___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alizée
Animateur - Cardinal
Animateur - Cardinal
avatar
Nombre de messages : 883
Rôle : Cardinale de la tour du Nord
Date d'inscription : 09/10/2010

Plus sur le personnage
Âge: 56 - 61 ans
Rôle: Cardinal du nord de la tour des mages
MessageSujet: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Dim 27 Aoû 2017, 07:40


Simple était le mot d’ordre. Pas de grosse cérémonie avec des discours qui n’en finissait plus. Non, aujourd’hui, j’avais décidé que la tour des mages reprenait ses fonctions. Il était temps de revenir aux sources même de celle-ci. La magie. Cette tour était remplie de surprise depuis sa création. Elle était gorgée de puissance dont nous avions pu voir qu’une partiel durant des années. Et je ne suis pas certaine que nous allions avoir la chance de la voir à pleine capacité. Une chose certaine, c’était à celle-ci de reprendre son rôle. De choisir qui avait la capacité de former nos futurs magiciens, mais surtout qui irait avec qui. Pas besoin de vous dire que je n’avais pas passé des heures à étudier les futurs duos possibles! Je laissais le tout aux mains de la tour elle-même. Comme avant. Espérant qu’elle veule bien reprendre son rôle abandonné ou plutôt prit depuis quelques années.

« Trouver son chemin est une affaire personnelle, une affaire de lecture, de rencontre, de famille quelques fois, d’amitié le plus souvent. Mais surtout de magie. Laissez-là vous guider. »


Une simple petite lettre destinée à chaque membre de la tour des mages. Les jardins étaient cités comme endroit et le soleil couchant comme heure. Peu d’information, mais assez pour comprendre le but de l’évènement.

Pourquoi avoir choisi de retourner à nos racines? Car j’avais été choisi pour animer cet évènement, car la magie était fort importante pour moi… Parce qu’avec tout ce qui se passait ça semblait de mise. Peut-être pour faire comprendre subtilement au conseil que la tour n’est et ne sera jamais l’ordre d’Émeraude… Un mélange de tout cela peut-être? Une chose était sûr, cette attribution, pour le moins intime, sera à la hauteur d’avant.

***

Les jardins étaient tout fleurie. Nous n’avions pas besoin de décorer pour embellir l’endroit. Par contre, je ne pouvais passer à côté du cristal. Chaque fois qu’une personne animait l’attribution, il laissait leur marque d’une façon ou d’une autre. Sur une table, à l’entrée des jardins, il avait des fleurs de cristal. Une pour chaque personne. Elles étaient bien simples. Ne semblait aucunement magique. C’était le cas aussi. J’aidais la tour dans sa préparation, mais c’était tout. Lorsque le temps viendra, les fleurs changeront enfin de devenir une couleur précise. Du moins, pour les personnes choisit pour former et pour les apprentis choisit par la tour. Les duos seront alors formés.

Le soleil commençait à se coucher. C’était le moment où les gens commençaient à rentrer dans le jardin. Le monde parlait entre eux, c’était une ambiance plutôt calme. Parfois, on ressentait l’excitation des nouveaux futurs apprentis. Parfois un petit stress alors que bien souvent, c’était le calme des anciens face à simplement une nouvelle génération qui souriait chaque fois qu’ils ressentaient la nervosité des plus jeunes. Ce qui ressortait le plus, c’était l’intimité de la soirée. Calme, des flambeaux ici et là pour mettre de la lumière, ce n’était que des membres de la tour des mages. Ça faisait changement, mais surtout c’était agréable. Avec la dissolution de l’ordre d’Émeraude, c’était important selon moi de se retrouver entre nous. Créer des liens.

- Bonsoir… Premièrement, je voudrais m’assurer que chaque personne présente ici à sa fleur de cristal. Oui, même les hommes vous devez en avoir une. Vous aurez simplement l’air charmant quand vous allez la donner à une jeune femme. Ne me remerciez pas…  

J’attendis que les retardataires prennent leur fleur et reviennent vers l’assemblée. Ce qui était plutôt agréable dans cette intimité, c’était que je n’avais pas une tas de personne devant moi. J’avais des gens ici et là qui c’était simplement tournée vers ma voix.

- J’aimerais commencer par féliciter Alyss, qui après des années de travail est maintenant rendu une Archimage. Nous sommes chanceux de t’avoir parmi-nous et j’espère qu’est fière de toi. Tu as accompli de grande chose et heureusement, ce n’est pas terminer.

Je lui souris. Si elle, elle n’était pas fière d’elle, moi je l’étais. J’avais pu voir l’évolution de cette petite et je savais les épreuves qu’elle avait passé. Elle était forte malgré tout et c’était le principal.

- Nous avons aussi la chance d’accueillir trois nouveaux mages. Joal, Ophélia et Theresa comme Disciple. Continuer votre apprentissage près de nous. N’hésitez pas donner des conseils à nos futurs mages. C’est ce qui fait que la tour est une grande famille. L’entraide sur un base volontaire.

Je laissais un temps d’arrêt. Le temps des applaudissements, le temps des félicitations des personnes près d’eux.

- Peut-être que les anciens ont compris le pourquoi des fleurs de cristal. Les plus jeunes, je suis certaine que vous ne comprenez pas trop le principe. Laissez-moi vous expliquer. La tour des mages est magique. Ça tout le monde le sait. Mais à quel point? Ça personne ne le sait. La tour des mages a toujours eu le rôle de choisir les duos. Jusqu’à récemment. Mais aujourd’hui, nous retournons à cette façon. Si celle-ci le veut bien. Je veux que vous portiez attention à votre fleur quand le temps sera venu. Une couleur apparaitra. Vous devez par la suite trouver l’autre personne ayant la même couleur. Dites-vous que si la tour à choisit votre duo, c’est qu’il a une raison… Croyez-moi, j’en sais quelques choses.

