___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Meurtre & plus si affinité [Florian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Diane
Mercenaire / Assassin
avatar
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 96 ans
Rôle: Assassin | Prêtresse
MessageSujet: Meurtre & plus si affinité [Florian] Mar 01 Aoû 2017, 21:13

Ce sujet contient des scènes de violence qui pourraient ne pas convenir à de jeunes enfants. La supervision des parents est conseiller.

Diane parcourait généralement le nord d'Enkidiev à la recherche de contrats. Cependant, elle avait eu affaire dans le sud des royaumes et depuis elle avait choisi de rester à Turquoise et à Émeraude. Ce dernier n'était pas son royaume préféré, mais au cours des dernières années une effervescence avait animé le royaume d'une énergie électrisante. Un peu comme si le battement d'aile d'un papillon avait entraîné un tsunami de désirs meurtriers. Elle avait plus de contrats qu'elle n'aurait pu espérer d'un royaume considéré comme le plus bienveillant. Il y avait eu un désir d'acquérir plus de richesses, mais également celui de se débarrasser d'ennemis. Cela lui avait apporté de nombreuses petites bourses d'or.

Évidemment, Diane n'éprouvait pas de plaisirs malsains, un sadisme particulier, en accomplissant son travail. Elle voyait cela plutôt comme... n'importe quel fermier fauchant du blé, ou d'un pêcheur capturant un dauphin et qui en rougissait le pont de son petit bateau ou l'océan. Et puis, Diane avait un talent particulier : celui de tuer promptement, en silence, aussi ne subissait-elle les couinements terrifiés de souffrance de ses victimes - un boucher devait se remettre plus souvent en question qu'elle à force d'entendre les couinements des porcs qu'on disait si proche des cris humains...

Elle songeait cependant à quitter le royaume pour aller voir ailleurs... d'autres paysages. Elle songeait même à gagner le dernier royaume côtier pour voir la mer infinie pour la première fois de sa vie. Quoiqu'elle commençait à songer à aller à la rencontre des territoires impériaux. Après tout, sans doute que ces talents seraient davantages reconnus qu'ici...

Elle avait cependant accepté un dernier contrat. La personne lui avait même offert une prime supplémentaire en constatant sa réticence. Ce n'était pas Diane avait des scrupules: elle tuait femmes et enfants, jeunes et vieux, bons et méchants sans état d'âme. Mais elle voulait partir.

À l'heure actuelle, Diane se trouvait derrière une rangée d'habitation d'un des villages d'Émeraude afin d'observer l'étendue vert et bleu devant elle : un champ de petits fruits. Sa cible se trouvait à cet endroit. Comme à son habitude, elle avait épié dans l'ombre celle-ci pour connaître ses fréquentations, ses mouvements et ainsi trouver le meilleur moment. Sa commande était toute même assez étrange : il s'agissait d'une simple paysanne, une roturière. Mais c’était un seigneur qui avait commandé sa mort. La femme était mariée pourtant à un autre homme. Mais Diane ne s'en formalisa pas : elle n'était pas payée pour s'interroger et comprendre les motivations de ses commanditaires - seulement pour tuer et c'est ce qu'elle allait faire.

La clarté déclina et elle quitta son poste d'observation dans un silence suspect. Même les souris des champs affecter davantage l'air de leur couinement qu'elle. Il faut dire que Diane portait une tunique stretch, qui ne froissait pas à chacun de ses vêtements et dont le vent ne pouvait même pas agité une parcelle. Même ses cheveux blonds étaient soigneusement noués pour ne pas nuire à sa vision ou procurer un avantage à un adversaire. Ses pas étaient légers et agiles, évident de toucher les arbustes. Elle se déplaça rapidement afin de gagner le milieu du champ là où sa cible cueillait les petites baies bleues. Si quelqu'un avait eu un intérêt quelconque pour ce champ, il aurait pu y voir les deux silhouettes, mais cela n'aurait été que deux ombres, deux silhouettes et les détails de leurs rencontres n'auraient rien apporté de concluant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 95
Rôle : Magicien de la Tour
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Meurtre & plus si affinité [Florian] Mer 02 Aoû 2017, 18:32

