___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mar 29 Sep 2009, 14:45

Cinq ans déjà c'était écoulée. La guerre n'avait toujours pas débuter, au grand désespoir d'Amethyst... et de Rubis par la même occasion. Cependant, ces années n'avait pas était perdue pour la femme. A présent âgée de 25ans elle c'était durement entrainée pour combler sa seul lacune : la magie. A présent, elle était doté des mêmes pouvoir que les chevalier d'Irianeth. Oui, l'ancienne princesse c'était entrainée. Elle était devenue redoutable, plus redoutable qu'elle ne l'avait jamais était. Pourtant le temps semblait long. Ce fut donc avec une certaine joie qu'elle accepta le nouveau poste qu'on lui proposait : Éduquer les futures chevaliers.

Elle n'avait jamais tenue dans son cœur ses personnages... Quoi qu'elle ne tenait personne dans son cœur. Mais pourtant, leurs donnée des cours permettrait de les façonnaient, d'en faire l'image qu'elle désirait d'un guerrier. Elle pouvait ainsi mettre la main sur les seuls guerrier d'Irianeth qui jusque la était restée indépendants. Et plus important encore, sur les seuls qui pouvait posait des difficultés. Après tout la lois des insectes était depuis longtemps instaurait, la plupart n'avait aucune réflexion propre et ne vivait que pour leur empereur. Oui, ce poste risquait d'être intéressant, très intéressant. Au moins, elle serait sur de la compétence de ses chevaliers et ainsi, elle serait sure de la victoire d'Irianeth. C'est avec cette pensée qu'Amethyst avait accepter provisoirement du moins ce poste.

Elle ne comptait pas laisser ses élèves échouer. Non, elle avait toujours tout réussi, elle était devenue conseillère de l'empereur et ne doutait pas de ses capacités à menée Irianeth jusqu'à la victoire. Si ces jeunes enfants était incapable d'être les meilleurs, ils déshonorerait leurs maître. Elle ne l'accepterais pas. L'entrainement qu'allait subir les élèves d'Irianeth serait dure, très dure. Oh oui, elle les détruirait totalement, pour les faire renaître meilleurs, indestructible. Elle en ferait de véritable armes de guerre.

Ce fut avec un sourire cruelle aux lèvres qu'elle entra dans les pouponnières resservait aux élèves d'Irianeth. Elle ne ferait certainement pas ses prochains cours ici. Trop peu de place et Rubis ne pouvait pas l'accompagnait ici. Elle s'avança s'entend les regards des élèves déjà posait sur elle. Elle n'avait pas changeait en 5ans, ses cheveux était toujours cours et noirs. Ses yeux couleurs améthyste était toujours dotée de pupille vertical et ses mains avait gardait leurs griffes mortels. Elle n'avait pas changeait son style vestimentaire qui se constituait d'une armure d'un rouge flamboyant.

Elle prit une inspiration, elle se fichait bien du nom de ses élèves ou bien de savoir si il était tous présent. Aucun retard ne leurs serait accordée, aucune absence ne serait toléré, c'était une évidence. Si il était à présent à ce cours, il devrais l'être à tous, si il était absent, elle n'avait pas intérêt à les voire apparaître, sauf pour une raison très spécifique dont elle choisirait la crédibilité... ou non. D'une voie forte, la conseillère débuta, elle allait être gentille pour se premier cours, même si sa voie ne laissait paraître qu'une froideur ne laissant place à aucun espoir.


-"Élève d'Irianeth, voila ce que vous êtes à présent. Vous êtes ici car vous avait fait preuve de dons magiques. Ne croyait pas cependant que le statut d'élève d'Irianeth fait de vous des êtres exceptionnels. Vous n'êtes rien, vous êtes plus insignifiant que les plus faibles insectes."

Une pause, le temps que chacun de ses mots s'ancrent dans l'esprit des jeunes enfants.

"Vous serez présent ici tout les matins à 7H précises. Aucun retard ne sera accepter, ni aucune absence. Je vous libérez lorsque j'en aurais envie. Vous m'appellerez des à présent maître. Souvenez vous, que n'étant rien, vous n'avait aucun droit. Votre devoir est d'apprendre les pouvoirs requis pour pouvoir prétendre au poste de chevalier d'Irianeth. Les pouvoirs sont les suivants :

- La télépathie sous toutes ses formes
- L'intrusion dans les pensée et le blocage de celle-ci
- La télékinésie et la lévitation
- La guérison
- Les boules d'énergie
- Les rayons incandescents
- Le bouclier protecteur

Si au bout de ses cinq année vous n'êtes pas capable de contrôler ne serait-ce qu'un seul des ses pouvoirs, vous n'atteindrait pas le grade d'écuyer d'Irianeth."


La femme promena son regard cruelle sur chaque enfants pour qu'il ancre à jamais ses directives, pour qu'il se souvienne à jamais de pourquoi ils sont la.

-"Chaque erreurs pourrait vous êtes mortels. Ne l'oubliait jamais. Cette formation n'est pas un jeu et je n'aurais aucune patiente. Si vous développer de nouveau pouvoir, il sera indispensable que vous les maitriseraient avant de devenir écuyer. Nous avons donc beaucoup à faire en peu de temps. Je n'accepterait aucun contre temps. J'espère que je me suis bien fait comprendre."

Un silence de quelques seconde s'installa, durant lesquels Amethyst continuait d'observer les élèves. Trop lent. Haussant une nouvelle fois le ton de la voie, elle reprit, tout en envoyant une légère attaque mental qui causerait une légère douleurs de tête à chaque élève.

-"J'AI DIT QUE NOUS AVIONS PEU DE TEMPS ! RÉPONDEZ !"

Les nouveaux élèves avait fait connaissance avec ce qui serait leurs calvaire durant cinq années. Il en ressortirait plus fort, plus puissant, mais ça bien sur, il ne le savait pas encore. Toujours debout, la tête haute, marquant sa supériorité devant ses minuscules enfants, elle attendait leurs réponses... Qui ne devrais pas tardé trop longtemps au risque d'essuyer une nouvelles attaque mentale...

[Hrp : Vous pouvez être déja présent dans la salle ou arriver en retard, comme vous voulez.]


Dernière édition par Amethyst le Lun 12 Oct 2009, 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 04 Oct 2009, 06:02

Nelca était dans la pouponnière avec les autres élèves lorsqu'une femme entra. Nelca sut aussitôt qu'elle serait leur professeur pour les cinq années à venir, Cette femme dégageait une énergie puissante que Nelca ressenti tout de suite. Elle eut un frisson dans le dos, ses années de tranquillité et de bonheur dans son jolie royaume natal étaient maintenant révolu... elle devait survivre. une soudaine volonté de vaincre commença à naitre dans son esprit. La jeune femme se tenait debout et se présenta:

-"Élève d'Irianeth, voila ce que vous êtes à présent. Vous êtes ici car vous avait fait preuve de dons magiques. Ne croyait pas cependant que le statut d'élève d'Irianeth fait de vous des êtres exceptionnels. Vous n'êtes rien, vous êtes plus insignifiant que les plus faibles insectes." elle continua ensuite Vous serez présent ici tout les matins à 7H précises. Aucun retard ne sera accepter, ni aucune absence. Je vous libérez lorsque j'en aurais envie. Vous m'appellerez des à présent maître. Souvenez vous, que n'étant rien, vous n'avait aucun droit. Votre devoir est d'apprendre les pouvoirs requis pour pouvoir prétendre au poste de chevalier d'Irianeth. Les pouvoirs sont les suivants :

- La télépathie sous toutes ses formes
- L'intrusion dans les pensée et le blocage de celle-ci
- La télékinésie et la lévitation
- La guérison
- Les boules d'énergie
- Les rayons incandescents
- Le bouclier protecteur

Si au bout de ses cinq année vous n'êtes pas capable de contrôler ne serait-ce qu'un seul des ses pouvoirs, vous n'atteindrait pas le grade d'écuyer d'Irianeth.


Nelca avait senti la froideur de la jeune femme dès qu'elle avait commencé à parler. elle avait aussi compris qu'elle devrait être soumise à son nouveau maitre pour pouvoir réussir et ne pas mourir, elle obéïrai a tout et deviendrai écuyère d'Irianeth... Elle avait rêver de faire partit des chevalier d'Emeraude... Elle fait désormait partit d'Irianeth. Elle y parviendrai, elle reussirait. Puis la femme continua de parler

-"Chaque erreurs pourrait vous êtes mortels. Ne l'oubliait jamais. Cette formation n'est pas un jeu et je n'aurais aucune patiente. Si vous développer de nouveau pouvoir, il sera indispensable que vous les maitriseraient avant de devenir écuyer. Nous avons donc beaucoup à faire en peu de temps. Je n'accepterait aucun contre temps. J'espère que je me suis bien fait comprendre."

