___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[EVENT] État d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: [EVENT] État d'urgence Ven 09 Juin 2017, 23:51



An 1259 - Mois 12 - Jour 30

RP précédent ---> *


Le froid de la saison hivernale avait été mordant sur tous le trajet; les ayant ralentis considérablement. Fort heureusement, ils étaient arrivés à Fée avant le jour promis de l'exécution. Ils avaient le temps de faire du repérage et surtout d'organiser le campement et le futur lieu des soins en attendant leur retour... Ils ne s'étaient pas mit d'accord sur une date limite pour rester sur les berges côtières du Royaume de Fée mais une chose était sûre... Si cela traînait trop, ils ne pourraient pas rester ici indéfiniment.

D'ailleurs, il fallait qu'ils soient les plus discrets possible afin de ne pas se faire repérer par les Fées. Par conséquent, ils devaient bouger leur campement au moins une fois par jour. Même s'ils étaient protégés par les grandes roches du Royaume, les Fées étaient des créature malignes et surtout douées de magie. Ils finiraient pas être repérés.

Miyäck tentait de garder le feu en vie à l'aide de ses rayons et surtout dans l'espoir de réchauffer ses mains. La période n'était pas la plus propice aux campements... Malheureusement, s'ils avaient pu choisir de ne jamais vivre ça, certainement qu'ils seraient tous au chaud autour d'une bonne choppe de bière à discuter avec Lyzann.

Le temps était long... Bien trop long. Et ils étaient tous fatigués par ce voyage intense et le froid.




- - - - - - - - - - - - - -
Les Chevaliers souhaitant se rendre avec le groupe de soutiens à Fée peuvent poster ici !

Ici, plus de participation antérieure requise. Même si vous n'avez pas participé aux précédents Rp ou vous ne vous êtes pas portés volontaires pour le dragon / la mission, vous pouvez participer ! Veillez simplement à avoir lu les précédents Rp afin de suivre l'action et de rester cohérents.


Attention, ce Rp se déroule plusieurs jours après le précédent. Nous posterons ici en parlant du voyage / du campement etc. jusqu'à ce que le groupe revienne (ou pas mindfuck inside) avec Lyzann (ou pas mindfuck inside).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Lilianna
Fées
avatar
Nombre de messages : 137
Rôle : Princesse héritière des Fées
Date d'inscription : 28/06/2016

Plus sur le personnage
Âge: 14-19 ans (G19)
Rôle: Princesse héritière des Fées
MessageSujet: Re: [EVENT] État d'urgence Mer 14 Juin 2017, 13:34



Suspicious

Event

Tout paraissait calme cette journée-là. Le soleil avait pointé le bout de son nez alors que mes yeux s'ouvraient au même rythme, la rosée du matin perlaient sur les fleurs encore endormies, un vent doux passait par ma fenêtre tout en faisant virevolter mes rideaux quelque peu. Comme à mon habitude, je me levais à l'aurore, me dirigeais au pas de course vers les cuisines, me pris un casse-croûte rapide, et sorti comme une tornade du château. J'avais pris la peine de bien me couvrir, car la saison n'était pas propice aux robes et aux jupes. Bien que la neige fine ne me gêne guère, il fallait tout de même que je veille à ne pas prendre froid, sinon je me ferais disputer. Mère me laissait faire ce que je voulais, tant et aussi longtemps que j’assistais à toutes mes leçons et que je veille à terminer mes tâches de la journée.

Je me promenais donc à travers les arbres de cristal lorsque je tombai, totalement par hasard, sur des traces de chevaux. Je reconnaitrais leur pas entre milles, il m’avait été donné d’en apercevoir seulement lorsque des gens de l’extérieur voyageaient en nos terres, principalement les chevaliers d’Émeraude. Il m’était courant de voir des traces de cerfs, qui sont beaucoup plus petites que celles des chevaux. Intriguée, je me décidai à les suivre. Cela me changerait de mes habitudes, il ne se passait jamais rien ici.

