___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE] Lun 07 Aoû 2017, 05:49

Arborant toujours un sourire mi arrogant mi narquois, le Mym'etys attendait patiemment que la jeune fille se décide à passer à l'action. Elle mit son temps, ce qui n'était pas pour plaire au public qui voulait du sang et de l'action. Pour la créature, cela ne changeait pas grand chose : elle était prête, elle avait été dompté et entrainé pour cela. Pour les Mym'etys, tous les coups étaient permis, et ils pouvaient même aller jusqu'à tuer - contrairement aux Recrues qui, elles, en avaient l'interdiction. La créature étant rare, et ayant été exceptionnellement capturé pour cet Examen, il ne fallait en aucun cas les tuer, et si possible, ne pas trop les amocher même si Yannir avait prévu des guérisseurs à cet effet.

Elle finit par se lancer dans le combat pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le Mym'etys sous les trains de Ryan se mit rapidement en position de défense, et suite à cela s'ensuivit des passes d'arme. Le bruit des lames s'entrechoquant se mêlait au bruit des respirations des deux protagonistes ainsi qu'aux cris d'encouragement de la foule. Ces derniers ne dérangeaient nullement la créature qui ne se départissait pas de son sourire et de son assurance sans jamais faillir.



C'est alors que, feignant une ouverture dans sa défense, le Mym'etys sacrifia sa jambe pour profiter de la concentration de l'enfant en faisant un moulinet habile de son arme, désarmant la jeune fille d'un mouvement presque artistique. Dans le même temps où il désarmait son adversaire qui l'attaquait à la jambe, il envoya son poing en direction du visage de l'enfant, poing qui fut ralenti par le bouclier d'air mais qui réussi à toucher sa cible avant que celle-ci ne s'éloigne. Ce n'est qu'après qu'il ressentit la vive douleur à sa jambe, le faisant perdre son sourire du moment pour une grimace de douleur.

Mettant la majorité de son poids sur son autre jambe, une expression sérieuse au visage, il était prêt à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezerya
Élève
avatar
Nombre de messages : 66
Rôle : Élève d'Irianeth
Âge du personnage : 10 - 15 ans
Date d'inscription : 29/11/2016

Plus sur le personnage
Âge: 10 - 15 ans [G18]
Rôle: Élève d'Irianeth
MessageSujet: Re: [EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE] Lun 07 Aoû 2017, 14:44



Le combat avait commencé offrant aux spectateurs un renouveau rafraichissant. Il ne s’agissait pas simplement d’une danse au corps à corps comme on pouvait en voir si souvent. Ezerya profitait de son avantage physique pour rompre le combat lors des passes d’armes trop dangereuses. Elle fonçait vers sa cible puis revenait en arrière donnant à l’examen une touche de trois dimensions qui changeait de d’habitude. Le Mym’ethys ne semblait pas vouloir se montrer très offensif. Il se contentait de se défendre ce qui n’arrangeait absolument pas la jeune femme. Au moins avait-elle la certitude qu’il s’agissait d’une de ces créatures et que celle-ci avait un comportement semblable à ses congénères. Si l'on oubliait la capacité, plutôt bonne, il fallait l’avouer, à se battre. La  blondinette avait en effet profité des passes d’armes pour tester son adversaire et il était plutôt doué faisant passer son arme d’une main à l’autre en fonction des besoins du moment.

Après un moment passé ainsi Ezerya décida de tenter de passer aux choses plus sérieuses et de mettre son adversaire en difficulté. Elle se fit un peu plus rapide même si elle ne se donnait pas encore à  fond, préférant continuer à jauger la créature. Son but était toujours de désarmer la bête, mais lorsqu’elle vit une ouverture elle s’y enfonça espérant ainsi déclencher quelque chose. La créature la surprit alors d’un nouveau coup, la désarmant alors qu’elle-même était focalisée sur l’épée à double tranchant. Elle envoya son rayon incendiaire, mais au même instant un coup à la tête la déstabilisa l’obligeant à ouvrir ses ailes pour remonter un peu plus haut. Elle jura entre ses dents et fit revenir son épée à elle alors que la créature tenait toujours sa propre arme entre les mains.

