___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Hier une cage, aujourd'hui un ciel. Je fais des progrès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Minato
Immortel(le)
avatar
Nombre de messages : 32
Rôle : Immortel d'Edwing
Âge du personnage : 58 - 63 ans [G18]
Date d'inscription : 26/01/2013

Plus sur le personnage
Âge: 58 - 63 ans [G18]
Rôle: Serviteur d'Edwing
MessageSujet: Re: Hier une cage, aujourd'hui un ciel. Je fais des progrès Mar 09 Mai 2017, 15:41



La douleur était insupportable. Aux portes de la mort, Takeshi était retourné se ressourcer au sein du monde Céleste. Dans son désespoir, il avait rejoint le seul endroit qu’il pensait être «chez lui». Malheureusement, le domaine de son Dieu de père n’était qu’un logement qu’il louait. En rien il ne lui appartenait. Affalé sur le sol, l’Immortel eut le plus grand mal à rejoindre une fontaine divine. Il avait besoin de la sève du monde Céleste pour pouvoir guérir. Le combat qu’il mena pour se relever fut long et difficile.


Le temps s’écoula ensuite. Le fils de la Folie pensait enfin être tranquille quand son géniteur réapparut dans le domaine. Visiblement satisfait, son visage de dément était déformé dans un sourire malsain. En signe de soumission, il posa face contre terre en direction d’Edwing. Le joker démoniaque ne lui accorda pas même un regard. Pourtant, sa présence avait été notifiée.


« Demain, va voir la fille de Behemoth. Tu seras mon émissaire auprès d’elle. J’ai envie que vous foutiez un joyeux bordel. Me déçois pas gamin. Sinon, j’te jure que je te fais cramer les yeux avant de les faire avaler. Casse toi sale merde. Oh non attends ! J’ai dis que tu serais sous ses ordres. Fais moi mentir et tu va en chier là aussi. Allez du vent ! »


« C’est une blague père ? Je ne vais pas me mettre sous les ordres d’une maître-magicienne enfin ! »



La réponse d’Edwing face à l’insolence de sa progéniture ne se fit pas attendre longtemps. De nouveau, ses serpents électrifiés vinrent mutiler l’Immortel. La Folie ne cherchait pas à débattre. Tremblant de douleur, Takeshi comprit qu’il ne servait à rien de lutter.


« J’ai compris... Je... J'obéirai... »


L’air dégoûté, le Dieu jeta vers son fils un regard plein de mépris. Tout en soufflant, il s’en alla vers son trône pour aller boire un peu de vin. Quand il prit place, ses ombres commencèrent à se battre partout dans le domaine. La Folie était rentrée à la maison. Takeshi était furieux, mais comme il ne voulait pas souffrir davantage, il garda le silence. près de la fontaine, il continuait de reprendre des forces. Un jour, il le savait, il pourrait se venger. Un jour, il tuerait son père et ce jour-ci serait le plus beau de toute sa vie d’Immortel...


Au lendemain, le serviteur céleste se rendit sur terre. Pour gagner du temps, il se téléporta directement au sein de la demeure d’Izékielle. Du moins, si l’on pouvait parler de demeure. ce n’était qu’une foutue cabane de merde. Pourquoi devait-il travailler avec une clocharde qui passait son temps à chier dans les bois et se torcher le cul avec des feuilles ? Bon sang, Edwing déconnait vraiment à plein régime sur ce coup là.


Curieux, Takeshi regarda partout autours de lui. Il en vint vite à la conclusion que la femme dormait encore. Cette observation suffit à lui faire naitre un large sourire au coin des lèvres. Pouvait-il s’amuser un peu avec elle ? Oh, il n’aurait certainement pas le temps de profiter de toutes les parties de son anatomie, mais peut-être aurait-il le temps de découvrir sa poitrine. Ce n’était pas grand, chose, mais il se demandait ce que cette diablesse pouvait avoir sous la tunique. Après tout, elle n’était rien de plus qu’une abomination, un monstre immonde. Pourtant, elle semblait bien séduisante. Quel doux paradoxe. Considérant qu’il se moquait bien des conséquences, Takeshi s’approcha lentement d’elle. D’une main sûre, il commença à soulever les draps qui recouvraient son corps.


