___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[EVENT] Alerte à tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sveter
◊ Animateur
◊ Animateur
avatar
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/09/2014

Plus sur le personnage
Âge: Pandy is a Sugar Daddy
Rôle: Déesse de l'aventure et des péripéties
MessageSujet: [EVENT] Alerte à tous ! Mar 11 Avr 2017, 20:07

Événement libre


Alerte à Tous !



- 1259 - Mois 12 - Jour 20 -


C’était une journée pluvieuse sur les terres Émerienne. La pluie qui s’abattait avec acharnement sur la cité rendait la grande majorité des rues désertes et il en était de même pour les alentours du château d’Émeraude. Malgré la garde sur les remparts tout autour de celui-ci, personne n’avait remarqué qu’un messager payé par l’Empire avait déposé un colis non loin: Un coffre de bois foncé où trônait un solide cadenas afin d’en protéger visiblement son contenu.

C’était un garde qui faisait sa ronde qui était tombé sur le colis suspect. Instinctivement, celui-ci chercha à voir s’il ne notait pas une présence dans les environs puisqu'il n’y était passé que depuis une dizaine de minutes, mais rien. Interpellant alors les autres gardes, un second vint le rejoindre et ceux-ci transportèrent rapidement le coffre jusqu’à la cour où déjà quelques curieux se rassemblaient tout autour.

Un courageux choisi de briser la serrure et d’ouvrir la boite qui grinça à travers le silence de la petite assemblée, où seule la pluie qui tombait résonnait sur la pierre. Cela ne dura pas bien longtemps lorsque l’on reconnut les couleurs typiques des Drapeaux Impériaux qui semblaient couvrir son contenu. Une lettre y était déposée au-dessus, alors que quelques tâches rougeâtres la recouvraient. Lorsque l’on ouvrit son contenu, celui-ci était simple. Il n’y avait alors plus aucun doute.

«L’Empire vous envoie ses salutations les plus distinguées»

La tension était palpable tout autour. La personne se chargea donc, sous les regards de tous à déballer avec précaution le contenu. Lorsque le dernier plie du drapeau fut retiré, quelques cris de surprises se firent entendre tout autour alors que les murmures s’élevèrent. En effet, un bras qui avait entamé son cycle de décomposition s’y trouvait. Il semblait avoir été coupé grossièrement à travers l’humérus, puis arraché à en témoigner par la chaire qui y pendant encore. La peau avait une couleur basanée et la croix de l'ordre y était encré. Cela rappellerait-il quelque chose aux Chevaliers?...
****

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nassa
Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 113
Rôle : Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
Date d'inscription : 04/03/2015

Plus sur le personnage
Âge: 27 - 32 ans
Rôle: Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Sam 15 Avr 2017, 04:29

La pluie incessante sur Emeraude commençait à agacer la jeune femme. Elle continuait cependant de s'entraîner dehors comme à son habitude, ne se voyant clairement pas rester sagement à l'intérieur sans rien faire.
Elle avait exclu cette possibilité dès son réveil où elle avait vu par la fenêtre de sa chambre que l'averse ne voulait laisser place au soleil.

Cela faisait déjà une bonne demi-heure qu'elle se battait seule contre les mannequins de bois dans la cour, ses cheveux bruns collés entre eux, tellement plombés par l'eau qu'on aurait dit qu'ils étaient beaucoup plus longs qu'à l'origine. Sa fine tunique lui collait à la peau et malgré l'orage, l'effort qu'elle accomplissait la faisait mourir de chaud.

Dun revers de la main elle essuya l'eau qui lui coulait dans les yeux et rangea son épée dans son fourreau. Elle était bien la seule qui avait l'idée de rester dehors par un temps pareil.
Quoi que ça n'étonnait pas les gens qui la connaissait réellement comme Zäck ou Edric.

Toute les dix minutes environ elle voyait les gardes passer, faisant leur ronde et ils s'arrêtaient parfois vers elle pour la regarder s'entraîner.  Sans doute que ça les faisaient rire de la voir galérer ainsi sous la pluie mais elle riait avec eux parce que c'était vrai que malgré les coups gracieux qu'elle pouvait mettre, elle devait avoir l'air un peu ridicule ainsi, trempée de la tête aux pieds la seule à avoir eus le courage de sortir.

Cela faisait cependant un petit moment qu'elle n'avait vu personne mais un garde transportant une énorme caisse attira son attention et elle décida de lui donner un coup de main.
Quand le colis fu posé a la vue de tous elle était au premier rang dans le cercle large de curieux qui c'était formé.

Quand on brisa le cadena, un grincement sinistre vint rompre le silence et tous purent apercevoir les couleurs du drapeau de l'Empire. Un très mauvais pressentiment parcourru Nassa, lui donnant des frissons alors que la pluie fraîche continuait de tomber sur le Château comme si tout allait bien.

Pourtant autour d'eux le temps semblait être figé. La lettre ne laissait aucun doute sur le message que l'Empire cherchait à faire passer. Au mieux une simple provocation au pire, une promesse de destruction et de mort.

L'inquiétude tordait le ventre de l'elfe mais se fut encore pire lorsqu'on mis à découvert ce qui depuis tout ce temps était caché au fond de cette caisse.
Un bras.
Aussi simple que ça.
Mais alors que toutes les personnes saines d'esprit avaient détourné les yeux, Nassa ni parvenait pas.
Un détail sur ce bras ne lui avait pas échapper.
Même si la puanteur de la chair en decomposition et la vue du sang et de l'os la dégoûtait, son regard de chat n'était fixé que sur une chose.

La croix de l'Ordre d'Emeraude.

Ce signe associé à la peau basané ne laissait pour la jeune femme aucune autre possibilité. Certainement que tous les Chevaliers présent  ici (Nassa ne savait qui était là car elle n'avait toujours pas détourner ses pupilles) en était aussi certain qu'elle mais personne n'avait osé dire quoi que se soit.

Mais ça ne pouvait être personne d'autre. Elle était partie en mission secrète et n'était pas revenue. Personne ne savait ce qu'elle était partie faire.

Alors même si elle ne voulait pas être celle qui ramènerait tout le monde à la réalité, la guerrière n'eut d'autres choix que de souffler le nom de celle que tous admirait.

- Lyzann...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mar 18 Avr 2017, 22:55




Quelle pluie agaçante. Bien que la saison soit à l'humidité et aux averses, celles-ci étaient bien trop longues et imposantes pour être totalement bénéfiques. La moitié des plantations dans l'arrière cours de leur ferme étaient en train de se noyer et ils durent travailler toute la journée d'hier sous la pluie afin de réduire au maximum les dégâts. Ce qui avait empêché le couple de Chevaliers de ramener la petite Chloée auprès de ses parents, puisqu'elle avait passé quelques jours avec eux à la ferme. Ce fut donc un trajet à cheval bien mouillé qu'ils durent exécuter. Une fois arrivés dans la cours du château, ils laissèrent les chevaux en les confiant au palefrenier, partant en direction de la bâtisse. Ils auraient pu tracer tout droit et continuer ainsi, évitant d'être plus mouillés qu'ils ne l'étaient déjà sous leurs capes, mais un drôle de rassemblement s'est fait dan une partie de la cours... Evrard et Miyäck se regardèrent en fronçant les sourcils. Chloée, leur petite fille, ne calcula même pas ce qu'il se passait, bien trop pressée de retrouver les bras de son père, qui arrivait au loin.

Les deux Chevaliers s’emboîtèrent le pas jusqu'au groupe de Soldat, semblant encercler quelque chose... Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu'ils purent voir une tenue bien particulière des Chevaliers d'Emeraude autour d'eux. Est-ce qu'il y avait un problème avec la Chevalière Nassa...? Le regard de l'Elfe rose se durcit tandis que son esprit cherchait à comprendre les raisons de se rassemblement et de ces murmures...

- Lyzann...

Comment ça, Lyzann ? De quoi parlait-elle à la fin ? Contournant légèrement sa sœur d'arme, Miyäck vit que l'objet de toutes les attention n'était autre qu'un coffre... Ouvert. Elle n'eut pas besoin de plus pour faire la corrélation entre la couleur de la peau, le tatouage et les paroles de Nassa... Son sang se glaça tandis qu'elle reculait d'un pas, sous le choc. Elle ne rêvait pas... Il y avait bien un bras à la peau basané dont l'état était plus que douteux...

- ... Il n'y a pas de doute concernant son identité... N'est-ce pas...?

Bien qu'adressée à Nassa, sa question était bien plus rhétorique qu'autre chose. Milles questions se bousculèrent dans l'esprit de la Chevalière, ne faisant même plus attention à l'eau qui les alourdissaient progressivement. Que devaient-ils faire de cette information ? Où était Lyzann et que lui était-il arrivé !? Son regard paniqué accroché un groupe de soldats tenant une lettre. Miyäck se dirigea vers eux précipitamment.

- Qu'est-ce que cette lettre ?

Le soldat sursauta lorsqu'elle s'adressa à lui, certainement trop absorbé par cette lettre que plusieurs tentaient de lire au dessus de son épaule.

- « L’Empire vous envoie ses salutations les plus distinguées »

La nouvelle était tombée. Le choc était plus violent que n'importe quelle lévitation incontrôlée... Lyzann était aux mains d'Irianeth.

