu pâle, elle regarda la fille, une fée à en juger par ses traits du visage. Kiara laissa entre-voir un sourire en coin, continuant de la regarder.

''Bon... commença Kiara en parlant d'une douce voix et d'une manière à ce que seule sa voisine l'entende. Selon ses dire, nous sommes médiocres! Il est temps de montrer ce dont je suis capable, il faut croire...''

Kiara plongea son regard dans celui de sa ''coéquipière'', par la même occasion, elle bloqua ses pensées et essaya de ne pas trop se concentrer là dessus. Cela devait se faire comme la respiration, soit automatiquement... Elle chercha à fouiller dans l'esprit de la jeune fille qui lui faisait face, elle devait y arriver, elle voulait y arriver... En ce moment, sa coéquipière devait ressentir la présence de Kiara essayant de s'introduire dans ses pensées. Kiara vida son esprit et lentement, elle n'y pensa même plus, elle se concentrait maintenant afin de lire les pensées de la fille. Elle pouvait tout de même sentir une barrière, mais elle devait aller au delas de cela... Se concentrant davantage, son esprit se faufilla lentement, laissant sentir une présence loin d'être agréable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re:Premier cours de magie. Mar 20 Oct 2009, 10:32

Agito sentie la femme la sondée, toutefois elle ne s'attaqua pas à sa première mesure anti-pénétration de pensée. La deuxième étant le néant de son esprit.
Puis cette femme, qui était redevenue à un ton plus, disons, plus sympathique, leur dit:

-"Bon... c'est assez médiocre. N'oubliez pas que bloquer vos pensée doit se faire comme respirée. C'est tout aussi vitale, cela ne doit donc vous prendre aucune concentration et le bouclier doit être maximal. Une protection optimal ce définit comme le vide. Il ne peut être détruit, au contraire d'un mur ou d'une chaise..."

Elle ne se doutait point qu'elle pouvait le faire, son "vide".
Puis elle vit la femme pointait du doigt elle-même, ainsi qu'un garçon avec une ridicule couronnent sur la tête, soit il était un prince d'Enkidiev soit le prince d'Irianeth, ainsi qu'une fille qui avait le regard aussi vide qu'Aaérru, mais qui semblait n'avoir rien. Oui, si elle devait la qualifier, se serait par le néant. Agito cessa ses réflexions qui avaient pris moins d'une minuscule petite seconde pour réécouter les dire de la femme:

- "Vous trois. Vous allait travailler ensemble. Je veux que vous tentiez de vous introduire dans l'esprit des autres et que vous bloquiez vos pensée. C'est comme cela que vous apprendrait à bloquer les pensée sans y réfléchir et surtout sans que cela vous épuise. Allait au fond de la classe pour travailler."


Puis cette femme parla aux autres, dont Nelca, la fille à qui Aaérru avait parlé au tout début du cours. Mais cela ne la concernait plus pour le moment. Elle se leva et se dirigea vers le fond de la classe, consciente du fait que la présence étrangère qui avait tenté inutilement de sondé Aaérru se trouvait sans doute parmi les deux autres élèves choisi pour être avec elle. Si elle devait choisir, se serait le garçon, mais il ne fallait pas négliger la fillette à côté de lui ou bien l'un des autres élèves qui n'aurait pas utilisé tout son savoir afin de resplendir plus tard dans le cours et de se donnait un aire supérieure face aux autres élèves, mais ça semblait presque impossible car il faillait être bon pour survivre ici et à moins d'une bonne idée, personne ne se risquerait à faire une chose pareille qui énerverait sans doute cette jeune femme . Puis elle communiqua avec Aaérru afin de lui parlait d'un immense problème:

*Selont moi, je ferais bien de ne pas être trop puissante pour cet exercice que cette femme nous à assignait à moi et aux deux autres, dont sans doute celui qui à pénétrait tes pensées tout à leur, Aaérru, car sitôt que tu auras repris le contrôle, ils s'étonneront que tu sois bien moins puissante qu'auparavant et chercheront à en connaître la cause. Il va donc valoir que, tout en étant forte à ce "jeu", je n'utilise pas toute la puissance que je recèle dans mon esprit vieux de nombreux siècles car tu risque des ennuis s'il découvre tout à notre sujet. Alors, accepte-tu ce conseil.*

*J'accepte ton conseil, Agito. Mais une fois les cours terminée, pourras-tu m'apprendre à érigé une barrière comme la tienne, car vidé ses pensées pour ne faire subsisté que le néant, je le fassais déja à la chasse et lorsque que je devais me reposée pour le lendemain.*

*Il en sera fait selon vos ordres, Aaérru. Mais pour cela, il faudra que je retourne en forme d'esprit afin d'étre séparé de ta pensée. Cela te conviens t-il.*

*Oui, cet arrangement, qui est trés bien imaginait me convient parfaitement, comme cela, j'aurais plus d'expérience grâce à toi pour plus tard.*


Dernière édition par Aaérru le Ven 30 Oct 2009, 07:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Jeu 22 Oct 2009, 22:31

Bien sur, Nellielle sentit la présence de sa coéquipière dans son esprit. La jeune élève avec facilité blqua ses pensées avec un mur de glace infranchisable. Pendant que sa coéquipière essayait de pénétrer dans son esprit, Nellielle essaya d'entrer dans le sien. Kiara devait surement sentir la présence de l'élève, celle-ci bloquaiy avec force ces pensées, mais pas assée pour ne pas permettre à Nellielle de pénétrer dans ces plus sombres secrets. Elle regarda sa coéquipière avec un regard froid et sombre, ferma les yeux et passa au travers de la barrière que kiara avait fait pour protèger ses secrets, souvenirs et rêves, mais Nellielle n'alla pas plus loin, elle ne voulait pas savoir des secrets de sa coéquipière. Alors, elle s'échappa de son esprit et ouvrit ses petits yeux argentés. Elle regarda Kiara et dit :

- Si tu veux, on peut recommencer l'exercise pour que tu réussi à pénétrer dans mon esprit ?

Nellielle se tourna vers son maitre et sans le savoir, elle lui envoya un message télépathique juste par sa force mentale " Améthyst, j'ai réussi à pénétrer dans l'esprit de ma coéquipière " Bien sur, elle ne le savait même pas qu'elle avait envoyer un message télépathique et elle ne savait pas comment elle avait fait.

HJ: dsl, vraiment pas d' inspiration pour ce texte, j'étais un peu presser en même temps et dsl d'avoir poster en retard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Jeu 29 Oct 2009, 08:18

[Bon je pense avoir attendue assez longtemps]

Tandis que les autres gamins s'entrainer entre eux Amethyst avait choisit de s'occuper de Nelca. La gamine était une des plus mauvaise de son groupe. Enfin, il était tous mauvais en réalité au yeux de la conseillère. Il fallait bien avoir un premier et un dernier. La gamine du nom de Nelca n'avait réussi que médiocrement à érigée une défense dans ses pensée. Elle avait laissée entre voir un nom : Lyxia. Cela aurait put être bénéfique si elle avait finit l'indifférence lorsqu'elle avait entendue prononcée ce nom. Malheureusement pour elle, son expression montrée qu'elle tenait à l'être qui posséder ce nom. La gamine semblait peu à peu posséder par la haine. Bien maigre danger pour Amethyst celle-ci ni fit même pas attention. Une gamine ne pouvait rien contre elle, c'était évident.

