___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une offre que je ne peux pas décliner (Mika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Jeu 08 Juin 2017, 03:25

J'avais passé des semaines à préparer une mission bien spéciale, réduire les récoltes agricoles de l'empire... Pourquoi pas, enfin une mission pour moi. Des espions avaient déclaré qu'il était temps de frapper, car les sorciers étaient patients... Je me demande bien pourquoi pas trop important, avec ma magie, je pouvais m'occuper de cramer des champs de blé... ainsi que de la résistance qui allait se dresser sur ma route, mais comment dire... je ne voulais pas me faire poursuivre dans ma folie si l'on pouvait dire ça ainsi. J'allais seul en terre ennemie dans le but de brûler des terres de paysan... Terre qui devrait nous nourrir nous et les pleutres d'impérial. Pour qui se prenaient-ils a débarqué chez les autres et a essayé de tout prendre? Bref, ils allaient apprendre qu'ils ne sont pas les seuls à savoir débarquer comme ça. J'avais un talent particulier pour tout rôtir, alors bon.

J'avais un plan bien précis, je crame le plus de champ possible puis je laisse la nature faire son oeuvre de très loin et je pars. Simple, non?. La route fut assez longue pour la patience dont la nature m'avait doté, j'étais impatient de simplement tout les brûler vivent.

Une fois arrivé sur place, j'évitais les grandes routes, je ne voulais pas me faire regarder. J'avais l'ancien manteau long noir de mon ancien maître et meilleur ami Chade. Je ne portais pas les couleurs de la tour. J'avais également une cape noire et un capuchon qui était bien pour cacher on identité a ceux qui avait déjà vu mon visage au moins une foi.

J'arrivai enfin sur place, la première terre agricole aux abords de la frontière. Je jubilais, personne dehors... excepté le chien qui aboyait de façon insupportable. Je devrais partir de cette terre, si je mettais le feu maintenant, je devrais faire demi-tour, car les animaux étaient une bonne façon de signaler quelque chose de pas normal dans les parages... t'en pis, sauver par le sac à puce... Je reviendrais. Je continuai ma route sur une heure de marche à rythme lent sous le ciel obscure. Sans sorcier, j'aurais aucun mal à me faire passer pour un voyageur, après tout, j'avais certes combattu deux chevaliers de leur ordre, mais ma tête n'était pas placardée partout en ville... Quoique ça l'ait été flatteur... J'arrivai à l'avant-dernière ferme une boule de feu a la main. Personne ni animal... Génial. Dans le silence je lançai une minuscule boule de feu pour ne pas éclairer le ciel du royaume et je m'attaquai aux récoltes de blé qui brûlait comme en charme, il n'y avait pas eu de pluie ces dernières semaines. La récolte prit feu en un rien de temps avant de s'étendre comme poussière au vent. Je fis alors mon chemin, je voulais nuire à leur récolte, ne pas décimer la population. J'entendis quelques minutes après un cri d'alarme«AU FEU! AU FEU!»Bon. Je me retournai, il était au pied des flammes... Mes flammes, je pourrais le faire taire et ainsi continuer le massacre des champs. Les sorciers ne feraient surement pas demi-tour pour quelques incendies, la garde locale était présente pour ça. Mais, s'il finissait par apprendre ma présence, je ferais mieux de courir et vite, car ils ne viendraient pas seuls pour m'affronter, car cela comprendrait certains risques, dont celui d'être fortement ralentis par la mort. Je concentrai une énergie pour balancer un rayon de feu sur ce paysan qui aurait tôt fait de le tuer, car oui, je devais préparer ce genre de décharge, aussi impressionnante était-elle, elle me demanda une certaine énergie... trois secondes de concentration. J'étais prêt à l'attaquer. De grosse flamme apparu dans mes mains, le fermier semblait trop occuper sur son propre problème pour voir l'attaque arriver... Il ne semblait même pas savoir que quelque chose allait se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikeila
Pirate
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Pirate
Date d'inscription : 06/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 26
Rôle: Pirate
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Jeu 08 Juin 2017, 10:03

Maintenant il me fallait des vivres et du vin pour garder les matelot à flot. La seule place que je connaisse était chez le vieux Lucien, ce vieux fermier. Malcommode comme dix, mais tellement gentils. J'avais rencontré Lucien en travaillant dans une taverne. A tous les dîner il venait en ‘prendre une', c'était venu coutume de le voir assi a la petite table seul regarder par la fenêtre les gens du village. Il connaissait tous mes rêves et il serait le premier a savoir pour mon navire.

