___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rencontre amusante (Pv Auriane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Axel
Élève
avatar
Nombre de messages : 28
Rôle : Élève d'Irianeth
Âge du personnage : 6 ans à 11 ans
Date d'inscription : 30/05/2017

Plus sur le personnage
Âge: 6 ans à 11 ans
Rôle: Élève
MessageSujet: Une rencontre amusante (Pv Auriane) Mar 18 Juil 2017, 09:02

La température était idéale pour faire une activité extérieure, j’avais donc décidé de sortir un peu de la forteresse. Ma destination ? La forêt. Je voulais faire quelque chose de productif, alors j’avais décidé de me diriger vers la forêt. Les arbres m’offraient beaucoup d’option, il ne fallait pas être imaginatif pour trouver une activité éreintante en plein milieu d’arbre. La forêt était un parcours d’obstacles naturels, les branches m’offraient diverses activités. De plus, la forêt pouvait me permettre d’identifier quelques plantes lors de mes possibles pauses. Le terrain parfois hasardeux offrait des défis très intéressants.

Les arbres se dessinaient à l’horizon et plus que je m’approchais, plus que je trépignais d’impatience. Bouger, peu importe la raison, était une activité que j’adorais. Utiliser mes muscles encore inexistants me rendait toujours joyeux. Alors, dès que je mis les pieds sur le sol forestier, je partis à courir à la recherche d’une clairière où je pourrai commencer à m’amuser… hum… m’entrainer. Je m’arrêtai au bord d’une clairière spacieuse, c’était un excellent endroit pour commencer à m’amuser. Les arbres étaient d’une bonne taille, leurs branches semblaient suffisamment solides pour tenir mon poids.

Souriant, je m’élançai vers un arbre d’une bonne taille. Grimper à l’aide des branches ne me posait aucun problème. Sauter de branche en branche allait cependant être plus compliqué. Aujourd’hui, c’était certain, j’allais me faire mal. La branche sur laquelle je m’arrêtai était solide et située juste en face d’une branche de même taille. La distance les séparant ne me semblait pas si grande. À cette hauteur, je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était une idée stupide. Il n’y avait pas d’adulte à proximité, aucun. Je m’étais assuré d’être seul… peut-être une idée stupide en y repensant. Sans aucune personne autour de moi, je pouvais me faire mal et être coincé jusqu’à ce mon frère me retrouve… finalement, ce n’était pas si pire, frère me trouve toujours.

Retrouvant ma détermination, je pris une grande respiration et m’élançai. J’aimerais pouvoir dire que ça c’est bien passé, mais ce serait un cruel mensonge. J’aurai peut-être dû commencer par plus facile.

- Ouch, murmurai-je en me mettant à genoux.

Bonne nouvelle, je ne m’étais pas fait mal. Mauvaise nouvelle, j’avais mal déterminé la distance entre les branches et j’étais tombé maladroitement entre les deux arbres. Heureusement, personne n’était là, ma fierté était en sécurité. Me relevant, je jetai un regard boudeur vers les deux arbres. Soupirant, j’entrepris de grimper à nouveau dans l’arbre et ce, en utilisant seulement la force de mes bras. Je me hissai, branche par branche, à la même branche que j’avais utilisée comme tremplin. Un peu de sueur coulait le long de mon front à mon arrivée sur la branche. C’était sûr, d’ici la fin de la journée, j’allais réussir à sauter sur cette branche, foi d’Axel !

Refusant de regarder vers le sol, je m’élançai à nouveau et… ratai à nouveau la branche. Point positif, je ne m’étalai pas sur le sol cette fois-ci. Point négatif, attraper une branche à mains nues faisait mal. Soupirant, je me laissai tomber sur le sol forestier, mon atterrissage fut plus gracieux que le premier. Mon regard rougeâtre se dirigea vers mes mains, elles saignaient. D’ici la fin de la journée, la douleur serait probablement un calvaire.

- Hum… ce n’était peut-être pas une bonne idée, marmonnai-je en essuyant mes mains sanglantes sur mon pantalon. Tant pis, j’ai commencé, vaut mieux finir, je prendrai une pause lorsque je ne serai plus capable de supporter la douleur.

