___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le goût des bonnes choses (PV Dhénon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yelirann
Assassin - Guilde des Aigles de Sang
avatar
Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 22/05/2016

Plus sur le personnage
Âge: 27-32 ans (en G19)
Rôle: assassin dans la guilde des aigles de sang
MessageSujet: Le goût des bonnes choses (PV Dhénon) Sam 07 Oct 2017, 06:27

Ces pas avaient guidé Yelirann à Rubis cette fois. Un contrat simple réalisé avec brio comme toujours.
L'assassin aimait bien ces terres. Les individus y étaient distingués et il aimait se faire passer pour un autre. Dans cette ambiance guindé, il semblait loin d'être le seul.
Sa cible avait été un noble de second ordre. Il avait contrarié la mauvaise personne, celle-ci avait contacté la guilde. Fin de l'histoire. Enfin fin de la sienne du moins.

Yelirann c'était promené un temps dans les rues de cette contrés. Les gens y étaient pâle de peau, pas autant que lui, mais tout de même, cela recelait une certaine pureté amusante aux yeux du jeune homme. Il aimait la beauté avec une fascination déconcertante, comme d'autre aime le pouvoir ou la luxure. Leurs vêtures étaient également d'une incroyable facture pour les plus riches du moins. Les plus pauvres étaient semblable à ceux d'ailleurs bien sur, seul les figures aisés changeait d'un territoire à l'autre.

L'assassin avait finit sa course, aussi se trouvait il désormais dans une auberge à la décoration chaleureuse. L’immense cheminé parvenait à chauffer presque entièrement la bâtisse et cela était salutaire. Dehors le froid faisait rage et la tenu de Yelirann était élaboré en fonction. Sa pelisse surmonté d'un cape sombre, pourvu d'une capuche profonde lui couvrait la moitié du visage. Il n’avait pas à cette heure le masque de tissus noir qu'il revêtait pour ses missions. Il n'était pas là pour le travail, mais pour se détendre après une dure journée de labeur. L'ambiance aidant, il s'amusait à confectionner un de ses précieux engrenage. Il adorait voir fonctionner les objets, comprendre leur mécanisme. Celui des individus lui semblait souvent beaucoup plus obscur, les personnes étaient souvent étrange pour lui. Il ne comprenait que rarement ses semblables, mais ne s'en préoccupait pas outre mesure, il avait une certaine habitude de ne pas se sentir à sa place dans ce monde qui n'était pas fait pour lui.

Devant lui de nombreux rouages lui faisait face, éparpillés ça et là sur la table qu'il occupait comme toujours à peu à l'écart. Il choisissait dans la mesure du possible, une place qui lui permettait de voir au plus large possible tout en restant discret.

Une choppe de lait fumante devant lui Yelirann demeurait concentré. Comme à son habitude, il ne buvait goutte d'alcool, il en avait une sainte horreur. Lui préférait les herbes à cela, voilà tout. L'auberge était loin d'être complère malgré le froid. De petit groupe conversait ça et là

Un individu attira toutefois l'attention fugace de l'argenté. Le teint clair, blond de cheveux, les traits fin, une sensation étrange de déjà vue empreignait l'argentin. Peut être le connaissait il, il ne pouvait en être certain, sa mémoire étant loin d'être fiable.
L'homme semblait habitué à la boisson et à la vulgarité. Cela n'aidait pas vraiment le jeune homme à se souvenir au vue de ses collègues de profession. Cette description allait à merveille à bon nombre. Il décida donc d'aller accoster l'homme, après tout ainsi en aurait il le cœur net.