Je pris le sentier pour chez lui, Lucien vivais a l'écart de tous sur ces terres. Le soleil déja haut dans le ciel il devait être revenu du village, sinon je le croiserai en revenant de chez lui. C'était la dernière fois que je marcherai ce sentier. Ce sentier si longtemps parcourue, j'y connaissais toutes les pierres, arbres, grains de sables sur ce chemin battu.

Sans le savoir j'étais déjà rendu au petit pont pour traverser la rivière. Plus que 800pas et on arrive. Je ne pouvais que penser au nombre de fois que j'ai compté et recompter les pas du village a chez lui. De beau moment dans ma vie de jeune adulte. Perdu dans mes penser, je ne vis pas la fumée noir dans le ciel. Finalement, rendu a cette petite maison en bois construite il y a plusieurs années de cela.

 Je gogne a la porte, personne.

- LUCIEN, C'est moi Mikeila! Est-tu la? Aucune réponse.

Pourtant, il aurait dû être ici a cette heure.Je fis le tour de la maison et dans l'écurie. Tout était normal. Tempête était dans son enclo. Ce grand cheval indomptable que j'aime tant. Je n'arrivais pas a comprendre pourquoi il n'était pas a la maison. Et hop, je me souviens que nous étions dans le temps des récoltes. Il était surement parti aux champs. Arrivé a la ligne du champs je vit que les récoltes brûlait! La catastrophe.

«AU FEU! AU FEU!»

C'était la voix de Lucien en détresse. Je suis les son ému par ces cries désespéré. En arrivant près de lui, une personne était debout, je ne pouvais distinguer son visage. Habiller dans une grande cape noir la main en feu. La vie de Lucien était en danger.

- NON!

Ce fut les seuls mots qui sortir de ma bouche avant que je me jette les yeux fermer entre Lucien et ce Magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11977-mikeila
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Jeu 08 Juin 2017, 12:55

Je ne fus pas bien surpris de voir quelqu'un intervenir. J'avais du feu dans les mains. J'aurais pu la tuer, mais je n'étais pas un meurtrier... Enfaîte oui, mais pas gratuitement, J'avais une mission à accomplir et je contais bien l'accomplir. Sauf que... une gêneuse en avant de moi, elle m'a surement pris la main dans le sac, alors je fais quoi... Je pouvais jouer l'innocent et jouer la comédie pour ne pas me faire attaquer par ceux qui viendrais, sauf que là... elle savait que je maîtrise le feu, alors je serais contraint d'aider pour avoir la paix avec eux. Sa restait la meilleure option. Je m’avançai avec ma flamme Je ne jeta pas le rayon finalement, les hurlements de souffrance de deux personnes auraient tôt fait de sonner l'alarme.

Une foi à porter de voix, je cachais encore mon visage sous l'ample capuchon et l'énorme cape. Je ne demandai guerre d'explication pour le non ni pour les cris qui implorait de l'aide pour les flammes, ça revenait de dire que l’hôpital se fou de la charité. J'avais une attitude froide sous ma capuche. Je regardai l'ampleur des dégâts, il leur faudrait bien quelques heures à éteindre ce que j'avais fait, dommage pour lui, la guerre punissait trop souvent le petit peuple, mais en même temps, c'est lui qui donna toutes cette force à cet empire de merde. Je dis très froidement a l'étrangère qui était intervenu:

-Au vu de votre situation, je pourrais te tuer simplement pour te trouver sur ma route, mais je n'ai pas le temps, donne-moi simplement ce que j'ai à gagner à vous aider et du revers de la main, je dissiperais les flammes qui dévorent lentement les champs de ton ami... si on peut le considérer comme tel.