Parler à haute voix m’aidait à me cibler. Habituellement, cette voix était celle de mon frère, mais aujourd’hui, grand frère ne m’avait pas suivi. Il m’aurait probablement arrêté disant ou citant quelque chose du genre comme « c’est trop dangereux » ou « tu vas te faire mal ». Ironiquement, il aurait eu raison. Ça ne m’aurait pas empêché d’essayer, un petit défaut que j’ai. Recommençant mon manège, je me retrouvai à nouveau en hauteur. Cette fois-ci, je me retrouvai au sol sans avoir sauté. Quelle idée de faire un faux pas…

- Ouch, gémis-je en me relevant.

Mon regard se porta, cette fois-ci, sur mes vêtements. Une longue déchirure partait de mon genou jusqu’à mon pied, une déchirure similaire à l’égratignure sur ma jambe gauche. Heureusement, ce n’était pas profond, juste un long trait rouge qui partait de l’endroit où la branche avait percé mes vêtements. Grand frère ne serait pas content, ça, c’était certain. M’assoyant sur le sol forestier, je levai les yeux vers les arbres. J’étais chanceux, je ne m’étais pas foulé la cheville en tombant. Peut-être que sauter d’arbre en arbre n’était pas une bonne idée, finalement. Un parcours d’obstacles alors ? Hum, il y avait suffisamment d’arbre mort et de branches pour créer un parcours assez compliqué.

Décidant de changer d’activité, mes trois chutes étaient suffisantes pour le moment, je commençai à bouger quelques branches mortes pour me créer un parcours digne de ce nom. Les troncs étaient certainement trop gros pour que je les bouge seul, mais cela ne m’empêchait pas de les utiliser où qu’ils étaient. Mon premier obstacle était justement un tronc d’arbre. Mon deuxième obstacle était d’éviter les racines en utilisant les quatre branches proches qu’il y avait. Mon troisième obstacle était un autre tronc, mais celui-ci était heureusement tenu en hauteur par un autre arbre, il fallait que je rampe au lieu de sauter. Après, une course rapide jusqu’à l’arbre directement devant et je devais revenir en faisant le même parcours. Avant de commencer, je m’assurai d’enlever les branches et les roches dangereuses pour mes pauvres pieds.

J’étais fin prêt. Je me rendis à ma ligne de départ, c’était deux branches plantées maladroitement dans le sol. Les branches n’étant pas très solides, je ne pouvais pas vraiment les planter profondément dans le sol, alors elles penchaient légèrement vers l’extérieur de ma piste de fortune. M’installant entre elles, je regardai mon objectif.

- Trois. Deux. Un…

Un bruit léger me fit sursauter. Je me retournai brutalement vers la source du bruit. Était-ce un animal ? Un oiseau peut-être ? Je n’en avais aucune idée… et je n’avais pas envie de le découvrir. Qui savait ce qui pouvait se trouver dans cette forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t12100-axel#148916
Auriane
Élève
avatar
Nombre de messages : 29
Rôle : Recrues d'Irianeth - Fille de Xerkh et Hanaë
Âge du personnage : 4 à 9 ans | G18
Date d'inscription : 30/04/2016

Plus sur le personnage
Âge: 4 - 9 ans
Rôle: Élève d'Irianeth
MessageSujet: Re: Une rencontre amusante (Pv Auriane) Mar 18 Juil 2017, 11:11

Perchée en haut d'un arbre, la petite fille observait les alentours. Ses entraînements quotidiens ponctués par ceux de ses mentors avaient été productifs : même si Auriane n'avait que très peu de notion du combat, ses muscles étaient chaque jours mis à rude épreuve, permettant un développement considérable. L'escalade n'était absolument plus un problème pour la demi-berserk qui se réjouissait même lorsqu'elle devait effectuer cette activité.
Elle excellait dans cette matière étant donné que la forêt était son terrain de jeu depuis sa naissance.
Et aujourd'hui, comme chaque jour elle avait décidé de s'entraîner.

Elle était donc assise à califourchon sur une haute branche, cachée par le feuillage et surveillait la Forteresse de loin ainsi que tout ce qui se passait en dessous d'elle. C'est ainsi qu'elle surpris un élève entrer dans la forêt.
Auriane n'était pas spécialement méchante ou du genre à faire des préjugés. Seulement, elle ne connaissait pas cet individus et elle se demandait ce qu'il faisait sur son territoire.
En effet, pour elle, cette partie de la forêt appartenait à son père étant donné que la Tanière n'était construite pas très loin.

Piquée par la curiosité, la petite fille décida qu'il serait une bonne idée de suivre le garçon qui, si elle avait bien vu, avait en plus les yeux rouges. Elle n'avait rien contre les démons. Son meilleur ami en était un. Seulement elle voulait éviter qu'il mette le feu à sa maison, situation qui aurait tout de même était fort embarrassant.