- N-Non... C'est impossible... Elle était en mission secrète avec deux autres Chevaliers... C'est... Lyzann serait avec l'Empire..

Tandis que son esprit réalisait l'horreur de la chose, elle eut une autre révélation qui la frappa si fort qu'elle cru en avoir les jambes coupées. Elle fut d'ailleurs rattrapée par le bras d'un garde tandis que son corps avait légèrement chancelé. Son regard effaré se tourna vers son époux.

- Elle n'était pas en mission avec Lin et Raphaël...?

La réalisation de trop. Une amie. Une guide. Une Chef. Un frère d'arme. Et leur fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Kolth
Animateur - Ex-Écuyer
Animateur - Ex-Écuyer
avatar
Nombre de messages : 69
Rôle : Ex-Écuyer d'Émeraude
Date d'inscription : 03/04/2016

Plus sur le personnage
Âge: 19-23 ans (G19)
Rôle: Ex-Écuyer d'Émeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mer 19 Avr 2017, 01:06

Cela faisait déjà quelques heures qu’il déambulait dans la forêt d’Émeraude. Il avait eu besoin d’un bon moment pour se calmer et se défouler suite à son altercation avec un soldat, qui ne c’étais pas très bien terminé –pour lui-. Enfin, les choses se seraient déroulées comme il l’aurait prévue s’ils avaient continué la chose seul à seul, mais il fallait croire que ses copains voulaient aussi se mêler de la partie. Au fond, il pouvait bien comprendre leur réaction, même si l’autre connard était en tort. Peut-être n’auraient-ils pas aussi promptement réagis à ses propos s’il avait porté sa tunique d’Écuyer? C’était littéralement de la discrimination de bagarre, ça.

Quoi qu’il en soit, il finit par arriver en vue du Château et remarqua bien rapidement un attroupement anormal de personnes dans la cours. En d’autre temps, il n’en aurait sans doute pas tout de suite réellement fait de cas, mais ce qui piqua sa curiosité fut le fait qu’il pleuvait à boire debout et qu’habituellement, il n’y avait pas autant de personnes à l’extérieur à ce moment, encore moins dans la cours. Il s’avança donc et à mesure qu’il faisait chaque pas, une étrange sensation d’angoisse le prenait d’assaut. Il avait un mauvais pressentiment et c’était sans doute dû à sa sensibilité envers les émotions des autres en général et celles-ci semblaient plutôt assez fortes, de tous le monde. Il comprit donc bien assez tôt que quelque chose clochait.

Il se fraya un passage parmi les personnes présentes, jusqu’à arriver à la hauteur de la majorité des membres de l’Ordre présent. Il jeta un coup d’œil à ceux-ci et suivi donc instinctivement leurs regard jusqu’à un coffre et du étirer le cou afin d’en voir le contenu. Étrangement, il ne se glaça pas comme la majorité, enfin, cela pris un petit moment. Un bras… Miyäck pris alors la parole. Il n’était pas sur si c’était une affirmation ou une question, mais il comprit que ce bras appartenait à la Chef de l’Ordre, Lyzann, en vue des détails flagrant sur celui-ci qui ne pouvaient malheureusement pas tromper. Leur Chef était morte? Impossible… Comment cela pouvait-il être possible? Comment était-elle tombée…

La voix de la Chevalières à la chevelure rosée s’éleva de nouveau. Au timbre de celle-ci, le jeune Écuyer put bien évidemment remarquer à quel point elle était chamboulée. Comme la majorité des personnes autours d’ailleurs. Il repéra Nassa à quelques pas de lui qui fixait toujours le contenu du coffre et sans réfléchir, brisa la distance et posa gentiment une main sur son épaule. Il voulait ainsi lui indiquer son support, même si techniquement, ils étaient tous dans le même bateau soudainement? Peut-être ne réalisait-il pas l’ampleur de tout ce que cela signifiait réellement, tout de suite?

Lyzann était donc en mission secrète. Cela expliquait sans doute une des raisons de pourquoi il ne savait même pas qu’elle pouvait être dans les mains de l’Empire? Notamment car il n’avait pas vue, ni entendu le contenu de la lettre, puisqu’il y était arrivé peu après l’ouverture du coffre, une fois la terrible trouvaille dévoilée. Il ne put étrangement pas s’empêcher d’avoir une pensée pour cette Chevalière d’Irianeth qu’il avait rencontré. Les salauds! Il fallait être complètement naïf pour croire qu’elle n’avait pas été torturé, à voir l’état du membre qui dégageait une odeur assez forte, surtout pour lui qui avait le nez si fin. Il se renfrogna, surtout en entendant le nom de deux autres Chevaliers, soit Lin et Raphaël. Il ne les connaissait certes que très peu, mais cela faisait alors trois pertes pour l’Ordre?

-Qu’est-ce qu’on va faire?

Laissa-t-il échapper. Il eut un long silence, lourd, alors que seul le sons de la pluie qui tombait pouvait se laissé entendre. Oui. Maintenant qu’ils n’avaient clairement plus de Chef, qu’ils étaient sans aucun doute morts tous les trois… Qui allait décider pour eux, maintenant? Qui prendraient la relève? Ils devaient les venger, assurément. Sous cette pensée, Kolth serra son poing. Il se sentait étrangement égaré, un peu démonté lui aussi finalement. Il laissa son autre main quitté sa prise qui se voulait réconfortante sur l’épaule de Nassa. Il n’en avait sans doute plus la force alors que des pensées noires parcouraient son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11261-kolth-juste-kolth#bottom
Alyss
Animateur - Archimage
Animateur - Archimage
avatar
Nombre de messages : 108
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 29/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans (G19)
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mer 19 Avr 2017, 02:41

C’était une magnifique journée! Ils étaient rentré la veille à Émeraude, alors que Cameron les avaient amené environs une semaine au Royaume d’Opale. Elle adorait voyager et elle adorait Opale! Enfin, il était tout de même aisé de rendre la jeune rosette joyeuse, lorsqu’elle pouvait se mêler aux gens de la grande cours. Ce n’étais pas une question de statut, ni quoi que ce soit, c’était qu’elle adorait voir les jolies robes des dames, leurs coiffures et toutes ses manières comme dans les livres de princes charmant la chavirait.

Portant une cape couleur émeraude afin de ne pas être totalement détrempée, la jeune Disciple se tenait depuis un moment dans le Jardin du Château, observant chaque plante, leur apportant des soins et surtout, profitant de la beauté d’une espèce très rare qui ouvrait ses fleurs spécialement et uniquement les jours de pluie. Certains disaient que c’était l’œuvre de la Déesse Zeikah, qui joueuse, avait voulu jouer un petit tour aux habitant du Château, déposant ainsi une beauté que seul les plus courageux les jours de pluies sauraient apprécier. Alyss était alors bien heureuse de pouvoir profiter de ce spectacle et en avait bien entendu profité pour diriger quelque unes de ses pensées vers cette protectrice, alors que ses doigts trituraient d’un air un peu rêveur son pendentif.

Combien de fois tais-je dis de ne pas t’adresser à elle?!. Évidemment, ce moment de sérénité fut de courte duré. La jeune rosette grimaça et apporta vivement une main à l’une de ses tempes, fermant les yeux. Elle savait qu’il détestait cela, mais ça lui faisait tant plaisir d’envoyer quelques paroles à sa Déesse fav… Suffit... orite. Elle resta donc ainsi un moment dans cette position, cherchant en vain a lutté contre une autre de ces sordides punitions mentales. Il y avait soudainement un flagrant manque d’oxygène qui voulait bien se rendre à ses poumons. Étrange dû au fait qu’elle se tenait à l’extérieur… Seule. Et bien entendu, cette simple pensée la pris d’assaut. Craintive, elle se leva donc sur ses jambes pour se dirigé à l’intérieur à ‘’l’abrit’’, ne pouvant s’empêcher de jeter un bref regard nerveux vers le Jardin, une dernière fois.

Oui, fait donc. Cette simple constatation la glaça un instant. Devait-elle alors le faire ou non? Devait-elle suivre ses pensées, ou pas? Poussant un bref soupir en tentent de reprendre contenance alors qu’une servante passait devant elle, lui offrant un sourire, Alyss répondit à celui-ci du mieux qu’elle le put. Elle fit donc quelques pas lorsqu’elle entendit, venant de sa droite les échos d’une voix qui lui était familière, tout comme le nom que celle-ci prononçait. Visiblement, Zäck était dans les environs! Elle senti son cœur se gonflé malgré sa désagréable situation qui s’estompais lentement, poussée par un soulagement certain de se trouver en cet instant en présence de personnes qui lui était cher, ce qui était tout à fait le bienvenu.

Elle n’attendit donc pas une seconde de plus et s’élança tout bonnement en direction du Hall, non sans presque glisser sous la pierre à cause de ses pieds dépourvue de chaussures. Ah zut! Elles les avaient oubliés dans le Jardin! Elle ne voulait certes pas y retourner tout de suite, elle voulait voir Zäck! Elle finit donc par rattraper la servante qui tenait un morceau de tissus dans l’une de ses mains. Cela ressemblait à une cape et elle eut rapidement la confirmation que celle-ci appartenait à son Chevalier blanc étant donné les paroles de la femme qui venait de quitté l’abri du Château pour sortir à l’extérieur. Un sourire aux lèvres, chassant ses pensées troubles, Alyss fit de même, mais ralentis le pas en avisant la foule qui c’étais rassembler au beau milieu de la cours. Ah? Qui avait-il donc? Il lui était bien entendu impossible de voir le coffre et bien entendu encore moins son contenu. Alors elle s’avança, repérant Zäck qui se frayait un passage vers le milieu du cercle tandis que la voix de sa mère résonna soudainement. Reconnaître le timbre de celle-ci lui fit grand plaisir. Une autre magnifique surprise!

