___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Examen] I can't fail [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: [Examen] I can't fail [TERMINE] Jeu 27 Juil 2017, 16:16

Aujourd'hui était le grand jour. Miya, ainsi qu'Auriane, allait passer l'examen des recrues. Elle était si excitée! Elle ne tenait pas en place - pour faire changement en fait. Elle avait préparée avec grand soin, avec l'aide de sa mère, sa tenue pour la journée et avait révisé certaines notions dans sa tête. Et, surtout, elle se répétait mentalement « Contrôler ses émotions, être patiente, ne pas agir impulsivement. Contrôler ses émotions, être patiente, ne pas agir impulsivement. » En gros, ses plus gros défauts probablement. Si elle ne voulait pas être ridiculisée, elle se devait de se montrer particulièrement douée. N'était-elle pas la fille d'Amélie et de Xerkh? Ses parents étaient parmi les meilleurs, l'échec ne lui était parmi. Elle devait le faire, le réussir, et le tout sans faire honte à sa famille. Elle était une grande fille maintenant, l'adolescence pointait son nez, et les sautes d'humeur qui allait avec. En tant que berserk, elle se devait, plus qu'aucun autre, contrôlé ses émotions, et éviter de se transformer en louve et de sauter à la gorge du premier venu...!

Suivant religieusement les indications, Miya se montra très disciplinée - ou limite trop? - et se plaça là où on le lui avait dit, comme on le lui avait, et écoutait patiemment ce qui se disait... ne serait-ce qu'en surface. Elle bouillait de l'intérieur de commencer à se battre le plus tôt possible! Finalement, il lui était facile d'écouter attentivement les paroles, car il s'agissait aussi de consigne. Elle nota mentalement. Ne pas tuer la troisième. Elle fut par contre déçue d'apprendre qu'elle ne pourrait observer les combats des autres. Elle aurait bien voulu encourager Auriane! Et regarder comment cela se passait... mais elle comprenait que ce serait bien trop facile pour le dernier élève d'éviter toutes les erreurs des premiers, s'il était un minimum intelligent! Oh, une seule arme, laquelle allait-elle prendre? Déjà, ses seuls poings lui étaient suffisant, tant qu'à elle, mais bon, si on le lui proposait, elle pourrait toujours en prendre une. Hum, elle allait donc pouvoir observer Auriane, puisqu'elle passerait avant elle! Voilà qui était bien! Elle prit parti avec elle-même de ne pas se ridiculiser et commença à envisager l'arme qui lui serait le plus utile. Ce serait sans doute une épée. Un classique. Sa meilleure arme était sa transformation, mais elle risquait de se faire envahir par son instinct animal, et elle ne devait surtout pas tuer son dernier adversaire, elle allait devoir être prudente.

Docile, elle se rendit sous les gradins avec les autres. L'énergie était palpable dans cette pièce et ne rendait son attente qu'encore plus difficile. Elle sentait en elle cette énergie bien familière. Elle inspira profondément et s'installe au sol, les jambes croisées, les mains sur ses cuisses, cherchant à connecter avec les battements de son coeur... qui étaient beaucoup précipités pour la calmer. Elle entreprit donc de calmer sa respiration et d'écouter celle-ci pour calmer son esprit. Elle était troisième, cela arriverait bien assez vite. Les noms défilèrent, elle entendait les exclamations de la foule, le tremblement des estrades. Le tout semblait jouer sur son coeur et sur son âme. Elle était terriblement excitée à l'idée que ce soit son tour, et celui d'Ezerya qui la précédait lui sembla duré une éternité.

Enfin, ce fut son tour. Sautant sur ses pieds, elle en se fit pas prier pour pénétrer dans l'enceinte. Il y avait une quantité incroyable de gens... son regard parcourut la foule pour repérer ses proches, mais elle s'interrompit en chemin. Mieux valait ne pas les localiser, ainsi elle ne serait pas tenter de chercher l'approbation dans leur regard pendant l'examen. Elle devait se concentrer, rester focaliser sur ce qui l'attendait. Ce fut donc la tête haute et le coeur battant qu'elle fit face au sorcier qui allait fort probablement introduire la suite. Elle était prête, son épée battant sa hanche, ses sens aux affûts. La concentration allait devoir être essentielle, sinon il lui serait aisée de se laisser perturber par tout ce bruit, il lui faudra en faire abstraction lors du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Ven 28 Juil 2017, 07:52


Troisième personne à passer sous les griffes des Chapardeurs : Miya. C’était la première des filles du Chevalier Xerkh à entrer en scène. Elle était connue, ne serait-ce que de vu, étant donné que les Berserks n’étaient pas choses fréquentes sur le continent d’Irianeth. Leur force et leurs aptitudes, tout comme pour les Démons, avaient tôt fait d’insuffler un mélange de peur et respect parmi le peuple. Cependant, chose que Yannir trouva étonnant, le peuple ne se retint pas. Il n’y eut même pas une hésitation, même pas une concertation entre eux : ils décidèrent tous de la lyncher, tout comme ils n’avaient pas hésité à lyncher la première Recrue démoniaque : Axel.
L’insulte qui revenait le plus souvent était certainement les « Wof wof ! » prononcé comme si l’animal était apeuré. Ce qui était certains, c’était qu’ils manquaient d’imagination sur ce coup-là. Certes, quelques insultes sortaient du lot, mais le plus souvent Miya avait droit à ces fameux « Wof Wof », ou encore des insultes tournaient sur les animaux de types canins du genre « Coucouche panier », « Tu vas nous faire un numéro de cirque ? », « Comme elle est mignonne, j’ai envie de la caresser ! ».
Yannir avait envie de rire, mais plutôt un rire sarcastique envers le public. Il ne savait pas si ses remarques allaient réellement toucher la Recrue, mais ce qui était certain c’est que si c’était lui à sa place, cela le ferait plus rire qu’autre chose. Il était donc légèrement déçu, et son sourire crispé était là pour le montrer à tous – enfin, s’ils portaient attention à son visage.