Elle avait dû faire un choix et avait préféré ne pas se montrer trop gourmande. Elle n’était pas en position de concentration et le coup à la tête l’avait déstabilisé. Elle n’aurait pas pu arracher l’arme qui ne l’avait pas directement attaquée. Touchant de sa main gauche sa joue légèrement enflée elle fut heureuse de posséder sa magie si particulière. Le coup avait été violent et aurait pu faire plus de dégât sans cette capacité. Au lieu de ça elle s’en sortirait simplement avec une méchante bosse. Le Mym’ethys lui était à présent blessé à la jambe ce qui le déstabiliserait pour combattre.  Mentalement, Ezerya se concentra sur son bouclier. Il pouvait encore encaisser quelques coups de ce genre et la bête ne semblait pas disposer d’une force énorme ce qui faciliterait la  chose.

Sans doute le Mym’ethys aurait-il préféré se faire désarmer, car la suite allait être beaucoup plus douloureuse pour lui. La seule chose que la jeune fille venait de perdre c’était l’effet de surprise de son bouclier. Elle aurait du penser qu’il pourrait attaquer avec ses mains au lieu de son arme. Cependant, elle avait réussi à lui faire une blessure qui était beaucoup plus dérangeante et si elle perdait la surprise, son bouclier subsister encore pour quelques coups.

La jeune fille n’attendit pas longtemps avant de reprendre ses attaques. Elle avait commencé à s’habituer à la forme de la bête et son cerveau avait parfaitement compris qu’il ne s’agissait pas de son défunt père. Bien qu’elle soit tout de même soulagée de ne pas devoir le tuer, elle aurait presque préféré cette éventualité plus simple dans le combat actuel. En effet, la recrue connaissait plutôt des stratégies consistant à tuer rapidement l’ennemi. Là, elle devait le désarmer et le mettre hors d’état de nuire ce qui dans son cas était beaucoup plus complexe. Elle ne pouvait pas profiter à fond de ses atouts.

Lors des différentes passes d’armes, elle se montra beaucoup plus offensive. Elle descendait vers sa cible et l’obliger a paré le coup tout en envoyant un rayon incendiaire presque à chaque fois. L’idée était toute simple : viser la jambe déjà touchée afin que l’adversaire ne puisse plus marcher. S’il ne se tenait plus debout, il aurait perdu. C’était simple. La blondinette utilisait tous ses atouts, elle usait de la lévitation pour contrer l’arme lorsque celle-ci devenait dangereuse et ralentir ainsi le coup le temps de remonter dans les airs. Lorsqu’elle disposait d’un avantage, elle en profitait pour lancer un rayon incendiaire. Elle sentait certes un léger picotement dans ses paumes et la fatigue était présente. Cependant, elle refuser de s’appesantir sur ce sujet. Le Mym’ethys était son dernier combat et elle n’allait pas faiblir pour quelques brulures, coupures ou un peu de fatigue. Il fallait simplement qu’elle ne laisse pas le combat s’éterniser trop longtemps.

C’est forte de cette idée qu’elle remonta dans les airs après une nouvelle passe d’armes. Son bouclier pouvait encore encaisser quelques coups et c’est maintenant qu’il allait servir. Faisant de nouveau un tour de l’arène elle posa ses yeux sur la jambe blessée de la bête qu’elle refusait de considérer comme étant son père. Jamais d’ailleurs elle ne s’éternisait trop longtemps sur son visage. La jambe était son but. Les diverses attaques avaient obligé la créature à bouger et l’avaient donc fatigué. Si elle-même avait reçu des coups, cela était bien moins handicapant quoique douloureux. Elle observa ensuite l’arme de la créature, c’était ça le danger, surtout s’il touchait ses ailes. Elle ne lui avait pas donné l’occasion jusque là, bien consciente qu’elle aussi était blessée à  la jambe et que si elle devait combattre au sol ses ailes deviendraient un handicap  sous cette forme. Les coups  qu’ils avaient échangés avaient permis à la jeune fille de déterminer un certain schéma qu’elle espérait bon. Elle savait après tout que son adversaire était capable de surprise et espérait qu’il utiliserait cela.