Cette fois encore, Florian fuyait loin de la foule du château. Loin de tous ces gens et de tous ces bavardages autant inutiles qu’incessants qui finissaient par donner des migraines. Certes, il aurait pu se réfugier dans la tour des mages ou dans la bibliothèque du château pour trouver un peu de tranquillité, mais sans doute n’était-ce pas tout ce monde qu’il souhaitait ne plus voir, mais une personne en particulier… ou deux… Soit, une grande rouquine avec qui il eut une liaison, la seule qui eut droit à sa fidélité deux ans durant d’ailleurs, et qu’il a finalement trompée avec une pardusse… Tout ça à cause d’un stupide malentendu! Petit chat qu’il n’aimait pas, mais dont l’autre partie de lui même semblait être tombé sous le charme.

Bien sûr, le secret fut découvert et il perdit les deux, laissant l’une dans la colère et l’autre dans le regret de lui avoir fait confiance. Mais comment peut-il expliquer le sentiment de contradiction qui se joue dans son esprit? S’il ne craignait pas grand-chose de l’ex-chevalier, la fille du dieu des volcans pouvait se montrer terrible lorsqu’elle était en colère, alors mieux valait ne pas trop la provoquer un certain temps, le temps que cette trahison amoureuse passe dans l’oublie.

Perdu dans ses pensées Florian le remarqua à peine lorsqu’il arriva à l’un des villages d’Émeraude. Lequel? Il n’en avait pas la moindre idée puisqu’il avait laissé sa monture l’y conduire, mais sans doute avait-elle suivi le chemin qu’elle avait l’habitude de prendre. Le réalisant enfin, il l’abandonna à qui pourrait s’en occuper avant d’aller faire le tour des étals. Planter devant deux bijoux, il semblait hésiter avant qu’une pensée lui assaillît l’esprit. Était-il vraiment en train de penser à acheter un collier pour son ex pour tenter de se faire pardonner? Peut-être bien, mais à laquelle? Roh, et puis c’était tellement ringard! Voir qu’un collier allait régler la situation, d’autant plus qu’il demeurait partagé entre les deux.

En froid contre lui même, il s’éloigna de l’étal avant de prendre une quelconque décision stupide. Finalement il était bien mieux en accumulant les histoires sans lendemain, au moins ainsi il ne s’attachait pas et n’éprouvait pas le désir de vouloir faire pardonner ses torts. Il jeta un coup d’oeil du côté de la taverne. Sans doute reprendre avec ses vieilles habitudes l’aiderait-il à oublier… Il n’était pas un grand buveur, mais bien souvent certaines âmes en peine d’amour s’y retrouvaient… Il suffisait seulement de les y dénicher...

Le soleil commençait tout doucement à disparaître à l’horizon pour laisser place à sa compagne, la lune, mais il ferait encore clair un certain temps lorsque son regard se porta sur une ombre qui disparut presque aussitôt. Personne ne sembla l’avoir remarqué, pourtant ses pouvoirs lui indiquaient qu’il y avait bien quelqu’un qui ne désirait pas être vu. Il aurait pu passer outre son chemin, mais sa curiosité l'avait emporté.

Demeurant à distance, il dénicha un endroit d’où il ne serait pas perçu et demeura en retrait avant de sonder cette mystérieuse personne qui s’approchait d’une autre, découvrant que ses intentions étaient loin d’être noble envers l’inconnue vers qui elle se dirigeait à pas feutrer. Luttant contre l’envie de l’autre d’intervenir, de ne pas laisser l’irréparable se produire, il demeura immobile, simple spectateur du drame qui allait se jouer.


Dernière édition par Florian le Mer 02 Aoû 2017, 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9406-florian
Diane
Mercenaire / Assassin
avatar
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 96 ans
Rôle: Assassin | Prêtresse
MessageSujet: Re: Meurtre & plus si affinité [Florian] Mer 02 Aoû 2017, 20:45

Ce sujet contient des scènes de violence qui pourraient ne pas convenir à de jeunes enfants. La supervision des parents est conseiller.

Diane sembla glisser entre les buissons, comme si elle était chaussée sur des patins. Elle s'avança vite, silencieusement et bientôt elle se retrouva à la hauteur de sa cible, de cette inconnue, une femme.

