___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

The wolf boy [PV Cae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nassa
Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 113
Rôle : Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
Date d'inscription : 04/03/2015

Plus sur le personnage
Âge: 27 - 32 ans
Rôle: Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
MessageSujet: The wolf boy [PV Cae] Ven 14 Juil 2017, 04:50

Les matinées à Émeraude à cette époque de l'année était souvent fraîches.
Ce n'était cependant pas une chose qui empêchait Nassa d'aller profiter de la nature. La forêt d’Émeraude était un de ses endroits préférés dans le Royaume et ses promenades à cheval parmi les arbres lui rappelait le temps de son apprentissage, alors qu'elle n'était qu'une petite fille avide d'apprendre.
Souvent avec Zäck, ils se rendaient ici même et il lui apprenait les noms des différentes plantes et les maux qu'elles soignaient. Son ancien-maître était un très bon guérisseur. C'était d'ailleurs lui qui lui avait sauvé la vie lors de leur mission sur Irianeth, quelques années plus tôt.

Nassa gardait très peu de souvenirs du retour sur Enkidiev. Elle savait juste qu'elle avait été blessée par une flèche ennemie pendant l'attaque et qu'elle en avait réchappé grâce aux pouvoirs de ses confrères.
Elle avait pourtant à présent une cicatrice sur son dos, s'étalant sur deux vertèbres environ, à la forme étrange d'un zigzag (je suis Harry Potter 8D )
Ça ne la dérangeait pas plus que ça étant donné qu'elle ne la voyait pas et que grâce aux soins magique,
elle n'entravait aucunement ses entraînements. Elle était libre de bouger comme elle le souhaitait et c'était tout ce qui comptait.

La jeune femme n'avait pas été en charge d'un nouvel écuyer depuis Tara et avait donc assez de temps libre pour se consacrer à son entraînement, ses voyages et ce qu'elle voulait faire. Elle avait pas mal était en mission ces derniers temps alors revenir chez elle lui avait fait le plus grand bien. Elle avait retrouvé un quotidien plus ou moins normal qui, bien qu'elle soit accro au goût de l'aventure, lui avait légèrement manqué.

Elle talonna légèrement sa monture qui partie au petit galop entre les arbres. La Chevalier voyait le paysage vert défiler sous ses yeux, les montures doré de sa cuirasse, éclairés par le soleil, créant des petits points lumineux par terre. Elle raccourcis ses rênes et l'étalon repassa à un pas tranquille en s'ébrouant comme pour lui signifier qu'il aurait aimé s'amuser à courir un peu plus. Elle lui flatta l'encolure en souriant.
Souvent, c'était les Maîtres qui offraient leur première monture aux écuyers. Ils les élevaient eux même grandissaient et vivaient chaque moment ensemble. C'était une étape aussi importante que celle de leur première épée, quelques chose que chaque enfant attendait avec impatience.

Non loin d'eux, un petit ruisseau coulait lentement, descendant jusqu'au village et traversant certainement la frontière de Diamant. Seul le bruissement des feuilles, les oiseaux et le clapotis de l'eau se faisaient entendre. Jusqu'à ce que Nassa perçoivent un rire. Elle tendit l'oreille, curieuse et sonda autour d'elle. En effet, une présence se faisait sentir tout près.

Elle mit doucement pied à terre laissant son cheval brouter tranquillement. Elle était prise d'une irrépressible curiosité. Un enfant si profondément dans la forêt, ce n'était pas si commun. Elle observa attentivement autour d'elle et capta un forme sombre entre des buissons.

C'était un loup, montrant légèrement les crocs. Elle posa une main légère sur son épée. L'animal ne semblait pas si dangereux, juste apeuré. Il avait l'air de protéger quelques chose... ou quelqu'un. La jeune femme dirigea son esprit magique vers le louveteau qui secoua la tête, comme s'il ressentait sa présence en lui. Elle fronça les sourcils. Ok, c'était vraiment étrange.
Derrière lui, elle aperçu un gamin accroupi, à moitié caché par les feuillages. Elle le sonda également et ne sentit aucune mauvaise pensée chez lui, seulement beaucoup de curiosité et une légère peur. Mais elle sentit aussi quelques chose de plus spécial que ça. Quelques chose que tous les enfants qui connaissaient les combattants d’émeraude rêvaient d'avoir. De la magie.

Un joli sourire naquît sur les lèvres de l'elfe et elle s'assit en tailleur par terre pour montrer au bambin qu'elle ne lui voulait pas de mal.

- Approche, je ne vais pas te manger.

Ne voyant aucune réaction de sa part, elle décida d'attendre un peu et cueillit des fleurs qu'elle commença à tresser.

- Je m'appelle Nassa, je suis une elfe et je viens du château d’Émeraude. Je travaille là bas. En fait, je suis Chevalier.