Quand j’étais devenue Disciple, étant une des premières à le devenir, Caelion avait penser que j’avais truquer l’attribution. En théorie, j’aurais eu finit les études magiques, mais finalement non, étant maitre-magicienne, mes pouvoirs demandaient un peu plus d’entrainement. Bref, cela avait été toute une histoire.

Je fis signe de la main aux serviteurs qui ferma un flambeau sur deux. Afin que la noirceur s’installe pour mieux voir les lumières. Le silence était présent, c’était plutôt agréable comme sentiment. Et puis les couleurs commençaient à apparaitre. Il n’avait pas beaucoup d’apprentis. Beaucoup de monde ici pourrait être déçu. J’avais aussi des élèves dans le lot. Ceux-ci savaient que leur couleur n’était pas pour trouver un maitre, mais bien un mentor pour les prochaines années.

Une petite tache rouge se dessina sur la fleur de l’apprentie Thalissa ainsi que le mage Florian. Alors que du Orange se fut voir sur celles de l’apprentie Eyreen et la mage Juny. Des fleurs jaunes se montra à l’apprenti Nerek et au mage Joal. Quelle surprise de voir de la couleur verte apparaitre sur la fleur de Noah ainsi que celle… d’Alizée. Je ne pus m’empêcher de sourire un peu.

Une couleur bleue s’installa sur les fleurs de l’élève Cealan ainsi que le mage Lohann. Pour terminer, du mauve arriva sur celle de l’élève Jenna et du mage Tripalior.

On voyait les gens regarder autour d’eux. Un petit signe de tête d’approbation fut suffisant pour les laisser chercher leur duo. Comme je le pensais, beaucoup de fleurs restaient de neutre. Malheureusement, il n’avait pas assez d’élève ou d’apprenti. Comme si les évènements depuis quelques années faisant en sorte que peu de parent acceptaient de nous confier leur enfant.

Je cherchai rapidement du regard pour trouver l’apprentie Noah un peu plus loin. Je décidai de la laisser venir à moi. De me trouver. Ça démontrait aussi son caractère que je connaissais peu. Une nouvelle génération commençait. Pendant tout ce temps, les serviteurs commençaient à passer avec des plateaux. Un petit gouter serait servi, un peu de musique. Rien de très gros, mais ça invitait les gens à rester et discuter. Prendre du bon temps avant de recommencer la routine des entrainements, des études et tout le tralala.

Oh mais attendez! Qu'est-ce qui se passait? Ma fleur de cristal passait du vert au Rose! Comme bon lui semblait. Je trouvais cela très étrange. Je fronça les sourcils. Je n'avais vu personne avec une fleur rose. Je regarda activement autour de moi. Quelle n'était pas la surprise de voir Theresa un peu plus loin confuse avec une fleur en cristal qui venait de passait à un fort blanc, pour terminer à se dégrader dans ses mains avant de tomber par terre et devenir rose. Je crois que je comprenais le message. J'étais un peu triste pour cette apprentie. Selon la tour, elle n'était pas apte à passer disciple. Je soupira. Je devais maintenant aller la voir afin d'éclaircir un peu ce phénomène. Je m'avança vers elle.

- Tessa... Je suis désolée pour toi. Je continuerai ta formation.


Dernière édition par Alizée le Lun 28 Aoû 2017, 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Élève
avatar
Nombre de messages : 28
Rôle : Élève de la tour
Date d'inscription : 21/11/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 à 12 ans en G19
Rôle: élève de la tour
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Dim 27 Aoû 2017, 18:01

Caelan n'avait pas peur, voyons Caelan n'avait jamais peur. Et pourtant aujourd’hui, jour de l'attribution à la tour, jour où il lui fallait être séparé de ses parents, de Cèdre et de sa sœur, le cœur de l'enfant n'étais pas à la joie. Bien au contraire, il y sentait un poids bien singulier, une pierre ayant établie domicile dans son ventre également. Il n'avait encore jamais quitté plus de quelques instants sa famille et moins encore Cèdre. Il devrait désormais s'habituer à la distance qui les sépareraient bientôt.
Après tout il était seul responsable, c'était lui qui avait choisi de rejoindre les mages après la dissolution des chevaliers et nul autre. Il aurait put tout aussi bien rester au près des siens, mais non Caelan était trop fier, trop arrogant pour gâcher son potentiel magique.

Aussi était il là, dans le jardin de la tour, sans ses proches. Il avait prié ses parents de ne pas l'accompagner et avait bien sur était entendu. Il était grand désormais, autonome, il pouvait faire cela seul. La vérité était en réalité toute autre. Les siens présent,  il avait eut peur de voir sa détermination s'étioler et de courir droit vers la foret retrouver son ami, pour ne jamais plus le quitter. Désormais, il ne pouvait faire demi tour. Il était obligé de rester et c'était ce qu'il avait recherché. L'impasse. La séparation d'avec Cèdre lui avait déchiré l'âme, pourtant il sentait toujours le loup tapis dans son esprit, mais il ne pouvait plus sentir sa présence au près de lui.L'enfant se refusait d'y penser. Ce n'était pas forcément un mal, Cèdre pourrait faire sa vie de loup et il se retrouverait tout deux à la pleine lune et aussi souvent qu'il le pourrait voilà tout.
Le au revoir de ses parents n'avaient pas été plus aisée, Caelan l'avait donc expédié au plus vite, pour écourter ce moment douloureux, prétextant l'arrivée prochaine de la cérémonie, pour laquelle il se devait d'être ponctuel. Tout Cela passerait vite, en un rien de temps il serait déjà mage ou peut être chevalier qui sait. L'avenir était plein de promesse.