-Maman!

Bien sûr, peu importe son âge, peu importe leurs statut aux yeux de tous, Miyäck ne serait jamais une Chevalière avant d’être sa mère. Pourtant, son expression soulagée, presque sereine s’assombris aussitôt en entendant les propos de celle-ci, en réalisant sans doutes les mots.

-... Lyzann serait avec l'Empire...

Elle fronça les sourcils et était désormais derrière quelques personnes qu’elle n’osait bien entendu pas bousculé afin de s’approcher. Pourquoi ne pouvait-elle aussitôt s’empêcher de songer à Caliel en entendant ce mot à connotation pourtant si négative pour tout le monde? Prononcer avec crainte, colère ou... Fatalité? Cela lui faisait toujours immanquablement un pincement au cœur. Étrangement, ont sembla finalement la remarquer et, alors que le Chevalier devant elle se tournait pour l’avisé, elle eut droit alors de poser son regard sur l’objet qui suscitait autant d’attention alors que les paroles de sa mère, ainsi que son ton qui n’avait rien d’heureux, mais plutôt d’inquiet, brisé? La glacèrent… Pourquoi parlait-elle aussi de Lin? Que…

Elle avança donc, un peu tremblante sans même savoir pourquoi. Elle entendit Zäck, qu’elle ne voyait pas parmi tous ces gens pousser un jurons. Elle pôsa une main devant son nez en grimaçant alors qu’une odeur infecte arriva jusqu’à elle. Son cœur s’emballait. Aller va voir c’est marrant. Pourquoi n’en était-elle plus aussi sûre? Pourquoi avait-elle perdu son sourire et pourquoi… Et elle avisa alors ce qui était un bras. Le bras d’un Chevalier de… De Lyzann! La vision du membre de sa marraine en décomposition lui tourna aussitôt l’estomac et la jeune Disciple se tourna vivement, jouant cette fois du coude, bousculant des personnes sur son passage pour finalement sortir du petit rassemblement alors qu’elle n’en pouvait plus. Elle supportait déjà très mal de voir des morceaux d'animaux... Alors voir un bras... En décomposition de surcroît, c'étais trop lui en demandé. Oui, elle était faible. Ne voulait-elle pas quitté l'Ordre, entre autre pour ce genre de chose? Son corps se pencha vers l’avant, effectuant un mouvement peu glorieux alors que son estomac se vida sur le sol, la forçant littéralement à reculer afin de ne pas se vomir sur les pieds.

Elle put capter une phrase sortie parmi les gens derrière elle. Une question à laquelle elle n’avait aucune réponse. Une question qui étrangement ne lui importait guère. Ce qu’elle voulait savoir par-dessus tout était où se trouvait sa sœur? Elle est morte, pauvre conne. Elle fit quelques pas sur le côté et se laissa tomber à genou, ce qui ne lui fit étrangement pas du bien, mais elle ne le réalisa pas tout de suite. Ramenant ses mains à son visage, elle put aisément y sentir ses larmes mouillé la paume de celles-ci.


Dernière édition par Alyss le Mer 19 Avr 2017, 03:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10436-alyss-d-emeraude
Zäck
Administrateur - Ex-Chevalier
Administrateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 06/04/2013

Plus sur le personnage
Âge: 30-35 ans [G18]
Rôle: ex Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mer 19 Avr 2017, 02:58



Le Chevalier attendait bien sagement dans le hall des Chevaliers la réception d'un message télépathique de la part de ses beaux-parents. Chloée était chez eux depuis quelques jours déjà et ils devaient revenir au château avec elle aujourd'hui-même. Raison pour laquelle il attendait dans le rez-de-chaussée leur venue. Son regard se promena bien trop de fois le long de chaque pierre composant le mur et des décorations murales. Des tableaux, des tapisseries... Il se demanda même si Eliot avait déjà remarqué tous ces détails et s'il en connaissait la valeur.
Quant enfin il reçu le message de son beau-père comme quoi ils étaient à deux pas de la herse. Excité de retrouver sa petite puce blonde, Zäck enchaîna un pas rapide jusqu'à la cours pour aller les accueillir. Et ce, qu'importait la pluie ! Après tout, l'Elfe était de ceux qui aimaient la pluie. Il était tellement omnibulé par sa fille qui arrivait à la course jusqu'à lui, les deux bras tendus, qu'il ne remarqua même pas que sa cape s'était détachée et était tombée sur le sol.

- M-Monsieur Zäck ! Monsieur Zäck ! Vous avez fait tomber votre cape. Attendez !

Un lointain sifflement qui ne l'atteignit même pas. Chloée récupérée et bisouillée dans ses bras, il se mit à sauter à pieds joints dans les flaques d'eau pour l'amuser et rejoindre ses beaux parents. Il suivit du regard Evrard se diriger, l'air un peu trop sérieux, dans une direction qui n'était pas du tout la leur... Zäck remarqua alors qu'un drôle d'attroupement s'était formé non loin de là. Il reconnu aisément la chevelure rosée de Miyäck, ainsi qu'une autre personne aux couleurs de l'Ordre et un groupe de soldats... Avaient-ils un quelconque problème ? Zäck sourit à Chloée en lui disant qu'ils allaient voir Mamimi pour lui demander s'ils pouvaient souper tous ensemble ce soir. Et par la même occasion, profiter de poser une question ou deux sur les raisons de cet attroupement.

Il reconnu parmi ces personnes Nassa et... Kolth ? Tiens. Il s'était justement demandé où est-ce qu'il était allé passer sa journée d'aujourd'hui. Que faisaient-ils tous dehors, sous une telle pluie.

- Papa, regarde, y a un coffre de pirates !
- Un coffre ? Comment ça ?

Ses yeux suivirent le bras tendu de sa fille, désignant le dit coffre. Ses sourcils se froncèrent tandis qu'il s'approcha légèrement, soudainement arrêté par le bras de Miyäck paniquée.

- ...OOH Sacré bordel de m-.. Bon sang!!

Aussi tôt qu'il eut reconnu le contenu du coffre, Zäck fit volte face en serrant sa fille dans ses bras et cachant son visage. Il était hors de question de lui laisser voir un tel spectacle. En se retournant, il croisa le regard effaré de la servante qui l'avait apparemment suivit jusque là, sa cape dans les mains. Il saisit l'occasion et fit l'échange de sa cape contre Chloée.

- S'il vous plait, pouvez-vous aller la confiner à la nourrice Merry ?
- Non ! Je veux pas y aller ! Je veux paaas ! Qu'est ce qu'il se passe ? Y a quoi là ?? Pourquoi ??
- Chloée. Ecoute ton père s'il te plait.

La voix de Miyäck se fit plus dure, calmant instantanément la crise de pleurs qu'allait entamer Chloée. D'un accord de regard, la servante fit la discussion à Chloée pour détourner son attention vers autre chose, tout en se dirigeant au plus vite vers l'intérieur du château. Zäck se retourna alors vers le groupe, jaugeant leurs mines déconfites et maussades. Il commençait à réellement s'inquiéter... Emeraude avait reçu un bras. Un mois seulement après les têtes de leurs deux frères d'armes. Il n'avait pas eu le temps de détailler réellement ce que contenait le coffre.

- Il se passe quoi exactement ici !?

Il commençait sérieusement à craindre la réponse. Un nouveau regard fut jeté en direction du coffre, tandis qu'il reconnut aussitôt le tatouage qui y siégeait... C'était celui de Lyzann.

- Merde... Merde... Merde... Merde ! Qu'est-ce qu'on va faire.. C'est une très bonne question ça... Irianeth, donc ? Merde... Deux réceptions consécutives. En un mois !!

Zäck se prit la tête entre ses deux mains tout en prenant une grande respiration. Il fallait qu'il se calme. Retrouver son sang froid.

- Est-ce qu-... Alyss ?

