___




 


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Plaisante retrouvaille [Pv Kolth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lily
Noble
avatar
Nombre de messages : 50
Rôle : Futur vagabonde
Date d'inscription : 02/01/2015
MessageSujet: Plaisante retrouvaille [Pv Kolth] Mar 28 Mar 2017, 04:59


Nous étions en l'an 1259 et le neuvième mois de l'année. Le couronnement de la Reine et du Roi d'Emeraude avait eu lieu quelques jours auparavant, mais je n'avais pu m'y rendre étant donné que ça n'allait pas fort dans ma vie de tous les jours. Je ne manquais de rien à la maison, mais je n'avais pas énormément d'amis... J'avais beau être naturel avec les personnes, ce n'était pas toujours facile quand j'avais tendance à inspiré la crainte à cause de mon côté démoniaque qui se montrait avec mes yeux et la magie qui concernait cette race. Néanmoins, j'avais une part humaine et qui me permettait d'être un minimum accepté par les personnes !

Enfant, je souhaitais me rendre à la tour des mages ou j'avais peut-être mes chances d'être accepté malgré mon côté démoniaque vu que Roxanne s'y trouvait aussi avant d'être à Rubis au côté d'Arkdae. J'aurais vraiment aimé l'avoir pour maître plutôt que d'apprendre avec père qui me faisait peur... J'avais du mal à être proche de lui comparer à ma petite soeur Rose-Anna qui était de sang démoniaque entièrement. Nous avions des différents, ils voulaient me voir être comme eux et je n'en avais guère envie. Mère m'encourageait à être moi-même et suivre ce que mon coeur me disait ! Je savais très bien qu'une part sombre se trouvait en moi, je le savais que trop bien malheureusement et je ne pouvais rien y faire. La meute passait en premier lieu comparer aux restes et c'était là ma priorité malgré mes envies.

Je soupirais, je me trouvais dans la forêt d'Emeraude. J'avais besoin de prendre l'air un minimum et d'essayer de penser à plein d'autres choses que de la négativité qui n'était clairement pas dans mes habitudes. J'étais pour la première fois en déprime alors, que j'étais du genre souriant et amical. Heureusement, je n'avais pas à sourire comme il n'y avait personne avec moi ! Je savais très bien que des personnes pouvaient être dans les environs, mais cela m'importait peu pour le coup. J'apprenais à me battre pour me défendre moi et la meute ainsi que la magie malgré le fait d'avoir du mal encore de temps en temps. Si j'étais à la tour ou dans l'ordre, je serais apprenti actuellement et c'était un petit regret !


Je me décidais à sonder le territoire, je n'étais pas doué et pourtant, je pouvais sentir la présence d'une personne qui me semblait être un ami. Je me dirigeais vers la personne en marchant discrètement, je ne voulais pas faire de bruit ! Je souhaitais seulement voir qui cela pouvait bien être et à ma plus grande surprise ou peut-être pas... Je voyais mon ami Kolth ! Je l'appréciais beaucoup, il était un ami proche de moi et j'espérais que c'était de même pour lui. Je m'avançais et je ne faisais pas attention sur le fait de marcher sur une brindille. Je me cachais alors, derrière un arbre et j'avais un sourire aux lèvres. Bizarrement, je n'avais pas mon état dépressif en le voyant comme c'était plaisant d'être en sa compagnie. Je me décidais de me pencher pour montrer mon visage et je lui tirais la langue en même temps !

- Bonjour Kolth ! Je voulais te surprendre, mais j'ai marché sur une brindille malheureusement et ce n'est pas cool de se faire repérer de cette manière.

Je m'éloignais de mon arbre et je m'approchais un peu de mon ami. Je n'avais pas besoin d'être loin de lui, je me trouvais à sa hauteur et j'embrassais sa joue amicalement avant de m'écarté à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolth
Animateur - Ex-Écuyer
Animateur - Ex-Écuyer
avatar
Nombre de messages : 69
Rôle : Ex-Écuyer d'Émeraude
Date d'inscription : 03/04/2016

Plus sur le personnage
Âge: 19-23 ans (G19)
Rôle: Ex-Écuyer d'Émeraude
MessageSujet: Re: Plaisante retrouvaille [Pv Kolth] Dim 09 Avr 2017, 23:02