Le jour déclinait et Caelan aimait cette heure d'or ou tout prenait une couleur chatoyante, joyeuse. Il restait immobile et silencieux, attendant patiemment, enfin aussi patiemment qu'il en était capable, basculant son poids tantôt sur un pied puis sur l'autre.
Il avait en sa possession une fleur de cristal qu'on lui avait remis à son entrée au jardin, comme tout postulant à la tour, les mages et archimages semblait également avoir la leur. L'enfant ignorait leur utilité, même s'il ne doutait pas qu'il devait y en avoir une. Sinon pourquoi les utiliser.
Les individus étaient venues en nombre et  le mélange d'odeur que percevait Caelan le gêna tout autant que que le trop plein de couleurs et de bruits, durant un temps du moins. Il se réfugia en pensée au près de Cèdre dans la forêt, bien heureux. Cela l'apaisait, ça ne durait pas, mais cela fonctionnait un temps.

La cardinale du nord, Alizée commença la cérémonie en félicitant les nouveaux mages et archimages. Caelan les observa distraitement, il n'y avait qu'un garçon ce saut-ci. Peut être en serait il de même pour les générations suivante, mais après tout qu'importait au fond.

- Peut-être que les anciens ont compris le pourquoi des fleurs de cristal. Les plus jeunes, je suis certaine que vous ne comprenez pas trop le principe. Laissez-moi vous expliquer. La tour des mages est magique. Ça tout le monde le sait. Mais à quel point? Ça personne ne le sait. La tour des mages a toujours eu le rôle de choisir les duos. Jusqu’à récemment. Mais aujourd’hui, nous retournons à cette façon. Si celle-ci le veut bien. Je veux que vous portiez attention à votre fleur quand le temps sera venu. Une couleur apparaitra. Vous devez par la suite trouver l’autre personne ayant la même couleur. Dites-vous que si la tour à choisit votre duo, c’est qu’il a une raison… Croyez-moi, j’en sais quelques choses. 

L'utilité des fleurs de cristal était donc là. La tour devait désigner son mentor. Bien, elle ou un autre après tout, Caelan n'en avait cure, il ne s'en émue pas outre mesure, restant toutefois dubitatif sur les pouvoirs présumé de ce bâtiment. Ehvan avait aiguisé son esprit critique et l'enfant ne croyait qu'a son expérience propre. Le petit garçon contempla donc sa fleur qui s’illumina d'une faible lumière bleuté. Bien, il n'avait plus désormais qu'a trouver sa jumelle.
Tout irait bien, et dans le cas contraire il pourrait toujours s'évader près de Cèdre grâce à leur liens, pour une durée limité soit, mais il faudrait que cela soit suffisant. Tout serait pour le mieux.

Après avoir erré au milieux des inconnus durant de longue minutes, l'enfant trouva enfin une fleur de cristal pourvue du même éclat que la sienne. Elle appartenait à un jeune homme brun de haute taille, au teint halé. Il était visiblement en pleine discutions avec une jeune femme avec qui on lui devinait tout du moins un sang commun. Caelan patienta alors, plus ou moins avec brio, que son nouveaux mentor daigne lui accorder de l'attention. Quand celui-ci tourna son regard doré vers l'enfant, il ne dit mot, ne s'approchant guère. Il n'avait pas réellement l'habitude de se présenter et encore moins d'entamer conversation. Aussi Caelan se fit il finalement violence en voyant la mine narquoise de son interlocuteur. La tête haute, il finit par prononcer d'une voix qui se  voulait assurée.

- « J'ai nom Caelan d'Enkidiev, je me vois donc confié à vous, par une tour magique. »

La franchise pure. L'enfant fronça le nez, trop d'odeur différentes pour ses sens lupins, trop de couleur, trop de sons, il ne se sentait pas à sa place. Tout l'affublait à en être presque douloureux, pourtant Caelan ne démordit pas, le dos droit, il attendait réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11627-caelan-d-enkidiev
Alyss
Animateur - Archimage
Animateur - Archimage
avatar
Nombre de messages : 104
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 29/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans (G19)
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Lun 28 Aoû 2017, 00:58




« Trouver son chemin est une affaire personnelle, une affaire de lecture, de rencontre, de famille quelques fois, d’amitié le plus souvent. Mais surtout de magie. Laissez-là vous guider. »



De douces paroles qu’avait écrites la Cardinale Alizée en guise d’invitation pour la Cérémonie d’attribution de la Tour des Mages. Évidemment, encore une autre année où elle ne sautait pas de joie à cette idée, alors que pourtant, elle devenait Archimage. Il en aura alors fallu dix années à la jeune Maitre-Magicienne pour en arriver à sortir du stade d’Écuyère, puis d’Apprentie. Cela n’avait pas été pénible en soit non plus, surtout sa relation avait été beaucoup moins perturbante que celle qu’elle avait eu par le passé avec son ancien et pauvre Maître Sergei. Lui, qui croyait alors tomber sur un ange comme ont la décrivait, était tomber sur une gamine inconsciente durant plusieurs longues semaines formants des mois, puis avait écopé de son instabilité résultant de sa rencontre avec son père Biologique. Cameron avait sans aucun doute eut plus de chance. Bien qu’elle souffre parfois encore de crises, elle arrivait à mieux maîtriser les intrusions de son paternel dans son esprit et il fallait dire qu’il se faisait étrangement plus tranquille depuis un certain temps. Cela l’inquiétait. Étais-ce grâce à la présence plus puissante dans son esprit? Caliel. Un simple nom qui venait l’atteindre telle une bourrasque de vent chaleureuse. Son secret, encore depuis toutes ses années. Un secret qu’elle chérissait et protègerait. C’était son âme-sœur et elle n’était pas prête à en parler à ses proches. Elle craignait trop pour lui, pour eux.