Un dernier regard, avant de soudainement l'envelopper de son ombre, comme un aigle plongeant sur un lapin ou un amoureux surprenant sa moitié. En fait Diane, glissa une main sur la gorge de sa victime et serra si fort du bout des doigts sa trachée que la miséreuse crut qu'on lui enfonçait une lame. Elle se raidit sous la douleur et fut incapable d'émettre un son.

Diane se lova contre elle, la gardant contre elle, un bras d'acier enserrant sa taille légèrement arrondie. Elle était enceinte? ... Voilà sans doute la raison de cette étrange commandite. Qu'importe. Elles restèrent dans les bras l'un de l'autre comme deux amoureux échangeant quelques affections.

Diane plongea son regard dans celui terrifié de sa victime sans s'émouvoir. La femme chercha à se libérer. L'assassin l'entraîna au sol, se cachant sous les buissons comme un jeune couple avide d'amour. Elle serra encore sa prise, et la maintenant au sol avec son propre corps, elle attendit de sentir la femme suffoquer. Ses gestes étaient plus mous, elle commençait à sombrer. Diane demeurait aux aguets au cas où quelqu'un viendrait à passer proche.

La femme roula des yeux, puis elle cessa enfin de bouger. Diane resta un moment immobile encore, humant le parfum de la femme avant de se relever lentement en jetant un regard circulaire. Elle laissa la femme cachée, elle sera bien découverte bientôt ou demain. Quant à elle, déjà payée pour son crime, elle songeait à reprendre sa route, peut-être le Nord?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 95
Rôle : Magicien de la Tour
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Meurtre & plus si affinité [Florian] Jeu 03 Aoû 2017, 00:35

Un sourire sadique étirait ses lèvres, tandis que les yeux verts de Florian ne manquaient rien du spectacle. De son point de vue, la scène semblait tout autre que celle qui se déroulait réellement, mais il n’y avait aucun doute sur les intentions de la femme aux cheveux blonds qu’il continuait de sonder de temps à autre avant de se décider à sonder la victime. Elle souffrait, c’était évident, mais elle ne parvenait pas à appeler à l’aide, crié lui semblait impossible, remuer encore moins. Il pourrait tellement intervenir, empêcher tout cela, mais où en serait le plaisir?

Un instant, les deux femmes disparurent de sa vue. N’importe qui pouvait alors laisser libre court à leur imagination pour tenter d’imaginer ce que ces deux femmes pouvaient bien faire enlacer dans les buissons. Mais grâce à sa magie, il ne perdait rien de l’action. Une minute, pourquoi ressentait-il la présence de trois personnes?

Il décida de sonder les alentours, mais ils étaient vides de monde, alors il reporta son attention sur ce qui se déroulait devant lui. D’où venait la troisième présence qui semblait si prête, voire au même endroit que les deux inconnues?

Au bout d’un moment, seule la blonde se releva après. Il la vit jeter un regard autour d’elle, sans doute pour se rassurer sur le nombre de témoins ayant assisté au meurtre. Se doutant qu’elle allait partir, le magicien décida de faire savoir sa présence. Peut-être était-il suicidaire… Il s’avança vers elle sans se presser. Hors de question qu’il arrive à ses côtés sans prévenir. Des plans pour qu’il finisse comme ce corps vide d’esprit.

«Mais qu'a donc pu te faire cette pauvre femme pour mériter de finir ainsi?»

Laissant voir qu’il n’était pas armé, il demeurait toutefois sur ses gardes, prêt à réagir au moindre signe de danger. Ne s’était-il pas simplement jeter dans la gueule du loup? Il gardait toujours un poignard sur lui dans le but de pouvoir se défendre, mais il ne savait pas vraiment l’utiliser et comptait davantage sur ses pouvoirs pour se protéger.

Laavira avait bien promis de lui en enseigner la maîtrise, mais même après plusieurs années, elle n’en avait encore rien fait. Quand bien même tenterait-il de l’imiter, cela ne servirait pas à grand-chose puisqu’il n’en aurait pas l’agilité.

«À vrai dire, je m’en fiche de savoir. Qu’elle t’ait volé ton amant, ou alors quelques pièces d’or ou seulement parce que tu le désirais, ça m’est égal. Elle est sans doute mieux ou elle est maintenant, non? Dans un monde meilleur, comme on dit.»