Je ne pris pas la peine de sonder le territoire, de toute façon, j’étais mauvaise pour le faire. Je préférais me laisser la surprise. J’avais un espoir de revoir mon amie Alyss, même si je savais qu’elle n’était plus écuyer désormais, mais disciple de la tour. Peut-être accompagnait-elle quelqu’un ?...
Cela me prit certainement une bonne heure avant d’entendre, au loin encore, des messes basses. Cela me surprit de voir que je m’étais rendue proche de la côte, car je distinguais très  bien les rochers qui séparaient mes terres de l’océan. Ne voulant pas me faire repérer, je me rendis invisible et m’approchai des sons. Tout en me cachant derrière un arbre, en plus de mon invisibilité – peut-être par peur d’être perçu tout de même, même si c’était totalement impossible – je regardai discrètement qui était avait pénétrer dans le royaume de Fée. Quelle ne fut pas ma surprise de voir des soldats tout de vert vêtue ! Cependant, même si je les savais gentils, je ne me découvris pas tout de suite, m’apercevant qu’ils agissaient bizarrement. En effet, tous chuchotaient, et aucun d’entre eux de déposa ses affaires, comme s’ils ne voulaient pas se faire surprendre… Je ne savais pas trop ce qu’il se passait, mais je préférai observer silencieusement.

Manque de chance, une brindille craqua et je me figeai de peur d'être repérer malgré mon invisibilité.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11597-lilianna-princesse-heritiere-de-fee http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11418-lilianna-des-fees
Kolth
Animateur - Ex-Écuyer
Animateur - Ex-Écuyer
avatar
Nombre de messages : 69
Rôle : Ex-Écuyer d'Émeraude
Date d'inscription : 03/04/2016

Plus sur le personnage
Âge: 19-23 ans (G19)
Rôle: Ex-Écuyer d'Émeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] État d'urgence Jeu 15 Juin 2017, 01:30


Suite à la découverte du bras de Lyzann, au Conseil crétin qui avait refuser qu'ils tentent un truc pour aller la sauver, à la discution avec une Dragonne que son Maître Zäck connaissait qui avait accepté une mission dite ''suicide'' sur Irianeth pour aller arracher leur Chef des griffes de ces dits ''barbares'' parce-qu'ils n'avaient aucune autre idée de comment faire un truc sans l'accord de personne et dans le plus grand secret, une équipe était aller dans la plus grande discrétion en Fée afin d’accueillir les survivant de la mission et leur porter assistance au plus vite s'ils en avaient besoin. C'étais un plan de fou! Alors voilà que Kolth se retrouvais dans le Royaume et son Maître... Quelque part entre Irianeth et ici. Si tous les jours pouvaient être comme ça!...

-J’y vais!

S’écria -en murmurant...- Kolth dès qu’il entendis qu’il fallait trouver un truc à manger. Oh, ils avaient amplement de provision, mais, ne sachant pas vraiment combien de temps ils devaient rester ici, ni dans l’état dans lequel leurs compagnons allaient arriver –car Kolth refusais une autre option-, ils ne voulaient pas trop faire descendre leur provision. Surtout que le voyage avait été un peu plus long que prévus puisque la température, cette fois, n’avait pas vraiment été de leur côté. Il savait que sa remonterais le moral de tout le monde -ou presque- s’il revenait avec un Cerf fraichement tuer et qu’ils pourraient manger un repas chaud! Ce n’étais pas lui qui allait lever le nez sur de la viande sécher, des noix, du fromage, des fruits et plein d’autres trucs, mais c’était aussi justement un peu le problème! Il était un vrai goinfre et mangeait sans problème l’équivalent de la portion de deux Chevalier. Il pouvait bien faire attention et ne pas trop manger, mais le fait était que s’il ne mangeais pas à sa faim, il deviendrais assurément impatient et personne n’avait besoin que quelqu’un fasse monter la tension déjà assez palpable parmi tout le monde. Il c’était promis d’être là pour aider, pas pour nuire. Leah mettais la faute à ses ‘’hormones’’, mais lui, il savait que ce n’étais pas seulement ça. Enfin…

Évidemment, il dû attendre l’accord de Miyäck. C’était elle qui était à la tête du groupe et c’était aussi elle son Maître temporaire durant l’absence de Zäck. Celle-ci sembla un peu hésitante à le laisser aller, mais sous les milliers de ‘’pour’’ le fait de le laissé y aller, elle avait fini par céder, sans doute voyant son trop grand entrain, tout comme le fait qu’il lui cassait peut-être un peu les oreilles –et qu’il avait malgré tout sérieusement besoin de se dépenser-. Il l’avait suivi durant les préparatifs du campement très basique pour cette journée sans cesser de continuer à exprimer son envie d’aller à la chasse et préférait nettement y aller seul. Elle savait qu’il serait sage. Pas vrai?...