Elle irait seule à la Cérémonie, même si elle savait bien qu’elle ne le serait pas vraiment. La Tour des Mages était devenu pour elle comme une seconde famille et comprendre que la Cérémonie serait dans les Jardins sous le soleil couchant avait quelque chose de romanesque et de mystique en cet évènement. Cependant, elle ne pouvait empêcher son cœur d’être serré, sachant que sa famille ne pourrait y assister. Cela ne l’angoissais pas, elle se sentait en sécurité ici, seulement, elle regrettait ce qui était advenu de l’Ordre d’Émeraude, alors qu’on les traitait presque tous comme des renégats. Sa mère son… Père… Silence. Zäck et pire encore, sa Marraine qui avait tant souffert… Mais encore, l’Ordre savait démontrer qu’il restait uni. Alors que certains se retrouvaient sans logis, ses parents avaient choisi de les accueillir à la ferme, tout comme d’autres avaient fait aussi. Elle partageait avec grand bonheur sa chambre, puisque de toute façon elle devait la majorité du temps resté près de son Maître à la Tour.

Dans tous les cas, elle ne comptait pas s’attarder. Non pas que la présence des autres lui était désagréable au contraire, mais parce-qu’elle avait hâte de sentir les bras de ses proches l’enlacer et la féliciter. Il était étrange pour elle de réaliser qu’elle était considérée comme une adulte? Elle avait l’impression qu’hier encore elle tournoyait dans un champ de blé, trop peu soucieuse du futur qui l’attendait. Et maintenant? Qu’adviendrait-il d’elle? Allait-on lui offrir un Apprenti? Elle en doutait un peu, en vue, encore de son instabilité. Peut-être la prochaine fois, qui sait. Elle adorerais s’occuper d’une autre personne, mais elle ne savait pas si elle serait en mesure d’être une bonne enseignante en la matière. Elle avait du mal à agir… En adulte. Elle était trop rêveuse, encore trop… Innocente. Disait-on. La première chose qu’elle ferait alors, sans doute, si elle n’avait pas d’apprenti, serait d’aller rendre visite à sa meilleure et lointaine meilleure amie, Lilianna. Elle n’avait hélas, avec les études et les derniers évènements pas eu la chance de se libéré afin de pouvoir la visité ne serait-ce qu’une semaine, mais elle prendrait le temps maintenant et comptais y rester un petit moment. Un mois, assurément. Elles avaient tant à faire et tant à se dire!

Ainsi donc, Alyss se dirigeait là où il se levait, puis, observa Alizée qui prenait place, ne se faisant pas prier pour commencer la Cérémonie. La jeune Disciple ne put s’empêcher de laissé échapper un bref gloussement amusée au commentaire de la Cardinal, incitant les hommes à prendre eux aussi, une fleur de cristal. La jeune Maître-Magicienne observa la sienne un instant, curieuse de savoir ce qu’il en adviendra, alors que son regard azurée se releva en direction de celle qui s’occupait des attributions, pour écouter son discours alors que déjà, elle s’adressait à elle. Bien entendu, elle put sentir ses pommettes prendre sans aucun doute une teinte plus rosée, sentent les regards se poser sur elle et durant ce laps de temps, toute l’attention sur sa personne timide. Elle garda cependant ses prunelles rivée sur Alizée qui termina le tout avec un doux sourire, auquel la nouvelle Archimage répondit. Celle-ci avait été d’une aide précieuse toutes ses années et le seraient encore sans doute pour les années à venir. Un lien particulier c’étaient créé entre elles, alors que la Cardinal l’avait tant aidé à parler de ce qu’elle craignait tant d’extirper, à combattre ces voix. À ce laissé convaincre que le mutisme n’étais pas pour l’aider. Elle avait toujours eu raison.

Alors elle la croyait lorsqu’elle mentionna qu’elle avait accomplie de grandes choses. Pour elle, c’était le cas. Il était vrai qu’elle n’avait rien fait d’extraordinaire à la vue des autres, mais elle partait de très, très loin, ça c’était vrai et, bien qu’elle se faisait félicité, elle ne pouvait s’empêcher à tous ceux qui lui avaient apporté du soutien de près ou de loin. Elle n’avait jamais été seule, même s’il avait souvent tenté de lui faire comprendre le contraire. Elle songea à Caliel, ce demandant comment son propre combat se déroulait alors qu’elle baissa le regard sur son doigt estropié, affichant malgré elle un léger sourire en coin. Elle serait pour Caliel la Alizée qui avait été pour elle et elle se promettait de l’aider au mieux qu’elle le pourrait, à chaque occasion qui se présentait. De toute façon, elle n’avait pas à s’en souvenir, elle le faisait naturellement, mais l’image lui plaisait, bien qu’elle évolue en quelques souvenirs qui lui firent aussitôt reprendre de ses couleurs qu’elle avait eu peine à perdre…