Comme elle le faisait depuis la blessure de la créature, elle descendit en diagonale vers sa cible, la lame en avant, l’autre main prête à envoyer un rayon incendiaire. Cette posture était utilisée pour ne rien dévoiler du stratagème de la jeune fille. Elle fonctionnait comme ça jusque là, rien ne laissait entendre que son coup serait différent cette fois-ci. Ses yeux étaient focalisés sur l’arme de la créature, une arme qui déjà se levait pour parer le coup dans l’habituelle posture défensive. Cependant, alors que jusque là elle n’avait attaqué qu’au corps à corps ou par magie, elle fit quelque chose d’étrange : elle lança son arme vers la bête obligeant celle-ci à lever son arme pour dévier l’attaque. L’esquive aurait été une possibilité, mais sa jambe blessée l’en empêcherait. Le problème d’ainsi lever le bras c’était que cela ouvrait une exposition certaine sur le flanc. Une exposition qui n’en était normalement pas une lorsqu’on disposait d’une telle arme. Les yeux toujours posés sur l’arme de son adversaire, la jeune fille se concentra pour puiser dans son énergie et bloquer l’arme dans l’état actuel  obligeant le mym’ethys à forcer pour en reprendre le contrôle. Il ne suffit que d’une seconde ainsi pour que la jeune fille arrive à toute allure sur son adversaire. Habituellement, après chaque attaque elle remontait dans les airs. Cette fois elle n’ouvrit pas ses ailes, au contraire, elle les replia autour d’elle, s’en servant de bouclier à l’instant où elle percutait violemment le déguisement de son père.  

Un craquement sinistre se fit alors entendre au moment où elle s’écrasait lourdement sur lui. Puis, une violente douleur traversa son aile. Il avait eu le temps de baisser son arme à l’instant où elle l’avait lâché du regard. Elle rouvrit brusquement les ailes et s’en servit pour se remettre sur pied et bondir en arrière légèrement déséquilibre à cause de sa blessure. Elle ne désirait pas offrir de chance à la créature de l’attaquer alors qu’elle si proche de lui. Serrant les dents, elle posa son regard doré sur lui. Sa jambe devait être cassée. À moins que ce soit son bras ? Le visage neutre tentant de ne rien laisser paraître de la douleur qui déchirait ses ailes elle mit ses deux mains en avant, prête à charger ses derniers rayons incendiaires sur sa jambe afin de s’assurer qu’il soit définitivement hors d’état de nuire.

Dans son dos, ses ailes déployées d’un blanc habituellement si pure se nimbaient de rouge à mesure que le sang s’écoulait de la plaie. Sa jambe semblait également mal en point et elle évitait de s'appuyer dessus. Quant à son visage il était recouvert de sang. Elle s'était mouillé pour cet examen, nul ne pourrait dire le contraire, haletante, elle continuait d'observer la créature. Il fallait que son coup ait fonctionné.

Il fallait que ce soit terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11670-ezerya-d-irianeth
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE] Mar 08 Aoû 2017, 07:08


L'examen d'Ezerya semblait monter crescendo. Plus le temps passé, plus les créatures défilaient, et plus le public se montrait intéressé, enthousiaste, et en effervescence. Surtout sachant qu'ils avaient sous les yeux, bien que ce soit une illusion, leur défunt Empereur combattant une Recrue. La plupart n'avait jamais eu l'occasion de le voir combattre, alors pour eux l'illusion semblait parfaite, et ils n'en furent que plus ravis. Pour les autres, notamment pour les Chevaliers, ceux ayant combattu aux côtés du jeune homme, cela ne ressemblait que peu à la manière de combattre de Ryan, que ce soit dans sa gestuelle ou encore le fait que la créature privilégiait la défense à l'attaque. Yannir doutait qu'Ezerya ait déjà combattu son père ou ne serait-ce que le voir s'entrainer, ainsi l'illusion devait être des plus prometteuses à ses yeux, et le Sorcier vit très clairement qu'elle en fut perturber quelque peu.
Cependant, cela ne l'empêcha pas de le combattre, certainement car justement c'était un Empereur et un militaire. Peut-être y avait-il en elle le désir de lui montrer ce dont elle était capable bien que ce ne soit pas réellement son père. Peut-être celui-ci l'observait depuis les plaines de lumière, qui sait ! Dans tous les cas, le Sorcier remarqua très bien que plus ça allait et moins ses stratégies ne marchaient, et étaient de moins en moins bien élaborés. Malgré tout, certainement grâce à la chance et sa combativité, elle finit par donner un coup grave à la créature, lui brisant le bras, sous les hurlements presque hystériques du public. La créature, désarçonnée par le coup en traitre de la fillette et par la douleur, se mit à prendre ses distances en rampant presque sur le sol, tenant son bras et oubliant son arme. La foule ne cessait de l'invectiver pour qu'il continue le combat, qu'il se relève et montre sa fierté, mais la créature ne comprenait pas le langage humain. Elle garda cependant l'allure de Ryan, pensant certainement à tord que cela lui sauvera la vie.