Il fit une tête rosée se frayer un chemin au travers du groupe... Il n'avait pas rêvé, Alyss était bien là !? Oubliant totalement le fil de sa pensée, il se tourna pour aller en direction de la jeune Disciple, se doutant bien que sa fuite n'était que liée à l'horreur qui se présentait dans ce coffre de bois. Elle était en train de vomir... Oui, lui aussi il en avait l'estomac totalement retourné... Sans parler de l'affreuse odeur qui lui levait le coeur. Ne pouvaient-ils pas refermer ce fichu coffre !? Zäck s'approcha d'Alyss et posa une main sur son dos, tandis que l'autre lui tendait un mouchoir. Il tenta quelque peu de lui envoyer des vagues d'apaisement, mais il savait que ce ne serait que peu suffisant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11617-zack-d-emeraude http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t7926-zack-liens-rps
Philippe
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 58
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Date d'inscription : 01/12/2014

Plus sur le personnage
Âge:
Rôle:
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mer 19 Avr 2017, 03:45

C'était une journée pluvieuse sur les terres d'Émeraude, rien a faire a part l'une de mes activité préféré: Dormir. Après avoir manger comme un goinfre bien-sur, pour qui me prenez vous, je suis Philippe d'Émeraude, le chevalier a l’appentis d'un ours. Aillant des responsabilité de chevalier, je ne pouvais pas dormir non plus comme je le voulais, je devais me tenir en forme et en bonne santé, même si le sommeil était une bonne chose pour la santé. Je partis donc courir sous la pluie, je n'avais pas perdu de vitesse, ni d'endurance, qui était deux de mes point fort. Coté force, sa allait, mais je n'étais vraiment pas le meilleur, je contais plus sur ma forme d'ours pour cette lacune, en plus de gagné en vitesse, par contre, je perdais en endurance, c'est bien connus, QUI A DÉJA VU UN OURS COURRIR 40 KM FRANCHEMENT... pas moi en tout cas. Ma vie de couple avec Eowyn allait des plus bien, on pensait a bientôt avoir des enfants et elle ne me montais pas trop sur la tête, de ce coté là, j'ai trouvée la bonne pige, sans vouloir dire que je apprécis pas pour tout ce qu'elle est, car j'en suis fou amoureux a chaque regard et j'y vois la même flammes.

Je voyais plusieurs personne quitté la salle d'entraînement pour une histoire encore en liens avec Irianeth, encore ces casse-pattes, ils avaient fait quoi encore? Je me déplaca a un rythme normal, mon uniforme de chevalier sur le dos, sans rien de plus que mon arme. Je monta a l'étage et je voyais bien tout le monde... Un coffre et u bras au teint Basané... je n'en croyais pas mes yeux, impossible que... enfaite oui, c'était possible, je me souviens avoir entendu parler d'une mission secrète, je me demandais a quoi elles jouaient ses trois là. Je m'avenca a travers les gens présent et regarda le bras. une larme aurait coullé si jamais j,aurais été un garçon émotif, mais j,en étais très loin. J'avertis donc ceux autour de moi que j'allais prendre ma forme d'ours question de conffirmer, l'odora puissante de mon ours me permettais aisément de reconnaître les odeurs précise...


Une foi faite, je sentis l'odeur de la mort, mais pas seulement ça... j’entendis la panique de mes frères d'arme ainsi que des autres,Jer lacha un grondement qui laissais présager rien de bon ainsi qu'un rugissement de rage en disant d'avis général par télépathie:«C'est bien Lyzann» Pour moi, une chose était sur: La sécuriter des allentour du palais était mal protéger, dites moi comment un foutu Irianien peu venir ici et posé ce genre de chose sans se faire arrêter... Je me demandais encore ce que je faisais ici, j'avais le gout de poursuivre le type qui avais mis ça là et de simplement le tuer. Même si il était que messager, il avait aucunement le droit de s'en prendre a notre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Mer 19 Avr 2017, 20:23


Les pluies des derniers jours avaient mis à mal leur champs et leur jardin. Evrard donnait habituellement cours dans la matinée aux élèves du château. Toutefois, l’urgence de sauver leur potentielle vive pour le reste de la saison lui avait imposé d’annuler ses rencontres pour un temps. Cette pose imprévue avait enjoué les élèves. Ainsi, le chevalier avait pu prendre la journée au complet pour sauver leur potager avec sa femme. Bien que la pluie fasse toujours rage à l’extérieur, le couple avait décidé de ramener leur petite-fille à leur beau-fils au château. Affrontant donc les intempéries, ils chevauchèrent jusqu’à l’écurie où ils laissèrent leur monture. Un attroupement dans la cours attira leur attention alors qu’ils allaient regagner l’intérieur. Evrard déposa sa petite fille au sol pour qu’elle regagne les bras de son père Zäck qui l’attendait dans l’embrasure de l’entrée. Curieux d’un tel agroupement, Evrard suivit sa femme dans la cours. Les soldats autour d’une étrange caisse firent place pour que les deux chevaliers puissent prendre connaissance à leur tour du contenu. Evrard fronça les sourcils en se rapprochant. Le coffre dégageait une forte odeur. La vue du membre lui donna une explication rapidement. Il grimaça de dégout avant de détourner les yeux.

Il recula de quelques pas pour sortir du groupe. Nulle besoin de rester planter devant le bras de Lyzann. Il ne prendrait pas vit pour leur expliquer. Ils devaient réfléchir par eux-mêmes. Miyäck fit lire à haute-voix la note au soldat. Encore un coup de l’Empire. Le chevalier se frotta le menton. La pluie froide lui remettait les idées en place. Leur rassemblement attirait d’autres visages. Sa femme lui fit remarquer que leur chef Lyzann était partie en compagnie de deux autres chevaliers dont l’une de leur fille… Son cœur se serra, mais il ne pouvait pas faiblir. Ils ne pouvaient rester émotifs de toute cette histoire indéfiniment. À la question de l’écuyer Kolth, Evrard se rapprocha du groupe. Le silence était lourd et Evrard n’aimait pas ce genre d’atmosphère.


« Et bien, tout porte à croire que notre chef va avoir besoin d’un coup de main de notre part. »

Il eut un sourire qui m’exprimait rien d’amusant, mais qui se voulait motivateur. Ils ne devaient pas perdre de vu qu’ils étaient des chevaliers d’Émeraude et que Lyzann était leur chef. L’ennemi avait peut-être décidé de leur faire parvenir leur supérieur en petit morceau, ils ne demeuraient pas moins des chevaliers! Ils ne s’apitoyaient pas sur leur sort, ils y survivaient. Son gendre les avait rejoints et sa réaction fut plus féroce.

« La différence est majeur, Zäck. Si elle était déjà morte, ils nous auraient envoyé quelques de plus confirmatif, si tu vois ce que je veux dire. »

Ils devaient réfléchir et ce n’était certainement pas en contemplant le bras zombi qu’ils y parviendraient.

«  Le spectacle est intéressant, mais ne mène à rien. Fermez la caisse avant que des élèves ne nous tombent dans les bras. À quelle distance du château le coffre a-t-il été trouvé ? »

- Deux kilomètres, chevalier Evrard. Rien de suspect, hormis le coffre, durant notre ronde.

« Je ne suis en rien autorisé pour vous demander de renforcer la surveillance, alors je vous serais reconnaissant de prévenir la reine et le roi de votre découverte. Si  d'autres colis... nous vous serions reconnaissant de faire prévenir l’Ordre. »

Le soldat acquiesça à ses paroles et deux d’entre eux quittèrent le groupe pour aller faire rapport de la situation. Quant aux restes, il était inutile qu’ils restent ainsi sous la pluie à attendre que Sveter leur envoi un signe.

« Je ne vais pas y aller de main morte, mais on va pas rester les bras croisés sous la pluie. Il n’y a rien de romantique là-dedans. La situation est urgente. L’Ordre doit se réunir et décider des options qu’elle a porté de main. »

Les tête acquiessaient à ses dires. Evrard avait eu beau diriger des troupes aux combats dans le passé, il n'était toujours pas à l'aise de prendre les commandes dans ce genre de situation. Il tentait toutefois de ne rien en laisser paraître. Les autres étaient déjà émotifs de leur découverte. Quelqu'un devait garder la tête froide devant le macabre spectacle. Papa Evrard à la rescousse! Le chef de famille en lui s'affirmait.

« Avant d'être malade, réunissons-nous dans le Hall et essayons d'y faire venir tous nos frères disponible. Kolth, aide-moi à y amener le coffre. C'est qu'elle a toujours eu la réputation d'avoir la main lourde, notre chef. »

Sous ses recommandations, le groupe se dirigea à l'abris. Déjà des appels télépathiques fusaient pour prévenir le reste de l'ordre.



--- LE GROUPE S'EST DIRIGÉ DANS LE HALL DES CHEVALIERS, MAIS L'ACTION EST TOUJOURS EN COURS! Rejoignez nous qu'importe votre rang !!  ---

je veux juste éviter que plus de six chevaliers meurent d’hypothermie dans les prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyäck
Administrateur - Guérisseur
Administrateur - Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 19/04/2011

Plus sur le personnage
Âge: 69 - 74 ans [G19]
Rôle: Chevalière d'Émeraude - Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Ven 21 Avr 2017, 21:10




Le bras du garde lui fut d’une grande aide lorsqu’elle faillit tomber à la renverse, sous le choc de la nouvelle. Son cœur battait à vivre allure tandis que son esprit luttait pour denier cette possibilité. Malgré que son corps tremblait, Miyäck se redressa et remercia d’un regard l’homme derrière elle, observant le groupe qu’ils étaient s’agrandir. Elle reconnu l’écuyer de Zäck, sans lui… Nassa n’avait toujours pas dit un mot quant à elle. Observant la lettre qu’elle tenait désormais dans ses mains tremblantes, l’Elfe ne vit ni sa fille ni son beau fils s’approcher. Si bien qu’elle ne comprit qu’il était qu’une fois qu’il jura devant le spectacle… Chloée dans les bras. La mâchoire de la  Chevalière se serra. Ce n’était clairement pas un spectacle pour une enfant de son âge. Fort heureusement, tandis qu’elle s’apprêtait à lui faire une remarque acerbe, son beau-fils se chargea de demander à ce qu’on éloigne sa petite fille des lieux. Qui, bien évidemment loin d’être stupide, ne voulait pas être écartée du groupe.