Personne ne répondit, Nelca continua d'observé discrètement cette femme froide et cruelle, elle ne le savait pas encore mais Nelca n'allait pas tarder à avoir un apercu de se qui allait l'attendre dans les cinq ans à venir. une soudaine douleur à la tête la fit trésaillir, elle comprit aussitôt qu'ils venaient tous d'être victime d'une attaque mental alors que leur professeur reprenait en aussant le ton

-"J'AI DIT QUE NOUS AVIONS PEU DE TEMPS ! RÉPONDEZ !"

Nelca releva alors la tête et dit d'une d'une voie qu'elle voulait assurer même si à cinq ans il est difficile d'etre courageuse face à une femme aussi puissante que leur maître.

- Oui Maître...

Nelca plongea l'espace de quelques secondes son regard turquoise dans les yeux de son maitre puis détourna rapidement les yeux lorsqu'elle vit la haine et la mort que dégageai les yeux de son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mer 07 Oct 2009, 18:22

Cinq ans... Cinq longues années à étudier et travailler. Avalon avait fait des rencontres. Des bonnes, et des mauvaises... Il avait continuer de désobéir, au grand désarroi de son professeur. Il avait grandi. Ces cheveux, étonnamment, étaient devenu blanc, et ces pupilles s'étaient couvert de gris. Au début, ça l'avait surprit. Mais maintenant, il trouvait ce phénomène banal.

Cinq années à étudier. Au jours de l'attribution, Avalon était l'un des premiers sur les lieux où l'évènement devait se produire. Draken nomma alors les nouveaux écuyers. À ce moment, il se endit compte qu'il aurait du être plus obéissant. Il n'était pas écuyer... Son coeur tomba en miette.

Il s'isola dans son alvéole, refusant de boire ou de manger. Mais il dut se résigner. Il ressortit. Puis, les cours recommencèrent. Il y avait un nouveau professeur, à se qu'on racontait. Il allait rencontrer la nouvelle génération d'étudiant... et mener la vie dur au nouvel enseignant. De toute façons, il était maintenant trop vieux pour être écuyer dans cinq ans. Le mieux qu'il pourrait avoir, c'est le titre de professeur des élèves aux alvéoles...

Le matin de la rentré, Avalon se leva. Il avait la conviction d'être en retard. Il sortit et marcha dans les couloirs, prenant son temps. Dans le couloir, il entendit le professeur faire son discoure d'accueil... En fait, c'était "la" professeur.

-Vous serez présent ici tout les matins à 7H précises. Aucun retard ne sera accepter, ni aucune absence. Je vous libérez lorsque j'en aurais envie. Vous m'appellerez des à présent maître. Souvenez vous, que n'étant rien, vous n'avait aucun droit. Votre devoir est d'apprendre les pouvoirs requis pour pouvoir prétendre au poste de chevalier d'Irianeth. Les pouvoirs sont les suivants :

- La télépathie sous toutes ses formes
- L'intrusion dans les pensée et le blocage de celle-ci
- La télékinésie et la lévitation
- La guérison
- Les boules d'énergie
- Les rayons incandescents
- Le bouclier protecteur

Si au bout de ses cinq année vous n'êtes pas capable de contrôler ne serait-ce qu'un seul des ses pouvoirs, vous n'atteindrait pas le grade d'écuyer d'Irianeth.


Elle prit une pose.

-Chaque erreurs pourrait vous êtes mortels. Ne l'oubliait jamais. Cette formation n'est pas un jeu et je n'aurais aucune patiente. Si vous développer de nouveau pouvoir, il sera indispensable que vous les maitriseraient avant de devenir écuyer. Nous avons donc beaucoup à faire en peu de temps. Je n'accepterait aucun contre temps. J'espère que je me suis bien fait comprendre... -"J'AI DIT QUE NOUS AVIONS PEU DE TEMPS ! RÉPONDEZ !"

Il arriva devant la salle de classe, les mains dans ces poches de pantalons, l'aire détendu.

-Oui m'dame.

Il tendit ces mains de chaque coté de son corps. Dans sa main gauche, une boule blanche d'une trentaine de centimètres de diamètre. Une faible lueur rougeâtre s'en échappait. Dans l'autre main, une boule d'énergie semblable apparu, mais la lueur était plutôt bleu glaciale.

-Et voilà, déjà deux pouvoirs différents!

Puis, il les fit disparaitre et rejoint les autres élèves, regardant la femme devant le groupe fulminer. Son visage affichait un sourire satisfait. Il attendait déjà les réprimande. Au fil du temps, étrangement, ça avait commencer à l'amuser. En tout cas, celles de son ancien professeur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re:Premiers cours Sam 10 Oct 2009, 15:43

Aaérru se réveilla dans une alvéole semblable à celle où ont lui avait expliqué qu'elle serait élève d'Irianeth et que le lendemain elle devra aller en cour. Elle se leva et regarda autour d'elle afin d'enregistrer tous les détails de l'alvéole. C'était une pièce taillée à même la pierre, avec un lit et un meuble ou se trouver ses armes. La sortie était directement en face d'elle.

Elle sortie du lit, s'habilla vite fait et se remémora où se trouver la salle de cour étant donné que tous se ressembler ici. Lorsqu'elle entra, elle vit une femme une fille et un garçon, la femme semblait vouloir être la chef de meute et leur imposait sa loi par la brutalité, la fille lui paraissait confiante, le garçon, qu'en à lui, lui semblait triste, mais vu le regard noir que lui lançait la femme et des deux boules dans ses mains, il devait sans doute ne pas se plier aux ordres de la femme.

Elle entra silencieusement, s'assit près de la fillette et lui demanda:

"Comment appelles-tu ?"

Puis se tourna vers la femme et lui demanda :

"pouvez-vous répéter ce que vous venez de dire, madame ?"


Dernière édition par Aaérru le Ven 30 Oct 2009, 07:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 11 Oct 2009, 07:28

Nelca venait de répondre à leurs professeur quand un jeune homme beaucoup plus agé qu'elle entra et se mit a défier la femme qui se tenait devant eux. Il était arrivé en retard et d'après se que Nelca en déduisit il n'avait pas été attribué, le comportement qu'il avait présentement lui indiqua que c'était surement à cause de sa non discipline qu'il n'avait pas été attribué, la petite fée eut un sourire en coin et se promis de ne pas faire la même erreur que lui. Puis alors qu'il venait de répondre à leur professeur Nelca le vit tendre ses mains de chaque coté de son corps. Dans la main gauche, une boule blanche d'une trentaine de centimètres de diamètre. Une faible lueur rougeâtre s'en échappait. Dans l'autre, une boule d'énergie semblable apparu, mais la lueur était plutôt bleu glaciale. Nelca observa la seconde boule avec beaucoup d'application, puis le jeune garçon les fit disparaitre après avoir dit

-Et voilà, déjà deux pouvoirs différents!

Puis une petite fille du même age qu'elle entra dans la pièce et vint s'assoir discrètement près de la petite fée

- Comment appelles-tu ? lui murmura la nouvelle arrivante

- Je m'appelle Nelca et toi?? répondit la petite fée à voie basse pour que leur professeur ne l'entende pas.

la nouvelle demanda ensuite a la femme debout devant eux si elle pouvait répéter ce qu'elle venait de dire, Nelca se douta que cette question risquait de mettre la femme en colère, la petite fée la sentait déjà très tendu à cause de la provocation du garçon, Nelca ne savait pas son nom car il ne l'avait tout simplement pas dit et puis en fin de compte elle s'en moquait mais à cause de lui la petite fille à côté d'elle risquait de payer pour lui. Elle lança un regard noir à celui-ci et reporta son attention sur la nouvelle arrivante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 11 Oct 2009, 12:47

La fillette répondit à voie basse :
- Je m'appelle Nelca et toi??

Aaérru lui répondit dans un murmure presque imperceptible:
-Je m'appelle Aaérru, heureuse de te connaître Nelca.

Puis reporta son attention vers la jeune femme et le jeune homme, puis entendis Agito lui parlait:
*A ta place, j'aurais évité de lui demander de répéter, mais si elle s'énerve contre toi alors que sa colère était initialement dirigée sur le jeune homme ici présent, je la tue.*
*Agito, elle ne le fera point, car elle est censée maîtrisait sa colère. Si elle s'énerve contre moi, c'est que c'est du à mon retard.*

Elle sentit alors une inquiétude venant de Nelca, elle semblait fâché contre le jeune homme et inquiète qu'en à la femme.