Sans avoir le temps de voir le coup venir, il fut soudainement expulsé par télépathie. Oh ? Ainsi cette Izékielle était assez puissante pour le repousser. Certes, il n’avait pas cherché à se protéger une seconde, mais l’exploit restait grand. Alors qu’elle se levait, la femme enfila une veste avant de lui reprocher son manque cruel d’éducation. Pour seule réponse, Takeshi leva les yeux au ciel en soupirant. Croisant les bras, il répondit à la monstruosité avec un dédain non dissimulé.


« T’as rencontré mon père hier espèce de grognasse. T’es franchement étonnée de mes manières ou tu joue simplement la petite princesse en t’offusquant de la sorte ? Pas besoin de réponde, je m’en bats les couilles. »


Sans faire preuve de plus de bienséance, Takeshi jeta ses chaussures sur le lit d’Izékielle de deux mouvements secs. Dorénavant pieds nus, il sauta en arrière. Alors que ses pouvoirs télépathiques s’activaient, il donnait l’impression de s’être simplement effondré sur un matelas confortable. Gémissant de plaisir, il se fit tournoyer à faible vitesse comme son père aimait le faire.


« Pas besoin de te faire chier. Moi c’est juste Takeshi. Bon, Madame la fille de Behemoth le grand méchant pas beau, mon père veut que j’épaule. Franchement, je pense que c’est une connerie. J’ai pas envie de perdre mon temps en ta piètre compagnie. J’ai une proposition à te faire. Je m’en vais, et on fait semblant de travailler ensemble juste pour pas qu’Edwing nous fasse chier. Deal ? »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izékielle
Animateur - Sorcier
Animateur - Sorcier
avatar
Nombre de messages : 100
Rôle : Sorcière Chaotique (G16)
Date d'inscription : 06/01/2015

Plus sur le personnage
Âge: 25-29 ans (G18)
Rôle: Sorcière Chaotique
MessageSujet: Re: Hier une cage, aujourd'hui un ciel. Je fais des progrès Mer 10 Mai 2017, 03:19

La réponse cinglante que lui envoya l’Immortel la fit automatiquement sourire, d’un sourire bien carnassier. Voilà qui serait intéressant! Elle ne c’était pas amuser depuis un petit moment et elle adorait lorsqu’on tentait de la narguée. Sa lui donnais une excuse pour faire chier. Elle lui jeta un coup d’œil en coin, puis passa non loin de lui afin de se diriger vers un petit buffet afin d’y prendre une carafe d’eau laquelle elle versa une partie de son contenu dans une tasse. La déposant sur sa paume, elle se contenta de lui envoyer des rayons incendiaires afin de réchauffé l’eau dans celle-ci. Elle posa son autre main sur sa hanche et observa l’Immortel qui prenait visiblement ses aises, lançant ses chaussures Célestes sur son lit et choisissant d’usé de son don sur la lévitation pour se faire tourner à la même manière de son paternel. Décidément, ce truc avait vraiment l’air sympa. Enfin bref.

-Vous jouer bien les fier comparé à hier, puisque vous en faites références.

C’était plus fort qu’elle. Bien qu’elle ne comprenait pas totalement l’attitude du Dieu d’ainsi maltraité son fils, elle se disait qu’avec l’attitude de merde qu’il avait, ce n’étais sans doute pas étonnant, ni que ce soit vraiment étonnant qu’il la méprise alors que son paternel lui avait sans doute indiqué qu’elle devait lui obéir. En fait, elle agirait sans aucun doute de la même façon. Heureusement, elle n’était aucunement dans sa fâcheuse position et il fallait avouer qu’elle n’appréciait déjà à la base pas totalement les Immortels. Alors déjà qu’elle n’avait aucune compassion pour qui que ce soit, elle y prenait en plus sans doute un petit plaisir mesquin, mais ce plaisir étant probablement dû au fait aussi que le contraire lui aurait retirer toute once d’intérêt.

