___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Joueurs de tours (pv Dagaladé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Noah
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 14
Rôle : Élève magique D:
Date d'inscription : 31/12/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Joueurs de tours (pv Dagaladé) Mer 31 Mai 2017, 23:45

Cela faisait un moment que la jeune fille tournait en rond dans la cour du château, ne trouvant personne avec qui s’amuser. Pourtant ce n’était pas les gens qui manquaient ici, mais ils étaient si nombreux et puis… ils semblaient tous si occupés… Qui voudrait jouer avec elle? Ce n’était pas facile à dire. Aucun de tous ces gens ne semblait s’occuper d’elle alors ce n'était pas la peine d’insister. Elle va partir, tout simplement, trop gênée pour aborder qui que ce soit dans toute cette foule.

Elle laissa ses pas la traîner jusqu’à la grande salle de savoir. Ce n’était pas la première fois qu’elle y venait, mais la quantité incroyable de livres rassembler en ce lieu l'impressionnait à chaque fois qu’elle posait ses yeux sur les nombreuses étagères chargées de livres de la bibliothèque. Jamais personne ne pouvait arriver à lire tout ce qui s’y trouvait, c’était impossible!

Elle se dirigea vers la section des livres pour enfant. Elle voulait en trouver un qui était chargé d’images. Ce que Noah aimait le plus des bouquins, c’était les illustrations. Tous ces paysages mystérieux, ces étranges dessins d’animaux mythiques ou ces choses qui n’existaient que dans l’imagination, elle pouvait bien passer des heures à les regarder.

Elle laissa son doigt vagabonder sur l’épine que quelques ouvrages avant d’en choisir un qu’elle ouvrir sur place, ne prenant même pas la peine d’aller se placer à une table. Elle s’assit tout bonnement sur le sol, se plaçant même sur le ventre pour être plus confortable, posant ses coudes au sol et appuyant sa tête dans ses mains. L’histoire qui y était représentée semblait parler de chevalier et d’épée. De princesse ensorcelée et de dragon. Noah avait appris à déchiffrer les étranges symboles accompagnant les illustrations, mais elle n’avait aucune envie de se casser la tête, alors elle ne s’en préoccupait pas. Par contre, les épées dessinées lui donnaient une idée.

Elle referma son bouquin et le fit glisser sous l’étagère avant de se lever et de partir en direction de l’aile des chevaliers. Heureusement, il semblait n’y avoir personne. Tant mieux. Sur la pointe des pieds, elle se dirigea vers la première porte à sa droite et fit tourner la poignée. Zut… Barrée. Loin de se décourager, elle se dirigea vers sa voisine et réussit à l’ouvrir. Elle jeta un coup d’oeil à l’intérieur de la pièce. Personne. Tant mieux. Elle entra et referma la porte doucement. Elle n’eut pas à chercher longtemps. Ce qu’elle voulait se trouvait déposé contre la commode. Cependant, elle n’eut pas le temps de s’en approcher. Ses oreilles félines l’avertissaient que quelqu’un tentait d’ouvrir la porte. Rapide, elle entre-ouvrit elle même la porte, redoutant que ce soit un chevalier, mais elle improviserait bien une histoire.

« Tu m’as suivi? », demande-t-elle sans détour lorsqu’elle remarqua qu’il s’agissait de Dagaladé, un élève qui était dans ses cours.

Ils ne s’étaient jamais vraiment parlé, mais maintenant que l’occasion s’y prêtait, ce serait bien s’il devenait son ami.

« Tant qu’à être là à me regarder, tu pourrais m’aider? »

Elle ne savait même pas s’il allait accepter. Si elle lui proposait directement de cacher les armes des chevaliers, peut-être refuserait-il. Peut-être même la dénoncerait-elle? Elle préféra plutôt lui demander si c’était une bonne idée.

« Hum, non attend… Tu crois que ça pourrait être drôle de voir les chevaliers chercher leurs épées? Parce qu’on pourrait les cacher quelque part pour pas qu’ils les retrouvent, t’en dis quoi? »

Avant qu’on ne la surprenne, elle sortit de la pièce et referma la porte, mais elle ne s’en éloigna pas pour autant. Après tout, s’il décidait d’accepter et de passer à l’action, il fallait mieux rester dans le coin.


