___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Qui es-tu? [Pv Umarth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 28 Aoû 2009, 16:00

Cet après midi là, n'ayant rien de particulier à faire, Naryaa errait sans but dans les couloirs du château. Elle ne cherchait pas la compagnie qu'aurait pu lui donner ses amies, car elle éprouvait un besoin de solitude. Cela lui arrivait de temps en temps. Lors de ces moments, elle arpentait le château à la recherche d'un coin tranquille où elle pourrait penser ou réfléchir sans y être dérangée. Curieusement, ce n'était jamais le même. Cette fois-ci, le hall lui sembla être l'endroit idéal. En effet, aux alentours de midi, il n'y avait pas grand monde. Les gens du château étaient pour la plupart occupés à déjeuner ou à se reposer un court moment avant de reprendre leurs activités
de l'après-midi.

Quand elle arriva dans le hall, il était désert. Pour seul bruit il y avait les échos étouffés parvenant des cuisines et de la grande salle. Alors Naryaa s'assit par terre contre un mur et regarda par la fenêtre. Regarder dehors la tranquillisait : voir les rayons du soleils perçant à travers les nuages, les oiseaux qui volaient dans la cour, le vent faisant bouger les feuilles des arbres...
Elle se laissa aller dans cette contemplation et finit par ne plus penser à rien d'autre. Naryaa était dans une sorte de transe qui dura quelques minutes ou une heure, ça elle ne le savait pas, mais qui la laissa appaisée et réconfortée. Naryaa reprit petit à petit conscience avec la réalité.

Ses sens magiques lui indiquèrent tout de suite qu'elle n'était plus seule. Elle pensa alors qu'il s'agissait seulement de quelqu'un qui passait par le hall et qui allait vite en repatir, mais la personne ne bougeait pas ou presque pas.
Elle poussa alors son analyse magique plus loin et sentit que la personne en question était un petit garçon qu'elle ne connaissait pas. Cela piqua sa curiosité. Alors elle jetta un rapide coup d'oeil dans la direction du garçon.
Elle eut juste le temps de voir qu'il avait la peau sombre et que son corps était dissimulé par une cape et son visage par un capuchon. De celui-ci dépassait une mèche de cheveux blancs et une oreille pointue. Elle se demanda pourquoi ce garçon, qui apparament était un elfe se dissimulait ainsi. De quoi avait-il peur ?

Naryaa décida alors de sonder l'inconnu. Elle savait que ce n'était pas très poli, mais elle ne voyait pas d'autre moyen d'en savoir plus sur l'inconnu, et elle préférait éviter une confrontation directe avec lui. Comme elle s'était beaucoup entrainé à utiliser ce pouvoir, elle espérait qu'il ne s'en rendrait pas compte. Elle ne tenait absolument pas à ce qu'il s'aperçoive de son intrusion dans son esprit. Elle agirait doucement et rapidement. Elle commença par le localiser mentalement, puis vit une brèche dans son esprit. Elle s'y engouffra pour tenter de capter des informations le concernant. Tout ce qu'elle réussi à comprendre était qu'il était d'humeur morose. Elle ne réussit pas à apprendre quoi que ce soit d'autre. Ses murailles mentales étaient trop bien mises en places. Naryaa se demanda si il avait ressenti son intrusion. Mais qu'avait-il à cacher?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 28 Aoû 2009, 17:12

    Il n'y avait pas cours cet après-midi. Les enseignants des enfants leur avaient conseillé de passer ce temps libre à s'entraîner et à s'améliorer dans les exercices où ils pêchaient. Bien évidemment, ce conseil avisé ne fut pas suivi par les bambins. Et c'est une petite foule heureuse et joyeuse qui partit prendre son repas du midi. Déjà, des petits groupes se formaient selon les affinités et de grands projets se préparaient. Des jeux, des explorations, des combats organisés "pour du semblant", bref, toute cette jeunesse grouillante voyait d'un très bon oeil cette longue après-midi qui s'annonçait sous les meilleurs auspices. Umarth ne partageait pas les jeux de ses camarades. Il ne les rejettait pas et ces derniers n'avaient jamais proféré une seule remarque déplacée à son encontre. C'est simplement qu'Umarth s'efforce d'être le plus discret possible. Encore trop "sensible", incapable de gérer son empathie, il préférait se tenir éloigné des autres élèves par crainte de devoir subir les sentiments bouillonnants de ces derniers. Il mangea donc rapidement et s'esquiva à pas de loup de la salle où les élèves d'Emeraude prenaient leur repas.

    Les vastes couloirs n'étaient pas emplis de monde en cette heure où tout le château prenait son repas. L'effervescence régnait en cuisine et on pouvait entendre les ordres qui fusaient de la part du chef cuisinier, un homme qui jouait les généraux et dont les commis étaient ses "vaillants petits soldats de la gastronomie". Umarth avait passé de longues heures à observer ce personnage imposant, au rire tonitruant et aux énormes mains qui maniaient le couteau comme personne. Le petit elfe était fasciné par les transformations qui s'opéraient en cuisine. Toujours caché dans l'ombre et aussi discret qu'un chat, il regardait comment des ingrédients épars et sans aucun point commun devenaient des mets délicieux qui enchantaient tout le monde.
    Mais aujourd'hui, il n'avait pas vraiment envie d'aller s'égarer là-bas. Umarth voulait profiter de cette soudaine liberté pour aller fouiner un peu dans la bibliothèque. Peut-être quelque part, dans un des rayonnages, se trouvait le livre qui répondrait à toutes ses questions. Il y avait peut-être déjà eu par le passé un elfe qui serait né avec la peau noire. Il devait forcément y avoir une explication. Il avait eu beau écouter attentivement toutes les leçons dispensées par son professeur, tous les récits colportés par les ménestrels et les conteurs itinérants, il n'avait jamais entraperçu l'ombre d'une raison. Enroulé dans sa cape, il se dirigea à pas mesurés vers la vaste salle où reposait l'histoire du continent et de ses royaumes.

