___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Qui es-tu? [Pv Umarth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Mar 08 Sep 2009, 19:04

HRP : Aucun souci...on tourne donc dans cet ordre Hekall, Gryf et moi.

    Contre toute attente, Gryf' lui proposa de l'emmener quelque part. Devant l'autre petit garçon qui semblait tellement sûr de lui, Umarth ne voulait pas faire pâle figure. Il était tellement...wahou cet autre élève. Le petit elfe noir hocha vigoureusement la tête en signe d'acceptation et emboîta le pas, en trottinant, au pardusse. Pendant un instant, ses mains se portèrent à sa capuche en un vieux réflexe bien difficile à faire disparaître...et puis il abandonna l'idée de se cacher le visage. Gryf' ne semblait porter aucun réel intérêt à son apparence. C'était comme si il était "normal". C'était agréable comme sensation se sentir "normal". Nouveau mais agréable...
    C'est alors qu'un troisième gamin fit son apparition. Comme s'il sortait des pierres du mur, il était là devant eux. Umarth se cacha instinctivement derrière Gryf', laissant apparaître de derrière l'épaule de son ami un bout de ses oreilles pointues et son regard lavande. Le nouveau s'appelait Hekall et il était un élève tout comme eux. Il ne s'affola pas de l'apparence pour le moins inédite du singulier duo qui lui faisait face. A l'instar de Gryf', il leur proposa de l'accompagner dans les sous terrains du château. L'elfe noir sortit de l'ombre du pardusse pour se poster, rassuré à ses côtés. L'humain se tourna vers le mur, appuya sur quelques moellons qui eut pour effet de dégager une entrée masquée. Et dire qu'ils étaient passé des centaines de fois devant ce mur. Calquant sa démarche sur celle de Gryfenfer, Umarth emboîta le pas à ses compagnons.

    Le passage dans lequel ils s'engageaient était humide et puant. Le nez de l'elfe se fronça aussitôt qu'il pénétra dans le goulet. Mais les deux autres ne semblaient pas en pâtir, alors, Umarth s'arma de courage et mit son odorat sensible de côté. Dans la semie-obscurité, il s'aperçut avec surprise qu'il voyait plutôt clair contrairement à ses compagnons. Un "don" fourni avec le lilas de ses prunelles peut-être? Son pied était sûr et il ne glissa pas ni ne trébucha durant leurs pérégrinations. Il avançait d'un pas plus assuré, jusqu'à arriver à la hauteur des deux autres enfants. Hekall leur recommandait prudence et vigilance.
    Ils déboulèrent finalement à un croisement. Une brise légère, froide et nauséabonde lui souleva les cheveux. Umarth réprima un frisson...c'était terriblement silencieux. On entendait que le crépitement de la flamme de la torche qui éclairait chichement les deux options qui se présentaient à eux. Le petit elfe fronça légèrement les sourcils lorsqu'une vague de doute qui n'était pas sienne le submergea. Il posa son regard lilas sur l'humain qui les avait amené ici. Etait-ce lui qui doutait? La main posée sur le mur, l'elfe allait répondre la bibliothèque lorsqu'une faible vibration se fit sentir dans la pierre. Quelqu'un approchait? Il n'eût pas le temps d'en avertir ses deux compagnons, que la voix d'Hekall résonna dans sa tête. En effet, quelqu'un venait. Il leur conseilla de se plaquer contre le mur et de se taire. Umarth s'accroupit au sol, visage tourné vers la pierre humide, le coeur battant. La torche fut éteinte et deux silhouettes se découpèrent dans le tunnel. Umarth osa couler un regard en biais et vit qu'il s'agissait de serviteurs. Son étrange vision permettait de distinguer le moindre changement de température sur ces derniers. Tous trois attendirent que le danger passa pour pousser un soupir de soulagement. Gryf ralluma la torche éteinte.
    Hekall se perdit en excuses. Umarth se mordit la lèvre inférieure et prit la parole. Haussant les épaules, il commença.