La haine était pourtant un très bon moteur pour bloquée les pensée, la conseillère le savait pertinemment. Un mur de haine était une défense puissante, mais évitable. Laissant un instant de répits à la gamine elle tenta une nouvelle attaque. Une attaque tout aussi puissante que la première. Les enfants serait rarement victime de se genre d'attaque dans un champ de bataille puisqu'il nécessite une concentration, mais si il était capturée, chose totalement impossible, il subirait des attaques beaucoup plus puissante et devait être entrainée à ce genre d'exercice. Amethyst se heurta alors à un mur. Bien, la gamine avait trouvée comment bloquée ses pensée. Elle ne chercha pas à détruire la faible protection. Elle n'avait pas de temps à perdre.

D'une voie toujours glacial la conseillère parla à la gamine.

-"Tu es capable de bloquée tes pensée. C'est encore très faible et tu devra t'entrainer. La haine est un excellent moteur, mais le mieux et de faire le vide. Je n'ai pas de temps à perdre avec toi, tu devra t'entrainer seul ou tu périra."

La jeune femme entendit alors un message télépathique de la part d'une autre gamine. Elle avait réussi à pénétrée l'esprit de sa coéquipière ? Et ? Que voulait t-elle qu'Amethyst lui chante des louanges. Non mais vraiment ! C'était pitoyable. Tournant son visage elle observa la gamine d'un air cruelle, lui montrant de ne pas recommencée. Ses pensée ne devait pas être polluée par des messages inutile ! Laissant les gamins s'entrainner entre eux, la conseillère laissa son esprit la portée jusqu'à Rubis. Celui-ci avait supervisée les préparations à la guerre comme chaque jours, tout se passait à merveille dans la construction des bateaux et autres armes. Bien. Quand au dragonnes elle était de plus en plus nombreuse et de plus en plus violente. Parfait. De plus, certaines ne craignez plus du tout l'eau les rendant redoutable. Elle notifia à son dragon qu'elle le rejoindrait sous peu.

Réintégrant totalement son corps, la jeune femme balada son regard sur tout les gamins présent dans la salle. Bon, elle n'avait pas de temps à perdre. Elle tenta une attaque assez faible dans l'esprit de chaque gamin. Il n'aurait aucun mal à la bloquée si il avait comprit le fonctionnement du leurs pouvoir. Bien. Elle ne pénétra aucun des esprits. Les bases était acquise. Un sourire plutôt cruelle aux lèvres elle prit la parole d'une voie forte.


-"Je vois que chacun de vous à comprit les bases. Cela reste médiocre mais les bases son acquise. Nous n'avons pas de temps à perdre, vous devrez vous entrainer seul pour vous améliorer, et vous avait intérêt à le faire ou vous serait promit à une mort certaine."

Amethyst n'était pas contre le fait que les gamins travaille entre eux. Après tout, si il était unis par un certain esprit de solidarité alors cela les rendrait plus fort sur le champ de bataille. Si quelqu'un n'avait pas encore comprit le fonctionnement de ces deux pouvoir il viendrais la voir à la fin de l'heure. Pour le moment, la majorité des élèves était plus important que la minorité. Continuant d'une voie toujours aussi forte la conseillère reprit.

-"Bon. Nous allons voir un autre pouvoir qui pourrait vous être utile pour demain. La télépathie. Nous aurons peut être le temps de voir un autre pouvoir si vous n'êtes pas trop médiocre ce qui serait étonnant. Mais après tout c'est le pouvoir le plus simple. La télépathie est l'art de parler par la pensée. Vous devez simplement pensée à ce que vous voulait dire et la personne à qui vous voulez envoyée le message. C'est simplisme. Pour vérifiée que vous êtes réellement digne d'être ici je veux que chacun d'entre vous m'envoie un message par la pensée."