Se levant, Yannir leva une main impériale, ramenant un certain calme avant de prendre la parole.

" La créature ne peut plus combattre, le combat est terminé ! " commença-t-il, bien vite interrompu par la foule qui exprimait son mécontentement. Yannir dut attendre quelques instants avant de reprendre. " La recrue Ezerya a réussi l'Examen. Elle peut donc s'installer dans les gradins, et la prochaine recrue peut entrer en scène ! "





/\ Examen Terminé, Ezerya connaitra sa note une fois que les autres recrues auront terminés. /\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezerya
Élève
avatar
Nombre de messages : 66
Rôle : Élève d'Irianeth
Âge du personnage : 10 - 15 ans
Date d'inscription : 29/11/2016

Plus sur le personnage
Âge: 10 - 15 ans [G18]
Rôle: Élève d'Irianeth
MessageSujet: Re: [EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE] Ven 11 Aoû 2017, 06:28



Il y avait quelque chose de dérangeant dans le spectacle qui s'offrait aux yeux dorés de la recrue. Son père était là, le bras pendant, inerte, l'arme au sol, rampant presque sur le sol. Un frisson la parcouru. Elle ne voulait pas avoir cet image en tête. Elle se força cependant à garder sa concentration, à garder le contrôler, à ne pas fermer les yeux pour soustraire son esprit à tout ça. Puis, après ce qui fut un bien trop long moment pour la jeune fille, le sorcier déclara le combat terminé pour le plus grand déplaisir de la foule qui au final s'était laisser prendre aux jeux aériens de la blonde. Ezerya usa alors de ses forces magiques pour faire revenir à elle son arme. Elle ne regardait plus son père à présent, cette vision était bien trop déplaisante et elle préférait garder en tête l'image de l'Empereur triomphant qu'il avait toujours incarné pour elle.

Le combat était à présent terminé et la piste allait être préparé pour le suivant, déjà la foule se concentrait sur les nouveaux pronostics, l'oubliant presque. La blonde garda tout de même son calme et son sang froid. Retenant une grimace elle replia ses ailes souillés de sang dans son dos. Il était temps pour elle d'observer les combats des autres recrues. Elle été notamment intéressé par celui de son demi frère bien sûr et par Zed. Elle ne doutait pas du garçon sur ce point. Il n'y avait pas besoin de parler, juste de combattre, il allait s'en tirer haut la main.

Elle pris alors place dans les gradins, auprès de sa famille maternel après avoir jeter un œil à l'impératrice qui siégeait dans la loge impérial. Elle s'autorisa alors un léger sourire avant qu'une nouvelle vague de douleur lui rappel qu'elle n'était pas sortie indemne du combat. Ignorant les mots de sa mère et de grand-mère qui y allait de leurs commentaire elle ferma les yeux et replia ses ailes sur elle le temps de les rendre immatériel et de supprimer - pour un moment au moins - la douleur lié à sa dernière blessure. Le reste pourrait attendre, hors de question de se faire soigner en public comme si elle était à l'agonie. Elle pouvait supporter tout cela.

Après quelques minutes ses yeux dorés se posèrent avec un intérêt sur l'arène et le combat qui allait y avoir lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11670-ezerya-d-irianeth

[EXAMEN] Que le spectacle commence ! [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: Pikay :: Colisée-