Je la sondai, une faible lueur magique s'y trouvait, mais pas assez conséquente pour que je m'en inquiète. Je regardai le fermier qui combattait toujours le feu comme un abruti, il ne semblait pas savoir qu'il allait simplement perdre toutes son eau inutilement  et il allait probablement mourir de soif en bout de ligne et ce pour sauver des récoltes déjà perdu, leur seule option était de marchander avec moi. Un léger sourire éclaira mon visage sous cette capuche. J'aurais pu faire le bon samaritain et simplement tout éteindre, mais non, elle devait déjà savoir que j'en étais responsable, car franchement, ça crevait les yeux. J'allais réagir en fonction de ce qu'elle allait me dire ou essayer de me faire, si on pouvait dire qu'elle allait essayer quelque chose contre moi. Leur vie ne signifiait rien à mes yeux, simplement bonne à rendre aux dieux qui avait pondu de tel énergumène sur notre monde. Je lui dis ensuite toujours a cette rouquine:

-Vous le bon coté des choses, le feu est utile pour éloigné les prédateurs, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikeila
Pirate
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Pirate
Date d'inscription : 06/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 26
Rôle: Pirate
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Jeu 08 Juin 2017, 13:49

- Au vu de votre situation, je pourrais te tuer simplement pour te trouver sur ma route, mais je n'ai pas le temps, donne-moi simplement ce que j'ai à gagner à vous aider et du revers de la main, je dissiperais les flammes qui dévorent lentement les champs de ton ami... si on peut le considérer comme tel.

Ces mots que trop mal choisi a mes yeux avait aussitôt fait de me ramener a la realité de ce qui ce passais dernière moi. Les champs, toutes les cultures de Lucien en flamme. D'ou sortais cette être magique m'en importait guère, durant le temps de guerre certaine personne allait perdre gros, mais pas mes amis. Cet homme ne s'attaquait pas a la bonne personne

Je n'avais aucunement peur de cette personne caché sous la cape. La menace de mort n'était que parole en l'air pour moi. Mais quand il re-ouvri la bouche une deuxième fois en ce trouvant drôle j'aurai pu lui arracher la tête.

-Vous le bon coté des choses, le feu est utile pour éloigné les prédateurs, non?

Non mais qui trouve amusante une situation de la sorte. J'étais hors de moi mais rien a faire. Cet être était trop centrer sur sa propre personne pour discuter et même marchander avec lui après ce commentaire de très déplacé. Je tournas les talons et me dirigea vers Lucien qui essayait aussi bien que mal de sauver c'est récolte. Mon ami avait besoin de moi. Après quelques pas vers Lucien je me tournas pour voir cet homme derrière moi et lui dit:

-Vous savez, il ne faut pas perdre son temps a avancer des arguments de bonnefoi face a des gens de mauvaise foi comme vous.

J'accouru tirer Lucien loin des flammes. Il allait tous perdre, c'était le temps de s'avouez vaincu. Nous courriont jusqu'a la ferme sauvée les animaux avant de partir vers le village. Essayer de combattre ce feu magique aurai été de la pure folie mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11977-mikeila
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Ven 09 Juin 2017, 02:50

Moi, de mauvaise foi... Et quoi encore... J'avais pour une foi offert quelque chose de largement possible... Il fallait juste que j'y sois gagnant, après, je ne tenais pas trop au succès de ma mission, a vrai dire m'attaquer a des pauvre type comme lui était bien bas à mes yeux. Malheureusement, je ne pouvais pas l'épargné sans un contre-parti qu'ils ne voullaient pas m'offrir, ils semblaient croire que j'allais simplement les laisser rôtir comme des cochons ... le tout aurait été des plus appréciable, mais même si ils étaient mes ennemies, je me devais de rester un minimum morale...  Je sonda alors l'autre dame, je voulais savoir ce que je pourrais tiré d'elle. Elle venait d'acheter quelque chose... d'énorme. Franchement, si jamais elle voullait, a se sujet, je pourrais négocier! coulé des navires Irianien me ferait plaisir. Cela remplacerait mon objectif de cramer les champs de production d'Irianeth et en plus, sa leur couterais beaucoup de temps de refaire leurs bateaux perdu...