C’est donc en ayant enfin réussis à s’éloigner du petit groupe de Chevalier, que Kolth choisi de ne pas prendre la forme de son Totem trop instable depuis un moment de peur de crée tout un émoi et de foutre la trouille aux petites Fées ou pire encore, d’en dévorer une. De plus, il ne pouvait s’empêcher de pensé à Lilianna et il avait réellement envie de la contacté télépathiquement pour lui dire qu’il était en visite dans le coin! Mais bon, ils étaient en mission secrète et pas en visite et il n’avait pas envie de tout faire foirer par sa faute non plus. L’Ordre avait déjà assez de soucis comme ça et personnellement, c’était peut-être littéralement du déni, mais il préférait ne pas trop y penser, sa pourrait, tout comme les autres l’affecter. Un peu trop même. Il était déjà sensible à son entourage et c’était sans doute sa façon à lui, avec sa trop grande bonne humeur, de gérer tous ceux qui tirait la gueule.

Il C’était donc éloigné une bonne heure avant de trouver une proie. Il avait déambulé dans la forêt avec une réelle fascination, mais il ne devait pas trop s’attarder car il devait ramener de la nourriture! Ainsi donc, il avait opté pour une lance. Il refusait l’idée d’abattre un animal simplement avec une flèche. Non seulement il avait l’impression de le faire en traitre, mais en plus ça ne lui donnais aucun challenge et malheureusement, il en avait besoin. Faute de pouvoir réellement se dépenser et tout, chassé pour de vrai -car il ne considérait pas que chassé a distance étais de la vrai chasse, ne laissant alors aucune chance à l’animal de prouver qu’il était meilleur et donc, qu’il pouvait vivre et lui crever de faim- avait tout de même selon lui quelque chose d’honorable pour les deux partie. C’était un vrai combat, même s’il avait un avantage: Celui d’être le prédateur. Le bon côté des choses pour sa proie? Elle connaissait mieux la forêt que lui, mais il ne comptait pas nécessairement non plus la laisser s’échapper.

C’est donc sous le cri de surprise d’un cerf, suivis d’un bruit sourd, que Kolth se redressa, retirant la lance planté directement dans le poitrail de l’animal où se mis à s’écouler le sang qui tachait la neige. Il choisit de l’éviscérer sur place. Les abats nourriraient les prédateurs –Il devait forcément y en avoir?- et puis ce serais tout simplement moins lourd à traîner. Une fois chose faite, il agrippa les pattes de l’animal et tenta de le lever pour le placer sur ses épaules, mais rata son coup à mi-chemin, vacillant sur le côté pour jurer en réalisant qu’il venait directement de tomber dans les abats. Génial, ont dirais qu’il venait de faire un bain de sang, mais pas assez gros pour pouvoir y plonger complètement. Poussant un bref soupir visiblement irrité par sa maladresse passagère, il retira les bouts de chair après ses vêtements et se contenta d’agripper les bois de l’animal et de le traîner derrière lui. Un jour, il serait assez fort pour le soulever tout seul! Et ce n’était certainement pas en mangeant des noix et des fruits qu’il y arriverait…

Au bout d’un moment, il revint en vue du campement pour la journée. Il avait dû se servir de son flair et suivre ses pas dans la neige pour les retrouver. Il savait que la forêt de Fée était spéciale, mais il ne se l’était pas imaginer à ce point. Il pouvait tout de même comprendre comment son amie pouvait l’adoré, c’était un endroit époustouflant où s’il ne se concentrait pas sur son objectif, il aurait sincèrement commencé à errer d’un sens et de l’autre rien que pour tout découvrir jusqu’à en oublier qui il était! Et ce ne serais pas là l’œuvre d’une quelconque magie… Il avait plus que tout envie de prendre la forme de son totem et d’explorer les environs, mais il préférait ce retenir. Ce n’étais pas le moment, ce n’étais vraiment pas le moment!