« C’est parti pour son premier combat avec le Chapardeur ! »

La grille se leva lentement pour laisser passer la créature. Chose étrange, contrairement aux deux autres, cette créature là était venue en marchant le plus naturellement du monde. Elle ouvrit d’ailleurs la bouche comme bâillement – ou peut-être n’était-ce qu’une imitation humaine pour faire enrager la Recrue ? En tout cas, le Chapardeur ne semblait pas spécialement enclin à se battre, c’était limite s’il ignorait complètement Miya.
Etait-ce une blague ? Yannir n’en revenait pas lui-même, et le public ne cessait d’injurier la créature cette fois-ci dans l’espoir de lui donner le gout d’aller pourfendre la Recrue. Ce qui ne l’atteignait absolument pas – Yannir n’était pas certain qu’elle comprenne leur langue de toute manière. Le Chapardeur enfonça encore plus le clou lorsqu’il se coucha sur le côté, par terre, et tournant le dos à Miya, telle une diva incomprise. Il allait falloir que la Recrue aille d’elle-même chercher la créature, mais ce qui était certain c’était que malgré son attitude paresseuse, la créature n’allait certainement pas se laisser toucher aussi facilement, et Miya allait le découvrir très bientôt. Il y avait de fortes chances que si elle l’approche, la créature s’enfuit et se couche à nouveau ailleurs. Et quand elle aura finit son petit manège, peut-être passera-t-elle à l’acte ? Qui peut le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Ven 28 Juil 2017, 22:45

La foule hurlait, et Miya percevait des moqueries terriblement médiocres. Pensaient-ils qu'elle n'avait jamais eu droit à ce genre de plaisanterie? Il n'y avait sans doute rien de plus cruel qu'une troupe d'enfants qui ont repéré celle qui est différente. Cela ne la touchait pas, sa meute avait cent fois plus de valeurs que ce troupeaux de moutons incertains. Elle eut un léger sourire en coin, pensant à la joie que devait éprouver son si tendre père face aux insultes qu'on lui laissait. Pour lui démontrer qu'elle était plus forte que cela, elle leva le menton, comme pour défier la foule d'y aller plus fort. Elle ne faiblirait pas pour si peu. Plantant ses pieds bien à fond dans le sol, elle concentra son attention sur Yannir qui ne tarda pas à annoncer son premier adversaire : un Chapardeur.

Il faut prendre en compte que Miya, contrairement à bien d'autres, a grandit dans la forêt noire, près de ses parents, mais n'ayant pas faillit à explorer cet endroit ampli de créateurs toutes plus étranges les unes que les autres. Elle reconnaissait la créature qui s'avançait. Son visage se renfrogna. Ces fichus bestioles étaient de véritables enfoirés. En fait... sa mine se détendit. Cela ferait plaisir d'en éliminer un! Bon débarras, sale créature! Mais celui qu'elle devait affronter agissait de façon terriblement offensante. Elle bouillait de le démolir, et voilà qu'il s'étendait au sol, comme si tout cela n'était qu'une histoire de routine dont il allait ressortir indemne. « Comme si tu pouvais t'en sortir... » marmonna la jeune fille, piquée au vif par la tactique on-ne-peut-plus efficace de la bestiole pour l'irriter. Elle jeta un oeil à celui qui présidait la rencontre... et de toute évidence, l'inactivité de la créature n'était pas prévue, mais ce serait à elle de s'en occuper tout de même. Comment rendre cette créature plus agressive? Elle n'avait aucune chance de simplement l'attraper!!

Les cris de la foule la décidèrent. Elle ne pouvait pas tout bonnement rester planter là. Les mauvaises paroles allaient à l'encontre de l'un et l'autre, presqu'une minute déjà s'était écoulée, elle se devait d'agir. Maintenant. Inspirant profondément, elle sortir son glaive et avança vers la créature qui ne lui jeta même pas un regard. Quelle insolence! Sentant son sang bouillir en elle, elle s'approcha et... bondit violemment en donnant un coup d'épée... dans le vide! Elle se retourna vivement pour voir que le Chapardeur... baillait un peu plus loin? Elle gronda, par pur réflexe de mécontentement. En fait, son langage non verbal dictait sans doute exactement quoi faire à son ennemi pour la faire sortir de ses gonds. Lançant un cri de guerre, elle chargea à nouveau, mais feinta au dernier moment... elle toucha la bestiole qui lui échappa aisément des mains. Fronçant les sourcils, elle l'observa. Cette chose était plus rapide, mais la louve était plus forte. S'agissait de l'attraper de lui tordre le cou, ni plus ni moins! En fait, plus facile à dire qu'à faire...

« Contrôler ses émotions, être patiente, ne pas agir impulsivement. » Oui, c'est vrai. Voilà qui devait être son créneau. Elle l'appliquait déjà bien mal, ses premières actions étant de foncer sans réfléchir, car elle se faisait provoquer. Il fallait simplement prévoir ses mouvements. Elle n'en avait pas beaucoup vu dans la forêt, car ses parents lui avaient fortement conseiller de les éviter. Maintenant qu'elle en avait un, devant elle, dans cette grande arène, elle ne comprenait pas pourquoi. Il était entièrement dénué d'agressivité! Bon, tant pis pour l'épée, de toute façon, elle n'était pas plus habile avec, qu'à mains nues! Et son but était de la saisir pour au moins lui tordre quelque chose, ce que ce sera! Plonger son arme dans son fourreau, elle se campa sur ses pieds, prête à bondir. Mais bon, à quoi bon toutes ces précautions, la créature n'avait vraiment pas l'air de la prendre au sérieux et elle se sentait sincèrement ridiculisée. Ne pas abandonner! Jamais l'un de ses parents ne baisseraient les bras, ce n'était certes pas elle qui allait partir une si horrible tradition familiale! Non!