JE leva la main et chassa toutes les flammes. Les champ étaient sauvé pour le moment. Je m'approcha d'elle et lui dit:

-Mauvaise foi? non, je ne rigolais pas, je l'aurait vraiment fait, sache que de là d'ou je viens, on a qu'une parole. Je sais ce que je veux et je crois que tu vas vouloir. Tu chercherais pas de membre a ton équipage sur ton navire? Avant que tu t'emporte, laisse moi t'expliquer le Plan: Je fais ce que j'ai a faire, tu n'as pas besoin d'un dessin... Si tu accepte, j'arrêterais d'embêter le petit peuple et tu gagneras de nombreux allier sur terre via mes services... et je crois pouvoir t'aider a ta faire une place sur l'eau si tu vois ou je veux en venir.

J'avais été clair, par contre, si jamais elle essayait de me trahir, elle perdrais absolument tout ce qu'elle a mis t'en d'effort à bâtir, son navire ainsi que bien des amis... Mais j'en étais pas encore là, je la sonderais pour savoir si elle serait sincère ou si elle contais me planter une lame dans le dos, mais j'avais mon lot a offrir... Reste a voir si elle était prête a me faire confiance pour ce genre de chose. Je rajouta quelque chose qui saura surement lui plaire:

-Avant que tu le précise, je sais... Ton bateau, tes règlements, mais si tu veux bien, on en parlera ailleurs, je suis pas très apprécier dans le coin.

Je garda mon capuchon pour qu'elle ne sache pas encore qui j'étais, notre première interaction avait été un peu forte... mais ça pouvait encore s'arranger... Je regarda autour, d'autre citoyen commençaient a arriver pour aider a combattre le feu... Quel feu? La victime semblait sidérer en me regardant, ne sachant pas quoi penser de moi. De mon coté, je faisais tache avec ma sombre tenu. Je me dirrigea vers le port en disant simplement:

-Ton choix, je t'ai tendu la main, à toi de voir.

Je commença donc a partir comme je venais d'arriver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikeila
Pirate
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Pirate
Date d'inscription : 06/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 26
Rôle: Pirate
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Ven 09 Juin 2017, 10:06

Il avait un très bon point, personne ne connait mon nom sur ce territoire. Je n'étais personne, encore… Un allié aussi fort que lui aurait tôt fait de me faire connaître. J'en étais encore abasourdi qu'il s'attaque comme cela gens du peuple, mais en tant de guerre nous ne pouvons s'attendre à moins. Je le vis commencer à partir, je me retourna vers mon vieil ami qui me fit signe d'y aller. Ce n'était pas à tous les jours dans la vie d'un pirate qu'un magicien fait une offre comme ça.

-Je suis d'accord.

J'espére ne pas faire une erreur en acceptant de ma liée avec cette personne que je ne connait pas. La vie nous joue souvent des tours des plus bizarres. Venu ici chercher des vivres et repart avec un allié potentiel. J'embrassa Lucien sur la joue et me misa suivre l'homme sous la cap.

-Non mais je peux comprendre pourquoi vous-étre pas apprécié dans le coin à brûler leur récoltes, dise-je en le rattrapant. Où voulez-vous allez parler?

Je me mis en marche a côté de lui en silence en attendant sa réponse pour un endroit plus convenable... Mais mes idées étais encore flou avec tout ce qui venait de se passer, la seule chose dont j'étais certaine; je voulais cette personne dans mon équipage, son prix serait le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11977-mikeila
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Dim 11 Juin 2017, 01:16

Elle adhéra a mon point de vue, elle n'était pas trop folle... pas trop pour le moment. Le marcha a bon rythme, si la nouvelle d'un pyromage s'étendait ici, je devrais réellement me battre pour tuer le ou les sorcier qui allaient venir m'intercepté et elle serait aussi dans le même pétrin que moi si les gens apprenaient qu'elle magouillait des trucs avec moi, c'était sur. l'empire connaissait mon nom, mais n'en avait pas peur... pour une simple raison, ils sont trop con pour connaitre la peur. Vue mes réactions, j'avais peur d'eux? non, je tenais simplement a la vie et j'avais beau être fort, je ne pouvait pas tenir tête a tout ce qu'ils allaient m'envoyer... Personne ne le peu parmis les mortels, j'avais simplement la chance de pouvoir plier les élément a ma volonté et d'avoir apprit a m'en servir pour me battre contre des grosses pointures de l'empire.