- «  Bien le bonsoir, c'est là une glacial soirée qui nous attend n'est il pas. »

Il c'était approché de l'homme sur un ton franchement badin, parlant de fait de banalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11374-yelirann
Dhénon
Mercenaire / Assassin
avatar
Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 09/02/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Le goût des bonnes choses (PV Dhénon) Ven 13 Oct 2017, 14:15

**//** ATTENTION! Ce contenu pourrait être offensant! **//**


Dhénon n'était pas certain de bien vouloir se prêter au jeu. Les dés roulaient non loin, dans des exclamations de joie et de colère, et il observait le manège. Il était entré dans cette auberge dans le but de trouver un contrat, mais il n'avait pas su résister à l'ambiance. Le froid avait pénétré ses maigres vêtements et il avait céder à l'envie d'une boisson forte pour se réchauffer le gosier. Il avait tout de même pris la peine de retirer ses accessoires louches, fourrant le tout à leur place sous sa cape, paraissant alors d'un homme comme un autre, loin des déboires de la mercerie comme il y était coutumier. Fatigué de sa longue journée de cueillette par ce temps soufflé par les enfers, il pensait bien mérité cette pause. Quand ce froid soufflait sur la contrée, certaines herbes voyaient leurs effets différents, leur sève se figeant dans une concentration inhabituelle, donnant à ses concoctions des effets plus foudroyant qu'habituellement.

Fidèle à lui-même, l'apothicaire s'était rapidement laissé gagner par l'euphorie des jeux et grognait en coeur avec les participants sur les divers résultats des dés. Comme la boisson avait coutume de lui délié la langue et de le ramener à de vulgaires habitudes, il ne manqua pas d'insulter vigoureusement le perdant et d'attraper quelques petits culs au passage de sa main baladeuse. Il eut droit à quelques rires coquins... et quelques claques aussi. Comme de coutume, somme toute. « AHAH! Tu gagneras jamais! T'es qu'un sale perdant! » lança-t-il vers celui qui avait encore échoué son jet de dé. Irrité, n'en pouvant plus des sales mots de Dhénon, l'homme de taille moyenne, mais un brin corpulent, le saisir au col en le menaçant de lui en coller une. Le semi-elfe ricanna. « Ahahah, t'as pas d'couilles sale con, tu m'fais pas peur. » Le résultat fut prévisible, il évita habilement le poing qu'on lui envoyait en pleine figure et envoya son pied pousser dans le creux du coude de la jambe que son adversaire avait avancé en le frappant. Tout à son élan, celui-ci s'étala de tout son long au sol.

Sans plus de cérémonie, le mercenaire revint au jeu alors que les amis de celui qui était tombé le relevait, lui assurant qu'il vaudrait peut-être mieux pas s'en prendre à l'enfoiré de première, bourré comme il était, car de toute évidence, l'un des deux tenait mieux l'alcool que l'autre. Attrapant une jolie brunette qui passait devant lui, il lui saisit les hanches à pleine main et la plaqua brusquement contre son bassin avec un rire salace. Celle-ci se dégagea gentiment, avec un regard noir, lui signifiant clairement qu'elle n'avait pas envie de s'acoquiner avec lui. « Tss, t'es même pas drôle. D'toute façon t'es pas si belle. » fit-il en haussement d'épaule, provoquant un nouveau regard sombre accompagné d'un froncement de sourcil. Pfff, bien fait pour elle.

S'asseyant non loin du groupe pour continuer de suivre le jeu, tout en reposant ses jambes fatiguées, il fut interrompit dans sa contemplation par quelqu'un qui vint lui parler avec de jolis mots vide d'intérêt. « Ouais. » répondit alors platement Dhénon, visant visiblement à créer un inconfort et marquant fort bien son désintérêt face à la température extérieure. Ses yeux ne quittaient pas les dés. Comme son nouveau compagnon ne semblait pas en démordre et ne bougeait pas, il soupira bruyamment. « S'tu veux l'gosse? J'ai pas d'temps pour les bavardages inutiles. T'vois pas j't'occupé là? » Il se leva et alla s'asseoir un peu plus loin. L'autre le suivit. Le mercenaire ne lui accorda pas plus un regard, ne cherchant pas vraiment à savoir ce qu'il lui voulait. « Quelle plaie. » marmonna-t-il sans aucune considération d'être entendu ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le goût des bonnes choses (PV Dhénon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev :: Rubis-