___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Pas comme les autres ♦ Thal & Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nate
Modérateur - Diamant
Modérateur - Diamant
avatar
Nombre de messages : 24
Rôle : Prince de Diamant
Date d'inscription : 30/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 15 ans
Rôle: Prince de Diamant
MessageSujet: Pas comme les autres ♦ Thal & Nate Jeu 10 Aoû 2017, 17:29


C'était une chaude fin d'après-midi d'été, charmante et lumineuse, que le plus petit nuage blanc ne venait pas assombrir. Une douce brise soufflait sur la capitale, propice aux jeux adolescents et aux amourettes sans lendemain. On avait d’ailleurs vu partir du château, un peu après le déjeuner, un groupe de jeunes gens. Six ou sept garçons et à peine moins de jeunes filles. Leurs rires insouciants s'étaient déplacés de la cour du château jusqu'à l'orée du bois, cadre bien plus propice à l'expression de leur joie toute adolescente.  Pieds nus, ils jouaient avec un ballon en cuir sur l'herbe tendre. A dire vrai, les garçons passaient plus de temps à attraper les filles par la taille, et les filles consacraient plus d'énergie à sauter sur les épaules des garçons qu'ils ne jouaient vraiment au ballon. Ils étaient tous enfants de bonnes familles, des fils de, des héritières appartenant à une jeunesse dorée qui n'avait jamais usé de ses blanches mains que pour saisir des coupes en argent et non labourer la terre. Leur insouciance, pour qui aurait assisté à une telle scène, aurait été touchante à voir. Impossible de distinguer qui plaisantait de qui riait, et s'ils continuaient réellement de jouer ou se contentaient de courir après le ballon de façon joyeuse et désordonnée. Ils étaient tous beaux comme des cœurs, elles étaient toutes belles à croquer et tous se ressemblaient dans leurs chemises et leurs robes. Il y en avait bien un, pourtant, qui sortait du lot. Plus grand que ses compagnons de jeu, il arborait des épaules larges, un corps bien dessiné, modelé par l'escrime et l'équitation. Il avait le regard bleu ciel, vif et intelligent et un sourire de vainqueur à faire fondre les cœurs. Malgré tous ses efforts physiques, il n'était ni essoufflé, ni ruisselant et ses cheveux noirs étaient toujours impeccables et bien en place. Tout le petit groupe gravitait essentiellement autours de l'adolescent, et pour cause, il était de loin le plus haut placé de la bande. Un prince de Diamant, rien que ça, un prince splendide et charismatique. Le roi avait bien deux fils, mais personne n'aurait pu prendre ce jeune homme pour son frère cadet. Son nom était tout sauf Nate. Lui s'appelait Noham, fils d'Isidore et d'Hevana, prince héritier incontesté du royaume de Diamant. Et Nate, dans cette histoire ?
Si on ne consacrait pas une attention toute particulière à la scène, il était impossible de remarquer la forme statique dissimulée non loin, à l'ombre d'un pommier. C'était un garçon plus jeune, plus mince et plus pâle que tous les autres. Surtout, il était bien plus calme. Seul dans son coin, il ne faisait de tort à personne, plongé dans un ouvrage à la couverture cuivrée, si épais qu'il était légitime de se demander comment il était parvenu à la porter jusqu'ici. Ses cheveux noirs, aussi indisciplinés que ceux de son frère étaient toujours parfaitement coiffés, dissimulaient une partie de son visage. Bien que n'ayant pas couru, ni sauté sur le dos de qui que ce soit, il avait l'allure plus débraillée que la plupart de ses petits camarades. Sa tunique était trop déboutonnée sur sa poitrine, ses manches relevées faisaient des plis et son haut ne semblait pas vouloir rester dans son pantalon. On eut dit qu'il s'était habillé dans le noir, ou, théorie plus probable, avec le nez plongé dans un livre.