La brise salé pouvait atteindre ses narines et il pouvait au loin entendre les vagues se fracassé sur des rochers. Les Chevaliers n’y étaient pas très loin. Il accéléra donc le pas avec entrain, jusqu’à ce qu’une odeur particulière se mêle à celle de l’océan. Il fronça les sourcils quelques secondes, perplexe. Lilianna? Il cessa un moment de marcher et leva le nez en l’air, question de mieux capter le tout. En effet… Il sentait son odeur et le vent la poussait vers lui. Elle était devant. Étrange parce-qu’il ne la voyait pas. Fronçant les sourcils comme s’il voulait mieux discerner une quelconque silhouette entre les arbres, parce-qu’à l’odeur elle ne devait vraiment pas être bien loin et il doutait fort qu’elle soit avec les Chevaliers, elle devait vraiment être entre lui et eux. Une brindille craqua. Non… Sérieusement?! Il afficha aussitôt un sourire. C’était Lilianna assurément! Et elle était en mode invisibilité? Petite curieuse! Il aurait pu bifurquer et se cacher, mais elle avait assurément déjà repéré tout le monde et puis il était plutôt content.

-Lili??

Fit-il en avançant prudemment, puisqu’il ne la voyait pas. Il leva de nouveau le nez en l’air et abandonna son paquet pour mieux se déplacer l’espace d’un moment, ou du moins, d’ici à la coincer! Un sourire un peu taquin trôna sur son visage.

-Oh arrête, je sais que tu es là, je pourrais reconnaître ton odeur entre milles et je présume que tu es… Là!

Puis, il bondit en agrippant l’air prêt d’un arbre pour fixer ses mains un peu embêté. Bon… Elle n’était pas exactement là, visiblement. Il leva de nouveau le nez en l’air, puis se retourna et avisa des pas dans la neige et ce n'étais pas les siens. Il sourit et releva la tête, fixant le vide devant lui, à peut prêt où elle devait se trouver.

-Oh aller, ce n’est pas juste si toi tu me vois et pas moi! Et j'ai vue tes pas dans la neige… Sinon tant pis ein, je ne te dirais pas pourquoi on est ici et je ne te raconterais pas ma rencontre avec un Dragon blanc… De toute façon, je ne suis pas sûre que tu pourrais garder un secret aussi gros que celui-ci…

Son sourire revint de nouveau sur ses lèvres. Avec ça, c’était assuré qu’elle se pointerait le bout du nez… Et qu’elle n’alerterait pas tous le Château en disant que des Chevaliers étaient près des côtes, sous entendant qu’ils étaient en mission secrète et donc, un peu pour se faire pardonner de ne pas l’avoir avisé dès qu’il avait posé les pieds dans le Royaume. Il préférait qu’elle ne lui en veuille pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11261-kolth-juste-kolth#bottom
Sehnsuch
Animateur - Seccyeth
Animateur - Seccyeth
avatar
Nombre de messages : 113
Rôle : Seccyeth & Prêtresse de Behemoth
Date d'inscription : 16/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: 25-29 ans (G19)
Rôle: Seccyeth & Prêtresse de Behemoth
MessageSujet: Re: [EVENT] État d'urgence Lun 10 Juil 2017, 16:57

[Précédent ---> Qu'on lui coupe la tête! ]


Évidemment qu’il avait refusé de l’accompagné, en fait, elle le savait, puisqu’il avait totalement ignoré son appel. Son silence n’étais jamais bon en soit. Il devait même probablement se prélasser quelque part sur les Montagne de Murog. Bon, d’un autre côté, les Seccyeths n’avaient pas été demandé à faire la surveillance des lieux et cet évènement ne la concernait pas vraiment. Elle n’insista donc pas. Elle aurait seulement préféré qu’il reste accessible si jamais quelque chose arrivait, mais bon.

Et bien entendu que quelque chose arriva. Un message télépathique de Keltan se fit entendre dans son esprit. Il fallait absolument des Seccyeth sur la place Pikayhier. Chouette. La raison lui donna cependant froid dans le dos: La Dragonne blanche avait attaqué le convoi qui menait la prisonnière de l’Empire à son exécution et semblerait-il que des Enkievs la chevauchaient. Pardon!? Eh merde. Elle songea aussitôt à Amélia qui ne laisserait pas cela passé et lui remettrait bien entendu toute cette histoire sous le nez. Poussant un grognement de mécontentement, ce qui était bien rare en soit, elle se leva et se dirigea d’un pas rapide vers le centre du village de Tivecca, contactant Kronos. Elle avisa quelques Seccyeth qui déjà s’envolaient et appris prêt de l’un d’eux. Alix.

