___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jahar
Officier - Guilde des Aigles de sang
avatar
Nombre de messages : 17
Rôle : Officier des Aigles de Sang
Âge du personnage : 29 ans
Date d'inscription : 04/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 29 ans
Rôle: Officier des Aigles de Sang
MessageSujet: Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan] Lun 26 Juin 2017, 05:39


Un assassinat somme toute banal. Même pas un noble. Juste une querelle de famille. Un père propriétaire de terre vraiment pas enchanté par le choix de sa fille pour se marier. Cela dit, il n’avait sans doute pas entièrement tort, il avait vraiment l’air d’un fieffé idiot consanguin. Le problème résidait principalement dans le fait que sa fille… Bref, si on est dans une pièce obscure, on verrait aisément que ce n’est pas une lumière. Au final, je peux voir mon acte comme un geste de charité !

Sauf que malgré tout, j’ai pris une vie. Cela signifie deux choses. D’une part la recommander à Hope – peu importe ce qu’elle en fait après, ça, ce n’est plus de mon ressort – et d’autre part aller boire un nombre pair de verres dans un bar ou une taverne quelconque. Alors après m’être changé, je suis allé dans ce qui ressemblait de loin à une taverne classique à Emeraude. Des hautes tables en bois, une atmosphère plongée dans une légère pénombre, tranchant avec l’extrême luminosité de cette fin d’après-midi. Et du bruit, pas mal de bruit malgré le fait que la taverne ne soit remplie qu’à moitié. Étrange au vu de l’heure. C’est comme ça que je me suis retrouvé au comptoir, un truc supposé être une chope de bière devant moi. Je ne vais pas vous mentir, ce truc a autant le goût de la bière que j’ai une tête de mec de Shola. Pourtant, aussi dégueulasse que ce soit, ça ne m’empêche pas de boire. C’est le rituel !

Un brouhaha encore incertain se fait entendre au loin et semble se rapprocher. Je n’ai pas un seul doute sur ce qui va suivre. Une sorte de gros groupe va venir s’installer ici avec le but affirmé et avoué de faire le plus de bruit possible. Pour quelle autre raison est-ce qu’un groupe qui fait déjà autant de bruit à l’extérieur passerait dans ce village si ce n’est pour boire de l’urine de je ne sais quelle bestiole que l’on appelle bière ? Et je ne me suis pas trompé. Là où je suis plus surpris, c’est qu’il s’agit non seulement d’un groupe de garde, mais celui-ci suit son chef. Voyons… Vous pensez réellement que les Aigles ignorent qui dirige les gardes des différents royaumes ? Ce que je sais de lui, ma foi pas grand-chose parce qu’il n’y a pas grand-chose à savoir. Il n’a aucune envie de rébellion contre l’autorité qui régit l’armée, pas de casseroles, respecté. Le genre de bon gars qu’on imagine pas croiser dans ce genre de bar. Mais étant donné le nombre de ses subalternes qui tentent de lui payer un verre. C’est plutôt une de leurs manœuvres pour plaire à leur chef. Il ne semble pas si facilement corruptible. Dommage… Il y a un bon nombre de choses d’usages que j’aurais pu avoir d’un chef de garde s’il l’avait été. Quoique… Tout le monde a son prix n’est-ce pas ?