    Parvenu au grand hall où il s'attendait à ne croiser personne, Umarth remarqua une silhouette près d'une fenêtre. La petite fille semblait plongé dans un sommeil étrange. Il émanait d'elle comme une immense sérénité presque magique qu'Umarth envia aussitôt. L'espace d'une fraction de seconde la transe dans laquelle était plongée Naryaa devint sienne et un sourire, trop rare sur son visage, étira ses lèvres.
    La petite fille reprit brusquement contact avec la réalité. Elle tourna la tête dans sa direction et l'elfe ne put s'empêcher d'aller se réfugier derrière une grosse commode comme s'il était un voleur. Accroupi, le dos collé au bois du meuble, Umarth sentit l'esprit de l'autre élève s'insinuer doucement dans le sien. Aussi vite qu'il le put, il ferma ses pensées, fit le vide et opposa à la petite inconnue un mur infranchissable.
    Lentement, il posa les mains sur le bord du meuble et se redressa. Son regard lavande croisa celui de l'autre élève d'Emeraude. Sa petite voix flûtée résonna dans le grand hall désert.

    "C'est pas très poli de sonder les gens." Nul reproche dans cette voix, aucune raillerie, c'était un simple constat presque exprimé de façon monocorde. Umarth sortit de sa cachette, mais ne s'approcha pas pour autant de la petite fille. Il se contenta de réajuster son capuchon masquant ainsi ses prunelles lilas qui n'avaient pas lâchées la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Sam 29 Aoû 2009, 09:41

Naryaa sursauta au son de la voix du garçon qui disait :
-"C'est pas très poli de sonder les gens"
Elle ne s'attendait pas à ce qu'il réagisse aussi vite en réponse à sa tentative d'intrusion dans son esprit. Elle mit quelques secondes à comprendre ce qu'il lui avait dit. Aussitôt elle se sentit confuse et le rouge lui monta aux joues. C'était justement ce qu'elle avait pensé juste avant de s'introduire dans l'esprit du garçon.
*Mais qu'est ce qui a pu me passer par la tête ?*
Le garçon se tenait à quelques pas d'elle. Naryaa n'osait pas le regarder en face, son regard fixait le sol.
*Je devrais peut-être lui parler, lui dire que je n'avais pas de mauvaises intentions.*
Mais aucun son ne parvenait à franchir ses lèvres. Elle était paralysée alors que sa seule envie était de s'enfuir. Une sensation de malaise s'était emparée d'elle. Elle osa regarder furtivement le garçon. Il la fixait toujours. La petite elfe trouva alors une possible solution à son problème. Elle pensa à communiquer avec lui par téléphatiquement. Elle son concentra sur lui et réussit à dire :
**Je suis désolée. Je sais que je n'aurais pas dû faire ça**
Voilà. Elle s'était expliquée. Elle attendait seulement une réaction de la part du garçon. Mais quand elle posa son regard sur lui, il n'avait pas bougé.
*J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop*
En réalité, elle aurait bien aimé qu'il lui pardonne car elle brûlait d'en apprendre plus sur lui. Sa nature curieuse allait encore lui jouer des tours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Sam 29 Aoû 2009, 10:02

HJ : Fioute! j'avais pas tilté que tu étais une elfe. Bon, je vais devoir changer d'attitude ^^"

    D'ordinaire, Umarth était plutôt observateur. Elève attentif et appliqué, il n'agissait jamais avec précipitation, se montrant toujours posé et calme. Lorsqu'il avait distingué la silhouette inconnue dans le hall, il n'avait rien ressenti de "mauvais" mais sa timidité ayant repris le dessus, il avait préféré se cacher. Depuis qu'il s'était découvert, il vit sous un angle nouveau la personne face à lui, la personne qu'il avait pris pour une humaine.
    C'était une elfe. Et il venait de lui faire une remarque pas très délicate. Lui qui ne voulait pas se faire remarquer et surtout par un représentant de son peuple, c'était râpé! Son capuchon glissa lentement sur ses cheveux blancs révélant sa peau noire, son regard mauve, ses oreilles pointues. On reconnaissait aisément les traits et caractéristiques elfiques, mais son apparence n'était pas celle du peuple des forêts. Les yeux d'Umarth s'arrondirent de peur et, instinctivement, il s'interdit tout lien avec Naryaa en coupant ses pensées d'elle.
    Lui qui avait l'air presque assuré il y a quelques secondes commençait à reculer doucement. Un pied après l'autre et sans quitter des yeux les chaussures de Naryaa. Elle faisait partie de ces gens qui l'avaient abandonné et lui avait fait goûté à la saveur amère de la solitude. Déglutissant péniblement, il murmura du bout des lèvres.

    "Désolé."

    Umarth continua à reculer jusqu'à ce que son dos se cogne contre la commode derrière laquelle il s'était caché. Des ondes de peur émanaient de lui. Umarth était incapable de gérer son empathie, et son sang, identique à celui de Naryaa quoique les gens peuvent en penser, faisait comprendre à l'autre Elève d'Emeraude la raison de son inexorable recul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: a Lun 31 Aoû 2009, 17:14

Naryaa attendit une réponse de la part du garçon en face d'elle mais n'en obtient aucune. Mais son attitude était tellement significative que Naryaa n'eut pas besoin d'explications de sa part : il commença à reculer pas à pas et son regard, qui quelques secondes plus tôt fixait son visage avec attention, était maintenant rivé sur le sol. Il semblait terrifié. Naryaa commença à se demander pourquoi le simple fait qu'elle ait essayé de le sonder le mettait dans un état pareil. Elle lui avait présenté ses excuses alors que voulait-il de plus ?

Mais Naryaa n'eut pas le loisir de s'interroger plus sur le sujet car le capuchon du garçon venait de tomber. Ce qu'elle vit la stupéfia : la peau de son visage était aussi sombre que celle de ses mains, presque noire, sa chevelure était entièrement blanche et, ce qui la frappa le plus, ce fut ses prunnelles couleur lilas, qui semblaient être de petites flammes dansantes dans ses yeux. Celui qu'elle avait pris pour un elfe ne pouvait pas en être un. Certe, il possédait des caractéristiques propres à la race elfique, comme ses traits fins et ses oreilles pointues, mais un elfe n'avait pas la peau sombre et encore moins les cheveux blancs. Il n'était ni humain, ni elfe, et d'après ce que Naryaa savait sur les fées, il ne devait pas en être un non plus. Pourtant ses caractéristiques physiques lui faisaient penser à quelqu'un... Mais pour le moment, elle était incapable de savoir à qui...