Il jeta un coup d’oeil à la poupée sans vie… cette vulgaire marionnette sans ses ficelles pour la faire se mouvoir. Ce sang qui la recouvrait peu à peu. Il ne pouvait pas rester là à rien faire… Il ne pouvait laisser ce crime impuni... Pourtant la vue de ce spectacle sanglant ne semblait pas le déranger le moins du monde… Sauf qu’il semblait enfin réalisé d’où provenait cette troisième personne… cet être minuscule qui se mourait petit à petit dans le ventre de sa mère qui ne pouvait plus le maintenir en vie…

Mais pourquoi restait-il aussi insensible? Il aurait voulu hurler, venger la mort de cette femme qui n’avait rien demandé, réclamer justice, mais ses muscles ne lui obéissait pas. Il ne parvenait même pas à bouger le petit doigts. C’était comme s’il était prisonnier, simple spectateur de la vie d’un autre. Alors que cette partie de lui se démenait pour réclamer justice, Florian se demandait s’il pourrait en faire autant. Non pas réclamer justice... De cela il n'en avait rien à faire, mais s'i serait capable de tuer ainsi, sans le moindre remord, de ses propres mains... Ce n'était pourtant pas l'envie qui manquait, parfois... Certes, il aimait bien en faire souffrir certains et pour cela son pouvoir personnel lui était bien utile, mais pourrait-il aller au-delà de la souffrance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9406-florian
Diane
Mercenaire / Assassin
avatar
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 96 ans
Rôle: Assassin | Prêtresse
MessageSujet: Re: Meurtre & plus si affinité [Florian] Jeu 03 Aoû 2017, 08:04

Son travail terminé, aucun témoin gênant trop curieux. Diane était ravie et elle fit quelques pas lorsqu'il fut interpellé par un individu. Ne possédant aucun pouvoir magique l'assassin ne pouvait absolument pas savoir qui il était. Il était jeune, mais rien de plus à ses yeux. Elle analysa rapidement la situation : il ne portait pas d'arme, il était un peu massif qu'elle, mais de par ses vêtements, sa posture, son expression elle conclue qu'il n'était pas un soldat ou une brute de taverne. Elle portait toujours sa sacoche à poison, son arbalète de poing, ses carreaux dans leur étui, ainsi que son long couteau entre autres choses...

Bien que Diane ne prit pas d'arme en main, elle savait également se mouvoir, se battre, asséner des coups violent et déstabilisant. De toute façon, prendre sa lame et égorger le seul témoin cela serait facile. Bien que la présence de cet homme était nuisible, elle pourrait, si elle fait attention, lui faire porter l'odieux du crime. Elle échafaudait déjà des plans : assommer cet homme, égorger la femme comme un porc et couvrir de sang ce misérable... mais cela représentait un trop grand risque. Elle devrait le tuer. Peut-être alors faire une charmante mise en scène pour qu'on ne cherche pas plus loin, que personne n'en ai envie...

Les pensées de la femme allèrent vite, mais s'arrêtèrent net devant les commentaires de l'homme. Étrange, il n'avait rien d'un mercenaire et pourtant il parlait avec des intonations mauvaises. Elle ne devait pas s'attarder ici. Attirer l'attention, une décision rapide devait être prise. Bien qu'elle ne vit pas de peur dans le regard de l'inconnu, elle ne pouvait pas ignorer qu'il pouvait crier, appeler les derniers paysans des environs, ou encore courir et s'éloigner : il y avait quelques distances entre eux, elle ne pourrait pas instantanément l'empêcher de faire une action, même mineure.