À nouveau elle bondit vers la créature qui, vive d'esprit, évita sa feinte au dernier instinct. Miya, qui était très vive et résistante, une berserk digne de ce nom, réagit aussitôt en se retournant sur elle-même pour retenter d'attraper la créature. Ce fut une sorte de danse pendant quelques tentatives, puis elle laissa la créature lui filer entre les doigts et bailler, à nouveau, un peu plus loin. Son but était simplement de tâter le terrain. Il fallait qu'elle se concentre sur les gestes de la créature. Faire abstraction de la foule... Mais déjà, le Chapardeur ne se couchait pas. Avait-il était surpris par la rapidité de la louve? Il allait aussi être surpris par son endurance. Elle sourit, arrogante, en relevant le menton fièrement. « Tu ne m'auras pas, sale bestiole. Ne sous-estimes pas Miya! » Elle se plaça au sol, comme si elle se préparait pour un sprint. Un pied derrière, les mains au sol, prête à bondir comme l'animal qu'elle sentait rugir au fond d'elle... elle n'allait pas se transformer, mais il n'y avait pas plus sain pour un berserk que de ne pas repousser complètement son instinct. Il était, au fond, son plus bel atout! Le sang ne tarderait pas à couler, d'un côté, comme de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Sam 29 Juil 2017, 10:44

Visiblement, l’insolence et la non-agressivité du Chapardeur avaient fait mouche : Miya montrait les crocs. Yannir devait bien avouer que la technique du Chapardeur, bien que peu commune, offrait un spectacle rafraichissant pour le public et l’amusait plus que durant les autres combats. A défaut d’être grandiose, au moins le spectacle était divertissant. Aussi, Yannir voyait un autre intérêt face à la stratégie de la créature : cela mettait en avant la patience et le caractère de son adversaire, qui n’appréciait pas du tout que l’on se moque d’elle de la sorte. Même le public surenchérissait. Bien qu’au départ certains insultaient la créature, ils se mettaient tous à l’encourager et à insulter Miya.
Elle tenta d’attraper le Chapardeur à plusieurs reprises, ne lui laissant aucuns répits. Evidemment, la rapidité de la créature était tout à son honneur, mais la rapidité de Miya éveilla la curiosité du chapardeur qui décida de ne plus se coucher par terre. Peut-être voyait-il enfin l’utilité de ce combat ? Allait-il passer à l’acte ?
La Recrue adressa quelques paroles à l’intention de la créature. Celle-ci pencha la tête – presque à 90° – semblant l’écouter. Bien évidemment il ne pouvait pas comprendre la langue, mais le ton et l’expression de Miya devait suffire à sa compréhension. Un large rictus apparut sur son visage, couvrant presque l’intégralité de la distance entre sa bouche et ses oreilles. Cela pouvait presque s’apparenter à un sourire narquois, agrémentée de dents acérées.
Ils se jaugèrent ainsi quelques temps, elle en position de combat, lui droit comme un i – bien que sa tête soit toujours penchée inhumainement. Le public finit par s’impatienter, et très vite des projectiles de nourriture en tout genre furent envoyés en direction des protagonistes. Ce n’est qu’à ce moment là que la créature se mit en mouvement... pour bondir et attraper la nourriture au vol. Quand il reposait pied à terre, il gobait ce qu’il avait dans la gueule. Il réitéra son petit manège un certain nombre de fois et avec une très grande rapidité, jusqu’à ce que, repu, il s’arrête, se tapote le ventre, et lâche un rot tonitruant agrémenté de quelques projectiles, suivit de quelques petits rots appréciateurs. Déconcentré, c’était peut-être le moment d’attaquer ? Mais attention au renvoi, après tout, la créature avait un petit corps et avait un peu trop mangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Lun 31 Juil 2017, 17:35

Le visage de la petite créature se modifia jusqu'à être défiguré par un horrible rictus qui pouvait s'apparenter à un sourire. Miya fit la grimace. « Ce que t'es laid. » dit-elle, même si elle savait que la chose ne pouvait pas la comprendre. Elle attendait un mouvement, quelque chose qui pouvait lui indiquer que c'était le moment de passer à l'attaque. Obnubilée par son combat, elle en oubliait la foule qui grondait. Du moins, jusqu'à ce qu'elle se reçoive des détritus, mais elle ne quitta pas le Chapardeur des yeux. Soudain, il bondit... et se nourrit? Elle s'attendait à ce qu'il l'attaque, sans doute était-il trop à l'aise? Devait-elle feindre de laisser une ouverture pour qu'il daigne prendre ce combat au sérieux?! Elle l'observa un instant faire son petit manège, et dès qu'il dut distrait par son repas, elle fonça comme une flèche.

Parvenant à le saisir par une jambe, elle le souleva sans perdre un instant pour le balancer au sol de l'autre côté, profitant de l'élan pour plier les coudes et accentuer l'impact sur le crâne de la créature. Celle-ci se secoua et se débattit... recrachant au passage une partie de son repas. « Iiiouuuuh! » fit la petite louve en ne lâchant pas prise pour autant. Les petites griffes se mirent à profit de s'enfoncer dans sa peau pour se libérer, mais une berserk était plus difficile à percer que les autres humanoïdes! Un claquement sous sa main sembla lui indiquer qu'elle lui avait déboîter la jambe. Elle balança donc la bestiole plus loin et en profita pour baisser les yeux sur sa main qui saignait. Elle grimaça. Les cris autour semblaient lui indiquer que la finale approchait. Elle tourna la tête vers la créature qui s'était relevé, mettant visiblement tout son poids sur une seule jambe. « Tu fais moins le malin, hein?! » lança la gamine, sa main lui picotait, mais la guérison saurait attendre.

Voyant que le Chapardeur semblait vouloir se replacer la jambe par quelques mouvements, elle bondit telle la louve qu'elle était et l'obligea à l'esquiver, ce qui le débalança et elle en profita pour lui envoyer un rayon incendiaire en plein dans le nez. Tiens. Bien fait pour toi. Sa main gauche était temporairement invalide, mais sa main droite allait très bien, et c'est celle-ci qui alla empoigné le petit cou gracile de la créature. Elle se fit immédiatement lacéré les avants-bras. Dans un grondement de mécontentement, Miya lui brisa la nuque d'un mouvement de la main, puis laissa tomber le corps mou au sol. Jetant un oeil sur ses bras, elle pensa à Auriane. Sa peau était beaucoup plus fragile, cette créature pourrait lui faire de gros dégâts... elle espérait qu'elle saurait se protéger. Puisque ce n'était, somme toute, pas si profond, la petite immaculée entreprit de soigner ses plaies. Un prochain combat allait certainement suivre, et elle se devait d'être prête. Ce premier combat l'avait irrité, mais pas fatiguée. Elle était, après tout, particulièrement endurante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Mar 01 Aoû 2017, 14:33