C'était une simple vérification, même des élèves qui avait était refusée était capable de parlée par la pensée, c'était réellement simple et chaque élève devrait réussir. Amethyst ne perdrait pas de temps avec ce pouvoir, sauf si aucun n'était capable d'effectuer cette exercice, mais dans ce cas, ils étaient vraiment pitoyable. Retournant s'assoir, la conseillère fixa chacun des gamins attendant de recevoir leurs messages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re:Premier cours de magie. Jeu 29 Oct 2009, 11:13

Agito était en train d'effectuer l'exercice lorsqu'elle sentie une présence tentée de la sondé. Elle la reconnue sans mal, la femme. Mais cette fois-ci, elle tenta de pénétré sa barrière, mais elle n'utilisait que peu d'énergie afin de la pénétrer. Agito comprit que c'était un test afin de connaitre leur niveaux à tous, sans doute. Elle vit aussi que la femme regardait méchamment une des fillettes d'un autre groupe que le sien. La femme prit ensuite la parole de sa voix glaciale:

-"Je vois que chacun de vous a comprit les bases. Cela reste médiocre mais les bases son acquise. Nous n'avons pas de temps à perdre, vous devrez vous entrainer seul pour vous améliorer, et vous avait intérêt à le faire ou vous serait promit à une mort certaine."

Seul. Ce mot tilta à ses oreilles. Ils devaient s'entraîner seul. Cette méthode était l'exacte contraire des anciens Chevalier d'Emeraude qu'elle connaissait. A moins qu'il ne s'agisse d'un test pour, au contraire, leur faire comprendre qu'ils devaient coopérer. Dans le doute, elle aviserait sur les prochains exercices. Mais s'ils avaient ne serais-ce qu'un peu d'intelligence, ils les feraient travailler ensemble. Que s'était énervant de ne pas connaitre correctement cette époque, ses connaissances sur l'Ancien temps étaient grandes, mais cette époque, elle ne la connaissait pas suffisamment, ayant surtout utilisé son énergie à chercher un corps. Cette femme repris la parole à nouveau, comme si elle avait mieux à faire. De toute façon, ses mesure afin d'éviter que l'on pénètre dans ses pensées étaient toujours en place.De toute façon, le mur pouvait étre fait seul effectivement mais pas la pénétration de pensée. Alors il faudra sans doute qu'ils s'entrainent ensemble pour certain exercice. Du moins, elle en avait déduit cela aprés y avoir réfléchit rapidement mais correctement.

-"Bon. Nous allons voir un autre pouvoir qui pourrait vous être utile pour demain. La télépathie. Nous aurons peut être le temps de voir un autre pouvoir si vous n'êtes pas trop médiocre ce qui serait étonnant. Mais après tout c'est le pouvoir le plus simple. La télépathie est l'art de parler par la pensée. Vous devez simplement pensée à ce que vous voulait dire et la personne à qui vous voulez envoyée le message. C'est simplisme. Pour vérifiée que vous êtes réellement digne d'être ici je veux que chacun d'entre vous m'envoie un message par la pensée."

Envoyait un message télépatiquement, quitte à essayer, essayons. Par contre, quelle méthode utilisait. Les premiers Chevalier ne pouvait parler qu'à tout le monde. Les générations suivantes sous cet homme le pouvait aussi, mais en plus, pouvait parler à la personne que l'on veut et pas uniquement à tout le monde. Elle préférait la deuxième méthode, ainsi, cela lui permettrait de ne parler qu'à la femme et de ne pas être, en théorie, entendu des autres élèves.

** Je vous parle comme vous le souhaitiez , car s'est à vous et seulement à vous que je parle, puis elle ajouta sur un ton plus ironique, Comme ça? **

Combiens d'autre réussirez. Sa, elle le sera en épiant les autres si elle le peut.Mais elle commençait à en avoir marre d'étre le "toutou" de cette femme. Elle dit donc à Aaérru:

*Je te redonne ton corps, comme ça, tu va apprendre à augmenter ta puissance magique.*