Attachant habilement ses longs cheveux bruns en une tresse,elle finit par descendre de son perchoir et suivit discrètement l'intrus. Elle décida tout de même de rester cacher, ne souhaitant pas pour le moment avoir une discussion avec qui que ce soit. Elle l'observa grimper à un arbre. Son équilibre était précaire et elle n'aurait eut aucun mal à le faire tomber mais il fallait avouer qu'il était quand même doué. Attentive, elle le vit grimper encore un peu avant de s'arrêter et fixer l'arbre en face.

** Ne me dites pas que... **

Mais si. Il sauta en tendant les bras pour attraper la branche de l'autre côté mais ne réussit qu'à s'étaler par terre de tout son long ce qui fit pouffer silencieusement la brunette.

** Voilà qui est fort fâcheux. **

Il se releva pourtant et recommença à nouveau, se loupant à nouveau. Auriane se reconnaissait pas mal dans ce comportement. Quand elle ne parvenait pas à quelques chose, elle réessayait jusqu'à obtenir un résultat qui lui convenait - ou du moins meilleur que le premier.
Cependant, elle avait commencer à sauter d'arbre en arbre alors qu'elle n'avait que 4 ans. Et le garçon face à elle n'en avait pas 4. Il semblait même bien plus âgé qu'elle.

Il continua son petit manège ce qui commença à ennuyer la petite fille qui détourna son attention. Il y avait certainement d'autres choses à faire que d'espionner quelqu'un qui n'avait visiblement strictement rien d'intéressant.
Elle décida donc de faire demi tour afin de se trouver une occupation qui ne l'endormirait pas.
Mais elle vit que le garçon était en train de déplacer des branches d'arbres et sa curiosité fut piquée à nouveau. Elle se figea et continua à l'observer jusqu'à ce qu'il se mit en position de départ, comme s'il allait se mettre à courir.
Auriane sortis de sa cachette et vit le démon se retourner avec un expression de frayeur sur le visage ce qui la fit rire.

- Me dit pas que t'as peur de moi quand même !

D'humeur malicieuse, elle fit exprès de l'inspecter un moment, lui et son parcours, avant de se remettre à parler mais dans langage ne lui permettant pas de comprendre.

- Ej em ednamed iouqruop suov zeva suot tnatua ed lam à repmirg xua serbra (Je me demande pourquoi vous avez tous autant de mal à grimper aux arbres)

Elle fronça les sourcils avant de lever à nouveaux ses iris bleus vers son interlocuteur.

- Je m'appelle Auriane d'Irianeth, fille de Xerkh et Hanaë d'Irianeth. Et toi ?

Elle se demanda si il savait qui étaient ses parents. Parfois les enfants avaient peurs de l'approcher à cause de son père, et elle ne comprenait vraiment pas pourquoi. Il était peut-être un peu différent mais au point de faire aussi peur à tout le monde... Ils étaient vraiment trouillards.

- Tu étais en train de t'entraîner je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11465-auriane-d-irianeth-maj-le-10-07-17
Axel
Élève
avatar
Nombre de messages : 28
Rôle : Élève d'Irianeth
Âge du personnage : 6 ans à 11 ans
Date d'inscription : 30/05/2017

Plus sur le personnage
Âge: 6 ans à 11 ans
Rôle: Élève
MessageSujet: Re: Une rencontre amusante (Pv Auriane) Jeu 27 Juil 2017, 00:08

Alors là, je suis définitivement un boulet. Combien de fois frère m’a-t-il dit de toujours être conscient de mon environnement ? Pas assez de fois, il semble. Le bruit qui m’avait surpris était, heureusement, une jeune fille. Malheureusement, je n’aurais jamais dû être pris ainsi au dépourvu peu importe la situation. D’abord, montrer sa peur était inacceptable, c’était une arme de plus pour l’ennemi… hum… ce raisonnement est certainement l’influence de frère. J’ai l’impression d’entendre sa voix me répéter sans cesse d’être prudent ou plutôt paranoïaque, frère était convaincu que la paranoïa pouvait sauver une vie.

- Peur de toi ? Nop, dis-je en souriant, ma nervosité ayant disparu au moment même que je réalisais que c’était une humaine. Peur de ce qui peut se trouver dans cette forêt, peut-être. La forêt est, après tout, la demeure de nombreuses créatures… et comme les dragons existent, je ne souhaite pas arriver nez à nez contre une bête plus terrible qu’un dragon.