- Chloée. Ecoute ton père s’il te plait, ajouta-t-elle d’un ton ferme.

La petite blonde comprit qu’elle ne pourrait pas plus négocier et parti le visage triste avec la nourrice. Tandis que la pluie les mouillaient tous complètement, l’Elfe passa ses mains sur son visage, frottant ses yeux et ses joues sur le passage de ses doigts. Kolth posa une très bonne question, à laquelle Zäck ne sembla même pas répondre… Il était pourtant son maître. Entre temps, le Chevalier Philippe s’était transformé dans sa forme animale de métamorphe, observant le fameux bras. Grâce à son flair, il n’y avait désormais plus aucun doute sur le propriétaire de ce bras. Miyäck ne fit même pas de remarques concernant la blague douteuse de son époux, se contentant de simplement soupirer légèrement. Lorsque du coin du regard elle vit Alyss, elle préféra ne pas intervenir de suite, voyant que Zäck était déjà avec elle. Elle se tourna donc vers le groupe après la remarque d’Evrard concernant les modalités des cadeaux que leur envoyait l’Empire.

- Effectivement… Ils nous ont déjà fait parvenir les têtes de Théodore et de Lowen… Cette fois-ci, c’est un bras. Avec un message écrit. Le message est bien différent et il va falloir qu’on l’analyse avec plus de précisions.

Réflexions et décryptage. Voilà une activité qui tentait bien plus l’Elfe que d’avoir à penser à l’éventualité de ne plus jamais revoir sa fille et son amie. Perdre un bras ne signifiait pas la mort de quelqu’un. Etait-elle seulement déjà morte ? Irianeth l’avait-elle capturée ? Ou était-ce simplement une ruse après avoir tranché le bras de leur chef ? Ou… Arraché… Peut-être n’avaient-ils eu que son bras et qu’ils voulaient les plonger dans la terreur en leur envoyant un tel message. Fort heureusement, comme bien souvent dans les situations sérieuses, Evrard finit par reprendre le cap et diriger le groupe qu’ils étaient.

**[à tous les Chevaliers et écuyers de l’Ordre d’Emeraude] Chers frères et sœurs d’armes. Nous avons besoin de réunir le maximum d’entre nous, de toute urgence. Nous vous attendons dans le hall (des Chevaliers) du Château. Venez le plus rapidement possible. **

Après avoir passé le message, tandis qu’Evrard et Kolth portaient le coffre, l’Elfe s’avança jusqu’à sa fille, s’accroupissant devant elle.

- Alyss… ? Ma puce… Je suis désolée que tu ai eu à voir ça… Est-ce que tu veux que je demande à Leydi de venir te voir ? Elle est au château en ce moment et je pense que tu aurais besoin de te réchauffer et de penser à autre chose… On va devoir s’absenter avec Zäck, avec les autres Chevaliers. Je pense que Chloée aurait aussi besoin de compagnie.

Leydi était la personne qui venait les aider régulièrement à la ferme et qui tenait les lieux lorsqu’ils étaient en mission. Elle connaissait Alyss depuis longtemps et elle espérait qu’une connaissance pourrait lui venir en aide, au moins le temps qu’ils puissent régler cette situation de crise. Après tout, ni elle, ni Zäck, ni Serah, Elros ou Logan ou encore Azrili ne pourraient la soutenir dans les prochaines heures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t5503-miyack-liens-rps
Alyss
Animateur - Archimage
Animateur - Archimage
avatar
Nombre de messages : 108
Rôle : Archimage
Date d'inscription : 29/05/2015

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans (G19)
Rôle: Archimage
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Sam 22 Avr 2017, 00:59

[Alyss & Zäck restent à l'extérieur. Vous n'êtes pas obligé de lire ce post afin de suivre l'intrigue qui continue à l'intérieur ♥]





Il avait sans doute raison. C’était probablement ce qui était le plus horrible pour elle en ce moment. Cette fatalité que lui seul pouvait la confirmé. Et s’il se jouait d’elle? Cela restait toujours une possibilité, pourtant, elle en avait cette soudaine impression, au plus profond de son cœur. C’était le ton aussi, avec lequel il lui avait annoncé. Un plaisir malsain, amusé. Elle sursauta en sentant une main pourtant bienveillante ce poser dans son dos tandis que ses mains quittèrent son visage afin d’aviser la personne qui se trouvait à ses côtés. Elle repéra avant tout une main d’homme, lui tendant un mouchoir. Ses vêtements étaient ceux de l’Ordre. Son regard azurée et humide monta d’avantage. L’ont peu aussitôt lire une forme de soulagement sur son visage alors qu’elle réalisa qu’il s’agissait bien de Zäck. Sans plus attendre, la rosette se jeta dans ses bras, enfouissant son visage contre son torse. C’était bien plus réconfortant qu’une vague d’apaisement.

-Il m’a dit que Lin était morte.

Elle n’avait pas besoin de préciser de qui elle parlait. Elle n’avait pas non plus à craindre que le Chevalier cherche à contredire ses mots, même s’il songeait peut-être à le faire. Elle savait très bien que ses voix s’amusaient à la tourmenté et quoi de mieux que lui faire croire que sa sœur était décédée? Mais là, elle savait. Elle pouvait reconnaitre la voix de son P… Ne commence pas. ère, mais elle n’arrivait pas, avec la pluie à en saisir tous les mots de l’échange qui se produisait à travers le groupe toujours autour de la macabre découverte. De toute façon, son esprit était présentement trop embrouillé pour cela. La seule chose qu’elle remarqua, c’étais que les mots bras et mains se faisaient trop présent, sortant en des mots clés qui ne faisaient que lui rendre sa lutte contre ses hauts le cœurs plus difficile, revoyant sans cesse l’image du membre basané dans le coffre.

Un rugissement la fit sursauter, alors qu’elle releva vivement la tête vers le groupe, y remarquant alors un ours. Elle n’en était pas sûre, mais peut-être était-ce le Chevalier Philippe, un métamorphe. Elle ne les connaissait pas tous personnellement, mais elle savait un peu les reconnaître, étant donné que ce type de pouvoir en lien avec la nature l’avait toujours fortement intrigué et impressionné. Elle baissa alors le regard vers la main de Zäck qui tenait toujours le mouchoir et s’en saisi afin d’essuyer son visage alors que de toute façon la pluie cachait ses larmes, mais c’était tout de même une gentille attention de sa part. Elle réalisa alors que le groupe de Chevalier se déplaçait pour entrer à l’intérieur. Le regard de la Disciple s’attarda un moment sur le coffre de bois maintenant fermé.

C’est les jambes de Miyäck qui lui bloquèrent momentanément la vue qui la força à relever ses yeux humides vers elle, alors que de toute façon, celle-ci s’accroupissait pour être à la hauteur du duo. Aussitôt, la voix douce de sa mère s’adressa à elle. Alyss fronça aussitôt les sourcils. Elle n’avait pas besoin d’être désolée… Cela n’avait rien à voir. Bien entendu, celle-ci lui demanda si elle voulait qu’elle appelle Leydi afin qu’elle vienne la rejoindre. Visiblement, sa mère ne voulais pas la savoir seule et elle comptait s’absenté avec Zäck afin d’investiguer sur la chose avec les autres Chevaliers. N… Non? Elle ne voulait pas être mise de côté. Elle voulait savoir, elle aussi! Elle était peut-être personnellement concerné et ne faisait plus partie de l’ordre d’Émeraude, mais dans tous les cas, il était hors de question, de toute façon qu’elle reste seule avec LEydi et surtout pas Chloée, qui avait besoin de toute l’attention, pas elle. Elle essuya brièvement ses yeux et renifla quelques coups.

-Non je… Je préfère être avec vous. Je ne vais pas déranger je… En fait, elle était surtout morte de trouille et cela n’avait rien à voir avec le bras de sa marraine, c’était surtout… Peu importe. Elle avait une meilleure idée, un meilleur argument. Allez-y je… Vais vous rejoindre… Je vais demander aux arbres. Ils ont forcément la réponse pour… Pour Lyzann et Raphaël…

Elle n’avait pas le courage de dire à sa mère qu’elle était persuadé que sa sœur était morte, encore moins de lui dire pourquoi elle en était persuadée et qui aurait pu lui souffler cette potentielle réponse. Cela lui aurait fait mal et de toute façon, elle n’aurait pas voulu la croire, connaissant bien l’humour sadique de Takeshi. Elle jeta un bref coup d’œil à Zäck, lui qui la croyait toujours presque implorant parce-qu’elle savait bien que seule… Mais heureusement, celui-ci pris la parole, assurant à Miyäck qu’il resterait avec elle et irait les rejoindre aussitôt qu’ils auraient des réponses. Dans tous les cas, elle ne resterait pas seule. La Chevalier observa un moment le duo, visiblement songeuse, puis, offrit un bref sourire pour prendre son visage dans ses mains et lui embrassé le front, elle jeta un dernier coup d’œil au Chevalier et se redressa, quittant vers l’intérieur du château afin de rejoindre les autres. Zäck et Alyss restèrent ainsi un moment, puis, la jeune Disciple fini par relâcher son Chevalier blanc afin de se redressé et, tout en replaçant ca cape, choisissant d’apposer la capuche de celle-ci sur sa tête elle s’avança vers l’extérieur de la cours malgré, sans doute les risques, mais avec ce qui venait de se produire, sans doute que la majorité des êtres magiques avaient pris la peine de sonder les environs afin de s’assurer qu’il n’y avait plus aucun intrus, non? Une fois sortie à l’extérieur, non sans s’éloigner plus qu’il ne le fallait alors que Zäck, posait une main sur son épaule, préférant visiblement qu’ils n’en fassent pas trop, elle leva le regard vers les arbres qui valsaient sous la pluie plus loin et puisque celui-ci était avec elle, elle choisit de leur parler à voix haute, de toute façon, ce n’étais pas la première fois qu’elle faisait cela en présence de son beau-frère, même s’il n’entendait jamais le retour.