Elle fit un nœud à la dernière pâquerette et posa la couronne de fortune sur sa tête. Ses yeux verts se posèrent à nouveau sur l'enfant et elle eut soudainement envie de tester quelques chose. Elle établit un lien télépathique avec le garçon.

** Est-ce que tu m'entend quand je parle comme ça ?**

Elle vit alors la stupeur s'afficher sur son visage et elle lui sourit à nouveau. Elle avait raison, c'était bien un enfant magique.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caelan
Élève
avatar
Nombre de messages : 30
Rôle : Élève de la tour
Date d'inscription : 21/11/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 à 12 ans en G19
Rôle: élève de la tour
MessageSujet: Re: The wolf boy [PV Cae] Ven 21 Juil 2017, 15:47

La petite meute avait désormais établi camp dans la foret d'Emeraude. Profitant de leur visite en la terre des chevaliers légendaires, Caelan et Ehvan avaient rendu visite à un libraire particulièrement prisé du nomade pour ses ouvrages anciens. Ayant fait le plein de nouvelles lectures, ils avaient gaiement rejoint les bois.
Le petit garçon profitant d'un Ehvan distrait semblait-il par ses nouvelles acquisitions, partit à l'aventure avec Cèdre. Bien sur l'enfant était convaincu que sous l'air absent de son père, celui-ci ne perdait rien de l'escapade de son rejeton. Son fils âgé désormais de six printemps, le nomade le laissait vaquer à ses occupations tant qu'il demeurait non loin de lui.

Profitant du moment adéquat, Caelan partit donc avec son fidèle acolyte à la découverte du monde. Un ruisseau non loin d'eux coulait, le bruit de l'eau était assez discret pour que celui-ci ne paraisse pas insupportable à l’ouïe trop aiguisée de l'enfant . Les deux compères partirent alors en quête de poisson frais. La pêche à main nue n'était pas chose aisée, mais cela les amusaient beaucoup. A cet exercice l'enfant était plus adroit que son ami lupin, usage de main oblige. Les rires et la bonne humeur allaient bon train. Le petit garçon avait une vie douce au milieu des siens et refusait de penser pour l'heure à ce qu'il en serait au château. Il avait choisit cette vie s'en sentant digne, mais être loin de Cèdre et de sa famille l'angoissait. Il n'avait connu en tout et pour tout que son précieux petit cocon lors de sa courte existence, et rechignait plus que de raison à en sortir. Caelan avait attrapé deux petites truites qu'il avait accroché à sa ceinture, lorsqu'un bruit les surprit tout deux. Ce ne pouvait être Ehvan, cela n'avait rien de commun avec son odeur. Levant le nez pour humer l'air, les deux compères en était désormais certain il ne connaissait pas cette senteur.

 Le louveteau, ayant à cœur de protéger son ami, se mouva sans bruit jusqu'à l'inconnue qui venait ainsi troubler leur calme. Caelan, refusant de laisser seul son compère face à un possible danger,  le suivit sans réel crainte. En cas de nécessité il savait son père non loin. « - Tout va bien mon frère, papa n'est pas loin, je l’appellerais au besoin. Il est peut être moins efficace que maman en pareille situation mais il est tout à fait à même de nous défendre toi et moi » Ayant toute confiance en la capacité du nomade pour les défendre, l'enfant avait le sentiment de ne rien craindre, aussi s'avança t'il sans peur.

Le louveteau fut le premier à repérer l'individu et par réflexe montra légèrement les crocs. Dissimulé à moitié dans les bosquets, Cèdre cachait un Caelan curieux et légèrement anxieux, un indésirable venait de pénétrer dans leur domaine, mais pour le petit va-nues-pieds, ils étaient tout deux partout chez eux pourvu qu'il y ai des arbres.  Il fallait toutefois être près à se défendre et nul ne ferait du mal au loup, le petit y veillerait. Ce dernier avait encore le souvenir vif et douloureux d'avoir vu son compagnon blessé par un sanglier. Un tel incident ne se reproduirait jamais, Caelan s'en était fait promesse sur l'honneur
.  
Cèdre avait quand à lui, à cœur de protéger la meute et plus encore celui qu'il considérait comme son frère.

A la vue de l'animal, l'indésirable posa sa main sur son arme. Le loup sentit alors un danger. Une épée coupait et blessait, il était désagréable d'avoir mal. Il fallait donc se défendre.
Sentant le trouble de son ami, Caelan parvint enfin à l'écarter et montra les dents de concert. La jeune femme était pourvu de long cheveux brun et de traits fins. Lorsqu'elle aperçut l'enfant son attitude sembla devenir moins hostile. Il n'était peut être pas encore utile de prévenir Ehvan, le jeune garçon préférait attendre de voir l'évolution de la situation, pour ainsi agir en circonstance. Un bras autours de la tête de Cèdre légèrement penché en une attitude qui se voulait menaçante Caelan patienta. Puis la jeune femme un sourire au lèvre pris place et s'assied en tailleurs.