Aaérru lui demanda, toujours très bas:
-Pourquoi es-tu fâché et inquiète en même temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 11 Oct 2009, 13:41

Un instant passa, Amethyst faillit relancée son offensive quand une jeune fille releva la tête et d'une voie faible affirma sa compréhension. Bien, la jeune fée avait déjà comprit l'essentiel. Ajoutée à la fin de sa phrase Maître et surtout répondre lorsqu'on lui posait une question. Parfait. Un sourire sadique se traça sur les lèvres de la jolie conseillère. Une façon comme une autre de marquer sa satisfaction. Malheureusement, cette satisfaction qui aurait put évitée beaucoup de maltraitance aux élèves fut de très courte durée. A peine la fillette avait t'elle ouvert la bouche qu'un garçon bruns entra dans la salle d'un air décontractée.

Tout en lui inspirait l'irrespect, de plus il semblait beaucoup plus vieux que les enfants présent. Un redoublant. Un de ceux qui était trop mauvais pour devenir écuyer. Un de ses êtres pitoyable qui ne réussissait rien. Fier de lui, sans savoir à qui il avait à faire, il exhiba deux pouvoirs diffèrent, une boule d'énergie rouge et une boule d'énergie bleu. Dommage qu'il était si idiot, il avait un potentiel. Il alla s'assoir tranquillement près des autres élèves comme si de rien n'était. Provoquant même par son sourire le visage à présent fermée d'Amethyst qui lui retourna un regard emplie de cruauté. Il le regrettait. Mais pas maintenant puisqu'une deuxième enfants entrée dans la salle, elle aussi ne semblait pas connaître la ponctualitée.

Se glissant silencieusement dans la salle, elle eu le malheur d'ouvrir la bouche près des autres élèves. Comme si cet endroit était un lieux de rencontre. La gamine avait même un certain culot, puisqu'elle demanda gentiment à son Maître de répéter. Soit elle était totalement débile, soit elle était inconsciente... En tous cas, elle apprendrait que le monde n'était pas fait de gentillesse, bien au contraire. Les humains d'Enkidiev était des êtres sans cœur, des êtres qui se fichait de tout. Pour les combattre il fallait être aussi impitoyable qu'eux. La première gamine, la fée, semblait déjà craindre la femme, elle comprenait vite, mais les autres c'était une catastrophe.

La conseillère soupira bruyamment tandis que les enfants commençait à discuter... Mais bien sur c'était un salon de thé ici, un lieu de rencontre. Amethyst fit claquer ses mains entre elle, dans un applaudissement sonore. Elle prit alors d'une voie forte qui n'avait rien d'amical.


-"Bravo jeune homme... Après une formation initiale tu ne sait faire que deux pitoyable boule d'énergie... et tu n'as même pas apprit à être à l'heure. Je comprend au moins pourquoi tu n'as pas attribuée comme écuyer... Tu es beaucoup trop... pitoyable pour ça... Tu sais, certaine personne sont destinée à échouée toute leurs vie... c'est ton cas il semble. Regarde moi aussi je vais te montrée un pouvoir."


Le même sourire sadique s'afficha de nouveau sur son visage tandis qu'elle envoyée une puissante vague de douleur vers les élèves. Les enfants ne comprenait jamais avec des explications, il fallait toujours leurs donnée une raison de se souvenir. Chaque élève fut touchée, pas seulement le garçon, il devrait certainement ce prendre la tête entre les mains pour tenter de diminuer la douleurs. Enfin, Amethyst ne les regardait pas. Elle se fichait de leurs souffrances. Puis, elle arrêta le flux de douleurs et reprit d'une voie calme mais malsaine.


-"Soit fier de toi, en plus de ta médiocrité, tu es capable de faire souffrir les autres avec tes erreurs. Car naturellement, chaque erreur que l'un d'entre vous commet se répercutera sur l'ensemble du groupe. Ne croyais d'ailleurs pas que je m'arrêterait par ce que votre tête est prête à exploser... Si vous mourrez, c'est que vous étiez incapable et que vous ne méritiez pas d'être ici... Quoi que, certain aurait dut mourir depuis longtemps dans ce cas..."

Finit t'elle en s'adressant au jeune garçon. Puis, observant chacune des larves devant elle, elle pointa les deux retardataires du doigts et reprit.

-"Vous deux, donner moi une seul raison pour que je vous accepte ici alors que vous n'êtes pas capable d'être à l'heure... Faites attention, votre réponse pourrait définir votre avenir... Un puissant chevalier ou un vulgaire esclave qui servira d'amuse gueule à mes dragons ?"

Elle fixa alors les deux jeunes filles qui discutait un instant plus tôt et reprit.

-"D'ailleurs vous êtes ici pour apprendre et non discuter... Les esclaves discutent... vous vous apprenez, ensuite vous aurait peut être le droit de parler entre vous... Chaque chose se mérite, faite vos preuve et vous aurait plus de droit, soyait médiocre et vous n'obtiendrais rien."


De nouveau son regard se posa sur la fillette et l'adolescent qui était en retard.

-"Vous avait eu le temps de réfléchir. Vos réponses maintenant ? Ensuite nous débuterons le cours, avec ou sans vous..."

Amethyst avait tout les droits sur ses gamins, elle pouvait les exclurent des cours et il pouvait mourir malencontreusement durant ses cours. Elle le savait elle avait tout les droits sur eux et de compte à rendre à personne. Sa seul obligation était celle d'en faire des êtres dignes de devenir des chevaliers d'Irianeth. Il le deviendrait et ces chevaliers la seront bien meilleurs que ceux en tenue verte, c'était une évidence... Les yeux braquée sur les deux enfants elle attendait leurs réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 11 Oct 2009, 14:21

*Je vais la tuer, Aaérru.*

*Laisse donc, elle à raison, j'ai été en retard.*

Puis s'adressa à la jeune femme:

-veuillez m'excuser de mon retard, mais je n'ai été accepté qu'hier et que je ne connaissais pas encore cet endroit, qui plus est, je vous promais de ne plus jamais être en retard, maître. Et sacher que si vous me refusez, je reviendrais immédiatement après afin d'avoir ce cours, sur ce, je vous laisse choisir, maître.

*Tu vois Agito, régler un problème sans combattre et mieux*

*Mais tout de même. Bah, peux importe, du moment que je pourrais réduire les Chevalier d'Emeraude à l'état de mythe. Mais pourrai-je avoir le contrôle pour l'instant.*

*Non Agito, non.*

Toutefois, elle sentit qu'il esseyait, ses yeux se voilèrent et elle sentit l'immense haine contre l'Ordre d'Emeraude s'amplifier, elle combattit et obligea Agito à cesser.

*Si tu a remarqué Aaérru, les élèves ont tresailli tout à l'heure, que cela pouvait t-il être.*

*Je sais pas, mais ça devait être douloureux étant donné que je n'ai rien sentit du tout.*


Dernière édition par Aaérru le Ven 30 Oct 2009, 07:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
#Trystan

avatar
Nombre de messages : 3220
Rôle : Ancien Empereur
Date d'inscription : 29/09/2009

Plus sur le personnage
Âge: Mort
Rôle: Empereur, Chevalier d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Dim 11 Oct 2009, 15:50

Six mois que le petit Trystan venait de revenir sur le continent noir, quoique, d'un point de vue purement technique, il n'y avait jamais vraiment résidé, si l'on ne comptabilise pas le stade de fœtus bien sur. Sa mère confondue avec une esclave et se retrouvant à Shola, achetée par un marchant, et tuée lorsque sa progéniture vint au monde. Cinq ans à travailler comme novice et à désobéir aux ordres, préférant la non-violence, puis plus aucun écart pendant quelques semaines, rien que des obéissances dans le seul but de fuir et de se venger, fuir et avoir un semblant de liberté, une option de vie meilleure. Et puis il y avait eu cette épreuve dans l'arène, des successions toujours plus difficiles, jusqu'à cette femme, une proie faible et inoffensive, trop facile, trop... dégoûtant...