Bien que cela amusait la foule l’attitude du Chapardeur, cela n’empêchait pas l’issu du combat d’être presque joué d’avance. Après tout, s’il ne faisait que faire rager la Recrue, il finirait par se brûler les ailes – surtout qu’il semblait évident pour tous que la jeune enfant était bien plus forte que la créature.
Et ce qui devait arriver arriva : trop obnubilé par son repas, le Chapardeur se fit attraper. Léger comme une plume, il ne fut pas difficile pour Miya de plaquer violemment la créature au sol. Celle-ci fut sonnée mais aussi désorienté, ses mouvements furent désordonnés et il griffa l’air ainsi que la peau de la jeune enfant sans vraiment s’en rendre compte lui-même. Il avait aussi renvoyé une parti de son repas sur la Recrue.
Réussissant à se calmer – pas complètement –, il planta alors ses griffes dans la chair de la Recrue pour tenter de la faire lâcher prise, mais c’est sans compter sur sa jambe qui fit un craquement sinistre. Le Chapardeur émit un petit hurlement de douleur, strident et désagréable à l’oreille, tandis que la Berserk balançait son corps plus loin.
Suite à cela, il fut aisément prévisible d’assister à la mise à mort de la créature. De toute manière, avec une jambe cassée, c’était le moins que l’on puisse faire, elle ne survivrait pas en pleine nature ainsi. Et de toute façon, les Chapardeurs se reproduisaient comme des lapins, alors un de plus ou de moins, cela ne changeait pas la faune de la forêt noire.

Dans le public, il y avait des exclamations déçues de voir ce combat se terminer trop tôt, et quelques applaudissements par-ci par-là sans grande conviction. En effet, les spectateurs auraient voulu que le spectacle dure un peu plus longtemps ne serait-ce que pour le plaisir des yeux et pour se moquer de la Recrue. Mais celle-ci ne semblait pas prête de se laisser marcher sur les pieds.
Les sorciers emmenèrent la créature hors de l’arène, et les grilles s’ouvrirent lentement. Il fallut bien une minute avant de sentir vibrer le sol. Et très vite, le Barbouzar – qui avait décidé de courir dès qu’il fut libéré de ses chaines – entra en scène, se jetant sur la jeune enfant avec une avidité palpable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Ven 04 Aoû 2017, 13:09

Miya jeta un oeil agacée à la foule qui la huait, mécontente d'un combat aussi rapide. Comment aurait-elle pu faire cela lentement et en douceur avec une telle créature? Elle n'avait pas mis longtemps à réaliser que quand elle l'aurait dans ses mains, il n'y aurait pas nécessairement d'autres opportunités. Sans doute que les autres combats s'étaient montré plus divertissants. Le Chapardeur qu'elle avait combattu était particulièrement lâche. Quelle insulte! Ce fut un combat sans doute aussi frustrant pour elle, que pour eux, mais ils n'étaient pas obligés de le lui rabâcher dans ses oreilles sensibles. Terminant de guérir sa main blessée, elle jeta un oeil sur la dépouille qui s'éloignait en lui envoyant une grimace de mépris. Sale bestiole!

Les grilles s'ouvrirent soudain, et la jeune fille se plaça aussitôt en position défensive. Quelle chose allait-elle affronter maintenant? Elle tarda plus qu'elle ne l'aurait souhaiter à le savoir. Cela pris une bonne minute avant que le sol ne commence à vibrer. Qu'était-ce donc...? Rapidement, à l'odeur, elle reconnu avant qu'elle ne vit le Barbouzar qui fonça immédiatement droit sur elle. Heureusement, il n'était pas très rapide. Est-ce que toutes les créatures étaient issues de la forêt noire? Non pas qu'elle soit en mesure de toutes les identifier et de toutes les connaître en profondeur, mais celle-ci était plutôt commune. Évidemment, comme elle avait transpiré précédemment, il n'avait aucun mal à la repérer, ce qui la fit ronchonner un peu, alors qu'elle attendait le dernier moment pour effectuer une roulade de côté. Dans son élan, la bête poursuivit sur quelques longueurs avant de se tourner à nouveau vers elle. L'agressivité dans son attitude la mis sur ses gardes; cette chose voulait sa peau, et sérieusement cette fois.

Ce qu'elle savait de lui, c'est qu'il ne voyait rien, sentait bien, et qu'elle ne devait pas se faire mordre. Du moins, était-ce ce qu'elle avait retenu. Pourtant, il ne lui semblait pas qu'il eut du venin? Si? Pourquoi déjà devait-elle évité sa morsure...? Comme la bête semblait à nouveau foncer vers elle, et cette fois s'apprêter à l'attaquer, Miya dut plutôt se concentrer sur sa survie que sur la réponse à cette question. Sortant son épée, elle battit l'air devant elle pour le faire ralentir, mais cela ne sembla pas trop l'effrayer. Il évita facilement son coup d'épée avant de se jeter sur elle. Plus rapide et plus agile, Miya se jeta au sol plus loin, roula sur elle-même et se releva, mais il était déjà près d'elle, prêt à la mordre. Pestant, elle lui envoya un coup de pied sous la gueule ce qui la ferma d'un coup sec et lui évita ce qui aurait pu suivre.

Quelque chose en elle lui soufflait de trouver son point faible. C'était, après tout, parfaitement logique, si elle voulait l'éliminer. Par contre, ces créatures ne rôdaient pas près de la maison et elle ne les avait que plus jeune, et quand elle s'était bien éloignée. Son père avait clairement établi son territoire. Peut-être aurait-elle dû être plus attentive aux avertissements qu'on lui avait donné... mais sa priorité n'était que de devenir forte comme son père, et vive comme sa mère! Les détails comptent. Elle devait voir si quelque chose lui indiquait une faiblesse... mais avec tout ce poil! Ouf! Pas moyen! Le fait qu'il soit aveugle ne changeait pas grand chose, puisqu'il la trouvait avec facilité. Et cette agressivité dont il faisait preuve ne l'aidait pas à trouver le temps de réfléchir. Il semblait affamé, et même que l'odeur de la proie toute proche semblait l'avoir stimulé, il lui bavait dessus. Dégoûtant!

Reculant sur ses coudes, elle lui envoya un autre coup de pied, mais cette fois il tenta de l'attraper. Elle écarquilla les yeux alors qu'il arrachait le rebord de son pantalon. ZUT! Mauvaise idée! Poussant sur ses bras, elle fit une pirouette pour revenir sur ses jambes et se préparer à le combattre. Mais cette bête était plutôt forte! Ses coups la déséquilibraient lorsqu'il l'attaquait de cette patte. L'épée ne l'impressionnait pas non plus. Son instinct hurlait en elle sa frustration. Elle lui faisait quelques égratignures, sans plus, mais pour sa part, il lui avait déjà griffé le bras droit et avait passé près de partir avec son pied gauche! Grondant devant lui, elle vit bien que son seul désir, c'était de la mordre. Saleté de bestiole!