Passée sa première réaction de stupeur, Naryaa observa l'attitude de l'inconnu. Il n'avait pas l'air ravi d'avoir dévoilé son visage et par la même occasion, montré qu'il était différent des autres. Son attitude de frayeur semblait s'être accrue suite à cet imprévu. Le regard toujours fixé par terre, il se mit à reculer encore plus. Il ne fit aucun geste et ne pronnoça aucune parole succeptible de lui donner un indication sur son identité, ni de s'expliquer sur ce qu'il venait de se produire. La seule parole qu'il pronnonça était : "désolé" , et Naryaa dû lire sur ses lèvres tellement il le dit faiblement.
Il finit par reculer tellement qu'il se cogna sur une commode.
A cela s'ajoutait des ondes de peur qui emanaient de lui. Ces ondes étaient si puissantes qu'elles commençaient à déteindre sur Naryaa. Elle était compètement paralysée par une peur qui n'était pas la sienne mais celle du garçon aux yeux mauves.

Si elle était incapable de bouger, Naryaa pouvait encore réfléchir. Elle avait l'impression d'avoir déjà entendu la description physique du garçon ou de quelqu'un qui lui ressemblait en tout cas. Mais où ?
Elle réfléchit. Puis un souvenir lui revint en mémoire. A première vue, il n'avait aucun rapport avec la situation : c'était sa grand-mère, assise au coin du feu, en train de raconter des histoires à ses petites filles, près du feu. Elle se laissa imprégner quelques instants par le souvenir, puis tout à coup, finit par retrouver ce qu'elle cherchait. Le physique de ce garçon était pratiquement le même qu'un personnage appartenant à un conte que sa grand-mère racontait souvent pour lui faire peur : c'était l'histoire d'un petit elfe, né un soir où la lune était rousse, signe de mauvais présage. Il ne resemblait à personne d'autre : sa peau était sombre et ses yeux noirs contrastaient avec ses cheveux blancs. Ces caractéristiques physiques étaient les même dans toutes les différentes versions du conte. Il fut donc rejeté par la communauté. Après, l'histoire n'est pas la même selon les différentes versions du conte, mais toutes s'accordent à dire que cet elfe n'aimait personne, et semait la terreur partout où il allait. Les différentes versions du conte lui donnaient plusieurs noms : tantôt, il s'appelait "le maudit", ou alors "le porte-malheur" ou encore "le mauvais sort".
Tout ça pour conclure qu'il semblait tout droit sorti d'un conte pour enfant.
Et cela l'effraya.

Naryaa pensa alors que, pour commençer à vérifier son hypothèse, elle devait lui demander son prénom. Peut-être avait-il un rapport avec le conte...
Rassemblant tout son courage, elle demanda téléphatiquement :
**Comment tu t'appelles ?**
Mais sa question resta sans réponse. Il s'était coupé de d'elle et Naryaa ne pouvait plus accéder à son esprit.
Naryaa reposa la question, mais cette fois-ci à haute voix. Elle espérait qu'il lui répondrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Jeu 03 Sep 2009, 07:36

    La durée d'un battement de cils suffit à l'angoisse qui étreignait Umarth pour atteindre la petite elfe qui lui faisait face. Quel curieux reflet...les deux enfants étaient face à face, à une distance respectable. Tous les deux étaient paralysés par la peur et toute communication semblait coupée. Yeux dans les yeux, plusieurs émotions passèrent dans les prunelles lavande et vertes, et ce qu'Umarth crut lire dans celles de sa camarade le remplit de honte. Sans rompre ce lien étrange mû par cette angoisse partagée, il leva les mains et rabattit son capuchon sur sa tête. Si sa peau le lui avait perdu, il aurait arboré un teint crayeux, pâle comme la mort. La noirceur de son épiderme tirait simplement sur le gris foncé.

    L'elfe noir ignorait ce conte que son aspect avait évoqué chez sa compatriote des forêts. On ne les lui avait jamais raconté, il n'en avait jamais entendu parler. Il savait que son prénom avait un sens, qu'il signifiait "mauvais sort". Dans son jeune esprit, il avait presque l'impression que cela ne le rendait que plus repoussant pour ceux qui comprenaient la langue elfique que peu avaient eu la chance d'entendre. L'espace de quelques secondes, il sentit l'esprit de l'elfe à l'autre bout de la pièce essayer d'effleurer le sien. Mais résolu et surtout tétanisé comme il l'était, aucune information, aucune voix ne se fit entendre sous son crâne. Alors, elle ouvrit la bouche et lui parla. Normalement. De vive voix.

    Comme tous les elfes, elle avait une intonation douce et mélodieuse, mais la peur perçait dans ces quelques mots qu'elle avait prononcé du bout des lèvres. Elle lui demandait son nom. Le léger trémolo qui se fit percevoir à la fin de sa question lui confirma le fait qu'elle avait dû prendre sur elle, puiser dans ses propres réserves de courage pour lui adresser la parole. De nouveau caché dans l'ombre de son capuchon, on ne distinguait plus d'Urmath qu'un minuscule bout de nez et l'éclat bizarre de ses yeux lavande.

    "Je...je m'appelle...Umarth."

    Il avait lâché son prénom en un souffle. Des paroles pas très assurées, un ton presque navré. Ce prénom qu'il porterait toute sa vie et qui ne le lâcherait jamais. Ce prénom qui signifiait "mauvais sort" et qui l'accompagnerait jusqu'à ce qu'il rende son dernier souffle. Même le plus affreux des parents humains n'oserait appeler son rejeton "Malédiction" ou "Grand Méchant Loup".

    Il resta planté là, muet, lèvres closes. Attendait-il vraiment une réaction de la part de l'elfe? Non. Il n'espérait plus rien de cette race qui vivait sur Enkidiev. Ni haine, ni colère, ni envie de renouer avec ses racines. Tout comme les elfes l'avaient ignoré durant les premières années de sa vie, il les évitait. Déjà profondément meurtri par cette espèce, Umarth préférait s'en tenir éloigné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: uU Jeu 03 Sep 2009, 11:27

Naryaa était dans une sorte d'état second où la vie se résume à l'instant présent. Le fait de s'être remémorer ce souvenir l'avait profondément ébranlée. Toutes ses pensées étaient dirigées vers le mystérieux personnage qui, aux yeux de la petite elfe, n'avait pas encore de nom. Tout ce qu'elle attendait, c'était qu'il le lui dise. La peur et l'exitation se mêlait en elle.
Il ne se passa que quelques instants entre le moment où elle avait posé sa question et la réponse à celle-ci. Mais cela lui paru être une éternité.
Pendant ce court laps de temps, elle n'avait pas cessé de fixer l'inconnu. Au moment où il avait rabattu son capuchon, elle avait pensé qu'il ne lui répondrait pas et se contenterait de partir.
Mais enfin, il dit dans un souffle :

"Je...je m'appelle...Umarth."

