___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[EVENT] Our family, our choice [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anaëlya
Animateur - Esperita
Animateur - Esperita
avatar
Nombre de messages : 153
Rôle : Ex Chevalier d'Emeraude, Princesse d'Espérita
Date d'inscription : 19/10/2013

Plus sur le personnage
Âge: 24-29 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 14 Mai 2017, 12:03


An 1259 - Mois 12 - Jour 26

J’étais énervée. J’étais partie avant les résultats énoncés par le juge de la paix, mais je savais très bien que c’était un non massif pour qu’on aille sauver Lyzann. Qu’allions-nous faire maintenant ? Dire au grand conseil d’aller se faire foutre et aller se pointer sur le continent en espérant que notre chef ne soit pas encore morte ? Ou devrions-nous commencer à choisir un autre chef ? Les deux options étaient vraiment pourraves. D’un côté on risquerait notre vie et notre place dans l’Ordre en bravant les interdits et les dangers, de l’autre ce n’était pas comme si un futur chef avait germé dans l’esprit d’un des Chevaliers. Je ne voyais pas un des anciens devenir Chevalier, ni un des nouveaux. Peut-être qu’avec le temps un leadeur se démarquerait, mais pour le moment on ne pouvait pas dire qu’il y en avait à foison.
Dans les deux cas, l’Ordre allait difficilement s’en remettre, et je ne savais pas vraiment laquelle des options était la meilleure. Sauf que je n’acceptais pas non plus la décision du grand conseil. Je doutais d’être qualifiée en tant que meneuse pour diriger un groupe de sauvetage improvisé, alors j’osais espérer quelqu’un d’autre allait se démarquer si on en venait à l’option de violer les règles et les lois. Dans un sens, ce genre de chose était pile poils dans mes cordes. Je n’ai jamais été très friande des règles, et durant ma jeunesse j’en ai souvent fait qu’à ma tête, alors je devais dire que tout ceci était quelque peu excitant, dans un sens. Risquer sa vie dans une mission risquée sans aucun autre soutien que notre propre tête. C’était vraiment quelque chose auquel je voulais participer.
Bien évidemment, c’était aussi pour récupérer notre chef, hm.

Une réunion des chevaliers a donc été prévue pour discuter de la décision du grand conseil, dans le hall des chevaliers. Avant de pénétrer dans la salle, je pris le temps de me calmer quant à la décision de la royauté. J’étais très remontée face à leur condescendance à mon égard mais aussi à l’égard de l’Ordre, sauf que cette réunion n’était pas faite pour les critiquer et cracher sur eux, mais plutôt pour tenter de trouver une solution. Alors je pris de profondes inspirations, pour calmer mon esprit mais aussi pour calmer mon cœur qui s’était mit à battre de plus en plus vite lorsque je réalisais que je devrais encore prendre la parole devant tout le monde.
Je n’étais d’ordinaire pas quelqu’un de timide, mais je devais dire que je détestais au plus haut point prendre la parole pour parler de choses extrêmement sérieuses. J’imagine que j’allais devoir prendre sur moi encore une fois.

Prenant une dernière grande inspiration, je poussais les portes du hall des Chevaliers.  Mon visage resta impassible lorsque je me mis donc au milieu de l'estrade. Les discussions se turent progressivement en me voyant arriver. Je supposais que tout le monde – ou du moins que toutes les personnes intéressées par le sort de Lyzann – était déjà présent dans la salle, alors il était temps pour moi, une fois le silence posé, de prendre la parole. Instinctivement, juste avant d’ouvrir la bouche, je coulais un regard en direction de mon ancien maître Miyäck comme pour me donner du courage.
Je tentais alors de m’exprimer d’une voix forte et claire pour que tout le monde entende.

« Comme je m’y attendais, le Grand Conseil ne nous donne pas le droit d'aller sauver notre chef. » Je marquais une courte pause comme pour que tout le monde assimile ce que je venais de dire. « Ils estiment que nous devons plutôt élire un nouveau chef pour les affrontements à venir avec Irianeth. »

Je poussais un long soupire pour tenter d’évacuer la vague de frustration qui m’avait envahi en prononçant ses mots. Comme si la royauté pouvait avoir son mot à dire sur notre Ordre... C’était décevant de leur part, et particulièrement irrespectueux – si on oubliait le fait que j’avais été irrespectueuse. Au moins nous devrions être heureux qu’ils nous laissent le choix plutôt que de nous imposer une personne.

« Que devrions-nous faire ? Laisser Lyzann mourir et se trouver quelqu’un d’autre, ou agir ? Dans les deux cas, j’ai l’impression que ce sera une mauvaise décision, cependant pour ma part je détesterai devoir simplement attendre les bras croisés pendant que l’Empire se moque de nous... »

Je laissais alors la liberté aux autres chevaliers de prendre une décision. Il y avait des pours pour les deux options, tout comme il y avait des contres. Comme dit précédemment, dans tous les cas ce serait une mauvaise décision. Sauf qu’on pouvait faire le choix d’agir pour notre chef et défendre nos valeurs, plutôt que de choisir de la laisser crever car on veut rester dans notre petit confort.
Mon choix était fait depuis un moment, mais il était clair que seule je n’y arriverai pas. J’espérais que les autres chevaliers seraient du même avis que moi, mais je devais dire que j’étais encore un peu jeune et immature alors peut-être que mon avis était simplement porté par la fougue de la jeunesse et l’envie irresponsable de prouver ses valeurs au combat.
Alors j’attendais de voir ce que les plus expérimentés en pensaient.


/\ Je suppose que c'est sous entendu, mais ce sujet est réservé aux chevaliers pour prendre une décision sur le sort de Lyzann :3 Toujours aucune limite de mots, ceci est un event ! /\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9764-anaelya
Ally
Modérateur - Ex-Chevalier
Modérateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 639
Rôle : Ex chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 28/04/2012

Plus sur le personnage
Âge: 47 ans
Rôle: Ancienne chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 14 Mai 2017, 12:06


- Il n’y a aucune erreur possible ?