-Vous vous souvenez de ma sœur Lin?

Cela ne fut pas bien long que des échos de rire semblent se laissé porter par le vent. Étais-ce un oui, un non? Avec les arbres, il fallait parfois deviner. Au moins, elle savait qu’ils étaient tout ouïs.

-J’aimerais que vous me disiez où elle se trouve. Elle est avec ma marraine, Lyzann et un Chevalier, Raphaël. Le vent souffla, mais aucune réponse. Alyss se pinça alors aussitôt l’arête du nez, comme si cela pouvait l’aider à réfléchir. Elle avait le cœur gros, elle pensait a tellement de choses en même temps… **[Arbres] Vous vous souvenez… Caliel… Et bien j’aimerais savoir si vous avez vue des personnes en rouge comme lui avec des personnes en vert comme Zäck…** Elle désigna celui-ci. En plus, ils le connaissaient et l'aimaient bien. Concentrez-vous sur Lin, elle n’était pas seule… Je dois savoir ce que vous avez vue, surtout s’ils sont vivants… S’il vous plait, je sais que c’est beaucoup demander…

Silence. Le vent ne soufflait même plus. Étaient-ils déjà en train de chercher pour elle? Combien de temps cela pouvait-il prendre? Cela dépendait de tellement de facteurs… Et elle, elle ne pouvait s’empêcher d’espérer qu’il avait tort, malgré tout. Elle se retourna alors vers Zäck, haussant les épaules.

-Je suis persuadée qu’ils vont me répondre… Il faut juste leur laissé le temps…

Elle avait espoir. Ils lui répondaient toujours, bien que parfois ils étaient farceurs, elle était en ce moment persuadée qu’ils comprendraient l’urgence de la situation, ils verraient que la rosette n’avait pas vraiment envie de jouer, même si pour eux cela serait forcément un jeu, mais un jeu qu’ils prendraient au sérieux. Elle pensa alors à Caliel… Elle espérait tant qu’il ne soit pas mêler à tout ceci… Elle voulait savoir s’il était sur le continent.

**[Caliel] Caliel?...**

Il lui répondrait s’il était là, elle le savait. Elle finit par baisser le regard, avisant ses pieds. Elle avait un peu froid avec tout cela, mais ce n’étais vraiment, mais vraiment pas le moment de bouger. Elle ne bougerait pas d’ici tant qu’elle n’aurait pas de réponse. Elle releva son regard vers les arbres et à chaque coup de vent, elle espérait tant avoir une réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t10436-alyss-d-emeraude
#Evrard
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 18/10/2009

Plus sur le personnage
Âge: 74 - 79 ans [G18]
Rôle: [PNJ] Chevalier d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Sam 22 Avr 2017, 20:44


Avec l’aide de l’écuyer Kolth, ils déplacèrent le coffre devant l’antre. Le feu qui y brûlait viendrait à bout de l’humidité de la caisse. Ils n’avaient pas besoin que la moisissure n’empire l’odeur. Le membre à l’intérieur s’en chargeait à lui seule. Le plus sain aurait été de bruler le coffre sur le champ, mais ils ne pouvaient tant que la royauté ne leur en donnait pas l’autorisation. Habituellement, c’était Lyzann qui justement voyait avec eux. Mais disons que pour l’heure, elle avait les mains occupées ailleurs. Evrard gratifia l’écuyer d’une tape amical sur son épaule pour le remercier avec un signe de tête. L’atmosphère était toujours aussi sombre alors que le groupe réfléchissait à ce qu’ils allaient faire. L’appel lancé par sa femme Miyäck avait attiré d’autre visage. Inconfortable devant ce silence, Evrard tenta d’égayer un peu l’assemblé :

« J’ignorais que Lyzann avait la main baladeuse… Irianath à Émeraude, C’est un sacré chemin quand même.»

Il porta sa main derrière sa tête. Il était sûr qu’une main l’aurait frappé pour sa bêtise. Il tenta un regard vers le coffre fermé. Non, ce n’était pas sa chef qui aurait pu lui remettre les idées en place. Il échangea un regard avec sa femme. Elle désapprouverait son humour comme la majorité de l’assemblé. Il haussa les épaules. Ben quoi ! Fallait bien quelqu’un pour détendre l’atmosphère. Zäck n’était toujours pas revenus de la cours. Evrard espérait qu’il convaincrait Alyss de rester en dehors de toute cette histoire. Leur famille connaissait des pertes énormes. Raphaël avait vécu à la ferme une bonne partie de son éducation sous la tutelle de son propre ancien écuyer, Connor. Lin était sa fille et Lyzann était une sœur, une amie, mais surtout sa chef. Après le départ de Lyra, la jeune fille avait fait tous les efforts nécessaire pour rallier les chevaliers autour du chevalier Castiel et elle. Faisant partie des plus vieux de l’ordre, Evrard s’était demandé s’il lui serait possible de voir cette toute nouvelle chevalier comme une chef. Après avoir connu le commandement de Lyra, lui serait-il possible d’écouter une autre qu’elle? Lyzann avait su les ramener sur le chemin de l’ordre. Elle avait écarté le doute de leur esprit et Evrard avait mis son épée au service de cette chevalière. Lyzann lui avait mainte fois prouvé que sa jeunesse ne la handicapait pas. Au contraire. Elle avait su trouver en ses aînés, une source de conseil. Jamais elle n’avait ignoré leur commentaires et leur avertissements. Le chevalier porta son regard sur ses frères et sœurs, mais aussi sur les autres présents. Ils auraient besoin de toute l’aide possible pour les aider à mieux voir dans cet épais brouillard.

« Notre chef n’attendra pas les bras croisés indéfiniment, vous savez ? Faudrait voir … à réfléchir. D’après vous… ce colis, c’est une façon de nous narguer en restant vague sur son état ? »

Evrard espérait que les autres ne resteraient pas muets. Car à part pour des jeux de mots douteux, il ne pouvait pas monologuer seul indéfiniment. Il avait l’habitude depuis les décennies de diriger des groupes sur le champ de bataille, mais dans une réunion de ce genre… Il n’avait pas cette fibre que Lyzann avait de diriger les discussions et d’encourager les autres à s’exprimer. Il n’avait pas ce don de pousser les autres à dire plus que oui et non. Il n’avait rien d’un chef d’Ordre… C’était ce qui leur manquait atrocement présentement. Sans Lyzann, Elthor, Mathys, Kosuké, Castiel…  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolth
Animateur - Ex-Écuyer
Animateur - Ex-Écuyer
avatar
Nombre de messages : 69
Rôle : Ex-Écuyer d'Émeraude
Date d'inscription : 03/04/2016

Plus sur le personnage
Âge: 19-23 ans (G19)
Rôle: Ex-Écuyer d'Émeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Dim 23 Avr 2017, 04:01

Et encore des gens qui s’ajoutaient. Kolth reconnus bien rapidement la tête de son Maître se frayer un chemin afin d’avisé le contenu du coffre à son tours. Tenant sa fille dans ses bras, il chercha visiblement à la protéger de cette vision. Sans doute n’était-elle pas exactement en mesure de réellement comprendre tout. D’ailleurs, il se demandait lui-même s’il en était capable. La vue du bras en tant que tel ne lui faisait ni chaud ni froid. L’odeur désagréable qui s’en dégageait non plus. C’était certes la première fois qu’il voyait un membre humain dans un état aussi lamentable, séparé du reste du corps, mais il avait déjà vue à quoi ressemblait une carcasse dans un état plutôt avancer. Ce qui le choquait par-dessus tout alors, sans doute comme la majorité des adultes, était à qui appartenait ce bras.

Même s’il n’y avait aucun doute, l’un des Chevalier qui s’appelait… Philippe si sa mémoire était bonne choisi de prendre la forme de son tote… De se métamorphosé en ours afin de, selon ses dires, mieux détecté à qui appartenait ce bras. Le jeune Berserk ne put alors s’empêcher d’incliner légèrement la tête sur le côté, ignorant les propos de Zäck qui de toute façon, ne lui apportait aucune réponse pour plutôt se demandé si les métamorphes, contrairement à lui, devaient alors être sous leur forme animale afin que leurs sens en soit plus développer. Si tel était le cas, alors encore une fois, il était frappé par sa différence.