Quand elle entendit ce nom, la peur diffuse qui était présente en elle fut beaucoup plus forte. Son exitation avait disparue, faisant place à l'angoisse.
Le souvenir dont elle s'était rappelée refaisait surface dans sa mémoire aussi clairement que si il s'était déroulé quelques minutes auparavant. Les paroles de sa grand-mère résonnaient dans sa tête. Combien de fois avait-elle pronnoncé le nom Umarth, qui signifiait "mauvais sort" en language elfique, alors qu'elle racontait sa légende ? Car si les ressemblances physiques du garçon et du personnage du conte n'étaient peut-être que pures coïncidences, son nom n'était pas dû au hasard.

Maintenant Naryaa en était sûre : Umarth était un être maudit par les dieux.
Et c'était un elfe, bien qu'il n'en ait pas le physique.
Il fallait qu'elle parte. Tout de suite. Mais sa peur l'empêchait de bouger. De
plus, Umarth diffusait autour de lui un sentiment mêlé de peur et de rancoeur et ne paraissait pas s'en apperçevoir. Cela ne faisait que contribuer au malaise de la petite elfe. Combien de temps resta-elle sans bouger à
regarder Umarth ? Elle ne le savait pas.

Puis, accordant un dernier regard au petit elfe, elle s'enfuit en courant, sans une expliquation à sa réaction. Elle couru sans savoir où elle allait. Elle finit par s'arrêter, hors d'haleine, dans le couloir qui menait aux dortoirs. Quand elle eut fini de s'assurer qu'il n'y avait personne, elle se laissa tomber au sol, la tête entre les mains.
De nombreuses questions se bousculaient dans sa tête, mais seul l'elfe aux yeux lavandes pourrait y répondre et elle ne tenait pas à se retrouver encore une fois en sa présence.

Cette rencontre allait la marquer encore quelques temps. Un jour viendrait peut-être où elle donnerait un expliquation de son attitude à Umarth, mais pour l'instant, elle n'y songeait même pas et tout ce qu'elle voulait, c'était de ne plus y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 04 Sep 2009, 05:41

    Il aurait dû s'en douter...
    Lorsqu'il prononca son prénom et révéla son identité, la peur qui transpirait du corps de Naryaa s'intensifia, lui revenant en plein visage avec plus de force qu'auparavant. Ils restèrent ainsi, face à face, muets et les bras ballants, en proie l'un et l'autre à une terreur viscérale, celle mûe par un instinct défensif presqu'animal et incontrôlable. Ce fut au tour de Naryaa d'avoir les yeux écarquillés par la peur. Les sens accrus d'Umarth notèrent le léger tremblement qui agitait les mains fines de l'autre elfe.
    Aucun des deux ne bougeaient. N'importe quel domestique qui serait passé par le hall d'entrée aurait les yeux gros comme des soucoupes en remarquant les deux elfes se dévisager sans esquisser un geste, sans prononcer une seule parole. Le vaste hall était devenu un singulier miroir où deux personnes regardait un reflet pourtant semblable mais différent. Comme le négatif d'une photo.

    Naryaa tourna alors les talons et prit la poudre d'escampette. Nulle explication, nul justificatif. La peur faisait bouger ses jambes et son coeur se soulageait au fur et à mesur que la distance grandissait entre elle et Umarth.
    L'elfe noir suivit des yeux la fillette qui disparaissait dans un couloir, se fondant dans les ombres. Enfin, la présence de cette dernière quitta son coeur et il se retrouva seul. Une fois n'est pas coutume. A pas lents, il se dirigea vers l'imposant escalier qui s'élevait en spirale vers les étages supérieurs et s'installa sur la première marche. Assis, les bras entre ses jambes, il baissa la tête, des mèches de cheveux blancs dépassant de son capuchon. La tristesse envahit alors son âme, déchirant de ses dents aigües son coeur d'enfant qui ne pouvait interpréter la fuite de Naryaa. Pourtant la jeune elfe des forêts avait été élevé à Emeraude. Connaissait-elle a signification de sa peau noire et de son aspect si différent? Etait-ce cela qui l'avait fait fuir? Umarth avait l'impression de n'avoir rien fait de répréhensible. Il avait peur de cette dernière mais ne l'avait ni attaqué, ni insulté, ni froissé de quelque façon que ce fut.

    Levant son regard mauve au plafond, il prit une profonde inspiration, serrant silencieusement les poings, tentant vainement de refouler plus loin les larmes qui lui montaient au visage, essayant de faire disparaître cette boule douloureuse qui naissait dans sa gorge.
    Mordant sa lèvre inférieure, il laissa tomber sa tête sur ses bras et ses épaules furent secouées de sanglots. Umarth avait appris à pleurer en silence. Quand il était chez les elfes, s'égosiller et se perdre dans des lamentations et des gémissements n'avaient eu aucun effet. Levant les mains, il cacha son visage dans ses paumes. mais pourquoi la nature l'avait fait si laid? Devait-il en vouloir à une entite supérieure quelconque? Devait-il reprocher sa différence à quelque sorcier qui avait jetté un "mauvais sort" sur le ventre arrondi de sa génitrice qu'il n'avait jamais appelé "mère" ou "maman"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 04 Sep 2009, 12:31

Gryfenfer venait de finir sa recherche à la bibliothèque. Le jeune homme-bête cherchait deux-trois choses sur ses semblables,aparemment inexistant... Gryf venait donc de finir ses recherches et il retournait dans sa chambre lorsu'une porte du couloir,le hall d'entrée précisément, s'ouvrit à la volée et une jeune fille sortit en courant. Gryfenfer se cacha sur le côté afin que la jeune fille ne puisse pas l'apperçevoir et hurler de peur. Quand elle eut enfin disparut au loin,Gryf sortit de l'ombre et et s'avança discrètement de la porte. Il passa la tête dans l'entrebaillement et il apperçut un jeune garçon à la peau noire,aux yeux mauves et aux cheveux blancs. Ce dernier se mit en mouvement et Gryf se cacha une nouvelle fois dans l'ombre pendant que le garçon s'en allait. Il s'avança vers les escaliers et entrepris de les gravir. Mais,alors qu'il allait entamer son ascencion,le jeune garçon s'arrêtta et se cacha le visage de ses mains et se mit à sangloter... Gryf comprit alors que c'était sûrement suite à la réaction de le jeune fille qu'il avait apperçut peu avant que le petit Elfe,car il avait des oreille pointues, était triste. L'homme-bête s'avança alors,pris les épaules du jeune Elfe et lui dit tout bas:

-Aller,ça va aller... Qu'y à-t-il? Comment t'appelles tu? Moi c'est Gryfenfer... Mais appelles moi Gryf. Aller,qu'as tu donc? Non! Ne te retouren pas! Enfin,pas tout de suite...