La jeune fille ne se distinguait… ah, si, elle se distinguait des autres êtres humains. Cette langue le prouvait. Alors, oui, une langue peut être apprise… aisément même… mais pour être apprise, elle devait être enseignée. À l’oreille, je ne la reconnaissais pas, mais je pouvais dire qu’elle ne venait ni d’Irianeth, ni d’Enkidiev et cela prouvait que cette jeune fille, peut-être née humaine, connaissait quelqu’un qui venait d’ailleurs, comme moi.

- Auriane, c’est un joli nom… alors, lequel de tes parents n’est pas originaire d’ici ? demandai-je sans tact, sourire toujours présent aux lèvres. Ah, avant que j’oublie, je suis Axel d’Irianeth, anciennement de Jérianeth, fils de…

Je me tus, je n’avais pas pensé à mes parents depuis un moment… et y penser faisait mal.

- Ça n’a pas d’importance, ils sont morts et comme ils n’ont jamais mis les pieds hors de Jérianeth, il n’y a aucune chance que tu puisses en avoir entendu parler, dis-je en perdant le sourire légèrement.

Penser positif, je dois penser positif. Ah, le soleil est beau… il est rond, il est rouge-orange et sa douce chaleur rend plus confortable la légère brise qui faisait bruisser les feuilles. En sommes, c’était une journée parfaite pour… qu’est-ce que je faisais déjà ? Je m’amusais… non, je m’entrainais.

- Oui, oui, j’étais en train de m’entrainer. Je crois que tu as remarqué vu que tu m’espionnes depuis le début…

Alors là, j’avais dis ça sans preuve. Je n’avais en fait aucune idée de ses agissements et c’est pourquoi je suis un boulet. J’aurais dû la sentir dès son approche, savoir que quelqu’un venait observer ma piètre démonstration de saut. Il faut dire que s’étaler au sol après un saut n’était pas, disons, preuve de perfection.

- Alors... comment as-tu trouvé mes chutes ? Hilarantes ?

Bon, c’était ma fierté qui parlait, mais je ne pouvais pas l’arrêter.

- Ne fait pas attention à cette phrase, dis-je en reprenant mon sourire.Fierté masculine mal placée qui parle. Alors, comme je l’ai dit, je suis venu dans la forêt pour m’entrainer. Je n’aime pas la routine et comme je veux être le plus polyvalent possible, je dois changer le type d’entrainement. J’essaie de travailler mon agilité, le fiasco que tu as vu tout à l’heure ; ma rapidité, le but de ce parcours ; mon équilibre, je ne l’ai pas encore ciblé spécifiquement ; mes connaissances, la forêt regorge de plantes de toutes sortes, alors je me suis dit que je pourrais tenter de les identifier… principalement les plantes médicinales comme la magie de guérison ne fonctionne pas sur nous, démons, mais j’y pense, est-ce que tu veux participer ? Tu es là et s’entrainer à plusieurs est toujours plus amusants… et compétitifs.

Grillé ! Je suis sûr qu’elle avait compris mon message sous-entendu. J’adore les compétitions. C’est toujours amusant de savoir qu’il y a des gens plus forts que toi, des gens que tu dois surpasser, comme grand frère. Un jour, je vais surpasser grand frère et il sera fier de moi.

- Grand frère n’a jamais le temps et… sérieusement, ce n’est pas toujours amusant de perdre. Et je perds tout le temps avec lui. Alors que toi, tu es plus proche de mon âge et je suis sûr que tu dois être douée, Irianeth n’accepte que le meilleur après tout !

Oui… j’ai peut-être un talent pour exaspérer mon entourage, je n’avais pas un tempérament facile, mais au moins, j’étais honnête.

- Ça ne serait pas amusant, on peut même commence par tester notre vitesse, savoir qui est le plus rapide ? Bah, j’ai l’impression que je vais perdre, mais c’est en perdant que l’on s’améliore, si ?

Je divague, je sais. Je crois qu’elle l’a remarqué, j’avais commencé à bouger au milieu de ma diatribe sur mon entrainement possiblement prévu. Je changeais mon poids de place, j’avais envie de bouger. Les seuls moments où je suis immobile, c’est quand je le dois… ou quand j’observe le feu. La deuxième raison arrive plus souvent que la première.

- En passant, le soleil, il est beau, n’est-ce pas ?

Maudite fascination pour le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t12100-axel#148916

Une rencontre amusante (Pv Auriane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: La forêt noire-