___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aurora
Argent - Noble régent
avatar
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 17/06/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv) Dim 02 Juil 2017, 21:41

Que sait-on de la vie quand nous avons six ans? Non ce n’est pas la bonne question à se poser… La bonne question est plutôt que savons-nous de la vie quand nous avons six ans et que nous sommes une princesse soudainement importante. Nous savons qu’une princesse bien élevée salut toujours d’un signe de tête gracieux toutes les personnes qu’elle croise. Nous savons qu’il faut faire une révérence devant les personnes de la noblesse. Nous savons qu’il ne faut jamais se tâcher, toujours être présentable et surtout toujours souriante.

Maintenant que sait un enfant qui entend parler qu’une troupe d’amuseur, autrement dit une foire, arriverait bientôt au village? Il sait qu’il veut y aller. Il sait qu’il aurait beaucoup de plaisir et qu’il pourrait s’amuser. Toutefois, c’était plus compliqué pour Aurora. Elle avait dû obtenir la permission de sa mère. L’argument «tous les enfants iront» n’était pas valable. Cependant la fillette savait comment convaincre sa mère.


«Mère, cette fête me permettrait de connaître le peuple d’Émeraude et faire bonne impression  en tant que princesse. Vous m’avez bien dit que le peuple aimait les enfants charmants, bien élevés et les futurs souverains qui participent à leurs activités.»

La fillette à la peau basanée baissa ensuite la tête en signe de respect. Ce fut le mouvement fatal qui termina la volonté de sa mère qui lui donna son accord. Elle termina toutefois en disant à sa fille qu’elle profiterait de cette occasion pour observer ces compétences. Aurora retient une grimace. Pas de temps de plaisir pour la petite princesse. Au moins, elle pourrait dire à Eleny qu’elle irait voir la foire. Le prince héritier n’aurait surement pas cette chance.

Comment se sentait-elle envers ce prince? Elle était encore très ambiguë. Il n'était qu'un petit enfant. Il commençait à se forger une personnalité. Ses parents le laissaient être un enfant. Le protocole était pour lui un jeu. Elle ne le détestait pas. Elle ne savait juste pas comment le voir autrement que son futur mari. Juste l'idée d'épouser un garçon la faisait grimacer. Aurora lui avait donc annoncé la veille qu'elle irait voir la foire le lendemain. Juste comme ça, en le croisant dans un corridor. Elle l'avait gratifié d'un petit sourire et était partie. La journée avait été super longue jusqu'au lendemain.

La foire devait arriver lorsque le soleil sera à son zénith. Ayant eu beaucoup de mal à s’endormir la vieille en raison de l’excitation, la petite se leva plus tard qu’à son habitude. Il ne lui restait que peu de temps pour aller aux bains, s’habiller et essayer de faire quelque chose avec sa chevelure… Elle arriva aux bains en courant. Elle se jetant dans l’eau chaude avec plaisir. Elle y barbota quelques instants en riant doucement. Elle adorait l’eau. Malheureusement, le moment de répit ne durant qu’un instant. Elle devait rapidement aller s’habiller et faire quelque chose avec sa chevelure.

Aurora enfila une légère robe blanche. Elle tenta de combattre sa chevelure fournie et bouclée, mais rien ne suffisait. En soupirant, elle abandonna et décida de se coiffer d’un beau chapeau blanc. Elle devrait être présentable maintenant.  La gamine tourna sur elle-même et sourit. Elle allait assister à sa première foire! Elle quitta l’aile de la royauté en saluant sa mère comme elle le devait. Cette dernière lui donna son accord d’un signe de tête et la laissa partir. Aurora n’était pas bête, sa mère la surveillerait d’un peu plus loin. Ça n’avait pas grande importance, son prochain arrêt serait le village d’Émeraude et la foire.


Dernière édition par Aurora le Ven 11 Aoû 2017, 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleny
Emeraude
avatar
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/06/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Qui se souvient des messages secrets dans le titre? Lun 03 Juil 2017, 11:07


Dès le moment où Aurora se vanta auprès du prince d'Émeraude qu'elle irait à la foire qui avait lieu au village à partir du lendemain, les yeux d'Eleny pétillaient.