    "T'as pas à être désolé. C'était encore plus chouette qu s'il ne s'était rien passé. Quand à savoir ce qu'on va faire..." Il indiqua de l'index le tunnel de droite. "Je sens comme un courant d'air venant de par là. Ca veut dire qu'il y a une sortie...ou une salle quelconque." Le regard pétillant, il fixa Hekall et Gryfenfer. "Ce serait bête de faire demi tour, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Sam 12 Sep 2009, 03:23

[C'est nul, c'est court, et j'ai mis 2 jours pour répondre =="]


La douce flamme de la torche reprit forme grâce à Gryfenfer qui maîtrisait avec aisance ce don qu'Hekall lui n'avait pas encore apprivoisé. Plutôt impressioné par la facilité avec laquelle il avait rendut la torche incandescente. Sa confiance se perdit dans les profondeurs abyssales de son âme. Se sentant inférieur au Pardusse, il redoubla de ferveur dans la formulation d'excuses qui ne faisaient que lui rappelaient à quel point il pouvait être idiot. Alors que les lèvres du gamin ne cessaient de remuer pour lâcher des justifications. Umarth, le jeune Elfe qui les accompagnaient fit remarquer à Hekall qu'ils s'étaient vraiment bien amusé. Gryfenfer renchérit en disant qu'il avait trouvé cette petite excursion très distrayante. Hekall sentit alors son corps tout entier sombrer dans une sensation qui lui était totalement inconnu, son coeur se réchauffait au fur et à mesure que ses compagnons énuméraient les motifs qui avaient fait de cette escale, une aventure plutôt amusante. La reconnaissance était quelque chose de rare chez le garçon étant donné qu'il n'entretenait que peu de contact avec ces proches. Et l'attribuer inconsciemment à ces deux jeunes gens lui avait fait comprendre que parfois la confiance mérite d'être partagée.

Alors qu'Hekall succombait au doux murmure de l'amitié, Umarth proposa une direction de laquelle s'échappait un léger souffle. Le gamin aux cheveux d'ébène hocha sèchement la tête en signe d'approbation et les renseigna sur la destination de ce tunnel qui se trouvait à l'extérieur du château. Hekall et les deux autres se risquèrent à partir dans cette direction, tandis qu'un doux vent sifflait entre les murs, l'air qui se répercutait et résonnait bloqué par l'immense stature de pierre, il circulait parfaitement dans la dédale de couloirs de cette partie du sous-sol signifiant une sortie à proximité. Le zéphir soulevait avec délicatesse la tunique du gamin, ses cheveux de jais ondulait paisiblement et sa peau caressée avec docilité par la brise humide. L'imprégnation qui régnait dans l'air laissait supposer la présence d'eau dans l'embouchure du long passage.

Peu de temps après, la galerie vomit nos trois amis. L' immense trou circulaire dans la roche qui se faisait vieille de part son apparence aboutissait aux abords de la rivière Wawki. Le courant d'eau claire se trouvait à quelques mètres des enfants. L'eau qui s'y écoulait était pure et calme. Hekall prit ses camarades par la main et les entraîna dans sa course. Ils remontaient la rivière en amont pour se rendre à l'endroit où le courant était le moins fort. Hekall cessa toute emprise sur les paumes des autres. Il s'avança lentement vers l'eau, il s'accroupit et fixa la nappe aquatique avec attention. Il avait appris de lui-même à s'intéressait aux choses en utilisant tout ce qu'il possédait qui pouvait le renseignait sur cette même chose. Il examina avec attention le cours d'eau et détailla la moindre goutte liquide. Puis il plongea sa main dans l'eau fraîche. L'élément enlaçait sa main, effleurant avec fluidité ses doigts. Après cette examination approfondie, il fixa ses amis avec un grand sourire et ôta sa tunique et son châle pour laisser place à un petit pantalon fin. Il sauta joyeusement dans la rivière. Le corps entièrement recouvert de la substance transparente, il en émergea et jeta un regard où une note d'impatience se faisait sentir. Les autres l'observait avec un air effarouché, Hekkal véxé, sortit de l'eau et contourna ses compagnons. Il tendit les mains devant lui et les poussa à la baille. Il éclata ensuite d'un rire cristallin et plongea dans l'imensité aquatique fou de joie.