Ally ne comprenait pas pourquoi elle éprouvait le besoin de parler à voix basse. Pourtant, il était très tôt, et il n’y avait guère plus que deux ivrognes assoupis et une courtisane plongée dans un ennui profond pour les épier. La jeune femme secoua la tête. Non, il n’y avait pas d’erreur, tout devait se dérouler exactement comme elle lui avait annoncé, à moins, bien entendu, que l’Empire ne décide de changer ses plans, ce dont elle doutait sérieusement. C’était elle qui avait choisi le lieu de rencontre, une taverne crasseuse et mal fréquentée perdue dans le labyrinthe d’une ville immense et tentaculaire, le nec plus ultra pour parler affaires en toute tranquillité. Elle prétendait s’appeler Gloria, ce qui n’était sûrement qu’un nom d’emprunt. Son visage était dissimulé derrière un foulard. Elle lui avait vaguement expliqué qu’elle ne faisait pas ce genre de choses habituellement, qu’elle était une assassin, non une espionne et qu’elle risquait gros en divulguant les informations qu’elle avait acquises à une chevalière d’Émeraude. Ally avait dû payer rubis sur l’ongle pour lui délier la langue ; il n’y avait pas de somme qu’elle n’aurait versée pour lever le voile sur cette affaire. Elle tenait tout particulièrement à ce que sa source vienne du cœur de l’Empire, pour une fiabilité des propos optimale. Ally n’avait pas besoin de bruits de couloirs, elle voulait savoir ce qu’Irianeth avait fait de Lyzann, ou ce qu’il projetait de faire. A présent, elle savait tout.
Silencieuse, elle fixait le contenu de son verre. Son amie était toujours en vie et pourrissait quelque-part au fond d’un cachot de la forteresse impériale. Son exécution publique était prévue dans cinq jours. Cinq jours pour continuer de la torturer, encore et encore, cinq jours pour finir de la briser, avant de l’achever. Cinq jours… Cinq jours pour la sauver.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Ally laissa sa monture à un palefrenier qui passait par là et sans plus de délai, prit la direction du Hall des chevaliers où devait se tenir la réunion de l’Ordre. Anaëlya avait assisté au Grand Conseil, à elle revenait la tâche de confier le verdict à ses frères et sœurs d’arme. Le Conseil offrait-il oui ou non son soutien pour un projet de sauvetage de la chef des chevaliers ? Dès lors que Miyäck avait suggéré de s’enquérir auprès de la royauté, Ally avait senti qu’ils perdaient tout contrôle sur la situation. Elle ne savait pas quoi espérer des  rois. A vrai dire, elle n’en espérait rien. Pourtant, l’adrénaline était là, bien présente, battant à ses tempes et transformant ses veines en geysers bouillonnants alors qu’elle franchissait les portes du grand hall.  Elle n’était pas en retard, s’était déjà ça. Après la rude matinée qu’elle venait de passer, elle en était presque surprise. La ponctualité n'avan.it jamais été dans ses cordes. Il avait fallu que la Falloise se fasse violence pour ne pas s’enfiler une dizaines de verres devant son informatrice. Anaëlya venait de grimper sur l’estrade, faisant face à une assemblée de chevaliers plongée dans un silence tendu, électrisant. L'attente faisait éclater les cœurs, crisper les muscles d'appréhensio Et la sentence tomba.
Ally ferma les yeux, en proie à une furieuse bouffée de colère. Des clameurs de protestation s’étaient élevées de toutes parts. On entendait les chevaliers tantôt pousser des cris scandalisés, tantôt injurier le Conseil entre leurs dents serrées. D'autres, plus calmes, semblaient seulement sonnés. Ils avaient dit non. Ses enfoirés en bas de soie avaient dit non. Ils ne les laissaient pas faire, personne n’irait au secours de Lyzann. Abandonner leur chef à son sort, s’en trouver un nouveau, telle était leur injonction. Ally s’y attendait, oh oui, elle l’avait flairé tout de suite. Cela n’était pas moins insultant pour autant. Ils n’étaient pas de vulgaires toutous qu’on pouvait congédier dans leur niche. Ils étaient des soldats d’élite, des machines de guerre. Aucun de ces souverains de pacotille ne faisait le poids face à eux, et encore moins cette brindille royale qui se réclamait des droits sur le trône. Petite fille de Lyra, la reine Kessyane ? Tu parles !
Anaëlya avait terminé de délivrer son message, et donnait maintenant son avis sur le sujet. La petite manquait encore d’assurance, mais elle avait déjà un certain cran. Elle hésitait : obéir ou prendre leurs propres décisions ? Céder ou se rebeller ? Ally avait fait son choix depuis bien longtemps déjà.


- Dans les deux cas, j’ai l’impression que ce sera une mauvaise décision, cependant pour ma part je détesterai devoir simplement attendre les bras croisés pendant que l’Empire se moque de nous...

- Tu n’es pas la seule !

De nombreux regards se portèrent sur Ally. D’un pas décidé, elle remonta l’allée jusqu’à l’estrade et prit place à côté d’Anaëlya. Son regard d’or crachait du feu.

- J’ai des informations qui pourraient intéresser chacun d’entre vous. Lyzann est en vie. Son exécution est prévue dans cinq jours.

Cette fois-ci, Ally ne perçut que des murmures confus, rapides, embrouillés. Comme la jeune femme le matin même, les membres de l’Ordre assimilaient la mort prochaine de leur chef.

- L’Empire… s’est trouvé une nouvelle impératrice.  Elle a à cœur de tirer le plus d’informations possibles de Lyzann avant de la faire tuer. Tous les moyens seront bons, c’est une certitude. Et les… très honorables membres du Grand Conseil ont décrété que nous devions nous en moquer. Ils nous affirment que Lyzann n’est qu’un pion remplaçable, mais pour qui se prennent-ils ? Ils ne savent rien de nous, ils ne savent rien des liens que nous partageons. L’Ordre est une famille ! C’est ce que répétait Lyzann et c’est ce que répétaient Lyra et Wellan avant elle ! Nous ne sommes pas des pions à manipuler sur un échiquier. Nous sommes des guerriers et nous nous battons pour ce continent. Depuis la création de l’Ordre, nous nous donnons corps et âme pour Enkidiev. Combien d’entre nous sont tombés au combat ? Combien de morts pour protéger ses royaumes et leurs souverains ? Combien de tourments, de cauchemars, de traumatismes ? Et à présent, nous laisserions l’Empire verser le sang de notre chef sans réagir ?

Ally secoua la tête avec une rage palpable.

- NON ! Je m’y refuse ! Et je sais que je ne suis pas la seule. Nous avons une chance de sauver notre sœur d’arme, il ne reste qu’à la saisir  J’irai chercher Lyzann, quel qu’en soit le prix. Cinq jours. Nous avons cinq jours pour la sauver. Que ceux qui veulent participer à cette quête se manifestent, et vite ! Parce-que je vous le dis, on va aller rendre nos hommages à la nouvelle impératrice…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Jay
Administrateur - Zénor - Noble régent
Administrateur - Zénor - Noble régent
avatar
Nombre de messages : 186
Rôle : Futur époux de toutes les femmes du monde; Roi régent de Zénor
Date d'inscription : 27/10/2012

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 14 Mai 2017, 13:17

[HS : Comme un membre du Grand Conseil devait venir vous annoncer le résultat, je prends la responsabilité. Toutefois, je ne reposterais pas. J’entre et je sors. ]