**Tu peux me laisser monter avec toi? Kronos est assurément dans les parages… Je peux aider…**

Un autre message télépathique fusa dans leur esprit. Keltan leur ordonnait de se dépêcher, car la Dragonne était déjà en fuite. Direction les côtes d’Irianeth. Mais ce n’était pas vrai! Elle n’avait aucune idée de comment réagir face à la situation si soudaine. Elle aimait Zarishka… Et elle savait que Kronos aussi. Quant à Faelina… Elle savait qu’elle aussi appréciait la jeune Dragonne blanche, mais ne la voyait pas. Que devait-elle faire? Elle ne supporterait pas de la voir se faire abattre comme ça. Merde, merde, merde! Bien entendu, elle monta rapidement sur le dos du Dragon d’Alix lorsque celui-ci lui tendis gentiment la main pour l’invité à le faire. Elle ne pris pas la peine de sourire, ni de le remercier, bien trop envahis par ses soudaines angoisses…

**[Kronos] Kronos! Répond-moi merde! J’arrive… Je suis avec Alix…**

Aucune réponse. Merde! Prenant de la hauteur, le duo se dirigeait vers les côtes. Déjà, la mer se dessina sous eux et devant… Devant… Son cœur se serra alors que Zarishka semblait aux prises avec deux Dragons qui tentaient visiblement de lui faire perdre sa stabilité, alors qu’un carnage se déroulait devant elle et qu’un semblant de combat semblait s’être engagé sur les passagers de celle-ci contre les Seccyeths. Alix fit prendre de la vitesse à la créature…

**[Zarishka] ZARISHKA DERRIÈRE!**

Alors que le Dragon de celui-ci, pattes devant s’apprêtais à lui agripper le dos, celle-ci piqua du nez et le Dragon chargea celui de Rubis, une autre Seccyeth, semant un peu la cohue dans les airs, les deux Dragons se prenant maintenant la tête. Elle profita cependant de cette proximité pour se laissé tomber… Sur une Zarishka en fuite et paniquée. À peine peut-elle poser un pied vers le début de la queue de celle-ci, qu’elle sortit une flèche et la décocha… Directement sur Rubis qui tomba de sa monture et déstabilisa donc le Dragon. Sans attendre les représailles des Chevaliers d’Émeraude, elle s’agrippa à l’une des sangles sur Zarishka et se donna un élan afin d’éviter les projectiles des ennemis.

**[Brocolis] Vous n’auriez jamais dû la mêler à cette histoire!**

Elle était en colère, oui. Puis, quelque chose heurta Zarishka, lui faisant perdre sa prise et tomber dans le vide. Elle avisa brièvement la scène au-dessus d’elle. Celle-ci c’était littéralement tourner, ventre et pattes bien devant afin d’éviter l’attaque d’un Dragon noir et l’accueillir comme elle le pouvait. Elle était si petite à côté, elle n’avait aucune chance contre les Seccyeths qui se ramenaient. Elle devait partir. Au plus vite. Un autre Dragon cette fois attaqua Zarishka de dos, s’agrippant solidement contre celle-ci, faisant fi de ses passagers qui, s’ils n’avaient pas reçus une patte en pleine figure, y avait passé de très près. Le Dragon mordit sans ménagement la nuque de celle-ci, cherchant à la lacérer de toute part pour l’affaiblir, la déstabiliser, voir la tuer. Les cris en détresse de la Dragonne lui brisaient le cœur, mais il fut rapidement enterrer par un cri qu’elle connaissait, un cri bien particulier… Kronos.