Du haut de ses quinze ans, Nate n'aimait toujours pas les voyages diplomatiques, bien qu'il ne puisse nier que venir à Émeraude avait quelques avantages. Il pouvait voir Tessa, et puis il avait accès à l'une des plus grande bibliothèque qu'il lui ait été donné de connaître. Pour le reste, ce n'était qu’enchaînements de dîners officiels, après-midi avec des courtisans et beaucoup de temps à tuer. Nate préférait encore quand il n'avait pas à ouvrir la bouche et que sa gaucherie et sa timidité maladive n'avaient aucune raison d'être découvertes. Alors que la parole de Noham coulait comme l'eau limpide et fluide d'une fontaine, lui bégayait, s'interrompait, perdait le fil de ses phrases. Il avait su lire à cinq ans, mais parler... il avait horreur de parler, d'autant plus à des inconnus. Contrairement à son frère, Nate n'avait pas d'ami à Émeraude, sinon Tessa. Noham avait bien essayé, une fois encore, au début de l'après-midi,  de le faire participer aux jeux avec le reste de sa bande, mais comme toujours Nate avait préféré ne pas se mêler aux jeunes gens. Il avait bien essayé par le passé, et bien que son frère fût là pour l'épauler et pousser les autres à l'intégrer, bien qu'on l'admira pour son titre, il se sentait étranger entre ses enfants de son âge. C'est seulement par habitude, et parce qu'il n'aimait pas se trouver trop loin de son frère qu'il avait suivi le mouvement jusqu'au bois. Il avait de quoi s’occuper, de toute façon, avec le bestiaire des animaux fantastiques. C'est avec un certain plaisir qu'il s'était plongé dans l'étude des dragons, des araignées géantes, des chiens à trois têtes, des basilics et de toute leur mythologie. Cela lui permettait d'oublier un moment tous ses cauchemars, les voix qui continuaient de ricaner et de siffler des choses étranges au sein de son esprit sans jamais s'arrêter. Essayer d'oublier, aussi, les dilemmes politiques de son père. Nate n'était pas dupe, et de toute façon, Sirius avait accepté de lui dire la vérité lors d'un entrainement à l'épée. Si son père passait autant de temps à Émeraude depuis peu, c'était pour discuter des relations tendues entre la nation forte historique d'Enkidiev et sa rivale jadoise, ce qui ne présageait rien de bon pour l'avenir du continent.
Nate soupira, releva la tête de son ouvrage pour regarder Noham, qui avait les bras enroulés autours de deux filles, tout sourire. Il espérait que son père le tenait au courant à propos des dernières nouvelles de la politique d'Enkidiev. Après tout, un jour ce serait à lui de gérer tout ça. Il n'en fallait pas plus pour le distraire dans sa lecture. Le chapitre sur les dragons d'eau était un peu trop vague et ne citait pas suffisamment ses sources à son goût, aussi détourna t-il momentanément son attention du gros livre. Nate pouvait toujours en profiter pour s'exercer, après tout, un peu d'entrainement n'était jamais de trop. Il ouvrit sa paume, où se matérialisa une boule d'ombre, noire et mouvante. Il laissa son esprit vagabonder. Quand l'envie lui en prenait, il aimait dessiner : les bâtiments, les animaux, parfois les visages. Nate affectionnait particulièrement de dessiner les oiseaux.  Il tenta de se rappeler quelle était la dernière espèce qu'il avait dessiné. Ce devait être une hirondelle, si son souvenir était bon, une très belle hirondelle blanche. Eh bien, il allait innover avec une hirondelle noire. Fermant les yeux, le jeune prince tenta de se remémorer les traits de son dessin, le plumage, les pattes, le bec de l'oiseau. Il sentit l'ombre se modeler par sa simple influence, il l'anima selon son imagination jusqu'à sentir battre les ailes de sa création. La petite créature s'envola jusqu'aux branches du pommier et attrapa un fruit au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalissa
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 31
Rôle : Elève de la tour
Date d'inscription : 04/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 13 - 17 ans
Rôle: Officiellement élève de la tour
MessageSujet: Re: Pas comme les autres ♦ Thal & Nate Ven 18 Aoû 2017, 08:34