Le résultat du vote  avait fait mal à son cœur. Le juge de paix avant rendu le résultat avant de demander aux royautés de se porter volontaire pour aller annoncer le résultat aux chevaliers d’Émeraude. Jay avait l’impression que ce vieil homme voulait une mort avant la fin de la journée. Il était sérieux ? L’un d’entre eux? Les chevaliers devaient être à cran présentement. Autant épargner du sang, le Roi de Zénor se porta volontaire pour épargner une autre crise de la part de la chevalière Anaëlya. Il quitta la salle du conseil puis l’aile Sud pour se rendre dans celle Est. Une clameur sourde se dégageait du Hall des chevaliers dont les portes avaient été closes. Il ne parvenait pas à distinguer les mots et à vrai dire, il préférait se dire sourd. Oh! Quelles jolies statues gardaient l’entrée de cette pièce. Taty Lyra les aurait trouvés magnifiques. Quel travail de maître. Le poing de Jay cognât contre le bois des portes avec force. Plus qu’il n’aurait appliqué habituellement. En fait, il ne se souvenait d’avoir un jour cogné pour entrer dans cette pièce. Depuis quand elle avait des portes ? Magnifiques statues, vraiment… Le silence de l’autre côté tomba et on lui entrouvrit. Jay offrit son plus beau sourire et retira sa couronne comme un gentleman doit retirer son chapeau.

- Je viens en ami.

On lui ouvrit la porte plus par politesse que par envie. L’atmosphère dans la pièce était palpable. La chevalière Anaëlya avait déjà laissé aller l’explosion. Présentement dans cette salle, les regards qui se posaient sur lui étaient mitigés. Certains semblaient fâchés. Salutation à vous aussi, Dame Ally. D’autres semblaient espérer un retournement de situation. Jay se contenta de faire bref pour les laisser entre eux. Il se racla la gorge avant de débuter :

- Pardon de mon intrusion, mais comme la chevalière représentante est partie avant que la catastrophe ne soit officielle, je me suis porté garant pour venir vous annoncer que le Grand Conseil a voté contre votre liberté de décision. Une majorité de ses représentants préfèrent vous savoir ici prêt à les servir, plutôt qu’ailleurs à respecter vos valeurs. Mes hommages! Il hésita un moment pensivement avant de rajouter : À moins que ce ne soit mes sympathies… M’enfin, à vous de voir. Magnifiques statues à l’entrée en passant.

Le roi les salua d’un signe respectueux de la tête avant de se retourner vers la sortie. Il ne remit sa couronne qu’une fois totalement sortie de la pièce. Son pas le guida à l’extérieur où l’air frais lui permettrait sans doute de ravaler sa déception.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edric
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 63
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 02/01/2015

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Lun 15 Mai 2017, 07:02

Attendant patiemment en présence des autres chevaliers que le Grand Conseil se termine, Edric était légèrement anxieux. Les pertes récentes avaient été terribles pour l’ordre et, même s’il n’avait pas été particulièrement proche des chevaliers décédés, il ne pouvait s’empêcher de regretter leur absence. La mort de son maître, peu avant son adoubement, l’avait dévasté et les récents événements lui rappelaient de désagréables souvenirs. Chaque nouvelle perte affaiblissait l’ordre et l’attristait davantage. Ils faisaient tous partie d’une même famille, rester passif face à toutes ces atrocités était impossible. Seule la main de Nassa dans la sienne arrivait à apaiser son cœur en peine. Le jeune chevalier avait beau être ridiculement optimiste, apprendre la perte de tant de chevaliers lui avait fait un choc épouvantable. Il y avait un moment qu’ils étaient morts, mais il ne s’en était pas encore remis.

Enfin, Anaëlya vint leur annoncer le verdict de la rencontre. Malheureusement, elle n’était pas porteuse de bonnes nouvelles, on leur avait refusé le droit d’aller secourir leur chef. Edric se fit violence pour ne pas bondir de son siège en s’insurgeant. Ils n’avaient pas le droit de leur refuser la moindre tentative de sauvetage, ne savaient-ils pas ce que Lyzann représentait pour l’ordre ? Il sentit la main de sa compagne serrer la sienne et se calma un peu. Il n’avait pas envie de désobéir, mais on ne pouvait pas vraiment espérer des chevaliers qu’ils attendent passivement ? Ce n’était pas leur rôle !

Dès qu’Ally se leva, il fut stupéfié. Puisqu’elle était son aînée, il avait beaucoup de respect pour elle. Il n’aurait jamais osé espérer que qui que ce soit réponde si vite à la complainte d’Anaëlya, mais elle était déjà debout, prête à se battre. Rejoignant sa sœur d’armes, elle annonça d’un bloc tout ce qu’elle savait. Exécution imminente et torture, un programme impérial à donner froid dans le dos. Rapidement, Edric se sentit galvanisé par les paroles d’Ally. Elle avait parfaitement raison. Les chevaliers d’émeraude étaient une famille, ils étaient des guerriers. Ils ne pouvaient pas se permettre de rester les bras croisés sans rien faire. Cinq jours pour sauver Lyzann, était-ce seulement faisable ? Bien sûr, ça devait l’être. Il ne pouvait en être autrement. Alors qu’il bondissait ses pieds pour se porter volontaire à son tour, on cogna à la porte. Prudemment, un homme entra dans la pièce. Il annonça officiellement la décision du Grand Conseil et se retira bien vite. Voilà qui confirmait ce qui avait été dit plus tôt.

Peu désireux d’être de nouveau interrompu dans son élan, Edric s’exprima aussitôt.

« J’ai toujours rêvé de voir Irianeth de mes propres yeux et je tiens à Lyzann, alors je t’accompagne Ally. Hors de question de laisser notre chef être exécutée, je ne laisserai pas le sang des chevaliers être versé de nouveau sans rien faire. Nous avons perdu trop de frères et sœurs aux mains de l’Empire, il est temps de leur montrer ce dont sont capables les Chevaliers d’Émeraude ! »

S’échauffant peu à peu, il alla rejoindre les deux femmes sur l’estrade et contempla les autres membres de l’ordre présent d’un regard plein de détermination. Combien répondraient à l’appel ? C’était maintenant ou jamais, il fallait agir. Il pria silencieusement que les volontaires soient nombreux, mais que Nassa n’en fasse pas partie. Elle lui importait plus que sa propre vie (chose à laquelle il accordait bien peu d’importante, à cause de sa témérité) et il serait inquiet de la voir se joindre à l’expédition.

« Réveillez-vous, y’a que nous pour aller la chercher ! Pensez à tout ce que nous avons vécu ensemble, ne me dites pas que ça ne compte pas à vos yeux ? Lyzann s’est toujours soucié de chacun d’entre nous et a dédié sa vie à servir et protéger les gens. La moindre des choses, c’est de lui rendre la pareille. Je sais que si je me plie aux caprices du Grand Conseil, je ne pourrai jamais plus me considérer comme un véritable chevalier. »

Il jeta un regard entendu à Ally, parfaitement conscient du poids des mots qu’elle avait prononcé et les répéta à son tour.