Dernière édition par Noah le Sam 17 Juin 2017, 11:14, édité 2 fois (Raison : corr. fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagaladé
Élève
avatar
Nombre de messages : 17
Rôle : Élève D'Émeraude
Date d'inscription : 05/05/2017

Plus sur le personnage
Âge: 10 ans
Rôle: Élève d'Émeraude
MessageSujet: Re: Joueurs de tours (pv Dagaladé) Jeu 01 Juin 2017, 13:01


Dagaladé était en quête de quelque chose pour s’occuper. Il avait du temps libre et il comptait bien l’utiliser au maximum. Il se dit que la cour était une bonne place pour commencer. Même s’il ne trouvait personne, il y avait souvent des chevaliers entrainant leur écuyer. Il adorait les observer et essayer de les imiter, utilisant une branche d’arbre comme épée.

En traversant les couloirs, il entendit du bruit. Le son d’une poignée de porte barré qu’on essayait d’ouvrir. Ce n’était pas dur à entendre. Dans le château, toutes les portes étaient munies de grosse serrure de métal qui menait bien du bruit quand on les utilisait. Très différent de son ancienne maison qui avait seulement trois portes au total et aucune serrure. Il se dirigea vers la source du bruit, tournant un coin pour voir de qui il s’agissait. Avec ses pouvoirs il pouvait sentir une présence familière, il était alors encore plus curieux.

Il fut surpris de voir Noah. Normalement, il était terrible avec les noms des gens qu’il ne connaissait pas vraiment. Il ignorait encore les noms de la plus par des élèves, mais elle, il s’en rappelait. Ses oreilles le fascinaient assez pour qu’il se rappelle son nom. Il la vit rentrer dans une des pièces qui, à sa mémoire, ils n’étaient pas autorisés à visiter. Curieux de ce qu’elle faisait, il se dirigea vers la porte en question.

Il eut à peine le temps de poser sa main sur la poignée que la porte s’ouvrir, le surprenant. Noah se tenait là, dans l’ouverture de la porte. Ça lui prit quelques secondes avant de réagir à sa question. Il ne sut pas quoi répondre. Techniquement oui, il l’avait suivi, mais ce n’était pas comme s’il l’espionnait. Dans le doute, il évita une réponse directe.

« Je voulais juste voir ce que tu faisais ici »

Sans plus attendre, elle lui demanda de l’aider. Dagaladé n’était pas contre l’idée, il était surtout intrigué sur ce qu’elle faisait.

« T’aider à faire quoi ? »

En écoutant la prochaine réplique de la fillette, Daga fut d’abord excité de se faire proposer une telle idée. Il adorait jouer des tours et voir la réaction des gens. D’avoir un complice au château pour jouer de tels tours serait génial. Puis son cerveau réalisa que la cible serait les chevaliers et leurs précieuses épées.

« Wow ! Attend tu veux vraiment t’en prendre au chevalier ? Ça serait peut-être drôle, mais tu n’peux pas faire ça ! Ça s’fait pas. T’imagines-si y’avait une urgence et qu’il en avait de besoin. Ou encore s’ils t’attrapaient ? Croit moi ça sera moins drôle dans ce cas-là. »

Malgré le fait qu’il était totalement contre, il aimait bien l’idée de jouer un tour à quelqu’un. Il venait de trouver ce qu’il allait faire du reste de sa journée. Ça et garder Noah loin de ses idées folles. Maintenant, il fallait lui trouver une autre idée.

« Si tu veux vraiment jouer des tours, je suis partant pour t’aider, mais y faut trouver une idée moins dangereuse que la tienne. Hmmm… On peut toujours aller voir dans les cuisines. Y’a toujours quelque chose à faire comme changer de place les ustensiles ou inverser le sucre et le sel. »

Il repensa à tous les tours qu’il avait faits à Fyella dans sa cuisine. Le plus drôle restait encore la tête de ses « frères et sœur » quand il avait pris une bouchée dans leurs crêpes faites avec du sel. Ça lui manquait de ne plus avoir des compagnons à qui il pouvait faire des farces. Les adultes ne trouvaient jamais rien de drôle. Toujours entraine de le punir pour ses idées, même quand elles sont inoffensives. Puis il pensa que les autres élèves seraient des cibles parfaites. Surement que quelques-uns d’eux ne trouveraient pas ça drôle, mais il ne s’en faisait pas. Il y avait toujours des rabat-joie dans la vie.