Ce n'était pas qu'il savait ce qu'était une foire. Pour tout ce qu'il en comprit, ça pouvait bien être un très large animal qui passait par là annuellement, entraînant avec lui une vague de bonheur et de gaieté. Peut-être que cette créature était d'une beauté inégalée, d'une largeur sensationnelle. Du moins... c'est ce qu'il comprit du comportement de la princesse. Que ce serait grandiose. Bien que son ton fut légèrement vaniteux, le rouquin ne le comprit pas ainsi. Il le vit comme une annonce. Aurora partait voir la foire. Et cela la rendait heureuse.

Alors malgré lui, le gamin se retrouvait impressionné et désireux d'en voir autant qu'elle.

Si c'était au village, par contre, il fallait qu'il demande à maman de l'y emmener.

Pas papa. Pas pareil.

Et comme les adultes le font tous si bien, Eleny se retrouva le lendemain, yeux grand ouverts, la main dans celle de sa mère, qui croisa la brunette alors qu'elle sortait de l'aile où elle demeurait.

- Aurora, sourit-elle. [color=crimson=J'ai cru comprendre que ta mère te supervisait aujourd'hui? Emmènerais-tu Eleny? Il meurt d'envie de te suivre à cette foire...[/color]

Et comme toutes les fois qu'un adulte se mêlait à une situation, tout était soudainement correct, et le prince se retrouvait à l'extérieur, main dans la main avec la grande fille à chaque fois qu'il y avait ne serait-ce qu'un peu trop de monde. Il la tirait de nouveau vers lui à chaque occasion qu'il pensait ne plus avoir à être guidé, par contre. Sauf qu'apparemment, c'était sans importance à la princesse d'Argentine, qui suivait les règles à la lettre. Les règles... bon, pas que maman lui en avait vraiment donné. Juste quelques conseils, vraiment. De le garder à l'oeil, s'il-te-plaît. De lui tenir la main, puisqu'il était tout petit, si elle sentait qu'elle avait la chance de l'égarer. Le léger ridicule de la situation, de demander à la future femme de son bébé, de le garder pour la journée, n'échappa pas à la reine. Mais elle n'en avait dit rien, et avait dissimulé sa négligeable incrédulité.

Alors voilà comment un gamin de trois ans, marchant à petites enjambées très rapides afin de parvenir à suivre sa gardienne/amie(?)/fiancée, en arriva à sa toute première foire. Il comprit rapidement qu'il s'agissait finalement d'une sorte de fête, et pas juste d'un très grand animal (Il s'était un peu convaincu que c'était ça. Oups). Avec plein de trucs tellement grands, et si colorés, et tant de décorations-- qu'il n'arriverait jamais à tout décrire.

La fête comme tel n'était point au beau milieu du village, comme les enfants l'avaient cru. D'ailleurs, ils durent demander à quelqu'un de les pointer vers la bonne direction, après un petit effroi original (N'y avait-il donc PAS de foire??). Il n'y aurait guère eut de place pour toutes les installations. À la place, les terres les plus proches qui n'étaient pas utilisées pour l'année, celles qui regagnaient leurs vitamines (c'est ainsi qu'Eleny le comprenait) avaient été louées par leur fermier.

Et donc, dans un mixte de: trop de choses à voir, trop de tentes trop belles, trop de- de- de tout! Les yeux du prince s'accrochèrent sur quelque chose de particulier: un garçon, peut-être de l'âge d'Aurora, tout blond, tout doré, avec... Eh bien, avec une queue de chat.

Et au beau milieu de tout ce monde, Eleny tira sa main vers lui-même une fois de plus, s'échappant de sa gardienne, et accourant vers la personne qu'il avait remarquée.

Et il attrapa sa queue à deux mains, l'immobilisant.