Il n’était pas de très bonne humeur, pour faire changement depuis déjà un bon moment. Il courait vers la forêt, non parce-qu’il était si enragé, juste parce-que sa lui permettait de se défouler un peu et tout simplement d’aller plus vite. Il avait d’instinct envie de prendre sa forme lupine, pourtant, il préférait lutter, ce qui n’avait rien pour l’aider. Et depuis quand luttait-il? Depuis… Quelques mois déjà. Il avait remarqué qu’il avait plus de mal à ce contrôlé que d’habitude et il fallait avouer que cela lui faisait un peu peur. Il n’osait en parler à personne, car il savait que personne ne pourrait vraiment l’aider. Tout ça avait commencé lorsqu’il s’en était directement pris à Faith alors qu’il avait refusé qu’elle assoit sa dominance sur lui.

Il avait eu de la chance que Leah soit là. Sans elle, sans doute qu’il n’aurait pas donné cher de sa peau. Oh, pas qu’il craignait pour sa sécurité auprès de Faith, c’était seulement que les autres se seraient sans doute jeter sur lui. Il ne comprenait pas vraiment. Pour lui, si elle tombait sous ses assauts, cela signifiait qu’il était plus fort et donc, qu’il méritait le rôle d’Alpha. Si un Alpha ne pouvait tenir tête à un autre membre de la meute, comment le pourrait-il devant un opposant? Il avait tenté de comprendre. Leah lui avait expliqué, gentiment, mais il avait du mal. Il ne faisait que repenser à cette rencontre avec la Chevalier d’Irianeth qui lui avait donné plus d’information sur ce qu’il était lui-même que depuis le début de sa vie à Émeraude. Elle connaissait sa race.

Et même s’il aurait préféré mettre ça de côté, il n’avait pas pu bien longtemps. Comme si elle aurait su, il l’avait rencontré. Cette Cheftaine des Berserks, accompagné de trois colosses. Rien qu’à leur présence, il avait senti son échine plier, sa volonté le quitté, tout comme son courage, en quelque sorte. Il avait dû, dès lors qu’ils étaient comme lui et leur regard… Presque. Cette rencontre ne faisait depuis que le tenaillé et ce à chaque jours. Il se demandait ce qu’il faisait ici, incompris alors qu’il pouvait aller ailleurs, en apprendre sur lui, apprendre à mieux se contrôler, ne plus avoir besoin de serrer les dents et les poings sur presque tout, parce-qu’il était explosif et impulsif. Vayrinn lui avait dit que ça passerait, un jour. Elle avait semblé trouver cela tout à fait normal, lui avait même conseiller de la suivre, car il en avait besoin pour son propre équilibre.

Et pourtant, courageux comme il était, il avait reculé, décliner. Des gens comptaient sur lui ici… Certes, ces personnes n’étaient pas très nombreuses, mais elles étaient tout de même importantes pour lui. Ce n’était pas non plus comme s’il se sentait de leur dire adieux, mais quelque chose lui disait qu’il ne partirait pas pour quelques mois s’il le faisait… Il perdrait aussi son titre d’Écuyer, mettrait la honte sur Zäck et probablement Leah. Et il voulait être Chevalier il… Il voulait simplement savoir ce que c’était que d’être un vrai Berserk. De vivre dans une meute qu’il…

Il secoua la tête, puis ralentis la cadence, pour finalement se mettre à marcher, revenant sur ses pas et faisant ce même manège à plusieurs reprises, marchant finalement de long en large, les poings serrés. Il paniquait aussi peut-être un peu. Sa allait si bien depuis que cette Chevalier lui avait donner ce poison qui le calmait. Il ne lui en restait que si peu. Que serait-il lorsque sa fiole serait vide? Comment allait-il s’engourdir suffisamment, pour rester calme? Pour empirer le tout, on l’avait même félicité d’avoir une meilleure attitude. C’était si frustrant! Il ne collait pas… Pas du tout ici.