« Quel qu’en soit le prix. »

Edric était sans crainte. Au contraire, il irradiait de son habituelle aura de bravoure. Rien ne le ferait changer d’avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 58
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 01/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Lun 15 Mai 2017, 10:31

Après la trouvaille du bras, j'avais commencer à me préparer pour ce voyage, je ne m'attendais surement pas a ce que le grand conseil nous refuse cette faveur, au nombre de service rendu sa l'aurait été bien ingrat de leur part, surtout qu'on ne demandait l'aide de personne, on voullait simplement y aller nous-même... J'attendais en présence des autres chevalier, mes bagage déjà prêt pour partir. Ana, leur membre du grand conseil entre en leur disant que le grand conseil ne voullait pas qu'ils parte et que se trouver un nouveau chef serait mieux. Pour ma part, jamais le poste a Lyzann n'était pas a prendre, elle n'était pas encore morte.J'écouta les autres déblatérer un peu sur le sujet le sujet, Ally semblait particulièrement hors d'elle... et moi aussi

Jay entra... Je le regardais d'un aire limite meurtrier, si j'avais eu le droit, je crois que je l'aurais simplement attaquer jusqu'a ce qu'il quitte le hall des chevaliers, Il disait que le grand conseil préférait qu'ils reste ici par préférance de pouvoir les servir, juste son choix de mots me rendit malade. Je lui dit absolument rien. Edrick venait de tout dire. Lyzann est trop chère a nos yeux pour simplement la laisser crever ainsi, mais ça, ces royal connard ne peuvent pas le comprendre, une foi leur royale fessier a l'abris, c'est cool, le reste ils s'en foutent. Je dis après ce long silence de ma part:

-Ils veulent qu'on reste ici et prêt a les servir? Moi personnellement, la prochaine foi qu'un membre de la royauté est a l'article de la mort, je me déplace, je met le peuple à l'abris et je laisse cette bande de couard crever, il ne veulent pas nous rendre la pareille? T'en pis pour eux alors, après comme vous dites, je vais moi aussi garantir ma présence pour sauver Lyzann, je ne pourrais pas rester ici sans aller leur casser la figure, alors autant mieux mettre cette énergie sur Irianeth a fracasser les rouges qui serons sur notre chemins.

Je pris une respiration pour me calmer, j'étais fébrile et en colère, je ne voulais pas faire quelque chose que j'allais regretter. Je dis par la suite:

-Il y a surement des membres de la tour qui viendrais sans l'accord du conseil, je dis ça, mais sa nous aiderais grandement. Je penses a Tripalior qui m'a dit vouloir venir si une tels expédition devait avoir lieu. Sa gonflerai nos effectifs si vous accepteriez sa présence.
Je regardais mes frères d'armes, je savais que trop bien qu'il n'était pas chevalier, mais si au moins les autres voulait accepter l'aide des possible volontaire, sa serait optimal pour la possibilité de la sauver.

(HRP: Oui, je fais la promotion de mes DC et alors?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Lun 15 Mai 2017, 11:02



Ils étaient tous là... Réunis dans le hall des Chevaliers. L'Elfe parcourrait la salle du regard, inquiète. Voilà bien longtemps qu'elle ne les avaient pas tous vu ainsi réuni dans cette pièce. Avec le groupe de Chevaliers qui vivaient dans le chemin qui leur était réservé; la grande salle de repas qui leur était dédiée n'était jamais complète de leur Ordre. Quant Anaëlya revint, furibonde, Miyäck soupira. Le résultat semblait clair... Étrangement pourtant, la Chevalière avait espéré un peu plus de soutiens de la part de leurs dirigeants, mais ils ne semblaient pas enclin à faire quoi que ce soit pour eux. Au moins; la Chevalière pouvait être fière d'Anaëlya, elle savait qu'avec son tempérament, elle avait défendu leurs valeurs. Enfin... Peut-être qu'à force de fréquenter Evrard, elle vivait avec un peu trop d'utopies. Après avoir écouté attentivement le discours motivateur d'Ally, elle ne pu s'empêcher de les ramener sur une pointe de réalité, il fallait qu'ils en aient tous conscience.

- Vous êtes tous au courant que si l'on désobéi au Grand Conseil ET à la Royauté, nous risquons tous gros ? Hors le fait de potentiellement mourir sous les mains des Tanieths... Cela reste un manquement à notre rang que de désobéir ainsi. J'espère que vous en avez tous conscience.

Miyäck regarda tous les regards frustrés qui s'adressèrent à elle tandis qu'elle leur rappelait la réalité. Un sourire déterminé se dessina néanmoins sur son visage. Ce n'était clairement pas dans ses habitudes de déroger au règlement, mais cette fois-ci, elle en ferait fit tandis que leur amie était certainement en train de mourir à petit feu.

- Personnellement, je suis prête à prendre ce risque. Quel qu'il soit et qu'importe les conséquences. Lyzann a besoin de nous.

Qu'importait après tout... Personne ici ne voulait laisser tomber qui que ce soit. Ils s'étaient battus pour Lyra, pour Eryvia... Même pour elle alors qu'un Dieu l'avait en sa possession ! Et pour tant d'autres. Jamais aucun des leurs n'avaient été laissé tomber alors qu'il était dans le besoin. Puis vint au tour du Chevalier Philippe de proposer son idée... Comment un membre de la Tour avait pu être au courant de cette expédition alors qu'ils n'avaient émit l'idée qu'entre eux ...? Cette idée ne lui plaisait guère.

- Philippe, je ne suis pas certaine que "gonfler" nos effectifs soient réellement la solution à notre problème. Nous ne pouvons soulever une armée contre Irianeth. Sur le continent mère, ils ont bien plus que nous : Des gardes, des soldats, une armée d'insectes, des Chevaliers, des Sorciers, des dresseurs de Dragons...

On ne peut pas lancer une attaque frontale, clairement. Il va falloir la jouer plus intelligemment qu'eux. Discrètement, finement... Qu'importe. Nous ne pouvons pas nous lancer dans le tas telle une armée. Et le problème de faire quérir plus de monde reste aussi le même : Si nous cherchons à désobéir, rien ne leur empêche de nous arrêter d'une quelconque manière. Au plus il y a de monde au courant, au plus nous prenons le risque de nous faire découvrir...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Iris
Animateur - Ex-Chevalier
Animateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 180
Rôle : Ancienne Chevalier D'Émeraude - Guérisseuse
Date d'inscription : 25/02/2013

Plus sur le personnage
Âge: 38 - 43 ans
Rôle: Chevalier D'Émeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Lun 15 Mai 2017, 22:22

Cela faisait quelques temps que nous attendions le retour de la représentante des chevaliers pour savoir si oui ou non, nous allions sauver Lyzann. Depuis que le coffre c’était rendu à nos portes, tous voulaient partir toute suite. Bien entendu, un peu de renfort aurait été souhaiter. Bref, nous étions tous un brin sur le nerf car nous ne savions pas comment le conseil allait réagir à notre demande. Juste aller sur Irianeth c’était totalement mission suicide. Mais, Lyzann était notre chef. Elle était certainement encore vivante. Du moins, je l’espérais grandement. Beaucoup de monde ici n’avait pas vécu de guerre contre Irianeth, mais avait survécu aux ombres. Était-ce la même chose? Pas vraiment, mais c’était une guerre qu’on quelque chose de très puissant. Bref, la réponse fut très clair. Simplement de la façon que la chevalière rentra dans le hall. Je laissai un soupire s’échapper de ma bouche. Comme bien des gens présents.