- Ouaouh!! Ell'est vraie? demanda-t'il un peu trop rapidement, et pas si clairement, dans sa hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kosuké
www.perdu.com
avatar
Nombre de messages : 1370
Rôle : Dieu du Temps
Date d'inscription : 14/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Eternel
Rôle: Dieu du temps
MessageSujet: Re: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv) Lun 03 Juil 2017, 18:36

Il y avait quelques jours de cela, il avait aperçu la ville au loin, et s’y était dirigé. La saison en étant une favorable à toutes sortes de trouvailles alimentaires, Kosuké n’avait pas eu trop de misère à emprunter une carotte dans un potager, une tomate, un concombre, ou grimper aux pommiers des vergers.

Mais il y avait quelque chose de plus joyeux, à être en compagnie d’autres êtres vivants. Certes, les animaux étaient intéressants, mais ils ne lui répondaient jamais. Pas comme tous les bipèdes d’Émeraude.

Il y était depuis trois jours déjà lorsqu’il aperçut plusieurs caravanes, en file, s'installer au bord du village dont il ignorait toujours le nom. Comparativement aux autres cortèges, les personnes la composant étaient particulièrement bruyantes, et l’enfant les avait suivis, curieux.

Sa présence était passée plutôt inaperçue jusqu’à ce qu’il grimpe sur un particulièrement grand chêne pour agripper une corde qu’un des festivaliers avait coincée, dans une tentative de monter un immense chapiteau. Le petit dieu avait entendu trois personnes se quereller, en panique, et s’était tout simplement dit qu’ils n’avaient qu’à grimper. Or, après 1h passée à les regarder chercher une autre solution, il avait escaladé l'arbre et leur avait rendu la corde.

Ça lui valut du poulet, ce soir-là. Le lendemain, un jeune homme venait déjà le trouver pour lui demander de grimper ailleurs, sous les regards incertains de ses camarades.

En deux jours, la foire était bien installée, et l’endroit grouillait de visiteurs.

Kosuké s’était trouvé une place, au soleil, sur une caisse de bois contenant des pommes, et regardait avec fascination la marée humaine (ou autres espèces similaires). Il était vêtu d’une chemise blanche trop grande pour sa taille, et de courts pantalons bruns qu’il avait volés sur une corde à linge plusieurs jours auparavant.

Il eut à peine le temps d’entendre de petits pas rapides se diriger vers lui, avant de sentir quelque chose immobiliser sa queue. Il sursauta, tournant vivement sa tête, une expression de surprise sur le visage.

Derrière lui- enfin, presque à côté de lui maintenant, se trouvait un petit garçon au visage parsemé de petites taches, avec de grands yeux bleus. Un grand sourire amusé apparu sur le visage du petit dieu.

« Bien sûr! »

Il répondit, un rire dans la voix.

« Attends ça existe des fausses?!? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Argent - Noble régent
avatar
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 17/06/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv) Ven 07 Juil 2017, 22:39

La journée était si bien débutée. Évidemment, elle ne pouvait pas continuer sur cette lancée. Quand la reine d'Émeraude demanda à la jeune princesse d'amener son fils à la foire, Aurora lui adressa un sourire, hocha la tête et termina avec une légère révérence. Bref, la réponse parfaite. Toutefois, dans sa tête, ce fut une toute autre histoire. Elle n'avait rien contre le jeune prince mais elle savait comment il pouvait être... Euh… Peu royal? Les protocoles, il ne connaissait pas ou du moins il faisait croire qu'il ne les connaissait pas. Il ne sera pas aisé de le garder près d'elle sans qu'il fasse de bêtise. Il était si jeune encore… Oh ! Elle le voyait même déjà tirer des femmes par leur robe pour leur demander de le mettre sur ses épaules pour mieux voir les amuseurs. Qu'est ce qui pourrait être pire que ca?! Pour la jeune princesse d’Argent, rien.