Mais le petit garçon de cinq ans qu'il était à l'époque l'avait tué, après une conversation mentale. Et c'était grâce à elle qu'il était ici, grâce à elle qu'il avait découvert l'existence enfin sa provenance d'Irianeth. S'en suivirent deux ans en tant qu'apprenti, obéissant au doigt et à l'œil à un maitre cruel et assoiffé de pouvoir. Trystan s'en était moqué, il visait juste à rejoindre Irianeth et attendait son jour. Et ce jour s'était enfin montré, une mission habituelle, il avait d'ailleurs sauvé une vie ce jour là, une petite fillette blonde, juste après avoir tué sa mère devant ses propres yeux. Tuer. C'était un bel euphémisme, en réalité, il l'avait faite explosé, elle et tous les autres... Juste pour ne pas payer la nouvelle recrue au marchand. Tout simplement... normal. c'était juste la première qui était étrange et horrible d'une certaine façon, après, on s'y habituait rapidement.

Et puis ce vieil homme qui lui servait de mentor avait prononcé le mot de trop de la journée : "Irianeth". le sang du gamin n'avait fait qu'un tour, il avait la direction, il était dehors, presque seul, il ne restait plus qu'à saisir sa liberté et partir au galop. Alors il tua le vieux mage et partit au galop. Simple mais efficace. Un instinct étrange lui avait empêché d'abandonner la fillette sur les lieux ou n'importe où ailleurs. Il l'avait raccompagné chez elle, à Zenor. Elle lui avait demandé de rester dans son village, elle avait voulu savoir s'ils se reverraient un jour. Trystan avait été caégorique, c'était NON. Enfin, peut être intégrerait-elle l'ordre des clowns verts dans le futur où sinon il devrait là tuer s'ils envahissaient Zenor. Ce serait dommage, mais c'éait la vie, ou plutôt la mort.

Après s'être fait passé poru un esclave, il avait été jeté dans un bateau en direction d'Irianeth et arrivé à bon port, embrigadé dans les pouponnières. Après avoir interrompu l'Empereur tandis que ce dernier se trouvait dans son alvéole pesonnelle, le nouvel esclave se trouva obligé de le suivre jusqu'à sa salle de conseil sans savoir pourquoi. La nouvelle fut peut être encore plus grande que la surprise. Il était prince héritier d'Irianeth !

Quelques jours après, cérémonie de couronnement princier dans les règles, afin que tout le monde, ainsi que les guignols noirs et amethystes, le reconnaissent officiellement comme supérieur. Un changement plutôt agréable, de moins que rien et faire-valoir à esclave pour finalement aboutir à prince d'un continent. Nonobstant, pour le prochain grade, c'est à dire Empereur Noir, il lui faudrait encore patienter quelques temps. Enfin, le soir même de la célébration, il fut convoqué à nouveau et présenté au sorcier en chef et au chef des chevaliers d'Irianeth. Après un entretien plus ou moins satisfaisant - plus pour la magie et moins pour les armes - il fut conclu qu'il renforcerait les rangs des jeunes élèves. Voici donc le petit tel qu'il l'est aujourd'hui. Prince d'Irianeth et accessoirement élève des guignols en armure.


Ses cours devaient commencer une semaine plus tard, le temps de laisser l'attribution et l'adoubement des autres générations se faire correctement ; à ce moment, le petit Trystan avait rejoint la loge de l'Empereur et avait tout observé. Trois chevaliers : Draken, Meyko et Jayade. Et six écuyers : Hyllïna, Maximilien, Ventio, Kaleena, Naliatès et Shivak. Cela ferait neuf au total s'il n'y avait pas de problème en cours de route. Ils semblaient plutôt bien organisés et surtout fondés sur le travail, voilà qui allait lui plaire. Enfin osulagé de sa charge d'apprenti - et surtout car il était constamment accompagné de trois ou quatre gros soldats - le petit se débarassa de son épée encombrante. Il revêtit des vêtements semblables à ses anciens, toujours aussi sombres, mais plus princiers peut être. Un jour passa, puis deux... Et bientôt la semaine fut écoulée.

On le réveilla de bonne heure, les pouponnières étaient apparemment à l'autre bout de la forteresse. Les soldats insistèrent poru l'y accompagner, et non désireux de se perdre, il les laissa faire. Trystan passa devant la femelle Alpha qui s'empressa de s'incliner en apercevant la couronne sur ses cheveux chatain clair. Elle avait surement du être réprimandée pour son erreur mais il n'allait pas plaider sa cause, chacun son problème. Il arriva finalement dans le local réservé aux élèves d'Irianeth et sur le pas de la porte, il ordonna aux soldats de rester ici ou de retourner vaquer à d'autres occupations. Trystan soupira légèrement et poussa la porte.

Combien de fois dans sa vie avait-il déjà eu des cours de magie ?! De sorcellerie ? Beaucoup trop souvent... Il maitrisait déjà tout, ou du moins tout ce dont il avait conscience dans son merveilleux mais rare pouvoir. La salle était petite mais semblait spacieuse. Une ou deux personnes y étaient déjà. Trystan, après avoir joger le professeur du coin de l'oeil alla s'installer à l'opposé de ceux déjà pésents, au moins, ils ne le tireraient pas vers le bas ! A coté de lui restait une place vacante, et une seule. Mais il savait bien que personne n'aurait la mauvaise idée de venir s'installer à côté de lui, sinon il en subirait les conséquences adaptées.

Son nouveau "maitre" commença à parler, à exposer le programme. C'était d'une ridicule simplicité, mais bon, il faudrait faire avec... Elle semblait légèrement sadique dans l'âme et appuyait ses phrases de tortures mentales. Le jeune prince reçut la première et esquiva les autrs en imaginant son bouclier protecteur, n'osant les lui renvoyer de peur qu'elle se renfrogne à son égard. Les autres subissaient, c'était leur problème, après tout, s'ils étaient trop bêtes pour se défendre... Une question, le genre de petites questions stupides et sans intérêt auxquelles le prince n'avait jamais répondu de sa vie. Il ne ferait pas exception cette fois-ci. La réponse était évidente...

Mais des personnes trouvèrent le moyen d'arriver en retard et de faire le malin pour le garçon qui venait d'entrer. Redoublant... Il avait franchement du être nul et se complaisait dans son rôle d'idiot. Réellement dépitant. Deux ridicules boules d'énergie, lui gérait ça depuis ses deux ans à peine. Réellement pitoyable. Et la professeur ne se fit pas prier pour le lui faire remarquer. Cette enseignante était vraiment parfaite et elle plaisait déjà énormément au futur Empereur. Quelqu'un de dur saurait mieux les former qu'un mashmallow incapable, pédagogue et protecteur. Avec elle, ils sauraient tout de la réalité de la vie. Du moins sur Irianeth et ne décevraient pas leur maitre.

La fille à l'autre bout était comme terrorisée, le garçon en retard devait perdre contenance et quant à la dernière arrivée, elle faisait pitié dans ses explications. Elle aurait du dire qu'il fallait toujours un dernier de la classe et qu'elle pourrait servir de cobaye humain, là elle aurait été accepté... Quelles excuses minables... "Je reviendrai..." Et croyait-elle vraiment qu'elle faisait peur à la conseillère de l'Empereur. Trystan avait oublié ce détail, si elle était sa conseillère, elle l'avait déjà vu à la cérémonie... Et il serait appelé à travailler avec elle. voilà qui risquait d'être intéressant.

Ne restait plus qu'à attendre le véritable début du cours, qui sait, peut être pourrait-elle lui faire découvrir d'autres aspects de son imagination qu'il avait négligé durant tout ce temps. Ou profiter de son avance scolaire indéniable pour enchainer sur des cours de stratégie militaire... Elle trouverait forcément quelquechose poru ne pas décevoir son Empereur. pas de traitement de faveur non, au contraire même... C'était ce qu'il fallait. C'était ce que le jeune prince voulait. Ressortir plus fort, encore et toujours. Chevalier ne serait qu'une étape, il devait connaitre la guerre pour être sur le trône. Il devait faire la guerre pour être Empereur. Le luxe n'était qu'un passe temps. Son activité principale à lui avait toujours été travail, réflexion, persévérance et magie.

Trystan retira sa couronne et l'examina une nouvelle fois. Devait-il l'enlever pendant les cours, non ce ne serait surement pas nécessaire, et son père lui même avait donné des instructions sur ce sujet. Il devait être reconnaissable. Après tout, il n'avait pas renoncé à ses titres en entrant dans l'Ordre. Un léger privilège car il était l'héritier d'Irianeth. Une nouvelle attaque mentale allait surement arriver, Trystan renforça son bouclier par imagination, une faille était si vite arrivée et elle semblait relativement puissante... Le cours allait peut-être pouvoir ENFIN commencé...