Elle lui envoya un rayon incendiaire en plein dans le nez. Il secoua la tête, comme s'il... éternuait? Et il n'y eu pas plus d'impact. Ses capacités magiques étaient bien trop peu impressionnantes pour en tenter davantage. Ou peut-être pouvait-elle déterminer un plan avec le peu qu'elle possédait? N'en pouvant plus de repousser ses assauts avec cette épée encombrante, elle lança au loin et entreprit de se transformer en louve. Pas bien grosse à côté de la bête, son poil blanc semblait brillé au soleil et faisait contraste avec l'allure terreuse de son adversaire. Elle gronda. La bête sembla avoir une hésitation. Après tout, l'humain avait disparu. Mais la louve avait une odeur similaire, et puis il était suffisamment affamé pour prendre ce qui lui passait sous la dent, au diable les préférences alimentaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Lun 07 Aoû 2017, 07:41

Contrairement à son combat avec le Chapardeur, le combat avec le Barbouzar semblait bien plus dynamique et intéressant - certainement car la créature ne jouait pas et semblait plus disposé à la manger toute crue vite fait bien fait plutôt qu'à l'ignorer façon "T'es tellement insignifiante que j'te capte même pas" #Chapardeur. Cela se vit de suite lorsqu'à peine entrer dans l'arène qu'il fonçait droit sur la fillette pour la dévorer toute crue. Bien moins rapide que le Chapardeur, c'était donc plus facile pour les Recrues de s'adapter à sa vitesse et d'éviter les attaques, cependant les barbouzars étaient aussi bien plus forts, endurants et puissants que les Chapardeurs.
Se référant donc à la transpiration de la jeune fille, puisqu'elle avait passé le plus clair de son temps dans le combat précédent à courir après sa proie, il fut donc facile pour le Barbouzar de la repérer et de foncer sur elle. Miya tenta de l'attaquer sans grande réussite, que ce soit avec les armes qu'avec la magie. Cela ne fit d'ailleurs que rendre la créature plus teigneuse et pressée d'en finir.

Alors que le combat semblait perdu d'avance, voilà que la Recrue se transforma en louve. Le public, d'abord surpris, se mit rapidement à exprimer leur joie à grand renfort de cri face à ce retournement de situation. Ce n'était plus l'Examen d'une Recrue face à l'adversité, mais un combat de coq entre deux créatures, bien que la forme loup de la Recrue était moins imposante que le Barbouzar qui était, de part sa race, anormalement grande.
Marquant une hésitation en sentant une odeur animal supplémentaire, le Barbouzar ne mit pas longtemps avant de foncer droit sur l'autre créature, bien trop animé par sa faim et sa frustration. Un véritabe combat entre deux animaux féroces s'ensuivit, à grand renfort de griffes et de crocs. Profitant d'une ouverture, le barbouzar en profita pour saisir l'une des pattes arrière de la jeune fille, fichant son dard dans la chair pour engourdir ses muscles, et ne sembla pas prêt à lâcher prise.
Mais peut-être que cela permettra à Miya de découvrir son point faible ? A savoir si elle réussira à le finir avant qu'il ne se dégage de sa prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Jeu 10 Aoû 2017, 17:31

Il y eut des cris dans l’audience, mais Miya ne s'en occupait pas. Toute son attention était fixée sur la créature devant elle. Laissant libre cours à son instinct animal, elle grognait envers cette bestiole malodorante qui pensait pouvoir en faire son repas. Évitant habilement la charge du Barbouzar, la louve blanche bondit sur le côté en se retournant vivement pour lui envoyer un grand coup de patte dans la gueule. La bête gronda à son tour et la suite s'ensuivit dans un fouillis de crocs et de griffes qui tentaient de percer la chair le plus possible. Plus petite, elle était aussi beaucoup plus agile, et ne ressentait aucune peur face à l'animal qui cherchait à tout prix à la mordre.

Soudain, prise à la patte, la louve poussa un cri plaintif alors qu'elle sentait quelque chose s'enfoncer dans sa chair. Elle tira vivement sur celle-ci pour la dégager de la gueule de l'animal qui ne semblait pas démordre. Il allait finir par lui trancher un membre!! Se retournant, elle envoya un coup de patte avant vers la créature et remarqua que la peau, sur son abdomen était beaucoup plus molle, alors que ses griffes s'enfonçaient en surface, pour ce qui ne fut qu'un effleurement, car la bête protégea son point faible en se déplaçant, sans démordre. Voilà qui était intéressant. Avec son autre patte arrière, elle entreprit de frapper de toutes ses forces sur l'animal en tentant de se retourner pour lui saisir la nuque avec ses crocs, mais elle n'y arrivait pas, sa patte s'engourdissait, elle sentait ses muscles se ramollirent. Pas question de perdre un membre! Non, non et non!

Ses yeux tombèrent sur l'épée qu'elle avait lancé plus tôt au loin. Une idée germa dans son esprit. La douleur se faisait diffuse dans sa patte. Elle devait se dégager. Maintenant. Elle reprit sa forme humaine dans un cri d'abord animal puis plus humain, la transformation était douloureuse à cause des morsures qu'elle avait subit. Une chance qu'elle avait la peau dure! Sans attendre, elle lui envoya un rayon incendiaire en pleine poitrine, ce qui lui fit finalement lâché sa poigne, dans un cri de bête blessée. Sans attendre, elle se releva pour courir vers son épée, mais c'était sans conter sa jambe qui ne lui obéissait plus. Elle tomba au sol comme s'il s'était dérobé sous son pied. Bouche bée, elle fixa son épée sans rien comprendre, avant d'entendre un grondement bien caractéristique. Elle eut tout juste le temps de rouler sur le côté avant que la bête n’atterrisse là où elle se trouvait auparavant. Bon! Elle était toute excitée par l'odeur humaine apparemment!