Un très léger craquement ce fit entendre sur sa gauche. Le jeune Berserk tourna vivement la tête en cette direction, fronçant les sourcils et levant légèrement la tête, afin de permettre à son nez de mieux capter les effluves que lui apportait l’air. Malheureusement, le vent était contre lui. Il s’approcha donc doucement de la source du bruit. Ce n’était clairement pas un petit animal. C’était un peu plus gros. Et si c’était un crétin qui voulait le surprendre, alors il avait mal tombé, car il n’était pas du tout d’humeur à rigoler. Surtout pas s’il tombait sur ce stupide Mage et sa bande. Ils allaient saigner et il se surprit à en avoir presque envie.

Alors qu’il s’approchait, ce fut plutôt une tête blonde qui sortit rapidement de derrière l’arbre qu’il soupçonnait pour lui tirer la langue non sans lui mentionner que la brindille l’avait trahi. En effet! Son air changea d’un seul coup et ses poings se desserrèrent. C’était Lily! Et il l’aimait bien. Il ne s’attendait visiblement pas du tout à ce que ce soit elle et c’était une bonne surprise. Il était heureux de la voir, surtout lorsqu’il avait remarqué son absence au Bal, alors qu’il lui avait pourtant promis une danse. Il avait été un peu déçus, mais bon. C’était sa sœur, Rose-Anna qui lui avait mentionné qu’elle ne se sentait pas très bien. Il avait été un peu inquiet et c’était promis d’aller lui rendre visite, mais il fallait dire que son père ne le voyait pas d’un très bon œil. Aller savoir pourquoi! M’enfin, sans doute parce-qu’il n’était pas un Démon. De toute façon, dans l’état dans lequel il se trouvait généralement, il n’avait pas vraiment osé, de crainte de faire une bêtise, même si ce n’étais pas trop son genre avec les gens qu’il appréciait. Mais il se trouvait tellement… Instable dernièrement.

Elle fit alors les quelques pas qui les séparaient pour arriver à sa hauteur et l’embrassé sur la joue. Instantanément, le jeune Berserk sentit une bouffée de chaleur l’envahir et ne put s’empêcher d’afficher un sourire un peu béat en la regardant.

-En effet, je crois que même un sourd t’aurait entendu approcher.

Fit-il pour la taquiner rien qu’un peu. Il était quand même plutôt à l’aise avec elle. Peut-être qu’ils se comprenaient un peu. Elle semblait parfois déchirer entre deux côté, son côté humaine et son côté démoniaque. Ce n’était pas exactement pareil, car il était pur, semblait-il, même si sa mère n’était pas Berserk. Il fallait croire que leur sang était plus fort, ou quelque chose comme ça. Car ont l’était ou on ne l’était pas. C’était tout de même au moins une bonne chose, moins compliquer que les demi-races et puis oui, il avait pourtant tout de même à gérer ce totem en lui qui faisait de plus en plus des siennes à mesure qu’il grandissait, qu’il prenait en maturité.

-Pourquoi tu n’étais pas au Bal du couronnement? Je croyais que tu avais vraiment envie d’y aller. J’ai été un peu déçu de ne pas te voir… Enfin, mais ta sœur m’a dit que tu n’allais pas bien? Tu vas mieux, maintenant? Tu avais quoi? Rien de grave j’espère...

Kolth tout craché, qui lançaient trop de questions en peu de temps lorsque quelque chose ou quelqu’un l’intéressait. Il la regardait de ses prunelles disparates, la détaillant, espérant ne pas y voir un signe quelconque de souffrance physique chez elle. Pour le reste, il ne pouvait pas deviner, même s’il était sensible à ce genre de chose, puisqu’elle semblait heureuse de le voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-chevalier.chocoforum.com/t11261-kolth-juste-kolth#bottom
Parandar
◊ PNJ
◊ PNJ
avatar
Nombre de messages : 1916
Rôle : Représentation physique du STAFF
Date d'inscription : 01/10/2012

Plus sur le personnage
Âge: Naissance du monde
Rôle: Dieu Suprême
MessageSujet: Re: Plaisante retrouvaille [Pv Kolth] Sam 09 Sep 2017, 21:05

Bonjour !

Le RP est-il toujours d'actualité ? Sans réponse, il sera déplacé le 18 septembre dans les Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Plaisante retrouvaille [Pv Kolth]

Revenir en haut Aller en bas

Plaisante retrouvaille [Pv Kolth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeux :: Archives :: Postes RP :: Dix-septième génération-