Revenant un peu à elle-même, elle tâcha de ne pas trop rêvasser, du moins, ne pas trop le laissé paraître et s’efforça de suivre le cours de la Cérémonie tandis que les serveurs se contentaient déjà d’éteindre les flambeaux. Ainsi donc, le moment décisif était venu et Alyss observa le moindre signe de couleur en sa fleur de cristal, mais rien. Aucunement déçus, elle profita du spectacle qu’offraient celles des nouveaux duo pour les cinq prochaines années, profitant de la sérénité de ce moment remplis de magie. Réalisant qu’elle se retrouvait toujours sur place, sans bouger alors que la pluparts étaient allé rejoindre leur nouveau Maître/Apprenti, Alyss choisi de s’activé, se contentant de se prendre une bouchée qui passait sur un plateau, un peu gêner d’être si pressée de vouloir quitter…


[ Si vous interagissez avec moi, simplement me prévenir ♥ Outre ce fait, dans 3 jours IRL ont présumera qu'Alyss à fini par se faufilé et quitté ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10436-alyss-d-emeraude
Ophélia
Animateur - Mage
Animateur - Mage
avatar
Nombre de messages : 46
Rôle : Mage
Date d'inscription : 17/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 15-19 ans (G19)
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Lun 28 Aoû 2017, 02:03



Enfin. La dernière journée de ces longues, longues cinq dernières années à supporter la présence désagréable de son Maître-Flaque-D’eau, dans sa vie. Bon. Elle avait peut-être, un peu, fini par apprécier Elijah, mais il était mouillé! Non, elle ne s’en était pas remise et cela n’aurait jamais du sens à son esprit. Jamais. Cela n’avait strictement servie à rien, si ce n’était que de lui rendre la présence de ce liquide d’avantage désagréable. Oh, ils avaient bien essayer de s’entraîner, mais la Démone refusait catégoriquement de maîtriser la force de son offensive, encore moins sa défensive. Encore heureux qu’il n’ait jamais osé lui demander pour la seconde. Et puis apprendre à ce contrôlé, gérer… Et puis quoi encore? Est-ce qu’une flamme brûlait un peu? Non, une flamme, lorsqu’on la touchait, brûlait la chair, point. Alors elle ne chercherait jamais à ne pas brûler non, mais qu’elle idée stupide, d’avantage chose à demander à un Démon!

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, toute cette supercherie et cette perte de temps prendrait fin. Elle c’était donc présenté à la Cérémonie, avec le même espoir qu’il y a cinq ans soit, celui que le tout ce termine au plus vite. D’un autre côté, elle devait avouer qu’elle appréciait la Cardinal Alizée et que le Jardin de Zen avait quelque chose d’apaisant. Ophélia n’avait étrangement pas envie de se mettre en colère ici. De toute façon, elle n’avait aucune raison en tant que telle d’être de mauvaise humeur, à moins qu’on ne lui annonce qu’elle redoublait à cause d’Elijah. Cette étrange idée ce mis un peu à l’angoissé, chose rare chez la jeune Démone de Jérianeth. Après tout, rien de bon n’étais sortie de cette fréquentation forcée de cinq ans, car elle n’osait même pas appeler cela un apprentissage. Elle aurait préférée avoir à la limite Tripalior, cela aurait été plus amusant en vue de son Totem feu destructeur. Elle était persuadé qu’ils auraient trouvé de quoi s’amuser, mais il était bien trop explosif, pour qu’on ait osé les mettre ensemble.

Elle n’était pas totalement seule. Enfin, elle s’en souvint lorsqu’Aegis lui frôla l’épaule en se positionnant à ses côtés, lui aussi, une fleur de cristal à la main. Il allait aujourd’hui être attribué à un Mage pour parfaire son apprentissage. Elle avait bien hâte de savoir qui serait le pauvre bougre qui aurait à supporter son frère adoptif durant les cinq prochaines années. Bien qu’il soit plus poser qu’elle, son pouvoir était redoutable et elle se demandait comment quelqu’un d’autre qu’elle, Arkdae –surtout-, ainsi que Roxanne pourrait être en mesure de le gérer lors d’une crise. Dans tous les cas, ce ne serait plus vraiment son problème et bien qu’elle se surprenait à ressentir une certaine… Quelque chose à savoir qu’ils s’éloigneraient sans doute d’avantage, elle restait fort bien satisfaite de savoir qu’à partir d’aujourd’hui, personne –ou presque- ne serait en mesure de lui dicter ce qu’elle devait faire ou non. Et si l’idée d’aller finalement aller jeter un coup d’œil vers Irianeth, ne serait-ce que pour rendre visite à son oncle, Adonis qu’elle idolâtrait toujours autant, elle penchait étrangement pour le Roi Kenshin, auquel sa rencontre il y a quelques années l’avait remplis de curiosité. Elle glissait la bague toujours trop grande qui trônait à une chaîne entre ses doigts. Repensant mots pour maux aux propos du Souverain de Jade.

«Je sens que vous êtes destinée à devenir l’une des plus puissantes mages de notre temps. J’aimerai que vous reveniez me voir quand votre formation sera terminée. Alors vous me rendrez cette bague. Ce faisant, vous serez à mes yeux mon égale et je vous donnerai l’occasion de travailler pour mon beau et grand royaume. Vous aurez une liberté totale. Un oiseau ne devrait jamais rester en cage, ne pensez-vous pas ? »

Sa voix raisonnait dans son esprit comme s’il se trouvait juste à ses côtés et lui murmurait ces douces paroles invitantes à l’oreille. Était-il toujours sérieux? Elle ne pouvait s’empêcher d’être désireuse d’avoir réponse à ses questionnements. De plus, cela l’empêcherait de devoir traîner encore à Émeraude, tout comme à devoir rendre des comptes à la Tour. Un Roi, qui lui demandait alors qu’elle n’était qu’une apprentie d’être Mage de son Royaume. C’était plutôt flatteur et Ophélia n’avait jamais attendu à rien de moins en ce qui la concernait, mais encore. Étais-ce suffisant? Étais-ce à la hauteur des desseins de sa très chère mère Zyra? Elle ne savait pas encore, mais elle avait assurément le temps d’aller vérifier ses petites théories.

