___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

a date with the devil ► andras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Imaé
Animateur - Chevalier
Animateur - Chevalier
avatar
Nombre de messages : 257
Rôle : Bourreau
Date d'inscription : 18/01/2013

Plus sur le personnage
Âge: 42-47 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Irianeth & bourreau
MessageSujet: a date with the devil ► andras Ven 06 Oct 2017, 14:50


Que dire sur ce que pouvait bien ressentir Imaé… Dire qu’elle jubilait était encore trop faible pour décrire ses sentiments. Etrange ? Oui et non, c’était Imaé après tout, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle soit triste. En effet il était bien rare que l’hybride ait triste mine, pour ne pas dire qu’elle n’a encore jamais versé de larmes de tristesse. Des larmes de joie, à la rigueur, en observant avec délectation le sang gicler des viscères de sa victime. Bon, Imaé n’était pas contente à ce point-là aujourd’hui, mais ce n’était pas spécialement bon signe non plus. Il faut dire qu’une Imaé contente de sa situation était loin d’être très rassurant.
Que se passait-il donc pour qu’elle soit si heureuse ? Oh, un fait totalement anodin : elle devait s’occuper d’une recrue. Jusque là, il n’y avait rien dont elle pouvait se réjouir, si ce n’est que son ex recrue lui fut fort amusante. Ismaëlle a été divertissante, la chevalière avait beaucoup apprécié la rabaisser et lui mettre à la face tous ses petits défauts qui font que la recrue avait intérêt à descendre de son piédestal. Imaé doutait même qu’un jour la jeune fille réussisse à atteindre son niveau.
Donc ! Elle avait une nouvelle recrue, et pas des moindres ! Un demi démon, fils de Kaylann, la seconde de l’ordre. Elle avait observé son examen, et avait été quelque peu déçue tout de même de sa performance, elle s’était attendue à mieux, mais il y avait pire. Néanmoins, elle avait beaucoup apprécié le gout manifeste pour la recrue à verser le sang. C’est ce qui fait qu’Imaé était contente. Elle allait pouvoir plus se lâcher qu’avec Ismaëlle, puisque les demi démons étaient censés – appuyons bien fort sur le terme censés – être plus résistants.

Se contrefichant complètement de l’emploi du temps de la recrue, Imaé donna rendez-vous au dénommé Andras dans les marécages d’Irianeth en début d’une après midi qu’elle avait de libre. Il avait plutôt intérêt à venir, et elle savait sa réputation assez terrifiante pour que le jeune homme sèche les possibles cours qu’il avait pour pouvoir accomplir ses devoirs envers son mentor. Autant dire qu’Andras n’était pas au bout de ses peines.
Un sourire carnassier sur les lèvres, Imaé prit le temps de calmer ses ardeurs avec une petite séance physique avec Ombre dans ses appartements personnels avant de prendre quelques affaires et d’aller à la lisière des marécages. C’est adossé contre un arbre qu’Imaé attendait de pied ferme le demi démon qu’elle allait devoir entrainer. Elle le repéra de loin, et son sourire s’élargit au fur et à mesure qu’il mangeait la distance qui les séparait, docile. Il savait obéir, le bougre. Certainement qu’avec Kaylann comme mère et l’alpha des démons comme père, il avait très vite appris à suivre la route qu’on lui montre. C’était une bonne chose pour lui, Imaé détestait qu’on lui désobéisse, et les conséquences pouvaient s’avérer mortelles.

« Tu es en retard, » fut les premiers mot de l’hybride, dont le visage se fit froid, à l’encontre de la recrue avant même que celle-ci n’émette un son.

Bon, la chevalière était un peu rude, la lisière des marécages était très étendue, et comme il était assez difficile de donner un emplacement précis de point de rencontre, il a fallu pour le jeune homme chercher plusieurs minutes. Mais ça, Imaé s’en contrefichait, tout ce qu’elle voyait, c’était qu’il était en retard.
Sans plus de mots, elle s’appuya sur ses deux pieds et entra dans les marécages avec l’ordre implicite de la suivre. Peut-être Andras avait-il l’habitude de ce genre de chose, ou pas, dans tous les cas, là encore, il avait plutôt intérêt à obéir à l’hybride. Elle avait pour mauvaise habitude de donner des ordres implicites, et la recrue – ou l’écuyer – doit lire entre les lignes. Et s’il n’y arrivait pas, il le payait cher. Tout un apprentissage, et autant dire que la recrue/écuyer apprend très vite.
Une fois bien profondément dans les marécages, humides, de l’eau presque jusqu’au genou et infestés d’insectes en tout genre et de créatures étranges, Imaé s’arrêta, avant de se tourner vers sa recrue, une lueur malveillante dans le regard.

« J’ai choisi cet endroit, car l’eau et l’humidité ne sont pas très appréciés des démons. J’ose espérer que c’est le cas des demi démons. » Sourire mauvais. « Quelques règles de bases pour ta survie. Si tu veux me parler, tu attends ma permission. Si tu veux me voir, tu attends ma permission. Désobéis moi, et tu finiras en nourriture pour les créatures de ce marécage. »

Il y avait de fortes chances pour que certaines d’entre elles nous observaient déjà en attendant le moment propice pour les attaquer et les bouffer, mais visiblement ils ne se lançaient pas. Peut-être à cause d’Imaé ? Il faut dire qu’elle avait une aura particulièrement malfaisante qui dissuaderait le plus aguerris des prédateurs.

« On va commencer simplement. Tu vas me faire des tractions. » Imaé désigna un arbre non loin d’eux dont l’une des branches s’étendaient au dessus de leur tête à quelques mètres du sol. « Voici ta barre de traction. Si tu es trop lent, tu te feras bouffer. Si tu ne le fais pas, c’est moi qui vais te bouffer. » L’hybride sortit d’une sacoche quelques aliments. « C’est pour pouvoir attirer les créatures. Allez viens. »

La chevalière entreprit de grimper dans l’arbre pour attendre la branche en question. Cette branche était à une hauteur parfaite pour que, les bras tendus, Andras soit obligé de toucher l’eau du bout de ses pieds, et donc d’attirer les prédateurs. Imaé lui permit de lui passer devant pour pouvoir s’installer pour faire ses tractions, tandis qu’elle s’installait confortablement sur la branche non loin. Elle jeta par la suite les aliments dans l’eau des marées, et on put voir très rapidement des mouvements signifiant que des créatures s’étaient rapprochées. Faisant signe à la recrue, Andras avait donc l’autorisation de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11380-imae

a date with the devil ► andras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: Marécages-