- Approche, je ne vais pas te manger. »

Caelan n'esquissa geste. S'éloigner de Cèdre n'aurait été que bêtise et l'enfant était loin d'être idiot. Il ne savait rien des inttentions de cette étrangère et ne comptait pas la laisser approcher, il en allait de la sécurité de Cèdre et de la sienne.  Elle ne faisait pas partie de la meute, il fallait donc être prudent et fuir au besoin. Ils étaient rapide peut être arriveraient-ils à la semer. Il appellerait ensuite papa dans sa fuite et tout irait bien. Fort de son plan, Caelan se sentit plus confiant, mais Cèdre lui restait tendu. Il n'appréciait pas ceux qu'il ne connaissait pas, Kahliss leur avait appris à se méfier, et il mettait donc ses savoirs à l'oeuvre.
La jeune femme sembla ne prêter que peu de crédit à la réaction de l'enfant et du loup et ramassa des fleurs qu'elle entreprit visiblement de tresser.

- Je m'appelle Nassa, je suis une elfe et je viens du château d’Émeraude. Je travaille là bas. En fait, je suis Chevalier.

Une fois sa couronne de reine terminée, Nassa s'en coiffa. Cette chevalière s’appliquait visiblement à se montrer inoffensive. L'enfant salua intérieurement l'effort. Cette capacité à avoir l'air douce et fragile devait sans doute être parfois utile. Lui même se servait de sa bouille d'ange pour réaliser ses facéties,lorsqu'il était rarement en visite dans les villages. Il n'était que peu amené à côtoyer d'autres que ces parents, mais heureusement bientôt ils auraient un cadet ou une cadette avec qui jouer. Les deux compères en étaient ravi depuis l'annonce de sa grossesse par Khalis.

** Est-ce que tu m'entend quand je parle comme ça ?**

De la télépathie. Pour l'avoir expérimenté à une et unique reprise Caelan ne savait que trop bien la reconnaître. Il bondit pour se reculer et secoua la tête. Il détestait que l'on s'immisce ainsi dans son esprit. La réaction de Cèdre ne se fit d'ailleurs pas attendre. Creusant le dos, pattes antérieurs en avant, il grogna cette fois franchement les crocs découvert. Leur première expérience en commun de cet art avait été avec l’ermite de la foret d'Opale, et elle c'était avérée des plus catastrophique. L'homme imposant sa présence et ses pensées dans l'esprit du jeune garçon, l'avait fait haïr se pouvoir. L'enfant n'en mésestimait pas l’intérêt, mais rechignait à ce que l'on s'impose ainsi à lui sans sa permission préalable. Toutefois ils avaient là tout deux affaire à une chevalière qui était sans doutes en droit de réagir face à la menace de son compagnon, aussi Caelan s’interposa t'il devant Cèdre se plaçant ainsi sciemment dans le champ de vision de Nassa. Si elle voulait attaquer, elle n'aurait d'autres choix que blesser l'enfant, tout du moins en était il convaincu. Caressant Cèdre entre les oreilles, il s'efforçait d'être rassurant et de s'exprimer par leur lien seul. - « Calme toi mon frère, ce n'est rien. Tout va bien, elle ne pouvait savoir. Je ne veux pas qu'il t'arrive malheur. Calme toi. Papa n'est pas loin, tout va bien. »

A renfort de tendresse, Caelan finit en effet par rassurer le loup qui voyant qu'il n'y avait plus menace, s'assied se faisant toujours cajoler par l'enfant.

« -  J'ai nom Caelan et je n'aime pas que l'on scrute mon esprit ainsi. Notre première expérience en a été … désagréable. Mon esprit est à moi et je n'apprécie pas de le partager ainsi sans mon accord »

Pédant Caelan l'était même du haut de ses six ans. Si Ehvan avait eût à cœur de lui inculquer les règles de politesse son rejeton n'en respectait que rarement les règles de base, préférant l’honnête et la franchise à ses vaines perfidies. Le jeune garçon ne précisa pas à l'elfe qu'il partageait d déjà de manière constante et d'une certaine façon son esprit avec son frère. Cela leur appartenaient pour l'heure.

«  Voici Cèdre, mon frère »

Il désigna d'un signe de tête le louveteau près de lui. Il essayait ainsi de jauger la réaction de Nassa et savoir s'il pouvait lui accorder un semblant de confiance. Il annonçait simplement les choses et observait.