Le visage elfique de Diane avec ses traits délicats exprima son déplaisir d'être à découvert. Elle se tint prête à bondir tel le chat sur une souris. Finalement, comme les premières secondes semblaient laisser croire que l'inconnu ne la dénoncerait pas, elle pouvait bien prendre quelques informations complémentaires afin d'agir correctement :

« Il m'indiffère de savoir ce qu'il en est. Me dénonceras-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florian
Mages
avatar
Nombre de messages : 95
Rôle : Magicien de la Tour
Date d'inscription : 23/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 22-27 ans
Rôle: Mage
MessageSujet: Re: Meurtre & plus si affinité [Florian] Sam 05 Aoû 2017, 22:39

Ayant détacher ses yeux de cette nouvelle source de nourriture pour les insectes, Florian fixait désormais les traits de l’étrangère. Celle-ci semblait en parti énervée d’avoir été découverte, sans doute avait-elle prévu qu’il n’y aurait aucun témoin qui pourrait la dénoncer… Mais celà n’étaient pas dans les plans du magicien. En effet, même si une partie de lui était prête à tout dévoiler, il l’en empêchait. C’était lui le plus fort, elle devait bien le savoir, alors elle finirait bien par se taire et le laisser faire.

Debout, à seulement quelques mètres de la femme assassin, Florian se contentait d’observer les réactions qu’elle aurait, tout en continuant de la sonder, prêt à contre-attaquer si elle se décidait à s’en prendre à lui. Il ne lui laisserait certainement pas le plaisir de le laisser pour mort, ni dans ce champs perdu au milieu de nulle part, ni ailleurs. Ou du moins, lui refuserait-il la facilité? Si elle voulait réellement s’en prendre à lui, alors soit, mais qu’elle s’attende à ce qu’il riposte, tout de même. Comme s’il allait gentiment se laisser abattre.

Suivant le cours de ses pensées, le demi elfe se contenta de rester de marbre, ne voulant pas donner l’impression qu’il la sondait. Si elle avait d’abord eu l’idée de le tuer, celle-ci fut remplacer par celle de le faire accuser du meurtre qu’elle avait commis. Il eut du mal à ne pas perdre le fil du sort qu’elle lui réservait tant elle réfléchissait rapidement, après tout, plus elle tardait, plus le risque qu’ils soient découvert s'agrandit. Elle en venait donc à la conclusion que l’éliminer serait plus simple, mais Florian ne la laissa pas aller plus loin.

Maintenant, ses pensées allaient sur les actions qu’il pouvaient commettre. Certes, il y pensait, même avant de s’être dévoilé il y avait pensé, mais ce n’est pas parce qu’il pensait à faire quelque chose que cela se produirait. Et puis, pas besoin de crier pour se faire entendre. Avec la télépathie, il pouvait aller n’importe qui possédant un minimum de pouvoirs magiques, mais la dénoncer n’était pas dans ses plans.

Il lui parut que le silence dura une éternité avant que la femme ne se décide de parler. Oui, il allait parler! Pensait-elle vraiment qu’elle allait s’en tirer aussi facilement? Il lui suffisait simplement de lancer une appel télépathique et quelqu’un saurait ce qu’il s’est passé ici, mais il n’y arrivait pas. Il avait beau lutter, il n’arrivait pas à appeler à l’aide.

« Non... », s’entendit-il dire calmement.

Que ferait-elle maintenant qu’il lui avait confirmé qu’il n’avait aucune intention de la dénoncer. Qu’il garderait le silence, niant savoir ce qui s’était passé sous ses yeux.

« Devrais-je? », demanda-t-il, comme un enfant qui demanderait à ses parents pour savoir si ce serait la meilleur chose à faire.

Il ricana légèrement, comme s’il ne savait pas déjà la réponse logique à sa question. N’importe qui l’aurait déjà fait, d’ailleurs.

« Si ça peut te rassurer, non je ne te dénoncerai pas. De toute façon, je n’ai aucune raison de le faire, bien que toute personne censé l’aurait fait. Mais qui à dit que je l’étais? Je me demande seulement... comment c'est? Qu'est-ce que ça fait... ce que l'on ressent en prenant la vie d'un autre? »

Ce n'était pas une menace envers elle, seulement une question qui lui traversait l'esprit.

Il décida de faire un pas dans la direction de a femme. Si elle ne s’en prenait pas à lui, il ne s’en prendrait pas à elle. Il diminua légèrement la distance entre eux deux, tout en s’assurant d’avoir une possibilité de fuite s’il sentait sa vie en danger.

« Et toi? Me tueras-tu? », lui demanda-t-il à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9406-florian

Meurtre & plus si affinité [Florian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Les plaines-