Oh, ça n’allait surement pas se passer comme ça. Après tout, la loyauté faisait grandement partie de nos valeurs et nous étions loyal envers notre chef. Ce qui voulait dire que là plus part des gens ici allaient tous faire pour aller la sauver. Avec l’aide du conseil ou non. Et ce même s’il nous l’interdisait. Ce qui était le cas. À Date, chaque personne qui parlait donnait son avis sur le fait d’aller la chercher. Tous étaient d’accord que c’était dangereux… On conseillait d’augmenter nos rangs pour s’y rendre. Tous l’ordre plus d’autre personne? Ça ne passait pas inaperçu. Irianeth serait qu’on arriverait avant même qu’on quitter le continent.

Justement, Miyäck prit la parole. Elle en glissa un mot. Ce que je retenu le plus, c’était qu’elle était prête à braver un interdit pour sauver notre chef. Je connaissais cette femme depuis fort longtemps, ce n’était pas dans sa nature. Sauf quand c’était nécessaire et surtout important à ses yeux. Elle amenait plusieurs points important pour bien se préparer. Le conseil ne devait pas l’apprendre. Ce qui voulait dire que l’information ne devait pas sortir de ces murs. Irianeth était nettement plus fort sur leur propre territoire et c’était bien normal. Ok, c’est bon. On reste discret. Un petit groupe seulement pourrait y allait. On reste subtile. Mais…

- Comment se rendre?

Même si je n'avais pas parler fort, j’avais pensé à voix haute. Et les personnes près de moi avait bien entendu. La question restait tout de même pertinente. Enfin, je crois. L’idée de parler ainsi toute seule.

- Je veux dire, c’est bien beau de rester discret dans l’histoire. D’y aller que quelques ’un pour ne pas attirer l’attention. De vouloir se rendre le plus rapidement sur Irianeth. Nous avons cinq jours. C’est très peu. Et pas de moyen de transport pour se rendre sur le continent. Même si nous trouvons un bateau, Irianeth seront avant même que nous soyons prêts d’eux et nous allons mourir en mer. Ou alors si on réussit à se rendre, ils détruiront bien assez vite notre bateau et plus aucun moyen de revenir. Ce qui n’est pas mieux. Nous sommes d’accord pour braver le conseil, rester subtil, reste à trouver le comment de la chose.

Un être divin peut-être? Pas certaine qu’on voudrait nous aider. Ils doivent rester neutre après tout. Cinq jours avant son exécution. Ce n’était pas gros. Nous ne devons pas prendre plus de la journée pour trouver le moyen de s’y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opraline
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 81
Rôle : Ex-Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 28/06/2014

Plus sur le personnage
Âge: 40-45 ans [G19]
Rôle: Ex-Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Mer 17 Mai 2017, 08:48


Depuis que l'Ordre avait reçu le colis contenant le bras de leur chef et qu'un Grand Conseil avait été décidé, Opraline n'avait cessé de s'entraîner pour oublier sa frustration. Les Chevaliers n'avait pas besoin de la Royauté pour prendre leur décision ! Et puis, plus ils perdaient du temps à tenter de se mettre d'accord, plus le risque de ne pas retrouver Lyzann vivante augmentait ! La jeune demi Pardusse ne pouvait pas accepter cela. Même si elle s'en était remis, depuis le temps, elle avait perdu trop de personnes chères dans sa vie (Leia, sa mère adoptive Majirae, sa sœur adoptive Historia...) pour ça !
Aussi, lorsqu'une réunion pour discuter des résultats du Conseil fut annoncé, Opraline se précipita dans le hall des Chevaliers. D'un côté, elle espérait que le résultat serait favorable à l'Ordre mais, de l'autre, elle se doutait que ce ne serait sûrement pas le cas. Et cela la mettait hors d'elle… Déjà que devoir se tourner vers des non-Chevaliers pour prendre une décision lui semblait un affront, comment pourrait-elle encore faire confiance aux têtes pensantes d'Enkidiev si, en plus, elles refusaient de les laisser sauver leur chef ?

Malheureusement, lorsqu'Anaëlya, qui avait représenté les Chevaliers lors de ce Grand Conseil, arriva, la Chevalière comprit que son mauvais pressentiment était justifié. Et Anaëlya le lui confirma quelques secondes plus tard, lorsqu'elle prit la parole… A cette annonce, Opraline ne put s'empêcher de pousser un cri, qui ne devait pas être passé inaperçu tellement il respirait la rage. Ainsi, on ne voulait pas les laisser sauver un membre de leur Ordre ? Et bien ça n'allait pas se passer comme ça ! Même si désobéir était risqué, et attaquer Irianeth l'était encore plus, notre jeune guerrière allait tout de même essayer, même si elle était seule sur ce coup ! Mais, seule, elle ne l'était pas… Peu après qu'Anaëlya ait annoncé la nouvelle, Ally se dirigea vers l'estrade à son tour et, après avoir partagé des informations qui lui venait d'on ne sait où, annonça que Lyzann DEVAIT être sauvée. Attendez.. quoi ? Seulement cinq jours ? Mais qu'est-ce qu'ils attendaient alors ?

Alors qu'Opraline s'apprêtait à prendre la parole, ce fut au tour d'Edric de se joindre aux 2 jeunes femmes en se décidant à désobéir aux ordres du Grand Conseil. Puis à celui de Philippe, puis Miyäck. Au fur et à mesure que de nouvelles têtes décidaient de prendre part à cette aventure, la jeune Pardusse sentit l'adrénaline monter et un sourire se dessiner sur son visage. Jusqu'à ce que la Chevalière Iris demande comment ils allaient faire pour se rendre sur le continent ennemi… Comment pouvait-elle penser à ça alors que Lyzann était en danger ? Aussi, se tournant vers Iris, les oreilles redressées et la queue fouettant l'air derrière elle, Opraline prit la parole, d'un ton un peu trop agressif à son goût.

"On s'en fiche de la logistique ! Notre chef est en danger, et c'est tout ce qui m'importe en ce moment ! Bien sûr, je suis consciente des risques que l'on encourt, mais je suis prête à cela si c'est pour sauver Lyzann ! Nous avons uniquement cinq jours pour la secourir, donc pas de temps à perdre avec des détails comme celui-là. Et puis, même si nous avions plus de temps, je tiendrais le même discours. J'irais sauver notre chef ! Quel qu'en soit le prix."