Pendant que Gryf le rassurait,le jeune garçon avait tenté de se retourner afin de voir son visage mais il était hors de question que le petit garçon se retrouve en train de cavaler en pensant au visage terrifiant qui l'avait touché en plus! Gryfenfer essaya alors de le rassurer sans que le jeune garçon ne le regarde et en évitant de le blesser avec ses griffes acerées... Il attendit donc que le garçon se calme et Gryf attendit sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 04 Sep 2009, 14:12

    Le coeur gonflé de tristesse et la tête pleine de questions sans réponses, Umarth n'avait pas entendu ou "senti" la présence de quelqu'un d'autre. Lorsque des mains se posèrent sur ses épaules, il ne put s'empêcher de sursauter, la respiration en suspens. Puis, une voix lui murmura quelques mots. Aller,ça va aller... Qu'y à-t-il? Comment t'appelles tu? Moi c'est Gryfenfer... Mais appelles moi Gryf. Aller,qu'as tu donc? Non! Ne te retouren pas! Enfin,pas tout de suite... Gryfenfer? Umarth avait déjà entendu ce prénom. Mais comme il ne s'attardait pas vraiment aux conversations des autres ou à l'espionnage, il ignorait tout de ce "Gryfenfer". Du dos de la main, il sécha ses larmes, prenant de courtes inspirations encore tremblotantes.
    Quelque chose le surprit alors...Gryfenfer ne semblait pas s'attarder sur son apparence. Même de dos, Umarth était un petit elfe remarquable. Les cheveux blancs n'étaient communs sur Enkidiev, sauf bien sûr sur la tête d'un ou d'une ancêtre. Quand à la peau noire de ses mains, elle n'était pas conevntionnelle. Même dans les pays les plus haut sud, les gens n'ont pas une telle teinte. Ils sont cuivrés, bruns à la rigueur. Mais noir, non.
    Une vieille domestique qui l'appréciait lui avait un jour dit que s'il était différent c'est parce que les Dieux attendaient quelque chose de lui. Dans la nature, expliquait-elle, rien n'est fait par hasard et toi Umarth, tu es quelqu'un de naturel. Il croisait encore fréquemment la vieille femme, mais les années l'usaient de plus en plus. Malgré la grande fatigue qui habitait le coeur de l'ancêtre, elle prenait toujours le temps d'essayer d'apaiser l'âme tourmentée du petit elfe.
    Umarth essaya de se retourner pour faire face à l'arrivée presque providentielle de cet autre Elève. Mais l'autre enfant ne voulait pas croiser son regard. Etait-ce ses prunelles mauves qui dérangeaient? L'elfe noir se mordit l'intérieur de la joue avant de lâcher d'une petite voix.

    "Je m'appelle Umarth et j'ai fait peur à l'elfe." Il baissa son capuchon et laissa apparaître son profil à Gryfenfer. "Les elfes ne m'aiment pas, Gryfenfer. Je leur fais peur. Ils disent que je suis maudit. Je peux comprendre pourquoi tu veux pas me voir de face." Il baissa la tête et un rideau de cheveux blancs s'échappa de derrière son oreille pointue et masqua son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Ven 04 Sep 2009, 15:57

Après avoir calmé le garçon,Gryf avait ensuite attendu que ce dernier sèche ses larmes avec le dos de sa main. Il attendit ensuite que l'Elfe,car Gryfenfer supposait que s'en était un,lui réponde. Mais le garçon était secoué de secousses,preuve de sa tristesse. Gryf attendit donc que le spasme cesse de parsemer le corps du jeune garçon. En attendant,l'homme-bête remarqua le physique un peu spécial du jeune Elfe:des cheveux blancs,on ne trouve pas ça dans tout Enkidiev! Mais Gryf ne s'attarda pas sur la nouvelle tête car lui aussi avait souvent été dévisagé et il détestait ça alors,il cessa immédiatement de se référer à l'appareance du jeune garçon. Ce dernier lui répondit,après avoir séché ses larmes:

- Je m'appelle Umarth et j'ai fait peur à l'Elfe. Les Elfes ne m'aiment pas, Gryfenfer. Je leur fais peur. Ils disent que je suis maudit. Je peux comprendre pourquoi tu veux pas me voir de face.

Tout en parlant,Umarth avait baissé son capuchon et Gryf put apercevoir le profil du jeune Elfe... Il n'y avait là rien de bien effrayant... Mais apparemment,les Elfes étaient terrifiés par ce personnage étrange. Gryfenfer corrigea la phrase du jeune garçon:

-Ha mais tu n'as pas compris! Ce n'est pas que je ne veux pas te voir au contraire! Mais,... Je préférais que tu ne me voies pas enfin,tant que tu était triste... Mais si tu veux,tu peux regarder maintenant.