Elle écouta la suite de ses propos tandis qu’elle laissa tomber une petite poche d’herbes dans le liquide fumant. En fait, elle était plutôt d’accord avec lui. Elle n’avait pas envie de l’avoir dans les pattes et avait toujours préférée travailler seule. Alors qu’il suggère lui-même de partir lui plaisait. Il n’avait pas envie de lui servir de petit chienchien, bien que cela ait pu être amusant à exploiter. Il n’était donc peut-être pas totalement une cause perdu. Il gagnait des points dans son estime sans même le savoir et elle avait une bien drôle de façon de l’exprimer.

-Je n’aurais su mieux dire. Je n’aime pas qu’on vienne jouer dans mes platebandes et je doute fort avoir besoin de vous. Surtout pas un Immortel qui visiblement ne sait même pas repoussé une simple attaque de base.

Évidemment qu’elle faisait référence à la manière qu’elle l’avait repoussé tout à l’heure. Bon, d’accord, elle était tout de même forte en lévitation, mais elle ne surpassait pas Sehnsuch. À cette idée, elle se demanda alors si elle ne pourrait pas lui servir dans toute cette histoire… Quoi qu’il en soit, Takeshi était tout de même un peu décevant sur ce point. Ils avaient tous deux été surpris par l’autre, mais sa restait toutefois 1 – 0 pour Izékielle. Bon, dans tous les cas, leurs deux paternels semblaient vouloir qu’ils coopèrent tous les deux, malheureusement et visiblement, ils avaient au moins un point commun: Tous deux ne le désiraient pas et sa les rendaient un peu irritable.

-Il ne serait pourtant pas étrange, vous croyez, que notre rencontre se termine aussi rapidement? Et puis, ce ne sera pas moi qu’Edwing fera chier, mais plutôt vous. De mon côté, mon paternel ne m’en tiendrait pas autant rigueur que le vôtre. Alors peut-être vaudrait-il mieux que vous jouiez un peu le rôle du petit Immortel obéissant?

Elle eut un rire un peu mesquin, mais elle savait tout de même qu’elle avait raison. C’était sans doute évident qu’il n’apprécierait pas ses propos et elle s’attendait bien à une certaine réplique de sa part et peut-être pas verbale. Il semblait plus impulsif qu’Edwing. Elle n’oubliait pas qu’elle faisait face à un Immortel, celui de la Folie et de la Discorde de surcroit, mais cela ne faisait que rendre les choses plus intéressante et là était sans doute tout le problème. Instinct de survie? Très peu pour Izékielle. Elle ne comptais même pas lever son bouclier. Elle avait d'autres plan. Elle adorait le danger, sa l’amusait sincèrement. Et s’il y avait un peu de chaos à travers tout ça, ce serait encore mieux et cela n’avait rien à voir avec le présent que l’être Céleste lui avait fait la veille. Elle était seulement persuadé qu’il devait bien y avoir autre chose qu’un petit Immortel qui courbe l’échine en Takeshi, vue son attitude présente, si elle l’avait trouver complètement pathétique la vieille, là, il y avait peut-être un peu d’espoir.

-J’allais vous offrir quelque chose à boire, mais je présume que vous pouvez vous servir tout seul…

Elle n’offrait jamais rien habituellement à ses invité. Enfin, il était le premier qui entrait dans sa demeure depuis qu’elle y était emménagée mise à part Behemoth. Quant aux quelques envahisseurs qui avaient osé la déranger à la Forteresse, tout ce qu’elle avait offert n’avait été que son agressivité pure et simple. Et puisqu’elle savait pertinemment qu’il pouvait lui-même faire venir à lui ce qu’il désirait, elle n’avait pas l’intention de lever le moindre petit doigt pour lui, il ne fallait pas confondre les rôles, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hier une cage, aujourd'hui un ciel. Je fais des progrès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Irianeth :: Marécages-