Mais Miya n'allait pas se laissé avoir si facilement. Elle lui balança un autre rayon incendiaire, visant le plus possible le ventre de la créature qui se protégea. « Je vais t'avoir sale garce. » ronchonna-t-elle entre ses dents. Son regard tomba à nouveau sur l'épée, alors qu'une dentition se profilait devant son regard. Un nouveau rayon en pleine gueule qui fit secouer la tête à l'animal, laissant quelques secondes à la jeune fille pour s'éloigner à l'aide de ses bras et de sa jambe valide. L'épée n'était pas si loin, et un rayon de soleil tomba dessus, comme pour la faire briller, et appeler Miya à s'en saisir. Un humain sans un pied, c'était vraiment un calvaire. Roulant sur le côté pour éviter une nouvelle attaque, la jeune immaculée se changea à nouveau en louve et bondit sur ses trois pattes pour atteindre l'épée plus loin. Elle saurait sûrement s'en saisir avec sa gueule... ou se rechangerait rendu là? Il lui fallait économiser de l'énergie, mais sa jambe, qui ne la faisait pas souffrir, l'inquiétait tout de même grandement. Elle saignait, et faiblissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Ven 11 Aoû 2017, 07:52


La recrue réussit à se défaire de l’emprise du barbouzar en visant l’abdomen avec un rayon incendiaire. Le cœur ne fut pas toucher, et la créature s’en sortit indemne malgré la surprise et la légère douleur occasionnée. Elle lâcha la jambe de la jeune fille, mais ne sembla pas plus perturbé que cela. Ce barbouzar avait semble-t-il une forte capacité à s’adapter aux situations et à ses adversaires, ce qui expliquerait le fait que malgré le nouveau changement d’apparence de la recrue ne le gêne pas le moins du monde. Elle n’en restait pas moins son adversaire, et la faim n’en restait pas moins vivace. Alors tant qu’il pouvait se remplir la panse, planter ses crocs dans sa chair plus ou moins tendre, broyer ses os et gober ses organes, il serait très content.
Miya fit donc l’expérience du dard du barbouzar, puisqu’elle s’étendit de tout son long sur le sol dur, sa jambe étant engourdie. Le public partit dans une hilarité générale, à la fois amusé et mesquin, pointant du doigt la pauvre enfant handicapée. Le peuple d’Irianeth ne faisait pas de cadeau, et certainement pas à ceux qui prétendaient pouvoir intégrer un des ordres de prestige. Puisqu’après tout, les faibles n’étaient pas permis, et la jeune enfant devra rapidement trouver un moyen de pallier à ses faiblesses.
Elle évita les nouvelles charges du barbouzar tout en tentant de l’attaquer avec des rayons. La créature n’ayant pas apprécié le coup précédent alors qu’il l’avait empoigné à la jambe, avait décidé de protéger son abdomen le plus possible. Insensible à la magie sur le reste du corps, tous les autres coups magiques de l’enfant ne réussirent même pas à le chatouiller.

Miya se changea à nouveau en louve. Son odeur d’animal n’échappa pas à la créature, qui ne  vit pas ce changement d’un très bon œil. Il avait très bien sentit, lors de leur précédent échange, que le loup était plus vif et agressif que la fille. C’est pourquoi, au lieu de le charger, le barbouzar resta camper sur ses positions. Il replia légèrement ses pattes comme s’il se mettant en position d’attaque, simplement pour rapprocher son abdomen du sol et ainsi mieux le protéger. La créature resta donc ainsi, attendant que la louve fasse le premier pas. Il ne bougera pas de ses positions avant d’avoir une ouverture pour croquer son adversaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Dim 20 Aoû 2017, 15:30

Miya avait un certain avantage. La bête était tellement concentrée sur elle, qu'elle ne semblait pas percevoir l'idée qui avait germée dans l'esprit de la jeune fille. Le tout était parfaitement à son avantage. Alors que le Barbouzar se mettait en position semi défensive et semi offensive, puisque sa position d'attaque protégeait son point faible, la louve posa son regard sur la lame si près d'elle! Elle n'aura pas beaucoup d'occasion de réussir son coup. Son regard orangé se reposa sur la bestiole. Celle-ci n'allait pas faire un pas tant qu'elle-même ne bougerait pas, ce qui jouait en sa faveur, mais lui mettait aussi la pression. Son prochain mouvement allait être décisif. Elle entendait de ses oreilles sensibles la foule qui encourageait un combat de bête. Ils réclamaient du sang.

Inspirant profondément, faisant appel à son instinct, elle bondit d'un coup, un peu maladroitement à cause de sa patte blessée, mais plus habilement qu'en tant qu'humaine. Elle atterri tout près de la lame et se retourna vivement pour bloquer d'un coup d'épaule le coup de patte qui visait plus ou moins sa tête. Les crocs se matérialisèrent tout près d'elle, comme si la bête avait pensé feinté pour l'avoir, mais Miya fut plus rapide et esquiva, saisissant la poignée de son arme dans sa gueule en donnant un violant coup de tête vers la gauche, profitant de l'ouverture profilée par le Barbouzar qui avançait à nouveau la gueule vers elle. La lame perça son abdomen et y resta planté alors que la bête reculait en chignant. Sans attendre, la petite blanche fonça, tous crocs sortis, vers cette source de vie, arracha la lame d'un coup de patte et mordit à pleine dent dans le coeur de l'animal.

La vie le quitta rapidement alors qu'elle déposait son coeur un peu plus loin, en boitillant. Redevenant humaine, elle essuya le rebord de sa bouche ensanglanté du revers de la main. Inspirant profondément, elle leva un poing triomphant, recouvert du sang de son ennemi et adressa un sourire condescendant à la foule. Il ne fallait pas sous-estimer cette vaillante jeune fille. Elle gagnerait, coûte que coûte, jambe en moins ou pas, et le prochain adversaire ne l'effrayait pas. Elle prit les quelques secondes qu'elle avait pour refermer ses plaies. Combien de temps cela faisait-il depuis que le Barbouzar l'avait mordu? Est-ce que l'engourdissement allait tenir encore un moment? Elle espérait que non... car la suite approchait et elle se devait d'être prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Lun 21 Aoû 2017, 07:29