[Désolé du retard... Trop débordé... ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Lun 12 Oct 2009, 14:43

Kiara était en train de marcher et à ses côtés, son père la suivait. Personne ne parlait, il était déjà bien tôt. Les cheveux étrangement roses de la petite fille était bien coiffée des deux côtés de sa tête, elle en avait fait deux ''couettes''. Bref elle avait les bras croisés, comme si elle voulait rester dans son petit monde, protégée de tout. Cet endroit n'était pas fait pour elle, elle se demandait pourquoi son père ne l'avait pas laissé avec sa mère. C'était si troublant pour une jeune enfant de ne pas connaître sa propre mère, mais Kiara faisait avec...

''Tu sais, commença Madrid, le père de Kiara, si tu deviens une femme chevalier, un jour peut-être, qui sait, tu pourras revoir ta mère... Tu dois tellement lui manquer. De plus, tu possèdes des dons incroyables, ce serait ta place.''

''La guerre? Je n'aime pas tellement cela, père...''

''Tu ne ferais que sauver des vies...protèger, c'est un beau destin, non?''

Kiara ouvrit les yeux... Ce n'était qu'un rêve? Elle venait de rêver tout cela...son père... Il lui manquait tellement. La petite fille aux cheveux roses s'étaient donc vite levée, regardant le si petit espace dans lequel elle avait dormit, s'en était dépriment... Bref, aujourd'hui elle devrait aller à son tout premier cours pour devenir un jour une femme chevalier, mais ce but était bien loin, elle devrait y mettre de grands efforts afin d'un jour y parvenir. Elle était une lève tôt donc pas de souçis, il était absolument impossible qu'elle soit en retard! Elle s'habilla rapidement, la petite devait avoir environ dix ans dans ce temps là... Elle se sentait si vieille pour débuter ainsi ses cours. Après tout, les autres devraient avoir cinq ans. Bien que son père eut découvert les dons de la petites, il hésita longuement avant de la laisser participer à ce genre de cours, il avait peur pour sa vie, mais après y avoir longtemps réfléchit, il comprit que c'était le meilleur option pour le futur de Kiara. La jeune femme prit le temps de se coiffer convenablement, puis elle partit vers l'endroit que l'on lui avait indiqué quelques jours plus tôt. Lorsqu'elle arriva à l'endroit, elle vit qu'il y avait déjà quelques personnes. Elle décida d'aller s'installer près d'un mur, dans un endroit où elle serait à l'éccart des autres qui avait l'air plus jeunes qu'elle. C'est alors que fit son apparition une femme. Elle faisait peur rien qu'en la regardant dans les yeux. Lorsqu'elle se mit à parler, la petite Kiara enleva son sourire naïf de son visage et regarda son nouveau maître dans les yeux.

"Élève d'Irianeth, voila ce que vous êtes à présent. Vous êtes ici car vous avait fait preuve de dons magiques. Ne croyait pas cependant que le statut d'élève d'Irianeth fait de vous des êtres exceptionnels. Vous n'êtes rien, vous êtes plus insignifiant que les plus faibles insectes."

Kiara écouta donc attentivement les dire de la femme. Ça semblait si dur et cruel, mais après tout, ce sera davantage pire après, non? Elle leur cracha qu'ils n'étaient rien. En effet, comparé aux grands guerriers de leur ère, ils n'étaient pas grand chose pour l'instant...

"Vous serez présent ici tout les matins à 7H précises. Aucun retard ne sera accepter, ni aucune absence. Je vous libérez lorsque j'en aurais envie. Vous m'appellerez des à présent maître. Souvenez vous, que n'étant rien, vous n'avait aucun droit. Votre devoir est d'apprendre les pouvoirs requis pour pouvoir prétendre au poste de chevalier d'Irianeth. Les pouvoirs sont les suivants :

- La télépathie sous toutes ses formes
- L'intrusion dans les pensée et le blocage de celle-ci
- La télékinésie et la lévitation
- La guérison
- Les boules d'énergie
- Les rayons incandescents
- Le bouclier protecteur

Si au bout de ses cinq année vous n'êtes pas capable de contrôler ne serait-ce qu'un seul des ses pouvoirs, vous n'atteindrait pas le grade d'écuyer d'Irianeth."

La petite Kiara ne maîtrisait pas grand chose de tout cela, il fallait l'avouer, mais par contre, elle pouvait maîtriser le passe-muraille. Depuis son enfance, c'était un don qu'elle contrôlait particulièrement bien. En effet, elle était capable de passer au travers les objets, chose qui lui avait été très pratique afin d'éviter les punitions de son père. La femme lui dit donc qu'ils devraient tous être en cours dès l'aube, soit à sept heures du matin. Ce ne serait pas-un problème, loin de là. La femme prommena donc son regard dans le local, tout en regardant chacun des élèves d'un regard loin d'être sympatique.

"Chaque erreurs pourrait vous êtes mortels. Ne l'oubliait jamais. Cette formation n'est pas un jeu et je n'aurais aucune patiente. Si vous développer de nouveau pouvoir, il sera indispensable que vous les maitriseraient avant de devenir écuyer. Nous avons donc beaucoup à faire en peu de temps. Je n'accepterait aucun contre temps. J'espère que je me suis bien fait comprendre."

Kiara se redressa avec un frisson qui lui parcouru le corps lorsque la femme se mit à hurler.

"J'AI DIT QUE NOUS AVIONS PEU DE TEMPS ! RÉPONDEZ !"

Kiara la regarda droit dans les yeux et d'un air sur et déterminé, elle laissa entendre quelques mots.

''Oui, maître.''

Les autres en firent de même. C'est alors qu'un garçon entra dans la classe en faisant le bon en créant deux boules d'énergie. Kiara ne put s'empêcher de lever les yeux vers le plafond. Encore un de ces mecs qui veulent parraître super doué? Après tout, ce garçon avait l'air plus vieu que tout les autres enfant de la classe, chose qui fit sourire la petite fille. Une autre arriva donc en retard. Elle se plaça aussitôt à sa place et demanda à l'enseignante de se répéter, ce n'était peut-être pas la meilleures des idées... Et pour couronner le tout, elle se mit à parler avec sa voisine. Kiara avait les bras croisées et regardait aléatoirement son maître et les deux filles qui parlaient. Elles auraient très certainement des ennuis... Pendant ce temps, leur maître s'était remise à parler, mais cette fois-ci au retardateur...

"Bravo jeune homme... Après une formation initiale tu ne sait faire que deux pitoyable boule d'énergie... et tu n'as même pas apprit à être à l'heure. Je comprend au moins pourquoi tu n'as pas attribuée comme écuyer... Tu es beaucoup trop... pitoyable pour ça... Tu sais, certaine personne sont destinée à échouée toute leurs vie... c'est ton cas il semble. Regarde moi aussi je vais te montrée un pouvoir."

Kiara ne pu s'empêcher de sourire après ces mots. Elle était si dure, mais il le fallait bien, après tout. Elle pointa alors les deux élèves qui étaient en retard.

"Vous deux, donner moi une seul raison pour que je vous accepte ici alors que vous n'êtes pas capable d'être à l'heure... Faites attention, votre réponse pourrait définir votre avenir... Un puissant chevalier ou un vulgaire esclave qui servira d'amuse gueule à mes dragons ?"

C'était peut-être un peu poussé? Kiara observa alors ces deux élèves, qu'aurait-il a dire pour leur déffense? Peu importe, ça leur retomberaient dessus!

"D'ailleurs vous êtes ici pour apprendre et non discuter... Les esclaves discutent... vous vous apprenez, ensuite vous aurait peut être le droit de parler entre vous... Chaque chose se mérite, faite vos preuve et vous aurait plus de droit, soyait médiocre et vous n'obtiendrais rien."

Elle avait dit cela en regardant les deux petites filles qui étaient assises non loin de Kiara.

"Vous avait eu le temps de réfléchir. Vos réponses maintenant ? Ensuite nous débuterons le cours, avec ou sans vous..."

Kiara était bien contente d'être une jeune fille ponctuelle, surtout dans ce genre de situation. Elle tourna son regard et regarda tout les élèves de la classe tandis que leur maître attendait une réponse des trois élèves. La petite fille qui fut arrivé en retard s'excusa alors, tandis que le regard de Kiara se posa sur un garçon qui portait une couronne, celui-ci avait l'air plus calme que tout les autres...du moins, il ne s'était pas fait gronder... Après quoi, le regard de Kiara revint vers les yeux de son maître qui fixait toujours les élèves. Le cours pourrait sans doute bientôt commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Lun 12 Oct 2009, 18:43

Nellielle marchait tranquillement en ne pensant pas que le cours était déjà commencé depuis quelque minute. Ses cheveux blancs argentés étaient attachés en une belle tresse française et un ruban noir complétait sa coiffure. Sa robe noire descendait jusqu'à ses petits genoux cachés par des collants blancs.