Dans tous les cas, ce fut Evrard, l’un des vieux Chevalier qu’il connaissait peut-être un peu plus personnellement en vue de son lien avec Zäck qui pris non seulement la parole, mais le contrôle de la situation. Le jeune Écuyer en fut satisfait. Après tout, toute cette confusion qu’il ressentait autour de lui, entre autre, ne lui était pas profitable et sans doute que cela ne l’étais pour personne. Alors il se détendit un peu. Il jeta un bref coup d’œil vers Nassa toujours à ses côtés, en fait, il jeta un œil sur tous les visages présent. Même si son visage lui-même devait afficher une mine un peu sombre, il avait l’impression qu’il était sans doute un des rares à avoir envie de frapper quelque chose. Est-ce qu’ils allaient rester là sans rien faire? Ils devaient la venger! C’était assuré.

Les propos du Chevalier, bien qu’un peu ironique en soit alors que le jeune Écuyer ne put s’empêcher d’arquer un sourcil, étaient tout de même emplis de sagesse. Après tout il avait raison. Il avait entendu cette histoires des têtes retrouvés il n’y a pas si longtemps d’on faisait mention la Chevalière Miyäck. C’était clairement un appel à la guerre! OUAIS. Il serra les poings et ne put s’empêcher l’espace d’un instant d’afficher un rictus un peu carnassier. Il se surprit alors à espérer aussitôt que son Maître lui donne l’autorisation de prendre part au combat, même si blablabla. L’heure était grave et il n’avait pas envie qu’on lui sorte des excuses bidons. De plus, il avait croisé une Chevalière d’Irianeth et il respirait toujours, alors il ne devait pas être si mauvais que ça… Enfin, lorsqu’il était en contrôle de lui-même parait-il.

Avec tout ça, il en perdit un peu le fil de la conversation et sursauta lorsqu’il reçut le message télépathique envoyé par Miyäck. Evrard l’interpella alors, LUI, afin de l’aider à apporter le coffre. Aussitôt, l’Écuyer redressa la tête et s’activa, marchant vers le coffre et le referma sans plus de cérémonie pour agripper l’une des poigner, attendant alors que le Chevalier fasse de même. Une fois chose faite, ils levèrent le coffre et entrèrent dans le Château avec le reste du groupe, mise à part Zäck qui sembla rester avec Alyss, une Disciple plutôt bien entourée.

Une fois à l’intérieur, le duo posa le coffre prêt du feu. Kolth jeta un bref regard aux flammes. Ce serait tout de même con qu’il soit trop prêt et qu’en plus, son bras soit cuit. Il secoua légèrement la tête en se surprenant à s'être demandé ce que cela pouvait bien goûter, comme du poulet? Il s’éloigna finalement en toussotant légèrement pour écouter les propos qu’Evrard lança, question que tout le monde puisse mettre la main à la pâte. Il posa alors une question et le jeune Berserk y répondit spontanément, sans trop réfléchir, chose qu’il devait vraiment apprendre à faire… Mais il voyait bien que l’aîné ne cherchait qu’à remonter un peu le moral des troupes et il voulait lui donner un petit coup de main.

-Le bon côté des choses comme vous avez dit tous à l’heure… C’est que si elle était morte, ils nous auraient sans doute envoyé sa tête… Moi je crois qu’elle est encore vivante. J’en mettrais ma main dans le feu.

Presque toutes les têtes se tournèrent vers lui. Il ne put alors s’empêcher de se frotter nerveusement la nuque, offrant un sourire en coin à l’assemblé de Chevaliers, tous plus vieux que lui, de surcroit. Pour le moment, il semblait qu’il était le seul Écuyer sur place. Valait peut-être mieux laissé les adultes discuté entre eux, mais en même temps, il voulais prendre part à tout ça. Il voulait participer et donner du sien. Il voulait montrer qu'il pouvait être utile.

-Alors hemmm…

Voilà qu’il se sentait un peu intimidé, finalement. Au moins, ce n’étais pas trop des regards noirs qu’on lui lançait, après tout, il n’avait rien fait pour une fois, là. Et il essayait d’aider. Il espérait bien que quelqu’un ajoute bientôt quelque chose et ainsi donc diriger l’attention ailleurs que sur sa personne. Ce n'étais pas que cela le dérangeait habituellement, sauf que là, c'étais un peu différent.


Dernière édition par Kolth le Dim 23 Avr 2017, 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11261-kolth-juste-kolth#bottom
Opraline
Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 81
Rôle : Ex-Chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 28/06/2014

Plus sur le personnage
Âge: 40-45 ans [G19]
Rôle: Ex-Chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Dim 23 Avr 2017, 09:33


Ce matin-là, comme depuis de nombreuses années maintenant, Opraline se leva aux aurores, prête à aller s'entraîner. Elle avait fini par oublier le départ de Leia, avec l'aide de ses amis, donc ce n'était pas ça qui l'avait réveillé aussi tôt, mais elle s'était rendu compte que s'entraîner lui faisait du bien, alors elle avait décidé de garder un rythme soutenu (ben quoi ? Ça fait longtemps qu'on a pas parlé d'Opra, faut bien faire un résumé !)
Enfin bref… Malheureusement, c'était la saison des pluies et, aujourd'hui, la pluie tombait drue sur le Royaume d'Emeraude. Oh, la demi-Pardusse aurait très bien pu s’entraîner sous la pluie, mais sa peur de l'eau se réveilla juste à l'instant où cette pensée traversa son esprit. Alors, après s'être purifiée et avoir enfilée sa tenue de Chevalier, elle décida de se diriger vers la bibliothèque. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle y ferait mais, quitte à rester à l'intérieur, autant trouver de quoi s'occuper...

Donc, comme je viens de vous le dire, Opraline se dirigea vers la bibliothèque, prit un livre au hasard et se dirigea vers une table pour le lire. Elle aperçut alors par la fenêtre l'une de ses sœurs d'armes s’entraîner sous la pluie, et fut tenté de la rejoindre mais, une fois de plus, son instinct prit le dessus et elle préféra rester à l'intérieur, pour se plonger dans l'ouvrage qu'elle avait choisi. Il s'agissait apparemment d'un ouvrage d'histoire, traitant des débuts de la guerre entre les chevaliers de Wellan de Rubis et les forces de l'empereur Amecareth. Se sentant étrangement passionnée par le sujet, la Chevalière passa une partie de la journée à étudier le récit des différentes batailles entre les deux camps, des missions… Bien sûr, elle devait déjà avoir lu ces ouvrages plusieurs fois mais, jusqu'à présent, elle n'y avait jamais prêté autant d'attention…

Malheureusement, Opraline ne put pas s'instruire (ou, devrais-je dire, se ré-instruire) d'avantage car elle reçut un appel télépathique de la Chevalière Mimi, demandant à tous de se réunir dans le Hall. Immédiatement, la demi-Pardusse lâcha l'ouvrage qu'elle tenait dans ses mains et rejoignit ses frères et sœurs d'armes dans le hall. Sans vraiment savoir pourquoi, elle avait un mauvais pressentiment… Après tout, la dernière fois qu'il y avait eu autant d'agitation chez les Chevaliers, c'était parce que l'Empire leur avait envoyé la tête de 2 des leurs. Et, effectivement, lorsqu'elle arriva dans le hall, Opraline constata que l'Empire était apparemment encore derrière tout ça… En effet, alors qu'elle arrivait, un Écuyer, celui de Zack si elle se souvenait bien, était en train de dire que c'était bon signe puisqu'il n'avait pas reçu sa tête. Comment ça… La tête de qui ? Opraline se renseigna rapidement sur ce qu'il se passait, et la réponse qu'on lui donna lui fit un énorme choc. Le bras de Lyzann ? L'Empire leur avait envoyé le bras de leur cheffe ? Mais comment était-ce possible ?
Pendant un moment, Opraline accusa le coup puis, voyant que personne ne réagissait, elle décida de prendre la parole.

"Si Lyzann est aux mains de l'Empire, je pense qu'il faut aller la secourir. Je sais, ce serait une mission risquée, TRÈS risquée même, mais il s'agit de notre cheffe après tout..."

Habituellement, Opraline n'était pas vraiment du genre à proposer des missions suicides mais, comme elle venait de le dire, il s'agissait de leur cheffe, et il fallait être prêt à tout pour son chef ! Et puis, elle ne voudrait jamais l'avouer, surtout qu'elle était censé être plutôt d'un naturel pacifique, mais notre demi-Pardusse trouvait que ça manquait d'action depuis que les Ombres ne les embêtaient plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nassa
Guérisseur
avatar
Nombre de messages : 113
Rôle : Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
Date d'inscription : 04/03/2015

Plus sur le personnage
Âge: 27 - 32 ans
Rôle: Ex - Chevalier d'Emeraude / Guérisseuse
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Dim 23 Avr 2017, 12:42

La jeune femme sentit une main se poser sur son épaule et elle tourna la tête.
Elle plissa les yeux pour apercevoir le visage à travers l'eau qui lui dégoulinait sur le visage.
La carrure imposante de Kolth la dominait, d'une part parce qu'il était grand et d'autre part parce qu'elle était à genoux sur le sol boueux de la cours. Malgré elle et malgré l'ambiance tendue qui régnait,
elle se sentit immédiatement rassurée.