Ainsi donc, la Cérémonie commença. Ophélia, comme à son accoutumé lorsque quelque chose l’ennuyait, ce contentait d’observée le déroulement d’un air impassible. Elle eut, bien entendu le réflèxe de baisser son regard vermeil sur la fleur de cristal qui trônait dans la paume de ses mains et ne put résister à l’envie de l’embraser. Aussitôt, la main de son frère se pôsa sur celle-ci, la forçant par le fait même à cesser son manège, lui offrant une moue en guise de protestation. Bon, elle ne voulait pas d’apprenti et fut bien heureuse de savoir qu’elle n’en avait pas cela aurait été… Plutôt fâcheux en vue de ses plans de grandeurs. Traîner un morveux-qui n’aurait pas été si plus jeune qu’elle non plus- était loin, loin de ses espérances et le soulagement n’eut sans doute aucun mal à se lire sur son visage.

Prenant déjà fin et laissant place à un petit cocktail afin de permettre aux nouveaux duos, surtout de faire connaissance sur un terrain neutre –ou ca sou comme elle, un nouvel apprenti pète les plombs à l’annonce de son Maître-, La jeune Démone accepta l’accolade de son frère qui semblait bien se douter qu’il ne la verrait pas traîner dans les parages bien longtemps. Celui-ci allant rejoindre son Maître, elle l’observa un moment s’éloigné en se mordant la lèvre un peu à regret, puis se contenta de tout simplement tourné les talons afin de se diriger vers la sortie. Elle n’avait après tout rien à faire ici, sans compter que malgré ses années à la Tour, elle n’avait jamais vraiment noué avec qui que ce soit. Sa présence, en général était même éviter. Parfait.


[Ophé quitte la Cérémonie comme une sauvage ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11112-ophelia-let-s-burn-the-world-gestion
Eyreen
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 59
Rôle : Apprentie mage
Date d'inscription : 13/08/2016

Plus sur le personnage
Âge: 12-17 ans en G19
Rôle: apprentie de la tour des mages
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Mar 29 Aoû 2017, 15:26

Le grand jour était arrivé : l'attribution. Eyreen était déçue de quitter son mentor : Elijah. Son apprentissage avait été riche et la jeune fiche rechignait à le quitter. Toutefois il en allait ainsi, elle serait confiée à un autre mage, qui saurait tout autant l'aider et l'accompagner dans son apprentissage, elle en était certaine. Elle admettait l'avantage de diversifier  les maîtres, cela permettait sans doute des savoirs plus globaux, plus généraux et différents points de vues permettaient une ouverture d'esprit indispensable à leurs enseignements.
Elle allait devenir apprentie, dans cinq elle serait à priori mage. Une bouffé de fierté la submergea, elle avait réussie cette première épreuve avec brio malgré la solitude qui lui vrillait parfois le ventre et elle n'en était pas peu fière.
Sans avoir tout à fait surmontée ses peurs concernant ses pouvoirs, elle était parvenue grâce à Elijah à les apprivoiser, à y faire face.
Elle était désormais prête à continuer, à se perfectionner.

Elle c'était levée aux aurores comme à l'accoutumée, elle dormait peu et appréciait sans commune mesure d'assister au levé du soleil tout les matins de la fenêtre de sa petite chambre.
Elle se sentait alors pleine d'optimisme et prête à affronter tout les maux.
Apprêtée comme il se devait, elle avait remonté ses longs cheveux en un chignon lâche et portait une robe simple, mais de bonne facture réalisée bien sur, par sa mère.

La journée c'était déroulé sans encombre Oxine et Glenn lui ayant rendus visite plus tôt pour l'occasion, était retourné dans leur boutique d'Emeraude.
Désormais dans le jardin de la tour qu'elle connaissait bien, Eyreen s’évertuait pour se détendre à identifier les plantes présentes. Des fleurs d'ornement pour la plupart. Rose, œillet,  jacinthe... Quelques simples était également présent et la jeune fille put identifier le primevère connut pour ses effets antalgique et  le pissenlit puissant diurétique.
A l'entrée on lui confia une jolie fleur de cristal que semblait il tout les invités avaient en leurs possessions. Eyreen avait lu beaucoup, aussi ne s'en étonna t-elle pas vraiment. Elle n'ignorait pas que dans les attributions antérieurs, ce procédé avait été utilisé pour former les couples maître-élève. Ce processus ayant été abandonné quelques années plus tôt, mais il semblait être remis en vigueur.
La jeune fille s'en trouvait ravie. Ainsi ce serait la tour elle même qui choisirait son destin. Cela avait quelque chose de poétique qui n'était pas pour déplaire à la bohème Eyreen.
C'était la magie qui l'avait conduite ici, c'était désormais à la magie de décider du chemin que la brune devrait emprunter.

Alizée après avoir félicité mage et archimage, expliqua l'utilité des fleurs, il en était en effet ce qu'avait pensé Eyreen de prime abord, la tour déciderait des duo en donnant aux individus choisis pour former une paire des fleurs de couleurs identiques.

Elle fixa donc le cristal avec appréhension. Unelueur orange l'anima et la jeune fille partie donc en quête de son futur mentor.
Elle resta un instant interdite lorsque peu de temps après avoir errer au milieu des convives, elle vit une fleur coloré de la même teinte que la sienne dans les mains d'une jeune femme longiligne aux traits fins.