Toujours pour faire bonne figure, elle prit doucement la main d'Eleny et elle se mit en route avec le petit au talon. Pauvre petit prince, s'il croyait qu'il pourrait s'échapper de sa prise, il rêvait. Elle le retient plusieurs fois de s’éloigner. La petite fut sur le coup surprise de constater que la fête ne se faisait pas dans le village. Toutefois, une fois qu’elle vit comment les champs étaient bondés, elle comprit. Jamais la foire n’aurait eu assez de place dans le village pour s’installer. Pendant un instant, Aurora oublia qu’elle était une princesse. Voir toutes ces couleurs, voir les amuseurs se mettre au travail, ressentir cette joie. Oui, on pouvait sentir que les paysans étaient ravis d’être présents.

C’est dans ce moment de paix et de joie, ce moment où pour une fois elle n’était plus la princesse parfaite qu’elle remarqua que sa main était libre. La gamine regarda exagérément autour d’elle pour voir la petite tête rousse d’Eleny.  À son grand soulagement, elle le retrouva près d’un garçon blond. Elle fronça les sourcils un instant. C’était la première qu’elle le voyait dans les environs. Elle l’observa discrètement encore pendant quelques secondes quand elle comprit la question de l’héritier. Ses yeux se transformèrent en deux disques ronds. Venait-il sérieusement de demander à ce jeune... garçon… (d’accord, c’était la première fois qu’elle voyait un garçon avec une queue de chat, mais c’était pas une raison!) si sa queue était une vraie?! Aurora ne sut sur le moment comment réagir. Instinctivement, comme l'aurait fait tous les enfants de 6 ans, elle chercha du regard sa mère. Pour ce coup, elle avait besoin d'aide. Toutefois, impossible de la retrouver... Aurora eut un instant de panique. Elle savait que sa mère était là et devait attendre sa réponse... Elle l’observa et s’attendait qu’elle réagisse de la bonne manière. Mais bon sang! Comment aurait-elle pu savoir réagir dans une situation aussi peu probable!

La gamine sentit les larmes lui monter aux yeux. L’idée d’échouer et de décevoir était de loin sa plus grande peur. C’est la voix du garçon qui la sauva de la pire honte soit la crise de larme en public.  Le jeune chat, euh garçon, ne semblait aucunement outragé par la question d’Eleny. Il semblait même s’amuser. Il fallut quelques secondes à la gamine pour reprendre sa présence. Une fois ses yeux complètement secs, elle replaça son chapeau blanc sur sa tête et se dirigea vers les deux garçons. Elle commença avec une révérence pour excuser son protégé de la journée.


«Veuillez pardonner mon ami. Il est encore jeune et ne sait pas les règles d’usage. Je vous remercie d’être aussi gentil. Permettez-moi de me présenter, je me nomme Aurora. Je suis la princesse d’Argent.»

Elle fronça les sourcils pour faire comprendre à Eleny que c’était son tour maintenant de se présenter. C’est à ce moment qu’elle constata que le prince avait encore la queue de chat du garçon dans ces mains. Ses yeux s’agrandirent de nouveau. Quelle erreur de sa part! Elle fit une nouvelle révérence pour s’excuser rapidement. Elle alla derrière le garçon, agrippa les mains du petit qui tenaient encore la queue. Par ce geste, elle frôla la fourrure de la queue. Elle était si douce! Elle hésita pendant un instant, puis rapidement lia ses doigts à ceux d’Eleny et le ramena devant le chat garçon.

Une fois devant, elle adressa un léger sourire à ce dernier. Toutefois voyant qu’Eleny ne se présentait toujours pas, elle lui donna un léger coup de coude. Voyons, il savait au moins se présenter!


Dernière édition par Aurora le Ven 11 Aoû 2017, 11:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleny
Emeraude
avatar
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/06/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: non, juste moi? ... ok Dim 16 Juil 2017, 16:42


Eleny sentit ses lèvres sétirer, son regard pétillant d'amusement posé sur le grand garçon dont il avait la très vraie queue entre les mains. Il n'avait aucune idée si les fausses existaient, mais le sujet l'intéressait.

- Je n'en sais rien! déclara-t-il sans gêne. Mais je n'en ai jamais vue de vrai non plus! Elle viens d'où?

