___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Boire pour oublier |PV Ally|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Timéo
Animateur - Esperita
Animateur - Esperita
avatar
Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 30/12/2012

Plus sur le personnage
Âge: 52-57 ans [G18]
Rôle: Noble d'Emeraude & Prince d'Esprits
MessageSujet: Boire pour oublier |PV Ally| Ven 11 Aoû 2017, 13:02


1260 – mois 10

Je me sentais las. Quelle étrange sensation. Depuis aussi loin que je me souvienne, j’étais fier de ma bonne humeur et de mon optimisme, et ce même lorsque j’étais coincé dans un corps d’enfant à cause de cette maudite malédiction du sorcier. J’avais toujours eu cette joie de vivre, c’est d’ailleurs ce qui m’avait rapproché de la chevalière Joy, aujourd’hui défunte. J’ai grandis, j’ai maturé, je me suis marié et j’ai eu une ribambelle de merveilleux enfants.
Et puis, comme si les Dieux ne supportaient pas ma condition d’homme heureux et plein de vie, les malheurs ne cessèrent de m’accabler. La disparition de Gillian, le rejet de Kahlan, l’enlèvement de Niwendal… Sans oublier les morts successives dans la famille de ma femme. Celle-ci fut longtemps dépressive. Malheureuse. Triste. Je l’ai soutenu du mieux que je pouvais, j’ai pris sur moi alors que j’étais moi-même accablé de chagrin pour mes filles et ma très chère sœur. Je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir avoir un moment d’effondrement. Je devais être l’homme de la situation, l’homme de la maison, celui sur qui on pouvait se reposer. Alors que j’étais incroyablement démuni. Je ne retrouvais pas ma Gillian. Je ne retrouvais pas ma Niwendal. Quant à Kahlan, elle m’a très bien fait comprendre qu’elle me ferait payer, mais je gardais l’espoir de la faire changer d’avis. J’étais.. incapable. Quand je regardais Arika, je me sentais incapable. Incapable de maintenir notre famille unie. Incapable de protéger nos enfants. Et la dissolution de l’ordre ne fut pas en notre faveur non plus.

Burn out. J’avais besoin d’une pause, ne serait-ce qu’un instant, où je pourrais me libérer. J’étais présent pour ma famille, j’étais même présent pour de parfait inconnu que j’aidais lors des reconstructions de bâtiments ou encore pour pouvoir manger le soir. Il me fallait un temps juste pour moi, où je pourrais faire ce que je voulais. Anaëlya était avec sa copine – que j’acceptais malgré le fait que je trouvais la situation étrange – Andrew et Meverik étaient restés avec leur mère pour la soutenir et s’occuper de la maison. Malgré son jeune âge, j’avais l’impression que c’était plus Meverik l’homme de la maison lorsque je n’étais pas là.
Et là j’avais besoin d’un moment rien qu’à moi.

Je m’habillais simplement, sans en faire trop. Comme à mon habitude, mes cheveux étaient plutôt courts, toujours aussi blonds comme les blés et légèrement ondulés. Doux et souples à la fois. Je poussais un soupire, chassant le soupçon de culpabilité qui pointait le bout de son nez. J’étais un vrai papa poule, je détestais laisser mes enfants seuls, même s’ils étaient avec Arika. Peut-être un peu de possessivité aussi d’ailleurs. Dans tous les cas, je chassais bien vite ses pensées avant de regretter de pouvoir passer ma soirée seul, dans une taverne, accompagné d’un verre de whisky.

« Hey Yohën ! » saluais-je le tenancier de bon cœur.
« Tim ! Ca faisait longtemps dis-moi ! Tiens, c’est offert par la maison, » répondit Yohën en préparant un whisky bien dosé.

Il y a quelques années, Yohën ainsi que quelques autres villageois subit un très gros sinistre des suites d’une tempête. De bonne foi, moi et quelques ouvriers de mon village étions allés les aider à la reconstruction, et nous avions tout de suite accroché avec le tenancier. Il avait un cœur gros comme un rocher, généreux et bon vivant ; autant dire que nous fûmes rapidement les meilleurs amis du monde, et que sa taverne fut vite réputée pour être très enjouée.
M’asseyant sur un tabouret au bar, je buvais une gorgée tout en prenant des nouvelles de Yohën. Nous discutâmes ainsi longuement, tantôt rejoins par quelques clients tantôt en privé. Moi, j’enchainais les verres, bien que je modère ma descente pour éviter d’être trop rapidement touché par l’alcool.
C’est alors qu’arriva dans la taverne une ravissante jeune femme, au regard fort et à la démarche à la fois assurée et féminine. Elle avait une peau hâlée et un regard doré qui ne laissait pas indifférent la gente masculine. Moi, je l’observais arriver jusqu’au bar pour commander à manger du coin de l’œil, sans me montrer trop insistant dans mon regard comme le faisait les autres hommes. Je la connaissais de vu, ne serait-ce que de nom, mais aussi car c’était la mère de la petite amie de ma fille.

Me saisissant de mon verre, je me dirigeais alors vers elle avec un sourire franc et joyeux.

« Qu’est-ce qu’une si jolie jeune femme fait seule à un bar ? Vous allez attirer les mauvais garçons. »

Je me rendis compte que cela pouvait ressembler à de la drague, alors que ce n’était pas du tout ce que je voulais. Du moins, ce n’était qu’une boutade pour tenter de la faire sourire, comme j’avais l’habitude.

« Je m’appelle Timéo, le père d’Ana. Vous êtes venus chercher du réconfort dans la boisson ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11377-timeo

Boire pour oublier |PV Ally|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Les Villages-