Elle connaissait la mage Juny de nom, autant que de réputation. Son frère et elle était connus pour être des jumeaux … diabolique disait certain.
Eyreen décida de retenir que Juny était pleine de vie, la rubienne n'allait tout de même pas donner foi aux rumeurs. Tout se passerait pour le mieux.
Aussi Eyreen décida t'elle de se présenter avec sa bonne humeur habituelle-  dès lors que son nouveau mentor posa regard sur elle.

- « Mage Juny, veillez m'excuser d'ainsi vous déranger, j'ai nom Eyreen de Rubis, je suis visiblement votre nouvelle apprentie et j'ai hâte d'écrire avec vous cette nouvelle page»

Un large sourire éclairait son visage enfantin, la jeune fille était littéralement pendue au lèvres pleines de Juny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11497-eyreen-de-rubis-gestion
Thalissa
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 31
Rôle : Elève de la tour
Date d'inscription : 04/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 13 - 17 ans
Rôle: Officiellement élève de la tour
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Jeu 31 Aoû 2017, 09:07



L’effervescence de l’attribution prochaine été grande au sein de la tour. Nul ne connaissait la date exact ni même le lieu où elle se déroulerait. Le secret été bien gardé. Nombreux étaient les élèves qui tentaient de trouver la réponse à cette question. Tous était impatient bien sûr. Bientôt, ils pourraient sortir de l’environnement contrôlé de la tour pour découvrir le monde au côté d’un maître. C’était quelque chose d’excitant. Thalissa, la plus vieille des élèves, garder son excitation sous contrôle. Cependant, il fallait bien avouer qu’elle-même avait hâte de pouvoir découvrir plus de choses, de pouvoir faire plus de rencontre aussi. Tout cela serait certes utile pour sa mission mais tout aussi agréable. Sortir de cette tour, visiter le reste du monde serait agréable.

Après tout, elle été resté enfermée une bonne partie de sa vie et à 17 ans il été plus que temps de réellement découvrir le monde. C’est donc une certaine impatiente qui guettait la jeune fille bien qu’elle ne s’était pas lancée dans la recherche du moment exact de l’attribution. Cela arriverait en temps et en heure, elle en était certaine. C’est donc sans surprise mais sans s’y attendre qu’elle trouva une lettre dans sa chambre. Un sourire se forma sur ses fines lèvres lorsqu’elle en découvrit le contenu. L’attribution avait donc lieu au soleil couchant dans les jardins. Bien sûr, Thalissa serait présente.

C’est au moment indiqué que la rousse s’avança dans le jardin près des autres mages. Elle avait pour l’occasion revêtue une robe d’élève en bon état et avait coiffé sa longue chevelure afin de la rendre moins sauvage. Les lieux étaient paisibles alors que le soleil se couchait. Les mages affluaient et les discussions allait bon train mais toujours dans une espèce de chuchotement, comme si nul ne voulait troubler la quiétude de cet endroit. Un mage lui montra alors les fleurs de cristal délicatement posé sur une table et la jeune femme se saisit de l’une d’elle, l’observant sous toutes ses coutures, se perdant dans ses formes si simple et pourtant si belle.

Son observation fut coupée par la voix de la cardinale Alizée. Les conversations se turent et tous posèrent instinctivement son regard sur elle. Sans plus de cérémonie, la femme commença alors à féliciter Alyss, une archimage puis se fût au tour des nouveaux mages d’être applaudit et de prendre leur place au sein de la tour. Finalement, la cardinale expliqua l’intérêt des fleurs tirant un nouveau sourire à Thalissa, quelque peu impressionné par le pouvoir de ce lieu qu’elle savait depuis longtemps magique. Ses yeux se posèrent sa fleur alors que la noirceur s’installait dans le jardin. Doucement alors les fleurs commencèrent à s’illuminer et avec une pointe d’émerveillement la rousse pût voir sa fleur se teinter de rouge.

Sans doute était-elle trop vieille pour ce genre de jeu mais il fallait bien dire qu’elle l’appréciait malgré tout. Elle se laissa donc aller, cherchant à travers la pièce est les nuances de couleur celle qui correspondait à la sienne. Finalement, elle trouva la sœur de sa fleure. C’était un homme aux cheveux sombres qui la tenait entre ses mains. Sans aucun doute il devait être son maître. Thalissa savait avoir déjà vu le mage mais elle été incapable à cet instant de se remémorrer son nom où même ce qu’elle savait à son sujet. Ce n’était après tout pas très important pour le moment.

Un sourire courtois sur les lèvres, la rousse s’approcha de l’homme passant à travers la foule et les conversations qui reprenaient progressivement maintenant que cet instant magique semblait être passé. Arriver devant le mage, elle s’inclina légèrement comme l’usage le voulait avant de prendre la parole.

Bonsoir maître, je me nomme Thalissa. J’espère pouvoir vous rendre fière lors de ces cinq années.

Le ton de la jeune femme été posé, calme. Elle n’était pas surexcitée comme les autres élèves. Sans doute aurait-elle-même pu attendre que le mage vienne à elle mais l’usage semblait être différent.


Dernière édition par Thalissa le Jeu 07 Sep 2017, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 14
Rôle : Élève magique D:
Date d'inscription : 31/12/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Re: Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution] Mar 05 Sep 2017, 02:14

Noah était quelque peu maussade ces derniers temps. C'était comme si plus rien ne l'intéressait vraiment, comme si plus rien n'avais de sens. Voulait-elle vraiment devenir une grande magicienne? Elle se voyait plutôt tel une grande guerrière, brandissant son épée pour sauvé des vies, pas seulement faire croître sa magie. Certes, elle était une partie d'elle même, il était donc tout naturelle qu'elle sache la contrôler, mais ce n'était pas la même chose.