Toujours est-il que c’est lui qui se dirige vers le comptoir pour venir commander sous les acclamations des autres qui semblent heureux de scander son nom. Venaient-ils d’accomplir une mission dans laquelle leur chef a été brillant ? Ce n’est pas à exclure. Ça n’a pas l’air d’être le coin le plus tranquille du royaume par ici. « C’est la rançon de la gloire n’est-ce pas ? » On pourrait presque penser qu’il y a une touche de compassion dans ma voix. Comme si se faire acclamer par ses troupes était plus quelque chose de gênant que gratifiant. Ça a l’air d’un gars simple. Et les gars simples ne font pas leur travail pour se faire applaudir mais uniquement parce que c’est leur travail. « Vous les avez gratifiés d’un exploit commandant ? » Une bonne façon de lui dire que je sais qui il est. Lui en revanche, doit se poser une question assez existentielle. Qui est cet homme aux yeux bridés en train de lui parler comme s’il comprenait ce qu’il vivait et comme s’il le connaissait. Je lui tends alors la main. « Mais je ne me suis pas présenté, Hiroki, ancien officier de la garde de Jade. Maintenant… Voyageur ? » Comment me souvenir de toutes ces identités ? A vrai dire, j’en ai 5 ou 6 que je ressors selon les circonstances. Hiroki est l’une des plus faciles. J’ai opéré pour les Aigles tout mon enfance à Jade, je connais bien les us et les coutumes de leur garde. « Mais permettez-moi de vous payer un verre. » La générosité et l'alcool enfoncent de nombreuses portes et résolvent bien des problèmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garan
Armée - Chef
avatar
Nombre de messages : 13
Rôle : Chef des armées d'Emeraude
Âge du personnage : 57 ans [G18]
Date d'inscription : 17/02/2017

Plus sur le personnage
Âge: 57 ans [G18]
Rôle: Chef des armées d'Emeraude
MessageSujet: Re: Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan] Mer 28 Juin 2017, 13:45


Enfin de l'action… Depuis la réception du bras de Lyzann au château d'Emeraude, Garan trouvait qu'il n'y avait pas beaucoup à faire en tant que soldat. Tout comme il n'y avait pas eu beaucoup à faire entre le moment où les Ombres avaient été vaincues et la découverte des têtes de deux Chevaliers… En fait, à y réfléchir, le chef des armées d'Emeraude se disait que l'action arrivait par paliers, en quelque sorte. D'un côté, ce n'était pas si mal, puisque la paix était ce pour quoi les soldats et les Chevaliers combattait. Mais, de l'autre, ne plus rien avoir à faire était tout de même légèrement (beaucoup en fait) ennuyant quand on s'était entraîné toute sa vie pour la guerre…
Enfin bref… Donc, c'est ce manque d'action qui fit que, dès qu'il entendit qu'un meurtre avait été commis dans un village d'Emeraude, Garan en parla immédiatement à plusieurs de ses hommes (dont Manny son presque bras droit, évidemment 8D), et ils se rendirent aussi rapidement que possible dans le dit-village.

Arrivé sur place, le Fallois s'approcha du garde qui semblait avoir découvert le corps et lui demanda certains détails sur la victime, ainsi que tout ce qu'il pourrait lui dire. Le garde, le reconnaissant sûrement, ne se fit pas prier et lui dit tout ce qu'il savait. Apparemment, la victime n'était ni un noble, ni quoique ce soit qui s'en rapprochait. Sur le coup, le soldat pensa à une bagarre qui aurait mal tourné, mais un regard autour de lui ainsi que le reste des informations lui prouvèrent le contraire. Tout d'abord, personne dans la foule qui s'était amassé autour de la scène de crime ne semblait blessé. Ensuite, le meurtre semblait avoir été commis avec beaucoup trop de professionnalisme pour que ce soit simplement la conséquence d'une bagarre.
Donc, ne sachant pas vraiment par où commencer, Garan envoya ses hommes interroger les possibles témoins (la foule quoi xD), et alla, lui, s'occuper de ce qui semblait être une veuve éplorée. Il la consola pendant un bon moment, tout en observant en même temps ce que faisait ses hommes, jusqu'à ce que quelque chose d'inattendu se produise. En effet, un homme, qui était apparemment le père de la jeune veuve, s'approcha de Garan et s'accusa du meurtre, expliquant qu'il  ne supportait pas les fréquentations de sa fille. Même s'il pensait que l'homme protégeait quelqu'un, notre soldat ne se posa pas plus de questions et demanda aux gardes de l'emmener.