Elle était si douce... si douce... que ce fut malgré lui quand ses mains glissèrent sur le pelage blond, alors que ses yeux se posaient sur la longueur que la chose avait. Il pouvait sentir les os en dessous du poil, de la peau et des muscles qu'il y avait surement sous tout ça. En prenant le temps d'étudier la chose, il comprenait bien qu'elle avait une vie-- ou euh-- enfin. Qu'elle pouvait bouger, chose que ne ferait pas une fausse, sans force extérieure. Il avait encore le sourire aux lèvres quand il entendit une voix familière à ses côtés. Ah. Aurora. Toujours là pour lui gâcher le plaisir. Il leva néanmoins les yeux sur elle, son sourire s'estompant naturellement, même quand elle décrit Nyny comme étant son ami. Hehe. Petite victoire de plus.

Puis il posa à nouveau les yeux sur le gentil garçon.

- Oh! El-eeeEEEHH!! s'exclama-t'il.

Cause: Il venait de se faire prendre les mains par sa promise afin de lâcher l'inconnu devant lui. Non. Mais. Franchement. Ça échappait carrément au petit pourquoi elle faisait cela.

Il la dévisageait sans gêne, un peu brutalisé par son comportement, et gêné à la fois, bien qu'il n'ait pu expliquer exactement pourquoi.

Puis, quand elle lui donna un coup de coude, il fit la moue, carrément. Il comprenait, certes, qu'elle voulait de lui qu'il se présente, mais quand il avait tenté de le faire juste avant, elle l'en avait empêché en l'interrompant. Donc, c'est la mine un peu basse, et le ton ennuyé, si pas un peu bête, qu'il déclara à ses pieds, qu'il venait d'entreprendre d'étudier:

- M'c'Eleny.

Il donna un coup de pied au gazon sous lui, ainsi qu'un haussement de ses épaules.

- Et toi?

C'est qu'il l'aimait déjà, le garçon blond. Si grand et si intéressant, et si-- si doré!!! Même ses yeux. Wow...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kosuké
www.perdu.com
avatar
Nombre de messages : 1370
Rôle : Dieu du Temps
Date d'inscription : 14/06/2008

Plus sur le personnage
Âge: Eternel
Rôle: Dieu du temps
MessageSujet: Re: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv) Dim 16 Juil 2017, 22:23

« J’la trimbale depuis toujours. »

Kosuké répondit aisément à la question du petit garçon.

Mais que la conversation ne puisse continuer, une jeune fille les rejoignit et l’attention du petit dieu se dirigea vers elle. Il y avait quelque chose de plus… noble? Coincée? dans ce qu’elle émanait, qui clashait énormément avec le premier être qui tenait toujours sa queue entre ses mains. Kosuké observa la révérance avec curiosité. Princesse? Wow! Aurora. C’était un joli nom.

Et puis soudainement, il sentit l’extension de sa colonne vertébrale se libérer, et recommencer à s’agiter paisiblement. Aurora s’était emparé des mains du garçon, et cela fit sourire Kosuké. Sourire qui s’étira un peu plus pendant la scène qui se déroula devant lui, alors qu’il se retourna pour faire complètement face à ses deux nouveaux interlocuteurs, bien que toujours assis sur la caisse de bois.

« Enchanté, Aurora princesse d’argent et Miceleny! »

S’exclama le jeune garçon avec enthousiasme.

« Moi c’est… Korann!»

L’hésitation pourrait à la limite paraitre comme un moment de suspense? Kosuké, bien que sans savoir pourquoi, se sentait toujours plus à l’aise de donner différents prénoms à ceux qu’il rencontrait. Il s’arrangeait pour qu’ils commencent tous par K, pour être capable de se reconnaitre malgré le manque d’habitude.