Opraline se doutait que tout le monde ne serait pas d'accord avec elle, mais elle s'en fichait. Tout ce qu'elle voyait, c'était que, pendant qu'ils réfléchiraient au moyen de se rendre sur Irianeth, le jour de l'exécution de Lyzann finirait par arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 21 Mai 2017, 23:16



Miyäck avait de quoi être fière de ce qu'était devenue ses deux écuyères. Chacune d'elle portait des valeurs d'entre aide, de loyauté et cherchaient à faire avancer les choses de manière correcte. Ce qui ne fut pas le cas de la Chevalière Opraline. Tandis que les esprits commençaient de nouveau à s'échauffer, l'Elfe s'offusqua d'entendre de tels propos sortir de la bouche d'un des leurs. Jusque là adossée au mur, elle finit par s'en détacher tout aussi calmement afin de rejoindre les autres sur l'estrades. Elle fit face à Opraline, avant d'ajouter :

- Très bien Opraline. Puisqu'il faut apparemment y aller rapidement, je te mets en situation : Comment vas-tu t'y prendre pour t'y rendre ? Tu as une minute pour me donner une réponse. C'est à peu près le temps maximum que tu aura pour réfléchir quand l'armée d'Irianeth te verra arriver sur leurs plages -si ce n'est pas avant- pour savoir quoi faire à une quinzaine de personnes, contre toute leur armée. C'est une attaque frontale, que tu nous propose ? J'appellerai ça  un suicide collectif.

Gardons notre fougue pour le courage dont nous allons avoir besoin pour franchir les frontières Tanieths et ce territoire que personne ici ne connait. Sais-tu où est la Forteresse ? Où est enfermée Lyzann ? Non. L'information n'est pas inaccessible, mais j'espère qu'avec ça tu comprends qu'il est impossible de juste se dire "On y va !".


L'Elfe croisa ses bras, pose qu'elle adoptait lorsqu'elle réfléchissait.

- Personnellement, je trouve qu'Iris a soulevé une très bonne question. Comment peut-on se rendre sur Irianeth et surtout, le plus rapidement ? Il faudrait que l'on trouve le plus d'idées possibles... Même quelque chose qui puisse vous sembler stupide pourrait mener quelqu'un à en trouver une autre. Il est important que l'on s'y mette ensemble.

Rien n'était impossible, selon elle. Mais il était primordial qu'ils se mettent à réfléchir à un plan d'attaque et d'infiltration. La Chevalière était une bonne stratège et Lyra lui avait déjà fait confiance à ce sujet, ainsi qu'à Evrard et Dorianne de qui elle espérait un appui et une réflexion avisée. Mais malgré ça, il lui était difficile d'envisager une solution qui soit rapide et sécuritaire. A vrai dire elle ne voyait aucune solution rapide tout court... Mais à plusieurs têtes pensantes, ils finiraient par trouver quelque chose, non...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Anaëlya
Animateur - Esperita
Animateur - Esperita
avatar
Nombre de messages : 153
Rôle : Ex Chevalier d'Emeraude, Princesse d'Espérita
Date d'inscription : 19/10/2013

Plus sur le personnage
Âge: 24-29 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Mar 23 Mai 2017, 12:08


Je ne montrais pas quelque chose d’encourageant. Je devrais pourtant. Je venais de leur donner la pire nouvelle qu’ils auraient pu avoir, et je ne fais qu’hésiter. Alors que je devrais au contraire motiver les troupes pour trouver une solution, ne serait-ce que de donner un espoir pendant quelques minutes même si la solution n’aboutit à rien. Sauf que je ne l’ai pas fait. Je doutais de moi-même et de mes convictions, alors je ne savais pas comment dans un moment pareil je pouvais montrer aux autres une Anaëlya convaincue par ce qu’elle disait et qui prenait position. Je l’avais fais durant le grand conseil, mais leur décision quasi unanime n’a fait que me déprimer et me faire douter. Peut-être ne devrions-nous pas le faire ?
C’est alors qu’Ally prit la parole. A peine le son de sa voix s’éleva dans la salle que je me rendis compte à quel point elle avait plus d’éloquence et de charisme que moi. Certainement car elle était plus âgée, qu’elle avait plus d’expérience, et que caractériellement elle était bien plus forte que moi. Son discours se voulait galvanisant pour motiver les troupes à prendre la bonne décision – à son sens – qui était d’aller foncer sur Irianeth pour sauver notre Chef. Je l’enviais un peu. De pouvoir avoir autant d’impact sur les gens. Et c’est aussi à ce moment-là que je me demandais si elle était vraiment la mère de Juny. Elles étaient tellement différentes caractériellement.
Jay fit alors irruption dans la pièce, et l’agacement me prit. Le hall des chevaliers était réservé aux chevaliers uniquement, pas à la royauté. Surtout si c’était pour nous annoncer ce qu’on savait déjà. Il n’empêche, Jay eut l’air tellement adorable dans son discours que d’un coup mon agacement tomba, et je me surpris à me dire que si je n’étais pas avec Juny, je l’aurais demandé en mariage. Plutôt étrange non, ce devrait-être l’inverse normalement ! Mais bon, de toute façon, ce projet d’avenir n’était clairement pas dans mes priorités.
Par la suite des chevaliers répondirent à Ally avec la même certitude qu’elle. Celle d’aller sauver Lyzann. Et je me dis qu’au final il y avait des chevaliers bien plus courageux que moi. Edric notamment, dont le discours me fit sourire. Ce n’était pas de la moquerie, simplement un sourire sincère. Cependant, lorsque Philipe prit la parole, se fut pour demander de l’aide à la tour des mages, chose qui eut tôt fait de m’arracher une grimace. Nous ne pouvions clairement pas nous permettre de parler de notre plan – qui n’était même pas au point, précisons – à des tierces. Cela nous mettrait plus en danger qu’autre chose. Ce fut Miyack qui réfuta l’idée de Philipe après avoir expliciter les risques que nous encourons, et avant de préciser que nous ne devions absolument pas faire d’attaque frontale, ce à quoi j’hochais la tête en signe d’appréciation. Iris se demanda comment on pourrait se rendre sur Irianeth, l’un des plus gros problèmes dans notre plan en élaboration. Comment s’y rendre ?