Ce fesant, elle redonna le contrôle à Aaérru ce qui fit que ces yeux sans pupilles redevinrent bleu et perdirent leur éclat de cruauté et le sourire sadique sur ses lévres disparus. Son visage redevient neutre et sans expression. Aaérru vida aussitôt ses pensées aprés avoir repris le contrôle de son corps afin d'éviter d'étre sonder par une personne car elle ne savait pas comment faire un mur. Du moins, pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Âge du personnage : MORT
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Lun 09 Nov 2009, 09:38

Travailler en groupe, encore une absurdité qu'il n'aurait jamais eu à attendre avant, à Ombres où le caractère individualiste et compétitif était trop souvent travaillé dans l'optique de les rendre plus fort, toujours plus forts. Travailler avec quelqu'un de plus fort faisait progresser, c'était sur, il y avait les maitres pour ça. Toujours perdre, jamais gagner, c'était ainsi mais à chaque fois la défaite patientait un peu plus avant de venir ; à chaque fois la victoire se rapprochait avant de s'évanouir. Et un jour, il n'y avait plus de défaite, l'élève dépassait le maitre, l'élève tuait le maitre. Trystan avait tué le vieux monsieur mage.

Mais sur Irianeth il allait faire partie d'une élite et serait obliger de travailler en groupe, qui plus est, largement plus imposant que trois pauvres gamins. Après tout, Irianeth n'était-il pas le continent de la collectivité et même si son père ne lui avait pas encore imposé cette horreur - en majeure partie car il ne savait pas que son rejeton n'était pas integré - Trystan faisait partie de toute cette masse grouillante et infâme d'insecte, de soldats... Et d'enfants à peine capables des sorts de base. Ne lui avait-on pas dit qu'ici, les élèves étaient plus prometteurs, plus avancés que les guignols verts sur l'autre continent ?! Tous ces tours de passe-passe étaient-ils réellement utiles pour la sorcière et conseillère de l'Empereur ?

Le petit prince n'eut pas le temps de pousser sa reflexion plus avant, Ses deux camarades se dirigeaient au fond de la classe et pour rattraper son retard, l'héritier s'imagina directement là-bas. Ce don était véritablement une pure merveille. La jeune blonde était encore à ses côtés et une autre humaine - très étrange - semblait se parler à soi-même en ignorant parfaitement les deux jeunes gens. Pourquoi avec cette folle ? Le garçon ne comprenait pas son enseignante. Après tout, la fillette et lui-même étaient les deux personnes les plus avancés de ce cours mais l'autre semblait avoir recours à une sorte de magie ancestrale ou à un élémental peut être pour réussir ce premier test - simpliste au possible.

Ne voulant en aucun cas échanger avec la folle - et encore moins avec sa voisine qui devait avoir tant de reproches à lui faire - le petit prince se contenta de fermer habilement ses pensées et d'attendre la suite du cours qui ne pouvait - après tout - qu'être plus interessante. Après deux ou trois essais ave cun cas desespéré, Amethyst reprit la parole et annonça que le cours serait désormais porter sur la télépathie. Ainsi ces classes n'étaient donc qu'une grande blague. Rien de nouveau, rien qui pourrait exiger un minimum de concentration. La jeune professeur savait-elle ce qu'elle faisait en leur demandant de jouer aux apprentis magiciens comme le font les enfants démunis de tout pouvoir appelé "magique" ?! Surement. Ou surement pas. Peut-être au contraire attendait-elle que quelqu'un s'oppose, que quelqu'un lui montre leurs vraies capacités à tous. Dans ce cas là, ce serait lui. Lui. Trystan d'Irianeth, prince héritier, en ce moment élève.

** Ces tours pour débutants sont-ils réellement d'une grande utilité, professeur ?! **


Pas vraiment de trace de provocation, tout cela dit avec une grande contenance et le plus grand sérieux dont un enfant pouvait faire preuve. Voilà ce qui décontenançait et impressionnait le plus les adultes. Mais surtout, Trystan avait fait exprès de contacter tout le monde, ainsi, peut-être que ces incompétents auraient au moins le bon sens de l'affirmer. Cela restait à voir. Toutefois, le jeune élève n'avait pas répondu à la consigne en lui envoyant un message à elle ainsi qu'aux autres clowns. Pour au moins faire bonne figure, il décida de se rattraper en posant une quesion on ne peut plus sérieuse renforcée par l'éclat qui brillait dans ses yeux.