« Dit, est-ce que t'es vraiment faite d’argent? Parce que j’veux pas t’accuser de bluff, mais ta peau a l’air pas mal normale… »

Il fronça les sourcils, mais son ton était léger et amusé. Il pencha la tête sur le côté, observant le petite fille, puis jeta un regard interrogateur à Miceleny. Peut-être qu’il était au courant, puisque c’était l’ami d’Aurora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora
Argent - Noble régent
avatar
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 17/06/2017

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv) Ven 11 Aoû 2017, 11:57


Si elle avait pu, Aurora s’aurait cachée sous une tente pour ne pas vivre cette situation des plus gênante. Eleny ne savait même pas se présenter! C’était quoi cette attitude de garçonnet! On dirait qu’il n’avait même pas quatre ans! Quelle imaturi… Oh. La réalisation fut douloureuse pour la princesse. Elle soupira faiblement. Eleny avait trois ans. Il était un garçonnet. Il agissait parfaitement selon son âge. On n’avait pas tous eu l’éducation d’une mère beaucoup trop protocolaire.

Heureusement, le jeune garçon à la queue de chat tira rapidement la princesse de son malaise. Aurora n’a pas pu retenir un fou rire lorsque le garçon sur la caisse de bois répéta le nom d’Eleny, ou plutôt de Miceleny. Pour une rare fois, c’était un rire franc et d’une douceur surprenante. Il lui fallut plusieurs secondes avant de reprendre son sérieux. Elle avait toutefois compris le nom du garçon, Korann

Son fou rire s’estompa complètement lors de la question de Korann. Elle cligna quelque fois des yeux analysant la question sans pour autant la comprendre. De quoi parlait-il avec sa peau? La gamine fronça les sourcils en regardant ses bras de façon un peu bête, puis une fraction de seconde trop tard, elle comprit. Rougissant devant cette bavure protocolaire, elle secoua légèrement la tête. Ignorait-il vraiment ce qu’était le royaume d’Argent? Elle savait que ce dernier avait été conquis par Irianeth depuis de longues années, mais ce royaume existait encore! Il ne l’étudiait donc plus? Réalisant que le jeune garçon devant elle était un enfant, un enfant sans responsabilité, sans sang royal, un vrai enfant, elle sourit gentiment. Était-ce un peu d’envie? Peut-être bien. Reprenant son sérieux, elle reprit son protocole à la lettre. Tout d’abord, souhaiter la bienvenue.


«Enchanté Korann! Bienvenue à Émeraude.»

Suite à sa phrase, elle fit un révérence gracieuse en tenant du bout de doigt sa robe blanche. La même révérence que sa mère lui avait montré à faire quand on l’inviterait danser. Maintenant, elle devait lui expliquer ce que signifiait être la princesse d’argent.

«Tu as bien raison, ma peau est belle et bien normal, quoi que bien des gens la trouve trop foncée. Je ne suis pas faite d’argent. Ma mère est reine d’un royaume qui s’appelle Argent. Un royaume que peu de gens ont la chance de voir maintenant. Il a été pris il y a bien longtemps par le méchant peuple d’Irianeth. Un jour nous allons le reprendre, du moins ma mère en est convaincue. »

Les méchants d’irianeth… Voilà comment on présentait les personnes du continent ennemi aux enfants. Ils étaient les méchants, ceux qui volent les territoires et qui détruisent tout sur leur passage.
Aurora détourna enfin le regard de Korran pour regarder Eleny. Elle avait promis de s’occuper du garçon, mais cette tâche semblait moins dure avec la compagnie du garçon. Comment faire pour l’inviter à rester avec eux sans que ce soit indigne d’une jeune princesse qui se respecte? Facile, utilisons l’enfant de trois ans. D’une voix beaucoup trop douce, la manipulation était pas encore totalement acquise pour la fillette, elle s’adressa à Eleny.


«Il faut se remettre en route si nous voulons voir la foire. Korran doit être occupé, nous le dérangeons. Il n’a surement pas le temps de nous accompagner. Mais… Il est le bienvenu toutefois s’il le désire. »

Voyons voir si Eleny allait faire comme la princesse s’attendait et utiliser ses charmes de chiot pour supplier Korran de venir avec eux. Au moins, elle l’avait invité… Enfin presque invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv)

Revenir en haut Aller en bas

C'est le temps d'une... deux...trois... foires (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Les plaines-