- «  Dans quelques mois je serais élève au château, je crois »

Ces derniers mot Caelan les perdit dans la fourure de Cèdre. Il n'était à la vérité pas sur de son choix et Nassa était la première chevalier qui croisait sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11627-caelan-d-enkidiev
Nassa
Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 113
Rôle : Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
Date d'inscription : 04/03/2015

Plus sur le personnage
Âge: 27 - 32 ans
Rôle: Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
MessageSujet: Re: The wolf boy [PV Cae] Mer 26 Juil 2017, 03:50

Quand elle coupa le lien télépathique entre elle et l'enfant, le loup s'avança en grognant. La jeune femme n'avait pas peur, elle sentait que l'animal cherchait juste à protéger son ami. C'était étrange de voir une telle complicité entre un animal sauvage et ce bambin. Étrange mais plaisant. Etant donné qu'elle faisait partis de la race elfique, elle avait toujours eus un lien privilégié avec la nature, un lien peut-être même presque aussi fort avec les humains.
Elle vit que le garçon caressait le louveteau pour le calmer, le gardant tout contre lui. Ils s'étaient un peu rapprochés d'elle, l'animal c'était assis, fixant toujours la Chevalière d'un air méfiant.


La guerrière attendait patiemment que le garçon se mette à parler, toujours aussi calme, se forçant à paraître la plus inoffensive possible. Finalement, la voix fluette de l'enfant résonna dans l'air et Nassa s'étonna de la façon organisée et érudite dont il s'exprimait. Un orateur, un beau parleur. Voilà quelques chose de plutôt étonnant pour une si jeune personne.

- Je te prie de m'excuser pour ma maladresse Caelan. C'est une mauvaise habitude que j'ai prise de toujours scruté autour de moi avec mes sens magiques. Depuis ma dernière bataille en fait... Mais ce n'est pas une excuse.

Elle inclina la tête en signe de respect vers Caelan -puisqu'il s'appelait ainsi. Repenser à son expédition sur Irianeth avait formé une boule dans sa gorge et elle sentait le fantôme de la blessure qu'elle avait eut ce jour là courir le long de son dos. Et tout ce feu qu'il y avait autour d'eux. Nassa avait une peur bleu du feu. Elle ne savait pas d'où ça venait mais ça l'avait toujours terrifié.
Pas les petites flammes dans l'âtre. Non, ces immenses langues brûlantes impossible à contrôler. Autant dire qu'au début de son apprentissage, lorsqu'elle avait appris à faire des rayons incendiaires,
elle avait perdu tout ses moyens. Vous imaginez vous du feu sortir de vos mains alors que vous en avez peur ? Zäck avait cependant quelques peu apaiser cette réticence. Un Chevalier devait savoir maîtriser ses démons. C'était une grande étape qu'il fallait franchir sur le chemin de la réussite.

- Voici Cèdre, mon frère

Nassa sortie de ses pensées et dirigea son regard de chat sur le loup avant d'hocher la tête et de donner un léger sourire aux deux compère. Elle comprenait bien que le sens du mot frère était différent de ce que d'autres pouvaient entendre dans ce contexte. Elle avait des frères d'armes et des frères de cœur. Pas besoin d'être liés par le sang pour ne faire qu'un. Elle n'était même pas surprise par l'annonce du petit garçon. Elle s'y attendait, en fait, elle l'avait presque deviné. Il ne fallait pas être devin pour voir qu'ils étaient liés l'un à l'autre. Peut-être étaient-ils âme-sœur ? Étais-ce seulement possible ?

Son âme sœur Nassa l'avait connu très jeune. Il s'appelait Kélian et était mage à la Tour. Mais il était trop perdu dans le passé pour voir toute l'admiration que Nassa lui  portait à l'époque. Il avait quitté le château un peu avant qu'elle devienne écuyer et elle ne l'avait jamais revu. Après la jeune fille n'avait plus jeté un coup d’œil aux garçons, trop occupée à se jeter corps et âme dans ses études. Mais c'était bien avant Edric. Et ça n'avait pas grande importance.

- Dans quelques mois je serais élève au château, je crois

La jeune femme sourit doucement, consciente de ce que ce choix important apportait mais également enlevait. Elle ne voulait pas faire peur à Caelan mais elle ne voulait pas non plus qu'il s'engage dans quelques chose qu'il ne connaissait pas. Il fallait qu'il soit sûr de son choix.

- Cette perspective n'a pas l'air de te réjouir. Tu sais, il faut que tu sois sûr de ce que tu veux faire. Le rôle de Chevalier n'est pas à prendre à la légère, il en va des vies du peuple d'Enkidiev. Je sens que tu as un très bon potentiel Caelan mais je ne voudrais pas que tu regrettes ton choix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The wolf boy [PV Cae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-huitième génération-