** Dame Amethyst, je sais que les troupes se préparent à la guerre. Je me demandais si... les élèves - ou plutôt MOI serais autorisé à y participer. **

Après tout, pourquoi rester en cours ?! Pour ne rien faire et s'ennuyer au sortir ?! Non, mieux valait une expérience du terrain, de vrais corps, de vrais cadavres, de vrais sorts. Une véritable démonstration de sa puissance, la sienne et celle de tout SON continent. Après tout, s'il voulait y aller, rien ne pouvait l'en empêcher. Il n'avait qu'à faire un décret et en tant que prince héritier décréter la participation des élèves les plus méritants au combat - inutile de perdre de futurs excellents nourisseurs de dragon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Jeu 12 Nov 2009, 15:40

apres sa breve tentative de bloquer ses pensées a son enseigante, la jeune Nelca fut soulager lorsque celle-ci se detourna d'elle descida de changer d'exercice, elle devait progresser, Lyxia l'aiderai.... son maitre leur demanda ensuite un autre exercice apres leur avoir fait la moral et tout le discour sur leur incapacité... Nelca était doué pour parler par la pensée. Elle avait eu un bon entrainement. Elle se tourna donc dans la direction de la femme en face d'elle.

** Je suis plus capable que vous ne le pensée, il me manque juste de l'entrainement et je vous surprendrais soyez en sur, et je compte bien devenir écuyer puis chevalier je me soumettrai donc a toutes vos attentes afin de parvenir a mon but maitre.**

Elle recula ensuite dans le fond de la salle, elle n'aimait pas être à la vue de tous, la discretion était son point fort et elle l'utilisait des qu'elle le pouvait elle attendi donc les instruction suivante en observant les personnes autour d'elle.

(Hrp: dsl pas trop le temps mais je ne voulais pas rater trop longtemps)
Revenir en haut Aller en bas
#Ellyn

avatar
Nombre de messages : 72
Rôle : Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
Âge du personnage : 39 ans
Date d'inscription : 02/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 39 ans [G11]
Rôle: Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Lun 16 Nov 2009, 03:54

Travailler en groupe…Cela impliquait de la cohésion, comment Ellyn pouvait t'elle en éprouver face au autre alors qu'elle n'en avait même pas dans son propre cas ?
De toute manière, elle n'avais pas trop le choix et se dirigea avec l'enthousiasme d'une vache que l'on envoie à l'abattoir vers le fond de la classe.
En plus elle était avec LUI, le gamin qui venait de lui arracher une larme, et il allait sans doute vouloir la punir de l'avoir suivit en lui infligeant des douleurs mentales où en fouillant dans les moindres recoins de son esprit…Vide, mais qui disait vide disait protection non ? C'était vrai qu'au moins, si l'on ne désirait pas devenir fou, il valait mieux éviter des plonger dans l'esprit de la blondinette, car si l'on arrivait en évitant tout le désespoir et la tristesse contenue à extirper une once de son passer, on se retrouvait plonger dans l'horreur même d'une enfant ballottée par le destin et qui n'avait pour ainsi dire pas eu de vie propre.

Bon, de toute manière, malgré le bon bouclier qu'elle s'était fait, Ellyn sue que quelqu'un avait essayer de pénétrer dans son cerveau, pas profondément mais quand même, de toute façon, il était vite ressortit, faute de rien n'avoir trouvé.
Puis se fut l'esprit de leur maître qui s'opposa ensuite au bouclier mental, cette fois, ça ne rentra pas, mais s'était bien trop facile, néanmoins l'exercice suivant fut lancé après que les élèves aient rejoints leur place, maintenant il fallait parler dans la tête de la sorcière…
Pfff franchement qu'elle idée, Ellyn n'avait rien a dire, et n'était même pas sure de savoir, ou plutôt vouloir, parler dans la tête de l'adulte, mais bon, si elle désirait, et s'était rare qu'elle désire quelque chose, que la journée si mal débutée ,au niveau mental, se termine autant faire se qui était demander.