C'est à partir de ce moment-là que ses hommes, pensant que c'était lui qui avait résolu l'enquête, lui proposèrent d'aller boire un verre dans la taverne la plus proche. Même s'il savait qu'en réalité, il n'avait rien fait du tout, Garan ne refusait pas. Après tout, boire un verre avec ses soldats ne lui déplaisait pas vraiment. Durant tout le trajet, le Fallois fut félicité, et on lui proposa même de lui payer un verre. Il accepta avec joie, même s'il savait qu'il allait finir soûl à force.
Une fois arrivé à la taverne, notre chef des Armées se proposa pour aller commander les bières (disons que c'est une technique pour fuir toute cette popularité hein 8D), et se rendit donc au bar. Arrivé là bas, il fut accosté par un Jadois qui semblait vouloir en savoir beaucoup sur lui. Il l'écouta donc parler, puis lui répondit.

"Enchanté cher Hiroki ! Heureux de voir que ma popularité semble s'être étendu jusqu'à Jade. Je ne pensais pas être un aussi bon chef !" Puis, après avoir laissé échapper un rire, il reprit : "Pour ce qui est de la choppe que vous m'offrez, je ne suis pas contre. Même si, avec tout ce que mes hommes vont m'offrir, eux aussi, je vais finir par me soûler"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jahar
Officier - Guilde des Aigles de sang
avatar
Nombre de messages : 17
Rôle : Officier des Aigles de Sang
Âge du personnage : 29 ans
Date d'inscription : 04/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 29 ans
Rôle: Officier des Aigles de Sang
MessageSujet: Re: Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan] Jeu 29 Juin 2017, 09:31


Eh bien, il semblerait que notre cher chef des soldats du royaume d’Émeraude ait plus d’humour que son rang ne laisse paraître ! Je l’aurais cru beaucoup plus psychorigide. J’ai déjà tendance à dire que quelqu’un qui vient boire dans une taverne ne peut pas être une mauvaise personne – une mauvaise personne étant une personne ennuyeuse –. Bien entendu, c’est à nuancer. Il a l’air d’appeler bière et d’aimer le liquide jaunâtre qu’ils servent. Je n’ai donc plus qu’à ajouter Garan  à la liste des gens que je dois amener à Jade pour leur faire goûter le saké !

A ce moment, je ne suis même pas dans l’humeur de me complaire dans la manipulation pour obtenir quelque chose. A vrai dire, dans l’état actuel, je n’ai rien à lui demander. Est-ce qu’il pourra être utile dans le futur ? Peut-être oui. Quel est le meilleur moyen pour que je puisse lui demander quelque chose un jour ? Bien m’entendre avec lui et nous rappeler à la solidarité entre soldats, l’union sacrée entre ceux qui se sont battus pour repousser les envahisseurs. L’union des sans pouvoirs, les personnes que tout le monde oublie dans les guerres, que tout le monde dénigre mais qui sont incontestablement les plus courageux car ce sont eux qui risquent le plus dans ces batailles. Ce qui explique sans doute le fait que je n’ai participé à aucune de ces guerres. Outre le fait que ces bisbilles de recherche du pouvoir et de conquête ne m’intéresse pas – après tout, n’est-il pas mieux d’avoir un alignement me permettant d’être partout à la fois ? – je ne suis pas du genre suicidaire. Vous pouvez me taxer de lâche si ça vous chante mais affronter des personnes qui vous envoient des ondes de chocs et des rayons incendiaires, très peu pour moi.

Toujours est-il que je réponds en écho à son rire. Après tout, qu’est-ce qu’il y a de mal à finir saoul de temps en temps. Bien entendu, je prends garde à rester à des doses raisonnables. Il y a des secrets que je ne tiens pas spécialement à révéler. Heureusement, Hiroki, le personnage en a par contre que je peux révéler sans problème. « Il n’y a jamais de mal à fêter une victoire commandant. » Je lui laisse une tape sur l’épaule avant de faire signe au barman d’en rajouter une autre et d’avancer quelques pièces sur le bar. C’est aussi un moyen de savoir la raison pour laquelle des soldats s’arrêtent en se congratulant dans une taverne à quelques pas de ma forfaiture. Je ne doute pas un instant qu’il y a un lien. Et qu’ils ont « résolu » l’affaire. Un mauvais coupable ? Certainement. Si mon cher commanditaire m’avait vendu, je serais en train de faire admirer ma rapidité et je serais allé le terminer moi-même. Ça n’a pas l’air d’être le cas.