Elle senti un choc plutôt violent contre son corps, alors qu’elle expira bruyamment bien malgré elle alors que tous l’air de ses poumons c’étaient extirper d’un coup de ceux-ci. Clignant des yeux, elle réalisa qu’elle se retrouvait dans l’une des grandes pattes de son compagnon qui fonçait droit sur le duo. Étrangement, elle était d’accord et… N’avait aucune envie de lui dire de ne pas faire ce qu’il s’apprêtait à faire… Kronos agrippa férocement le Dragon noir au-dessus de la nuque et referma ses crocs, non sans le tirer vers l’arrière à l’aide d’un puissant coup d’aile, faisant vaciller tout le monde, même Zarishka. Il referma sans ménagements ses trois pattes libres alors que ses griffes transpercèrent les écailles robuste de son congénère, tandis que Sehnsuch entamait de grimper sur son dos, aider de sa lévitation qui, somme toute, avec la violence des mouvements, n’étaient pas une option des plus sécuritaires. Le Seccyeth sur son dos tenta de riposté. Une flèche siffla prêt de sa tête, lui entaillant la joue, mais Sehnsuch se servie de son pouvoir de télékinésie pour le propulsé hors de sa monture, alors qu’une autre flèche venant d’elle ne savait où se loger directement dans le cœur du Seccyeth… Elle détourna le regard. C’était ses compagnons qui mourraient, là, maintenant… Tout ça pour cette satané Chevalier

L’ont entendis un craquement, puis les rugissements et plaintes du Dragons cessèrent alors que son corps ramollis chutaient dans le vide, tout comme celui de Zarishka, ses passagers se faisant assurément malmener telles des poupées, sans avoir aucun contrôle sur la fatalité qui les attendaient. Elle tenta tant bien que mal de se stabiliser. Battant des ailles un peu désespérément, visiblement elle-même sonner, mais ils étaient trop près des flots… Le groupe termina sa chute, frappant les vagues sous eux. Les écailles jadis immaculée de la Dragonne blanche n’étaient plus, alors que l’eau salé balayaient les traces de combat –ou plutôt du carnage-, elle tentait piteusement de s’extirper des flots, ses grandes ailles blanches lui servant de rames. Kronos se chargea du Dragon survivant. Hors de question que celui-ci ne raconte quoi que ce soit, malgré les diverses soumissions que celui-ci lui avait démontré.

Une autre ombre obscure frappa la mer et disparue dans la profondeur des eaux, alors que Kronos fit aussitôt demi-tours, poussant un rugissement tout de même victorieux, dominant, faisant un grand cercle au-dessus de la Dragonne en détresse, perdant de l’altitude. Les plaintes paniquées de celle-ci venaient à leurs oreilles, Sehnsuch n’avait aucune idée comment la sortir de cette fâcheuse position, alors que ses passager tentaient tant bien que mal de tout simplement combattre les flots après chaque mouvement d’aile inefficace pour remonter, son dos commençais dangereusement à couler… Leur dire de tenir bons? Elle n’avait aucune envie de les aider… Pas après ce qu’ils venaient de faire… Elle leur en voulait, sans doute comme l’Empire tout entier, mais surtout, elle leur en voulait d’avoir mêlé l’innocente Dragonne à leur stupide mission de sauvetage, visiblement.

Kronos poussait des sons afin de l’encourager, mais voyant bien qu’elle n’y arrivait pas. Ils devaient faire quelque chose, elle ne voulait pas assister à sa noyade. Les Dragons n’étaient pas de bons nageurs. En d’autres circonstances et après quelques essaient, ils étaient pour la majorité en mesure de s’extraire des eaux, mais vue l’état dans lequel se trouvait Zarishka… Elle craignait sincèrement pour sa vie et visiblement Kronos aussi. Le duo opinant du Chef, le Dragon noir sembla communiquer avec la Dragonne qui cessa un moment de se débattre contre les flots, comme si elle était soudainement vaincue. Faisant un dernier demi-cercle vers le groupe et la Dragonne, Kronos étira les pattes et l’agrippa solidement. Poussant un rugissement sous l'effort alors qu’il lui fallut quelques bons coup d’ailles puissant pour l’extirper, non sous la plainte de Zarishka, qui mine de rien, semblait bel et bien souffrante. Dès qu’elle fut en mesure de battre des ailles, le Dragon Noir la relâcha, la voyant de nouveau animé par cet instinct de survie qui la caractérisais si bien. Frôlant les flots de nouveau, celui-ci vola un moment à ses côtés, comme s’il voulait l’encourager. Ils devaient sans doute communiquer. Il poussa finalement un cri et se détournèrent, pour retourner vers Irianeth et réparer les pots cassé… Elle ne savait même pas si Zarishka survivrait à son voyage, mais malheureusement, ils en avaient assez fait. Sans leur intervention, ils auraient été abattus, Zarishka aurait été abattus et la jeune Seccyeth ne pouvait vivre avec ça sur la conscience, mais voilà qu’elle avait la mort de quatre Seccyeth sur celle-ci, maintenant.