Gryf avança alors dans la lumière et son corps d'homme-bête apparut... Son visage surgit de l'obscurité et ses dents et ses yeux brillèrent en jouant avec les reflets du soleil... Même s'il s'attendait à une réaction violent,Gryf ne baissa pas les yeux,affronter sa peur... Il se dit ensuite que si Umarth voulait bien l'approcher il pourrait aller se promener et découvrir le château. Le jeune homme-bête avait remarqué un passage qui menait au sous-sol...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Dim 06 Sep 2009, 16:18

    Umarth opéra un lent demi-tour faisant face à une vague forme humanoïde cachée dans l'ombre. Il ne distinguait pas encore les traits de cet autre élève. Il n'y avait que sa voix qui était un peu plus "rauque" que celle de la grande majorité des enfants et puis, une crinière assez étonnante. Umarth qui avait les cheveux très fiçns se demandait comment Gryfenfer...Gryf'...devait s'y prendre. Et puis, la silhouette avança la jambe, puis l'autre et doucement laissa la lumière dévoiler son apparence.
    Umarth haussa les sourcils. Que voilà un être aussi singulier que lui! Ouvrant de grands yeux étonnés, il lâcha un "wouhahou" Gryfenfer était une sorte de petit garçon-lionceau. Une foule de questions se bousculèrent aux lèvres de l'elfe noir. Il nota les griffes et les crocs de Gryf'. Est-ce-qu'il savait grimper aux arbres comme les chats? Est-ce-qu'il se faisait les griffes sur les armoires, comme les chats? Il ronronnait? Est-ce-que ses cheveux étaient doux ou rêches? Et sa queue? Elle lui servait à quelque chose.
    Umarth tendit l'index et enfonça le bout de son doigt dans la peau du bras de Gryf' en laissant s'échapper un "ben ça alors" très naturel et spontané. Il leva les yeux sur l'autre élève d'Emeraude, un sourire amusé aux lèvres.

    "T'es aussi bizarre que moi, dis donc! Dame Nature a dû mélanger deux modèles de créatures pour nous faire." Un petit rire cristallin résonna. Umarth pencha la tête sur le côté. "Je peux te poser une question?" Umarth baissa les yeux au sol avant que l'améthyste de ses iris ne plongent à nouveau dans ceux de Gryf'. "Tu veux rester un peu avec moi? Entre bizarres, on devrait s'entendre, tu penses pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Qui es-tu? Lun 07 Sep 2009, 14:38

La réaction d'Umarth ne fut pas exactement celle à laquelle Gryf s'attendait. En fait,elle était totalement différente. Quand il fut entièrement recouvert par la lumière,l'Elfe avait lâché un wouhahou sonore. Gryfenfer fut un peu surpris par cette phrase. Il s'attendait plus à un: Ha!! Au secours!! Aidez moi il y a un monstre qui me poursuit!!! Mais le petit Elfe ne semblait pas effrayer par cette apparence singulière. Le petit pardusse voyait bien qu'Umarth devait faire le tri avec le flot de questions qui se bousculait dans sa tête et quand l'Elfe noir avança un doit hésitant,Gryf le laissa faire. Il savait que ce petit garçon ne ferait pas de mal à une mouche. Lorsque le doigt entra en contact avec la peau du bras de Gryf,le petit garçon poussa un petit cri:

-Ben ça alors!

Gryfenfer sourit en pensant que le garçon se demandait sûrement comment cette chose avait put être mit au monde... Umarth dit ensuite:

-T'es aussi bizarre que moi, dis donc! Dame Nature a dû mélanger deux modèles de créatures pour nous faire. Je peux te poser une question? Tu veux rester un peu avec moi? Entre bizarres, on devrait s'entendre, tu penses pas?

Gryf ouvrit grand ses yeux jaunes: un autre enfant voulait rester avec lui?! Il répondit donc avec enthousiasme:

-Oh,... Oui avec joie niaf niaf!! Je suis très content! Viens voir,j'ai découvert un passage secret qui mène au sous-sol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Mar 08 Sep 2009, 12:10

[Bon, je postes à la suite comme l'a dit Gryf', ça ne te gênes pas Umarth ??]

Cet après-midi-là, Hekall n'avait rien a faire, comme à son habitude, puisqu'il ne faisait strictement rien de spécial depuis quelques semaines. Sa vie d'élève était passé d'un stade plein de passion et de ferveur à un côté monotone qui rendait ces journées tellement moroses. Découragé, le gamin déambulait dans les couloirs du château. Rêveur, il songeait. Il songeait à son futur, bien qu'il n'eût pas la faculté de lire l'avenir, il était très drôle pour Hekall d'imaginer la suite de sa vie. Il pensait déjà aux armes qu'il aurait en sa possession, son accoutrement serti de pierres précieuses dans lequel, il ne passerait sûrement pas inaperçu. Car c'était le cas au château. Personne ne le remarquait, il aurait était invisible que ça n'aurait pas changé grand chose. Une ombre au coin de la dédale de corridors de la forteresse d'Emeraude. Un spectre seul qui se sentait comme vide, la solitude, c'était ce qu'il le mettait dans cet état de transe. Timide et peu ouvert, il n'osait pas, l'humiliation et la honte l'effrayer trop pour qu'il puisse faire des rencontres de lui-même. Sa confiance trop importante pour lui, il ne l'a donné a peu de personne, d'ailleurs, pour lui, à ce jour personne de son entourage proche n'était digne de cette confiance. La trahison était trop douloureuse et la déception trop grande pour que l'on puisse dire que tout le monde est fiable. Doté de peu d'assurance, sa confiance, il ne se l'était pas même accordé à lui. Au fond, la seule cause de ce renfermement c'était la peur. Malgré sa tristesse, il continuait d'avancer, poursuivant son errance infinie. Le pas lent et la tête baissée, il ne se sentait pas très bien. Il fallait qu'il trouve quelque chose pour egayer un temps soit peu cette ennuyeuse matinée...

Sa réflexion fut courte, il décida rapidement de se replonger dans sa petite enfance qui avait été beaucoup plus joyeuse qu'elle ne l'ai désormais. Il se rappelait tout ce qu'il faisait à cette époque, ces bêtises, ces jeux favoris. L'insouciance et l'innocence qui se lisait sur son visage il y a quelques années avait presque disparue. Remplacé par un air sur lequel ne s'affichait aucune émotion. Une face bien triste pour une nefant de son âge. Son passe-temps préféré de l'époque était l'exploration d'ailleurs, il s'était tant adonné à cette activité que depuis bien longtemps, il connaissait le moindre passage secret du château. Il se remémora ses virées nocturnes durant lesquelles il parcourait les sous-sol de la forteresse muni d'une simple torche. Quelle vie à cette époque. Malheureusement ce temps était résolu. Non! Il voulait retomber dans cet enfantinage, découvrir tout ce qu'il pouvait avec la plus grande puérilité encore possible. Il releva la tête, le regard sûr de lui. Il entama alors une course éfréné jusqu'à son passage favori, slalomant entre les serviteurs qui commençaient à s'affairer à leurs taches quotidiennes. Peu à peu, les couloirs qui étaient déserts et sans vie apparente il y a quelques instants s'animaient, comme si ils prenaient subitement vie. Indifférent à ce phénomène, il poursuivait son but. Ne stoppant sa course pour rien n'au monde, même si il y a avait de plus en plus de monde dans les larges couloirs de la forteresse, il ne s'arrêtait pas de louvoyer entre les servants pour autant.