« Vos hommes ont l’air de vous apprécier ! Ça me ferait presque regretter ma retraite très anticipée ! Mais que voulez-vous, j’ai fait mon temps ! » Il est alors temps de se faire entrechoquer nos chopes. « Santé ! » Autant en profiter pendant qu’aucun de nous n’est encore trop éméché. Surtout que quand je commence à l’être, j’ai tendance à parler de politique, alors il serait peut-être plus sage que je n’abuse pas trop des bonnes choses. « C’est tellement mauvais que ça en est presque bon ! » Il se pourrait que j’ai menti là-dessus… C’est tellement mauvais que c’est tellement mauvais. Heureusement que y a de l’alcool dedans pour presque faire oublier le goût. « Vous avez hâte de retourner au front ? » Autant savoir à qui j’ai à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garan
Armée - Chef
avatar
Nombre de messages : 13
Rôle : Chef des armées d'Emeraude
Âge du personnage : 57 ans [G18]
Date d'inscription : 17/02/2017

Plus sur le personnage
Âge: 57 ans [G18]
Rôle: Chef des armées d'Emeraude
MessageSujet: Re: Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan] Mar 11 Juil 2017, 15:52


"Santé, cher Hiroki !"

Portant la choppe que le barman venait de lui offrir à ses lèvres, Garan jeta un coup d’œil à ses hommes à qui une serveuse apportait leur propre bière, un sourire aux lèvres. Bien évidemment, dès que la jeune femme approcha du groupe, les soldats, Manny en tête, se mirent à lui raconter leurs exploits (ou du moins le semblait-il, vu les grands gestes qu'ils faisaient et le rire de la serveuse). Cela ne surprenait pas vraiment notre chef des Armées, vu qu'il connaissait ses hommes, mais il préférait tout de même les surveiller un peu, sachant qu'ils représentaient l'armée du Royaume, même lorsqu'ils prenaient du bon temps dans une taverne.
Enfin bref… Lorsque la bière finit par atteindre ses lèvres, Garan faillit la recracher immédiatement. Il était pourtant habitué à la bière au goût douteux d'Emeraude, vu que c'était l'une des seules boissons alcoolisées qu'il buvait régulièrement, mais celle-ci était particulièrement immonde. Le Fallois avala donc difficilement une gorgée de sa bière, avec une grimace, puis se tourna de nouveau vers son interlocuteur, qui venait de lui poser une question.

"A vrai dire, j'ai presque honte de le dire, mais la guerre c'est un peu toute ma vie. Cela fait bien une trentaine d'année que je suis dans l'armée d'Emeraude, et je n'ai pas vraiment connu autre chose que ça dans ma vie alors… J'ai du mal à m'imaginer ailleurs que sur le front !"

Garan venait de partager une de ses pensées intimes, que peu de gens connaissait en dehors de lui-même, mais il faisait confiance à ce soldat de Jade. Il ne savait pas si c'était dû à l'alcool, qu'il avait continué à boire pendant qu'il parlait, ou au fait que ce soit lui aussi un soldat d'expérience, mais en tout cas le chef des armées d'Emeraude faisait confiance à Hiroki.
Mais revenons à nos dragons… Après ces paroles moins humoristiques que le début de la conversation, dirons-nous, Garan finit sa première choppe d'une traite, comme pour reprendre un peu ses esprits, et en commanda une autre. Il la but d'une traite, celle-là aussi, puis en commanda une troisième.

"Mais bon, nous ne sommes pas ici pour parler de moi ! Alors, mon cher Hiroki, qu'est-ce qui vous a poussé a quitté l'armée de Jade ? Et ne me dites pas que vous aviez fait votre temps, Je ne vous croirais pas ! Vous êtes bien trop jeune pour cela."

Garan laissa alors échapper un léger rire, faisant comprendre à son interlocuteur qu'il le taquinait, puis attendit sa réponse tout en buvant lentement sa bière.

[HRP : Bon, alors j'ai eu du mal à le sortir ce RP, alors si quelque chose te va pas, hésites pas à me le dire hein ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jusqu'à plus soif ! [PV : Garan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Les Villages-