Des années étaient passé depuis que Thalissa été entré à la tour des mages. Du haut de ses dix sept printemps elle n'avait plus grand-chose d'une enfant si ce n'est ce visage qui en gardé encore quelques traces. Ces années au sein de la tour avait été utile pour son apprentissage personnel et notamment sa magie. Les méthodes n'étaient certes pas les mêmes que dans son pays natal mais le résultat était là. Elle n'était pas parmi les meilleures et certains enfant plus jeune la surpassait mais ce n'était pas dérangeant aux yeux de la demoiselle, ou plutôt de celle qu'elle incarnait. Malgré cela, sa maturité lui avait permis d'obtenir quelques avantages et notamment celui de pouvoir s'éloigner un peu du château. L'idée n'était pas d'aller faire la fête avec les jeunes du villages mais simplement de pouvoir aider les mages dans la récolte de plantes médicinales. La rousse avait obtenu cet avantage après de nombreuses promenades avec un mage qui, constatant qu'elle était digne de confiance, l'avait autoriser à venir par ici seul à la condition qu'elle prévienne en amont.

En cette chaude journée d'été Thalissa avait usé de se privilège pour se rendre au village et profiter sur le chemin d'une balade à l'ombre des bois. C'est alors que l'après midi touchait à sa fin et que la rousse s'apprêter à rentrer que son attention fut attiré par des rires. La curiosité, qualité essentielle, l'emporta et elle bifurqua légèrement pour aller voir de quoi il s'agissait. Après tout, elle n'était pas loin du château d'Emeraude et pourrait donc être rapidement de retour à la tour avant que la soirée ne s'installe. A travers les arbres elle remarqua alors un groupe de jeune gens, tous richement habillé. Il n'y avait aucun doute sur leur origine et Thalissa avait bien vu arrivé plus tôt une délégation de Diamant. Ce qui se disait lors des réunions ? Elle n'avait malheureusement pas le pouvoir de le savoir. Elle s'était intéressé à cette arrivé avec une curiosité naturelle pour une adolescente. Rien qui ne pourrait éveillé des soupçons.

Cependant, en remarquant l'homme aux cheveux de jais qui souriait en enlaçant deux jeunes femmes. Noham, prince héritier de Diamant. Sans doute aurait-il été intéressant de lui adresser la parole mais elle n'avait aucune raison de le faire à cet instant. Cela aurait été étrange et elle ne tenait pas à paraître étrange. Qui après tout oserait dérangeait un groupe noble dans leurs jeux ? Personne. Les chances d'être rembarrer et de ne tirer de cette rencontre que moquerie étaient trop élevées. La rousse allait donc simplement passer son chemin, tentant de retenir les visages rencontrés lorsque ses yeux bleutés furent attirer par un spectacle bien déroutant. Il s'agissait d'un oiseau fait d'ombre qui venait de prendre son envol pour faire tomber une pomme. De la magie a n'en pas doutait mais provenant de qui ? Dans ce groupe, tous semblait jouer et personne ne se préoccuper de l'oiseau mystique. Personne sauf ce garçon là.

Les yeux de la jeune femme découvrirent enfin le second fils de la famille royale. Elle l'avait vu lors de son arrivé et avait remarquée le gouffre qui le séparait de son ainé. Il n'avait pas vraiment l'allure d'un noble si ce n'est le luxe de son habillement. Un livre posé non loin il était sans doute plus rêveur que fonceur. C'était également ce que les rumeurs de couloir semblait dire, avec quelques autres beaucoup moins élogieuse. Elle hésita un instant cachait dans l'ombre avant de se décider. Inspirant, elle se dirigea vers le garçon assis sans que personne ne la remarque véritablement, puis, elle s'inclina face au prince Nate. Inutile de feindre l'ignorance quant à son rang. Chaque arriver diplomatique faisait bien trop de bruit pour qu'elle ne le connaisse pas de vue. Faire les choses autrement la ferait passer au mieux pour une idiote, au pire pour une manipulatrice. Or de question de jouer l'ignorante.

Mes salutations prince Nate… je… hum… suis l'élève Thalissa…

Elle se redressa alors que sa peau parsemé de tâches de rousseurs rougissait légèrement, de toute évidence, elle venait de rater sa présentation. Mais après tout, nul ne lui avait réellement appris à saluer un prince comme il se devait. Elle n'avait pas eu tant d'occasion d'en rencontrer.

Je ne sais pas si c'est ainsi que je dois vous saluer… ou même si j'en ai le droit… Je… Je voulais simplement vous faire part de mon admiration pour votre oiseau… Il s'agit bien du votre non ? Enfin, peut être que je… devrais… partir… je…

La présentation n'était pas parfaite. Mais quelle rencontre intéressante l'était ? Aucune. Debout, face au jeune homme, elle se tenait les mains en avant, les serrant et les tournants pour calmer le malaise qu'elle avait elle-même créé. Etait-ce réellement une bonne idée de venir ici ? Une part d'elle savait que oui. L'autre, celle qu'elle était censé jouer en doutait. Après tout, qui était-elle pour ainsi adresser la parole à un prince royal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pas comme les autres ♦ Thal & Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: La forêt-