- Tu devrais te dépêcher d'aller à ton cours Nellielle, il est commencer depuis longtemps. Je ne pense pas que ton maître Amethyst va aimer te voir rentré en retard.

C'était Jezyabella sa première personnalité qui lui parlait.

- Ferme- la Jezyabella ! Je n'ai aucun ordre de recevoir de toi. Alors va t'en faire tes occupations habituelles.

Il y eu une courte pose avant que Jezyabella dit avec une forte voix:

- Okay, mais c'est ton problème quand tu vas recevoir une punition de Mme Amethyst.

Quand Nellielle s'aperçu que Jezyabella était partit, la jeune élève accéléra le pas et se dirigea vers son cour.
Devant la porte, Nellielle entendit une voix, surement provenant de son nouveau maitre :

"Élève d'Irianeth, voila ce que vous êtes à présent. Vous êtes ici car vous avait fait preuve de dons magiques. Ne croyait pas cependant que le statut d'élève d'Irianeth fait de vous des êtres exceptionnels. Vous n'êtes rien, vous êtes plus insignifiant que les plus faibles insectes."

Il y eu une courte pose et puis elle continua :

"Vous serez présent ici tout les matins à 7H précises. Aucun retard ne sera accepter, ni aucune absence. Je vous libérez lorsque j'en aurais envie. Vous m'appellerez des à présent maître. Souvenez-vous, que n'étant rien, vous n'avait aucun droit. Votre devoir est d'apprendre les pouvoirs requis pour pouvoir prétendre au poste de chevalier d'Irianeth. Les pouvoirs sont les suivants :

- La télépathie sous toutes ses formes
- L'intrusion dans les pensée et le blocage de celle-ci
- La télékinésie et la lévitation
- La guérison
- Les boules d'énergie
- Les rayons incandescents
- Le bouclier protecteur

Si au bout de ses cinq année vous n'êtes pas capable de contrôler ne serait-ce qu'un seul des ses pouvoirs, vous n'atteindrait pas le grade d'écuyer d'Irianeth."


Nellielle pensait qu’Amethyst avait fini son discoure, alors la jeune fille entra discrètement dans la salle des cours et s’assit à côte d’une jeune nommé Kiara. Elle regarda son nouveau maitre et l’écouta :

"Chaque erreurs pourrait vous êtes mortels. Ne l'oubliait jamais. Cette formation n'est pas un jeu et je n'aurais aucune patiente. Si vous développer de nouveau pouvoir, il sera indispensable que vous les maitriseraient avant de devenir écuyer. Nous avons donc beaucoup à faire en peu de temps. Je n’accepterais aucun contre temps. J'espère que je me suis bien fait comprendre."

Celle-ci s’arrêta, regarda les élèves d’un regard froid et continua :

"J'AI DIT QUE NOUS AVIONS PEU DE TEMPS ! RÉPONDEZ !"

-Oui maitre !


Nellielle la regarda quelque seconde et détourna la tête pour regarder ailleurs. Quelque autre élève rentra et la jeune fille les regarda. Elle regarda son nouveau maitre qui parlait :

"Bravo jeune homme... Après une formation initiale tu ne sait faire que deux pitoyable boule d'énergie... et tu n'as même pas apprit à être à l'heure. Je comprends au moins pourquoi tu n'as pas attribuée comme écuyer... Tu es beaucoup trop... pitoyable pour ça... Tu sais, certaine personne sont destinée à échouée toute leurs vie... c'est ton cas il semble. Regarde moi aussi je vais te montrée un pouvoir.

Nellielle vu qu’Amethyst eu un sourire sadique, Nellielle reçu une vague de douleur qui lui fit mal à la tête et son maitre continua :

"Soit fier de toi, en plus de ta médiocrité, tu es capable de faire souffrir les autres avec tes erreurs. Car naturellement, chaque erreur que l'un d'entre vous commet se répercutera sur l'ensemble du groupe. Ne croyais d'ailleurs pas que je m’arrêterais par ce que votre tête est prête à exploser... Si vous mourrez, c'est que vous étiez incapable et que vous ne méritiez pas d'être ici... Quoi que, certain aurait dut mourir depuis longtemps dans ce cas..."

Celle-ci se tourna vers les deux retardataires et leurs dits :

"Vous deux, donner moi une seul raison pour que je vous accepte ici alors que vous n'êtes pas capable d'être à l'heure... Faites attention, votre réponse pourrait définir votre avenir... Un puissant chevalier ou un vulgaire esclave qui servira d'amuse gueule à mes dragons ?"

Et elle continua à parler, mais Nellielle perdait souvent le fil.
Revenir en haut Aller en bas
#Ellyn

avatar
Nombre de messages : 72
Rôle : Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
Date d'inscription : 02/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: Morte à 39 ans [G11]
Rôle: Ex-Chevalière & ex-Impératrice d'Irianeth
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mar 13 Oct 2009, 09:52

Cela faisait 15 jours sois 360 heures ou approximativement 52500 secondes qu’Ellyn était sur Irianeth, 15 jours qu’elle mangeait à peine se qu’on lui donnait, 360 heures à vivre recluse dans un coin de l’alvéole des élèves filles, 52500 secondes qu’elle ne pensait à rien.
C’était le noir total, les pensées, aussi rares que la joie dans la vie de la jeune fille, se comptait sur les doigts d’une main, et c’était presque toutes les mêmes; manger, dormir, souffrir, les cours dont la rumeur disait qu’ils allaient commencer prochainement, et le garçon de Shola…
La mioche, dans la rareté de sa conscience personnelle, était comme obsédée par le gamin qui l’avait sauvée bien qu’en tuant sa mère paradoxalement, enfin, obsédée est un bien grand mot pour quelqu’un qui n’est plus rien.
Le matin d’une journée qui s’annonçais sans doute aussi obscure que toute celles de sa pauvre vie, la gamine se réveilla à cause de ce que l’on pourrait appeler une agitation, qui naissait dans l’espèce de dortoir, manifestement, les cours commençait, et s’était un grand jour, enfin, pour certains, en fait, juste pour les autres moutards magiques du royaume.
La fille blonde se leva et trébucha, combien de temps était t’elle rester accroupit dans un coin de la salle ? Et surtout combien de temps était t’elle rester dans cette position de tout le long de sa misérable vie ? Aucune idée, elle n’avait pas tenu le compte, et tandis qu’elle suivait tel un fantôme les élèves vers la salle de cours, la miss eu l’impression que malgré tout, elle passait son temps à retenir des chiffres, sa seule occupation étant de compter les secondes, ce qui était tout simplement pitoyable maintenant qu’elle y pensait.
Incroyable d’ailleurs, la gamine venait d’afficher dans son esprit plus d’une dizaine de pensées à la suite ! Miracle qui n’était pas arrivé depuis…Avant l’enlèvement, avant la mort de sa mère.
Et sans qu’elle s’en rende compte, elle était déjà dans la salle, et aussitôt son regard croisa l’endroit qui lui était destinée pour le reste de l’année, à gauche, dans l’ombre, loin des autres, mais elle restait visible uniquement de l’endroit où son professeur viendrait se poster quelques instant plus tard.
Juste un problème, une personne, qui semblait aussi ne pas s’intéresser au reste du groupe vint s’asseoir non loin d’Ellyn, mais apparemment sans la remarquer, se qui ne la gêna pas, car elle ne porta pas non plus attention au garçon qui venait d’arriver près d’elle

Deux seconde après le début de la leçon, une chose évidente arriva à l’esprit (tien, encore une pensée!) de la fillette, leur « maître » semblait avoir pour unique but de les détruire avant de pouvoir les remodelé à sa convenance.
Quel ironie ! Comment contait t’elle détruire une gamine qui n’était plus rien ? Une chose, non, une enveloppe de chair qui respirait, et qui de temps à autres, se mettait, miraculeusement, à penser, quelque chose qui, dans un passé très lointain, pouvait aligner plus de trois mot à la suite et était …Non pas libre, en fait, quand on y regardait de loin l’histoire d’Ellyn, elle n’avait jamais été qu’une feuille morte balayée par la vie, un truc pas assez résistant pour repousser un destin qui s’acharnait toujours sur les plus faibles.