Au vue de ses réactions, je compris qu'elle ne m'avait vraiment pas reconnu. Car, il est super rare que je m,amuse a brûler les fermes, c'est pas du tout mon style de jeu... Sauf quand on me demande de le faire et encore... Je change souvent les plan d'origine, alors mes patron de référance ne savent généralement pas a quoi s'attendre. La seule raison pour la quel ils me supporte encore est que je n'ai jamais prit de décision qui allait a l'encontre du bien commun du peuple que l'on me demandait de protéger. Ma renommé ne venait pas d'acte terroriste, mais de mes combat contre les chevaliers impériaux eux même. Elle avait beau avoir l'étiquette d'ennemie, elle avait le droit de savoir a ce qu'elle s'exposait en faisant de moi un allier ou même, un membre d'équipage. Je la regardait d'un oeil très discret. Où je voulais parler... Dans un endroit ou je ne risque pas de me faire couper la tête si je le fais? un endroit ou personne ne vas m'entendre?. Elle devait s'en douter, mais je lui dis quand même, après avoir sonder les lieux, nous étions seul. Ici pourrait faire l'affaire, mais je n'enlèverais pas ce qui cache mon visage et tout le reste.

-Premièrement, sache que ma renommé ne viens pas du fait que je m'amuse a brûler des champs, mais de quelques conflit contre quelques un des meilleurs bras armée de l'empire sur des terres déja conquise depuis des année déjà. Pour l'endroit ou parler, on peu commencer ici, mes sens magique sont en alerte, si quelqu'un approche, on se tait et on fait comme si on se connait pas, compris. Pour tout dire, je suis Tripalior, Fils d'Erio, dieu de la foudre un Archimage former a la tour des mages affin de protéger nos terres contre l'empire, mais ils n'aiment pas ceux qui sont capable de faire front, voila pourquoi ils ne m'aiment pas.

Tout le monde connaissait cette histoire, surtout ceux qui venait de l'empire... mais bref, a sa réaction, j,en saurais plus sur elle, ses but et objectif dans la vie. La suite de notre complicité serait des plus dévastatrice pour l,empire, généralement les navire n'avait pas d'archimage qui brûlaient tout sur leurs passage. Mon ancien ami Chade donnerait tout pour mener ses futures bataille avec moi et qui sais ce que je donnerais pour le faire revenir... l'un des seul mage qui avait a peu près le même gout du sang de l'empire que moi. Un père attentionné, un guide pour ses quelques apprenti ainsi qu'un fidèle ami pour ceux qui avait apprit a bien le comprendre et a ne pas simplement regarder son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikeila
Pirate
avatar
Nombre de messages : 18
Rôle : Pirate
Date d'inscription : 06/06/2017

Plus sur le personnage
Âge: 26
Rôle: Pirate
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Dim 11 Juin 2017, 10:36

J'avais déjà entendu parler du pyromage, les gens du village en disent beaucoup quand il on pris un coup en trou. En étant serveuse j'en avais appris beaucoup plus que ce que je voulais savoir sur cette guerre qui fait village. J'allais devoir choisir un camp de toute façon, être pirate et piller personne ne se fait pas aussi bien de s'allier avec un pyromage.

-Je sais à qui j'ai droit. Les gens du village parle beaucoup trop après quelques verres de vin à la taverne.

Mais avant de m'allié avec lui je voulais voir son visage, je passe mes mains entre sa cape et son visage et lui retira. Ma seule pensé en le voyant était que gens qui l'avait décrit s'était trompé sur plusieurs points communs. Certain disait que c'est yeux étaient gris, d'autre vert, mais en réalité il était marron. La personne que je m'étais imaginé n'étant en rien à celui qui se tenait devant moi.

-Moi je suis fille d'un pirate et d'une couturière. L'homme à qui tu as brûlé les récoltes ma pris sous sa garde quand mon père est venu me porter au port et est reparti sans laisser de trace. J'en ai assez dit sur moi, parle moi du pourquoi tu veux être sur mon équipage. Qu'est-ce que cela va t'apporter de plus?

Cette sorti pour dire aurevoir a mon vielle avait fait un vrai trois soixante. Je n'avais rien accompli de ma journée a part discuter avec ce pyromage. J'avait des choses a préparer pour le départ du navire dans moins d'une semaine.