Le combat fut particulièrement divertissant pour le public. En effet, un combat qui à la base mettait en place un enfant avec une créature qui faisait deux fois sa taille s’était changée en un combat de coq – ou plutôt d’animal féroce avec des dents et des griffes, dont l’une était affamée. La foule ne cessait d’acclamer les deux combattants, certains encouragés le Barbouzar, les autres Miya – bien qu’ils étaient en minorité ceux-là. Car en effet, bien qu’elle soit une berserk loup, sa transformation restait moins impressionnante que la taille du barbouzar.
Trop rapidement à leur gout, le combat se termina. La recrue réussit à mettre K.O. son adversaire, lui arrachant le cœur. Yannir nota quelques mots sur sa fiche d’évaluation, tandis que les autres sorciers se précipitaient pour emmener la dépouille dans la fosse qui lui est dédié. Très rapidement là encore, les grilles s’ouvrirent à nouveau, et le public fut très impatient de savoir en quoi la nouvelle créature allait se transformer.
Mais elle ne se transforma pas. En effet, la capacité de résister aux intrusions mentales des berserks était très impressionnante, au point où même le Mym’etys n’arrivait pas à passer leur défense. C’est pourquoi il prit sa forme originelle, soit un être difforme, grisâtre, sans un cheveu, sans allure, sans charisme. Une créature plutôt horrible à regarder. Elle n’était vêtue que d’une armure pour protéger son poitrail, et possédait une épée à double lame, tranchante, la maniant avec une certaine habilité. La créature fut quelque peu décontenancée de ne pas pouvoir percer l’esprit de la berserk, c’est pourquoi il décida de ne pas passer à l’action.
S’armant d’une défense absolue, il décréta qu’il allait attendre qu’elle fasse le premier pas. Yannir observait la scène avec attention, un doigt passant sur ses lèvres sans s’en rendre compte. Miya était blessée et sa jambe allait être engourdit encore pour plusieurs minutes. Combien ? Il ne savait pas lui-même, n’ayant pas compté, mais cela ne se dissipera pas maintenant c’est sûr. Malgré tout, elle devait certainement ressentir de la fatigue, et lorsque l’engourdissement sera terminé, elle ressentira aussi la douleur. Berserk ou non, elle n’en restait pas moins jeune. Alors c’est avec une attention toute particulière que le sorcier observa la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Lun 21 Aoû 2017, 07:39

ATTENTION, vous avez jusqu’à dimanche 27 août 00h heure Québecoise (lundi 6h du matin heure Française) pour terminer vos examens ! Courage, vous arrivez au bout Wink

Pour les Recrues de moins de 7 ans début G18, si vous ne finissez pas à temps, cela n’impactera pas l’attribution. Cependant, vous êtes tout de même dans l’obligation de terminer l’examen pour éviter d’être humilier par l’Empire ! Si après deux semaines après la fin officielle des examens, vous n’avez toujours pas terminé vos examens, vous serez considéré NPD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miya
Écuyer
avatar
Nombre de messages : 42
Rôle : Élève d'Irianeth
Date d'inscription : 20/01/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7-11
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Mer 23 Aoû 2017, 13:10

Miya eut à peine le temps d'arrêter ses propres saignements que les grilles se levaient, révélant son prochain adversaire. Une vague de déception parcourra la foule, et elle ne savait pas pourquoi. La créature qui se présentait devant elle était horriblement laide et semblait décontenancé. La jeune fille avait senti la tentative d'intrusion, mais son instinct la protégeait sans qu'elle n'ait à réagir, et ne réalisa donc pas que c'était la source du malaise de son ennemi. Elle ne connaissait pas cette chose, et fronça ses sourcils afin d'essayer de déterminer si elle l'avait déjà vu quelque part.

La lame qu'il fit tourné semblait assez dangereuse. Enfin, c'était un bâton muni de deux lames à chaque extrémité. Cela lui semblait assez menaçant, mais la créature ne bougeait pas, et se présentait plutôt sur la défensive. Au fond d'elle, Miya était déçue. Pourquoi avait-elle des adversaires aussi ennuyant? Le Barbouzar avait eu au moins le cran d'essayer de lui arracher la tête coûte que coûte, mais pour le reste, elle trouvait cela perturbant. Ne devait-elle pas prouver sa valeur face à des créatures dangereuses et agressives? Elle devait vraiment jouer au chat et à la souris? Elle se souvenait qu'elle n'avait pas le droit de tuer celle-ci. Simplement la mettre hors de service, ce qui représentait une stratégie beaucoup plus développée que celles plutôt instinctives qu'elle avait utilisé précédemment.

Elle était blessée, et non seulement c'était le cas, mais sa jambe subissait encore l'effet du poison. Le peu de surface qu'elle avait réussi à se soigner ne suffirait pas pour qu'elle soit en pleine forme. Elle avait omis d'économiser ses forces avec son deuxième adversaire qui lui avait offert un combat court, mais plutôt intense. Heureusement pour elle, elle était beaucoup plus résistante et endurante que la moyenne des enfants de son âge. Ce qui ne lui donnait pas un sursis tellement significatif non plus. Elle devait en prendre conscience. « Contrôler ses émotions, être patiente, ne pas agir impulsivement. » se rappela-t-elle soudainement. Elle inspira profondément et évalua le physique de son adversaire. Une chose informe et dégoûtante, portant une armure et une arme. C'était de toute évidence en quelques sortes humanoïdes et donc dangereux.

Comme les combats précédant, la foule se mit à hurler, car le combat pris un léger délais pour commencer. La petite louve reprenait son souffle, profitant de l'inactivité de son ennemi qui semblait armé d'une défense sans faille. Elle devait trouvé son style de combat pour être capable de le défier convenablement... Mais si elle bougeait, sa boiterie deviendrait apparente et lui couperait l'herbe sous le pied avant que le combat ne commence sérieusement, elle serait plus habile à se défendre qu'à attaquer. Quelle drôle de situation. Mais le temps jouait en sa faveur en quelques sortes. Sauf qu'elle n'était sans doute pas assez patiente pour passer la journée à attendre que l'un ou l'autre fasse un mouvement, on lui lançait à nouveau des détritus, et ne voulait pas être jeter dehors pour avoir été inactive. Inspirant profondément, elle se campa du mieux qu'elle pu sur ses pieds et entreprit d'envoyer des rayons incendiaires à la créature, pour l'obliger à se mouvoir.