Le froid de l'eau qui tombait du ciel la fit frissonner et Evrad décida de tous les ramener vers le hall du château afin qu'ils ne meurent pas tous d’hypothermie. Aidé de Kolth, ils transportèrent la caisse et Miyäck appela le reste de l'Ordre à les rejoindre.

Tout le monde parlait en même temps, et se brouhaha empêchait l'elfe de réfléchir. Elle aperçut le visage de Zäck plus loin mais il était accompagné d'Alyss dont les larmes coulait abondamment et elle ne voulait pas les déranger.
Avait l'impression que tout le monde croyait bon de donner son avis bien qu'il soit parfois totalement absurde ou inutile. Elle ne s'était pas encore exprimée car l'angoisse qui la tenait ne le lui permettait pas. Edric n'était pas encore arrivé aussi, elle resta près de son ami écuyer qui avait aidé à transporter le bras, appuyée contre le mur, tout de même un peu à les écart des autres, ses yeux de chats toujours plantés sur le drapeau de l'Empire, sa longue chevelure brune gouttant sur le sol.

Se fut les paroles d'Opraline qui sortirent Nassa de sa torpeur. Elle était partagée sur la question. Envoyer des Chevaliers sur Irianeth était très risqué comme l'avait dit sa sœur d'arme. Trop risqué même. Mais laisser leur cheffe mourir torturée chez les ennemis ne serraient pas mieux.  

- Aller sur Irianeth à découvert c'est signer notre mort à coup sûr. Il faut infiltrer les rangs ennemis sous de fausses identités. Et cela encore est dangereux. Elle réfléchie un instant et, même si elle considérait ce qu'elle allait dire comme horrible, elle ne baissa ni ses yeux,
ni le ton de sa voix.
- Comme vous tous je ne veux pas abandonner Lyzann.
Mais voudrait-elle que nous risquions nos vies, faisant perdre à Enkidiev un peu plus de sécurité alors que nous n'avons qu'une chance extrêmement minimaliste d'arriver à la sauver et même, qu'elle survive au voyage retour ?


La Chevalière ne savait pas comment ces paroles allaient être interprétées. Lâches ? Traîtres ? Elle se dégouttait toute seule d'avoir oser dire ça.

- Cependant je me propose volontaire pour aller secourir notre Cheffe si telle est la décision finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ally
Modérateur - Ex-Chevalier
Modérateur - Ex-Chevalier
avatar
Nombre de messages : 638
Rôle : Ex chevalière d'Emeraude
Date d'inscription : 28/04/2012

Plus sur le personnage
Âge: 47 ans
Rôle: Ancienne chevalière d'Emeraude
MessageSujet: Re: [EVENT] Alerte à tous ! Dim 23 Avr 2017, 13:29

Ally avait connu de meilleurs réveils. Les retours de mission étaient souvent éreintants et comme d’habitude, ces deux semaines de patrouille n’avaient pas été de tout repos. On lui avait donné à baby-sitter de jeunes recrues de l’armée qui en étaient encore à sucer leurs pouces, une vingtaine d’années grand maximum. Ils braillaient, riaient à gorge déployée, jouaient à celui qui a la plus grosse. Il y avait deux filles dans le lot, qui n’avaient pas semblé plus dérangées que ça d’être le centre d’attention de leurs frères d’arme.  Ally, quant à elle, arborait une mine bien trop grognon pour qu’aucun jeune homme n’ose vraiment laisser trainer les yeux trop longtemps. La jeune femme n’aurait quant à elle vu aucun inconvénient à se rincer l’œil, mais elle s’était rendue compte avec une certaine perplexité que les jeunots ne l’attiraient plus. Son intérêt se portait à présent sur les hommes d’une certaine expérience. Non, décidément, elle n’avait rien tiré bon de ses deux semaines et son humeur avait touché le fond lorsqu’un de ses cadets, ayant bu à s’en détacher la tête du corps, avait vomi dans sa sacoche en cuir au beau milieu de la nuit.  Sa tête avait vraiment décollé, au matin, lorsqu’elle lui avait administré une baffe pour « le sortir de sa gueule de bois ». Du grabuge, il y en avait eu. L’activité d’Irianeth à la frontière était étonnamment élevée, ce qui n’était jamais bon signe. Il en était fini des Ombres, et Ally n’aurait été guère étonnée d’apprendre que l’Empire était de nouveau sur le pied de guerre.  La paix implicite qui avait régné durant près de vingt ans touchait à sa fin. La jeune n’avait pas imaginé, cependant, que la reprise des combats serait si précipitée.
Bien entendu, son retour s’était fait  au petit matin, sous la pluie battante. Bien entendu… Pas mécontente de pouvoir enfin se débarrasser de son groupe d’ados attardée, Ally s’était réfugiée dans les bains déserts pour un brin de toilette bien mérité, avant de se trainer jusqu’à son lit. Elle soupçonnait ses enfants de s’être invités dans ses appartements – une grande partie de leurs affaires se trouvaient encore dans leurs chambres respectives - mais enfin, rien de neuf sous le soleil… Une foi n’étant pas coutume, son sommeil n’était pas agité, perturbé par les relents empoisonnés de son passé. La jeune femme se sentait à son aise, en paix. Dormir… Rien de mieux que de simplement dormir…


** Chers frères et sœurs d’armes. Nous avons besoin de réunir le maximum d’entre nous, de toute urgence. Nous vous attendons dans le hall (des Chevaliers) du Château. Venez le plus rapidement possible. **


Un grognement guttural s’échappa de sa gorge.  Elle ouvrit les yeux. Miyäck… Elle allait la tuer.
Elle enfila un bas et des bottes à la va vite, une tunique trop large avant de tailler la route jusqu’au hall des chevaliers. Un malaise lui noua l’estomac en arrivant sur les lieux. Le hall était rarement aussi rempli de cuirasses vertes. Jouant des coudes, Ally se fraya un passage jusqu’au premier rang. Miyäck, Evrard, Opraline et d’autres étaient réunis autours d’un coffre massif, libéré de son cadenas. La jeune femme eut la mauvaise idée d’en examiner le contenu. L’odeur, en elle-même, lui donna la nausée. La chose, quant à elle, provoqua en elle un incroyable déferlement d’émotions. Angoisse, incompréhension, colère. Les poings serrés, elle recula, optant pour une fureur sourde. Les murmures de la foule la confirmèrent toutes ses craintes.
Lyzann. L’Empire leur avait envoyé le bras de Lyzann. Et son insigne de chevalière. Deux semaines. Elle était seulement partie deux semaines… Chacun y allait de son commentaire. La blague douteuse d’Evrard lui valut même un regard noir de la part  de la chevalière. La main baladeuse ? Vraiment ? C’est sa main qui allait se balader sur son faciès s’il prononçait encore un commentaire de ce genre. C’était de sa plus proche amie dont il était ici question. Bien sûr que c’était une façon de les narguer.
Un écuyer considérait quant à lui que Lyzann n’était pas morte et elle fût tentée de le croire. Pourquoi ne pas leur avoir envoyé d’autres morceaux plus compromettants, dans le cas contraire ? Pourquoi ne pas leur avoir renvoyé la tête empaillée de leur cheffe ? Pourquoi ne pas se vanter ouvertement d’avoir exterminé le grand manitou des chevaliers d’Emeraude ? Faire tant de mystère autours d’un meurtre ne rimait à rien. La question ne se pose même pas. Ce fût au tour d’Opraline de prendre la parole. Enfin, on en arrivait au point important : aider Lyzann. Une autre chevalière prit la parole, qu'Ally ne connaissait pas. C'était une jeunette. Une jeunette qui allait très vite lui taper sur le système. Trop rationnelle, trop calme, aussi. Penser à la sécurité du continent dans un tel moment lui semblait presque déplacé et vouloir infiltrer l'Empire encore d’avantage. C'était ridicule.


- Cependant je me propose volontaire pour aller secourir notre Cheffe si telle est la décision finale.

Un rire nerveux lui échappa.

- Si telle est la décision finale ? Sérieusement ? Woah ! On se réveille les mecs ! Vous parlez tous de danger,  mais où est-ce que vous avez planqué vos tripes ? C'est de Lyzann dont on parle ! Lyzann qui se fait charcuter par un Empire de fils de putes qui prennent sûrement leur pied à la découper en rondelles ! Elle a risqué sa vie à de nombreuses reprises pour nous sauver les miches, c'est à notre tour à présent. S'il y a la moindre chance pour qu'elle soit en vie, il faut la saisir. Bien sûr qu'Irianeth nous nargue, bien sûr que c'est risqué, mais qui pense sérieusement que l'empire la gardera en vie assez longtemps pour qu'on ait le temps de monter un plan d'infiltration raisonnable et élaboré ? Les risques ne font pas partie du métier, peut-être ? C'est pas pour ça qu'on a signé ?

Quoi ? Elle s’était laissée emportée ? Sa voix avait raisonné dans tout le hall ? Oui, et alors ? Pour l’amour du ciel ! Ally connaissait Lyzann depuis l’enfance ! Elles avaient grandi ensemble ! Et maintenant, son bras en décomposition gisait dans un putain de coffre made in Irianeth, juste sous ses yeux.
Prenant une ample respiration, elle reprit cependant, d'une voix plus posée.

- On ne laisse pas les nôtres derrière. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[EVENT] Alerte à tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume d'Émeraude :: Cité d'Émeraude :: Le château-