//////////////


-Aucun Tanieth ne peux posté ici sauf Seccyeth. Ils ne sont PAS à Fée. La Suicide Team fut persécuté sur plusieurs kilomètres seulement.
-D'autres Chevalier d'Émeraude peuvent en tout temps s'ajouté sur les côtes afin d'attendre l'arrivé (ou pas) de la Suicide Team.

-Pour la Suicide team, vous avez jusqu'au JEUDI 13 juillet MINUIT heure Québec pour répondre. Suite à cela, ont verra si vous arriverez ou pas à Fée ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9649-sehnsuch-la-reveuse
Edric
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 63
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 02/01/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: [EVENT] État d'urgence Mer 12 Juil 2017, 23:43


Dissimulé par les nuages, le groupe avait attendu le moment propice pour plonger. Leur plan s’était aussi bien déroulé que possible, si on considérait qu’il était possible d’obtenir le moindre résultat positif d’une attaque en plein cœur du territoire ennemi. À peine étaient-ils arrivés au niveau du sol que la dragonne avait arrosé le convoi impérial d’un torrent de flammes infernales et s’était saisie de leur cible. La réponse des chevaliers d’Irianeth ne s’était pas fait attendre, mais Edric avait tenté de leur faire barrage en les bombardant de rayons incendiaires avec une précision… douteuse. Ce type de magie n’était pas son fort, mais il parvint tout de même à empêcher un ou deux archers portant la livrée impériale de décocher dans leur direction générale leurs projectiles.

Heureusement, aussi rapidement qu’ils s’étaient jetés dans le chaos, ils le quittèrent en volant à bonne vitesse. Toutefois, une jeune dragonne surchargée et les forces d’élite d’Irianeth n’avaient pas la même définition de bonne vitesse, et c’est pour cela qu’il ne fallut que peu de temps pour qu’on se mette à leur poursuite. Avant cela, pourtant, l’escouade de secours eut le temps de souffler un peu. Aussitôt, l’état critique de Nassa fut constaté et ce n’est que l’annonce de la venue de poursuivants qui empêcha Edric de tenter de lui porter secours. Au lieu de se détacher pour pouvoir soigner ses plaies adéquatement, il resserra ses sangles et lui lança un regard chargé d’inquiétude.

À peine Edric se fut-il préparé à l’affrontement que celui-ci commença. Ce fut rapide, chaotique et d’une intensité inégalable. Être attaché à une bête de plusieurs tonnes, en plein ciel, alors que celle-ci luttait avec l’un de ses congénères était… presque terrifiant. Pour le chevalier sans peur, ça en disait long. Il se fit balloter de tous les côtés alors que Zarishka se battait comme se bat un dragon. Ainsi secoué, il n’était d’aucune utilité et ne pouvait que s’accrocher. À un moment, il perdit toute notion du haut et du bas, ne sachant plus où était le ciel et où était la mer.

Alors que le combat faisait rage, une brève accalmie permit à Edric d’organiser ses pensées. Si l’opportunité se présentait, il n’aurait qu’à couper les sangles qui le retenaient à Zarishka et il pourrait sauter sur un dragon les poursuivants. Bien que risquée, cette manœuvre porterait sûrement ses fruits, selon lui. À son grand désarroi, une telle opportunité ne se présenta jamais. Peu confiant en sa maîtrise des rayons incendiaires, il préféra recourir à sa dernière option, son épée. Avisant l’imminent passage de l’un de leurs assaillants, il arqua son bras armé et… lança son épée de toutes ses forces. La lame fendit l’air en tournoyant et s’enfonça dans le cou d’un seccyeth, le décapitant à moitié. La dépouille du monteur de dragon resta accrochée à sa monture par une sangle de sécurité toujours en place, mais la bête n’eut pas longtemps à porter ce macabre fardeau, car Kronos se chargea de l’envoyer dans l’au-delà et dans l’eau-d’ici, là où elle sombra avec moult éclaboussures.