Sitôt leur jeu dans le monde liquide terminé, Hekall proposa de rentrer par les souterrains car le pont-levis serait sûrement levé à cette heure-ci. Notre trio d'amis retraça son chemin dans la galerie creusé à même la roche où l'air y était à peine respirable. Et l'odeur pestilentielle qui régnait dans ces couloirs piquait le nez des gamins. Retournant dans l'obscurité, Hekall tenta en vain d'allumer une torche. Il s'en remit à Gryfenfer qui savait manier les rayons incandescents. Le poids de l'obscurité était lourd sur les frêles épaules d'Hekall, les ténèbres emplissaient la plus grande partie de ces tunnels. Le silence éloquant qu'y pesait arracha un frisson au jeune Hekall, seul le crépitement de la torche qui éclairait leur chemin d'un lumière blafarde et les pas réguliers des trois Elèves rompaient ce calme frustrant. En quelques minutes, les trois garçons émergèrent d'un mur dans l'enceinte du château. Cette fois, Hekall s'était montré plus convaincant en tant que guide. Leur escapade finie, il les regarda avec un air de regrets.


« Que pouvons-nous faire à présent ? » interrogea doucement Hekall.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Sam 12 Sep 2009, 04:55

Gryfenfer et Umarth se présentèrent au jeune garçon qui leur présenta son identité,Hekall. Umarth proposa à l'étrange trio de s'avançer vers un couloir d'où venait un courant d'air. L'instinct animal de Gryf lui donna raison et ils s'avançèrent vers la sortie. Quand ils arrivèrent à l'air libre,Gryf respira un bon bol d'air frais,l'air pestilentiel des couloirs avaient assaillit son odorat d'homme-bête. Il observa ensuite le paysage. Le tunnel les avait ammené au bord de la fameuse rivière Wawki. Contrairement aux autres félins,Gryf n'avait pas peur de l'eau,c'est donc sans crainte qu'il remonta le courant avec les deux autres enfants. Les élèves d'Emeraude arrivèrent ensuite dans un endroit où le courant était moins fort. Hekall se baissa et contempla l'eau avec attention. Après quelques minutes de silence,le jeune garçon se déshabilla presque entièrement,laissant apparaître un petit pantalon en lin fin. Hekall plongea dans l'eau claire laissant les deux autres enfants seuls. Quand il réapparut à la surface,il riait aux éclats. Mais lorsqu'il vit la mine interrogée des enfants,il sortit précipitement de l'eau et poussa les autres dans la rivière. Gryfenfer n'avait pas vu le coup venir et il se retrouva au fond de l'eau avec une vitesse effrayante. Un peu plus loin de lui il apperçut Umarth qui remontait vers l'oxygène bienfaiteur. Gryf prolongea son immersion de quelques minutes encore. Le pardusse jouait avec la rivière et se riait du courant qui ne pouvait rien faire. Il était en harmonie avec l'élément... Sa fourrure et sa queue voltigeant autour de lui,il essaya d'attrapper deux trois poissons. Sentant ses réserves s'épuiser,il remonta à la surface avec dans ses mains et sa bouche,de beaux gros poissons. Hekkal rejoinit les deux enfants en riant on ne peu plus fort. Après avoir joué une bonne demi-heure,ils dégustèrent les poissons attrapés puis s'en retournèrent au château. Hekall leur proposa de rentrer par là où ils étaient arrivés et pas par le pont levis qui devait maintenant être ouvert. Ils retournèrent dans le couloir sombre où Gryf alluma de nouveau la torche. Ils arrivèrent rapidement au château où ils rebouchèret l'entrée. Hekall leur demanda ensuite ce qu'il pouvait faire et Gryf lui répondit:

-Je propose avant toute chose de faire un serment. Trouvons nous un nom de groupe et prommettons de rester toujours unis. On metrra sa main droite au milieu et on la leverra en criant une devise. Ok?

Gryfenfer pensait à appeller le groupe ou Les Légendaires,ou le trio de l'étrange. Mais ils étaient une équipe et ils devaient choisir tous ensemble...
Revenir en haut Aller en bas

Qui es-tu? [Pv Umarth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-