Lorsque l'ordre avait été dissous, la jeune fille avais été envoyer à la tour, sans doute parce qu'elle n'avait nulle part d'autre où aller. Elle ne s'en était pas plainte, loin de là. Au moins elle ne serait pas obligé de se débrouiller toute seule. Elle avait simplement accepté ce que le destin lui offrait. Peut-être s'y plairait-elle dans cet endroit que l'on disait magique.

Observant les étoiles depuis la fenêtre de sa chambre, elle se demandait ce qu'était devenu sa sœur. Cela faisait sept ans déjà... Si longtemps qu'elle ne l'avait pas vue. Était-elle toujours en vie? Pourrait-elle la retrouver un jour? Et si elle était juste sous ses yeux, mais qu'elle ne la reconnaissait pas? Plus elle tentait de se souvenir d'elle, plus son visage semblait s'effacer... Allait-elle finir par l'oublier totalement? Noah s'essuya les yeux avant d'aller se coucher. Elle ne devait pas trop y pensée...

Lorsqu'elle se réveilla, elle remarqua la lettre qui invitait à l'adoubement magique. Venait-on de la déposer ou ne l'avait-elle simplement pas remarquer la veille? Elle la lue pour prendre connaissance des informations necessaires, s'habilla convenablement avant de sortir. Qu'allait-elle faire de sa journée? Elle laissa ses pas la guidée jusqu'au cuisine étrangement déserte. Mais ou était les servantes? Elle allait repartir, mais jouer un tour était trop tentant. Aussi interchangea-t-elle le sucre et le sel. Elle allait remplacer le sucre en poudre par de la farine lorsqu'elle entendit des pas. Aussitôt, le sac de sucre s'écrasa sur le sol que Noah se changea en félin pour mieux filer entre les jambes de la cuisinière alors que celle-ci entrait dans la pièce.

Ouff, elle l'avait échapper belle et la femme n'avais pas eut le temps de l'attraper, certainement parce qu'elle ne s'attendait pas a trouver un félin dans les cuisines. Le reste de la journée, Noah la passa en partie sous sa forme animal, n'ayant rien de mieux à faire. Elle fini tout de même ar reprendre forme humaine avant de se rendre à la cérémonie.

C'était tellement beau le jardin. Noah se rendit compte qu'elle n'y avait jamais réellement mis les pieds. Comment avait-elle su ou il se trouvait? Sans doute la tour l'avait-elle guider? Ne disait-on pas que ce lieu était magique? Mais la jeune fille aux longs cheveux bruns était tellement émerveillé par tout ce qui l'entourait qu'elle ne se posa même pas la question.

On l'invita à se choisir une fleur de cristal, tellement jolie. La jeune adolescente se demandais à quoi elle pouvait bien servir... Était-ce un espèce de souvenir qu'ils auraient de cette cérémonie. La jeune fille avait les yeux fixé sur sa fleur jusqu'à ce qu'une voix de femme se fasse entendre, haut et forte.

Elle rigola en entendant les propos de la dame. Puis celle-ci annonça que la mage Alyss passait Archimage tandis que Joal, Ophélia passait mage et Theresa passait Disciple. Noah applaudit distraitement, davantage perdue dans ses pensées, se demandant qui pourrait être sont maître. N'importe qui ferait l'affaire, bien que Noah espérait que ce ne serait pas l'un des nouveaux mages fraîchement adoubé... Tant qu'à être coincée à la tour, elle espérait avoir quelqu'un avec de l'expérience...

Puis, le rôle de la fleur fut enfin expliquer. Noah paniqua un peu. Est ce que la tour allait la juger digne de devenir magicienne, elle qui ne pouvait plus devenir chevalier? Elle fixa la fleur, attendant qu'elle veuille bien lui révélé sa couleur. Et si elle avait une couleur que personne d'autre n'avait? Elle ne devait pas y penser... Seulement se calmé.

L'obscurité s'installa à moitié, mais toujours rien. Elle leva les yeux et remarqua que les autres fleur non plus ne s'étaient pas allumé, lorsque peu à peu, elles commencèrent à scintiller. Noah jeta un coup d'œil à sa propre fleur qui affichait la couleur verte... La jeune fille ne put s'empêcher de sourire puisque c'était le vert qu'arborait les chevalier d'émeraude... cet ordre qui n'existait plus désormais, mais dont elle aurait aimé faire partie... La tour le savait-elle?

Détachant les yeux de cette fleur, Noah observa les alentour à la recherche de sa jumelle, souriant encore plus lorsqu'elle remarqua que c'était la chef de cérémonie elle même! Elle ne devais certaineent pas être une débutante!

La pardusse fis quelque pas en direction de celle qui serait mon maître lorsque tout à coup, sa fleur alterna entre deux couleur : le vert et le rose. C'était étrange... Oh non, et si elle n'était pas son maître et que la tour avait décider de lui donner un autre apprenti que Noah?

Noah observa Alizée se rendre jusqu'à la fille. Que devait-elle faire? Les rejoindre? Est-ce que cette femme était toujours son maitre, ou ce n'était plus désormais le cas. Noah se rapprocha, hésitante, ses oreille de chat rabattue sur son crâne. Elle avait peur d'être rejetée. Non, elle ne devait pas croire ça. Elle secoua la tête pour retrouver son entrain habituelle.

"Bonsoir! Je m'appelle Noah! Est-ce qu'il y a un problème? Je dérange peut-être?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Place à la magie de la tour. [Pv Tour des mages|Attribution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: La tour des mages :: Le jardin de Zen-