Un message manifestement collectif ,d'une voix reconnaissable entre tout pour la gamine, demandais si cet exercice pour débutant avait vraiment une utilisée, Ellyn ne s'était même pas poser la question, habitée a faire se qu'on lui disait, elle était même dans une période si catastrophique au niveau psychologique(on se demande à qui la faute) qu'elle se serait jeter de la falaise si on lui avait ordonné, gentiment ou pas.

Il fallait donc qu'elle parle…La gamine ne se causait même pas à elle-même mentalement, alors le faire pour quelque un d'autre, surtout quand on avait pas dit plus de trois mot depuis un bon bout de temps.
Mais on lui ordonnait de le faire, alors en bonne petite mioche à l'esprit vide qui fait se que l'on lui demande, elle le fit, envoyant un simple "voilà maître" dans l'esprit d'Amethyst.

C'était fait, le doute de l'échec n'était pour une fois pas présent, car le fait de trouver les mots et des les prononcer- bien que tout ne fut que dans sa tête et celle de la destinataire- avait fait sortit Ellyn un moment de son vide mental si réconfortant par certains côtés, elle s'y replongea d'ailleurs juste après, pour attendre sans souffrir de l'attitude qu'avait eu son voisin un peu auparavant et de la culpabilité qu'elle ressentait face à cela



[Hrp:Court et pas terrible…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3722-ellyn
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Lun 16 Nov 2009, 16:05

Assise sur une chaine, la jeune femme tapotait ses mains sur sa cuirasse. Quel attente... Vraiment, ces élèves était pitoyable. Un message télépathique, ce n'était pas compliqué. Pourquoi cela prenait-il autant de temps ? Levée le regard vers la classe ? Amethyst ne s'en donnait pas la peine. A cette instant, elle partagée son esprit avec son compagnon, attendant simplement une interférence. Celle-ci ce fit attendre, mais elle arriva tout de même. Une gamine avait réussi à lui parler. C'était l'une des gamins qui était en retard et qui avait maîtriser le blocage de pensée. Moué... pas mal. La conseillère décida de ne pas relevé le ton ironique du la gamine. Pas maintenant du moins puisqu'une voie beaucoup plus intéressante résonna dans son esprit. Celle de l'héritier de l'empire. Bien. Il était l'un des meilleurs, Amethyst refuserait que son futur empereur soit un faible, elle l'égorgerait dans se cas pour prendre sa place.

La jeune femme avait donnée trop de sa personne, de son temps pour la victoire et la prospérité de l'empire. Il trouvait se cours trop simple. Bien, il était en accord avec son Maître. Le cours était d'une simplicité enfantine, mais elle devait leurs apprendre cela. Mais, si il était aussi bon, pourquoi envoyé t-il se message à toute la classe. Le gamin sembla vouloir étalée ses compétence en se reprenant, ne lui envoyant un message qu'à elle même. Participé à la guerre, très bonne idée, du moins pour les gosse dont elle voulait se débarrassé... Mais bon, si elle voulait les gardé il faudrait les protéger, les surveillée, bien trop de chose inutile, alors qu'elle aurait un rôle beaucoup plus important que nourrices lors de la guerre.