Après que l’affreuse bonne femme ait énoncée les différents pouvoirs des chevaliers, un léger début, non, une trace, de terreur s’insinua en la gamine, toujours dans l’ombre, cachée des autres; elle ne savait que faire apparaître…Comment la dame avait t’elle dit déjà ? A oui, le bouclier protecteur, et encore, elle n’avait jamais fait exprès, enfin, si on l’avait envoyée ici c’est qu’elle devait les avoirs les autres, non ? Mais rien qu’à l’idée de devoir aller chercher au plus profond de son être pour trouver les dit pouvoirs manquants la faisait tressaillir d’avantage, et avant qu’elle n’ai pus essayer de trouver un moyen d’y réchapper, un nouveau type de douleur la frappa.

C’était froid, mais brûlant en même temps, et il sembla à la mioche que sa tête allait exploser.
C’était sans doute une sorte d’attaque mentale, tien, on avait jamais essayer ça sur elle, son père avait eu beau expérimenter toutes les douleurs physiques, il n’était apparemment pas assez doué pour le mental.
Comment décrire cette sensation nouvelle ? Pour Ellyn, la chose était d’autant plus terrible que son esprit était totalement vide, comme une vieille gourde dans la quelle on verse trop d’eau d’un coup, et qui se fissure de toute part.

Une fois le froid chaud passé, la sorcière demanda aux élèves si ils avaient bien comprit la leçon, certain répondirent à vive voix, la petite blonde se contenta uniquement d’hocher la tête, d’un manière à que seule son nouveau maître le voit.

Puis il y eu les retardataires, et une autre douleur, mais cette fois, bien qu’il lui semblait qu’elle était voulue plus forte, l’ancienne Zénorienne eu moins mal, car après tout, à force de souffrir on s’adapte très facilement aux coups bas et à une majorité des douleurs, aussi bien physiques et mentales.
Mais un bruit à ses côtés la fit enfin regarder mieux son voisin, et là, la blessure qu’elle avait déjà subie, et qui la faisait toujours autant souffrir s’ouvrit.
Il lui sembla que le temps et son cœur arrêtèrent simultanément leur course, mais ils la reprirent et la douleur revint, avec la sensation, celle que cet organe, dans la poitrine se serre à jamais, avant de finalement relâcher son étreinte de longues secondes plus tard .
Une seule fois son cœur lui avait jouer un tour pareil, et s’était, de long mois plus tard, qu’elle le ressentais à nouveau, car son voisin, qui n’avait sans doute pas conscience de la présence de la fillette, n’était d’autre que LUI, le gosse de Shola, le meurtrier de sa mère, celui qu’elle avait invitée à rester à ses côtés, dans l’espoir fou qu’il la débarrasse de son père , celui qui avait toujours répondut d’une manière négative à ses questions, celui qui lui avait donner le courage de faire le dernier acte de sa propre volonté; fuir
Sans doute portée par les ailes que lui apportait cette toute petite victoire, ce pied de nez sur le destin, Ellyn bougea légèrement, se mettant à la lumière, et surtout à la vue du petit garçon, le reste de la classe, son pauvre esprit qui commençait tout juste à réapparaître, s’en fichait un peu.
Et là, une chose qui n’était ,il lui semblait, jamais venue sur sa bouche, fit sa miraculeuse apparition, on pouvait discerner, si on regardait bien, l’infime exquise d’un sourire, comme pour dire au destinataire, le chamboulleur de vie, qu’il avait eu tord au moins une fois, quand il avait dit qu’ils ne se reverraient jamais, et bien il s’était royalement planté, mais ce moment ne dura qu’un instant, tout juste visible dans un rayon de 10cms autours des deux gamins, puis Ellyn reprit son insondable expression habituel, et planta à nouveau son regard sur l’estrade où la prof enguirlandait à nouveau les deux gosses en retard.
Mais en elle naissait un sentiment tout nouveau, une chose jamais vue, jamais expérimentée, la sensation de victoire, qui disparut aussi vite que le sourire, laissant à nouveau place au noir total de l’esprit tourmenté d’Ellyn d’Irianeth, mais que voulez vous, on ne se recréait pas en 3 minutes, ou plutôt en 180 secondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t3722-ellyn
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mar 13 Oct 2009, 14:18

La conseillère commencer à trouver le temps légèrement long. Comme elle l'avait dit leurs temps était une chose précieuse. Elle voulait faire de ces enfants les meilleurs chevalier. Chacun de ces gamins serait plus tard un guerrier sous l'ordre de l'empire, sous ses ordres. Il allait apprendre que le monde n'était pas aussi tendre qu'il en avait l'air. Elle leurs apprendrait ici et maintenant. Ainsi, elle leurs faisait un cadeaux. Il apprendrait le monde avant de se retrouver sur un champ de bataille. C'est en étant fort, c'est en s'élevant que l'on pouvait façonner le monde comme on le désirait. C'est ce qu'avait fait Amethyst. C'est ce que ferait tout ces gosses... un jour peut être... si il était assez puissant.

Pour le moment. Il n'était rien que de petite larve. C'est dans ce cours qu'il prouverait leurs existence. C'est dans ce cours qu'il monterons leurs besoin de vivre. Dans ce cours qu'il prouverons qu'ils sont beaucoup plus que des faibles. C'est dans ce cours que leurs avenir se tracerait... à jamais. Enfin, pour le moment il avait une réactivité réellement lente. Sur un champ de bataille il serait déjà mort une dizaine de fois dans les quelques minutes de ce début de cours. La conseillère décida de mettre son temps à profits pour observer les élèves. A quoi ressembler t-il ces incapables.

D'abord il y avait cette gamine, la fée, elle était plutôt du genre obéissante elle, enfin, c'est ce qu'elle montrait. Mais, avait-elle réellement conscience de la froideur du monde ? Les fée était connue pour leurs joie de vivre mais aussi pour leurs faiblesses physique... Résisterait t-elle à des années d'entrainement et de souffrance... Peut être, après tout ces être ailée possédée de grand pouvoir magique et une résistance à certaine maladie... Au moins, elle n'aurait pas de problème à soumettre cette gamine totalement innocente... pour le moment.

Il y avait également l'autre adolescent au cheveux clair. il n'avait d'ailleurs toujours pas ouvert la bouche pour se défendre. Misérable, voila ce qu'il était. Peut être aurait-elle plus de mal à le soumettre celui-ci... Mais elle y arriverait. Quand à ces compétences... elle en doutait... après tout il n'avait même pas était accepter comme écuyer ce qui montrait à quel point il devait être faible...

Le regard d'Amethyst se dirigea alors à l'opposer du petit groupe, vers un autre gamin. Diffèrent celui-ci. Il portait sur sa tête blonde une couronne. La conseillère connaissait ce gosse. C'était le fils d'Urianos, et par conséquent, l'héritier d'Irianeth. Pourtant, Amethyst ne lui ferait aucun cadeaux, elle voulait le pousser dans ces plus profond retranchement. Après tout, il était appeler à une charge beaucoup plus importante que les autres mioches présent dans la salle. Cette couronne n'était pas la seul choses qui le différencier des autres. Il semblait avoir plus de vécu. Se soumettrait t-il ? Peut être, pas par peur mais par nécessitée.

Derrière l'héritier se trouvait une autre tête, une nouvelle fille, il y en avait beaucoup... Ce n'était pas un soucis pour Amethyst qui n'avait jamais différencier les sexes. Une gamine aux cheveux blond. Elle semblait fragile. Trop fragile ? Tiendrait t'elle le coup ? On était en droit d'en douter... Ce n'était rien, si elle mourrait c'est qu'elle n'était pas assez forte, simplement. Ses yeux était vide. Elle se soumettrait. Amethyst ignorait son passée, mais apparemment on c'était chargée de lui enlevée tout espoir avant son arrivée... dommage.

Puis ce fut une autre gamine au fond de la salle. Une autre fée, avec les mêmes défauts et qualité que l'autre... Elle aussi avait répondu à sa question. Mais d'une voie différente, elle semblait plus volontaire... Peut être. Elle verrait tout cela très prochainement de toute façon. Un peu plus loin on pouvait voir une autre gamine. Les cheveux rose, elle aussi avait répondu à sa question, plus déterminée, plus sur d'elle même. Elle aussi serait détruire. Comme les autres.

Enfin, les yeux de la conseillère se posèrent vers la dernière gamine. L'humaine qui était arrivée en retard. Elle venait, enfin, de ce décidée à lui répondre. Pitoyable. Voila ce qu'elle était. Deux garçon et cinq filles, voila ce qu'elle devait éduquer, tout plus misérable. D'une oreille distraite elle écouta les excuse de la gosse. Puis soupira bruyamment avant de reprendre la parole de la même voie glacial. Elle fixa en même temps la retardataire.