« Oh ! J’ai une idée. Si tu tiens absolument à cacher quelque chose. On peut toujours essayer de cacher les bottes des autres élèves ! Ou juste celle de droite. J’imagine déjà leur tête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11943-dagalade#147753
Noah
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 14
Rôle : Élève magique D:
Date d'inscription : 31/12/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Re: Joueurs de tours (pv Dagaladé) Dim 04 Juin 2017, 20:13

Les oreilles de la petite fille s’abaissèrent sur son crâne alors que Dagaladé lui expliquait les raisons pour lesquelles ce n’était pas vraiment une bonne idée de cacher les épées des chevaliers. Que feraient-ils en cas d’urgence? Mais il n’y en avait justement pas d’urgence dans l’immédiat, c’était donc le meilleur moment d’agir! Pendant qu’il ne se passait rien au château. Pendant qu’il n’y avait pas de méchants ici! Pendant qu’ils n’en avaient pas vraiment de besoin! Pendant qu’ils n’étaient pas là pour la surprendre!

Pour Noah, son idée demeurait bonne, mais peut-être que le garçon avait simplement trop peur pour y participer? Finalement, elle aurait dû continuer seule quitte à n’avoir personne à accuser si cela avait mal tourné. Elle aurait bien trouvé autre chose si elle avait été grillée. Et puis, que pourrait-il lui arrivé? Serait-elle renvoyée seulement pour avoir voulu s’amuser? Les règles étaient si sévères que ça ici?

« J’y avais pas pensé… », se contenta-t-elle de répondre, les yeux baissés sur ses pieds, comme si elle cherchait à fuir le regard du garçon comme quelqu’un qui regrettait ce qu’il avait fait, quoique dans son cas à elle, il s'agissait plutôt ce qu’elle avait pensé faire.

Maintenant, il lui fallait trouver autre chose. Elle n’avait aucune envie de retourner sagement dans la bibliothèque pour y regarder les images d’un livre. Noah avait le goût de jouer un tour à quelqu’un. N’importe qui! Et tant pis si elle devait agir seule! Pourquoi ne pas retourner dans cette fichue bibliothèque? Elle pourrait peut-être en mélanger les bouquins. Pourquoi ne pas mettre des livres de science parmi ceux de géographie et ceux de géographie parmi ceux d’astronomie ou de cuisine?

Surprise que Dagaladé lui propose son aide pour jouer des tours, Noah releva aussitôt son regard vers lui. Il acceptait à condition de trouver une idée moins dangereuse. Il y avait l’idée qui venait de lui traverser l’esprit, mais le garçon en avait peut-être à lui proposer. Finalement, ce n’était pas l’idée de jouer des tours qui ne l’intéressait pas, mais seulement celle de s’en prendre aux chevaliers. La fillette sourit.

« Oui! Juste la droite, ça va être drôle! Mais pour pas se faire accuser, faut aussi faire pareil pour nous, sauf que nous on va savoir où elles sont cachées, mais eux ils vont tellement chercher partout, ça va être trop drôle! Profitons-en pendant qu’il n’y a personne dans les dortoirs. »

Étant en plein milieu de la journée, Noah se disait qu’il ne devait pas y avoir grand monde dans cette partie du château. Les chevaliers n’étaient pas dans leur chambre, du moins. Donc l’enfant pouvait déduire que les élèves ne l’étaient sans doute pas plus. Prenant les devants, elle prit la manche de son nouvel ami comme pour être sûre qu’il ne se défile pas et se dirigea vers le lieu de leur futur méfait. Personne à l’horizon. Pas un chat… M’enfin, façon de parler puisqu’elle en était elle même un, en quelque sorte.

Après avoir descendu les escaliers menant à l’étage des élèves, elle se dirigea vers la chambre ou elle avait été placée avec les autres filles de son âge.

« Faut d’abord s’assurer qu’il n’y a personne. »

Alors qu’elle disait cela, elle ouvrait doucement la porte. Elle remarqua aussitôt les petits lits aux couvertures fraîchement lavées, mais pas de filles ici. Elle se retourna vers Dagaladé.

« Y’a pas de monde. On va pouvoir passer à l’action. », chuchota-t-elle. « Dis, tu crois qu’on pourrait cacher les bottes des filles dans les dortoirs des garçons et celle des garçons dans les dortoirs des filles. Comme ça, les autres penseront retrouver leurs bottes, mais finalement, pas du tout! », s’exclama-t-elle en tapant légèrement dans ses mains en tentant de ne pas parler trop fort.