La conseillère se contenta de braquée son regard violet vers le gamin avant qu'une nouvelle fois retentissent dans son esprit. C'était la gamine qu'elle avait passée aux détecteur de pensée. Elle était plus capable que ce qu'elle pensée ? Quel idiotie. C'est gamins n'était capable de rien, à quelques exception près. D'ailleurs, ce cours commençait à ennuyer royalement l'éleveuse de dragon. Il y avait tellement mieux à faire que restée enfermée dans cette salle mal aéré. Cette gamine la surprendrait ? Impossible, les meilleurs stratèges, les pires traite n'avait pas était capable de surprendre Amethyst. Ce n'était pas une gamine qui y arriverait. Cette gosse arriverait la ou Amethyst la mènerait rien de plus, rien de moins. Puis, ce fut au tours d'une autre gamine. Rien à redire, elle avait réussi, n'avait rien dit d'inutile, peut être était-ce la seul à comprendre que la conseillère n'avait pas envie de discuter avec des gamins qui ne connaissait rien.

La jeune femme se leva. Plus aucune de ses larves n'était capable de lui parler ? Pitoyable... Peut être était-elle déjà évanoui sous la fatigue de la magie... méprisable. L'éleveuse de dragon balada un instant son regard sur la classe, puis elle s'arrêta enfin sur Trystan, une idée en tête. Un sourire se dessina sur ses lèvres, puis elle prit la parole à haute voie, sa voie se faisant légèrement enjôleuse.


-"Ces cours sont inutiles, en effet, il me font perdre mon temps. Il est désolant de voir à quel point vous êtes médiocre..."

Elle soupira avant de continuée.


-"Vous ne participerait pas à la guerre comme l'as demandé un d'entre eux. Ce n'est pas l'envie qui m'en manque, mais vous y périrait tous et l'avenir de l'Ordre ne serait pas assurée... Mais j'avoue que se serait un très bon exercice... Enfin, j'aurais autre chose à faire durant la guerre..."


Elle fit de nouveau une pause et regarda plus intensément Trystan avant de le pointé du doigts.

-"Toi, tu semble avoir de grandes capacité comme tu l'as montrée, et le cours t'ennuie. Si tu souhaite des cours plus intéressant, je te donne une semaine pour entrainée les larves qui t'accompagne. Apprend leurs toutes les bases, ils ne sont pas trop mauvais pour cela. Je vous proposerez un exercice ensuite... pour tester chacune de vos compétences... et pas seulement magique... L'exercice ne sera pas sans danger. Je vais vous laissée une semaine de préparation. Je serais disponible si certain d'entre vous souhaite apprendre des choses supplémentaire durant cette semaine, joignait moi par télépathie maintenant que vous en êtes capable..."


Une nouvelle pause, durant laquelle elle observa chacun des gamins, lesquels périrait, lesquels ferait leurs preuve ? Puis, elle retourna son regard vers l'héritier, cette fois, elle lui envoya un message télépathique, à lui et à lui seul.

*** Montre moi jeune héritier ta capacité à diriger, à te faire obéir, à ce que chacun face ce que tu désire... Tu aura besoin de certain de tes...camarades...pour notre prochain cours. Entraine les biens.***

Puis, sur ses mots, elle se dirigea vers la sortit, avant de quitter définitivement la salle, elle se retourna vers les élèves.

-"N'oubliez pas, nous nous reverrons dans une semaine et vous aurez besoin de toutes vos compétences... En attendant ne semer pas le désordre dans l'empire ou vous aurez à faire à moi même. Joignez moi si vous voulez quelques cours plus approfondies... pour le reste je vous laisse au main de ce jeune garçon qui semble s'ennuyer de votre incompétences."

Sur ses mots, elle quitta la salle, un sourire aux lèvres, elle ne doutait pas que le gamin arrive à enseignée quelques pouvoirs à ses camarades. Au pire, il n'aurais pas besoin de tout les élèves pour le prochain exercice mais de l'aide ne lui sera pas inutile. De plus, cet exercice permettrait à l'héritier d'apprendre à diriger... puisqu'il serait amenée à cela un jours, autant commencée des aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas

Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-