Du reste, Edric n’eut même pas le temps d’hurler sa joie (ou sa peine d’avoir perdu son épée de chevalier) que Zarishka fut de nouveau attaquée et finit par tomber à son tour vers les flots en contrebas. Il s’accrocha comme il put et fut bientôt à la merci des eaux glacées. Après tout ce qui venait d’arriver, il n’avait certainement pas envie de mourir noyé. Heureusement, quelque chose les extirpa de l’eau et ils purent reprendre leur route. Il fallut une minute à Edric pour que les battements de son cœur ralentissent et qu’il puisse penser normalement à nouveau.

« Est-ce qu’on vient tout juste de recevoir de l’aide de cet énorme dragon noir ? Je n’ar… Merde, Nassa ! »

Sa compagne avait été grièvement touchée par une flèche plus tôt et personne ne s’était occupé de ses plaies. Il fallait faire quelque chose à ce sujet. Il se détacha de la dragonne qui volait et se retourna pour faire face à l’elfe inconsciente. Malgré cela, la flèche était fichée dans son dos et il serait incapable de s’en occuper sans l’assistance de Zäck. Il jeta un regard implorant à ce dernier.

« Aide-moi, il faut qu’on fasse quelque chose ! »

Il était bon guérisseur, mais encore fallait-il qu’il ait une plaie à refermer. Avec la flèche toujours logée dans la blessure, impossible de faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [EVENT] État d'urgence Mer 26 Juil 2017, 14:41


Alors que la dragonne sauvage du nom de Zarishka fuyait avec son paquetage composé de chevaliers verts plus ou moins amochés, les Seccyeths d’Irianeth se préparèrent en vitesse pour les poursuivre. S’ensuivit alors une longue course poursuite et bataille aérienne. Malgré les blessures, les Chevaliers d’Emeraude se virent dans l’obligation d’attaquer les Seccyeths pour leur survie. La bataille était presque artistique tant les mouvements des dragons étaient beaux, entre esquives et attaques on aurait l’impression qu’ils dansaient dans les cieux pour offrir un merveilleux spectacle pour qui pouvait les voir. Peu de monde, c’était certain, les marins ou les dieux, ou bien encore le peuple d'Irianeth sur les berges du continent noir.
La bataille fut longue, éprouvante pour les deux camps, et non sans le prix du sang. Plus qu’un rapport de force, ce fut une bataille basée sur la détermination de survivre pour l’un des camps, et la détermination de les arrêter, voir même de les tuer pour l’affront qu’ils commirent. Le combat prit fin alors que 4 Seccyeths perdirent la vie dont Alix d'Irianeth. La Seccyeth Sehnsuch battit en retraite avec la mort de ses compagnons sur la conscience. Ce n’est qu’une fois arrivée en approche des berges du royaume de Fées que Zarishka, comblée d’épuisement, se laissa tomber dans leur direction, évitant de justesse les quelques personne présentes sur la plage.
Beaucoup de blessés sont à déplorer durant cette bataille, qui nécessitèrent des soins en urgence dans les deux camps. Du côté d'Irianeth, le bilan était sinistre, et ils n'en resteraient pas à cette défaite, c'était certains. Du côté d’Enkidiev, Lyzann et Nassa furent inconscientes et dans un état critique. Elles furent stabilisées jusqu'à leur arrivée par Edric et Zäck, eux aussi présent sur le dragon. Ils furent tous rapidement prit en charge par l'équipe présente de Chevaliers ainsi que les Fées, bien que pour celles-ci ce ne soit par obligation du fait de leur intrusion dans leur royaume. Zarishka se trouva elle aussi dans un état critique puisqu'ayant été attaqué par 4 dragons adultes. Malgré la non-expérience du peuple d'Enkidiev sur les dragons, ils tentèrent de la soigner tant bien que mal.

Les Chevaliers d’Emeraude avaient réussi à sauver leur chef. Mais à quel prix ? Ils s’en rendront vite compte.


/\ Event terminé /\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[EVENT] État d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-huitième génération-