« Nous devrions y aller en petits groupes pour éviter d’attirer l’attention, que ce soit sur Irianeth que sur Emeraude. Si un trop grand groupe venait à disparaître, on risquerait de se heurter à l’armée qui tenterait de nous rattraper à la frontière. Alors effectivement il ne sert pas à grand-chose d’aller quémander de l’aide à des mages, surtout que plus on en parle à tiers et plus il y a des risques que nos plans fuitent et qu’on se fasse couper l’herbe sous le pied.
« Aussi, j’avais pensé... peut-être qu’on pourrait demander de l’aide aux Fées ? Elles sont capricieuses et n’interviennent que rarement dans les batailles, mais cela ne coute rien de leur demander d’amarrer un bateau pour nous. Un bateau camouflé pour qu’il ait l’allure des bateaux d’Irianeth et ainsi nous permettre de passer inaperçu jusqu’à arriver sur le continent ? Je pense que ça nous ferait environs 2 jours de bateau, et si on s’y met rapidement peut-être deux jours à cheval d’Emeraude jusqu’à Fées... j’avoue avoir du mal avec les estimations du temps, mais ça nous laisserait un jour pour débattre d’un plan sur place pour sauver notre chef. »


Je n’avais pas vraiment l’impression que mon plan marcherait, surtout que j’avais un gros doute sur le temps que cela nous prendrait pour nous rendre sur Fées. Cela pouvait prendre deux jours comme plus suivant les imprévus, voir moins si on est vraiment rapide ou si mes estimations étaient fausses. Dans tous les cas j’attendais des retours sur mon idée, et éventuellement que d’autres idées meilleures que la mienne surviennent.



/\ Je rappelle que vous avez jusqu'au 26 mai pour réagir à ce sujet ! /\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9764-anaelya
Zäck
Administrateur - Ex-Chevalier
Administrateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 06/04/2013

Plus sur le personnage
Âge: 30-35 ans [G18]
Rôle: ex Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Jeu 25 Mai 2017, 14:10



Zäck attendait aux côtés de Serah et Elros dans un coin de la salle. L'Elfe observait tout le monde tandis que personne ne semblait rassurés de ce Conseil. Beaucoup de discussions fusaient à tout va... Intérieurement, le jeune homme voulait pouvoir s'en remettre à son meilleur ami et sa femme. Eliot connaissait leurs valeurs, il était lui-même le fils de deux Chevaliers de leur Ordre. Quant à Kessyane.. Il n'avait plus qu'à espérer que Serah lui ait assez parlé d'eux pour qu'elle comprenne dans quelle situation ils étaient. Aussi loin qu'il se souvienne, personne n'avait jamais été laissé tomber dans cet Ordre. Pourquoi est-ce que cela changerait la donne pour Lyzann ? Bon... Peut-être que sa présence sur Irianeth, au sein même de la forteresse ennemie, pouvait changer la donne finalement...

Lorsqu'Anaëlya revint du Grand Conseil, le maître-magicien ne pu s'empêcher d'ouvrir la bouche de stupéfaction. Les bras lui tombaient ! Encore plus lorsque l'un des souverains d'Enkidiev s'en vint apporter sa sympathie et la réponse finale. Il aurait pourtant pensé qu'Eliot et Kessy auraient été les premiers à leur adresser cette sympathie et qu'ils leurs viendraient en aide... Mais il semblerait que non. Tous les esprits se chauffèrent jusqu'à ce qu'Ally prenne la parole et propose que l'on se débrouille seuls. Zäck et Elros échangèrent un regard entendu... Bien évidemment qu'ils allaient être de la partie. Voyant que Serah était partie discuter avec quelqu'un d'autre, Zäck prit l'initiative avec son frère d'arme de se rendre jusqu'à l'estrade pour rejoindre les autres.

Les discutions fusèrent et Zäck ne sut plus où donner de la tête. Néanmoins ils semblaient tous être d'accord pour aller sauver Lyzann, quel qu'en soit le prix.

- Je suis prêt à prendre le risque.

L'Elfe fut surprit d'entendre sa belle mère accepter ainsi de défier l'autorité supérieure du Conseil d'Enkidiev. Mais il n'en fut pas moins fier de voir qu'ils étaient tous sur la même longueur d'onde. Par la suite ce fut au tour d'Iris de parler, qui se fit répondre un peu sèchement par Opraline. Mais c'était sans compte sur Miyäck qui semblait toujours les ramener à la réalité : Ils n'étaient pas surhumains. La Chevalière lança donc la première offensive : Trouver des idées. Par bateau semblait être leur seule option puisque la téléportation n'était pas faisable... A pied ? Non l'idée était infaisable. Anaëlya proposa l'idée de demander de l'aide aux Fées... Mais est-ce que les Fées avaient accepté de leur accorder d'aller sauver Lyzann ? Anaëlya était présente, si elle proposait l'idée c'était certainement que les Fées avaient été en leur faveur non?

Une idée frappa soudainement le jeune Chevalier. Les fées ont des ailes... Elles volent... Un flashback d'un gros animal volant lui revint à l'esprit.

- J'ai hum... Puisqu'on est aussi pour proposer des idées, même idiotes...

Il n'était absolument pas sûr de son idée mais bon... Quitte à devoir tout proposer...

- Pourquoi pas à dos de dragon ? Comme les sékiètes...

Il vit leurs regards mélangés entre la surprise, l'exaspération et l'incompréhension.

- Vous avez dû en entendre parler... Du dragon blanc, qui vit sur Enkidiev non ? Elros était là avec les gardes, avec moi, l'autre fois, on l'a vue de près. Elle n'est pas offensive et n'est plus reliée à Irianeth ! Je pense que contre quelques trésors elle pourrait accepter de nous venir en aide...

Zäck se fit soudainement tout petit, il sentait avoir prononcé la plus grande stupidité de sa vie. Il ajouta d'une voix faible :

- Enfin c'est... C'est une option rapide, au moins... Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11617-zack-d-emeraude http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7926-zack-liens-rps
Opraline
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 81
Rôle : Ex-Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 28/06/2014

Plus sur le personnage
Âge: 40-45 ans [G19]
Rôle: Ex-Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Ven 26 Mai 2017, 05:41


Très rapidement, Opraline finit par se rendre compte que ce qu'elle venait de dire était complètement idiot. D'expérience, et même si elle n'avait pas connu les précédentes guerres contre Irianeth, elle aurait du savoir que se rendre en territoire ennemi sans être préparé était voué à une mort certaine. Mais, absorbé comme elle était dans l'idée qu'il fallait sauver Lyzann à tout prix, elle n'avait même pas pris le temps de réfléchir avant de parler. Ce qui aurait pu lui coûter la vie si elle se trouvait sur un champ de bataille… Heureusement, la Chevalière Miyäck rappela notre jeune demi-Pardusse à l'ordre en la mettant face à la réalité de ce qu'il pourrait se passer si on suivait son plan.

Consciente de son erreur, Opraline préféra se retirer et laisser les autres délibérer. Elle alla donc s'adosser contre un mur, les bras croisés sur sa poitrine, une jambe pliée avec le pied posé contre le dit-mur (un peu comme lui), et se contenta d'écouter les avis des différents Chevaliers et Écuyers présents. L'idée d'Anaëlya n'était pas si bête, si les Fées avaient été en faveur des Chevaliers lors du Grand Conseil en tout cas. Parce que, si ce n'était pas le cas, ils ne feraient qu'avouer leur désobéissance et les Fées pourraient les dénoncer…
Enfin bref… Lorsque ce fut finalement au tour de Zäck de prendre la parole, Opraline se redressa d'un bond. Un dragon ? Il était devenu fou ou quoi ? Oubliant sa résolution de ne plus intervenir dans le débat (de peur de redire une bêtise), la demi-Pardusse s'approcha de nouveau des autres et prit de nouveau la parole, moins sèchement que lorsqu'elle avait parlé à Iris cependant.