-Peut-on parler et marche? J'ai un équipage a recruté et maintenant que tu as brûler les vivres pour le voyage je dois aller en chercher au village si on veux survivre quelques mois en mer. Et je me mis en marche pour le village.

Il ne fallait pas tarder sinon j'allais devoir attendre a demain pour acheter tout ce dont j'avais besoin pour les mois en mer. Je me tourne et dit a Tripalior:

-Tu vien ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11977-mikeila
Tripalior

avatar
Nombre de messages : 126
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 30/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika) Lun 12 Juin 2017, 03:13

Elle connaissait l'un de mes pseudo... Déjà bien... mais bon, elle l'avait entendu d'ivrogne... déja bien que je fasse partit d'histoire de la sorte. Je l'écoutais d'une oreille distraite par la concentration dont je faisait preuve pour maintenir ma paranoïa a fond. Je ne ressentais personne sur un bon rayon. J'arrête de sonder les alentours, cela ne servait absolument a rien avant que je fasse un peu de progression et en plus... Elle venait d'enlever ma capuche... Dans quel but? ce n'était pas aussi important que mon nom... Après, ce n'étais pas très important... Je la regarda, sans rien ajouter. J'attendis de voir ce qu'elle allait faire du faire de m'avoir vu... Pas grand chose apparament. Je remis donc cette capuche presque immédiatement. Ma présence en ses lieux troublerai l'ordre règnent ici.  Elle me parla de son passé. Fille de pirate... intéressant, cela se rapprochait juste un peu de ce que je ferais avec les bateau d'irianeth... bref, passons ce genre de détail. Je ne regretta pas trop d'avoir cramer la récolte de cette homme, de toute façon, il survivera... j,en avait pas tout a fait terminé avec lui.

Elle voullait savoir pourquoi je voulais être dans son équipage, la réponse était simple, je voulais simplement coulé les navires de mes ennemies. J'en profiterais également pour faire un petit ménage des navires des autres pirates, elle aura ainsi une exclusivité sur la mer dans son domaine. Je lui dit donc.

-C'est simple, je veux simplement couler les navires de l,empire, j,en profiterais également pour faire le ménage sur l'eau des autres criminels de tout type, ainsi tu gagnera des richesse et moi je servirais mon peuple, le marcher est bon jusqu'a maintenant.

J'omis de dire qu'elle serait pas forcément ami avec l,empire après, justement, sa en fera une amie a nous, d'une pierre trois coup, après, j,avais parler de cet initiative a personne, a mon retour a la tour, j'aurais surement de gros problème, mais jusque là, je m'en fichais pas mal à vrai dire. Je ne voulais pas être soldat dans un camp qui faisait que se défendre, si nous voulions nos chances, il fallait attaquer là ou sa fait mal et affamer un peuple en attaquant les navires de ravitaillement était, selon les cours de stratégie, une façon très éficasse de prendre l'avantage, barbare, mais eficasse. Je n'agissais pas selon un code d'honneur, mais comme un meurtrier, les gens de l'autre continent allaient apprendre a ne pas venir chez nous ainsi ou ils frapperaient plus fort, au choix...

-Cela va m'apporter la satisfaction de faire royalement chier l'empire. Ils devrons alors déplacer des soldat pour protéger leur convoie de ravitaillement et ils aurons donc autre chose a faire qu'a constamment empiéter sur nos terres. Pour les vivres, je m'en excuse... ou pas. Et pas besoin de payer si on pille les ravitaillement des autres, rendue là, tu te servira, rien est a mon peuple, je pourrais même t'aider a remplir ton jolie bateau de nourriture fraîche dédié a mes ennemies.

Ouais, comme ça, pas besoin de payer, après, elle pouvait bien payer la nourriture pour quelques jours le temps de trouver une jolie coin ou commencer le pillage, mais acheter des mois de ravitaillement était une perte de richesse de mon point de vue.

-Oui, mais achète le stricte minimum, garde ton argent pour le moment, ça fera un beau test de la pyromancie dans des combat navales, pas que je doute pouvoir faire griller des bateau...

Je marchais donc avec elle vers là ou elle voullait allée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une offre que je ne peux pas décliner (Mika)

Revenir en haut Aller en bas

Une offre que je ne peux pas décliner (Mika)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev :: Cristal-