Ses mouvements étaient légers et fluides, ainsi elle possédait une certaine agilité, mais ne semblait pas protéger plus un membre qu'un autre, difficile de saisir où était son point faible. À la lueur qui brilla dans le regard morne, Miya comprit que sa tactique ne passait pas inaperçu, et que c'était plutôt elle qui révélait un point faible. Après avoir envoyer une dizaine de rayon, les paumes lui chauffaient terriblement et elle les frotta sur ses cuisses. La chose fit un mouvement d'épée vers elle, la louve ne broncha pas puisque l'épée ne vint pas la chercher, et elle constata que sa petite épée ne ferait pas le poids contre l'agilité de la créature. Elle porta la main à sa ceinture sans quitter son adversaire du regard pour prendre son épée et... oh... pas d'épée? Merde. Elle jeta un coup d'oeil rapide au sol et l'avisa un peu derrière. De ce fait, elle créa une ouverture et se jeta sur le sol vers l'arrière dans l'intention de faire une roulade pour éviter l'attaque et de se rapprocher de son épée... mais c'était sans compter sa jambe ramollie et tomba de côté plus qu'autre chose. Elle roula tout de même immédiatement sur le côté pour s'éloigner de la deuxième lame qui passa très proche.

Attrapant son épée, elle dut rouler à nouveau pour éviter un autre coup d'épée et se releva tant bien que mal, chancelant sur sa jambe engourdie. Merde! Elle avait un très évident désavantage et n'était plus trop certaine de comment elle s'en sortirait si les choses ne changeaient pas... Au moins, elle n'était pas face à quelque chose de bien agressif si semblait autant l'évaluer qu'elle-même le faisait. Quelque chose clochait. Pourquoi est-ce que la créature semblait aussi peu dans son élément? Comme si le combat aurait dû en être tout autrement. Au fond, peut-être qu'elle n'était pas aussi désavantagée qu'elle ne le craignait. À voir les attaques légères de son ennemi, celle-ci devait être plus efficace pour l'évitement, un peu comme son premier adversaire, le Chapardeur, à l'exception que celui-ci utilisait généralement ses griffes pour blesser de plus en plus profondément.

Toute la force de la jeune berserk résidait en la puissance innée de sa race. Elle devait pouvoir s'en sortir! Chancelant, elle envoya tout de même un coup d'épée devant elle. Elle ne toucha évidemment pas, mais ce fut suffisant pour que la créature se place en position défensive aussitôt. Au fond, elle devait être plus fragile. Mais elle devait pas la tuer... que devait-elle donc faire? L'assommer? Un gros coup sur la tête? Lui briser les deux jambes? Le défi lui semblait de taille handicapée comme elle était! Les deux adversaires semblaient décider à faire de faible tentative d'offense et une solide défense. Voilà qui semblait bien ordinaire. Cela avait du moins le mérite de permettre à la petite immaculée de bien voir la façon de se mouvoir, de se défendre et d'attaquer de la chose qui se profilait devant elle... « Montre-moi ce que tu as dans le ventre. » murmura-t-elle, se doutant que ses mots ne seraient pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [Examen] I can't fail [TERMINE] Mer 23 Aoû 2017, 15:54

Miya prit son temps, mais pas trop. Elle tenta des percées avec des rayons incendiaires, qui furent soigneusement évités par la créature. C’était une phase d’observation et de conjecture. Comment attaquer, comment gagner, comment l’autre combattait, et ainsi de suite. Yannir se demanda comment la petite allait s’en sortir. Mieux que les autres, il se disait, puisqu’elle n’avait pas la perturbation de devoir combattre un être proche – les berserks ayant une très forte résistance aux intrusions. Au contraire c’était la créature la plus perturbée, mais celle-ci ne se laissa tout de même pas toucher et après quelques minutes se mit même à frapper la recrue lorsque celle-ci lui laissa une opportunité grosse comme le nez au milieu du visage. Mais elle était agile, la petite, et malgré sa jambe, réussit à éviter les attaques et à récupérer son épée.
Les deux adversaires étaient à nouveau face à face, à s’observer et s’analyser. La créature avait passé sa phase de stupeur de ne pas avoir pu entrer dans l’esprit de l’enfant, et une sorte de... rictus ? Ou du moins ce qui y ressemblait se profila sur son visage hideux. Qu’avait-il derrière la tête ?

Ah ! Fuir. La créature avait bien vu que sa proie était handicapée d’une jambe, et au lieu de profiter des dernières minutes d’engourdissement pour attaquer, décida de fuir. Le mouvement fut si surprenant, soudain et rapide qu’il atteignit sans trop de mal le mur, et d’une poussée athlétique, s’écrasa contre celui-ci. Il s’accrocha aux commissures avec ses mains « griffues ». Entre guillemets car cela n’avaient aucunes utilités dans un combat, cependant cela lui permettait d’avoir de bonnes accroches avec les dalles de pierre.
Et il grimpa jusqu’au sommet, se plaçant debout sur la petite plateforme de 20 centimètres qui entouraient toute l’arène. C’était bien trop petit pour y tenir un combat, mais assez pour qu’une personne – avec des pieds pas trop grand – puisse y tenir. Il fallait aussi avoir un certain équilibre, ce que, fort heureusement, le mym’etys avait. Ne pouvant pas entrer dans l’esprit de l’être humain qui lui faisait face, il décida alors de la traiter comme n’importe quel animal : il prit la forme qui correspondait à son adversaire. Il prit alors sa taille, sa forme, la couleur de peau, de cheveux, d’yeux, et prit même un visage humain. Il ne posséda pas, cependant, les capacités physiques de son adversaire, et garda les siennes.
Le mym’etys s’était donc transformer en un garçon ressemblant fortement à Miya au point où l’on aurait pu le prendre pour son jumeau – une illusion très bien faite. Très vite il décida de faire des petits pas rapide sur son perchoir pour éviter de devenir une cible facile, faisant tournoyer sa lame en une défense supplémentaire contre les éventuels rayons incendiaires. Yannir quant à lui, faisait la grimace. En effet, il y vent d’un Mym’etys particulièrement difficile à entrainer qui s’évertuer à toujours se mettre en position défensive, et à utiliser son environnement pour se percher le plus haut possible dans l’espoir d’échapper à son adversaire. Le sorcier poussa un soupire. A défaut d’être très intéressant, ce combat allait à nouveau bien faire rire le public. Malgré tout, Yannir avait hâte de savoir comment Miya allait répondre de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Examen] I can't fail [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-huitième génération-