-"Non. Tu ne sera pas excuser. D'ailleurs ta demande est plus que pitoyable. Tu reviendrais si je te renvoyée ? Et comment reviendrait tu ? En sautillant de toute ton innocence. Tu voudrais m'obliger à te donner des cours si je n'en ai pas envie. J'aimerais bien voir cela... Cette raison pourrait d'ailleurs suffire à ce que je te renvoi... Juste pour essayer... Tu ne me laisse pas choisir, gamine, j'ai tout les choix. Je décide de ton présent et de ton avenir."

Après avoir continuait de fixer la gamine d'un regard mauvais elle balaya la classe et s'arrêta sur l'adolescent.

-"Quand à toi, tu as bien fait de te taire, je n'imagine même pas les conneries que tu aurais pu dire."


De nouveau, elle observa chaque élève puis reprit d'une voie plus forte.


-"Nous avons perdue assez de temps à cause d'abruti dans ce genre"

Dit t'elle en montrant les deux retardataire du doigts.

"Le cours va donc commencer des maintenant. Nous allons commencer par voir le pouvoir le plus important : Comment bloquer ses pensée. En effet, ce pouvoir fait partie de ce que vous devriez impérativement posséder. Lors d'un combat, si votre adversaire et capable de lire vos pensée il pourra sans problème anticipée vos actions et vous serait vaincu. De plus, il est utile dans beaucoup d'autre situation. Si vous êtes capturer vous serait ainsi capable de cacher toutes les informations que vous détenez pour protéger Irianeth."

Elle continuait de regarder les petites larves puis continua de plus belle.

-"Bien que vous soyez tous des incapables... peut être que quelqu'un parmi vous c'est bloquer ses pensée... et peut être même y'a t'il quelqu'un qui est capable de s'introduire dans les pensée des autres ? Si c'est le cas, faites le savoir immédiatement."


Elle doutait qu'un de ces gamins soit capable d'une tel choses, mais après tout, il était ici car on avait détectée chez eux un potentiel magique, peut être qu'un d'entre eux l'avait montrée de cette manière... M'enfin... elle pourrait le tester dès maintenant... Quand à ceux qui savait pénétrer les pensée il serait utile aussi...

Proposer cette exercice dès le début avait plusieurs intérêt. D'abord elle tester la volonté des ces enfants. Ensuite, elle pourrait en apprendre plus sur eux à travers cette exercice, en apprenant leurs passée par exemple... Enfin, cela ne risquait que moyennement de les tuée... ce qui était tout de même appréciable. Continuant de balayer la classe du regard, la femme attendant la réponse de chacun des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mar 13 Oct 2009, 16:06

Nellielle écouta son maitre Amethys

"Le cours va donc commencer des maintenant. Nous allons commencer par voir le pouvoir le plus important : Comment bloquer ses pensée. En effet, ce pouvoir fait partie de ce que vous devriez impérativement posséder. Lors d'un combat, si votre adversaire et capable de lire vos pensée il pourra sans problème anticipée vos actions et vous serait vaincu. De plus, il est utile dans beaucoup d'autre situation. Si vous êtes capturer vous serait ainsi capable de cacher toutes les informations que vous détenez pour protéger Irianeth."


Celle-s'arrêta et continua :

"Bien que vous soyez tous des incapables... peut être que quelqu'un parmi vous c'est bloquer ses pensée... et peut être même y'a t'il quelqu'un qui est capable de s'introduire dans les pensée des autres ? Si c'est le cas, faites le savoir immédiatement."


Nellielle leva la main avec entoudiasme après ces dernière paroles. Elle commencait à aimer le caractère de son nouveau maitre et si habiturerait pendant les sept prochaines années.

- Moi...

Elle regarda la classe et continua :

- Je suis capable de bloqué mes pensées. Mais j'ai encore de la diffilculté à m'introduire dans l'esprit des autres je dois l'avouer.

La jeune fille n'était pas génée d'avoir parlé devant sa nouvelle classe. La jeune fée regarda Amethyst, un sourire discrèt se dessina sur son visage et elle attendit.

HJ: dsl, je n,avais pas d'inspiration
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves] Mar 13 Oct 2009, 22:50

Un bref moment de silence s'installa dans l'endroit alors que leur maître épiait de son regard chaques petits élèves. La petite Kiara ne la lâcha pas du regard, se demandant ce qu'elle pouvait bien penser de tout les jeunes gens. Selon la fillette aux cheveux roses, leur maître ne devrait pas être folle de ceux qui avaient retardés le cours. Le regard si froid de cette femme se tourna alors vers la petite pour enfin regarder une jeune humaine. C'est après avoir laissé entendre un horrible soupire qu'elle se remit à parler. Les mains sur ses cuisses, Kiara redevint attentive. Après tout, si elle manquait ne serais-ce qu'une phrase, ce n'était certainement pas cette femme qui prendrait le temps de lui expliquer à nouveau ce qu'elle avait manqué!

"Non. Tu ne sera pas excuser. D'ailleurs ta demande est plus que pitoyable. Tu reviendrais si je te renvoyée ? Et comment reviendrait tu ? En sautillant de toute ton innocence. Tu voudrais m'obliger à te donner des cours si je n'en ai pas envie. J'aimerais bien voir cela... Cette raison pourrait d'ailleurs suffire à ce que je te renvoi... Juste pour essayer... Tu ne me laisse pas choisir, gamine, j'ai tout les choix. Je décide de ton présent et de ton avenir."

Kiara continua de regarder leur maître de son innocent regard bleu azure alors que la femme prenait une courte pause avant de reprendre.

"Quand à toi, tu as bien fait de te taire, je n'imagine même pas les conneries que tu aurais pu dire. Nous avons perdue assez de temps à cause d'abruti dans ce genre"

Elle s'adressait, bien entendu aux élèves qui étaient arrivés en retard!

"Le cours va donc commencer des maintenant. Nous allons commencer par voir le pouvoir le plus important : Comment bloquer ses pensée. En effet, ce pouvoir fait partie de ce que vous devriez impérativement posséder. Lors d'un combat, si votre adversaire et capable de lire vos pensée il pourra sans problème anticipée vos actions et vous serait vaincu. De plus, il est utile dans beaucoup d'autre situation. Si vous êtes capturer vous serait ainsi capable de cacher toutes les informations que vous détenez pour protéger Irianeth."

Après une courte pause, elle continua.

"Bien que vous soyez tous des incapables... peut être que quelqu'un parmi vous c'est bloquer ses pensée... et peut être même y'a t'il quelqu'un qui est capable de s'introduire dans les pensée des autres ? Si c'est le cas, faites le savoir immédiatement."

Kiara savait bien qu'elle était capable de bloquer ses pensées! Le tout n'était pas encore parfait, mais c'était déjà ça. Pour ce qui était de lire les pensées des autes. À bien y repenser, Kiara avait déjà fait cela sur son père, mais il lui avait fallu une tel concentration! C'est ainsi qu'elle avait malheureusement découvert que sa mère n'était pas du même monde qu'elle, elles étaient même ennemis. Sa mère était en faite une fée, ce qui faisait de la petite Kiara une demi-fée, demi-humaine. Son apparence n'était pas totalement celle d'une fée, mais par certains traits de son visage, on pouvait facilement le constater. Et contrairement aux fées, elle n'avait pas l'air si fragile que cela. C'est alors qu'une petite fille leva sa main afin de répondre à la question de leur maître. Elle avait l'air si enthousiasme. Le regard de la petite fille aux cheveux roses se tourna donc vers cette fille qui était assise près d'elle. En effet, Kiara avait tellement été concentré sur les dires cruelles de la femme qui leur faisait face, qu'elle n'avait même pas remarqué la présence de l'autre. Bref la fillette regarda la classe et avoua être capable de bloquer ses pensées, ainsi que de lire celle des autres. Aussitôt eut elle terminé de parler que Kiara se racla doucement la gorge afin d'attirer l'attention vers elle. Regardant à son tour chaque personnes de sa classe, puis son maître, elle leur avoua à son tour.

''Je suis, moi aussi, capable de bloquer mes pensées, commença la petite Kiara en regardant chaques personnes aléatoirement dans les yeux. Je me suis déjà introduite dans l'esprit de certaines personnes, mais de là à dire que c'est la perfection, je n'y crois pas.''

Elle laissa entendre un faible soupire avant de laisser paroles à d'autres personnes. Il était vrai qu'elle était plus vieille que certaines personnes. Aurait donc t-il était normale qu'elle soit plus doué qu'eux? Sans doute... Après tout, son père avait longuement refusé qu'elle devienne chevalier...
Revenir en haut Aller en bas

Premiers cours [Présence impérative de tout les élèves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-