Lorsqu'il toucha enfin au but, ses lèvres s'étendirent pour q'un joli sourire de satisfaction naisse sur le visage du garçon et que ses dents se dévoilent. Il examina les alentours. Personne... Il jeta quelques coups d'oeil rapides de chaque côté de la salle. Tout allait bien personne ne s'était engageait à sa poursuite. Il était donc seul, comme toujours mais cette fois cela ne le gênait pas pusique cette fois-ci c'était pour faire quelque chose d'excitant. Il en tremblait déjà. Non sans une once d'hésitation, il s'approcha du mur. Lui fit face pendant un moment, detaillant grâce à ses yeux chaque pierre. Il tendit le bras devant lui pour activer le passage secret lorsqu'un présence se fit sentir. Une ou plutôt deux. Deux Eleves d'Emeraude, il ne dégageait pas la même essence que les humains, sûrement un des différents peuples d'Enkidiev. Ils arriveraient d'un moment à l'autre. Soudain, Hekall eut une idée, si il les enmenait avec lui dans le passage secret, ce serait drôlement plus amusant que si il y pénétrait seul. Il s'assit alors sur la pierre froide à la surface rêche et attendit patiemment que ses hôtes viennent le rejoindre. Résolument décidé à convaincre ces deux jeunes gens de le suivre.

Lorsque le duo d'Elèves d'Emeraude fit son entrée dans la salle, Hekall fut d'abord surpris des immenses contrastes qui séparaient physiquement ces jeunes gens d'un humain à part entière. Le premier, un jeune garçon d'environs 8 ans, la peau dorée, il dépassait d'une tête son ami. Mais ce qui choqua de suite le gamin fut la crinière qui trônait sur sa tête, sa queue velue qui remuait doucement, suivis de ses dents et ses griffes accérées. Un pardusse chuchota-t-il à voix basse sur un ton d'admiration. L'apparence du garçon n'horrifia aucunement Hekall. Au contraire, la morphologie particulière de ce personnage attisait sa grande curiosité. Il avait déjà vu des dessins représentant ces êtres étranges dans des livres, ils vivaient de l'autre côté de l'immense chaîne de montagne qui scindait le contiant en une partie connut de tous et une autre moitié appelé Territoires Inconnus. Le jeune garçon semblait sûr de lui, il discutait avec son ami qui lui avait une beaucoup plus peau sombre, sa peau approchait du noir. Ses pupilles violacées et ces grandes oreilles pointues, indiquèrent à Hekall quis 'agissait d'un Elfe. Mais il n'était pas très commun aux autres êtres de son espèces car habituellement, les Elfes ont la peau pâle et les cheveux dorés. Mais ce détail n'intéressa pas le gamin plsu que ça. Les deux autres enfants continuaient leur conversation lorsque le premier aperçu Hekall et le regarda d'un air incrédule.

« Bonjour vous deux, ces paroles sortirent le deuxième de ses pensées et le firent se tourner du côté d'Hekall, je me prénomme Hekall et je m'apprêtais à parcourir les sous-sol, dit le gamin sur ton cristallin sans aucune hésitation, ça vous dirait de m'accompagner ?? »
Sans se préoccupait plus d'eux, le petit garçon tapota plusieurs blocs de pierres du mur qui se trouvait derrière lui et soudain le mur se fendit et s'écarta pour laisser place à un tunnel noir, les ténèbres baignaient les sous-sol mais ça n'avait jamais empêcher Hekall d'y faire quoi que ce soit. Il avança doucement et entama son périple dans ces couloirs souterrains. L'humidité y était présente et une vieile odeur de moisi embaumait la totalité des étroits corridors qui parcouraient les fondnations du château d'Emeraude. Cette odeur nauséabonde n'atténua pas l'enthousiasme d'Hekall. Le fait que les rayons lumineux du soleil ne parvenaient pas jusque dans cette antre, l'endroit en paraissait tout de suite beaucoup plus effrayant. L'abscence d'air frais, produisait une sensation étrange chez les gamins. Il se retourna et vit qu'à son grand bonheur les deux autres l'avaient suivi. Ils marchèrent un moment éclairés par la faible lueur d'une torche.

« Faites preuve de la plus grande prudence, souligna l'enfant pour pas qu'un de ses nouveaux compagnons se blessent par mégarde. Je connais tous les passages secrets de cette forteresse, fit-il remarquer aux deux autres, j'ai vécu ici depuis l'âge de deux ans alors autant vous dire que le temps je n'en ai pas manqué.

Le petit trio poursuivit sa marche s'enfonçant de plus en plus dans les profondeurs de ces étroits passages. Au bout de plusieurs minutes, ils débarquèrent sur un croisement. Un sentiment de doute envahit alors Hekall, les autres qui possédait le pouvoir de ressentir ces choses-là furent tous aussi sceptiques quant à la qualité de leur guide. Sentant l'anxiété grandir chez ses camarades, Hekall prit la décision de les rassurer et de reprendre confiance en lui.

« Alors où souhaitait vous allez ?? entama le gamin surexcité. Nous pouvons aller dans la section interdite de la bibliothèque, dans les cuisines ou bien attérir dans les confins de l'armurerie,exposa Hekall d'une voix pleine d'assurance. A vous de choisir... »

Il se tourna vers ses congénères attendant leur réponse pour les guider à la destination qu'ils auraient choisie. Il espérait juste une chose qu'il ne chosisse pas la bibliothèque car, il y a 2 ans de cela, Hekall avait promis au magicien d'Emeraude qu'il n'y retournerait plus. Jusqu'ici, il avait tenu cette promesse mais pourrait-il toujours s'en tenir à son engagement ?? Il se doutait bien que si ces petits étaient curieux et espiègles, ils voudraient se rendre dans la bibliothèque. Toutefois, Hekall continuait d'espérer, même si il y avait peu d'espoir. Le doute grandissant au fond de lui, il était vraiment sceptique sur ces deux jeunes personnes. La profonde méditation d'Hekall fut interrompu par un bruit qui provenait de derrière eux. Hekall régait au quart de tour, il se retourna avec une rapidité propre au félin, s'empara de ses compagnons et les mit en retrait. De quoi s'agissait-il, depuis qu'il explorait les sous-sol il n'avait jamais rien entendu de pareil.