Puis soudain, elle prit conscience de quelque chose. Elle était tellement stupide! On était le jour. Et à moins que les autres élèves ne se baladent pieds nus dans le château, aucun d'entre eux n'allait trouver de bottes dans les dortoirs.

« Mais je suis trop idiote! À cette heure, les bottes on va pas les trouver dans les dortoirs! Faut remettre le plan à ce soir! En attendant, on peut échanger quelques vêtements, non? »


Dernière édition par Noah le Sam 17 Juin 2017, 11:18, édité 1 fois (Raison : corr. fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagaladé
Élève
avatar
Nombre de messages : 17
Rôle : Élève D'Émeraude
Date d'inscription : 05/05/2017

Plus sur le personnage
Âge: 10 ans
Rôle: Élève d'Émeraude
MessageSujet: Re: Joueurs de tours (pv Dagaladé) Mer 07 Juin 2017, 01:55


Dagaladé était sûr qu’il ne cesserait jamais d’être émerveillé par ses oreilles. Il les observa alors que ses dernières bougeaient au fil des émotions de la jeune fille. Quand il réalisa qu’il la fixait, il arrêta et se concentra sur ce qu’elle disait. Il était satisfait qu’elle eût laissé tomber son idée saugrenue. Il devrait peut-être la garde à l’œil dans le futur pour être sûr qu’elle ne se met pas trop dans le pétrin. En plus, il gagnerait une complice. En l’écoutant parler, il pouvait deviner que ce n’était pas la première fois qu’elle préparait un tour comme celui-ci. S’ils arrivaient à exécuter leurs idées sans se faire prendre, ça serait génial.

« -T’as raison ! Je vais pouvoir sortir mon meilleur jeu d’acteur ! »

Il allait lui demander de quelle façon elle voulait exécuter le tout quand elle attrapa sa manche pour le guider. Ça lui rappela comment Diel essayait toujours de l’attirer loin des ennuis. Ici la situation était plutôt opposée alors qu’elle l’attiré vers leur future scène de crime. Il se demanda où ils allaient, mais il ne dit rien, se laissant guider. Il secoua la main légèrement pour se détacher alors qu’ils approchaient des escaliers pour pouvoir les descendre facilement.

Une fois arrivés, ils s’arrêtèrent devant une porte qui se trouvait un peu avant celle de son dortoir. Il n’était jamais allé dans le dortoir des filles, il l’avait seulement entrevu de l’extérieur alors que la porte était ouverte. Il ressemblait exactement à celui qu’il partageait avec les garçons, alors il n’avait jamais eu la motivation d’explorer. Il se dit qu’elle l’avait amené ici pour planifier.

Quand elle lui proposa de passer à l’action, Dagaladé la fixa en soulevant un sourcil. Es qu’il y avait quelque chose qu’il n’avait pas compris ? Ils ne pouvaient pas voler des bottes qui ne sont pas là. À moins que Noah soit capable de téléportation, mais il en doute. Pendant une seconde il fut distrait par sa propre imagination. Il se mit à imaginer tout ce qu’il pourrait faire s’il pouvait téléporter des objets. Une infinie d’idées apparues dans sa tête. Il sortit de son nuage quand Noah prit la parole pour avouer son erreur. Il ri un peu à sa confession. *Elle est tout un numéro cette Noah *

« Ouai, en attendant on peut toujours échanger les chemises de nuit. Je ne pense pas qu’on est les mêmes que vous. Ou si tu te rappelles de la taille des autres filles, on peut échanger en donnant les plus petites au plus grandes et les plus grandes au plus petite et je ferais de même de mon côté.»

Pour être sûr de ne pas se faire prendre sur le fait, une fois de temps en temps, il scannait le couloir avec ses pouvoirs. Ils seraient de vrais ninjas. Daga rentra dans le dortoir des filles surtout pour éviter de rester devant la porte en pleins milieux du couloir. Il fit signe à Noah de le suivre.

« Vaut mieux pas rester ici si on veut parler »

Ils pouvaient bien chuchoter, mais Dagaladé était de ses gens que même en chuchotant il parlait trop fort. C’était utile dans certaines situations d’être aussi sonore, mais pas quand il planifiait un mauvais coup. Pour lui, c’était mieux d’être entouré de mur que d’essayer de baisser le volume. Maintenant, il fallait parler préparation. Il se dirigea vers le lit le plus près et sauta dessus pour être plus confortable. L’enfant se laissa rebondir quelquefois avant de se mettre en place. Une fois assis en indien, il prit la parole.