"Je n'ai pas vu ce dragon blanc de mes propres yeux, donc peut-être que ce que je vais dire est complètement faux, mais, à mon humble avis, je doute qu'il accepte. Les dragons sont des créatures trop capricieuses pour cela. Par contre, l'idée d'Anaëlya n'est pas si mauvaise, à condition que les représentants des Fées aient été en notre faveur lors du Conseil, ce qu'elle seule peut nous dire. Et, si tel n'est pas le cas, peut être pourrions-nous nous tourner vers un autre Royaume qui, lui, était en notre faveur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 408
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Ven 26 Mai 2017, 11:29


Votre attention !

Le Staff & l'Animation vous annonce que vous avez un délais jusqu'au dimanche 28 mai, 00h heure Québécoise (lundi 6h AM pour les Français) pour répondre à l'événement. Nous vous rappelons que passé ce délais, l'événement sera considéré comme terminé et aucun plan d'action n'aura été mit en place par l'Ordre d'Emeraude.

Merci de prendre ce détails en considération, nous comptons sur vous pour la suite des événements Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaëlya
Animateur - Esperita
Animateur - Esperita
avatar
Nombre de messages : 153
Rôle : Ex Chevalier d'Emeraude, Princesse d'Espérita
Date d'inscription : 19/10/2013

Plus sur le personnage
Âge: 24-29 ans [G18]
Rôle: Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 28 Mai 2017, 10:30


Je venais de proposer mon idée. Je ne savais pas si elle était bonne à prendre ou non mais j’attendais avec impatience l’avis et les propositions des autres. Car certainement qu’il y aurait d’autres propositions non ?
C’est Zack, le petit blondinet qui a l’air un peu simplet, qui prit la parole pour énoncer une nouvelle idée. J’avoue sur le coup j’étais surprise qu’il s’adresse à un public aussi large. Il n’a jamais démontré de quelconques aptitudes oratoires ou d’éloquence, ou encore de charisme pour élaborer un plan. Cela s’entendait très clairement dans sa voix, certainement que pour lui ce devait être une épreuve extrêmement difficile que d’énoncer sa proposition.
Qui, soit dit en passant, étant particulièrement folle. C’était une idée dangereuse, mais en même temps particulièrement excitante d’un point de vue nouveauté. Je n’avais encore jamais monté un dragon, et je devais dire que j’avais toujours eu envie de savoir ce que ça fait d’être là haut dans le ciel, à jouer les dieux en étant quasi intouchable. Sur ce point-là, Irianeth avait bien de la chance. Sa proposition avait tout de même pas mal d’interrogation, et on ne pouvait pas dire qu’avec son éloquence il arrivait à motiver les troupes pour adhérer à son plan.
Ce fut Opraline – l’ex écuyère à ma mère que j’avais un peu beaucoup fait chier du temps où j’étais à la maison – qui prit la parole pour montrer qu’elle était en désaccord avec le plan de Zack. J’avoue être assez surprise qu’elle se range de mon côté après toutes les merdes que je lui avais faite – et le fait que je ne m’étais jamais excusée (et que je ne m’excuserai certainement jamais). Et pourtant la voilà qui soutenait mon plan. Cependant, une phrase dans son discours retint mon attention : c’était le fait d’avoir l’appui de la reine.
Sur le coup, je me suis sentie très bête. Celeste, la reine des fées, avait dit non. Le rouge me monta rapidement aux joues. Je me raclais la gorge pour attirer l’attention sur moi, avant de prendre la parole d’une voix qui se voulait assurée malgré la honte qui me submergeait au fur et à mesure.

« A vrai dire... La reine était contre nous durant le grand conseil. La seule tête royale à être de notre côté était Jay, le roi régent de Zénor, et Zénor n’est pas vraiment à notre portée, tout comme Alombria et Espérita qui sont trop loin de nous et trop loin d’Irianeth. Le royaume des fées est notre seule solution si on choisit mon plan. On pourrait éventuellement tenter de convaincre la reine de nous laisser passer et de nous donner un bateau... ou encore on pourrait passer outre la reine et soudoyer des fées pour qu’elles nous aident ? Je ne sais pas trop. » »

Je marquais un temps d’arrêt avant de me tourner vers Zack.

« Tu es sûr que ce dragon nous laisserait le monter en échange de trésors ? Quels types de trésors ? Où est le dragon ? Peux-tu le contacter rapidement pour savoir s’il serait d’accord ? Combien de personnes pourraient venir ? Certainement moins que si on choisit de passer par Fées. Mais en même temps on passerait plus inaperçus sur Irianeth. »

Je poussais un soupire, exaspérée moi-même par ce cul-de-sac.

« Dans tous les cas il semblerait qu’il n’y ait aucunes garanties que l’on puisse quitter le continent pour aller sur Irianeth. Mais il faut tenter quand même, et donc puisqu’on n’a que deux propositions de plans : il faut choisir entre tenter d’amadouer le dragon et tenter d’amadouer les fées. Zack, si tu as plus d’informations il faudrait vraiment que tu nous en dise plus maintenant. » »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t9764-anaelya
Zäck
Administrateur - Ex-Chevalier
Administrateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 06/04/2013

Plus sur le personnage
Âge: 30-35 ans [G18]
Rôle: ex Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé] Dim 28 Mai 2017, 11:08

Zäck fut surprit de voir que l'idée qu'il venait de proposer trouvait des adhérants... C'était une idée stupide et surtout relativement suicidaire, mais une idée quand même. C'était mieux que rien, non ...?

- Rien n'est sûr à cent pour cent mais la dragonne blanche est loin d'être mauvaise, elle est surtout effrayée des humains à cause d'Irianeth. Je pense qu'en échange de choses en or ou de trésor -même nos armures l'intéresserait d'ailleurs- et d'une garantie de protection, on pourrait l'avoir dans nos faveurs. Si on prend cette solution, il va vraiment falloir que l'on s'assure de sa protection, parce qu'on parle d'aller sur Irianeth.

Pour ce qui est du nombre... C'est certain qu'on ne pourra pas tous s'y rendre, il va falloir choisir. On... On pourrait peut-être déjà voir ce qu'on aurait comme trésors à lui donner -en plus de nos armures, c'est peu cher payé pour aller sauver Lyzann je trouve- et surtout qui se porte volontaire pour y aller.

Est-ce qu'il y a des candidats ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11617-zack-d-emeraude http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7926-zack-liens-rps
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT] Our family, our choice [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] Our family, our choice [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château :: L'aile des chevaliers :: Hall des Chevaliers-