*Quelle poisse, c'est moi qui les ai fourés dans ce pétrin et c'est à moi de les en sortir, ça tombe vraiment mal*

** Restez derrière moi, je suis vraiment désolé de ce qui arrive, je vais essayer de faire quelque chose, si les choses tournent mal vous couraient en direction du couloir d'en face, vous sortirez au niveau de l'armurerie.**

Hekall ses facultés magiques pour pouvoir détecter la moindre présence, il sentit alors l'essence de deux personnes, deux servants, comment connaissait-il se passage. Petit à petit, les silhouettes des deux personnages se déssinèrent et sortirent de l'obscurité, Hekall prit ses amis par la main et les cacha dos au mur, il éteignit sa torche. Les serviteurs passèrent sans prêter attention à ce qui les entourait, il discutait tout en marchant vers les cuisines. Les ombres disparurent alors comme happer par les ténèbres. Manetant, Hekall était dans le pétrin, ne possédant pas le pouvoir d'enflammer magiquement des objets, il n'était pas en mesure de rallumer sa torche. Il de manda donc à ses camarades si il en avait le pouvoir.

« Est-ce qu'un de vous deux peut allumer magiquement des objets ?? » dit le gamin un brin d'espoir dans la voix.

Un peu gêné par la situtation dans laquelle il avait mis Gryfenfer et Umarth, il se tut jusuq'à ce qu'un des deux répondent. Néanmoins, il se sentait obligé de sortir ses amis de ces sous-sol obscurs. La culpabilité le rongeant jusqu'à la moelle. Qu'est-ce qu'il avait dans la tête ?? Revivre l'excitationd e sa petite enfance ?? Quelle idée, c'était vraiment idiot de sa part d'avoir entraîner les deux autres là-dedans. Ses pensées inondées de remords.

« Désolé..., lâcha-t-il sur un ton rempli de regrets, je... je suis vraiment désolé..., sa voix était devenu triste et coupable, son visage lassé de tous ces problèmes.»

Mais qu'allaient-ils pouvoir faire ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth] Mar 08 Sep 2009, 13:18

Sans attendre la réponse de son nouvel ami,Gryfenfer lui prit la main,en essayant de ne pas le griffer,et l'entraina vers le passage secret... Pour savoir comment il avait bien pu découvrir un passage secret,il faut retourner quelques jours en arrière...

Quelques jours plus tôt...

Gryfenfer se promène silencieusement,sa silhouette féline se déanchant à la manière des chats... Il est tard mais Gryf n'arrive pas à dormir. Les évènements de la veille font en sorte de le tenir éveillé... La veille,il avait rencontré un jeune garçon du nom de Valandil Anàrion qui lui avait apris le sens du mot amitié. Mais le jeune homme-bête n'a pas encore pu expérimenter ses nouvelles connaissances vu que quasi personne ne veut l'approcher... Il marche donc mais est assoiffé et meurs de faim... Il va donc vers la fôret en espèrant trouver de quoi manger... Gryf s'assois et attend... Enfin,une biche sors de sa cachette et se met à se désaltérer près du point d'eau où Gryf s'était installé. Elle boit et elle boit insousciante du danger qui la guette. Gryf tapis dans les hautes herbes se prépare à bondir comme un tigre... Il prépart ses jambes et sautes sur la pauvre bête. Elle rue et se cabre mais Gryfenfer ne lache pas prise. La biche s'épuise et Gryf lui donne le coup de grâce en lui mordant la gorge d'un coup sec. La bête s'effondre et ne bouge plus. L'homme-bête lache prise et s'essuie la bouche remplie de sang du dos de la main. Il s'agenouille près de le biche et murmure un vague pardon avant de découper la viande fraiche et de la dévorer avec aviditer. Quand il à terminé la moitié de la biche il s'avance vers la source et bois plusieurs bonnes gorgées d'eau fraiche... Après avoir bu de tout son soûl,Gryf sent l'odeur des charognards qui attendent patiamment que le jeune prédateur s'écatre de la biche. L'homme-bête respecte leur demande silencieuse s'en retourne vers le château.

Une fois rentré au château,il est de nouveau dans le hall d'entrée. Il est fatigué cette fois. Il s'assied sur une dalle froide du couloir. Il s'appuie sur des pierres,celle-ci,celle-là... Quand il se retrouve les quatres fers en l'air. Il se relève rapidement et se retourne. Un passage secret!!! L'homme-bête souris et s'avance. Mais il fait beaucoup trop noir alors Gryf décide de revenir quand il aura le temps afin d'explorer ce passage...

Maintenant...

Il arrivent efin au lieu mais la joie de Gryf retombe car un jeune garçon semble les attend
re. Il les salue et les invite à le suivre. Il ne semble pas effrayer par les appareance des deux garçons et Gryfenfer se dit qu'il est digne de confiance alors il décide de le suivre. Il répond donc au jeune garçon:

- Nous te suivons.

Ils entrèrent dans le souterrain. Le jeune garçon leur recommande la prudence et Gryf obéit. Ils arrivent à un carrefour et le jeune Hekall,Gryf l'a sonder et à découvert son nom, leur fait plusieur proposition d'entroits. Alors que Gry allait lui dire qu'il préférait aller dans l'armurerie,un bruit retentit. Avec une rapidité inhumaine Gryf se retourne et Hekall se retourne également. Ils se cachent et attendent que les pas s'éloignent mais ils se raprochent de plus en plus. Hekall leur demande d'allumer une torche. Alors,Gryf se concentre et la lumière surgit. Un peu avant Leur guide leur murmure un petit désolé... Gryf lui dit alors:

-He t'inquiètes pas. On se serra bien amusé non? Moi en tout cas je me suis éclaté! Niaf niaf! Je m'appelle Gryfenfer mais appelle moi Gryf et voici Umarth.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [Pv Umarth]

Revenir en haut Aller en bas

Qui es-tu? [Pv Umarth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Cinquième Génération-