« Bon ! Si on veut faire ça cette nuit il faudra rester réveiller et prendre les bottes quand tout le monde sera endormi. Après on a juste à se les échanger dans le couloir pour les cacher. Il faudrait peut-être avoir un code secret pour pouvoir s’appeler. Oh ! Je sais ! Tu sais siffler ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11943-dagalade#147753
Noah
Apprenti
avatar
Nombre de messages : 14
Rôle : Élève magique D:
Date d'inscription : 31/12/2016

Plus sur le personnage
Âge: 7 ans
Rôle: Élève d'émeraude
MessageSujet: Re: Joueurs de tours (pv Dagaladé) Mer 14 Juin 2017, 13:17

Donner les plus grandes aux plus petites et les plus petites aux plus grandes? Et rire parce que les plus petites des élèves se perdraient dans les grandes tuniques de nuit alors que les plus grandes élèves se retrouveraient avec une tunique trop ajustée pour elles! Noah sourit en imaginant la scène que cela provoquerait, même s’il serait facile pour les enfants de se redonner les bonnes tuniques par la suite. Mais l’avantage, c’est que ce serait facile d’accuser la servante responsable du lavage. Les autres s'imagineraient sûrement que ce serait cette pauvre femme la coupable.

Mais il y avait un détail du plan qu’elle n’était plus sûre de savoir comment exécuter. Devrait-il mélanger également certaines tuniques des filles avec celles des garçons? Quoique si elles n’étaient pas pareilles, ni même semblables, ce serait facile à remarquer. Oui, la jeune fille pensait toujours à échanger entre les dortoirs pour ne pas que le problème se règle facilement. Elle n’eut pas le temps de dire son idée que Dagaladé entrait dans le dortoir des filles! Mais qu’est-ce qu’il faisait? Il n’avait pas le droit d'entrer là! Et s’il se faisait punir? Bon, faudrait d’abord qu’on l’y surprenne et ce n’était pas elle qui le dénoncerait.

Hey, mais, si elle faisait de même, elle pourrait voir à quoi ressemble le dortoir des garçons! Était-il pareil en tout point? Ou puisque c’était des garçons, était-il en désordre? Noah se rappelait que son père laissait tout traîner partout et que cela faisait se fâcher sa mère. Mais ces disputes les amusaient bien elle et sa soeur, puisque leur père finissait toujours par faire rire leur mère qui n’arrivait jamais à rester fâcher longtemps après lui… sa soeur… Où était-elle maintenant?

Noah secoua la tête et sortit rapidement de son passé en entendant la voix de Dagaladé. Il lui faisait signe de le suivre. Faisant comme si de rien n’était la jeune fille entra dans la pièce qu’elle s’empressa de fermer et regarda son copain se diriger vers le lit d’elle ne savait plus trop qui pour y sauter dessus et proposer un plan d’attaque pour ce soir.

« Oui, cette nuit sera notre seule chance d’agir. Ou les autres à venir... mais pourquoi attendre? Autant le faire ce soir plutôt que d’attendre que notre plan soit découvert par quelqu’un d’autre. »

Pendant qu’elle parlait, Noah fouillait le dortoir à la recherche des tuniques, les plaçant toutes l’une à côté de l’autre dans l’ordre qu’elle les eût trouvés, histoire de ne pas se mélanger et de mal les redistribuer. Le problème n’était pas qu’elle ignorait qui était plus grande ou plus petite, mais plutôt à qui les tuniques appartenaient. Peut-être que le nom était écrit à l’intérieur pour pas que la servante se mélange? Exact!

« Non, je ne sais pas… Mais tu peux me le montrer? Peut-être que j’y arriverai! C’est compliqué d’apprendre à siffler? »

Elle marqua une pause, tentant de déchiffrer les étiquettes, mais ce n’était pas tant facile que ça et elle hésitait sur certaines lettres. Finalement elle leva son regard majoritairement gris sur son nouvel ami.

« Est-ce que ce que portent les garçons c’est la même chose? »

Finalement, elle opta pour seulement mélanger les tuniques des filles entre elles. L'échange entre dortoirs serait réservé aux bottes. Elle replaça les tuniques comme convenu dans leur plan avant de sourire à Dagaladé, se dirigeant vers la porte.

« Maintenant, à toi! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueurs de tours (pv Dagaladé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château-